Partagez
Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina)
Messages : 308
Yens : 114
Date d'inscription : 25/09/2018

Progression
Niveau: 47
Nombre de topic terminé: 15
Exp:
Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina) Left_bar_bleue1/6Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina) Empty_bar_bleue  (1/6)
Adam D. Cooper
Adam D. Cooper ❥ Charmeur ❥

-



MessageSujet: Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina)   Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina) EmptyJeu 25 Avr 2019, 01:13


Make Minshu great again !
Ft Sayo-Hee / Jaël Tekina
Thème Adam


Adam - Forme Luna - Alrid - Autre

Bon, et bien c'est officiel j'adore ce cheval, à peine une journée et demie d'voyage de bouclé et nous voilà déjà en vue de Kansei…Bordel ça m'fais tout drôle d'y retourner après tout c'temps. La dernière fois que j'y était, c'est quand Hidéo m'a chassé et que j'ai dû abandonner Ai chez elle. D'ailleurs j'me demande ce qu'elle devient depuis l'temps, est-ce qu'elle s'est trouvé quelqu'un de plus respectable ?

J'pourrais profiter d'mon passage pour lui passer un petit coucou amical…ou je sais pas, c'est peut-être une mauvaise idée. Remarque, j'ai tout l'après-midi pour y repenser vu que Sayo et moi mettons pied à terre sur les coups d'midi vu la position du soleil. Je prends donc le temps de déposer Mushu aux écuries à l'entrée d'la ville, en même temps j'doute qu'on nous laisse nous balader à cheval en pleine rue.

Mais avant de pouvoir réellement mettre un pied dans la ville, nous nous faisons contrôlés par des gardes qui souhaitent savoir si nous sommes des élus, et de quelle nation, notamment en voyant notre sceau. Bizarre, depuis quand c'est en vigueur ce genre de contrôle ? On est passé en état d'urgence ou un truc dans l'genre ?

—Mais…depuis quand y'a besoin d'montrer notre sceau pour entrer dans la capitale ? Y'a eu des attentats ou quoi ?

—Nous on fait simplement ce qu'on nous demande, donc s'il vous plaît, montrez-nous votre sceau. Ne vous en faites pas si vous êtes Seikajin ou autre vous aurez simplement a porter a un bracelet pour qu'on vous garde à l'œil.

—Bon, et ben dans c'cas…

Inutile de perdre plus de temps j'pense, autant leur montrer mon sceau, même si ça m'emmerde un peu de devoir prendre la peine de défaire ma ceinture pour pouvoir enlever le haut d'ma tenue. Ok ça permet aux passantes…et probablement Sayo…de me mater, mais ça nous fait surtout perdre du temps pour notre rendez-vous avec Tekina.

C'était bien la peine de lui envoyer une lettre au préalable si c'est pour être en retard. D'ailleurs heureusement que j'suis en mec sinon ce sont les gardes qui auraient pu s'rincer l'œil. Donc une fois torse-nu et donc mon sceau bien visible, les gardes sont bien obligés d'constater que j'suis bien un Minshujin. En même temps vu la taille de mon sceau, s'ils doutent encore c'est qu'ils sont con comme un piano.

Bon, au final ça va, ce n'était qu'un petit arrêt, une fois qu'on a montré patte blanche on peut enfin s'diriger vers le palais présidentiel…après que j'me soit rhabillé évidemment. Heureusement le palais n'est pas bien compliqué à trouver donc au final je n'pense pas qu'on soit trop en retard. Et puis bon, Mushu est rapide, donc de toute façon je pense qu'on pouvait se permettre une petite perte de temps.

Une fois à l'entrée je dois donc nous annoncer pour qu'on puisse nous faire entrer et enfin passer à notre rendez-vous avec le président. C'est donc parti pour le serious business, enfin, avec modération, j'reste moi-même avant tout.

—Bonjour messieurs, est-ce que vous pouvez annoncer Sayo-Hee et Adam Cooper s'il vous plaît ? Nous avons rendez-vous avec monsieur l'président.

—Adam Cooper ?

—Oui oui je sais, j'ai une prime sur ma tête, c'est justement l'un des points dont nous souhaitons parler avec le président.

—Bon, surveille-les au cas où, j'vais voir s'il est disponible.

—Merci bien.

Evidemment, j'ai discuté au préalable avec Alrid pour qu'elle ne se montre ou qu'elle ne parle que si moi ou l'président le lui demandons. Au moins comme ça, on évite une potentielle source de problèmes…et un potentiel internement en maison psychiatrique d'un tas d'soldats. Bon, bah y'a plus qu'a attendre qu'on nous fasse entrer…j'espère que tout va bien s'passer.



Dernière édition par Adam D. Cooper le Ven 26 Avr 2019, 14:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 325
Yens : 286
Date d'inscription : 27/05/2015

Progression
Niveau: 91
Nombre de topic terminé: 31
Exp:
Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina) Left_bar_bleue2/6Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina) Empty_bar_bleue  (2/6)
Sayo-Hee Yun Fang
Sayo-Hee Yun Fang ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina)   Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina) EmptyJeu 25 Avr 2019, 23:35







Make Minshu great again !

Feat. Adam et un président









Combien de temps s'était écoulé depuis le passage de Adam, au bosquet sacré. A priori et si je comptais en terme de pêché je dirais que nous étions dans la seconde journée. Ainsi après qu'il est dormi dans un de mes chez moi avec orgueil, notre cher renard avait pu rencontré Paresse et aujourd'hui était assez spéciale. JE craignais le pire. Est-ce que Colère allait être de sortie ou Luxure...Ce qui en soit aurait été gênant face à un monarque. Quoique un président restait un humain et d'autant plus un homme. Et on le sait tous, chaque homme avait des besoin et des envies à assouvir et donc il ne faisait pas exception. Et j'en suis sûr qu'en tant que célèbre président de Minshu, ce n'était pas les avances qui lui manquaient. Mais avait-il eu une élue, telle que moi dans son lit, dont les plaisirs charnels n'avaient plus aucun secret pour moi? Si on pensait aussi à la beauté que j'étais et à ce je ne sais quoi qui faisait que chacun avait une attirance assurée pour moi.

Mais revenons à nos moutons, car puisque Paresse avait prit le dessus sur moi, et ben j'étais monté derrière mon renard sur le dos du cheval. Une vraie ferme. Mais, je savais que je pourrais louer une monture, une fois à la capitale pour le retour. Donc j'allais pas me faire prier. J'étais une princesse épuisée le jour du départ, il devait être mon fidèle et servant chevalier Adam. Enfin, au moins, nous arrivions à Kansei- y étais-je venue déjà? Je ne m'en souvenais même plus- mais à peine entrer la grande porte, avec mon énorme sac de victuailles- Oui, car pour la petite précision, le matin au réveil Gourmandise avait prit mon corps en otage. Au moins, j'avais un contrôle plus simple sur mon esprit et mon corps. Vous auriez imaginer avec Colère... Il aurait fallu sortir la garde royale, enfin présidentielle.- Bien sûr dans mon énorme sac, il y avait assez de nourriture pour tenir une semaine. Du moins pour le commun des mortels, car moi , il ne ferait probablement que la matinée, plus un peu de l'après-midi probablement. Et encore dépendait de la situation et de mon temps. Mais tout ce que je pouvais craindre était de passer pour une affamée de la vie.

Mais pour revenir à notre entrée, nous fûmes aussitôt arrêtés par la garde, nous demandant de nous présenter. Ce qui surpris Adam et me surpris par la même occasion. Non par la demande des gardes mais par celle de mon renard. Il était normal qu'une cité telle que la capitale même de Minshu soit surveillée et gardées, ils étaient en guerre contre Fuyu en soit et peut être plus encore. Encore un signe de naïveté de la part de mon petit renard. Je tournais la tête de gauche à droite un peu dépitée, mais aussi amusée par son incrédulité. Ceci en devenait presque mignon, alors que je croquais aussitôt dans un énorme fruit.

Nous devions donc montrer notre sceau. Mon preux chevalier se dévêtit non sans un regard, à priori, marqué par les femmes nous entourant. Au moins, ils étaient plus ouvert d'esprit que je ne le pensais. Je m'attendais plus à des regards dédaigneux ou hostile à son encontre. Non pas un regard plutôt excité de la gente féminine face à un animal-renard. Mais pourquoi pas, j'avais bien couché avec lui, alors pourquoi pas d'autres. Toutefois, s'il pensait faire sensation auprès de moi, c'était raté. Je l'avais vu nu donc je me souvenais bien de son corps. Et puis, il en montrait pas tant que cela...

-Et vous, mademoiselle, s'il vous plait!

Alors qu'on m’interpellait, je me tournais vers le jeune soldat en armure. Probablement une nouvelle recrue. J'avalais entièrement le fruit que je tenais dans la main, lançant un sourire provocateur et amusé à Adam. Ce regard et ce sourire qui signifiant que j'allais m'amuser un peu. Ou plutôt attention, j'arrive. Enfin vous voyiez le genre, celui qui n'augure rien de bon. Enfin tout dépendait du point de vue.

-Bien volontiers, mon jeune ami!

Aussitôt, j'ôtais mon haut et donc libérais ma forte poitrine mais toujours aussi parfaite. Après tout, mon sceau y était sur mon sein droit. Et là, je partis d'un petit rire cristallin, alors que le jeune soldat parti rouge-tomate, que d'autres passants se mirent à cracher leur boisson, ou que d'autres me reluquaient. Là ou les soldats plus expérimentés se mirent à se racler la gorge, me demandant de m'habiller. Bon je notais toutefois, leur petit regard lubrique. Mais pouvais-je leur en vouloir?

Assuré de notre identité, on nous laissa passer et rattrapant mon énorme sac d'ou je pris une grosse cuisse d'un volatile totalement inconnu pour moi et je mordis dedans. Je rejoignis en trottinant et avec un large sourire mon "petit voleur". Pas besoin de parler de ce qui venait d'arriver. Il avait dû probablement s'y attendre, après tout, ne commençait-il pas à me connaître. J'étais de bonne humeur, voir d'humeur joyeuse. Bon jusqu'à ce qu'un coup dans le ventre me rappelle à l'ordre de notre sympathique pêché qui m'imposait de manger en continue.

Finalement arrivé au palais-et je devais dire je n'étais guère impressionnée, j'en possédais moi même un dans mon monde- je laissais encore mon guide prendre les choses en main, mon esprit actuellement trop tourné vers mes richesses gourmandes. Je ne pris même pas la parole quand Adam évoqua sa prime à ses soldats de bas étage. Entre lui qui donner l'épée à ses bourreaux et ses soldats qui furent étonnés de sa venus et se méfièrent de lui. Étaient-ils con? Pensaient-ils vraiment qu'après s'être ainsi présenté, Adam et moi même allions tenter quoique se soit susceptible de nous apporter préjudice? Non, mais je vous jure ce monde manquait cruellement d'un sexe fort: la femme. Pourquoi les hommes étaient aussi stupide et faible, non mais je vous jure. Attendez, ils tenaient même pas face à moi lors d'un tournoi de nourriture, j'étais un petit gabarits pourtant. Mais passons, j'étais impatiente de connaître enfin ce président. Le représentant de ce dieu qui m'avait amené ici. Cet être qui "me forçait" à me battre pour eux et à les aider. Encore une preuve de leur faiblesse et leur manque de respect envers la princesse-guerrière que j'étais. Ordonner sans même se présenter, non mais je vous jure.

Colère n'était pas là, mais je sentais mes muscles se crisper comme si j'étais énervée. Bon je l'étais, mais je devais me calmer et attendre de voir qui il était réellement. Et puis, je devais pas tout gâcher pour Adam, mais je ne priverais pas de lui dire ce que je pensais aussi. D'ailleurs:

-Faites pas comme si vous n'étiez pas au courant que nous venions. Truk Tekina a bien reçu une lettre de nous. Alors, il est bien disponible pour ces élus, non? Nous faites pas attendre, le temps est précieux pour un élu.

Je pouvais sentir des regards désapprobateurs. J'oubliais parfois que ce monde était patriarcale, alors se faire ainsi parler par une femme, ça devait bien les agacer. Je regardais d'ailleurs Adam,, mes yeux exprimaient bien mon ressenti " Bah quoi". Oui, je crois que j'étais tendue, après tout avait-il envoyé quelqu'un lorsque le bosquet sacré avait été détruit? Non, j'avais participé à sa reconstruction seule, avec les survivants qui m'adoraient et m'avaient ouvert leur bras. Je les protégeais depuis et je ne voyais que rarement la capitale venir. Oui, j'étais énervée... Ces grattes-papiers d'apparat en armure rutilante devait être bien confortablement installés ici, pendant que le peuple souffrait. Ils avaient sans aucun doute rien vu de l'horreur, et ça se sentait supérieur. A présent, est-ce que le président était l'exemple même de cette représentation que j'en avais fais? Bon, nous allions pas tarder à le savoir.

Je proposais toutefois, durant l'attente un morceau de pain, à mon renard, pendant que je continuais avec la seconde cuisse de volaille. Que je n'aimais pas attendre...D'ailleurs le pêché non plus, puisque mon ventre poussa un grognement à en faire trembler le sol...Oups!











:copyright:Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 41
Yens : 50
Date d'inscription : 01/08/2017
Localisation : Me flic pas !

Progression
Niveau: 300
Nombre de topic terminé:
Exp:
Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina) Left_bar_bleue0/0Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina) Empty_bar_bleue  (0/0)
Jaël Tekina
Jaël Tekina - Pnj -

- http://rp-manga.forum-canada.com



MessageSujet: Re: Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina)   Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina) EmptySam 27 Avr 2019, 16:05

- Make Minshu great again -



Aujourd'hui était un jour plein de rendez vous, mais pas tous du même acabit. Il allait devoir rencontrer deux élus qui lui avaient demandé à le voir tout à l'heure, mais un peu avant, c'est tout un groupe qui entra dans son bureau. Ce groupe était assoiffé de quelque chose, tous très motivés et accompagnés qui puis est d'un maitre ! Que voulaient t'ils ? Tekina se leva, alors qu'ils pointèrent tous leurs doigts vers lui, on entendit des cris et le président s'écroula.

Aaahrgh... Vous ... M'avez bien eu ! Fit t'il en toussant du sang...

Puis plein de rires d'enfants, qui rigolèrent en voyant le président feinter la mort suite à leurs attaques imaginaires ! Il venait même de sacrifier une tomate pressée dans sa main pour faire croire au crachat sanglant... Le maitre de l'école qui était venu aujourd'hui pour la rencontre scolaire, ne savait guère ou se mettre et se racla la gorge. Le président se releva avec un sourire joueur et sincère, celui du grand frère.

- Ahahah
- Mais vous pouvez vous relever encore c'est pas juste ahahah !
- Tekina samaaaa kakoïïïï ! Criait un groupe de jeune fille

Il passa bien une heure environs avec eux, cela fit d'ailleurs un peu attendre les deux élus déjà arrivés. Un garde toqua à la porte pour les annoncer, au moment ou Jael finissait son incroyable histoire auprès des gosses, tous assis dans le silence pour l'écouter ;

... Et c'est comme ça que j'ai vaincu le destructeur des mondes maléfique aux six bras mangeur d'âmes.

*toc toc*

Oui ?

(garde) Votre rendez-vous élus est arrivé monsieur le président.

Et ça l'est enfant, ça signifie que votre président à du boulot, alors c'est la fin du rendez vous !

Tous crièrent un "non" de dépit, mais en gardant une certaine candeur et bonne humeur enfantine. Il passa sa main sur la tête de certains pour les ébouriffer, avant que le maitre d'école ne salut respectueusement le chef de la nation et s'en aille avec la petite troupe. Ils passèrent ainsi la porte devant les quelques gardes mais aussi les deux élus qui attendaient leurs tours. L'un des gosses tira la langue en se moquant du renard Adam, tandis que d'autre le trouvèrent super "cool" en lui souriant et lui faisant des gestes de pouce en l'air ou des "wow" visible. Quelques jeunes garçons rougissaient aussi devant la belle Sayo, mais l'école quitta bel et bien le palais présidentiel et les gardes annoncèrent l'entrée des deux élus.

Jael avait mis son bureau un peu en bordel pour ses histoires et ses jeux avec les mioches, il s'occupait donc de ranger un peu le tout, remettant les feuilles, les fausses armes et quelques objets à leurs places. Puis il s'assit sur le rebord de son bureau, détendu.

Entrez ! Je vais pas vous manger. Alors je peux faire un truc pour mes élus aujourd'hui ? Dites moi tout ! Fit t'il enjoué.

Il ne savait pas encore de quoi ils allaient leurs parler, mais pu remarquer les élus dont il s'agissait. Un humanoïde renard et une femme à l'allure d'une princesse guerrière plutôt sexy. Ils étaient en duo, mais l'étaient t'ils tout court ?

Si vous préférez me voir seuls à seule dites le moi, j'voudrais pas vous imposer à rendez vous à deux en même temps, c'est vous qui voyez !


