Partagez
Vérités et conséquences (pnj)
Messages : 418
Yens : 20
Date d'inscription : 15/06/2018
Age : 23

Progression
Niveau: 83
Nombre de topic terminé: 26
Exp:
Vérités et conséquences (pnj) Left_bar_bleue5/6Vérités et conséquences (pnj) Empty_bar_bleue  (5/6)
Spyro
Spyro α Protecteur α

-



MessageSujet: Vérités et conséquences (pnj)   Vérités et conséquences (pnj) EmptyMer 12 Juin 2019, 19:11


Vérités et conséquences
Ft pnj
Thème Spyro


Spyro - Sparx - Cosmo - Autre

Cette fois ça y est, je ne peux plus y échapper, je suis arrivé en vue de Chikai. Après ce que j'ai pu faire, et cette mystérieuse…"mutation" que j'ai subie lorsque cet événement étrange a assombri le ciel. Je ne suis toujours pas certain de savoir ce qui a pu se passer, je ne ressens plus les ténèbres en moi depuis que c'est arrivé, mais peu importe, nous avons enfin quitté ce désert. Et il était plus que temps, Sparx commençait à ne plus supporter ces conditions extrêmes pour lui, il devrait pouvoir se requinquer en ville…pendant que je serais en cellule.

-Dis…t'es sûr de toujours vouloir le faire ?

-Non…mais si je ne le fait pas, on me traquera sans doute à travers tout Kosaten…et puis...les familles des victimes doivent savoir ce qui s'est passé, et que celui qui leur a pris leur enfant doit être châtié.

-Oui ok, j'vois où tu veux en venir mais…s'ils te mettent en prison…qu'est-ce que j'vais devenir sans toi moi ?

-Rassure-toi, je resterais en vie…De toute façon ils ne risquent pas de me condamner à mort, vu qu'apparemment je n'ai même pas le droit à un aller simple pour Arrenguard. Enfin…quand faut y aller…

Je sais que Sparx risque de se sentir seul sans moi, mais je ne peux pas me permettre de rester impuni après ce que j'ai fait. Et puis, ils peuvent bien me laisser voir Sparx de temps en temps, ils n'ont rien contre lui de toute façon, ils savent pertinemment qu'il est inoffensif. Quant à moi…et bien ils savent sans doute ce que j'ai pu être capable de faire à l'heure qu'il est. Ce qui est bien vite confirmé par l'accueil que me réservent les gardes de la capitale. Presque immédiatement à m'ordonner de ne pas faire de geste brusque, et de ne pas opposer de résistance.

Ils doivent sans doute se demander si je ne suis pas devenu une créature démoniaque en voyant mon apparence. Il y a encore quelques jours, j'étais juste un humain avec des ailes. Mais depuis ce ciel noir, des écailles sont apparues sur ma nuque, mes épaules, mes bras, et une partie de mon dos. Même mes ailes sont devenues pourpres, alors qu'elles étaient rouges et jaunes à l'origine, sans oublier ces oreilles qui se sont allongées. Côté accoutrement, et bien ayant traversé un désert, je n'ai évidemment pas eu l'occasion de me procurer un haut pour me vêtir, ou masquer cette brûlure sur le ventre, sans doute héritée de celui ou celle qui m'a tué dans ces étendues glacés. Je suis donc toujours torse nu, uniquement vêtu d'un pantalon et de chaussures…mais je pense que c'est le cadet de mes soucis à l'heure actuelle.

On m'ordonne donc de ne pas faire de geste brusque, mais vu mon la raison de ma venue, je me contente de tendre les poings vers le soldat le plus proche pour qu'il me les lie, ce qu'ils ne tardent pas à faire tout en restant sur leurs gardes. Je n'oppose pas la moindre résistance, et l'idée même d'utiliser mes souffles ou mon changement de forme sont bien loin de me traverser l'esprit. Je me laisse donc conduire vers la prison, encore une fois sans la moindre résistance. Mais avant d'avoir pu atteindre le palais, Cosmo fait soudain son apparition en tentant de retenir les gardes.

-Hey attendez une minute, s'il vous plaît…s'il vous plaît messieurs ! Pourquoi avez-vous enchaîné cet homme ?

-Vous le connaissez ? Autrement cela ne vous regarde aucunement.

-Evidemment que je le connais, je suis son ami, c'est pourquoi je vous demande les raisons de cet enchaînement. Et pourquoi est-il…?

-Arrête Cosmo, ça ne sert à rien. J'ai fait quelque chose d'horrible, et je dois payer, c'est comme ça…ne t'interpose pas.

-…Dans ce cas j'assurerais sa défense.

Décidément, il ne me laissera jamais tomber. D'ordinaire je lui en serais reconnaissant, mais ici, si je ne laisse pas éclater ma colère pour lui faire comprendre qu'il n'y a rien à défendre, c'est uniquement pour ne pas faire un scandale en pleine rue et laisser les habitants en paix. Mais une fois en cellule, il fallait bien que ça sorte.

-Bon, t'es décidé à m'expliquer ce qui s'est passé ? Ça fait des semaines que je te cherche, et voilà que je te retrouve en train de te faire arrêter par des gardes...Alors ?

-Ça ne sert à rien, il n'y a rien à défendre, tu perds ton temps…

-Il ne faut pas dire ça, je suis certain que peu importe ce que tu as pu faire il y a un moyen de…

-IL N'Y A RIEN A DÉFENDRE JE T'AI DIT ! Lui hurlais-je alors au travers des barreaux de ma cellule…Peu importe si j'ai pu être sous l'influence de ma corruption au moment des faits, j'ai tués des enfants ! Alors tu peux bien leur sortir la carte du "il n'était pas dans son état normal" si ça te chante, pour moi ça ne change strictement rien à ce qui s'est passé. Je suis le seul coupable, et puisque même la mort n'a pas su me punir convenablement je suis bien obligé de me tourner vers Chikai.

-…La mort ? Alors c'est bien ce que je craignais, cet homme ne t'as pas épargné.

-Attend…tu saurais me dire qui m'a tué ? Depuis que je suis inexplicablement revenu à la vie c'est impossible de me rappeler l'identité de mon assassin.

-Tu ne t'en souviens vraiment pas ?

-Non, pas le moins du monde. Et pourtant j'ai subi une expérience extrêmement désagréable et douloureuse pour retrouver la mémoire que j'avais perdu.

