Partagez
Le Sans de la vie (PV Sans)(18+)
Messages : 55
Yens : 405
Date d'inscription : 28/02/2019
Localisation : V'Os de ville

Progression
Niveau: 3
Nombre de topic terminé: 1
Exp:
Le Sans de la vie (PV Sans)(18+) - Page 2 Left_bar_bleue5/6Le Sans de la vie (PV Sans)(18+) - Page 2 Empty_bar_bleue  (5/6)
Sans
Sans ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Le Sans de la vie (PV Sans)(18+)   Le Sans de la vie (PV Sans)(18+) - Page 2 EmptyLun 08 Avr 2019, 16:03





❤️ Le Sans (c'est moi) de la vie


feat.Ruby







Vous savez, quand on essaie de bien faire, bah desfois ça bide, bah la, en toquant à la porte, Sans se disait qu'il avait étrangement bidé. Mais bon, il connaissait les monstres, savait qu'ils avaient soufferts et voulait éviter de revoir des gens souffrir ou se faire souffrir pour les autres. Bon, même s'il aurait été capable de ça aussi, surtout pendant la route génocide en voyant son frère mourir. Il s'était déjà fait la réflexion, se demandant s'il aurait pu voir ça encore et encore, si Frisk l'avait répétée... Bref, aujourd'hui pouvait paraître moins grave, mais ça ne l'était pas non plus.

Pourtant, croyez le ou non, le petit squelette avait pas mal de plans pour aider Ruby, et faire dormir le type louche était que le début. Toutefois non, Ruby n'ouvrit pas la porte et pire, lui passa un savon, avec lequel il aurait pu se doucher, se shampouiner et faire ça encore deux ou trois fois. Ouep, un mauvais calcul de sa part c'était rare, à moins qu'il l'ait voulu ? Peut être pour que Ruby éveille un coté moins "rigolo" en elle ? C'était parfois mieux de savoir jusqu'ou allait les gens et quel était leurs autre nature.

Maintenant au moins il savait. Il ne changea pas d'air pour autant, gardant le sourire sur son visage, il remit simplement ses mains dans ses poches et puis ferma les yeux un court instant.



... Ruby... il y'avait juste d'autres solutions. Mais hey, c'est ton choix après tout.



Ne pas approuver était une chose, mais il n'irait pas jusqu'à la forcer à faire ce qu'elle ne voulait pas non plus. Donc, il continua simplement son chemin à l'étage et descendit les escaliers dans un silence qui ne lui ressemblait guère. Mais il n'irait pas à la table non, il sorti dehors, il allait faire autre chose et disparu du paysage durant ce laps de temps... Il espérait revenir pour revoir son amie comme il l'avait connue plus tôt, pas comme il l'avait vu à cet instant.

Pendant ce temps...

Dans la chambre....

Une demi heure passa...


Le type grogna dans son lit, encore à poil, remuant un peu avant de cligner des yeux et se réveiller avec un sourire niait sur le visage. Puis il fixa Ruby encore là, habillé, les jambes croisées et le regard sévère. Il ne comprit pas tout de suite qu'il avait été drogué, il avait un peu halluciné et pour lui, des "choses" s'étaient passées mais, en la voyant ainsi... Il doutait soudainement.

Le Sans de la vie (PV Sans)(18+) - Page 2 1554082262-3a6573bb4a4b5977b9d029232fe4b82b
Ozuki Kigun: Attends... Il s'est passé quoi ?

Il se souvint alors de la fatigue, du verre d'alcool et comprit immédiatement.

Ozuki Kigun: Putain, tu m'as drogué ? Alors là, tu sais quoi, ton foutu concours tu vas pouvoir mettre une croix dessus.

Il commença alors à se lever, nu et enervé, commençant à chercher au sol ses habits pour se rhabiller. Mais il était pas trop tard pour Ruby, de tout faire cette fois ci, pour qu'il change d'avis rapidement. Surtout que lui même s'arrêta en ne comprenant pas un point.

Ozuki Kigun: Mais.. Si tu m'as fait ça, t'aurais fuis. Pourquoi t'es encore là ? A moins que...


Il était temps pour elle, de faire son choix.





Revenir en haut Aller en bas
Messages : 92
Yens : 667
Date d'inscription : 28/01/2019

Progression
Niveau: 9
Nombre de topic terminé: 2
Exp:
Le Sans de la vie (PV Sans)(18+) - Page 2 Left_bar_bleue0/6Le Sans de la vie (PV Sans)(18+) - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/6)
Ruby
Ruby ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Le Sans de la vie (PV Sans)(18+)   Le Sans de la vie (PV Sans)(18+) - Page 2 EmptyLun 08 Avr 2019, 23:03

img_rp
Le Sans de la vie
Ft sans
Thème Ruby


Ruby - Autre

Je sais que Sans voulait bien faire, je sais qu'il a réussi à me faire rire comme personne et que je l'apprécie. Mais là, qu'il vienne se mêler d'une affaire qui ne le regarde pas et que je suis parfaitement capable de gérer seule en mon âme et conscience…ça m'énerve. Je sais qu'il voulait bien faire mais là il n'a réussi qu'a me causer encore plus d'ennui à moi et à la caravane.

C'est pourquoi j'en suis désolée, mais j'ai dû lui faire comprendre que je ne voulais pas qu'il se mêle de cette histoire, que j'étais parfaitement capable de m'en sortir seule malgré mon jeune âge. J'ai sûrement été un peu dure et cinglante mais je ne veux surtout pas que qui que ce soit vienne mettre son nez dans mes problèmes, encore moins celui-ci.

D'accord je vais devoir coucher avec un humain pour éviter que mes amis n'aient des problèmes, mais c'est mon choix, et personne n'a son mot à dire. J'ai été commandée durant toute ma vie par mon père sans avoir mon mot à dire, alors qu'on me laisse être le maître de ma propre vie, et qu'on me laisse faire mes propres choix.

Comme le dit Sans lui-même avant de s'en aller, c'est mon choix, pas celui d'un autre. Et puis de toute façon, mon père a gravé certaines choses dans mon ADN en me créant. L'amour du goût de la chair humaine, du combat, du sang, du meurtre, mais aussi de la séduction et du sexe. Ah c'est sûr que mon père n'a pas fait les choses à moitié pour être sûr que je pouvais exterminer la race humaine.

C'est pourquoi je ne m'en fais pas, car je sais que même si ce n'est pas très moral de céder au chantage de cet homme, ou que je ne suis pas plus motivée que cela. Ma conception fera que j'en tirerait un minimum de plaisir, et surtout que je serais un minimum appliquée à la tâche. Ça ne me plaît pas plus à moi qu'a Sans, mais je n'ai de toute façon plus le choix à présent, car voilà que cet homme se réveille.

—Attends...Il s'est passé quoi ?...Putain, tu m'as drogué ? Alors là, tu sais quoi, ton foutu concours tu vas pouvoir mettre une croix dessus.

—Non non attendez ! Ce n'est pas du tout ce que vous croyez ! Tentais-je alors de l'arrêter en me levant de ma chaise.

—Mais…Si tu m'as fait ça, t'aurais fui. Pourquoi t'es encore là ? A moins que...S'interroge-t-il après s'être levé pour se rhabiller.

—Je n'y suis pour rien pour la drogue. C'est juste qu'un petit personnage a cru bon de se mêler d'une affaire qui ne le regarde aucunement. Moi j'étais venue dans cette chambre pour…accepter ce que vous savez. Tout ce que je vous demande c'est de ne pas tenir compte de cet incident et de faire comme si de rien n'était. L'important c'est que je sois là…et que vous me disiez par quoi vous voulez que l'on commence. Et je ne vous presserais pas cette fois-ci, je sais que je n'ai pas à exiger cela de vous, surtout après ce qui s'est passé avec mon…"petit frère"…Je suis toute à vous…mais juste pour cette fois. Terminais-je alors en dénouant ma cape pour la laisser tomber au sol, et révéler mes bras nus et mon haut de cuir brun.

Ça y est, ça commence, mes instincts prennent le dessus. Je tire alors le laçage de mon haut avant de laisser tomber le lacet au sol, laissant donc la possibilité à cet homme de venir me dénuder s'il en a l'envie, à moins qu'il ne me demande de le faire moi-même. Mais je doute qu'il laisse passer cette occasion de prendre plaisir à le faire lui-même pour se sentir supérieur. A force je fini par connaître les hommes de son genre.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 55
Yens : 405
Date d'inscription : 28/02/2019
Localisation : V'Os de ville

Progression
Niveau: 3
Nombre de topic terminé: 1
Exp:
Le Sans de la vie (PV Sans)(18+) - Page 2 Left_bar_bleue5/6Le Sans de la vie (PV Sans)(18+) - Page 2 Empty_bar_bleue  (5/6)
Sans
Sans ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Le Sans de la vie (PV Sans)(18+)   Le Sans de la vie (PV Sans)(18+) - Page 2 EmptyMer 10 Avr 2019, 18:24





❤️ Le Sans (c'est moi) de la vie


feat.Ruby







Attendez, vous me dites que je vais devoir voir ce rp, voir ce qu'ils vont faire, nan, vraiment pas, ouep, c'est comme imaginer Alphys et Undyne la, clairement pas cool. Bon, je vais juste mettre en hide ce truc... Ah, oui c'est vrai que je vois le hide pas vrai ? Hmm, bon, on a qu'a dire que je vais fermer les yeux et ellipser ça fortement dans mon esprit, oui, c'est bien la seule solution que je j'y vois. C'est vrai, les autres ne verrons pas grand chose du coup.



Désolé hehehe.



On peut parfois pas forcément plaire à tous pas vrai ? Bref, Ruby allait bien se débrouiller, elle avait que 5 ans, ok c'était bizarre en un sens, mais elle semblait assez grande pour formuler ses propres souhaits. En attendant, Sans partait se boire un verre dans un autre bar, ouais, ailleurs, tout en gardant les yeux fermés. Même ça, c'était pas suffisant... La vie est difficile pour un squelette qui sait tout.

Pendant ce temps...

Dans la chambre....

...


Le type se questionnait sur son état, mais la jeune femme voulait le rassurer immédiatement. Mais lui même se rendit compte que ce n'était pas aussi simple. Après tout, elle n'était pas partie, elle n'avait pas fuit, elle tentait même de s'expliquer, elle n'y était donc pour rien ? Difficile à croire dans la seconde. Pourtant en l'écoutant et en se tenant un peu la tête, laissant ses habits finalement sur place, le type en conclu qu'elle était finalement de bonne foi.

A priori c'était le gamin qui l'accompagnait qui avait peut être voulu la protéger. L'avantage étant que ça la rendait tout de suite plus conciliante et docile, prête à s’exécuter à ses ordres pour obtenir ses faveurs. Peut être devrais t'il remercier ce gamin finalement, grâce à lui, il allait passer un bon moment et n'allait clairement pas s'en priver. Elle détacha sa cape et puis tira le lacet de son haut, mais il n'était pas encore tombé, elle voulait le laisser faire. La porte était encore fermée et ils avaient maintenant tout leur temps.

Le Sans de la vie (PV Sans)(18+) - Page 2 1554082262-3a6573bb4a4b5977b9d029232fe4b82b

Ozuki Kigun: Tu es plutôt courageuse, je dois le reconnaître. Mais vu que tu es consentante, ça nous facilitera la tâche à tous les deux pas vrai.



Il s'en passait des choses dans cette chambre, pour un début. Sans.. Oubliez le, il était loin, il voulait pas voir ça, il reviendrait quand ça serait fini !





