Partagez
Un jeu de circonstances.
Messages : 26
Yens : 464
Date d'inscription : 17/06/2019
Lawrence Von Halmer
Lawrence Von Halmer ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Un jeu de circonstances.   Un jeu de circonstances. EmptyMer 24 Juil 2019, 12:39

Lawrence Von Halmer avait toujours, d’aussi loin qu’il s’en souvienne, l’habitude d’être un sédentaire. Son monde ne lui avait jamais plus, et y voyager non plus. De ses six ans, ou ses rêves d'aventures prirent fin, à son âge actuel, il n’avait jamais éprouvé le besoin ou l’envie de sortir, et ne l’avait fait que le plus rarement possible. Il fallait bien admettre que son monde ne donnait pas vraiment envie d’être exploré. Une marée de gris noyait les villes déjà assombries par la fumée, et aussi loin que l’on regardait, on se heurtait à des murs de béton, ou à des campagnes souffrantes sinon en friche. Chez lui, l’aventure revenait simplement à se rappeler que l’humanité n’en aurais plus pour longtemps, quoi que l’on puisse dire ou faire. Peut-être était-ce ce qui le poussait à voyager. Les couleurs ? De quand datait la dernière fois, chez lui, ou il n’avait vu de paysage devenus verdâtres, détruits par les hommes? Des hommes, qui semblaient déterminés à entraîner dans leur chute inévitable tout ce à quoi ils pourraient s’accrocher..
Oui, peut-être que l’idée de voir un monde n’ayant encore vu le paroxysme de la folie des Hommes l’ incitait à en découvrir le plus possible, avant, éventuellement, qu’il ne soit trop tard.
Il marchait depuis quelques jours, s'arrêtant dans des villages, travaillant parfois une journée pour obtenir une pitance et un lit, se contentant sinon, de dormir à la belle étoile, remplissant son estomac des quelques plantes comestibles qu’il trouvait, et de la quantité faramineuse de rêves et d’idée qu’il transportait avec lui.
Après un moment, il passa les grands lacs, et c’est par une journée terne aux cieux menaçant qu’il finit par atteindre les imposants murs de Kansei.

Lawrence fit, devant les gardes, preuve d’autant de politesse que de coopération. La seule arme qu’il portait avec lui étant ce grand poignard qu’on lui avait offert à son arrivée, il n’eut aucun problème à entrer. Il n’avait pas l’air menaçant, que ce soit dans sa façon d’agir, ou dans son apparence. Un vent lourd apportant à ses narines les odeurs poussiéreuse que l’humidité soulevait, et, n’attendant pas que le ciel ne laisse tomber les premières gouttes, il pénétra dans une Taverne qui semblait sombre, mais correcte, et s’installa à une table. Malgré quelques efforts, le jeune homme se démarquait un peu des autres clients par ses vêtements et son visage. Bien sur, il n’avait pas l’air asiatique, et ses cheveux semblant fait d’une neige pure contrastait avec son jeune âge apparent, et il devenait encore plus étonnant lorsque l’on croisait son regard, dont le bleu clair perçant semblait abriter un blizzard sans fin ni refuge, pourtant animé d’une motivation étrange, et brillant d’une discrète lueure de malice innocente.
Il n’avait pas beaucoup changé de style de vêtements depuis qu’il était arrivé. faute de trouver mieux, il portait par-dessus un kimono blanc aux coutures bleutées, un haori blancs aux extrémités d’un vert pâle assez relaxant, de la même couleur que le hakama qu’il portait élégamment. Il n'avait pas choisi ses habits au hasard d’ailleurs, car il avait voulu avoir un air japonais classique et élégant, sans tomber pour autant dans le cliché du guerrier tout de noir et d’or vêtus. À vrais dire, malgré son regard quelque peu déroutant, il avait l’air dans cet accoutrement d’une personne plutôt douce et accueillante.

