Partagez
Tests mise en page Ruby
Messages : 96
Yens : 710
Date d'inscription : 28/01/2019

Progression
Niveau: 13
Nombre de topic terminé: 3
Exp:
Tests mise en page Ruby Left_bar_bleue2/6Tests mise en page Ruby Empty_bar_bleue  (2/6)
Ruby
Ruby ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Tests mise en page Ruby   Tests mise en page Ruby EmptyLun 18 Fév 2019, 01:50



Titre du RP


Ruby - Autre


Comme je lui avait suggéré, Saga prit mon pouls. Il semble alors confus par ce qu'il ressent, en même temps, il y a de quoi s'il n'a jamais pris le pouls d'un être possédant deux cœurs. Mais je pense qu'il est inutile pour le moment de lui faire part de ce détail, il y a d'autres sujets à aborder, comme le fait que je n'ai pas de nom par exemple.

Cependant, je ne comprends pas tellement pourquoi il trouve cela triste. Est-ce vraiment si important d'avoir un nom après tout ? Surtout lorsque l'on n'est rien d'autre qu'un pantin sans âme pour son propre créateur ? Mon…bienfaiteur s'interroge alors. Ais-je déjà souhaité avoir un nom ? Pas que je ne me souvienne, j'étais bien trop occupée à massacrer ce qui se trouvait sur mon chemin pour penser à cela.

Mais je préfère ne pas donner trop de détails sur ma vie, encore moins a quelqu'un que je viens à peine de rencontrer, même s'il m'a sans doute extirpé des mains de la faucheuse. Mais avant de répondre à sa question, il fallait que je puisse utiliser mes maigres forces pour mâcher les morceaux de viande gracieusement offerts par Saga. Je pris malgré tout le temps entre deux bouchées de lui répondre.

—Pas vraiment non…en même temps, c'est compréhensible lorsque l'on sait qui est mon père. Il est encore moins humain que moi d'ailleurs. Rien que son nom est capable d'instaurer la peur dans le cœur des hommes, j'ignore donc si je peux vous le dire…vous risqueriez de me regarder bien différemment après ça, et pas vraiment dans le bon sens du terme.

Mais comme je m'en étais doutée, mes yeux avaient déjà mis la puce à l'oreille de Saga concernant le fait que je ne suis pas totalement humaine. Mais avant que je n'ai pu lui répondre, il annonça devoir jouer franc jeu avec moi. Je vais donc enfin savoir s'il me cache quelque chose. Comme quoi, il doit être un peu humain, ils ont tendance à se confier lorsqu'on leur parle un peu de nous. Cependant, je m'attendais à tout, sauf à ce qu'il me dise que je ne suis plus dans mon monde.

—Pff, ne racontez pas n'importe quoi…

C'est vrai après tout, comment peut-il espérer me faire croire que je suis ailleurs que sur terre ? C'est totalement absurde, il n'existe qu'un seul monde, et je l'ai réduit à l'état de cendres. Mais il insiste en me racontant que ce soi-disant monde s'appelle Kosaten, allez savoir où il a été chercher ce nom. Et puis, seulement trois nations ? Un seul continent ? Des élus ? Mais où est-ce qu'il va chercher tout ça ?

Ses paroles me paraissent totalement absurdes, dénuées de sens et de logique. Mais en même temps…j'ai envie d'y croire, j'aimerais pouvoir penser que je suis libérée de l'emprise de mon père et de ses plans, mais ça me paraît tellement inconservable…beaucoup trop beau pour être vrai comme disent les humains.

—J’imagine que ça doit vous paraître absurde, mais croyez-moi, c’est la vérité.

—Non seulement absurde…mais aussi trop beau pour être vrai dans mon cas. J'ai envie de croire que cela puisse être possible. Mais mon père ne risque pas de me laisser en paix, encore moins après ce que j'ai fait…

Si seulement je pouvais croire a ce qu'il dit…cela représenterait une occasion inespérée d'enfin vivre en tant qu'être à part entière, et non pas un simple outil de mort. Cela dit, je commence à comprendre l'intérêt d'avoir un nom…après tout, cela me donnerait enfin le sentiment d'être quelqu'un, et pas quelque chose.

—Dites-moi…est-ce que vous pensez que tout le monde a le droit a une seconde chance ? Même après avoir fait des choses horribles ?

