Partagez
Le maître des vents du large. (solo)
Messages : 387
Yens : 488
Date d'inscription : 15/08/2017

Progression
Niveau: 64
Nombre de topic terminé: 11
Exp:
Le maître des vents du large. (solo) Left_bar_bleue1/6Le maître des vents du large. (solo) Empty_bar_bleue  (1/6)
Frisk
Frisk ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Le maître des vents du large. (solo)   Le maître des vents du large. (solo) EmptyMer 24 Avr 2019, 23:51




La capitale de Minshu, Kansei. La ville est très peuplée, comme la capitale de Seika. Mais l'atmosphère est très différente. Chikai est très animée, avec des gens partant et venant, et des marchands partout... mais ici c'est tout le contraire, l'endroit est très calme. Pourtant des activités sont présentes... en marchant le long de l'allée commerciale je vois plusieurs marchés, des cafés, et d'autres coins de détente. C'est assez impressionant de voir une ville comme celle-ci aussi peu agitée. Je ne l'avais jamais réellement remarqué auparavant. Je me rends compte que je n'y suis pas allé tant que ça au final, pourtant ce n'est pas si loin d'où j'habite. Et cette fois-ci je n'y allais pas pour rien... je suis un peu stressée. J'ai l'occasion de faire partie d'une mission assez importante. C'est l'occasion pour moi de récupérer la confiance du peuple suite aux événements du parc... je ne dois pas la manquer ! J'ai l'impression de n'avoir jamais été aussi stressée pour une aventure...

Harall:
 

"Heeeey relax, reste pas figée comme un bâtonnet de glace ! T'as pas à te morFONDre, ça va bien se passer !"

"Oui, oui je... pffffft ! Ah ah ! Attends c'est moi où t'as fais un jeu de mots ?"

"Hein ? Oh merde, c'est toi qui me refile ton humour de merde aussi !"

"Heeeeeeey, dis donc Harall, pas de gros mots devant une enfant !"

"Ouais c'est ça, arrête de t'moquer de moi t'as passé l'âge !"

Je me moque d'elle en lui tirant la langue. Elle me fait rire... je suis contente qu'elle soit venue avec moi ! C'est la première fois qu'on fait une mission importante toutes les deux... ça me fait plaisir. On est pas les seules d'ailleurs... Azzy est là aussi, juste à côté !

Azzy:
 

Il gambade tranquillement. J'ai l'impression que ça fait comme une team, je trouve ça trop bien... la team des gardiens de la plaine ! Ça sonne plutôt cool. Tiens en reparlant de la plaine... ça me stresse toujours de savoir qu'Harall et moi la laissons comme ça... je me dis que c'est peut-être un peu ma faute, je devrais pas prendre des missions qui me font partir de la maison... ça pousse Harall à vouloir m'accompagner...

"Hey... t'es sûre que ça va aller pour la plaine ? Elle sera bien surveillée ?"

"Hmm ? T'inquiètes pas va, j'te l'ai dis c'est Aelus qui s'en occupe, y a aucun soucis à avoir ! J'connais bien le gus. Le mec est certainement plus fort que Natsume !"

"Plus fort que Natsume ? Vraiment...?"

"Ouais ! Hey oublie pas, c'est pour la plaine aussi qu'on fait ça."


J'ai déjà eu l'occasion de croiser Aelus auparavant, mais j'ignorais qu'il était aussi fort que ça. J'espère qu'elle a raison. Continuant de marcher, nous approchons alors les endroits plus militarisés... plusieurs bâtiments semblent regrouper les aménagements des soldats, des services de renseignements, des bâtiments dédiés aux quêtes... et plein d'autres trucs que je ne comprends pas trop. Je ne sais pas trop quoi dire ni où aller, tout ce que je fais c'est suivre Harall qui a l'air de mieux s'y connaître, et qui parle aux gens. Elle finit par nous mener alors dans un des bâtiments en question.

"Azzy, vient dans mes bras et reste près de moi.."

Le petit monstre saute alors dans mes bras. L'entrée est suivie de deux chemins, un à gauche et un à droite, mais c'est au centre qu'Harall se dirige, vers un bureau où plusieurs personnes s'occupent de documents. Harall leur remet une feuille, ils s'en occupent, en reprennent une autre... bon sang je comprends que dalle à ce qu'ils font, qu'est-ce que c'est galère les trucs d'adultes ! Heureusement on n'attend pas longtemps, et deux soldats arrivent vers nous pour nous escorter. Traversant plusieurs couloirs, on arrive au bout de quelques temps vers une porte. Ils prononcent quelques mots de l'autre côté, attendant une réponse pour entrer. Une fois fait, ils nous laissent passer les premiers.

Regardant de gauche à droite, j'observe la salle qui a l'air d'être un grand bureau. Il y a pas mal de décorations, ainsi qu'une vitrine au fond de la pièce contenant plusieurs objets étranges, mais qui ont l'air d'avoir de la valeur. Et juste devant cette vitrine, il y a cet homme debout devant son bureau. Les mains croisées derrière son dos, il semble observer les objets en question. Il se tourne alors vers nous. Il est assez agé, et habillé dans une tenue assez militaire, mais très différente des autres. Ça se voit qu'il n'est pas n'importe qui, il doit être une sorte de chef... il a une carrure de vrai combattant, avec sa taille immense et ses muscles épais. Son regard est dur comme la pierre... visiblement il n'est pas là pour rigoler cet homme.