Revenir en haut Aller en bas
Messages : 92
Yens : 667
Date d'inscription : 28/01/2019

Progression
Niveau: 9
Nombre de topic terminé: 2
Exp:
Le Sans de la vie (PV Sans)(18+) - Page 2 Left_bar_bleue0/6Le Sans de la vie (PV Sans)(18+) - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/6)
Ruby
Ruby ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Le Sans de la vie (PV Sans)(18+)   Le Sans de la vie (PV Sans)(18+) - Page 2 EmptyMer 10 Avr 2019, 20:51

img_rp
Le Sans de la vie
Ft sans
Thème Ruby


Ruby - Autre

Me voilà donc face a cet homme complètement nu, vantant mon courage et saluant mon consentement. Consentement, c'est assez vite dit vu l'ascendant psychologique qu'il a sur moi avec ses menaces envers mes amis. Et puis…c'est plus aux instincts gravés dans mes gènes qu'à ma propre volonté qu'il doit ce "consentement".



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 55
Yens : 405
Date d'inscription : 28/02/2019
Localisation : V'Os de ville

Progression
Niveau: 3
Nombre de topic terminé: 1
Exp:
Le Sans de la vie (PV Sans)(18+) - Page 2 Left_bar_bleue5/6Le Sans de la vie (PV Sans)(18+) - Page 2 Empty_bar_bleue  (5/6)
Sans
Sans ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Le Sans de la vie (PV Sans)(18+)   Le Sans de la vie (PV Sans)(18+) - Page 2 EmptyJeu 11 Avr 2019, 03:25





❤️ Le Sans (c'est moi) de la vie


feat.Ruby









Huuh.. C'est pas encore fini pas vrai ? Les humains...



Soupira Sans, tandis que, ce qui devait continuer et bien, continua...

Pendant ce temps...

Dans la chambre....

... Du hide hidé par du hide qui hide le texte hidé ! Pas de bol pour ceux qui voient pas le hide dis donc...









Revenir en haut Aller en bas
Messages : 92
Yens : 667
Date d'inscription : 28/01/2019

Progression
Niveau: 9
Nombre de topic terminé: 2
Exp:
Le Sans de la vie (PV Sans)(18+) - Page 2 Left_bar_bleue0/6Le Sans de la vie (PV Sans)(18+) - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/6)
Ruby
Ruby ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Le Sans de la vie (PV Sans)(18+)   Le Sans de la vie (PV Sans)(18+) - Page 2 EmptyJeu 11 Avr 2019, 18:08

img_rp
Le Sans de la vie
Ft sans
Thème Ruby


Ruby - Autre



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 55
Yens : 405
Date d'inscription : 28/02/2019
Localisation : V'Os de ville

Progression
Niveau: 3
Nombre de topic terminé: 1
Exp:
Le Sans de la vie (PV Sans)(18+) - Page 2 Left_bar_bleue5/6Le Sans de la vie (PV Sans)(18+) - Page 2 Empty_bar_bleue  (5/6)
Sans
Sans ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Le Sans de la vie (PV Sans)(18+)   Le Sans de la vie (PV Sans)(18+) - Page 2 EmptyVen 12 Avr 2019, 16:23





❤️ Le Sans (c'est moi) de la vie


feat.Ruby









Aller, c'est fini après ça !



Ouep, il savait que c'était la fin cette fois et que tout allait ensuite mieux reprendre, heu, attention tout de même à ne pas mal interpreter le "mieux reprendre" hein !

Pendant ce temps...

Dans la chambre....

...De la lecture pour le correcteur, mais pas seulement...









Revenir en haut Aller en bas
Messages : 92
Yens : 667
Date d'inscription : 28/01/2019

Progression
Niveau: 9
Nombre de topic terminé: 2
Exp:
Le Sans de la vie (PV Sans)(18+) - Page 2 Left_bar_bleue0/6Le Sans de la vie (PV Sans)(18+) - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/6)
Ruby
Ruby ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Le Sans de la vie (PV Sans)(18+)   Le Sans de la vie (PV Sans)(18+) - Page 2 EmptySam 13 Avr 2019, 20:46

img_rp
Le Sans de la vie
Ft sans
Thème Ruby


Ruby - Autre



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 55
Yens : 405
Date d'inscription : 28/02/2019
Localisation : V'Os de ville

Progression
Niveau: 3
Nombre de topic terminé: 1
Exp:
Le Sans de la vie (PV Sans)(18+) - Page 2 Left_bar_bleue5/6Le Sans de la vie (PV Sans)(18+) - Page 2 Empty_bar_bleue  (5/6)
Sans
Sans ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Le Sans de la vie (PV Sans)(18+)   Le Sans de la vie (PV Sans)(18+) - Page 2 EmptyLun 15 Avr 2019, 15:56





❤️ Le Sans (c'est moi) de la vie


feat.Ruby







Vers la fin de l'acte, lorsque tous les deux se reposèrent un peu des efforts sexuels et physiques, elle se propose de prévenir la caravane que finalement, elle va rester ici ce soir. Ozuki la regarde un moment et fait un oui de la tête, cependant elle a une autre demande en tête, elle veut faire ça à plusieurs. Il se sent un peu vexé à ce moment là, ne lui a t'elle pas suffit ? Ozuki est un homme envieux et possessif de ce qu'il obtient. Sa grimace en dit long sur ce qu'il pense.

Le Sans de la vie (PV Sans)(18+) - Page 2 1554082262-3a6573bb4a4b5977b9d029232fe4b82b
Ozuki: Te partager avec les autres.. Hmm.. Je.. Je réfléchirais à ça. Mais, j'aimerais t'avouer un truc, même si c'est un peu rapide et que ça tombe comme ça, je ressens autre chose qu'une envie sexuelle pour toi. Enfin bien sur, il y'a ça aussi hein, c'était bien, parfait même, mais tu dégages autre chose. Peut être que c'est ce qui m'attire aussi chez toi, Ruby.

Il se tait, puis lui caresse la joue assez tendrement en comparaison de ce qu'ils ont pu faire au lit. L'homme s'assoit alors sur le bord du lit.

Ozuki: J'aimerais rester encore un peu, mais du boulot m'attends, j'étais en pause tout à l'heure, si on peut dire ça. Revient à l'auberge ce soir, on continuera, tu peux rester ici, ou retrouver ton petit frère... Il commence à faire nuit, je reviendrais d'ici deux heures.

Tout en se rhabillant, il regarde une dernière fois Ruby, puis sort de la chambre, s'assurant qu'aucun commère n'était là à épier ou rester aux portes, mais non. Il devait continuer un peu de "boulot" durant sa soirée... Il ne s'étendit pas vraiment sur le sujet d'ailleurs, mais la jeune femme était libre de faire ce qu'elle désirait du peu de temps qui lui restait avant son retour, soit environs deux bonnes heures.

Et en effet, dehors, la nuit tombait maintenant à vive allure. Une première journée assez rude pour les forgerons qui avançaient l'armure, mais il restait encore la fin de cette soirée et sept journées entières derrière avant le concours final.

Cependant, dans tout ça, ou était passé Sans ? Le squelette avait simplement trouvé un stand ou roupiller. Il avait réussi à approcher un vendeur un peu avant, se proposant d'attirer des clients sans rien faire d'autre que dormir. En effet, un squelette à un stand attirait l'oeil et le vendeur pouvait ensuite sortir son charabia pour faire son petit business. En échange de quoi, le squelette était payé sur une partie des bénéfices en % alors qu'il pionçait. Plutôt cool comme job.

Vendeur : Sans, la journée est finie, réveille toi.



Oh, je voudrais pas avoir l'air de faire une sieste au travail hein. Au contraire, je bOS !


Vendeur : Ahlala, t'es un sacré cas dans ton genre quand même. Mais ce que tu m'as promis à marché et je suis quelqu'un d'honnête. Tiens, voila ta part sur les derniers clients.


Quelques yens en poche, honnêtement gagné en tra... En roupillant et le tour était joué. Désormais il quittait le stand les mains dans les poches, le regard fixé vers les étoiles. Ouh, le temps avait filé, il s'était même ellipsé, et Ruby devait même avoir finie de son coté. Enfin c'était à espérer, mais... Etait t'elle toujours de mauvaise humeur ou lui en voulait t'elle encore pour tout à l'heure ? Bien entendu, Sans espérait que non, mais on n'était jamais à l'abris d'une surprise avec ceux qui se nommaient élus.

Il arriva à retrouver la fameuse auberge de tout à l'heure et s'il se souvenait bien, c'était à la fenêtre de cette chambre qu'il fixait, que devait se trouver actuellement Ruby. A tout hasard, il lança un caillou pour attirer l'attention, puis il attendrait quelques secondes pour voir un mouvement avant de recommencer au moins trois fois, pour être sur.



Je me demande ce qu'elle compte faire.


Après tout, y'avait possibilités qu'elle reviennent à la caravanes, qu'elle aille voir les forgerons, ou alors que la nuit passe juste silencieusement. Sans trouverait bien en endroit pour finir sa sieste de toute façon.





Revenir en haut Aller en bas
Messages : 92
Yens : 667
Date d'inscription : 28/01/2019

Progression
Niveau: 9
Nombre de topic terminé: 2
Exp:
Le Sans de la vie (PV Sans)(18+) - Page 2 Left_bar_bleue0/6Le Sans de la vie (PV Sans)(18+) - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/6)
Ruby
Ruby ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Le Sans de la vie (PV Sans)(18+)   Le Sans de la vie (PV Sans)(18+) - Page 2 EmptyLun 15 Avr 2019, 19:00

img_rp
Le Sans de la vie
Ft sans
Thème Ruby


Ruby - Autre

Cette fois je crois que je suis allée un peu loin quand même, déjà demander un plan à trois, surtout avec un goujat que j'ai rencontré à peine aujourd'hui…Il faut croire que je me laisse complètement aller lorsqu'il s'agit de sexe, encore une fois faute à ces instincts gravés en moi. De toute façon, il n'accepterait visiblement pas de me partager, comme s'il espérait que je lui appartiendrais déjà alors que j'ai bien précisé que je serais partie dans une semaine.

Mais le plus dérangeant reste ce qu'il me confie ensuite, il…il serait en train de me dire qu'il est tombé amoureux de moi ? Après seulement un rapport ? Mais qu'est-ce que…oh…oh non ne me dites pas que mon père à été jusque-là…Il ne m'aurais quand même pas donné les caractéristiques de Draturia si ? Cette fameuse plante poussant en enfer et qui attire les âmes des humains avec des spores qui produisent une odeur qui leur plaît pour les dévorer. Est-ce que…je produirait ces spores aussi ?

A vrai dire je n'en sais trop rien, je n'ai pas vraiment de preuve concrète que ce soit le cas, il peut aussi très bien être quelqu'un qui s'attache trop facilement aux gens. En tout cas sa caresse qu'il dépose sur ma joue en devient quelque peu malaisante, car je me rends seulement compte dans quel pétrin je me suis fourrée. Mais je fais de mon mieux pour qu'il ne le voit pas, pour éviter qu'il ne se braque et change d'avis sur le concours.

Heureusement cela dit qu'il doive s'absenter pour les deux prochaines heures, je vais pouvoir profiter de ce temps pour tenter de trouver une solution pour éviter qu'il ne me demande en mariage avant la fin de la semaine, tout en évitant qu'il ne s'en prenne aux forgerons. Bon sang comment vais-je pouvoir m'y prendre ? J'ai beau me triturer les méninges pendant plusieurs minutes, je ne trouve aucune solution satisfaisante, et je suis de toute façon interrompue par un bruit étrange venant de la fenêtre.

Une sorte de…d'impacte de quelque chose sur la vitre. Le premier me surprend, le deuxième me pousse à aller vérifier ce que c'est et d'ouvrir la fenêtre…avant de me prendre un caillou en plein visage. Quelque peu outrée par cela, je m'empresse de chercher du regard l'éventuel coupable, mais il fallait que ce soit Sans. Inutile donc de m'énerver, surtout que je pense que je vais avoir besoin de lui en fin de compte.

