Partagez
▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir
Messages : 1581
Yens : 532
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : Caché

Progression
Niveau: 197
Nombre de topic terminé: 97
Exp:
▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir Left_bar_bleue5/12▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir Empty_bar_bleue  (5/12)
Shiro Shinigami
Shiro Shinigami þ Challenger þ

-



MessageSujet: ▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir   ▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir EmptyDim 30 Déc 2018, 21:09




feat.Heiwa Jigoku

Recherches

La nuit de mon réveil, Jour 0



C’était sous un rocher géant qui était situé en plein cœur des rocheuses des territoires neutres, que j’avais décidé de me reposer. Mon corps épuisé par le réveil suivant le long sommeil dans lequel j’avais été plongé contre ma propre volonté, j’avais à ce moment-là les traits d’un vieillard, faible, dont la voix sortait difficilement. Ma peau redessinait les contours de mon squelette alors même que mon regard vide fixait le ciel étoilé. C’était cette nuit-là, que j’étais sorti. Une nuit où je m’étais rendu compte que j’avais été pris en proie par un coup du destin, qui avait donc réduit mon existence à l’état de rien ou presque rien.

Pensant toujours à ma vengeance future, ou aux moyens de retrouver mes forces, une vision bien étrange me parut. Elle commença en un flash, et c’est là que je vis des séquences qui changeaient totalement ma perception du monde. Aeternam… Reisha… Le fameux Grimm… Jeong le président… Une faille, une guerre, d’anciens élus ? Nous avions déjà existés ? Le monde se jouait-il de nous ? Qu’était-ce que cela ? Mon esprit peinait à assimiler ces informations si claires, étant donné que je n’avais aucunement pensé un jour, que les choses auraient été plus complexes qu’on ne pouvait le croire. Ce genre de réflexion n’était propre qu’à des hommes d’une autre trempe. Ceux qui ne cherchaient pas le pouvoir par la force, mais par le savoir et la maîtrise des évènements. Un seul nom me venait à l’esprit : Heiwa Jigoku. Le deuxième empereur de Fuyu.

- Je dois le trouver, je vais le trouver.

Après Obtention de ma nouvelle apparence, Jour 10.



Il m’a été très difficile d’arriver où j’en étais aujourd’hui. Mais il était certain que, j’approchais du but, trouver Heiwa Jigoku. Après de longues heures de marche, de longues journées pleines de réflexion et d’enquêtes, j’avais fait un véritable travail de Shinobi, une recherche minutieuse d’informations, de façon discrète. Tous ceux que j’avais eu sous ma coupe dans l’optique de les interroger, voyaient leur mémoire altérée, laissant ainsi peu de chances à quiconque de remarquer que j’étais intervenu. Je connaissais bien le maître des ombres. Si je n’effaçais pas minutieusement les traces des voies que j’empruntais, il allait s’éloigner plus encore, chaque fois que j’allais faire un pas vers lui. Mais ce jour, allait conclure mon périple sans fin. J’avais enfin trouvé deux personnes appartenant aux marcheurs d’ombre. Et à en juger par leur allure, ces derniers étaient prêts à trouver un moyen comme un autre d’éviter l’interrogatoire.

Mais là encore, j’étais préparé au pire. Ligotés et bâillonnés, les seules choses qu’auraient pu bouger les misérables étaient leurs yeux. Mais cela était bien inutile dans une pièce sombre d’une dimension inconnue, illuminée par la seule bougie qui se trouvait à un mètre d’eux. Et dans ce qui semblait être pour eux un gouffre silencieux, je sortis de l’ombre, me rapprochant de la lumière de la bougie, présentant un masque qui leur empêchait de m’identifier. Botté de cuir noir, culotté de lainage noir, ganté de taupe noire, mon torse était recouvert de ce qui aurait semblé être un démembré de couleur noir, duquel fuyait deux longs tissus qui couvraient mes mains, ne laissant donc ne rien voir de mon corps.

Seule la voix forte, dure et autoritaire qui raisonnait derrière mon masque donnait un indice – bien trop faible pour être considéré – de qui j’étais :

- Heiwa Jigoku, Quatrième Empereur de Fuyu, maître des ombres, autoproclamé dieu de ce monde.

Ces simples paroles, j’en étais persuadé, auraient suffi à remuer les souvenirs qui siégeaient au sein des esprits de ceux qui me faisaient face. Et ça aurait été avec ces derniers que j’allais me rapprocher encore plus de ma cible.

Ils n’avaient même pas besoin de parler, étant donné que ce que leur esprit avait comme information, était ce qui m’intéressait. Je saisis un par la tête, tirant cette dernière en arrière avec une certaine brutalité afin qu’il entrevoie le fond ténébreux de mon masque dont il ne percevait rien.

Soudainement, sur la pupille du malheureux se redessina un sharingan, preuve que la connexion avait été effectuée. Cela fait, je le lâchai, permettant à celui qui n’allait plus se rappeler ce qui venait de se passer, de roupiller un peu.

Cela fait, le suivant eu droit au même traitement, ce qui engendra les mêmes conséquences un sommeil profond. Quand cela se fit, je reculai de quelques pas, disparaissant encore dans la pénombre.

- Tu es plus proche que jamais, Jigoku….

Après fouilles diverses, dans la forêt d'Émeraude, jour 40



Si les informations que j’avais eues m’avais permis d’arriver ici, afin de pouvoir m’assurer de ce que je ne sois pas pris de cours, quelques autres jours de préparation étaient nécessaires. Jours pendant lesquels, je pus m’armer de Shurikens divers, de kunais et d’un katana qui se voulait à la hauteur de mes exigences en termes de combat. J’avais nommé Kira. Mes anciennes armes n’étaient plus à moi, mais l’explication de leur disparition, aurait certainement fait l’objet d’une histoire autre, sous d’autres cieux. Pour l’heure, j’étais préparé au pire, en espérant toutefois le meilleur.

Avançant, tout en étant totalement recouvert de ma cape, jusqu’à ce qui aurait pu sembler être une des bases du Jigoku, j’avais déjà compris que j’avais été localisé depuis un moment. De plus, il m’était aussi clair que, si j’étais parvenu à venir jusqu’ici, c’était uniquement parce qu’on m’avait donné une chance de m’expliquer. M’avançant suffisamment sous ma grande cape, je commençai en énonçant :

- Je suis Shiro Shinigami, élu de Fuyu. Et je voudrais m’entretenir avec celui que vous avez surnommé votre dieu. J’ai d’importantes informations à lui communiquer. Et une proposition intéressante à lui faire.

Attendant patiemment, j’observais derrière mon masque ce qui allait se passer.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2757
Yens : 360
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 199
Nombre de topic terminé: 79
Exp:
▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir Left_bar_bleue1/12▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir Empty_bar_bleue  (1/12)
Heiwa Jigoku
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

-



MessageSujet: Re: ▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir   ▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir EmptySam 05 Jan 2019, 20:01



 
Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir


 
  Une rencontre discrète                       



 




Bashô était tant prit par la cité et Mephisto avait son rôle de clone bien en main. A tel point, qu'ils ne pouvaient plus sortir sans escorte ou même s'éloigner bien loin de la cité de Bashô Tokaï, surnommait Espoir pour certains. Ils ne pouvaient donc plus atteindre les villages plus éloignés des territoires neutres. Ceci était à présent le rôle de Heiwa Jigoku. Ce dernier lorsqu’il n'agissait pas dans les ombres, ou ne menait pas ses projets avec l'un de ses corps divins, allait de village en village. Posant parfois ses yeux divins dans des dieux stratégique pour avoir un regard partout sur leur domaine. Depuis cette nouvelle expérience, il était bien plus difficile aux ennemis ou toutes autres personnes d'essayer de s'approcher de lui ou mieux encore de franchir les frontières de leur pays.

Pourtant, tous les marcheurs d'ombre ou habitants des territoires neutres n'étaient pas infaillible, loin de là. Et un élu puissant ou  méticuleux pouvait passer au travers de cette première défense. Après tout, on ne pouvait confier la perfection aux simple mortels. Les insectes restaient des insectes... D'ailleurs en ce jour, un être allait encore pouvoir vérifier cette affirmation. En ce jour, un inconnu se présenta dans un des nombreux villages des territoires neutres. ce derniers était si petit, que l'Uzumaki y allait encore rarement, mais leur allégeance n'était plus à vérifier depuis longtemps. Toutefois lorsque l'inconnu s'exclama, des regards hébété et silencieux lui répondirent. Pour cause, rare étaient, ceux pouvant connaître le nom véritable du Jigoku, pour la plupart, il s'était présenté comme étant Nagato Uzumaki. Ainsi la plupart des habitants vaquèrent aussitôt à leur occupation, comme si de rien n'était. Après tout, les fous de passage courraient souvent les rues. Seul un homme s'approcha de l'étranger, s'exclamant de façon dure:

-Vous ne trouverez personne ici de ce nom. Et encore moins, un qui se prendrait pour notre dieu. Nous avons tourné le dos aux quatre divinités et notre allégeance va vers la grande cité Bashô Tokaî et son maire. Allez vous-en, vous ne trouverez rien ici!


Puis sans attendre une réponse, il retourna vers sa maison. Le jeune élu venait de se faire remettre en place. Toutefois ses paroles avaient atteint des oreilles et une attention toute particulière. Pour cause, des marcheurs d'ombre avaient fait une halte dans la région, espionnant et agissant toujours pour leur maître. Et alors que le dénommé Shiro rebroussa chemin, il put sentir une présence sur le chemin quelque peu éloigné du village. Deux hommes l'attendaient patiemment recouvert de leur longue cape, cachant leurs identités. Mais aucun mot fut prononcé. Pourtant le message était clair, ils lui demandaient de le suivre s'il désirait rencontrer la personne qu'il recherchait.

S'éloignant du chemin en terre pour s'enfoncer dans la forêt, ils ralentirent uniquement lorsque le paysage devenait plus accidenter ou pour vérifier que l'élu de Fuyu les suivait. Le temps semblait interminable, ceci était fait exprès, évidemment pour brouiller les pistes et surtout l'esprit de leur visiteur. Tout était fait pour contrôler l'esprit de l'homme, voir ses réactions et son comportement face à cela. Après tout, ceci racontait beaucoup sur l'esprit d'une personne.

Finalement, la forêt s'ouvrit  sur une petite prairie, encore assombrit par les hauts arbres de la forêt. Les deux hommes s'avancèrent en son centre, puis posèrent un genou au sol, alors que devant eux de chaque côté se trouvait une ligné de deux trois hommes, installé de la même façon. Mais pour un être observateur, il apercevrait bientôt à l'orée de la forêt une silhouette dont seuls les pieds dépassaient des ténèbres. On pouvait deviner seulement les lignes de sa silhouette et apercevoir le long manteau noir qui l'enveloppait. Était-ce le véritable Heiwa Jigoku, rien ne pouvait l'affirmer pour l'instant, hormis peut être le respect que lui portait les marcheurs d'ombre. Un silence intense s'installa, puis tout d'un coup, le corps se mit à se mouvoir dans les ombres et sa voix retenti:

-Ainsi tu me recherches? Pour me proposer quelque chose? Mais qui es-tu?


Un blanc suivit cette question, seulement de quelques secondes, le visage se releva légèrement, mais on ne pouvait encore rien voir de l'homme qui parlait. Sa voix se fit plus profonde et grave. L'atmosphère changea légèrement, sans pour autant libéré son aura, l'homme parvenait à faire changer la tension qui l'entourait.


-Qui es-tu réellement? Tu sembles savoir qui je suis, tu te doutes, que je peux avoir comme information les noms des élus de Fuyu, puisque tu te présentes en tant que tel.  Pourtant, je ne connais pas ce nom...Et je t'ai observé durant ta marche, ton corps avance avec expérience, ce qui signifie que tu n'es pas un nouveau venu, tu as gagné en force. L'as-tu récupéré entièrement, je ne le sais encore. Toutefois, nous avons dû déjà nous rencontré par le passé. Tu te demandes pourquoi je peux croire cela? La question est bien simple le nom de Heiwa Jigoku n'est devenu que légende et mentionné tel un mythe pour faire peur aux enfants. Alors que toi tu transpires d'assurance, aucune hésitation n'émane de toi. Jusqu'au port de ce masque pour cacher... Quelque chose!

A ces mots, tous les marcheurs d'ombre se levèrent comme un seul homme, en se tournant vers l'étranger. Bien sûr, ils ne firent rien de plus, ils devaient simplement tester l'homme qui faisait face à leur maître. Après tout, s'il devenait agressif, l'Uzumaki se méfierait bien plus de lui, quitte à disparaître aussitôt. Pourtant cet homme avait éveillé sa curiosité. Peut être pourrait-il apprendre les manières de ce Shiro pour remonter jusqu'à lui, pour améliorer ses moyens de défense. Il s'exclama à nouveau:

-Je ne chercherais pas à découvrir ton identité... Du moins, pour l'instant. Mais répond à une question: Tu t'es servis de mes hommes pour remonter jusqu'à moi, n'est-ce pas?

Alors qu'il s'exprimait ainsi, un ou deux marcheurs d'ombre eu du mal à retenir leur surprise. Des hommes qu'il devrait donc entraîner plus encore pour éviter que l'ennemi ne lise en eux. Mais l'Uzumaki avait eu vent de fait étrange sur deux de ses marcheurs. Voici, plusieurs jours que deux d'entre eux avaient disparut peu de temps, mais suffisamment pour éveiller les soupçons de l'Uzumaki, et lorsque le shinobi les avait interrogé en personne, il n'avait rien réussi à retirer d'eux. Ils ne s'en étaient pas rendu compte, jusqu'alors, mais alors que le ninja leur posait des questions sur cet événement, ils avaient beau se concentrer rien ne leur revenait. Un véritable trou noir faisait place dans leurs esprits.  Dès lors l'Uzumaki avait compris qu'une puissante personne était parvenu à démasquer ses marcheurs d'ombre, à leur sous-tirer des informations et à effacer leur mémoire. Toutefois, il lui manquait encore d'expérience et ceci aurait pu passé inaperçu, si seulement, il avait pensé à inventer des souvenirs à ses victimes. Mais une chose était sûr, cette personne le recherchait lui et était d'une grande puissance. Et peu de personnes connaissaient l'existence des marcheurs d'ombre. Restait à savoir si ce dernier était un allié...Ou un ennemi. Et avec l'apparition de cet inconnu, à savoir s'il faisait face à ce mystérieux homme.  Tant d'énigmes et de questions. Comme si un nouveau jeu d'échec se créait à ce moment précis, mais qui allait s'en sortir vainqueur?

- Mais la principale question: que me veux-tu réellement? Et que m'apportes-tu?


Les dès étaient à présent lancés...






 

 


▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir 70145110
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1581
Yens : 532
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : Caché

Progression
Niveau: 197
Nombre de topic terminé: 97
Exp:
▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir Left_bar_bleue5/12▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir Empty_bar_bleue  (5/12)
Shiro Shinigami
Shiro Shinigami þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: ▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir   ▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir EmptyDim 06 Jan 2019, 21:32




feat.Heiwa Jigoku

Croisé

Étais-je au mauvais endroit ? C’était la première question qui trotta dans mon esprit qui nageait en pleine confusion. Les indications que j’avais eues, étaient pourtant claires. C’était en ce lieu que je devais trouver le deuxième empereur de Fuyu. Mais pourquoi donc, ces gens m’observaient avec tant d’étonnement ? Ce village n’était-il pas une façade qui dissimulait la présence du maître des ombres ? L’incompréhension manqua de peu de me saisir, mais bien évidemment, je ne laissais rien transparaître, attendant que les choses se confirment. De toute évidence, quand l’homme vint à moi pour me faire comprendre que ce n’était pas en ce lieu que j’allais trouver Jigoku, mon esprit accepta que ce dernier– Heiwa – avait encore utilisé un subterfuge pour ne pas être suivi. Malheur. Mes efforts avaient donc été inutiles. Mais je ne m’en inquiétais pas plus que ça car même de nuit, j’allais revenir en ce lieu, pour avoir les réponses que je voulais.

Sur cette pensée, mon corps tourna sur lui-même, pour entamer une marche vers la sortie. Ça n’aurait été que lors de la tombée de la nuit, que j’allais revenir en ces lieux. Mais alors même que je m’éloignai de la petite contrée, une présence, non, deux se faisaient ressentir avec de plus en plus d’insistance. Même dans mon état actuel, mon instinct de guerrier m’avertit aussitôt que j’étais observé. Je m’arrêtai directement dans ma marche, afin de percevoir plus loin, ceux qui étaient en train de m’observer derrière les arbres lointains. Comprenant donc que je devais les suivre, je me dirigeai vers eux, sans broncher, suivant leur cadence sans laisser passer une quelconque marque de faiblesse. Si ces êtres étaient en mesure de supporter le rythme, je me devais, à plus forte raison, de pouvoir le faire aussi.

Mais après un moment de déplacements, on arriva enfin au bout de notre long périple. Et à l’issue de ce dernier, c’était à un spectacle bien surprenant que j’assistai. Demeurant silencieux, immobile, situé à une distance de cinquante mètres de mon interlocuteur, j’entendis sa voix forte sonner depuis les ombres pour parvenir jusqu’à moi. Ma cape recouvrait mes cheveux, ne laissant rien apercevoir d’autre qu’une partie de mon masque qui parvenait à échapper aux ombres de ma ‘’capuche‘’.

Il entama bien vite les premières paroles, laissant sa voix traverser la forêt. Mais sans bouger, observant de loin, j’assimilais chacun de ses mots, pesais chacun de leur sens, le sens qu’il y avait en dessous et si un troisième sens pouvait être identifié, j’allais le chercher. Parce qu’une chose était certaine. L’homme qui me faisait face, ne faisait jamais rien pour rien. A la suite de ses paroles, je laissai passer une trentaine de secondes, permettant à l’empereur un luxe bien égoïste, celui de s’accrocher à mes lèvres, attendant que je lui réponde. Et ces secondes passées, je m’expliquai dans le calme et la sérénité. Mais en même temps, dans l’intonation de ma voix, on percevait clairement une certaine rigueur, de l’autorité, comme un chef armée qui avait déjà appris à parler à la façon des hommes de guerre. Mais bien évidemment, tout cela avait une raison, une raison que le Jigoku allait connaître.

- Mon nom n’a que bien peu de valeur. Pour l’instant, c’est le vêtement que j’ai décidé de porter pour appliquer la justice qui devrait normalement exister en ce monde. De plus, même avec mon véritable nom, vous ne me reconnaîtriez toujours pas. Étant donné que j’ai vécu au sein des natifs, dans une contrée lointaine dans les territoires neutres. C’est au sein d’une famille de combattants que j’ai grandis. Mais notre force n’était destinée qu’à la protection des nôtres. Malheureusement, la guerre arriva à nos portes avant que nous ne puissions nous y préparer.

