Partagez
A cœur perdu (PV Solo)(18+)
Messages : 414
Yens : 385
Date d'inscription : 15/06/2018
Age : 23

Progression
Niveau: 83
Nombre de topic terminé: 26
Exp:
A cœur perdu (PV Solo)(18+) Left_bar_bleue5/6A cœur perdu (PV Solo)(18+) Empty_bar_bleue  (5/6)
Spyro
Spyro α Protecteur α

-



MessageSujet: A cœur perdu (PV Solo)(18+)   A cœur perdu (PV Solo)(18+) EmptyMer 07 Aoû 2019, 02:34


A cœur perdu
Ft moi-même
Thème Spyro


Spyro - Sparx - Cosmo - Khandra - Autre

On ne peut pas dire que le moral soit au beau fixe en ce moment. Entre mes remords qui me rongent depuis des semaines à présent, et cette vision qui est venue tout remettre en cause lors de cette éclipse…Cosmo et Sparx ont bien vu que j'avais perdu goût à la vie, que je n'étais plus que l'ombre de moi-même…Ils m'ont donc proposé d'aller me ressourcer un moment au village Kareneko d'où notre ami félin est originaire, celui que nous avions eu tant de mal à atteindre la première fois, même avec l'aide d'une puissante élue comme Sayo.

Je ne trouvais donc pas que c'était une bonne idée vu tous les dangers qui nous attendent, mais il a insisté sur le fait qu'avec ma mémoire exceptionnelle je n'aurais aucun mal à retrouver le chemin vers le village, et qu'il suffirait de se faire discret et d'avancer prudemment pour éviter les créatures dangereuses. Mais bon, j'avais beau dire que cela restait une mauvaise idée, ils n'en démordaient pas, en tout cas Cosmo vu que Sparx reste fidèle à lui-même, un peu de danger et il veut faire marche arrière.

Donc, puisqu'il n'en démordait pas, même après plusieurs jours, il a bien fallu que je cède. Je restais convaincu qu'il nous fallait quelqu'un pour nous aider, au cas où une rencontre indésirable se produirait. Mais puisque Sayo n'était pas au bosquet lors de notre passage, et que je ne tiens pas à révéler à n'importe qui l'existence et l'emplacement du village que j'ai juré de garder secret, nous avons bien dû tenter notre chance sans assistance. Et ça ne s'annonçais pas sous les meilleurs hospices, car déjà, à peine une heure de marche au cœur de la forêt de la mort, un groupe d'Onis nous barrai la route.

Heureusement, puisqu'il s'agit de créatures plus axées sur la force brute que l'intellect, quelques pierres crachées grâce à mon souffle de roche pour faire diversion ont suffi à nous permettre de les éviter. Heureusement, en faisant plus attention par la suite, nous avons évité d'autres surprises désagréables, jusqu'à atteindre finalement le village après quelques heures. Heureusement Dakhul n'a pas tenté de redevenir chef durant notre absence, c'est donc Khan Zhan, le père de Cosmo qui nous accueille à bras ouverts.

Notre voyage a donc bien duré mine de rien, mais maintenant que nous sommes arrivés, je me dis que c'est peut-être possible d'arriver à retrouver le sourire avec tous ces visages que je n'ai pas vu depuis longtemps. Mine de rien, ça fait quand même plaisir de retrouver Khan Zhan, Dakhul qui a l'air d'avoir appris à ne plus se sentir, oui, même lui je suis plutôt content de le revoir. Une bonne vieille réunion de famille, une famille à laquelle j'appartiens depuis qu'ils m'ont baptisé Laïos Kendrar. Un nom que je n'utilise malheureusement pas assez, je n'ai malheureusement jamais réussi à prendre l'habitude de me faire appeler ainsi, car mes rares amis m'appellent Spyro, comme tout le monde en fait.

Mais ici personne ne m'en tiens rigueur, personne ne me juge sur mon sceau, ma race, ou mon apparence, je me sens accepté, pas comme dans le reste de Kosaten où les regards me rappellent sans cesse ce que j'ai fait sur cette toundra. Nous discutons donc avec Khan et Dakhul de ce qui nous est arrivé depuis notre dernière visite. Le parc, ma mort, ma résurrection, mon procès…mon passage au camp d'entraînement Seikajin. Que des choses positives en somme. Et encore, j'évite volontairement de parler de la toundra, pour des raisons évidentes.

Nous continuons ainsi à parler de tout et de rien pour se détendre, assis sur des troncs d'arbre posés près du feu de camp, jusqu'à ce qu'un groupe de chasseur revienne de sa journée de dur labeur. Le bruit de leur arrivée attire naturellement l'attention de tout le monde, mais alors que chacun retourne bien vite a ses occupation en voyant qu'il ne s'agit pas d'intrus…un membre du groupe tout juste revenu attire mon regard, une femme plus précisément.

La féline (plus vêtue que ça en vrai):
 

Une démarche élégante, une fine silhouette élancée mise en valeur par un pelage aux tons dorés, tacheté de noir…une chevelure brune…et ces yeux…magnifiquement bleus…

-Eh Spyro, t'es toujours avec nous ? Me demande soudain Cosmo en agitant sa main devant mes yeux, me ramenant brusquement à notre discussion.

-Hein ? Quoi ? Réponds-je, un peu perdu, comme si l'on m'avais arraché d'un rêve.

-La vache, tu dois vraiment être fatigué pour rêvasser à ce point-là…A moins que ce ne soit autre chose ? Hm ?

-Non non, je suis juste…épuisé par notre voyage, c'est tout.

-Ouiii bien sûr. Tu es certain que ce n'est pas plutôt cette ravissante chasseuse ?

-Je ne vois pas du tout de quoi tu parles. C'est vrai, je suis juste…très fatigué.

-Bon, je veux bien t'accorder le bénéfice du doute. Mais cela dit, c'est vrai qu'il commence à se faire tard, nous devrions aller nous coucher. Quant à toi Spyro, dort autant que possible, tu en as besoin. Aller, bonne nuit Papa, bonne nuit Sparx, et toi aussi Spyro, fait de beaux rêves. A demain. Dit-il avant d'aller rejoindre sa tente, tout comme son père.

Leur souhaitant à mon tour une bonne nuit, je cherche à nouveau du regard cette féline que j'ai aperçu, mais elle semble déjà partie je ne sais où. De toute façon il se fait tard, je ferais mieux d'aller me reposer avant de tomber de fatigue. Heureusement je n'ai pas trop à chercher pour trouver une tente, puisque l'on m'en indique une de libre afin que je puisse me poser sur un lit, et dormir jusqu'au matin. Sparx est évidement avec moi, on ne sépare pas un duo comme le nôtre, deux frères, peut-être pas de sang, mais de cœur. Mais alors que je commence a sombrer dans mon sommeil, Sparx pense qu'il s'agit du meilleur moment pour me parler à voix basse.

-Hey, psst, psst...Spyro.

-Pff, quoiii ? Répond-je véritablement fatigué.

-On est qu'entre nous là, donc...tu sais que tu peux tout me dire, nous sommes frères après tout.

-Où est-ce que tu veux en venir ? J'essaye de dormir...

-Bah...tout à l'heure...t'étais vraiment fatigué ou...tu regardais cette chasseuse ?

-...Dort Sparx...

-Je prend ça pour un oui hi hi. Répond-il rapidement, tout content de lui, comme un enfant a qui on accepte finalement d'offrir un jouet après qu'il ait insisté longuement.

-Si ça t'amuse...




Dernière édition par Spyro le Dim 11 Aoû 2019, 20:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 414
Yens : 385
Date d'inscription : 15/06/2018
Age : 23

Progression
Niveau: 83
Nombre de topic terminé: 26
Exp:
A cœur perdu (PV Solo)(18+) Left_bar_bleue5/6A cœur perdu (PV Solo)(18+) Empty_bar_bleue  (5/6)
Spyro
Spyro α Protecteur α

-



MessageSujet: Re: A cœur perdu (PV Solo)(18+)   A cœur perdu (PV Solo)(18+) EmptyMer 07 Aoû 2019, 16:58


A cœur perdu
Ft moi-même
Thème Spyro


Spyro - Sparx - Cosmo - Khandra - Autre

Cette nuit fut on ne peut plus douce, étonnamment, cela faisait un moment que je n'avais pas aussi bien dormis…malgré les ronflements de Sparx. Mais je suis aussi surpris de ne pas avoir été réveillé par l'activité du camp. Je m'assoie donc d'abord au bord de mon lit, en me massant la nuque tandis que je sors peu à peu de mon état l'léthargique. Mes écailles présentent sur cette zone sont toujours aussi rugueuses à ce que je vois, mais elles le paraissent malgré tout un peu plus au réveil, le temps que la sensibilité de mes sens revienne à la normale.

Justement, puisqu'ils sont encore un peu plus affûtés que le reste de la journée, j'ai l'impression d'entendre des messes basses là dehors, sans vraiment comprendre ce qui se dit. Mais une chose est sûre, il y a des chuchotements. Cosmo n'aurait quand même pas demandé à ce que personne ne fasse de bruit pour éviter de me réveiller, si ? Parce que…je trouverais ça un peu exagéré, je n'ai pas envie de donner l'impression que tout le village doive se plier en quatre pour me satisfaire, je ne suis pas un seigneur, juste un dragon qui traverse une mauvaise période. Je me lève donc, traînant les pieds jusqu'à l'entrée de ma tente sans vraiment faire attention au fait qu'apparemment, j'aurais enlevé ma veste durant la nuit. J'avais sans doute trop chaud. Cela dit, alors que j'étais sur le point d'écarter le tissu du dos de la main, quelqu'un vient.