Il commanda un repas sans envie particulière, se contentant d’un poisson et de riz. Pendant son repas, son regard fut attiré par une jeune femme dans le fond de la pièce. Elle était plutôt élégante, et jolie avec ça, il fallait bien l’admettre. Elle semblait défier des personnes à un jeu qui ressemblait aux dames, et quelques personnes venaient parfois s’inviter à sa table afin de disputer une partie. Ça n’avait pas l’air payant, et ils étaient repartis avec leur bourse toujours à leur ceinture… Le jeune homme se leva après un instant de méditation. Ça ne pouvait pas lui faire de mal. Depuis son arrivée, ici, il avait eut des échauffourée avec des bandits, des trafiquant, des brigands… Pour une fois, l’occasion se présentait à lui de se livrer à un loisir un tant soit peu tranquille voire intellectuel… Il n'allait pas s’en privé.

À pas tranquilles, il se dirigea vers la femme au fond de la taverne, et posa ses doigts sur la table avec grâce. Il présenta un sourire à la joueuse, tirant la chaise en face d’elle, et s’exprimant avec une certaine délicatesse, malgré la pointe de malice qui subsistait toujours dans son ton.

Bonjour. Il semblerait que vous soyez à la recherche d'adversaires ?
Il marqua une courte pause durant laquelle il observa plus en détails la personne devant lui. Contrairement à ses paroles, cette attitude manquait un peu de délicatesse, et l’aspect froid de son regard, et son air calculateur qui ornait toujours son visage pouvait aussi déranger. Cela dit, il trouvait quelque chose de particulier chez cette personne, même s'il était difficile de voir quoi exactement. En tout cas, c'était une jeune femme plutôt jolie, il fallait l'admettre. Les yeux de l'allemands dérivent cela dit sur le damier.
Je ne suis pas certain de connaître ce jeu, mais dans le pire des cas, j’apprends vite. Si vous n’avez rien contre le fait de faire une partie contre moi, j’aimerais me joindre à votre table.

Il était pour le moment debout, prêt à s’asseoir à la permission de la singulière jeune femme, ou à partir, en cas de refus de cette dernière.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 595
Yens : 317
Date d'inscription : 15/06/2018
Age : 28
Localisation : Bientôt dans les grands lacs

Progression
Niveau: 112
Nombre de topic terminé: 35
Exp:
Un jeu de circonstances. Left_bar_bleue6/12Un jeu de circonstances. Empty_bar_bleue  (6/12)
Eleanor Burns
Eleanor Burns ❥ Charmeuse ❥

-



MessageSujet: Re: Un jeu de circonstances.   Un jeu de circonstances. EmptyMer 24 Juil 2019, 13:52





Un jeu de circonstances.



Feat.Lawrence Von Halmer


Depuis un certain temps, je laissais les ouvriers finirent les derniers travaux du château aux grands lacs. Heureusement que l'aide de différents élus m'aient été bénéfique pour avancer rapidement le projet. Outre ce fait donc, je passais plus de temps avec Reecon pour prendre du bon temps et voir la progression de ses efforts concernant les "études", même si c'était de loin ce qu'on pouvait appeler "étude". C'était la base, simple, mais c'était déjà bien suffisant pour un enfant paysan. Il était toujours obsédé par l'idée de se former dans l'art des combats, mais quelque part, je ne pouvais pas m'y résoudre, trop peur de voir mon fils se blesser. Que penserait Svenja si elle était là ?


C'est pourquoi, j'avais recrée un jeu de mon monde avec un plateau et des pions. À l'époque de mon monde, il n'y avait pas de nom pour ce jeu et c'est pourquoi il fut baptisé "le jeu des pions". Je jouais beaucoup avec Reecon, après lui avoir expliqué les règles, et il commençait à devenir de plus en plus rusé et fort, à chaque partie. Un soir, j'étais décidée à sortir me détendre et avais emmené le jeu avec moi afin d'y jouer quelques parties dans une taverne. Pendant que mon fils dormait, j'allais prendre du recul sur les évènements passés. Une fois à la taverne, et ayant bu quelques pintes de bière, la curiosité emmenait les natifs à se questionner sur ces morceaux de bois que j'avais avec moi. J'expliquais alors la chose, les règles, et dans la lancée, je jouais donc contre plusieurs adversaires sans gages apparents, juste pour le divertissement. Cependant, je les battais tous aisément et je me retrouvais seule à ma table après plusieurs minutes. C'est alors qu'un homme rentra dans la taverne, bien habillé et un physique qui détonnait pas mal de l'ordinaire, un élu ? Il s'installa à une table et commanda un repas plutôt maigre malgré que son apparence s'apparente à la noblesse. Plus tard, il vint finalement me voir pour me demander si j'étais à la recherche d'adversaires.