Marquant une pause légère, je tus la suite des évènements pour expliquer ce qui se passait maintenant :

- Il me fallut un peu de temps pour comprendre ça, mais il était clair que le mal n’était pas à rejeter sur les soldats qui avaient massacré les miens, mais plutôt sur l’ordre des dirigeants de ce monde. Et récemment, la vision étrange d’un monde oublié m’est apparu. Elle sonna comme une clochette d’alarme à mes oreilles, me faisant comprendre que l’avenir de ce monde devait être tenu par des êtres qui se souciaient de ceux qui souffraient. Il n’y avait que ces élus-là, qui pouvaient faire ce qui était nécessaire pour éviter les morts inutiles. Une cause devait être défendue, la paix. Et pour ça, il fallait changer l’ordre des choses. Définitivement.

Mon œil dans mon masque cligna une fois avant que ma tête se relevât légèrement pour mieux observer l’ombre faite chaire qui se tenait à quelques mètres de moi :


- Ainsi donc, j’ai mis sur pied un plan. Renverser les royaumes en les divisant, sous plusieurs effigies et par la suite, frapper comme un seul homme les chefs de ce monde. Vous… détenez vos marcheurs d’ombre. De mon côté, j’aurais les mains de la faucheuse. Et ayant entendu parler de la fameuse cité espoir, nous pourrions épuiser les territoires de leurs populations et une partie de leurs soldats avant de les écraser totalement en une fois. L’ordre sera renversé, pour en instaurer un nouvel. Et c’est là, que j’ai pensé à vous.

Un courant d’air passa légèrement au cœur même de ma cape, froissant légèrement la douce et paisible continuité rectiligne de mon voile. Mais une fois cette brise calmée, je repris :

- J’avais entendu parler de vous depuis longtemps. Un élu de Kosaten qui existe sans exister, qui agit dans l’ombre de la nuit et qui sait manipuler les événements pour fragiliser l’ordre. J’ai également su qu’avec votre grande quantité d’informations, il vous était possible de trouver les armes nécessaires pour renverser le royaume, de trouver des alliés capables de vous aider dans cette quête.

Ainsi, je conclus rapidement en un mot qui résonna au sein même de la forêt aux arbres géants :

- Vous êtes bien l’homme de la situation.

Cela clairement affirmé, je revins maintenant à ce qui nous concernait. La façon dont j’avais procédé pour arriver àlui :

- En effet, je me suis servi de vos hommes pour me rapprocher de vous.

Et après, je conclus en disant :

- Heiwa Jigoku, Allions nous. Je vous offrirais ma force, et vous m’offrirez vos informations. Car c’est bien du cumul des deux, qu’on détient le pouvoir. Un pouvoir qui saurait faire céder les royaumes, et vous placerait inévitablement au rang de dieu.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2757
Yens : 360
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 199
Nombre de topic terminé: 79
Exp:
▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir Left_bar_bleue1/12▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir Empty_bar_bleue  (1/12)
Heiwa Jigoku
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

-



MessageSujet: Re: ▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir   ▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir EmptyMar 08 Jan 2019, 01:17



 
Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir


 
 Un jeu dangereux         



 




Ses questions étaient posées et le dernier empereur de Fuyu attendait une réponse, qui malgré un instant de silence arriva. Mais plus encore que ses paroles, le shinobi observait sa façon d'être, de se tenir, rien échappait à ses yeux si spéciaux. D'ailleurs se fit le premier élément qui le frappait, quiconque était cet élu, il était doté d'une rare expérience et d'un sang-froid impressionnant, rien ne semblait le déstabiliser....Du moins pour l'heure. Le ninja avait plus d'un tour dans son sac et avait prouvé à maintes reprises qu'il était passé maître dans cet art. Toutefois, au vu de ce sérieux et de son vécut, l'inconnu éveilla une méfiance pour le Dieu de la Paix. Plus encore, il arrivait presque à ressentir une puissance certaine en cette être, peut être son instinct lui indiquait. Même si cet individu ne se présentait pas pour un ennemi, l'Uzumaki se tenait prêt à toutes attaques ou imprévus, et ceux même si le shinobi ne montrait aucun signe.

Finalement, il écouta l'essence même des paroles de son interlocuteur, décortiquant chacune d'entre elle. Et pour l'heure rien de ce qu'il disait ne gagnait la confiance de Nagato bien au contraire. Son désir à cacher ainsi son nom et son identité laissait planer le doute et surtout le fait qu'il le connaissait réellement. Heiwa était seul juge de décider si oui ou non ce nom était important ou non, ou même son identité, il en valait de sa sécurité et à présent de tout un pays. Mais de nouveaux faits interpeller le Jigoku, lorsque l'étranger indiqua avoir vécut dans un des clan de guerre des territoires neutres. Depuis que le shinobi avait réunifier tous les territoires neutres, ils connaissaient nombre de village et pourrait enquêter facilement sur toute cette histoire. Est-ce qu'elle s'avérerait vraie? Pour l'instant, l'empereur de Fuyu gardait le silence et même si son aura s'était légèrement intensifiait durant les premières paroles de Shiro, il ne bronchait pas,l'invitant ainsi à poursuivre. Ce qu'il fit en parlant de ses projets, de son but: ramener la paix. Un objectif dans lequel il s'était toujours retrouvé. Mais tant mentait, tant parlait sans connaître ce qu'était la paix véritable. Même s'il semblait bien avoir réfléchi à ce projet et semblait avoir une idée précise de ce qu'il fallait faire. Pourtant tout était devenu si compliqué, à présent.



Le vent souffla fort sur le terrain, arrachant plusieurs feuilles émeraude de la forêt. Pourtant ce fut le seul bruit qui entravait le silence religieux qui s'était installé. Seul les marcheurs d'ombre se tenait debout devant l'étranger. Puis aussitôt la terre se mit à trembler, le ciel se couvrit , alors qu'un souffle balaya la prairie ou se trouver l'élu de Fuyu. Une puissance émanait directement de la silhouette dans les ombres. Puis tout s'arrêta en un instant, le visage de l'Uzumaki se releva peu à peu, la faible clarté ne parvenait pas à éclairer le visage de l'homme, toutefois un trait fut aussi marquant. Car même si son visage ne pouvait être vu... Ses yeux étaient reconnaissable entre tous... Le rinnegan devenait visible pour la première fois depuis cet entretien. Un regard si pénétrant, la pupille divine qui transperçait les âmes. Quiconque passait sous son regard pouvait ressentir le mystérieux pouvoir du Rikudo.

-De beaux projets que voici! Mais je suis le seul à décider si ton nom est important autant que ton identité. De plus, je crois difficilement à ton histoire de ta vie dans un village de guerriers. Si vraiment, tu avais connu ma réputation là bas, je peux le concevoir... Néanmoins, personne ne connait l'existence des marcheurs d'ombre Hormis trois  élus qui me sont proches...

Bien sûr, il faisait mention de Rumaki, Zoro et Bashô. Il s'arrêta, étrangement dans sa phrase, comme si un élément important lui était venu en tête. Après tout, il y avait de rares élus au courant de l'existence de ces hommes. Mais tous avaient disparut d'après ses informations. ces hommes se comptaient sur les doigts d'une main: Zayro Jinn, le messager des enfers; Asura, la bête sauvage; Radhamantys, le chevalier d'ébène. En d'autres termesles trois autres empereurs de Fuyu. Mais il en restait un autre qui lui revenait en tête. Rinkyu...

-Les rares êtres pouvant prétendre à les connaître ont disparut de Kosaten depuis longtemps.Mais je peux vérifier tes propos sur ce village....

Mais au même instant, une nouvelle voix jaillit derrière tous les protagonistes.Ce dernier individu venait du chemin qu'avait emprunté les marcheurs d'ombre et l'homme au masque. Le nouvel arrivant poursuivit la phrase du Jigoku:

-...Depuis que nous avons unifié tous les territoires neutres, il nous sera facile de trouver la vérité.


Les marcheurs d'ombre mirent genou à terre, avant même que Shiro ne se retourne. Car face à lui, Heiwa sorti enfin des ténèbres de la forêt, pas après pas, le bruit de l'herbe résonnait, et la lumière éclaira bientôt tout le corps de l'Uzumaki. Et sans aucun doute Shiro pouvait voir du coin de l’œil, le nouvel arrivant au physique totalement différent et pourtant il était reconnaissable aussi. Car cet homme qui arrivait aussi portait les même pupilles. En ce jour celui qui fut appeler Rinkyu faisait face à deux corps divin. Ainsi Nagato, présentait l'un de ses plus grands secret qu'aucun ne connaissait hormis Bashô. Mais là encore le stratège ne prenait que peu de risques. Après tout, le ninja face à lui ne pouvait encore savoir combien y avait-il de corps comme ces deux là. Peut être n'étaient-ils que trois avec le corps original... Peut être plus... Peut être une armée.  

-Marcheurs d'ombre allaient vous renseigner auprès de tous les chef de clan sur cette histoire et sur ce village dont notre invité a fait mention. Un élu ne passe pas inaperçu...


En un claquement de doigts, deux marcheurs d'ombre disparurent, avec les ordres à suivre. Bientôt, l'Uzumaki connaîtrait la vérité.Les deux corps divin, debout, observèrent l'étranger. Silencieusement, et charismatique. Il semblait plus impressionnant que jamais. L'Uzumaki était plein de surprise, il le prouvait encore. Ce dernier réfléchissait à toute vitesse, sur ses dernières pensées. Si face à lui se trouvait réellement Rinkyu, pourquoi celui-ci se présentait sous ce masque? Quel était son but véritable, alors que la dernière fois qu'ils s'étaient croisés, ce dernier lui avait promis de ramener la réputation de son clan au plus haut niveau et surtout de tuer le Dieu de la Paix.Pourtant aussi invraisemblable que cela fut, l'Uzumaki décida de jouer un jeu tout aussi dangereux.

-Peu importe qui tu es vraiment... Peu importe ce que tu caches, pour l'heure, je ne chercherais pas à le savoir.Mais je me méfierais de toi, tu es habile et intelligent, plus que bon nombre d'élu en Kosaten. Ceci te mènera sûrement loin, mais attention à jouer à ce jeu avec un maître...


Le second corps divin fraîchement arrivé s'avança finalement, pour se poster au côté de son " frère". Et à présent, les deux parleraient d'une même voix, dans une synchronisation parfaite.

-Ton plan est réfléchi et j'y ai moi même pensé. Depuis toutes ses années je me suis attelé à ce projet pour le bien de ce monde et si possible pour tous les mondes.Toutefois, beaucoup de choses ont changé et Espoir est encore fragile et faible face aux trois nations. Nous avons réussi à maintenir les trois puissances en respect...Mais pour combien de temps? De plus, tu as dû recevoir, la vision de la Déesse Gensou...Malgré le fait que tu sois un élu de Fuyu, tu dois désirer sa chute...Mais au vu de la vision Fuyu doit être la dernière à sombrer, nous devons la protéger jusqu'au bout... L'ennemi inconnue de la vision... Il apparaîtra après que Fuyu soit tombée, nous ne pouvons nous permettre cela... Mais dis moi, que sais-tu réellement? Et plus encore je vais me répéter: Qu'as tu réellement à gagner? Pourquoi vouloir me faire venir au rang d'un dieu. Ne serait-ce pas ton but?

Aucun doute que la véritable conversation allait vraiment s'engager, mais qu'allait-il lui apprendre? Surtout que ce dernier avait fait nombre d'erreur dans son discours. Il se piégeait lui même. Après tout, s'il se considérait comme la faucheuse, il devait avoir confiance en sa puissance et plus encore connaître celle de l'empereur de Fuyu. Sinon pourquoi lui proposer cela? Il estimait que le dieu de la Paix ne pouvait se débrouiller seul et n'avait pas la force suffisante... Une force qu'il lui proposait donc. Quel élu avait pu tant augmenter sa force, sans se faire connaître, comme il osait le dire...La partie d'échec était lancée...


 

 


▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir 70145110
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1581
Yens : 532
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : Caché

Progression
Niveau: 197
Nombre de topic terminé: 97
Exp:
▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir Left_bar_bleue5/12▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir Empty_bar_bleue  (5/12)
Shiro Shinigami
Shiro Shinigami þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: ▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir   ▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir EmptyMar 08 Jan 2019, 18:02




feat.Heiwa Jigoku

Légendaire & Divin


Ambiance

Le visage de marbre, imperturbable, j’observais derrière mon masque ce qu’allait répondre l’homme qui me faisait face. Et bien évidemment, si par moment son aura se faisait clairement ressentir, il ne faisait aucun doute qu’il semblait lui aussi savoir bien maîtriser les évènements. Le flux de ses pensées et de ses informations étaient bien trop grand, et bien trop contrôlées. Et en ce jour, je comprenais mieux que jamais, la grande importance du secret, mais plus encore, du très grand risque que comporte l’exposition de ses connaissances et compétences. Ainsi donc, en choisissant de devenir la faucheuse, je n’avais plus aucune chance de rester à l’ombre. Cela avait son avantage, mais l’inconvénient n’en demeurait pas moins grand. Le Jigoku, entouré de ses hommes reprit doucement les paroles. Il se plut alors, de me faire voir ses pupilles, qui, avaient quelque chose de lugubre, de sombre, de destructeur. Elles combinaient suffisamment de mystère et de puissance en elles seules, pour noyer quiconque se confrontait à elle dans un cercle de questions interminables.

La connaissance des Marcheurs d’ombre, n’était pas quelque chose de connu. Ainsi donc, il semblait avoir clairement à l’esprit les potentielles personnes qui pouvaient se trouver devant lui. Ceux qui auraient bien pu se cacher derrière le masque de Shiro Shinigami. Pas besoin qu’il le dise à haute voix, je l’avais déjà compris. Il fallait dire que je n’avais pas prévu ce tournant des choses. Mais mon habileté était une fois encore mis à l’épreuve. Et cette fois, j’allais jouer. Jouer, pour gagner.

Mais une chose plus que surprenante arriva. Une extension de la voix de celui qui me faisait face, dans mon dos. Me retournant doucement pour éviter tout mouvement brusque, j’observai un moment le nouvel arrivant. La confusion saisit mon esprit, d’autant plus que la silhouette était pratiquement similaire, les mouvements également étaient similaires. Je n’arrivais plus à saisir la réalité. Qui était cette personne ? Ce nouvel intervenant ? Et par ricochet, qui était la personne qui me faisait face ? Y avait-il des clones ? Mon esprit manqua de peu, de se perdre dans ce nuage interminable de question. Mon calme intérieur, qui avait été perdu un léger moment lors de sa mise en lumière, se calma jusqu’à ce qu’il n’y ait plus que placidité.

Et c’est alors qu’il décida d’envoyer les marcheurs d’ombre sur ma piste, question seulement de vérifier si ce que je disais était vrai. Il réitéra encore une phrase qui me laissa plus que perplexe. Après avoir ordonné une enquête ouverte à mon sujet devant moi, il déclara ne pas vouloir connaître plus que ce que je lui donnai. Absurde. Toutefois, j’annonçai:

- Bien. Toutefois, sachez que votre nom s’est propagé comme une gangrène à notre époque, celle où les miens vivaient encore. Et pour vous retrouver, je n’avais pas besoin de plus que cela. Et si j’ai pu remonter jusqu’à vous, sans avoir à connaître le titre de ‘’marcheurs d’ombre‘’ dont bénéficient vos seconds, il est simplement impossible que pour toutes vos nouvelles recrues de vivre sans s’alimenter, sans dormir, sans interroger, sans laisser des marques. Et quiconque laisse des marques, aussi infimes soit-elles, peut en ce monde être retrouvé par diverses manières. Que cela relève de la magie d’espionnage, ou encore de la capacité à consulter les esprits défunts pour en obtenir une quelconque réalité. C’est avec l’un de ces divers moyens que j’ai pu venir jusqu’ici, en votre présence.

Après avoir atteint brutalement son égo, en lui rappelant qu’en ce monde le champ de possibilités n’était étendu qu’au niveau d’application de la magie, je fis une pause. En effet, si lui, Heiwa, était impossible à atteindre, ses membres, l’extension de sa volonté, ne disposaient aucunement de sa force. Et ces derniers pouvaient être les cibles de quiconque. Pour peu qu’on s’intéresse à eux, qu’ils se déplacent à deux, à trois, ou même à quatre, ils n’en sont pas moins neutralisables si on est assez puissants :

- Malgré tout cela, je dois reconnaître que vos sbires, ceux qui sont venus me chercher, m’ont bien facilité les choses. S’ils ne me guidaient pas vers vous, j’aurais encore perdu votre trace et jamais peut être, je ne vous aurais trouvé. C’est donc à dire que le défaut de ce que je crois être vos nouvelles recrues, a rapidement été comblé par votre expérience. Vous êtes un être réfléchi, certainement le plus réfléchi que le monde n’ait jamais connu. Voilà pourquoi mon ambition s’oriente vers vous. Ce monde appartient au plus fort. Mais le plus intelligent, sait renverser toutes les situations.

Et concernant les marcheurs d’ombre, j’ajoutai simplement une dernière chose quant à leurs chances bien maigres, sinon, impossibles de trouver les traces de mon existence. L’ensemble des territoires neutres, comptait bon nombre de clans, connus, cachés, et même ceux qui prenaient des noms de façades. Et une petite minorité d’entre eux était constituée de combattants. Fort heureusement, au sein de plusieurs villages et contrées des territoires neutres, Zayro Jinn était passé et avait totalement rasé les lieux, comme à son habitude. De ce fait, toute trace de mon existence, avait été inéluctablement rasée sous le souffle de la destruction Zayrienne. Il fallait donc reconnaître que la folie du messager des enfers allait m’être très utile aujourd’hui, ce qui me surprit encore intérieurement.

- Vous ne trouverez rien. La contrée où on vivait, a été rasée, totalement par un des chiens de l’armée de Fuyu. Une personne que vous connaissez très bien. Zayro Jinn, le messager des enfers. Etant déjà assez reculé dans notre façon de vivre, nous avons eu le malheur de le voir arriver. Il n’en reste plus rien, si ce n’est un grand cratère.

