Partagez | .
Quête "sauvons Zayro" (1)
Invité Invité

-



MessageSujet: Quête "sauvons Zayro" (1)   Mar 13 Jan - 21:49




Bonjour et bienvenue dans la quête scénarisée dont Zayro est la récompense ( non non ne partez pas de suite, promis y'aura des vrais cadeaux ! )
Les règles pour cette quête sont les suivantes :


- 1 post par personne et par jour dans le topic qui vous concerne
- Vous avez jusqu'à 22h pour poster, suite à quoi votre tour sera sauté
- Prévenez d'une éventuelle absence, particulièrent si vous êtes dans une phase de combat (sinon vous prendrez des dégâts malgré le fait que vous n'ayez pas poster au tour précédent)
- Faites un résumé à la fin de votre post des actions que vous venez de faire (en phase de hors combat le full RP est pris en compte, je me réserve le droit d'intervenir et de réagir avec la moindre faille que vous me laissez, car oui, je vais éplucher chacun de vos posts avec minutie)
- Vous avez le droit à 3 grosses actions/décisions dans le tour

Ex : Serizawa est finalement entré dans la cité marchande. Il décide de prendre une ruelle sur la gauche ( 1 action ), en chemin il prend soin d'avancer à couvert pour éviter de se faire repérer par les gardes ( 1 action de discrétion ) et finalement, frappe un garde ( 1 action offensive )

Citation :
Les types d'actions auquelles vous avez le droit dans cette quête sont les suivantes :
- Action contextuelle (ouverture d'une porte, diversion d'un garde, avertir des soldats, rallier des hommes etc...)
- Action offensive (Full RP : frapper un garde, menacer un paysan, etc...)
- Action de discrétion (Full RP: se cacher derrière un batiment, une caisse, prendre soin de ne pas faire de bruit etc... )
- Action défensive (Full RP: récupérer une planche pour faire office de bouclier lors d'un tir d'archerie, rouler à couver, etc...)

Ainsi que la combinaison d'action :
Si vous combinez 2 actions discrètes, vous serez donc d'autant plus discret aux yeux de l'ennemi. Si vous voulez frapper un garde sans vous faire repérer, vous combinez une action discrète + un action offensive.
Soyez logique et créatif, j'aime ça et je le rend bien. N'oubliez pas que les parties narratives sont full RP et par conséquent, ce que vous dites dans votre texte doit concorder avec votre récap.

NB : La réussite d'une action frauduleuse dépendra du lancer de dé d'une main innocente, que je nommerais ma moitié, et échouera en cas de fumble (c'est mon petit role play à l'ancienne).

- Pour le début de la quète et tant que les individus de Fuyu reste discret, ces derniers possèdent 1 action en plus, et les membres de Seika, n'étant pas sur leur garde, possède 1 action en moins.
- Amusez vous sinon je vous tape !


///

L'après-midi battait son plein dans la cité favorite de Seika : Chikai. Reconnaissable parmi toutes avec son architecture stylisée et cette bonne ambiance qui y régnait. Il y avait un sentiment de fête, d'exclamation de voix et de commerces florissants. C'était une ville où il y faisait bon vivre, prospérant sous l'autorité de Karui Hanja, un homme fier et chaleureux qui tenait la cité dans une poigne de fer aimante.
Les ruelles étaient bondées à cette heure de la journée, et le soleil, haut dans le ciel, bénissait de ses rayons les habitants de la cité asiatique.
Les gardes étaient détendus, il n'y avait pas eut de menace directe contre la capitale depuis un long moment déjà et bien qu'un intru était à l'intérieur, enfermé dans une prison tenue secrète du grand publique, ils n'avaient pas plus de pression que ça.
Certains palabraient sur les hautes tours en faisant des rondes, d'autres, à l'intérieur des batiments qui leur étaient réservés, jouaient aux cartes en profitant de leur pause.
Le soleil tapait depuis un moment déjà, et les premières chaleurs de la saison se faisaient ressentir.
Devant les portes, une ligne de badauds voulant rentrer dans la cité se dessinait, la garde était un peu laxiste, se contentant d'interpeler un individu de temps en temps pour lui demander les raisons de sa venue et le fouiller sommairement, ou stoppait les caravanes et autres charrettes trop imposantes pour jeter un coup d'oeil à l'intérieur.

L'ambiance était détendue, c'était un contrôle de routine que tout le monde connaissait et auquel tout le monde se pliait sans rechigner. Après tout peu de gens avaient quelques choses à cacher après tout...


///

Porte de la ville
Tous les membres de Fuyu doivent passer par là (sauf téléportation, vol, tunnel, escalade etc...)
Pas nécessairement besoin de tous passer en même temps ( Le premier post est le sol pouvant faire l'objet d'une ellipse si vous souhaitez faire entrer certains membres en premier)
Les membres de Seika désirant commencer le RP au niveau des portes peuvent le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 850
Yens : 533
Date d'inscription : 22/11/2014
Age : 24

Progression
Niveau: 123
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Rhadamanthys Non-validé

- http://rp-manga.forum-canada.com/



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (1)   Mer 14 Jan - 0:30

Le sceau gravé sur son torse lui faisait mal... Très mal est en plus de renforcer sa mauvaise humeur sous la brulure que lui infligeait la marque de Sud Hei: celle-ci trahissait son désir de voir la mission accomplie et ne faisait que montrer à quel point l’odieux roi de Fuyu pressait ses esclaves pour accomplir la tâche qu'il leur avait donnée. Imposé était plutôt le mot juste, se disait le juge en donnant un léger coup claquant les rênes des puissants chevaux qui le tiraient lui ainsi que le chariot dans lequel était entreposé la "bête humaine" qu'était Asura: soigneusement maquillé pour le rendre le plus inhumain possible, celui-ci était sagement en train d'attendre dans la lourde cage d'airain dans laquelle on l'avait entreposé depuis le début de cette mission et par chance ou grâce à une once d'intelligence de la part du démon, celui-ci n'avait pas fait trop de vague. Et heureusement, si le monstre venait à se déchainer: il aurait besoin de son armure et celle-ci était confortablement mise en pièces dans divers coffres contenant arme et armure à l'intérieur du grand chariot. Pour des raisons de discrétion, on avait salis son armure et on l'avait démonté afin que personne ne puisse deviner qu'il s'agissait du juge infernal qui, portait alors les traits d'un dompteur de bête féroce: échangeant sa puissante cuirasse contre une combinaison de cuir tanné d'un teint pourpre, Rhadamanthys avait aussi troqué ses gantelets griffus pour des gants usées et un long trident accroché à son dos afin de maintenir la "bête" a distance quand le besoin s'en ferait ressentir.

Après plusieurs heures d'une longue route, le chariot tiré par deux équidés des plus robustes, arriva dans l'ombre des portes de Seika. Soupirant longuement en se disant que le long voyage était enfin fini: le juge des enfers repensa à sa mission et soupira de plus belle en risquant un coup d’œil derrière lui, revérifiant une dernière fois que tout dompteur qu'il était, il avait pris assez d'arme pour combattre sa créature, des pièces d'armure de remplacement si jamais celui-ci venait à abimer l'une d'elles et ne pouvant la réparer de par le statut de nomade que lui imposait son rôle, des chaines solides et bien sur, une réserve d'eau et de nourriture pour s'assurer de sa propre santé ainsi que de celle de son passager. Sans un mot pour Asura, il donna l'ordre aux chevaux d'accélérer le pas en direction d'une longue cohorte de marchand et d'autres artiste itinérant cherchant à entrer dans la ville: parfait se dit-il en apercevant alors les gardes tandis que son chariot se plaçait alors dans la longue file composée d'autres véhicule de ce genre avec une cargaison tout aussi exotique, voire même plus encore quand le vent lui apportait la douce senteur des épices d'un marchand en train de discuter avec les gardes pour vendre ses produits au marché qui devrait se dérouler le lendemain ...

"Espérons que je pourrais trouver une auberge avant de m'endormir ici..."


Terminât-il en grognant de lassitude tout se servant une gourde de vin frais afin de diminuer la sensation qui lui mordait le torse tout en rentrant un peu plus dans le personnage navrant qu'on lui avait donné: celui d'un jeune dompteur qui venait montrer sa proie aux gens de Seika pour valoriser sa force et sa fierté... S'ils savaient ce que ce rôle lui pesait mais, tant qu'il était marqué: l'ancien roi de Crète ne pourrait aller contre les ordres de Sud Hei et se contenta de faire avancer son chariot un peu plus vers les portes de la ville.


Récap d'action:

* Arrive prés de Seika avec son chariot

* Insert son véhicule dans une ligne de péage pour engin de ce gabarit

* S'ennuie beaucoup et boit du vin

* Avance son chariot pour s'approcher des portes sans faire la tronche
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 688
Yens : 846
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 129
Nombre de topic terminé: 47
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Mukuchi ↝ Looser ↝

-



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (1)   Mer 14 Jan - 18:08



Comme la plupart des élus de Fuyu, ils étaient contraint à obéir à leur roi. Asura ne faisait pas exception à la règle. L'avantage de le contraire à cette période, c'était que la bête était plus calme qu'à son habitude. Il était dans une phase de réflexion et de sérénité pour faire le point avec lui même. Il écouta donc les ordres avec plus ou moins de calme et suivit les directives à la lettre. En vérité, il y avait quelque chose d'autre qui l'obligeait à obéir sans se rebeller. Depuis peu, on lui avait greffé une arme parasite, accroché directement à son squelette. Même si cette arme lui donnait plus de puissance, l'hybride ne savait pas qu'un système supplémentaire lui avait été implanté. Un sceau invisible pour améliorer celui qu'on lui a apposé à son arrivé dans ce monde.

Et suivant ses ordres, l'oni prit sa forme originelle, celle d'un bélier géant noir dont le dos était décoré de quatre cornes menaçantes. Sa taille avoisinait les 6m de haut. Bien entendu, l'idée de rester enfermé dans une cage ne l'enchantait guère et il arriva quand même à exprimer un dégoût en grognant. Puis il s'engagea à l'intérieur, lentement, ses sabots faisant du bruit à chaque pas. Apparemment, Rhadamanthys allait jouer le rôle de dompteur et lui de la bête de foire. Et afin de ne pas penser à des choses trop négatives, il concentra toute sa haine envers ce chevalier alors qu'il n'y était pour rien. Une fois bien positionné dans la cage, il lança un regard plein de conviction envers cet homme puis s'allongea tranquillement dans sa nouvelle demeure. Sa tête se posa délicatement par terre et il ferma les yeux petit à petit. Un petit somme allait lui faire le plus grand bien en plus de faire passer le temps plus rapidement.

