Partagez
Les louves et le renard (PV Svenja)
Messages : 263
Yens : 383
Date d'inscription : 25/09/2018

Progression
Niveau: 42
Nombre de topic terminé: 13
Exp:
Les louves et le renard (PV Svenja) Left_bar_bleue4/6Les louves et le renard (PV Svenja) Empty_bar_bleue  (4/6)
Adam D. Cooper
Adam D. Cooper ■ Incommode ■

-



MessageSujet: Les louves et le renard (PV Svenja)   Les louves et le renard (PV Svenja) EmptyMer 13 Fév 2019, 15:59





Les louves et le renard

















Adam - Alrid - Autre
 


Deux jours, ça fait deux jours que j'ai enchaîne meurtre et fantôme dans la même journée. Depuis, j'ai beau essayer de m'reposer dans toutes les auberges possibles et imaginables, je n'arrive plus à fermer l'œil. Cette femme a beau avoir dit comprendre que je n'avais pas eu l'choix, je n'peux m'empêcher de m'répéter que tout ce qui s'est passé est ma faute.

A chaque fois que j'essaye de dormir, peu importe où et quand, je revois le visage de ce type que j'ai tué de mes mains. La détresse dans son regard, comme s'il me suppliait l'espace d'une seconde de l'épargner. Je pensais pouvoir oublier et passer à autre chose quand j'ai fait la connaissance d'Alrid…mais ce n'était qu'un répit de courte durée. Du coup j'suis complètement claqué, sur les nerfs, à fleur de peau, toutes les expressions que vous voulez, bref, je culpabilise tellement que maintenant je suis là, assis sur le bord d'une fontaine.

Je suis assis là depuis cette nuit, avant même que le soleil ne s'lève. Je laisse les gens passer, je n'parle à personne, je garde la tête baissée, à regarder dans l'vide alors qu'Alrid reste silencieuse. Faut croire que même les spectres ont besoin de s'reposer. J'lui ai aussi fait comprendre que les gens n'avaient sans doute pas l'habitude de voir des fantômes s'balader comme si de rien n'était. Il valait donc mieux qu'elle reste cachée en publique, parce qu'autrement elle ferait peut-être peur aux gens.

De temps en temps un type ou deux viennent me demander si j'vais bien, mais je n'leur réponds jamais. Je préfère rester seul avec ce dur retour à la réalité. J'ai quand même tué un type, et indirectement causé la mort de quatre autres. Comment j'peux espérer pouvoir dormir comme si rien ne s'était passé ? J'revois encore tous les détails de la scène, et ce type, ce Zayro…il me glace encore le sang même après l'temps qui s'est écoulé.

J'me rends compte du coup, je n'ai rien mangé ni bu depuis cette histoire. J'commence à crever d'faim, mon estomac fait un boucan d'enfer à chaque fois qu'il me l'rappelle. Mais je sens aussi ma bouche sèche à cause du manque d'eau. Limite je serais capable de finir par boire l'eau d'la fontaine, même si elle n'est sans doute pas potable et que j'risque de choper un truc pas net.

Alrid finit bien par essayer de m'parler, mais comme pour tout l'monde, je n'lui réponds pas. Je reste cloitré dans ma solitude, mes remords, même si je sais bien qu'il va falloir un jour que j'passe à autre chose…surtout avec Svenja qui peut arriver d'un moment à l'autre. Je n'ai pas oublié que j'lui dois de l'argent, mais j'me sens pas vraiment d'humeur à régler ce genre d'histoire.

—Adam, essaye au moins d'avaler quelque chose, tu risques ta vie à ne rien manger et boire comme tu l'fais. Je ne t'ai pas rejoint pour te voir te laisser mourir à petit feu comme ça. Regarde-toi, tu as l'air épuisé, tu as déjà des cernes de la taille d'un canyon…bon d'accord, j'exagère peut-être un peu, mais par pitié reprends-toi.

—Tais-toi Alrid…laisse-moi tranquille…

—Mais…Quelle tête de mule tu fais. Très bien, laisse-toi mourir, mais ne compte pas sur moi pour accompagner ton fantôme.

—D'toute façon qu'est-ce que ça peut faire ? Je n'aurais pas d'fantôme, juste un aller simple pour l'enfer…rien d'plus.

En tout cas c'est comme ça que j'vois les choses. J'ai souillé le nom des Cooper avec du sang, en plus d'avoir changé de branche alors que ça fait des siècles que la famille pratique le larcin international. Il n'y a plus qu'à espérer que quelqu'un parvienne à me faire changer d'avis, me remette les idées en place, parce que là clairement, je n'en ai pas la force.


Art by Dark-Sheyn


Dernière édition par Adam D. Cooper le Lun 01 Avr 2019, 17:59, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 201
Yens : 2059
Date d'inscription : 27/08/2018

Progression
Niveau: 26
Nombre de topic terminé: 6
Exp:
Les louves et le renard (PV Svenja) Left_bar_bleue1/6Les louves et le renard (PV Svenja) Empty_bar_bleue  (1/6)
Svenja de Maribor
Svenja de Maribor ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Les louves et le renard (PV Svenja)   Les louves et le renard (PV Svenja) EmptySam 16 Fév 2019, 19:25

Les louves et le renard
FEAT : Adam
Comme elle l’avait inscrit dans sa lettre, Svenja avait prit la route deux jours après l’envoi de la missive, le temps pour elle de terminer la lecture de quelques ouvrages à la bibliothèque de Chikai et de prévoir quelques réserves de nourriture pour le chemin qu’elle avait à parcourir pour rejoindre Adam à Jiyuu.
Les journées qui ponctuaient ce voyage étaient bien similaires, la sorceleuse chevauchait du lever au coucher du soleil en s’accordant ici et là un petit arrêt afin de permettre à sa monture de souffler, et dormait soit dans des auberges ou à la belle étoile selon qu’il y avait ou non un établissement de ce type lorsqu’elle décidait de s’arrêter pour la nuit.

Cela lui faisait du bien de se sentir à nouveau fouler les routes et chemins, son petit séjour à la capitale n’avait pas été désagréable pourtant, il avait plutôt même très bien commencé, mais à la longue, vivre en permanence dans un endroit si peuplé, si bruyant…

Le soleil était levé depuis peu, et les rues de Jiyuu se peuplaient à peine lorsque la jument morelle pénétra dans l’enceinte de la ville, sa cavalière aux cheveux d’albâtre mettant alors aussitôt pied-à-terre.
Tenant Kelpie par la bride, Svenja s’avançait doucement dans l’artère principale de la cité tout en laissant son regard félin se promener à gauche et à droite sur les quelques personnes qui croisaient sa route, mais aucune d’entre elles ne ressemblait de près ou de loin à Adam, où diable était-il ? Vu l’heure matinale, sans doute en train de dormir dans la chambre d’une taverne du coin ; la journée allait donc commencer par un petit jeu de piste.

- Excusez-moi, je cherche un élu que je dois retrouver dans cette ville, vous l’avez peut-être croisé, c’est un homme-renard.

Cette question, la sorceleuse la posa à plusieurs personnes, et aucune ne pu lui apporter de réponse claire, du moins dans un premier temps. À sa sixième demande, le natif qu’elle avait interpellé pu lui offrir les informations qu’elle désirait.

- Un homme-renard vous dites ? Je pense l’avoir vu du côté de la fontaine, c’est plus loin en continuant tout droit, vous pourrez pas le louper.

Remerciant le brave homme et reprenant sa route, Svenja pu rapidement apercevoir la fontaine, et aussitôt après la silhouette d’Adam qui était assit au bord de cette dernière, la tête baissée vers le sol.
Esquissant un léger sourire, la sorceleuse s’approcha en compagnie de Kelpie et fit halte juste devant le renard, lui cachant alors un peu le soleil qui s’élevait dans le ciel. Ca n’avait pas l’air d’aller fort pour Adam, ce dernier réagit à peine à l’arrivée de la louve, il ne releva même pas les yeux pour voir qui se tenait ainsi devant lui.

- On dirait que j’arrive à temps…

Svenja s’accroupit alors devant le renard, levant les yeux pour essayer de capter le regard de ce dernier. Quelque chose n’allait pas, elle le sentait, Adam n’était pas dans son état normal, ça sautait aux yeux.

- Qu’est-ce qui s’est passé Adam ?


Codage @Papy Reika
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 263
Yens : 383
Date d'inscription : 25/09/2018

Progression
Niveau: 42
Nombre de topic terminé: 13
Exp:
Les louves et le renard (PV Svenja) Left_bar_bleue4/6Les louves et le renard (PV Svenja) Empty_bar_bleue  (4/6)
Adam D. Cooper
Adam D. Cooper ■ Incommode ■

-



MessageSujet: Re: Les louves et le renard (PV Svenja)   Les louves et le renard (PV Svenja) EmptySam 16 Fév 2019, 20:21





Les louves et le renard

















Adam - Alrid - Autre



J'cois bien avoir le droit a vingt minutes de solitude, pas d'Alrid pour m'parler vu qu'elle semble avoir lâché l'affaire, ni de passant curieux qui m'demandent si ça va. Enfin ça c'était jusqu'à ce qu'une ombre ne vienne me cacher le soleil, j'entend bien que c'est Svenja qui est arrivée, mais je n'suis juste pas d'humeur à discuter.

Mais elle insiste pour parler en s'accroupissant devant moi, mais déjà que je n'peux plus m'regarder en face, alors celle qui a dit qu'elle ne me voyait clairement pas devenir un assassin…j'vous laisse imaginer à quel point la honte et l'émotion grimpent jusqu'à mes yeux à toute vitesse. Mais je n'ose vraiment pas lui répondre sur le coup. Comment elle me regarderait si j'lui disait que j'ai tué quelqu'un ? Un père de famille en plus. L'idée que ça aurait tout aussi bien pu être mon propre père m'a traversé l'esprit, ce qui n'a pas arrangé mon moral déjà bien bas.

—Qu’est-ce qui s’est passé Adam ?

—Bah tiens, ce n'est pas elle l'amie dont tu parlais ? Peut-être qu'elle au moins tu l'écouteras…tête de mule. Me dit sèchement Alrid.

—Rien…rien du tout. J'ai besoin d'être seul.

—Oh mais c'est pas vrai…Tu sais qu'tu mériterait une bonne claque toi ? T'as bien d'la chance d'être le seul à m'entendre sinon j'te garantie que j'lui dirait tout à ta place. Parle-lui bon sang ! Elle est prête à t'écouter ! Une amie n'te jugera jamais peu importe ce que tu as fait.

Oui je sais que j'mérite un tas de punition pour c'que j'ai fait, mais je n'me sens vraiment pas capable de dire quoi qu'ce soit sans fondre en larmes ou bien m'énerver sur tout c'qui bouge. Du coup…peut-être qu'à défaut de dire à Svenja ce qui s'est passé…j'peux…j'peux peut-être lui montrer quelque chose qui lui fera rapidement comprendre.

Mes poignets sont tous les deux posés sur mes genoux alors que je n'ose toujours pas regarder Sven' dans les yeux, je détourne même le regard quand elle essaye de capter le miens tant je n'suis plus que honte, une épave…Du coup, à défaut de lui dire de vive voix, je retourne mes poignets pour qu'elle puisse les voir, et constater que mes lames secrètes sont encore couvertes de sang séché.

Je n'ai même pas pris la peine de les nettoyer depuis deux jours, pour me rappeler à chaque fois que j'les regardes ce que je suis devenu, tout l'contraire de ce que j'voulais être en somme. Que ce soit mon père, ma mère, mes ancêtres ou bien tous ceux que j'ai connu, tous auraient honte de ce que j'ai fait. Premier renard de la lignée, le premier à ne pas avoir volé avant ses dix-huit ans, le premier a tuer…tant de choses qui pourraient inciter a m'rayer de l'arbre généalogique des Cooper. Tout c'que j'mérite maintenant…ce serait d'aller pourrir en enfer. Le voleur du voleur obtiendra le paradis disaient les géorgiens…et ben j'crois que c'est raté pour moi, un aller simple pour l'enfer s'il vous plaît, sans possibilité d'retour.



Art by Dark-Sheyn



Dernière édition par Adam D. Cooper le Ven 22 Fév 2019, 15:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 201
Yens : 2059
Date d'inscription : 27/08/2018

Progression
Niveau: 26
Nombre de topic terminé: 6
Exp:
Les louves et le renard (PV Svenja) Left_bar_bleue1/6Les louves et le renard (PV Svenja) Empty_bar_bleue  (1/6)
Svenja de Maribor
Svenja de Maribor ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Les louves et le renard (PV Svenja)   Les louves et le renard (PV Svenja) EmptyMer 20 Fév 2019, 20:46

Les louves et le renard
FEAT : Adam
Malgré la question et l’intérêt que Svenja lui portait vu son triste état, Adam ne semblait pas d’humeur à partager ce qu’il avait vécu ; parvenir à le réconforter devenait bien difficile dans ces conditions.
Il fuyait le regard de la sorceleuse, ce qui inquiétait de plus en plus cette dernière sur ce que le renard avait pu vivre pour qu’il en soit aussi perturbé ; sans parler de ses traits qui semblaient tirés de fatigue, comme si depuis plusieurs jours, il ne dormait plus du tout.

Il esquissa néanmoins un geste, et retourna ses poignets qui étaient jusqu’à présent posés sur ses genoux ; évidemment, les yeux de Svenja furent attirés par ce mouvement, et elle découvrit alors la raison du mal-être apparent d’Adam.
Une lame était fixée à chacun de ses poignets, et l’une comme l’autre, couvertes de sang sec. Il n’en fallait pas plus à la louve pour comprendre, dans les grandes lignes, ce qu’il s’était passé ; pour être dans un état pareil, Adam avait certainement fait du mal à quelqu’un, voire même tué cette personne.

La louve garda le silence un petit moment, alors que ses yeux félins étaient toujours posés sur les lames ensanglantées du renard. Impossible pour elle de croire un seul instant qu’Adam avait fait cela de sang-froid, lui qui dans sa lettre lui disait encore qu’il ne voulait pas accepter de contrat d’assassinat lorsque son groupe de mercenaires verrait le jour.

Et puis, vu comment il semblait mal encaisser le choc de son tout premier meurtre, il était plus qu’évident que retenter l’expérience ne faisait pas partie de ses intentions futures.
Toujours sans parler, Svenja tendit les bras pour les passer autour des épaules d’Adam, se rapprochant alors de ce dernier pour le serrer contre elle amicalement afin de le rassurer. Il n’était pas un assassin, et elle le savait, il ne restait plus qu’à en convaincre le principal intéressé.

- J’ignore dans quelles circonstances cela s’est déroulé, bien que je doute fort que tu aie attaqué quelqu’un de ton plein gré. Je comprends que tu n’aie pas envie d’en parler mais… Si je ne sais rien, je ne pourrai pas t’aider Adam… Et je veux t’aider.

Se reculant alors un peu, afin de faire face au renard, Svenja lui releva doucement le visage pour pouvoir capter son regard ; aucune colère, aucun jugement, seule l’inquiétude était visible dans ses yeux ambrés.
La sorceleuse pu constater alors la mine de déterré qu’affichait son ami, en plus de manquer de sommeil, il s’était sans doute aussi privé de nourriture, se laissant complètement aller à cause des remords.

- S’il te plaît… Aides-moi à t’aider, tu veux bien ? Je vois bien que tu regrettes ce que tu a fais, que tu en souffres…

Si Adam ne de décidait pas à passer aux aveux, que pourrait-elle faire pour qu’il retrouve ne serait-ce que le sourire ? Déposant à nouveau ses yeux sur les lames, Svenja poussa un petit soupir.

- Tu devrais commencer par enlever le sang de tes lames, cela ne sert à rien de te faire plus de mal à chaque fois que tu les regardes.