Daikichi Asaki, daimyo de Kansei.:
 

"Bienvenue à vous, mon nom est Daikichi Asaki. Veuillez vous asseoir je vous prie."

On s'assit alors sur deux chaises présentes devant lui, tandis qu'il fait la même de son côté et appose ses coudes sur son bureau.

"Je vais vous parler en détail de cette mission..."




Dernière édition par Frisk le Lun 06 Mai 2019, 02:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 387
Yens : 488
Date d'inscription : 15/08/2017

Progression
Niveau: 64
Nombre de topic terminé: 11
Exp:
Le maître des vents du large. (solo) Left_bar_bleue1/6Le maître des vents du large. (solo) Empty_bar_bleue  (1/6)
Frisk
Frisk ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Le maître des vents du large. (solo)   Le maître des vents du large. (solo) EmptyVen 26 Avr 2019, 00:13




"Vous connaissez les bases. Depuis un long moment, un équipage pirate sème la pagaille un peu partout, pillant les villages au bord de mer. Ceux proches de la forêt luxuriante, du bosquet sacré..."

"Et ceux de la plaine."


C'est pour ça qu'on est ici. On a été prévenus que la plaine avais été directement touchée par ces pirates. Ils volent les villages, ceux que Natsume protège et chérit... je ne peux pas les laisser faire plus longtemps !

"Exact. Leur présence se fait de plus en plus gênante. Ils nous filent à chaque fois entre les doigts. Leur capitaine se prénomme Daifuma Eiichiro. Il possède une prime de 110 000 yens pour ses nombreux vols avec meurtres multiples. Nous avons pour but de nous en débarasser ici et maintenant, et ce grâce à votre aide..."

Il fait alors un claquement de doigts. L'un des gardes lui apporte alors une drôle de boîte discrète qui avait été mise de côté. Il le donne à monsieur Asaki, qui l'ouvre alors et nous montre alors une sorte de pendentif avec un cristal vert...

"Votre but sera de s'infiltrer dans leur équipage, en vous faisant passer pour des nouvelles recrues pirates. Nous avons déjà deux soldats infiltrés qui nous tiennent au courant de leurs avancées. Leur navire est en arrêt sur une crique plus au nord, où ils s'apprêtent à repartir dans 3 jours précisément. L'infiltré vous croisera avant d'arriver à leur crique, et vous aidera à rentrer dans l'équipage. Vous devrez alors toujours être en possession de ceci."


Il sort alors le pendentif de la boîte. Je sens alors quelque chose émaner de cet objet. De la magie... il doit être enchanté...

"Ceci nous permettra de toujours vous localiser. Nos navires vous suivront alors avec un jour de navigation d'écart. Le but est de nous guider jusqu'à leur repère, puis les coincer avec leur butin. Nous les aurons par surprise avec une flotte de 5 navires, contre leur seul vaisseau pirate... nous les coincerons alors avec l'effet de surprise et le surnombre. On se débarrasse à la fois des pirates et des biens qu'ils ont volé à la nation. Avez-vous des questions ?"


Wow ! Ça me paraît être un bon plan ça ! Je sais pas trop quoi dire... je pense qu'il n'y a rien d'autre à savoir. Je fais alors un non de la tête, mais à côté il y a Harall qui hausse les sourcils tout en levant la main...

"Ouais des tas ! Y a plein de trucs chelous... déjà, si y a des infiltrés pourquoi vous leur avez pas donné ce pendentif avant ?"

"Sa conception n'a pas été aisée. En plus de cela, son utilisation est limitée dans le temps, nous voulions l'utiliser à une période où l'on soit sûrs qu'ils retourneraient à leur tanière."

"Et comment vous pouvez être sûr qu'ils vont y retourner maintenant ?"

"Notre autre infiltré nous a prévenu de cette information. Cela fait un an qu'il a rejoint l'équipage. Il a réussi a monter d'échelons en échelons, jusqu'à gagner la confiance du capitaine.

"Un an à se la jouer pirate, sans déconner ?"

"Comme vous le voyez, cette mission est d'assez grande envergure. Elle a été préparée avec soin. Cela fait longtemps que cet équipage vogue en mer, et nous comptons les arrêter là maintenant. Votre rôle est primordial ici... j'espère que vous avez conscience de l'importance de cette mission."


Une grande responsabilité... ça me stresse d'un coup. Mais si je réussis une mission comme ça, alors je pourrais regagner la confiance des gens, j'en suis sûre ! Et puis je dois protéger la plaine, pour Natsume. C'est pour ça que je ne reculerais devant rien.

"Attendez, y a un autre truc que je pige pas... vous savez où ils sont, et quand ils vont partir... alors pourquoi vous les attaquez pas maintenant ?"

"Les capturer maintenant nous empêcherait de savoir où se trouve leur repère. Et puis, ça c'est si on les capture... et le fait est que c'est compliqué. Nous avons besoin de les attaquer au moment où ils seront le plus vulnérable. Même avec un coup d'avance, il a toujours été impossible pour nous de leur mettre la main dessus. Leur capitaine possède une capacité... mais ça, vous le découvrirez certainement très bientôt le moment venu."


Une capacité ? Ça c'est bizarre... Harall aussi le remarque, en fronçant les sourcils. Quel genre de capacité ça peut être ? S'il n'a jamais pu les attraper c'est que ça doit être vraiment fort...

"D'autres questions ?"