-"En effet..."


Malgré le fait qu'il était confiant dans sa voix, je lui avais répondu avec un grand sourire triomphant, comme si j'allais le battre comme tous les autres, cependant, il ressemblait vraiment à un élu de plus près et s'il était si sûr de lui, peut-être avait-il dans son ancien monde un jeu similaire à celui-ci. Ça serait amusant qu'un tel cas se présente. Pendant qu'il m'observait de la tête au pied, j'en faisais de même avant que ce dernier ne m'explique qu'il ne connaissait probablement pas les règles. Je lui fis signe de s'asseoir avant de parler.

-"Pas de problèmes, je vais t'expliquer les règles, c'est très simple. Il y a deux camps, les pions blancs et les noirs, chaque camp possède vingt pions et le but est d'éliminer tous les pions adverses. On peut se déplacer qu'en avançant en diagonale, mais on ne peut pas reculer. Par contre, si un pion arrive à traverser tout le plateau, il devient un "super pion", et là, il peut se déplacer librement, mais on verra ça si tu arrives jusque-là. Pour éliminer un pion adverse, on doit déplacer son unité derrière lui s'il y a une case vide. C'est un peu le système du saute-mouton, tu vois."

Je repris une gorgée de la pinte, puis mis les pions en place sur le plateau avant de demander.

-"Bien, tu prends quelle couleur ? Normalement, ce sont les blancs qui commencent le tour."






Un jeu de circonstances. Signature
FP / FT / Fiche relationnelle / Chronologie / Theme personnage / Theme battle

Couleurs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 26
Yens : 464
Date d'inscription : 17/06/2019
Lawrence Von Halmer
Lawrence Von Halmer ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Un jeu de circonstances.   Un jeu de circonstances. EmptyJeu 25 Juil 2019, 14:34

La femme apporta à Lawrence sans hésitation, le visage emplis d’assurance et de satisfaction, une réponse positive à la question. Elle cherchait des adversaires. Mêlant ce visage qui n’apparaissait pas à l’allemand différent d’une évidente provocation, au fait que chaque personne étant venus disputer un match semblait être reparti un peu vexé, il apparut évident que cette personne n’était pas vraiment une débutante, ni du genre a laisser gagner les nouveaux joueurs.
Cela convenait au garçon. Il n'aimait pas les victoires faciles. Voilà un moment qu’il n’avait pas eut l’occasion de faire tourner ses neurones, et quoi qu’on en dise, ces choses ont besoin d’entretien.

Pour le moment, le visage délicat du jeune homme présentait toujours un agréable sourire poli. Il s'installa donc sur la chaise qu’il avait saisis pendant que son interlocutrice l’observait dans tous ses détails. Bien sûr, Lawrence n’aimait pas vraiment cette sensation d’être analysé, mais c’était de bonne guerre, lui-même ne s’étant pas gêné d’en faire de même quelques instants plus tôt. Il aurait été mal placé de sa part de se vexer pour cela.

Une fois qu’il fut installé, la femme donna à Lawrence une rapide explication sur les règles du jeu, qui semblèrent familières au jeune homme. Il haussa aussi un sourcil lors de l’évocation d’un “super”-pion, le mot super ayant plutôt une origine latine qu’asiatique, mais cela n'interrompt pas longtemps le fil de ses pensées. De toute façon, la barrière de la langue n’était pas un véritable problème en ce lieu. Quelle que soit la magie à l’œuvre, qu’il parle Allemand, anglais, ou même chinois, les gens semblaient le comprendre de la même manière. Tout était sans doute traduit en temps réel, ce qui était un véritable problème pour quiconque souhaitait communiquer discrètement… Et qui montrait de plus au garçon que ses années à étudier toutes ces langues étaient parfaitement inutiles, désormais. Avant de recommencer à partir seul dans des questions sans intérêt auxquelles il n'aurait pas de réponse avant un moment, il décida de ramener son attention vers le jeu. Après que les règles lui furent exposées, il répondit d’une voix enjouée.

Oh, je comprends. C’est un peu comme le jeu de dame. Je connais un jeu semblable, mais je n’y ai jamais joué.