Codage @Papy Reika
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 263
Yens : 383
Date d'inscription : 25/09/2018

Progression
Niveau: 42
Nombre de topic terminé: 13
Exp:
Les louves et le renard (PV Svenja) Left_bar_bleue4/6Les louves et le renard (PV Svenja) Empty_bar_bleue  (4/6)
Adam D. Cooper
Adam D. Cooper ■ Incommode ■

-



MessageSujet: Re: Les louves et le renard (PV Svenja)   Les louves et le renard (PV Svenja) EmptyMer 20 Fév 2019, 23:17





Les louves et le renard

















Adam - Alrid - Autre




Alors que j'osait enfin montrer mes lames à Svenja, elle garda le silence pendant quelques secondes. Autant dire qu'à c'moment là j'en menait pas large, et si jamais…elle me regardait différemment après ça ? J'ai trahi tant de gens avec ces simples lames, mais en même temps, est-ce que j'avais vraiment le choix en regardant de plus près la situation et les circonstances du combat ? Je n'pense pas, mais je n'peux m'empêcher de me dire que c'est moi qui aurais dû y passer.

Mais Svenja m'enlace soudain avant de m'assurer qu'elle doute que j'ai pu agresser quelqu'un d'mon plein gré. Ça, c'est l'moins qu'on puisse dire…m'retrouver seul contre cinq mecs à cause d'un type qui a mis ma vie en jeu sans m'demander mon avis…c'est pas c'que je pourrais appeler avoir le choix.

Elle insiste alors en disant qu'elle veut m'aider, mais qu'elle ne peut rien faire si je n'lui dit rien. Elle me relève même la tête pour que je n'puisse pas échapper à son regard cette fois-ci, de quoi bien voir l'état de fatigue prononcé dans le quel je suis. Ceci dit, son regard n'a pas l'air de me juger pour ce que j'ai fait, alors qu'il y aurait pourtant largement de quoi.  

-S’il te plaît… Aide-moi à t’aider, tu veux bien ? Je vois bien que tu regrettes ce que tu as fait, que tu en souffres…

Que j'en souffre ? Oui, pas qu'un peu en plus de ça. Ça fait deux jours que je n'dors plus, que je n'mange plus, que je parle à peine…c'est vraiment son soupir qui m'fais prendre conscience que je dois lui parler, sinon rien ne s'arrangera. Mais par quoi j'suis sensé commencer moi ? J'suis vraiment obligé de m'forcer a parler tant je n'en peu plus d'être comme ça, un zombie…c'est donc a voix basse que je lui répond enfin, sur un ton monotone.

-Tu devrais commencer par enlever le sang de tes lames, cela ne sert à rien de te faire plus de mal à chaque fois que tu les regardes.

-…Ils étaient cinq contre moi…j'devais ramener un gamin à sa mère…Un élu était là…Zayro Jinn…il leur a dit qu'il les laisserait partir avec l'enfant s'ils me tuaient. J'me suis retrouvé désarmé…j'ai bondit vers l'un d'eux…puis son sang a recouvert la neige…c'était l'père du gamin…j'lai tué sous ses yeux…et l'autre élu…quand j'allais m'laisser tuer par les autres…il les as réduits en poussière d'un claquement de doigts…y'en avait partout…même sur moi…c'est comme si j'les avait tous tués d'mes mains.

-Et bah voilà quand tu veux. J'te l'avais dit, une vraie amie ne te jugerai jamais sur ce que tu as fait. Ajoute alors Alrid de sa voix désincarnée, résonnant dans ma tête comme un écho venu d'ailleurs.

Mais j'préfère ne pas lui répondre, Svenja pourrait croire que j'deviens dingue à entendre des voix à cause du maque de sommeil ou un truc dans l'genre. C'est vraiment pas simple de vivre en étant l'seul a entendre une voix, tout l'monde vous prendrait pour un fou bon a enfermer à l'asile. En même temps j'dois bien être le seul couillon a avoir été traversé par un fantôme qui a voulu taper l'incruste sans demander la permission.



Art by Dark-Sheyn

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 201
Yens : 2059
Date d'inscription : 27/08/2018

Progression
Niveau: 26
Nombre de topic terminé: 6
Exp:
Les louves et le renard (PV Svenja) Left_bar_bleue1/6Les louves et le renard (PV Svenja) Empty_bar_bleue  (1/6)
Svenja de Maribor
Svenja de Maribor ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Les louves et le renard (PV Svenja)   Les louves et le renard (PV Svenja) EmptyDim 24 Fév 2019, 16:39

Les louves et le renard
FEAT : Adam
L’état d’Adam inquiétait énormément la sorceleuse, qui fut tout de moins un peu soulagée lorsque le renard se mit à parler, racontant alors les évènements terribles qui étaient survenus.
Un combat inégal, une trahison, le risque de mourir ; la situation vécue par le voleur n’était pas à envier, et en retournant le problème dans tout les sens, Svenja ne pouvait pas voir quelles autres issues il y aurait pu avoir à cette confrontation passée.

Si ce que Adam disait était vrai, l’élu avec qui il était ce jour devait posséder une puissance hors du commun pour parvenir à réduire en miettes quatre personnes d’un seul claquement de doigts, une chance que le renard n’ai pas subit le même sort désagréable.
La culpabilité qui le rongeait était plus que compréhensible, ôter la vie d’un père devant son enfant était effectivement une chose terrible, mais le renard avait simplement protégé sa vie, et ça personne ne pouvait le lui reprocher, et sûrement pas la louve, qui avait déjà vécu le même genre de situations à plusieurs reprises.

Elle allait lui répondre, lui expliquer qu’il n’avait pas à se sentir coupable, après tout, n’était-ce pas la faute de ce Zayro Jinn, qui avait proposé ce marché odieux pour au final, et après avoir trahi Adam, avait trahi également les natifs auxquels il avait promit la vie sauve s’ils tuaient le renard ?
Mais une voix lui coupa la parole, une voix étrange, qui semblait venir d’ailleurs ; levant alors les yeux et regardant autour d’elle d’un air perplexe, la sorceleuse ne vit personne d’assez proche dans les environs qui aurait pu prononcer ces mots, devenait-elle cinglée ?

- Qui a parlé ?

Svenja se releva alors doucement, vérifiant ainsi que personne ne se cachait de l’autre côté de la fontaine ; non, pas même un chat, qu’est-ce que cela voulait dire ? Cela n’était pas net, et aurait pu être inquiétant, néanmoins, les paroles prononcées par cette voix n’avaient rien d’agressif, elles étaient plutôt encourageantes.
Le plus intriguant dans tout cela, ce fut de remarquer que cette voix sortie de nulle part semblait être au courant de leur petite conversation, et s’adresser à Adam par-dessus le marché, alors autant poser la question au principal intéressé non ?

- Adam… Toi aussi tu l’a entendue cette voix, non ? J’ai l’impression qu’elle te parlait… A moins que je ne commence à devenir totalement sénile ?

Non, son imagination n’avait rien à voir là-dedans, elle avait entendu une voix, elle en restait persuadée ! Mais si personne ne se trouvait assez proche pour avoir prononcé ces mots, cela voulait-il dire qu’il y avait un esprit proche d’eux ?


Codage @Papy Reika
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 263
Yens : 383
Date d'inscription : 25/09/2018

Progression
Niveau: 42
Nombre de topic terminé: 13
Exp:
Les louves et le renard (PV Svenja) Left_bar_bleue4/6Les louves et le renard (PV Svenja) Empty_bar_bleue  (4/6)
Adam D. Cooper
Adam D. Cooper ■ Incommode ■

-



MessageSujet: Re: Les louves et le renard (PV Svenja)   Les louves et le renard (PV Svenja) EmptyDim 24 Fév 2019, 19:36





Les louves et le renard

















Adam - Alrid - Autre
 


Bon, puisqu'Alrid s'acharne à vouloir me faire parler, et qu'en plus Svenja reste quelqu'un d'important pour moi, j'me décide enfin à raconter ce qu'il s'est passé ces derniers jours. En omettant quand même le coup du loup fantôme, pas tout d'un coup non plus faut pas déconner. Déjà que c'est difficile de raconter ce qui s'est passé dans les montagnes sans pleurer…bref.

Alrid en profite d'ailleurs pour me faire le coup du "ah bah c'est pas trop tôt", manque plus que "j'te l'avais bien dit" et on aura l'combo. Par contre…chose étonnante, Svenja se demande qui a parlé…est-ce que…elle aurait entendu Alrid ? Mais, pourquoi maintenant ? Elle n'avait rien dit avant quand Alrid me parlait, alors qu'est-ce qui a bien pu changer pour qu'elle l'entende aussi ?

Elle doit s'dire qu'elle devient folle à entendre des voix vu qu'elle se met a regarder un peu partout, sauf qu'elle aura beau chercher, elle ne trouvera jamais d'où a pu venir la voix d'Alrid. Mais la question reste la même, comment pourrait-elle se mettre à l'entendre d'un coup comme ça ? Autant dire que je tire une drôle de tête, les yeux écarquillés tant ça m'surprend qu'elle entende subitement Alrid alors qu'il y a encore une minute ce n'était pas le cas.

-Adam… Toi aussi tu l’as entendue cette voix, non ? J’ai l’impression qu’elle te parlait… A moins que je ne commence à devenir totalement sénile ?

-Attend...Elle m'entend maintenant ?

-Apparemment ouais…mais, qu'est-ce que t'as fait qui pourrait…aah ok, je crois que j'ai compris. Ça doit être parce que tu as touché ma serpe.

-Alors, toucher la serpe permettrait aux gens de m'entendre ? … Oui…oui ça pourrait être logique d'une certaine façon. Mais pas de panique mademoiselle, vous ne devenez pas folle, je suis simplement un esprit qui a pris possession de la serpe d'Adam après que mes défunts maîtres l'aie attiré dans la demeure que je hantais depuis plus de dix ans.

-T'as tapé l'incruste surtout, j'ai même pas eu mon mot à dire.

-Non mais dit donc, tu as accepté de m'garder je te rappelle.

-Ouais, surtout parce que j'avais pas l'choix…et euh…ouais ça doit être bizarre de ton point d'vue Sven'…peut-être que…tu pourrais te montrer ?

-Non mais…tu t'fou d'moi ? Tu m'avais dit de pas me montrer en public pour pas faire peur à tout l'monde.

-Oui et bah…faut bien faire les présentations non ? Oh et puis merde j'suis pas d'humeur à débattre…et puis en plus j'suis crevé tu m'donne mal au crâne…

De toute façon Alrid ne s'fait pas prier pour s'montrer. Un nuage de fumée spectrale vert quitte donc ma serpe pour ensuite former le corps d'Alrid qui apparait en marchant sur le bord de la fontaine à ma droite, en regardant Svenja avec ses yeux turquoise. Elle descend ensuite en me traversant à moitié l'bras pour aller s'asseoir à côté de Svenja, ça risque de lui faire un drôle d'effet tiens, surtout que quand elle parle, les lèvres d'Alrid restent immobiles, comme celles d'un loup normal en somme.

-Bon bah…Alrid, voici Svenja…Svenja, voici Alrid, la louve qui s'est tapé l'incruste dans ma serpe. On peut pas dire qu'elle ait très bon caractère.

-Non mais oh, j'te ferais dire que t'es pas mieux. En tout cas j'dois dire que ça fait du bien de pouvoir parler a quelqu'un d'autre que lui. Surtout quand il n'aligne pas deux mots pendant deux jours, ah j'peux vous dire que ce n'était pas la joie, l'ennui total. J'me serait cru revenue chez mes anciens maîtres. Enfin…alors comme ça c'est vous qui l'avez ramassé à la petite cuillère quand il est tombé du ciel ?

Et ça y est, je sens que c'est encore parti pour quinze ans de blabla, qu'est-ce que ça peut être pipelette les femmes entre-elles. Je sens que d'ici une heure elles vont tous savoir sur moi mieux qu'personne…j'suis encore bien tombé moi tiens.




Art by Dark-Sheyn
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 201
Yens : 2059
Date d'inscription : 27/08/2018

Progression
Niveau: 26
Nombre de topic terminé: 6
Exp:
Les louves et le renard (PV Svenja) Left_bar_bleue1/6Les louves et le renard (PV Svenja) Empty_bar_bleue  (1/6)
Svenja de Maribor
Svenja de Maribor ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Les louves et le renard (PV Svenja)   Les louves et le renard (PV Svenja) EmptyMar 26 Fév 2019, 22:36

Les louves et le renard
FEAT : Adam
La surprise était visible sur le visage de Svenja, et sur celui d’Adam également, bien que d’une manière différente. Il n’avait pas l’air de se demander ce qu’elle pouvait bien raconter en parlant de voix qu’elle entendait, mais semblait plutôt étonné qu’elle l’entende, cette voix, la différence était subtile mais néanmoins présente.
Elle sursauta presque lorsque la voix se manifesta à nouveau, surprise également que la sorceleuse puisse l’entendre, quelle situation rocambolesque.

- Je… Oui je peux vous entendre…

S’ensuivit alors un dialogue entre la voix et Adam, après que ce dernier aie déduit que c’est en touchant sa serpe que Svenja avait acquit la faculté d’entendre cette mystérieuse voix. Cela voulait donc dire que lui l’entendait depuis plus longtemps ? Mais qu’est-ce qu’il avait vécu depuis leur séparation à Tokonatsu ?
En tout cas, elle fut rassurée par la voix qui lui dit que non, elle n’était ni folle ni sénile, expliquant à la sorceleuse qu’elle était en fait un esprit ayant élu domicile dans la serpe du renard. Elle avait déjà connu des situations où des esprits avaient prit possession d’objets ou encore même de personne, mais jamais tel que celui-ci ; dans son monde, les esprits n’étaient que rarement sympathiques.

- Je… Disons que ce genre de situations m’est familière.

Malgré le contexte, Svenja ne pu retenir de pouffer légèrement en entendant Adam et l’esprit se chamailler comme un vieux couple, chose qui ne du sans doute pas passer inaperçue auprès du duo.
Finalement, et bien que le renard lui avait apparemment demandé l’inverse plus tôt, l’esprit accepta de se dévoiler au regard félin de la sorceleuse en réalisant une entrée, il fallait l’avouer, assez impressionnante.
La fumée verte qui émanait de la serpe d’Adam se rassembla alors sur le bord de la fontaine tout en commençant à prendre forme, pour finalement que la louve de Kaer Morhen se retrouve face à l’esprit d’une véritable louve. Louve qui s’approchait en traversant le bras d’Adam avant de venir prendre place aux côtés de la sorceleuse alors que le renard commençait les présentations d’usage, dévoilant le nom de la louve spectrale. Kelpie, de son côté, semblait peu rassurée de cette soudaine apparition, mais d’une caresse de la main, elle fut rassurée par sa maîtresse.

- Eh bien, enchantée de faire votre connaissance, Alrid.

Son sourire amusé réapparut sur son visage lorsque les deux compères recommencèrent à se chamailler devant elle, au moins Adam était plus loquace que tout à l’heure. La sorceleuse apprit alors que le renard n’avait pas prononcé le moindre mot depuis deux jours tandis que l’esprit se réjouissait de pouvoir parler enfin à quelqu’un d’autre. Alrid semblait être contente d’enfin pouvoir rencontrer Svenja, sans doute le renard lui avait-il parlé d’elle ? En tout cas, la louve émeraude avait une façon bien à elle de dire les choses, un franc parler plutôt appréciable, signe d’un fort caractère comme l’avait précisé Adam.

- Il vous à parlé de moi ? En effet, je me suis occupée de lui lorsqu’il est arrivé dans ce monde, après une entrée assez fracassante je dois dire.

Elle adressa alors un petit sourire au renard, prenant les mains de ce derniers dans les siennes ; certes il y avait sans doute pas mal de choses à raconter quant à la rencontre du voleur et de l’esprit, mais il y avait plus urgent pour l’instant.

- Adam, je sais que ce que tu es en train de vivre n’est pas facile, je suis passée par là aussi, à plusieurs reprises. La plupart du temps pour les mêmes raisons que toi, je ne faisais que me défendre ou défendre quelqu’un ; je mentirai en disant que j’éprouve encore des remords pour chaque vie que j’ai ôtée par le passé, et en plus de soixante ans à vagabonder, crois-moi il y en a eu un paquet. J’ai envie de te dire qu’au final, on finit par s’y habituer, mais je ne t’aiderai pas en faisant ça… Car toi, tu n’a pas été éduqué et entraîné pour tuer.