A son réveil, Asura ouvrit d'abord un œil. Il remarqua la présence de beaucoup de monde et d'activités autour de lui. D'autres charrettes circulaient dans la même file que la leur. D'ailleurs il pu voir que des gens étaient intéressés par sa forme animale. Des enfants tournaient autour de la charrette, le regard curieux et effrayé à la fois. Asura n'aimait pas trop se faire épier de la sorte, alors il se redressa et donna un coup de cornes sur les barreaux. Certains enfants décampèrent alors que d'autres eurent juste un mouvement de recul. Toujours pas assez pour les impressionner apparemment... L'oni savait qu'il ne devait pas faire de vagues, alors il se recoucha et lâcha un grognement de mécontentement. Par contre, à ce rythme là, l'hybride ne savait pas s'il pourrait garder son calme jusqu'au bout.

Les minutes défilèrent et la petite troupe se stoppa devant les gardes de Seika. La fouille n'allait pas tarder à commencer. Le bélier n'avait pas tout à fait son apparence habituelle. Pendant son sommeil, quelqu'un s'était amusé à le déguiser légèrement. Il avait une sorte de selle sur le dos ainsi qu'une chemise de couleur bleu foncé. Son sceau était ainsi caché et sa dégaine moins effrayante aux yeux de tous. Il ouvrit simplement un œil pour regarder les gardes passer juste à côté de lui. Il n'avait qu'une envie, celle de plonger ses crocs dans la chair humaine...

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (1)   Mer 14 Jan - 18:42

SAUVER LE SOLDAT
ZAYRO
Il avait un peu honte quand a l'idée de faire la tâche qu'il avait reçue.

Il allait sans aucun doute pouvoir se consoler en imaginant qu'il n'avait pas le choix et que c'était tout simplement le choix stupide d'un roi peu intelligent mais il ne pouvait pas s'empêcher de penser qu'il était basiquement en train de sauver un criminel répugnant qui méritait sans aucun doute la torture qu'on lui avait infligé, et qu'il allait se faire des ennemis dans Seika avec. Bien sûr, le concept de se faire des ennemis était très peu nouveau pour lui qui avait eu Cell ou Freezer en grippe mais ici, il était l'esclave d'un monarque fou et rien ne pourrait le révolter plus que ça.

Il était donc avec Rhadamantys, le juge des enfers qui avait été déguisé en un simple artiste de foire. Connaissant la personnalité très fière et colérique du bon juge, il était sûr et certain que ce dernier vomissait chaque instant de son existence en ce moment même mais il n'avait pas le choix aussi. Il avait, après tout, également montré que l'idée de sauver Zayro ne l'enchantait guère. Disons que pratiquement tout les élus ici avaient été traînés dans le coin, que ce soit simplement car ils n'aimaient pas du tout le prisonnier qu'ils allaient libérer ou simplement car ils n'étaient pas assez intelligents pour comprendre la situation.

Comme Asura, en cage.

Basiquement, ils allaient entrer en se camouflant en simple troupe de foire. Ridicule mais l'existence de notre Namékien favori lui avait appris que la logique avait depuis longtemps quittée le monde de Kosaten. Inutile de dire que lui, prisonnier dans une tenue qui dissimulait tout son corps avec des bandages sur son visage pour camoufler son apparence (et ses oreilles), il paraissait franchement ridicule, encore plus que tout le monde réuni ici.

Il était censé jouer un personnage blessé par la bête, afin de montrer qu'il était en train de retenir une entité dangereuse, mais il avait surtout l'air très peu intelligent. Il savait que c'était nécessaire et que ça pourrait les aider mais pour lui, c'était une chose humiliante que l'on n'utilisait pour aider un sinistre crétin qui s'était mis en danger tout seul et qui avait besoin de l'aide d'autres individus pour s'en extraire. Il aurait achevé Zayro lui même si le sceau ne s'était pas mis sur sa route.

Il ne parlait pas du tout, en fait, il n'avait pas pipé mot depuis le début du voyage. Il préférait avant tout se tenir près du chariot, prêt a repousser n'importe quel enfant s'approchant. Après tout, ils semblaient irriter fortement Asura et ce dernier était apte a briser la cage qui le retenait s'il était plongé dans un état de rage suffisant. Ce serait un bon moyen pour semer la panique mais semer la mort et la destruction pour sauver Zayro n'était pas vraiment ce que cherchait Piccolo.

Pour le moment, il devait se concentrer pour éviter qu'Asura ne sorte.► NOM- X - 24/12/13.
« X► NOM
Code by AMIANTE

RÉCAPS :

Déguisé en dompteur blessé.
Piccolo marche avec le chariot.
Il chasse des gosses de merde pour éviter qu'Asura ne pète un cable.
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (1)   Mer 14 Jan - 21:28

Assaut à Chikai
Lightning était donc dans le pays de Seika, à Chikai plus précisément et elle y resterait peut-être quelque temps. Elle qui était rentrée dans son pays d'appartenance, du moins il semblait l'être, avait rencontré deux ou trois jours plus tôt le chef de Seika : Karui Hanja. Celui-ci l'avait accueillie comme il se doit et l'avait mise un minimum en confiance. Il avait repondu à ses questions peut-être incessantes mais elle se devait de les poser. Cela l'avait même menée à décider d'elle-même de défendre ces murs, sa nouvelle maison. Bon, de son propre chef, peut-être pas car il restait encore cette marque rouge, cette fore étrange sur sa poitrine et recouvrant sa marque de l'Cie de Cocoon. Ce sceau dont les secrets étaient encore inconnus pour la jeune femme.

Depuis ces quelques jours, Lightning avait fait la rencontre de son chez-elle. C'était un endroit très mignon et bien suffisant pour une jeune femme. Évidemment il y manquait sûrement la technologie dont elle avait l'habitude, mais ça elle commençait peu à peu à s'y faire depuis qu'elle avait débarqué à Kosaten. Elle songeait même de plus en plus à chercher un moyen de faire avancer les capacités technologiques (même moindres) de son pays. Mais elle n'avait pas à se plaindre non plus. Elle était chouchoutée, du moins les habitants de Seika ne manquaient de pas grand chose. Et ce phénomène ne se trouvait pas qu'à la capitale, elle avait pu également le constater dans la ville du feu Tokonatsu quand elle avait fait sa petite escapade. Rien que d'y songer elle en frissonna et grimaça lorsque instinctivement Lightning sortit de sa poche une feuille, celle qui était l'avis de recherche du garçon qu'elle avait rencontré. Vash, un idiot fini. Elle rangea la feuille aussi vite qu'elle ne l'avait sortie et reprit son chemin à travers la ville.

Enfin bon... La rose trainait des pieds sans trop de but et continuant toujours tout droit. Après l'entrevue avec l'empereur et les quelques heures -jours- d'entrainement qu'elle avait passé pour reprendre là où on avait pu laisser ses forces minimales, elle s'était finalement décidée à découvrir sa ville, en commençant par le point où tout commence : les portes du village. Elle avait aussi emporté avec elle deux de ses armes, Blazefire Sabre -ou l'arme habituelle- mais aussi Organyx dans l'optique d'aller s'entrainer à nouveau en fin de journée.

La ville était bondée. Quand Light' arriva à l'entrée de Chikai, elle pu remarquer le monde qui se succédaient les uns derrière les autres. Les charrettes avançaient petit à petit tandis que les gardes selblaient faire leur travail d'un oeil perdu et peu concentré. La guerrière observait, sans un mot. Du moins jusqu'à ce qu'elle remarqua un drôle de personnage, un dompteur apparemment, et transportant un gigantesque bagage : sa bête faisait au moins six mètres. La rose fronça légèrement les sourcils, étant comme qui dirait septique. Ce dompteur avait un petit quelque chose qui lui donnait un air de déjà vu. Et puis derrière il y avait cet.. Ce bandage sur pattes ? Aucun doute, il y avait quelque chose de louche. Lightning vint alors à leur rencontre, stoppant leur route.

LIGHTNING – Halte là ! fit la jeune femme d'une voix marquante dans le but de peut-être les angoisser un peu. C'est une belle bestiole que vous avez là messieurs... baissa-t-elle la voix pour un ton plus calme et les incitant à dévoiler leurs identités. Ce n'est pas banal de rencontrer un blesser des pieds à la tête pouvant marcher. termina-t-elle à l'intention du déguisé d'un ton ironique.

∆ hors rpg ∆

Action 1 : transporte deux de ses armes : Blazefire Saber et Organyx
Action 2 : traverse la ville jusqu'aux portes
Action 3 : intercepte la charrette de Rhadamanthys, Piccolo et Asura se questionnant sur leurs identités.



© N a l a | C u p p y


Dernière édition par Lightning Farron le Mer 14 Jan - 21:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (1)   Mer 14 Jan - 21:45

Le grand jour était là. Je voyais se rapprocher de seconde en seconde l’entrée de la cité de Chikai, la capitale de l’empire de Seika. C’était pour moi ma première opération en territoire ennemie et celle-ci me menait dans leur capitale pour sauver un homme. Zayro, dont j’avais entendu parler comme étant actuellement le plus puissant élu. Cela ne l’avait cependant pas empêcher de se faire vaincre lors d’une bataille récente et capturé par l’ennemi. Plusieurs autres élus puissants de Fuyu avaient été chargés de le libérer. Le roi Sul hei, contrairement a ce que j’avais entendu dire sur lui, devait être un homme bon pour se soucier ainsi du moindre de ses élus.
J’avais appris cela et avais spontanément offert mon aide bien que je sois arrivé récemment sur Kosaten. Les compagnons d’armes étaient sacrés pour moi et ils pouvaient compter sur moi pour aider à la libération de cet élu dont je ne savais pratiquement rien. J’avais prise part au discutions pour préparer l’opération et finalement accepté au sein de l’équipe.