—Ah Sans, tu tombes bien…je…est-ce que tu pourrais monter quelques minutes ?

Bon j'ai quelque peu oublié que j'étais encore nue, mais je m'en fiche un peu, et puis de toute façon je ne pense pas que cela gênera Sans. J'attend donc qu'il arrive en m'asseyant sur le lit, avant de lui dire que la porte est ouverte lorsqu'il toque finalement. Une fois ensembles dans cette chambre, je crois que je lui dois quelques excuses et explications.

—Tout d'abord, je suis désolée d'avoir haussé le ton contre toi tout à l'heure…en plus, je crois que tu avais raison, je me suis mise dans un sacré pétrin je crois. Pour moi ce n'était que du sexe et rien d'autre, mais avant de s'absenter il m'a dit que…qu'il ressentait plus pour moi. Oh bon sang, j'aurais dû t'écouter, j'ai été stupide…je t'en supplie, aide-moi à me sortir de là. Tu as dit qu'il y avait d'autres moyens, mais lesquels ?

Oh…oh non ce n'est pas vrai, j'en oubliais que je lui ai dit que j'étais de Minshu, il risque de voir mon sceau…Je m'empresse donc de me couvrir avec le drap après m'en être rendue compte. J'espère qu'il n'a rien eu le temps de voir, et qu'il ne m'en veut pas trop d'avoir été cinglante avec lui.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 55
Yens : 405
Date d'inscription : 28/02/2019
Localisation : V'Os de ville

Progression
Niveau: 3
Nombre de topic terminé: 1
Exp:
Le Sans de la vie (PV Sans)(18+) - Page 2 Left_bar_bleue5/6Le Sans de la vie (PV Sans)(18+) - Page 2 Empty_bar_bleue  (5/6)
Sans
Sans ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Le Sans de la vie (PV Sans)(18+)   Le Sans de la vie (PV Sans)(18+) - Page 2 EmptyMer 17 Avr 2019, 21:36





❤️ Le Sans (c'est moi) de la vie


feat.Ruby







Oups, elle ouvre la fenêtre au mauvais moment aussi, quoi ? Non bien sur que non Sans n'avait pas prévu qu'elle se prenne ce cailloux dans l'oeil, voyons, ça ne lui ressemble pas. Bref, Ruby se montre et elle n'a pas l'air habillé, oh, elle a peut être chaud qui sait ? C'est vrai que la nuit est agréable et avec tous ces forgerons qui bossent toute la journée, la temperature du centre ville à bien du monter de un ou deux degrés. Hey, il ne lui jettera pas la pierre pour ça.. Ah si en fait, il l'a déjà jeté !

Bref, la jeune femme en le voyant, est à la fois contente et en même temps un peu gênée, quelque chose la tracasse et elle demande au petit squelette de finalement monter la rejoindre. Ah ça y'est, il était temps ! Sans ne se fait pas prier pour arriver, mais il garde la même attitude que d'habitude. Sourire et mains dans les poches, il pousse alors la porte après avoir toqué et entendu qu'il pouvait entrer. Puis il zieute la pièce dans laquelle il arrive. Faut dire que la dernière fois, il avait pas pu rentrer, refoulé comme à la sortie d'une boite.

Il pose enfin son regard sur elle, mince alors elle est complètement à poil, et puis elle commence à s'excuser pour tout à l'heure, se disant que finalement elle est dans le pétrin et qu'à présent, l'aide qu'il avait proposé plus tôt serait bien attendue cette fois. Puis Ruby se recouvre comme si le feu brûlait ses cuisses. Son attitude assez étrange interpelle Sans, mais bon, il s'en fiche pas mal au fond.



Bah t'en fais pas, je t'en veux pas !


Est ce que le squelette avait remarqué son tatouage bleu plus que remarquable ? Qui sait ? En tout cas il n'en dit rien et puis se concentra sur la demande de son amie. Elle semblait vraiment avoir besoin d'aide cette fois ci, regrettant un peu ce qui s'était passé.  



Mon idée précédente risque de moins marcher maint'nant héhéhé, mais bon, j'ai peut être une solution !


Ceci étant dit, était t'elle prête à enfin lui faire confiance ? Sans la fixa dans les yeux en se rapprochant d'elle, lui tapotant la tête, comme si finalement, c'était elle la gamine dans l'histoire et pas lui, après tout, Sans était sans doute plus vieux et sage qu'il ne le faisait bien croire. C'était le grand frère de papyrus, le protecteur de snowdin, la sentinelle de l'underground...



Pour les prochains jours, autant que... Eh bien, autant que tu l'accapares le plus possible. Qu'il soit le moins présent aux réunions du jury, avec ses amis, moi je m'occuperais du reste. Moins tu en sais, mieux ce sera crois moi.



Après quoi, pour rester tel quel et fidèle à lui même.



C'est pas une promesse bien sur, j'aime pas faire des promesses... Mais parole d'ophioglOS je vais tenter heheheh !



L'ophioglosse, une plante aussi appelé "langue de serpent" qui faisait donc totalement référence à Minshu, en plus d'une blague avec le son "Os". Voila un jeu de mot finement placé qui fit bien rire le squelette. Quoiqu'il en soit, il devait mettre à bien un plan pour aider Ruby, sans pour autant lui promettre la réussite.



Tu devrais faire comme moi en attendant et dormir un peu. On se voit d'main !



Elle pouvait encore lui dire quelques mots, l'arrêter ou bien avoir confiance en son plan. Quoiqu'il en soit, après la discussion, le squelette sorti de la chambre et la laissa. Dans quelques heures, Ozuki arriverait et les instructions de Sans semblaient assez claires. Tout faire pour le contenter le temps prévu, comme elle même l'avait désiré après tout. Prendre son pied avec ce type et le garder éloigné le plus possible et le plus souvent possible de son boulot, de ses amis et du jury en place. Mais quelle idée trottait dans le crâne de l'osseux ?

La nuit passa...

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 92
Yens : 667
Date d'inscription : 28/01/2019

Progression
Niveau: 9
Nombre de topic terminé: 2
Exp:
Le Sans de la vie (PV Sans)(18+) - Page 2 Left_bar_bleue0/6Le Sans de la vie (PV Sans)(18+) - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/6)
Ruby
Ruby ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Le Sans de la vie (PV Sans)(18+)   Le Sans de la vie (PV Sans)(18+) - Page 2 EmptySam 20 Avr 2019, 00:29

img_rp
Le Sans de la vie
Ft sans
Thème Ruby


Ruby - Autre

Je ne pensais franchement pas qu'accepter de coucher avec cet homme aurait pu en fait m'enfoncer dans encore plus de problèmes. Certes le concours et les forgerons étaient tirés d'affaire, mais maintenant c'est à moi de gérer cette déclaration qu'il m'a faite à peine notre acte terminé. Je sais que je n'y connais encore rien à l'amour, mais je doute que cela soit très commun chez les humains de tomber amoureux aussi vite.

Au point où j'en suis, je me dis que j'aurais peut-être dû laisser Sans intervenir. Il arrive justement dans la chambre, après m'avoir envoyé un caillou en plein visage, mais je ne compte pas l'enguirlander à cause de ça, je pense qu'il a déjà eu sa dose tout à l'heure. Evidemment je m'en excuse, ce n'était pas une façon correcte de lui parler. Mais peu avant qu'il ne réponde, je remarque sans doute un peu tardivement qu'il pourrait voir mon sceau et comprendre que je lui ai menti, je me couvre donc en hâte pour éviter qu'il ne soit encore plus déçu par moi.

Enfin, pas vraiment, puisqu'à ma grande surprise il ne semble pas m'en vouloir. J'ai pourtant haussé le ton inutilement alors qu'il voulait juste bien faire…et il aurait sans doute bien fait si je n'avais pas été aussi butée. Cela dit, il semble encore décidé à user de son idée dont j'ignore encore tout. Il faut dire que je ne lui ai pas vraiment laissé le temps de s'exprimer la première fois, mais il assure avoir une potentielle solution au problème.

—Pour les prochains jours, autant que... Eh bien, autant que tu l'accapares le plus possible. Qu'il soit le moins présent aux réunions du jury, avec ses amis, moi je m'occuperais du reste. Moins tu en sais, mieux ce sera crois moi. C'est pas une promesse bien sûr, j'aime pas faire des promesses... Mais parole d'ophioglOS je vais tenter heheheh ! Tu devrais faire comme moi en attendant et dormir un peu. On se voit d'main !

—Attend mais…l'accaparer…par n'importe quel moyen ? Et puis, t'es sûr qu'il ne vaut mieux pas m'en dire un peu plus ? Si jamais je fais quelque chose qui au final gêne l'exécution de ton plan ? Du genre…est-ce qu'il y a des endroits à éviter ou…ou bien des choses à ne pas dire ?

Oui, je ne sais malheureusement pas grand-chose sur son plan, et je n'en saurais certainement pas plus visiblement. En tout cas, je me dis que si je dois occuper Ozuki, ce serait sans doute une bonne chose qu'il soit trop fatigué pour travailler demain, ou faire ce qu'il a à faire. Puisque c'est comme ça, je vais lui faire passer une nuit très courte, je ne lui laisserais pas une minute de repos. A la seconde même où il sera rentré dans cette chambre, je lui sauterais à la bouche et je lui ferais prendre son pied toute la nuit.

Ça devrait être un bon début, et je ne fermerais pas l'œil de la nuit pour être certaine de pouvoir l'occuper dès son réveil en lui proposant un maximum d'activités. Et si jamais il a trop envie de travailler, dans ce cas je jouerais avec les sentiments qu'il a pour moi en lui faisant croire que je serais prête à rester vivre avec lui. Une manipulation assez basique lorsque l'on prend l'habitude de manipuler les hommes pour en tirer ce que l'on souhaite. J'espère juste ne pas en faire trop pour ne pas me faire démasquer, mais vu qu'il m'a déjà fait sa déclaration, ça devrait être un jeu d'enfant de le manipuler et de l'occuper.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 55
Yens : 405
Date d'inscription : 28/02/2019
Localisation : V'Os de ville

Progression
Niveau: 3
Nombre de topic terminé: 1
Exp:
Le Sans de la vie (PV Sans)(18+) - Page 2 Left_bar_bleue5/6Le Sans de la vie (PV Sans)(18+) - Page 2 Empty_bar_bleue  (5/6)
Sans
Sans ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Le Sans de la vie (PV Sans)(18+)   Le Sans de la vie (PV Sans)(18+) - Page 2 EmptyLun 22 Avr 2019, 15:51





❤️ Le Sans (c'est moi) de la vie


feat.Ruby







Drôle de scène dans cette chambre mais au moins, les amis qui s'étaient disputés, enfin, surtout celle qui avait disputé l'autre, étaient redevenus amis. En tout cas, rien ne changeait vraiment pour Sans, il trouvait Ruby plus que sympa, elle avait du caractère, un peu comme Undyne au final. Lui même s'était déjà fait crié dessus par la cheffe de la garde royale après tout, ou même son frangin Papyrus, a y réfléchir, on lui criait souvent dessus !

Mais au final, Sans détenait toujours la bonne solution, même si elle paraissait parfois ridicule. La confiance était ici un maitre mot, et naturellement en lui disant qu'il gérerait tout ça, ainsi que ce qu'elle devrait faire pour l'aider, elle se demanda ce qu'elle pouvait ajouter ou éviter, afin que le plan se déroule sans accrocs. Le squelette ne réfléchit pas longtemps avant de lui donner de façon décontracté sa réponse ;



Accapare le selon tes moyens. Change ses petites habitudes. Si par exemple il se lève à une heure particulière, retarde le ou fait le partir plus tôt. Hehehe en plus ce sera rigolo.