Les pistes plus brouillées que jamais, j’observai le duo intriguant dont la simple vue suffisait à réveiller des migraines intérieures. Qui était cet homme ? Ces hommes ? Comment fonctionnaient-ils ? Tout semblait si loin de la réalité. Quoi qu’il en soit, écouter ce qu’il disait, sans se laissait distraire par la mise en scène, me souleva quelques interrogations. ‘’ Le bien de tous les mondes‘’ ? De quoi parlait-il ? À quoi faisait-il allusion ? Et maintenant, ce qui m’interpella, fut le premier nom qui vint à moi. ‘’ Déesse Gensou‘’ s’agissait-il du dieu Tenshi ? Ou bien d’une autre personne, d’une autre nature dont je ne maîtrisais rien ? Il parla par la suite de la chute de Fuyu, comme étant une étape cruciale avant la venue d’un ennemi qui se voulait plus dangereux pour le reste du monde. Je n’avais pas interprété les choses ainsi.

- Je sais ce que toute personne vivant en territoires neutres peut savoir. La guerre, l’alliance Seika-Minshu, l’avènement de la cité Bashô Tokaï, les élus les plus puissants de Fuyu, certains élus disparus de seika dont les noms demeurent, les anciens élus de Minshu disparus. Plus encore, je sais que la grande guerre a eu lieu, qu’aeternam a fait beaucoup de ravages, mais aussi que Tenshi s’est activée. Malheureusement, tout est un peu flou dans mon esprit, mais c’est du moins ce que je sais de ce monde. La hiérarchie Seikajin, Fuyujin, Minshujin me sont inconnues. La politique employée par chaque nation pour la gestion de ses ressources, m’est inconnue. Les armes qui sont à la disposition de chaque nation, me sont inconnues. Les hommes proches du cercle d’influence du pouvoir et même du bas peuple, me sont inconnus.

Suite à cela, je pliai légèrement le cou en avant, pour que mon œil luise derrière mon masque sans que rien ne soit perceptible en dehors. Et c’est là, que j’annonçai :

- Un nouvel ordre doit être instauré. Et il sera instauré par mes mains, et par vos informations. Je crois en cela plus que tout autre chose. Les dieux ne sont pas assez sages, pas assez prudents. Ils sont les propres observateurs d’un jeu qu’ils ne maîtrisent plus. Et il est bien connu que vous êtes homme à tout maîtriser. Je remets ma confiance en vous, pour faire ce que ces misérables dieux ne sont pas capables de faire. Vous… vous veillerez à ce nouvel ordre instauré, comme vous l’avez toujours fait. Et, en fonction des alliés que nous aurons, nous partagerons le monde, et le guideront ensemble. Moi et nos futurs alliés en façade, et vous, en arrière. Ainsi, nous créerons un monde dont aucun élément ne nous échappera.

Cela annoncé solennellement, je relevai ma tête vers les cieux, relevant mes bras jusqu’à ce qu’ils forment un angle droit, avant de relever mes paumes et les diriger vers le ciel. A ce moment-là, une vague intrigante d’énergie me recouvra. Assez sinistre pour faire fuir les bêtes les plus faibles ou bien les marcheurs les moins aguerris, mais assez faible pour faire plus que nécessaire ma présence. On aurait pu voir en moi, une sorte d’esprit de couleur rougeâtre, qui se nourrissait déjà du pouvoir futur, car la puissance elle, était déjà bien présente :

- Je vous l’ai dit… ma puissance sera à votre service, pour peu que vos projets concourent à la réalisation de cet objectif. Je serais la bête déchaînée, qui agira avec brutalité, détruisant sans une once d’hésitation quiconque se mettra sur la voie qui mène au divin. La voie de la destinée qui vous est depuis longtemps tracée….

Cela dit, je repris mon calme, avant de reprendre une position aussi droite qu’une barre de fer recouverte d’un manteau noir.

- Pour cela, je veux vos informations, mais plus que ça, cette sagesse qui est vôtre, afin de faire de moi un dirigeant non pas seulement puissant, mais le plus soucieux, le plus préventif et le moins prévisible que le monde n’ait jamais connu. Faîtes de moi une légende, et je ferais de vous un dieu.



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2757
Yens : 360
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 199
Nombre de topic terminé: 79
Exp:
▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir Left_bar_bleue1/12▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir Empty_bar_bleue  (1/12)
Heiwa Jigoku
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

-



MessageSujet: Re: ▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir   ▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir EmptyJeu 10 Jan 2019, 17:41



 
Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir


 
 La Faucheuse et le Dieu         



 





Une partie d'échec commençait en cette heure. Plus d'un élu ou natif s'y était essayé et plusieurs se cassèrent les dents dessus. Pour commencer, il y eut un certain Zoro du nom de Emyia, ancien Héro de Minshu. Puis vint le tour, d'un autre élu de Minshu, qui s'avérait s'appeler Grimm. Et en dernière date, la nouvelle héroïne du serpent Ellen, même si ce jeu fut interrompu par une créature puissante et recherchée. Pourtant, Heiwa s'en était toujours sorti en parti victorieux. Et il s'était préparé à des échanges plus que difficile, chacun venant de la République reconnu pour ses jeux de manipulation et d'esprit. Mais tous étaient tombés, à présent, dans l'oubli...Disparut. Ellen n'était d'ailleurs qu'une énième héroïne de Minshu, chacun ayant précipité leur chute après avoir porté ce nom...Une véritable Malédiction. Mais en ce jour, c'était un Élu de Fuyu qui se présentait à lui.

Fort heureusement, l'Uzumaki avait de l'expérience avec ce type de profil. Chacun était des guerriers fiers et plutôt individualiste. Radhamanthys montrait une force inouïe à l'époque, mais son esprit n'était pas aussi aiguisé que celui du Shinobi. Asura la bête, n'avait aucun don sur ce terrain.  Quand au pirate Zoro, il avait été assez naïf pour entrer dans les ordres. Seul un adversaire avait été le plus dur à contrôler. Le messager des enfers. N'ont pas ses dons d'orateur ou de manipulation, mais bien par son instabilité contrôlé. Un fait rare et ironique, mais même si cet être savait se contrôlait parfaitement, sur un coup de tête, il pouvait agir quitte à briser toute la toile qu'un stratège avait mis en oeuvre. Mais là encore, il s'en était tiré. Chacun ayant par la suite un unique point commun: Ils étaient tous devenus les alliés du Dieu de la Paix. Est-ce que l'histoire se répéterait avec cet inconnu? Heiwa sentait en lui une détermination et surtout une prétention à s'élevait. Plus d'un être avait eu ce sentiment et avait été prêt à n'importe quoi pour l'atteindre. Le jeu était certes fort intéressant et promettait de grandes choses. Mais comme tout grand projet, les risques encourut pouvaient être égaux à la mise faites.

Il écoutait donc attentivement chaque mot prononçait par le masqué face à eux. Rien ne pouvait échapper au deux corps divins, il n'avait plus aucun angle mort, la pression exercé indirectement par ses pupilles pouvaient être inimaginable. Tel un Dieu Omniscient, Heiwa Jigoku voyait tout. Néanmoins, l'ombre d'un sourire se dessina sur son visage, trop fugace et trop indescriptible pour comprendre la signification d'une telle réaction.  Pourtant, il devait l'admettre son interlocuteur s'était préparé à cette rencontre et même s'il ne pouvait tout prévoir, il gardait un sang froid étonnant. Pourtant, il se trompait...

-Je te l'accorde, telle est la faiblesse de s'appuyer sur des natifs de ce monde, jamais, ils ne deviendront aussi puissant que nous ou ne pourront s'améliorer aussi rapidement que nous. Même si mes marcheurs d'ombre sont l’extension de ma volonté comme tu le dis.Ils sont mes yeux, mes oreilles et parfois ma parole.Mais un élu puissant et attentif pourra remarquer leur présence ou la ressentir, sans pour autant les voir. Un élu y est parvenu par le passé et a remonté ma piste, comme tu l'as fais... Il semble même que vous employiez la même façon de procéder...

Ses doutes sur l'identité de Shiro se confirmaient dans son esprit. En effet, Rinkyu Uchiha avait usé de procédés similaires pour rencontrer l'Uzumaki. Deux clans étrangement liés dans leur monde respectif.Et ils s'étaient fait face, comme aujourd'hui. Pourtant, même si le Jigoku faisait mention de cette probabilité à son interlocuteur, il ne mentionna pas le nom de cet élu. Tel un message caché pour lui. Comme pour lui montrait, qu'il était parvenu à découvrir qui il était. Pourtant, l'empereur de Fuyu n'en avait aucune assurance, pour l'instant.


-...Mais tu te trompes sur beaucoup de point. Tu fais mention de mon expérience, il est vrai. Mais sache qu'un stratège compte aussi sur la faiblesse de ses troupes dans chacun de ses actes. Cette faiblesse peut parfois être la plus grande force. Crois-tu que rester inconnu dans l'ombre peut permettre d'aboutir à tout ce que j'ai fais? Ce que tu penses êtres une faiblesse de ces hommes, peut s'avérer être la plus grande force de mon oeuvre. J'ai agis en connaissant cette faiblesse. J'ai pu te mener à l'emplacement exacte que je désirais. Un élu aussi puissant qui soit ne devient qu'un insecte devenant une proie dans les files d'un stratège. Prends l'exemple du règne animal. La mante-religieuse est l'un des prédateurs les plus puissants de son univers.Et l’araignée n'est rien contre cet adversaire.Pourtant habillement mené cet immense insecte devient une proie docile lorsqu'elle tombe dans les toiles de l’araignée, car celle-ci ne s'engagera jamais sur un territoire inconnue.


Si Shiro avait tenté de toucher l'orgueil du shinobi, il était bien loin de la vérité, car ce dernier n'était point atteint. pire encore, il contemplait son interlocuteur avec une lueur mystérieuse dans ses pupilles. Il était le marionnettiste dans ce monde peuplé de poupées en bois, qu'il pouvait contrôler de ses long fils. Alors lorsque ce " jeune garçon" tenta de déstabiliser le stratège en lui évoquant le fait, qu'il ne trouverait rien sur cette histoire, à nouveau les yeux des deux corps divins brillèrent inexplicablement. Leurs auras dansèrent tout autour d'eux telles des tentacules invisible.

-Je comprends bien pourquoi tu désires la recherche d'un tel talent. Tu es la faucheuse, comme tu te présentes. Mais tu as encore beaucoup à apprendre. Si tu penses qu'un seul cratère peut m'empêcher d'atteindre ce que je désire, tu te trompes. Nous trouvons toujours un indice. La vie est faites ainsi, d'infimes et impénétrable indices, pourtant, ils existent. Il suffit juste de les décrypter.



Lui affichant son manque d'expérience à la face et son cruel manque d'information, les deux " clones" s'arrêtèrent un instant. Une nouvelle fois l'Uzumaki lui montrait le fossé qu'il existait entre eux deux en terme d'esprit.Et même s'il pouvait perdre une bataille de force, Heiwa gagnait toujours la guerre au final.Même s'il perdait, le Dieu de la paix n'avait pas un ou deux coups d'avance, il en avait déjà trois ou quatre. Et dire qu'à présent, il possédait un diadème bien précieux lui permettant de lire l'avenir, lui permettait encore de lever les barrière de l'impossible. Et ce même si les conséquences étaient un danger considérable.

Et malgré tout ceci, le Shinobi cacha sa surprise d'apprendre le peu de connaissance que possédait la Faucheuse. Comment pouvait-il en savoir si peu et se trompait sur tant de choses? Son manque d'information pouvait lui coûter cher... Leur coûter cher s'ils s'alliaient, comme le masqué lui proposait. Les deux corps s'éloignèrent alors, pour prendre place sur des rochers que composaient la clairière, invitant indirectement son invité à faire de même.

-Où étais-tu tout ce temps? Tes informations sont maigres et erronées, même pour un élu ayant "vécut" dans les territoires neutres. Ceci pourrait être un danger pour toi et pour...Nous!



Même s'il réfléchissait encore à cette possible alliance, l'Uzumaki avait consciemment évoqué cette possibilité. Et lorsque Shiro était fin prêt, l'Uzumaki reprit son discours:

-Les guerres entre Seika et Fuyu a bien éclaté, mais ce n'est pas Aeternam qui a causé des ravages, ce dernier ayant disparut, pendant un long moment, dans une sorte d'autre monde. Non l'île de Tenshi a anéanti les armées de Seika et de Fuyu de même que Minshu. Leur grand conseiller a corrompu le grand cristal, représentation du corps de leur Dieu, entraînant dans ce maléfice tout son peuple, hormis quelques résistants menaient par Reisha. Aeternam n'est intervenu qu'après et en alliance avec les trois nations pour arrêter le Conseil de l'île céleste. A priori, Reisha a convaincu cet homme de nous rejoindre.  Mais alors que les "héros" des nations affrontèrent l'ennemi et le Dieu corrompu, la purification a été faite sur lâme de Gensou, la véritable forme de la déesse de Tenshi...

Tel un orateur, mais sans aucune émotion, le ninja expliqua ce que tous devaient savoir, sans même dire son avis sur aucun des sujets. Après tout pourquoi le ferait-il, alors qu'il n'avait encore décidé si cet inconnu méritait d'en savoir plus. Ainsi, il lui parla aussi de la vision donnée par cette déesse à tous. Celle du futur avec Grimm, Aeternam, Reisha et Jael -ce dernier ayant abdiqué, alors que son fils avait reprit le flambeau, car l'ancien président était tombé gravement malade ne se remettant pas de son malheureux passage au royaume des morts.- les trois principaux héros de ce futur alternatif, et de ce nouvel espace-temps, dans lequel ils vivaient tous à présent. Et surtout de cet ennemi invisible dont les trois héros parlaient, malgré des paroles manquantes. Mais Heiwa était parvenu à enregistrer chacun des mots de cette vision. Il avait ensuite réfléchi à tous les tenants et les aboutissants. Dans ce futur, qui n'existait pas encore, Fuyu était tombé, malgré la présence encore de ses élus. Et l'apparition de cet ennemi inconnu et impossible à affronter survint par la suite de cet événement. Ce qui expliquait en partie les précédentes paroles du Dieu de la Paix. Il lui fit part aussi des paroles de la Déesse au sujet de la malédiction qui pesait sur les trois dieux et qui ne possédaient pas leur véritable forme, suite à l'intervention de leur père à tous. Ce derniers les ayant puni pour une sombre histoire de jalousie auprès de leur "sœur" .

Malheureusement, cette vision avait éveillé plus de questions encore que de réponses. Néanmoins, Gensou avait fait aussi part de la possibilité d'en apprendre plus sur le passé de Kosaten par l'existence d'artefact caché sur le continent.

Cette partie enfin énuméré, l'Uzumaki attendit quelques temps qu'il enregistre tout. Ne le lâchant pas des yeux, une seule seconde, aucun clignement d'yeux n'était même possible. Après tout, il n'était pas des corps " vivant". Toutefois, une scène lui revint en tête rapidement, malgré la puissance qu'il avait dégageait précédemment, Shiro avait reprit son calme, lui demandant de l'enseigner à être un monarque, alors qu'il lui proposerait d'être un Dieu. Quelle ironie qu'un mortel propose à une divinité d'occuper sa place. Pourtant, ceci concordait indirectement à son projet d'atteindre les trois, du moins les quatre dieux, pour s’accaparer de leur pouvoir et instaurer le même règne paisible sur tous les mondes. Même si Heiwa avait été insensible à la scène théâtrale de Shiro et avait imposé à ses marcheurs de ne point réagir ou fuir d'un simple regard, plus oppressant encore, il n'avait pas oublié ses paroles qui résonnèrent encore à son esprit.


-Si vous me menaciez tout à l'heure, ceci va dans les deux sens Shiro. Si vous tentez de me trahir, je n'aurais aucun scrupule à vous évincer. Je peux vous apporter tout autant, mais je pourrais être la cause de votre chute. Apprenez que si vous intentez quoique se soit contre moi, j'aurais toujours plusieurs coups d'avance sur vous. Et vous devez vous en douter, je fais parti de Bashö Tokaï. Et je ne peux être lié à un être tel que vous. Personne ne doit remonter à nous. Je nierais cette possibilité si ceci devait arriver. Espoir est encore trop faible pour faire face aux nations et à ses élus loyaux. Il reste encore beaucoup à faire pour parvenir à un tel résultat et j'y travaille. Je ne gâcherais pas tout ses efforts.

Néanmoins, je vous conseille de vous méfier des élus de Minshu. Même si leur force armée, reste encore faible, plusieurs élus émergent. La sorcière Ellen, reste un danger pour tous, et ce même si elle parle de rédemption. Un fauve reste un fauve! D'un autre côté Valentine est une conseillère du président de Minshu, est peut s'avérer aussi dangereuse que moi dans la stratégie et la manipulation.Si vous désirez le monde que vous espérez tant, elles sont deux élus que vous devrez vous débarrasser rapidement. Que ce soit par la force ou par la réputation...



Même si le Jigoku était encore, et le serait toujours, méfiant envers ce sombre élu. Il voyait en lui tant de possibilité pour reprendre le flambeau en lumière. Tel un nouveau messager des enfers pour occire leurs adversaires qui se mettraient sur leur chemin...



 

 


▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir 70145110
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1581
Yens : 532
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : Caché

Progression
Niveau: 197
Nombre de topic terminé: 97
Exp:
▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir Left_bar_bleue5/12▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir Empty_bar_bleue  (5/12)
Shiro Shinigami
Shiro Shinigami þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: ▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir   ▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir EmptyVen 25 Jan 2019, 11:27




feat.Heiwa Jigoku

Assistance


Qui ?

C’était la question qui siégeait royalement en plein cœur de mon esprit quand je voyais les deux paires d’yeux dont les regards étaient rivés vers ma seule personne. Aucune émotion n’émanait de ces visages froids et différents, toutefois à écouter leur voix, c’était bien les mêmes paroles qui étaient énoncées. Comment diable était-ce possible ? Cette magie était inconcevable et ne se rapprochait aucunement de tout ce que j’avais pu voir jusqu’à présent. Était-ce de la nécromancie ? Une perle épaisse de sueur glissa le long de mon visage, exprimant mon incompréhension face à la situation devant laquelle j’étais. Si ce fait abracadabrant passa rapidement à la seconde où il se présenta à mes yeux, il n’avait de cesse de revenir encore et encore à chaque instant, me perturbant toujours plus que nécessaire dans mes réflexions. Il m’était alors difficile de savoir si je pouvais faire confiance à cette personne-là, dont l’identité était aussi incertaine que ses paroles.

