Partagez
6 années plus tard ... (Solo)
Messages : 276
Yens : 570
Date d'inscription : 22/08/2018
Localisation : Loin de tout

Progression
Niveau: 275
Nombre de topic terminé: 151
Exp:
6 années plus tard ... (Solo) Left_bar_bleue9/186 années plus tard ... (Solo) Empty_bar_bleue  (9/18)
Zayro Jinn
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

- http://rp-manga.forum-canada.com/



MessageSujet: 6 années plus tard ... (Solo)   6 années plus tard ... (Solo) EmptyMar 02 Avr 2019, 01:15

Description des Lieux a écrit:
Le fameux temple où réside le grand cristal violet indestructible vénéré par les habitants de Tenshi. Montré comme un bâtiment très ouvert au dôme de cristal transparent, d’étranges cérémonies s’y déroulent bien encadrées par les autorités locales et pour cause, sous le cristal, des dédales souterrains ont été creusés pour des raisons encore inconnues.



6 Années plus tard...

feat.





6 années plus tard ... (Solo) 1554155069-fantastic-world-pyramid-504630-3840x2400

Toujours en étant Noria, toujours en avançant tout droit, Zayro finit par tomber sur un lieu peu commun, ne ressemblant pour le moment à aucun autre. Un vaste temple pyramidale aux structures complexes. Il arriva pendant la nuit, mais la surface était cristalline comme du verre, il pouvait le voir de loin. C'était sans aucun doute possible le temple religieux de cette nation, elles en avait toute et il ne se souvenait pas d'avoir croisé une telle construction.

Les terres de brume entourait le territoire, il pouvait le voir à ces trous béants qui charcutaient certaines surface et ou de l'eau s'écoulait dans un vide semblant infini. C'était un sacré spectacle, dont la route était gardée avec parcimonie par quelques gardes. Mais à cette heure ci, peu de monde était sur les routes. Il continua de s'approcher, comme si il se sentait guidé par cet endroit, comme si il atteignait enfin son objectif. Après six ans d'attente, quelque chose raisonna en lui, le restant du sceau de la kunoichi ? Impossible... Et pourtant, une petite lueur sembla persister et lui dire qu'il empruntait le bon chemin.

C'est pourquoi Jinn continua jusqu'à arriver aux grandes portes, quelques fidèles étaient présents, entrèrent et prièrent à l’effigie d'un Dieu semblable à aucun autre, car il n'y avait aucune effigie. La salle était grande et vide, il y'avait simplement de quoi s’asseoir et même se coucher, un vaste terrain de coussin et de confort ou les gens silencieux se recueillait les yeux fermés, les visages clos et sereins, sans y êtres forcés. Quelques galéoïde éclairait les lieux, laissant tout de même une ambiance tamisé, au point que certains ne priaient plus mais dormaient simplement. C'était une conception très différente des autres nations.

Les tenshijins n'avaient pas le même traitement et cela se ressentait par leurs Dieux, ne les soumettant pas et leurs laissant un choix, un véritable libre arbitre. La pièce était vaste et haute, la nuit pouvait être contempler à travers les vitraux pourtant plus foncés de l'exterieur. Il sorti alors le parchemin qu'il avait depuis six années. Initialement, par le passé, il aurait sans doute dû le donner à Zhao, le maitre de Schneiden, mais il l'avait tué et puis détruit le temple de la voie du croc du serpent... Maintenant, beaucoup de temps avait passé et ce parchemin avait t'il une autre utilité ici ?

Dans le coeur de la salle, il fixa les gens, jusqu'à ce qu'une personne l'approche et l'aborde, ce n'était pas par hasard, c'était choisi. Clairement habillé comme un soldat, un ninja...