J'aimerais beaucoup entendre sa réponse. A elle seule, un simple oui ou non peut tout changer. Si oui, alors je peux peut-être espérer un jour m'émanciper totalement de ce passé, et surtout de ce créateur qui aujourd'hui me débecte plus que tout au monde. Si non, alors autant m'achever ici et maintenant, car je sais que ces instincts sanguinaires finiront par avoir raison de moi.

Je découvre à peine l'impact que peuvent avoir les émotions sur moi, j'ignore donc si je tiendrais le coup si jamais je devais céder face à ma faim de chair humaine qui se fait de plus en plus forte à mesure que le temps passe depuis mon dernier festin. J'ai beau vouloir lutter, le goût de la chair humaine est gravé à jamais dans mes gênes, et mon esprit. Serais-je donc capable de résister encore longtemps ? A vrai dire, j'ignore si je vais pouvoir tenir dans mon état, même si la chair animale peut être un bon substitut temporaire.


feat NOM DU JOUEUR

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 96
Yens : 710
Date d'inscription : 28/01/2019

Progression
Niveau: 13
Nombre de topic terminé: 3
Exp:
Tests mise en page Ruby Left_bar_bleue2/6Tests mise en page Ruby Empty_bar_bleue  (2/6)
Ruby
Ruby ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Tests mise en page Ruby   Tests mise en page Ruby EmptyMer 13 Mar 2019, 20:10

img_rp
TITRE DU RP
SOUS-TITRE
Thème Ruby



Ruby - Autre

Lorsque je partageais mon point de vue sur cet homme que Saga évoquait, qu'il n'arrivait sans doute pas à la cheville de mon père en termes de cruauté. Mais mon ange gardien me certifie que je me fais de fausses idées, que certains humains peuvent aisément surpasser mon père. Je dois bien avouer que c'est assez difficile à croire, mais nous auront sûrement l'occasion d'en débattre plus tard, car le sommeil nous guette tous les deux.

Je me réveille aux premières lueurs du jour, après un rêve aussi étrange qu'agréable. Saga semble dormir encore, je profite alors d'avoir sa main dans le creux de la mienne pour lui caresser les phalanges avec le pouce. Je suis cependant surprise par un nom qu'il semble prononcer encore à moitié endormis, Athéna…

J'ignore qui cela peut-être, sans doute quelqu'un d'important pour lui, peut-être celle qu'il aime. Après tout il semble savoir ce qu'est l'amour, il l'a donc sans doute connu, peut-être avec cette Athéna. Je peux tout aussi bien me faire des idées, je lui demanderais peut-être plus tard, il ne veut peut-être pas en parler, ce que je peux comprendre, surtout quand je vois qu'il pleure en pensant à elle.

J'essaye donc de faire comme si je n'avais rien entendu, et me contente de lui dire aimablement bonjour. Il lui faut alors un peu de temps pour tenter de cacher ses larmes, avant de m'adresser une question que l'on pouvait aisément anticiper.

—Est-ce que vous avez passé une bonne nuit ? Et comment vous sentez-vous, mieux ?

—Oui, bien mieux. J'ai même fait un rêve, assez étrange cela dit. J'étais au milieu d'un champ de fleur blanches infini…vêtue d'une belle robe blanche, avec le soleil dans le dos alors que mes mains effleuraient les pétales blancs…J'ignore pourquoi j'ai rêvé de ça en particulier, mais c'était plutôt agréable en soi.

—Je vais essayer de trouver de quoi manger, vous devez être affamée. Y a-t-il quelque chose en particulier qui vous ferait plaisir ?

—Je…

Cette phrase…cette simple question en apparence banale se répète dans ma tête, mais avec une autre voix. Elle me rappelle certains souvenirs qui sont loin d'être très agréables, surtout après le rêve que j'ai fait cette nuit. Je me rappelle ces moments, où mon père agenouillait arbitrairement des groupes d'humains devant moi en me demandant ce qui me ferait plaisir.

Mais il ne disait pas cela dans le sens que l'on entend généralement. En fait, si d'une certaine manière, comme quand un père ou une mère demande ce qu'il ferait plaisir à son enfant de manger pour le dîner. C'est exactement dans ce sens-là qu'il me posait la question, savoir quel genre d'humain je voulais dévorer sous les yeux des autres, généralement de la même famille.