Il tiqua un instant sur le fait que la jeune femme l’avait tutoyé, et supposa qu’il serait de bon ton qu’il en fasse de même. Il avait l’habitude de vouvoyer ou d’être vouvoyé, mais de son côté, ce n’était rien de plus qu’une simple formule de politesse pour mettre encore plus de proximité entre son interlocuteur et toi. Il n’aimait pas spécialement ça, même s’il ne détestait pas non plus. De son point de vue, c’était finalement assez futile. Et puis il l'avait promis. Si tout était à refaire, il ne le ferait plus seul. Et il ne se sortirait pas de sa misère sociale s’il continuait à rejeter tout contact par paranoïa, comme il l’avait fait chez lui. Ce n’était cela dit pas une raison pour se comporter comme un idiot, comme il l’avait fait avec cet homme renard. Lorsque Lawrence perdait son sang-froid, il devenait assez désagréable, mais autant que faire se peut, il préférait garder quelques faux-semblants pour le moment.

-"Bien, tu prends quelle couleur ? Normalement, ce sont les blancs qui commencent le tour."
Lawrence saisis quelques pion blanc avec un sourire charmeur empreint d’une touche d’humilité.

Je pense que je ne peux pas te prendre à la légère, vu que je n’ai jamais fait de parties. Pour cette fois, je prendrais les blancs, si ça ne te pose pas de problème.

Et il se mit à placer les pions sur le damier, avec l’air un peu niais de ceux qui veulent juste s’amuser un peu. Il leva les yeux vers la jeune fille.
Tu a l’air de sortir un peu de l’ordinaire. Tu est de mishu?
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 595
Yens : 317
Date d'inscription : 15/06/2018
Age : 28
Localisation : Bientôt dans les grands lacs

Progression
Niveau: 112
Nombre de topic terminé: 35
Exp:
Un jeu de circonstances. Left_bar_bleue6/12Un jeu de circonstances. Empty_bar_bleue  (6/12)
Eleanor Burns
Eleanor Burns ❥ Charmeuse ❥

-



MessageSujet: Re: Un jeu de circonstances.   Un jeu de circonstances. EmptyJeu 25 Juil 2019, 22:45





Un jeu de circonstances.



Feat.Lawrence Von Halmer


Bon, après le petit récapitulatif de la soirée précédant, revenons au présent, où ce gars s'installe donc sur la chaise en s'étonnant qu'un jeu similaire soit présent dans son monde. Il ne le dit pas clairement, mais ça m'étonnerait que Kosaten possède ce "jeu de dames", je serais au courant sinon. Bref, de quoi rajouter de l'eau à mon moulin. Pendant que je lui explique les règles, je peux voir qu'il est gêné du ton familier et proche que j'emploie. Serait-il vraiment un noble alors ? Peu m'importe, il n'aurait pas dû se réfugier dans une taverne quelconque.


Quand la question de la sélection du clan se présente, il choisit directement les pions blancs, ceux qui ouvrent le jeu. Avec précaution, il ne préfère pas me sous-estimer et préfère donc attaquer pour cette fois.



-"Pour cette fois ? Aurais-je trouvé quelqu'un d'assez coriace pour ne pas laisser tomber dès le premier échec ? Tant mieux, tant mieux..."


L'air amusé, je commence à mettre en place mes "soldats" tout en écoutant ce que le jeune homme me dit. Même si le premier compliment fait plaisir à entendre, le fait qu'il me demande ma "nationalité" est quelque peu déboussolant, mais c'est sans compter sur mes gestes imperturbables, que je croise le regard bleuté clair de mon adversaire tout en réfléchissant intérieurement. Qui est-il ? D'où vient-il ? Est-il un espion venu pour moi de la part de Nagato ? Ou d'ailleurs ? Finalement, cette partie sera plus une épreuve qu'un simple divertissement. Prenant un pion, je le dirige sur une case avant de répondre.

-"On peut dire ça comme ça en effet... Mes premiers pas ont été faits à Minshu. Et toi, de quelle nation viens-tu... Élu ?" Terminais-je tout en posant le pion en bois sur le plateau, faisant résonner le bruit de ce dernier dans la salle.