-
Président Jaël Tekina

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 308
Yens : 114
Date d'inscription : 25/09/2018

Progression
Niveau: 47
Nombre de topic terminé: 15
Exp:
Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina) Left_bar_bleue1/6Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina) Empty_bar_bleue  (1/6)
Adam D. Cooper
Adam D. Cooper ❥ Charmeur ❥

-



MessageSujet: Re: Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina)   Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina) EmptyDim 28 Avr 2019, 12:35


Make Minshu great again !
Ft sayo-hee / jaël tekina
Thème Adam


Adam - Forme Luna - Alrid - Autre

Bon, et bien on peut dire que ça commence pas trop mal, c'est vrai, les gardes auraient pu m'arrêter en sachant que j'ai une prime sur ma tête…ou pour exhibitionnisme au choix. Mais non, tout va bien, l'un d'eux part annoncer notre venu à monsieur l'président. J'me demande bien à quoi il ressemble, est-ce qu'il est plutôt François Hollande ou Kim Jung Un dans sa politique ?

Non pas que j'en aie déjà eu grand-chose à faire de la politique mais…ouais ok j'me perds un peu là quand même. J'vais plutôt profiter d'ce bout d'pain offert par Sayo…qui a d'ailleurs emporté beaucoup trop d'bouffe, y'en a au moins pour une semaine là-dedans. J'crois qu'au retour j'vais laisser Mushu s'reposer un peu, parce que là son dos a dû en prendre un coup.

Hum hum, revenons à nos moutons, enfin, nos gosses…non pas les miens, ceux qui sortent là. Alors comme ça ils s'amusent à organiser des sorties scolaires "visite chez l'président" ? Si c'est une idée du dirigeant, alors il est peut-être sympa, j'ai peut-être une chance de faire effacer ma prime après tout.

…Ok alors par contre les gamins qui s'foutent de ma gueule j'trouve ça moyen quand même. Un jour normal j'leur aurais envoyé Alrid au cul, mais j'vais plutôt accorder une plus grande importance à ceux qui me montrent un minimum de respect. Alors bon les pouces en l'air c'est pas c'que j'ai l'habitude de faire, mais pour eux j'veux bien leur retourner l'geste pour rester sympa. Oui j'ai du mal à supporter certains gosses et alors ?

Certains disent qu'on ne supporte que les siens, mais vu que j'suis pas forcément prêt à en avoir, et que j'vois de toute façon pas avec qui j'en aurais, bah la question n'se pose pas…Alors pourquoi j'continu a cogiter sur ça moi ? Je sais pas, de toute façon c'est à notre tour d'entrer…en gardant nos armes ? Mais…pourquoi mettre des points de contrôle à l'entrée d'la ville si c'est pour derrière laisser un mec armé rencontrer le président ? Et si j'étais en fait un espion venu pour le tuer, ils seraient bien cons de m'avoir laissé entrer comme ça.

Mais bon, comme je n'suis ni un espion, ni un assassin, ils ont d'la chance que j'sois sympa. Perso j'pose pas plus de question vu que si je leur confiais ma serpe Alrid s'arrangerait pour tous les emmerder, donc au final ils y gagnent. Bref, en homme galant je laisse Sayo ouvrir la marche, je lui aurais bien tenu la porte mais un garde se charge déjà de ça donc bon…

Je découvre alors enfin à quoi ressemble ce président, et bah c'est bien loin de ce que je pouvais imaginer. Une coupe de cheveux que je ne jugerai pas puisque la mienne n'est pas bien différente, juste plus courte que la sienne, et un style général que je qualifierais de…décontracté ? En tout cas le mec à l'air bien détendu, à croire que mes armes ne l'dérange pas le moins du monde. Enfin, histoire de n'pas déranger au cas où, j'enlève mes lames secrètes pour les suspendre à ma ceinture, comme ça on pourra parler en toute décontraction…

…Ah et puis sa posture sur son bureau me rappelle cette photo du dernier président français, Macaron ou un truc dans l'genre je sais plus…oh et puis je m'en fou. Celui-là à l'air autrement plus sympathique et cool, donc autant pas s'prendre la tête et rester le plus honnête possible.

—Si vous préférez me voir seuls à seule dites le moi, j'voudrais pas vous imposer à rendez vous à deux en même temps, c'est vous qui voyez !

—Oh n'vous en faites pas, on avait prévu d'venir tous les deux donc bon, ça n'dérange aucunement de vous voir à deux. Après, si vous me permettez de rentrer dans le vif du sujet, même si ce n'est pas le principal sujet de ma venue….J'imagine que vous êtes au courant qu'une prime a été placée sur moi, mais pour être tout à fait honnête, elle n'est pas exacte. Je n'sais pas si vous avez entendu parler d'un voleur masqué se faisant appeler Jackal…et bien vous pouvez rajouter sa prime à la mienne puisque c'est moi.

Enfin, c'était moi, puisque grâce à Sayo ici présente, j'ai totalement arrêté ma carrière de voleur, aujourd'hui j'ai d'autres projets qui…disons...nécessiteraient votre approbation, et aussi le fait que je me rachète, ou que je fasse amande honorable pour me faire pardonner mes crimes, enfin vous voyez quoi. A la base ce n'était pas gagné pour me faire changer vu que je descends d'une très très très très longue lignée de voleurs dans mon monde…mais bon, aujourd'hui on peut dire que je me confesse…en espérant pouvoir me racheter. Donc si jamais il y avait moyen de…s'arranger, ce serait cool…sans vouloir vous commander évidemment.


—Et voilà ça recommence, tu t'écrase devant quelqu'un. Porte ton courage à deux mains pour une fois.

Et bah voilà, fallait qu'elle en place une celle-là, j'espère que l'président ne l'a pas entendu, puis qu'apparemment maintenant il suffit d'être souvent en contact avec des trucs paranormaux pour pouvoir l'entendre parler. On verra bien à la tête qu'il fait s'il a entendu quoi qu'ce soit, si c'est l'cas il demandera sûrement à voir Alrid, et je n'sais absolument pas comment il réagirait en la voyant. Est-ce qu'il considérerait que c'est irrespectueux d'avoir fait entrer un animal ici ? Ça serait paradoxal vu que j'ai pu entrer avec mes armes…et que j'suis un peu un animal dans un sens aussi.



Dernière édition par Adam D. Cooper le Lun 29 Avr 2019, 17:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 325
Yens : 286
Date d'inscription : 27/05/2015

Progression
Niveau: 91
Nombre de topic terminé: 31
Exp:
Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina) Left_bar_bleue2/6Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina) Empty_bar_bleue  (2/6)
Sayo-Hee Yun Fang
Sayo-Hee Yun Fang ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina)   Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina) EmptyLun 29 Avr 2019, 16:48







Make Minshu great again !

Feat. Adam et un président









En attendant, l'arrivée du président, je m'assis à même le sol, dévorant tout ce qui me passait sous la main. Ou plutôt tout ce que j’attrapais de mon énorme sac. A vu d’œil, il avait déjà baissé du quart, et on était encore tôt dans la journée. Du moins trop tôt à mon goût. Bon, heureusement, on était dans une capitale, donc ce n'était pas les auberges et les vendeurs qui manquaient. J'allais juste encore me ruiner en argent. Enfin pas comme si j'utilisais souvent l'argent que je gagnais au cours des années. Je vivais au bosquet sacré, sans rien dépenser, puisque tous les villageois ne cessaient de me remercier pour les avoir aider à la reconstruction et que je les protégeais depuis lors. On pouvait dire au final, que j'étais devenue riche, sans le vouloir, et que je dépensais mon argent que lorsque Gourmandise était présent.

Mais alors que j'avalais tout rond un énorme fruit, une meute horrible et dangereuse sortie de la salle du président. Avait-il été tué? Menacé? par ces vulgaires choses. Oui, une véritable petite armée de mioches débouchait de la salle du président, en hurlant dans tous les sens excités comme des puces, sans que personne ne les tienne en place. Certains se moquaient de mon cher renard, d'autres semblaient le trouver cool, alors que tous ceux qui me passaient devant avaient des étoiles dans leur yeux, tant j'étais belle. Et même les jeunes filles me voyaient comme une véritable déesse.Malheureusement pour tous, je n'étais pas très douée avec les enfants. Sauf ceux de Yama, mais tout ceci était lointain et il n'était pas des habitants de Yama. J'avais esquivé habilement le câlin de l'une de ses pestes sur pattes, dans un habile bond,sans oublier mon sac de provision, sous des "oh" d'émerveillement des spectateurs.

Mais heureusement par mon plus grand plaisir, ils s'éloignèrent bien rapidement, enfin jamais assez à mon goût des lieux. Je me sentis aussitôt un peu plus rassurée et prête à faire face au président qui devait logiquement se trouver dans la pièce. Enfin vous savez la logique parfois, elle peut voler en éclat, et quand je pénétrais dans la salle avec mon compagnon, j'aperçus un homme des plus mal habillé et nonchalant. Certainement indigne d'un être aussi important et de son statut. A se demander s'il était vraiment le président. Après tout par sécurité, il pouvait avoir une sorte de doublure, ou un être le représentant, avant de se montrer de lui même s'il n'y avait vraiment aucun danger. Sur cette théorie, je tentais de regarder discrètement ou non, d'ailleurs. Un passage caché, un signe qui prouvait que nous n'étions pas devant le président. Tout en oubliant pas de prendre encore un plat, dans mon sac, que je dévorais aussitôt. Eh ça creuse de réfléchir autant et être sur ses gardes.

Par contre mon regard se posa avec violence sur cet énergumène, lorsqu'il demande ce qu'il pouvait faire pour "ses élus". Depuis quand, il lui appartenait? Non, mais c'était qui cet homme à croire qu'il avait un quelconque contrôle sur elle ou tous les autres. Ils étaient libre! Certes, un Dieu les avait invoqué, mais en rien elle ne l'appartenait à un homme qui avait le même statut qu'elle dans son monde. Une flamme et un regard sauvage s'illumina dans mon regard. Un président faisait-il vraiment une si grosse erreur? Mais alors que j'allais lui dire le fond de ma pensée, ce fut Adam qui s'exprima pour évoquer les raisons de sa venue. Il me coupa l'herbe sous les pieds, comme on peut dire, et peut être même heureusement. Pour manger mon ressentiment, je pris un morceau de viande entier, dans lequel je mordis et arracha un énorme morceau que je mastiquais. Heureusement, je ne perdais rien de mon charisme ou de ma beauté, sans savoir que l'aura de fascination qui s'échappait de mon corps faisait aussi tout le travail de manière plus surnaturelle.

Enfin, par la suite, l'intervention de Alrid me fit sourire. Finalement, on était sur la même longueur d'onde sur le sujet. Adam semblait trop faire de courbettes face à un homme qui n'avait eu aucun respect pour nous. Attendez, jamais il n'était venu s'adresser à nous, à ses héros, rien. Enfin, au moins je me calmais suite aux paroles d'Alrid que je semblais entendre là ou personne d'autres ou rare était ceux à pouvoir l'entendre. Un fait étrange sur lequel on ne s'était pas attardé. Mais notre renard s'était arrêter dans son discours, je posais mon regard sur les deux autres protagonistes, non sans penser que cet homme face à nous président ou pas, avait un certain charme aussi et qu'heureusement Luxure n'était pas présente. Enfin avec Luxure, il suffisait qu'il vive et respire et ça lui convenait donc bon. Dans tous les cas, j'allais m'exprimais, mais avant je devais calmer le grognement de mon ventre qui ne me gêna nullement. Je n'avais honte de rien.


-Adam, ta naïveté te perdra un jour. Tu déballes tout à un être que tu supposes être le président. Mais au cours des années on m'a expliqué que le représentant de Minshu s'avérait être fourbe comme son Dieu. Et au vu de la situation, il est fort probable que devant nous, ce ne soit pas le président, mais une doublure qui assure la protection du véritable président qui peut se cacher ailleurs ans la pièce.


Je regardais un peu de partout finissant mon derniers repas, cherchant une possible place ou le véritable président pouvait se cacher. Alors, que je continuais à m'exprimer:

-Après tout, pour avoir été princesse et dirigeante de mon propre pays avec ma sœur, et même si je laissais la partie diplomatie et politique à ma jumelle. J'ai bien appris, qu'il fallait savoir accueillir ses invités important de manière plus conventionnelle que dans une tenue aussi ....Hum...Et surtout pour avoir le temps de s'occuper des enfants, alors que le pays semble en crise... Je doute de lui.


Bon, oui, j'étais mal placée pour parler au vu de mon accoutrement plutôt sexy et digne d'une véritable déesse de guerre. Et encore plus alors que mon ventre se mit à grogner par moment, telle une créature des enfers. Après, j'aimais aussi le naturel que je présentais aux nations de mon monde, mais j'avais appris que le protocole de ce monde était tout autre. Je fini par revenir sur notre interlocuteur:

-De plus, depuis quand nous vous appartenons? Je ne considère pas être votre élue. Je suis libre et indépendante, et je n'appartiendrais jamais à personne. Que ce soit un homme ou même un quelconque politicien.

Bon au moins, j'avais fais passer mon message. Remontée, moi? Peut être un peu, mais j'avais de quoi et le président le comprendrait bien vite. Pour l'instant, je devais laisser Adam plaider sa cause sur lequel je le soutiendrais. Par la suite ou pendant je dirais les quatre vérités au représentant de Minshu.Car oui même si j'étais venue accompagner Adam, j'avais aussi des questions. Je voulais connaître ses raisons ou ses excuses, de ne pas avoir envoyé de l'aide au bosquet sacré, après sa destruction. Des images du chaos venaient parfois hanter mon esprit. Les corps que j'avais dû soulever et amener à un lieu pour éviter que des maladies ne se répandent. Je voyais encore cette montagne de cadavre que nous avions dû brûler dans un bûcher géant. Personne n'était venu. Pourquoi? Avait-il peut de l'horreur et surtout des conséquences de leur guerre?J'avais été seul pour aider tous les survivants. Seule! Je voulais savoir, quel était véritablement leur but et leurs objectifs et ce qu'ils attendaient de nous depuis toutes ses années. Car à priori, l'idée de revenir chez moi était encore lointain. Je voulais en avoir le cœur net. Savoir si nous étions à jamais prisonnier ici. Et si oui, voir s'il arriverait à me convaincre de me battre ou d'agir pour son pays. J'avais promis aux habitants du bosquet de les protéger et d'agir pour eux, je réalisais des missions qu'on me confiait et que je concevais comme utile. J'avais même participé à la défense des grandes prairies face à ce démon à l'écharpe, pour aider les survivants à reconstruire. Mais aucunement, je n'étais encore prête à me battre pour Minshu.

Enfin, trop de sérieux, moi qui n'aimait pas cette sensation, je me forçais à me détendre, j'aurais bien assez tôt mes réponses, surtout qu'un bon coup de poing dans le ventre me rappela à l'ordre. A m’inquiéter autant le pêché parvenait à prendre plus de place encore. Alors, sans demander l'avis du président ou même du renard, je m'approchais de mon énorme sac, que je défis. Le tissu se transforma aussitôt en une sorte de draps ou une véritable corne d'abondance fut libérer. Je m'assis dès lors sur le drap, commençant à manger poussé par le pêché, prête à écouter cette longue conversation. Et je me sentais mieux, sans cette tension...







Spoiler:
 









:copyright:Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 41
Yens : 50
Date d'inscription : 01/08/2017
Localisation : Me flic pas !

Progression
Niveau: 300
Nombre de topic terminé:
Exp:
Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina) Left_bar_bleue0/0Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina) Empty_bar_bleue  (0/0)
Jaël Tekina
Jaël Tekina - Pnj -

- http://rp-manga.forum-canada.com



MessageSujet: Re: Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina)   Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina) EmptyJeu 02 Mai 2019, 14:02

- Make Minshu great again -



Ouep, les mioches quittaient le bureau et enfin, il allait avoir un peu de rep.. Ah non en fait, puisque les élus étaient déjà la, ponctuels dis donc ! Un renard géant et une belle femme à l'allure guerrière et sévère entraient donc dans son office. Mais jael était détendu aujourd'hui, il posa ses premières questions et les salua tranquillement, avant d'écouter les réponses du premier individu à prendre la parole, tandis que la femme elle, heu, regardait dans le bureau avec un air suspect. Mais bon, peut être appréciait t'elle la décoration du président, alors il se permit de mettre quelques trucs en valeur, juste pour elle.

Passant alors devant sa collection de couteau en or cuivré fabriqué spécialement dans le village d'Okanawa à Minshu, ou encore quelques cadres, peintures et autres déco farfelues. Puis il recentra naturellement son attention vers Adam, tout en sortant une clope qu'il se mit au bec, avant de l'allumer aussitôt et tirer une taffe dessus. Faut dire qu'il n'avait pas pu fumer de la matinée avec les gosses aussi !

Bref, premier point cool, il n'y avait pas besoin de splitter le rendez vous, puisque les deux venaient quasiment mains dans la mains. Adam rentra rapidement, comme il le disait lui même, dans le vif du sujet en rapport avec une prime sur sa tête. Enfin quand il disait sa "tête" c'était sous l’identité de Jackal le voleur. Il hocha la tête en l'écoutant, tout en se tournant vers Sayo, lorsque le renard indiqua que c'était grâce à elle qu'il était revenu sur le droit chemin. Tournant vers son bureau, il chercha les papiers concernant jackal, heureusement classés dans l'ordre alphabétique il ne mit pas plus de trente seconde à mettre la main dessus et relire rapidement le montant de la prime. Adam venait en connaissance de cause, pour racheter ses fautes et semblait sincère, c'est en tout cas ce que l'instinct de Jael lui disait ;

Aaaah ouais, c'est vous, enfin, toi, enfin on peut se tutoyer ? Je préfère honnêtement. Hmm ouais ouais, j'en ai vaguement entendu parler, la prime n'est pas exceptionnellement haute, mais j'ai bien une idée de quoi faire pour que tout rentre dans l'ordre à ce niveau là.  