Se relevant alors, elle invita Adam à en faire de même et, une fois ce dernier debout, la sorceleuse le serra une nouvelle fois dans ses bras de manière amicale et rassurante.

- Ce qui est arrivé est terrible, mais tu dois te ressaisir, et même si cela semble plus facile à dire qu’à faire, il faut que tu parvienne à te mettre dans le crâne que ce n’est pas de ta faute. Ce que je vais dire va peut-être te sembler un peu brusque mais, c’était lui ou toi, tu n’avais malheureusement pas le choix et j’en suis désolée pour toi.

Se séparant alors de son ami, Svenja vint reprendre place aux côtés d’Alrid, adressant un clin d’oeil entendu à cette dernière avant de reprendre sur un ton un peu plus enjoué.

- De toutes façons, je ne partirai pas d’ici tant que tu n’aura pas retrouvé le sourire. Souriante, elle pencha la tête légèrement sur le côté, plongeant son regard félin dans celui d’Adam. Et c’est non négociable.


Codage @Papy Reika
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 263
Yens : 383
Date d'inscription : 25/09/2018

Progression
Niveau: 42
Nombre de topic terminé: 13
Exp:
Les louves et le renard (PV Svenja) Left_bar_bleue4/6Les louves et le renard (PV Svenja) Empty_bar_bleue  (4/6)
Adam D. Cooper
Adam D. Cooper ■ Incommode ■

-



MessageSujet: Re: Les louves et le renard (PV Svenja)   Les louves et le renard (PV Svenja) EmptyMer 27 Fév 2019, 17:02





Les louves et le renard

















Adam - Alrid - Autre
 


C'est vrai qu'ça peut paraître logique, toucher la serpe qui contient l'fantôme pour genre…s'aligner sur la bonne fréquence ou un délire dans l'genre. Svenja quant à elle, passé le petit effet d'surprise et l'intervention d'Alrid pour lui dire qu'elle n'était pas folle, elle n'a pas l'air si chamboulée qu'ça.

Remarque, j'aurais dû m'douter qu'elle avait déjà pu voir des spectres et autres fantômes, c'est une sorceleuse après tout. Mais dans son monde les fantômes ne marchent pas vraiment comme dans les légendes de mon monde, ou ceux d'une série que j'regardait à l'époque. Dans celle-ci on pouvais faire fuir un fantôme avec du fer forgé ou du sel…original comme concept de faiblesse.

Au moins Alrid et Sven' on l'air de bien s'entendre, même que Sven' a l'air de bien s'marrer quand une énième prise de bec a lieu entre moi et le spectre…mais c'est quoi l'féminin de spectre au juste ? Une spectre ? Une spectresse ? Une spectrette ? …Fantômette ? Bref, c'est pas l'sujet.

De toute façon Alrid ne râte pas une occasion de m'lancer des piques, comme là en disant que Sven' est celle qui m'a ramassé à la p'tite cuillère à mon arrivée. Eh mais…j'lui ait jamais parlé d'ce détail ! Elle a encore dû fouiller dans ma tête…ah j'te jure, aucun respect pour la vie privée.

-Il vous à parler de moi ? En effet, je me suis occupée de lui lorsqu’il est arrivé dans ce monde, après une entrée assez fracassante je dois dire.

-*soupire*, En fait j'lui ait jamais parlé d'ce détail, c'est elle qui s'est amusé à fouiller dans ma tête, certainement pendant que j'étais inconscient dans l'chalet.

-Exact…d'ailleurs vous étiez au courant qu'il avait longuement regardé votre postérieur quand vous aviez laissé la porte de votre pièce de toilette ouverte ?

-Non mais ! Hé hé…j'te hais Alrid…Dis-je avec un sourire forcé après avoir essayé d'attraper l'museau d'Alrid…sans succès vu qu'elle est intangible, petite futée va.

Autant dire que malaise serait un mot bien faible pour désigner la situation dans laquelle je suis après ça. J'te jure Alrid, un d'ces quatre j'trouverais un moyen de t'rendre la pareille. Ok par contre voir Sven' prendre mes mains après ça…ça fait super chelou, heureusement ce n'est pas pour rebondir sur ce qu'a dit Alrid.

Au lieu de ça elle revient sur le sujet principal que l'on abordait avant qu'Alrid ne débarque, ce type que j'ai tué. Sven' me raconte vaguement son passé, comme quoi elle a aussi tué, plus de fois qu'moi, ce qui n'est pas difficile en soit. Mais comme elle le dit elle-même, certains finissent par s'habituer à tuer, mais pas moi, j'suis pas comme ça.

Quand on voit dans quel état ça m'met de tuer UNE personne…j'ose pas imaginer dans quel état j'serais si j'en tuait à la pelle. Sven' finit par se relever, et m'invite à faire de même, mais j'suis pas tellement d'humeur à aller bouger dans tous les sens comme si de rien n'était. Sauf qu'Alrid me balance son fameux regard insistant qui semble dire "mais tu va l'bouger ton cul ?!"…bon…si y'a qu'ça pour leur faire plaisir.

C'est alors reparti pour une accolade amicale…sauf qu'a force de n'plus fermer l'œil j'suis complètement claqué, du coup, effort minimum, j'utilise juste ma main gauche pour venir tapoter l'épaule gauche de Sven'. C'est que j'me serait presque endormis comme ça en plus, j'me suis remis à somnoler debout pendant c'câlin.

-Ce qui est arrivé est terrible, mais tu dois te ressaisir, et même si cela semble plus facile à dire qu’à faire, il faut que tu parviennes à te mettre dans le crâne que ce n’est pas de ta faute. Ce que je vais dire va peut-être te sembler un peu brusque mais, c’était lui ou toi, tu n’avais malheureusement pas le choix et j’en suis désolée pour toi. De toutes façons, je ne partirai pas d’ici tant que tu n’auras pas retrouvé le sourire. Et c’est non négociable.

-Je…hein ? Ah, ouais, désolé, j'étais un peu ailleurs.

-J'crois qu'il a surtout besoin d'aller dormir, t'as deux jours de sommeil à rattraper mon coco, et j'doute que ton amie ait envie de servir de lit…même si t'as fait de doux rêves à son sujet. Dit-elle sur un ton taquin.  

-…T'as vraiment d'la chance d'être intouchable…et que j'sois complètement claqué aussi…

-Oui je sais, c'est pour ça que j'en profite.

-…Conasse…

-Oui moi aussi je t'aime p'tite tête.




Art by Dark-Sheyn
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 201
Yens : 2059
Date d'inscription : 27/08/2018

Progression
Niveau: 26
Nombre de topic terminé: 6
Exp:
Les louves et le renard (PV Svenja) Left_bar_bleue1/6Les louves et le renard (PV Svenja) Empty_bar_bleue  (1/6)
Svenja de Maribor
Svenja de Maribor ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Les louves et le renard (PV Svenja)   Les louves et le renard (PV Svenja) EmptyLun 04 Mar 2019, 20:55

Les louves et le renard
FEAT : Adam
D’après ce que Adam disait, Alrid avait la faculté de fouiller dans ses souvenirs afin d’en savoir un peu plus sur ce que le renard avait vécu, cela expliquait que le spectre était capable de parler de la manière dont Svenja s’était occupée du voleur lors de son arrivée à Kosaten, mais également du fait qu’il lui avait reluqué le derrière alors qu’elle allait prendre son bain dans l’auberge de Tokonatsu.
Cet aveu était quelque peu gênant, que ce soit pour l’un ou pour l’autre des deux élus, et Svenja n’avait pas trop envie de mettre ce sujet sur le tapis ; elle n’y fit donc pas allusion pour le moment, elle préférait concentrer ses efforts sur le moral d’Adam.

Le renard était épuisé, Svenja pouvait le sentir alors qu’elle le serrait dans ses bras tout en lui parlant afin de lui remonter le moral ; il tenait à peine debout et semblait être ailleurs, sur le point de s’assoupir.
Alrid avait raison, ce dont Adam avait besoin en priorité était une bonne nuit de sommeil afin de récupérer un peu ; à l’évocation des doux rêves du renard la concernant, les joues de la sorceleuse prirent quelques couleurs, le spectre avait la langue bien pendue et savait pas mal de choses sur les pensées du voleur, mais pas sûr que Svenja souhaitais en savoir plus.

Il y eu une nouvelle prise de bec entre les deux acolytes, qui se termina par une petite insulte lancée par le renard, ce dont le spectre ne semblait pas se formaliser outre mesure. Les laisser se chamailler n’allait mener à rien et ils seraient encore là dans deux heures si la sorceleuse n’y mettait pas un terme.
Elle s’éclaircit alors la gorge un instant, conduisant Adam près de Kelpie pour ensuite l’aider à grimper sur la selle de cette dernière.

- Ahem… Ce sont des rêves, ça ne se contrôle pas… Mais Je rejoins Alrid sur un point, tu a besoin de sommeil et vite. Alors on va se trouver une auberge et tu va me faire le plaisir de dormir un peu, je n’ai pas fait tout ce chemin pour te regarder dépérir à petit feu.

Après s’être assurée qu’Adam ne risquait pas de chuter de la jument, Svenja saisis les rênes de cette dernière et se mit à chercher une auberge dans les rues de la ville. Le renard avait besoin de repos, et la sorceleuse d’un bon repas, la route l’avait pas mal creusée et elle aurait payé cher pour une assiette chaude et un bon verre.
Passant devant quelques établissements proposant le gîte et le couvert sans s’y arrêter, elle jeta finalement son dévolu sur la seule jusqu’à présent qui proposait un service d’écurie pour les montures ; en plus de cela, la bâtisse semblait bien entretenue et les tarifs annoncés sur le petit panonceau de l’entrée étaient plus que raisonnables.

- Je pense qu’ici ce ne sera pas mal, qu’est-ce que vous en dites ?

Est-ce que les spectres portaient une quelconque importance au confort d’un bâtiment ? Svenja en doutait, mais elle avait néanmoins inclut Alrid dans sa question, après tout, elle allait très certainement les accompagner vu qu’elle était liée à Adam. Aidant ce dernier à descendre de Kelpie, elle le soutint par le bras afin de pénétrer dans l’établissement, après qu’un employé ne soit venu prendre la jument morelle en charge.
La salle était encore relativement vide vu l’heure plutôt matinale de la journée, mais le patron lui était présent derrière le comptoir, essuyant ce dernier à l’aide d’un chiffon encore propre ; il avisa les nouveaux venus d’un air qui laissait voir sa surprise, après tout, c’était pas tout les jours qu’un homme renard entrait dans son auberge en compagnie d’une femme et d’un loup de couleur verte.

- Chacun sa chambre ?


Codage @Papy Reika
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 263
Yens : 383
Date d'inscription : 25/09/2018

Progression
Niveau: 42
Nombre de topic terminé: 13
Exp:
Les louves et le renard (PV Svenja) Left_bar_bleue4/6Les louves et le renard (PV Svenja) Empty_bar_bleue  (4/6)
Adam D. Cooper
Adam D. Cooper ■ Incommode ■

-



MessageSujet: Re: Les louves et le renard (PV Svenja)   Les louves et le renard (PV Svenja) EmptyLun 04 Mar 2019, 23:40





Les louves et le renard

















Adam (homme) - Luna (femme) - Alrid - Autre
  


Heureusement pour moi, Sven' ne relève pas ce qu'Alrid balance sur mon compte. J'serais dans d'sacrés draps si elle n'était pas aussi sympa et compréhensive avec moi, imaginez un peu si elle l'avait mal pris, j'me serais sans doute pris un bon gros aller-retour dans la face, mais bon, même quand la petite peste fantomatique en rajoute avec un certain type de rêve que j'ai fait, elle reste calme.

Sven' coupe de toute façon court au débat en m'faisant grimper sur son cheval. Elle insiste également sur le fait que j'ai vraiment besoin d'sommeil, et j'crois bien que je n'vais pas la contredire là-dessus.

-Ahem… Ce sont des rêves, ça ne se contrôle pas… Mais Je rejoins Alrid sur un point, tu as besoin de sommeil et vite. Alors on va se trouver une auberge et tu vas me faire le plaisir de dormir un peu, je n’ai pas fait tout ce chemin pour te regarder dépérir à petit feu.

-Ouais…t'as raison…

Oui, parce que là j'suis bien en train d'piquer du nez comme il faut. J'essaye tant bien qu'mal de m'tenir pour ne pas tomber d'cheval, manquerait plus que j'me re-casse quelque chose tiens. Sven' en aurait assez à force de tout l'temps devoir jouer les baby sitter avec moi, de m'soigner toutes les deux minutes. Bon j'exagère un peu, mais pas tant que ça au final, deux fois qu'on s'voit, deux fois que j'ai des problèmes. A croire que j'peux pas vivre plus d'une journée sans m'attirer des emmerdes pas possibles.

Et le fait de tourner dans la ville à la recherche d'une auberge n'arrange pas mes somnolences, en fait, être à cheval ça me berce plus qu'autre chose. Mais j'arrive à peu près à tenir bon, jusqu'à ce que Sven' nous demande si l'auberge devant laquelle on s'arrête convient ou pas.

-Oh tu sais, tant que j'peux boire un petit verre avant d'aller m'coucher ça m'va, j'suis pas difficile.

-…Quoi ? Pourquoi vous m'regardez ? J'vous rappelle que j'traverse tout, alors je m'en fiche un peu, moi c'est dans la serpe que j'me repose.

Bon et bah alors c'est parti, entrons dans cette taverne. Elle est quasiment vide de toute façon, y'a juste deux ou trois mecs à tout péter, j'ai la flemme de compter de toute façon. A la limite, le seul truc un peu chelou c'est un mec au fond d'la salle encapuchonné. Mais bon, tout ce dont j'ai envie, c'est me prendre un verre, une chambre, et aller au dodo.

-Chacun sa chambre ?

-J'crois qu'ça vaut mieux oui, comme ça t'auras pas à méditer par terre au lieu de dormir. J'vais juste boire un ou deux verre avant d'monter dans la mienne. J'te donnerais tout c'que j'te dois quand j'me réveillerais. Parce que oui, je n'ai pas oublié.

Le temps passe donc un peu, et Sven' finit par monter dans sa chambre. Quant à moi, j'utilise le peu d'énergie qui m'reste pour boire quelques verres, mais au final j'en bois plus que deux sans vraiment m'en rendre compte. J'crois bien que j'finis par être rond comme une queue d'pelle. Je n'en suis pas sûr vu que mes idées se brouillent et que je n'suis plus certain de savoir ce que j'fais.

Il me semble que le type encapuchonné que j'ai vu en arrivant vient m'aborder pour un truc, mais j'en suis arrivé à un point entre l'alcool et la fatigue que je n'comprends pas un mot sur deux de ce qu'il me dit. J'fais juste des petits "hun hun" de temps à autre pour faire genre je comprends ce qu'il dit.

Je crois l'entendre parler de contrat, de mercenaire, et vu mon taux d'alcoolémie j'en déduis bêtement qu'il veut me proposer un contrat de mercenaire pour une mission ou un truc du genre. Il a dû deviner à mon accoutrement que je faisais ce genre de chose. Alors comme un con je n'cherche pas plus loin et je signe avec la plume qu'il me tend. Ça a l'air de l'surprendre d'ailleurs, mais bon, j'aurais tout l'temps de lire son contrat après une bonne grosse sieste bien méritée.

Mais c'est qu'en plus il est bon samaritain, il m'aide à tenir debout pour que j'aille jusqu'à ma chambre que j'ai payée avant de commencer à boire. Mais qu'est-ce qu'il est gentil celui-là, c'est tellement rare les gens bien de nos jours. J'le remercie une fois assis sur mon lit du jour, avant de naturellement me déshabiller comme je le fais parfois pour dormir. Enfin…normalement je me mets juste torse-nu, mais là…oh et puis merde, il a qu'à se tourner si ça l'dérange.