6 années plus tard ... (Solo) 1554158109-a2c70b83d2013923685a6822df9dc35d

- Zayro Jinn ? Mon nom est Hâto et je sais que c'est Ikiji, ma soeur, qui vous envoie. Je vous attendais depuis six ans... Je ne pensais pas que vous tiendriez votre promesse, surtout après ce que vous avez fait, et ce que vous êtes devenu. Ah, comment je sais que c'est vous derrière cette apparence ? Le sceau de ma soeur, il était implicitement lié à moi et donc à vous aussi...



... Expliquez vous... Et, dites moi au nom de quoi, je ne vous détruirais pas tous ici, à cause de ce que vous savez ?




- Ma soeur a réussi à l'époque à vous faire du mal, je me trompe ? Vous êtiez déjà très puissant, je me doute que vous êtes à présent un titan... Je suis plus fort qu'elle, mais, peu importe. Elle vous demandait de me retrouver à l'époque, j'étais en mission sur Tenshi, j'y suis parvenu grâce à Reisha. Les détails sont peu interressants pour vous j'imagines.



En effet. Mais, je n'abandonne jamais un objectif et je voulais connaitre le fin mot de cette banale histoire. Six ans pour entendre parler de ça... Quelle perte de temps.




- Sans doute, oui. Vous avez également tué mon maitre et le maitre de ma soeur, Zhao, c'était vous n'est ce pas ? Je voulais vous tuer pour cela à l'époque, mais j'ai réalisé quelque chose, j'ai réalisé que même vous, vous auriez droit à une autre chance.



Qu'est ce que vous racontez ? En tout cas, si vous voulez vous battre, et bien je..




Mais le type se mit à enlacer amicalement Noria, A.K.A Zayro, rappelons le, qui se dégagea aussitôt en poussant l'individu en arrière.

- J'étais sincère, même vous, vous avez le droit à une seconde chance. Que vous ont apportés vos destructions, sérieusement, vous y avez pensés ? Vous avez agis et fait tout ça pour quoi ? Six ans, voir beaucoup plus que vous êtes coincé sur Kosaten, et alors, vous êtes borné au point de poursuivre une objectif pour une raison particulière ? Mais j'ai passé ma vie à faire ça, suivre les ordres et être borné, ça ne m'a rien apporté. Quand vous avez tué mon maitre, celui que je considérais comme mon Dieu, ça m'a libéré. Tenshi m'offre la liberté de choix, le libre arbitre, le renouveau... La seconde chance que je mérité et que vous aussi vous méritez.



Pathétique... Touchez moi encore une fois et je vous tuerais.




- Bien sur que vous le ferez. Vous n'avez fais que ça et j'aurais dis la même chose il y'a plusieurs années. Allons, avez vous encore un maitre ici ? Rien ne vous a chamboulé dernièrement, au point d'avoir des doutes sur la route que vous empruntiez ? Vous êtes fort, le plus fort peut être, mais vous ne serez jamais l'égal des Dieux, allons, vous le savez n'est ce pas.

Zayro ne pu se rappeler que de la puissance de la faucheuse sur son ile. Cet homme lui rappelait la vision et son exil. Saleté de Kunoichi, elle l'avait emmené dans un nid de vipère, digne de Minshu. Saleté de Zhao, même mort, il arrivait à lui pourrir l'existence à travers un disciple.



J'ai bien tué Zhao et j'ai décapité ses disciples devant ses yeux, j'ai détruis ce temple, j'ai même détruis le temple de Minshu, Hibana et bien d'autres villages. Je détruirais les faux Dieux, peu importe leurs puissances mensongères...



- C'est un nindo, et je vais respecter la route sombre que vous empruntez. Zayro Jinn, je ne vous crains pas, ni ne vous respecte vous, personnellement. Mais puissiez vous trouvez la paix un jour.




Une seconde.. J'ai gardé ceci, ce parchemin depuis six années. Je devais le remettre à votre maitre, mais je l'ai tué, je suppose donc qu'il vous revient.





- Impressionnant, le sceau est intact, vous ne l'avez donc jamais ouvert. Vous êtes un homme étonnant. Vous avez en effet détruits des lieux et des vies, mais en dépit de tout ceci, vous avez su conserver intact un parchemin pendant six années sans l'ouvrir ou le détruire. Voulez vous savoir ce qu'il y'a dedans avec moi, Zayro Jinn ?