Après la mise en place du plan, j’avais fait des préparatifs pour mon rôle. Et j’avais également camouflé soigneusement mon sceau de Fuyu. Je jetai un bref coup d’œil sur ma main, satisfaite du résultat.

Je chevauchai, tête baissée, vêtue d’un manteau à capuche, en direction de la porte au milieu de tous les gens qui rentraient en ville. J’étais à présent et j’avais presque rattrapé la charrette contenant Asura et conduite par Piccolo et Rhadamanthys.

Je leur avais laissé prendre de l’avance le temps de finir de m’habiller. Il était à présent temps que j’entre dans mon rôle. Je dois dire que ça allait être difficile pour moi. J’avais cependant eu de nombreux modèles et sources d’inspiration pour le faire.

J’inspirai un bon coup et me rassérénai Mes alliés comptaient sur moi et je devais le faire pour ce pauvre hère qui s’était fait capturer.




Tenant d’une main ma selle, de l’autre j’avais en mains un éventail que je portai ouvert devant ma bouche avant de me triturer la tête entre les mains..
Je pris la parole, prenant la voix la plus forte et la plus insupportable que je pu ainsi me mettant dans mon rôle

-RAAHHHHH ! FAIS CHIER ! PERE M’A DIT DE NE PAS FAIRE DE VAGUE EN VENANT ICI MAIS POURQUOI ? POURQUOI ? J’ EN AI MARRE ET PUIS ZUT...


J’abaissai ma capuche et ouvris mon manteau, le laissant tomber négligemment sur la selle de mon cheval.



Je remis mon éventail devant moi. J’éclatai alors d’un rire sonore, destiné à l’intention de tous et a bien me signaler à ceux qui ne m’auraient pas encore entendu.

-MWAHAHA !  POURQUOI DONC DEVRAI-JE RESTER INCOGNITO AU MILIEU DE LA POPULACE, MOI L’ILLUSTRE, LA MAGNIFIQUE, LA DIVINE…RIN TOHSAHKA.


Eh oui, je n’avais pu résister à cette référence à cette chère Rin pour endosser un rôle de pimbêche fortunée arrogante. Enfin intérieurement je n’en menais pas large mais le stress avait pour effet de me faire m’enfoncer dans mon rôle, me faisant rire et pavoiser encore plus. C’était comme une sorte d’adrénaline pour gérer la situation. D'Autant qu'une élue adverse venait jeter son grain de sel

-MAGNEZ-VOUS! ON VA PAS Y PASSER LA JOURNEE!


RECAPS::
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (1)   Mer 14 Jan - 22:39

Pendant ce temps là, aux portes de Chikai :

Piccolo, Rhada, Asura,Lightning :

Votre couvert fait son office et déjà des gamins excités et effrayés couraient dans tous les sens, remontant le convoi comme des fusées pour raconter à leurs copains le montre qu'ils avaient vu. Le spectacle allait rapidement se répandre comme une trainée de poudre.
Autour de vous, en plus des mioches insupportables, quelques marchands faisaient la queue pour passer sur la droite, la ligne réservée aux chariots et autres ambulants. Quelques gardes s'approchèrent de vous, hochant la tête pour vous saluer et tournant autour du transport. La bête était imposante, peut être trop sans doute puisque les deux hommes se concertèrent avant de faire signe à des renforts pour avoir leur avis... L'idée était intéressante, mais peut être un peut trop osé...
Soudain, les hommes se retournèrent, attirés par les éclats de voix d'une jeune femme un peu plus loin. L'un des officiers fit un signe de main et trois soldats allèrent à sa rencontre tandis qu'il restait devant le chariot, un registre à la main. Il trempa une plume dans un encrier et commença à poser ses questions.


- Bonjour monsieur, donnez moi votre nom, votre métier ainsi que les identifiants de ce monstre que vous transportez.

Il se pencha, regarda les caisses derrières Rhada et continua :

- Je voudrais également inspecté le contenu de votre équipement je vous prie, ainsi que...

Il fut interrompu par une autre voix féminine, il tourna la tête vers une élue de Seika, qui ramena sa fraise à ce moment là...

En arrivant aux portes la jeune élue fut bousculé par quelques enfants, rapidement suivit par un homme de grande taille au crâne rasé. Il s'excusa poliment envers Lightning et partit dans la direction des enfants. Près d'elle passa également un groupe d'homme en manteau de voyage, quittant le poste de garde dans un silence quasiment religieux.
Il y avait du monde, beaucoup de marchant dont l'un d'entre eux venaient de passer le contrôle. Si Lightning était perspicace, elle pouvait voir une caisse cachée sous le siège du conducteur alors qu'un pli de son manteau s'était accroché au linge qui masquait son butin. Il régla le problème bien vite, regarda autour de lui et croisa le visage de la jeune femme. Il se redressa et continua son chemin en direction du centre de la ville.
Lightning ouvra la conversation, sans y avoir été convié, ce qui fit tiquer l'officier qui répondit bien avant les hommes cachés de Fuyu.


- Pour qui vous prenez vous ? Je ne crois pas que vous faites parti de mes effectifs aujourd'hui, qui vous envoie ?

L'officier semblait contrarier, mais à sa mine et à son ton, on pouvait se rendre compte qu'il s'agissait d'une bonne personne, et si on regardait un peu mieux, la taille de sa bourse montrait également quel genre d'homme il pouvait être. Il s'approcha de Lightning, ignorant un moment le convoi forain et lui dit :

- Votre place n'est pas ici, nous contrôlons la situation et je comprend votre envie d'aider, sincèrement, toutefois il y a des règles et des choses à ne pas faire, comme intervenir pendant mon interrogatoire, cela discrédite notre image.

Il parlait lentement pour bien se faire comprendre.

- Toutefois si vous voulez aider... Inspectez donc l'équipement de ce chariot et des autres derrières lui. Vous deux, dit-il en pointant du doigt Rhada et Piccolo, suivez moi j'ai des questions à vous posez...


Saber :

Le plan de Saber marcha à merveille et déjà des gardes s'approchèrent d'elle tandis que les badauds s'arrêtèrent pour l'observer dans son mélo-drama. C'était une scène que les gens appréciaient, ce genre de ragot animerait sans doute le repas avec des anecdotes croustillantes. Toutefois le nom ne fut pas reconnu pour la plupart, certains s'animèrent, mais c'était probablement une fausse idée...
Les gardes prirent place autour du cheval et agrippèrent les rennes pour calmer l'animal, ils ne voulaient pas de grabuge pendant leur service. Un jeune soldat, aussi beau que musclé, entreprit d'ouvrir la discussion avec la jeune femme.


- Bonjour ma Dame. Laissez nous vous guider à l'intérieur de la cité * sourire enjoleur *

Il semblait être parfait, même le timbre de sa voix fit vibrer le coeur de Saber pourtant si concentrée sur sa mission. Alors qu'elle se laissait guider par les hommes de Seika, elle passa sur la gauche du convoi de ses camarades et pu voir Lightning discuter avec un officier.
Très vite, elle passa l'arcade de la porte et se retrouva sous les murailles de la cité, toujours lié à la main chevaleresque de ce garde divin.
Ce dernier se retourna encore vers elle, avec son plus beau sourire et lui dit :


- Laissez moi vous guider jusqu'au écurie ma Dame, nous prendrons ensuite le temps de noter votre identité et de faire le nécessaire pour préparer votre séjour.

Il ne savait pas du tout qui était cette jeune femme mais consciencieux dans son travail, il préférait éviter tout incident politique à sa faction aussi, il guida Saber aux écuries et l'aida à descendre.
A mesure qu'elle touchait le sol, elle sentait son coeur vaciller... Allait-elle succomber au charme du beau jeune homme ?


////



ATTENTION :
Lightning, tu n'avais le droit qu'a 2 actions ce tour-ci et tant que Fuyu reste inconnu. J'ai donc puni la dernière action par l'action du garde :p
Je suis un méchant MJ MOUAHAHAHAH
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 850
Yens : 533
Date d'inscription : 22/11/2014
Age : 24

Progression
Niveau: 123
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Rhadamanthys Non-validé

- http://rp-manga.forum-canada.com/



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (1)   Jeu 15 Jan - 18:31

Quand les problèmes arrivaient, car il était plus certain que ceux-ci allaient venir: ils n'étaient pas là pour plaisanter, pensât le juge infernal en repérant une masse de cheveux roses au milieu de la foule qui se dirigeait alors vers le chariot d'un pas décidé. Bien que cette couleur ne lui était pas inconnue, il n'arrivait pas à mettre un nom sur la silhouette féminine qui avançait vers lui et son groupe d'infiltré sans pour autant cacher ses intentions: cela crevait les yeux que l'objet de son désir était le véhicule que pilotait le spectre infernal... Dans les pensées du juge, il ne restait plus qu'à savoir si elle venait à eux comme un papillon attirait par la lumière de créature qu'il transportait et qui était étrangement populaire auprès des enfants ou que celle-ci n'était autre qu'un vagabond venant quémander quelque chose à manger. Si c'était la seconde supposition, cette jeune femme risquait bien de finir en morceau de viande pour calmer la prochaine colère du grand bélier derrière lui. La chance avait voulu que l'irascible démon qu'était Asura reste " calme" durant tout le trajet et Rhadamanthys espérait secrètement qu'il le reste quand son regard capta alors l'approche d'un groupe de garde en armure.

Des salutations silencieuses furent échangées une fois à portée de regard et rapidement comme un groupe de loup à la rencontre d'un bison: les gardiens de Seika se mirent à tourner autour du chariot, observant la bête en compagnie du spectre et du Namekien tout en repoussant la foule naissante autour de la carriole et interceptant même la jeune femme aux cheveux couleur bonbon. Une bonne chose de faite, se disait-il avant de poser les yeux sur le garde prés de lui: s'adressant alors dans un ton aimable et bien prétentieux.