-Cosmo ? Tout va bien ? Pourquoi vous chucho…

Soudain, le tissu occultant l'entrée de la tente est brusquement écarté par une personne le refermant aussi sec, comme pour m'empêcher de sortir. Curieusement, ce n'est pas Cosmo qui se retrouve devant moi, mais chasseuse que j'ai remarquée hier soir. Pourquoi elle ? Où est donc Cosmo ? Est-ce qu'il est arrivé quelque chose durant la nuit ?

-Salut !…Spyro c'est ça ? Moi c'est Khandra. Cosmo est un peu occupé pour l'instant, mais il m'a demandé de t'emmener avec mon groupe à la chasse aujourd'hui.

-Ah bon ? Mais pourquoi ? Il n'est rien arrivé de grave au moins ?

-Oh non non ne t'en fais pas, il doit juste aider à faire…des travaux. Oui c'est ça, un peu d'aménagement, de réparation, enfin tu vois.

-Mais justement, je pourrais aider, j'ai déjà participé à ce genre de chose.

-Le truc c'est que…il a vraiment insisté pour que tu viennes avec nous à la chasse.

-Ah, je vois…

Mouais, donc en fait Cosmo s'est vraiment mis en tête que je devais me rapprocher de cette Khandra sous prétexte que j'ai trouvé qu'elle avait du charme c'est ça ? Ce n'est pas croyable, c'est quand même à moi de décider ce que je fais de ma vie. Si je devais essayer de me rapprocher de toutes les femmes dont j'ai reconnu le charme je crois que je n'aurais toujours pas fini à l'heure qu'il est. Et puis bon, je l'ai déjà répété maintes et maintes fois, je suis un dragon, quelle femme de ce monde accepterais d'avoir des sentiments pour un dragon ?

Je reste une bête sauvage, ma forme "humaine" que j'arbore actuellement n'est pas mon apparence naturelle…Enfin bref, si ça peut lui faire plaisir je veux bien accompagner le groupe à la chasse, mais il ne doit pas s'attendre à ce qu'il se passe autre chose que de la chasse au gibier. Bon, au moins si ça peut m'initier aux subtilités de la chasse, c'est toujours ça de pris.

-Bon, d'accord…je veux bien vous accompagner. Par contre je te préviens, je n'ai encore jamais chassé de ma vie. En tout cas pas sous cette forme.

-Ne t'en fais pas ce n'est pas un problème. Par contre, tu devrais peut-être t'habiller et manger un peu avant de partir. Je viendrais te chercher dans cinq minutes, que tu sois prêt ou non. Me dit-elle sur un ton provocateur mais tout de même amical.

Un peu le même genre de ton qu'une personne jouant à cache-cache emploierait pour dire "attention j'arrive". De toute façon je n'ai pas besoin de cinq minutes pour me préparer, je n'ai que mon haut à revêtir. D'ailleurs, heureusement que j'ai dormis avec au moins mon pantalon, sinon je n'imagine pas la gêne que cela aurait causé face à Khandra. Mais bref, mon haut, et mes bottes que j'allais oublier, tous deux enfilés, je vais pouvoir aller manger…Sauf que Khandra est déjà de retour avec un petit déjeuner, bien avant les cinq minutes annoncées…

-Et voilà, un petit dej' rapide avant d'aller chasser, je te dirais bien de prendre ton temps, mais on attend plus que toi pour y aller.

-Dis-moi…tu n'essayerais pas de m'empêcher de quitter cette tente pour éviter que je ne vois quelque chose ?

-Bah…non, c'est juste que normalement on part à l'aube pour chasser, et là il est presque midi. Et comme on n'attend plus que toi pour y aller, ça serait gentil de te dépêcher un peu, tu vois…Parce que la chasse est très compliquée dans cette forêt, je crois que tu as déjà pu voir à quel genre de danger on s'expose si on ne reste pas à l’affût en permanence. Ça peut parfois nous prendre des heures avant d'être certain qu'une proie n'est pas convoitée par d'autres créatures plus dangereuses.

-Oui…je vois. Dans ce cas, je peux tout à fait sauter le petit déjeuner, je n'ai pas envie de vous faire rater votre journée de chasse pour si peu.

-C'est gentil, mais vu que l'on va chasser toute la journée il vaut mieux avaler quelque chose. Ça t'évitera de faire un malaise au mauvais moment.

Bon, et bien puisqu'elle insiste, j'avale tout ça au plus vite, ce ne sont que quelques fruits après tout, sans doute de quoi emmagasiner de l'énergie pour la journée. Une fois tout avalé, Khandra jette étrangement un coup d'œil à l'extérieur avant de me dire que l'on peut y aller. De plus en plus étrange comme histoire, d'autant plus qu'en traversant le village pour rejoindre le groupe de chasse, tout semble anormalement calme. Mais qu'est-ce qui se trame dans ce village ? Pourquoi tout le monde a l'air bizarre ?

Tout le monde me dit bonjour en me saluant de la main, et avec un sourire qui en fait trop pour certains…Est-ce que je suis bien réveillé ? Ou est-ce que je fais l'un des rêves les plus étranges de ma vie ? Je n'ai pas tellement le temps de m'interroger plus longuement, puisque nous rejoignons rapidement le groupe. L'occasion de découvrir l'arme de Khandra, une étrange épée à une main. Étrange car c'est comme si on avait collé deux lames ensembles pour en faire une plus large, mais avec un manche tout à fait normal. A un détail près cependant, le pommeau en forme de tête de félin.

Une arme assez étrange par rapport à ce que j'ai pu voir jusqu'ici, mais qui va plutôt bien avec sa tenue de cuir, et sa cape en fourrure noire. Et vu la taille de la cape en question, j'imagine que l'animal d'où elle provient était de taille plutôt conséquente, prouvant qu'il s'agit d'une chasseuse expérimentée. Et puis qui s'accorde bien avec sa tenue de cuir parfaitement ajusté à ses formes…euh on je veux dire sa taille, oui sa taille. Oulah, je crois que je ne suis pas encore complètement réveillé moi, j'espère que cette journée de chasse va bien se passer.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 414
Yens : 385
Date d'inscription : 15/06/2018
Age : 23

Progression
Niveau: 83
Nombre de topic terminé: 26
Exp:
A cœur perdu (PV Solo)(18+) Left_bar_bleue5/6A cœur perdu (PV Solo)(18+) Empty_bar_bleue  (5/6)
Spyro
Spyro α Protecteur α

-



MessageSujet: Re: A cœur perdu (PV Solo)(18+)   A cœur perdu (PV Solo)(18+) EmptyJeu 08 Aoû 2019, 13:32


A cœur perdu
Ft moi-même
Thème Spyro


Spyro - Sparx - Cosmo - Khandra - Autre

Cette journée de chasse se montre en effet plutôt instructive. Khandra prend le temps de me donner des astuces, quelques conseils, comme un professeur donnerait des cours, et je l'écoute attentivement. Grâce à elle j'apprends à interpréter le moindre petit indice qui puisse nous mettre sur la piste d'un animal. Je sais parfaitement que je suis capable de suivre une piste olfactive avec une précision remarquable, mais j'essaye surtout ici d'apprendre à chasser sans cette aide précieuse, au cas où j'en serais privé pour une quelconque raison un jour, ou si ma proie serait suffisamment futée pour masquer son odeur.

Que ce soit donc les empreintes, les sons alentours, les branchages brisés, ou même les déjections, tout est bon pour savoir ce quoi on peut tomber. Une question fini par me traverser l'esprit, pourquoi n'utilise-t-elle pas d'arc au juste ? Et la réponse se trouve être on ne peut plus simple et logique, dans un groupe de chasse, il y a deux archers qui s'occupent des petites proies, et trois épéistes pour les protéger ou bien s'occuper des éventuels Oni ou autres bestioles un peu plus grandes et résistantes.

-Et toi ?

-Quoi ? Comment ça moi ?

-Et bien, tu es plutôt combat à distance ou corps à corps ? Hey mais, pourquoi tu n'as pas pris d'arme avec toi ? Bon sang j'étais tellement absorbée que je n'y ait même pas fait attention.

-Du calme, je n'en ait pas besoin. Je possède plusieurs souffles élémentaires pour me défendre, comme le feu, la roche, la foudre…Je peux donc tout autant me battre au corps à corps qu'à distance, d'autant plus que je peux voler. Je dois cependant reconnaître que j'ai plus l'habitude de me battre avec mes souffles qu'avec mes poings.

-Fait voir…Dit-elle en m'attrapant les mains pour les regarder sous plusieurs angles, et faire glisser ses doigts dessus…Hm, oui, ça se voit, elles sont on n'peut plus douces. Pas de trace de blessure, ni de coup que tu aurais donné…J'dois dire que tu es quelqu'un d'étonnant Spyro, déjà qu'un homme avec des écailles et des ailes ce n'est pas très courant…

-Ah mais je n'suis pas un…M'interrompais-je soudain à cause de bruits étranges.

-Oui, moi aussi j'ai entendu…En formation !

En effet, alors que j'allais lui dire que je n'étais pas un humain mais un dragon, plusieurs créatures semblent courir dans les fourrés pour nous encercler. Khandra et les autres dégainent leurs armes et se tiennent en cercle, prêts à se battre. Je me tiens également prêt à en découdre en me joignant au cercle, mais cette fois je ne peux faire autrement que d'utiliser mes sens de dragon pour estimer nos chances de survie. Mais ne pouvant ni voir ni sentir ce qui nous encercle, je dois me reposer sur mon ouïe. Je ferme donc les yeux pour me concentrer et être le plus précis possible.

-…Je ne sais pas ce que c'est…mais j'en compte sept…

-Quoi mais…comment tu peux en être sûr ?

-Faites-moi confiance j'ai des sens très affûtés, il y a sept créatures qui nous tournent autour, de petits gabarit à en juger par la vitesse de leurs pas.