"Ça va pour moi."

"Hmm... cependant, il y a un problème. En vous voyant je ne pensais pas que vous seriez... ainsi."


Il se tourne vers moi.

"J'avais ouïe dire que vous ressembliez au gardien de la plaine comme deux gouttes d'eau. Et en effet, vous le ressemblez énormément mais... actuellement, vous faites peut-être encore un peu trop... féminin. Il faudrait que vous régliez ça. D'ailleurs, je regrette mais vous chère madame ne pourrez pas participer à cette mission. L'équipage ne recrute que des hommes, et j'ai bien peur qu'un déguisement n'aidera pas à cacher votre... opulence."

"Ah, fait chier ! Mes gros boobs se retournent contre moi, quelle ironie de merde... mais attendez, j'ai peut-être une idée..."


Elle réfléchit un instant... puis elle s'approche de moi, d'utiliser ses pouvoirs et de rétrécir pour s'asseoir sur mon épaule.

"Je me cacherais quelque part sur elle, dans ses poches ou autre... bon bon... même avec cette taille c'est un peu dangereux, mais je peux essayer de faire en sorte de rétrécir encore si ça va pas... j'ai encore jamais vraiment testé mais ça devrait pouvoir le faire... ça vous va ?"

"Si vous pouvez rester sous cette forme, cela me convient totalement."

"Bien, bien ! Et maintenant..."


Elle descend de moi puis récupére sa taille normale. Elle me fait un grand sourire... puis d'un coup, elle se met à attraper mes cheveux en les retenant au dessus de ma tête ! Elle se permet alors de prendre mon couteau et... de couper mes cheveux ?!? Sérieusement ? Je venais tout juste de les faire repousser grâce à Ellen ! C'est pas juste, je voulais les garder longs moi !

"Maaaaaaais Haraaaaaaaaaall..."

"Ça va, fait pas ton bébé ! Ça repoussera. Tu dois te faire passer pour un garçon, aussi il faudra que tu portes des vêtements plus larges, au cas où. T'as des petites formes mine de rien !"

"Mmmm... très bien. Une escorte vous emmèneront vers l'un de nos soldats infiltrés. Son nom est Haruki. Si dans le pire des cas l'équipage ne vous recrute pas, tâchez de lui remettre tout de même le pendentif. Même si je préférerais que vous restiez avec lui par sûreté... le jour où nous attaquerons sur l'île, essayez de vous mettre à l'écart et si possible de nous rejoindre. Récoltez des informations supplémentaires si vous le pouvez, mais ne prenez pas de risques. Ne perdez pas de point de vue la mission principale. Sur ce, si vous n'avez pas d'autres questions vous pouvez vous préparer à y aller. Vous avez trois heures devant vous avant que l'escorte n'aille vous chercher. Tâchez d'ici là de vous habiller d'une tenue plus adéquate, qu'on ne remarque pas que vous êtes une femme, et surtout une élue. Je vous souhaite bonne chance."


Il me tend alors le pendentif, que je mets dans ma poche. Harall, Azzy et moi quittons alors la pièce accompagnés des deux gardes du début, puis nous laissent sortir du bâtiment. On a trois heures avant de partir pour le début de la mission. Je suis stressée, mais je reste déterminée ! Pour la plaine, on va réussir à arrêter ces pirates !




Dernière édition par Frisk le Lun 06 Mai 2019, 14:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 387
Yens : 488
Date d'inscription : 15/08/2017

Progression
Niveau: 64
Nombre de topic terminé: 11
Exp:
Le maître des vents du large. (solo) Left_bar_bleue1/6Le maître des vents du large. (solo) Empty_bar_bleue  (1/6)
Frisk
Frisk ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Le maître des vents du large. (solo)   Le maître des vents du large. (solo) EmptyMer 01 Mai 2019, 02:42




La mission avait été donnée. Dans trois heures on devra être prêts. Ça nous laisse le temps de nous préparer. Cette mission est plus compliquée que je le pensais, j'imaginais que ça allait juste être de capturer des pirates... je comprends un peu mieux pourquoi avant de venir on a été prévenus que ce serait plutôt long.

"Alors... tu en penses quoi de la mission ?"

"Ça a l'air plutôt dangereux. Si on découvre qu'on est des infiltrés en plein milieu du trajet c'est chaud. Et même après lorsqu'on sera sur l'île, faudra pas se faire choper lors de l'attaque. J'te cache pas que j'suis pas rassurée..."

"Hey, t'en fais ça va bien se passer ! Tu l'as dis toi-même... ne te morfonds pas, on va y arriver, n'oublie pas qu'on fait ça pour la plaine !"

"Me morfondre ? Nan t'inquiètes... je dis juste que c'est du sérieux, et que cette fois faudra pas déconner."

"Pas déconner, toi ?"

"Hey, j'sais être sérieuse de temps en temps !"

"Je t'ai jamais vu sérieuse à 100%, t'as toujours l'attitude et le regard de celle qui rigole tout le temps..."

"Hey, l'habit fait pas le moine ! Je veux dire, regarde moi, je suis hyper fine et j'ai un grand chapeau de sorcière, tout porte à croire que je suis une mage, mais que dalle ! Je suis une mom badass qui fout des highkicks ! C'pas vraiment cohérent quand t'y repense. Tout ça juste parce que mon ancien narrateur kiffait ce chara-design."

"Hein ? de quoi tu parles...?"