Bien sur que le président avait une idée en tête, quelque chose qui irait à tout le monde pour le bien commun de Minshu. Mais voila, avant de pouvoir dire le fond de sa pensée, la jeune femme prit enfin la parole, entre deux plats qu'elle s’empiffrait de manière assez... Comment dire ça... A la fois viril et élégant, elle était spéciale et avait un appétit d'ogre avec des manière de princesse, vraiment très très spécial.

En tout cas, ses mots allaient d'abord à son coequipier et pas des plus doux, mais visait surtout le jeune président. D'ailleurs elle ne croyait pas être en face de ce dernier, mais qu'en plus on disait de lui "depuis des années" qu'il était fourbe. Ah, elle devait sans doute parler de son père, Jeong, à ce compte là ! Et pendant qu'elle cherchait de l'oeil un possible "vrai" président, Jael voulu répondre, levant légèrement le doigt en fumant...

Ahah, alors pas du t...  


Mais que dalle ! Il pu pas finir sa phrase qu'elle reprenait déjà, toujours sur ce ton autoritaire ! Bon sang, quel caractère ! Elle était minshujin ou fuyujin celle la ? Au moins, elle apprenait au président qu'elle avait été une princesse, dirigeante de surcroît et que pour elle, la manière dont Jael accueillait ses hôtes était mauvaise.

Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina) 1556797315-jael-excuse-me

Non, mais en fai..

Aaaah mais c'est pas possible, elle ne laissait pas répondre le président cette bougresse. Continuant de remettre en doute son identité, ses manières, voila maintenant qu'elle se plaignait de ses propos. Tiquant sur le "mes élus" comme s'il en avait parlé comme des biens ou des objets, des proprietés, alors que jamais au grand jamais il n'aurait voulu ça.  Quand elle eut enfin fini de déblatérer ses propos, il fuma et fuma jusqu'à finir sa clope. Il n'avait jamais autant apprécier sa dope du moment. Soufflant ensuite un long trait de fumée en direction de la fenêtre ouverte, il inspira profondément, il pouvait visiblement enfin répondre. D'ailleurs, il pu voir qu'elle prenait ses aises et sortait son drap de pique nique, commençant à s'asseoir à même le sol pour manger. Ca tombait bien, il n'avait rien becté depuis ce matin !

S'approchant d'elle, il s'assit alors par terre et puis piocha dans quelques mets savoureux qu'elle laissait en abondance trainer dans son office.

C'est que ça sent bon tout ça, viens, assied toi aussi, puisque cette gentille élue nous invite. Autant en profiter ! Dit t'il d'un air jovial, en se tournant vers Adam. Puis il reprit immédiatement. Tout d'abord Adam, pour ta prime, vu qu'elle n'était pas très élevée, autant réparer tes torts en aidant ceux que tu as volé, tu ne crois pas ? Il y'a pas mal de marchands, de particuliers qui auraient besoin des services d'un type agile. Je te fournirais une liste de gens ou d'établissement ou tes talents pourrons s'avérer utile, s'ils me disent que tout est ok à la fin, considère ta prime comme effacée. Cela te conviendrait t'il ?

Demanda t'il en premier lieu, tout en prenant une tartine sous le regard de Sayo (qui ne devait peut être pas trop apprécier) mais Jael sorti ensuite son plus beau sourire face à la jeune femme.

Quand à vous, Sayo apparemment, j'aime pas trop qu'on prenne mon bureau pour une salle a manger, mais comme j'ai pas pu me remplir la panse avant, c'est pardonné.

Silence. Il vouvoyait Sayo pour le moment, car la nana était tendue comme jamais, alors il mit un peu plus de barrières entre eux deux.

Mais bon, comme vous avez l'air bien remonté, je vais essayer de comprendre le pourquoi du comment. Déjà number one, je suis bien Jael Tekina, président de Minshu. Ensuite, quand je dis "mes" élus, je parles non pas en tant que proprieté, mais plus par la responsabilité qui m'incombe. J'ai des obligations autant vis à vis des natifs, ma population, que des élus de Minshu. Votre vie, votre liberté, elle vous appartiens, j'ai rien à y redire, j'aime moi même beaucoup ma liberté. Si en revanche vous pensez que je ne suis pas votre président, que cette nation n'est pas la vôtre et que vous ne me devez rien...

Il se leva alors, se rapprochant de la porte de son bureau, l'ouvrit en grand et ajouta ;

Alors n'oubliez pas que vous êtes libre comme l'air, de vous en aller et ne pas me considérer comme tel. Après ce serait dommage, vous avez de la bonne bouffe sur vous et je suis très gourmand, en plus, j'ai perdu mon meilleur pâtissier.

Laissant la porte ouverte, il se mit à nouveau face à Sayo, la salua en courbant légèrement son dos.

Bon, si nous recommencions sur de bonnes base, Sayo, élue libre de Minshu ? Enchanté, je suis Jaël tekina, successeur de Jeong Tekina, actuel président de Minshu. Que puis je faire pour vous ?


-
Président Jaël Tekina

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 308
Yens : 114
Date d'inscription : 25/09/2018

Progression
Niveau: 47
Nombre de topic terminé: 15
Exp:
Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina) Left_bar_bleue1/6Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina) Empty_bar_bleue  (1/6)
Adam D. Cooper
Adam D. Cooper ❥ Charmeur ❥

-



MessageSujet: Re: Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina)   Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina) EmptyJeu 02 Mai 2019, 18:00


Make Minshu great again !
Ft sayo-hee / jaël tekina
Thème Adam


Adam - Forme Luna - Alrid - Autre

Alors que je cause au président himself, celui-ci…s'allume une cigarette ? Attend…ça existait déjà les cigarettes au japon féodal ? C'est bizarre, même Ben' et Murray qui ont visité cette époque avec mon père n'ont jamais parlé d'ça. Bon après ça reste un monde à part, il a bien dû évoluer différemment du miens au niveau d'son histoire.

Enfin bref, au final je n'relève pas ce point vu que je n'suis pas venu pour ça à la base de toute façon. Je finis forcément par parler de Jackal vu que ma prime est le premier sujet que j'met sur le tapis, ce qui semble pousser l'président à fouiller dans son bureau. Pendant qu'il farfouille je continu simplement à m'expliquer, mais aussi à jeter un coup d'œil a Sayo qui n'cesse de s'empiffrer…Sans déconner, elle n'arrête pas, j'ai l'impression qu'à chaque fois que j'la regarde c'est pour la voir bouffer un truc. Mais où elle trouve la place pour foutre tout ça sérieux ?

Jaël viens heureusement me tirer d'mes réflexions, par contre ça risque de m'faire bizarre de tutoyer un président. Il a l'air vachement relax et tout, mais je sais pas, j'ai pas l'habitude de m'dire qu'un président peux m'parler comme à un pote. Enfin j'veux dire…perso j'ai l'idée des politiques inaccessibles a qui faut pas dire un mot de travers car il a tous les pouvoirs sur toi…Enfin voilà quoi, les clichés ont la peau dure.

Mais bon, j'vais pas l'interrompre juste pour ça, surtout qu'il dit avoir une petite idée pour que tout rentre dans l'ordre…sauf que Sayo semble comme péter un câble d'un coup. Elle me traite de naïf, accuse le président d'être une doublure chargée de nous parler pendant que l'vrai se cache…Et en plus elle lui coupe la parole juste après pour nous étaler le fait qu'elle était une princesse qui dirigeait son propre pays et tout l'tintouin.

Mais c'est pas tout, oh non elle ne s'arrête pas là. Le style vestimentaire, le sens des priorité, son hospitalité, sa façon d'accueillir des invités "important", elle critique tout ou presque chez lui. Bordel avec tout ça je n'sais même plus où m'foutre, j'essaye bien d'attirer son attention pour lui demander de gentiment la fermer avant qu'on s'fasse jeter dehors, mais elle en remet une couche en coupant ENCORE la parole au président…Pour se plaindre d'un détail de langage, on dirait une de ces féministes SJW de Twitter qui sont triggered pour la moindre lettre mal placée.

—Désolé elle est un peu…hum hum…Sayo s'il te plaît, pas besoin de t'emporter comme ça c'était juste une façon d'parler. Relax…

Attend mais…elle est sérieuse là ? Quand j'disais relax c'était pas à c'point-là non plus. Elle est vraiment en train d'prendre le bureau du président pour une salle à pique-nique ? Alors là j'en peux plus, elle est en train de nous foutre une honte intersidérale en plus de nous faire passer pour des gens irrespectueux…. … …Non mais sérieux j'ai l'impression d'être en pleine partie d'kamoulox. V'la maintenant que l'président se joint à elle ?! Mais sans déconner où est-ce que j'ai atterrit ? J'ai l'impression d'être le seul à n'pas trouver ça normal.

—C'est que ça sent bon tout ça, viens, assied toi aussi, puisque cette gentille élue nous invite. Autant en profiter !

—Putain j'me suis pas réveillé c'matin ou quoi ? Me dis-je tout bas en tirant une tête hallucinée, et restant donc debout. Bon je fini bien par m'asseoir mais je n'touche à rien vu que je n'ai pas faim.

—Tout d'abord Adam, pour ta prime, vu qu'elle n'était pas très élevée, autant réparer tes torts en aidant ceux que tu as volé, tu ne crois pas ? Il y'a pas mal de marchands, de particuliers qui auraient besoin des services d'un type agile. Je te fournirais une liste de gens ou d'établissement ou tes talents pourrons s'avérer utile, s'ils me disent que tout est ok à la fin, considère ta prime comme effacée. Cela te conviendrait-il ?

—…

—Hey oh grand dadet ! C'est à toi qu'il cause !

—Ha heu…ouais…Oui pas d'problème. Faudra juste que j'me rachète une tenue à l'occasion…vu que celle-là j'lai volée aussi, j'vais la rendre.

Jaël s'occupe alors de Sayo en lui disant le fond d'sa pensée. Bon au moins il n'a pas l'air de s'énerver, c'est déjà un petit miracle en soit j'imagine. Par contre j'ai un peu peur qu'il nous ordonne de partir en l'voyant ouvrir la porte, mais ça va, au final c'est juste pour appuyer son argumentation…Par contre il veut dire quoi par "j'ai ""perdu"" mon meilleur pâtissier" ? Il a disparu ? Il l'a fait tuer ? J'me fait trop d'film ? C'est possible.

—Bon, si nous recommencions sur de bonnes base, Sayo, élue libre de Minshu ? Enchanté, je suis Jaël tekina, successeur de Jeong Tekina, actuel président de Minshu. Que puis-je faire pour vous ?

Ouf, ça va, tout va bien, enfin j'espère. On n'est pas à l'abri d'un nouveau pétage de câble de Sayo, j'la regarde donc un peu inquiet, pour lui faire comprendre que ce n'est pas l'moment d'être à nouveau médisante avec lui. Sinon elle nous mettrait tous les deux dans d'beaux draps moi j'te l'dit.

—T'es sûr que j'peux pas sortir ? J'suis sûre que l'président m'aimerait bien, il a l'air très sympathique.

—Tais-toi Alrid…Réponds-je aussi bas que possible, en masquant ma bouche avec ma main pour faire mine de juste la passer sur ma bouche pour me racler la gorge

Avec un peu d'chance Jaël sera trop occupé par Sayo pour m'entendre, sauf s'il a vraiment des supers sens à la Superman. Ce qui m'étonnerais vu qu'il n'a pas l'air différent des autres humains...ouais Superman aussi tu m'diras, mais chut, j'ai compris mon exemple c'est l'principal. J'vais juste les laisser discuter un peu, j'ai exposé un point de ma liste des raisons de ma venue, maintenant j'ai envie de dire, au tour de Sayo.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 325
Yens : 286
Date d'inscription : 27/05/2015

Progression
Niveau: 91
Nombre de topic terminé: 31
Exp:
Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina) Left_bar_bleue2/6Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina) Empty_bar_bleue  (2/6)
Sayo-Hee Yun Fang
Sayo-Hee Yun Fang ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina)   Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina) EmptyJeu 02 Mai 2019, 23:04







Make Minshu great again !

Feat. Adam et un président








Bon j'étais bien installée sur ma nappe de sol, à dévorer ma nourriture. Le calme était revenu en moi. Dire que le pêché de la colère n'était pas en moi et que j'avais l'impression qu'il m'influençait quand même. Peut être que c'était moi même qui m'énervait auprès de ses hauts dignitaires qui levaient même pas le petit doigt pour les bosquets sacré et ne semblaient même pas vraiment aider les élus amenaient de force en ce lieu sans qu'on leur demande quoique se soit! Et en faites, ce devait sûrement être toute la rancœur et la frustration qui s'exprimaient à ce moment. Fort heureusement, comme je l'ai dis, je m'étais calmée et automatiquement je dévorais tout ce qui me passait sous la main, pour calmer les nerfs. J'avais ignoré volontairement les regards soutenu de mon cher Adam, alors que mon regard ne quittait pas des yeux le président.

Ce dernier s'assit à "sa table", invitant aussi le renard à nous rejoindre. Quoi? Mon esprit ou plutôt le pêché hurla. J'étais prête à partager, mais si nous étions trois, mathématiquement parlant mes vivre allaient fondre comme neige au soleil. D'ailleurs je regardais toute ma nourriture, telle une perdue ou plutôt une paniquée. J'espérais au moins en avoir assez jusqu'à la fin de l'entrevue pour m’approvisionner dès la sortie. A moins que le président demande à ses cuisiniers de leur faire parvenir des repas pour poursuivre leur discussion, s'ils n'avaient plus rien, en cours. Je ne dis donc rien, lorsque les deux me rejoignirent, mais on devait bien lire la panique dans mon regard. Même mon ventre se mit à grogner tel un monstre, faisant trembler le sol autour de moi. Toutefois ça n'empêcha pas le président de s'exprimer auprès de l'ancien voleur. J'écoutais d'une oreille, alors que horrifiée mais contrôlée - du moins autant que je pouvais- j'observais le Tekina se faire une tartine. Je déglutit difficilement face à ce spectacle et mon ventre se mit à grogner de plus belle. Cette tartine était la perfection même, et malgré le beau sourire de notre interlocuteur, je n'avais d'yeux que pour ce morceau de pain. Il aurait pu peut être réussir à me charmer, si un autre pêché n'était pas présent. Mais actuellement, mes yeux brillaient et étaient plein d'étoile, juste pour cette nourriture. Tant amoureuse de cela, que mon aura s'échappa de mon corps, une véritable aura de fascination dont je ne connaissais même pas l'existence, et qui si je le savais je n'avais pas de doute pour que le président puisse y résister s'il le désirait.

Malheureusement, il détruisit ce si magnifique spectacle, alors qu'il s'adressa à moins de manière presque insultante.Oui, il me critiquait d'avoir prit son bureau pour une salle à manger. Attendez une minute, n'y avait-il pas quelques minutes, n'avait-il pas prit cette pièce comme une garderie pour morveux? Et ne désirait-il pas être proche de ses élus, comme il allait me l'expliquer. D'ailleurs, je le regardais de cette façon et probablement tout pouvait se lire dans mon incroyable regard. Je vous avais dis que plus d'un homme se perdait dans mes magnifiques yeux. Et on appelle ça le sexe fort. Enfin, par contre il attira mon attention, tout d'un coup dans sa pseudo morale, alors qu'il se levait sous mon œil interrogateur et alors que j'arrachais un morceau de.... Je ne savais même pas ce que j'avais dans la man. Mais sa réponse m'intéressa et me plu, au moins, il ne se laissait pas faire. Peut être que notre Adam devait en prendre exemple pour le coup. Mais j'allais pas le lui dire. Surtout qu'il s'exclama à l'encontre du président par rapport à sa demande. Je le laissais donc répondre, fixant le président. Puis lorsqu'il eut fini, je me levais sans un mot. Faisant redouter le pire. Je m'approchais de la porte, un regard à l'extérieur, seulement quelques gardes. Puis je refermais la porte, restant dans la pièce, avant de revenir m'asseoir en face du président nullement impressionnée. Je gardais encore le silence, avant dans un sourire provocateur répondre:

-Tu me plais toi!


Oui, j'en avais rien à faire des modalités, et je me faisais souvent engueuler par Sae-Hee. Alors le vouvoiement et ce genre de choses très peu pour moi.

-Mais si nous parlons à cœur ouvert, apprenez que vous ne serez jamais mon président. Je n'ai aucun ordre à recevoir de personne. Quand à Minshu et savoir si je suis prête à me battre pour elle, je suis venue pour cela. Connaître vos véritables objectifs et vos désirs. Savoir si je m'engage dans vos combats.


Il avait en face de lui une véritable "amazone", une guerrière fière et magnifique. Je lui envoyais par surprise une fruit plutôt arrondis pour tester ses réflexes et montrer que j'étais plus disposée à discuter avec lui. Alors que je prenais le même fruit pour le manger aussi.

-Quand à moi, je suis Sayo-Hee, l'étoile du soir, l'éclair de Yama, jumelle de Sae-Hee et princesse de Yama. Et depuis quelques temps, protectrice des Bosquets sacré...