De toute façon moi je m'endors avec ma serpe posée dans un coin, donc Alrid doit pas être bien loin, on s'reverra sans doute demain. Aller, au dodo…

Ce n'est que…je n'sais combien de temps plus tard que j'me réveille avec bien entendu la tête dans l'derrière. Aller, je baille un grand coup, je m'étire, et puis direction la salle de bain pour aller me rafraichir le visage…ah mais merde j'oubliais…l'eau courante tout ça tout ça…Hm ? Tiens, j'ai les mains blanches ? Mais qu'est-ce que j'ai bien pu faire après avoir picolé moi ?

Oh et en plus j'ai dormis à poil, super…eh mais…ok j'crois que j'suis pas réveillé en fait. J'dois être en train de rêver que j'suis une femme, j'crois avoir vu passer un truc une fois là-dessus, comme quoi les rêves sont le reflet de nos désirs enfouis ou une connerie du genre. En tout cas ça a l'air réaliste, je la rêve très réaliste cette poitrine, et surtout la physique quand je la soulève puis que je la laisse retomber…

-Aah ! Criais-je soudain en tombant à la renverse.

Putain d'merde ! C'est…c'est pas une fausse ! Pourquoi c'est pas une fausse ?! Qu'est-ce que j'ai putain d'fait hier soir ?! J'ai…aaah j'ai la tête embrouillée j'arrive pas à réfléchir ! Attend, quelqu'un entre, vite, faut que j'ferme la porte de la salle de bain avant qu'on me voit comme ça ! Pas l'temps d'être délicat, je la claque et me colle à la porte pour la maintenir fermée.

Putain ça n'peut pas être réel…on n'change pas d'sexe en une nuit bordel de merde ! Je regarde un peu tout ce que j'peux voir en priant très fort que ce que j'vois n'est pas réel. Plus de pelage noir entre le roux et le blanc, une poitrine toute blanche aux tétons noirs, un corps plus fin, une voix tout ce qu'il y a de plus féminine, de longs cheveux tombant sur mes épaules…mais qu'est-ce qui m'arrive bordel ?!




Art by Dark-Sheyn
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 201
Yens : 2059
Date d'inscription : 27/08/2018

Progression
Niveau: 26
Nombre de topic terminé: 6
Exp:
Les louves et le renard (PV Svenja) Left_bar_bleue1/6Les louves et le renard (PV Svenja) Empty_bar_bleue  (1/6)
Svenja de Maribor
Svenja de Maribor ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Les louves et le renard (PV Svenja)   Les louves et le renard (PV Svenja) EmptyJeu 07 Mar 2019, 23:09

Les louves et le renard
FEAT : Adam
Bien que récalcitrant au début de la conversation, Adam était à présent bien plus enclin à faire ce que la sorceleuse lui disait ; c’est ainsi que tout les trois arrivèrent finalement devant une auberge plus que correcte. Alrid parut cependant assez étonnée qu’on lui demande son avis, expliquant que peu lui importait vu que la serpe lui servait de résidence.
Une fois dans l’établissement, Svenja demanda si il était mieux que chacun aie sa chambre, ce à quoi Adam répondit qu’il préférait, ainsi elle ne serait pas obligée de méditer comme lors de leur première rencontre ; et ajouta même qu’il la rembourserait à son réveil, ce qui la fit sourire.

- On parlera argent plus tard d’accord ? Je vais m’arranger pour avoir deux chambres l’une à côté de l’autre, comme ça en cas de soucis je serai vite là.

Laissant Adam s’installer à une table, Svenja se dirigea vers le patron afin de lui louer deux chambres pour quelques jours en le payant d’avance, ainsi que pour une première tournée qu’elle offrait de bon coeur à son ami.
Revenant auprès du renard en déposant la clé de sa chambre et chope devant lui, la sorceleuse lui tint compagnie un bon moment, avant de regagner elle-même sa propre chambre ; la nuit avait été assez courte et elle comptait bien prendre un peu de repos, avec dans l’idée de venir écluser quelques bières plus tard dans la journée.

C’est au beau milieu de la matinée que Svenja ouvrit les yeux et décida de rejoindre la pièce principale de l’établissement ; pas d’Adam en vue, il devait sans doute enfin se reposer !
S’étant trouvée quelques camarades de jeu, la sorceleuse passa le reste de la journée à jouer aux cartes avec quelques natifs, trichant juste ce qu’il fallait pour voir sa bourse de yen se gonfler agréablement, reversant une partie de ses gains mal acquits en tournées de bière qu’elle multipliait à mesure que le temps passait ; jusqu’à ce qu’il soit l’heure pour chacun de regagner ses pénates, et la louve n’allait pas faire exception.

En passant devant la porte de la chambre d’Adam, elle hésita un instant à aller voir comment se portait le renard, mais préféra ne pas le déranger durant son sommeil, après tout, il était tellement fatigué que Svenja l’imaginait bien incapable de se fourrer dans de nouveaux problèmes vu son état.
Une bonne nuit de sommeil l’attendait elle aussi, et elle ne se fit pas prier pour se glisser dans les draps de son lit après une rapide toilette ; se laissant rapidement aller dans les bras de Morphée.

Bien des heures plus tard, au petit matin, la sorceleuse fut tirée de ses songes par un cri provenant de l’autre côté du mur, de la chambre d’Adam ; que se passait-il ? Sans attendre afin d’éventuellement entendre d’autres plaintes, elle bondit hors du lit en enfila prestement son armure avant de se saisir de son épée en acier ; si quelqu’un était en train de s’en prendre au renard, il allait le payer chèrement.
Mais en arrivant dans la pièce voisine, aucune trace du voleur, mais la porte de la salle de bain qui venait de se refermer assez sèchement à son entrée attira bien évidemment son attention.

- Adam ?

La lame bien serrée entre ses doigts, elle avança prudemment jusqu’à la porte pour essayer de l’ouvrir, mais quelque chose ou quelqu’un semblait faire pression de l’autre côté ; tout cela était pour le moins intriguant, et la louve commençait à ressentir un peu d’anxiété, le cri qui avait été poussé, bien qu’elle n’ai pas reconnu la voix du renard, venait bel et bien d’ici.
Fermant sa main libre en un poing, elle l’abattit à trois reprises sur la porte sans y aller comme une brute, espérant qu’une approche moins directe allait lui permettre de pouvoir ouvrir la porte.

- Adam ? Est-ce que tout va bien ? J’ai entendu un cri venir de ta chambre… Tu ne t’es pas blessé ?

Comment savoir ? Oh mais un instant, n’y avait-il pas dans cette pièce quelqu’un capable de traverser les murs ? Posant les yeux sur la serpe qui était appuyée contre un coin de mur, la sorceleuse hésita un instant avant d’interpeller la louve fantôme.

- Alrid, tu m’entends ? Est-ce que tu pourrai aller dans la salle de bain ? Je crois qu’il est arrivé quelque chose à Adam et je n’arrive pas à ouvrir la porte.


Codage @Papy Reika
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 263
Yens : 383
Date d'inscription : 25/09/2018

Progression
Niveau: 42
Nombre de topic terminé: 13
Exp:
Les louves et le renard (PV Svenja) Left_bar_bleue4/6Les louves et le renard (PV Svenja) Empty_bar_bleue  (4/6)
Adam D. Cooper
Adam D. Cooper ■ Incommode ■

-



MessageSujet: Re: Les louves et le renard (PV Svenja)   Les louves et le renard (PV Svenja) EmptyVen 08 Mar 2019, 15:34






Les louves et le renard la renarde


















Adam (homme) - Luna (femme) - Alrid - Autre
 


Bordel…mais dans quelle merde j'me suis encore fourré moi ?! C'est forcément un cauchemar, c'est pas possible autrement. En plus Svenja qui entre dans la chambre en appelant mon nom…putain mais comment j'vais lui expliquer ça moi ? Oh non, elle essaye d'ouvrir la porte de la salle de bain aussi…

J'suis complètement en panique, je n'sais pas quoi faire, si je lui réponds et qu'elle ne reconnait pas ma voix elle va croire que c'est un intru qui m'retient en otage…Oui je sais c'est débile mais je n'arrive pas à avoir les idées claires. Comment j'vais pouvoir lui expliquer ça ? Respire…respire…calme-toi, et réfléchi. Oh bordel, elle se met à toquer pour que j'lui ouvre…

-Adam ? Est-ce que tout va bien ? J’ai entendu un cri venir de ta chambre… Tu ne t’es pas blessé ?

Je fais quoi ? Je fais quoi ? Si j'essaye d'imiter ma voix elle va se douter de quelque chose. Non, je n'peux rien dire ni faire, je suis totalement bloqué. Je m'enfuirais bien par la fenêtre de la salle de bain, mais déjà que j'me sens pas hyper bien, si en plus je m'amuse à détaler à poil en pleine rue j'vais surtout réussir à m'faire arrêter.

Qu'est-ce qu'elle fait ? Je l'entends marcher, est-ce qu'elle s'en va ? Bizarre, c'est pas trop son style, elle est maline, elle doit forcément avoir une solution sous l'coude…

-Alrid, tu m’entends ? Est-ce que tu pourrais aller dans la salle de bain ? Je crois qu’il est arrivé quelque chose à Adam et je n’arrive pas à ouvrir la porte.

-J'pourrais oui…

-Non non ! C'est bon, je…j'vais sortir. Mais…vous m'promettez de n'pas vous moquer ?

-Ouais ouais t'en fais pas, tu peux sortir.

-Ok…je…j'arrive…

Bordel, j'y crois pas que j'vais devoir me montrer nu devant Sven' et Alrid, encore plus avec ce…corps. Je n'ai même pas d'serviette à portée d'mains pour me couvrir, au pire faudrait que j'arrive à choper l'drap du lit, mais il est trop loin de la porte. Ou alors…faudrait que j'demande à Sven' de me l'passer. Je n'pense pas avoir trop l'choix de toute façon.

-Est-ce que…tu pourrais m'passer le drap du lit s'il te plaît ? Demandais-je alors en ouvrant juste assez la porte pour pouvoir y passer une main.

Heureusement, même si ma voix a radicalement changé, Sven' est toujours aussi gentille et me passe le drap demandé, que je traîne jusqu'à moi en refermant la porte, le temps de m'envelopper dans l'tissu. Une fois fait, je prends mon courage à deux mains, une grande inspiration, puis ouvre la porte de la salle de bain pour me montrer peu à peu.

Petit pas après petit pas, me voilà dans l'ouverture de la porte grande ouverte, le regard fuyant, les oreilles baissées vers l'arrière en faisant tout pour masquer ce corps avec le drap, même s'il reste assez transparent à cause de la lumière venant de la fenêtre de la salle de bain. Ça dessine donc ma silhouette sans pour autant dévoiler tous les détails, mais Sven' n'est pas aveugle, elle doit bien voir que ce n'est pas un corps d'homme qui se cache sous ce drap.

Le changement en une image:
 

Alrid retint alors un gros rictus en me voyant débarquer comme ça devant elle, ce qui ne m'étonne qu'a moitié en fait. On passe notre temps à se chamailler cordialement, alors c'était évident qu'elle allait rire. Par contre, Sven', elle doit surtout ne plus rien comprendre a ce qui s'passe, et se dire que j'suis un cas désespéré qui se met toujours dans des merdes pas possibles.

Je n'sais même pas quoi lui dire, parce que je n'suis moi-même pas encore sûr de ce qui s'est passé pour que j'en arrive là. L'alcool fait encore un peu effet, enfin, l'effet gueule de bois quoi. Du coup à part me tenir devant elle sans dire un mot et en baissant le regard rempli de honte…je n'sais vraiment pas quoi faire. Je continu de prier pour que ça n'soit qu'un mauvais rêve, mais je doute que ça serve a grand-chose.



Art by Dark-Sheyn


Dernière édition par Adam D. Cooper le Sam 09 Mar 2019, 19:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 201
Yens : 2059
Date d'inscription : 27/08/2018

Progression
Niveau: 26
Nombre de topic terminé: 6
Exp:
Les louves et le renard (PV Svenja) Left_bar_bleue1/6Les louves et le renard (PV Svenja) Empty_bar_bleue  (1/6)
Svenja de Maribor
Svenja de Maribor ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Les louves et le renard (PV Svenja)   Les louves et le renard (PV Svenja) EmptySam 09 Mar 2019, 17:43

Les louves et... La renarde?
FEAT : Adam
Demander l’aide d’Alrid avait été une bonne idée, car aussitôt Adam répondit que ce n’était pas la peine, qu’il allait sortir de la salle de bain à la condition que ni la sorceleuse ni le spectre ne se moque de lui. Sa voix était différente, bien plus fluette, avec un timbre plus… Féminin ? Qu’est-ce qu’il lui était encore arrivé ?
La louve fantôme, sur un ton désinvolte, donna sa promesse qu’elle n’allait pas se foutre de la trogne d’Adam lorsqu’il ouvrirait la porte, et Svenja fit de même, d’une manière bien plus sérieuse néanmoins.

- Je ne me moquerai pas, je te le promets.

Après un nouveau silence, la porte s’entrouvrit légèrement, juste assez pour que le renard puisse faire passer l’une de ses mains par l’ouverture afin de se saisir du drap du lit qu’il venait de demander. Interloquée par le changement de couleur du pelage d’Adam, Svenja se saisit néanmoins du drap et le tendit au voleur qui le tira à lui avant de refermer la porte.
Que pouvait-il se passer dans cette pièce, pourquoi tant de mystères ? La sorceleuse était toujours anxieuse, bien qu’il lui semblait qu’Adam n’était pas en danger, quelque chose clochait, à tel point que son ami en était choqué.

Finalement, la porte s’ouvrit, largement cette fois, et Adam commença à sortir doucement de la salle de bain ; la surprise pouvait se lire dans les yeux de la louve, qui, abasourdie, voyait apparaître devant elle non pas un renard, mais bien une renarde !
Les traits de son visage étaient bien plus féminins, et la lumière du soleil qui filtrait au travers du tissu recouvrant son corps laissait deviner sans mal les formes bien plus douces de ce nouveau corps. Comment ? Pourquoi ? Par quelle sorcellerie Adam s’était-il retrouvé changé en femme ?

Svenja comprit bien vite que son ami ne semblait pas en savoir plus qu’elle, mais en plus de ça il était clairement affecté par un tel changement, cela se voyait à son regard fuyant et gêné, ainsi qu’à ses oreilles rabaissées vers l’arrière, signe qu’il avait honte de ce qu’il était devenu.
Alrid trouvait peut-être la situation amusante, voire cocasse, et il était vrai que cela pouvait prêter à rire aux éclats ; mais voir Adam dans un tel état de détresse avait ôté toute envie de sourire à la sorceleuse qui, après un court instant passé à remettre de l’ordre dans ses pensées, se rapprocha du renard doucement, posant une main sur sa joue pour lui faire relever le visage.

- Adam… C’est bien toi ? Qu’est-ce qu’il t’es arrivé ?

Question idiote, vu qu’il semblait tout aussi surpris de cette découverte qu’elle ! Mais peut-être allait-il se rappeler d’un détail pour les mettre sur un début de piste ?
Néanmoins, Svenja fut soulagée, soulagée de voir que la situation n’était pas si ‘grave’ que ça ; certes il allait falloir résoudre ce problème de transformation corporelle, mais au moins, Adam n’était pas blessé, ou du moins il semblait ne pas l’être.

Prenant la main du renard dans la sienne, la sorceleuse l’amena vers le lit et le fit asseoir sur le bord de ce dernier ; elle lança également un petit regard à la louve spectrale, lui faisant comprendre d’un coup d’oeil qu’elle ne voulait pas l’entendre se moquer d’Adam, le pauvre avait vécu bien trop de choses perturbantes ces derniers temps pour que l’on en rajoute une couche supplémentaire.
Prenant place aux côtés de son ami, Svenja garda sa main dans la sienne pour le réconforter, la mine cependant préoccupée.

- Malgré ce… Ce changement, comment est-ce que tu te sens ? Tu n’es pas blessé ? Tu n’a mal nulle part ?

La situation était plutôt folle, il fallait bien l’admettre. Et en y réfléchissant un brin, la louve était en train d’essayer de comprendre ce qu’il s’était passé. Adam était-il la victime d’une malédiction ? Si tel était le cas, elle mettrait ses talents de sorceleuse en œuvre pour annuler cela, elle l’avait déjà fait auparavant, et n’avait besoin que de quelques informations pour se mettre à l’oeuvre.