-Merde, des gobelins…ils ne sont peut-être pas très bien armés, mais ce sont de vraies petites saloperies. Ils comptent sur leur nombre et leur vitesse pour nous submerger.

-J'ai peut-être un plan…vous m'faites confiance ?

-Tu m'excuseras mais je pense qu'il va nous falloir un peu plus que juste de la confiance pour nous sortir de là.

-Je devrais pouvoir les éblouir, donc quand ils nous sauterons dessus, je vais vous demander de vous baisser et de vous protéger les yeux.

-Et tu comptes les éblouir avec quoi ? T'as un miroir sur toi peut-être ?

-Je n'ai pas le temps d'vous expliquer, mais croyez-moi, je peux le faire !

-Ils attaquent !

-Maintenant !

Malheureusement, tous ne me font pas confiance, Seuls Khandra et les deux archers se baissent en couvrant leurs yeux avant que je ne déploie mes ailes tout en déclenchant ma forme pure pour produire un flash blanc. J'ai déjà pu constater que cette transformation pouvait éblouir de petites créatures, alors autant essayer ici. Et c'est plutôt efficace, même si je n'affecte que cinq des sept goblins, car ils n'ont pas tous bondis en même temps. Sans oublier les deux guerriers qui ne m'ont pas fait confiance et se sont retrouvés éblouis eux aussi. Quoi qu'il en soit, je peux en frapper un avec un éclair, Khandra en tranche un second en deux, et seul un des deux archers touche sa cible, car ils se remettent assez vite pour pouvoir éviter une des flèches.

Il en reste donc quatre, ce qui ne devrait pas être un problème avec trois épéistes en plus de moi-même, car les archers n'ont pas une vitesse d'attaque suffisante. Mais j'oubliais que deux guerriers avaient été éblouis aussi, ils se font donc attaquer par les goblins restants, qui les ciblent sans doute par facilité. Mais ils sont bien trop rapides et agiles pour que l'on attaque sans risquer de blesser nos alliés, je dois donc employer un autre moyen. Je m'écarte tout d'abord du groupe pour par précaution, ce qui pousse Khandra à se demander ce qui me prend. L'idée que je puisse abandonner le groupe pour sauver ma peau a sans doute dû lui traverser l'esprit, mais je m'occupe rapidement de lui prouver le contraire.

La pierre que je porte toujours autour du cou s'illumine alors d'une vive lumière pourpre, enveloppant ensuite tout mon corps le temps que celui-ci se change en dragon, sous les yeux impressionnés de Khandra. Du haut de mes deux mètres quarante-cinq, et avec ma plus puissante et effrayante voix, je pousse un terrible cri retentissant dans toute la forêt alentour, effrayant les quatre goblins, et les poussant à prendre leurs petites jambes à leurs cous. Je quitte alors ma forme blanche pour revenir à la normale, mais toujours sous ma forme draconique. Khandra range alors son épée, et s'approche lentement de moi, la main tendue, afin de la déposer sur mon torse, comme pour s'assurer que je suis bien réel.

-Alors là…je…je dois bien reconnaître que je ne m'attendais pas à ça…

-Khandra, je sais que tu n'étais pas là lorsqu'il est venu la première fois, mais on n'a pas l'temps de s'émerveiller. Avec un cri pareil il vaut mieux ne pas s'attarder ici, toutes les grosses créatures du coin vont rappliquer maintenant.

-Oui, il a raison, nous ferions mieux de rentrer au village pour nous mettre à l'abri…Confirmais-je en reprenant forme humaine, ou plutôt humanoïde devrais-je dire, car avec tous mes attributs draconiques…

Enfin bref, on ne s'attarde pas plus longtemps ici, tant pis pour la chasse, avec tout ce raffuts nous n'avons aucune chance de pouvoir continuer sans avoir tout ce qui se fait de pire comme créatures sur le dos. Mais Khandra a semble-t-il quelque chose à me dire que les autres ne doivent pas entendre. Apparemment, je me serais trompé sur les intentions de Cosmo en me faisant suivre ce groupe pour la journée. Il avait juste besoin de m'éloigner un certain temps, le temps pour le village de préparer une petite fête pour me remonter le moral.

Je comprends déjà un peu mieux tout ce que j'ai pu trouver étrange ce matin, alors comme ça ils préparent une fête ? Intéressant. Bon évidemment Khandra me demande de continuer d'agir comme si je ne savais rien, car en rentrant beaucoup plus tôt que prévu, elle va devoir me garder dans ma tente jusqu'au soir, ce qui représente des heures et des heures. Je dois bien reconnaître que devoir rester un peu plus d'une demie journée enfermé dans ma tente sans en sortir aurait été bien difficile si en plus je ne devais pas en connaître la raison.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 414
Yens : 385
Date d'inscription : 15/06/2018
Age : 23

Progression
Niveau: 83
Nombre de topic terminé: 26
Exp:
A cœur perdu (PV Solo)(18+) Left_bar_bleue5/6A cœur perdu (PV Solo)(18+) Empty_bar_bleue  (5/6)
Spyro
Spyro α Protecteur α

-



MessageSujet: Re: A cœur perdu (PV Solo)(18+)   A cœur perdu (PV Solo)(18+) EmptyJeu 08 Aoû 2019, 22:39


A cœur perdu
Ft moi-même
Thème Spyro


Spyro - Sparx - Cosmo - Khandra - Autre

Nous voici donc de retour au village bien plus tôt que prévu. Encore une fois, tout le monde semble cacher ce qu'il fait ou bien me salut exagérément. Ce matin j'ignorais ce qui se tramait, mais maintenant que je suis au courant de ce qu'ils préparent, je fais comme me l'a demandé Khandra, je joue le jeu de celui qui ignore encore tout de ce qui se prépare ici. Même Sparx a l'air d'être au courant, et aide comme il l'a fait lors de la reconstruction du bosquet sacré, il apporte des rafraîchissements à tout le monde.

Comme prévu, Khandra me ramène à ma tente, afin de commencer ces longues…trèès longues heures à patienter jusqu'au coucher du soleil. Au moins ce ne sont pas les occupations qui vont manquer. Plusieurs jeux ont semble-t-il été amenés sous ma tente, mais Khandra semble plus vouloir discuter que jouer. Ce qui n'est pas pour me déplaire, étant donné que je ne connais aucun de ces jeux, et donc les règles qui vont avec. Et puis sa douce voix reste agréable à écouter. Mais ce n'est pas moi qui ouvre les hostilités, mais bien Khandra après que nous nous soyons assis sur le bord du lit. Elle à un bout, adossée à un tas de tissus, une jambe allongée et l'autre pliée pour avoir un pied à plat…Tandis que je suis simplement en tailleur à l'autre bout.

-Ok alors…J'vais pas t'mentir j'ai probablement un sacré paquet d'question à te poser…Donc on va commencer par les plus simples…Tu es un humain ou un dragon en fin d'compte ? Parce que bon, je sais grâce aux autres que tu es un élu, mais ils ne m'avaient pas dit que tu étais…

-Capable de me changer en dragon ?

-Oui, voilà. Déjà que le flash lumineux était surprenant…j'veux dire encore plus surprenant que le fait que tu aies le cou couvert d'écailles ou des ailes dans le dos, sans oublier les oreilles en pointes, que j'adore au passage…Enfin ça reste quand même moins surprenant que d'voir un homme se changer en grand dragon de deux mètres tu vois.

-Oui je comprends, je n'ai pas forcément réagi de la meilleure manière cela dit. Mais bon, je devrais peut-être te préciser que…je ne suis pas un humain qui se change en dragon, mais l'inverse. Je suis un dragon de naissance, mais j'ai par la suite obtenu ce collier qui me permet de me changer en humain, pour essayer de me fondre un peu dans la masse. Et surtout éviter de déclencher une alerte rouge à chaque fois que j'arrive dans une ville he he.

-Ah ça…tu m'étonnes que les gens auraient paniqués de voir un dragon de ta taille se balader dans les rues. Cela dit, sans vouloir te vexer, on n'peut pas dire que tu te fonde tellement dans la masse.

-Ah ? Ce sont les ailes ou les écailles qui te font dire ça ? Réponds-je pour plaisanter.

-Non c'est…disons…autre chose. Répond-elle avec un regard étonnamment complice.

-Ah ? Quoi donc ?

-Non rien, enfin, peut-être que je te le dirais plus tard…ou pas. Parce que pour l'instant, je te pose des questions, mais tu ne m'en pose pas beaucoup. On pourrait…faire une sorte de question réponse, comme un jeu pour en apprendre un peu plus sur l'autre. Et si une question nous dérange trop, on peut dire "joker" pour ne pas avoir à répondre.

-C'est un jeu populaire chez les humains ?

-Aucune idée, mais bon, c'est toujours plus agréable de discuter au lieu de se prendre la tête sur des règles de jeu qu'on n'connaît même pas non ?

-Ah, toi non plus tu ne connais aucun de ces jeux ?

-Si…quelques-uns, mais ce n'sont pas vraiment les plus fun à jouer. Je préfère parler avec toi, c'est déjà beaucoup plus intéressant. Je suis impatiente de voir ce que je vais pouvoir apprendre sur toi…Dit-elle en souriant, comme si elle allait prendre un malin plaisir à me soustraire des informations.

Et bien puisque c'est comme ça, on va être deux à jouer à ce jeu. Moi aussi je suis curieux de découvrir un tas de chose sur toi, je sens qu'on va bien rigoler. Au début les questions sont plutôt simples, et traduisent bien la curiosité que l'on ressent l'un envers l'autre, comme deux sages impatients d'en apprendre plus sur le monde en partageant leurs connaissances l'un avec l'autre. Même si…je n'sais pas, dans notre cas on dirait qu'il y a quelque chose de…différent.