Je ne le quitte pas des yeux, observant minutieusement ses moindres tics, gestes et réaction. Lâchant un sourire convivial, masquant avec succès un sérieux extrême, je finis d'installer mes pions avant de coller mon dos à la chaise et de croiser ma jambe droite sur l'autre.

-"Tout est prêt, à toi l'honneur..."






Un jeu de circonstances. Signature
FP / FT / Fiche relationnelle / Chronologie / Theme personnage / Theme battle

Couleurs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 26
Yens : 464
Date d'inscription : 17/06/2019
Lawrence Von Halmer
Lawrence Von Halmer ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Un jeu de circonstances.   Un jeu de circonstances. EmptyVen 26 Juil 2019, 17:14

Lawrence était assis, souriant à son interlocutrice d’un air gentil, peut être un peu niais. Cet air de noble innocent et inconscient lui allait plutôt bien, malgré le fait qu’il soit a mille lieux de sa véritable attitude.
En réalité, passée pour une victime facile l’amusait beaucoup, à plus forte raison lorsqu’il reprenait son sérieux. Ça faisait toujours son petit effet. Ces derniers jours, il avait été de fort bonne humeur ; il était polis et agréable avec plus ou moins tout le monde, apprécier des gardes qu’il avait rencontrés, et des personnes avec lesquelles il avait passé du temps.. Dire qu’il avait une réputation de personne agréable et responsable serait un peu fort, mais au moins, dans la bibliothèque à laquelle il s'était beaucoup rendus ces derniers temps, il était connus de tout le monde comme une bonne fréquentation malgré son attitude parfois déroutante.
Le fait étant que lorsqu’il eut choisi son camp, son comportement était toujours celui de la personne agréable et un peu bête dont on ne se méfie pas vraiment.

-"Pour cette fois ? Aurais-je trouvé quelqu'un d'assez coriace pour ne pas laisser tomber dès le premier échec ? Tant mieux, tant mieux..."

L’allemand fit non de la tête, et s’exprima d’une voix presque mielleuse.
Ah effectivement, je ne suis pas du genre à me laisser abattre. Un échec n’est qu’une occasion de s’améliorer. J’apprendrais sur le tas, et je tenterais de vous offrir un challenge acceptable au fur et à mesure que le jeu avance~

Vous n'avez pas dus tomber sur des personnes très interessantes, pour qu'elles avandonnent si vite...

Bien sûr, il ne l’exprimait pas ici, et ne le montrait pas bien plus. Mais son objectif n’était ni plus ni moins que d’écraser son adversaire avant la fin de la soirée. Gentiment, bien sûr… Mais tout de même.
Il n’avait rien contre la défaite, bien sûr, et supposait, à l’attitude fière de la belle joueuse devant lui, qu’il n’avait pas affaire à une débutante. Mais il savait se servir de ses méninges, contrairement à bien d’autre.
Plaçant ses pions sur le damier, les déposant délicatement produisant un discret “tic” régulier a la rencontre de ses pièces et du terrain, il observait tandis qu’il parlait, l’attitude de celle qui lui faisait face… Mais pour l’instant, elle demeurait imperturbable, cachée, tout comme lui, derrière un sourire élégant, trop sympathique pour être sincère. Elle répondit à la question de Lawrence, ou plutôt, la contourna habilement. Soit sa paranoïa lui jouait encore des tours, et il s’intriguait sur les mots d’une femme comme une autre sans rien de particulier, soit cette dernière maniais les mots rapidement, et avec précision. Ça pourrait être un petit quelque chose d’agréable à creuser, qui sait ? En tout cas, elle avait rapidement compris l’origine de Lawrence, dont le visage s’illumina d’un air amusé alors qu’il joignait ses mains au niveau de son torse appuyant ses doigts les uns contre les autres. Il n'avait jamais cherché à cacher son origine.

Ohh! Bravo! qu’est-ce qui m’a trahi?

Tout en écoutant la réponse qu’on lui donna, le jeune homme bougea plus ou moins au hasard un pion sur le terrain, avant de s’adosser à son siège visiblement satisfait. Un autre suivis rapidement, et Lawrence pris une ou deux secondes pour réfléchir.