"Bon allez, c'pas tout ça mais faut changer tes habits ! Viens, on part en ville te trouver quelque chose."


On part alors en ville. Je compte bien être la pirate la plus crédible possible ! Harall elle aura pas besoin de nouveau habits elle, vu qu'elle va se cacher. Alors c'est à moi d'assurer, et d'avoir le charisme qu'il faut. Après avoir fait quelques tours dans les boutiques, à acheter vêtements après vêtements... je récupère tout plein de tenues qui vont bien ensemble, et qui font très "pirates". Après ça, je pars dans un coin seule avec Harall pour les essayer... et...

"Ne regarde pas... pas encore... une petite minute... voilà ! Me voilà, je suis Frisk la pirate !"

Frisk pirate !:
 

"Pfffft ! Oh la la, quelle terreur !"

"Ça veut dire qu'elle est bien ?"

"Ouais cette tenue est plutôt bien en effet... si tu veux faire un cosplay dans une convention de japanimation."

"Hein ? Arrête, il est génial ce déguisement !"

"Nan je déconne, en vrai la tenue est pas mal mais... un cache-oeil, sans dec', c'est le truc le plus cliché que tu pouvais trouver ! Tu vas leur dire quoi à propos de ça, que dans ta vie de gamine t'as fais des combats épiques ?Contre tes couverts de table lorsque t'étais bébé qui t'ont fait perdre un oeil ?"

"Hey, j'ai eu des combats épiques et j'ai vécu plein d'aventures !"


"Parce que t'es une élue ouais... sauf que c'est pas le but ici. Faut que tu sois un gamin natif crédible, alors retire moi cette connerie."

"Pfff, très bien..."

"Voilà ! Ça te va bien. On a tout ce qu'il faut du coup, on peut y aller ?"


J'aquiesce en hochant la tête. Ça y est, on va bientôt pouvoir partir. On se dirige alors de nouveau vers le bâtiment, où à l'extérieur des soldats à cheval nous attendaient. Je sors une dernière fois le pendentif, puis le serre dans ma main. C'est un objet très précieux... c'est grâce à ça que la mission peut être un succès. Je ferais en sorte de ne pas le perdre ! Montant sur un cheval, je garde bien Azzy dans mes bras, et je regarde la ville défiler devant nos yeux au fur et à mesure qu'on avance. On ne reverra pas de villes avant un bon bout de temps... et on sera loin de la maison. Ça va me manquer un peu. Mais je suis curieuse de voir ce que ça va donner ces aventures en mer...




Dernière édition par Frisk le Lun 06 Mai 2019, 15:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 387
Yens : 488
Date d'inscription : 15/08/2017

Progression
Niveau: 64
Nombre de topic terminé: 11
Exp:
Le maître des vents du large. (solo) Left_bar_bleue1/6Le maître des vents du large. (solo) Empty_bar_bleue  (1/6)
Frisk
Frisk ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Le maître des vents du large. (solo)   Le maître des vents du large. (solo) EmptyMer 01 Mai 2019, 03:30




Cela fait trois jours maintenant. Le voyage en cheval s'est plutôt bien déroulé. Nous déambulons les plaines que j'ai l'habitude de voir. Les grandes étendues vertes se profilent à l'horizon. Les gardes finissent par nous déposer, l'heure est venue de nous séparer...

"Nous allons vous déposer ici, pour ne pas prendre de risques d'être vus. Continuez tout droit jusqu'au nord, et vous devriez tomber sur notre infiltré aux deux pilliers de pierre. Bonne chance à vous, et que le dieu Fenghuang vous aide dans votre mission."

"Merci beaucoup ! Rentrez bien !"


Je les regarde s'en aller au loin. Je commence alors à marcher aux côtés de Harall. Il se passe quelques minutes durant lesquelles on ne voit rien d'autre que la verdure, se faisant de moins en moins présente au fur et à mesure que l'on s'approche de la côte. Je me demande à quelle distance on est encore de l'océan, je n'entends pas encore le bruit des vagues. On n'en voit pas le bout, et on dirait qu'on va marcher encore un long moment. On dirait qu'Harall l'a remarqué, et que c'est pour ça qu'elle commence à me parler...

"On a d'la chance quand même. On vit dans un petit coin de paradis. La plaine est un endroit vraiment tranquille."

"Oui..."

"Hey, on a d'la chance que Natsume soit tombé sur un gardien vivant aut' part... genre t'imagine, garder un endroit comme une montagne glacée, un volcan en activité ou ce genre de conneries ? Ce serait super chiant."

"Super cliché surtout !"

"Ici on a tout ce qu'il faut ! La vie tranquille, les beaux paysages... les mecs et les gonz'."

"Euh... oui..."


Je le sens mal... pourquoi j'ai un mauvais pressentiment comme ça ? Elle agit bizarremnt, j'ai l'impression qu'elle cache quelque chose...

"En parlant de ça... faut que je te pose une question ultra importante..."

Je crains le pire...

"T'es plutôt du genre frite ou moule ?"

"Hein ? Euh... j'ai déjà mangé des frites au bar de Grillby, mais j'ai jamais goûté aux moules..."


Attends une seconde... frite ou moule... mon visage rougit d'un coup. Bon sang j'ai compris ce qu'elle voulait dire ! Eurk, dégueulasse !



"HARAAAAAALL !"

"Roh, arrête réagis pas comme ça !"

"T'es dégoûtante !"