Nous passons par tellement de questions. Khandra me demande par exemple si je suis sorti d'un œuf ou bien si une dragonne m'a directement fait naître. Si ça ne me demande pas de temps d'adaptation à chaque fois que je change de forme. Si tous les dragons de mon monde possèdent plusieurs souffles élémentaires comme moi. Pourquoi les dragons violets sont si importants dans mon monde. Et je pourrais continuer comme ça durant des heures, car c'est littéralement notre cas.

Des heures durant nous posons une question lorsque vient notre tour, en allant toujours plus loin dans les questions personnelles pour éviter de reposer plusieurs fois la même question. Moi-même je me laisse prêter au jeu, lui demandant quel est son âge, comment s'est passé son enfance, comment a-t-elle choisi de se tourner vers la chasse, etc. Enchaînant les questions, les blagues, les rires…Jusqu'à arriver à une question en particulier, je ne suis même pas certain du pourquoi cette question m'est venu à l'esprit mais…la réponse était assez évidente de toute façon lorsque l'on voit le charme naturel qu'elle possède.

-Mais du coup, comment tu sais quel âge tu as si tu n'as jamais fêté ton anniversaire ?

-Je n'en sait rien justement. Un homme a un jour estimé qu'avec ma taille, qui était plus petite qu'aujourd'hui comme je te l'ai expliqué, je devais avoir environ vingt ans. Et comme cela fait…quasiment deux ans que je suis ici, j'imagine que je dois avoir à peu de chose près vingt-deux ans, mais rien de vraiment certain.

-Ah, on n'a que deux ans de différence alors. Et puis tu as encore du chemin avant d'avoir trois-cents ans ha ha…

-Oui comme tu dis…Bon aller, à mon tour.

-Vas-y je t'attends…Me défie-t-elle alors en se penchant pour me regarder droit dans les yeux.

-Est-ce qu'il y a un homme que tu trouves mignon dans c'village ?

Son expression change soudain du tout au tout. Alors qu'il y a une seconde elle plissait légèrement les yeux en posant sa tête dans le creux de ses mains…après avoir entendu ma question, sa tête se redresse, et ses yeux s'écarquillent, en plus de son visage exprimant globalement une gêne. Je tente bien entendu de m'excuser d'avoir posé une question aussi personnelle. Mais elle m'assure qu'il n'y a pas de mal, et répond même que oui, il y en a bien un, mais qu'il l'ignore encore. Sur le coup je ne peux m'empêcher de penser à Cosmo, ou bien Dakhul…enfin à peu près à tous les hommes de ce village qui serait susceptibles de lui plaire, mais je n'arrive pas à être certain duquel il peut bien s'agir.

Quoi qu'il en soit, nous sommes interrompus par des tambours commençants à résonner dans le camp. Bon sang, nous n'avons même pas vu le soleil se coucher tellement nous étions absorbés par notre jeu de question réponse. En entendant les instruments commencer leur œuvre musicale, Khandra se rend également compte du temps considérable que l'on a passé à discuter sans même s'en rendre compte. Elle s'écrie alors que c'est l'heure, avant de m'attraper la main pour me tirer hors de la tente, pour rejoindre le village éclairé par un grand feu de camp, entouré de troncs couchés et de tables garnies de vivres.

Ce n'est ainsi pas la surprise qu'ils aient organisés une fête qui fait son effet, mais l'ampleur de cette fête. On dirait que tout le village est venu célébrer je ne sais quoi. Il y a tellement de tables, de vivres, de boissons…tellement de monde. Et tous ont l'air d'être des plus joyeux, ça fait vraiment plaisir à voir, autant de vie et de festivité.

-Ah et bien voilà notre invité d'honneur ! Tu t'es bien occupé de lui à ce que je vois Khandra, ça faisait un moment que je ne l'avais pas vu sourire comme ça.

-Mais...vous fêtez quoi exactement ?

-Oh rien de précis, c'est simplement une fête pour te redonner la pêche, et puis ça fait tellement plaisir aux autres d'avoir organisé ça. Et puis, sommes-nous vraiment obligés d'avoir quelque chose à célébrer pour faire la fête ?

-C'est que…j'avoue que je suis un peu gêné que tout ça ait été fait juste pour moi…J'veux dire, je ne suis pas chef ou quelqu'un d'important pour le village.

-Tu l'es pour nous, et c'est tout ce qui compte.

-Oh mais je sais ! Tu m'as dit que tu ne connaissais pas ta date de naissance. Et bien, puisque ça fait à peu de chose près deux ans que tu es arrivé à Kosaten…on a qu'a fêter ton anniversaire ! Il faut bien une première fois à tout non ?

-Peut-être oui mais…je ne connais même pas ma date de naissance exacte…

-Oh aller, on s'en fiche, retiens la date d'aujourd'hui et considère-là comme ta date de naissance, ça te simplifiera la vie. Aller vient t'amuser ! M'invite Khandra, en m’attrapant encore une fois la main pour m'emporter au cœur des festivités sous le regard amusé de Cosmo et Sparx.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 414
Yens : 385
Date d'inscription : 15/06/2018
Age : 23

Progression
Niveau: 83
Nombre de topic terminé: 26
Exp:
A cœur perdu (PV Solo)(18+) Left_bar_bleue5/6A cœur perdu (PV Solo)(18+) Empty_bar_bleue  (5/6)
Spyro
Spyro α Protecteur α

-



MessageSujet: Re: A cœur perdu (PV Solo)(18+)   A cœur perdu (PV Solo)(18+) EmptyVen 09 Aoû 2019, 10:49


A cœur perdu
Ft moi-même
Thème Spyro


Spyro - Sparx - Cosmo - Khandra - Autre

Me voilà donc traîné par la main jusqu'aux tables où sont disposés de nombreux fruits, avec une telle variété de couleur que l'on peut difficilement refuser d'aller y jeter un œil de plus près. Mais je vais devoir m'y aventurer seul pour l'instant, car Khandra m'annonce qu'elle va prendre quelques minutes pour délaisser sa tenue de chasse pour quelque chose de plus confortable. C'est vrai que je la voyais plutôt mal danser et faire la fête avec sa longue cape noire et une tenue en cuir brun.

Je me demande bien avec quel genre de tenue elle va revenir. Alors oui, elle a dit "quelque chose de plus confortable", mais c'est assez vague comme idée. Elle aurait dit quelque chose du genre "je reviens avec une veste", j'aura is déjà un peu plus saisit l'idée…Mais pourquoi je me prends la tête avec ça moi ? Ma curiosité est toujours aussi poussée à ce que je vois. En attendant son retour, je pioche un peu par-ci par-là dans les fruits, en faisant attention à éviter ceux dont je sais que le goût est amer. Car comme j'ai pu le dire une ou deux fois par le passé, les goûts amers et les dragons…ce sont loin d'être de grands amis.

Alors certes il n'y a pas de véritable danger pour nous, mais c'est un peu comme demander à un humain de boire un verre d'eau très salée, je pense pouvoir dire avec certitude que l'expérience ne sera pas agréable. Je me limite donc à ce que je connais et aime, ça m'évite d'avoir de mauvaises surprises. Mais trêve de gourmandise, j'entends Khandra me signaler qu'elle est de retour, l'occasion de découvrir quelle tenue elle a pu choisir. Et le résultat est…wow, je n'en crois pas mes yeux. Ce n'est pas grand-chose mais…ça lui va tellement bien.

La tenue:
 

-Et voilà, avec ça je suis prête à faire la fête. Qu'est-ce que t'en dit ? Me demande-t-elle en faisant un tour sur elle-même.

-…ça…ça te va à ravir. Réponds-je enfin après quelques bafouillages.

-Vraiment ? T'as bafouillé parce que tu cherchais comment me mentir ou tu cherchais juste tes mots ?

-Quoi ? N-non vraiment ça te va très bien, tu es magnifique là-dedans !

-Ça va détend-toi je te taquine. Alors, tu as trouvé ton bonheur ? Tu as goûté à tout ?

-Euh non, en fait j'ai en horreur tout ce qui est amer, comme pas mal de dragon. Donc j'évite certains fruits.

-Tut tut tut, cette fête a été faite pour toi, alors on ne gâche rien. Maintenant tu arrête de faire la fine bouche et tu me goûte au moins un quartier d'ça…s'il te plaît…Me pousse-t-elle alors en me tendant devant la bouche un quartier d'abricot qu'elle vient de découper à l'instant.

-Désolé mais...je te jure que ce genre de chose ça n'me réussit vraiment pas…

-Dit donc, rappelle-moi quel âge tu as ? Vingt-deux ans ? Alors maintenant on va se comporter comme le grand dragon qu'on est, et on va au moins faire l'effort de goûter une petite bouchée…Sinon je te l'enfonce dans l'gosier he he.

-Bon…tu l'auras voulu…

Qu'est-ce qu'il ne faut pas faire pour faire plaisir aux gens, c'est dingue. Donc, puisque je ne peux visiblement pas y échapper…Oh…berk…c'est encore pire que dans mes souvenirs. Ça me colle des frissons dans tout le corps, et puis cette tête que je tire…les yeux fermement clos, et une expression à mi-chemin entre le dégoût et…un sentiment indescriptible. Avec en plus ma langue qui s'échappe par intermittence pour tenter d'évacuer ce goût horrible…Argh, pourquoi j'ai accepté de m'infliger ça moi déjà ?

-Oulah, ah oui t'avais pas menti…tu fais peur à voir mon pauvre. Désolée…ça...ça va ? S'excuse-t-elle, en semblant vraiment se sentir coupable de m'avoir infligé ça.

-Ne t'en fais pas…argh…ce n'est pas grave…je…je vais m'chercher à boire, j'en ai bien besoin.