-Et bien…je ne peux pas en être sûr à cent pour cent, mais s'il s'agit bien de l'homme qui nous a tous les deux blessé, il s'appellerait Zayro Jinn…enfin si les informations que j'ai pu récolter sont correctes. Mais globalement, les gens que j'ai interrogés avaient l'air plutôt certain de leur réponse.

-C'est bizarre…même en entendant ce nom, ça ne me dit rien du tout.

-Ne t'en fais pas, je suis certain que ça peut nous aider à faire pencher la balance en ta faveur lors du jugement.

-Ecoute…je te l'ai déjà dit, il n'y a rien à défendre dans mon cas. Alors ne te fatigue pas à vouloir me trouver des excuses, ce qui est arrivé est arrivé, et personne ne pourra y changer quoi que ce soit. Je sais c'est malheureux, mais c'est comme ça. Maintenant laisse-moi payer le prix de mes actes…laisse-moi…Terminais-je en allant m'asseoir au fond de ma cellule.

Mais que ce soit Cosmo ou Sparx, aucun des deux ne veux partir. Cosmo s'assoit silencieusement sur une chaise, et Sparx me tient compagnie dans ma cellule, m'éclairant de sa douce lueur. Je crois que je n'en avais encore jamais eu autant besoin qu'aujourd'hui. Car même si je me suis livré de mon propre chef, et que je suis décidé à payer pour mes actes…j'ai quand même peur de ce que l'on pourrait me faire subir de pire que la mort…Car je le rappelle…même la mort n'a pas su me punir. Je n'ai plus qu'à attendre mon jugement de toute façon.



Dernière édition par Spyro le Jeu 13 Juin 2019, 23:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 3
Yens : 30
Date d'inscription : 13/06/2019
Une petite dose d'imprévu
Une petite dose d'imprévu - Pnj -

-



MessageSujet: Re: Vérités et conséquences (pnj)   Vérités et conséquences (pnj) EmptyJeu 13 Juin 2019, 20:15



Vérités et conséquences

Si les disparitions de plusieurs enfants provenant de divers points d’un très vaste territoire, au même moment, n’était pas un fait de nature à attirer l’attention outre mesure, les deux bambins dont la chaire avait été brûlée pour former le mot « Spyro » n’étaient en revanche pas passés inaperçus. Il n’avaient au final aucune blessure « grave » outre la brûlure qu’on leur avait infligé, aussi ne restèrent-ils pas inconscient bien longtemps. Ceci étant, les dégâts psychiques, eux, s’étaient fait sentir : il fallut plusieurs jours de repos et de soins adaptés pour réussir à leur faire retrouver la parole, et obtenir un témoignage « satisfaisant »… La tâche étant rendue d’autant plus complexe par le jeune âge des victimes : terrorisés, surpris et incapables de se défendre au moment des faits, ils n’en avaient pas retenu grand-chose … Mais ce qu’ils avaient dit, mis en corrélation avec des évènements étranges survenus entres autres à Fuyu et aux territoires neutres, avaient mené les autorités de Seika à établir les évènements suivants.

« Quelqu’un », selon toute vraisemblance un homme de grande taille à la chevelure blanche, avait enlevé plusieurs enfants dans un rayon de plusieurs kilomètres. Il s’était téléporté avec eux, semblant vouloir en récolter un certain nombre avant de se rendre à sa destination finale. Les deux petits qui avaient été retrouvés parlaient d’une salle de glace et d’un endroit très froid : on avait retrouvé dans la toundra Fuyujin les corps de 4 autres enfants, ce qui correspondait aux témoignages. On savait également qu’une fois arrivés à destination, ce « quelqu’un » avait demandé à « quelque chose » (les témoignages devenaient bien plus flous, parlant d’un monstre de ténèbres, d’une bouche énorme, d’yeux blancs terrifiants et d’une voix surnaturelle) de tuer les enfants. Ce qu’il avait fait sans hésitation : le corps d’une petite fille était dépourvu de tête, et les trois autres présentaient des brûlures qui avaient ensuite complètement gelé à cause du froid.

L’élu du nom de Spyro, au moment où ces évènements avaient été découverts, était dans le royaume des morts : l’oracle de Seika l’avait confirmé sans l’ombre d’un doute. Mais il n’y avait aucune certitude vis-à-vis de ses activités directement après les évènements du parc, et des ragots avaient laissé entendre qu’il était parti vers le nord, ce qui était à l’opposé de l’innocenter. En conséquence, dès qu’ils l’avaient vu se présenter en ville, les gardes n’avaient pas attendu pour lui passer des menottes anti-élues et le conduire dans les prisons de la capitale, où il était sûr de passer un certain temps. Quelques heures après son arrivée, on avait demandé à l’individu nommé « Cosmo » de quitter les geôles pour la nuit, et de revenir 2 jours plus tard, si possible en milieu d’après-midi. Visiblement, l’élu allait être jugé rapidement pour les crimes dans lesquels il semblait impliqué, mais le manque d’hostilité de la part des geôliers avec lesquels il put discuter durant son séjour laissait planer un doute sur une chose … Les autorités étaient-elles certaines qu’il était coupable ?

Deux nuits plus tards, à l’heure à laquelle on avait dit à Cosmo de revenir, un homme portant une tenue presque entièrement noire et une lourde sacoche de cuir se présenta en prison, à la cellule du dragon violet. Il avait l’œil fatigué, la silhouette quelque peu sèche, et ne respirait pas la motivation, mais ses mots avaient un ton sec et confiant, qui démontraient plus une certaine lassitude qu’un réel manque de volonté. Sous la surveillance de deux gardes, qui restèrent postés à l’entrée de la cellule, l’individu apporta deux tabourets dans la pièce, un pour lui et un autre pour Cosmo, que ce dernier soit déjà arrivé ou pas. Un garde apporta également une petite table, et quitta la pièce aussitôt qu’il l’eut posée.

Bonjour messieurs. Je me présente : je suis maître Genishiro, et j’assurerais votre défense lors du procès qui sera tenu demain à partir de 14 heures.

S’asseyant, et sortant de sa sacoche un cahier à la couverture de cuir ainsi qu’un morceau de graphite taillé, il lâcha un soupire. Il semblait clair, vu ses cernes, qu’il n’avait que peu dormi dernièrement. Cela ne l’empêcha pas d’enchaîner avant même qu’on ne lui réponde correctement.