"Bah quoi ? Hey, t'es en âge maintenant, me dit pas que tes hormones ont pas fait de boulot ! T'es assez grande, et j'suis curieuse alors va s'y dis tout à maman Harall !"

"Uuuuuugh... t'es gênante arrête..."

"Heeeey, tu réagis pas comme ça quand tu te mets à draguer les gens à tout va ! D'ailleurs sois sincère, tu le faisais même quand t'étais petite mais c'était pas juste un jeu hein ?"

"Bien sûr que si c'est un jeu ! C'est toujours un jeu ! J'aime juste draguer les gens car j'aime voir leur réaction, c'est drôle... enfin, C'ÉTAIT drôle dans mon monde surtout... là je le fais plus trop, les gens sur Kosaten sont pas marrants..."

"Ouais ouais, okay... mais réponds moi quand même, plutôt frite ou moule ?"

"Tu m'embêtes !"

"Alleeeeeez, j'arrêterai pas tant que t'auras pas répondu ! Allez ! Frite ou moule ? Banane ou abricot ? Serpent ou minou ? Onyx ou Crustabri ? Mont Blanc ou Grotte de Lascaux ?"


Raaaaaah, elle m'énerve ! Bon, bon très bien ! Je vais... le dire...

"Les deux...

"Hein ? J'entends pas..."

"J'ai dis que j'aimais bien les deux ! Alors arrête de m'embêter !"


Et évidemment elle ne va pas arrêter maintenant ! Je la vois faire un visage surpris et curieux, elle va sûrement me demander plusieurs trucs ! Je déteste ça... pourquoi il a fallu qu'on parle de ça ? Je suis sûre qu'elle a préparé la discussion depuis longtemps cette grosse perverse ! C'est si gênant... j'ai pas envie d'en parler !

"Heeeeeey, t'es comme moi, quelqu'un d'ouvert ! C'est bien, comme ça te laisse largement le choix !"

"Harall !"

"Quoi "Harall" ? Hey, y a pas de mal à penser à un crush ! T'es jeune, tu peux penser à ce genre de choses ! Mais fais gaffe, choisis pas n'importe qui hein ! Et au pire t'en fais pas, maman Harall est là ! Si y a un con, je le défonce !"

"Harall..."

"T'as peut-être déjà eu des pulsions incontrôlées ou quoi qui te sont venues... surtout t'inquiètes pas pour ça, c'est normal que ça t'arrives ! Mais surtout oublie pas... dès que ça va en dessous de la ceinture, tu dois toujours avoir une alarme qui sonne dans ta tête qui doit te dire "Il me faut une protection !""

"Tu dis tout ça sérieusement, où tu le fais exprès pour me gêner ?"

"Qui sait ?"


Et elle me tire la langue. Mon dieu, je sais que je fais pas souvent appel à toi Fenghuang... mais fais la se taire ! Je sens que ça va durer tout le long du trajet, ça va être horrible...

"Hm, sinon t'aime les deux mais t'as une petite préférence ?"


J'hausse un sourcil. Bizarrement sa question me fait tiquer. Une préférence hein ? Je sais pas trop. J'y ai pas trop réfléchi. Fille ou garçon... je frissonne alors, en me mettant à repenser à ma vie au manoir. Ellen... les succubes... ce qu'il s'est passé... j-j'aurais aimé ne pas m'en souvenir. Et pourtant...

"...Les filles."

"Ah... je vois, c'est les boobs qui t'attirent hein ?"

"Arrête !"

"Roh allez, soit honnête ! T'aime bien nan ?"


Je la vois alors passer son bras sur mes épaules, et me serrer le cou avec. Elle me tire alors vers elle, et je me retrouve collée à sa poitrine qui rebondit à cause de ma tête... sérieusement, elle est en train de m'étouffer là ! Au secours...

"Roh allez ! Dis, tu me trouves bien foutue nan ?"

"Haraaaaall !"

"Hey, si j'étais une inconnue tu viendrais vers moi ?"

"C'est glauque là ! Hein ?... les deux..."

"Quoi ? T'hésites à nouveau entre les frites et les moules ?"

"Non, les deux pilliers de pierre, regarde !"


En même temps que la mer est visible, on commence à voir les deux pilliers au loin. Ça y est, le point de rendez-vous ! On presse alors le pas vers les deux pilliers qui deviennent de plus en plus visibles. Il y a une silhouette aussi ! Elle nous fait coucou au loin. On arrive au bout d'un certain temps vers les deux piliers, avec un jeune homme blond, plutôt mignon, adossé sur l'un deux. Il a l'air gentil. Il nous sourit tout en nous souriant.

Haruki Takeda, soldat infiltré:
 

"Salut à vous, je vous attendais ! J'me présente, soldat Haruki Takeda, en service depuis bientôt 5 ans à Kansei ! C'est la première fois que je vois une élue... c'est un honneur pour moi de vous rencontrer !"

"Salut, je m'appelle Harall ! Et à côté de moi c'est Frisk ! Cool de te rencontrer. Dis, c'était pas un peu risqué de révéler ton identité comme ça ? Et si on avait pas été les envoyés en mission ?"

"Nan vous inquiétez pas, j'étais prévenu et presque personne passe par ici. Il n'y a qu'un seul village dans les environs. Sinon madame, c'est pas pour vous gêner mais... ce qu'on dit sur vous est vrai, les élus sont vraiment habillés bizarrement ! Rassurez moi, vous n'allez pas rester comme ça pour la mission si ?"