Car oui, j'ai dévoré des humains, des centaines, des milliers, pas par plaisir, mais simplement parce que j'avais été conçue pour ça. Je n'avais pas encore commencé à ressentir les émotions humaines à cette époque, mais tous ces moments me reviennent brutalement au visage. Cette désagréable expérience mémorielle me donne brusquement un mal de crâne insoutenable, comme si on me pressait la boîte crânienne une fraction de seconde pour la faire exploser.

Une douleur aussi intense et soudaine me fait me redresser brusquement sur le lit en me tenant la tête à deux mains. Je ne peux alors contenir ce râle de douleur qui doit sans doute s'entendre jusque dans les pièces voisines, mais je sens que Saga va s'inquiéter. Il me demandera même sans doute ce qui m'arrive, mais…même si je me sens proche de lui, je ne peux pas lui dire ce que j'ai vu, je ne suis clairement pas encore prête pour ça. Même s'il vient poser ses mains sur mes épaules en me demandant ce qui ne va pas.

—Ce…ce n'est rien. Juste de mauvais souvenirs qui remontent…des souvenirs que je ne préfère pas évoquer…désolée…c'est encore trop tôt.

Mon regard vient alors se plonger dans celui de Saga durant ma réponse, je prends alors seulement conscience de la beauté de ses yeux au bleu profond. Ma main vient alors couvrir une des siennes, comme pour le rassurer et lui montrer que je vais bien malgré tout. Mais…je me demande si ce ne serais pas plutôt pour me rassurer moi, j'ignore quelle est la véritable réponse, en tout cas ses yeux sont des plus envoûtants…

Mais une femme vint interrompre ce moment suspendu dans le temps en entrant dans la pièce, sans doute à cause du bruit que j'ai fait tout à l'heure à cause de ces horribles souvenirs. Elle me fait comprendre assez rapidement que je ne devrais pas bouger autant, et me fait m'allonger en venant à côté du lit, du côté opposé à celui où se trouve Saga.

Un rapide examen plus tard, l'infirmière demande à Saga de bien veiller a ce que je ne me remette pas à vouloir quitter mon lit, alors que ce n'était pas dans mes intentions. Elle est alors appelée par quelqu'un d'autre, sans doute pour s'occuper d'un autre blessé, et quitte donc la pièce me rappelant de faire attention à ma blessure.

Tiens justement ma blessure, je l'avais presque oubliée. Je relève donc le haut de la tenue que l'on m'a mise pour jeter un œil, et essayer d'effleurer la surface du bandage pour voir si la douleur est toujours présente. Au final oui, il y a une petite douleur, mais bien moindre par rapport à hier. Je n'insiste donc pas et me contente de rabaisser mon vêtement et de remonter le drap jusqu'en-dessous de ma poitrine.

—Merci encore, pour tout ce que vous faites…Et…je ne dirais pas non à un peu de nourriture, je pense que j'aurais quelques questions après ça, si ça ne vous dérange pas.

Le temps d'aller chercher de quoi manger, je réfléchissais aux questions que je pouvais poser à Saga, certaines évidentes, d'autres moins. A son retour je me suis déjà redressée pour m'adosser à la tête de lit, afin de pouvoir manger dans de bonnes conditions.

—J'ai un peu réfléchie Saga, et il y a plusieurs choses que j'aimerais savoir…comme par exemple, comment cela se fait que je semble avoir totalement perdu mes pouvoirs ? Est-ce à cause de ma blessure ? Peut-être que la dague que mon père a utilisée contre moi était…spéciale.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 96
Yens : 710
Date d'inscription : 28/01/2019

Progression
Niveau: 13
Nombre de topic terminé: 3
Exp:
Tests mise en page Ruby Left_bar_bleue2/6Tests mise en page Ruby Empty_bar_bleue  (2/6)
Ruby
Ruby ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Tests mise en page Ruby   Tests mise en page Ruby EmptyLun 29 Avr 2019, 03:46

img_rp
TITRE DU RP
ft nom du joueur
Thème Ruby


Ruby - Autre

Lorsque je partageais mon point de vue sur cet homme que Saga évoquait, qu'il n'arrivait sans doute pas à la cheville de mon père en termes de cruauté. Mais mon ange gardien me certifie que je me fais de fausses idées, que certains humains peuvent aisément surpasser mon père. Je dois bien avouer que c'est assez difficile à croire, mais nous auront sûrement l'occasion d'en débattre plus tard, car le sommeil nous guette tous les deux.