L'évocation même me ramena a de sombres pensées, alors que mes yeux se mirent légèrement à s'humidifier. Je ne pleurais jamais, mais je restais pas sans cœur. Il était tant d'expliquer ou du moins de faire comprendre ma colère. J'avalais ce que j'avais dans ma bouche avant de m'exclamais distinctement:

-Vous savez ce bosquet sacré qui fut détruit. Dont des centaines de vies ont été anéantis en l'espace d'une seconde. Vous n'avez sûrement pas vu les corps que j'ai dû entasser. Réunir au même endroit les cadavres pour éviter qu'une épidémie se propage. Et brûler tous les corps sous les yeux des survivants et de leurs familles. Tout ceci, alors que personne n'est venu aider. J'ai aidé ce peuple à reconstruire et je leur ai promis qu'à partir de maintenant j'assurerais la protection de cette région et que je les aiderais tous. Après tout ce temps, je n'ai jamais vu personne de la capitale débarquait, abandonnant ce peuple...

Mon regard resta dans le vide un instant, alors que je voyais très distinctement toute la scène que j'avais vécu. Puis secouant légèrement la tête pour revenir à notre présent, je bu un verre qui traînait dans le coin, avant de poursuivre.

-Après des années à Minshu, je n'ai pratiquement vu personne de votre capitale. Alors je me demande... Je me demande ce que vous attendez de nous. Après tout, si j'ai suivis toutes vos histoires, votre Dieu nous a enlevé de nos mondes pour se battre pour lui. Et qu'une seule nation pourra renvoyer ses héros dans leur monde. J'ai trouvé cela très égoïste au début. Surtout lorsque après tout ce temps, je ne vois rien n'avancer. Savez-vous que certains d'entre nous ont été enlevé à un moment critique de notre vie, notre peuple et nos familles. Ma sœur combattait un puissant ennemi en ma compagnie avant de disparaître. Alors j'aimerais savoir en effet, qu'attendez-vous de nous réellement et pourquoi n'avoir envoyer personne au bosquet sacré après tout ce temps... J'ai besoin de savoir car si nous restons emprisonnés ici pour toujours, j'ai besoin de savoir et comprendre pourquoi...pour qui... Et les raisons de ce nouveaux combats!


Décidément moi qui ne me prenait jamais au sérieuse et qui ne prenait jamais rien au sérieux, voilà qu'en quelques minutes, je n'avais jamais été aussi sérieuse de ma vie. D'habitude c'était le rôle de Sae-Hee et non de moi. Ce monde me changeait, c'était indéniable. Mais j'étais prête à tout entendre et à enfin voir si j'étais prête à combattre au nom du serpent. Mon regard déterminé, flamboyant et sauvage se posa sur le président. Sûrement devait-il sentir, qu'il n'était pas dans mon caractère d'être aussi sérieuse, ou peut être pas, il semblait totalement perché. Et Adam, qu'allait penser Adam après cela, de souvenir, je ne lui avais jamais rien dit sur cette histoire et sur mes sentiments sur la situation. Peut être allait-il changer d'avis sur moi. Entre les pêchés, cette scène et ce sérieux. La fille délurée, amusante et parfaite était bien loin. Je me dégouttais à être aussi sérieuse, il fallait que je fasse un acte irréfléchi et loin du sérieux de mes paroles. Donc après quelques minutes, je défais mon haut pour accrocher les bretelles autour de mon cou, et y mettre plusieurs petits fruits, comme des dattes dans le creux de ce qui était l'équivalent de mon soutient-gorge. Je venais d’inventer un nouveau système pour avoir les fruit à porter sans devoir les tenir à la main. Juste à plonger ma bouche dans ce "récipient de fortune". Oui, bon le seul problème, c'est qu'à présent, j'avais la poitrine à l'air. Mais Adam les avait déjà vu, et le président en avait vu plus d'une paire, j'en suis sûre. Bon peut être pas aussi parfaite que les miennes. Quoi, je vous avais dis qu'il fallait pas que le sérieux reste...




Spoiler:
 









:copyright:Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 41
Yens : 50
Date d'inscription : 01/08/2017
Localisation : Me flic pas !

Progression
Niveau: 300
Nombre de topic terminé:
Exp:
Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina) Left_bar_bleue0/0Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina) Empty_bar_bleue  (0/0)
Jaël Tekina
Jaël Tekina - Pnj -

- http://rp-manga.forum-canada.com



MessageSujet: Re: Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina)   Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina) EmptyDim 05 Mai 2019, 15:16

- Make Minshu great again -



Durant les premiers instants, le président pu sentir une certaine gêne de la part d'Adam, mais ce n'était que de la faute de Sayo et de son comportement, ce dernier ne savait plus trop ou se mettre, c'était un poil compréhensible, bien qu'au final, Jael tenta de passer outre tout ça, pour mieux rebondir par la suite. Mais ça n'empêcha pas le renard d'excuser son amie et d'essayer de la calmer aussi ensuite. Heureusement que le jeune président prend une initiative détonante en s'invitant lui même à la table de la jeune femme. Au passage, il constate qu'elle écarte les yeux à sa venue sur le pique nique improvisé. Mais le pire reste encore une fois le renard, qui est peut être à ce moment précis, le plus normal des individus.

Celui ci se pince un peu intérieurement, histoire de constater, tout en le murmurant à lui même, qu'il est bel et bien dans la réalité. Mais est ce si incroyable que ça ? Les protocoles ne sont juste pas les mêmes voila tout. Au moins, le renard finit par les rejoindre, ce qui rend tout à coup ce rendez vous beaucoup plus... Et bien... Convivial ? C'est donc aux cotés du président que le rouquin poilu - je parle bien d'Adam hein - répond qu'il lui faudra racheter une tenue, mais Jael réagit ;

Hmm, bonne initiative, mais tu peux aussi mériter ce que tu as volé, en les rachetant ou en les gagnants. Tout dépendra de toi.  

Entre temps, il reparle à Sayo, qui continu de garder sa nourriture comme un prédateur, vraiment pas courant comme réaction. Mais il n'échappe pas à l'oreille affûté du plus fort de Minshu, le fait que le renard parle tout seul dans sa barbe. Ceci dit, il ne relève pas "plus" que ça et se décide juste à revenir un moment sur lui pour lui poser d'autres questions et/ou conditions ;

Au passage, j'ai pu voir le montant de la prime, ce n'est pas très élevé, mais peux tu me dires ce que tu as fais, volé, sous l'identité de Jackal ? Mais aussi, pourquoi avoir commencé ET surtout avoir arrêté, même si je sais que c'est grâce à elle, je n'en connais pas les détails.  


Puis il focalisa le reste de son attention - après avoir obtenu sa réponse - sur Sayo, puisque tartine en main, clope a son autre main, il pu voir un visage emprunt d'une emotion vivace la travailler. Oi, elle allait pas faire une crise alimentaire quand même ? Si ? Ah, pis c'était donc pas elle qui grognait, mais son ventre !? Elle avait un truc dans le ventre, clairement, je veux dire, ce n'était pas un estomac mais autre chose là. Non, à la voir de plus près - Oui jael rapprocha son visage d'un air interloqué a mesure qu'elle continuait de fixer sa tartine. C'était de l'amour dans ses yeux ? De l'amour pour une tartine... Une étrange aura s'échappa, cela n'impacta pas le président, mais il en ressenti les effets indicibles que ça pouvait avoir sur un être moins fort.

Bon, il reparla à Sayo pour faire taire ce spectacle et la faire revenir à la réalité aussi. Entre deux rations, elle écouta tout, pour répondre qu'il lui plaisait ? Ah, fort bien quand même. Au moins elle avait fermé la porte et était prête à rester, parler, écouter ; Non sans lui balancer par surprise un fruit au visage, mais au moment ou elle fit ça, il se pencha en avant pour retirer de la poussière sur son pantalon, avant de se relever mine de rien en répondant ;

C'est sur ? Que je vous plais ? Nan tant mieux hein, mais j'suis pas sur de faire le poids si je refait une tartine devant toi.

Une tartine qui lui volait la vedette, c'était assez cocasse, heureusement qu'il l'avait engloutie, c'était un concurrent en moins ! Il l'avait finalement tutoyé puisqu'elle avait fait de même, mais Sayo revint vite au vouvoiement la seconde suivante, c'était une nana sacrément versatile. Des mots plus serieux furent alors prononcés, comme le fait qu'il ne serait jamais son président et qu'elle ne recevrait aucun ordre de lui et elle voulait connaitre ses objectifs, ses idéaux, ses raisons. Jael reprit sa clope et un air plus serieux à son tour aussi, tirant une taffe avant de la souffle en l'air.

Vous êtiez une dirigeante non ? Alors vous guidiez, vous ordonniez peut être et un peuple vous suivais. Pour ça, avez vous tout fait pour eux à la perfection et avez vous convaincus tout le monde de vous écoutez et vous obéir ? Honnêtement, j'aime trop la liberté moi même pour la brider aux autres, mais je suis le président de Minshu, j'ai juré de protéger cette nation, son peuple et les élus. Si vous ne savez pas m'accepter en tant que président, alors au moins, acceptez moi en tant que président de mon peuple et écoutez mes ordres non pas en tant que chef, mais en tant que protecteur. Si j'ordonne à un élu d'aller sauver des gens ou même en tuer d'autres, je ne pense pas à moi, je pense à eux, je pense à vous. Si vous êtiez dirigeante, vous savez quel fardeau, mais aussi quelle responsabilité c'est.

Mais il sentait encore l'amertume et la rancœur la ronger, elle n'était pas prête à faire autant confiance. Elle se présenta enfin, Sayo Hee l'étoile du soir. Elle avait une jumelle dans son monde, peut être, non, surement lui manquait t'elle, mais désormais elle s'était trouvée un but, celui de protéger le bosquet sacré de Minshu, honorable en soit ! Lui indiquant alors que le bosquet fut détruit par le tir laser des tenshijins corrompus, il le savait oui. Elle avait participé au pire, en gardait une marque et une cicatrice qui résultait du fruit de sa colère qu'il comprenait mieux désormais.

Pourtant, juste après ce drame, j'ai envoyé des gardes dans plusieurs tavernes de la régions pour effectuer un recrutement afin de reconstruire le bosquet. J'ai d'ailleurs quelques rapports d'élus ayant participés dans la région ouest du bosquet, peut être était-ce à une autre période, peut être ne vous êtes vous juste pas croisés ? J'avais malheureusement aussi beaucoup d'autres affaires urgente à régler à cette periode, dont la protection de Minshu en globalité suite à ce tir laser ! Aurais je dû délaisser toutes les forces de la capitale pour un bosquet moins habité et déjà détruit, que je pouvais reconstruire plus tard, et risquer la vie des habitants de la capitale et d'autres villages ? Ou rester concentré sur la défense du reste et l'attaque prochaine de mes ennemis ?

Lui demanda t'il en toute sincérité. Tous les choix n'étaient pas facile à faire, même pour l'un des plus malins leader actuel. Mais la princesse continua son histoire dans le même air de mélancolie que précédemment. Evidemment elle voulait des réponses sur son avenir, son destin, sa raison d'être ici.

Non, enfin... Oui je sais que ce qui vous arrive tous est une injustice, pour certains en tout cas. Sans distinction, votre ancienne vie s'est arrêtée, mais certains étaient morts dans leurs mondes et ont une seconde chance ici, d'autres garderons les regrets de ne pouvoir continuer leurs anciennes vies. Je ne suis pas un Dieu, je ne suis même pas un élu... Mon pouvoir s'arrête en tant que guide et j'essaie de le faire au mieux, croyez moi Sayo. Alors... Ce que je veux ? Ce que j'attends de vous ?

Silence

C'est que vous ayez la force de croire en moi ?

Un silence à nouveau se fit, ou il fixa finalement les deux complices. Puis il se leva de la table improvisé, une tartine dans la main, divine à nouveau, il la posa à coté de la princesse à l'appétit insatiable. Puis se dirigea vers son bureau pour s'asseoir enfin dans son fauteuil, en les regardant d'un peu plus loin. Surtout que Sayo .. Heu ? Défaisait son haut et laissait ses seins à l'air libre, telle une amazone sans pudeur ! Damn, le président pinça son nez pour éviter un afflux sanguin express et se concentra un peu.  

Hum, vous devriez quand même vous revêtir, il existe à Minshu une certaine pudeur, enfin en journée dans les rues en public tout ça... Pas que ça soit désagréable bien entendu, mais bon. Si on me voit faire rentrer deux élus habillés pour qu'une ressorte à moitié nue, j'ai peur que ça fasse mauvaise impression sur les autres et ... Beaucoup de paperasse ! S'il vous plait, rhabille vous au moins un peu très chère !

Dit t'il en gardant quand même un sourire et un air des plus sympa. Puis il conclu ;

Enfin, je sais que ce que j'ai dis attendre de vous était assez banal. Mais si vous voulez aider Minshu, m'aider reste la meilleure solution, parce que j'emploie les moyens qu'il faudra pour ça. Envoyez moi des lettres, gardez le contact, prévenez moi, aidez moi. Mon but est simple, mon but c'est vous aidez vous, vous protégez vous et aussi accessoirement, récupérer le pâtissier qui est parti à Bashô tokai ! Mais à part ça, garder votre liberté et à la fin, je ne sais pas, les Dieux, la guerre, votre retour. Si je pouvais claquer des doigts pour que tout s'arrange je le ferais, oh ouais, je le ferais...

Mince, sa clope était finie, il secoua son paquet, et Adam pu le voir, le paquet était une simple boite en bois dur, contenant des feuilles naturelles roulés et séchées dans lesquelles se trouvaient simplement des plantes fumables, ce n'était pas compliqué et ici, pas de pourcentages de pneus, de cyanures, de trucs chimiques bizarres. Jael s'était fabriqué ça un peu lui même au final. Il en prit donc une nouvelle et la mis à sa bouche. Le briquet était en revanche un véritable briquet d'un monde avancé, sur lequel était gravé "J.T". A savoir si c'était celui de Jael ou... De Jeong ?

-
Président Jaël Tekina

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 308
Yens : 114
Date d'inscription : 25/09/2018

Progression
Niveau: 47
Nombre de topic terminé: 15
Exp:
Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina) Left_bar_bleue1/6Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina) Empty_bar_bleue  (1/6)
Adam D. Cooper
Adam D. Cooper ❥ Charmeur ❥

-



MessageSujet: Re: Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina)   Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina) EmptyLun 06 Mai 2019, 15:51


Make Minshu great again !
Ft sayo-hee / jaël tekina
Thème Adam


Adam - Forme Luna - Alrid - Autre

Bon, maintenant qu'on est tous assis autour d'un tas d'victuaille auquel je n'touche pas, j'pensais laisser Sayo parler, mais l'président continu de traiter mon cas en m'disant que j'peux très bien payer ma tenue si je n'veux pas la rendre. Mais honnêtement, vu l'ancienneté de la tenue en question, ce serait comme vouloir acheter une Lamborghini, c'est bien au-dessus de mes moyens.

—Honnêtement, vu l'prix qu'elle risque de coûter, autant que j'me prenne une tenue normale, ça m'coûtera bien moins cher.

—Radin.

—Au passage, j'ai pu voir le montant de la prime, ce n'est pas très élevé, mais peux-tu me dire ce que tu as fait, volé, sous l'identité de Jackal ? Mais aussi, pourquoi avoir commencé ET surtout avoir arrêté, même si je sais que c'est grâce à elle, je n'en connais pas les détails.

—Et bien…cette tenue, une statuette de lion en or, et une bague avec une pierre précieuse ambrée. Sauf que depuis j'ai tout revendu sauf la tenue. J'ai aussi dévalisé un chariot qui voyageait de nuit…et je crois que c'est à peu près tout, enfin si je n'oublie rien. Je me sentais un peu obligé d'faire tout ça, avant je suivais c'que ma famille a toujours fait, voler les voleurs à travers le monde. Mais arriver d'un coup dans c'monde…ça m'a un peu obligé à tenter des trucs pour continuer d'exercer, mais avec le temps j'ai un peu laissé tomber. J'volais plus par habitude que par nécessité, jusqu'à c'que Sayo m'attrape et m'envoie au camp d'entraînement. Ça a fait office de sevrage, du coup j'ai un peu réfléchi, vu toutes les emmerdes que j'ai eu à cause du vol, j'devais essayer de trouver quelque chose qui puisse exploiter mes talents tout en restant un minimum légal. Mais avant d'aborder ce point j'vais quand même laisser Sayo parler, elle a aussi des choses à demander je crois.

Habilement évité ce tutoiement Adam. Oui j'préfère éviter de tutoyer l'président pour l'instant, même s'il a dit qu'on pouvait le faire, déjà que d'le voir aussi convivial ça m'fait bizarre, faut pas non plus qu'en plus de ça j'ai l'impression de parler a un pote. Bref, après ça vient l'épisode de la porte. J'ai bien cru que Sayo allait partir, mais en y réfléchissant bien ça aurait été bizarre qu'elle abandonne toute cette nourriture, surtout vu comment elle regarde le président depuis qu'il a pris cette simple tartine.

Sans déconner, on dirait Gollum et son précieuuux qu'il ne faut surtout pas toucher. Ou pour reprendre un exemple moins cinématographique, c'est comme piquer sa sucette à un gosse…merde même ça ça vient d'un jeu…oh et puis merde, on comprend l'idée. Mais après ça c'est un vrai ascenseur émotionnel. Sayo qui balance au président qu'il lui plaît, avant de lui balancer qu'elle ne l'considèrera jamais comme son président…et l'pire c'est que l'concerné a l'air d'aimer qu'elle lui dise ça.

