Partagez
Les maçons du cœur (PV Sayo)
Messages : 321
Yens : 224
Date d'inscription : 25/09/2018

Progression
Niveau: 51
Nombre de topic terminé: 16
Exp:
Les maçons du cœur (PV Sayo) Left_bar_bleue0/6Les maçons du cœur (PV Sayo) Empty_bar_bleue  (0/6)
Adam D. Cooper
Adam D. Cooper ❥ Charmeur ❥

-



MessageSujet: Les maçons du cœur (PV Sayo)   Les maçons du cœur (PV Sayo) EmptyVen 05 Juil 2019, 22:10


les maçons du cœur
Ft sayo-hee
Thème Adam


Adam - Forme Luna - Alrid - Autre

Ah, qu'est-ce que ça fait du bien d'pouvoir rentrer chez…presque chez soi, vu que je n'ai pas encore le QG. J'vais sans doute devoir passer mes nuits dans une auberge, ou avec Sayo va savoir. Après tout, le petit défis d'Alrid a Kansei s'étant soldé d'une belle victoire de ma part, je peux affirmer que oui, j'ai du charme. Bon certes j'ai dû m'y reprendre à quatre fois avant de trouver une femme qui soit ok pour un petit rodéo, mais eh, l'important c'est pas la quantité, c'est la qualité.

Et puis franchement, elle avait beau avoir trente-cinq ans, c'était pas plus désagréable qu'avec une autre. Comme quoi j'devrais peut-être m'intéresser un peu plus aux femmes plus âgées que moi, vu qu'apparemment l'âge n'est pas une barrière. Ça m'a quand même redonné un peu plus confiance en moi cette histoire, autant dire que Sayo va retrouver un autre homme lorsque j'aurais atteint le bosquet.

D'ailleurs puisqu'on en parle, j'crois qu'on est plus très loin, faut dire qu'avec Mushu on a pas l'temps de s'ennuyer, les trajets c'est du rapide…Purée j'ai l'impression d'être le mec dans pub qui fait chier tout un avion a parler de sa clio d'occasion là…D'ailleurs est-ce que mon Mushu est d'occasion ? Oh on s'en fiche, pour l'instant, faut que j'retrouve Sayo…non pas pour c'que vous croyez, pour voir où on en est pour le QG, si on a les autorisations, les fonds, les plans et tout l'tintouin.

Seulement, mes petites recherches après avoir laissé Mushu aux écuries ne donnent rien. Heureusement j'fini par demander aux locaux au lieu de continuer à chercher comme un con. Apparemment elle serait déjà sur le lieu où on va construire le QG, avec tout un groupe pour commencer à déblayer le terrain. Aah, je sais pas, est-ce que j'y vais pour aider ou est-ce que j'me garde la surprise ? … Question un peu conne vu qu'il va bien falloir que je donne mon aval sur les plans et le reste, c'est quand même le futur QG du clan Cooper, j'dois rien laisser au hasard, tout doit être parfais.

Et bon, même si apparemment c'est pas non plus à dix minutes d'ici, j'vais y aller à pieds, pour quand même laisser Mushu se reposer. C'est qu'faut quand même le bichonner mon Mushu d'occasion, car j'en suis fier de mon Mushu d'occasion…bon ok c'est surtout relou comme blague. Bref, revenons à nos moutons, plus qu'à bien retenir les indications pour trouver le futur chantier, et c'est parti.

Mine de rien, c'est pas si évident qu'ça d'y aller, c'est qu'il faut en traverser de la verdure. Bon au moins y'a une petite rivière à suivre tout simplement jusqu'à entendre un groupe s'activer pour abattre quelques arbres. A c'moment-là, autant dire que c'est très difficile de m'retenir de sortir "bah alors, on attend pas Patrick ?" en voyant Sayo et quelques habitants du bosquet. Bon j'en reconnait quelques-uns, mais pas tous vu que j'ai pas vraiment eu l'occasion de faire connaissance avec tout l'monde. Mais allons plutôt voir celle que j'reconnaît à coup sûr.

-Et bah, t'es sûr de vouloir construire ton truc ici ? Y'a des arbres partout.

-Oui bon, vu comme ça c'est pas forcément l'idéal, mais avec un peu de travaux ça va être super, et puis mate un peu l'endroit, j'suis sûr qu'avec cette montagne on va avoir des levés d'soleil d'enfer. Et puis c'est Sayo qui a choisi, j'lui fait confiance…Ah, quand on parle du loup…Salut, est-ce qu'on a besoin d'un coup d'main dans l'coin ? J'suis désolé j'ai mis un peu plus de temps qu'prévu pour venir, j'ai aidé une amie et dû revoler les objets que j'avais volé pour les rendre, enfin un joyeux bordel quoi. Comment ça va depuis la dernière fois sinon ?

Tel que j'imagine l'endroit une fois terminé:
 

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 329
Yens : 346
Date d'inscription : 27/05/2015

Progression
Niveau: 94
Nombre de topic terminé: 32
Exp:
Les maçons du cœur (PV Sayo) Left_bar_bleue5/6Les maçons du cœur (PV Sayo) Empty_bar_bleue  (5/6)
Sayo-Hee Yun Fang
Sayo-Hee Yun Fang ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Les maçons du cœur (PV Sayo)   Les maçons du cœur (PV Sayo) EmptyLun 05 Aoû 2019, 20:54







Titre de votre rp

Feat. Pseudos des participants







Tant de jours, peut être même des semaines étaient passées depuis mon retour au bosquet sacré, ou j'avais été accueillis comme le messie ou le héros. Enfin en même temps c'est ce que j'étais à présent. enfin sans le côté religieux de la chose ou aduler. Non ça je le refusais, j'étais au même niveau que tout le monde et je mettais aussi la main à la patte comme tout le monde. J'étais peut être une princesse, mais aussi une guerrière. Et souvent si on voulait que les choses soient bien faites il fallait le faire soit même. Mais revenons aux différents sujets principaux. Car évidemment, chacun m'avait demandé ce qui s'était passé avec le président et mon cher renard sauvage. Car ils avaient bien compris que ce n'était pas juste un ami. Enfin si mais probablement un ami et plus si affinité. Mais nous nous égarons à nouveau.