" Mais avec plaisir, soldat: retenez bien mon nom car ce sera celui du plus grand dompteur de monstre de tout le continent ! Je me nomme Sarpédon et la créature derrière moi est une horreur que j'ai eu la chance de capturer au lac des monstres avec l'aide de mon acolyte qui devrait marcher non loin du chariot. Pardonnez-le il est incapable de parler depuis qu'il fut la victime d'une triste malédiction par le passé... Les bandages que vous voyez là ne sont pas pour couvrir une blessure mais pour faire en sorte que vos yeux ne le soient pas sous le mauvais sort dont il fut la victime mais malgré tout: c'est mon ami, il se nomme Proteus. Enfin, il vient à moi quand je l'appelle comme ça... Je vous rassure, ce n'est pas contagieux mais ce n'est vraiment pas beau à voir."

Fit-il d'une voix chantante avant de pointer l'ignoble créature avec un grand sourire de triomphe:

"Cette créature est un baphomet et je ne vous dis pas à quel point il est précieux: son cuir est solide, son ivoire est des plus précieux et des plus solides; il a brisé bien des armes et des pièges avant qu'on ait pu l'emprisonner et... À ce que prétend la légende: ses attributs virils, une fois séchés et réduits en poudre, seraient un aphrodisiaque capable de donner la vigueur d'un taureau et la fougue d'un cheval à celui qui la respire... Si vous voyez ce que je veux dire."


Dit-il avec un clin d'oeil avant d'entendre une voix au lointain: celle d'une jeune femme aux longs cheveux blonds qu'il ne connaissait que trop bien. Un sourire se dessina sur ses traits en voyant que Saber semblait attirer moins l'attention qu'eux quoiqu'elle vienne de donner un peu de la voix. Détournant le regard sous une nouvelle injonction: il devina facilement que son interlocuteur était un haut gradé et se dit alors qu'il devait obtempérer pour le bien de la mission. Descendant de son chariot, il laissa son trident prés de là où il se tenait plus tôt et vint alors s'exclamer d'une voix qui se voulait nettement plus sérieuse:

"Et c'est avec plaisir que je répondrais à vos questions mais, permettez moi cependant deux doléances: la première concerne mon compagnon, comme je l'ai dit à votre homme un peu plus tôt: mon ami ne peut pas parler alors je me répondrais pour lui. Le pauvre a été maudit et doit se couvrir pour ne pas heurter vos yeux... Quand au reste, je vous demande la possibilité de garder ma bête dans un lieu à l’abri des regards et de l'agitation, voyez vous je crains que le monde qui ne cesse de s'attrouper autour de mon chariot n'énerve ma créature et si je ne suis pas prés d'elle ou mon acolyte: je crains pour ce qu'elle pourrait faire même entravé dans sa cage. Si vous avez un endroit pour la ranger sous la surveillance de mon compagnon et où on ne risquerait pas de l'embêter, je vous en serais reconnaissant."


Terminât-il en faisant signe à la petite réserve de vin qui se trouvait dans un sac de tissus derrière l'une des caisses rempli d'armes et des parties de son armure directement démontée sous sa forme de totem: une fois séparé, on ne pouvait la reconstituer sans y insuffler le cosmos de Rhadamanthys... Si jamais on venait à trouver une part de sa cuirasse, celle-ci ne serait rien de plus qu'un bout de métal salit.


Récap:
* Se présente avec un sourire bien prétentieux en se faisant passer pour un dompteur de monstre

* Présente Piccolo sous les traits de son acolyte: un homme maudit et incapable de parler

* Demande a ce qu'on mette la créature (Asura) en sécurité et qu'on laisse Piccolo l'accompagner

* Accepte de suivre le chef tout en proposant des bouteilles de vin frais
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 688
Yens : 846
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 129
Nombre de topic terminé: 47
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Mukuchi ↝ Looser ↝

-



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (1)   Jeu 15 Jan - 19:53



Asura était si calme qu'on n'aurait jamais pu le reconnaître en temps normal. En vérité, il bouillonnait de l'intérieur et cacha sa colère au fond de lui. Du moins, du mieux qu'il pouvait et parce qu'il n'avait pas trop le choix. Heureusement que Proteus était là pour faire fuir les enfants, sans quoi il continuerais de tabasser les barreaux de sa cage. Cependant, le bruit ambiant commençait un peu à l'énerver. Une oreille était en perpétuelle mouvement, signe qu'elle était à l'écoute de tout. Alors que l'autre s'efforçait de rien n'entendre et était abaissée. Il pu entendre la conversation que Rhadamanthys avait avec le garde mais ne prêta pas vraiment attention aux détails. Le sujet tournait autour d'Asura, du dompteur et de son acolyte maudit.

Au fil du temps et du monde surtout, la bête se redressa une nouvelle fois. Son regard ne présageait rien de bon. Il était prêt à charger mais ne le fit pas encore. Il jeta d'abord un œil vers le dompteur, là où était concentré sa haine passagère puis vers une charrette à proximité. Il y avait une bonne odeur qui s'y dégageait. La faim commençait à assaillir le ventre de l'animal. Asura n'était pas gourmand par nature, mais son instinct le faisait agir jusqu'au bout, de quoi atteindre son but même en saccageant tout sur son passage. Ce côté de sa personnalité le rendait buté et dur à contrôler. Et machinalement, il se mit à mordre doucement un barreau. Ses crocs étaient apparents mais son agressivité n'était pas encore à son maximum. Il montrait simplement son désir de manger. N'importe qui pouvait remarquer que cette bête était affamée à ce moment là.

Ensuite, il retira sa mâchoire et poussa un grognement assez fort pour alerter la troupe de son besoin vital. Si jamais on ne le contentait pas, les problèmes allaient arriver. En plus, la chair humaine ne faisait que l'exciter davantage. Depuis tout à l'heure, il voyait des gens passer tout près de lui et il n'avait plus qu'à piocher dans ce vivier pour se nourrir. Hélas, il devait se contenir, faire des efforts pour se contrôler. Il se remit à mordre un barreau mais plus fort cette fois-ci. La cage tenait le coup et il n'y avait pas vraiment de marque dessus. Celle-ci était assez solide pour retarder la force d'Asura après tout. Elle ne devait pas se casser au bout de quelques secondes, sinon le pire était à envisager.

Il y avait de l'agitation autour de lui, notamment deux femmes qui élevaient la voix. il reconnu Saber d'un côté et balaya du regard l'agent de Seika de l'autre. A ce moment là, il s'imaginait déjà entrain de la mordre si jamais elle s'approchait un peu trop près de la cage. De l'eau à la bouche? Il y en avait peut être un petit peu... En tout cas, il recula de quelques pas et frotta ses cornes contre les barreaux. Une mélodie étrange s'échappa de ce geste tout à fait ordinaire. Le contact entre le métal de la cage et la matière osseuse de la bête. Celle-ci n'était pas désagréable mais très répétitive. Elle exprimait l'urgence de la situation avant qu'il ne pète un câble.

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (1)   Jeu 15 Jan - 20:36

SAUVER LE SOLDAT
ZAYRO
Seigneur Dendé, il était a peine dans la ville et le chariot qui devait transporter une espèce de monstruosité animale était déjà la cible de tout le monde. En fait, le plan de la foire était très stupide : Piccolo savait qu'ils avaient des moyens probables pour détecter sa personne s'il volait (c'était la capitale et vu comment ce monde semblait étrange, rien n'excluait ceci) mais ça attirait trop l'attention, sa tenue n'était pas bien discrète aussi mais il pourrait être reconnu.

Il savait après tout, que des élus devaient s'y trouver et sachant qu'il avait récemment rencontré un assez grand nombre d'élus de cette région, il pourrait très bien en rencontrer un ici. Sa venue comme ça ne provoquerait sans doute pas de suspicions de la part de ses prétendus alliés mais il savait qu'il allait devoir se battre pour fuir si jamais il rencontrait un de ses élus ou gardes et qu'il avait Zayro en main, et dieu sait qu'il serait enragé si jamais il devait affronter Goku ou Gohan.

Pour lui, chacun des membres de Fuyu passait second quand il s'agissait d'aider des membres de son équipe. Laisser un dictateur stupide lui intimer de les attaquer pour aider Zayro était au delà de ses forces, même pour lui qui était anciennement un "grand roi démoniaque". L'on pourrait l'accuser d'être sensitif pour le coup mais Piccolo n'en avait cure.

Il se contenta juste de fuir en volant de toute évidence, ce qui sera difficilement possible si jamais le sous sol est l'endroit où le criminel de Fuyu s'est vu enfermé. Mais qu'importe ! une connaissance commune approchait et il savait que ça signifiait beaucoup de choses pour eux deux, surtout Rhadamantys.

Lightning, la jeune fille qui avait reçue un debriefing avec Rhadamantys, Tortue Géniale et Amateratsu, lui qui l'avait aidée, il aurait probablement du l'affronter. Remarque, il était fort probable que ce soit le cas vu qu'elle semblait tourner autour d'eux, suspicieuse, honnêtement, tout les trois élus de Fuyu étaient plus forts qu'elle et si jamais Piccolo estimait que sa victoire n'était pas assurée (on n'est jamais trop prudent), deux élus combinés devraient pouvoir aisément la vaincre.

Il ne comptait pas l'attaquer pour le moment, ce serait un allé simple vers la prison. De plus, elle ne semblait pas mauvaise, bien que son enquête puisse mal se finir pour chacun des deux camps si elle énerve Asura, ce qui fort heureusement résolu par la police qui, ne faisant pas attention a l'ironie, entreprit de les examiner.

L'élue de Seika se fit sermonner alors que le juge des enfers entreprit d'expliquer tout ça. L'histoire de la malédiction pour expliquer ces bandages n'était pas mal mais il espérait bien que cette histoire ne revienne pas pour expliquer son apparence Namékienne, il n'en serait pas affecté du tout mais ça lui aurait value l'ire de quelques Namékiens suspectibles.

Il voulait l'enfermer avec Asura plus ou moins, c'était normalement ce que ferait Sul Hei pour se débarrasser de quelqu'un mais ici, c'était pour qu'ils entrent. Parler comme ça de la dangerosité de la créature pourrait se montrer convaincant mais ils pourraient également essayer de tuer Asura en fait, ou même refuser la corruption, bien que ce ne soit probablement pas trop le cas.

Le Namékien simula des mouvements de tête pour approuver l'histoire puis redevint silencieux, ne pouvant s'empêcher de laisser échapper une expression outrée alors qu'il se rendait compte de la situation ridicule dans laquelle il se trouvait.