...



Le colosse s'en fichait bien, il tourna les talons, voulu partir, hésita.. Pourquoi ? Non, il se fichait ce qu'il y'avait dedans... Pourquoi voudrait t'il savoir... Pourquoi ne partait t'il pas. Pourquoi cette frustration l'envahissait t'il ? Noria se tourna vers Hatô et observa le parchemin.



Tch'... Ouvrez le, et appelez moi Noria ici.






- Très bien Noria, voyons ce que vous avez conservé pendant tant d'années.

Après tout, Zayro patienta en se confortant dans l'idée que ce parchemin pouvait contenir une arme ou quelque chose pouvant lui apporter de la puissance, une puissance suffisante pour lui servir. Il n'avait jamais été curieux, pas a ce point là, pas comme ça... C'était une émotion et les émotions rendait faible, il n'y avait qu'à voir Spyro. Rien ne lui avait confirmé que les émotions permettaient de remporter la victoire sur les Dieux, ni de réussir ses objectifs... Inutile ! Inutile, inutile, inutile...

Hatô retira le sceau avec légèreté, délicatesse et respect. Puis il ôta l'opercule du contenant, puis en libéra deux choses. D'abord une lettre qui était clairement écrite par sa soeur, il reconnaissait son écriture et c'était plus que logique. Ainsi qu'un collier avec un coeur dessus, quelque chose de naif, de niais, Zayro voulut partir dans la foulée, lorsque le frère lis alors à haute voix, le sourire visible sur son visage.

- Maitre Zhao, je vous écris ceci pour vous dire que je quitte le temple du serpent, pour m'occuper de ma fille. Je veux aussi retrouver mon frère. Il a disparu et je veux le revoir, je sais qu'il est parti à Tenshi, mais l'ile est inaccessible, c'est pourquoi, j'ai confié la tâche à un homme fort de le retrouver. C'est un élu du nom de Zayro Jinn, à l'heure ou je vous parle, cet homme est un criminel non repenti, coupable, puissant, sans pitié. Mais c'est aussi pour cela que je l'ai choisi. Je sais, j'ignore comment, qu'il arrivera un jour à son objectif, je vous demande d'avoir confiance en lui, de ne pas l'attaquer, de l'aider si possible. Ne jugez pas ses actes, ayez foi en moi, ayez foi en lui. Le pire des diables, peut être le meilleur des alliés. Ikiji. Hatô s'arrêta, plia la feuille, mit le collier autour de son cou, en le tenant légèrement quelques secondes, puis il fixa Noria ; - Ma soeur avait foi en vous Za... Noria.




... Elle a eu tort.




- Vous en êtes sur ? Vous avez attendu autant d'années et parcouru autant de chemin, pour vous dire que vous avez fait ça pour rien ? Que vous allez juste continuer comme si de rien n'était, alors que vous aviez dans ce contenu, cette lettre, la foi d'une personne, qui a eu raison de croire en vous, puisque vous avez réussi. Ma soeur vous a peut être detesté et pourtant, elle a cru en vous, comme je crois aussi en vous maintenant. Les gens peuvent changer ! Je le pense.



... Alors vous aussi, vous avez tort.



- Peut être. Alors, puissiez vous aussi avoir tort un jour. Avant qu'il ne soit trop tard. L'amour de ma soeur, à réussi vous faire remplir votre mission, sans rien détruire.



Vous oubliez les vies de votre maitre et des moines.



- On ne construit pas le passé, on construit l'avenir. Vous serez toujours le bienvenu chez moi. Dites à ma soeur, si vous la revoyez, que je suis ici. Ils permettrons bientôt de donner des cristaux aux gens d'en bas. Adieu.