Codage @Papy Reika
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 263
Yens : 383
Date d'inscription : 25/09/2018

Progression
Niveau: 42
Nombre de topic terminé: 13
Exp:
Les louves et le renard (PV Svenja) Left_bar_bleue4/6Les louves et le renard (PV Svenja) Empty_bar_bleue  (4/6)
Adam D. Cooper
Adam D. Cooper ■ Incommode ■

-



MessageSujet: Re: Les louves et le renard (PV Svenja)   Les louves et le renard (PV Svenja) EmptySam 09 Mar 2019, 21:14






Les louves et la renarde


















Adam - Luna - Alrid - Autre
 


Je crois bien que je n'avais jamais autant eu peur d'ouvrir une porte. Normalement c'est un truc tout à fait banal, mais là j'étais quand même devenu une femme putain. Et puis ce mal de crâne ne m'aide pas vraiment a m'rappeler de ce que j'ai bien pu faire pour en arriver là.

C'est donc une véritable opération commando que je monte pour pouvoir sortir, couverture, et surtout demande de soutient pour éviter les moqueries sur mon physique. J'ai déjà énormément subi à cause de mon physique plus rondouillard du début collège, alors je n'tiens pas a ce que ça recommence.

Mais évidemment, comme j'aurais dû m'en douter je peux compter sur Sven' pour rester stoïque, par contre Alrid…comme d'habitude elle ne peut pas rester sérieuse. Putain qu'est-ce que j'ai honte, ce n'est pas mon corps ça, ça s'peut pas, et puis…j'suis encore un putain d'boulet qui s'met dans des emmerdes pas possibles.

J'en ait presque envie d'pleurer tant j'me fait honte, mais Sven' vient poser une main sur ma joue en m'demandant si j'étais bien moi, et ce qui a bien pu m'arriver.

-J…j'en sais rien…j'me rappelle pas de c'que j'ai fait hier. Dis-je avec une voix tremblotante, mais désespérément féminine.

Sven' me prend alors la main pour aller me faire m'asseoir sur le bord du lit avant de faire de même, pour prendre place à côté d'moi en gardant ma main dans la sienne. Elle me demande alors si tout va bien, si je ne sens pas de douleur quelque part, en gros si ce corps va bien.

-Malgré ce… Ce changement, comment est-ce que tu te sens ? Tu n’es pas blessé ? Tu n’as mal nulle part ?

-Si…à la tête, et à mon égo…

-J'veux pas dire, mais le mal de tête c'est sans doute dû à l'alcool.

-De quoi ?

-Bah quand t'as enfilé les verres les uns après les autres, y'a un type qu'est venu t'voir pour t'proposer de signer un truc. Et toi t'as pas réfléchi t'as signé direct, même le type était étonné.

-Et tu m'as laissé faire ?!

-Bah non, je t'ai appelé plein d'fois, mais t'étais trop saoul pour m'entendre. Et puis j'te rappelle que je n'peux interagir avec rien du tout.

-Et c'est lui qui m'a…?

-Bah oui vu que t'as signé sont certificat de consentement. Il a utilisé un sort expérimental pour te changer en femme. De toute façon j'crois qu'il a tout expliqué dans la lettre qu'il t'a laissé sur la table en partant.

J'regarde donc immédiatement vers la table sur laquelle il y avait effectivement une lettre. Et ni une ni deux j'me lève d'un bond pour aller lire ça, en manquant d'ailleurs de m'casser la gueule en me prenant les pattes dans l'drap. Heureusement j'arrive à rester à peu près debout et complètement couvert. Mais cette lettre est un sacré retour à la réalité pour moi, un sacré choc même vu la situation.


Contenu de la lettre


Cher monsieur renard. Malgré le fait que j'ai été très surpris de vous voir accepter de vous soumettre à mon expérience aussi facilement, je ne pouvais laisser passer une occasion pareille. En effet, je ne suis qu'un apprenti sorcier, et mon maître m'a demandé de mettre à l'épreuve mes compétences en inventant un sort que j'aurais imaginé. Et je vous laisse imaginer à quel point cela peut être compliqué de trouver des volontaires.

Vous l'aurez donc compris à votre réveil, mon sortilège est un sort de changement de sexe assez basique. Si je n'ai pas fait d'erreur majeure durant sa conception, votre personnalité ne devrait pas s'en trouver altérée. Je vous averti tout de même de plusieurs choses. Tout d'abord, vous devez sans doute vous attendre à certains effets secondaires dû au changement corporel.

J'ignore encore à quoi vous devez vous attendre puisque vous êtes mon tout premier volontaire, mais je doute que ce soit très handicapant dans votre vie de tous les jours, mis à part le fait d'être une femme évidemment. La deuxième chose que je dois vous dire, c'est que ce sortilège étant encore en cours de conception, je n'ai pas encore mis au point le contre-sortilège qui vous permettrait de redevenir un homme.

Je sais, vous devez être quelque peu en colère arrivé à ces lignes, mais rassurez-vous, je ne vous oublie pas. Je vous recontacterais dès que j'aurais mis au point le contre-sortilège. D'ici là, je vous conseille tout de même d'éviter de vous attirer trop d'ennui, après tout Kosaten reste un monde dangereux pour une femme, sans doute encore plus pour une hybride comme vous.

Je me dois cependant de vous complimenter, car non seulement mon sortilège est un véritable succès, mais en plus de ça vous êtes d'une beauté affolante sous cette forme. Je vous adresse donc toutes mes félicitations, cependant, je vous conseillerais tout de même de vous procurer des sous-vêtements adaptés. J'ai également ensorcelé votre tenue pour qu'elle s'adapte à votre nouvelle morphologie féminine.

Sur ce, je dois vous laisser, je dois me dépêcher de terminer la conception du contre-sortilège afin de ne pas trop vous faire attendre. Je vous souhaite malgré tout bon courage, et espère vous revoir vite.




A bientôt.



-…

Je…j'en reste sans voix…je suis réellement aussi stupide que ça ? Pourquoi j'ai été boire autant alors que j'étais crevé ? Et puis ce type…comment ose-t-il se permettre de juger ce corps que je n'ai jamais voulu ?! Quel genre de connard utilise un sort sans avoir prévu de quoi l'inverser ?! Je froisse alors la lettre en serrant le poing, avant de brusquement laisser éclater ma colère en laissant tomber le drap au sol avant de saisir la table pour l'envoyer contre le mur.

J'en suis alors réduit à me défouler sur cette table en la rouant de coups, tout en insultant ce putain d'sorcier de tous les noms. Mais Sven' me prend soudain dans ses bras pour m'empêcher de m'en prendre à cette table en m'écartant d'elle. Je suis tellement hargneux que j'dois avoir l'air d'un cinglé échappé de l'asile, en train de gesticuler dans tous les sens pour à tout prix aller tabasser cette table comme si c'était ce sorcier.

Mais la colère et la hargne se changent bientôt en désespoir et en tristesse. Je fonds donc en larmes dans les bras de Svenja en me laissant peu à peu tomber au sol. On se croirait revenu à mon premier jour quand j'ai également pleuré dans ses bras. Même Alrid qui d'habitude m'aurais lancé des piques pour détendre l'ambiance se contente de rentrer dans la serpe pour me laisser seul avec Svenja.

-Pourquoi ? Pourquoi j'peux pas juste vivre UNE journée normale dans c'monde de merde ?

Je me blotti donc dans les bras de Svenja en pleurant à chaudes larmes, jusqu'à ce que le propriétaire de l'auberge ne débarque en panique dans la chambre en demandant si tout va bien. Heureusement quand il voit la scène, il s'excuse vite fait et repart d'où il vient. Mais moi dans tout ça ? Qu'est-ce que je vais devenir si ce con d'sorcier ne trouve pas comment inverser son sort ?




Art by Dark-Sheyn
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 201
Yens : 2059
Date d'inscription : 27/08/2018

Progression
Niveau: 26
Nombre de topic terminé: 6
Exp:
Les louves et le renard (PV Svenja) Left_bar_bleue1/6Les louves et le renard (PV Svenja) Empty_bar_bleue  (1/6)
Svenja de Maribor
Svenja de Maribor ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Les louves et le renard (PV Svenja)   Les louves et le renard (PV Svenja) EmptyDim 10 Mar 2019, 20:23

Les louves et le renard?
FEAT : Adam
Comme elle s’y attendait, Adam ne se souvenait pas de ce qu’il lui était arrivé durant la journée d’hier après leur arrivée à l’auberge. Il ne fallait pas être un génie pour comprendre que c’était durant cet intervalle de temps que tout avait basculé, restait à savoir comment et, surtout, à cause de qui.
Hormis dans son amour-propre, le renard n’était pas blessé, et le mal de crâne qu’il ressentait fut expliqué par Alrid, qui détailla alors les évènements. Adam avait bu plus que de raison, et un type louche était venu à sa rencontre pour lui faire signer un document, chose que le renard avait fait, sans doute trop imbibé pour se rendre compte des futures conséquences de son acte.

Stupéfaite d’apprendre comment les choses s’étaient déroulée, Svenja écoutait Adam et Alrid se chamailler, l’un demandant à la seconde pourquoi elle n’était pas intervenue, et cette dernière de répliquer qu’en tant que spectre, elle ne pouvait interagir avec rien et personne. Il fut toutefois fait mention d’une lettre qui allait tout leur révéler, lettre sur laquelle Adam sauta pour en prendre connaissance.

Redoutant une nouvelle chute de moral pour son ami, Svenja quitta le lit également et vint prendre place juste derrière Adam, lisant la lettre par-dessus l’épaule de ce dernier.
Ce sorcier n’était vraiment pas gêné ! En plus de profiter de l’état d’ébriété d’Adam, il lui avait lancé un sort alors que même le contre-sort n’était pas au point ? La louve en avait vu des magiciens incapables, mais là, là on touchait vraiment le fond du panier avec cet énergumène. Et bien qu’elle sente une certaine colère vis-à-vis de cet homme, la sorceleuse redoutait surtout la réaction du renard, qui était étrangement silencieux depuis quelques secondes.

Mais ça, c’était avant qu’il ne froisse la lettre pour se saisir de la table et d’envoyer valdinguer cette dernière contre le mur avant de se mettre à la rouer de coups, hargneusement comme s’il avait le responsable de son état sous la main, laissant derrière lui, au sol, le drap qui le couvrait, révélant son corps féminin à la louve.
A force de frapper sur la table, Adam allait très certainement finir par se blesser, c’est pourquoi Svenja décida d’intervenir en venant saisir le renard dans ses bras pour l’écarter du pauvre mobilier qui n’avait rien demandé lui.

- Adam, calme-toi, ça n’arrangera rien de frapper cette table…

Il se débattait dans ses bras et était difficile à retenir, fort heureusement elle parvint à le tenir assez longtemps pour qu’il ne se calme, enfin, du moins que sa colère ne disparaisse, pour à présent faire place à une profonde tristesse qui déjà faisait couler de grosses larmes sur la fourrure de son visage. Serrant son ami désespéré contre elle, la sorceleuse pouvait sentir les changements ; elle l’avait déjà prise dans ses bras lors de leur première rencontre, et la différence était notable. Le renard était à présent plus fin, et un rien plus petit, bien que toujours plus grand qu’elle malgré tout.

Alrid était partie trouver refuge dans la serpe, et Adam, dans un gros sanglot, lança à la volée une question qu’il était effectivement en droit de se poser ; il jouait de malchance depuis son arrivée et, malheureusement, la louve ne pouvait rien y faire, si ce n’était l’écouter et le consoler.
Svenja ne dis pas un mot, préférant laisser son ami pleurer tout son saoul contre son épaule, ce n’était pas grand-chose mais, dans un sens, ça allait lui faire un peu de bien de pouvoir se vider un bon coup. Avec tout le vacarme provoqué, l’aubergiste ne tarda pas à faire son entrée mais, devant la scène que lui offraient les deux femmes, agenouillées au sol et enlacées alors que l’une d’entre elles était nue, il préféra quitter les lieux séance tenante sans insister.

Dans un léger mouvement de balancier, la louve commençait à bercer Adam afin qu’il s’apaise, resserrant même quelque peu son étreinte autour du nouveau corps du renard. D’une main, elle vint lui masser doucement la nuque et se mit à parler d’une voix calme lorsqu’elle sentit que les pleurs de son ami diminuaient en intensité. Bien que ce soit le voleur lui-même qui avait préféré avoir sa chambre rien qu’à lui, la sorceleuse s’en voulait un peu de ne pas avoir réagit à cet instant.

- Je suis désolée Adam, vu l’état dans lequel tu étais hier je n’aurai pas du te laisser seul… Je suis une bien piètre amie… Mais ne t’en fais pas, je vais t’aider à retrouver ce type, et crois-moi que son contre-sort, il va se dépêcher à le mettre au point lorsque je lui aurai mit la main dessus.

Les larmes enfin arrêtées, Svenja s’écarta légèrement d’Adam en lui souriant, avant de détourner son regard tout en tendant son index vers le draps qui gisait au sol non loin de là. Elle ne voulait pas gêner outre-mesure le renard en le détaillant des pieds à la tête, il en avait déjà trop subit pour aujourd’hui.

- Tu… Tu devrais peut-être te couvrir non ?


Codage @Papy Reika
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 263
Yens : 383
Date d'inscription : 25/09/2018

Progression
Niveau: 42
Nombre de topic terminé: 13
Exp:
Les louves et le renard (PV Svenja) Left_bar_bleue4/6Les louves et le renard (PV Svenja) Empty_bar_bleue  (4/6)
Adam D. Cooper
Adam D. Cooper ■ Incommode ■

-



MessageSujet: Re: Les louves et le renard (PV Svenja)   Les louves et le renard (PV Svenja) EmptyLun 11 Mar 2019, 16:28






Les louves et la renarde


















Adam - Luna - Alrid - Autre
 


Comme lors de notre rencontre, me voilà en train de pleurer tout ce que je sais dans les bras de Sven'. Cela semble durer tellement de temps, j'en aurais presque l'impression d'y passer la journée entière, et j'en oubliais complètement que j'étais totalement nu contre elle.

Sven' ne tarda pas à me bercer pour m'aider à me calmer, ça m'rappelle ma mère, quand elle faisait la même chose quand je rentrais chez nous en pleur du collège, à cause de tous ceux qui se moquaient de moi à cause de mon physique rondouillet de l'époque.

Elle me chantonnait aussi l'air de "loin du froid de décembre", qui vient du film que j'adorais regarder quand j'étais gosse. Sans doute parce que je m'imaginais retrouver mon père comme Anastasia retrouvait sa grand-mère…il en faut peu pour rêver quand on est gosse.

Alors…puisque Svenja ne connais sans doute pas l'air de cette chanson, j'essaye de le faire moi-même pour m'apaiser, malgré le fait que j'ai la gorge serrée à cause de mes pleurs. Mais bon, même si mon chantonnement n'est pas des plus harmonieux, il réussit à m'apaiser suffisamment pour que j'arrête de pleurer comme une madeleine. Mais maintenant, c'est Sven' qui se lamente et s'en veut de m'avoir laissé seul.

-Je suis désolée Adam, vu l’état dans lequel tu étais hier je n’aurai pas du te laisser seul… Je suis une bien piètre amie… Mais ne t’en fais pas, je vais t’aider à retrouver ce type, et crois-moi que son contre-sort, il va se dépêcher à le mettre au point lorsque je lui aurai mis la main dessus.

-T'en fais pas…tu…tu n'pouvais pas savoir. Tu es là maintenant, c'est l'principal…

-Tu… Tu devrais peut-être te couvrir non ?

Je me rends alors enfin compte que je suis toujours nu alors que Svenja me tend le drap que j'ai laissé tomber tout à l'heure, je ne lui réponds alors pas par des mots, mais juste un hochement de tête après avoir jeté un dernier coup d'œil à…ce corps. Je me couvre donc une nouvelle fois avec ce drap, avant de repenser à la raison pour laquelle j'ai demandé à Svenja de venir à la base, qui me semble un peu compromise d'ailleurs.