Bien que surpris par ce que fit Asura, il entreprit de rester silencieux en se contentant de le regarder. Ça allait probablement pousser l'avis des gardes vers le "bon côté".► NOM- X -  24/12/13.
« X► NOM
Code by AMIANTE

RÉCAPS :

*Approuve silencieusement les propos de Rhady*
*Observe Asu*
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (1)   Jeu 15 Jan - 21:19

Mon plan avait été un succès, sans doute trop même et pas de la manière dont je l’imaginais. Les gardes Seika m’accueillirent en grande pompe et me firent passer.

Un garde de Seika qui dirigeait mon escorte m’adressa la parole.  Je me montrai distante au début


-AH, j’ai bien cru que j’allais devoir dormir devant les portes et parmi le reste des badauds!
Déclarai-je sur mon ton hautain

Cependant je me sentais coupable de me conduire de façon odieuse alors qu’il s’agissait d’un brave homme qui faisait son travail. Je me tournai pour le regarder et mes joues devinrent légèrement écarlate. Il était jeune, roux et son gabarit en général me fit penser à Shirou Emiya. Je senti mon cœur bondir dans ma poitrine.Au cours de la cinquième guerre du graal j'avais redécouvert mon côté féminin et tout plein de sentiment avec une sensibilité exacerbée pour le pire et le meilleur.

-…Enfin mieux vaut tard que jamais…Je vous remercie pour votre aide. Ajoutai-je d’une voix plus naturelle et douce en tournant la tête pour éviter de le regarder.

J’observais tous ceux que je doublai et plus particulièrement le spectacle du trio à la charrette qui était toujours en train de se faire contrôler.
Je devais faire confiance à mes compagnons pour s’en sortir. La seule chose que je pouvais faire de mon coté était de poursuivre ma mission comme je le pouvai. Je regardai alors mon guide qui m’emmena aux écuries et m’aida à descendre de cheval d’autant que je fis exprès de louper ma descente pour lui tomber dans les bras.

-Merci…euh ….je suppose que tu as un nom,soldat ?
Demandai-je  timidement et en m’empourprant en baissant les yeux.

Ainsi lançai-je mon approche, pris entre ma loyauté pour ma mon mission, mon master et mes camarades d’une part et les sentiments que pouvaient m’inspirer ce charmant et brave soldat de l’autre bien que je devais le considérer comme un ennemi.

Recups ::
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (1)   Jeu 15 Jan - 22:09

Assaut à Chikai
Ils étaient suspects, bien trop suspects pour que l'élue ne s'en mêle pas. Elle qui avait pourtant fait ça dans la sympathie, voilà donc que finalement on lui fasse comprendre qu'elle n'était pas la bienvenue. En face d'elle, elle avait affaire à un grand bonhomme, certainement aussi grand que son orgueil. Un chef de garde probablement. Il écarta la jeune femme avant même qu'elle ne pu avoir de reponse de la part de ces étranges dompteurs de bêtes qui ne lui semblaient pas inconnus. Mais Lightning aussi elle avait de la fierté à revendre et alors qu'elle le toisait de haut en bas, elle remarqua une bourse à sa poche. Depuis quand un garde gardait-il son argent sur son lieu de travail alors que des piques-pocket pouvaient peut-être passer les frontières de la capitale. L'ancienne lieutenante n'ajouta cependant pas un mot de plus mais se contenta de reposer un premier regard sur le fameux Sarpédon, qu'elle avait trouve déplacé avec son histoire d'aphrodisiaque. Nan mais quelle horreur... Déjà couper les parties génitales d'une bête était un acte que Light' n'appréciait pas, mais si en plus le but était de faire exploit par des ébats, c'était à bannir pour la jeune femme -prude-.

Lightning ne s'exclama donc pas plus et sans même écouter le dernier conseil du garde, elle s'avança d'elle même de quelques pas vers le chariot dont les propriétaires avaient pris la route du centre ville. D'ailleurs, tous le temps du sermont, c'était le conducteur qu'elle avait scruté avec un oeil attentif : lui aussi ne semblait pas très clean. D'autant plus qu'une étrange couleur d'une matière bien differente d'un linge s'était démarquée et que, quand l'étranger avait fait un petit tour par là, l'élément avait disparu de sa vision. C'était plus que suspect. Alors sans même laisser le garde finir, Lightning marcha et bouscula le garde en le faisant bien exprès pour que sa bourse tombe et ne renverse toutes les pieces à l'intérieur, simple question de vengeance puéril. Elle glissa son regard vers l'acolyte du dompteur, puis de la bête qui semblait la vouloir comme quatre heure, mais elle traversa ses quelques mètres.

L'élue inspecta d'un regard attentif le chariot mais d'autant plus là où elle avait cru voir apparaître une matière peu commune parmis des vêtements. Elle fronça legerement le regard avant de se décider enfin à agir. Sans honte, Lightning n'hésita pas à donner un grand coup de pied en dessous du siège du conducteur, faisant touspt tomber de l'autre côté dans un bruit de fracas. Un bruit de fracas ? Depuis quand des tissus faisaient un tel son ? Elle fit alors le tour et vit une caisse renversée, une caisse qui n'avait rien à faire ici et qui était très sûrement passée outre les mains fouilleuses de la sécurité

LIGHTNING – Eh ! Super chef de garde ! s'exclama-t-elle durement mais assez fort pour que l'interpellé l'entende. Je pense que ta vigilence a été abîmée. Ajouta l'élue sur un ton pourtant humble bien qu'elle se moquait de lui.

∆ hors rpg ∆

Action 1 : Bouscule le garde et fait tomber sa bourse
Action 2 : En regardant l'autre charrette, elle donne un grand coup au niveau de la fameuse caisse cachée



© N a l a | C u p p y
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (1)   Jeu 15 Jan - 22:25

Rhada :

Le garde écouta en griffonnant sur son registre ce qu'il entendait, toutefois il se pencha en regardant la pseudo-réserve de vin et fit une mine embarrassé. Il commença à raturer ce qu'il venait de marquer et dit :

- Bien, alors : la cage est trop grande pour être entreposé dans notre étable, de plus la créature est trop dangereuse pour entrer dans la cité. Elle ne semble pas être correctement dressé, semble être agressive et vous n'êtes pas prévu dans la troupe qui se rassemble aujourd'hui, ajoutons à cela la tentative plus que médiocre de corruption avec une vinasse de basse qualité et nous obtenons un séjour tout frais payer dans la prison de la capitale avec une exécution sommaire de votre créature. Si ses parties génitales sont si "spéciale" peut être même m'en ferais-je un colier... Mais sérieusement pour qui me prenez vous ?

Il claqua son registre sur sa table et poussa le dompteur présumé dans une pièce située à l'intérieur de la porte. Il referma derrière lui et agrippa Rhada par le col.

- Ecoute moi bien clochard, ici ce n'est pas la ville de pecno que tu traverses en peine pour ramasser deux trois pièces à la con. Si tu veux rentrer, tu allonges le fric et tu la fermes sinon c'est direct au trou et je peux te dire qu'avec ton jolie minois tu feras office de poupée avant même que tu n'ai eut le temps de t'asseoir on s'est bien compris ?

L'officier attendit la réponse de Rhada, l'agrippant toujours par le col, fier et confiant en sa position d'officier de la garde. Il ne fallait pas croire les apparences, un gentilhomme peut s'avérer être le pire des connards, et un frêle dompteur, une véritable machine à tuer...


Piccolo, Asura :

Les enfants s'étaient calmés et jouaient plus loin à présent. Le chariot a été immobilisé juste devant les portes, à l'ombre des murs de la cité. Les gardes attendaient le retour de leur chef avec le dompteur pour les laisser partir. Il n'y avait là plus de problème. Piccolo avait totalement été laissé de côté, comme un pestiféré qu'il semblait être, et la bête fut garder à l'oeil par les hommes, armes ranger mais prêt à dégainer. Tant que le bélier ne tenterait pas de bouffer le premier qui passait, ça irait, mais les hommes se demandaient quel genre de spectacle pouvait impliquer la bête et qu'est ce que le dompteur comptait faire si ce n'est montrer son colosse en publique derrière les barreaux de métal...
De plus en plus de garde trouvait tout ceci bien suspicieux, et l'un d'eux était même déjà parti vers le palais pour demander l'avis d'un supérieur direct.
Le plan devait changer à présent, tout du moins dans l'immédiat...


Saber :

Courtisée, la jeune femme se laissa prendre par le minois du garde qui l'escortait et une fois les pieds sur le plancher des vaches, elle lui demanda son nom. Il s'inclina, mimant un baise main, et répondit:

- Je suis Shiro Imeya, premier né du clan Imeya, ravit de vous servir ma Dame. Votre monture sera au petit soin ici, j'en fais le serment. Venez vous dans notre belle cité pour affaire ou pour le plaisir ? Quelque soit votre réponse laissez moi vous accompagner je m'en voudrais si des petits scélérats venaient tenter de vous priver de vos plus beaux apparats * sourire enjôleur *

Soudain il se stoppa, regarda le cheval et fronça les sourcils.

- Vous n'avez point de bagage ma Dame ? Est-ce normal pour une femme de votre rang ?

Le doute s'installait dans la tête du soldat qui, en plus d'être beau comme un dieu, avait l'esprit vif et l'oeil avisé. Nul doute qu'il maniait sa lame comme personne, et il était près à en faire une démonstration, à huit clos bien entendu... D'ailleurs l'écurie dans laquelle ils se trouvaient était vide d'individu, seuls les chevaux paîtrait tranquillement, attendant qu'on ne les monte, tout comme la jeune femme qui dévorait le garde du regard.
Il se tenait droit dans l'écurie, en face de Saber, ne lui permettant pas de partir sans risquer de mettre à mal sa couverture. Elle devait répondre à ses questions si elle voulait continuer, ou tout simplement trouver le moyen de lui fausser compagnie si son coeur le lui permettait.