Zayro eu quelques secondes de silence, la tête encore tournée vers Hatô, déglutissant pour finalement marcher à l'opposé. Il sorti du temple qui ferma ses portes. Il avait enfin ses réponses, il avait enfin rempli une mission vieille de six années. En ressortissait t'il changé ? Peut être, peut être pas... Il ne sentait en tout cas plus en lui, l'effet étrange du sceau de la soeur d'Hatô. Une boucle était bouclée...

Néanmoins, ce qui avait été dit, le tortura encore un peu, à cause de la vision et l'exil encore trop frais dans son esprit. Le coup de l'émotion lui ayant permit de remplir sa mission ou le fait que cette femme, qui avait presque voulu le tuer, lui confia une mission en croyant qu'il l'accomplirait coûte que coûte, demandant à Zhao de ne pas le tuer, c'était vraiment trop naïf... Elle était encore en vie, il devait la retrouver maintenant.



...




Zayro sorti le premier cristal qu'il avait acheté au marchand, avant de finalement l'enfoncer dans sa peau. L'objet manipulé par ses propres atomes, entra dans son armure, puis en lui, pour y être assimilé. Ainsi, Jinn n'aurait aucun soucis à l'utiliser sans jamais le perdre. Il devait quitter l'ile celeste, sa mission était finie, du moins, en grande partie.




 


6 années plus tard ... (Solo) 989615banzayzay
Chronologie / Fiche Technique
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 276
Yens : 570
Date d'inscription : 22/08/2018
Localisation : Loin de tout

Progression
Niveau: 275
Nombre de topic terminé: 151
Exp:
6 années plus tard ... (Solo) Left_bar_bleue9/186 années plus tard ... (Solo) Empty_bar_bleue  (9/18)
Zayro Jinn
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

- http://rp-manga.forum-canada.com/



MessageSujet: Re: 6 années plus tard ... (Solo)   6 années plus tard ... (Solo) EmptyMar 02 Avr 2019, 17:33

Description des Lieux a écrit:
Le fameux temple où réside le grand cristal violet indestructible vénéré par les habitants de Tenshi. Montré comme un bâtiment très ouvert au dôme de cristal transparent, d’étranges cérémonies s’y déroulent bien encadrées par les autorités locales et pour cause, sous le cristal, des dédales souterrains ont été creusés pour des raisons encore inconnues.



6 Années plus tard...

feat.





Quittant le temple et ses cérémonies, ainsi qu'Hatô le frère de la kunoichi, sur lequel il pouvait enfin mettre un nom d'ailleurs ; Ikiji, le colosse devait désormais remplir sa vie d'un tout autre objectif. Déjà, il désirait retrouver cette femme, mais n'avait pas encore d'idée précise sur quoi faire. La tuer ? Lui parler ? Elle avait cru en lui, à raison, était une preuve suffisante que les sentiments et les émotions étaient capables d'accomplir des choses aussi incroyable, ou un simple hasard ? Une logique implacable de parier sur l'individu le plus fort et le plus dangereux pour réussir. Si Jinn comprenait la logique dans le choix de la force, il ne la saisissait pas dans l'option de la dangerosité de l'individu.

Par le passé, peut être était t'il pire que maintenant, pire qu'après son exil en tout cas. Elle avait prit le risquer de parier sur lui, jusqu'à l'écrire sur un mot destiné à son maitre. Sans lui parler, sans avoir de réelle réponse, il ne parvenait pas à en comprendre le sens. Pourquoi avait t'elle fait ce choix ? Peut être désirait t'il savoir cela, avant d'en finir une bonne fois pour toute. Quand à ce Hatô, il aurait pu aussi bien le tuer, il connaissait sa couverture après tout, mais il semblait être devenu une sorte de gardien. Un homme pieux, capable de pardonner à tout et tout le monde, c'était naif, et aussi risqué de le laisser en vie.