Dans tous les cas, le chef du village et moi avions réunis le plus de monde pour que j'explique toute l'histoire. Dans tous les cas, mon compte ne semblait pas forcément plaire à tout le monde, alors que plusieurs marmonner. Le président Tekina ne faisait pas l'unanimité, c'était un fait. Toutefois, d'abord réticent, la plus grande majorité si ce n'était tous approuvait plutôt l'idée d'un lieu ou des mercenaires "gentils" pouvait résider et protéger les lieux. Chacun avait encore souvenir des nombreuses attaques de brigands suite à l’attaque de Tenshi à l'époque. La destruction de ce lieu avait été une horreur sans nom, mais devoir se relever alors que des brigands, voleurs et autres tueurs profitaient de l'occasion pour sévir, rendait les semaines qui suivirent plus dure encore. Alors la possibilité qu'il soit défendu, et plus encore prévenus de possible attaques, par un ingénieux système trouvé par moi même...Evidemment. Il n'était que plus motivé pour faire venir plus rapidement ce clan.

Autant dire que les jours qui suivirent, furent très animés et une véritable effervescence. Entre trouver le lieu le plus adéquate, préparer le terrain, trouver les matériaux pour créer un tel lieu. Mais les habitants étaient motivés et plein d'entrain ce qui permettait d'avancer à grand pas. C'est ainsi qu'un lieu fut choisi pour différentes raisons. Une petite prairie, entourée d'une forêt où coulait une rivière profonde avec des rapides. Parfait pour protéger tout un côté du quartier général et voir en avance de possibles menaces, tout en restant discret au milieu de la forêt. Alors qu'une montagne dominait le tout, ou ils pourraient construire des bûchers tel qu'un signal d'alarme qui se répandrait sur toute la chaîne de montagne pour prévenir les villages les plus éloignés. La décision fut donc rapidement prise.

Toutefois, une fois sur place, il était clair qu'il fallait agrandir l'espace et ainsi plusieurs hommes furent amenés à couper des arbres sur plusieurs mètres autour de la prairie.Bien sûr, je faisais partis de la petite troupe. Non seulement pour prêter main forte, quand ma personnalité me le permettait, mais aussi et surtout pour les protéger des créatures de la forêt ou autres bandits. Malheureusement, ça n'avançait jamais assez vite à mon goût. Je me disais souvent que nous pouvions accomplir des grandes choses et surtout finir toutes cette guerres ou ces histoires en rien de temps si je pouvais me cloner. Enfin après j'étais unique, on pouvait pas faire une autre personne comme moi. Mais  je m'égarais encore. Surtout qu'aujourd'hui allait être différent puisque donnant mes directives à la petite troupe, je vis certains hommes autour de moi s'arrêter un large sourire aux lèvres. Alors qu'il regardait derrière moi. Mais mon premier réflexe fut inexplicable du moins pour tout étranger. Car j’agrippais la sacoche autour de moi pour la garder comme si toute ma vie était dedans. Et en un sens c'était le cas, puisque c'était l'argent que j'avais amené avec moi pour les jours passés ici, et comme aujourd'hui Avarice était en moi, l'argent et toutes les choses précieuses et physique que j'avais étaient le plus important à mes yeux. Jusqu'à ce que je comprenne et ressente une personne approchait. Je pouvais reconnaître sa façon de marcher sur la terre entre mille. Adam, mon cher renard était de retour et le village lui avait sûrement indiqué le chemin jusqu'à là.

Plus détendu, je me mis à sourire avant de me tourner finalement vers lui un regard taquin et provocateur. Avant qu'une lueur d'inquiétude me prit quand il parlait de voler. A nouveau et instinctivement je m'agrippais à ma sacoche, sans même m'en rendre compte. Foutu pêché, je vous le dis.Mais je parvins à me détendre, alors que mon regard se posait sur lui.

-Décidément, toujours à se faire désirer notre renard! Il prend des vacances, profites du bon temps pendant que d'autres travaillent dure pour son projet, c'est du beau tout ça. J'espère que tu viens pas les mains vides et que tu proposes un moyen de te faire pardonner.

Je me mis à le regarder avec une rare intensité, de mes yeux qui faisaient fondre les cœurs de pierre et de glace. Mystérieux mais profond. Avant de finalement, partir de mon plus merveilleux rire cristallin.  qui attira bien les regards des autres hommes aussi.

-Ça va bien et toi vieux lâcheur! Au moins, tu vas être content d'apprendre, que nous avons trouvé le lieu parfait et stratégiquement le mieux placé de la région pour le quartier général. Pendant que certains se la coulent douce, d'autres bossent! J'espère que les lieux te plaisent?


Allant s’asseoir sur un gros rocher, elle le regarda à nouveau avec provocation. Curieuse et impatiente de connaître sa réponse. Mais aussi, ayant toujours le goût de jouer avec cet homme. Pas forcément pour que ça finisse au lit, mais pour jouer avec comme un chat jouant avec une souris. Elle le savait personne ne parvenait à bien lui résister longtemps, mais l'idée que certains y essayent l'amuser au plus haut point. Et puis peut être que leur relation était ainsi aussi lorsqu'il se croisait sans coucher...














:copyright:Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 321
Yens : 224
Date d'inscription : 25/09/2018

Progression
Niveau: 51
Nombre de topic terminé: 16
Exp:
Les maçons du cœur (PV Sayo) Left_bar_bleue0/6Les maçons du cœur (PV Sayo) Empty_bar_bleue  (0/6)
Adam D. Cooper
Adam D. Cooper ❥ Charmeur ❥

-



MessageSujet: Re: Les maçons du cœur (PV Sayo)   Les maçons du cœur (PV Sayo) EmptyMer 07 Aoû 2019, 20:26


les maçons du cœur
Ft sayo-hee
Thème Adam


Adam - Forme féminine - Alrid - Autre

Alors, comment vais-je être reçu aujourd'hui ? A quelle sauce vais-je être mangé ? J'ai à peu près une chance sur sept de m'faire défoncer, c'est pas un ratio dégueulasse mais c'est quand même short niveau chance. J'ai envie de dire, tout dépend de si un même péché peut se pointer deux jours de suite ou non, parce que de c'côté-là, je n'suis pas encore au courant de toutes les subtilités.