Je m'éloigne alors en direction de la table des rafraîchissements pour en avaler en grande quantité, pour tenter d'effacer cet arrière-goût. Mais puisque ça ne semble pas suffire, j'y ajoute un peu de viande cuite, ce qui est déjà plus efficace. Je suis alors abordé par Cosmo, qui me fait remarquer que Khandra n'a plus l'air aussi souriante que tout à l'heure…Est-ce que c'est à cause de moi ? Peut-être qu'elle s'en veut plus que je ne le pense, pourtant il n'y a pas de quoi, ce n'était qu'un fruit dont j'ai horreur, pas de quoi en faire une montagne…

Cosmo allait semble-t-il me dire autre chose en rapport avec Khandra, mais je n'peux pas la laisser se morfondre pour si peu, je dois aller lui remonter le moral comme elle l'a fait pour moi. Je coupe donc Cosmo dans son élan pour me diriger vers le tronc où s'est assise la chasseuse, pour me poser à côté d'elle.

-Eh, ça ne va pas ?

-Si si, je…oui bon d'accord j'ai un petit coup d'mou.

-Pourtant il n'y a vraiment pas de quoi, j'te jure.

-Oui je sais mais…tu m'as pourtant avertie que les dragons ne supportaient pas les choses amers, et malgré ça j'ai insisté…J'imagine que je dois être fatiguée après cette journée.

-Hm, non, j'en doute. Et tu sais pourquoi ?

-Non…

-Parce que la soirée ne fait que commencer. Regarde, j'ai fait un passage par la table des fruits, des viandes, des boissons, alors qu'est-ce qu'il me reste à faire ? … Danser ! Dis-je gaiement en me levant d'un bon pour lui tendre la main, l'invitant donc à danser au rythme des tambours…Bon je t'avouerais que je n'ai jamais dansé de ma vie, donc je dois être un piètre danseur, mais eh…n'ai-je pas une professeure à portée de main ?

-Ça dépend à quel point tu es un cas désespéré.

-Bah, je pourrais très bien essayer de trouver des mots, mais je pense que le mieux c'est de te laisser voir par toi-même non ?

-Ok…vendu…Répond-elle agréablement intriguée en prenant ma main.

Cette fois-ci, c'est à moi de la traîner quelque part par la main, et c'est droit vers le feu de camp que l'on se dirige pour imiter nos compagnons félidés, et danser autour de ces flammes, tout comme elles dansent pour nous éclairer de leur chaude lumière orangée. Cette danse tribale n'a pas l'air très complexe en elle-même, mais c'est plus facile à regarder qu'à imiter. Non sérieusement, il suffit juste de faire de petits bonds et d'adopter une posture au rythme des tambours, mais je suis complètement désordonné.

Aucun de mes mouvements ne va avec l'autre, comme mes bras, j'ai beau être juste en face de Khandra, les yeux dans les yeux, mais ma tentative de danse est catastrophique. Au point où ma partenaire ne peut plus se retenir de rire…bon il faut dire aussi que je le fais un peu exprès, justement pour la faire rire, donc puisque ça a bien l'air de marcher, je peux dire que ma mission est accomplie…et donc me mettre plus sérieusement à apprendre cette danse. Et mine de rien, il me faut quand même un peu de temps pour arriver a bien suivre les gestes de Khandra…et maintenant que j'y pense, je crois bien que l'on ne prête plus attention aux autres depuis un moment déjà.

Pour dire, on dirait même que les autres nous laissent plus d'espace pour que l'on profite de cet instant…ou bien que je profite étant donné que tout ceci a été organisé pour me remonter le moral. Et on peut dire que ça rempli plutôt bien son office, puisque non seulement je m'amuse comme un petit fou, mais en plus je n'arrive presque plus à détourner mon regard de Khandra qui se déhanche comme personne…et elle semble aussi me fixer de plus en plus intensément avec son regard bleu lagon. Peut-être à cause du fait que j'ai parfois quelques pertes d'équilibre à cause de mes ailes qui font contrepoids et me gênent un peu pour effectuer cette danse tribale.

On en danse jusqu'à épuisement, je n'en peux tellement plus que je fini par aller me rasseoir sur un de ces troncs, et remarquer qu'il ne reste plus grand monde qui ne soit pas allé se coucher d'ailleurs. Khandra ne tarde pas à me rejoindre, avant que les quelques fêtards restants ne veuillent pousser la chansonnette avant d'aller se coucher une bonne fois pour toute. Oh évidemment je ne chante pas, je n'voudrais pas faire fuir tout le monde, ni Khandra, qui en écoutant la douce mélodie vocale du groupe, laisse sa tête venir se poser sur mon épaule, tout en prenant mon bras en tenaille entre les siens, pour venir mêler ses doigts aux miens.

A cet instant je mets encore ce geste sous le coup de la fatigue, car moi-même je laisse ma tête se déposer contre celle de Khandra, alors que nous semblons tous deux comme…envoûtés par cet harmonieux chant a capela. Lorsque celui-ci prend fin, chacun part se coucher l'un après l'autre, pour ne laisser plus que Khandra, Cosmo, et moi autour du feu ayant déjà perdu de sa vigueur. Sparx aussi est là, mais il dort déjà à poings fermés. Finalement, Khandra me propose de la raccompagner à sa tente, ce que j'accepte pour être certain qu'elle ne chute pas en route à cause d'une racine qu'elle n'aurait pas vue à cause de la fatigue. Nous souhaitons donc une bonne nuit à Cosmo, et commençons à nous éloigner main dans la main, le laissant se parler à lui-même sans que nous puissions l'entendre.

-Et ben…ils se sont vraiment bien trouvés ces deux-là.

-…Gné…quoi ? Qu'est-ce qui y'a ?

-Rien, rendort-toi.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 414
Yens : 385
Date d'inscription : 15/06/2018
Age : 23

Progression
Niveau: 83
Nombre de topic terminé: 26
Exp:
A cœur perdu (PV Solo)(18+) Left_bar_bleue5/6A cœur perdu (PV Solo)(18+) Empty_bar_bleue  (5/6)
Spyro
Spyro α Protecteur α

-



MessageSujet: Re: A cœur perdu (PV Solo)(18+)   A cœur perdu (PV Solo)(18+) EmptyVen 09 Aoû 2019, 19:57


A cœur perdu
Ft moi-même
Thème Spyro


Spyro - Sparx - Cosmo - Khandra - Autre

Ça aura vraiment été une sacrée soirée, et plus largement une journée loin d'être de tout repos. Mais au moins, on se sera vraiment amusé comme des petits fous. Mais toute chose a une fin, et cette journée touche à la sienne maintenant que nous arrivons devant sa tente. Khandra m'ayant gentiment demandé de la raccompagner à sa tente, je n'pouvais pas le lui refuser. Après tout, nous sommes tous les deux épuisés…enfin…je ne sais pas si je vais pouvoir continuer bien longtemps à me réfugier derrière cette excuse bien longtemps.  

C'est évident qu'une certaine alchimie s'est développée entre nous aujourd'hui, mais…Je n'sais pas, j'étais persuadé qu'aucune femme de ce monde ne pourrait s'attacher à quelqu'un comme moi, un dragon…mais je n'en suis plus aussi sûr. Avec tous ces petits gestes qu'il y a entre nous, et le fait que moi-même je doive bien avouer que…que je n'suis pas indifférent au charme de Khandra…Il…il faut que j'en ai le cœur net. Je dois savoir, car je ne peux m'empêcher de repenser à cette question, et à la réponse qui a suivie…et ça ne va pas être simple avec mon cœur qui semble vouloir échapper à tout ceci.

-Quelle soirée hein.

-Oui, comme tu l'dis…Spyro…je…il y a quelque chose que j'aimerais te dire…

-Moi aussi, enfin…ce serait plutôt quelque chose que j'aimerais savoir…A vrai dire, je n'sais pas trop comment je peux te demander ça mais…Quand je t'ai demandé s'il y avait un homme que tu trouvais mignon…et que tu as répondu oui…

-Tu veux savoir à qui je pensais ?

-…Oui.

-Tu ne l'as toujours pas compris ?

-Et bien, j'ai plusieurs noms qui me sont passés par la tête mais…

Mais Khandra vient m'interrompre avec un baiser. Sur le coup, mon cœur semble soit s'arrêter, soit battre tellement vite qu'il n'est plus qu'un unique battement suspendu dans le temps. C'est la première fois de ma vie que j'embrasse quelqu'un, mais…c'est tellement agréable comme geste affectif. Je n'avais jamais rien connu de tel en tant que dragon, car chez nous cela se limite à des câlins ou de tendres frottements de tête. Avec Khandra…je fini par me laisser aller, et à la suivre dans ce baiser qui semble n'en plus finir, tandis que sa main viens délicatement se déposer dans mon cou, le pouce remontant vers ma joue…avant que nos lèvres ne finissent par se séparer pour nous laisser reprendre notre souffle, mais aussi la laisser répondre d'une douce voix à ma question.

-C'est toi idiot…

Les mots deviennent alors presque inutiles pour nous comprendre. Seuls nos yeux suffisent à laisser paraître nos émotions et nos sentiments que l'on partage sous la lueur des étoiles. Je me laisse même emporter en allant reconquérir les lèvres de ma partenaire, sans pour autant devenir trop vigoureux. Et cela ne semble pas lui déplaire, puisque cette fois, sa main viens se glisser à l'arrière de mon crâne, tandis que son second bras vient passer dans le haut de mon dos. Même mes mains semblent se mouvoir d'elles-mêmes en allant saisir ses hanches. Cet instant me semblait à moitié sorti de nulle part au départ, mais à présent il se présente comme une évidence. Khandra m'aime sincèrement…et je l'aime également.