Monsieur Cosmo. Si j’ai bien compris, vous vouliez vous-même assurer la défense de votre ami. Je suis au regret de vous annoncer que cela ne va pas être possible, la raison majeure à cela étant que vous êtes cités à comparaître en tant que témoin. Vous aussi, monsieur … Sparxz, c’est bien ça ?

Se penchant un peu, l’avocat chercha à déterminer du regard le sexe de la libellule pour être sûr qu’il ne s’était pas trompé … Outre cela, il ne semblait pas outre mesure dérangé par le fait qu’il était le seul humain dans la pièce. Il reprit d’ailleurs bien vite la parole en se penchant sur ses papiers, et en notant rapidement quelque chose qui lui venait à l’esprit.

Il règne un flou monstrueux sur toute cette affaire, et en l’état actuel des choses, je doute sincèrement qu’on se fie uniquement à vos témoignages ou aveux. Les preuves sont peu nombreuses et contradictoires, je suis incapable de prédire ce que le juge prononcera comme sentence … On peut parler de quelques semaines de prisons, comme … Et bien, je ne connais pas l’espérance de vie des dragons de votre monde, mais j’espère pour vous qu’elle n’est pas éternelle.

Mais je n’ai pas passé les dernières heures à me pencher sur votre cas pour venir vous annoncer une mauvaise nouvelle et repartir. De mon côté, j’ai réussi à dénicher quelques informations qui pourraient jouer en votre faveur, aussi bien du vieux que du récent. Maintenant, j’ai besoin de savoir ce que vous comptez dire, comment vous comptez le dire, et ce qui s’est passé. Et autant vous prévenir : on m’a rapporté que vous vous étiez rendu et avez parlé à plusieurs reprises de payer vos crimes. Une mentalité qui vous honore, mais cela ne veut pas dire qu’on doit injustement vous condamner à une peine trop lourde. Et c’est mon travail d’empêcher ça. Evitez donc de me brosser le portrait le plus noir possible de vous-même, voulez-vous ?


L’avocat avait parlé, c’était désormais à l’accusé et à ses compagnons de s’exprimer. Ils avaient l’après-midi pour préparer la défense de Spyro, que ce dernier le veuille ou non : le procès en lui-même allait commencer le lendemain vers 14 heures, mais maître Genishiro avait une affaire urgente à régler avant l’audience, qui lui prendrait sans doute toute la matinée. C’était donc le moment idéal pour préparer ce qui allait être dit le lendemain à l’audience, lors d’un procès qui s’annonçait … Peu banal, ça c’était certain.

©MangaMultiverse


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 418
Yens : 20
Date d'inscription : 15/06/2018
Age : 23

Progression
Niveau: 83
Nombre de topic terminé: 26
Exp:
Vérités et conséquences (pnj) Left_bar_bleue5/6Vérités et conséquences (pnj) Empty_bar_bleue  (5/6)
Spyro
Spyro α Protecteur α

-



MessageSujet: Re: Vérités et conséquences (pnj)   Vérités et conséquences (pnj) EmptyJeu 13 Juin 2019, 23:11


Vérités et conséquences
Ft pnj
Thème Spyro


Spyro - Sparx - Cosmo - Autre

Cosmo a beau vouloir me défendre, je lui ai répété au moins mille fois aujourd'hui, je suis indéfendable, et rien ne pourra justifier ou excuser mes actes. Dans un sens, il me fait penser à celui que j'étais avant les événements du parc, toujours à vouloir voir le bien en tout l'monde. Mais reste-t-il encore une once de bonté en moi après tout ça ? Honnêtement, je n'saurais répondre à cette question.

Mes idées se sont assombries ces derniers temps, peut-être encore plus depuis ce ciel noir marqué d'un cercle de lumière. A croire que tout comme certaines espèces sont sensibles à la lune, les dragons sont peut-être sensibles à ce genre de phénomène. Je n'en suis évidemment pas certain puisque c'est la première fois que je voyais une chose pareille.

Enfin peu importe, Cosmo est contraint de me laisser seul en cellule pour les jours à venir. Sparx quant à lui reste avec moi, même si je l'ai vivement invité à suivre Cosmo. Après tout, si jamais je devais me retrouver emprisonné à vie, autant qu'il puisse vivre une vie normale auprès de Cosmo, c'est ce que je lui souhaiterais en tout cas.

Mais je ne me tourne pas complètement les pouces durant ces deux jours. Etant donné que mes liens sont "anti élus" à en croire les gardes, je ne risque à priori pas grand-chose en essayant de savoir ce qu'est devenue ma part corrompue. Pour cela, je m'installe simplement au milieu de ma cellule, assis par terre à méditer pour tenter de localiser les ténèbres en moi.

En temps normal elles sont on ne peut plus simples à trouver puisqu'elles occupent au moins la moitié de mon esprit. Mais là rien…j'y passe pourtant des heures entières à essayer de ressentir cette part d'ombre, mais rien y fait, c'est comme si…elle n'était plus là, ou alors extrêmement difficiles à sentir. Je pourrais en toute logique penser que mes liens sont en cause, mais ce n'est pas le cas puisque je parviens sans problème à ressentir ma lumière d'un blanc pur.

J'avoue ne plus trop y comprendre grand-chose, tous les dragons violets avant moi ont eu cette malédiction, et aucun d'entre eux n'a jamais réussi à la vaincre, la dominer, et encore moins la faire disparaître. Je poursuis bien ma réflexion et mes recherches intérieures le jour suivant, mais les résultats ne sont pas bien différents. Le jour suivant, mon sommeil est interrompu par l'arrivée d'un curieux personnage.

Son allure détonne pas mal de celle des autres occupants de cette pièce, en même temps, ils ne sont pas bien nombreux. Deux gardes, moi, et cet homme. Nous sommes cela dit rapidement rejoints par Cosmo, juste à temps pour s'asseoir avec l'autre homme, mais il n'est pas venu les mains vides. Il m'a en effet acheté un haut pour me couvrir, couleur aubergine, avec un grand col mais dépourvu de manches.

Il a même pensé à le faire adapter pour que je puisse y passer mes ailes…Mais cet homme en noir n'est clairement pas ici pour jouer les conseillés vestimentaires. Il ne tarde d'ailleurs pas se présenter, et révéler la raison de sa présence…sans oublier de m'annoncer que je ferai face à la justice dès demain après-midi.