Ouais, clairement j'me rends compte à quel point j'peux être vite jaloux. Peut-être qu'elle avait raison du coup, que je n'tiendrais pas l'coup si jamais on se rapprochait. Je sais que c'est pas trop l'moment de penser à ça, mais j'comprends maintenant que j'suis plutôt du genre relation fidèle. Je sais c'est étonnant quand on sait le nombre de conquête que j'ai eu jusqu'ici, mais en même temps j'ai jamais réussi à m'caser plus de quelques mois, y compris avec Ai même si dans ce cas-ci c'était plus la faute à mes activités.

Merde avec tout ça j'ai même pas écouté c'qu'il disait à Sayo, oh, ça devait pas être si important qu'ça vu qu'elle se présente juste après. Mais quand j'parlais d'ascenseur émotionnel, voilà la chute libre, Sayo qui raconte en détail la destruction du bosquet sacré…Je m'doutais même pas qu'un truc pareille avait pu s'passer, c'était certainement avant mon arrivée, mais bordel, l'entendre parler d'ça, et avec son ressenti palpable dans sa voix…ça m'flingue le moral. J'me sens mal d'un coup, un peu comme si j'culpabilisais ou un truc du genre, c'est assez particulier à décrire comme sentiment.

Le président se justifie évidemment de n'pas avoir envoyé des soldats sur place, chose que je comprends quand il explique tout ce qu'il devait gérer en même temps à c'moment-là. C'est un peu le genre de décision que je redoute de devoir prendre quand je serais à la tête du clan Cooper. Mais vaut mieux que j'garde mes songes pour moi vu que le sujet a l'air d'être sensible pour Sayo, et puis de toute façon elle continue, mais un passage me tire brusquement de ma léthargie.

—…Après tout, si j'ai suivis toutes vos histoires, votre Dieu nous a enlevé de nos mondes pour se battre pour lui. Et qu'une seule nation pourra renvoyer ses héros dans leur monde…

Attend…alors c'est ça l'enjeu de cette gueguerre entre les nations ? Juste pour être en mode Highlander pour qu'il n'en reste plus qu'une qui aura l'droit de renvoyer ses élus chez eux ? Bordel, j'avais réussi à passer outre jusqu'ici, à arrêter d'penser à ma mère et tous ceux que j'ai laissé là-bas…Mais là c'est vraiment pas bon d'me redonner d'faux espoirs comme ça, maintenant j'vais pas pouvoir m'enlever cette idée d'la tête. Mais en même temps c'est hors de question que je m'engage dans une guerre qui n'est pas la mienne, et que j'me mette à affronter des amis sous prétexte qu'à la fin seule une poignée d'entre nous pourra rentrer chez soi.

Je préfère cent fois vivre une vie à peu près normale plutôt que d'me lancer là-dedans, et puis, comme me le rappelle le président, il se pourrait bien que j'sois mort dans mon monde d'origine, enfin, si ce cauchemar que j'ai fait était bien réel. Alors c'est inutile que je ressasse ce qu'a dit Sayo, si ça s'trouve c'est faux de toute façon, c'est peut-être juste une rumeur, ou une de ces prophétie à la con qu'on nous ressort à toutes les sauces pour nous pousser à combattre pour une cause "juste"…oui je sais c'est encore un exemple de film et alors ? Y'a un problème ? Moi je compare avec c'que j'connais c'est tout.

Merde avec tout ça j'suis à mi-chemin entre la dépression et l'énervement intérieur. En attendant l'président se lève pour aller s'poser derrière son bureau, j'me lève donc, droit comme un i et décidé à passer à la suite, pour aussi franchir une étape dans ma vie Kosatienne. Par contre pourquoi il demande à Sayo d'se revêtir ?...Oh putain elle est sérieuse ? Mais elle est vraiment sans gêne sans déconner. Non là j'confirme, ça va vraiment pas l'faire entre nous si elle est tout l'temps comme ça. Je sais que je l'ai déjà vu moins habillée qu'ça, mais là merde quoi, c'est l'président quand même ! Plus ça va et plus j'ai l'impression d'être le seul à être sensé dans cette pièce.

D'ailleurs l'président continu sur sa lancée avec un discours "poignant" pour nous inciter à aider Minshu. Mais au moins j'suis rassuré sur un point, son pâtissier n'a pas été tué, il s'est juste barré. Mais bon, ce n'est pas l'sujet de toute façon, j'ai un truc bien plus important à demander, et vu que j'ai enfin une ouverture pour en parler, j'vais pas m'gêner.

—Il y a un autre point que je souhaiterais aborder. J'ai pour projet de refonder le clan Cooper ici, à Minshu, Sayo a d'ailleurs proposé d'aider à la construction du quartier général, près du bosquet sacré. Ce serait un peu une guilde de mercenaires, mais avec certaines règles évidemment. Pas de contrat de meurtre, de vol, de coup d'état, de destruction de biens, etc. Le bâtiment pourrait aussi faire office d'alarme en cas d'besoin, soit avec un feu d'alerte, soit avec un puissant cor pour alerter la région en cas de danger. J'aimerais donc que vous souteniez ce projet, pour qu'il vous soutienne en retour si vous voyez où j'veux en venir. Cela dit, j'imagine bien que vous préféreriez sans doute que j'ai complètement racheté mes fautes avant d'autoriser la mise en place du chantier…d'autant plus que je n'ai quasiment plus un rond…

—Et ça y est c'est reparti, tu comptes toujours tout ramener à l'argent ?

…Attend une seconde…la voix d'Alrid…elle est directement sortie d'la serpe ou j'rêve ?! Bizarre, il m'semble pas l'avoir mise sur haut-parleur…Oh, au moins ça m'évitera d'passer pour un fou en publique…Putain mais alors l'président aussi l'a entendu ! Merde, j'espère qu'il va pas s'dire que j'ai introduit un espion dans son bureau. Autant montrer patte blanche j'pense, ça vaut mieux.

—Euh…ok, alors, avant que vous n'vous fâchiez, que vous n'vous demandiez si vous êtes devenu cinglé ou quoi…la voix d'femme que vous avez entendue, c'est tout à fait normal. En fait, j'vous l'ai pas dit mais depuis quelques temps, j'me trimballe, un peu malgré moi, un fantôme de louve dans ma serpe. Rassurez-vous elle est totalement inoffensive, juste, elle peut parfois taper sur les nerfs.

—Je te rassure, c'est réciproque. Puis d'toute façon c'est chiant a force de tout l'temps parler dans la tête des gens, c'est plus épuisant qu'autre chose…Du coup maintenant qu'il m'a entendu j'peux sortir ?

—…J'pense qu'on a pas tellement l'choix.

Mouais, très franchement je la soupçonne d'avoir fait exprès, ça m'étonnerais pas qu'elle veuille bien s'faire voir auprès du président. J'fini par la connaître à force, elle serait bien capable de raconter qu'elle m'éduque, que c'est elle le cerveau du groupe ou une connerie dans l'genre. Enfin bref, comme d'habitude, fumée verte qui sort de la serpe, puis qui prend la forme du corps d'Alrid pour qu'elle puisse se présenter. Là encore, comme d'habitude elle ne remue pas les lèvres pour parler vu que c'est un fantôme de louve. C'est un peu une enceinte bluetooth sur patte hé hé.

—Bon et bien…monsieur l'président, voici Alrid. Alrid…ben j'pense que c'est inutile de t'le présenter vu que t'écoutait tout depuis l'début. A la base j'voulais éviter qu'elle se montre, elle a un peu tendance à faire peur aux gens quand elle le fait.

—Pourtant j'suis tout ce qu'il y a de plus gentille. Et puis de toute façon j'suis un fantôme, j'traverse tout, donc même si j'voulais attaquer je n'arriverais à rien faire…à part peut-être une petite frayeur. D'ailleurs j'espère que je ne t'ai pas fait peur…Et oui moi j'ose le tutoyer, pas comme certains…en plus il a dit qu'on pouvait alors bon…

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 325
Yens : 286
Date d'inscription : 27/05/2015

Progression
Niveau: 91
Nombre de topic terminé: 31
Exp:
Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina) Left_bar_bleue2/6Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina) Empty_bar_bleue  (2/6)
Sayo-Hee Yun Fang
Sayo-Hee Yun Fang ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina)   Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina) EmptyMar 07 Mai 2019, 00:54







Make Minshu great again !

Feat. Adam et un président







Quelle délivrance! Non pas d'être sein à l'air, je vous rassure, mais bien de ne pas à avoir apporter mes mains à ma bouche pour manger. Ainsi fait, je pouvais directement manger la nourriture que j'entreposais dans mon soutien-gorge, ce dernier retenu autour de ma nuque. J'avais un véritable garde mangé à porté de bouche. Et j'allais bien mieux, ainsi, alors que le pêché de la gourmandise me poussait à me nourrir dès que je devenais silencieuse. D'ailleurs, je crois qu'avec le partage que j'avais fais, nous étions arrivé à la moitié, voir moins de tout ce que j'avais amené. Mais je ne préférais pas y penser tout de suite, sinon, j'allais m'évanouir à coup sûr. A la place je continuais à plonger ma tête dans la nourriture, tout en écoutant ce qui se disait, d'abord Jael qui rassurait Adam, ce qui me montrait que ce président n'était peut être pas aussi mauvais que cela. Puis à revenir vers moi. A priori, il fut même surpris d'apprendre que je lui plaisais. Un monarque si facilement impressionnable s'en devenait amusant, et ça éveillait en moi mon côté joueur et taquine. Surtout quand je repensais à premièrement, le fait qu'il faisait allusion à mon comportement face à la tartine qu'il faisait, mais en plus par cette esquive habile de ma tartine. Oui, je l'avais bien remarqué, en même temps difficile de le rater, alors que je lui avais envoyé volontairement pour tester ses réflexes. Mais j'étais bien loin d'imaginer, ce qui allait se passer. Il se pencha simplement au bon moment pour dépoussière son pantalon. Sur le coup j'en étais restée la bouche ouverte. L'avait-il fait exprès, ou tout n'était dû qu'à une chance énorme. Après, tout il était le président et devait être probablement puissant. Mais il avait fait avec tant de nonchalance, que c'était à se poser des questions. Il m'intéressait de plus en plus celui là. Et me donner même envie de l'affronter pour m'entraîner. Enfin, je savais que ce dernier cas n'était point possible. Je pouvais toutefois répondre, à son sous-entendu. Ce que je fis aussitôt. Oui, parce que bon, il est tellement difficile d'en placer une quand on était trois à parler, qu'il fallait répondre aussitôt, même si notre interlocuteur ou mon compagnon venait à poursuivre ses paroles:

-Ah pour la tartine, c'est compliqué à expliquer...A vrai dire ma jumelle aurait été bien mieux pour le faire. A priori, on me surnomme le démon aux pêchés. Chaque jour mon comportement change suivant un pêché, de ce que m'ont explique les habitants du bosquet sacré, mais j'aime pas trop en parler. Et puis c'est pas tous les jours facile. Longue histoire d'un père qui recherchait une arme secrète, d'une possession par "un démon", qui a été repoussé, mais a laissé un petit cadeau dans mon âme... Oui, nous en discuterons, plus un jour, si vous me convainquais au cours de cette entrevue!

A présent, il partait dans un laïus, sur le fait que j'étais aussi dirigeante. Un point pour le président. Et donc que je devais comprendre ses choix et sa façon de faire. Toutefois, il se trompait lourdement, s'il pensait que tous les mondes avaient une façon de faire et d'agir identique. Il y avait bien eu des cités cachées de mon monde à possédait le même système. Quand à Yama tout était bien différent. Après tout, notre peuple venait de tous les horizons et contrées. Nous ne leur opposions rien du tout, il venait d'eux même à la recherche d'une seconde chance, et chaque combat a mené, il le faisait sous le volontarisme. Au final, nous n'avions même pas besoin d'ordonner, ils nous suivaient par eux même, et désirait faire briller la ville qui leur avait donné une seconde vie. Mais pouvait-il le savoir? Evidemment que non! J'aurais bien voulu lui répondre, d'ailleurs, mais alors que j'ouvris la bouche - encore pleine de mets délicieux- elle resta un instant ouverte, alors qu'il reprit la parole. Retournement de situation? Oui, en effet.

J'avais à redire aussi sur le fait que s'il m'ordonnait de tuer, il y avait intérêt d'avoir une sacrée bonne raison. Je n'allais pas tuer sur commande. Je l'avais déjà fais et donner la mort n'était pas pour moi une chose inconcevable. Mais pour moi, il devait y avoir de bonnes raisons et des accusations prouvées. Avant même de tuer, j'allais me renseigner. Après tout, allais-je vraiment me salir les mains pour un monde qui avait les mains plein de sang de mon propre peuple, alors qu'il m'avait enlevé à un moment critique?  Alors oui, il n'avait pas été le décisionnaire de sa venue, surtout qu'il n'était pas aux commandes à ce moment là, de ce que je pouvais me souvenir. Mais, dans ses propos, il ne comprenait pas une chose. Ce n'était pas que des regrets que j'avais. Je voulais qu'il comprenne que par le geste de son Dieu, peut être que des centaines voir des milliers de mes hommes étaient mort sur le champs de bataille à ma disparition. C'était une nation que le Serpent avait peut être condamné. J'allais une nouvelle fois ouvrir la bouche, mais je fus interrompu à nouveau. Un instant frustrée, je me vengeais en plongeant à nouveau ma tête vers mon repas. Et dire que j'allais oublié probablement la moitié de ce que je voulais dire. Je rageais intérieurement contre moi même.

Et voilà qu'il repartait dans les excuses pour le manque de personnels pour la reconstruction de "mon chez moi". Un lieu certes moins habités, mais certainement pas moins important que le reste. Surtout que d'après ce qu'on lui avait dit, la guerre se terminait contre l'île par une victoire de l'alliance. Et puis ce lieu n'était-il pas un endroit sacré pour tous les Minshujiin, parfois un symbole devait être sauvegardé à tout prix. Mais encore une fois, je ne pus en placer une. Une nouvelle nostalgie me gagna. Tous ses morts, les avaient-ils vu? Avait-il déjà été en première ligne sur un front, vu des morts et des cadavres. Probablement pas alors qu'il devait être un fils à papa, protégeait dans une cage dorée. Mais pouvait-elle lui envier sa vie? Non, chacun avait un passé différent. Mais je fus, vite revenu à la réalité, alors qu'il déposa une tartine à mes côtés. Je le regardais les yeux brillant, poussé par le pêché, une nouvelle, fois, alors que je pris le morceau, comme si c'était le saint Graal.

Mais voilà que la scène devint plus cocasse encore, alors que Adam, et plus encore notre cher Tekina semblaient gênés de me voir ainsi dénudée. Pourquoi mon renard l'était-il ceci me surpassa sur l'instant, quand aux "réprimandes" de Jael, je fis un large sourire, quelque peu amusé, voir provocateur. C'est qu'il éveillait à moins cet instinct de joueuse. Mais je compris que finalement, il avait terminé pour le coup. Je pouvais donc reprendre tout pour y répondre...Du moins, si je me souvenais de tout. Ce qui n'était pas certain...Je pris une inspiration et...Et Adam et Alrid reprirent la conversation en route. Je poussais un léger soupire, qui fut vite couvert par le gargouillement de mon ventre. Ah oui, je devais manger.

Alors que je replongeais dans ma "table" improvisée, j'écoutais Adam parlait de son projet, auquel j'acquiesçais, levant une main en signe de salut à Alrid. Certes, je l'avais entendu depuis le début, mais la voir physiquement, enfin façon de parler, était différent. D'ailleurs, je pensais que j'étais la seule à pouvoir l'entendre. Je comprenais même pas toute leur histoire de fantôme. Mais ça ne me regardait pas. Et puis, pour revenir au feu d'alerte, etc...J’appréciais énormément cette idée. Je regardais Adam, essayant de capter son regard, avant de faire un grand sourire d'encouragement. C'est qu'il en devenait sexy et attirant à prendre ainsi les choses en mains. Mais à priori, alors que les deux "meilleurs amis" se prenaient le chou, je vis là l'occasion d'intervenir. Je devais faire les choses bien, alors je me raclais la gorge...Mais lorsque, je commençais on pouvait voir que j'étais moins confiante. Pas en mes paroles, et on pouvait le sentir, plus par le fait, que je craignais d'oublier quelque chose, alors que je me grattais la tête le regard perdu par moment. Réfléchissant à mes paroles:

-C'est qu'on parle, dites moi. Et je vais sûrement oublier la plupart des choses. Je vais essayer de revenir sur certaines de vos paroles...Bon, j'ai parlé de cette personnalité atypique qui est la mienne. Fait. Mhhh...

Comme pour m'aider à me rappeler, j'apportais enfin un verre à mes lèvres pour boire le contenu d'une traite, avant de continuer.

-Saches que chaque monde et chaque cité à travers ses mondes ont une vision et une façon différente de faire de la tienne. A Yama, nous n'avons jamais rien ordonné, notre peuple agissait par volontarisme et désirait faire briller notre belle cité pour remercier notre montagne sacré de leur donner une seconde chance. Mais passons, je ne suis pas la plus apte à parler de ça...Je pense d'ailleurs que votre dieu serpent s'est trompé en me choisissant à la place de ma sœur. Mais en un sens cela me rassure, qu'elle soit toujours chez nous. car là ou vous pensez que j'ai des regrets d'être ici, oui je peux en avoir. Mais ce que vous n'avez peut être pas compris... c'est que Manshe m'a enlevé à un moment crucial de mon monde. Le Dieu-Serpent a peut être condamné tout un pays et des milliers de vies, alors que j'avais un rôle à jouer. Tout ce que je peux espérer, est que Sae-Hee soit parvenue à trouver une solution. Elle est l'être le plus intelligent que je connais...Alors je l'espère de tout mon cœur. Sinon ceci signifie que Manshe est responsable des morts qui se déroulent en Kosaten, mais aussi en bien des mondes différents...