La seule crainte que j'ai, c'est qu'avec ces histoires de Genchichin, il ne se produise la même chose que lorsque Cynder et moi nous étions avoués nos sentiments…Qu'une guerre ne finisse par éclater et risquer de nous séparer. Mais j'en ai assez de toujours voir le négatif, de voir trop loin. Ce soir est sans doute celui où je suis le plus heureux depuis mon arrivée il y a deux ans. Il est donc hors de question de le gâcher avec de sombres pensées. Ce baiser nous essouffle encore plus que le premier à en juger par le bruit haletant de nos inspirations après avoir mis fin à celui-ci. Ce n'est d'ailleurs pas le seul son qui sorte de nos bouches. Un léger gémissement se fait entendre de part et d'autre. On dirait que nous pourrions rester ici toute la nuit, à se regarder dans le blanc des yeux lorsque nous ne nous embrasserions pas. Mais il faut bien rentrer dans cette tente un jour.

-Ça n'te dirait pas qu'on entre ? Histoire de se mettre un peu plus à l'aise ?

-Oui tu as raison. Par contre, je crois que la nuit risque d'être courte.

-Et pourquoi ça ?

-Parce que…je suis désolée de te le dire, mais tu n'embrasses pas très bien…

-Oh...désolé.

-Ne le soit pas, c'est ta première fois après tout. Et tu sais, la meilleure façon de s'améliorer, c'est de pratiquer…Aller viens…

En effet, la nuit s'avère être assez courte, car après avoir ôté sa ceinture et ses épaulières, nous sommes bien vite passé à la "pratique" comme elle dit. Cela dit, ses seuls conseils pour m'aider à m'améliorer, c'est d'essayer de l'imiter, puis de ne pas hésiter à tenter des trucs. Ce n'est pas vraiment ce que l'on pourrait appeler des explications claires et précises, mais ça fonctionne quand même. Plus nous multiplions les baisers, plus je gagne en aisance et en confiance, jusqu'à me retrouver au-dessus d'elle, tous deux allongés dans son lit.

Je gagne peut-être même un peu trop de confiance, car une de mes mains, qui jusqu'ici parcouraient délicatement son corps, fini par s'égarer et manquer de se glisser sous sa tenue au niveau de sa poitrine. De quoi interrompre Khandra, qui me stoppe dans mon élan involontaire pour éviter que je n'aille trop vite en besogne.

-Hop hop hop, pas si vite mon cher. Chaque chose en son temps, il faut savoir se faire désirer, ne pas brûler les étapes…

-Oh, désolé, je m'suis peut-être un peu trop laissé aller.

-Arrête de t'excuser pour un rien, ce n'est pas grave, nous avons tout notre temps…Et puis tu fais des progrès à vue d'œil…Répond-elle avant de m'offrir l'ultime baiser de la nuit, avant que nous nous endormions.

Je sens que je vais faire de très beaux rêves cette nuit, allongé là sur le côté, avec Khandra dans mes bras. Nous sommes certes quelque peu à l'étroit dans un lit prévu pour une seule personne, mais cela ne nous fait que nous sentir plus proche l'un de l'autre. Nous ne serons donc pas allés plus loin que de simples baisers cette nuit, mais au final, je me dis que ce n'est peut-être pas plus mal. Car à vouloir brûler les étapes, on finit par faire n'importe quoi. Et comme me l'a si bien dit Svenja lors de notre rencontre, il ne faut pas regretter sa première fois, même si pour être honnête…je la redoute un peu, car je risque d'être aussi mauvais que pour embrasser. Oh et puis on verra bien, comme l'a dit Khandra, nous avons tout le temps de prendre notre temps, rien ne presse.

En revanche, quelque chose qui ne tarde pas à arriver, ce sont les petites remarques taquines de quelques Kareneko présents avec nous pour le petit déjeuner, assis sur les fameux troncs couchés autour du foyer du feu de camp de la veille. Rien de bien méchant en soit, simplement de petites questions sur la façon dont la soirée s'est terminée pour Khandra et moi. Il faut dire que les nouvelles vont vites dans un si petit village isolé de tout. Evidemment nous en jouons un peu, en disant qu'il ne s'est rien passé de particulier.

Et puis, ils doivent bien se douter de ce qui s'est passé entre nous. Déjà, parce que nous sommes sortis de la tente de Khandra avec le sourire et main dans la main. Mais aussi parce que depuis tout à l'heure, j'ai un bras autour de sa taille, et qu'elle repose sa tête sur mon épaule de temps en temps. Pour faire simple, si on avait voulu cacher notre rapprochement de cette manière, nous aurions été les pires gardiens de secret possible. Mais face à l'insistance de certains, Khandra a une réaction, disons…surprenante. Elle décide en fait de purement et simplement assumer face à tout le monde ce qu'il s'est passé…en m'embrassant sans prévenir.

Evidemment les autres sont relativement ravis de voir cela, mais personnellement je suis plutôt gêné d'être embrassé devant d'autres gens. Je pensais que ce genre de geste se faisait en privé, pas face à d'autres. Et ça, Cosmo le voit bien, ce qui le pousse à vouloir me rassurer.

-Ne t'en fais pas Spyro, il n'y a pas de quoi avoir honte de montrer ses sentiments à la face du monde, surtout ce genre de sentiment.

-Oui je sais mais…ça fait tout de même étrange, c'est la première fois que ça m'arrive alors…

-La première fois que tu embrasses quelqu'un ? Eh ben, c'est même encore plus normal d'être gêné.

-Oui enfin, les premiers baisers d'accord, mais c'est aussi la première fois que je suis autant…

-Ouiii ?

-…Autant…a…amoureux…

-Et bah voilà ! Il l'a dit ! Mon petit Spyro devient grand…comme c'est émouvant, j'en ai les larmes aux yeux.

-Aww, comme c'est mignon…Reprend-elle en m'embrassant de nouveau…N'empêche, il va falloir qu'on se trouve des petits surnoms tu n'crois pas ? Certains s'appellent "mon lapin", "mon chou", ou encore "mon cœur". Comment j'pourrais te surnommer moi ? Hmm, voyons voir…Mon p'tit dragonnet ? Nah ça fait enfantin…ou bien…

-Ce n'est pas toi qui parlais de ne pas brûler les étapes ? Demandais-je de façon sarcastique.

-…Oui bon…ce n'est qu'un petit surnom affectif, tout le monde s'en donne un non ?

-Parce que tu trouves honnêtement qu'on ressemble à monsieur et madame tout l'monde ?

-Là il n'a pas tort.

-Et puis surtout, un surnom affectueux, ça n'se choisit pas comme ça, faut que ça soit naturel, que ça vienne tout seul.

-…Bon d'accord, on verra ça plus tard.

-Bon, vous comptez manger quelque chose ou vous continuez à vous regarder dans l'blanc des yeux toute la journée ?

-Ah oui tiens en parlant d'ça, j'aurais une petite merveille à te faire goûter Spyro. Y'en a une petite tranche juste là justement. Tiens, aller, goûte-moi ça. M'annonce-t-elle en me tendant une tranche de fruit à la peau orangée et à l'intérieur écarlate.

-Hm...tu es sûre que ce n'est pas un truc amer ?

-Non non t'inquiète, c'est juste très sucré.

La regardant d'un air quelque peu méfiant, je ne sais pas pourquoi…mais je flair le traquenard à plein nez. Mais bon, je sens que si je ne fais pas l'effort de goûter elle va encore me dire que je dois me comporter comme un grand garçon, donc bon…allons-y…Oh la bourrique…oh bordel de…Aaah c'est encore pire que l'abricot ! Et ça la fait rire en plus…Oh alors toi, tu n'paye rien pour attendre ma coquine, ma vengeance sera terrible.

-Berk…Aaah mais qu'est-ce que c'est que cette horreur ?

-Ha ha ha, du pamplemousse.

-Mais comment ça peut exister un truc pareil ? Personne n'a jamais pensé à en faire une arme ? Parce que ça en a le potentiel en tout cas.

-Non mais par contre, un objet de blague, c'est maintenant chose faite.

-Oh alors toi tu n'paye rien pour attendre…Tu veux jouer à ça ? Et bien on va être deux.

-Oh mais ne t'en fais pas pour ça mon chou, j'ai un excellent remède pour te débarrasser d'cet arrière goût…

-Et aller c'est reparti pour des roulages de pelle…par pitié prenez une tente…Intervient Dakhul que l'on n'avait pas entendu arriver.

-Qu'est-ce qu'il y a Dakhul ? T'es jaloux ? Demande-t-elle en venant se blottir contre moi tout en le regardant, par pure taquinerie envers lui.

-Non, c'est juste que j'te rappelle que ma tente est collée à la tienne, et qu'entendre des gens s'emballer pendant une heure ça n'aide pas vraiment à dormir.

-Ne faites pas attention à lui, il est toujours bougon. Par contre, si vous ne trouvez rien d'autre à faire tous les deux, on aurait besoin de renouveler notre stock d'eau à cause de la petite sauterie d'hier soir. Il faudrait faire plusieurs allers-retours pour en avoir assez, ça vous dit ? Il y a une rivière à quelques minutes d'ici.

Moui, pourquoi pas, ça nous occupera un peu. Et puis j'ai bien besoin d'aller me dégourdir les jambes. Du coup, c'est parti pour aller remplir les réserves d'eau du village, rien que Khandra et moi…bon cette fois je soupçonne vraiment Cosmo de vouloir nous faire passer du temps ensembles. Mais bon, comment lui en vouloir ? Et puis surtout, ce sera l'occasion de faire ma petite vengeance pour cette tranche de pamplemousse. Rien que pour ça je ne tarde pas a me mettre au travail, en prenant soin de presser ma partenaire également pour y aller au plus vite. Je crois que j'ai même déjà une petite idée de ce que je vais pouvoir lui faire.