J'ignore à quoi cela peut bien lui servir d'avoir fait apporter une table quand il peut très bien se servir de ses cuisses comme support d'écriture, mais au fond je m'en fiche pas mal, qu'il fasse comme il veule, ça n'a aucune importance. Et puis franchement, encore quelqu'un qui veut me défendre, à croire qu'ils ne m'écoutent pas ici. Je ne prends même pas la peine de lui répondre à vrai dire, de toute façon il ne tarde pas à s'adresser à Cosmo.

-Monsieur Cosmo. Si j’ai bien compris, vous vouliez vous-même assurer la défense de votre ami. Je suis au regret de vous annoncer que cela ne va pas être possible, la raison majeure à cela étant que vous êtes cités à comparaître en tant que témoin. Vous aussi, monsieur … Sparxz, c’est bien ça ?

-C'est plutôt Sparx mais bon, c'est pas l'plus important vu la situation.

Aller bon sang, qu'ils me condamnent, qu'on en finisse…Mais non, au lieu de ça ce Genishiro prend son temps pour exposer la situation. Comme quoi les événements restent flous, mais moi je sais très bien ce qui s'est passé, j'ai pris de jeunes vies innocentes, c'est tout ce qu'il y a savoir. Alors je me demande bien ce qu'il a pu dénicher comme énormité qui puisse soi-disant jouer en ma faveur.

-Maintenant, j’ai besoin de savoir ce que vous comptez dire, comment vous comptez le dire, et ce qui s’est passé. Et autant vous prévenir : on m’a rapporté que vous vous étiez rendu et avez parlé à plusieurs reprises de payer vos crimes. Une mentalité qui vous honore, mais cela ne veut pas dire qu’on doit injustement vous condamner à une peine trop lourde. Et c’est mon travail d’empêcher ça. Evitez donc de me brosser le portrait le plus noir possible de vous-même, voulez-vous ?

-Pff…parce que pour vous condamner quelqu'un qui a tué quatre enfants c'est injuste ? Qu'est-ce que vous voulez que j'vous dise ? Que quelqu'un m'a servi des enfants sur un plateau d'argent et que je l'ai ait tués avant de moi-même me faire tuer ?

-Spyro, s'il te plaît, arrête ce numéro et fait au moins l'effort de raconter ce qui s'est passé après que tu m'ais envoyé sur Tenshi…fais-le au moins pour toi.

-…J'vois pas c'que ça changera mais bon…Après le revirement d'Hiro et les événements du parc j'ai voulu m'isoler pour faire le point. Sauf que j'suis tombé au milieu de nulle part…je n'me souvient même pas de qui j'ai pu rencontrer là-bas, je sais juste que cette personne s'est attaqué à nous, j'ai envoyé Cosmo se mettre à l'abri sur Tenshi avec le seul cristal que nous avions…Ensuite…et bien j'ai tué les enfants que cette personne m'avait livré…on s'est battu…et je suis mort…c'est tout c'que j'ai.

-Ah non, tu as oublié des trucs.

-Oui, cette personne était un homme, plutôt grand, musclé, le teint mat, les cheveux blancs, et je suis certain que c'était un Fuyujin. Il voulait soutirer des informations sur ce qui s'était produit au parc, plus précisément quels élus s'y trouvaient. Mais quand j'ai mis en garde Spyro pour qu'il ne lui dise rien, il m'a perforé les genoux et les ailes de Spyro. C'est là qu'il m'a ordonné d'utiliser le cristal Tenshi pour me sauver…ensuite, j'ignore ce qui s'est passé, mais je me suis renseigné, on m'a dit que l'homme que nous avons vu était sans doute un certain Zayro Jinn. Mais je n'ai encore aucune preuve concrète que ce soit véritablement lui.

-Ah, j'peux dire ce qui s'est passé après si vous voulez.

-C'est inutile Sparx…

-Alors déjà il faut que j'vous explique un truc. Dans notre monde, il naît seulement UN dragon violet par génération, ce qui fait grossomodo tous les quatre ou cinq siècles…Tous ces dragons sont tous touchés par une sorte de malédiction qui les rends sombres, violents et sanguinaires quand ils s'énervent ou qu'ils ont peur. Et justement, après l'départ de Cosmo, Spyro a complètement explosé de rage, et s'est transformé pour affronter cet homme…Il a commencé à vouloir estimer la valeur de la vie de Spyro, il a jugé sa force, et s'est arrêté sur six, c'est là qu'il est parti chercher des enfants…Et puis…et bien c'est sa forme corrompue qui s'est chargée de les tuer…Il a vraiment tenté de résister, mais elle était trop forte…je n'ai pas plus que ça étant donné que ce Zayro m'a assommé peu après.

-Et bien tu vois, ce n'est pas toi qui as pris ces vies, c'est ta malédiction !

-Très franchement, pour moi ça n'excuse rien. J'ai été trop faible pour reprendre le contrôle à temps…Et puis honnêtement Genishiro…si ces enfants avaient été les vôtres, est-ce que ça changerait quoi qu'ce soit à vos yeux que j'ai tué ces enfants de sang froid ou sous l'effet d'un pouvoir noir ? Dites-le franchement.

-Ecoute, je sais que tu es dévoré par les remords, mais si tu pouvais leur montrer cette forme corrompue je suis sûr que ça…

-Elle a disparu.

-Quoi ? Mais qu'est-ce que tu racontes ?

-Vous avez certainement vu ce ciel noir l'autre jour non ? Quand c'est arrivé mon corps a changé, et depuis…je n'ressent plus ces ténèbres en moi. J'ai passé deux jours à essayer de les ressentir, mais je ne perçois que la lumière.

-Ah celle de ta forme pure...Et ben…puisqu'elle n'est plus là je n'vois pas l'problème, elle ne risque plus de venir repointer l'bout d'son nez non ?

-Ou alors peut-être qu'elle attend simplement son heure. Elle a été très patiente pour attendre que tout ce qui s'est passé au parc et sur la toundra la renforce…Des millénaires de malédiction m'ont précédés, et pourtant personne n'a jamais réussi a s'en débarrasser.

-Mais ce ciel noir, qu'est-ce qu'il t'a fait au juste ?

-Je n'en sais rien, j'étais dans une oasis, puis quand c'est arrivé je m'suis senti très mal, et j'ai commencé à changer…écailles, couleur de mes ailes, mes oreilles…Même mes couleurs naturelles ont changés après ça.