-J'crois que…c'est un peu raté pour monter un groupe de mercenaire. Quand tu vois à quel point ce monde peut être macho, je doute que beaucoup acceptent d'être sous les ordres de…d'une…enfin, tu vois c'que j'veux dire. J'ai toute ma vie à refaire, et encore, pour certains même si j'fais des trucs de dingue je resterais rien de plus qu'une femme dont la place est dans une maison à s'occuper d'son mec…Et puis imagine c'que ça va être au quotidien, plus aucune femme ne m'trouvera attirant…il n'y aura plus qu'des mecs qui vont s'retourner dans la rue pour mater mon cul et m'imaginer dans leur lit…Comment tu fais toi pour supporter tout ça ? C'est…c'est pas trop dur d'être une femme ?...wow, paye ta question bizarre...

Je n'peux alors pas m'empêcher de repenser à ce que ce mec a écrit dans sa lettre. Est-ce que…est-ce que je suis vraiment sexy ? Je sais ça peut paraître débile de repenser a ça maintenant mais, au point où j'en suis tout compliment est bon à prendre si ça peut m'remonter un minimum le moral qui doit maintenant être plus bas que terre.

-Dis…Svenja…ça va t'paraître bizarre comme question mais…Toi aussi tu trouves que…j'suis d'une beauté affolante ? C'est ce que le mec a dit dans sa lettre, mais je sais pas trop s'il a raison, vu comment c'est arrivé, j'aurais plutôt tendance à détester ce corps. Après…si ça te gêne de répondre j'peux comprendre.




Art by Dark-Sheyn
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 201
Yens : 2059
Date d'inscription : 27/08/2018

Progression
Niveau: 26
Nombre de topic terminé: 6
Exp:
Les louves et le renard (PV Svenja) Left_bar_bleue1/6Les louves et le renard (PV Svenja) Empty_bar_bleue  (1/6)
Svenja de Maribor
Svenja de Maribor ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Les louves et le renard (PV Svenja)   Les louves et le renard (PV Svenja) EmptySam 16 Mar 2019, 21:55

Les louves et le renard
FEAT : Adam
Tout en berçant lentement Adam dans ses bras, Svenja pu entendre ce dernier fredonner une chanson assez mélancolique, mais plutôt jolie ; cela semblait le calmer, et c’est sans dire un mot que la sorceleuse le laissa se calmer paisiblement, avant de lui dire combien elle regrettait de ne pas être restée auprès de lui hier, ce qui aurait évité les tracas actuels.
Mais le renard rassura son amie, il avait raison, elle ne pouvait pas savoir ce qui allait se passer, mais tout de même, le laisser seul complètement épuisé et ivre, ce n’était pas très responsable comme comportement.

Un petit sourire s’esquissa sur le visage de Svenja, Adam venant de lui dire que l’essentiel était qu’elle soit présente auprès de lui en cet instant des plus compliqués pour lui ; elle allait rester à ses côtés pour l’aider à passer outre cette situation embarrassante et plutôt particulière.
Afin que le renard se sente un peu plus à l’aise, elle lui tendit le drap afin qu’il s’en recouvre de nouveau, ce à quoi il hocha la tête avant de se saisir du tissu, jetant un dernier coup d’oeil à son nouveau corps.

Comme Adam venait de l’annoncer, son idée de monter un groupe de mercenaire venait de prendre un sacré coup de plomb dans l’aile vu qu’aucun mec du coin n’accepterait d’avoir une femme pour lui donner des ordres. Pourtant, la sorceleuse était persuadée qu’il était possible de trouver des gens ici à Kosaten qui n’y verraient pas d’inconvénients, mais sans doute ces personnes là étaient rares ?

- Tu sais, le fait que tu sois devenu une femme ne devrait, à mon sens, pas poser trop de soucis pour ton projet ; après tout, tu es un élu non ? Ca devrait sans doute rendre les choses plus faciles, enfin, je l’espère.

Malheureusement pour lui, le renard allait avoir la chance de goûter à la vie d’une femme dans un monde d’hommes rustres et machos, chose qui n’allait pas être des plus agréables, que ce soit à court ou à long terme ; sans parler de la perte d’intérêt à son égard de la part de la gente féminine au profit des hommes. Il demanda d’ailleurs à la louve comment elle parvenait à gérer tout cela, ce que ça faisait d’être une femme. Sur certains points, Svenja allait pouvoir le rassurer.

- Je vais pas te mentir, ça ne va pas être facile tout les jours. Des mains au cul, tu risque d’en prendre quelques-unes, sans parler des réflexions graveleuses et les propositions plus qu’indécentes, c’est inévitable… Pour ma part, j’ai toujours réglé ce genre de choses avec mes poings, que ce soit chez moi ou ici à Kosaten ; mais bon, dis-toi aussi que tout les hommes ne sont pas comme ça. En ce qui concerne le fait que tu n’attirera plus les femmes, je pense que tu va peut-être un peu vite en besogne ; peut-être que certaines te trouveront à leur goût ?

La question suivante était en effet un peu bizarre, et laissa Svenja perplexe durant quelques secondes ; elle ne s’attendait pas vraiment à ce que Adam lui demande son avis sur son nouveau physique, mais elle pouvait néanmoins comprendre la démarche.
Maintenant qu’Adam était de nouveau couvert par le drap, la sorceleuse pu se permettre de poser ses yeux sur lui et sa silhouette afin de mieux l’examiner sans se faire trop oppressante ; elle esquissa un léger sourire avant de répondre.

- Je peux être franche ? Même si au final ce type est un sale con pour ce qu’il t’a fait, il faut admettre qu’il ne s’est pas foutu de toi non plus. Je ne sais pas quels sont les critères de beauté dans ton monde, mais oui, tu es vraiment très belle… Enfin, je voulais dire très beau… Bref tu m’a compris…

La sorceleuse espérait que son ami n’allait pas mal prendre le fait qu’elle venait de lui dire qu’il était belle ; même en y repensant cela faisait un peu bizarre comme formulation. Afin d’éviter que ses mots ne fassent replonger Adam dans la déprime, elle eu une petite idée pour changer les idées du renard.
Après s’être relevée et avoir tendu sa main au renard pour qu’il se remette à son tour sur ses pieds, Svenja lui adressa un léger sourire avant de reprendre la parole.

- Tu sais ce qui me permet de me vider un peu la tête quand j’ai pas trop le moral ?

Evidemment que non, il ne le savait pas, vu qu’elle ne lui en avait pas parlé, mais il n’allait pas tarder à le découvrir, si du moins cela l’intéressait. Après avoir écouté le renard proposer différentes réponses, toutes erronées, la louve lui ébouriffa les cheveux légèrement.

- Si tu tiens à le savoir, habilles-toi et rejoints moi dans l’écurie… J’espère que ça te plaira

Sans dire un mot de plus, Svenja quitta la chambre, après s’être assurée qu’Adam allait la retrouver à l’écurie après avoir enfilé sa tenue. En attendant l’arrivée du renard, la sorceleuse préparait sa monture pour une petite promenade équestre en dehors de la ville et, qui sait, pourquoi pas un bon vieux petit galop également ?
La selle était installée sur le dos de la jument, la sangle ventral était déjà serrée juste comme il le fallait, il n’y avait plus qu’à attendre l’invité pour lancer la petite promenade.


Codage @Papy Reika
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 263
Yens : 383
Date d'inscription : 25/09/2018

Progression
Niveau: 42
Nombre de topic terminé: 13
Exp:
Les louves et le renard (PV Svenja) Left_bar_bleue4/6Les louves et le renard (PV Svenja) Empty_bar_bleue  (4/6)
Adam D. Cooper
Adam D. Cooper ■ Incommode ■

-



MessageSujet: Re: Les louves et le renard (PV Svenja)   Les louves et le renard (PV Svenja) EmptyDim 17 Mar 2019, 16:45






Les louves et le renard


















Adam / Luna - Alrid - Autre
 


Pour moi c'était évident que dans un monde où "les mâles" dominent, une femme ne peux pas passer pour une chef crédible aux yeux des gens, déjà qu'les mecs doivent pas être du genre à accepter de s'faire commander par une femme…Non vraiment, on n'peut pas dire que mon p'tit projet se présente sous les meilleurs hospices, même si Sven' essaye de m'rassurer comme elle peut sur ce point.

La question des comportements déplacés des hommes et de la perte d'intérêt des femmes à mon égard me traverse également l'esprit. Ça m'donne l'impression de m'focaliser sur des trucs qui n'ont pas grande importance, enfin, comparé à ce changement d'corps du moins…enfin j'me comprends c'est l'principal.

-Je vais pas te mentir, ça ne va pas être facile tous les jours. Des mains au cul, tu risques d’en prendre quelques-unes, sans parler des réflexions graveleuses et les propositions plus qu’indécentes, c’est inévitable… Pour ma part, j’ai toujours réglé ce genre de choses avec mes poings, que ce soit chez moi ou ici à Kosaten ; mais bon, dis-toi aussi que tous les hommes ne sont pas comme ça. En ce qui concerne le fait que tu n’attireras plus les femmes, je pense que tu vas peut-être un peu vite en besogne, peut-être que certaines te trouveront à leur goût ?

-J'en suis pas aussi sûr que toi…

C'est vrai quoi, je doute que les femmes gays courent les rues, surtout dans un monde aussi en retard sur la tolérance. Et puis Sayo…est-ce qu'elle accepterait de m'revoir si elle apprenait ce que je suis devenu ? Franchement j'en sais trop rien, mais ça m'fais quand même assez peur.

Après, en espérant que ça m'rassure ou que ça m'redonne du baume au cœur, je demande à Sven' si comme l'autre con elle trouve que je suis…belle…oh putain ça fait super bizarre à dire. On dirait ces moments entre potes où on déconne en prenant une pose féminine en disant "hey, tu m'trouve belle mon chou ?"…ouais bon j'ai jamais dit que ce genre de blague ça volais très haut. De toute façon Sven' ne se gêne pas d'répondre.

-Je peux être franche ? Même si au final ce type est un sale con pour ce qu’il t’a fait, il faut admettre qu’il ne s’est pas foutu de toi non plus. Je ne sais pas quels sont les critères de beauté dans ton monde, mais oui, tu es vraiment très belle… Enfin, je voulais dire très beau… Bref tu m’as compris…

Bon ok je l'admets, son petit cafouillage après avoir dit belle m'arrache un petit gloussement. C'est dingue, c'est à croire que quand elle est dans l'secteur c'est impossible pour moi de rester dans un mauvais mood. Elle arrive toujours à m'arracher un petit sourire, un petit rire, à m'remonter le moral quoi.

-T'es franchement pas croyable…comment tu fais pour arriver à m'faire rire pour un rien comme ça ?

Elle se lève soudain en m'tendant la main pour que j'fasse de même. Et puis, comme dirait certains, on n'refuse pas une main tendue avec gentillesse, alors je la laisse m'aider à m'relever. C'est d'ailleurs super bizarre de m'sentir plus léger que d'habitude, c'est comme si j'avais fait un régime de l'extrême en une nuit.

-Wow…j'suis vachement plus léger dit donc…

-Tu sais ce qui me permet de me vider un peu la tête quand j’ai pas trop le moral ?

-Bah...comment tu veux qu'je sache ?...Taper sur un truc ? Moi en général je cours sur les toits, après pour toi…j'en sais rien.

-Si tu tiens à le savoir, habilles-toi et rejoints moi dans l’écurie… J’espère que ça te plaira.

Oh c'est pas bien de teaser comme ça, surtout en partant comme une voleuse…oui je sais, "et c'est moi qui dit ça", mais hey, j'essaye de m'reconvertir. Bon ça risque de prendre plus de temps qu'prévu à cause d'une raison évidente et déjà évoquée, mais j'ai quand même arrêté d'voler.

Bref, si y'a bien quelqu'un qui peut m'aider à remonter la pente, c'est bien elle, y'a pas de doute. Maintenant reste plus qu'a retrouver ma tenue dans tout c'bazard, à tous les coups elle était sur la table et je n'lai même pas vue…bah ouais tiens…quel boulet j'te jure. Par contre, c'est vrai qu'elle a changé ma tenue, mais je m'attendais pas que ce soit à c'point en fait. Là elle est carrément différente, j'espère vraiment que ce crétin arrivera à venir à bout de son contre sortilège.

J'met quand même quelques minutes à tout ranger histoire de pas m'taper en plus une remarque de la part de l'aubergiste, sans oublier d'prendre mes affaires avec moi évidemment. D'ailleurs quand j'passe par la case inévitable de la salle principale, il me demande où est passé "le renard"…Alors toi crois-moi que si j'avais pas une amie à rejoindre tu t'serais pris une torgnole que tu serais pas près d'oublier.

Du coup au lieu de l'corriger comme il le faudrait, j'me contente d'aller rejoindre Sven' aux écuries où elle m'attend visiblement avec son cheval. Bon par contre j'suis désolé mais avec tout ça j'ai complètement oublié son nom.

-Qu'est-ce que tu fais ? Tu nous emmène quelque part ?




Art by Dark-Sheyn
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 201
Yens : 2059
Date d'inscription : 27/08/2018

Progression
Niveau: 26
Nombre de topic terminé: 6
Exp:
Les louves et le renard (PV Svenja) Left_bar_bleue1/6Les louves et le renard (PV Svenja) Empty_bar_bleue  (1/6)
Svenja de Maribor
Svenja de Maribor ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Les louves et le renard (PV Svenja)   Les louves et le renard (PV Svenja) EmptyMer 20 Mar 2019, 19:28

Les louves et le renard
FEAT : Adam
Contrairement à ce qu’elle pensait, ce petit quiproquo de langage amusa Adam qui se mit à glousser légèrement tout en retrouvant le sourire ; voilà qui était une bonne chose et qui rassurait la sorceleuse. Haussant les épaules à la question du renard, elle sourit à son tour, parlant alors sur un ton léger.

- Aucune idée, ça doit être inné je pense.

Mais trêve de blabla, il était temps de se remettre debout et d’entamer la suite du programme pour vraiment changer les idées d’Adam. Ce dernier fit d’ailleurs remarquer sa perte de poids, chose que la sorceleuse pu constater en l’aidant à se relever ; il était bien plus léger que lorsqu’elle l’avait porté dans la chambre de l’auberge à Tokonatsu.

Après avoir laissé le renard un peu dans le vague sur ce qui l’attendait ensuite, la louve se rendit à l’écurie afin de préparer Kelpie pour une petite promenade hors de la ville. La jument sellée et prête  à partir, ne manquait plus qu’Adam qui arriva finalement, en demandant vers quelle destination elle comptait l’emmener.

- Tu verra.


Adressant un léger clin d’oeil à Adam, Svenja mit son pied dans un des étriers avant de se hisser avec aisance sur la jument afin de prendre place sur la selle ; tout en penchant son buste vers le renard, elle lui tendit la main afin de l’aider à grimper à son tour. Tout aussi facilement qu’elle l’avait relevé dans la chambre, la louve vint installer le renard devant elle, se saisissant ensuite des rênes de la monture afin de la faire sortir de l’écurie au pas.
Elle n’avait toujours rien dit à Adam sur ce qu’elle comptait faire, et même si le renard la questionnait, elle ne lui répondait qu’évasivement, concentrée à guider la jument dans les rues de Jiiyu dans lesquelles se trouvaient déjà nombre de gens.

- Comme je te l’ai dis, je vais te montrer ce que j’aime bien faire pour me vider la tête…

Une fois les limites de la ville franchie, la sorceleuse éperonna légèrement sa monture, faisant partir cette dernière au petit trot dans un premier temps ; virant à gauche à un important carrefour, les talons des bottes vinrent une nouvelle fois effleurer les flancs de la jument morelle, dont le rythme des sabots sur le sol commençait à accélérer. Le vent commençait à souffler sur les visages des deux cavaliers, et un sourire se dessina sur les lèvres de Svenja, qui demanda alors d’une voix enjouée.

- Tu me fais confiance ?