"Hé ! C'est pas elle l'élue, c'est moi !"


Mais je rêve ! On dirait qu'il m'ignore depuis toute à l'heure ! Hey oh, j'existe ! C'est moi l'élue en plus, pas Harall non mais ! Malpoli... en plus de ça il me regarde avec de grands yeux et un air stupide, il me croit pas c'est ça ? Sérieusement... j'en ai marre, pourquoi tout le monde me fait ce regard ? Je suis plus aussi jeune qu'avant ! Je dois avoir euh... 14 ans... 15 ans... peut-être 16 ! Oui bon, j'ai jamais connu mon âge, mais il y a 3 ans environ je crois on m'avait dis que j'en avais 12... je suis plus une gamine ! Et j'ai même gagné quelques centimètres depuis mon arrivée à Kosaten ! 5 centimètres je crois... en 3 ans... je sais que je suis très petite mais quand même, c'est une raison pour me voir comme une gamine ? C'est pas juste...

"Je confirme, c'est elle l'élue, pas moi !"

"Le... le petit garçon là ?"

"Hé ! Je suis une fille !"

"Pffft ! Hey, on a la confirmation que ton déguisement fonctionne bien !"


C'est si frustrant, ça me rappelle avant... quand tout le monde ne savait pas si j'étais un garçon ou une fille... c'est à cause des cheveux ça ! Je jure, après cette mission je les garde longs ! J'en ai déjà assez, j'ai juste envie que ça se finisse et que je rentre chez moi...

"Bref... on y va ? Où est le bateau ?"

"Ah euh... plus loin, à quelques minutes de marche. Venez, je vais vous guider."

"Ok... du coup, c'est parti. Frisk, je compte sur toi !"


Harall utilise alors son pouvoir. Elle rétrécit, jusqu'à faire la taille de ma main environ... non, plus petit encore ! Elle est vraiment toute petite, plus que d'habitude !

"Ouille... ok je peux pas rétrécir plus... va s'y, prends moi !"

"Ok !"


Je la prends alors et la met dans la poche de mon pantalon. Haruki regarde avec surprise, avant de se reconcentrer à nouveau sur la direction à prendre. Ça y est, d'ici peu je vais bientôt voir le navire pirate... tout va se jouer ici. Il faut que je rentre dans leur équipage à tout prix. J'ai le stress...




Dernière édition par Frisk le Lun 06 Mai 2019, 02:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 387
Yens : 488
Date d'inscription : 15/08/2017

Progression
Niveau: 64
Nombre de topic terminé: 11
Exp:
Le maître des vents du large. (solo) Left_bar_bleue1/6Le maître des vents du large. (solo) Empty_bar_bleue  (1/6)
Frisk
Frisk ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Le maître des vents du large. (solo)   Le maître des vents du large. (solo) EmptySam 04 Mai 2019, 14:01




Accompagnés de monsieur Takeda, on marche ensemble en direction du navire. Pour le moment, aucun signe de navire à l'horizon... celui qui nous a donné la mission nous avait dit qu'il se trouvait dans une crique c'est ça ? J'imagine qu'il doit être caché. Je réfléchis encore à quelle attitude je dois prendre face à l'équipage, le capitaine surtout... si je veux être parmi eux, je dois leur plaire. Comment est-ce qu'on fait pour plaire à un pirate ? Je ne me suis jamais posé la question...

"Dis donc, votre créature là... elle va nous suivre ? Je suis pas sûr que le capitaine la voudra sur le bateau..."

Je me tourne alors vers Azzy, qui nous suit depuis tout ce temps en silence. Je n'y ai pas vraiment pensé... je pensais que l'emmener ne poserais pas de problèmes. Que vais-je faire si ils ne veulent pas de lui ? Je ne pourrais pas l'abandonner ici, le pauvre ne saurait même pas comment rentrer à la maison... bon sang, cette première étape est beaucoup plus difficiles que je ne le pensais...

"Hum... ne vous inquiétez pas, je verrais le moment venu !"

Je l'espère.

"Ok... lorsqu'on se présentera à l'équipage, je ferais en sorte de vous présenter. Je leur dirais que vous êtes de ma famille, et que vous souhaitez devenir pirate tout comme moi. Plus qu'à espérer que ça passe !"

"Vous n'avez pas besoin de me vouvoyez vous savez ! Et puis, si on doit faire semblant d'être de la même famille il faudrait mieux qu'on se tutoie tous les deux..."

En continuant notre chemin, on arrive vers le bout de la plaine. L'air marin se fait de plus en plus sentir au fur et à mesure que l'on avance. Surrélevés par rapport à l'océan, on s'apprête à emprunter un pente menant vers en bas. Mais avant ça... quelque chose se profile devant nous. Ça y est, nous y sommes enfin. Le bateau pirate.

"Frisk, je te présente... l'étoile d'argent !"

L'étoile d'argent, navire pirate:
 

"Ouah... il est super grand... et super beau..."

"Viens, l'équipage est en bas !"

Des silhouettes d'hommes nous voient arriver. Je reste alors derrière Haruki, suivant ses traces jusqu'à descendre tout en bas. Mes pieds touchent alors le sable doux. Je vois de plus près ces fameux pirates... ils sont vraiment impressionants de près. Chacun semble s'atteler à une tâche, certains déplacent des tonneaux jusqu'au bateau. D'autres sont déjà dessus et semblent s'occuper de préparer les voiles. Ils sont tous assez costauds, et armés d'un katana ou d'un sabre... je vois aussi des kunais... et quelques uns sont carrément en armure ! Ils n'ont l'air de manquer de rien pour se défendre. Je me demande lequel d'entre eux est le capitaine ?