-Hmm, ça doit surement avoir un rapport avec la disparition de ta malédiction…Qu'est-ce que vous en pensez maître ? On peut utiliser ça devant les juges ?

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 3
Yens : 30
Date d'inscription : 13/06/2019
Une petite dose d'imprévu
Une petite dose d'imprévu - Pnj -

-



MessageSujet: Re: Vérités et conséquences (pnj)   Vérités et conséquences (pnj) EmptySam 22 Juin 2019, 16:35


Vérités et conséquences

L’avocat n’interrompait la parole de personne tant qu’ils la conservaient, mais il prenait des notes avec une application qui aurait presque pu faire douter de l’attention qu’il prêtait à ce qui se disait. Pourtant, il n’en perdait pas une bride, et ses yeux noirs et vifs ne cessaient de sauter de sa page à un des interlocuteurs. La question directe que lui adressa Spyro sembla le couper dans son élan … Mais il se reprit bien rapidement, le fusain grattant le papier avec un bruit régulier. Lorsqu’on lui adressa de nouveau une question, il termina sa phrase, se frotta un peu les lèvres du dos de sa main en réfléchissant … Puis regarda le jeune blond dans les yeux.

Pour répondre à votre question, puisqu’elle venait en premier … J’ai une fille. De 8 ans environs. Si un élu venait à la tuer, mais expliquait qu’il agissait sous l’emprise d’une force obscure qu’il n’avait su dominer … Je prie Fenghuang de tout mon cœur d’avoir la force de faire ce que j’estime juste. Prendre la défense de cet individu, et tout faire pour qu’il puisse rencontrer un mage capable de l’aider à se contenir. Afin que ma souffrance ne soit jamais celle d’un autre, je ferais tout ce qui est en mon pouvoir pour empêcher une « seconde fois », sans pourtant tuer un innocent. Je pense que nous sommes dans cette situation. Mais bien sûr, mes beaux discours souffriraient probablement de la tourmente dans laquelle je serais plongé … En revanche.

Si un élu avait tué mon enfant, et confessait sans remords qu’il avait agi de sang-froid … Je pense que je le poignarderais jusqu’à voir son corps disparaître, ou jusqu’à ce qu’il ne me tue. J’adorerais vous raconter comment je dépasserais ma primitive condition d’homme pour chercher à laisser agir la justice, plutôt que la vengeance … Mais je ne suis pas le style d’avocat qui se complaît dans le mensonge vendeur et agréable.


Posant un instant le fusain dont il se servait pour écrire, l’avocat se massa l’arête du nez, comme si réfléchir lui était … Douloureux. C’était probablement le cas à vrai dire. Son ton était resté calme, mais les veines sur sa tempe et la détermination dans son regard permettaient clairement de comprendre qu’il avait été affecté par la question du dragon. Il parvint pourtant à regagner sa composition et à enchaîner.

Ce n’est pas très professionnel de donner son avis personnel pour une question se voulant rhétorique … Enfin. Pour vous répondre Cosmo, j’ai peur que non. En justice, la situation que vous avez décrie s’appelle une altération du discernement. Cela signifie que Spyro n’était, à l’instant des faits, pas responsables de ses actes. A l’image d’un malade mental en train de faire une crise. Sauf que cette malédiction n’étant plus là, confirmer sa responsabilité est … Difficile. Rien ne prouve qu’elle ne fait pas que « se cacher » à l’heure actuelle, ou qu’elle n’a pas été affectée par votre passage au royaume des morts. L’accusation peut également prétendre qu’elle n’a purement et simplement jamais existée, et que vous aviez prévu cela depuis le début … Mais je vous verrais mal mentir et vous laisser tuer pour le seul bénéfice de mettre à mort quatre enfants pris au hasard. Et pour être honnête, même si je l’ai énoncée, je trouve cette théorie stupide.

Pour le reste, un grand homme à peau mate, cheveux blancs, utilisateur de lasers … Effectivement, à part un des élus les plus abjectes de Kosaten, Zayro Jinn, peu correspondent à cette description, surtout au sein des natifs. Les brûlures pour inscrire votre nom dans la peau des deux survivants ressemblaient à sa magie aussi. Vos témoignages laissent donc supposer qu’il vous a également menacé de mort si vous ne tuiez pas ces enfants.
Pendant un instant, l’avocat sembla réaliser quelque chose, et fronça les sourcils en regardant l’élu aux larges ailes violettes. D’ailleurs … Vous souvenez-vous de la raison précise pour laquelle il a décidé de vous tuer ? Etait-ce parce que vous aviez épargné deux des enfants ? Beaucoup de témoignages ne parlent pas forcément de cet homme comme d’un psychopathe assoiffé de sang, au contraire … Ses actions ont généralement une motivation autre que la satisfaction immédiate d’avoir tué quelqu’un. Savoir pourquoi exactement il vous a tué pourrait nous être d’une grande aide dans ce procès.

Certains mystères étaient, pour le moment du moins, levés, d’autres persistaient … Mais Genishiro ne semblait pas vouloir faire acquitter à tout prix son patient. Il cherchait à faire appliquer une condamnation juste. Il ne restait qu’à espérer que le reste du système judiciaire fonctionnait de la même façon que lui.


©MangaMultiverse



note HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 418
Yens : 20
Date d'inscription : 15/06/2018
Age : 23

Progression
Niveau: 83
Nombre de topic terminé: 26
Exp:
Vérités et conséquences (pnj) Left_bar_bleue5/6Vérités et conséquences (pnj) Empty_bar_bleue  (5/6)
Spyro
Spyro α Protecteur α

-



MessageSujet: Re: Vérités et conséquences (pnj)   Vérités et conséquences (pnj) EmptyDim 23 Juin 2019, 18:35


Vérités et conséquences
Ft pnj
Thème Spyro


Spyro - Sparx - Cosmo - Autre

Franchement, plus le temps passe et moins je comprends la logique de ces humains. J'essaye de faire comprendre à ce Genishiro que si les victimes que j'ai causées étaient ses propres enfants, il s'en ficherait que j'ai pu être sous l'influence de quoi que ce soit, il voudrait me le faire payer. Mais au contraire, il estime qu'il parviendrait à rester totalement impartial, et même à assurer ma défense…mais qu'est-ce qui ne tourne pas rond ici ?