De toute façon, j’allais un jour, percer cette énigme. Mais cela n’étant pas la mission principale du jour, je tentai, tant bien que mal, de faire taire ces murmures de doutes dans mon esprit. Depuis le début de cet échange, ça ne fut que de promesses, des propositions et tout ce qui pouvait être classé dans la même rubrique qui fusait dans tous les sens. Mais furtivement, on décelait de la méfiance, des soupçons et autres choses du même ordre derrière les paroles de mes interlocuteurs. Ils faisaient un rapprochement avec Rinkyu Uchiha, qui semblait avoir utilisé le même procédé pour remonter à lui. Je l’avais bien compris, sans qu’il n’ait eu besoin de le mentionner.

- Si déjà deux personnes peuvent trouver une faille dans ce système, il serait peut-être temps de le mettre à jour. Mais étant donné qu’il vous semble parfait tel qu’il est, j’espère que votre assurance ne vous coûtera pas plus que votre fierté. La fierté d’être en sécurité.

Quant aux preuves de mon existence, il mentionna avec assurance qu’il était possible pour tout être de trouver une trace. Parce que personne ne disparaissait ainsi, peu importe qui on était. Mes lèvres fines s’étirèrent succinctement sous la forme d’un sourire dissimulé derrière mon masque face à cette affirmation. Sans même s’en rendre compte, en accordant un temps aussi important et aussi fou à chercher une preuve de mon existence, il allait faire un travail immense à ma place. Parfois, la méfiance à l’extrême pouvait être retournée contre soi. Ainsi, pour me prouver que mes traces ne pourront être retrouvées, il devra chercher une histoire qui pourrait crédibiliser la mienne. Au moins pour cela, je n’avais pas à m’inquiéter.

Peu de temps après, ce fut un océan d’informations qui se déversa jusqu’à mes oreilles. Et à ce que j’écoutais, ma surprise n’a pas été en mesure d’être bien longtemps dissimulée. Par moments, mes poings déjà serrés se serrèrent encore plus, tandis que les questions s’enchaînèrent. Et de par la vision des choses du deuxième Empereur, je compris un certain nombre de choses. Les dieux pouvaient être mis à mal. Et de ce fait, il nous était possible, à nous élus, de pouvoir les contrôler. Cependant, cet ennemi mondial aurait pu être un problème majeur pour la suite des évènements. Si le monde dans lequel nous vivions venait à disparaître, alors tous, autant que nous étions, allions devoir sombrer dans l’oubli.

- Je comprends. Il y a beaucoup de travail à faire pour se préparer convenablement à la venue de cet ennemi dont on ne sait rien, si ce n’est la puissance écrasante. Ma force sera un élément crucial pour son élimination. Et sachant déjà que cette « entité » vise à nuire à l’ordre du monde, tout le monde sera impliqué dans la bataille. Rassembler les hommes sous une même bannière, est une conséquence de mon objectif, de notre objectif. Et elle sera aussi une phase cruciale pour la victoire contre cette entité.

Suite à ces paroles, il marqua une pause pour fixer les bases les plus simples à comprendre. Je devais faire profil bas, et en aucun cas, je ne devais mentionner une quelconque alliance avec le Jigoku. Cela ne me dérangerait absolument pas. Toutefois, cette mesure n’allait pas être gratuite, étant donné que je me mettais en avant pour agir selon sa volonté. Il serait à l’arrière, tranquillement installé pendant que je prendrais de gros risques en avant. Je savais ses pouvoirs incroyablement grands. Et cela aurait pu être un coup de pouce pour la situation :

- Ellen est redoutable. J’ai entendu parler d’elle. Valentine par contre, je ne la connais que de nom. Mais il ne fait aucun doute que dans peu de temps, le monde entier murmurera le nom de la faucheuse et derrière elle, l’espoir d’un ordre plus équitable. Toutefois…

Un vent se leva légèrement, caressant le feuillage des armes et sifflant parfois au creux des orifices présents dans les troncs. Ma cape ne manquait pas de flotter légèrement alors même que mon masque s’orientait vers les deux personnes qui me faisaient face. Mes bras toujours au repos le long de mon corps, j’attendis que le vent se calme avant de préciser :

- Aussi puissant que je pourrais être, je n’en reste pas moins quelqu’un de mortel. Il existe au sein de ce monde des natifs plus puissants encore que tout ce que l’on peut imaginer. Ces derniers n’hésiteront pas à survenir au moment où on les attendra le moins. Pour m’en préserver, j’ai besoin d’une de vos capacités… Un de vos pouvoirs pour semer la confusion et faire grandir le caractère divin de la faucheuse. Et je pense que vous êtes bien la seule personne à pouvoir m’apporter ce que je désire.

Maintenant, je mettais sur la table une demande claire, une assistance de la part du Jigoku. Mais qui sait ? Peut-être aurait-il d’abord voulu me tester avant de vérifier s’il pouvait vraiment me faire confiance, d’une quelconque façon qui soit.



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2757
Yens : 360
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 199
Nombre de topic terminé: 79
Exp:
▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir Left_bar_bleue1/12▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir Empty_bar_bleue  (1/12)
Heiwa Jigoku
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

-



MessageSujet: Re: ▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir   ▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir EmptySam 26 Jan 2019, 16:11



 
Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir


 
 Les dernières étapes d'une surprenante alliance...        



 







Je tenais mon interlocuteur de la paume de ma main et il ne s'en rendait pas compte. Au delà même d'avoir montré les deux corps divins, qui semblait avoir fait mouche, du moins c'est ce que j'imaginais, j'avais prévus déjà des coups d'avance, plusieurs même et toutes les possibilités et les finalités qui pouvaient se dérouler à cette suite.Même ainsi, il remettait en doute le système du Jigoku au sujet de l'existence même des marcheurs d'ombre. Avait-il réellement écoutait ce qu'il lui avait dit? Au vu de sa réponse, il semblait que non. Mais tant pis, dans leur duo, cet homme n'était pas censé être le cerveau, mais bel et bien l'arme. Une arme divine qui pourrait agir en toute impunités auréolé des informations et de la protection d'un véritable Dieu. Tel serait la synergie de leur alliance.

Toutefois, il continuait à le sous-estimer. En effet, l'Uzumaki était passé maître dans l'art des émotions et de leurs significations. Ainsi, malgré le fait qu'il soit masqué, un œil était visible et il était impossible à un être vivant de contrôler tous les muscles de son visage pour cacher certaines expressions. Et on disait souvent qu'on ne souriait pas qu'avec la bouche. Lorsque quelqu'un souriait, tout le visage changeait en même temps. Un rictus du visage, un nez retroussé... Un œil différent, plissé ou même la lumière dans ce dernier. On ne passait pas son temps à contrôler autrui, sans connaître parfaitement ce langage non-verbal. Néanmoins, même s'il avait remarqué ce léger changement chez son interlocuteur, il ne pouvait dire à quoi il pensait. Le malheur de ne pouvoir lire dans les pensées...pour l'instant!  Mais il existait d'autres moyens pour connaître la vérité, comme celui de lire l'avenir.... Il avait utilisé lors d'une quête et avait compris le maléfice qui l'habitait, depuis il avait promis de ne l'utiliser qu'en derniers recours. Mais son esprit avait été purifié par ce mal et il pouvait tenter de lire l'avenir qui l'attendait avec ce Shiro, comprendre même ce qui le faisait ainsi sourire. Était-ce lorsqu'il lui avait apprit que rien ne disparaissait réellement, lorsque l'on cherchait quelque chose, on pouvait toujours trouver quelques choses? Il ne pouvait le dire et n'allait pas essayer de le savoir pour l'instant. Il avait bien plus d'assurance et de sécurité que cette faucheuse pouvait voir...

Le ninja préféra se concentrer plus encore sur ses réactions, alors qu'il lui dévoilait et lui expliquait la vision comme un cerveau tel que le sien avait pu visualiser.Il comprit qu'une certaine surprise, peut être même colère l'envahissait, alors que ses poings se serraient plus encore. Ainsi, il n'avait pas forcément compris toutes les conséquences de cette vision...D'ailleurs il reprit la parole, lui expliquant son point de vue. Heiwa retint aussitôt un soupir. Shiro était trop confiant en lui. Mais avait-il réellement compris dans quelle situation, ils étaient. En effet dans la vision, les élus des trois nations semblaient combattre côte à côte face à cet ennemi et tous avaient eu leur pleine puissance, ce qui n'était pas le cas des élus actuels. Pire encore même les plus puissant d'entre eux ne pouvait revenir à la vie, comme à présent. Il avait bien eu une hypothèse sur ce sujet qu'il avait formulé avec Bashô, mais tous deux espéraient se tromper sur le sujet. Sinon comment diable pouvaient-ils trouver une solution... Et puis Shiro oubliait un détail, dans cet espace temps, ils avaient la puissance de Grimm, de Reisha et de Aeternam. Trois élus puissant et tout aussi intelligent qui se faisaient discret pour la plupart, alors que le troisième semblait avoir disparut totalement dans le processus.

Mais il reviendrait sur ce sujet plus tard, pour lui faire bien comprendre l'urgence et le danger qu'ils encourraient tous. Pour l'instant, il continua à l'écouter patiemment et plus encore lorsqu'il lui demanda un service pour agir. Oui, Heiwa Jigoku avait bien un tel pouvoir. L'un de ceux qu'il n'avait encore jamais utilisé. Mais le moment était opportun pour enfin l'employer. Mais allait-il le faire? IL y avait encore certains éléments à confirmer...

-Avant tout, il semblerait que vous n'ayez pas remarquer tous les tenants et les aboutissants de ce qui a été mentionné. Les élus de cet autre espace temps combattaient déjà sous une même bannière et avait le plein potentiel sinon plus de leurs pouvoirs. Malgré cela, ils ont perdu, ce qui signifie que nous devons parvenir à ce même objectif mais plus encore trouver autre chose. Un autre pouvoir, une autre solution.Mais nous y réfléchirons le moment venu, car tant que Fuyu ne tombe pas, vous avons du temps, à priori!

Quand à votre demande, il est vrai que je possède de tels pouvoirs, encore jamais utilisé en Kosaten. Toutefois, je prends des grands risques en agissant avec vous. Certes, vous serez en apparence en première ligne. Mais si d'aventure je devais tomber, notre espoir dans l'avenir tomberait avec nous. Bashô Tokaï, Les territoires neutres, tout s'effondrerait comme un château de carte. Si vous tombez, et passez par le royaume des morts, vous pourrez toujours revenir...Si je tombe, c'est la Paix elle même et tous nos efforts qui seraient réduit à néant. Ainsi, je dois savoir... Savoir si vous êtes digne de ce pouvoir. Voir de mes propres yeux votre force, celle qui sera nommée comme la faucheuse. Car pour l'instant vous n'avez que vanter votre puissance, sans me donner la possibilité de la voir. Combattons donc! Rassurez-vous, même si je n'hésiterais pas, je ne tenterais pas de vous tuer et j'espère qu'il en sera de même pour vous, mais je ne retiendrais pas mes coups pour autant.


Ainsi, les dernières étapes de leur alliance se définissaient. Beaucoup de choses allaient se jouer dans ce duel. Evidemment, Heiwa ne dépolirait pas sa pleine puissance pour garder en surprise tout son pouvoir, si d'aventures, cet homme le trahisse un jour.










 

 


▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir 70145110
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1581
Yens : 532
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : Caché

Progression
Niveau: 197
Nombre de topic terminé: 97
Exp:
▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir Left_bar_bleue5/12▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir Empty_bar_bleue  (5/12)
Shiro Shinigami
Shiro Shinigami þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: ▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir   ▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir EmptyDim 27 Jan 2019, 06:09




feat.Heiwa Jigoku

Puissance


Heiwa Jigoku avait une suffisance qui dépassait toute limite. Mais n’était-ce pas là le trait de caractère principal des personnes qui vivaient avec leur intelligence ? Tels des rapaces qui se cachaient derrière la terre, posant un piège ci et là, afin de se sécuriser dans le mensonge et la trahison, ils se savaient intouchables ou du moins difficilement atteignables. Quelle erreur. Il y avait en ce monde des forces si écrasantes qu’elles dépassaient toute forme logique d’intelligence. L’exemple le plus direct aurait été la puissance des dieux. Mais pour le moment, personne ne disposait d’une telle force. Et donc, le maître des ombres pouvait d’abord se satisfaire de sa malice.

Je savais bien que j’avais besoin de cette capacité-là: tromper, manipuler, intimider pour pouvoir jouer aux jeux des rois et m’assurer une souveraineté incroyablement longue. Mais avant d’y arriver, supporter les airs supérieurs de cet être que je méprisais encore un peu – peu importe la force que j’employais pour ne pas le faire – était une de mes obligations. Cela, allait forcément me permettre de forger une arme que je n’avais pas encore : la patience.

C’est pour cela que je l’écoutai sans broncher, jusqu’à ce qu’il exige ouvertement, la preuve de ma toute puissance. Il était vrai que jusqu’à présent j’avais simplement parlé sans apporter de preuves. Il était alors temps pour moi de mettre un acte à mes éloges si longtemps autoproclamées. Sachant quelque peu que j’allais devoir être amené à me battre, je m’étais déjà préparé comme il fallait à la rencontre, me reposant assez longtemps pour libérer ma puissance sans en subir directement les effets secondaires liés à mon corps encore affaibli.

- Tant mieux… J’ai la fâcheuse manie de ne pas savoir retenir mes coups quand je combats….

A ces mots, mes bras se firent aspirer dans les manches de mon manteau noir, préparant quelque chose que mes interlocuteurs ne pouvaient percevoir. Tout ce qui pouvait être visible, était bien le fait que mon énergie se concentrait dans mon corps, comme bouillonnant sur lui-même jusqu’à ce qu’une colonne de foudre jaillisse de moi, pour entrer dans le sol avec puissance. Il s’agissait là de ma technique la plus destructrice, dont la puissance de frappe savait effacer sur le champ de bataille les plus faibles et les moins résistants.

Peu de temps après, la terre entière trembla pour laisser sortir, comme des geysers s’échappant du sol, des colonnes de foudres épaisses, lumineuses et brillantes, qui s’élevèrent dans les cieux pour perturber en ce lieu le climat qui y régnait. Une puissance au statut proche du divin, une arme destructrice qui ne manqua pas de raser une bonne partie de la forêt dans laquelle nous étions. C’était ça, ce dont était capable la faucheuse. Montrant un avant-goût de mon incroyable capacité, j’attendis patiemment.

Sans dire un mot, j’observais par l’orifice unique présent sur mon masque ce qu’il restait de mon ennemi. Avait-il survécu ? Nul doute. Il s’agissait tout de même du deuxième empereur de Fuyu. Toutefois, pour les sous-fifres qui étaient avec lui, il aurait été surprenant qu’ils soient encore de ce monde. Mais ironiquement, le fait que le sol soit chargé d’une intensité électrique, ou encore même que la terre glissait sur elle-même par endroits, ce n’était que le début d’une suite bien sinistre d’évènements dangereux.

Sans bouger de ma position, subissant simplement le souffle puissant produit par les explosions ainsi que les débris de pierre qui allaient autour de moi, mon manteau bougeait encore légèrement sous l’effet du vent. Mais cela ne fut que de courte durée, car par la suite la terre sous les pieds de mes interlocuteurs se changea en marécages boueux dont la seule intention était de neutraliser les actions de mon ennemi. Ces attaques, particulièrement mortelles, avaient ôtés la vie à bien des personnes qui avaient daignés voir en moi une cible facile. J’étais le maître de la terre, et le dresseur de foudre. Et face à mon pouvoir, même le plus intelligent pliait. C’était là, la source de toute mon assurance.

Sans dire un seul mot, j’observai derrière mon masque comment allait survivre les victimes de ces attaques. Si on devait me surprendre d’une quelconque façon, c’était bien le moment de le faire.





Résumé:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2757
Yens : 360
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 199
Nombre de topic terminé: 79
Exp:
▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir Left_bar_bleue1/12▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir Empty_bar_bleue  (1/12)
Heiwa Jigoku
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

-



MessageSujet: Re: ▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir   ▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir EmptyMar 29 Jan 2019, 11:57



 
Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir


 
 Une lutte dévastatrice!        



 







L'homme masqué était ainsi pressé de montrer sa valeur, sans même réaliser tout le discours inquiétant que le Stratège lui avait tenu. Peu importe, comme il avait été dit si leur duo devait perdurer, cet homme serait l'épée, alors que lui serait le cerveau. Ainsi, l'Uzumaki pourrait pleinement se concentrer dans le domaine ou il était déjà le plus fort. Et pour l'heure, il pourrait attester de la force de cet individu, ce derniers se vantant de ne pas retenir ses coups. Encore un élément qui le montrait jeune et sans expérience, s'il ne parvenait pas à se maîtriser, lors d'un combat. Emporté par la simple ivresse de la bataille. Heiwa retiendrait bien cette information dans le recoin de sa tête...

Ainsi, sans aucune hésitation et impatient d'en découdre, le dénommé Shiro prit l'initiative. Plongeant ses mains dans ses manches -geste habituel pour le Jigoku- c'est une véritable attaque élémentaire foudroyante qui frappa l'empereur de Fuyu. Toutefois, ce dernier n'avait pas broncher d'un millimètre, acceptant l'attaque comme s'il ne l'a craignait pas. Son but était d'analysait cette attaque qui semblait des plus dévastatrice. D'ailleurs, le shinobi se permit tout de même de durcir sa peau, alors qu'une multitude d'écaille apparurent sur son corps, réduisant considérablement la douleur et les dégâts qu'il subissait. Son analyse se commençait dès lors:

~Bien, il semble avoir une puissance légèrement inférieur au pirate. Ce derniers semble compter sur sa force pure pour anéantir ses ennemis. C'est une stratégie simple mais qui manque de nombreux points. Mais regardons ce qu'il prévoit encore~



Bien évidement, connaissant la puissance dévastatrice de leur maître, les marcheurs d'ombre était parti avant même que le combat commence, pour éviter tout incident ou gêner leur Dieu. C'est ainsi que même, si la forêt fut rasée, il n'y eut aucune perte à déplorer.Le shinobi contempla donc son adversaire du jour, n'ayant pas bouger d'un millimètre, alors que quelques égratignures apparaissaient sur son corps ici et là. Après tout on en sortait pas indemne d'une telle attaque. D'ailleurs, son corps s'enveloppa d'une aura bleutée, alors que les ecchymoses sur son corps disparaissaient à leur tour. Ses actes avaient peut être étaient un peu dangereux, et en aucun cas il ne sous-estimait son adversaire, même si ça pouvait prendre une telle allure. Non, en bon stratège, il tentait de voir le potentiel de la faucheuse pour voir toutes les possibilités à venir.