Ma voix n'avait rien d'agressif, elle était plutôt calme et posée, fait rare lorsqu'on me connait. Mais j'évoquais des faits. Et en y réfléchissant, - même si mon cerveau commençait à bouillir, là- Je n'étais sûrement pas la seule dans cette situation. Héroïne arrachée à son monde dans un moment important. Pourquoi avoir choisi cet instant, pour nous enlever? Je regardais tour à tour les deux, enfin je veux dire les trois autres. Avant de plonger mon magnifique regard dans celui du Tekina:

-Pour revenir à travailler pour Minshu, je ferais d'abord pour protéger le Bosquet Sacré. Et je serais toujours présente, lorsqu’il faudra protéger des innocents. Quand à un ordre de tuer, je me laisserais le choix de le faire ou non. Je viens de la cité de la seconde chance, et je ne tuerais qu'en cas de deniers recours, même si vous me l'ordonneriez. désolé d'être toujours aussi franche et directe.Et...


Je me mis à sourire tout de même. Je sentais à nouveau que ça devenait trop sérieux. Mais il fallait bien le dire. et à présent...Et...à présent...

-...Et.... Je sais plus ce que je voulais dire!

Oui, c'était le moment ou comme dans certains manga que certains lecteurs ici présent, peuvent regarder. Ou tout l'auditoire pendu à mes lèvres tombaient à la renverse sous le choc, alors qu'il s'attendait à ce que j'évoque une grande information. Mais, non comme prévus, sous la pression intellectuelle, je surchauffais. Je penchais mon regard sur ma nourriture, que je mâchais, en pleine réflexion, avant de voir ma poitrine dépassée. Ah oui, me mis-je à hurler. C'est vrai, il m'avait demandé de me rhabiller. Un éclair légèrement pervers franchis mon regard, alors que je m'exprimais à l'encontre des deux mâles de la pièce.

-Monsieur le président semble gêné de voir les parties un peu plus intime d'une femme. Pourtant ne le soyez pas. Adam, ici présent en a profité toute une nuit, donc je ne pense pas qu'il soit gêné de les voir, et possiblement ceci lui rappelle de bon souvenir. D'ailleurs, il semblerait que Alrid est même était au première loge dans les souvenirs de mon doux renard. Quand à vous je doute que ça soit la première fois que vous voyiez cela. Et je dois l'avouer lorsque Luxure m'habite, plus d'un homme ou d'une femme de votre peuple a su en profiter, alors que j'étais incontrôlable avec ce pêché. et puis rassurez-vous ce qui se passe ici ne sortira jamais d'ici. Ceci restera entre nous, bien sûr!

Je leur dis un petit clin d’œil à chacun. Après tout la pièce était fermée, et je doute que les tableau ou les murs aient des trous pour qu'un espion ou un conseiller de Minshu ne nous regarde. Bon, après je ne savais pas trop comment fonctionnaient les proches de Jael. Peut être allions-nous entendre un cri dans les murs ou peut être rien du tout. En tout cas, je pris un malin petit plaisir à faire bouger ma poitrine, en mangeant, tout en les regardant. Mais comme toute bonne chose semblait avoir une fin, je devais possiblement arrêter cette torture sur le sexe faible qu'était l'homme. Une poitrine et tout le sang affluait à l'entre-jambe et n'irriguait plus le cerveau. Alors aussitôt, je remis en place, mes habits, hésitante, alors que j'éloignais la nourriture de ma bouche. Enfin au moins, peut être allait-on reprendre. Ah oui, d'ailleurs:

-J'approuve totalement l'idée de guilde ou peu importe le terme utilisé, de mon magnifique Adam. D'ailleurs, j'en ai déjà parlé aux habitants du Bosquet qui ont accepté volontiers et se tiennent prêt à aider pour la construction du quartier général. Je me tiens d'ailleurs à la disposition de notre "chef" pour les possibles missions.

Il est vrai, que nous étions venus pour cela au début, non? Il fallait bien que je le soutienne du mieux que je pouvais. Et j'étais déterminée pour cela. Une flamme s'alluma même dans mon regard!




Spoiler:
 









:copyright:Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 41
Yens : 50
Date d'inscription : 01/08/2017
Localisation : Me flic pas !

Progression
Niveau: 300
Nombre de topic terminé:
Exp:
Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina) Left_bar_bleue0/0Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina) Empty_bar_bleue  (0/0)
Jaël Tekina
Jaël Tekina - Pnj -

- http://rp-manga.forum-canada.com



MessageSujet: Re: Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina)   Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina) EmptyMar 07 Mai 2019, 18:51

- Make Minshu great again -



Adam rebondit sur les paroles du président, en indiquant que la tenue qu'il a volé serait bien trop chère dans tous les cas. Mais bon sang, les élus touchent pourtant des salaires et même des primes lors de certaines quêtes, missions ou autres, non ? Que fais t'il de cet argent, a moins qu'il ne l'ait pas recus, en même temps c'est vrai que ça concerne surtout les élus aidant la nation et habitant au moins à la capitale ou dans la nation. Ouep, clairement, il n'a vraiment pas l'air de rentrer dans ce moule là.

Ouais, bon si c'est que ça, je peux t'avancer la tenue hein, et disons que tu rembourseras avec le temps, c'est un bon compromis non ?  

En attendant il expliquait les raisons de ses vols, du commencement et aussi de ses arrêts. En tout cas il semblait prêt à faire autre chose de sa vie, Jael n'insista guère et hocha la tête. Il se concentra alors un peu sur la demoiselle qui ne changeait rien à ses habitudes des plus étranges et continuait de rester pour le moment, en mode Eve dans la bible.

D'ailleurs elle ajouta qu'elle était désolé pour le coup de la tartine, ah, celle qu'elle lui avait envoyé dessus supposément en tout cas... Ou pas finalement, puisque le discours pris sur sa jumelle et expliquait un peu plus de son caractère et son quotidien. Ainsi, son comportement versatile et changeant provenait d'une histoire complexe et démoniaque, lié à un paternel. A cela, Jael répondit ;

Ah, les histoires compliqués de papa, je connais ça...  


Elle se perdit dans ses pensées et changea un peu de regard par moment, mais cela permit donc à Adam de rebondir à nouveau dans la discussion. Un point qui semblait lui tenir à coeur, celui de former ou reformer un clan. Tiens donc, lui aussi ? Ca lui rappelait fortement la demande d'Eleanor ! Comme quoi, les élus ne pouvaient pas s'empêcher de renouer aux racines de leurs mondes pour les faire pousser ici. Comment leurs en vouloir au fond ?  Il écouta donc la proposition du renard qui serait également aidé de Sayo visiblement. Peut être aurait t'elle un mot à dire à ce sujet plus tard. Pour l'instant, il l'a voyait essayer de se concentrer pour retenir le tout, d'un coin de l'oeil, ce qui le fit sourire un peu.

Adam ne voulait pas creer des mercenaires tueurs, mais une sorte de guilde de soutien, placée au bosquet, sur une route de pèlerinage, ce n'était pas le plus évident. Une fois son discours terminé, une autre voix affirma qu'il en revenait toujours à l'argent. Dans la seconde, le président répondit sans y prêter attention non plus.

Eh bien, pourquoi pas, il y'a déjà plusieurs garnisons vers les côtes, après c'est amoindris coté possibilité d'invasion vu que le bosquet se trouve tout à l'Est, mais il fa... Attendez, c'était quoi cette voix à l'instant ?

Mais le regard tout aussi interloqué du renard, n'allait pas tarder à donner aussi des réponses. Celui ci, de peur de voir le président Tekina en colère, s'expliqua immédiatement. Son explication, parlons en ! Un fantôme qui était dans sa serpe, c'était... Interressant vraiment ! La voix refit même son apparition avant de justement vraiment apparaitre. Une fumée verte qui ne tarda pas à devenir une sorte de loup, du moins dans la forme. Jael en resta bouche bée avant de s'approcher sans vraiment prêter attention aux présentations d'Adam pour Alrid.

Mais c'est trop bien, c'est trop pratique ! Dit t'il en agitant sa main de gauche à droite dans Alrid. D'abord au niveau de la gueule, comme pour tester son intangibilité. Puis au niveau du reste, des pattes, de haut en bas. Mais c'est bien mieux que mon mannequin et la pierre tenshijin ! Je veux la même chose ! Comment tu as fais Adam ? Je veux une arme qui parle moi aussi !

Cherchant à savoir et connaitre le secret d'Adam, en pensant être en présence d'une sorte de technomagie tenshijin, Jael plissa les yeux et chercha d'ou provenait la fumée. Puis Sayo parla encore une fois, ah oui, on l'oublierait presque avec ce curieux événement. Mais en se tournant vers la voix de la princesse il se retrouva encore nez à nez avec ses fruits heu, ses seins. Elle même cherchait ses mots, se rappelant difficilement de quoi elle désirait parler... Jusqu'à ce qu'elle ait l'épiphanie.

Expliquant alors à Jael que le fonctionnement de "son" monde n'était pas comparable à "ce" monde. C'est vrai qu'il lui avait parlé de sa fonction de manière plutôt fermée pour le coup. Elle soulevait également un autre point, celui de sa rancoeur, expliqué par le fait que son enlèvement fut fait au pire moment pour sa part. Ceci dit, elle continuait de parler dans un discours relativement pacifiste, tandis que Jael continuait de passer sa main dans le corps d'Alrid, avant de s'arrêter pour fumer une autre clope. Il écoutait naturellement Sayo Hee et son discours poignant et ses oublis fréquents....

Hum, oui je comprends, prend ton temps pour m'expliquer les choses. Mais c'est vrai que chaque monde fonctionne à sa manière.

Evidemment, la voir ainsi nue et hurler d'un coup, était très perturbant et elle manqua pas de signaler de manière provocante que le président et Adam étaient gênés de la voir ainsi. En fait, c'était vraiment pour tout autre chose qu'il désirait sincèrement la voir se rhabiller. Ses mouvements, sa voix, son aura et son petit clin d'oeil coquin cherchait à émoustiller les deux mâles présents. C'était une drole de femme tout de même ! Elle qui l'avait incité à bien recevoir ses invités et paraissait si serieuse au départ, était des plus affriolantes et complètement sans pudeur désormais. Mais il se devait de réctifier le tir immédiatement ;

Franchement, vous êtes une femme ravissante, charmante, très belle c'est indéniable et je ne suis jamais vraiment gêné de voir le corps féminin dénudé à mes yeux. Mais ce n'est pas juste pas l'endroit, ni même l'heure. J'ai recus des enfants juste avant vous et j'ai d'autres rendez vous dans la journée, des gens qui veulent mon aide, des drames à régler, des requêtes compliquées. Vous me parliez tout à l'heure de bien vous recevoir, avec respect. Dans un autre moment, j'aurais certainement pu vous contenter de bien des manières, mais pour l'instant, je vous demanderais une fois encore de bien vouloir essayer de vous rhabiller avec décence Sayo !

Franchement, Jael n'aimait pas être aussi serieux, mais ses conseillères étaient intraitables avec lui et puis, il savait être un vrai président de temps à autre. Ce n'était juste pas le moment pour du sexe ou de la romance à deux ou trois ou quate... Bref ! Son bureau débordait de boulot, il n'avait guère de temps pour lui, pas même assez pour finir la soirée avec Eleanor au restaurant sur son maigre temps libre, alors ici... Puis il y'avait tel qu'il l'avait dit, ces histoires de réceptions de personnes. Il avait recus des enfants juste avant, quelle image donnerait t'il après avoir partouzé avec des élus juste après ? Non, tout ceci n'était pas serieux et au contraire, il fut ravit que Sayo reparle du sujet d'Adam.

Pour cette histoire de de guilde ou quoique ce soit, il faudra que j'en parle avec l'autorité locale, mettre en place des fonds également, un permis de construction, tout ceci ne se fera pas en un clin d'oeil, mais c'est à priori très acceptable, du moment que vous tenez au courant la garnison ou la capitale directement, du fonctionnement de celle ci et de vos missions. Evidemment, si vous êtes impliqués dans des crimes trop graves, Minshu se désolidarisera de vous et démantèlera immédiatement la guilde. Enfin... J'suppose un truc pas très cool comme ça, alors voila quoi, faites pas les fous !

Dit t'il à la fin, d'une manière plus détendu. Inspirant à nouveau sur sa clope, avant de la poser sur le coin de son bureau. Laissant la cendre tomber au sol, il désirais également revenir sur un point.

Pour ce que je vous demandais possiblement tout à l'heure, en parlant de tuer, il est évident que vous gardez votre liberté, si en tout cas ce n'est pas le Dieu directement qui vous pousse à obéir... Mais je ne souhaite que la paix, sachez le. Quoiqu'il en soit, vous serez libre de me donner vos avis si ce jour arrive. Quand au fait que tu as été enlevé au pire moment Sayo, tu m'en vois navré, vraiment et j'espère que ton monde s'est débrouillé de ton absence. Mais le meilleur moyen de revenir est comme tu l'as si bien dit, d'aider Minshu et Manshe et de trouver les artefacts. Même si ce jeu parait égoïste au fond, quels sont les autres solutions ? Peut être que le jour venu, certains auront le choix, rester, repartir... Nul ne sait.



-
Président Jaël Tekina

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 308
Yens : 114
Date d'inscription : 25/09/2018

Progression
Niveau: 47
Nombre de topic terminé: 15
Exp:
Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina) Left_bar_bleue1/6Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina) Empty_bar_bleue  (1/6)
Adam D. Cooper
Adam D. Cooper ❥ Charmeur ❥

-



MessageSujet: Re: Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina)   Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina) EmptyMer 08 Mai 2019, 19:01


Make Minshu great again !
Ft sayo-hee / jaël tekina
Thème Adam


Adam - Forme Luna - Alrid - Autre

Ah, Bah au moins j'en apprend plus Sayo, comme par exemple qu'elle change d'humeur tous les jours en fonction des péchés que je suppose être les sept péchés capitaux. Purée y'a tellement d'exemples pop culture qui m'viennent en tête avec ça, mais bon, c'est pas trop l'moment de déballer tout ça. Bizarrement il ne m'semble pas qu'elle m'ait expliqué ça avant, en tout cas je m'en souvient pas, faut dire que des fois j'ai un peu d'mal a écouter et mater en même temps. Eh ouais, même si j'suis parfaitement ambidextre, j'ai du mal à faire deux choses à la fois.

Oui bon en vrai j'arrive à faire deux trucs en même temps, mais écouter et mater ne vont pas ensembles. Bah oui, les joies de la gente masculine. N'empêche, si elle ne m'a effectivement pas dit ça avant, ça veut dire qu'elle se confie plus facilement à un président qu'elle ne reconnait pas comme SON président plutôt qu'à moi qu'elle commence à bien connaître.

Enfin bref, de mon côté il fallait bien que je mette le sujet principal de ma venue sur le tapis, le clan…oui parce qu'enfin je pense m'être décidé pour un nom, le Clan Cooper tout simplement. Il commença donc à répondre pour donner son avis, mais avec Alrid qui s'est décidé à se mettre sur haut-parleur il s'interrompt bien vite.

Alors bien évidemment, il a fallu que je désamorce la grosse bombe qu'elle venait de lâcher en se montrant carrément. Des présentations s'imposent donc…enfin sauf si l'président s'en beurre l'oignon. Oui oui, il s'en beurre totalement l'oignon, je fais les présentations et lui il joue comme un gamin à passer sa main a travers Alrid, ce qui a l'air de la décevoir et de l'agacer.

—Donc tu vas m'dire que c'est CE mec que l'peuple a choisi pour diriger l'pays ? Ce à quoi je n'peux répondre que par un haussement d'épaules pour rester courtois…même si ça m'fais bien rire intérieurement d'voir ça.

—Mais c'est bien mieux que mon mannequin et la pierre tenshijin ! Je veux la même chose ! Comment tu as fait Adam ? Je veux une arme qui parle moi aussi !

—Justement je n'ai rien fait, j'ai juste été attiré dans un chalet en ruine et elle s'est tapée l'incruste dans ma serpe sans m'demander si j'étais d'accord. Et puis franchement j'vais vous dire, une arme qui parle ça a vite fait d'vous taper sur les nerfs.

—Et je t'emmerde.

—Bah tiens, qu'est-ce que j'disais…

Enfin bref, j'le dis à chaque fois, mais même si Alrid et moi nous engueulons souvent, au final on s'apprécie…mais avec modération quand même. Sayo profite alors de la petite accalmie récréative du président pour en placer une, et expliquer comment son monde marchais niveau organisation et fonctionnement interne. Enfin, avant de finir par oublier ce qu'elle voulait dire. Comme quoi, y'a pas que moi qui ait une mémoire chancelante…putain chancelante quoi, ça fait une éternité que je n'avais pas entendu c'mot.