Noria patienta donc à l'exterieur du temple pendant que la nuit passe. Le Fuyujin avait simplement prit place dans quelques ruines de pierres se trouvant aux alentours, avec la possibilité de garder un oeil sur l'entrée de la pyramide de cristal. Les heures passèrent, il resta silencieux et concentré, focalisé sur ce qu'il devait faire. C'est vers huit heure du matin que les premiers fidèles se rassemblèrent au devant, certains rentraient chez eux, dans les villages ou dans la capitale. Ceux qui étaient les plus bardés d'affaires se mirent à s'envoler. Incroyable, une sorte de plateforme plate en cristal les faisaient voler à l'instar d'un tapis volant... C'était sans doute une technomagie d'ici, un galéoïde comme ils disaient ?

Pratique et efficace, bien que certains aient encore quelques montures sommaires comme des mûles, mais très peu, très très peu, cela semblait bien mal vu et ceux ayant ça ne devaient pas habiter loin vu qu'ils ne transportaient quasiment rien sur eux. Tenshi avait vraiment des notions propres à eux, rien à voir avec le commun en Kosaten. Mais ce n'était pas tout ceci qui l'interressait, non, c'était la sortie d'Hatô. Elle ne parvint que trois heures plus tard, soit à onze heure et quatorze minutes cinquante cinq secondes exactement.

Ce dernier accompagnait un moine, comme un gardien. Le moine était visiblement important pour avoir un garde propre à lui. Même si celui ci salua quelques fidèles, arrosa des plantes et sembla parler de la pluie et du beau temps. Zayro se rapprocha en sortant des ruines, mais resta assez discret pour ne pas se faire repérer facilement.



6 années plus tard ... (Solo) 1554158109-a2c70b83d2013923685a6822df9dc35d

- Maitre Zôh, puis je vous demander quelque chose ?

Moine : Qu'y a t'il Hatô ?

- Pourriez vous dire à ma soeur, quand elle viendra ici, que je me suis trompé ? Mais qu'elle ne cherche pas à se venger, qu'elle vive heureuse avec sa fille et que je ne regrette rien. S'il vous plait.

Moine : Hatô, je ne comprends pas, mais soit, je.. Qu'as tu en tête ?

- Rien de grave, rassurez vous. Mais j'ai décidé de quitter l'île, c'est pour le mieux.

Moine : J'ai rarement eu souvenir de voir une emprunte spirituelle aussi forte chez quelqu'un, une telle pureté nous manquera. Tu restes le bienvenu à Tenshi et dans ce temple. Mais, dois je m'inquieter de cette femme à plusieurs centaine de mètre d'ici, qui n'a pas bougée et semble te fixer depuis plusieurs heures ?

- Rien ne vous échappe maître, je l'avais aussi remarqué. Elle est ici pour moi, mais c'est quelque chose de personnel, je n'ai pas le droit d'impliquer Tenshi, telle est ma liberté..

Les deux hommes se firent alors une accolade chaleureuse, amicale, sincère. Un bref regard, le moine un peu vieux lui tint les joues avant de le laisser s'en aller calmement. Chacun ici à Tenshi, devait rester libre de ses choix, de ses convictions, son âme était belle et noble. Le moine s'en alla en tournant les talons, invitant les autres dehors à le suivre ou partir, mais ne pas trop trainer dans les environs. Respecté, les gens l'écoutèrent, le temple ferma ses portes. Hatô attendit de voir ça, avant de faire un sourire et commencer à avancer en direction de Noria, à découvert, lui indiquant par la même occasion qu'il l'avait repéré.

Le colosse toujours sous sa forme féminine, se releva des quelques ruines et herbes qui avaient permis de cacher sa position, tout en se rendant compte que ce fut des plus futiles. Ce ninja était plutôt doué pour l'avoir vu, ce moine aussi, comme quoi, il n'avait peut être pas menti en disant être plus fort que sa soeur. Les deux personnages se rapprochèrent, avant d'êtres simplement à trois mètres l'un de l'autre.

- Avez vous prit le temps de réfléchir toute une nuit pour revenir me voir, ou bien... Me suis je trompé sur vous, comme vous sembliez le dire... Noria... Non... Zayro Jinn.