Puis c'est à ce moment! Ce fut imperceptible, mais le sol se mit à légèrement bouger et devenir plus mou, comme si la terre ferme se liquéfier. Et c'est un peu ce qu'il se passait en un sens, puisque l'attaque avait pour but de l'enfermer dans un véritable marécage boueux. Sans montrer d'idée fulgurante, il prouvait d'une capacité combative. Une telle attaque pouvait s'avérait plus gênante que prévus et par la suite dévastatrice. Aucun doute là dessus, son but était d'emprisonner sa cible pour l'empêcher de bouger puis déchaîner sa force pure dessus:

-La force pure, tel est ton pouvoir. C'est en soit un plan comme un autre et une façon de combattre peu susceptible mais efficace.Néanmoins, pour développer ton plein potentiel, il te faut bloquer les mouvements de ton adversaire. Il semblerait que tu comptes beaucoup dessus. Pourtant, tu l'as dis toi même. Ce monde est peuplé d'être à la puissance supérieure. Ainsi ton plan a une énorme faille, comment ferais-tu contre de telles créatures? Plus encore, je ne doute pas que tu pourrais vaincre ce corps, si tu parviens ainsi à m'emprisonner. Toutefois, même sans avoir ta puissance, en utilisant la stratégie, nous pouvons contrer habillement ce que tu projettes... Regardes!


A peine avait-il prononcé ses mots, et que la terre autour de lui tente de l'envelopper, qu'une puissance impressionnante se dégagea de la divinité. IL n'avait pas bougé et pourtant était parvenu a repousser les différentes attaques. LE sol devenant marécageux tout autour de lui, alors que la surface autour de lui semblait intact. Pouvait-il comprendre ce qui venait de se passer? L'Uzumaki avait simplement utiliser, les pouvoirs du Tendô ou de gravité pour repousser les attaques.

-A mon tour!


Pour la première fois, le guerrier silencieux se mit à bouger posant ses mains au sol, faisant apparaître sa si célèbre porte des enfers. Celle-ci dégrafa sa bouche de ses deux mains éthérées et aussitôt c'est une myriade de bras et de mains qui se déversèrent sur leur ennemi. Il ne suffisait qu'à l'une d'entre elle de le toucher ou l'effleurer pour toucher directement son âme et le marquer à jamais. Aussitôt, les mains cachés du Jigoku se levèrent dans la direction du sabreur et des chaînes sortirent des manches dans un flot ininterrompu, tentant d'emprisonner l'adversaire. Tout en empêchant ce dernier d'avancer, Heiwa usa à nouveau de ses pouvoirs du Tendô pour l'obliger à garder ses distances. Il n'avait pas bouger de sa place, une seule fois ou ne serait-ce d'un millimètre, alors que le paysage s'était totalement métamorphosé autour de lui. Toutefois, il n'en avait pas fini, car profitant du sang qui perlait à son bras, il le récupéra, et aussitôt invoqua la statut de l'hérétique, qui perça dans la seconde même, l'épais brouillard qui s'était formé. Poussant un hurlement à faire froid dans le dos les plus courageux.

Celui-ci n'attendit donc pas. S'il avait été invoqué, il n'y avait qu'une seule raison combattre au côté de son maître. Aussitôt, il emmagasina une énergie colossale devant sa bouche et quand suffisamment de pouvoir fut ainsi collecté, il tira sur l'ennemi. Laissant une trace dans le sol, arrachant les derniers arbres encore debout. Mais a peine le "laser" se dissipa, laissant un gouffre sur des kilomètres, que deux autres traits fusèrent l'un derrière l'autre. L'invocation n'était pas des plus résistante, mais elle était suffisamment embêtante pour l'adversaire pour être crainte.

Mais malheureusement, pour Shiro, le combat ne faisait que commençait... Et bientôt une ombre les enveloppa tous. Le cauchemar ailé était arrivé, prêt à combattre au côté de son cavalier. Il était encore haut dans le ciel, alors qu'il poussa un hurlement qui tétanisait les muscles de sa cible. Se rapprochant peu à peu, tout en criant une seconde fois. Et une fois suffisamment proche, ce ne fut autre que l'aura d'oppression de la bête ailée qui prit le relais. Elle était écrasante et dominatrice, réduisant à néant l'idée d'avancer vers Heiwa.

-Montres-moi de quoi tu es capable!

Ses mots avaient été lancé tel un défi. Mais une chose interpella l'Uzumaki n'avait-il pas déjà vu ce genre d'attaque dans la funeste cité de Byanus au côté de Zoro et...Rinkyu?















 

 


▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir 70145110
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1581
Yens : 532
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : Caché

Progression
Niveau: 197
Nombre de topic terminé: 97
Exp:
▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir Left_bar_bleue5/12▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir Empty_bar_bleue  (5/12)
Shiro Shinigami
Shiro Shinigami þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: ▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir   ▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir EmptyVen 01 Fév 2019, 09:07




feat.Heiwa Jigoku

Maître des bêtes vs maître de la tempête

Ambiance


De par mon expérience, je pouvais affirmer avec certitude que les rouages de la guerre étaient dans le creux de ma main. Et ces rouages me donnaient certaines capacités intrinsèques comme par exemple, deviner qui de deux personnes était le plus puissant. Et dans ce cas présent, il ne faisait aucun doute que le plus puissant, avant même qu’une arme soit dégainée était déjà connue. Toutefois, ne compter que sur la puissance de frappe aurait été une erreur dans un combat d’une telle envergure. L’esprit qui avait derrière une confrontation était plus grand que ‘’mes muscles sont les plus gros donc je gagne’’. On mesurait le sang-froid, l’agencement des techniques, le fil conducteur qui permettait de limiter au mieux les agissements de l’adversaire, dans l’optique de l’enfermer dans une cage, pour l’abattre en toute sérénité. C’était l’idée que j’avais en tête, quand mes attaques déferlèrent sur mon adversaire, sur mes adversaires.

Observant avec dédain l’aisance qui se lisait sur mes adversaires à l’issu de ma technique, je compris alors que la renommée du deuxième Empereur n’était pas simplement née de sa capacité de manipulation. Mon Sharingan ne manqua pas de percevoir clairement l’énergie divine qui avait protégée l’élu le plus âgé de nous deux. Une technique Fuyujin qui avait autant d’utilité qu’elle ne demandait pas en énergie. C’était finement joué, mais il cela allait être loin d’être suffisant. Je savais que l’usage de la technique des écailles était très limité. J’avais déjà étudié cette technique jusqu’à ses plus lointains retranchements.

Par la suite, ma tentative d’immobiliser mon adversaire échoua, pour une raison qui n’était pas très clair. De loin, une personne ordinaire n’aurait rien perçu, bien évidemment. Mais pour moi, un Uchiha qui disposait d’un œil percevant même les mystères les plus complexes, avait déceler la déferlante énergétique que mon adversaire dégagea de façon sphérique. Ce n’était pas un élément, juste une manipulation de l’intangible par le biais de son chakra. Ce… pouvoir semblait tout aussi étrange et mystérieux que son utilisateur. Mais une personne habile, aurait voir en cela une infinité de possibilités.

Derrière mon masque, je ne bougeais pas, laissant croire à mon adversaire ce qu’il avait bien envie de croire. Cela m’importait peu. Pour l’heure, cette entrée en matière s’était soldée sur un résultat que je qualifierai de mauvais.  Et bientôt, ça allait être à mon adversaire de montrer ce dont il était capable.

-

Pour commencer, ce fut une tête étrange aux yeux similaires à mon adversaire qui jaillit du sol. Une image dégoûtante et bien étrange d’une chose que je ne comprenais pas. Peu de temps après, sa gueule s’ouvrit pour laisser s’échapper des dizaines de mains sombres, qui toutes avaient pour objectif ma saisie. La vitesse de l’attaque et sa puissance étaient telles que je ne pouvais m’engager dans un quelconque processus de déplacement. Mon adversaire était rapide. Bien qu’il m’était possible de riposter face à cette attaque, je me contentai d’observer, curieux également de mesurer la puissance de frappe de mon ennemi.

Il n’y avait pas à dire, les dégâts étaient importants. Bien que mon corps avait été entraîné à subir bien des souffrances, cette dernière, me fit fléchir légèrement en avant. Mais peu de temps après, je me rattrapai sur mes jambes, me tenant droit comme un soldat. Rien ne pouvait m’atteindre, du moins pas une attaque avec une telle puissance. Il en fallait plus pour me neutraliser. Je levai donc un instant ma main sur mon torse, pour me débarrasser de la poussière qui s’était installé sur ma cape lors de l’attaque, sans quitter mon adversaire du regard.

Mais alors même que je faisais mon malin, des esprits étranges apparurent autour de moi. Qu’est-ce qui se passait ? Je ne saurais le dire. Encore un effet bizarre du pouvoir de mon adversaire ? Il ne manquait pas de ressources, il fallait l’avouer. Pris de surprise, ces bestioles me frappèrent, pas assez pour m’être fatal, mais suffisamment pour ne pas me laisser indifférent.

- Vous…

Ma main allait encore saisir les monstres que ces derniers disparurent avant que je ne puisse les avoir. Et leur disparition était définitive. Observant à nouveau mes adversaires, je me questionnai de plus en plus quant à la nature de leurs pouvoirs. Ce que je venais de voir échappait à ma compréhension. Heiwa ne me décevait pas. Il avait un pouvoir qui dépassait tout ce que j’avais vu. Mais cela manquait encore de puissance pour pouvoir me mettre à mal. Peut-être allait-il me faire une surprise par la suite. Quelque chose d’assez puissant pour m’inquiéter d’une possible trahison qui nécessiterait un usage de puissance.

- En effet… je me rends compte que la stratégie est en mesure de contrer bien des choses. Mais serait-ce suffisant pour prendre cela comme étant une arme de choix ? Peut-être loin du champ de bataille. Sur le terrain de combat… c’est le plus expérimenté qui gagne. Pas le plus stratégique. Retenez-le, Heiwa Jigoku…

Peu de temps après, ce fut des chaines de chakra, qui fusèrent dans ma direction, puissamment. Ces dernières venaient des manches de mon adversaire pour entraver mes mouvements. Dans la volonté d’analyser cela de plus près, je fis quelques bons arrières, observant sans trop m’éloigner non plus les chaines de mon adversaire. Et c’est alors que je me rendis compte que ce dernier tendait à m’immobiliser dans un même point. Mais mes mouvements perpétuels m’empêchèrent de me faire prendre. La contrepartie par contre, était bien mon incapacité à me rapprocher de mon ennemi.

Jigoku ne combattait jamais en première ligne. C’était la conclusion que je pouvais effectuer de tout ce qui se passait. Et plus le temps passait, plus mes pensées se concrétisaient. Il était passé maître dans l’art du combat à distance et semi distance. Mais cela ne suffisait pas pour me vaincre. Ma défense était de loin, l’une des plus efficaces que ce monde n’ait jamais connu.

Après toutes ces acrobaties, je m’étais retrouvé accroupi à une cinquantaine de mètres de mon ennemi. Il avait réussi à m’éloigner avec toutes ses attaques. Seulement, il était loin d’en avoir terminé. Mon corps se remettait encore en position droite, quand ma pupille aperçut jaillir d’une brume de fumée une bête gigantesque, terrifiante de par son allure. Elle criait sa puissance dans les cieux, avant de s’apprêter à la matérialiser sous la forme d’une boule.

- Vous êtes riche en surprise… Jigoku…

Le vent se levait doucement face à cet amas d’énergie sphérique, faisant bouger avec une certaine violence mon voile. Mais sans boucher le moindre muscle, je me dressai infaillible devant le géant, qui s’apprêtait à me cracher une puissance incroyable. Ni une ni deux et la boule fonça à la vitesse d’une flèche perçante et tranchante, qui traçait un sillon dans l’air et dans l’espace pour venir s’écraser sur moi. Ma pupille divine me permettait bien évidemment de voir toute la scène à une vitesse bien plus lente que la normale. Et c’est dans un laps de temps virtuellement plus long, que j’engageai une défense, que j’avais jugé être à la hauteur du besoin du jour.

Soulevant dans un premier temps ma jambe droite à quelques centimètres du sol, j’écrasai ce dernier avec violence de sorte à ce qu’il soit en face de moi dirigé vers la sphère explosive, transmettant sur cette jambe une bonne partie de mon énergie. Cette puissance se changea en peu de temps en une épaisse et grande couche bleutée de chakra, qui me protégeait de toutes ces attaques. Les sphères destructrices étaient non pas stoppées mais déviées vers d’autres lieux où elles explosèrent en chaîne. Mais le souffle de la technique fut si puissant, que je ne pus tenir en place, me faisant projeter encore plus loin, atterrissant toutefois en position accroupie après avoir roulé quelques peu sur le sol rugueux.

Mais alors même que je pensais en avoir terminé, j’entendis une autre bestiole arriver par les airs. Elle se voulait puissante, et dans le cri qu’on entendait, je le ressentais. Mon regard se leva pour observer les cieux et apercevoir le dragon que je reconnaissais aisément. Mon aura me couvrait, annihilant les effets sonores destructeurs de la bête ennemie. Et c’est après avoir crié, qu’elle s’installa, projetant sur l’étendue du terrain une aura sombre qui aurait fait plié les plus faibles. Mais n’étant clairement pas affecté par son pouvoir, je me contentai d’observer et d’admirer les alliés de mon ennemi. Jamais encore je n’avais fait face à un tel individu, il fallait l’avouer. Contrôler des bêtes aussi puissantes, agir loin de tout risque pour assurer sa sécurité… Heiwa ne manquait clairement pas de ressources pour pouvoir tous les manipuler comme il le voulait.

- Vous tirez votre puissance de l’action combinée de tous vos alliés. Ainsi, pour maintenir votre forteresse infaillible, vous choisissez volontairement des alliés forts, afin d’assurer votre victoire… Vous savez faire preuve d’intelligence…

Seulement, il ignorait que j’étais bien plus efficace quand je faisais face à plusieurs adversaires à la fois. Cela me permettait de me battre avec plus d’éléments. Mon œil avait besoin de beaucoup de mouvements pour pouvoir se développer et ce, dans tous les sens du terme.

Alors même que mon regard se dressait vers mon ennemi et ses alliés, j’activai une tension électrique permanente autour de moi. Un manteau de foudre, qui allait me permettre de me déplacer aussi vite que le Jigoku il y avait encore peu. J’allais frapper avec plus de rigueur et blesser avec plus d’ardeur.

- Vous avez su vous protéger avec un pouvoir qui ne venait pas de vous. Voyons comment vous faîtes une fois que vous avez perdu votre premier allié, Long.

Annonçais-je avant de charger mon corps d’une foudre puissante. Et c’est alors que le même spectacle se reproduisit. La terre s’ouvrit par endroits pour laisser jaillir des colonnes de foudres puissantes et dangereuses. Tous allaient subir : Aussi bien Heiwa que ses deux monstres. Tous subiraient la morsure de ma foudre.

Je connaissais bien mon ennemi. Et mon œil avait jugé la puissance de ses alliés. Ces derniers n’allaient pas mourir tant que je n’y mettais pas une pleine attention. Joignant mes mains solennellement en pointant mes doigts enroulés entre eux vers les cieux, derrière ma cape,  je laissai la terre se retourner et se changer en un vaste marécages. Le dragon certainement aux côtés de son maître, allait subir une morsure si forte qu’elle allait même se faire complètement engloutir.

Cela fait, les signes dans le creux de mon œil se mirent à tourner à une vitesse ahurissante, afin de faire jaillir autour de moi une entité puissante. Le dieu des tempêtes, le puissant Susano’o. Cela faisait une éternité que je n’avais plus fait appel à ses pouvoirs… Aujourd’hui était l’occasion rêvé de voir si je pouvais encore le dompter.

A peine le titan bleuté apparaissait, qu’il revêtit son corps, totalement, d’une barrière si épaisse qu’elle me recouvrit par la même occasion. Je me contentai simplement d’observer, sans parler ni bouger et une gigantesque barrière humaine se dressait autour de moi, dans les cinq mètres de rayon. Coupé en deux au niveau de la taille, le susano’o était à mes côtés, sortant du sol comme et grand d’environs une dizaine de mètres. Une fois bien établi, il n’hésita pas à générer une épée de chakra de sa main pour frapper d’un coup les deux hommes qui étaient présents sur le champ de bataille.

- Je vais vous ôter tous vos alliés, un à un, jusqu’à ce qu’il ne reste plus que vous. Vous ne semblez pas aimer être au-devant de la scène. Même en combat…

Soudainement, je me rendis compte que j’avais beaucoup encaissé en si peu de temps. Entre des attaques de l’au-delà et les attaques des monstres gigantesques, je subissais, je m’étais bien épuisé. Pour la suite, j’allais devoir ménager mon énergie et me montrer beaucoup plus prudent avec les attaques que je recevais. Ce mécréant forçait la prudence. Et même pour cela, je savais parfaitement m’y faire.






Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2757
Yens : 360
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 199
Nombre de topic terminé: 79
Exp:
▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir Left_bar_bleue1/12▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir Empty_bar_bleue  (1/12)
Heiwa Jigoku
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

-



MessageSujet: Re: ▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir   ▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir EmptyMer 06 Fév 2019, 11:37



 
Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir


 
 Un combat par les poings cache une lutte de l'esprit...   



 









Le combat faisait rage entre eux, et pour l'heure l'Uzumaki s'en sortait plutôt bien. Lui qui n'était pas un adepte du combat en première ligne,certes, démontrait un talent surprenant pour un combattant qui ne pouvait pas combattre à loisir pour se renforcer. Tel était le revers d'habiter dans les ombres. Pourtant, il était puissant et parvenait, tout de même, à rivaliser avec les plus grands de ce monde. Mais la vérité s'insinuer dans son esprit. S'il voulait que ses plans réussissent, il devait devenir plus fort encore avec ce corps mortel. S'il obtenait à présent la puissance ultime, plus personne ne pourrait contre-carrer ses objectifs. Pas même le grand Zayro Jinn, si instable, qu'il pouvait à tout moment se "rebeller" contre le destin.


C'était une évidence, à présent! Et il allait agir pour améliorer cela. Mais pour l'instant, il devait observer la force de cette Faucheuse. Cette dernière résista bien, mais fut submergée par les attaques du trio. Et ainsi sa vitalité baissa drastiquement, mais pas suffisamment pour l'inquiéter. Son regard était posé sur lui, il était immobile et il n'avait toujours pas bouger. Peut être l'emporterait-il...Mais l'Uzumaki lui montrerait que lui aussi était déterminé. Et sa détermination prendrait la forme de son "immobilité". Mais à cet instant, alors qu'il était parvenu à atteindre son adversaire, une énergie émana de Masamune, un léger regard vers son arme, qu'il n'avait toujours pas dégainé. Celle-ci pulsait d'une légère puissance, alors que le ninja pu voir, une aura s'éloigner de l'arme et prendre forme en tant qu'esprit proche de Shiro. Son lien avec l'arme avait prit une telle importance qu'il pouvait rendre physique les âmes emprisonnées dans son arme. Mais ceci était encore trop récent et trop mystérieux pour être considérer comme une bonne chose. Après tout, peut être que ses créatures essaieraient de le corrompre comme l'arme tentait de le faire depuis le début. Un autre mystère qu'il devrait découvrir, mais pour l'heure, il se concentrait sur le combat.