Juste après la réponse d’Adam, la louve secoua légèrement les rênes pour indiquer à Kelpie d’accélérer encore, cette dernière se lançant alors au galop sur la route, le paysage défilant alors à toutes vitesse autour du trio qui filait comme une flèche.
Le chemin les mena alors à une petite rivière au-dessus de laquelle passait un pont de bois de quelques mètres ; mais en arrivant tout proche, Svenja fit partir la jument sur la droite du pont, en plein vers le cours d’eau, encourageant verbalement cette fois sa jument.

- Vas-y Kelpie ! Fonce !

Comme motivée par les paroles de la sorceleuse, Kelpie prit encore de la vitesse alors que la rivière était maintenant toute proche. Juste à temps, la jument bondit par-dessus le petit cours d’eau alors que Svenja riait de bon coeur, exaltée par la sensation de vitesse et du petit vol plané.
Laissant échapper les rênes de ses mains, elle clos ses yeux tout en écartant les bras, profitant du vent qui lui fouettait le visage et s’engouffrait dans ses longs cheveux blancs ; est-ce que Adam profitait tout autant de la sensation ?

L’atterrissage ne fut pas rude, bien que les deux élus en furent un peu secoués tout de même, et déjà la jument morelle réduisait sa vitesse, repassant au petit trot avant de s’arrêter, une bonne quinzaine de mètres plus loin sur le bord de la route. La respiration de Kelpie était forte et elle renâclait même par moment, Svenja se pencha alors légèrement en avant, se collant au passage contre le dos d’Adam, afin de flatter l’encolure de sa jument, souriante.

- C’est bien ma belle, maintenant reposes-toi un peu.

Tout en se redressant, elle s’étira un instant en levant les bras au-dessus de sa tête, avant de récupérer les rênes pour venir les placer dans les mains d’Adam, un léger sourire aux lèvres.

- Alors, tu en penses quoi de ma méthode ? Tu veux essayer ?


Codage @Papy Reika
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 263
Yens : 383
Date d'inscription : 25/09/2018

Progression
Niveau: 42
Nombre de topic terminé: 13
Exp:
Les louves et le renard (PV Svenja) Left_bar_bleue4/6Les louves et le renard (PV Svenja) Empty_bar_bleue  (4/6)
Adam D. Cooper
Adam D. Cooper ■ Incommode ■

-



MessageSujet: Re: Les louves et le renard (PV Svenja)   Les louves et le renard (PV Svenja) EmptyJeu 21 Mar 2019, 15:45






Les louves et le renard


















Adam - Luna - Alrid - Autre
 

En rejoignant Sven' aux écuries je m'attendais quand même à ce qu'elle finisse par me dire où elle compte m'emmener comme ça. Mais non, elle continue de faire planer le mystère, pourquoi ça ne m'étonne pas ? Elle me fait même un clin d'œil au moment d'se mettre en selle et de m'inviter à monter aussi.

Ça m'fait un peu lever les yeux au ciel mais rien de bien méchant, plutôt dans l'sens "ahlala qu'est-ce qu'elle m'fait pas faire". Bref, puisqu'on en est là, autant y aller à fond, en plus avec mon poids plume c'est pas bien compliqué pour elle de me hisser sur la selle.

Sauf que du coup j'me retrouve dans une situation inédite, je n'ai encore jamais monté en tandem sur un cheval, je n'sais plus vraiment à quoi m'accrocher moi du coup…mis à part le bord de la selle. Mais si, la grosse bosse qu'il y a en plein milieu devant…non ? Purée mais à qui j'parle moi d'abord ?

-Purée ça fait vraiment bizarre d'être un poids plume…et d'avoir cette voix aussi. T'es sûre de pas vouloir m'dire où on va comme ça ? Parce que bon, j'suis pas sûr que monter à deux soit très au point niveau sécurité. Tu préfères pas que j'monter derrière ?

-Comme je te l’ai dit, je vais te montrer ce que j’aime bien faire pour me vider la tête…

Oui je sais, c'est le type qui s'amuse à courir sur tous les toits et à sauter dans l'vide qui d'un coup s'met à avoir peur du risque. Mais hey, j'ai comme qui dirait perdu mes repères à cause de l'autre con qui sait pas faire des sorts, alors j'ai bien l'droit de n'pas être rassuré.

Et puis vu le poids que j'ai perdu j'dois aussi être un peu plus fragile, ça sent encore l'accumulation d'blessures dans les semaines à venir…enfin j'espère qu'il travaille vite l'autre merlin-pin-pin, parce que j'vais pas rester une femme jusqu'à la saint glinglin…oh putain le combo d'expressions d'vieux que j'viens d'faire…c'est illégal.

N'empêche que j'trouve ça un peu contre-instinctif d'être devant, en temps ordinaire, quand tu montes sur une moto ou un scooter par exemple, le passager est derrière pour s'accrocher à la taille du conducteur. Alors pourquoi c'est pas pareil pour les chevaux ? Non ? Y'a que moi qu'ça choque ?

Bon laisse-tomber, tout ça m'fais m'crisper sur la selle en espérant ne pas tomber comme une…bref, hum hum. Sven' nous fait quitter la ville, et plus la vitesse augmente et moins j'suis rassuré avec le peu de prise que j'ai. Même si le vent commence à battre mes cheveux, j'reste quand même crispé sur ma prise.

-Tu me fais confiance ?

-Euh…ça dépend pourquoi…

Woah attend une seconde, déjà que j'suis pas à l'aise à vitesse à peu près normale, ça va être encore pire si elle accélère. Déjà que j'étais crispé, maintenant qu'elle a accéléré je m'en fais mal aux mains à force de serrer ma prise comme un taré. Mais le pire arrive avec une rivière que Sven' choisit de sauter, pourquoi elle n'a pas pris l'pont comme tout l'monde ?

Sérieusement quelle idée j'ai eu d'monter devant, quand est-ce que ça s'arrête ? Déjà que j'suis aux antipodes de l'amusement et de la confiance, quand je sens carrément Sven' enlever ses bras qui me retenaient un minimum…je m'empresse de serrer l'encolure du cheval avec mes bras en me collant à lui.

Je sais que d'ordinaire j'aime bien prendre des risques et jouer les casse-cou, mais là c'est juste que sentir que je n'ai aucun contrôle sur la situation et peu de prise ça me met hyper mal à l'aise, j'ai peur de tomber. Je sais c'est assez contradictoire mais hey, j'suis un mec, on n'est pas connu pour être logique.

En attendant que ça s'arrête je reste donc plaqué contre la nuque de l'animal en fermant les yeux, ce qui fait que ma "nouvelle" poitrine en prend un coup à l'atterrissage. Alors quand on finit enfin par s'arrêter et que Sven' me propose de prendre les rennes, j'suis désolé mais je n'ai plus tellement le contrôle de mes mots…sans oublier que j'reste toujours fermement accroché au cou du cheval avec le cœur qui bat à cent à l'heure. Ah ouais à c'moment-là j'suis vraiment pas bien.

-Alors, tu en penses quoi de ma méthode ? Tu veux essayer ?

-Non non, j'veux juste descendre…Je t'ai dit que j'étais pas bien devant t'es complètement cinglée !

J'remarque alors enfin que nous sommes à l'arrêt, je n'me fais donc pas prier et m'empresse de descendre sans l'aide de Sven'. Certes j'me ramasse à moitié la gueule, mais au moins comme ça j'suis en terrain connu, pas à la merci de quelqu'un d'autre, même si j'ai quand même une certaine confiance en Svenja.

Histoire de m'remettre de mes émotions j'me mets à genoux, et interrompt Sven' en tendant le doigt vers elle avant d'lui expliquer pourquoi je réagis comme ça.

-Non, ne dit rien, je sais c'que tu vas m'dire. D'habitude j'prends des risques volontiers, mais au moins je sais que j'ai un certain contrôle. Là j'ai non seulement peu d'chose à quoi m'agripper, mais en plus l'impression de n'rien contrôler…et ça m'fou hyper mal à l'aise…

Aller, pas d'panique, t'es sur le bon vieux plancher des vaches, alors respire…respire…calme-toi…Bordel de merde j'pensais pas qu'un truc comme ça pouvait m'foutre autant les foies…j'en connais beaucoup qui rêveraient d'être une petite souris pour m'voir comme ça et s'payer ma tête.




Art by Dark-Sheyn
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 201
Yens : 2059
Date d'inscription : 27/08/2018

Progression
Niveau: 26
Nombre de topic terminé: 6
Exp:
Les louves et le renard (PV Svenja) Left_bar_bleue1/6Les louves et le renard (PV Svenja) Empty_bar_bleue  (1/6)
Svenja de Maribor
Svenja de Maribor ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Les louves et le renard (PV Svenja)   Les louves et le renard (PV Svenja) EmptyMar 26 Mar 2019, 18:05

Les louves et le renard
FEAT : Adam
La petite cavalcade improvisée semblait ne pas être au goût d’Adam qui, une fois la jument à l’arrêt, refusa les rênes que lui tendait Svenja tout en s’exclamant vouloir descendre du cheval, ajoutant sans doute ensuite sur le coup de l’énervement que la sorceleuse était cinglée. En temps normal, elle n’aurait pas apprécié ce genre de remarque, mais là elle se rendait bien compte que ce comportement devait être simplement le résultat de la chevauchée mouvementée.

Sur le coup, la louve fut un peu attristée que son ami semble lui en vouloir ; certes sa méthode était des plus particulières, mais elle avait pensé que cela plairait au renard, lui qui était également habitué aux sensations fortes. Voyant que Adam semblait vouloir descendre de Kelpie, Svenja n’eut le temps de lui proposer son aide que déjà le voleur avait retrouvé le plancher des vaches, d’une manière un peu maladroite néanmoins.

Mettant pied à terre à son tour, la sorceleuse s’approcha du renard qui venait de se mettre à genoux sur le sol, tout en tendant un doigt à son attention afin de lui expliquer le pourquoi de ses mots un peu durs.
Il fut facile alors pour Svenja de comprendre ce qui avait mit Adam mal à l’aise durant le galop, ce manque de contrôle qu’il évoquait. Bien que les choses étaient mises au clair, la louve semblait néanmoins toujours un peu embêtée, elle qui voulait rendre le moral à son ami, elle s’y était prise comme un manche et avait peut-être empiré la situation. D’un petit air embarrassé, elle passa une main sur sa nuque en cherchant à éviter les yeux d’Adam.

- J’suis désolée… Je pensais que ça te plairait tu sais, sincèrement… Et puis, je l’aurai pas fait si il y avait eu le moindre risque que l’un de nous deux soit blessé… Je… J’espère que tu m’en veux pas trop…

Et ces paroles étaient des plus sincères, depuis bien des années maintenant, Adam était l’une des rares personnes que Svenja considérait comme un ami ; oh bien sûr, des amis elle en avait tout de même eu quelques-uns, mais ils étaient soit morts de vieillesse, soit morts au combat, donc ça n’en faisait plus des masses, sans compter que ceux encore en vie ne l’avaient pas suivie à Kosaten.
Avec si peu de personnes chères à son coeur dans ce monde, elle espérait ne pas perdre Adam dans le compte de ses amis, surtout pas après un acte manqué qui se voulait bénéfique pour le renard.

Se rapprochant d’Adam, qui était toujours à genoux, Svenja vint poser une main sur l’épaule du voleur tout en s’accroupissant à ses côtés. Le voyant se remettre de ses émotions, la sorceleuse dû bien admettre qu’elle y avait sans doute été un peu fort pour le coup ; le retour en ville allait devoir se faire plus calmement, histoire de ménager le pauvre renard. Mais cela n’allait sans doute pas être pour tout de suite, il serait étonnant qu’il soit de nouveau sur pied et prêt à remonter en selle d’ici quelques secondes, cela allait bien prendre au bas mot un bon quart d’heure, du moins c’est ce qu’elle estimait.

- Je suis vraiment bête… J’aurai du me douter qu’après le choc de ta transformation, partir au galop comme une idiote n’était pas la meilleure des idées… Je ne voulais vraiment pas te mettre mal à l’aise Adam, je… Je m’en veux…

Sans dire un mot de plus, la sorceleuse se releva pour retourner auprès de la jument morelle, caressant alors le museau de cette dernière tandis qu’elle reprenait son souffle après le galop d’enfer qu’elle avait réalisé. Prenant doucement les rênes de Kelpie dans une main, Svenja rapprocha la jument d’Adam, et l’animal vint alors renifler les longs cheveux du renard en soufflant un peu dessus.

- Kelpie aussi te demande pardon… Pour le retour, on ira à la vitesse que tu veux, d’accord ? Et promis, plus de saut au-dessus des rivières…


Codage @Papy Reika
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 263
Yens : 383
Date d'inscription : 25/09/2018

Progression
Niveau: 42
Nombre de topic terminé: 13
Exp:
Les louves et le renard (PV Svenja) Left_bar_bleue4/6Les louves et le renard (PV Svenja) Empty_bar_bleue  (4/6)
Adam D. Cooper
Adam D. Cooper ■ Incommode ■

-



MessageSujet: Re: Les louves et le renard (PV Svenja)   Les louves et le renard (PV Svenja) EmptyMar 26 Mar 2019, 22:41






Les louves et le renard


















Adam - Luna - Alrid - Autre
 


J'en reviens pas d'me sentir aussi mal pour si peu. En même temps…quand j'repense à Diego…j'suis vraiment pas à l'aise à l'idée de monter à deux sur un véhicule et de laisser ma vie dépendre du conducteur.

Mais là…pourtant j'ai confiance en Svenja et tout, mais juste…je n'pensais pas que ça m'affecterait autant. Là j'suis vraiment pas bien, le cœur qui bat à fond la caisse, la respiration presque saccadée, même des frissons c'est pour dire.

En plus avec c'que j'ai dit à Sven' à cause de ça, en temps ordinaire je n'aurais jamais été lui dire ça. Ma réaction de panique additionnée à c'que j'lui balance à la figure, évidemment qu'elle allait se sentir mal après ça.

Alors évidemment qu'je sais qu'elle ne voulait m'faire plaisir sans m'faire prendre de risque, mais je lui ai pourtant dit dès l'départ que je n'aimais pas l'idée de monter devant. Bon évidemment qu'il en faut plus pour briser une amitié comme la nôtre, mais là c'est sûr que sur le coup je n'apprécie vraiment pas ce qu'elle a fait.

Donc bien sûr que je lui en veux de n'pas m'avoir écouté, mais c'est comme tout, sur le coup j'suis rancunier, mais quand un peu de temps aura passé ce n'sera qu'un vieux souvenir. Le truc c'est que ce temps peu varier en fonction des personnes et de la gravité des actions, donc je n'me fais pas trop d'soucis pour Sven' et cette petite embardée.

—Ça passera…Lui réponds-je donc simplement.

Vu mon état d'esprit actuel il vaut mieux que je n'parte pas dans un long discours, je risquerais d'encore laisser filer des mots que j'regretterais. Et vu que Sven' est sans doute l'amie à laquelle je tiens le plus, ce serait plus que regrettable de m'brouiller avec elle, déjà que j'pense pas avoir tant d'amis qu'ça.

Au moins j'commence à revenir à peu près à la normale en c'qui concerne mon cœur, ma respiration et l'tintouin, c'est déjà ça d'pris. Mais même si la rancœur est toujours là, elle va finir par disparaître, à force j'me connais quand même. Du coup quand Svenja viens mettre sa main sur mon épaule, je n'peux m'empêcher de n'pas vouloir la regarder.

Je sais, je suis vraiment de mauvais poil parfois, mais heureusement c'est plutôt rare et ça n'dure jamais bien longtemps. En plus c'est Svenja quoi, elle réussi bien a m'faire rire quand j'ai pas l'moral, donc ça va je pense que ça devrait continuer a bien aller entre nous, il faut juste que j'ai un moment pour me calmer.

-Je suis vraiment bête… J’aurai dû me douter qu’après le choc de ta transformation, partir au galop comme une idiote n’était pas la meilleure des idées… Je ne voulais vraiment pas te mettre mal à l’aise Adam, je… Je m’en veux…

-Ça n'a rien à voir avec la transformation…c'est juste…comme obliger quelqu'un qui a l'vertige a s'tenir debout au bord d'une falaise…même si c'est un peu plus compliqué qu'ça...