De base, Sans aurait voulu s'occuper de cela, mais bon, Ruby étant au plus près d'Ozuki, elle saurait sans doute bien s'en occuper elle même. Il suffisait de faire chanter le coq un peu plus tôt ou tard dans la journée, changer la place de son kimono, fermer les portes qui ne l'étaient pas, "perdre" son arme de service, tout un tas de trucs qui allaient le retarder ou le perturber, le fatiguer aussi par la même occasion.



Ces petits changements vont le perturber, le fatiguer et je suis sur qu'ainsi tu n'auras aucun mal à le garder éloigné de ses amis. Moi, je m'occupe du reste. On ne se reverra que le jour du concours à partir de maintenant.


Dit t'il d'une voix assurée, avant d'ajouter ;



Mais je ne serais jamais très loin de toi, si tu as besoin de moi. Je m'occuperais aussi de perturber ses habitudes de mon coté, à deux, mon plan devrait au final aboutir tout en paraissant naturel et fun.



Il haussa les épaules et puis sourit à sa comparse, avant de lui faire un clin d'oeil et de commencer à quitter la chambre.



On se voit au concours Ruby.



Et ainsi le petit squelette quitta la chambre, la nuit passa et Ozuki revint comme prévu deux bonnes heures plus tard, n'ayant pas trop envie de parler, il se coucha rapidement au coté de la belle femme qui partageait son lit, mais il avait encore un peu de force pour un rodéo, allait t'elle le lui donner ? C'était en tout cas officiellement la fin de la première journée...

- - - - -

- Fin du jour 1/8


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 92
Yens : 667
Date d'inscription : 28/01/2019

Progression
Niveau: 9
Nombre de topic terminé: 2
Exp:
Le Sans de la vie (PV Sans)(18+) - Page 2 Left_bar_bleue0/6Le Sans de la vie (PV Sans)(18+) - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/6)
Ruby
Ruby ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Le Sans de la vie (PV Sans)(18+)   Le Sans de la vie (PV Sans)(18+) - Page 2 EmptyMer 24 Avr 2019, 19:56

img_rp
Le Sans de la vie
Ft sans
Thème Ruby


Ruby - Autre

Malgré toutes ces petites explications, je n'ai toujours pas l'impression d'avoir compris en quoi consiste réellement son plan. Certes il m'explique ce que je devrais pouvoir faire pour perturber, agacer ou même fatiguer Ozuki tout au long de la semaine, mais que compte-t-il faire de son côté au juste ? Et puis bon, je suis chef de guerre à la base, pas une diversion, je n'ai jamais fait ça aussi longtemps et encore moins en réfléchissant à autant de petits détails.

En revanche, si le but premier de tout ça est de garder Ozuki éloigné de ses amis et collaborateurs, je pense que la solution est toute trouvée. Etant donné qu'il a dit qu'il ne voulait pas me partager, et qu'en plus il ressentait des choses pour moi, je devrais jouer sur ça. Lui laisser croire que c'est également mon cas, que je l'aime et que je veux passer tout mon temps avec lui, pourquoi pas le rendre jaloux même.

Je trouve en revanche assez étrange et surprenant que Sans et moi ne devions pas nous revoir avant la fin du concours. Même s'il dit qu'il ne sera jamais loin pour me donner un coup de main, j'espère que tout va bien se passer, et qu'aucun imprévu ne viendra chambouler tout ça. De toute façon je compte bien commencer dès ce soir, dès le retour d'Ozuki.

Une fois ma proie allongée sur le lit, je m'occupe de l'embrasser goulument et de lui faire comprendre ce dont j'avais envie. Et oui, une nouvelle partie de jambes en l'air pour l'épuiser et le faire se réveiller plus tard demain matin. Encore une fois c'est le pied total, il est vraiment doué pour un humain, ça je dois le reconnaître. Mais cela ne veut en aucun cas dire que je m'attache à lui, il n'arrive pas à la cheville de Saga de ce côté-là, mais ça ne m'empêche pas d'être déchaînée au lit.

Après ça, s'il ne se réveille pas plus tard qu'il ne l'a prévu, alors je ne m'appelle pas Ruby. Oh bon sang mais j'y pense, pourquoi je n'ai pas demandé a Sans s'il lui restait de ce qu'il a utilisé pour l'endormir ? Ça aurait pu m'être utile. Mais bon, je ne manque pas de me blottir toute la nuit à Ozuki, avec un peu de chance, ma température élevée aura un effet sur lui, il aura peut-être pris un coup de chaud avant son réveil.

Et puis, si jamais sentir la peau d'une femme comme moi, nue qui plus est, peut lui donner des envies au réveil, ce sera du temps de plus de gagné. Mais une fois Ozuki profondément endormi, j'en profite pour déplacer tout ce que je peux dans la pièce, tout ce qui ne risque pas de le réveiller en tout cas. Un vase, un vêtement, une chaise, tout ce qui est suffisamment petit pour être déplacé sans bruit est changé de place. Comme ça, au réveil il aura l'impression d'être dans une autre pièce, mais qui reste tout de même familière.

Une fois toute l'opération faite sans un bruit, et surtout sans réveiller Ozuki, je reviens me coucher dans le lit en me collant à lui, toujours dans l'optique qu'il se sente légèrement mal demain matin. Enfin je l'espère, je n'ai encore jamais tenté ce genre de chose sur un humain, j'ignore les effets qu'une température élevée peu avoir sur eux à la longue. Enfin, je verrai bien ça à son réveil.


Fin du jour 1/8

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 55
Yens : 405
Date d'inscription : 28/02/2019
Localisation : V'Os de ville

Progression
Niveau: 3
Nombre de topic terminé: 1
Exp:
Le Sans de la vie (PV Sans)(18+) - Page 2 Left_bar_bleue5/6Le Sans de la vie (PV Sans)(18+) - Page 2 Empty_bar_bleue  (5/6)
Sans
Sans ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Le Sans de la vie (PV Sans)(18+)   Le Sans de la vie (PV Sans)(18+) - Page 2 EmptySam 27 Avr 2019, 02:42





I love you Le Sans (c'est moi) de la vie


feat.Ruby







Ruby est... Volontairement mise à l'écart du plan de Sans. Mais ce n'est pas parce qu'il n'a pas confiance en elle ou quoique ce soit d'autre, c'est juste pour être sur de le réussir de son coté. Pour le fait qu'ils ne se verraient pas avant la fin du concours, oui, elle n'avait pas encore de réponse la dessus, mais c'était quelque chose qui jouerait pour sur dans le plan du squelette. Oh, il lui laissait pas mal de cartes en main pour se débrouiller et un peu pourrir les matinées d'Ozuki. Le pauvre homme, rentré déjà le soir, subissait sans détour les magouilles et c'était pour le mieux. La soirée passa ainsi et le second jour se levait déjà.

Au boulot, les forgerons forgeaient, l'armure de la belle avançait, mais chacun avait un truc potable à présenter. Bien que d'une certaine façon, la jeune femme s'était déjà assuré la victoire. Ce pouvait ne pas être très bien vu par d'autres d'ailleurs. C'était un peu de la triche après tout, non ? Mais comme ce n'était pas bien grave, c'était surement pas Sans qui dirait quoique ce soit contre, puis au contraire, il allait dans le sens de son ami pour le coup. Mais hey, cette narration est bien trop classique et serieuse. * Grave, aller aboule la suite !*  Ouais ouais. Attends, tu te réponds dans ta narration en dialogue alors que tu es aussi le narrateur ! Rhaaa !

Bref, arrivant à une porte au beau matin, Sans toqua ;



Toc toc ! Hehehe, ça me rappelle de bons souvenirs.



- Hmoui qui est là ?



... Sticot. L'asticot !


- Plait t'il ?

Boarf, elle avait pas compris sa blague, dommage, elle était sensas' pourtant. Tout le monde ne pouvait pas être aussi parfait que Toriel ou bien tous ses amis.



Oui, je viens pour remplacer quelqu'un.


- Quelqu'un ? Mais il ne manque personne, comment avez vous eu notre adresse d'ailleurs jeune hom.. Jeune garçon ?



Ah, mais je ne suis ni jeune, ni un homme. Je suis un squelette et élu de Minshu. Vous connaissez ?



Il montra un peu le haut de son sceau, montrant également qu'il était bien un squelette par la même occasion... La femme qui avait ouvert la porte fit presque un malaise avant de se ressaisir un peu. Il fit mine de faire un peu d'air avec ses mains, mais ne brassait pas grand chose pour la soulager.



Ah, je pensais par que vous tomberiez dans les pommes pour ça.


- Heu, hum, non... Non ça va.. Désolé. Je ne pensais pas voir un élu venir à nous et j'ignore encore la raison. Vous voulez remplacer quelqu'un, mais il n'y aucun remplacement à faire.



Ah, vous n'êtes pas encore au courant ? Je vois, et bien je crois savoir que votre jury se compose de gens honnêtes et vertueux n'est ce pas. Il se pourrait que je sache que l'un de vos juges triche, avouez que ça ferait tâche pour le festival non ? Surtout que j'ai plein de preuves, je suis un élu après tout, j'ai d'immenses pouvoirs.



Ce qui était faux, du moins, faux dans ce cadre là, mais ça, elle n'avait pas à le savoir. Et oui en effet, Sans avait obtenu l'adresse ou se donnait rendez vous le jury du concours, pour postuler pour un remplacement au départ, mais qui n'était finalement qu'un pretexte. Il disait être au courant de tricherie, allait t'il balancer Ruby et Ozuki, au risque de compromettre son gain ?

-De.. De quoi ? C'est du chantage ! Une menace ! Même si vous êtes un élu, même si ce que vous prétendez est vrai, je ne peux pas vous prendre dans le jury, je...



Mince alors, je suppose qu'il me reste plus qu'à annoncer qui va gagner à l'avance aux autres forgerons.



-Ts.. A attendez..  Vous voulez de l'argent ? Un pourcentage sur les gains ? Ce concours rapporte gros à la ville, on ne peut pas se permettre de gâcher ça, c'est une manne formidable et..



Bah oui, je le sais bien ma petite dame heheheh. Moi, j'ai une proposition à vous faire, mais on pourrait en parler en privé ? Avec les autres juges, ceux qui ne sont pas concernés par mon accusation bien sur, heheheh.



Elle avait une mine un peu dépité, mais elle avait un élu en face, un élu avec des arguments, des preuves et malin qui puis est. Nul autre choix que de le faire entrer et discuter, longtemps, très longtemps, toute la journée. Ozuki arriva quand il était déjà parti depuis quelques minutes, en retard, fatigué, cernes aux yeux et ayant même choppé un coup de chaud ! Le début des galères pour lui, le début du bon temps pour Sans.

- - - - -

- Fin du jour 2/8


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 92
Yens : 667
Date d'inscription : 28/01/2019

Progression
Niveau: 9
Nombre de topic terminé: 2
Exp:
Le Sans de la vie (PV Sans)(18+) - Page 2 Left_bar_bleue0/6Le Sans de la vie (PV Sans)(18+) - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/6)
Ruby
Ruby ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Le Sans de la vie (PV Sans)(18+)   Le Sans de la vie (PV Sans)(18+) - Page 2 EmptySam 27 Avr 2019, 18:24

img_rp
Le Sans de la vie
Ft sans
Thème Ruby


Ruby - Autre

Pfiou, et ben dit donc, je n'y suis vraiment pas allée de main morte hier soir, enfin cette nuit plutôt, je crois bien qu'avec tous ces rodéos que l'on a fait il n'a pas eu le droit a plus de trois ou quatre heures de sommeil, aller, cinq maximum. Mais bon, non seulement j'ai pris mon pied toute la nuit, mais en plus de ça mes petites magouilles ont portées leurs fruits.