-Depuis quand on a besoin de remplir nos réserves ? On envoie le groupe habituel pour puiser à la rivière l'eau pour la journée, voir deux, mais on n'a jamais eu de réserve. S'interroge Dakhul après notre départ.

-C'est toi qui voulais ne plus les avoir sur le dos non ? Et puis…ça leur fait toujours un peu plus d'intimité qu'ici, vu que certaines paires d'oreilles traînent là où il ne faut pas.

-J'ai déjà dit que ma tente était…

-Ta tente est à l'autre bout du village comparé à celle de Khandra. Tu es à côté de celle de Spyro, pas de la sienne. C'est pourtant pas faute d'avoir demandé une bonne vingtaine de fois de t'installer à côté d'elle. Et oui, tu es bel et bien jaloux. Jaloux que Spyro t'es volé ta proie sous ton nez en à peine une journée. N'est-ce pas ? Demande alors Khan Zhan, le père de Dakhul et Cosmo qui se joint subitement à leur conversation.

-…

-C'est bien ce que je pensais. Ne t'en fais pas, il y a bien d'autres femme célibataires dans ce village, tu finira bien par en trouver une qui réussira a supporter ton caractère. Mais en attendant, évite de jouer les voyeurs tu veux ? Sinon je serais encore une fois contraint de sévir, et tu sais c'que ça veut dire.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 414
Yens : 385
Date d'inscription : 15/06/2018
Age : 23

Progression
Niveau: 83
Nombre de topic terminé: 26
Exp:
A cœur perdu (PV Solo)(18+) Left_bar_bleue5/6A cœur perdu (PV Solo)(18+) Empty_bar_bleue  (5/6)
Spyro
Spyro α Protecteur α

-



MessageSujet: Re: A cœur perdu (PV Solo)(18+)   A cœur perdu (PV Solo)(18+) EmptySam 10 Aoû 2019, 21:31


A cœur perdu
Ft moi-même
Thème Spyro


Spyro - Sparx - Cosmo - Khandra - Autre

Petite escapade jusqu'à la rivière donc, rien que nous deux, l'occasion rêvée de faire payer le coup du pamplemousse à Khandra, dans la joie et la bonne humeur évidemment. Je ne vais quand même pas tenter de la noyer ou de lui faire du mal, ça ne serait plus une blague à ce niveau-là. Enfin, au moins elle n'a pas l'air de se douter de ce qui l'attend. Durant notre trajet de quelques minutes à peine depuis le village avec les deux bâtons à crochets et nos quatre jarres à remplir, nous restons assez détendus. A plaisanter et ricaner comme des enfants, oubliant que dans cette forêt n'importe quelle créature mortelle est susceptible de nous tomber sur le coin du museau sans prévenir.

Mais la chance est avec nous, enfin avec moi, car au moment de commencer à remplir les jarres, je me place à côté de Khandra, pas trop près mais juste assez pour pouvoir lui donner un petit coup de pouce…ou plutôt d'aile, et la faire chuter dans l'eau tête la première. C'est vrai en fin de compte que c'est amusant de se faire des blagues comme ça. Ça ne fait de mal à personne, et puis au final on en rit tous les deux, même si on joue un peu les indignés pendant quelques secondes.

Cette fois c'est d'ailleurs le bon vieux coup de l'arroseur arrosé, car en lui tendant la main pour l'aider à se relever, elle en profite pour user de sa force et de son poids pour m'entraîner avec elle, et me tremper aussi. Ah nous avons l'air bien fins tous les deux les fesses dans l'eau, mais nous arrivons encore à en rire. Au départ nous nous défions du regard comme si on en voulait à l'autre, mais au final, un bon petit geste vif de la main, et voilà une belle petite projection d'eau en plein visage de Khandra.

-Ah ouais alors c'est comme ça…Dit-elle avant de me rendre la pareille.

Nous aurions très bien pu nous arrêter là et simplement faire ce qui nous a été demandé. Mais c'est sans compter sur notre capacité à tout faire dégénérer lorsque nous sommes tous les deux. Car après ça, ce n'est plus de petites éclaboussures que nous nous envoyons, mais une véritable bataille d'eau couverte par nos rires incessants. Enfin, pas si incessants que cela, car nous finissons évidemment par nous calmer, et clore cette petite guerre sur un match nul, et un armistice signé à grand renfort de baisers enflammés. Pas littéralement évidemment, sinon Khandra hurlerait, cela dit nous aurions bien besoin d'un feu pour nous sécher.

Au final nous décidons de remplir les jarres, histoire de ne pas revenir les mains vides au village. Puis de nous diriger vers notre tente pour y étendre nos vêtements, restant donc tous les deux nus, couverts par de simples draps laissant transparaître quelques détails croustillants, que ce soit pour Khandra ou pour moi. Mais à part ces détails, nous continuons à nous rappeler à quel point cette bataille d'eau était amusante. Et c'est bien loin d'être terminé, car les semaines qui suivirent ne furent pas moins chargées en batailles rangées entre dragon et féline.

Chacun de nous redoublant d'imagination à chaque fois pour piéger l'autre pour en rire ensuite à gorge déployée. Sel dans le verre d'eau, jus de pastèque remplacé par du jus pamplemousse, et tant d'autres petits pièges amusants entre nous. Nous faisons littéralement les quatre-cents coups à nous deux, au grand désarroi du village d'ailleurs, surtout quand nos pièges finissent par une course poursuite effrénée à travers le camp, en bondissant par-dessus des tables ou bien en se servant de certains comme bouclier humain…ah ah, surtout pendant la fameuse bataille de tartes. Encore aujourd'hui, plus d'une semaine après, le camp a encore parfois des retours d'odeur de mûres. Ah ça…devoir nettoyer tout le camp à nous tous seuls ne nous a pas empêché d'en rire pendant des heures en y repensant.

C'était d'ailleurs la condition pour que nous puissions enfin avoir un lit deux places dans notre tente. Car le deal était simple, si nous ne réparions pas nos bêtises d'adolescents, nous n'avions tout simplement pas ce lit que nous attendions tant. Car bon, dormir à deux dans un lit simple, cela va bien quelques temps, mais à force on se réveillait surtout avec des courbatures, ou bien une aile complètement engourdie. Au final, nous dormons beaucoup mieux dans ce lit, même si je suis toujours obligé de dormir sur le côté pour ne pas m'écraser une aile toute la nuit.

Cela dit, nous avons heureusement fini par nous calmer sur nos petites guerres amicales. Enfin, du moins celles qui pouvaient sembler puériles. Car depuis maintenant une petite semaine, Khandra m'apprend à me défendre à mains nues, au cas où je ne pourrais pas toujours compter sur mes pouvoirs. Enfin…c'était l'idée de base, car au final, ces séances d'entraînement nous servent plus à nous taquiner et créer du désir entre nous qu'à véritablement apprendre un quelconque art martial. Mais pour ce qui est de la séance d'aujourd'hui…et bien elle n'a pas vraiment une issue habituelle. Cette fois-ci, après avoir profité d'un instant d'inattention de ma part pour m'envoyer au tapis et se retrouver au-dessus de moi, tout semblait indiquer que nous allions nous embrasser passionnément comme nous en avions pris l'habitude. Mais au lieu de ça, Khandra me stoppe net dans mon élan en venant plaquer son index contre mes lèvres.

-Ah, non, pas cette fois mon grand…Le soleil va bientôt se coucher. Rejoins-moi dans notre tente dans une petite heure, j'aurais…une très belle surprise pour toi. A tout à l'heure…M'annonce-t-elle d'une voix enjôleuse avant de partir en me laissant au sol.

Oh bon sang, est-ce que…est-ce qu'elle aurait choisi ce jour pour nous faire…"passer aux choses sérieuses" ? Oh bon sang, je sais que nous attendions tous les deux ce jour depuis un certain temps, mais…j'ignore si je suis vraiment prêt pour ce genre de chose. Je sais que c'est normal d'avoir peur de l'inconnu, mais ce n'est pas que ça. Si effectivement nous sommes partis pour…coucher ce soir, et puisque je n'ai jamais fait cela avant…est-ce que je ne risque pas de ne pas être à la hauteur de ses espérances ? Tellement de questions et de réflexions qui se bousculent dans ma tête, alors que je regarde le ciel s'assombrir et se parer d'étoiles…mais pendant combien de temps au fait ?

-Et bah alors, qu'est-ce que tu fais par terre ? T'es mort ? Me demande soudain Cosmo en se penchant au-dessus de moi en souriant.

-Mort de peur oui…

-Ah, et pourquoi ça ? Poursuit-il alors que je me redresse en position assise, ensuite rejoint par mon ami.

-Je crois que…cette fois…c'est...le grand soir.

-Le grand soir ?

-Oui, je n'pense pas avoir besoin de te faire un dessin.

-Oh, je vois. Et…qu'est-ce qui te fais peur au juste ?

-Tout…de ne rien y connaître, de n'pas être à la hauteur de ce qu'elle s'imaginait, de n'pas être prêt pour ça…

-Attend attend, calme-toi. C'est normal d'avoir peur dans cette situation. Ça te demande de te jeter corps et âme dans l'inconnu, qui plus est avec une femme qui t'aimes et que tu aimes en retour. Tu as peur de la décevoir ? De devoir tout apprendre ? Qu'est-ce qu'elle t'a dit la première fois que vous vous êtes embrassés ?

-Que j'embrassai mal.

-Et est-ce qu'elle a été condescendante avec toi ? Est-ce qu'elle t'a critiqué ou rembarré ?

-…Non.

-Alors qu'est-ce qu'elle a fait ?

-...Elle m'a dit…que le meilleur moyen de s'améliorer était de pratiquer…et elle m'a fait pratiquer une bonne partie d'la nuit. Jusqu'à me dire que j'avais déjà bien progresser avant de nous endormir.