C'est à ce moment que le masqué face à lui, prit la parole pour donner son propre avis. Un avis bien sûr pour les hommes ne faisant confiance que sur sa force pure pour parvenir à son but. Oui, il était puissant! Oui, le ninja l'était bien moins. Pourtant, il lui tenait tête, alors qu'une différence d'énergie notable se faisait sentir entre eux. Même son adversaire l'admettait, l'Uzumaki était surprenant et d'une force bien mystérieuse. A ses côtés, la statut de l’hérétique et sa monture volante se mirent à pousser un cri à faire froid dans le dos. Le ton était lancé. Son interlocuteur vantant les mérites du stratège. Remettait-il encore en doute son intellect?

Mais le combat reprit, rien n'échappait au shinobi. L'étrange foudre qui entourait son corps, lui permettant d'augmenter sa vitesse et sa puissance. Il finit par agir usant de ce même pouvoir des éléments, mais cette fois-ci la puissance était plus grande. Quoique ce n'était pas exactement le terme, les décharges qui le parcourraient était plus intense, tel était le mot. Car l'empereur n'avait pas eu à craindre l'attaque de son adversaire, mais bien plus de ses effets secondaires. Il s'était protégé à deux reprises en invoquant des panda géant, pour prendre le plus gros de l'attaque, mais n'avait pu empêcher les dommages collatéraux. Alors que sa monture se prit de plein fouet l'attaque pour finalement disparaître dans un nuage de fumée. Mais le conseiller de Espoir, ne sembla même pas s'en préoccupait ni s'en inquiéter. Il n'avait d'ailleurs toujours pas de son emplacement. Alors qu'à ses côtés, Fear se prit à son tour de plein fouet les attaques. Toutefois ce n'était pas pareil, il était bien plus puissant qu'à ses débuts et bien plus résistant que l'invocation. IL était le cauchemar ailé, après tout.

Et son opposant utilisa à nouveau cet étrange boue pour tenter de l'immobiliser. Il para la première de son pouvoir du tendô, avant de simplement sauter dans les airs pour éviter les suivantes, pour finalement atterrir au même point, aux millimètres près. Il n'avait pas à se déplacer...Mais la suite intéressa plus fortement Pain, alors que son adversaire s'entoura d'un étrange guerrier d'énergie, prêt à se battre et à protéger son porteur. Était-ce sa pièce maîtresse?Probablement! Au moins, il se donnait à fond, c'était une bonne chose, mais certainement pas suffisant pour affronter les grands de ce monde. Même ses dernières paroles étaient bien trop confiante. Se basait-il sur le fait que le Jigoku ne faisait confiance qu'à ses supposés alliés? Pensait-il qu'une fois mis hors de combat, l'Uzumaki n'avait pas un plan? Surtout qu'il pouvait sentir la baisse drastique d'énergie de son adversaire, il ne pourrait certainement pas poursuivre le combat à une telle intensité.

Néanmoins, un point chiffonné le Dieu de la Paix. Certes la puissance pure de son adversaire, ne lui faisait finalement pas grand chose, voir rien du tout. Mais les foudres qui parcouraient encore son corps causé bien plus de dommage. L'ironie du combat voulait que le guerrier silencieux, résiste avec grande facilité à la force brute de Shiro, mais voit sa victoire disparaître par les dégâts qui persistaient après son attaque. Il devait trouver à l'avenir quelque chose pour contrer cela. Car une chose était sûr, s'il parvenait à résister à cela, il ne craindrait plus rien de cet homme.

Et même si la défaite se profilait, le ninja n'avait pas abandonné, et sans répondre au commentaires de son adversaire, la porte des enfers usa encore de ses pouvoirs, pendant qu'un des bras éthéré attrapa Nagato, pour l'enfermer dans la bouche béante. Après quelques seconde la bouche s'ouvrit à nouveau, laissant apparaître un Heiwa dans un meilleur état que précédemment. Ce dernier attaquant aussitôt, aidé de Fear. Celui-ci hargneux de s'être fait autant blessé, bondit vers son adversaire en tentant de le mordre, mais plus encore en hurlant pour paralyser sa proie. L'animal devenait de plus en plus enragée, et probablement occupé à cela, le Jigoku s'exprima:

-J'admets votre force...Pourtant, si vous voulez être la Faucheuse, il faudra être encore plus puissant que cela. Je parviens à vous résister et à vous mettre à mal, alors que comme vous l'avez si bien dit, ce monde peuple des élus et d'autres créatures, bien plus puissante que moi. Je peux en nommer déjà trois! Je fais probablement parti du Top 5 des élus, et pourtant, j'en suis le plus faible à ce niveau! Vous avez encore beaucoup de parcours à faire pour que vos objectifs soient atteignable. Vous avez épuisé une grande partie de votre énergie...Face à quelqu'un de bien plus puissant, c'est la défaite assurée pour vous. Un dernier conseil: ne vous basez pas sur ce que vos yeux peuvent voir... Tant, que vous n'avez pas vu ce que votre adversaire peut cacher. Ce qu'il vous montre peut bien être ce qu'il désire vous montrer!



Même si il perdait son combat pour tester la force de Shiro, il gagnait plus d'information encore sur cet insolite personnage. En effet, qu'un seul élu avait une si grande foi dans ses yeux...Le pouvoir de ses yeux. IL en avait rencontré deux ainsi... Deux Uchiha. Sasuke et Rinkyu. Mais qu'un seul pouvait se comporter ainsi, Rinkyu. A présent, ses doutes se confirmaient de plus en plus. Mais au moins, il l'avait à l’œil, lui qui désirait s'attaquer au Dieu de la paix, lui demandait son aide. Mais Nagato n'était pas dupe et l'acceptait pour le garder aussi à l'oeil. Cet homme pouvait probablement le trahir à un moment ou un autre.






EDIT: Suite à des manques d'information au tour précédent. Et pas l'envie et la flemme de tout calculer, je laisse Fear abandonner le combat. Désolé au correcteur!




 

 


▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir 70145110


Dernière édition par Heiwa Jigoku le Ven 08 Fév 2019, 22:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1581
Yens : 532
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : Caché

Progression
Niveau: 197
Nombre de topic terminé: 97
Exp:
▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir Left_bar_bleue5/12▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir Empty_bar_bleue  (5/12)
Shiro Shinigami
Shiro Shinigami þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: ▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir   ▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir EmptyVen 08 Fév 2019, 10:11




feat.Heiwa Jigoku

Katana

Ambiance

Ma puissance bien que grande, me demandait, pour la maintenir, une grande quantité d’énergie importante. Je savais bien que ce manque de ressources énergétiques constituait pour moi une faiblesse notable. Raison pour laquelle, une fois que je ressentis dans mon être qu’il me restait un peu moins de la moitié de mon chakra, je décidai de changer totalement de tactique. Mon ennemi était réellement complexe. Ses capacités lui permettaient de recouvrir une bonne partie de sa santé, se protéger avec son pouvoir étrange et sphérique, attaquer à l’aide des bêtes étranges venues des confins des enfers, et que saurais-je encore ? La diversité de ses capacités, lui offrait alors une manœuvre qui pourrait être aussi bien défensive qu’offensive.

Une analyse plus poussée de ses compétences dévoilées jusqu’ici, me faisait comprendre l’idéologie derrière ses combats. Rester en retrait avec la capacité de recouvrer de ses blessures dès que l’occasion se présentait et envoyer au front des bêtes puissantes aux attaques dévastatrices. Une méthode de combat qui fonctionnerait bien, mais qui comportait une énorme faille que j’avais décelé. Une seule attaque pouvait atteindre plusieurs adversaires à la fois et faire de sa plus grande force une faiblesse majeure. J’avais su utiliser cet atout à mon avantage, pour abattre les géants. Le dragon quant à lui, décida de se rétracter, abandonnant ainsi son maître face à son sort. Cette réaction de la bête ailée aurait pu me faire rigoler si tant était que ma présence en ces lieux s’axait autour de la rigolade. Ne l’étant pas, j’observai simplement les actions de mon ennemi avec mon titan bien présent sur le terrain. Sa présence était certes peu nécessaire, toutefois, je préférai le laissai sur le terrain.

J’étais différent de Heiwa Jigoku. Ma tactique de combat était à l’exact opposé de celle de mon adversaire. Cette réalité aurait certainement pu permettre que mon adversaire me mette plus à mal que je ne l’étais, s’il avait été plus puissant que moi. Mais cet avantage de puissance, était en ma seule possession. Je savais que je lui étais supérieur en tout point sur ce plan là. C’était d’ailleurs évident étant donné que c’était ce que je posai sur la table comme monnaie d’échange. Le contraire n’aurait même pas été envisageable.

Mais pour montrer encore que je n’avais aucune crainte de sa puissance, je m’extirpai des murs protecteurs de mon géant bleuté, marchant doucement hors du champ d’action de Susano’o. Avançant, en écrasant le sol à de la puissance de mes bottes, je fis quelque chose que le Shinobi en face de moi n’aurait certainement jamais compris : sortir de ma forteresse, l’abandonnant avec confiance et assurance. Et en moins de temps qu’il ne fallut pour le dire, j’étais en plein centre du terrain, attendant de voir ce que mon adversaire me réserverait.

Et c’est alors que ça commença. Les mains sombres, vinrent puissamment à moi, les unes après les autres. Relevant légèrement la tête pour défier du regard cette attaque venue des tréfonds des mondes inconnus, je tendis ma main droite vers elle, paume ouverte, défiant celle-ci de me frapper de toute la puissance dont elle pouvait faire preuve. Cette fois, je voulais jauger de la puissance suprême de mon ennemi quand je ne disposai d’aucune armure, ni aucune sorte de protection.

- Voyons donc votre toute puissance, Heiwa… chuchotais-je à l’attaque qui venait à moi.

Recevant alors dans toute son intégralité la puissance dévastatrice du souffle nocturne produit par l’attaque de mon ennemi, mes vêtements se déchirèrent par parcelles. La douleur bien que forte demeurait supportable. Malheureusement, la puissance demeurait élevée. Ce qui dans la volée amena un brin d’énergie à blesser le masque que je portais, depuis son sommet jusqu’à l’orifice unique de ce dernier. Percevant le masque bientôt détruit, je générai autour de moi une barrière bleutée, visant à me protéger de l’attaque.

Celle-ci, apparaissant en plein milieu de l’offensive adverse se brisa rapidement. Mais à la fin de l’offensive de mon ennemi, j’étais toujours droit, la main toujours tendue, pleine d’égratignures et d’écorchures légères. Ma main droite rougie par le contact, je l’abaissai doucement, avant de laisser mon souffle reprendre son calme. Mais voyant encore que l’adversaire levait sa main en ma direction pour me lancer une autre salve de son attaque, je levai ma main dans les airs un bref instant.

-Susano’o murmurais-je…

Et alors que mon poing levé se serra fermement, Susano’o à l’arrière levait également sa main gigantesque, initialement ouverte, qui se ferma sur elle-même, générant une épée céruléenne géante. A la texture de cette dernière, on comprit qu’il s’agissait de l’extension de Susano’o, une partie de son chakra qu’il avait changé en épée.

Notre esprit était en symbiose, une unité qui laisserait soupçonner une projection énergétique de mon être pour qui s’y intéresserait. Mais cela ne se limita pas là. J’abaissai mon poing violemment, et Susano’o qui me surplombait de par sa hauteur, planta violemment son épée entre moi et Jigoku, jouant ainsi le rôle de barrière. Immobile, j’observai de mon seul orifice ce spectacle magnifique.

Même si l’attaque des corps balaya l’épée en une seule poussée énergétique, il en fallut plusieurs pour dissiper la brume qui s’était levée derrière, lors du choc. Et quand même la brume se leva, je n’étais plus là. J’avais disparu sans préavis.

Mais pour quiconque me cherchait un peu, il m’aurait aperçu dans les cieux, à une hauteur insoupçonnée.

Une aura bleue autour de moi, signe premier de l’usage d’un pouvoir divin, celui de Long, mes blessures se refermèrent continuellement. Une fois cela fait, mon envol s’arrêta pour donner naissance à une chute en piqué droit vers mes ennemis. Une tête masquée, un grand-voile noire qui redessinait dans les airs les traits d’une chute pointue, ce n’était que ce qu’on aurait pu voir dans les cieux.

Une attaque furtive pour qui n’aurait pas su me chercher ou encore qui ne disposait aucunement d’un talent sensoriel. Mais j’étais persuadé que ce n’était pas le cas pour le Jigoku. Ses pupilles faisaient de lui quelqu’un d’imprévisible.

- Doton – Ecroulement murmurais-je à mon encontre derrière mon masque.

Soudainement, le sol sous les pieds de mes adversaires se mit à tourner sur lui-même, tentant de les engloutir à deux dans une violence et une brutalité inouïe. Lui donc qui semblait assuré de son immobilité, se voyait obligé de changer de position, de peur de se faire avoir par les rochers blessants et écrasants.

Alors même que mes ennemis se faisaient de plus en plus grands au fur et à mesure que je descendais, je dégainai mon katana, réajustant ma trajectoire dans les airs pour me diriger vers mon adversaire. Et tandis que mon corps dans son intégralité se recouvrai d’une foudre légère – jusqu’à mon épée – j’atterris en un battement de cils derrière un membre du duo, ayant tenté de le décapité dans la descente. Mais sans m’arrêter là, je ne laissai qu’une masse électrique dans ma position d’atterrissage. Je m’étais déjà déplacé.

Apparaissant à l’arrière du deuxième corps, je tournai sur moi-même, laissant dessiner dans le trajet un tracé foudroyant, signalant le passage rapide de ma lame. Après cette attaque méticuleusement calculée, je continuai les offensives, tentant de trancher les têtes, ainsi que les côtes de mes adversaires, l’un après l’autre. Chaque attaque à l’épée était mortelle, et pouvait abattre quiconque risquait de s’y laisser prendre. Les coups d’estoc étaient mesurés, leur trajectoires analysées et l’énergie communiquée était tout aussi mesurée. Mon Mangekyo Sharingan calculait tout avec les marges d’erreur de chaque attaque. Faisant ainsi de mes attaques quelque chose de plus en plus difficile à éviter avec le temps.

Quand la manœuvre fut faite, je fis plusieurs bonds arrière avant d’aller me réfugier dans le cœur de mon titan : le Susano’o. Nul doute que là… le combat touchait à sa fin. Nul besoin de dépenser de l’énergie plus qu’il n’en fallait.







For Jigoku:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2757
Yens : 360
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 199
Nombre de topic terminé: 79
Exp:
▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir Left_bar_bleue1/12▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir Empty_bar_bleue  (1/12)
Heiwa Jigoku
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

-



MessageSujet: Re: ▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir   ▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir EmptySam 09 Fév 2019, 00:48



 
Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir


 
Ne jamais sous-estimer un stratège...   



 








La confiance! Un sentiment bien dangereux, et probablement le plus grand point faible de cet homme. Tout en cet être transpirait la confiance absolue en ses capacités. Pourtant c'est aussi ce qui risquait de le perdre un jour. Oui, un jour quelqu'un le vaincrai, que cela soit un élu ou un être de ce monde. Mais jusqu'à ce jour, il pourrait le servir. Il prouvait en effet sa force, une force suffisante pour être utile un certain temps et s'il devait être vaincu, l'Uzumaki n'aurait rien à perdre en un sens. Mais   l'orgueil de cet homme le poussa donc hors de sa protection. Ce geste ne surpris pas vraiment l'empereur de Fuyu, il arqua simplement un sourcil, observant son adversaire se prendre les dégâts. Voulait-il juste lui prouver sa force et sa résistance ou sa stupidité. Pensait-il que l'Uzumaki usait de toute sa force et de toute sa stratégie contre lui? Naïf...

Même s'il résistait à cet instant, ce n'était que par le fait que le Jigoku ne cherchait pas à le tuer. Mais avait-il besoin de le savoir? Certainement pas, un tel être pourrait croire que sa victoire lui aurait été volé. Aussitôt frustré et froissé dans son ego. L'Uzumaki était un habile manipulateur des émotions des mortels, il connaissait donc l'action adéquate pour chacun d'eux. D'ailleurs se rendait-il compte qu'alors qu'il se faisait toucher par la puissance de la porte des enfers, celle-ci entrait en contact direct avec son âme et s'il le désirait, il pouvait lui posait dès lors toutes les questions qu'il voulait. Tout mensonge ou refus de réponse, lui aurait arracher des parties de son âme en lambeau. Une question: Est-te Rinkyu Uchiha? Et tout son subterfuge tombait à l'eau. Mais prenant ce risque, le stratège perdrait sûrement un allié, peut être éphémère, de poids.

Alors forcément, le ninja se retint à tout commentaire. Regardant l'énorme invocation frapper le sol de son épée pour arrêter l'une des attaques. Une rafale de vent, dû au choc, balaya la scène et alors qu'elle se dissipa l'adversaire avait disparut. Mais une nouvelle fois, le shinobi ne montra guère d'émotion à cela. Il n'y avait en cet instant que trois possibilité tout au plus. Son cerveau analysait déjà la situation. Soit il était passé sous terre, mais aucun trou n'était visible. Soit il arrivé par derrière, mais son premier corps divin l'aurait repéré dans son déplacement, qu'il soit parti à droite ou à  gauche. La troisième hypothèse est le second corps divin avait pour objectif de l'atteindre était d'observer les cieux. En effet, comme l'homme masqué les deux corps divins partageaient la même vision. Il n'y en avait que deux est pourtant, il possédait déjà très peu d'angle mort. Alors qu'est-ce que cela pouvait être avec plus d'être possédant les même yeux?