A peine Ozuki était-il réveillé par le chant du coq que j'ai pu découvrir sa mine de déterré, avec ces cernes, et surtout ce coup de chaud que j'ai réussi à lui refiler. Autant dire qu'avec ça, mais aussi toutes ses petites affaires qu'il met plus de cinq minutes à retrouver dans tous les coins…fatigué, irrité, la journée s'annonce bien. Je lui fais tout de même perdre encore quelques secondes en lui demandant de m'embrasser avant de partir, ce qu'il ne peut pas me refuser étant donné la déclaration qu'il m'a faite la veille.

Je vais pouvoir m'attaquer a de plus gros changements durant la journée, mais avant ça, j'ai le plaisir de recevoir une lettre de la part de Saga. Rien que d'ouvrir cette lettre dessine un sourire radieux sur mon visage, mais c'est bien la lecture de son contenu qui se charge de le graver pour une durée indéterminée.

C'est clairement mon petit rayon de soleil du jour, mais je vais devoir être patiente pour lui répondre, car je vais avoir du travail cette semaine. Je lui répondrais donc sans doute après notre départ de la ville. Bref, reprenons là où j'en étais…ah oui, mes petits changements pour troubler Ozuki. Pour commencer, je m'assure que la chambre d'en face soit libre pour ma petite idée diabolique.

Car oui, si changer ses affaires de place a pu l'agacer ce matin, qu'en serait-il si c'était carrément sa chambre qui changeait de place ? Oui oui, je vais carrément transférer toutes ses affaires dans la chambre d'en face, et sans prévenir personne évidemment, pour ne pas que cela me retombe dessus.

Cette opération me prend une grosse partie de la journée, car il faut sans cesse faire attention à ce que personne ne me voit faire pour que ça marche. Heureusement que le propriétaire des lieux ne m'a pas vu échanger les clés des chambres au début d'ailleurs, sinon j'aurais été dans de beaux draps.

Avec tout ça je suis tout excitée intérieurement lorsque j'entend qu'Ozuki est de retour. Evidemment il se trompe de porte, enfin, c'est ce que je lui fais croire en ouvrant la porte de notre "nouvelle" chambre. Je joue celle qui ne comprend pas son énervement, qui lui dit simplement que la chambre où je suis a toujours été celle où il était avant mon arrivée.

Evidemment il demande confirmation auprès de quelques personnes, mais comme ce ne sont que des clients de passage, ils ne peuvent lui donner de réponse claire. Pour eux bah, s'il est dans une chambre, c'est que ça a toujours été celle qu'il occupait. Je crois que si je continu sur ma lancée, je vais lui faire perdre la tête. Du coup je devrais faire quelque chose de plus doux demain.

Je fermerais simplement la porte a clé et la ferait glisser sous la porte pour l'envoyer dans la chambre d'en face. Ça devrait l'occuper un moment, mais pour l'instant, je m'occupe de jouer la femme prenant soin de son homme, le faisant se coucher pour récupérer son sommeil en blottissant sa tête contre ma poitrine en luis caressant le crâne…car on ne peut pas dire qu'il lui reste énormément de cheveux.


Fin du jour 2/8

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 55
Yens : 405
Date d'inscription : 28/02/2019
Localisation : V'Os de ville

Progression
Niveau: 3
Nombre de topic terminé: 1
Exp:
Le Sans de la vie (PV Sans)(18+) - Page 2 Left_bar_bleue5/6Le Sans de la vie (PV Sans)(18+) - Page 2 Empty_bar_bleue  (5/6)
Sans
Sans ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Le Sans de la vie (PV Sans)(18+)   Le Sans de la vie (PV Sans)(18+) - Page 2 EmptyJeu 02 Mai 2019, 03:44





I love you Le Sans (c'est moi) de la vie


feat.Ruby







Le niveau de fourberie, de roublardise et de chiantise de Ruby est au rendez vous, pour assurer en tout cas un vrai casse tête à Ozuki. Le changement de pièce c'est peut être la pépite de chocolat sur le crumble aux cerises et oui, cette phrase n'a aucun sens. Quoiqu'il en soit, pendant que la belle s'échine (badam tsum) à la tâche pour aider notre petit squelette, ce dernier aussi continu son fameux plan.

Ozuki à beau avoir du pouvoir, vouloir du pouvoir, imposer son autorité aux autres juges, hommes et femmes du village, il n'en demeure pas moins un travailleur. Ses retards envers ses collaborateurs, mais aussi amis, commencent à agacer. Il vient et somnole, il vient en retard, il vient fatigué, il vient enervé, il vient malade, mais il continu de venir en tout cas. C'est ce que peut en tout cas observer Sans, qui a prit certains devant auprès de la communauté qui jugera le concours dans quelques jours.

Il est dans son interêt de faire non seulement gagner Ruby, mais que Ozuki ne l'embête plus après. S'il se permet de jouer le casanova, c'est en grande partie à cause de son statut. Sans veut donc le faire tomber de son piedestal, la chute rude du coq dans la boue. Ok, ce n'est peut être pas très sympa, mais c'est bien plus vertueux que l'éliminer, ou encore un tas d'autres méthodes peu orthodoxes qui ne lui ressemblerait pas.

De plus, c'est au final assez amusant de le voir venir avec ses coups de chauds, de froids, son attitude versatile qui finit par lui faire mettre à dos bon nombre de ses "amis". Déjà que certains étaient naturellement exaspéré par son arrogance, surtout aux jeux... Ah oui, d'ailleurs, les jeux, parlons en !

Ozuki, le soir, avant de rentrer voir Ruby, à toujours un passage de "détente" obligatoire par la salle de jeu. Normalement, assez doué, concentré et pas mal chanceux, il arrive à gagner 7 fois sur 8 contre ses opposants (ou potes de comptoir) mais depuis hier, les choses ont clairement changées. La donne ne va plus dans son sens, sa concentration baisse, ses reflexes sont moins affûtés et surtout, il s'enerve plus facilement encore. Le ration étant descendu à 4 sur 8. C'est grâce à Ruby tout ça, mais Sans y met aussi son grain de sel. Car il faut bien bosser un peu en attendant et devinez donc qui tiens les cartes à distribuer ?

Le Sans de la vie (PV Sans)(18+) - Page 2 1554082262-3a6573bb4a4b5977b9d029232fe4b82b
Ozuki: Toi ? T'es pas le frangin de Ruby, tu portes encore ce costume, même le soir ? Humphf, t'es bizarre, bon aller file au lit le mioche et laisse les adultes jouer, déjà que j'ai mal au crâne...




Ah oui, je vous reconnais. Mais je ne suis ni le frangin de Ruby, ni un mioche, je suis un squelette, je m'appelle Sans et c'est moi qui vais gérer les cartes pour ce soir.


Ozuki: Hein, quoi ? Un squequoi ? Gérer quoi ? Tu connais même pas le margoulino ! Aller passe moi les cartes et...




Hep, pas si vite ! Je suis payé et c'est un job pas trop épuisant. Je connais les règles heheheh, voyons voir si ma distribution vous iras !



Pendant qu'une assemblée d'hommes et d'exclusivement d'hommes, se regardent l'air à la fois perplexes, mais finalement en accord avec le discours du squelette, Ozuki commence déjà à montrer des signes d'agacement. Son visage se crispe, ses sourcils se fronces et tout ceci, et bien c'est bon pour la suite. Malheureusement, Sans n'a pas menti, il connait la distribution des cartes, les rôles, les trois cartes faces cachées et la carte de défense légèrement en retrait, ainsi que la mise... Les règles n'ont donc aucun secret pour lui. Ozuki est forcé de le constater, tout comme les autres et le jeu... peut enfin commencer

Ozuki: Hmphf.. Relance de six.

Taro : Je suis

Jin : Je suis

Mako : J'avance ma carte de défense, sans mise



Les cartes ont parlés, la défense sans mise est sacrifié pour le tour suivant, qui veut tenter une margoulette ?


Ozuki: Hmm, je paie dix de plus et je sacrifie une carte face cachée pour me protéger.

Taro :Je tente la margoulette !

Jin : Je passe

Mako :hmm..



Ozuki sacrifie une carte de roi.. Aie pas de chance, la margoulette de Taro est As et casse le roi, Jin, Ozuki vous perdez le double de vos mises, Mako ne perd rien grâce à la défense, mais ne gagne rien non plus. Taro empoche ce tour. Faites vos jeux !



Ozuki: Quoi ?! N'importe quoi ! Je.. J'ai le roi, l'as, que...

Taro : Héhéh, c'est les règles Ozu' ! Je t'ai MAR GOU L..

Mais avant que Taro ne finisse sa phrase, une beigne en plein visage de la part de Kigun le stoppa dans son dialogue, renversant le type en arrière, le nez fracassé. Cela n'avait donc pas mis longtemps. Ozuki quitta la table enervé, en jetant ses cartes en l'air. Ce spectacle avait été assisté par bon nombre d'individus qui participaient au concours. Des forgerons, des juges, des proches et des ennemis aussi.



Je ne peux pas accepter ça a ma table, c'est un forfait d'Ozuki. La partie continue. C'était vraiment très inhOSspitalier comme coup heheheh !


Blagua un peu le squelette, tandis que la partie continua sans problème. Mais les rumeurs, les papotages allaient déjà foison. On parlait du comportement de Kigun un peu partout. On le traitait de mauvais joueur, mauvais perdant. Taro était un de ses amis de "table" assez proche, mais pour lui, ce coup était la goutte de trop. Heureusement que la soirée fut plus "détendue" grâce aux blagues de Sans, qui finit même par réussir à payer une tournée à la fin.

Ozuki lui, rentra à l'auberge en se trompant encore une fois de chambre, il frappa dans le mur et se fractura un doigt dans la foulée, c'était le ponpon comme on dit. Ce soit là, il n'avait pas le moral, pas l'envie de faire l'amour, il avait envie de tuer quelqu'un, mais qui ? Il rentra et resta debout, l'air un peu vide... Mais son sort de cette fin de journée n'était plus dans les mains du squelette farceur.



"J'espère que tu t'en sors bien Ruby, plus que quelques jours."



- - - - -

- Fin du jour 3/8


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 92
Yens : 667
Date d'inscription : 28/01/2019

Progression
Niveau: 9
Nombre de topic terminé: 2
Exp:
Le Sans de la vie (PV Sans)(18+) - Page 2 Left_bar_bleue0/6Le Sans de la vie (PV Sans)(18+) - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/6)
Ruby
Ruby ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Le Sans de la vie (PV Sans)(18+)   Le Sans de la vie (PV Sans)(18+) - Page 2 EmptyVen 03 Mai 2019, 22:29

img_rp
Le Sans de la vie
Ft sans
Thème Ruby


Ruby - Autre

Wow, j'ignore ce qu'il a pu faire de sa journée, mais de là à frapper le mur de colère, il a dû passer une journée horrible pour ses nerfs. Sauf qu'en prime, il a l'air de s'être bien fait mal en tout cas, ce qu'un examen rapide permet de confirmer une fois calmé, ce qui n'a pas été simple. Il s'est tout de même cassé un doigt, les humains peuvent être si fragiles parfois, mais au moins ça peut être un bon point de départ pour demain.

Même s'il est encore ronchon, je m'occupe de lui bander la main pour qu'il ait moins mal cette nuit, et j'en profite pour lui imposer un passage par la case médecin demain matin. Même s'il a sa fierté et qu'il ne veut pas, sans doute pour conserver son ego ou son image de "mâle" intacte, je lui fais comprendre qu'il n'a pas tellement le choix.

Déjà parce que c'est une fracture, et ce n'est pas rien, en plus ça peut vite s'aggraver si on ne fait rien. Mais aussi parce que comme ça on pourra en profiter pour passer une journée détente rien que nous deux pour lui faire oublier sa journée qui l'a visiblement bien énervé. Lui laisser penser que je m'inquiète pour lui en somme, même si en vrai, la seule chose que j'aime chez lui c'est son talent au lit. Une fois sa main bandée pour maintenir ses doigts en place, il est temps pour nous de dormir, alors un petit baiser, et hop au lit.