Vous devez disparaitre de ce monde, tel est mon constat logique. Je comptais vous tuer rapidement, mais à présent, c'est compromis.




- C'est dommage, vraiment dommage. J'ai l'impression... Dit t'il en levant sa tête vers les cieux, avant de fixer à nouveau le triste personnage face à lui ... D'avoir été prêt pour ce moment toute ma vie. J'ai su trouver une certaine paix, j'ai su changer, mais vous n'y arrivez pas. J'ignore pourquoi. Dois je vous offrir ce que vous voulez, ou juste partir et vous ignorer ? Dites moi Zayro, sommes nous obligés d'en arriver à ce point de non retour ?



Vous parliez de nindo. D'objectif ultime. Le miens est de détruire ce monde, ses Dieux, la finalité ne sera que la mort pour tous et tout le monde, vous, votre soeur, les élus, les natifs, tout. Vous laisser en vie, ne vous donnerais que quelques années de plus.




- Un nindo se change. Êtes vous le même qu'hier ? Serez vous le même qu'aujourd'hui ?



Si vous me battez... Si vous me prouvez que j'ai tort, que ma logique est falsifiée, peut être reconsidérerais-je votre proposition. A quel point l'amour que votre soeur vous a donné, pourras aujourd'hui vous sauver ?




- J'aurais souhaité que ça marche ainsi... Eh bien, j'aurais une simple requête finale. J'accepte ce duel à mort, mais pas ici, allons plus loin dans les terres.

Il accepta, d'un simple hochement de tête, le colosse prit les devants et partir, en s'enfonçant calmement dans les terres. Hatô arriva à ses cotés, et tous les deux, sans vraiment presser le pas, mais sans s'arrêter, continuèrent d'avancer. Que ce soit pour le destin funeste de l'un ou de l'autre d'ailleurs... Jinn continuait de réfléchir aux paroles prononcés, autant celles d'aujourd'hui que d'hier. Le ninja était calme, en paix avec lui même, en paix avec ce qu'il allait accomplir et faire. Lorsqu'ils arrivèrent sur un grand terrain rocheux, avec quelques trous menant au vide et pas mal de brume autour, ils savaient qu'ici, était un bel endroit pour s'affronter. Les deux hommes s'arrêtèrent, se séparèrent en allant à une distance respectives de trois mètres encore.

- A vous l'honneur, montrez moi la force terrifiante du destructeur d'Hibana.



...



Les deux hommes se mirent en position de combat, le clash allait commencer...




 


6 années plus tard ... (Solo) 989615banzayzay
Chronologie / Fiche Technique
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 276
Yens : 570
Date d'inscription : 22/08/2018
Localisation : Loin de tout

Progression
Niveau: 275
Nombre de topic terminé: 151
Exp:
6 années plus tard ... (Solo) Left_bar_bleue9/186 années plus tard ... (Solo) Empty_bar_bleue  (9/18)
Zayro Jinn
Zayro Jinn ✚ Messager de l'enfer ✙

- http://rp-manga.forum-canada.com/



MessageSujet: Re: 6 années plus tard ... (Solo)   6 années plus tard ... (Solo) EmptyMer 03 Avr 2019, 04:15



6 Années plus tard...

feat.




6 années plus tard ... (Solo) 1554254832-1

- Avant de commencer, ma soeur vous a t'elle parlé de mes pouvoirs ?



Non, mais cela ne fera pas de différence, vous le savez n'est ce pas. Bien... Je vais en finir vite.



Le colosse fonça à une vitesse bien trop hallucinante pour un natif, même aussi fort que l'était Hâto. Le coup de poing fusa plus rapidement que le son, mais moins vite que la lumière, pour s'écraser contre son torse et éclater en morceau son armure. La chair se compressa, un bruit d'os, le ninja recula de quelques mètres, avant de tomber à genoux en toussant.



- Uuughf...



Vous auriez pu l'éviter, qu'est ce que..