Au moins en la voyant se tourner vers moi, je pense que les chances de m'faire défoncer ou sermonner sont proches d'un nombre à un seul chiffre avoisinant zéro. Pourquoi ? Et bah parce que c'est une Sayo qui fait plaisir à voir, souriante, avec son petit regard taquin qui fait toujours plaisir. Par contre, le fait qu'elle s'agrippe à sa sacoche comme un vieux grippe-sous, ça m'fait m'dire quel péché est en action…le…mais si ! Celui qui…Enfin bref, j'vois à peu près lequel, j'ai juste pas le nom sur la langue. Alors, contente de m'revoir ?

-Décidément, toujours à se faire désirer notre renard! Il prend des vacances, profites du bon temps pendant que d'autres travaillent dure pour son projet, c'est du beau tout ça. J'espère que tu viens pas les mains vides et que tu proposes un moyen de te faire pardonner.

-Ah…bah c'est que…euh…Commençais-je a répondre comme si j'avais fait une connerie…décidément elle aura toujours le don d'jouer avec moi.

-Ça va bien et toi vieux lâcheur ! Au moins, tu vas être content d'apprendre, que nous avons trouvé le lieu parfait et stratégiquement le mieux placé de la région pour le quartier général. Pendant que certains se la coulent douce, d'autres bossent ! J'espère que les lieux te plaisent ? Demande-t-elle en allant se poser sur un rocher. Evidemment, je n'tarde pas à la rejoindre sur ce même rocher pour lui répondre.

-Oui justement je disais à Alrid a quel point ça avait l'air charmant dans l'coin…Par contre on n'peux pas vraiment dire que j'me la sois coulé douce. J'ai quand même eu une grosse poursuite avec des bandits, et j'ai surtout aidé une amie à avancer la construction d'son château. Au moins comme ça on peut dire que j'me suis entraîné pour aider ici aussi non ? Par contre c'est vrai que pour te remercier je ferais mieux de trouver un sacré truc à t'offrir…J'ai peut être une idée pour te faire patienter cela dit.

Bon c'est pas grand-chose, mais une petite bise amicale sur la joue c'est déjà bien non ? Ça montre que certes j'ai tardé à arriver, mais je ne l'ai pas oubliée pour autant. Après tout on est déjà bien intimes tous les deux…Par contre j'espère qu'elle va pas s'imagine que je m'attend a quoi que ce soit de sa part après cette bise, elle a déjà beaucoup fait pour moi rien qu'avec cet endroit pour le QG. Ça m'fera enfin un vrai chez moi, un endroit avec ma propre chambre, un point de chute et de repère dans ce monde qui, jusqu'ici, ne m'avais pas vraiment incité a m'sentir comme chez moi. Surtout que j'suis bien parti pour y rester un bail, que j'le veuille ou non.

-Comme vous êtes mignons à vous disputer cordialement comme ça, on dirait un vieux couple.

-J'te ferais remarquer que ça dépend des gens ma vieille. Ça fait un bail qu'on s'dispute cordialement tous les deux et pourtant je n'tais jamais déclaré la moindre flamme…Contrairement à Sayo mais bon, non seulement j'y suis allé un peu fort, mais en plus en public…Il faut laisser le temps faire son œuvre.

-Donc t'es en train de dire que tu n'exclue toujours pas de vouloir être en couple avec elle alors que tu papillonne à droite à gauche ?

-Déjà, pour l'instant on est juste intimes, voir amants si tu veux, mais pour ce qui est du couple je pense qu'on a encore besoin de temps avant de savoir si on le veut tous les deux…Et puis je t'en pose des questions moi ? Occupe-toi de tes miches un peu. Fin bref, ça m'fais quand même toujours autant plaisir de t'revoir Sayo. Est-ce qu'on aurait par hasard déjà des plans de construction ? Ou bien est-ce que j'dois me mettre au boulot tout d'suite ?

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 329
Yens : 346
Date d'inscription : 27/05/2015

Progression
Niveau: 94
Nombre de topic terminé: 32
Exp:
Les maçons du cœur (PV Sayo) Left_bar_bleue5/6Les maçons du cœur (PV Sayo) Empty_bar_bleue  (5/6)
Sayo-Hee Yun Fang
Sayo-Hee Yun Fang ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Les maçons du cœur (PV Sayo)   Les maçons du cœur (PV Sayo) EmptyDim 11 Aoû 2019, 18:19







Titre de votre rp

Feat. Pseudos des participants







Bien j'attendais que mon cher renard s'exclame, mais il en mettait du temps, peut être était-il trop subjugué par ma beauté et mon regard hypnotique. Enfin j'avais toujours ma sacoche avec toutes mes économies autour de moi, donc j'étais bien rassurée, non sans un regard à droite ou à gauche que personne ne s'y approche. Le cas échéant, il aurait le bras brisé dans la seconde, on ne touchait pas à ce qui m'appartenait. Toute la richesse, tous les objets, c'était à moi et rien qu'à moi. Bon j'admets, j'avais que peu de choses dans ce monde, j'avais tout laissé en arrière avec ma sœur. Ah oui, je devais retourner mon attention sur mon cher Adam, qui s'exprimait pour me répondre. D'ailleurs il m'expliquait qu'il n'avait pas chômer et même aider une amie à construire son propre chateau. Non mais le mec était sérieux, avant de s'occuper de ses propres histoires, il allait jouer les bon samaritains auprès d'une autre personne. Et puis c'était qui cette amie, pas que j'étais jalouse, surtout que le pêché n'était pas la aujourd'hui, mais j'étais tout de même curieuse. Après tout Avarice était porté sur le matériel, mais parfois aussi sur les choses et Adam m'appartenait en un sens, non? Bon ce sujet on allait en venir plus tard, bien plus tard!