Soit je suis le seul à être un minimum sensé, soit c'est vraiment moi qui ai un problème. Est-ce donc si peu important à leurs yeux d'avoir sauvagement ôté la vie à quatre enfants ? Sont-ils tous aussi apathiques que lui ? J'en doute, et j'espère que ce n'est pas le cas, car sinon cela voudrait dire que je pourrais en tuer des dizaines sans qu'ils ne bougent le petit doigt…Au moins la seconde partie de la réponse est déjà plus réaliste, qu'il veuille voir mourir l'assassin de ses mains, même au prix de sa propre vie…Voilà une réponse plus convenable.

Mais…mais qu'est-ce que je raconte moi ? Bien sûr que non la vengeance n'est pas une bonne solution, Ignitus et Cosmo me l'ont bien appris, alors pourquoi est-ce que j'ai des pensées pareilles ? On croirait entendre…oui c'est ça, on croirait entendre mon alter-ego…Je le savais, c'était vraiment trop beau pour être vrai, il n'a pas pu disparaître aussi simplement, il est encore là, je ne peux juste pas le sentir.

Et on peut dire que je ne suis pas au bout de mes surprises, car comme le dit l'avocat, on ne peut pas réellement prouver que mon alter-ego n'est plus là, d'autant plus que je ressens encore son influence sur mes pensées…comme si…comme si nous ne faisions plus qu'un à présent. Pendant que Cosmo et Genishiro continuent de discuter, j'essaye de de comprendre si ma théorie est bien fondée, mais c'est une tâche bien difficile.

Je n'ai jamais entendu où que ce soit qu'un soleil noir avait une quelconque influence sur les dragons violets et leurs alter-ego. Mais au moins on peut être sûr d'une chose, apparemment ce serait bien ce Zayro Jinn qui m'aurait attaqué et tué, cela expliquerait bien des choses, même si mes souvenirs de ce jour-là sont encore troués de toute part dès que cela concerne le nom ou l'apparence de cet homme.

Mais…de là à aller jusqu'à graver mon nom dans la peau de ces enfants…comment peut-on être aussi abjecte ? Même Malefor n'aurait pas été jusque-là…encore que…on est jamais sûr de rien. On me questionne alors sur les circonstances précises qui aurait entraîné ce combat entre moi et ce Zayro, mais en dehors des mots qui ont été dits, je ne le vois pas les prononcer en personne, mais c'est sans doute dû à cette amnésie persistante.

-Je n'me souviens pas de tout dans le détail, mais si c'est bien lui, il insistait pour que je lui dise le nom de tous les élus que j'ai vu au parc. Mais quand j'ai refusé de coopérer, il a commencé à s'en prendre à Cosmo et Sparx…que j'ai évidemment défendu…jusqu'à y laisser ma peau...Comment ça se fait que je puisse être en vie au fait ? À aucun moment je n'ai fait le poids, j'ai utilisé toute ma force contre lui, mais ça ne lui faisait rien du tout, même avec ma forme blanche…Je suis presque sûr d'avoir été tué...mais je suis revenu à moi aux grands lacs, et amnésique…Enfin...il y a autre chose que je voudrais dire, concernant mon alter ego sombre.

Tout à l'heure, quand vous avez parlé de vous venger si l'assassin était conscient et avait opéré de sang-froid…J'ai eu des pensées…que normalement seul mon autre moi aurait eu. Comme s'il était encore là mais…vous voyez bien que je ne suis pas transformé, c'est comme si nous ne faisions plus qu'un depuis ce…soleil noir. Mais je n'ai jamais entendu aucune histoire qui mentionnait une "fusion" des deux consciences causé par un soleil noir, ou alors c'est que ça ne s'était jamais produit avant. Autrement Un des gardiens qui m'a formé me l'aurait dit.


-Ecoute, comme il l'a dit, nous ne pouvons fournir aucunes preuves quant à l'existence ou non de ta malédiction. Alors j'imagine mal pouvoir fournir une preuve que ce soleil noir ait changé quoi que ce soit en toi, même si ton apparence a clairement évolué de notre point de vue. Mais dans ce cas c'est notre parole contre la leur.

-Je n'étais pas seul quand c'est arrivé, il y avait évidemment Sparx, mais également un jeune homme aux cheveux argentés. En revanche j'ignore où il peut être actuellement…Et ma mémoire ? Quelqu'un a bien réussi à me rendre la mémoire à l'aide d'une magie étrange, il n'existe pas une magie pour visualiser les souvenirs de quelqu'un ? A Avalar nous faisions ça avec un rituel qui recueillais les souvenirs dans un calice pour les visualiser. C'était plutôt fiable quand on connaît les capacités mémorielles des dragons de mon monde natal.

-Sincèrement Spyro, je doute que cela soit possible, l'accusation pourrait facilement s'y opposer. Encore une fois, comment prouver que les souvenirs que tu dis avoir n'ont pas été truqués ? En admettant que l'on puisse les regarder évidemment.

-Y'a bien une nana qui a réussi à complètement débloquer sa mémoire avec un peu d'sang magique, alors perso, après ça j'suis prêt à croire en l'existence d'une magie à voir les souvenirs dans c'monde…

-T'es gentil Sparx, mais il va nous falloir un peu plus que des croyances pour éviter la prison à vie. Pour dire, je n'suis même pas sûr que nos blessures soient suffisantes aux yeux des gens pour prouver qu'il y a bien eu combat contre ce Zayro. Ils diront que tu peux les avoir eus avant même d'arriver à Kosaten, et moi avant même d'arriver au parc. Non il nous faut autre chose, mais je pense que les informations que réclamait cet homme peuvent nous être utiles en un sens. Par contre, si jamais tu as bel et bien fusionné avec ton alter ego suite à une éclipse, nous devrions sans doute garder ça sous silence, ce genre de phénomène n'est pas un bon présage aux yeux de la population.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 3
Yens : 30
Date d'inscription : 13/06/2019
Une petite dose d'imprévu
Une petite dose d'imprévu - Pnj -

-



MessageSujet: Re: Vérités et conséquences (pnj)   Vérités et conséquences (pnj) EmptyVen 30 Aoû 2019, 12:35



Vérités et conséquences

Des souvenirs parcellaires et sur lesquels quelqu’un est intervenu, même pour les « restaurer », ne seront jamais acceptés comme « preuve » en justice. Quelqu’un aurait pu modifier votre nature profonde en changeant quelques-unes des doctrines qu’on vous a toujours enseignées dans votre mémoire. Si cela avait été fait, seriez-vous capables de vous en rendre compte ?