Hatô cracha du sang sur le sol, tout en restant dans sa position, le genoux à terre, une main pour se tenir et l'autre contre la blessure infligée, alors qu'un orage tonnait et que la pluie tombait sur Tenshi. C'était une drôle de pluie, ici si près des cieux, elle semblait naitre juste au dessus de leurs têtes.




Vous auriez pu contre attaquer.





- Hé... Le pardon... L'amour... Aussi niait soient t'ils... Ne contre attaquent pas. Uufghg...

Le ninja tomba une première fois, puis se releva tant bien que mal, le regard fatigué, vaseux, presque vide. Sa tête bougeant toute seule de tous les cotés, comme si plus rien ne la tenait, clignant du regard, voyant trouble et bientôt tremblant. Le simple coup du colosse, encaissé à pleine puissance et sans aucune défense, avait été des plus mortels.



Quelque chose cloche... Pourquoi vous l'avez encaissé sans en amoindrir le choc ? De tous mes adversaires, seuls les plus faibles ne pouvant pas se défendre faisaient cela. Mais ceux ayant une volonté minime de se battre pouvaient.... Attendez... Vous n'aviez aucune volonté de vous battre contre moi ?




Hâto tomba finalement en arrière en tentant de s'asseoir, avant d'essayer encore une fois de se relever. Il y parvint, du sang sorti de sa poitrine et tâcha la terre humide en plus de son armure. Les os étaient broyés, le coeur touché...

- Pourquoi... L'aurais je voulu. Je vous ai... Pardonné. Je sais.. C'est illogique pour vous. Mais c'est là qu'entre eu jeu, tout mon pouvoir... Uuufh... UuuhH...

De nouveau, le shinobi tomba les deux genoux au sol, fixant alors Zayro, en relevant un peu les sourcils par moment, tentant vainement de sourire, face à sa mort prochaine. Il faisait si froid tout à coup, il faisait si sombre, de plus en plus sombre.... Mais il avait encore la force de parler.




De quoi parlez vous ?




- kanjou...inyuu, Fuin.... Peut être, que ça vous aidera... A vous pardonner... Comme je vous ai pardonné... Za..yro.......Ji....

Tombant finalement à la renverse, le collier que sa soeur lui avait donné s'éclaira soudainement, rougeoyant. Puis seul le bruit de la pluie parvenait aux oreilles du colosse, Hatô venait tout juste de mourir. Il n'avait rien fait, il n'avait pas esquivé, pas contré, pas contre attaqué, ni fait de sournoiserie. Jusqu'au dernier instant il pardonna, bien qu'il ait prétendu faire une technique... ? A quoi faisait t'il donc allusion ? Noria se rapprocha du corps inerte pour l'observer, tandis que les gouttes pluvieuses perlaient sur son visage. C'était une drôle d'image à voir, on pouvait presque croire que le fuyujin pleurait, mais ce n'était pas le cas, évidemment...



... Une vie gâchée... Vous auriez pu être un bien meilleur opposant, quelle déception..






Soudainement des symboles apparurent autour du corps et Jinn cru à un piège, une sorte de fourberie post mortem, qui devait se déclencher selon certains critères, comme la mort du ninja. Mais les symboles ne suivaient pas le corps d'Hatô, ils suivaient le corps de Zayro. Des kanjis d'une couleur verte, peu étonnant vu que la soeur de ce dernier était Minshujin native à la base. Impossible de s'en libérer, Jinn tenta même une téléportation, mais les symboles restaient encore au sol, aussi lumineux.




 Malédiction.. Qu'est ce donc ?




- Mon sacrifice à déclenché cela, Zayro.



 Hatô ?



- Disons plutôt, que je suis une partie de l'esprit d'Hatô, lui n'est plus là, il a rejoint un royaume que vous connaissez bien. Mais le fragment de cet esprit, n'est autre que le résultat de ce jutsu de scellement ; L'empathie.



 Hein ?