Au moins comme ça la nuit lui est bénéfique, car même si l'état de son doigt ne s'est pas arrangé, il est déjà plus calme et détendu au réveil. Je lui apporte même le petit déjeuner au lit pour qu'il puisse penser que cette journée commence sous les meilleurs hospices. Seulement il ignore ce que j'ai prévu pour lui, j'ai bien cogité toute la nuit pour lui offrir de nouvelles montagnes émotionnelles.

Hier était placé sous le signe de la colère, aujourd'hui sera sous celui du bien-être, enfin, jusqu'à ce soir mais chut…je ne vais pas tout raconter maintenant, ça n'aurait plus d'intérêt et gâcherait toute surprise. Comme je lui ait dit hier soir, ce matin c'est direction le médecin, et sans discuter car la santé c'est la vie…je crois que je n'avais jamais inventé de dicton aussi bidon, mais bon, si ça peut m'aider à l'emmener se faire soigner…Comprenez par-là : L'occuper une partie de la matinée.

Ainsi, puisque je ne connais pas encore assez les différentes adresses de cette ville, c'est lui qui nous conduit chez un médecin compétent pour prendre soin de sa main. Parce que bon, mon petit bandage a maintenu le doigt en place cette nuit, mais ce n'est clairement pas une solution sur le long terme, surtout pour une guérison optimale.

Au final il s'en tire avec une attelle à garder pendant trois à quatre semaines, autant dire qu'il tire une sacrée tête en apprenant ça. Mais maintenant que nous sommes passés par la case médecin, je lui impose tout un programme pour la journée, vu que de toute façon il lui a été conseillé de ne pas bouger les doigts de sa main durant sa guérison.

Le programme fut on ne peut plus simple, déjeuner à deux dans une auberge huppée de la ville, comme ça je mange gratis et très bien. Puis tout un après-midi de détente à nous balader dans les rues, admirer le paysage, humer les alléchantes odeurs des pâtissiers. Ozuki m'offre d'ailleurs une belle petite tarte au citron, en même temps, durant nos discussions il a appris que c'était tout simplement mon dessert préféré. Il n'a cependant pas oublié de s'acheter également une petite gourmandise pour que nous puissions les déguster durant notre longue balade.

En nous voyants, les gens doivent sans doute se dire à quel point nous faisons un joli couple…sauf que s'ils savaient ce qui se passe en coulisse, ils ne diraient pas cela, ils inciteraient plutôt Ozuki a fuir. Oh, non pas que je sois particulièrement malfaisante, je suis simplement, disons…complice d'un plan dont je ne sais étonnamment rien ou presque. Il faut dire que Sans n'a rien voulu me dire de plus que : "Occupe-le le plus possible".

Enfin bref, le déjeuner, la longue balade, j'ai même été tentée de faire les boutiques de vêtements pour voir si Ozuki était prêt à m'offrir une montagne de vêtements plus fous les uns que les autres. Mais finalement nous avons passés un peu de temps à l'extérieur de la ville pour se poser dans l'herbe et admirer la vue. En tout cas moi j'admirais le paysage, Ozuki lui…et bien inutile de faire un dessin, il se délectait une fois encore de mes formes.

Il ne pu s'empêcher de m'embrasser quelques fois, mais le soleil ayant entamé sa chute vers l'horizon, il fallait bien rentrer à l'auberge, ou la taverne je ne sais plus à force. Il me semblait que c'était les auberges qui permettaient de dormir sur place, mais ce monde est sans doute différent du miens sur bien des points, alors je ne cherche pas plus loin.

Mais avant ça, je lui propose de me faire découvrir ce jeu de cartes auquel il jouait l'autre jour. Evidemment il me raconte qu'hier il était loin d'avoir été chanceux au jeu, mais je lui réponds que ça, c'était parce que je n'étais pas là. Prétendant que cela n'avait rien à voir, je lui propose tout de même de faire au moins une tentative, que je lui porterais peut-être chance. Et évidemment, il ne peut résister à mes yeux de biche, et accepte donc d'aller jour aux cartes en ma compagnie.

Le piège se referme donc sur la proie, et oui, tout ceci ne vise qu'un seul but, mais je vais laisser planer encore un peu le suspense. Tout commence pour le mieux, il y a du monde à la table, principalement des amis d'Ozuki, pile ce dont j'avais besoin. Pour que tout se passe comme je l'ai prévu, je m'assoie sur ses genoux, prétendant qu'ainsi, je pourrais m'occuper de tenir ses cartes pendant qu'il m'expliquera les règles dans le creux de l'oreille.

Quelques mains passent, dans tous les sens du terme, puis qu'avec mon charme, l'ami d'Ozuki situé juste à notre gauche ne peut se retenir de glisser quelques mains baladeuses quand mon joueur est occupé à réfléchir à sa stratégie ou à m'expliquer les règles. J'use alors de mes talents de comédienne pour réagir juste assez à ces attouchements pour qu'Ozuki se demande ce qui me gêne, mais je réponds juste que je suis mal assise. De quoi déclencher une petite phrase prévisible pour ce genre d'homme, comme quoi j'aurais effectivement du mal à m'asseoir une fois qu'il se sera occupé de moi dans sa chambre, enfin, notre chambre. Ça y est, je pense que c'est le bon moment, j'attend encore une ou deux mains baladeuses avant de discrètement prévenir Ozuki pour qu'il prenne son ami la main dans le sac, ou plutôt sur ma cuisse en l'occurrence.

Il n'en fallait pas plus pour que le ton monte, c'est qu'il est très possessif celui-là, en plus d'avoir une bonne droite pour frapper violemment son "ami". Je joue alors la pauvre femme qui supplie son cher amant de ne pas se battre, surtout avec sa main bandée. Heureusement d'ailleurs qu'il n'a pas frappé avec celle-ci sinon j'aurais été bonne pour le renvoyer chez le médecin demain.

Avec ça, il doit sans doute être en train de se dire qu'il ne peut même plus faire confiance a ses amis, je deviens donc la seule en qui il puisse avoir confiance. Il faut dire qu'il est si proche de moi, comment pourrait-il en être autrement ? J'aurais peut-être la chance qu'il se confie sur certaines choses compromettantes que je pourrais utiliser contre lui si besoin. Nous ne nous sommes donc pas attardés plus que ça dans cette taverne, et nous sommes simplement rentrés à notre chambre, où j'incite Ozuki à tenir sa promesse.

Quelle promesse ? Et bien celle de me prendre jusqu'à ce que je ne puisse plus m'asseoir. Je sais qu'avec ma capacité à encaisser les coups il n'y arrivera pas, c'est pourquoi à chaque fois qu'il termine et me demande si j'en ait eu assez, je lui réponds que non. Et oui j'utilise à nouveau la stratégie des parties de jambes en l'air toute la nuit pour l'épuiser…et aussi pour prendre mon pied au passage mais bon, lions l'utile à l'agréable comme on dit. Car oui, c'est sans doute utile pour qu'il passe une mauvaise journée demain. J'ignore pourquoi, mais je sens que pour ça je peux compter sur Sans. Une sorte de pré-sentiment si je puis dire.


Fin du jour 3/8

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 55
Yens : 405
Date d'inscription : 28/02/2019
Localisation : V'Os de ville

Progression
Niveau: 3
Nombre de topic terminé: 1
Exp:
Le Sans de la vie (PV Sans)(18+) - Page 2 Left_bar_bleue5/6Le Sans de la vie (PV Sans)(18+) - Page 2 Empty_bar_bleue  (5/6)
Sans
Sans ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Le Sans de la vie (PV Sans)(18+)   Le Sans de la vie (PV Sans)(18+) - Page 2 EmptyMar 07 Mai 2019, 03:55





I love you Le Sans (c'est moi) de la vie


feat.Ruby







Cette journée signe la moitié du délais du concours, et c'est donc ce jour ci, que Sans à décidé d'entâmer une autre partie de son plan. Du moins, ce sera un grand avancement pour débarrasser le lien qui lie Ozuki à Ruby. Oui parce qu'avec l'idée de base, le petit squelette ne cherchait qu'a assurer la victoire de Ruby, mais aussi donner une leçon poignante à cet homme. Ce n'était pas un type bien, très clairement et même si la jeune femme l'avait choisi, et d'une certaine façon appréciait cela, lui non.

Aussi, afin de parfaire le job qu'il heu, attendez c'est pas un job, mais comprenez plutôt la tâche qui lui incombait et bien Sans rédigea une sorte de lettre en deux exemplaires, qui prenait en fait la forme d'un dialogue. Mais à quoi ceci allait bien servir ? En plus de satisfaire son plan initial, il était comme dit précédemment, l'une des pierres triangulaire du détachement d'Ozuki vis à vis de Ruby et ce, de manière progressive, par le doute.

Pour ce faire, il n'y avait pas besoin de beaucoup d'ingrédients. Tout d'abord, prendre deux personnes qui avait un minimum d'intelligence et de savoir faire, des compétences minimale dans un rôle théâtral, enfin, ne pas trop surjouer quoi et bien sur, un besoin d'argent motivant, qui les encourageraient à bien faire. Alors Sans attendit ce fameux jour, comptant bien sur sur sa comparse pour lui permettre de chercher en ville des gens. Il ne risquait pas de croiser Ozuki et ça tombait bien, il fit passer sa recherche par son bon teneur de stand et aussi quelques types en salle de jeu, c'était alors rapidement qu'il fit passer plusieurs entretien, par dizaine, à des gens.

C'est ainsi qu'il enchaina des "Vous savez lire ?" ou des "Suivant !" et tout un tas de choses, jusqu'à dégoter les bons. Deux jeunes hommes, en besoin d'argent, sachant bien parler et ayant compris qu'il y'avait une roublardise marrante à se faire, là ou d'autre n'avait pas pigés grand chose ! Cet état de fait, démontre leurs intellect !



Vous deux vous ferez l'affaire. Voici un texte à apprendre et à répéter sur une place publique, pendant que vous prendrez un verre. Mais pas n'importe quand.



- Hmm et c'est pour faire une sorte de blague c'est ça ?
- AH, ouais, j'ai cerné, alors, moi je suis le texte 2 ?



Oh, vous pouvez prendre celui que vous voulez. Tant que vous arrivez à retenir le tout, il faudrait l'apprendre par coeur aujourd'hui et le réciter d'ici demain.


Les deux hommes se concertèrent pour savoir qui prenait quel rôle, puis commencèrent à lire dans leurs têtes. Les dialogues et le contexte n'était pas si long, le tout pas très compliqué, il fallait juste pas se tromper sur les termes ou merder le moment venu évidemment.

- Mmmh mmh féeguigne ?  
- Nan nan, fée guigne ! Qui t'apporte malchance !
- Ahah ouais d'accord je vois ! Ok...  

Sans affichait un sourire satisfait ! Bon en même temps, il affichait tout le temps un sourire, alors c'était dur de dire s'il n'était pas satisfait quoi.



Oui, gros OS modo, heheheh il faudra que vous fassiez croire à ceux qui seront là, qui écouterons, qu'une fée guigne, une créature ou peu importe le nom, porte la poisse à qui reste avec.



- Ca ressemble vachement à une mauvaise farce, moi j'en suis !  
- Pareil, puis c'payé ! Mais heu, vous êtes vraiment un élu ?



He, bien sur !



Et ainsi, les deux jeunes répétèrent leurs textes. S'asseyant l'un face à l'autre, pendant plusieurs heures. Au moins, ils étaient motivés et ça faisait plaisir à voir. Sans resta avec eux pour s'assurer qu'ils soient prêts.



Ok, une dernière fois.



- Salut mec, hey t'as entendu la rumeur dernièrement ?  
- Oi, nan, quelle rumeur ?