La question de l’avocat était rhétorique, aussi n’attendit-il pas de réponse avant de faire passer son regard des individus présents à ses notes. Il semblait passablement ennuyé par ce qui venait d’être échangé. Non pas qu’il n’était pas intéressé … Mais les clients qui compliquaient d’eux-mêmes à ce point la tâche de les défendre n’étaient jamais une partie de plaisir.

Mentionner votre part d’ombre et le fait qu’elle ait « disparu » ne jouera effectivement pas en votre faveur … Mais faire un mensonge par omission sur un point capital de l’affaire non plus. Parlant d’omission, il aurait été … Agréable de votre part de mentionner directement qu’on vous a tué lorsque vous avez refusé de livrer des informations. Si je n’avais pas posé la question, j’ai l’impression que je ne l’aurais jamais su avant le procès, si c’était dit durant l’audience.

Tirant une moue en observant ses notes, l’avocat finit par relever les yeux et poser le papier qu’il avait devant lui sur la table de bois.

En résumé donc … à l’époque des faits, vous étiez victime d’une malédiction qui pouvait prendre le contrôle de votre corps pour … Disons, « faire le mal », mais elle était sous contrôle. Suite aux évènements du parcs et à la révélation de l’existence du Genchijiin, vous vous êtes rendus à Fuyu pour vous « isoler ». L’avocat n’avait pas l’air particulièrement enchanté en mentionnant le nom de la nation du froid, et marqua une pause. Le procureur va adorer ça … Enfin. Vous avez donc là-bas rencontré un individu que tout désigne comme étant Zayro Jinn. Ce dernier vous a demandé des informations. Vous avez refusé de coopérer une première fois, il vous a donc blessé vous et Cosmo. C’est à ce moment que Cosmo a été téléporté à Tenshi, où les gardes du téléporteur l’ont trouvé, les jambes en sang.

C’est également à ce moment que votre part sombre a pris le dessus et a confronté Zayro … Qui a « estimé la valeur de votre vie » et vous a demandé de tuer 6 enfants kidnappés.
L’avocat se gratta la nuque en tirant une moue, marquant une nouvelle pause. Nous n’avons pas un profil psychologique très précis du colosse de Fuyu … Mais de ce que nous savons, cela pourrait effectivement bien être son genre. Vous avez donc tué les 4 enfants qui n’étaient pas de Seika, épargnant vraisemblablement les autres en raison de votre sceau. Il, Zayro Jinn, a ensuite téléporté ces deux petits ailleurs, et a assommé Sparx. Vous l’avez suite à cela affronté une nouvelle fois, mais il vous a tué et vous êtes revenu à la vie amnésique.

Depuis, votre mémoire a été magiquement affectée pour être restaurée même si partiellement, et vous avez senti votre part d’ombre « disparaître » même si son influence se fait toujours sentir. Vous vous êtes cependant rendu ici et vous êtes de votre plein gré livré aux autorités afin d’être condamné pour votre crime.

Bien … C’est cette version qui sera présentée lors de l’audience de notre part. Et je la suppose véridique dans sa quasi-totalité, même si je ne sais pas détecter magiquement les mensonges. Mais nous avons un certain nombre de preuves, pour la plupart relativement concordantes. Bien. Messieurs ?


Rassemblant ses notes, et les rangeant dans sa sacoche de cuir avec soin, l’avocat se releva de son siège, inclinant légèrement la tête comme pour saluer les personnes présentes dans la pièce.

Je vous reverrais tous demain à l’audience, donc. Cosmo, Sparx, il me semble que ces messieurs les gardes étaient d’accord pour vous laisser en compagnie de votre ami encore quelques instants, mais malheureusement j’ai usé la majeure partie de votre droit de visite pour la journée. Vous n’aurez donc plus très longtemps avant de devoir repartir. Pour le reste, profitez bien de la nuit à venir pour vous reposer, vous aurez sûrement besoin d’être frais et dispo pour l’audience. Messieurs … à demain.

L’avocat quitta la pièce après s’être assuré qu’il n’oubliait rien, laissant les trois comparses passer encore un peu de temps ensemble … Même si, comme il l’avait mentionné plus tôt, les gardes firent vite savoir aux visiteurs qu’ils ne pourraient pas rester beaucoup plus longtemps. La journée, puis la nuit se passèrent sans réel incident, même si Spyro resta sous haute surveillance. Puis, le lendemain midi, on lui apporta son repas dans sa cellule, et peu après qu’il ait terminé, on le fit se lever et suivre 4 officiers. Le groupe ne quitta, au premier abord, pas la prison : ils se contentèrent de suivre une série de couloirs dans les sous-sols du bâtiment … Sur une distance qui pouvait assez vite sembler anormale. Puis, il fallut monter un escalier, franchir une porte, et … Le dragon se retrouva dans la salle du tribunal.

Pour être plus exact, il se retrouva dans une sorte de vaste « cage », de 5 ou 6 mètres de large pour 3 de profondeur, dans laquelle plusieurs sièges étaient disposés. Deux ou trois mètres devant la cage, des bancs qui y faisaient face. A gauche de la cage, une tribune derrière laquelle étaient visiblement déjà placés plusieurs magistrats de justice, ainsi que des jurés, dont les tenues plus modestes indiquaient qu’il ne s’agissait que de simples citoyens. A la droite de la cage, les bancs réservés aux gens venus assister à l’affaire. Au centre de la pièce, une plateforme surélevée semblant réservée à la prise de parole. Au final, ce procès n’avait pas fait un remue-ménage énorme, et les quelques personnes venue assister au jugement n’avaient pas l’air particulièrement hostiles à l’encontre de l’accusé. Cosmo et Sparx avaient, de la même façon que l’avocat de Spryo, droit à des sièges situés juste à côté de la cage, de façon à ce que le groupe puisse parler sans avoir à élever particulièrement la voix. Ce fut d’ailleurs maître Genishiro qui se tourna vers le dragon le premier, le saluant d’un signe de tête.