-Et ben voilà, tu sais qu'elle n'est pas du genre à te juger sur ta première expérience. Encore mieux, elle reste à l'écoute, et fait de son mieux pour t'aider à prendre confiance et gagner en assurance. Alors crois-moi, tu n'as rien à craindre, vous vous aimez, vous restez à l'écoute l'un de l'autre, et vous vous entraidez. Alors tu n'as rien à craindre, reste simplement toi-même, et apprend ce qu'elle a à t'enseigner. Tu penses pouvoir faire ça pour elle ?

-…Oui.

-Bon, et bien tu ferais mieux d'y aller, je n'pense pas qu'elle t'attendra éternellement. Ajoute-t-il en m'adressant une petite tape sur l'épaule.

-Oh merde ! C'est vrai qu'elle avait dit une heure !

-Alors ne la fait pas attendre, je sais qu'il faut apprendre à se faire désirer, mais il y a quand même des limites ha ha.

A ma grande surprise, alors que je ressens toujours le poids du trac peser sur ma poitrine, je bondit pour me relever et courir à toute vitesse vers notre tente où Khandra doit sans doute m'attendre depuis plus d'une heure. J'espère qu'elle ne m'en voudra pas trop d'être en retard…même si, a vrai dire, j'ignore à quel point je suis en retard.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 414
Yens : 385
Date d'inscription : 15/06/2018
Age : 23

Progression
Niveau: 83
Nombre de topic terminé: 26
Exp:
A cœur perdu (PV Solo)(18+) Left_bar_bleue5/6A cœur perdu (PV Solo)(18+) Empty_bar_bleue  (5/6)
Spyro
Spyro α Protecteur α

-



MessageSujet: Re: A cœur perdu (PV Solo)(18+)   A cœur perdu (PV Solo)(18+) EmptyDim 11 Aoû 2019, 04:32


A cœur perdu
Ft moi-même
Thème Spyro


Spyro - Sparx - Cosmo - Khandra - Autre



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 414
Yens : 385
Date d'inscription : 15/06/2018
Age : 23

Progression
Niveau: 83
Nombre de topic terminé: 26
Exp:
A cœur perdu (PV Solo)(18+) Left_bar_bleue5/6A cœur perdu (PV Solo)(18+) Empty_bar_bleue  (5/6)
Spyro
Spyro α Protecteur α

-



MessageSujet: Re: A cœur perdu (PV Solo)(18+)   A cœur perdu (PV Solo)(18+) EmptyMar 13 Aoû 2019, 16:58


A cœur perdu
Ft moi-même
Thème Spyro


Spyro - Sparx - Cosmo - Khandra - Autre

Je pense qu'il est ensuite inutile de rentrer dans les détails, mais je vais tout de même faire un résumé du mois qui suivi cette nuit mémorable. Pour commencer, j'ai pris l'habitude de suivre le groupe de Khandra à la chasse. Déjà pour me rendre utile à la vie du village, mais aussi parce que nous sommes devenus inséparables. Pas une journée ne passe sans que l'on reste collé l'un à l'autre, au grand désarroi de Sparx d'ailleurs.

C'est vrai qu'avec toute cette histoire, nous n'avons passé que peu de temps ensembles, alors qu'avant que je ne fasse la connaissance de Khandra, c'était nous les inséparables. Alors évidemment, je ne le délaisse pas complètement, et lui reste heureux de voir que j'ai fait bien plus que retrouver le sourire, j'ai également trouvé l'amour.

Mais ça doit lui faire très étrange de subitement devoir partager son frère avec une femme, une magnifique femme au passage. Mais je m'égare dans ce qui devait être un simple résumé rapide. Nous sommes donc devenus un duo de chasseur, mais ce n'est pas tout, inutile de faire un dessin encore une fois. Comme elle l'a dit elle-même, le meilleur moyen de s'améliorer, c'est la pratique. Et oui, nous avons pratiqués durant ce dernier mois. Nous nous sommes accordés sur une fréquence d'un à deux rapports par semaine, mais vous connaissez l'amour, il nous est arrivé d'aller jusqu'à trois.

Cela dit, ce n'est pas comme si c'était une règle précise à ne surtout pas transgresser. Nos envies du jour ou du moment entrent en ligne de compte, mais nous faisons toujours l'effort de ne pas réveiller tout le village. Nous prenons même un malin plaisir à varier autant que possible nos activités…"nocturnes" dirons-nous. Mais un beau jour, Khandra surpris tout le monde en formulant le souhait d'aller découvrir le monde avec moi.

C'est vrai qu'elle n'a jamais quitté cette forêt de sa vie, et je serais ravi de pouvoir lui offrir le monde sur un plateau, mais je ne pus m'empêcher de relever le fait que si elle partait avec moi, le groupe de chasse se verrai amputé d'un membre important. Mais elle répondit à cela en se tournant vers Dakhul…mais pourquoi faire au juste ? Et bien, à la surprise générale…pour le choisir comme remplaçant dans le groupe de chasse. Même Khan Zhan en aurait presque avalé sa salive de travers en entendant ça. Est-ce qu'il aurait changé à ce point ?

Parce que…je le rappelle quand même, il fut un temps où il a livré son petit frère à des chasseurs, banni son père, et indirectement causé la mort de sa mère. Cela dit…je sais qu'à une époque j'aurais répondu sans hésiter qu'il pouvait avoir changé, car tout le monde en est capable. Mais entre temps, j'ai vécu des choses, des traumatismes qui m'ont fait changer, je n'serais donc pas aussi catégorique…Enfin, si je ne savais pas faire la part des choses. Car après tout, il n'a rien tenté de particulier depuis notre dernier passage, et avait l'air de vivre tout à fait normalement depuis ces deux derniers mois, donc…à voir, je pense que lui laisser le bénéfice du doute serait une bonne chose.

C'est d'ailleurs ce que je propose ce jour-là, lui faire passer une sorte de période d'essai. Durant laquelle Khandra et moi lui enseignons les rudiments de la chasse, jusqu'au jour où nous l'avons laissé mener une chasse. Une sorte d'examen pour nous assurer qu'il serait prêt à remplacer Khandra dans le groupe de chasse, au moins temporairement.

Et il passa cet "examen" avec succès, malgré deux ou trois petits détails qui restent à peaufiner, mais rien de très grave. Khandra ne tenait bientôt plus en place, trop impatiente d'aller découvrir le monde à dos de dragon, et surtout avec celui qu'elle aime, et qui l'aime en retour. Khan Zhan demanda malgré tout quelques jours de réflexion, enfin, il prétendait que c'était pour réfléchir, mais c'était surtout pour préparer une petite fête pour notre futur départ. Puis, quand le grand jour arriva, nous nous tenions prêts à partir, et nous allions le faire, mais…alors que Khandra, Sparx et moi étions prêts, Cosmo m'annonça qu'il ne viendrait pas avec nous.

-…Quoi ? Mais…pourquoi ?

-Ouais c'est vrai ça, pourquoi tu n'viens pas avec nous ?

-Du calme, ne vous emportez pas, il n'y a pas mort d'homme, je vais vous expliquer cela dit. Il y a en fait plusieurs raisons à cela. Tout d'abord, c'est surtout un voyage en amoureux, je ne voudrais donc pas être de trop. Mais laissez-moi finir…il y a aussi le fait que j'ai à présent quelques responsabilités qui vont me retenir un moment ici. Je te rappelle que je suis le futur successeur de mon père en tant que chef du village. Il va falloir que je te laisse voler de tes propres ailes, et maintenant que tu as trouvé l'amour, ça ne devrait donc pas être trop difficile puisqu'à ce qu'on raconte, l'amour donne des ailes. Bon d'accord j'en fait peut-être un peu trop…et puis tu ne me perds pas complètement, tu peux revenir me voir quand tu le souhaite, c'est un peu ta famille ici. Alors Sparx, tu vas me faire le plaisir de garder ces deux jeunes gens à l'œil, je les connais bien ce genre de jeune couple, ils ne font plus attention à rien, et risquent de s'attirer des ennuis pour un rien. Ce n'est pas pour rien qu'on dit que l'amour rend aveugle.

-A t'écouter l'amour fait un tas de chose.

-Oh tu serais surpris de voir tout ce que ça peut accomplir. En tout cas, je vous souhaite bon voyage, et surtout profitez bien.

-Oh ne t'en fais pas, je pense que ça n'sera pas une grosse difficulté.

-Je…je comprend ta décision…Mais c'est quand même difficile de devoir te dire au revoir.

-Justement, dis-toi que ce n'est qu'un au revoir, pas des adieux. En tout cas je vous souhaite tout le bonheur que vous méritez…Nous souhaite-t-il en me tendant la main.

Mais je ne lui serre pas la main, au lieu de ça je ne peux m'empêcher de venir le serrer dans mes bras, ce qui le surprend sur le coup, mais il fini par faire de même. Ce qui devait être un simple au revoir prend au final plusieurs minutes, car cela me fait tout de même un sacré pincement au cœur de devoir laisser Cosmo derrière nous. Mais je respecte sa décision, c'est juste difficile…et je continu d'y repenser alors que nous faisons à présent route vers Jiyuu, première étape de notre tour de Kosaten…Enfin, un tour qui se passera de Fuyu pour des raisons évidentes. Mais j'ai vraiment hâte d'offrir à Khandra son baptême de l'air.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: A cœur perdu (PV Solo)(18+)   A cœur perdu (PV Solo)(18+) Empty

Revenir en haut Aller en bas
A cœur perdu (PV Solo)(18+)
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Seul et perdu...
» présentation Bob Solo [Validée]
» perdu dans la forêt !
» Je suis un peu Perdu..
» La bourse ou la vie (Solo Rang B)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse :: A cœur perdu (PV Solo)(18+) 190103103231202569 :: Zones inexplorées :: Forêt de la mort-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.