Repéré, sa tentative de surprise avait échoué. Heiwa prouvait une nouvelle fois qu'il avait plus d'un tour dans son sac et plus d'un moyen pour contrecarrer ses adversaires, même en étant seul. Le corps à corps ne lui faisait donc point peur. Peut être même était-il plus résistant face au combat rapproché en présence d'un de ses corps divins. Mais l'escrimeur tenta donc de le faire bouger de sa place, comme pour se prouver à lui même qu'il en était capable. Pourtant, il serait déçu. Car alors que la terre tentait de l’engloutir, il prit un appui sur ses jambes. Il devait bien le dire pour s'extirper d'une telle technique, il devrait puiser plus dans ses capacités. Ayant suffisamment prit ses appuis, il se mit à bondir à la vertical, prenant un nouvel appui sur une roche. Se rapprochant dangereusement de son adversaire sans craindre cela. Mais au lieu de le rejoindre, il atterrit avec délicatesse au même point que précédemment. Rejoint aussitôt par le masqué. Ce dernier tenta de le décapiter, mais le second corps divin l'avait vu, dans la même fraction de seconde le corps du Jigoku s'abaissa suffisamment pour éviter ce coup mortel. Le mettant dans une position ou le premier pouvait voir que Shiro avait glissé derrière le second "clone" tentant de le frapper à son tour. Celui-ci bondit avec finesse, évitant l'attaque. Puis, sans même se déplacer, il parvint à éviter chacun des coups. Parfois fermant les yeux, alors que le second avait la vision suffisante pour le prévenir d'un danger imminent. Se rendrait-il compte qu'il avait sous-estimé l'empereur de Fuyu vis à vis du corps à corps? Finalement, il ne manquait pas grand chose au roux pour faire jeu égal avec lui.

Néanmoins, il voulait voir la force de sa lame et se permit de prendre deux coups de ce derniers. Ceci était bien calculé, suffisant pour encore résister et surtout attaquer de nouveau, pour lui montrer qu'il en avait encore sous le pied. La porte des enfers précipita à nouveau ses bras sur lui, frôlant son invocateur, pour se précipiter vers lui. Le dieu de la Paix s'immobilisa, les yeux fermés. Alors qu'il ouvrit instantanément les yeux, pour déclencher le pouvoir du Tendô. Cette fois-ci plus de tentative de le maîtriser. Seule la puissance de Tendô répondrait. Alors  que son arme pulsait encore de cette énergie si étrange. Les âmes de Masamune chuchotaient, impatiente d'être matérialisait. Alors que l'une d'entre elle avait déjà fais son apparition. Il pouvait la reconnaître, cette fois-ci s'était un guerrier en armure d'antan. Se permettant une révérence face à l'adversaire "l'esprit" bondit sur Shiro, alors que probablement d'autres allaient apparaître. Une étrange aura tentaculaire s'échappait de Masamune pour, en quelques secondes, matérialisait et formait un être translucide. Qu'est-ce qui allait apparaître cette fois-ci? Un Oni, un dragon? Une toute autre créature inconnue du passé?

Le combat allait se terminer sous peu, mais le ninja restait encore curieux de cette étrange capacité qui le reliait à son arme. Il n'avait pas prononcé un mot durant leurs derniers échanges son esprit réfléchissant a bien d'autres choses. Aurait-il dû par exemple lui posait des questions au moment ou le Jigokudô agissait?










 

 


▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir 70145110
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1581
Yens : 532
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : Caché

Progression
Niveau: 197
Nombre de topic terminé: 97
Exp:
▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir Left_bar_bleue5/12▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir Empty_bar_bleue  (5/12)
Shiro Shinigami
Shiro Shinigami þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: ▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir   ▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir EmptyMar 12 Fév 2019, 08:51




feat.Heiwa Jigoku

Démasqué




Mon ennemi avait prestement évité l’ensemble de mes attaques, aussi bien celles venant de ses angles vifs que celles venant de ses angles morts. Dans tous les cas de figure, les deux corps arrivaient à éviter même ce qu’ils ne devaient pas normalement prévoir. Ce détail me permit de parvenir à une hypothèse aussi claire que mon expérience de combat : L’entité en face de moi disposait de capacités sensorielles permettant de ressentir les mouvements énergétiques avant que ces derniers n’aient une répercussion mortelle sur lui. Un pouvoir fort désagréable quand il était possédé par notre ennemi. Bien évidemment, cela ne m’inquiétait pas grandement. Parce que ma vitesse s’en allait croissante, et ma précision se voulait de plus en plus aigüe. J’aurais vaincu, et je le savais.

Derrière la protection du dieu des tempêtes, je ne craignais aucunement l’attaque de mon ennemi. Cependant, ma confiance diminua soudainement par l’action de mon ennemi. La puissance des mains des enfers s’écrasa lourdement sur le bouclier de Susano’o, jusqu’à le briser avec fureur pour venir m’attaquer à l’intérieur. Ces mains noires étaient redoutables. Cela ne faisait plus l’ombre d’un doute. Avant l’impact entre les mains et mon corps, une autre barrière arriva autour de moi, me protégeant inévitablement de l’attaque. Elle tint quelques secondes avant de céder, créant une explosion légère de laquelle j’avais été projeté à quelques mètres de mon ancienne position.

Résultat de l’offensive… Le Susano’o avait le ventre ouvert, qui tendait doucement à se reconstituer à sa façon habituelle. De mon côté, j’étais hors de sa zone d’action du Susano’o, me redressant pour me mettre sur mes deux jambes. L’attaque avait été puissante, juste assez pour me pousser hors de mon Susano’o sans rien m’infliger si ce n’était de la poussière sur les vêtements.

Ça ne fut qu’une fois à l’extérieur de ma barrière que je compris que l’offensive de mon ennemi n’avait pour objectif unique que de me faire sortir de la zone de protection de mon golem géant. Il tentait de m’abattre après m’avoir extirpé de ma forteresse énergétique. Raison pour laquelle, un vent puissant me propulsa à quelques mètres en arrière. Le maître des ombres, même à cette distance, pouvait m’atteindre. Son attaque n’avait donc pas une portée limitée. Chose normale pour un combattant de son niveau. Comme prévoyant une suite d’attaques similaire, je me mis à me déplacer rapidement, pour contourner mon Susano’o tout en me rapprochant du duo.

Dans ma course, mon corps se recouvra une fois encore de son manteau de foudre, me donnant une vitesse incroyablement élevée. Quiconque me suivant du regard, aurait seulement pu constater avec désarroi que j’avais disparu en un battement de cils. J’apparus, telle une image rémanente qui devenait plus réelle que jamais, devant mes ennemis, prêt à dégainer mon épée pour les abattre.

- ?!!

Mais à ma grande surprise, ce fut une autre personne qui intervint. Un guerrier vêtu d’une armure ancienne, dont la texture des vêtements était bien trop légère pour qu’il soit vivant.

Evitant ses offensives en reculant légèrement, je compris qu’il était relié à l’arme de mon ennemi, sans pouvoir en savoir plus pour le moment. Les attaques tranchaient l’air, jusqu’à sa dernière attaque descendante qui s’orientait droit vers mon visage. Épuisé de toutes ces esquives, j’entrepris un contre en relevant mon épée perpendiculairement à la sienne.

Ambiance

Mais contre toute attente, sa lame traversa la mienne, comme un fantôme traversant la matière pour venir frapper violemment mon masque à son sommet, divisant de ce fait mon masque en deux, pour le briser dans son ensemble.

Et là, le temps semblait s’écouler beaucoup moins rapidement. Les deux parties du masque tombaient doucement et mon visage apparaissait au grand jour tout aussi doucement. Les cheveux plus abondants qu’ils ne l’étaient par le passé et une marque Z présente sur le sommet de mon front, les cheveux me retombaient sur le visage pour dissimuler mon identité à quiconque ne serait pas aussi proche que le Jigoku. Les pupilles dilatées de surprise, je baissai mon bras, avant d’abaisser ma tête. Et dans un désir de vengeance, je transperçai l’esprit par son cœur, jusqu’à ce qu’il disparaisse.

Comprenant que mon sort était déjà scellé, je passai ma main dans mes cheveux, pour afficher clairement mon visage, de même que le sharingan qui luisait au cœur de mon œil. J’étais aujourd’hui démasqué. Sincèrement… c’était bien la dernière que j’avais prévu. Mais qu’importe. Même si je grillai ma carte du mystère, j’en avais plein d’autres en ma possession.

La foudre recouvrant mon corps se dissipa doucement, jusqu’à totalement disparaître, alors même que, mon Susano’o qui était en pleine reconstruction disparut totalement. Même si j’aurais pu gagner le combat actuellement, cela n’aurait plus servit à rien. Ma force avait été démontrée, et la personnalité de mon adversaire avait été percée à jour. Il n’en ressortait qu’une seule chose : Il était puissant, mais pas autant que moi. Mais comme anticipant les futures paroles de mon interlocuteur, je repris :

- Gardez le silence, Heiwa.

Ouvrant la paume de ma main, je générai un autre masque identique à l’ancien en un temps record, avant de le replacer sur mon visage.

Aucune personne n’avait pu voir qui était derrière le masque si ce n’étaient mes interlocuteurs. Aucun de ses adeptes n’aurait été assez fou pour intervenir sur le combat. Il serait mort par les attaques, explosions et que savais-je encore ? Ici donc, la seule personne qui savait qui se cachait derrière le masque de la faucheuse se tenait en face de moi.

- Personne ne doit connaître mon identité. Même pas vos marcheurs d’ombres. Raison pour laquelle je ne me suis pas présenté à vous par ma véritable identité en face d’eux.

Je rangeai par la suite mon épée avant de reprendre :

- Vous avez à présent la preuve de ma puissance. Maintenant… à vous de me dire quelle capacité vous pouvez m’offrir.



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2757
Yens : 360
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 199
Nombre de topic terminé: 79
Exp:
▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir Left_bar_bleue1/12▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir Empty_bar_bleue  (1/12)
Heiwa Jigoku
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

-



MessageSujet: Re: ▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir   ▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir EmptyMer 13 Fév 2019, 00:19



 
Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir


 
Ne jamais sous-estimer un stratège...   



 







Le combat allait se terminer, et le ninja avait compris qu'il avait perdu cette bataille. Il était lui même loin du niveau qu'il désirait depuis son combat avec le pirate. Mais là n'était pas le sujet, il souhaitait tester la force de la faucheuse pour voir si cette dernière était susceptible d'accomplir les choses qu'elle se vantait de pouvoir faire. Et il devait l'admettre, ce protagoniste en avait l’étoffe, même si évidement, plusieurs ennemis pouvaient s'en débarrasser avec facilité. Il pensait à Ellen, mais aussi à Zoro ou encore le messager des enfers. Mais avant de tomber sur ces personnages et de perdre, il pouvait être plus qu'utile. C'est ainsi, alors que son adversaire bondit sur lui, il n'opposa pas de résistance, se préparant simplement à le repousser pour conclure le combat.

Pourtant un fait plus qu'étrange, la créature qui venait de se matérialiser opposa une résistance plus que surprenante. Mieux encore, elle parvint à fracasser le masque de Shiro. Le temps sembla comme s'arrêtait momentanément. La créature disparut en un coup, comme pour exprimer la colère et le désir de vengeance du ninja adverse.  Sa chevelure se répandit sur sa tête, cette même couleur, comme il pouvait s'y attendre. Et plus encore ses yeux... Le Rinnegan. Il avait vu juste.... Shiro Shinigami n'était autre que Rinkyu Uchiha. Mais pourquoi tout ce petit manège? Pourquoi vouloir s'allier à lui, alors qu'il désirait le tuer? Malgré ses questions, en suspens aucun des deux corps ne semblaient exprimer une émotion. Comme s'il avait toujours su, comme si cette découverte n'était en rien une surprise. Il le contemplait silencieusement. Le combat se terminant sur cette note, alors que la foudre et l'armure vivante se dissipèrent. Un étrange calme prenant place en les deux protagonistes. Un silence qui fut brisé par Rinkyu, ce dernier intimant au Jigoku de ne rien dire. Que pensait-il? Que le ninja allait évoqué ainsi la surprise ou l'incompréhension? Non, il ne désirait pas parler. Le vent fouetta les lieux pratiquement détruit par leur combat. La fumée encore présente, des dernières violences, balayée par les vents.

Rapidement l'Uchiha fit apparaître un nouveau masque pour s'en équipé lui intimant de ne rien dire à personne pas même à ses marcheurs d'ombre. Une demande qui n'avait aucun sens, alors que ses hommes ne divulgueraient jamais une telle information. Peu d'élu avait les capacités de Rinkyu pour déceler la vérité. Et encore moins avait la connaissance sur leur existence. Mais dans tous les cas, il s'en moquait, il n'avait rien à gagner à le dire. Les deux corps s'éloignèrent légèrement de lui, pour s'asseoir sur un monticule de roche, fermant les yeux. Il ne s'exclama pas tout de suite, même lorsque celui-ci lui demandant les pouvoirs promis.

Pouvait-il faire confiance en cet homme? Il réfléchissait à tous les tenants et les aboutissants. Peu à peu, il ouvrit à nouveaux les yeux, son rinnegan tourbillonnant dans ses yeux alors que sans crainte ils plongèrent dans ceux du sharingan. Après tout son propre dojutsu était la forme évoluée du Sharingan. Puis il s'exclama enfin:

-Vous avez prouvé en effet, votre valeur et votre puissance. Néanmoins, je me demande encore pourquoi vous avez caché votre identité alors que mes hommes étaient partis. Dois-je craindre des manigances de votre part, dans mon dos. Il me semblait même que vous me teniez rigueur de bien des actes par le passé? Votre retraite vous a t-elle fait changer d'avis...Shiro?


Il utilisait encore le surnom ridicule que lui avait donné Rinkyu. Peut être pour garder en effet son identité sauve si d'aventure, ils avaient besoin, pour leur projet à venir. Après tout personne ne devait remonter à leur lien. Mais allait-il répondre correctement au puissant empereur de Fuyu. En attendant ses réponses, Heiwa tourna légèrement la tête sur le côté, alors que deux silhouettes....Non trois puisqu'une dernière semblait être maintenue par les deux autres, s'approchèrent. Ce n'était autre que deux de ses marcheurs d'ombre qui apportaient un corps entre la vie et la mort. Il déposèrent le " cadavre" aux pied de leur maître. Celui-ci observa le sacrifice. Puis, il se leva, pour s'approcher de l'homme masqué. Tendant sa main:

-Mon pouvoir est difficile à expliquer. Une démonstration sera bien plus parlante. Confiez-moi une quantité de votre énergie que vous désirez. Que ceci soit seulement 5% ou 50%, peu m'importe! J'utiliserais ce pouvoir qui pourra grandement vous servir, je n'en doute pas!


Il attendit patiemment que son possible "allié" agisse, sans montrer une once de sentiments.Imperturbable et impassible. Une telle technique ne pouvait fonctionner qu'avec l'accord de la personne... Un allié en soit. Et jamais cette technique ne pouvait se retourner contre le Jigoku, puisqu’il maintenait lui aussi cette capacité active. Donc si l'Uchiha désirait user d'un tel avantage sur lui, il se rendrait rapidement compte que c'était sans espoir.

Ayant en sa possession la quantité d'énergie qu'avait bien lui donner le shinigami, il se rapprocha du corps. LE sol se mit légèrement à trembler, le corps sembla prit de convulsion. Une quantité d'énergie impressionnante se dégagea du dieu de la Paix. Surprenant même au vu de la quantité de mana qu'il avait utilisé durant son combat. Bientôt la tête entoura, tel un cocon, le corps du cadavre. Petit à petit elle se forma et se matérialisa, pour ressembler à s'y méprendre à Shiro. Tout était ressemblant à la perfection, jusqu'à son aura, quoique un peu plus affaibli.  Ceci fait, L'Uzumaki se tourna vers l'original:

-Cet autre vous possède la quantité d'énergie que vous avez bien voulu me fournir. Si vous m'avez donné trente pour-cent, ce clone pourra utiliser trente pour-cent de vos techniques et de votre force. Il n'y a aucune limite de portée à son utilisation tant que vous maintenez le lien entre vous.


Le stratège montrait une nouvelle fois ces capacités hors du commun. Surtout qu'il n'avait jamais eu l'occasion encore d'utiliser un tel pouvoir. Laissant Rinkyu analyser la technique et toutes les possibilités qu'il s'offrait à lui, le Jigoku garda le silence. Puis reprit la parole:

-A présent, nous pouvons nous considérer comme allié et j'espère que nous pourrons travailler ensemble pour nos projets commun. D'ailleurs, j'ai peut être des services à vous demander. En effet, il y a des rôles que mes marcheurs d'ombre ne peuvent faire. Et qui pourrait peut être nous ralentir dans nos projets. Lors du sommet, une multitude d'élu sont venus à Bashô Tokaï, s'unissant à la cité ou maintenant un semblant de Paix ou d'entente entre leur nation et la nôtre. Toutefois, je ne fais pas totalement confiance à chacun d'entre eux. L'une d'entre elle est une jeune enfant du nom de Frisk, élu de Seika. Elle représente un danger qui s'y nous la laissons pourrait se révéler plus dangereux que ce que nous imaginons. La tuer ne servira à rien, je chercherais un moyen de sceller ses étranges pouvoirs. Valentine, malgré ce qu'elle représente n'est pour l'instant pas un soucis, mais le deviendra plus tard. Tandis que l'une d'entre elle je vais m'en occuper prochainement. Toutefois, après le sommet, d'autres élus furent attirés par Espoir. L'une d'entre elle du nom de Eleanor semble plutôt favorable à certains de nos objectifs. Toutefois, je ne lui fais pas encore confiance. Même si elle a tué pour moi lors d'une de nos missions. Elle vient du royaume de Minshu, vous savez comme moi qu'il n'y a pas d'être aussi fourbe que ce venant de là bas. J'aimerais donc que vous en appreniez plus sur elle aussi. Tout ce que vous pouvez apprendre sur elle sera des éléments que nous pourrons utiliser plus tard, si elle tente de nous trahir.  Vous apprendre ainsi l'art de manipulation et de la stratégie. Ne considérez personne comme des alliés. Agissons simplement de concert pour nos véritables objectifs!

Il y avait encore tant à faire, mais ce nouvel allié pouvait l'aider grandement dans certains points, alors qu'il lui apporterait aussi les informations tant désirées et les menaces qui pourraient leur faire ombrage. Par la suite, il devrait se débarrasser de la réputation de cette Ellen... mais chaque chose en son temps.


 

 


▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir 70145110
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1581
Yens : 532
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : Caché

Progression
Niveau: 197
Nombre de topic terminé: 97
Exp:
▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir Left_bar_bleue5/12▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir Empty_bar_bleue  (5/12)
Shiro Shinigami
Shiro Shinigami þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: ▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir   ▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir EmptyJeu 14 Fév 2019, 07:56




feat.Heiwa Jigoku

Démasqué

Ambiance

Les événements passés comme futurs étaient ce qui faisait de nous ce que nous étions. Il nous était donc impossible d’oublier le passé, pour avancer. Le monde aurait toujours trouvé un moyen pour nous rappeler nos erreurs d’antan cruellement et de manière parfois irréversible. Fort heureusement, ce n’était pas mon cas actuellement. Que Heiwa rappelle mon attitude passée n’était pas irréversible. Mais mon passé plein de naïveté et de soif presque inutile de combat avait marqué l’esprit de mon allié ici présent, que je savais à présent moins puissant que moi. Mais contrairement à ce que j’étais par le passé, l’information de ma supériorité en puissance était une chose exploitable pour chacun d’entre nous. Moi, pour me rapprocher de mes fins, et lui, pour se rapprocher des siens.