Je me réveille aux premières lueurs du jour, après un rêve aussi étrange qu'agréable. Saga semble dormir encore, je profite alors d'avoir sa main dans le creux de la mienne pour lui caresser les phalanges avec le pouce. Je suis cependant surprise par un nom qu'il semble prononcer encore à moitié endormis, Athéna…

J'ignore qui cela peut-être, sans doute quelqu'un d'important pour lui, peut-être celle qu'il aime. Après tout il semble savoir ce qu'est l'amour, il l'a donc sans doute connu, peut-être avec cette Athéna. Je peux tout aussi bien me faire des idées, je lui demanderais peut-être plus tard, il ne veut peut-être pas en parler, ce que je peux comprendre, surtout quand je vois qu'il pleure en pensant à elle.

J'essaye donc de faire comme si je n'avais rien entendu, et me contente de lui dire aimablement bonjour. Il lui faut alors un peu de temps pour tenter de cacher ses larmes, avant de m'adresser une question que l'on pouvait aisément anticiper.

—Est-ce que vous avez passé une bonne nuit ? Et comment vous sentez-vous, mieux ?

—Oui, bien mieux. J'ai même fait un rêve, assez étrange cela dit. J'étais au milieu d'un champ de fleur blanches infini…vêtue d'une belle robe blanche, avec le soleil dans le dos alors que mes mains effleuraient les pétales blancs…J'ignore pourquoi j'ai rêvé de ça en particulier, mais c'était plutôt agréable en soi.

—Je vais essayer de trouver de quoi manger, vous devez être affamée. Y a-t-il quelque chose en particulier qui vous ferait plaisir ?

—Je…

Cette phrase…cette simple question en apparence banale se répète dans ma tête, mais avec une autre voix. Elle me rappelle certains souvenirs qui sont loin d'être très agréables, surtout après le rêve que j'ai fait cette nuit. Je me rappelle ces moments, où mon père agenouillait arbitrairement des groupes d'humains devant moi en me demandant ce qui me ferait plaisir.

Mais il ne disait pas cela dans le sens que l'on entend généralement. En fait, si d'une certaine manière, comme quand un père ou une mère demande ce qu'il ferait plaisir à son enfant de manger pour le dîner. C'est exactement dans ce sens-là qu'il me posait la question, savoir quel genre d'humain je voulais dévorer sous les yeux des autres, généralement de la même famille.

Car oui, j'ai dévoré des humains, des centaines, des milliers, pas par plaisir, mais simplement parce que j'avais été conçue pour ça. Je n'avais pas encore commencé à ressentir les émotions humaines à cette époque, mais tous ces moments me reviennent brutalement au visage. Cette désagréable expérience mémorielle me donne brusquement un mal de crâne insoutenable, comme si on me pressait la boîte crânienne une fraction de seconde pour la faire exploser.

Une douleur aussi intense et soudaine me fait me redresser brusquement sur le lit en me tenant la tête à deux mains. Je ne peux alors contenir ce râle de douleur qui doit sans doute s'entendre jusque dans les pièces voisines, mais je sens que Saga va s'inquiéter. Il me demandera même sans doute ce qui m'arrive, mais…même si je me sens proche de lui, je ne peux pas lui dire ce que j'ai vu, je ne suis clairement pas encore prête pour ça. Même s'il vient poser ses mains sur mes épaules en me demandant ce qui ne va pas.

—Ce…ce n'est rien. Juste de mauvais souvenirs qui remontent…des souvenirs que je ne préfère pas évoquer…désolée…c'est encore trop tôt.

Mon regard vient alors se plonger dans celui de Saga durant ma réponse, je prends alors seulement conscience de la beauté de ses yeux au bleu profond. Ma main vient alors couvrir une des siennes, comme pour le rassurer et lui montrer que je vais bien malgré tout. Mais…je me demande si ce ne serais pas plutôt pour me rassurer moi, j'ignore quelle est la véritable réponse, en tout cas ses yeux sont des plus envoûtants…

Mais une femme vint interrompre ce moment suspendu dans le temps en entrant dans la pièce, sans doute à cause du bruit que j'ai fait tout à l'heure à cause de ces horribles souvenirs. Elle me fait comprendre assez rapidement que je ne devrais pas bouger autant, et me fait m'allonger en venant à côté du lit, du côté opposé à celui où se trouve Saga.