Alors j'opinais simplement de la tête, non sans un sourire moqueur, qu'il ne devait pas comprendre mais tant pis. Un peu de mystères retenait toujours les hommes. Si on avait plus rien à cacher ou pour les surprendre, il partait voir ailleurs, c'était reconnu. Bon les femmes étaient pareil, mais c'était un autre sujet. Surtout que voici que l'amant s'était approcher de moi. Il s'approchait encore et encore, il voulait ma sacoche ou quoi, en plus je le connaissais voleur, peut être avait-il encore des rechutes. Mon esprit lui hurlait de s'éloigner et surtout ne pas s'approcher de mes biens. Pourtant, il continuait encore et encore. Je m’imaginais déjà lui briser le bras poussé par le pêché qui lui même bondissait dans mon corps pour agir. Je n'avais jamais laissé approché d'aussi prêt quelqu'un quand j'avais Avarice... Bon je devais dire quand j'avais orgueil aussi...ou même en colère. En faites, seule gourmandise et Luxure acceptait volontiers cela. Et puis, Avarice prit le dessus, alors au même moment qu'il déposa son baiser sur ma joue, ma main se posa sur la sienne pour la prendre et la retourner avec violence. Mais je fus arrêter net dans mon élan, par le bisou. Laissant ma main sur sa main, laissant à multiple interprétation dont je ne me rendais pas compte, trop surprise par ce qui venait de se passer. D'ailleurs ça bouillonnait dans mon esprit. Par des "Hein? Quoi? Qu'est-ce qu'il vient de se passer?" et bien d'autres choses encore. Je regardais un instant dans le vide. Le seul qui s'était joué de moi à faire ça était mon magicien, mon meilleur ami et amant, mais il était plus là. Et il était le seul fou à prendre de tels risques.

Autant dire que ceci me perturba un instant, avant que Alrid ne parle à son tour. Là ou avec Colère, je serais intervenue sur l'instant, Avarice laissa les deux parler, même si un soupçon de colère me gagnait peu à peu. Je l'avais dis, il m'appartenait pas d'histoire de couple ou autres, il était juste à moi. Et puis voilà que j'apprenais qu'il allait voir à droite à gauche. Bon ceci aurait été tout autre pêché, à part peut être jalousie ou colère, je l'aurais accepté, mais là s'était avarice et à me répéter il était à moi, donc aujourd'hui j'étais pas dans l'idée de partager. Et puis Alrid me tapait sur le système la de suite. En plus, c'est limite s'ils ne m'ignoraient pas à cet instant précis, non mais oh. J'allais leur montrer.

Usant de ma vitesse incroyable, je disparus de mon emplacement, sans que quiconque le remarque pour apparaître juste derrière Adam, observant la serpe, mon aura se propageant tout autour d'elle et donc d'Alrid. Je voulais me montrer le plus inquiétante possible, et en général j'étais très douée là dedans. Et d'une voix sombre je m'exprimais à l'encontre de l'esprit:

-Qu'est-ce qui pourrait se passer si je jette loin cette serpe ou loge notre chère Esprit? Parfois ma chère Alrid, tu parles un peu trop pour ne rien dire. Mais nous pourrions toujours appeler un sorcier pour te museler. Même si tu ne crains pas les coups physique, je connais plein de possibilités qui serait fort déplaisante pour toi, mais bien amusante pour moi!

Mon aura était tout d'un coup oppressant et puissant, même un être "mort" pouvait le ressentir et se sentir tout petit face à lui. Mais mon message passé à l'intéressée, je me tournais en direction de notre voleur, plus détendu, mais non sans un regard lourd et insistant. Oui, il allait en prendre pour son matricule aussi.

-Alors comme ça, on a travaillé dure en batifolant à droite à gauche?  On oublie vite la déclaration qu'on m'a faite pour aller voir ailleurs, je vois! Bien sérieux tout cela!


Il avait réellement de la chance que Envie ou Jalousie ne soit pas là, car il aurait été dans de beaux draps. Parfois Envie était plus dure à maîtriser encore que Colère alors dans une telle situation. Je gardais un long silence pendant un long moment, mon regard plongeait dans le sien, et bien sûr de par mes yeux, je faisais comprendre, que je n'attendais aucune parole de sa part, de garder le silence. Et je savais être très persuasive. Plus d'un homme aurait prit un coup de chaud, si l'on peut dire, en train de déglutir tant la pression était forte.

Et puis, comme si de rien n'était, toute la pression se dissipa, alors que je sautais de mon rocher, commençant à marcher pour me dégourdir les jambes, tout en me faisant craquer la nuque. Cette fois-ci, il était tant que je réponde à sa dernière question:

-Nous avons un architecte, ou je ne sais pas trop comment on appelle ça ici ou dans ton monde, qui a fait des bases. Mais bien sûr c'est ton manoir. Donc on peut pas savoir ce que tu veux à ta place. Il t'attendait justement, pendant que Monsieur...


Un nouveau regard sombre sur le côté , avant de continuer...

-... ne "travaille dure" de droite à gauche. Suis moi!

Après une marche de quelques minutes, nous arrivions vers un homme tout à fait banal, ni trop gras ni trop petit, ni trop mince, ni trop musclé. Toutefois, il avait des parchemins devant lui avec une longue plume avec laquelle il griffonnait sur son papier. A ma vue, moi l'étoile du soir, l'architecte en question se mit à rougir. Aucun doute, qu'il était tombé amoureux de moi, mais je ne m'en rendais même plus compte. Un autre parmi tant d'autres. Il se présenta finalement à nous au petit pas de courses, bégayant à mon intention, avant d'apercevoir mon jeune renard. C'était à lui de jouer à présent, non?