- Eh ben, l'un des types de la mine à l'ouest est tombé sur une créature la dernière fois.  
- Merde, une goule, autre chose ? Il va bien ?

- Ouais, mais écoute la suite. Cette créature l'a approché en prenant l'apparence d'une femme superbe, la peau halé, somptueuse et douce et l'a rapidement charmé.  
- Wow, il a de la chance alors.

- Pas du tout, c'est là que tu te trompe. Ces créatures sont des sortes de fées guigne, qui porte la guigne quoi ! La malchance. Depuis qu'elle est arrivée dans sa vie, peu à peu il a commencé à être malchanceux.  
- Malchanceux comment ?!

- Et bien ça commençait doucement, des changements bizarres, du stress, de l'enervement pour rien. Puis il perdait aux jeux, son salaire a été bloqué, la mine s'est écroulée. C'est devenu de pire en pire, chaque jours qui passaient.  
- Et.. Et ensuite ?!

- Il s'est blessé, au début juste le pied, puis la main, le bras, sa santé prenait un coup, il a perdu du poids, des cheveux, maintenant il bosse plus, il a perdu ses amis, sa famille, personne lui parle et on raconte même qu'il va crever.
- Et la femme, enfin, la fée dans tout ça ?

- Elle lui a tout prit et a disparue, pouf, comme par magie. Mais on dit qu'elle est attirée par certains hommes, et ça commence toujours pareil. Elle fait mine d'etre de passage, de ne pas vouloir être dérangée et la PAF du jour au lendemain t'es dans son lit, et ta malchance commence !
- Merde mec, merci d'me prévenir... J'aimerais pas la croiser finalement. Mais y'a pas un moyen de s'en défaire, éviter ça ?


- Ouep y'en a, faut briser le lien et ne plus lui parler, l'oublier et la, ta chance reviendra avec le temps.  
-  Sacrée histoire, j'en ai des frissons. Bon, ça te dit qu'on aille ailleurs que cette ville ?!



Parfait ! Vous connaissez tout par coeur et ça ne vous a pris que quatre heures. Continuez de révisez jusqu'à demain, rendez vous au bar à onze heure.



Sans était satisfait, il laissa une moitié de la bourse et l'autre serait donnée le lendemain. Cela ne fit qu'emplir de joie les deux jeunes hommes, qui continuèrent donc à bosser sur le fameux texte. Ils avaient un peu improvisés certaines lignes, mais le contexte de base était suivi à la lettre. Maintenant il ne restait qu'un point à faire, prévenir Ruby pour qu'elle aille ou fasse en sorte qu'Ozuki aille à l'endroit précis à cette heure précise.

Pour ça, le jeune squelette attendit simplement la soirée et retourne en direction de l'auberge ou crèche Ruby et Ozuki actuellement. Seulement, il lui a promis de ne se voir qu'au huitieme jour et croiser Ozuki serait également trop suspect pour sa part. Il n'est pas très difficile cependant de savoir ou Ruby se trouve et à quel moment, il suffit de suivre les cris de plaisir du soir. Etant monté par heu (quelque part) il se retrouve à l'intérieur de l'auberge et près de la porte ou Kigun et sa comparse semblent très... Collés serrés.



Eh bien, ils semblent bien occupés...



Sans décide simplement de patienter plusieurs sec.. Min... Heures que le tout se fasse, et par le tout, oui vous aurez pigez ! Une fois qu'il entend des ronflements de mâles dans la chambres, il glisse sous le pas de la porte une lettre très brève, indiquant "Fait en sorte qu'Ozuki aille au bar de la châtaigne demain vers onze heure." Bien sur, c'est peut être risqué ainsi, mais au moins, ce sera drôle, même si Ozuki découvrait la lettre, il irait voir de lui même pour trouver la raison. Son plan marcherait quoiqu'il en soit, puisqu'il était indetectable au final. Mais evidemment, il préférait de loin que Ruby la trouve et fasse en sorte que Kigun aille la bas demain, avec ou sans elle d'ailleurs !



Bon, une journée de moins à réfléchir heheheheh



Dit t'il en disparaissant, comme il avait l'habitude de le faire.

- - - - -

- Fin du jour 4/8
note pour spyro : tu peux les faire "dire" le texte le lendemain dans ton post et faire réagir ozuki à ce dernier si le coeur t'en dis


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 92
Yens : 667
Date d'inscription : 28/01/2019

Progression
Niveau: 9
Nombre de topic terminé: 2
Exp:
Le Sans de la vie (PV Sans)(18+) - Page 2 Left_bar_bleue0/6Le Sans de la vie (PV Sans)(18+) - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/6)
Ruby
Ruby ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Le Sans de la vie (PV Sans)(18+)   Le Sans de la vie (PV Sans)(18+) - Page 2 EmptyMar 07 Mai 2019, 20:21

img_rp
Le Sans de la vie
Ft sans
Thème Ruby


Ruby - Autre

Bizarrement, aujourd'hui était plutôt tranquille comparé aux premiers jours que j'ai infligé à Ozuki, faut croire que je me ramollie, ou bien que je n'ai plus assez d'idées pour me renouveler. Après tout, quand je ne m'amuse pas à le torturer psychologiquement les jours se ressemblent et en deviennent vite ennuyeux. Même nos parties de jambes en l'air deviennent redondantes, alors qu'il n'avait vraiment que ça pour lui. Et pourtant il faut vraiment y aller pour réussir à me dégoûter du sexe, c'est dire à quel point nous avons vite fait le tour.

Mais je lui laisse tout de même une chance de se rattraper ce soir, car la journée ayant été dénuée de rebondissement ou d'événements notables, je l'invite a réellement me surprendre, ou alors à réussir à m'épuiser, chose qu'il n'a pas vraiment réussi à faire jusqu'ici. Et le moins qu'on puisse dire c'est qu'il est motivé le bougre. Des heures, oui pendant littéralement des heures il s'épuise à la tâche dans l'espoir sans doute que je lui dise qu'il vaille le détour et que je lui annonce vouloir rester avec lui, et pourquoi pas devenir sa femme tant qu'il y est.

Mais non, au final il s'endort comme un mort, la bave aux lèvres avant d'avoir réussi sa "mission", ça en devient décevant. J'étais alors résignée à m'endormir, lorsque quelque chose fut glissé sous la porte. Est-ce que ce serait encore un admirateur secret ? Ou bien peut-être un mot des voisins pour nous supplier d'arrêter de copuler bruyamment. Non, rien de tout ça, au final je pense qu'il s'agit d'une note de Sans. Qui d'autre que lui pourrait me demander "Fait en sorte qu'Ozuki aille au bar de la châtaigne demain vers onze heure" ?

Bon, en d'autres circonstances ça pourrait être n'importe qui, mais ici cela me paraît évident que ça vient de ce petit squelette espiègle. Le souci c'est que j'ignore où est ce bar en question, à moins que ce soit le nom de celui où Ozuki passe ses soirées à jouer aux cartes…oui, peut-être bien. Je n'ai pas vraiment fait attention au nom de l'enseigne en y allant, cela dit, vu qu'Ozuki a l'air bien parti pour ronfler toute la nuit, je peux bien m'accorder une petite escapade nocturne pour aller vérifier. Et si jamais il s'aperçoit que je suis partie, je pourrais toujours prétexter avoir eu envie de prendre l'air, même si au passage ça peut faire germer des idées dans sa tête.

Il pourrait s'imaginer que je suis aller voir ses amis pour prendre du bon temps, ça le rendrait jaloux, je pourrais jouer sur cette corde en effet, enfin, pas tellement en fait. Car s'il leur demande des explications il pourrait comprendre que j'ai menti, donc non, on va éviter ça finalement. Mais du coup j'ai bien fait d'aller vérifier, car ce "bar de la châtaigne" n'est en fait pas celui que j'avais en tête. Il est certes dans la même rue, mais j'aurais été bien marron si j'avais conduit Ozuki au mauvais endroit. Au moins comme ça je saurais où aller, je n'ai plus qu'a rentrer à la chambre, et à me tenir prête pour demain.

C'est donc la fin du quatrième jour de notre opération, et logiquement le début du cinquième. Car oui, j'ai peut-être perdu quatre-vingt-quinze pourcents des souvenirs de ma vie d'humaine, mais je sais au moins compter jusqu'à six-cent-soixante-six, je ne suis donc pas complètement inculte. Enfin bref, comme hier, petite matinée tranquille entre nous, jusqu'à ce que je guide habilement notre proie dans la bonne rue, puis prétexte avoir envie de goûter aux alcools humains pour pouvoir entrer dans le bar que m'a indiqué Sans.

Ozuki ayant toujours son doigt cassé, je m'occupe d'aller chercher nos consommations au comptoir pour les apporter à notre table. Mais visiblement il a dû se passer quelque chose durant ce court laps de temps, car à mon retour à notre table, je vois qu'il a complètement changé d'expression faciale. C'est sans doute en rapport avec ces deux hommes que j'ai vaguement entendu discuter en revenant, je n'ai saisi que la fin de leurs échanges, je crois qu'ils parlaient de fée.

—Dis-moi, c'est quoi une fée ? Ça fait partie du folklore local ?...Et ben alors, qu'est-ce qui ne va pas ? On dirait que tu as vu un fantôme…Dis-je alors sur le ton de la plaisanterie, mais ça n'a pas l'air d'être efficace pour le dérider.

Sérieusement, qu'est-ce qui a bien pu lui donner cet air d'un coup ? On dirait qu'il a presque peur de moi, pourtant je n'ai rien fait de particulier, et il y a encore quelques heures nous nous amusions à prendre notre pied dans son lit. Non vraiment je ne vois pas ce qui a pu le changer d'un coup et à ce point. J'essaye bien de tenter des rapprochements de temps à autre, mais il a l'air de plus en plus distant, c'est vraiment étrange.

Mais ce n'est pas juste un état passager, cela dure encore deux jours, deux jours où il ne me tient plus la main, ne m'embrasse plus, refuse même de faire des galipettes le soir…je ne sais pas ce qui a pu se passer exactement, mais ça n'a pas dû lui plaire. Pour dire, la veille du jour final du concours, il me conseille même de retourner à la caravane pour éviter que les gens jasent demain. C'est vrai que ça peut être logique, mais après ces deux jours à me faire la tête j'avoue que ça me fait bizarre, comme s'il se méfiait. J'espère qu'il n'a pas compris ce que Sans et moi manigancions dans son dos.

Quoi qu'il en soit, je retourne effectivement à la caravane, mais avant je fait un petit crochet par la forge pour savoir où ça en est. Apparemment ils sont encore sur les dernières finitions, et veulent donc me faire la surprise de la découverte le jour J. Je ne suis pas certaine que ce soit judicieux, surtout s'il y a des ajustements de dernière minute à faire, mais soit, ce sont eux les professionnels. Je retourne donc cette fois a la caravane, qui sait, peut-être que je croiserais Sans sur la route, ou pas, on verra bien si son idée a marché demain de toute façon. Oh je sens que je vais passer une superbe nuit avec cette pression qui me retombe subitement dessus la veille de l'événement.