Un jeu de circonstances. Tour_1_B_mouvement
Un jeu de circonstances. Tour_1_N_mouvement


Après ce court laps de temps, sa main se posa avec hésitation sur un autre pion, qu’il déplaça. Son but était de faire un sacrifice basique, pour retirer un pion important à l'adversaire, mais la femme devant lui, non sans déclencher une pointe de déception dans le Coeur du jeune Allemand, lui pris une pièce de plus que ce à quoi il s'était attendus.
Il ne savait pas que les pions peuvent aussi en prendre d’autre vers l'arrière, et avait par ce bête oubli, mis en échec sa première tentative d’attaque. Il sembla pourtant enjouer a l'idée d'avoir perdus tant de pièce aussi tôt dans la partie. De toute façon, il avait encore tout le temps.

Et bien et bien ! Ça commence mal !

Un jeu de circonstances. Tour_2_B_Mouvement
Un jeu de circonstances. Tour_2_N_Mouvement
Un jeu de circonstances. Tour_2_N_F
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 595
Yens : 317
Date d'inscription : 15/06/2018
Age : 28
Localisation : Bientôt dans les grands lacs

Progression
Niveau: 112
Nombre de topic terminé: 35
Exp:
Un jeu de circonstances. Left_bar_bleue6/12Un jeu de circonstances. Empty_bar_bleue  (6/12)
Eleanor Burns
Eleanor Burns ❥ Charmeuse ❥

-



MessageSujet: Re: Un jeu de circonstances.   Un jeu de circonstances. EmptyLun 29 Juil 2019, 23:09





Un jeu de circonstances.



Feat.Lawrence Von Halmer


Alors qu'il commence à avouer sa nature d'élu, le jeune effronté s'amuse de la chose. Ce qui l'a trahi ? Tout, ma foi ! Je me vois exactement comme à l'époque de ma venue sur Kosaten, trop nonchalante et fière alors que mes pouvoirs n'étaient plus là. J'ai appris à connaître ce monde, même s'il est comme le mien, à quelques différences prêt. Pendant que son amusement le perd, et qu'il déplace le premier pion, je lui répond avec un sourire malicieux.

-"Et bien... Ce qui t'a trahi est toi-même en fait. Je peux déjà dire que pour quelqu'un qui se pense plus malin aux autres, tu n'es pas bien futé... Déjà, ton visage... Ça se voit que tu n'es pas d'ici, comme moi. Après, la différence se fait au niveau vestimentaire. Je passe plus inaperçu avec mon armure comme étant une simple mercenaire, mais une tenue bien propre, élégante sous toutes les coutures, on dirait un petit nobliau. Puis, le fait de t'aventurer dans une taverne moyenne et commander un maigre repas malgré ton apparence, ça colle pas."

Tout en jouant mon tour, j'espère avoir une réaction de mon adversaire, et espère en savoir plus aussi. Il hésite à jouer, puis alors qu'il pense sacrifier une unité, je contre en éliminant deux pions d'un coup. Bien sûr, ce n'est pas de la triche, s'il connaît ce jeu dans son monde, il devrait savoir les règles non ? Alors qu'il constate sa perte, avec un air trop léger, à mon goût, je lui dis.



-"Autre chose, tu m'as dit que ça te rappelle le "jeu de dames", j'imagine que tu ne m'en voudras pas, alors, si je t'ai mangé deux pions ? Je vois que ce jeu existe aussi dans d'autres mondes que le mien, preuve encore de ta nature d'élu. Donc, je me répète, de quelle nation viens-tu et que viens-tu faire à la capitale minshujin ?"


Alors que mon regard se fait plus intense, j'attends sa réponse tandis que le jeu reprend son cour. Il déplace un pion, j'en fais de même et je vois qu'il devient un peu plus sérieux. J'imagine qu'on ne peut pas faire le guignol tout le temps quand la situation l'exige. Pour lui, ce n'est, peut-être qu'un jeu, mais pour moi, c'est une confrontation. Peut-être suis-je trop parano avec ce qui m'est arrivée dernièrement, mais je ne veux prendre aucun risque, j'ai bien trop de choses à faire et à concrétiser pour qu'on me les enlève par un coup du sort.

Un jeu de circonstances. Tour_310 >> Un jeu de circonstances. Tour_312 >> Un jeu de circonstances. Tour_311

-"J'espère que tu comprends que je ne te ménagerai pas sur cette partie ? En tout cas, tu sembles plus concentré à la tâche."