:copyright:Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 321
Yens : 224
Date d'inscription : 25/09/2018

Progression
Niveau: 51
Nombre de topic terminé: 16
Exp:
Les maçons du cœur (PV Sayo) Left_bar_bleue0/6Les maçons du cœur (PV Sayo) Empty_bar_bleue  (0/6)
Adam D. Cooper
Adam D. Cooper ❥ Charmeur ❥

-



MessageSujet: Re: Les maçons du cœur (PV Sayo)   Les maçons du cœur (PV Sayo) EmptyLun 12 Aoû 2019, 03:55


Les maçons du cœur
Ft sayo-hee
Thème Adam


Adam - Forme féminine - Alrid - Autre

Bon, je sens que j'vais sans doute me prendre une remontrance ou un revers de la main de sa part, mais je sais pas, je n'ai jamais su résister au charme féminin. C'est un risque à prendre dirons-nous, une petite bise, ce n'est rien d'méchant, c'est même plutôt flatteur entre amants comme nous. Et puis en plus, j'ai bien mon charme à moi aussi, et je m'applique tellement à lui faire la bise la plus douce possible en espérant que ça suffira à m'faire pardonner, au moins temporairement.

Bon, si je l'pouvais, j'peux dire que je fermerais très fort les yeux intérieurement, en espérant ne pas m'prendre une gifle, des mots durs ou même une prise de judo si vraiment ça la met de mauvais poils…Hm ? Rien ? Pas de…ni même une petite claque ? Pas même un petit mot pour me dire de n'plus faire ce genre de chose ? Wow, elle doit vraiment être de bonne humeur alors, et puis…Tiens, non seulement elle ne me repousse pas ni rien, mais en plus j'ai droit à sa main sur la mienne… …C'est bien la même Sayo que d'habitude ou j'me suis pas encore réveillé ?

C'est peut-être la faute à son péché du jour…ouais bof, le seul que j'verrai accepter un tel geste, et d'en plus lui faire poser sa main sur la mienne, ce serait luxure, mais dans c'cas elle m'aurait probablement déjà entrainé dans un endroit à l'abri des regards pour faire notre affaire…Est-ce que ce serait possible qu'elle se soit adoucie envers moi ? Que mon charme espagnol ait opéré sur elle ? …Ouais même moi j'ai du mal à y croire en fait. Alors quoi ? Elle est juste dans un bon jour ?

Ah bah autant dire qu'avec autant d'surprise, j'ai bien l'impression qu'on soit tous les deux partis pour bugger un moment. Enfin, ça dépend ce qu'on entend par "un moment", vu que contrairement à Sayo, Alrid est toujours aussi prévisible, et commence à vouloir nous taquiner en disant qu'on a l'air d'un vieux couple. Alors bon, j'essaye bien de lui montrer qu'elle ferait mieux de la fermer, comme quatre-vingt-quinze pourcents du temps en fait, mais il y a un petit truc qu'elle avait l'air d'oublier…C'est que Sayo est sans doute la seule capable de lui faire fermer son caquet…Oh putain le mot du siècle dernier quoi.

Sauf que justement, cette fois, j'ai même pas l'temps d'avoir un battement d'cœur qu'elle se retrouve derrière moi pour commencer a lui mettre la pression. Et non je n'ai pas du tout crié intérieurement comme une flipette quand elle s'est mise à parler dans mon dos…pas du tout…rien de rien…bon ok peut-être un chouilla. Bon par contre, c'est vrai que parfois ça serait tentant de faire disparaître Alrid, mais j'aimerait éviter de devoir balancer ma serpe pour ça, c'est quand même un objet hyper précieux pour moi. C'est tout de même un héritage de mon monde, même si je me doute que j'pourrais me faire fabriquer une serpe neuve ici, mais elle n'aurait sans doute aucune fonction de ma serpe actuelle, ce qui serait donc une grosse perte quand on voit l'utilité de la bestiole.  

En tout cas, la voix d'Sayo fait vraiment froid dans l'dos, même si Alrid a l'air quand même l'air bien plus affectée que moi. Sans déconner elle baisse les yeux, on dirait un p'tit chien qu'on engueule pour avoir éventré les coussins du canapé. Ah bah je n'envie pas sa place ça c'est clair, elle fini même par rentrer dans la serpe sans dire un mot…mais son regard de chien battu…ça m'fais quand même un p'tit pincement au cœur…

Oulah…j'aime pas c'regard que m'balance Sayo. A la voir on dirait que j'vais aussi passer à la casserole. Mais pourquoi au juste ? Qu'est-ce que j'ai fait ? Ce n'serait quand même pas juste parce que j'ai mis trop de temps à son goût à arriver si ?

-Alors comme ça, on a travaillé dure en batifolant à droite à gauche ?  On oublie vite la déclaration qu'on m'a faite pour aller voir ailleurs, je vois ! Bien sérieux tout cela !

-Bah…Ouais non, rien…

Bah quoi ? J'ai pas l'droit d'me la fermer quand je sens que j'suis dans la merde ? Hein…voilà. Bref, à peine deux secondes plus tard, la voilà qui part je n'sais où. Alors puisqu'elle a l'air de s'mettre à m'répondre suite à c'que j'ai demandé tout à l'heure, autant la suivre…non ! Pas du tout comme un p'tit toutou, j'veux juste pas avoir à élever la voix pour qu'elle m'entende…Parce que oui, je n'ai rien dit sur le coup, mais faut bien que j'me défende.

-Nous avons un architecte, ou je ne sais pas trop comment on appelle ça ici ou dans ton monde, qui a fait des bases. Mais bien sûr c'est ton manoir. Donc on peut pas savoir ce que tu veux à ta place. Il t'attendait justement, pendant que Monsieur...ne "travaille dure" de droite à gauche. Suis-moi !