Un rapide examen plus tard, l'infirmière demande à Saga de bien veiller a ce que je ne me remette pas à vouloir quitter mon lit, alors que ce n'était pas dans mes intentions. Elle est alors appelée par quelqu'un d'autre, sans doute pour s'occuper d'un autre blessé, et quitte donc la pièce me rappelant de faire attention à ma blessure.

Tiens justement ma blessure, je l'avais presque oubliée. Je relève donc le haut de la tenue que l'on m'a mise pour jeter un œil, et essayer d'effleurer la surface du bandage pour voir si la douleur est toujours présente. Au final oui, il y a une petite douleur, mais bien moindre par rapport à hier. Je n'insiste donc pas et me contente de rabaisser mon vêtement et de remonter le drap jusqu'en-dessous de ma poitrine.

—Merci encore, pour tout ce que vous faites…Et…je ne dirais pas non à un peu de nourriture, je pense que j'aurais quelques questions après ça, si ça ne vous dérange pas.

Le temps d'aller chercher de quoi manger, je réfléchissais aux questions que je pouvais poser à Saga, certaines évidentes, d'autres moins. A son retour je me suis déjà redressée pour m'adosser à la tête de lit, afin de pouvoir manger dans de bonnes conditions.

—J'ai un peu réfléchie Saga, et il y a plusieurs choses que j'aimerais savoir…comme par exemple, comment cela se fait que je semble avoir totalement perdu mes pouvoirs ? Est-ce à cause de ma blessure ? Peut-être que la dague que mon père a utilisée contre moi était…spéciale.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 96
Yens : 710
Date d'inscription : 28/01/2019

Progression
Niveau: 13
Nombre de topic terminé: 3
Exp:
Tests mise en page Ruby Left_bar_bleue2/6Tests mise en page Ruby Empty_bar_bleue  (2/6)
Ruby
Ruby ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Tests mise en page Ruby   Tests mise en page Ruby EmptyJeu 09 Mai 2019, 20:16

img_rp
TITRE DU RP
ft nom du joueur
Theme Ruby


Ruby - Autre

Lorsque je partageais mon point de vue sur cet homme que Saga évoquait, qu'il n'arrivait sans doute pas à la cheville de mon père en termes de cruauté. Mais mon ange gardien me certifie que je me fais de fausses idées, que certains humains peuvent aisément surpasser mon père. Je dois bien avouer que c'est assez difficile à croire, mais nous auront sûrement l'occasion d'en débattre plus tard, car le sommeil nous guette tous les deux.

Je me réveille aux premières lueurs du jour, après un rêve aussi étrange qu'agréable. Saga semble dormir encore, je profite alors d'avoir sa main dans le creux de la mienne pour lui caresser les phalanges avec le pouce. Je suis cependant surprise par un nom qu'il semble prononcer encore à moitié endormis, Athéna…

J'ignore qui cela peut-être, sans doute quelqu'un d'important pour lui, peut-être celle qu'il aime. Après tout il semble savoir ce qu'est l'amour, il l'a donc sans doute connu, peut-être avec cette Athéna. Je peux tout aussi bien me faire des idées, je lui demanderais peut-être plus tard, il ne veut peut-être pas en parler, ce que je peux comprendre, surtout quand je vois qu'il pleure en pensant à elle.

J'essaye donc de faire comme si je n'avais rien entendu, et me contente de lui dire aimablement bonjour. Il lui faut alors un peu de temps pour tenter de cacher ses larmes, avant de m'adresser une question que l'on pouvait aisément anticiper.

—Est-ce que vous avez passé une bonne nuit ? Et comment vous sentez-vous, mieux ?

—Oui, bien mieux. J'ai même fait un rêve, assez étrange cela dit. J'étais au milieu d'un champ de fleur blanches infini…vêtue d'une belle robe blanche, avec le soleil dans le dos alors que mes mains effleuraient les pétales blancs…J'ignore pourquoi j'ai rêvé de ça en particulier, mais c'était plutôt agréable en soi.

—Je vais essayer de trouver de quoi manger, vous devez être affamée. Y a-t-il quelque chose en particulier qui vous ferait plaisir ?

—Je…

Cette phrase…cette simple question en apparence banale se répète dans ma tête, mais avec une autre voix. Elle me rappelle certains souvenirs qui sont loin d'être très agréables, surtout après le rêve que j'ai fait cette nuit. Je me rappelle ces moments, où mon père agenouillait arbitrairement des groupes d'humains devant moi en me demandant ce qui me ferait plaisir.