—Franchement, vous êtes une femme ravissante, charmante, très belle c'est indéniable et je ne suis jamais vraiment gêné de voir le corps féminin dénudé à mes yeux. Mais ce n'est pas juste pas l'endroit, ni même l'heure. J'ai recus des enfants juste avant vous et j'ai d'autres rendez-vous dans la journée, des gens qui veulent mon aide, des drames à régler, des requêtes compliquées. Vous me parliez tout à l'heure de bien vous recevoir, avec respect. Dans un autre moment, j'aurais certainement pu vous contenter de bien des manières, mais pour l'instant, je vous demanderais une fois encore de bien vouloir essayer de vous rhabiller avec décence Sayo !

…Attend on est d'accord qu'il viens d'sous-entendre qu'il l'aurait bien baisé là non ? Putain mais c'est quoi c'président ? Le mec tape un pique-nique, des clopes et sous-entend qu'il aurait bien couché avec l'élue qu'il reçoit ?! Alors, de deux choses lunes, soit j'suis le plus coincé de c'monde et je n'sais pas m'amuser, soit ce sont les gens de c'monde qui sont complètement cinglés et n'ont aucune notion de sérieux…Dans les deux cas y'a un truc qui cloche pas rond sous roche…oui j'invente des expressions d'merde, et alors ?

Et puis Sayo…toujours aussi…je…j'ai pas d'mot en fait. Alors que j'pensais laisser tomber l'idée de vouloir former un couple avec elle, voilà qu'elle me rappelle de sacrés souvenirs, en parlant du fait qu'on ait couché ensembles. Oui, devant l'président encore une fois. Elle en profite aussi pour dire que je suis son doux renard, son magnifique Adam, un "chef", et dire que de toute façon rien ne sortira de ce bureau…bordel, pourquoi j'ai l'impression que ça va finir en orgie romaine cette histoire ? Du coup j'me dit, même si on n'forme pas un couple, on peut toujours être genre…sex friends ? Ça peut être amusant ce genre de relation aussi, et je parle par expérience, et à mon avis la batteuse de notre groupe de rock au lycée s'en souviens encore.

Mais bon, au moins Jaël n'a pas l'air de relever et préfère continuer sur le sujet du clan Cooper. Après, même s'il le dit, je me doute bien que la construction d'un bâtiment n'se fait pas en deux jours. De c'côté-là ça n'change pas trop de mon monde, les mêmes histoires de budgets, de permis d'construire, etc. Après, pour ce qui est de tenir au courant la capitale des contrats acceptés ou du fonctionnement du clan, j'ai bien une petite idée en tête.

—Evidemment, si vous êtes impliqués dans des crimes trop graves, Minshu se désolidarisera de vous et démantèlera immédiatement la guilde. Enfin... J'suppose un truc pas très cool comme ça, alors voilà quoi, faites pas les fous !

—De toute façon, pour ça j'peux assurer que si un membre du clan se fait remarquer en mal, il y aura des sanctions. Comme par exemple le remettre aux autorités en cas de meurtre injustifié.

Pour cette histoire d'artefacts en revanche, je préfère ne pas la retenir. J'ai des amis ici maintenant, des amis très proches comme Svenja, et je n'peux juste pas la priver d'un billet de retour vers son monde comme ça, ce serait égoïste, et surtout ce serait la poignarder dans l'dos. Et ça, c'est juste impossible, surtout qu'un jour mon père aurais dit que même les voleurs ont un honneur. Et mon honneur m'interdit de trahir Svenja pour quelque raison qu'ce soit. Mais ça, le président n'a pas a l'savoir, nous avons tous nos petits secrets non ?

—Si je puis m'permettre, j'aimerais ajouter quelque chose. Déjà, pour en revenir à la tenue, ne vous embêtez pas pour ça, j'compte la rendre de toute façon. Elle est très jolie mais loin d'être pratique. Rien que pour montrer mon sceau à l'entrée d'la ville j'ai dû me mettre torse nu et ça a pris du temps et de l'énergie inutilement. Après, puisqu'on parlait de m'racheter, si vous avez besoin de quelqu'un pour une quelconque mission, j'suis là pour aider…et m'faire un peu d'argent aussi, vu que ma principale source de revenue c'était le vol. Enfin bref, si vous avez quoi qu'ce soit à m'confier, n'hésitez pas…enfin d'abord faut qu'on aille faire un passage par le camp d'entraînement. Mais après ça je peux faire c'que vous voulez…sauf tuer, voler…enfin vous voyez l'idée.

—Il avait pas dit que tu pouvais l'tutoyer ?

—Oui je sais, mais ne l'prenez pas mal. C'est juste que là d'où j'viens, on ne tutoie pas tout l'monde. Par exemple un dirigeant comme vous, bah on le vouvoie car son…"rang" est supérieur au nôtre. Mais n'vous en faites pas, même quand les gens me disent que j'peux les tutoyer ça prend du temps avant que j'prenne l'habitude de vraiment l'faire. Chez moi c'est un peu une question de respect. Du genre on tutoie les potes et on vouvoie les patrons, enfin après j'imagine que vous avez saisi l'idée. Après…maintenant que j'y pense…y'a peut-être autre chose que j'pourrais vous dire mais je sais pas si ça vaut tellement l'coup.

—En gros à cause d'un apprenti sorcier il peut s'changer en femme.

—Ouais…c'est pas trop à ça que j'pensais en fait.

—Ah…oups ?

—Ouais, comme tu dit.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 325
Yens : 286
Date d'inscription : 27/05/2015

Progression
Niveau: 91
Nombre de topic terminé: 31
Exp:
Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina) Left_bar_bleue2/6Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina) Empty_bar_bleue  (2/6)
Sayo-Hee Yun Fang
Sayo-Hee Yun Fang ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina)   Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina) EmptyLun 13 Mai 2019, 18:54







Make Minshu great again !

Feat. Adam et un président






Pourquoi je m'étais fourrée, ici déjà? Ah oui, je voulais savoir pourquoi j'étais là et accompagné mon bel étalon. Mais cette rencontre me rappelait bien vite l'ennui que j'avais lorsque nous devions faire des rencontres protocolaires dans mon monde et où Sae-Hee me tenait à l’œil pour pas que je fasse de bêtises, avec un long brief juste avant. Heureusement, ce président était quelque peu plus atypique, et l'instant n'était pas aussi pompant que j'aurais pu l'imaginer. Toutefois, retenir autant d'informations, autant de paroles, que ce soit de mon renard ou du représentant du serpent, j'étais sur le point de surchauffer et d'exploser en plein vol. Je tentais prodigieusement de me rappeler de chaque paroles, pour y répondre ou y rebondit, mais bien sûr j'en perdais en route, et ce n'était pas la nourriture que j'ingurgitais poussé par le pêché qui allait m'y aider. D'ailleurs, c'était à se demander comment je pouvais garder la ligne, en mangeant autant, et même à essayer de savoir comment, je pouvais ne pas être malade.

Je regardais une énième fois horrifié mon package. C'était tout simplement horrible, il ne devait rester qu'uniquement dix pour cent, de ce que j'avais acheté, j'espérais que cette rencontre ne tarde plus trop, car je devais refaire les stocks, surtout que je ne savais pas quelle heure il était, mais il était toujours trop tôt pour mon estomac et l'attente avant la nuit toujours trop loin à mon goût. Pas que je puisse manger le temps ou cette attente, hein. Juste que le fait...Enfin vous avez compris. Mais je devais me concentrer sur les paroles de Jael, si je perdais ne serait-ce qu'un instant la conversation, je n'allais plus rien comprendre. Déjà que j'étais pas loin de la surchauffe.

Bon j'avais retenu déjà que notre président avait eu des histoires compliquées avec son père, lui aussi. Bon, j'aimais mon père, mais c'est vrai qu'il était assez dure. Avait-il eu un père dure pourtant...Pourtant...Comment il s'appelait déjà son père?  Et voilà qu'il s'extasiait devant l'esprit d'Alrid à se comporter comme un enfant. J'en tombais des nus, d'ailleurs, je me frappais le front de la main, comme si j'exprimais un " c'est pas possible, ce mec là". Bon c'est ce que je pensais, alors qu'il s'excitait devant un loup-fantôme. Non mais je vous jure, à quand une femme au gouvernement. Les pays ne s'en porterait que mieux... Enfin au moins, ce n'était pas un Tyran, c'était toujours ça de gagner. Enfin au moins, il revenait sur le sujet principale. Pas trop tôt. Ah pardon, surtout que le sujet principal, j'avais à nouveau oublié, était ma nudité, même si je m'étais r'habillée entre temps.  Enfin, à priori, il avait fort à faire, ce qui me faisait penser que je ne comprenais pas cette perte de temps avec les enfants, mais pourquoi pas peut être qu'il se détendait ainsi. Enfin je veux dire rien de dégelasse, simplement de comment dire, l'innocence et le rire des enfants...Enfin je crois que je vais me taire.

Néanmoins, un nouveau sourire provocateur se dessina sur mon visage, un de ceux ou j'avais une idée derrière la tête. Et en un instant, je m’éclipsai de ma position pour me retrouver derrière notre cher monarque. Je ne doutais pas qu'il pouvait suivre mes déplacements, mais au moins, ainsi il pouvait comprendre, que je n'intentais pas à sa vie bien au contraire. Car aussitôt, je posais mes mains sur ses épaules, que je commençais à malaxer et masser:

-Là, là ça va aller monsieur le président. Détendez-vous un peu!

Ben oui, quoi, il fallait bien savoir prendre du repos et du bon temps parfois. Et puis Adam avait bien vu que j'étais habile et douée de mes mains, autant que le Tekina en profite, non? OH c'est qu'il avait du muscle cet homme, il fallait que j'appuie un peu plus, sans lui faire mal, alors que j'avais une force herculéenne. J'espérais juste que cette "proximité" ne lui fasse pas faire un influx sanguin à l'entre jambe. Non mais que l'on se dise, que même si je m'étais habillée, j'avais toujours des habits digne d'une amazone, et la poitrine assez important, pour toucher parfois le dos de Jael. Et cela sans que ce soit volontaire, je le jure.

Enfin par contre, il revenait sur l'idée d'Adam, ne voyant pas trop de contraintes, surtout que bon les habitants du Bosquet sacré, m'avait déjà donné leur autorisation, toujours aussi redevable envers moi, alors que je leur avais bien dit que ce n'était pas le cas. mais que voulez-vous à force d'habiter avec eux, ils avaient fini par s'attacher à moi, et quelque part moi aussi à eux. Donc ce n'était plus que de la paperasse à faire pour la capitale, chose que je laisserais faire à mon cher renard. Non parce que bon, ceci m'ennuyait tellement, que j'aurais été capable de manger le papier. Puis, il revint sur la meilleure façon de repartir dans mon monde , espérant que celui-ci aille bien. Même si j'avais quelques doutes pour eux, je savais que Sae-Hee aurai prit les meilleurs décisions à ce moment. Mais, je ne pus m'empêcher durant mon massage, d'appuyer plus fort sur un muscle, m'excusant légèrement, alors que j'opinais de la tête. Finalement, je n'avais plus besoin de combattre Fuyu? Il suffisait de récupérer des artefacts. C'était quoi ça d'ailleurs? Mais déjà mon camarade reprit la parole ou plutôt se disputait avec l'esprit à ses côtés. Dites moi de vrais tourtereaux les deux, et dire qu'il voulait être avec moi. Il voulait former un trio ou quoi? Pas que ça me dérangeait s'il avait cela en tête, mais bon un esprit? on peut pas faire grand chose avec au niveau... Au niveau...Enfin sexuel, quoi! Mais revenons à nos moutons, d'un regard noir, je m'adressais à mes deux interlocuteurs:

-Si l'un des membres de ce groupe fait quoique se soit, il aura à faire à moi!


Alors que je m'exprimais ainsi, une aura oppressante et noire, allant évidemment avec mon regard m'entoura. Autant dire que je ressemblais à cet instant à un véritable démon. Ou peut être une femme qui ne fallait pas énerver et qui pouvait être effrayante pour les deux hommes. Vous croyiez quoi, les femmes peuvent être des êtres plus effrayantes que le roi des morts en personne. Autant vous dire, qu'il ne fallait pas m'énerver. Mais au moins, le message était passé, si un membre de la guilde de mon chou-renard faisait un faux pas, il le regretterait amèrement et connaîtrait un destin qu'aucun des deux ne désireraient savoir.

Puis la fraction de seconde suivante, comme par magie, mon aura disparut, alors que c'est un énorme sourire rayonnant qui prit place sur mon visage, réclamant à mon cher amant de m'envoyer encore un plat, que j'étais prêt à réceptionner tout en massant notre président. Oui, nous étions capable de faire plusieurs choses en même temps! Je ressemblais à un véritable ange, à se demander ou était passer la femme effrayante d'il y a quelques secondes. Mais j'oubliais un derniers détail important de mon point de vue:

-Ah oui, pour en revenir au sujet. Vous avez parlé d'artefact. Si je comprend bien, nous n'avons plus besoin de faire la guerre à Fuyu ni même à faire tomber les deux royaumes voisins dans l'avenir pour faire régner Minshu sur Kosaten? Il suffit juste de trouver ces artefacts. Mais c'est parfait, ça!

Je tapais dans les mains, rayonnante de bonheur et de détermination. Ben oui, quoi, c'était plus simple que la première solution et plus rapide. Maintenant que je savais cela, j'allais me dépêcher de les trouver, les remettre au président ou au foutu dieu-serpent et rentrer chez moi. Bon j'espérais garder un contact avec certaines personnes d'ici, tout de même. Mais...

- Je vais m'y mettre, dans la semaine et vous remettre cela. Mais... Mais ces quoi des artefacts et on les trouve où?


Non, ne tombez pas de vos chaises, s'il vous plait. Bon oui, j'aurais peut être du poser la question en première, mais vous savez, je m'étais laissée emporter par mes émotions et puis... et puis voilà. Au moins, je parti d'un petit rire cristallin qui faisait fondre le cœur de tous les hommes!




Spoiler:
 









:copyright:Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 41
Yens : 50
Date d'inscription : 01/08/2017
Localisation : Me flic pas !

Progression
Niveau: 300
Nombre de topic terminé:
Exp:
Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina) Left_bar_bleue0/0Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina) Empty_bar_bleue  (0/0)
Jaël Tekina
Jaël Tekina - Pnj -

- http://rp-manga.forum-canada.com



MessageSujet: Re: Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina)   Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina) EmptyLun 20 Mai 2019, 13:14

- Make Minshu great again -



Est ce que jouer au grand bêta était toujours un peu too much pour Jael, s'en rendait t'il seulement compte ? En tout cas cela l'amusa beaucoup de passer sa main à travers la louve en apparition, bien que celle ci se permette alors de dire si c'était bien lui à la tête de la nation, pointant clairement du doigt, non, de la griffe, son comportement ! Jael redressa sa mèche de cheveux en même temps que son corps avant de montrer un grand sourire sur son visage. Il avait une affection grande pour ces élus, à ce moment là bien sur, mais tout le temps.

Haha.. Ouais, chef de nation et toujours surpris par ce monde et ses merveilles. Mais ce n'est pas ce qui parait qui compte, c'est ce qui est.  

Répondit t'il en toquant son crâne de son index, en montrant un air malicieux à Alrid. Mais il n'en dit pas plus et laissa simplement Adam répondre sur le comment du pourquoi du parceque eeeet en fait, ce dernier n'avait pas fait grand chose à part venir dans un endroit et voir son arme possédée. Heureusement que ça ne s'appliquait qu'à son arme, sinon ça aurait pu être plus contraignant. Imaginer un fantôme habiter en vous, n'était pas des plus plaisant. Mais leurs relations, semblait forte, derrière les apparentes insultes et chamailleries qui transparaissaient.

Le chef de la nation de Minshu eut quelques mots pour Sayo, avant que Adam ne puisse de nouveau reparler et acquiescer ou pas, sur les réponses suite à ses demandes de guilde. Il voulait assurer sa propre sécurité interne et promettait de livrer tout contrevenant à la justice Minshujin.

Ok, faisons comme ça.  


Aussi simplement que cela, Jael faisait non pas confiance en Adam, mais en son envie et son ambition de construire quelque chose de correct, de droit, ce qui l'amènerait à respecter cette part du marché. Mais il revint aussi sur d'autres sujet, d'abord en évoquant le fait de ne pas ou plus s'inquieter pour la tenue, qu'à cela ne tienne alors, c'était un problème en moins. Mais ce que voulait surtout l'élu c'était être utile, comme beaucoup, c'était compréhensible pas vrai ?

Ceci dit, le renard se confondit rapidement en excuse après avoir finalement osé tutoyer le président, sous l'alerte d'Alrid. Cela ne fit que faire rire d'avantage Jael.

Hey, détend toi Adam, je n'ai jamais été un grand fan des protocoles et des chichis. Je sais juste ce que mon rôle me donne comme devoir et comme pouvoir, mais en dehors de ça, ce n'est pas avec des "vous" ou d'autres trucs aussi futile que ça change l'avenir et la donne pour tous. Alors tu peux bien me tutoyer et avoir du respect aussi comme ça. Quand à ce que tu peux faire pour moi, non, pour Minshu, il y'a de nombreuses quêtes qui n'attendent que d'êtres accomplis et devoir te racheter me semble être une tâche bien remplie pour commencer, non ?

Puis il apprenait dans la foulée qu'il pouvait se changer en femme, ce qui était... Et bien une info comme une autre. Jael haussa un sourcil en se grattant le crâne, mais il devait aussi passer rapidement a Sayo et ne releva pas plus le renard ou Alrid sur cette dernière remarque ; Lorsqu'un frisson parcouru son échine et qu'il senti des mains le masser derrière lui. Mince, il n'avait pas vu la princesse se glisser dans son dos !