Lightning :

L'effronterie de la jeune femme ne passa pas inaperçue. Alors que le cupide petit officier s'abaisser pour ramasser son argent, Lightning s'afféra à retourner la charrette qui venait de passer le point de contrôle. Le conducteur était tombé et semblait désespérer, les caisses tombèrent sous les coups de pieds de Lightning, renversant leur compte...
Un tas de bibelot étrangement phalliques ainsi que des rouleaux de parchemins érotiques tombèrent sur le sol et roulèrent dans le sable. Les enfants, toujours attirés par les denrées des marchands tombant et devant donc gratuit pour leurs petits doigts espiègles.
Les phallus en bois, les caricatures des positions du lotus ainsi que la collection de Sasha Gurē partit alors comme neige au soleil, emporter par des enfants trop curieux.
L'officier, humilié et remonté, se redressa, ses sous en poches, et cria à la garde d'arrêter la jeune femme.
Trois soldats vinrent alors à la rencontre de Lightning, l'attrapant par les bras, pour l'amener vers la prison en passant par la fameuse rue...


///

Lightning changement de zone ---> Rues de Chikai
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 850
Yens : 533
Date d'inscription : 22/11/2014
Age : 24

Progression
Niveau: 123
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Rhadamanthys Non-validé

- http://rp-manga.forum-canada.com/



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (1)   Ven 16 Jan - 18:29

Plus le temps passé, plus la situation devenait exaspérante pour le sombre guerrier qu'était Rhadamanthys tandis qu'il devinait facilement que le garde n'appréciait pas l'idée de partager son vin : bien que cela passât pour une tentative de corruption, le juge n'avait joué que le rôle d'un jeune dompteur bien téméraire et sur de lui qui voulait partager un peu de la gloire gagné pour la capture de la bête démoniaque et celle qu'il entrevoyait quand il vendrait celui-ci pour une petite fortune. Bien mal lui prirent car, loin d'être intéressé par l'alcool: l'officier qui lui faisait face vint alors déblatérer moult insulte à son encontre et a sa fierté de guerrier .L'envie d'arracher la tête de ce bonhomme bedonnant était de plus en plus grande dans l'esprit du juge... Déjà que celui-ci commençait à attiser sa colère en essayant de les bloquer tout en exposant sa sale face au regard du maitre infernal : il fallait qu'en plus, celui-ci soit une ordure de la pire espèce... S'il y avait bien des choses capables de peine de mort au regard de Rhadamanthys: c'était bien les êtres passants leurs intérêts avant ceux de leurs nations et leurs codes d'honneur. Quel personnage exécrable, se dit-il en sentant la bile lui monter dans la gorge tout en voyant celui-ci ramasser son or une fois que la jeune femme qui semblait si intéressée par leurs chariots, vint le bousculer et révéla de plus belle son avarice. Si cette mission venait à se passer à bien: il reviendrait pour lui et le tuerait, jurât-il intérieurement tout en se préparant à se salir lui-même pour entrer dans la capitale. Prenant alors l'expression d'un jeune chiot qui se serait fait remettre à sa place par son ainé, il déclara faiblement:

"Entendu..."

Soupirant doucement en signe de résignation, le juge fit un pas en arrière et décida d'aller chercher la bourse d'or qu'on lui avait fourni pour ce genre d'éventualité avant de remarquer le départ de l'une des gardes... La situation venait d'empirer et le plan devait être avancé. Faisant mine de farfouiller dans le sac où se trouvaient sa réserve d'alcool et son or, il fit briller ses yeux dans l'ombre de la cage en direction d'Asura pour lui expliquer son attention avant de sortir une bourse bien pleine: bousculant un peu exprès une caisse remplie de bouclier tordu et de rondache brisée hors du chariot dans un grand bruit de métal des plus retentissants. Faisant mine de rougir de son étourderie, le juge infernal se força à prendre un air misérable tout en faisant taire son ego pour s'abaisser à de telles extrémités et montra discrètement au chef de la garde où la bourse tandis qu'il attirait l'attention de ses hommes en ramassant toutes les plaques de protection sur le sol avec un air peiné.

" Il faut que la présentation de cette créature se fasse... Il y'a beaucoup d'argent a gagner en la présentant quand on sait la valeur qu'elle a: je peux la maitriser seul mais je ne serais peut être pas le seul à profiter de ses profits, chef de la garde."

Terminât-il en se mordant l'intérieur de la joue tout en souriant doucement afin de ne pas venir étrangler celui qui l'obligeait à prendre de tel extrémité.


Récap:

Action contextuel: montre qu'il est d'accord et va chercher les sous

Action discrète : entre dans le chariot en faisant semblant de chercher les sous mais attire l'attention d'Asura de ses yeux

Action contextuel: fais tomber une caisse remplis de bout de ferraille sous forme de bouclier et fais un grand bruit

Action Discréte pour le garde: lui montre la bourse qui n'attend qu'a être récupéré
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (1)   Ven 16 Jan - 18:37

SAUVER LE SOLDAT
ZAYRO
Les heures passaient mais il devenait de plus en plus évident aux yeux des deux élus présents (vu que la seule chose évidente aux yeux d'Asura était le grand nombre d'enfant devant lui, tout du moins, il le pensait) que la situation était très mauvaise et que la seule chose qui les empêchaient de partir en prison était le fait qu'un monstre était avec eux.

Piccolo savait bien évidemment qu'Asura était dangereux, par conséquent, les gardes étaient majoritairement réunis autour de la créature après tout et dieu sait que ce dernier voulait sortir. Il savait en revanche que le simple fait de s'approcher du verrou pour l'ouvrir lui vaudrait une attaque immédiate, quatre gardes n'est vraiment pas quelque chose qu'il craint mais les renforts, si.

Il savait qu'Asura était costaud mais craignait également que ce dernier ne soit vaincu, après tout, Zayro avait connu sa perte dans un village moins peuplé que celui ci. Ils ne récolteraient aucune information de la part de l'animal mais dieu sait qu'ils allaient pouvoir s'indigner si jamais Zayro part, pas en se servant de lui comme pièce d'échange mais tout simplement parce que Fuyu avait libéré un animal enragé en ville.

Piccolo étant ignoré de par sa "malédiction", il entreprit d'aller sans doute se déplacer plus loin. Il était sans doute aisément repérable pour le moment mais il savait que sa couverture était déjà ruinée de toute façon, de plus, il n'allait probablement pas avoir de gardes sur sa route avec ce qu'il préparait : des gens allaient mourir, malheureusement, et ça ne l'enchantait guère de faire ça mais il allait devoir le faire pour sa mission, comme le dictait son sceau.

S'il le pouvait, il aurait déjà anéanti le sceau tient.

Profitant de la distraction offerte par Rhadamantys, le Namékien entreprit de lancer discrètement ses fameux rayons oculaires (voilà pour toi Asura) sur le verrou, libérant ainsi l'animal alors que Piccolo entreprit de s'éloigner.

Seigneur Dendé, la mission était devenue quasiment impossible.► NOM- X -  24/12/13.
« X► NOM
Code by AMIANTE

RÉCAPS :

Action discrète : Lance des rayons oculaires discrètement sur le verrou pour le briser.
Action contextuelle : Part en marchant vers la foule.

TECH :

Le combattant lance des rayons avec ses yeux, capable de traverser la chair sans problème mais surprend plus qu'elle ne fait mal si jamais elle ne touche pas une zone importante.
Niveau d'utilisation minimum : 30
Coût en mana : 85
Dégâts de base : 170
Effet(s) : Inflige des dégâts magiques

Vitalité : 550
Mana : 582

Nombre d'actions disponibles/tour : 4
Nombre d'esquives disponibles/combat : 5
Bonus physique : 44
Bonus magique : 51
Dégats des coups physiques : 95.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 688
Yens : 846
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 129
Nombre de topic terminé: 47
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Mukuchi ↝ Looser ↝

-



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (1)   Dim 18 Jan - 14:09



Asura avait faim... Cependant, personne ne venait le nourrir. Malgré cela, il ne se laissait toujours pas envahir par une colère noir. Le sceau amélioré faisait toujours son effet et le gardait dans un état plus neutre qu'à son habitude. Il faisait quand même un peu de bruit. Il était impossible de le rendre aussi doux qu'un agneau. D'ailleurs, son dompteur se pointa non loin de lui, surement pour prendre quelque chose dans la charrette. Comme celui-ci était le centre de toute sa colère pour le moment, il le fixa intensément. Il pu remarquer les yeux malicieux de Rhadamanthys. Peut être pour lui envoyer un signal ou bien pour autre chose. En tout cas, cela ne passa pas inaperçu aux yeux de la bête. Sur le moment, il ne chercha pas à comprendre mais son attention fut capté. Il suivit des yeux l'homme déguisé et ne se rendit pas compte tout de suite de ce qu'allait faire l'autre acolyte du voyage.

La charrette était gardée par des soldats. Leur attention fut dirigée vers autre chose l'espace d'une minute. L'hybride stoppa sa mélodie avec ses cornes et resta seulement de marbre. Il y avait tant de choses à suivre en même temps. Lui ne pouvait pas faire énormément de chose pour faire avancer tout ça. Il cru entendre un bruit suspect non loin de lui. Il remarqua que la serrure était cassée. Suite à ce nouvel événement, Asura hésita à agir. Bien entendu, l'envi de sortir prenait le pas sur sa conscience. Cependant il savait ce que sa fuite allait engendrait beaucoup d'ennuis. Grâce au sceau, cela le forçait à garder un soupçon de lucidité. Il aurait voulu donner un coup de cornes à la porte, voir si elle s'ouvrit et se fit violence pour ne pas le faire. Les gardes n'avaient pas encore leurs yeux rivés sur lui. Il fit un pas en avant tout de même, prêt à faire quelque chose.

Apparemment, Rhadamanthys était en pleine négociation avec un soldat. Peut être que son plan allait fonctionnait mais Asura ne pouvait pas entendre leur conversation de là où il était. En plus, il vit l'agent de Seika se faire renvoyer d'ici, surement à cause de ses actions un peu trop violentes. La bête aurait voulu lui planter ses crocs dans la chair et on venait de lui retirer cette chance. Tant pis, il aura surement une autre chance plus tard, se disait il.
Malheureusement, le fait que le verrou était cassé, n'allait pas rester caché indéfiniment. Il fallait agir maintenant ou le danger allait augmenter d'un cran. Un garde s'était dirigé ailleurs tout à l'heure, peut être pour aller recourir à des renforts.