- C'est cela mon pouvoir. Sceller les émotions des autres et les miennes, en quelqu'un d'autre. Malheureusement, ce jutsu sera temporaire. J'aimerais qu'il vous aide Zayro Jinn, j'aimerais qu'il vous aide comme il m'a aidé. J'étais un assassin froid et sans coeur, j'ai tué sans compter, détruit sur des ordres donnés. C'est parce que je vous comprends, que je vous ais pardonné. Votre chemin n'est pas terminé, j'ai échoué, mais peut être que vous, vous réussirez.



Une fourberie digne de votre nation... Combien de temps avant la fin ?





- Votre esprit est très fort, sinon le jutsu agirait déjà... Combien de temps, cela dépendra de vous Zayro. Voulez vous changer ou non ? Êtes vous sur la bonne voie ou non ? Cette voie vous a mené à la réussite ou la défaite ? La victoire ou la mort ? Sans doute les deux me direz vous, mais avez vous exploré l'autre voie à cent pour cent. La balle... Est dans votre camp.

La voix dans son esprit disparue, tout comme les kanjis sous ses pieds, le laissant à nouveau seul sous la pluie, qui peu à peu disparaissait. Les nuages s'écartant pour enfin laisser place à la lumière et un peu plus de chaleur. Après quelques minutes, Zayro senti en lui monter un ressenti qu'il n'avait jamais auparavant ressenti. Quelque chose qu'il ne parvint pas à expliquer.

Le regret.

Déglutissant, il marcha jusqu'au corps sans vie de son adversaire. Il regarda de haut ce dernier, mais sans avoir de mauvais sentiment envers lui, avant, il n'avait juste aucun sentiment. Mais là, un doute qui déjà le tiraillait avant le combat, avant ce jutsu, ne fit que s'amplifier de plus en plus. Noria se pencha, pour finalement saisir le corps du shinobi dans ses bras et le porter jusqu'au bord d'une falaise des terres de brume, entre le sol et le vide, il n'y avait plus qu'un pas.



... Maintenant que je sais pourquoi je me suis battu... Je sais pourquoi vous êtes mort.




Puis il lança la dépouille par dessus le vide, le laissant tomber encore et encore, comme dans un puits sans fond. Sa gorge se noua et il serra les dents. Les sourcils froncés, il ressenti alors son second sentiment de sa vie ;

La Frustration.

Son visage légèrement crispé, remballant une respiration légèrement saccadé par la frustration, mais aussi la colère et le regret mêlés. Des nouveautés pour lui, qui ne l'avait été qu'en démon incontrôlable. Était ce une chance nouvelle ou bien une malédiction ? Il savait ça temporaire, mais pas avec exactitude. Avait t'il attendu six années, pour connaitre le début d'une nouvelle voie à emprunter ? Il n'avait plus le choix, si auparavant il avait voulu essayer après le traumatisme de son exil, il n'en restait pas moins lui même... Mais à présent ? Il était muni d'un panel d'émotions qu'il n'avait jamais connu jusqu'alors.

Regret, Frustration, Colère, Amertume... Espoir.

Le colosse perdit du temps à s'asseoir au bord du vide, en se tenant la tête, ne sachant plus ou la donner. Il avait besoin de ça... Il repartirait, bien après, le coeur rempli de choses qu'il ne savait nommer.




 


6 années plus tard ... (Solo) 989615banzayzay
Chronologie / Fiche Technique
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: 6 années plus tard ... (Solo)   6 années plus tard ... (Solo) Empty

Revenir en haut Aller en bas
6 années plus tard ... (Solo)
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» "Konkour Gros Boum" fin d'année Apocalypse
» Harry Potter [Gryffondor, 5ème année]
» 12.Thème de l'année
» Un cours d'Initiation au Quidditch pour toutes les années ?
» présentation Bob Solo [Validée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse :: 6 années plus tard ... (Solo) 190103103231202569 :: Tenshi l’île céleste :: Temple de Cristal-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.