"Salut les gars, je suis de retour !"

"Bah alors Haruki, un peu plus et on partait sans toi ! Qu'est-ce que tu nous as ramené là... c'est quoi cette demi-portion ?"

"Ah lui ? C'est mon petit frère ! Tu sais que j'habitais dans cette région, au village beaucoup plus loin non ? J'y suis retourné quelques temps, je l'ai retrouvé et il a insisté pour rejoindre l'équipage ! Je comptais le présenter au capitaine."

"Ton petit frère hein ? Il te ressemble pas vraiment..."

"Ah ça... disons que notre père aimait bien fréquenter d'autres femmes. Ce p'tit gamin imprévu est venu au monde puis a été rejeté comme moi... et aujourd'hui il suit mes traces !"


Ils m'entourent alors puis se mettent tous à me dévisager. Le stress me fait tenir droit comme un piquet. Je crois que jamais mon coeur a battu aussi fort de toute ma vie ! Est-ce qu'ils croivent à cette histoire ? Je devrais leur dire quelque chose, mais quoi ?

"S-Salut..."

"Hey, c'est quoi ce machin là ?"


L'un d'entre eux dans mon dos se met alors à soulever Azzy par la queue. Je le vois alors se débattre, incapable de se libérer de son emprise... le pauvre, je dois l'aider ! Ils ont pas le droit de le prendre comme ça, non mais !

"C'est quoi ce truc hyper laid ? Dites les gars, vous croyez que ça se mange ?"

"Hey ! Pas touche, il est à moi ! C'est mon ami, Azzy !"

"Pffft, bah voyons ! À toi ? Ici, c'est la loi de celui qui prend... qu'est-ce que tu vas faire, me le reprendre de force ? Va s'y, je t'attends, ah ah !"


J'entends les autres rire de moi, et du pauvre Azzy qui continue de se débattre sous son emprise... ils vont commencer à m'énerver ceux-là ! Si je veux je peux facilement le reprendre de force, mais si je le fais je grille ma couverture... mais en même temps je ne peux pas les laisser manger Azzy !

"Arrêtez de vous moquer, c'est pas sympa ! Et laissez Azzy tout de suite !"

"Baisse d'un ton sale gosse !"


L'un d'eux me pousse dans le dos et me fait tomber dans le sable. Avant que je ne m'apprête à me relever, l'un deux m'écrase le torse avec ton pied. Ils continuent de rire... ils s'imaginent que je suis coincée, mais si je veux je sors de là sans problème ! S'ils continuent à m'énerver je vais finir par leur prouver maintenant !

"Très bien je vais vous montrer-"


"Que se passe-t'il par ici ?"


Une voix grave et dure vient de retentir derrière moi. Les pirates se sont tous arrêtés de rire. Je me relève alors, puis dépoussière mon pantalon. Pourquoi ne font-ils plus rien ? Et pourquoi c'est le silence tout à coup...? Il y a comme une tension anormale qui s'installe. Je vois alors une grande ombre recouvrir tout mon corps, accompagnée d'un pas lourd. Je me retourne lentement... la lumière du soleil m'éblouit d'abord, puis me laisse voir la figure d'un homme grand et blond, bien mieux habillé. Un cache oeil et un chapeau... est-ce que ce serait lui...?

"Excusez-nous du tapage capitaine, c'est à cause de ce gosse..."



Daifuma Eiichiro, capitaine pirate.:
 

Le capitaine pirate me dévisage de son grand oeil vert brillant. Dos au soleil, il se tient droit, et possède un visage dur et fermé. Mon coeur bat fort. Il se dégage de lui un prestance et une aura incroyable... je me sens presque gênée en le regardant. Je reste bouche bée. Les gens proches autour ont arrêté leurs activités, dans le silence où tous ne semblaient se concentrer que sur le capitaine. Il fit alors deux pas lourds vers moi, tout en continuant de me regarder de haut. Instinctivement, j'ai moi-même reculé de deux pas, pour garder l'écart qui me séparait de lui. Dans cet moment pesant ou personne n'osait agir, Haruki décida de s'avancer un peu plus, en restant derrière moi cette fois-ci. Une main sur mon épaule, il me présenta timidement au capitaine...

"C-Capitaine Eiichiro, je vous présente mon petit frère... il est venu jusqu'à vous depuis le village pour espérer rentrer dans l'équipage."

"Rentrer dans l'équipage ? Voyez vous ça..."

Je ravale ma salive, puis prend l'audace de lui parler. D'une voix forte et déterminée, je me tiens droite devant lui tout en lui demandant :

"Depuis tout petit j'ai horreur d'écouter les ordres des adultes ! Les lois sont injustes, et nous privent de liberté ! Je veux pouvoir être libre et faire ce que je veux, c'est pour ça que je veux suivre mon grand frère et devenir pirate ! Je veux voguer libre sur les océans ! S'il vous plaît, laissez-moi rejoindre votre équipage !"

J'ai improvisé. Je me demande si ça va marcher. Le capitaine hausse un sourcil... puis il se penche soudainement vers moi, son visage à quelques centimètres du mien... je ne peux m'empêcher de grimacer à ce moment là, et de pencher légèrement la tête en arrière tout en reculant d'un pas. Il me parle alors avec sérieux.