Toutefois, Heiwa demandait des explications lié à ce revirement de situations. Il en avait bien conscience que celui qu’il avait en face de lui n’était guère celui qu’il avait rencontré par le passé. Mais ce changement ne pouvait être fait sans une quelconque justification. C’était la raison derrière ce changement qu’il désirait connaître.

- Pardonnez ma méfiance, mais n’est-ce pas là le premier pilier de la manipulation ? Rien ne m’aurait prouvé que vos hommes n’auraient pas observé notre discussion depuis une cachette aux alentours. Mais après avoir causé des dégâts qui perturberaient même les puissances de la nature, nul doute qu’ils n’auraient rien pu savoir. Voilà pourquoi je n’ai rien dévoilé, attendant le moment où nous aurions pu être seuls.

Après avoir énoncé cette affirmation fondée, je repris par la suite en disant :

- Comprendre ce changement serait-il donc si important que cela ? Vous n’y gagnerez rien. Mais qu’importe…. Comme je vous l’ai dit plus tôt, la vision de Grimm et ses acolytes a totalement changé les perspectives de ce monde. Et il faut être un véritable sot pour ne pas craindre pour l’avenir et savoir jouer finement pour arriver au sommet.

Ça… c’était la version éloquente et officielle d’une raison lugubre. Pour accéder au pouvoir, et accomplir ses objectifs, il fallait faire preuve, comme le disait encore Jason Rokuro, de pragmatisme. Même après ma mort, je n’avais pas compris la profondeur de ses paroles. Il m’a fallu beaucoup de noirceur, beaucoup de souffrance, beaucoup de sang, pour comprendre que la noblesse et l’honneur n’étaient que des étendards levés dans les cieux pour justifier notre faiblesse et incapacité à faire ce qui devait être fait. Pour arriver au sommet du monde, la force seule ne suffisait pas. Il fallait être prêt à faire le pire. Et Heiwa… l’avait compris, certainement avant même d’arriver en ce monde. Il s’était noyé dans ce monde depuis bien longtemps. Et en y effectuant mes premiers pas, je ne pouvais qu’imaginer l’étendue et les rouages de tout ce qu’il y avait en son sein.

Fermant simplement la paupière, je me contentai d’écouter le reste des paroles énoncées par mon interlocuteur. Il présentait le pouvoir qui était sien. Et conformément à sa demande, je tendis ma main au-dessus de la sienne, lui insufflant une quantité incroyable d’énergie. Notamment, les 30% qui restaient de mon combat précédent. Cela m’affaiblit grandement, mais pas au point de me faire perdre mon équilibre.

Et par la suite, le spectacle fut des plus surprenants. La tête, la fameuse, intervint une fois de plus pour envelopper le corps qui semblait victime de bien d’affolements. Ne comprenant rien ou presque rien, mon Sharingan tenta d’analyser. Et même si les mouvements énergétiques étaient visibles, le processus était incompréhensible. Heiwa avait en sa possession des capacités hors du commun. Si leur utilité en combat était incroyable, en dehors du cadre de la lutte, ça l’était encore plus.

Peu de temps après, ce qui semblait être ma réplique se releva machinalement. Et alors même que je tentai de lui envoyer un poing dans la figure, elle leva sa main pour parer l’attaque, comme le ferait un clone pour se protéger d’une offensive. Le procédé étant encore complexe, je me retournai vers mon interlocuteur pour lui poser quelques questions au sujet de cette nouvelle capacité :

- Comment communiquerons-nous, moi et ma doublure ? Que se passe-t-il si l’original perd sa vie ? La copie perdra également la sienne ?


Une infinité de possibilités s’ouvrait à moi, par la simple présence de cette doublure. Ainsi, je pourrais être à plusieurs endroits à la fois. Et même, tromper la vigilance de ceux désireux de faire le lien entre la faucheuse et Uchiha Rinkyu. Je pouvais donc refaire surface, sans que cela ne se retourne contre moi, d’une quelconque façon.

Mais alors même que je me noyai dans mes réflexions, Heiwa reprit calmement et énonça les attentes qu’il avait. Nul doute que, malgré son statut, il ne pouvait orienter ses forces de manière égale de tous les côtés. J’allais être une nouvelle orientation. Et pour l’heure, un simple rassemblement d’informations et une capture aurait suffi. C’était pour moi totalement faisable. Mais il mentionna un point qui ne manqua pas d’attirer mon attention. Le sommet des élus à Bashô Tokai. Alors Bashô aurait donc fait appel aux élus les plus connus de ce monde.

- Vous aurez ce que vous avez demandé Heiwa. Et oui, je prends bien note de votre premier conseil. Ne considérer personne comme allié….

Après avoir repris mon calme olympien, je demandai :

- Vous avez mentionné le sommet qui s’est tenu à Bashô Tokai. Il est bien vrai que la cité espoir en elle-même ne m’intéresse que bien peu pour le moment. Mais quels sont les élus qui ont acceptés de se rendre à la table de discussion ? Et surtout, qui sont ceux qui ont adhérer à ce mouvement ? Ont-ils des positions importantes au sein de cette nation ? Et cela signifierait-il qu’ils se sont détournés de leurs royaumes respectifs ?

Impossible de s’allier à une nation ennemie, sans que la nôtre ne nous considère comme traître. Il aurait donc fallu pour certains, se retourner totalement de leurs nations.

De plus, ne m’ayant pas fait mention d’Ellen et ne s’étant que bien peu axée au sujet de Valentine, je compris bien assez vite qu’il n’était pas encore temps de les prendre revers. De toute évidence, j’allais prioritairement axer mes actions sur la croissance de mon influence au sein même de ce monde.






Contextuelles utilisées au tour précédent:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2757
Yens : 360
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 199
Nombre de topic terminé: 79
Exp:
▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir Left_bar_bleue1/12▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir Empty_bar_bleue  (1/12)
Heiwa Jigoku
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

-



MessageSujet: Re: ▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir   ▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir EmptyVen 15 Fév 2019, 19:55



 
Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir


 
Un avenir prometteur?   



 








Il lui avait montré une partie de ses pouvoirs. Il lui avait montré les capacités qu'il possédait pour mener à bien leur mission. Le Jigoku était plein de surprise, peut être pas le meilleur combat actuellement, mais lorsqu'il s'agissait de planifier une bataille, il faisait parti des meilleurs. Alors il écoutait attentivement les paroles de l'Uchiha, sans même y répondre, alors qu'il montrait toutes les possibilités qui s'offrait à lui avec l'aide du Stratège. Mais l'Uzumaki n'oubliait pas. Il avait remarqué que son interlocuteur apprenait vite. Oui la méfiance était un art, l'art de la manipulation et probablement sa première marche. Comment vouliez-vous manipuler autrui, si vous leur faisiez confiance et que vous leur donniez tout. Il aurait pu sourire à cet instant, comme si son élève apprenait et devenait un oiseau prêt à faire face au monde. Il aurait pu, oui . Mais le Dieu de la Paix ne ressentait aucune émotion.

Pourtant, même dans son explication, il se piégeait encore. Et il montrait qu'il avait encore tant à apprendre. Il avait gravit la première marche, mais c'était une véritable tour qui se présentait devant lui. Pourquoi s'enfonçait-il? Parce qu'il le disait lui même au vu de leur combat, personne ne pouvait être dans les environs, et depuis un moment, il aurait pu se confier au Jigoku. Il s'en était pourtant bien gardé, même leur combat approchant à la fin. Le seul fait qu'il avait obligé ainsi à se dévoiler était l'action d'une des âmes de la faux légendaire. Mais il lui laisserait pour l'heure le bénéfice du doute, tant que ce dernier n'aurait pas gagné un peu plus sa confiance ou une certaine loyauté.

Surtout que ce dernier ne s'était pas gêné pour expliquer que ses raisons n'étaient pas importantes. Avait-il retenu une seule de ses leçons? Lorsqu'un homme vous aviez promis de vous tuer à votre prochaine rencontre et que ce dernier se trouvait à présent face à vous pour une alliance. C'était une information capitale pour le "visé". Après tout masqué, il pouvait ainsi s'approcher plus de Nagato, apprendre à le connaître et découvrir les points faible de son corps divin. Toutefois son explication était claire et avait du sens. Plus d'un avait revu ses projets, du moins ceux possédant un minimum d'esprit. Le pirate Zoro était loin de ce genre de préoccupations.

Enfin, il avait garder silence assez longtemps et devait répondre à la curiosité de "l'enfant" face aux prouesses mystérieuses et incroyable de l'empereur de Fuyu. Mais pas que, puisque ce dernier posait de nouvelles questions au sujet du sommet de Espoir. Les pièces s’imbriquaient les une aux autres et les réponses allaient lui être apportées, alors que le ninja contemplait Rinkyu face à sa prolongation. Par ou commencerait-il? IL devait pas perdre de temps en fioriture ou propos inutile.  

-Tu as encore à travaillé sur tes explications et j'espère que tu montreras ta motivation et ta volonté sans que ceci ne vienne à me défier ou me trahir...Shiro! Quand à ce pouvoir, ne le confond pas avec un vulgaire clone, il est bien plus que cela. Une prolongation de toi. Concentres-toi!

Le ninja attendit que "son poulain" agisse comme il le lui demandait. Assuré qu'il le fasse, il poursuivit:


-Plus tu te concentres et plus tu peux "communiquer" avec, agir comme si tu commandais une marionnette et plus encore avec de l'entrainement voir à travers ses yeux.  Une telle technique connaît, en effet des faiblesses. Si toi ou moi devions perdre la vie, le lien ne se ferait plus et ton enveloppe disparaîtrait autour du sacrifié, laissant qu'un simple cadavre. Mais je peux répéter ce sort à volonté.

Toutefois, il comprendrait sûrement que ce pouvoir était bien différent de mes corps divins. En effet alors qu'un se trouvait face à lui et qu'il ne connaissait pas leur nombre, il pouvait ressentir la même puissance dans les deux corps. Lui prouvant une nouvelle fois qu'il avait encore plus d'un tour dans sa manche. A présent, il allait venir au sujet de Bashô Tokaï, sans toutefois trop en dévoiler, sans connaître exactement ses actes futurs.

-Comprenez pour l'heure, que je ne pourrais vous indiquer tous les protagonistes concernés. Mais vous vous doutez que L'élu Bashô est devenu le maire de cette cité et sans lui tout ceci ne pourrait être. Il est probablement l'un de mes alliés les plus importants et sur lequel, je tiens le plus en confiance. Sa survie actuellement est de la plus haute importance, pour nos projets. Evidemment, les nations ont lancé des primes sur lui dans le dos de leur peuple. Il y a la jeune mère Rumaki, qui est à présent sous ma protection pour plusieurs raisons qui me sont propre.Sa position n'est pas de la plus haute importance, mais avec moi, elle est parvenue à unifier plusieurs clans des territoires neutres et a obtenue la confiance du peuple. Il faut de la douceur pour maintenir la population. Et elle possède l'image de la mère dont on a besoin.Il y a une personne que je vous ai demandé de rechercher, e que nous capturerons lorsque j'aurais trouvé le moyen de sceller ses pouvoirs: Frisk. Qui a fuit le sommet pour retourner auprès de la sorcière Ellen. Valentine, conseillère de Minshu qui est un véritable danger, mais nous devons encore assurer nos relations avec elle pour l'instant. Une dame du nom de Lexi, élu de Tenshi. Je m'occuperais de cette dernière, qui aura un rôle à jouer, pour nous tous. Puis par la suite cette Eleanor, qui d'après ses paroles, tourne le dos à son royaume mais personne ne semble encore au courant.

Il poursuivit quelque peu pour donner quelques explications supplémentaire. Mais dans l'ensemble il tût la présence de Zoro, en tant que général des armées. Qui d'apparence semblait toujours fidèle à Fuyu.  Pour l'instant, les menaces les plus urgentes étaient cette Frisk, mais aussi Ellen et la conseillère de Minshu Valentine. Il restait à voir pour la vampire Eleanor. Avec l'arrivé de l'improbable en le présence de Rinkyu, de nouvelles possibilités allaient s'ouvrir, espérant que ce dernier ne trahisse pas leurs causes.





 

 


▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir 70145110
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1581
Yens : 532
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : Caché

Progression
Niveau: 197
Nombre de topic terminé: 97
Exp:
▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir Left_bar_bleue5/12▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir Empty_bar_bleue  (5/12)
Shiro Shinigami
Shiro Shinigami þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: ▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir   ▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir EmptySam 16 Fév 2019, 08:47




feat.Heiwa Jigoku

Scellé

Sous ces cieux nouveaux qui semblaient briller d’une nouvelle lueur pleine de vie, je me tenais droit face à ceux que je pouvais désormais nommer mes collaborateurs. De leurs regards implacables et de leurs faciès insensibles, ils dominaient la plaine par leur seule présence, se démarquant clairement des autres marcheurs d’ombre comme deux étoiles se démarquaient de l’infinité d’un ciel nocturne. Et à présent, deux autres êtres, dont les luminescences s’avéraient moins puissantes que celles des deux divins, se dressaient au milieu de cet atmosphère lourde et pesante pour quiconque ne serait pas habitué à ce genre d’échanges. Il ne s’agissait de personne d’autre que moi, ainsi que l’extension de mon être.

Bien que la manipulation changeait de ce que j’avais eu l’habitude de faire, nul doute que j’aurais eu le temps de m’habituer à cette nouvelle capacité fort utile. Mais encore, il aurait fallu en comprendre les tenants et aboutissants. C’était par la liste de possibilités et d’interdits, que j’aurais pu effectuer un usage optimal de cette nouvelle capacité. Dans l’optique de m’expliquer comment cela fonctionnai, mon interlocuteur me pria de me concentrer pour me relier à mon autre corps. Fermant ma seule pupille pour méditer profondément, je pus voir de l’œil de l’autre. Et en bougeant ma main droite, mon homologue fit de même, machinalement, avant de cesser peu de temps après.

Maintenir la connexion était un peu complexe. Mais pour un premier essai, nul doute que je faisais preuve d’une grande capacité d’adaptation. En bien peu de temps, j’allais parfaitement maîtriser les variantes de cette nouvelle habileté, celle propre à Heiwa Jigoku.

Par ce biais, je comprenais un peu mieux la capacité de mon interlocuteur. Il utilisait le même pouvoir pour agir en plusieurs lieux sans en perdre un seul bout. Seule exception étant que, ma pupille décelait en ses deux corps une puissance similaire. La connexion était plus forte que celle qui me reliait à mon collaborateur. Cela laissait donc place à une infinité de possibilités. Il pouvait sans doutes, posséder une armée de personnes identiques à lui et agirait de ce fait en plusieurs lieux sans en perdre une once d’informations. Mais ne cherchant pas plus loin pour le moment, je me rappelai alors de ce qui m’avais conduit jusqu’ici.

Dès mon réveil, peu de temps après la libération de la prison où j’avais été enfermé, à l’instant même où j’avais eu la vision des élus, je savais que le destin du monde allait grandement changer. Que les choses n’allaient plus jamais être comme avant. La naissance de la cité Espoir n’en était qu’une preuve inéluctable. Les organisations les plus étranges allaient voir le jour. Mais parmi toutes celles qui naîtraient, les mouvements qui allaient avoir le plus d’impact ne seraient portées que par des êtres les plus intelligents, les plus stratégiques et les plus préventifs. Le nom de Heiwa m’était alors apparu plus clairement que jamais, quand je changeai en quelques minutes mon paradigme. Je savais qu’il allait pouvoir me permettre d’accomplir mes objectifs. Et jusqu’ici, il avait de loin dépassé mes espérances.

Il était un allié important, je le savais. Et de cette rencontre, bien des choses allaient commencer. Mais la finalité était déjà connue. Pour en faire une meilleure image, nous avions déjà le point final, il suffisait simplement d’en dessiner le chemin, celui qui nous y amènerait. Du moins, de ma perspective uniquement. Comme toujours, le Jigoku avait certainement tout prévu.

Concernant le siège à la cité Espoir, les noms parvinrent à mes oreilles, depuis les Seikajins, jusqu’aux Fuyujins, en passant par les Minshujins sans toutefois délaisser les Tenshijins. De toute évidence, cette cité regorgeait d’éléments qui promettaient d’être intéressants. Et bien évidemment, n’ayant pas entendu le nom du bretteur solitaire, Roronoa Zoro, je compris que le malheureux était toujours quelque part en ce monde, s’entraînant pour être plus puissant. Il n’avait donc pas trahi Fuyu. J’allais de toute façon le chercher. Connaître ce qu’il faisait, était primordial. Toujours.

Par la suite, le maître des ombres me rappela une fois encore mes missions, missions que je savais être totalement possibles à remplir. J’allais agir, prudemment sans laisser de traces. Comme j’avais fait par le passé pour remonter à mon interlocuteur. Et même si sa prudence extrême lui avait permis d’avoir des doutes à mon sujet, bien peu de personnes en ce monde se montraient aussi prudents et méfiants. Ça n’allait pas être bien compliqué.

- Je comprends parfaitement. Vous aurez tout cela. Concernant la suite des événements… vous recevrez de mes informations. Que l’initiative vienne de vous, ou de moi.

A ces mots, je fis volte-face, et m’enfonçai dans la pénombre de la forêt, accompagné de mon double. Les termes avaient été énoncés, le contrat était scellé. Un grand pas, à la fois stratégique et important avait été fait. La suite allait donc n’être que plus plaisante.






Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: ▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir   ▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir Empty

Revenir en haut Aller en bas
▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Allons implorer dieu pour un avenir meilleur [Katherine Grey]
» Le bicameralisme est-il nécéssaire ?
» L'avenir de la VPC GW
» demande d' entrevue avec Monseigneur Bushiro
» "xXx" Danse avec moi, ondule, ondule dans mes bras, pour ensuite servir d'écrin à mon dernier soupir. Je veux que tu sois l'étalon qui m'y plongeras.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse :: ▬ Négociations avec l'avenir, par l'avenir et pour l'avenir 190103103231202569 :: Territoires neutres :: Forêt d'émeraude-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.