Et encore un tour d'achever pour les blancs et les noirs et l'étau se resserre sur nous, je dois quand même réfléchir et ne pas crier victoire trop vite, car si je commence à devenir prétentieuse et trop sûre de moi, la chute risque de faire mal. En attendant, j'écoute ce que le jeune homme a à me dire, s'il décide de discuter encore un peu.

Un jeu de circonstances. Tour_410 >> Un jeu de circonstances. Tour_412 >> Un jeu de circonstances. Tour_411






Un jeu de circonstances. Signature
FP / FT / Fiche relationnelle / Chronologie / Theme personnage / Theme battle

Couleurs:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 26
Yens : 464
Date d'inscription : 17/06/2019
Lawrence Von Halmer
Lawrence Von Halmer ¤ Inconnu ¤

-



MessageSujet: Re: Un jeu de circonstances.   Un jeu de circonstances. EmptyVen 02 Aoû 2019, 22:21

Lawrence commençait finalement à jouer lorsque la jeune femme répondit à sa question avec un air un peu moqueur. Bien sûr, ce n’était pas vraiment difficile de voir qu’il sortait de la masse, et il le savait. Et l’établissement qu’il avait choisi ne l’aidait pas vraiment, en effet, a passer inaperçus, bien qu’il ne voyait pas vraiment le rapport avec sa pitance. Un noble pouvait être élégant et fauché, ou simplement vouloir des choses simples. Mais il se doutait que les quelques regards qu’il remarquait être tournés vers lui de temps à autre n’était pas dupe. Il eut un sourire détendu. Il n’avait pas vraiment de raison d’être étonné par le fait qu’il ait été découvert si vite.

Ho~? C’est aussi simple que ça ? Bah. Qu’importe. De toute façon, ce n’est pas comme si je me cachais d’être un élus. Je ne suis pas du genre à faire de vague sans raison, et je n’ai pas grand chose à cacher justement. J’ai mes petits secrets, comme tout le monde, mais je reste une personne plutôt douce de nature. Quant à mes vêtements… Et bien j’ai simplement pris ce qui me plaisait.
Avant, je ne portais que des couleurs sombres ou agressive. C’est ce qu’on trouvait le plus de là où je viens. Mettre des vêtements clairs et plutôt joli m’est très bénéfique moralement parlant.

Il leva les yeux vers son interlocutrice.
Je me doutais que vous en fussiez une aussi. Votre façon de vous tenir et votre attitude peut-être ? Je ne pouvais pas en être certain, mais les gens d’ici sont…

Lawrence s'interrompit un instant, cherchant un mot approprié.

“... Je ne pense pas qu’on puisse les dire amusant. Mais de là à dire qu’ils sont ennuyeux..
Peut-être… Plat? Vide ? Oui, le mot est juste je pense. Les gens d’ici sont sympathiques, mais vide, pour la plupart. Cela dit ce n’est peut-être qu’une impression. Je ne suis pas à l’aise aux milieux d’autres gens. Et je n’ai jamais été bon pour les jauger d’un coup d’œil.


Il regarda la jeune femme jouer, sans réaction particulière. Son air gentillet restait désespérément accroché à ses lèvres masquant toute émotion qu’il ne désirait pas laisser passer au travers. Son visage s'exprimait seulement à coup de sourire et de petit son enthousiasme, ou soupir un peu déçus lorsqu’il s’apercevait qu’un de ses mouvements était mauvais. Il leva la tête vers elle alors qu’elle l'interrogeait sur les règles du jeu.

Oh non, ne vous en faites pas. En réalité, j’ai déjà lu les règles de ce jeu, mais j’étais très jeune. Je ne devais pas avoir plus de... huit ans, peut-être? Alors forcément, certaines choses me sont sorti de la tête, c’est bien normal, j’aurais dû vous demander avant. Je n’ai pas l’habitude de ce genre de jeux. Les premières parties sont toujours les plus mauvaises: L’on apprend les règles, les petites habitudes des joueurs, et on s’en sert lorsque l’on a tout assimilé pour un assaut final. Au final, un jeu n’est pas différent d’une guerre, et chaque partie est une bataille.