-Alors, pour ma défense, comme je n'sais pas trop où en est tous les deux…c'est compliqué d'savoir si j'dois rester fidèle ou pas. Surtout que bon, sans vouloir te vexer, quand tu es sous l'effet de luxure, t'es pas la dernière à papillonner. Je sais qu'on a dit qu'on se laisserait du temps pour savoir si ça peut vraiment marcher entre nous, tout ça tout ça, mais si vraiment tu n'apprécie pas de savoir que j'puisse aller voir ailleurs quand l'envie m'en prend, il va falloir qu'on en discute sérieusement…Est-ce que pour toi je n'suis rien de plus qu'un énième, amant ? Ou est-ce qu'il y a au moins un petit truc qui fait la différence ? Parce que, si tu m'permets de parler franchement et de tout déballer, certes je t'ai fait une déclaration, mais on a tous les deux compris que j'ai été trop vite, qu'on devait se laisser un peu de temps pour avoir les idées plus claires. Mais maintenant, j'ai besoin d'savoir si tu souhaite vraiment que ça devienne sérieux entre nous, ou si je n'suis juste qu'un énième mec qui est tombé sous ton charme avec qui joue quand l'envie t'en prend. Pour faire simple, est-ce qu'on est juste des amants ? Ou est-ce qu'on est plus que ça ? Et par pitié ne tourne pas autour du pot, répond-moi clairement…parce que… …non rien, oublie. Oublie tout c'que j'ai dit…c'est la fatigue qui parle.

Au final je m'suis vraiment perdu dans c'que j'voulais dire. Tout c'que j'voulais savoir, c'est si j'avais raison d'espérer plus, ou si au final je n'faisait qu'attendre pour rien. C'est vrai quoi, si elle peut se permettre de papillonner sans qu'on ne lui dise quoi qu'ce soit, mais que derrière elle me reproche de faire de même…Il faut qu'je sache, car si au final elle ne fait que me faire miroiter monts et merveilles alors que je n'suis rien de plus qu'un amant interchangeable pour elle…autant que j'arrête d'espérer.

Parce que si effectivement nous pouvons être plus, ok, j'arrête de papillonner, car je n'le fait que lorsque je n'suis pas clairement avec quelqu'un. Et notre situation est tellement complexe…c'est à s'en taper la tête contre les murs. Je n'suis pas juste un jouet sexuel, je n'suis pas un pantin sans âme avec qui ont peut jouer seulement quand ça nous chante. J'ai des sentiments aussi, et à force de jouer avec, tout c'que ça fait, c'est m'faire du mal, et il arrivera bien un moment où je n'vais plus chercher à comprendre, et juste aller voir ailleurs.

Parce qu'elle s'en fiche de toute façon, elle a tous les mecs du monde à ses pieds, mais elle ne s'rend pas compte de c'que ça fait aux mecs comme moi…D'avoir l'impression de n'être rien d'autre qu'un mec jetable quand derrière on a des sentiments…J'me prend sans doute un peu trop la tête, mais y'a des fois où cette situation est vraiment difficile à supporter. Se retrouver à avoir des sentiments pour une femme qui derrière ne souhaite pas s'engager dans un truc sérieux, mais qui t'reproche d'aller voir ailleurs quand même alors qu'elle ne se gêne pas pour le faire…c'est un peu l'hôpital qui s'fou d'la charité…J'veux dire, j'apprécie vraiment tout ce qu'elle fait pour moi, mais j'ai parfois l'impression d'être utilisé…enfin, je me répète un peu à force, je crois que je j'ai besoin d'sommeil.

Enfin bref, va bien falloir qu'on en discute sérieusement un jour, que j'arrête de m'torturer comme ça. Mais pour l'instant, c'est au responsable des plans de construction que je dois parler. J'essaye de me concentrer sur ça pour l'instant, pour essayer d'oublier mes tourments, mais ce n'est pas facile. Au départ j'écoute simplement le mec me faire part de quelques idées qu'il a eu, histoire que je puisse faire le tri dans ma tête. Il a apparemment préparé quelques dessins rapides pour avoir quelques formes globales à présenter avant de vraiment voir dans le détail.

Bon j'vais pas non plus tout lister, mais au final, j'dois bien avouer que l'idée d'avoir une passerelle au-dessus d'la rivière me plaît bien. Ça ferait un super point d'observation pour admirer les couchers d'soleil, mais aussi pour surveiller la rivière, et attaquer ce qui s'y trouve au besoin. Du genre si quelqu'un essaye de passer discretos avec une barque en pensant pouvoir nous tromper, et puis pourquoi pas faire un passage secret pour y accéder à cette rivière aussi, en cas d'évacuation d'invités importants.

L'agencement global à présent choisit, il nous faudra voir plus en détail comment concevoir cet endroit, comme par exemple ajouter un poste de tir au sommet, afin de pouvoir tirer une flèche enflammée vers le fameux bûcher d'alerte qu'on mettrait sur la montagne juste à côté. C'est un peu loin, mais ma serpe archère étant plutôt puissante, je devrais pouvoir l'atteindre en cas de besoin. Ou au pire on mettrait une grosse arbalète en mode tourelle, prête à tirer pour ça. Je fini quand même par jeter un œil à Sayo, histoire de voir si ce que j'ai pu lui dire tout à l'heure a servi à quelque chose ou pas.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 329
Yens : 346
Date d'inscription : 27/05/2015

Progression
Niveau: 94
Nombre de topic terminé: 32
Exp:
Les maçons du cœur (PV Sayo) Left_bar_bleue5/6Les maçons du cœur (PV Sayo) Empty_bar_bleue  (5/6)
Sayo-Hee Yun Fang
Sayo-Hee Yun Fang ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Les maçons du cœur (PV Sayo)   Les maçons du cœur (PV Sayo) EmptyMar 13 Aoû 2019, 18:09