Mais il ne disait pas cela dans le sens que l'on entend généralement. En fait, si d'une certaine manière, comme quand un père ou une mère demande ce qu'il ferait plaisir à son enfant de manger pour le dîner. C'est exactement dans ce sens-là qu'il me posait la question, savoir quel genre d'humain je voulais dévorer sous les yeux des autres, généralement de la même famille.

Car oui, j'ai dévoré des humains, des centaines, des milliers, pas par plaisir, mais simplement parce que j'avais été conçue pour ça. Je n'avais pas encore commencé à ressentir les émotions humaines à cette époque, mais tous ces moments me reviennent brutalement au visage. Cette désagréable expérience mémorielle me donne brusquement un mal de crâne insoutenable, comme si on me pressait la boîte crânienne une fraction de seconde pour la faire exploser.

Une douleur aussi intense et soudaine me fait me redresser brusquement sur le lit en me tenant la tête à deux mains. Je ne peux alors contenir ce râle de douleur qui doit sans doute s'entendre jusque dans les pièces voisines, mais je sens que Saga va s'inquiéter. Il me demandera même sans doute ce qui m'arrive, mais…même si je me sens proche de lui, je ne peux pas lui dire ce que j'ai vu, je ne suis clairement pas encore prête pour ça. Même s'il vient poser ses mains sur mes épaules en me demandant ce qui ne va pas.

—Ce…ce n'est rien. Juste de mauvais souvenirs qui remontent…des souvenirs que je ne préfère pas évoquer…désolée…c'est encore trop tôt.

Mon regard vient alors se plonger dans celui de Saga durant ma réponse, je prends alors seulement conscience de la beauté de ses yeux au bleu profond. Ma main vient alors couvrir une des siennes, comme pour le rassurer et lui montrer que je vais bien malgré tout. Mais…je me demande si ce ne serais pas plutôt pour me rassurer moi, j'ignore quelle est la véritable réponse, en tout cas ses yeux sont des plus envoûtants…

Mais une femme vint interrompre ce moment suspendu dans le temps en entrant dans la pièce, sans doute à cause du bruit que j'ai fait tout à l'heure à cause de ces horribles souvenirs. Elle me fait comprendre assez rapidement que je ne devrais pas bouger autant, et me fait m'allonger en venant à côté du lit, du côté opposé à celui où se trouve Saga.

Un rapide examen plus tard, l'infirmière demande à Saga de bien veiller a ce que je ne me remette pas à vouloir quitter mon lit, alors que ce n'était pas dans mes intentions. Elle est alors appelée par quelqu'un d'autre, sans doute pour s'occuper d'un autre blessé, et quitte donc la pièce me rappelant de faire attention à ma blessure.

Tiens justement ma blessure, je l'avais presque oubliée. Je relève donc le haut de la tenue que l'on m'a mise pour jeter un œil, et essayer d'effleurer la surface du bandage pour voir si la douleur est toujours présente. Au final oui, il y a une petite douleur, mais bien moindre par rapport à hier. Je n'insiste donc pas et me contente de rabaisser mon vêtement et de remonter le drap jusqu'en-dessous de ma poitrine.

—Merci encore, pour tout ce que vous faites…Et…je ne dirais pas non à un peu de nourriture, je pense que j'aurais quelques questions après ça, si ça ne vous dérange pas.

Le temps d'aller chercher de quoi manger, je réfléchissais aux questions que je pouvais poser à Saga, certaines évidentes, d'autres moins. A son retour je me suis déjà redressée pour m'adosser à la tête de lit, afin de pouvoir manger dans de bonnes conditions.

—J'ai un peu réfléchie Saga, et il y a plusieurs choses que j'aimerais savoir…comme par exemple, comment cela se fait que je semble avoir totalement perdu mes pouvoirs ? Est-ce à cause de ma blessure ? Peut-être que la dague que mon père a utilisée contre moi était…spéciale.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Tests mise en page Ruby   Tests mise en page Ruby Empty

Revenir en haut Aller en bas
Tests mise en page Ruby
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Gifs, codes, et autres ennuis sympathiques de mise en page ^^
» Forum Secondaire de Tests
» BB Code : les tableaux en une lecon
» [Entrainement with Tyzy Ghost & Louise Ruby Lapin] Enterrement et Entraînement
» Mise à jour de votre demande sur Azthia sky

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse :: Tests mise en page Ruby 190103103408486954 :: Graphisme-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.