Il pencha vaguement la tête sur le côté d’un air curieux après avoir remarqué un léger changement dans les yeux de la jeune femme. Lawrence cligna des yeux et les ouvriers mis-clos pendant un instant, fixé sur la personne devant lui. Ainsi, bien que son sourire restât le même, il avait un air vaguement plus froid et malicieux. Cet air disparus rapidement, mais il ne fit pas vraiment l’air de rien. Son regard avait changé, bon, et puis quoi? De toute façon quand il n'essaiyait pas d’avoir l’air amical, lawrence arborais involontairement un sourire de méchant de manga… Il fut cela dit intrigué par l'intérêt que la femme avait donnée à la question de la présence de l’allemand en ces lieux.

Lawrence joua tout en répondant, sur un ton calme, mais relativement joyeux.

Et bien je suis un élus de Tenshi, a la base. Je viens ici pour visiter. Chez moi, ce n’était pas vraiment joyeux ; le monde était même un peu triste et difficile à vivre. Et l’un des plus gros facteurs de tension était l’immigration. Alors j’ai supposé que les natifs d’ici auraient peut-être des rancœur avec les élus. Aussi, je ne me cache pas d’en être un, mais je fais de mon mieux pour m'imprégner des cultures de chaque pays, ainsi que de leurs histoires. J’ai passé les dernières semaines, le nez dans des livres de toute sorte, à m’instruire tant sur l’histoire que sur la politique, tant sur la cuisine de ce monde que sur son kamasutra… C’est idiot, mais je désire me faire accepter des natifs, et apprécié des élus. Ma verve elle-même vas dans ce sens. J’essaye de tenir une promesse que je me suis faite a moi-même, lorsque j’étais chez moi. “Dans ta prochaine vie, fais-toi des amis”. Enfin, c’est résumé, mais c’est a peu près cela. Et bien piètre ami celui qui ne peut faire la conversation.

la femme joua à son tour, établissant une stratégie que Lawrence ne voyait pas vraiment venir. Il poussa un vague soupir. Bah. Il jouerait défensif le temps de comprendre ce qu’elle voulait…
Il n'aimait pas se contenter de se défendre.

-"J'espère que tu comprends que je ne te ménagerai pas sur cette partie ? En tout cas, tu sembles plus concentré à la tâche."
Lawrence fit non de la tête, l’air presque choqué par la question.
“Allons! Ai-je donc tant l’air d’un enfant ? Bien sûr, donnez-vous à fond. Comment voudriez-vous que j'apprenne quoi que ce soit si vous ne vous battez pas au mieux de votre capacité?

Au contraire. Plus vous me battez facilement, plus je serais fort pour la prochaine partie.”
Lawrence hocha la tête avec un air nostalgique à la seconde partie de la question.
Oui, j’aime ce genre de petits jeux. Les défis me stimulent. Chaque victoire m'emplit d’un agréable sentiment d'accomplissement, tandis que toutes mes défaites m’emplissent d’une sensation très agréable. Les défis me stimulent.
le jeu avançais a son rythme, plutôt vite pour le moment.

Un jeu de circonstances. Tour_5_B_mouvement

Un jeu de circonstances. Tour_5_N_mouvement

Il bougea une pièce assez rapidement, satisfait d’avoir prévus à peu près le dernier mouvement de son adversaire.

Un jeu de circonstances. Tour_6_B_mouvement

“Je suis de ceux qui n’abandonnent que lorsqu’ils sont mort. Et, vous vous en doutez sûrement, je n’ai jamais abandonné quoi que ce soit jusqu'à maintenant. Ça prendra le temps que ça prendra, mais je finirais par vous arracher une victoire, ce soir ou un autre jour.”
À nouveau, il regarda le geste de la femme en face de lui. Bien sûr, c’était pratiquement l’un des seuls mouvement intéressant qu’elle aurait pu faire dans cette situation, mais il était tout de même satisfait de l’avoir vus venir, bien que son visage n’en ait pas montré grand chose.

Un jeu de circonstances. Tour_6_N_mouvement

Un jeu de circonstances. Tour_6_N_F
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Un jeu de circonstances.   Un jeu de circonstances. Empty

Revenir en haut Aller en bas
Un jeu de circonstances.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse :: Un jeu de circonstances. 190103103231202569 :: République de Minshu :: Capitale de Kansei-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.