"Quel est ton nom ?"

"Fris-... ahem je veux dire... mon nom est... Fu... ris... ku. Furisku."

"Furisku, hein ? Tu ne sais pas dans quoi tu t'embarques petit. Tu penses vraiment pouvoir rejoindre mon équipage ? As-tu assez de cran pour cela ? Pour le moment je ne vois qu'un avorton."


Attends... un avorton ? C'est comme ça qu'il me voit ? Non mais, il va voir ! Il pense pouvoir m'impressionner comme ça, avec sa grande taille et sa carrure ? J'en ai vu des plus impressionnants que lui ! Si il veut tester ma détermination, il va voir ! Je fronce les sourcils, tout en faisant un pas vers l'avant cette fois-ci, en le fixant droit dans les yeux. Et les yeux grands ouverts cette fois-ci. Mes pupilles rouge rubis contre les siennes vert émeraude. Après un moment à se fixer comme ça, il se remet alors droit, puis recule de quelques pas. Il sort alors lentement sa lame de son fourreau, puis me pointe avec d'un geste sec en ma direction. La lame est à quelques milimètres... mais je ne bouge pas. Je continue de le fixer. Une brise légère se fait sentir. Je ne saurais dire quoi, mais il y a quelque chose de non naturel chez elle, et ça me déconcentre presque. La tension semble toucher les autres, et j'entends même Haruki derrière moi ravaler sa salive. Mais moi je reste calme, en continuant à faire face au capitaine. Et alors... il finit par esquisser un léger sourire.

"Je retire ce que j'ai dis. T'as au moins le mérite de ne pas être resté debout à te pisser dessus comme le dernier gamin qui m'a demandé de rejoindre mon équipage. Tu as un certain cran. On va bien voir jusqu'où ça peut t'emmener."

Il se retourne alors, s'apprêtant à partir en direction du navire. Est-ce que j'ai réussi...? Mais avant de repartir, un des pirates, celui qui tient toujours Azzy, le pointe avant de demander au capitaine :

"Euh dites capitaine... on en fait quoi de ce p'tit lézard... enfin, ce truc ?"

"Ah ! S'il vous plaît, il m'accompagne, laissez moi le garder ! Il partagera ma nourriture !"


Le capitaine se tourna à moitié vers moi, l'air désintéressé. Il fixa Azzy, puis moi, avant de me répondre :

"Au moindre comportement douteux ou agaçant de ta bête, elle part faire un tour chez le cuisinier. Compris ?"

"O-Oui capitaine ! À vos ordres capitaine !"

Sans un mot de plus, il retourne en direction du bâteau. Les autres pirates le suivent alors, et celui qui tenait Azzy le relâche. La pauvre bête retourne alors vers moi, un peu effrayée. Haruki avance avec les autres, mais se tourne une dernière fois vers moi et lève le pouce en l'air. Je reste un peu derrière, suivant lentement l'équipage. Je suis encore un peu sous le choc... mes pensées sont perturbées par ce qu'il vient de m'arriver. L'image du capitaine reste gravée dans mon esprit... j'entends alors Harall me dire après avoir sortit sa tête de ma poche :

"Pfiou, c'était pas passé loin ! On a réussi ! Dis Frisk, ça va ? T'as pas l'air bien..."

"Le capitaine... il est..."


La discussion que j'ai eu avec le capitaine se fait en boucle dans ma tête. Je ressens quelque chose... quelque chose de fort. Et son physique... je ne peux pas m'empêcher d'y penser... il est...

"Il est... TROP BEAU !"

"Heeeeeeein ? Attends, t'es sérieuse là ?"


Mais oui c'est vrai quoi ! Regardez moi son visage, si jeune et beau ! Ses yeux sont magnifiques et ces cheveux blonds ont l'air si lisses ! Et puis ce CHARISME ! Il est tellement classe... et ses vêtements lui donnent un côté riche ! Et sa voix aussi un délice pour les oreilles, si grave et masculine ! Mon coeur fond... mon dieu, qu'est-ce qu'il m'arrive ? Je craque, mon visage rougit... oh la la, je sais pas quoi faire, je devrais pas réagir comme ça, pourquoi il a fallu que ce soit un beau gosse !

"Hey Furisku, qu'est-ce que tu fais ? Reste pas derrière, viens !"

"Hein ? Ah euh, oui oui j'arrive !"


J'étais restée perdue dans mes pensées... c'est vrai, je dois me reconcentrer sur la mission ! J'avance alors plus vite, en restant proche d'Haruki. Allez ressaisis-toi Frisk... tu ne dois plus penser à ce pirate beau et probablement très musclé... si seulement ses vêtements mettaient plus son corps en valeur... quoi ? Qu'est-ce que je raconte ? Oh non, je sens que ça va mal se dérouler cette histoire...


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Le maître des vents du large. (solo)   Le maître des vents du large. (solo) Empty

Revenir en haut Aller en bas
Le maître des vents du large. (solo)
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La liberté ne meurt jamais [RP solo]
» [FB solo] 14 ans, Marine 1ière classe
» Une petite fille sur une Ile tropicale [solo]
» Pourquoi "la rose des vents" ?
» Classement solo en Greater Rift

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse :: Le maître des vents du large. (solo) 190103103231202569 :: Océans de Kosaten-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.