Na.. Nani !?

Elle massait pas si mal, mais fort, quelle femme et elle s'était pas encore rhabillée n'est ce pas ? Quelle femme ! Mais c'est pas vrai ça, non, quelle tête de mule surtout oui. Ah mais c'est qu'il fallait la stop"AIe" elle appuie encore plus fort mais c'pas vrai. Jael se laisse faire pour le moment, faut dire qu'il se sent un peu prisonnier pendant ces quelques secondes. Puis elle signale que si quelqu'un du groupe tente quoique ce soit, ils auront à faire à elle.

Adam, Alrid, aideeeez moi ! Chuchota t'il en mettant ses mains en étaux devant sa bouche.

Mimant la detresse sur son visage et la douleur quand elle appuyait trop fort, d'une grimace agacée il passait parfois à une mine pantoise ou satisfaite, comme lorsqu'on passait du chaud au froid ou du froid au chaud... Enfin heureusement, une fois l'aura oppressante disparue, Jael sauta pour se mettre au centre de la pièce et tourner un peu son cou.

Ecole, cantine, lieu de rendez vous, centre de massage... Mon bureau, ça devient n'importe quoi.

Se dit t'il en levant son index en dessous de sa lèvre inférieure. Puis il écouta Sayo parler  une nouvelle fois, c'est vrai qu'elle avait pas mal de trous de mémoires à combler et se rappelait à chaque fois de quoi dire à la dernière minutes. Elle parlait surtout des artefacts et semblait ravie de pas devoir faire la guerre à Fuyu, mais elle s'emballait un peu vite.

En effet Sayo, mais ne t'emballe pas trop vite. Déjà, car Fuyu aura pour but de nuire à ces retrouvailles, ensuite ils peuvent détenir eux même des artefacts nous appartenant, leurs étant inutiles, sauf comme moyen de pression. La guerre des nations est subtile, froide, parfois endormie, mais toujours présente malheureusement... Sinon ouais bien sur, l'objectif de base est assez simple pas vrai !

Elle clapa dans ses mains, il cligna des yeux en la fixant d'un air circonspect. Puis après sa joie passagère, se demanda à quoi ressemblait les artefacts et ou les trouver. Jael passa sa main sur son visage en secouant la tête à son tour ;

Ahlala... Si je savais les lieux, j'y enverrais des soldats. Apparemment les élus sont les plus à même de les trouver, vous entrez en sorte de raisonnance avec les artefacts... Comme des aimants magiques, un truc du genre mais en bien moins précis hein. Sinon, c'est généralement des blocs rocheux ou cristallins très chargés en magie et portant le sceau de la nation et donc généralement de la couleur associée à cette dernière. Mais c'est en voyageant que vous pourrez les débusquer, des clés perdues à travers les lieux et les âges... Une vraie merde quoi ! S'exclama t'ils agacé en levant les épaules et les mains au ciel

Puis il tapa sur son bureau et ajouta ;

Evidemment quoi, ça aurait pas pu être plus simple, nooon, il faut avoir des élus, faire en sorte qu'ils voyagent, qu'ils prennent des risques, qu'ils detectent l'artefact qui sera sans doute gardé par un super monstre badass et en plus le ramener sans casse en évitant les autres nation et refaire ça j'sais pas combien de fois... Desfois, je vous comprends, votre agacement... Mais vous savez quoi. Tout ça au fond, c'est une aventure sacrément géniale et j'aimerais être dehors a vous accompagner pour livrer ces aventures ahah... Ca me rend nostalgique de ma jeunesse. Fit t'il en s'asseyant sur le coin de son bureau une nouvelle fois, finissant une nouvelle clope.

Avant de terminer par ceci ;

Enfin quand je dis jeunesse, je veux pas dire que j'suis vieux hein. Vous l'avez pensé ? Je sais que vous l'avez pensés !!! Dit t'il en plissant les yeux


-
Président Jaël Tekina

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 308
Yens : 114
Date d'inscription : 25/09/2018

Progression
Niveau: 47
Nombre de topic terminé: 15
Exp:
Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina) Left_bar_bleue1/6Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina) Empty_bar_bleue  (1/6)
Adam D. Cooper
Adam D. Cooper ❥ Charmeur ❥

-



MessageSujet: Re: Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina)   Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina) EmptyMar 21 Mai 2019, 01:08


Make Minshu great again !
Ft sayo-hee / jaël tekina
Thème Adam


Adam - Forme Luna - Alrid - Autre

C'est vrai que voir le PRESIDENT jouer comme un gamin avec Alrid ça a de quoi faire peur…comme si tout ce qui avait précédé ne suffisait pas. Alors oui, je sais que j'suis sans doute un des premiers à faire des conneries quand l'occasion s'présente, mais j'estime avoir mûri depuis mon arrivée quand même. A la base j'sortais tout plein d'conneries, j'volais tout c'qui m'passait sous la main, j'me payait la tête de tout l'monde…ça serait pas un genre de crise d'adolescence à retardement ?

Enfin bref, aujourd'hui j'ai toujours mon humour bien à moi, mes références pop culture, mais j'ai mis fin à ma carrière de voleur, et donc à une tradition remontant à la nuit des temps pour ma famille. Autant dire que j'suis moyen sûr que mon père puisse être d'accord avec ça, enfin, s'il était là. Mais je crois que je m'éloigne un peu de mon sujet de réflexion. C'que j'voulais dire, c'est que j'ai mûri depuis mon arrivée, et là j'tombe face a un président, donc un homme a responsabilité…qui paraît par moment encore plus gamin que moi à mon arrivée.

J'espère juste que c'est pour se détendre de temps en temps, et qu'il n'est pas comme ça h24, sinon on serait dans une belle merde…enfin surtout l'pays. Mais bon, ce serait malhonnête de ma part d'le juger sur une seule rencontre. Mais bon, passons plutôt à la suite au lieu d'jouer les Hercule Poirot avec le président. Nous parlons donc du Clan Cooper, plus précisément des sanctions à prendre contre les membres qui feraient un peu trop zèle.

Bon il y a bien un petit aparté de fait sur mon entêtement à vouvoyer l'président, mais bon, comme de toute façon c'est pas non plus une possible cause de guerre mondiale ou quoi, j'fais un peu comme je veux…Eh c'est pas moi, c'est lui qui l'dit…Hey c'est celui qui dit qu'y est…putain et moi qui disait que j'avais mûri…N'empêche, il me vient une idée, j'pourrais rester quelques jours ici, à la capitale.

Comme ça j'pourrais passer récupérer mon shamisen chez Ai, et faire un peu le tour des gens que j'ai volé pour m'faire pardonner en jouant gratis pour eux. En plus j'ai deux ou trois chansons en tête…et puis ça fait une éternité que je n'ai pas joué, du coup ça me manque. Après je n'sais pas si Sayo serait ok pour rester aussi avant d'aller faire notre petit passage au camp d'entraînement, faudrait que j'lui demande…et putain j'ai une de mes idées d'chanson en tête maintenant…super.

La musique en tête (ne m'remerciez pas):
 

Et puis…attend, où elle est passé d'ailleurs ? Non pas mon idée d'chanson, j'parle de Sayo…Oh putain, elle est partie en mode kiné sur le président…Bon en vrai pourquoi pas, il peut apprécier…ou pas vu les tronches qu'il tire. Ah bah c'est un vrai spectacle à lui tout seul, on s'croirait dans une comédie…pas une comédie française attention, non ça c'est d'la merde, plutôt une bonne vieille comédie anglaise…ouais c'est mieux.

Du coup j'rigole encore plus intérieurement quand j'le vois m'appeler à l'aide, oh ça va, c'est quand même Sayo qui masse, ça n'peut pas être si horrible…enfin si on met d'côté son moment Palpatine où elle manque probablement de lui disloquer les clavicules. Mais bon, même lui a l'air de prendre tout ça au second degré.

-Ecole, cantine, lieu de rendez-vous, centre de massage... Mon bureau, ça devient n'importe quoi.

-T'as oublié de dire garderie et chenil à fantôme.

-Il a déjà dit école, donc garderie ça fait un peu doublon.

-Ah mais j'disais ça pour toi…Et oui je sais c'que tu vas dire, ta gueule Alrid. Répond-elle avec un large sourire.

-Et bah c'est bien de te l'dire toi-même pour une fois, j'ai pas à gaspiller ma salive.

Sayo en profite pour reparler du coup des artéfacts. Perso c'est toujours hors de question pour moi d'aller en cherche ne serait-ce qu'un seul, j'ai quand même une très bonne amie qui a quelqu'un qu'elle aime ici, alors j'refuse d'être celui qui aidera à les séparer à cause de cette histoire d'artéfacts à la con. Donc je n'prête pas trop attention à cette partie d'la discussion, mais en évitant d'le montrer évidemment.

D'ailleurs j'suis pas sûr qu'il le prendrait si bien qu'ça si je disais que je m'en beurre l'oignon de ses artéfacts, et que du coup j'refusais d'aider la nation à renvoyer les élus chez eux. Même mes élus me trouveraient bien égoïste, alors qu'à la base c'est tout l'contraire comme j'ai pu l'dire. Mais évidemment il fallait bien que j'sois tiré d'mes pensées par quelque chose, un coup d'poing sur le bureau par exemple, à tout hasard évidemment.

Enfin ça m'empêche pas de n'pas vraiment écouter ce qu'il dit sur les artéfacts, un truc du genre…

-Bla bla, blablabla voyagent, blabla bla nation, bla blablabla jeunesse.

Bon j'ai sans doute dû louper un truc potentiellement important au passage, surtout vu ce qu'il dit derrière…en repassant pour un gamin avec ses expressions faciales. Et puis franchement, il a pas l'air si vieux qu'ça, genre…la trentaine. Bon après j'suis pas forcément l'plus doué pour estimer l'âge de quelqu'un, encore moins des humains, même si ça fait…je n'sais combien de temps que j'suis ici. Putain si ça s'trouve j'ai vingt-deux ans et je l'sais même pas.

-Bon et bien, c'est pas tout ça mais j'pense qu'il va bien falloir vous rendre votre liberté un jour, vous avez sans doute d'autres rendez-vous après nous. Du coup, si jamais vous avez cette petite liste de gens à aider ou de missions a faire j'pense qu'on peut s'arrêter là…à moins que t'aie quelque chose d'autre à demander Sayo ?

-Et moi, tu m'demande pas ? Ça s'voit que t'aimerais bien être seul avec elle hein.

-Alors, de un, on s'en fou vu que t'es un fantôme. Et de deux, ma relation avec Sayo n'regarde qu'elle et moi, capish ? Bon, en tout cas j'peux vous dire que ça aura été un vrai p'tit plaisir d'vous rencontrer monsieur l'président. Et donc, si jamais il y a de l'avancée niveau permis d'construire, ou financement pour le QG du clan, faites-moi signe…et puis d'mon côté j'peux vous tenir au courant de l'avancée de mon…rachat d'comportement…si jamais ça s'dit. Et puis, si jamais lenvie vous prend d'venir passer au QG quand il sera construit, comme on dit par chez-moi…Mi casa es tu casa.

-Et là tu l'tutoie ?

-Cállate Alird…ça veut dire c'que ça veut dire.

-Oui oui, ta gueule Alrid pour pas changer.

-Putain tu parles espagnol toi maintenant ?

-Non…mais je comprends l'sens de c'que tu dis.

Ok, qui m'a implanté un putain de traducteur sans m'demander mon avis ? Qui ? Bon personne ne m'répondra de toute façon, ça doit sans doute être la faute à cette divinité dont j'oublie le nom une fois sur deux…Ouais Manshe voilà, ça ressemble à manche dit avec un accent, comme une manche de pull…j'espère que j'serais pas maudit pour cette vanne.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 325
Yens : 286
Date d'inscription : 27/05/2015

Progression
Niveau: 91
Nombre de topic terminé: 31
Exp:
Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina) Left_bar_bleue2/6Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina) Empty_bar_bleue  (2/6)
Sayo-Hee Yun Fang
Sayo-Hee Yun Fang ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina)   Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina) EmptyDim 26 Mai 2019, 19:00







Make Minshu great again !

Feat. Adam et un président







Je continuais à masser le président, persuadée qu'il ne pouvait que ressentir du bien à ce que je lui faisais. Toutefois, après avoir écouté et peut être discuté, il se volatilisa de mes habiles mains pour se retrouver au centre de la pièce. Rapide, je devais l'admets, moi la reine de la vitesse ne l'avait même pas vu ainsi s’éclipser. Aussitôt une lueur de Défi, de provocation mais aussi un soupçon de jalousie passa dans mon regard. Après tout, je n'avais vu que très rarement, voir jamais quelqu'un plus rapide que moi, lorsque j'étais au plus haut de ma forme. Le fait est que je n'avais pas encore atteint mon potentiel de base. Mais tout de même. Je ne le quittais pas des yeux, alors que je me posais de nombreuses questions à son encontre. Décidément, il cachait bien son jeu et était bien plus puissant qu'il n'y paraissait à première vue.Il n'était donc pas qu'un simple gratte-papier, mais possiblement un guerrier accompli. C'était décidé,, un jour je le défierais en combat singulier. C'était palpitant aussi d'affronter les êtres forts de ce monde. Et puis, je me dérouillerais un peu peut être. Je me fis craquer les mains et le cou, tout en le regardant. Mais aussitôt, je fus rattrapée par le pêché, alors qu'un gargouillement sonore se fit entendre dans mon ventre, je tombais sur mes jambes, alors que je rampais vers mes derniers vivres, apportant avec difficulté, la première chose que j'étais parvenue à attraper. Ainsi les forces reprises, je me jetais sur ce qui restait, écoutant les échanges entre Adam et Jaël, mais aussi ses réponses.

Les fameuses réponses qui firent l'effet d'une douche froide. Et pour cause, il m'apprit que la guerre contre Fuyu n'était pas prête de se terminer, et indirectement donc avec Seika, car lorsque Fuyu tomberait, les deux alliés deviendraient ennemis pour la course à l'artefact et pire encore. A moins, qu'un ennemi plus grand débarque encore, comme j'avais pu voir dans une des visions à laquelle je n'avais rien compris. Oh vous savez quoi, j'étais pas du genre à m'inquiéter ou tergiverser sur le futur, je vivais le moment présent. Alors je haussais les épaules à cette pensée. Toutefois, quand le président m'expliqua comment retrouver les artefact, de véritables points d'interrogations apparaissaient dans mes yeux, alors que mon esprit refaisait une véritable surchauffe.

Alors si j’essayais de retenir le plus simple, des pierres, de la magie, un lien avec élu, et beaucoup de combats en perspective. Bien, je devais signer où? Bon par contre, je marmonnais un peu dans ma bouche, je n'étais pas la plus patiente du monde, loin de là. Alors devoir se balader au hasard et à espérer tomber dessus comme par magie. Ca m'énervait et me désespérait tout de suite. J'étais une femme d'action pas d'attente. Mais s'il fallait passer par là, j'allais soulever des montagnes... Oui, oui, littéralement parlant! Bon par contre, Tekina nous enviait de partir à l'aventure, mais il ne m'était pas en avant le fait que nous risquions nos vies aussi. Mais bon ça changeait jamais vraiment pour moi, même en tant que princesse de Yama, ma vie était toujours en danger. Je décidais d'opiner simplement la tête, même si toutes ses informations me faisaient tourner la tête. Mais bon je n'avais plus de nourriture, donc je ne voulais pas m'éterniser avant de confondre mes partenaires avec un poulet géant...

D'ailleurs Adam reprit la parole, faisant comprendre que nous arrivions à la fin de l'entrevue. Aussitôt, je le regardais comme s'il était un véritable Dieu, mon sauveur et mon chevalier en armure, le tout réuni. Oui, oui, je vous promets. Il était une sorte de porte de sortie. Parce que bon Adam, invitait à partir, ce qui voulait dire sortir dehors pour me retrouver seul avec lui et partir remplir mon ventre de victuailles bien sur, on verrait plus tard pour d'autres envies plus personnels. Pour résumer Adam=sortir=manger. Ah si je devais quand même demandé quelque chose à Jaël:

-Ah oui, n'hésites pas à venir au quartier général, je pourrais continuer ce massage si parfait que j'ai commencé. Et tu pourras m'expliquer la fameuse vision qui ne semble pas dès plus claire, encore. Mais surtout si vous avez des indices sur les artefacts préviens moi. On peut pas dire que se balader au hasard pendants des mois et des mois en espérant tomber dessus comme par magie, soit ma tasse de thé... Merci par avance!

Bon il me semble que nous arrivions bien au bout de cette entrevue, à moins que Jaël est oublié de nous dire quelque chose?




Spoiler:
 









:copyright:Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina)   Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina) Empty

Revenir en haut Aller en bas
Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina)
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Men ki jan 2 kou deta fini ak Haiti/GREAT LEADERS OF THE CENTURY: ARISTIDE, MAN
» The Great American Bash - 28 juin 2009 (Résultats)
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» Shawn Michaels Vs Eddie Guerrero Vs The Great Khali
» Goodness, gracious, great balls of fire !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse :: Make Minshu great again ! (PV Sayo et Jaël Tekina) 190103103231202569 :: République de Minshu :: Capitale de Kansei-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.