Fin des 8 jours


Note correcteur : Oui à la base on devait résumer les 8 jours, mais là j'avais clairement peur de tourner en rond et de faire 3 posts qui se ressemblent trop ou qui serait juste une redit des premiers jours. J'ai donc préféré abréger pour éviter de donner l'impression de gratter des xp pour rien.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 55
Yens : 405
Date d'inscription : 28/02/2019
Localisation : V'Os de ville

Progression
Niveau: 3
Nombre de topic terminé: 1
Exp:
Le Sans de la vie (PV Sans)(18+) - Page 2 Left_bar_bleue5/6Le Sans de la vie (PV Sans)(18+) - Page 2 Empty_bar_bleue  (5/6)
Sans
Sans ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Le Sans de la vie (PV Sans)(18+)   Le Sans de la vie (PV Sans)(18+) - Page 2 EmptyMer 29 Mai 2019, 21:09





I love you Le Sans (c'est moi) de la vie


feat.Ruby







Le grand jour est arrivé et les derniers jours ont étés moins gourmands en idées puisque le tout s'est mis en place bien avant, disons que la moitié aura été suffisant. Le discours appris par coeur par les deux comédiens à fini de garder la distance entre Ozuki et Ruby et faire grimper sa paranoïa. Il a perdu ses amis, s'est disputé avec eux ou des gens puissants et maintenant pense que sa conquête est une fée de mauvaise augure. Un tel homme ne s'accrochera pas, mais autant porter le coup de grâce. Le jour du concours est en effet arrivée et Ozuki est censé être un membre du jury, important qui puis est et craint.

Sa présence aurait été grave pour Ruby, surtout maintenant, voila pourquoi pendant le laps de temps ou il élabora le plan, le petit squelette s'était quand à lui rapproché des membres du jury pour obtenir la place manquante et en vous épargnant des détails longs et chiants, il y parvint. Il faut dire qu'il était difficile de resister au charme de ce petit sac d'os marrant ambulant, pas vrai ?

Les forgerons avaient bien bossés et chacun et chacun commencaient à présenter leurs constructions, inventions et modèles. Evidemment, Ozuki arriva pour "prendre" sa place de juge, mais se trouva face à un jury complet et pas vraiment ravi de le voir.

Ozuki: Qu'est ce que ça signifie ?! Toi !?? Fit t'il en pointant Sans

Le squelette haussa les épaules.



Non, nous ne vendons pas de toit ! désolé héhéhé



Ozuki: Tu as tout manigancé !

Membre du jury : Ozuki, Sans n'a rien fait du tout, il nous a au contraire soutenu et prouvé ton incompétence à ce rôle. Nous te craignions, nous avions peur de te faire face, mais regarde toi. Tu n'es plus venu aux réunions, tu as été imbus et hostile envers nous et tout le monde ces derniers jours, tu as changé ! Nous avons décidé que tu ne ferais pas... Non, que tu ne ferais PLUS parti du jury désormais. Sans te remplace temporairement, après son départ nous trouverons qu..

Ozuki: C'est pas vrai... C'EST PAS POSSIBLE ! C'est lui et cette, sorcière, cette fée guigne la ! Elle... Je... FAIT CHIER ! C'ETAIT VRAI ! BORDEL DE MERDE ! Je, je dois me débarrasser de la malédiction, je... Qu'est ce que je dois faire, je dois.. La tuer.



Ah, j'avais pas pensé à ça... Mince. Heuuu il existe un truc pour la malédiction. Il faut que la fée embrasse un autre homme. Si elle ne vous vois pas pendant trois jours au moins, elle passera à autre chose.



Ozuki: Toi petit diable, c'est aussi de TA faute ! Je vais revenir !


Sans ne pensais pas qu'Ozuki voudrait à ce point se venger, il devait prévenir Ruby, mais s'il le faisait, alors c'était prouvé que sa neutralité n'était pas présente. Avant tout, il allait faire passer le concours, faire gagner sa pote et ensuite, ils s'occuperaient tous les deux du cas de Kigun. De toute manière l'homme était parti furieux on ne sait ou (en vrai je sais ou ! mais bon chut !)



Eh bien, peut être devrions nous faire doubler la sécurité et commencer le concours au plus vite non ?


Membre du jury : En effet Sans, bien, commençons le concours immédiatement et faites doubler la garde !

Le service d'ordre mis les petits plats dans les grands et hop, voila que le jury passait devant les stands et les créations, afin de noter et bientôt désigner (enfin) le ou la vainqueur ! Encore quelques mètres et ils seraient devant le stand de Ruby, la fameuse armure complète, elle ne laisserait pas les juristes indifférents, tant un travail aussi colossale fait en si peu de temps méritait en soi un grand respect.



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 92
Yens : 667
Date d'inscription : 28/01/2019

Progression
Niveau: 9
Nombre de topic terminé: 2
Exp:
Le Sans de la vie (PV Sans)(18+) - Page 2 Left_bar_bleue0/6Le Sans de la vie (PV Sans)(18+) - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/6)
Ruby
Ruby ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Le Sans de la vie (PV Sans)(18+)   Le Sans de la vie (PV Sans)(18+) - Page 2 EmptyVen 31 Mai 2019, 02:07

img_rp
Le Sans de la vie
ft sans
Theme Ruby


Ruby - Autre


Bon, et bah étrangement ça doit bien faire au moins deux jours que je ne vois plus Ozuki, j'ignore toujours pourquoi d'ailleurs. Depuis son changement de comportement soudain l'autre jour, c'est comme s'il m'évitait. Je ne sais pas trop si c'est à cause d'un membre du jury qui aurait pu lui faire remarquer son favoritisme, ou bien simplement qu'il se serait lassé de moi.

Il ne manquait pourtant pas de vigueur durant nos soirées, il avait même sous-entendu qu'il avait des sentiments forts pour moi, donc tout cela est bien étrange. Ah mais j'en oubliait presque Sans, c'est peut-être son œuvre va savoir. D'ailleurs lui non plus je ne l'ai pas encore revu, j'espère que l'on pourra au moins se dire au revoir avant que la caravane ne parte.

Surtout que c'est aujourd'hui, le grand jour où je vais enfin découvrir cette armure finalisée. Je me suis justement levée tôt aujourd'hui pour rejoindre les forgerons, au cas où ils auraient besoin de moi pour les derniers ajustements. Heureusement, pour ce qui est du justaucorps tout est parfais, il épouse parfaitement mes formes et ne devrait donc pas me gêner lorsque je porterais l'armure complète.

Il y a en revanche une pièce qui a semble-t-il pris un léger retard ces derniers jours, l'épaulette gauche semble leur avoir donné du fil à retordre. Enfin, c'est plutôt la forge qui pose problème, elle a eu beaucoup de mal à conserver une température élevée hier, et tous les forgerons de la ville étant au travail, ça a été difficile de se procurer de quoi réparer ce problème. Mais heureusement, même si le temps commence à manquer, ils devraient parvenir à terminer cette pièce à temps…enfin je l'espère, car l'apprenti du forgeron local nous apprend que le jury commence sa tournée des candidats.

Je commence donc à enfiler le reste de l'armure que l'on me dévoile pièce par pièce, tandis que les principaux forgerons travaillent dans l'urgence pour terminer l'épaulette restante. C'est le rush final, la dernière ligne droite, mais nous devons nous rendre au stand sans la dernière pièce, qui par chance m'est délivrée moins d'une minute avant le passage du jury. Heureusement qu'elle n'est pas très compliquée à enfiler, sinon nous aurions été dans de beaux draps.

A ce moment-là je suis encore dissimulée derrière un rideau, dans une sorte de petite cabine improvisée pour me permettre de me changer à l'abri des regards, et ainsi conserver l'effet de surprise. Lorsque j'entends mon nom, je me présente donc en écartant d'une main le rideau me séparant du groupe. La cape écarlate retombant contre mon dos, l'épaulette encore chaude, et les reflets de lumière projeté par mon armure sur les visages impressionnés du jury. Je n'ai pas encore eu le temps d'admirer ma dégaine avec l'armure complète, mais je pense que l'expression affichée par le jury en dit long, y compris…Sans ?!

Mais qu'est-ce qu'il…aah je crois que je comprends. La disparition d'Ozuki, Sans parmi les membres du jury…je pense comprendre vaguement ce qui a pu se passer en coulisse. Mais j'essaye tout de même de ne pas trop montrer que je connais ce petit squelette, sinon on pourrait se dire qu'il favorise l'équipe que je représente aujourd'hui.

Durant cette petite visite du jury, j'en profite pour juger un peu les sensations offertes par cette armure. Elle m'a l'air légèrement plus lourde que l'autre, mais ça n'empêche qu'elle garde une bonne liberté de mouvements. Evidemment, le jury finit par vouloir examiner en détail l'armure, sans doute pour voir de plus près les finitions, car c'est déjà impressionnant d'être arrivé à un résultat pareil en seulement huit jour.

Mais même une fois le jury parti pour aller rendre visite au concurrent suivant, nous ignorons encore le résultat final. La pression est donc présente durant de nombreuses minutes, avant que tout le monde soit appelé à se rassembler face à une scène montée pour l'occasion. Bon, c'est loin d'être une scène gigantesque, mais elle devrait permettre d'accueillir au moins trois équipes, enfin j'imagine.

Le jury se présente donc sur cette fameuse scène, et annonce qu'ils vont bientôt passer à la révélation des résultats, ainsi qu'aux différents avis sur les différentes pièces présentées. Je dois bien avouer que je suis un peu stressée, car après tout, si mon équipe ne termine pas première, je vais devoir payer une belle petite somme pour cette armure. Il n'y a plus qu'à attendre comme on dit, mais quand je sais que Sans est dans le jury, et qu'en plus certains candidats ne se sont même pas embêtés à faire d'armure complète par manque de temps, je pense pouvoir dire que nous avons nos chances. Mais tout n'est pas non plus à jeter, certaines armures sont ma fois très belles, et représentent donc de sérieux concurrents…Croisons les doigts.

L'attente se fait de plus en plus longue, et le stress de plus en plus intense à mesure que le jury énonce un par un et dans l'ordre décroissant la place de chaque équipe. Le quarré final n'est en soit pas une grande surprise, ce sont évidemment les plus belles réalisations d'un point de vue finition et travail artistique de la matière première. Inutile de préciser qu'à partir de là, le jury se fait un plaisir de prendre tout son temps pour annoncer les noms suivants.

Entre les félicitations, les encouragements et tout un tas d'astuce pour gagner du temps, c'est à croire qu'ils n'ont en fait pas encore choisi de gagnant et qu'ils ont juste…improvisé leur classement au fur et à mesure. Je n'ai donc pas grand-chose à dire pour résumer tout ce cirque qui précède l'annonce du vainqueur. Juste qu'à chaque fois qu'un nom est annoncé, ce n'est pas celui de notre équipe qui sort, nous faisant progresser peu à peu jusqu'à l'ultime face à face.

Et finalement, après une attente insoutenable, notre nom sort, pas en tant que deuxième, mais bien en tant que grand vainqueur. J'avoue que sur le coup je mets bien plusieurs secondes à réaliser, contrairement à mes compères qui exultent presque instantanément. Ça y est donc, nous l'avons fait…enfin, ils l'ont fait, car ce sont eux qui ont travaillés le plus dans l'histoire.

Après ça, un bon petit festin festif dans une auberge, et comme convenu, l'armure m'est offerte, et mes compères de la caravane sont gracieusement payés. Mais l'heure du départ sonne bientôt pour le groupe, nous obligeant donc de revenir aux chariots, puis de quitter la ville…sans même que je puisse remercier Sans ou au moins lui dire au revoir. Mais je suis convaincue qu'il sait que je suis reconnaissante envers lui, mais cela reste quand même dommage que nous n'ayons pas pu nous voir une dernière fois, lui et sa petite bouille squelettique.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Le Sans de la vie (PV Sans)(18+)   Le Sans de la vie (PV Sans)(18+) - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
Le Sans de la vie (PV Sans)(18+)
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Land des Gabions, un modèle de site pour les sans-abri
» L'amour sans philosopher C'est comme le café : très vite passé. [Les Shepard && Gibbs]
» La forteresse du Val sans Retour
» DAN X BICHON MALE 2 ANS (SANS FAMILLE 89)
» Murdo : L'univers est sans limite ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse :: Le Sans de la vie (PV Sans)(18+) - Page 2 190103103231202569 :: Territoires neutres :: Les villes et villages marchands-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.