Pendant leur débriefing avant leur mission, Asura n'avait pas totalement écouté les informations. Il ne savait pas qu'un groupe appartenant à une secte allait intervenir durant l'opération. Mais cela n'allait pas tarder. Et ne sachant pas ce détail, la confiance (qui n'était déjà pas très haute), s'amoindrissait au fil des secondes. La patience atteignait ses limites. Une minute de plus dans cette cage et la carnage allait débuter... La bête ferma les yeux pour se concentrer, on voyait qu'il avait du mal à se retenir, d'ailleurs il secouait sa tête sur le côté pour faire partir ses mauvaises pensés.

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (1)   Dim 18 Jan - 19:01

Je m’empourprai davantage quand il m’énonça son nom. Était-ce une sorte de blague ?

-C’est un très joli nom. Je suis ravie de faire votre connaissance.

Cependant il devint moins romantique en me questionnant. Il me fallait que je réagisse vite

-Je…je

Mes yeux s’embuèrent de larmes. Pour réussir cette prouesse, je pensai a un territoire plein de lions où débarquait soudainement  un blondinet arrogant en armure et avec un chapeau de braconnier sur la tête. Il criait « GATES OF BABYLON » et faisait pleuvoir des lames sur les animaux innocents..

-J’AI FUGUE DE CHEZ MOI ! Ma famille est la plus grande et la plus fortunée…dans un pauvre domaine isolé aux confins de l’empire! Je ne veux pas finir mes jours là-bas ! Surtout pas avec ma demi-sœur Sakura, qui sous ses bons airs de sainte-nitouche soumise, est une vraie folle qui va jusqu'à manger des vers…Je veux vivre dans la capitale mais père est vieux jeu et s’y oppose. Je suis venu ici de ma propre initiative pour trouver un mari qui puisse me convenir pour pouvoir vivre ici sinon je serais forcée de finir mes jours là-bas et je deviendrai folle moi aussi ! S’il vous plait ne me dénoncez pas !

Je versai à présent les grandes eaux en songeant au carnage qu’avait fait le méchant braconnier blond.

-Je n’ai pas grand-chose sur moi il est vrai mais j’ai quand même ceci. Je ne la garde pas en évidence pour risquer d’attirer des voleurs.


Je levai ma jupe … pour montrer la bourse que je dissimulais sur ma cuissarde, offrant involontairement une joli vue qui ne laisse pas de marbre les hommes.

-Un peu d’argent. J’ai évité de leur mettre à découvert pour éviter d’attirer des voleurs.Enfin je me doute que ça ne sera pas suffisant pour tenir longtemps ici, loin de ma vie de princesse…Concernant mes affaires, si j’avais voulu apporter mon confort ici, il est évident que mes parents s’en seraient rendu compte et m’auraient empêcher de partir et également que ma présence n’aurait pas été discrète…

Je soupirai.

-Oui je sais… mon instinct a repris le dessus à l’entrée et c’est pour ça que j’ai tenté de me couvrir en disant que c’était père qui m’avait dit de faire profil bas. Je n’avais pas envie de rester avec des gens bizarres et mal intentionné à l’entrée.

Je passai une main devant mes yeux, et pris une expression de défi bien que j’avais toujours des larmes aux yeux. Je repensai ce mois difficile où Shiro n’avait plus d’argent et ou l’on avait du survivre en ne mangeant que du riz je serai les poings devant moi. Je souriais

-Eh …

Je baissai soudainement les yeux, me rendant alors compte que j’avais toujours ma jupe relevée. Je m’empourprai brusquement et regardai Shiro. Mes yeux lançaient des flammes tandis que mon sourire devint crispée avant se muer en rictus de mauvaise augure et qu’une veine palpitait sur mon front.

-Shiro…PERVERS! Criai-je quitte à se faire entendre à l’extérieur


RECAPS::
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (1)   Dim 18 Jan - 22:38

Rhada, Piccolo et Asura : (désolé ça sera sans doute plus court mais j'ai perdu mon premier pavé T-T )

La première partie du plan se passa au final sans encombre et sans casse, mise à part peut être pour la fierté de certains qui devait se ramasser maintenant à la petite cuillère. Le chef de garde cupide comptait avidement ses pièces dans sa cabine après avoir adresser à l'attention du dompteur, qu'il considérait comme un gitan de bas étage, un signe de main ouvertement cynique.
Le rayon laser de Piccolo ainsi que le verrou manquant ne sauta pas aux yeux de la garde, cependant le cadenas au sol ne manquerait pas de faire réfléchir la garde et il ne serait pas difficile de remonter jusqu'à eux.
Maintenant dans la cité, tout du moins dans son entrée, trois directions s'offraient à ce groupe. Tout d'abord tout droit, le centre ville, où plusieurs gardes semblaient s'y rendre au pas de course. La rue était blindé et on pouvait voir comme un rassemblement au centre qui ne laissait rien présager de bon. Le soldat qui s'occupait d'eux leur indiqua cette direction avant de s'en aller.
Sur la gauche, on pouvait voir des genres de maisonnée, avec peu de personnes dans l'axe principale et aucun commerce. A droite, une rue plus active avec du passage, quelques insignes de commerces et une grande terrasse.

Autour d'eux se trouvait une écurie, un baraquement dont la porte ouverte laissant entrevoir des gardes en pause, ainsi qu'un genre de parking, où plusieurs charrettes étaient laissées là sous la surveillance des hommes de Seika.
Le choix était leur mais les soldats ne manqueraient pas de se rendre compte de leur direction, tout du moins cette du boeuf visible à des dizaines de mètres à la ronde.


///

Vous pouvez aller ou vous voulez (changement de zone)
Au centre --> Centre ville ( Là où Rhada et Asura sont attendus, attention il faut prendre en compte le grand nombre de gardes qui s'y avancent et la densité de la population )
A gauche --> Quartiers populaires ( nouveau topic )
A droite --> Rue menant à la Prison ( Rues de Chikai )


Saber :

Le jeune homme écouta attentivement la jeune femme raconter sa vie qu'on pouvait qualifier de mélodramatique. Il hocha plusieurs la tête de politesse, soulignant son attention et baissa les yeux vers la bourse puis sur les cuisses de la demoiselle lorsque cette dernière lui présenta.
Il regarda à deux fois avant de détourner le regard par pudeur, tentant de faire comprendre à la jeune femme qu'elle avait ses bas à l'air, sans vouloir l'interrompre. Son regard en coin passait du visage aux cuisses de la jeune femme avant que celle-ci ne comprenne son erreur, remarque son centre d'attention et ne hurle comme une démente.
Cela fit reculer le jeune homme qui commença à penser à mal...

Les écuries étaient fermées, puisqu'il s'agissait là des cheveux de la garde, aussi personne ne pouvait voir la situation. Son passé de Don Juan et ses multiples remontrances sur les "gestes" amicaux qu'il offrait à la gente féminine lui avait valut quelques blâmes déjà et il pensait maintenant au pire.
Et si l'on pensait qu'il avait tenté de la violer ? Ca en serait fini de sa vie de soldat.

Il agita ses mains comme pour la calmer et la faire taire et balbutia quelques excuses avant que la porte des écuries ne s'ouvrit.
Un homme bien portant, dans la fleur de l'âge et avec une moustache du tonnerre, entra, les sourcils froncés et demanda :


- Que se passe t-il ici ? C'est quoi se raffut... Shiro qu'est-ce que tu...

Il s'arrêta, regardant le soldat puis Saber...
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 850
Yens : 533
Date d'inscription : 22/11/2014
Age : 24

Progression
Niveau: 123
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Rhadamanthys Non-validé

- http://rp-manga.forum-canada.com/



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (1)   Lun 19 Jan - 1:24

Son ego mit à mal et une rage grandissante dans la poitrine: le juge des enfers dut faire un effort surhumain pour ne pas détacher la tête de ce sale porc de corrompu de ses épaules et lui enfoncer toutes les pièces d'ors dans la gorge au point de le transformer en tirelire humaine... Cependant, malgré la colère sourde qui faisait battre son coeur à toute vitesse, il ressentit la morsure du sceau de Fuyu dans sa chaire et réprima cette pulsion : écrasant ce désir sourd derrière ses paupières tout en comblant les cicatrices de sa fierté avec le code d'honneur de son statut de général des enfers et le souhait de revenir et de tuer ce maudit porcin. Cependant, il ne serait pas le seul a payer: Sul Hei, le roi maudit du pays glacé de Fuyu... Que les os de Zeus lui même lui en soit témoins: il lui ferait payer cher cette humiliation, très cher.

Faisant mine de reprendre son souffle de soulagement, il salua de la tête l'ignoble garde et retourna à son chariot avec une expression glacée sur le visage: ils avaient assez perdu de temps avec ces idioties et se devaient d'avancer le plus vite possible pour rattraper le temps perdu. Sautant à la place du conducteur, il attrapa les rênes de ses chevaux de trait et donna un coup sec à ceux-ci pour leur donner l'ordre d'avancer. Ceux-ci se mirent à hennir alors à l'unisson avant que le bruit des sabots ne vient couvrir le brouhaha général tandis que le conducteur ne vienne jeter un oeil en arrière: Asura semblait rester au calme dans sa cage tandis que Piccolo avait pris un peu d'avance sur eux... Peut-être pouvait-il croire que tous se passeraient pour le mieux ? Attardant son regard là où il avait vu Saber partir avec un garde, il réprima la pensée que celle-ci pourrait avoir des soucies: car après tout, elle était le roi Arthur et pour avoir personnellement affronté son homologue dans sa propre réalité, il n'avait pas de raison de s'inquiéter.

"Aller, on avance... On peut enfin entrer."


Sifflât-il entre ses dents pour lui-même avant de regarder les chemins qu'il pouvait prendre: celui passant par le centre de la ville avait été donné par un garde et quelque chose lui disait qu'avec le départ d'un autre garde bien plus tôt, un copieux comité d'accueil devait les attendre... Mauvaise idée se dit-il en cherchant le chemin le plus intéressant des trois proposés avants d'opter pour la gauche et l'étrange sentiment sinistre qui s'en dégageait. Jetant un dernier coup d'oeil à Asura, il donna un coup sur les rênes afin de partir sur la direction des quartiers populaires et de terminer rapidement avec cette mascarade insultante qui leur avait été imposée.