Titre de votre rp

Feat. Pseudos des participants







Bien au moins durant notre avancée, la petite Alrid restait muette. A croire que mes paroles avaient fait mouche. Une bonne chose de faites, car même, si je n'allais jamais agir ainsi, elle tapait un peu sur le système et son "immortalité" lui faisait trop penser qu'elle était inaccessible et intouchable. Il fallait tout de même lui remettre un peu les idées en place. Malheureusement quand l'un se taisait le seconde de leur duo ouvrait la bouche pour faire une sorte de déclaration. C'était à se taper la tête contre un mur. N'avait-il pas compris que c'était plus difficile encore pour moi que pour lui. Vivre avec les pêchés, avoir toujours pensé qu'une vie paisible et amoureuse n'était pas pour soi. Et j'en passe des vertes et des pas mûres. Et puis, certes, avec Luxure, j'allais voir ailleurs, mais j'étais poussé par une force dont je me rendais même pas compte.  Et puis ne se rendait-il pas compte d'une chose plus importante encore. Même si j'étais pas prête à m'engager et que je ne réfléchissais pas une fois à cela, il était peut être l'amant sur Kosaten, avec qui j'avais plus récidiver. Après tout d'habitude, je ne le faisais qu'une fois, puis je disparaissais totalement. Alors qu'avec lui, ceci ne s'était pas passé et on recommençait dès que l'on pouvait. Alors pour l'instant, c'était un pas énorme pour moi. Après tout qu'un seul être pouvait avoir la fierté d'avoir eu une telle relation, même si elle était encore plus poussée avec mon magicien des cartes. Il fallait pas demander trop donc. Et puis, alors qu'il déclarait sa flamme, allait voir ailleurs ne donnait pas l'impression qu'il le voulait vraiment. Oui, j'étais compliquée, mais je ne l'avais jamais caché et puis c'est tout.  Au moins, ça trottait un peu dans ma tête toute cette histoire tout de même.

Après tout une relation sérieuse, épanouie et prout-prout, comme on pouvait l'entendre dans les histoires n'était pas pour moi du tout. Alors s'il attendait cela de moi, il était mal parti. Mais il était vrai que moi même, je ne savais pas sur quel pied dansait avec toute cette histoire. Et puis allait-il disparaître si finalement elle refusait d'aller plus loin? A j'étais une guerrière et pas apte à réfléchir à ce genre de choses. Je vivais au jour le jour, sans forcément penser à tout ce genre de sujet. J'étais une femme d'action, non d'esprit et donc là j'avais le cerveau qui commençait à chauffer bien trop, après tout ça. Ayant même parfois des moments d'absence quand les deux hommes discutaient entre eux au sujet des plans.  Mais comme, je détestais avoir mal à la tête à force de réfléchir, je préférais glisser toutes mes questions et mes hésitations dans le recoin de mon esprit, et en espérant ne point le vexer, je préférais ne pas revenir sur ce sujet pour l'heure. Après tout, nous étions ici pour son quartier général. Et il n'y avait aucune femme ici, sauf celles qui ramenaient une fois par jour des vivres, donc je ne risquais pas de réfléchir à la possibilité qu'il papillonne ailleurs dans mon dos.

Reprenant le cours de la discussion, je souriais avec grande joie, gardant toujours ma sacoche au plus près de moi. Si je pouvais fusionner avec, je l'aurais fais depuis longtemps, enfin depuis ce matin plutôt. Et je m'approchais donc des deux hommes, en m’exclamant:

-Bon de ce que je vois vous avez des idées, mais il va falloir vous arrêter sur certaines et en valider d'autres. Surtout que maintenant que notre cher Adam est arrivé, nous allons redoubler d'effort pour avancer la construction. Je veux éviter que les habitants des bosquets soient blessé à cause des créatures des environs. Donc d'ici trente minute, j'aurais déblayer suffisamment de place, ici pour que nous commencions les bases. Par quoi voulez-vous commencez, chef des opérations.

Je me tournais dans la direction de mon renard, oui car je l'ai dis il m'appartenait aussi. Mais voyant qu'il hésitait encore et surtout qu'il devait probablement discuter encore avec l'architecte, je me mis à me retrousser des manches invisible, montrant ainsi que j'allais me mettre en activité. J'enfonçais mes pieds un peu plus profondément dans le sol, sous le regard émerveillé de l'architecte. Autant dire que j'allais jouer de mes muscles et de ma vitesse pour accélérer comme je l'avais dis la "déforestation" des lieux. Une respiration, et je disparus alors que des arbres à quelques mètres du duo se mirent à voler dans tous les sens.

-Elle est incroyable et magnifique à la fois...

L'architecte était limite en train de baver sous mes prouesses, sans que je m'en rende compte, car au final, je ne faisais jamais réellement attention à lui, et le renard avait du le remarquer. Encore un pauvre être succombant sous la beauté fatal de la princesse-guerrière que j'étais. Finalement, au bout de vingt-cinq minutes et trente-sept secondes je finis mon ouvrage, au lieu des trente minutes que j'avais estimé. J'étais plus efficace encore. Mais tout d'un coup une panique me prit, ou était ma sacoche avec tous mes biens matériels du jour. Je me mis à chercher tout autour de moi, totalement horrifiée.... Sans me rendre compte qu'elle avait juste glissé dans mon dos....







:copyright:Codage by Mr. Chaotik from Never-Utopia
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 321
Yens : 224
Date d'inscription : 25/09/2018

Progression
Niveau: 51
Nombre de topic terminé: 16
Exp:
Les maçons du cœur (PV Sayo) Left_bar_bleue0/6Les maçons du cœur (PV Sayo) Empty_bar_bleue  (0/6)
Adam D. Cooper
Adam D. Cooper ❥ Charmeur ❥

-



MessageSujet: Re: Les maçons du cœur (PV Sayo)   Les maçons du cœur (PV Sayo) EmptyMer 14 Aoû 2019, 04:01


Les maçons du cœur
Ft sayo-hee
Thème Adam


Adam - Forme féminine - Alrid - Autre

…Sérieusement, qu'est-ce qui n'va pas chez moi ? Pourquoi j'ai été encore faire un esclandre avec notre relation ? Je devrais pourtant savoir qu'elle aussi en prend plein la tête avec ses péchés qui s'enchaînent jour après jour…J'dois être sur les nerfs, ça fait combien de temps que je n'ai pas dormi ? Deux jours ? Trois jours ? Je n'en sais trop rien en fait. J'crois que je ferais mieux de m'excuser auprès d'elle, je n'aurais pas dû lui parler comme ça. Justement, elle finit par revenir, je voulais alors lui parler pour m'excuser, mais les mots sont trop lents à sortir à cause de mon cerveau un peu…ralentit dirons-nous.