Bonjour. N’allez pas croire que le dispositif pour vous contenir ait été installé pour vous spécifiquement : cette salle d’audience sert souvent à juger des mages ou des individus à la force peu commune, et il a très vite été jugé utile d’avoir … Disons, des mesures de sécurité suffisantes pour s’assurer que le détenu ne soit pas dangereux pour l’assistance … Ou que quelqu’un du côté de l’accusation ne cherche pas à se venger lui-même. Tournant son regard vers le bancs du procureur, qui ne contenait au final presque que des magistrats et deux ou trois civils seulement, l’avocat soupira. Ceci étant, les familles des victimes étant étrangères, nous n’avons pas pu toutes les retrouver … A part à Minshu. Mais elles n’ont pas daigné vouloir venir. Pour le reste, voici la mère d’une des enfants seikaijins, et le père et la sœur aînée de l’autre. Il n’a pas été jugé pertinent de forcer les enfants à vous voir aujourd’hui, à leur âge cela ne serait que du temps perdu.

Le dossier a déjà été étudié au préalable par le juge, les avocats de l’accusation et de la défense. Cette audience servira aux jurés à déterminer si vous êtes coupables, de quoi, et quelle sentence devra être appliquée. On présentera les preuves, les rapports d’analyse, les témoignages. Tout ça pour dire que vous n’êtes pas jugé « criminel » à la hâte par un fonctionnaire ayant passé une petite demi-heure sur votre dossier avant de rendre sa décision et de passer au suivant.


Il était à noter qu’à côté de l’avocat fatigué se tenait une jeune femme, portant une tenue d’officier dans l’armée de Seika, qui ne semblait pas spécialement vouloir discuter avec qui que ce soit. Deux individus assez âgés et portant tous deux des lunettes étaient d’ailleurs assis à côté d’elle, et parlaient entre eux, tout en étudiant et comparant des rapports qu’ils avaient vraisemblablement écrit.

Le juge fit cependant faire silence à la salle en prenant la parole, saluant l’assemblée, et expliquant à la salle toute entière de façon un peu plus détaillée le fonctionnement du procès. Grosso-modo ce que Genishiro venait de résumer à Spyro, Cosmo et Sparx. Il donna également aux greffiers, au procureur, à ses assistants, au parquet et à Genishiro l’occasion de donner leurs noms et fonctions lors de ce procès, et déclara la séance ouverte. Les deux membres du parquet, représentant « l’intérêt général » dans cette affaire, prirent alors la parole pour résumer les évènements qui étaient survenus, et qui avaient conduit, en plein territoire fuyujin, à la mise à mort de 4 enfants et au « marquage » de deux autres. La version des faits était relativement proche de celle faite par Genishiro, bien qu’elle omette volontairement plusieurs éléments : aucune des motivations de Spyro, au moment des faits, n’apparaissait dans le discours par exemple. Les rôles qu’avaient joué sa « part sombre » et Zayro quant à eux, bien que mentionnés, n’étaient pas approfondis plus que cela, et les agissements de Spyro depuis sa résurrection furent également passés sous silence, à l’exception de son arrestation. Une fois que le magistrat qui avait la parole eut terminé sa tirade, il se rassit, et le juge donna la parole au procureur, qui se leva et observa le dragon dans les yeux depuis le banc sur lequel il se trouvait, face à la cage.

Notre rôle aujourd’hui, mesdames et messieurs, est de déterminer les points suivants.

Premièrement, nous savons que Spyro s’est rendu, ainsi que ses deux compagnons, à Fuyu, et ce juste après les évènements « du parc », comme nous nous y référons généralement. Pourquoi ce territoire en particulier ? Le fait d’y rencontrer un élu Fuyujin puissant est également un élément très intrigant de cette affaire, à tel point qu’il est difficile de croire à une simple coïncidence. Il a été établi que durant une certaine période, Spyro s’est retrouvé seul à seul avec ce que tout indique comme étant l’élu Zayro Jinn, Cosmo n’étant plus présent sur les lieux, Sparx étant inconscient, et les enfants ayant déjà été téléportés loin de là. Enfin, des sources sûres nous confirment que Spyro ET Zayro étaient tous deux présents lors des évènements du parc.

Il nous incombe ici de nous poser les bonnes questions, à commencer par la suivante. Spyro, ici présent, est-il un traitre pour l’empire de Seika ? Certains élus de notre nation ont malheureusement démontré qu’ils préféraient parfois servir des intérêts tout à fait autres que ceux de l’empire, parfois au détriment de ce dernier. Cette « rencontre hasardeuse » avec un élu Fuyujin, malgré les circonstances qui l’entourent, est donc suspecte au plus haut point. Les meurtres, la mort de Spyro dans la même soirée, voir même ce procès ... S’agit-il des conséquences hasardeuses d’une mauvaise décision, ou d’artifices destinés à détourner l’attention d’un problème plus sérieux ?

Un autre point qui reste à déterminer est à quel point les facteurs extérieurs mentionnés par le parquet ont influencé Spyro lors de ce quadruple meurtre, dans l’éventualité où cet élu n’est pas un traitre. Il est fait mention à plusieurs reprises d’une « part d’ombre », due à une malédiction … et bien sûr, on parle aussi du rôle de Zayro Jinn, qui aurait demandé à Spyro de tuer 4 personnes pour sauver sa propre vie. Le fait que l’élu ici présent se soit rendu aux autorités et ait confessé ses crimes indique une forme de regret vis-à-vis des actes commis, mais regret et culpabilité sont deux choses tout à fait différentes. Dans quelle mesure, donc, était-il coupable des crimes commis ce soir-là ?


Des murmures parcoururent la salle, tant les jurés que l’assistance échangeant à voix basse alors que le procureur se rasseyait sur son siège. Genishiro, qui n’avait pas eu le moindre changement d’expression durant ce discours, se tourna vers l’élu et ses témoins, parlant lui aussi à voix basse et d’un ton calme.

Ca ne faisait malheureusement presque aucun doute que la question serait soulevée. Est-ce que l’un d’entres vous désire prendre la parole ? Si oui, dites-moi d’abord ce que vous comptez dire, histoire que je ne vous laisse pas envenimer la situation par inadvertance. Sinon, je me contenterais des preuves et des éléments dont je dispose déjà, qui pourront sûrement suffire.


©MangaMultiverse



HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Vérités et conséquences (pnj)   Vérités et conséquences (pnj) Empty

Revenir en haut Aller en bas
Vérités et conséquences (pnj)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse :: Vérités et conséquences (pnj) 190103103231202569 :: Empire de Seika :: Capitale de Chikai-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.