Après avoir senti la main de Sven' sur mon épaule, c'est le souffle de son cheval que je sens dans mes cheveux. Sven' ne tarde évidemment pas a reprendre la parole, sans que je n'ai dit quoi qu'ce soit par rapport à Kelpie.

-Kelpie aussi te demande pardon… Pour le retour, on ira à la vitesse que tu veux, d’accord ? Et promis, plus de saut au-dessus des rivières…

-Non c'est pas ça c'est juste que…en soit le galop et le saut en temps normal j'aurais sans doute adoré. Mais là c'est juste que…monter à deux sur le même cheval c'est juste pas possible, ça m'fait peur...alors à grande vitesse en plus. Disons que…j'ai vécu certaines choses qui n'aident pas. Du coup… je préférerais revenir en ville à pieds, si ça n'te dérange pas. Après, on n'est pas obligé d'y retourner maintenant, j'ai besoin d'une petite pause.

J'me tourne alors pour m'allonger dans l'herbe, les mains sur le ventre, et profiter un peu du calme ambiant pour m'remettre un peu d'mes émotions. Et ce n'est pas si simple quand j'repense à la cause de ma peur. Peut-être que…Sven' comprendrais mieux si j'lui expliquait.

En attendant de trouver l'courage d'évoquer ça avec elle, je l'invite à s'allonger aussi dans l'herbe à côté d'moi. Il me faut alors une bonne grosse minute ou deux avant d'pouvoir sortir un mot concernant l'événement que je m'apprête à lui révéler. Les yeux rivés vers le ciel, je commence alors à m'confier à Sven', de toute façon je vois mal quelqu'un d'autre écouter ça, je ne l'aurais sans doute jamais dit à personne si je ne la connaissais pas d'ailleurs.

—En fait, pour que tu comprennes bien pourquoi j'ai si peur de monter à deux…il faut que j'te dise un truc. Dans mon monde…il y a des véhicules motorisés à deux roues qu'on appelle des motos, et elles peuvent parfois atteindre des vitesses que même un cheval ne pourrait jamais espérer atteindre. J'avais un ami, mon meilleur ami, on se connaissais depuis toujours ou presque, il s'appelait Diego.

Un soir, pour fêter notre diplôme de fin d'étude, on a beaucoup bu avec d'autres élèves. Il a voulu me raccompagner chez-moi avec sa moto, et j'étais trop bourré pour me dire que c'était une mauvaise idée. On est monté à deux sur sa moto…mais il roulait trop vite…on a percuté un autre véhicule et j'me suis réveillé à l'hôpital après des semaines de coma. On m'a alors expliqué que j'avais été gravement blessé mais que j'allais m'en sortir sans trop de séquelles…Diego lui par contre…il est mort à peine quelques minutes après être arrivé à l'hôpital.

C'est sans doute ça qui m'a poussé à me brouiller avec ma mère et à partir suivre la carrière de mon père sans réfléchir. Mais c'est surtout ça qui fait qu'maintenant…j'ai une peur bleue quand je monte en binôme avec quelqu'un sur un véhicule…Pouah…ça fait quand même un peu d'bien d'en parler…je l'avais encore jamais raconté à personne depuis que c'est arrivé.


Les larmes ont fatalement commencé à venir pendant que j'racontais ça, alors une fois terminé, j'me suis redressé en position assise en lâchant un "pouah" tout en essuyant mes larmes. Bordel c'est vrai que ça fait du bien d'parler d'ces choses-là, ça libère d'un poids. Au final j'me suis souvent mis en danger, et très souvent blessé, mais la seule peur que je n'ai jamais su combattre c'est bien celle-ci. Étonnamment j'ai déjà pu remonter seul, mais jamais avec un passager, je n'ai jamais pu m'y faire.

—Evidemment tu pouvais pas savoir, mais au moins…pour m'faire penser à autre chose que ma transformation c'est réussi…j'imagine que c'est toujours ça d'pris pas vrai ? Terminais-je avant un long soupire pour me libérer les bronches et l'esprit.




Art by Dark-Sheyn
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 201
Yens : 2059
Date d'inscription : 27/08/2018

Progression
Niveau: 26
Nombre de topic terminé: 6
Exp:
Les louves et le renard (PV Svenja) Left_bar_bleue1/6Les louves et le renard (PV Svenja) Empty_bar_bleue  (1/6)
Svenja de Maribor
Svenja de Maribor ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Les louves et le renard (PV Svenja)   Les louves et le renard (PV Svenja) EmptySam 06 Avr 2019, 22:57

Les louves et le renard
FEAT : Adam
Tout ce que Adam répondit aux excuses de Svenja fut un simple ‘ça passera’ ; ce n’était pas vraiment ce que la louve espérait, mais c’était néanmoins mieux qu’un silence de la part du renard.
La comparaison avec quelqu’un ayant le vertige forcé de se tenir au bord d’une falaise fut rapidement assimilée par la sorceleuse qui, il fallait l’avouer, était bien loin d’imaginer qu’Adam pouvait avoir une peu telle que celle-là, d’autant quand il annonça qu’il avait vécu une bien mauvaise expérience par le passé.
Mauvaise expérience qui semblait l’avoir marqué profondément, vu qu’il dit assez rapidement préférer rentrer en ville à pieds une fois l’émotion passée.

Observant en silence son ami s’allonger au sol afin d’observer le ciel, la louve vint s’installer auprès de ce dernier lorsqu’elle y fut invitée d’un simple mouvement de la main ; à présent allongée elle aussi dans l’herbe tendre, elle laissa le silence planer, s’attendant à ce que Adam prenne la parole pour éclaircir sans doute le pourquoi de cette peur.
Le renard conta alors les faits à la sorceleuse, qui, dans un calme religieux, écoutait son ami lui exposer les faits. Elle fut bien entendu étonnée d’apprendre que certaines machines du monde d’Adam pouvaient aller plus vite qu’un cheval, mais avec ce détail en tête, elle pouvait imaginer que ces ‘motos’ allaient avoir une importance dans la suite du récit.

Au fur et à mesure qu’Adam narrait cet évènement, Svenja pouvait entendre la voix du renard se nouer quelques peu, les souvenirs qu’ils se remémoraient étaient vraiment loin d’être agréables, et elle n’était pas au bout de ses surprises.
C’est ainsi qu’elle apprit la triste aventure que le renard et Diego, son meilleur ami, connurent alors qu’ils conduisaient la moto en étant sous l’emprise de l’alcool ; chevaucher en étant ivre était déjà dangereux, il n’était donc pas difficile de se dire que les risques encourus sur une machine si rapide devaient être bien plus importants.

En apprenant que l’ami d’Adam ne s’en était pas sorti, Svenja tourna son visage en direction du renard, et voyait bien que ressasser cette histoire faisait du mal à son ami, qui déjà versait quelques larmes en terminant ses explications et se redressant.
L’imitant alors, la louve se redressa également afin d’être assise dans l’herbe, et tendit une main pour la poser sur l’épaule du renard en lui adressant un sourire compatissant. Oui, à présent elle comprenait mieux pourquoi cette peur d’être à deux sur la même monture lancée à grande vitesse ; avec un peu de recul, Svenja se dit que cette chevauchée, innocente en apparence, avait du être un véritable calvaire pour Adam qui, malgré tout, essaya de prendre la chose avec un peu plus de légèreté en soupirant.

- Ton histoire est bien triste Adam, et je suis désolée d’apprendre que tu a perdu un ami cher dans de telles circonstances… Je te présente encore mes excuses, j’aurais du t’écouter au lieu de foncer, je ferai attention à ce que ça ne se reproduise plus à l’avenir.

Elle était sincère en disant cela, et prendrai à présent garde à ne jamais faire revivre ce genre de choses au renard, sauf si bien sûr le choix ne leur était pas permis.
Ramenant ses jambes vers elle, la sorceleuse passa ses bras autour de ces dernières tout en posant son menton sur ses genoux, le regard posé sur l’horizon, comme perdue dans ses pensées. Maintenant que son ami semblait remit de cette cavalcade, il fallait revenir sur le sujet qui était le plus préoccupant à l’instant, à savoir ce changement de physique du renard.
S’éclaircissant un peu la voix, Svenja reprit la parole sur un ton songeur.

- Vu qu’on ignore dans combien de temps il sera possible de remettre la main sur ce magicien, il faudra sans doute que tu vive un petit moment dans ce corps… Et donc que tu t’y habitues rapidement afin d’en exploiter la force et l’agilité… Ca te dirait un petit entraînement ? Rien de méchant ne t’en fais pas, c’est juste pour voir si tu te fais à ce nouveau physique.

Adressant alors un nouveau petit sourire à Adam, Svenja restait néanmoins assise, elle n’allait pas une fois de plus forcer la main du renard, et donc se contentait d’attendre une réponse de ce dernier, qu’elle soit positive ou négative elle l’accepterait.
Proposer un entraînement pouvais paraître vague comme concept, et sur ce point, la louve allait apporter quelques précisions.

- Bien sûr il n’est pas question qu’on se batte à fond non plus, et hors de question que j’utilise mes épées évidemment. Si tu veux, on pourrait commencer par voir si tu es toujours aussi fort qu’avant ? Vu ce que tu as mit à cette pauvre table tout à l’heure, je pense que tu ne dois pas avoir perdu tant de force que ça, mais je trouve que ce serait préférable de s’en assurer.

De ses doigts, elle vint jouer délicatement avec son médaillon à tête de loup, effleurant de l’index la petite clé qui pendait juste à côté sur la chaînette en argent. Et si Adam ne voulait pas ? Eh bien dans ce cas, ils trouveraient sans doute bien autre chose à faire non ?
Levant alors les bras au-dessus de sa tête afin de s’étirer quelques secondes, Svenja se laissa retomber en douceur sur l’herbe, mains croisées derrière la tête.

- Si cela ne te tente vraiment pas, on peut continuer à flemmarder dans l’herbe, cela me convient aussi… Elle hésita un court instant avant d’ajouter. Dis-moi… Ca fait quoi d’être… ‘Différent’ ? De subir de tels changements ? Je sais que je devrai connaître ça mais, ça fait tellement longtemps…


Codage @Papy Reika
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 263
Yens : 383
Date d'inscription : 25/09/2018

Progression
Niveau: 42
Nombre de topic terminé: 13
Exp:
Les louves et le renard (PV Svenja) Left_bar_bleue4/6Les louves et le renard (PV Svenja) Empty_bar_bleue  (4/6)
Adam D. Cooper
Adam D. Cooper ■ Incommode ■

-



MessageSujet: Re: Les louves et le renard (PV Svenja)   Les louves et le renard (PV Svenja) EmptyVen 12 Avr 2019, 02:05


Les louves et le renard
Ft svenja de maribor
Thème Adam


Adam - Luna - Alrid - Autre

Quand j'pense que Svenja est la seule personne avec qui je parle de cette histoire depuis que c'est arrivé…même Ben' et Murray n'en savaient rien vu qu'ils étaient encore à la recherche de mon père à l'époque. Du coup, la mort de Diego, puis peu d'temps après la découverte du passé des Cooper…c'en était trop pour moi. C'est sans doute à cause de tout ça que j'me suis senti mal dans ma peau, et que j'ai sauté sur l'occasion que m'offraient Ben' et Murray d'repartir de zéro en reprenant l'flambeau d'mon père.

C'est dingue à quel point la perte d'une seule personne peut nous affecter, on peut dire que celle-là a bouleversé ma vie, mais j'ai essayé d'aller de l'avant. Depuis j'ai atterri dans un autre monde, j'me suis fait une nouvelle amie, sans doute celle qui compte le plus d'ailleurs. J'ai évolué, j'ai arrêté d'voler, et puis de toute façon comme dirait l'autre, la vie est trop courte pour faire la gueule aux gens qu'on aime. J'pense être assez bien placé pour être d'accord avec ça, donc je pense savoir quoi faire.

Mais avant ça, Sven' s'excuse de n'pas m'avoir écouté, et assure qu'elle ne refera pas la même erreur à l'avenir. Ça l'fais quand même d'la peine de la voir comme ça, comme si elle se maudissait d'avoir fait une erreur. Alors que bon, on en fait tous non ? Et puis, je suis tenté de dire que contrairement à l'accident que j'ai raconté, il n'y a pas mort d'homme.

Mais ce n'est pas la seule chose qu'elle dit. Elle propose même un "entraînement" pour voir quelles sont les capacités d'ce corps féminin par rapport à mon corps normal. Elle insiste d'ailleurs sur le fait que ce serait sans armes, et pas un combat sérieux où on s'donne à fond non plus, mais même avec ça je sais que je n'pourrais jamais ne serait-ce que vouloir la frapper, même pour un entraînement.

Il me semble bien lui avoir dit lors de notre rencontre que j'avais pour règle de ne pas frapper une femme, alors vous imaginez bien que frapper une femme qui est mon amie la plus proche…c'est tout bonnement hors de question, je n'pourrais jamais même si j'acceptais cet entraînement.

—Si cela ne te tente vraiment pas, on peut continuer à flemmarder dans l’herbe, cela me convient aussi… Elle hésita un court instant avant d’ajouter. Dis-moi… ça fait quoi d’être… ‘Différent’ ? De subir de tels changements ? Je sais que je devrai connaître ça mais, ça fait tellement longtemps…

—Bah…déjà j'ai l'impression de n'pas être dans "mon" corps, c'est comme si j'étais piégé dans celui d'un autre…enfin d'UNE autre pour le coup. Je n'reconnais plus ma voix, j'suis coiffé comme Bonnie Tyler, j'me sens plus léger, fragile…enfin tu vois quoi, j'me reconnais plus, j'ai l'impression de n'plus être…moi en fait. Mais bon, pour ce qui est de cet entraînement…c'est pas contre toi hein mais juste, je n'oserais jamais t'frapper, même si ce n'est pas sérieux…Réponds-je donc avant de m'relever quasiment d'un bond…Bon, c'est pas tout ça, mais un jour quelqu'un à dit qu'la vie était trop courte pour faire la gueule aux gens qu'on aime. Alors même si je n'veux pas avoir a m'battre contre toi, même pour tester ce corps, j'te propose autre chose, un autre type d'entraînement. C'que j'veux, c'est qu'on remonte à cheval, et qu'on combatte enfin cette putain d'peur…et j'crois que ton aide ne serait pas de trop. Je n'ai encore jamais combattu de peur de front comme ça, mais heh…c'est l'jour du changement non ? Aller lève-toi et aide-moi a faire front avant que j'me dégonfle ! Ajoutais-je sur un ton encourageant.

—Attend...c'est toujours le même Adam ? Où est passé mon petit dégonflé adoré ?

—Ta gueule Alrid.

—Ah bah non j'ai rien dit, il est toujours là.

Après ça, dès qu'elle se met debout, je m'empresse de lui sauter dessus pour la serrer de toute mes forces une ou deux secondes pour enfin clore cette parenthèse tristounette. Je la relâche donc après, mais garde les mains sur ses épaules avant de tapoter un peu celle de droite, enfin à ma droite, donc sa gauche. Bref, je la regarde aussi droit dans les yeux pour lui montrer que j'suis bien décidé à faire face à ma peur pour la vaincre au lieu d'empêcher Sven' de s'amuser.

Et puis, sait-on jamais, peut-être qu'un jour dans une situation d'urgence je serais amené à monter à deux sur un cheval, et là j'serais quand même bien emmerdé d'avoir peur. Bref, j'me tourne vers son cheval, et cette fois, j'aurais raison d'ma peur, et non l'inverse…enfin ça risque quand même de prendre un peu de temps cette histoire, une peur sa n'se bat pas en un clin d'œil. Mais je fais confiance à Sven' pour m'aider à surmonter cette épreuve.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Les louves et le renard (PV Svenja)   Les louves et le renard (PV Svenja) Empty

Revenir en haut Aller en bas
Les louves et le renard (PV Svenja)
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Petite nouvelle du Renard
» Le renard sort de sa tanière
» Ria Heilwig Svenja Träumerin
» Bordel d'un renard ~
» LA FEMME-RENARD

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse :: Les louves et le renard (PV Svenja) 190103103231202569 :: République de Minshu :: Village de Jiyuu-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.