Elle annonce alors qu'elle va s'occuper de déblayer assez d'place pour éviter d'être attaqué par quoi qu'ce soit, et aussi commencer les bases des travaux…alors qu'on a même pas encore de plan définitif ? Vu à la vitesse qu'elle veut aller, j'crois que notre ami architecte et moi devrions presser le pas aussi, histoire que s'il travaille toute la nuit nous puissions avoir un plan principal demain, ou après-demain…Bon en vrai j'en sais rien de combien de temps ça prend ce genre de chose. Mais Sayo s'met déjà au boulot. Et même si elle fait ça avec une vitesse incroyable, ça devient un peu habituel pour moi de la voir faire des trucs hors normes, ce qui n'a pas l'air d'être le cas de notre ami architecte.

-Elle est incroyable et magnifique à la fois...

-Hey, ça serait bien que t'évite de baver sur les plans si tu veux bien. Lui signalais-je après une petite tape derrière la tête.

Mais même si durant la demi-heure qui suit, nous bossons dur pour avoir une sorte de ligne directrice à suivre, un cahier des charges, je n'peux m'empêcher de repenser aux excuses que j'dois à Sayo. C'est vrai quoi, elle a déjà ses péchés à gérer, le bosquet aussi, et pourtant elle fait tout pour m'aider à me sentir un peu plus chez moi ici, avec le QG, mais pas que…Inutile de dire qu'il nous et arrivé quelques fois de "batifoler"…J'devrais vraiment trouver un moment pour aller m'excuser, mais pendant qu'elle s'affaire à tout déblayer, j'ai au moins deux vertiges qui me prennent sans trop que je ne sache d'où ça vient…Bon sans doute de la fatigue, mais je devrais pouvoir tenir jusqu'à ce soir quand même, au moins pour l'aider. J'ai aidé Eleanor à faire avancer les travaux de son château, donc si je n'fais rien ici, je vais passer pour quoi moi ? Mon deuxième vertige se produit justement après que le déblayage de la zone soit terminé.

-Vous…vous êtes sûr que vous allez bien ? Me demande l'architecte en me voyant perdre l'équilibre.

-O-oui, ça va, je suis juste un peu fatigué…

-Fatigué ? Je dirais plutôt au bord du malaise, vous feriez mieux d'aller vous reposer, nous pouvons reprendre demain.

-Non, je dois participer, je dois aider…Je n'compte pas m'tourner les pouces, il faut bien des plans pour commencer non ? Et bien faisons-les.

-Je devrais tout de même avertir le médecin au cas où, pour qu'il vienne vous examiner.

-Non, ça va j'vous dis…Répond-je un poil sèchement pour lui faire comprendre une fois pour toute que je vais bien.

-Bon…comme vous voudrez…

-Bon, maintenant qu'on a fait la passerelle, il nous reste juste un modèle d'habitation à faire pour le reproduire et faire assez d'habitations pour tout un clan c'est ça ?

-C'est ça, sans oublier votre petite demande spéciale pour votre habitation personnelle.

-Quelle demande ?

-Et bien votre bassin, vous avez appelé ça une piscine je crois.

-Ah…j'ai demandé ça moi ? Ouais peut-être…oui oui je m'en rappelle, la piscine, avec le lit au milieu d'la pièce là ?

-Oui voilà. Vous commencez vraiment à m'inquiéter monsieur, vous devriez vraiment aller vous reposer, l'étoile du soir ne va pas forcément apprécier que vous mettiez votre santé en danger de la sorte.

-Toi occupe-toi d'tes plans, moi j'ai d'autres problèmes à gérer. Bon, mis à part les habitations génériques on a fini ?

-C'est ça.

-Et bien fais-moi quelques esquisses pour demain et on verra ce qu'on retiendra…j'dois y aller.

Je m'éloigne donc de notre ami pour me rapprocher de Sayo, faut vraiment que j'aille lui présenter mes excuses. Sauf que vu que je sais qu'arriver dans son dos est une mauvaise idée, je l'appelle alors que je suis à quelques mètres d'elle. Mais c'est à c'moment qu'un autre vertige me prend, me faisant brièvement tituber en m'tenant la tête avant que ça n'aille un peu mieux.

-Je…je voulais m'excuser pour tout à l'heure, je n'aurais pas dû dire tout ça…c'est déjà énorme que tu t'occupes de tout ça en plus du bosquet et de tes péchés…je te présente donc mes excuses, et te remercie en plus pour tout c'que tu fais pour moi.

-Par contre…si je peux m'permettre…ça fait déjà trois fois qu'Adam a des vertiges depuis tout à l'heure, et il a refusé de s'faire examiner par un médecin. Je crois que ce serait bien si vous pouviez…le convaincre d'aller s'reposer, ça fait au moins deux jours qu'il n'a pas dormis.

-Je te remercie pour ta sollicitude Alrid, mais je vais parfaitement bien. J'ai dit que j'allais aider, alors je vais l'faire. Ce n'sont pas de petits vertiges de rien du tout qui vont m'faire tourner les pouces pendant que tout l'monde bosse. D'ailleurs, on a bien avancé avec l'architecte, on devrait avoir le gros des plans demain, ou après-demain si on a besoin de faire quelques ajustements.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Les maçons du cœur (PV Sayo)   Les maçons du cœur (PV Sayo) Empty

Revenir en haut Aller en bas
Les maçons du cœur (PV Sayo)
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Allô les Parlementaires !
» POUKI TOUTKRYE SAYO OU SONT PA MALICE ET LES AUTRES MALICIEUX et MALISYES ????
» PENDANT CE TEMPS,LES AFFAIRES CONTINUENT.....
» La passion...[Shi Raynid] Hentaï
» Polo Denis fè trè atansyon ak prizonye meriken sayo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse :: Les maçons du cœur (PV Sayo) 190103103231202569 :: République de Minshu :: Bosquet sacré-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.