Récap:

* Prend le chemin de gauche avec Asura et Piccolo

* Arrow Sort de la zone de l'entrée
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (1)   Lun 19 Jan - 20:37

Après avoir baissé ma jupe, j’étais bien parti pour flanquer une mandale à Shiro, qui me paraissait de plus en plus semblable au mien…enfin a celui du monde où je venais. J’entendis quelqu’un qui venait. Je me calmai et croisait les bras en observant Shiro avec attention comme si je l'évaluais.

Un garde plus âgé débarqua prêt à sermonner ce Shiro qui n’en menait plus large. J’avais l’impression qu’il risquait d’avoir de gros ennuis et me sentit coupable pour lui connaissant bien le genre de problèmes auxquels était coutumier celui de mon monde. J’aurai mauvaise conscience de le laisser ainsi et peut-être pourrait-il m’aider malgré lui dans ma mission même s’il faudra que je trouve un moyen de lui fausser compagnie avant de l’exposer au danger. Piccolo, Asura et Rhadamanthys n’auront certainement aucune pitié à son égard s’ils le croisaient.

Je regardais toujours intensément le jeune garde dans les yeux avant de tourner mon attention sur le moustachu. Je lui adressai une révérence en souriant de façon gênée

-Désolé d’avoir criée ! C’est un malentendu ! Shiro a juste été maladroit en voulant retirant un brin de paille qui avait voleté sur ma jupe et qu'il a remarqué mais ça partait d’une bonne intention, n’est ce pas Shiro. Au moins le brin de paille est parti. Déclarai-je en désignant la paille tour autour

Je me dirigeai ensuite d’un pas leste et tranquille vers la sortie et m’interrompis pour regarder Shiro.

-Eh bien qu’attends-tu ? Ne devais pas m’escorter en ville maintenant que nous avons régler les formalités ? Demandai-je en lui adressant un clin d’œil.

Je me tournai vers le moustachu.

-Désolé du dérangement messire et j’espère que vous ne verrez pas d’inconvénient à ce que Shiro m’accompagne en ville pour me servir de guide et d’escorte. Je vous en remercie.

Je sortis de l’écurie tentant de voir si j’apercevais une trace du trio de choc que constituaient mes camarades. Au moins je n’entendais pas de bruit de bagarres pour le moment ce qui semblait bon signe et qu’ils avaient réussir à retenir leurs instincts belliqueux pour le moment.


Récaps::
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (1)   Lun 19 Jan - 22:12

Saber :

La jeune femme décida donc de sauver la peau du garde qui soupira d'aise lorsque son supérieur quitta les lieux. Il se précipita derrière Saber pour la remercier chaleureusement, lui prenant la main de ses mains douces et lui offrant son plus beau sourire. Il semblait maintenant plutôt satisfait.
Aussi, loin de laisser à la jeune femme le choix de choisir sa destination, il prit les devant et lui indiqua une direction, celui du centre ville.


- Nous trouverons aisément une résidence digne de vos attributs ma Dame. Je connais plusieurs hôtels qui feront tout à fait l'affaire, j'en suis persuadé. Il semble y avoir du grabuge comme ça mais n'ayez crainte, je serais votre bras armé lors de vos déplacements. C'est par ici.

Il fit une révérence en indiquant une direction et força quelque peu la main de la jeune femme vers la direction qu'il avait choisit. Avait-il une idée en tête ? Voulait-il vraiment se montrer amicale et serviable auprès de la belle jeune femme ? Rien n'était sûr, mis à part qu'il serrait la main de Saber avec fermeté et l'entrainait vivement vers le centre de la cité.

Toutefois, en prenant garde à regarder le sol, elle pouvait remarquer plusieurs traces de charriots sur le sol. Beaucoup allait vers le centre ville, quelques un allaient sur la droite dans une rue commerçante, tandis qu'un seul et unique jeu de roues se dirigeaient vers les quartiers pauvres. Aucune autre trace n'était visible...


///

Shiro t'entraine vers le centre-ville ( changement de zone)
L'envoyer paître et prendre ta propre direction (a toi de choisir)

Post directement dans la zone d'intérêt en expliquant ton choix au début du post
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 688
Yens : 846
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 129
Nombre de topic terminé: 47
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Mukuchi ↝ Looser ↝

-



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (1)   Jeu 22 Jan - 17:50



Le groupe arriva à passer les gardes sans encombres et se diriger vers les portes de la ville. Ils avaient pu profiter de la fumée ambiante pour y parvenir. En traversant la foule qui leur servait de couverture, Asura se sentit de plus en plus étouffé. Il avait l'impression d'être dans une boite. Son bras était sur le point de partir sur le côté, embrochant surement une pauvre victime. Cependant, de l'espace vide se dévoila devant lui. Les gens semblaient se diriger vers un endroit précis, guidés par les gardes de Seika. Même si certaines personnes étaient tellement confus, qu'elles allaient dans tous les sens.
Il se sentit revivre en allant vers ce lieu désencombré. Et pourtant, il y avait des gardes dans cette direction. Un problème à ne pas négliger. Rhadamanthys allait surement prendre un autre chemin pour éviter cet obstacle.

Quand tout à coup, un groupe appartenant à la secte leur porta soutient dans la bataille. Ces derniers combattaient donc les gardes, accusant des pertes de leur côté par la suite. Peut être était ce qu'une coïncidence s'ils étaient arrivés au bon moment, en tout cas Fuyu avait l'avantage du nombre maintenant. Par contre, cette ambiance flamboyante et l'envie de meurtre qui régnait dans l'air, arrivèrent à briser la soupape de sécurité dans l'esprit de la bête. Même le sceau expérimental ne pouvait pas l’empêcher de faire ce qu'il allait se produire.
L'oni poussa les quelques passants sur son passage puis sauta haut dans les airs pour se propulser vers le champ de bataille. Il n'avait pas l'intention de sauver qui que se soit, même s'il pouvait identifier les camps participant à cette guerre. La secte ne comptait pas parmi ses alliés dans sa tête mais il pouvait comprendre qu'ils n'étaient pas des ennemis non plus. De toute façon, les dommages collatéraux ne le dérangeaient pas du tout...

Asura se transforma en boulet de canon, prêt à s'abattre sur n'importe quoi. Il ne visa personne en particulier et chuta entre les gardes et ceux de la secte. Le fracas créa une fissure au sol et souleva un nuage de poussière. Avec la fumée des explosions et celle de la chute, la visibilité était vraiment médiocre. Puis la température avait doublé en volume. Le feu se propageait de partout, il fallait absolument atteindre le feu pour la bonne continuité de la ville. Tous les hommes autour de l'hybride prirent du recul par sécurité, séparant ainsi tous les protagonistes. Au passage, Asura cru entendre la voix de Rhadamanthys, lui dictant de ne pas tuer les hommes de la secte. Mais l'ordre passa dans une oreille pour sortir de l'autre. Il s'était tellement retenu depuis le début de cette mission, qu'il allait falloir un peu de temps avant que le sceau refonctionne.

Et ce n'était pas tout, suivant son instinct primal, il se rua vers un garde et tenta de l'attraper au niveau de la tête pour ensuite le balancer vers le chef d'escouade qui se trouvait sur une estrade plus loin. Peut être que le garde serait assez vif pour éviter sa charge, mais dans tous les cas, la bête n'allait pas se laissait faire. Il attira ainsi l'attention des soldats pour que ses alliés puisse s'organiser de leur côté. Même si ses actions n'avaient rien de patriotique comme d'habitude...

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 850
Yens : 533
Date d'inscription : 22/11/2014
Age : 24

Progression
Niveau: 123
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Rhadamanthys Non-validé

- http://rp-manga.forum-canada.com/



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (1)   Jeu 22 Jan - 17:57

Se déplaçant rapidement parmi les troupeaux de civils qui bloquait dorénavant les routes qu'ils avaient empruntées pour venir, le groupe de Rhadamanthys dut sauter d'un groupe de citoyens à un mouvement de foule, se sortant dudit mouvement pour se glisser au milieu d'autres personnages tertiaires afin d'éviter un attroupement de garde: un véritable jeu de cache dont se seraient bien passés le juge infernal ainsi que son compagnon cornu particulièrement irritable et Piccolo derrière eux. La chaleur de la tablette censée contrôler le démon devenait de plus en plus persistante et par son biais: il ressentait pleinement le feu qui brulait à l'intérieur d'Asura et il en était sûr, cet appareil ne le tiendrait pas en laisse bien longtemps. Avançant malgré la foule toujours de plus en plus nombreuse, le spectre décida qu'il faillait changé de chemin afin de ne pas être ralentit par tout ce monde devant lui, Rhadamanthys fit signe aux deux autres de le suivre qu'il prenait une tout autre rue: se faisant, ils tombèrent tous les trois dans une embuscade.

Freinant alors en enfonçant l'un de ses pieds dans le sol: le maitre infernal visualisa rapidement le nombre de personnes présente en face d'eux et déduisit qu'ils étaient plus d'une quinzaine, peut-être une vingtaine même. Serrant les poings à cette vision, la pensée de pouvoir passer ce peloton armée sans se battre devint alors impossible dans l'esprit du spectre qui fit sorti alors deux immenses lames de son dos: les dressant au-dessus de ses épaules avant de les déplier sous la forme de ses immenses ailes de dragon bien plus large que deux hommes chacune une fois déployés sur toutes leurs largeurs.

"On va pas y échapper cette fois... Asura, Piccolo, on y ..."

Crachât-il en se préparant a foncer dans le tas, il ne put finir sa phrase que cinq silhouette sortit alors de l'ombre pour s'en prendre a ceux qui leur faisait barrage. La secte nioir, pensât alors Rhadamanthys en souriant au fait que leurs alliés étaient déjà dans la ville et venait de se manifester... Puis une autre pensée lui vint en tête: et si ceux-ci connaissaient un moyen de trouver plus rapidement le chemin de la prison ? Clignant des yeux a cette pensée, le juge vit deux des ombres tomber et caressa sa tablette de pierre de sa main: sa voix se fit plus forte alors et ses ailes s'ouvrirent de plus belles.

"Asura ! Occupes toi d'eux mais ne touches pas à la secte noir ! Piccolo, couvre moi et décapite le commandement de cette troupe, n'en laisse aucun m'approcher !"

Rugit-il avant de filer à la suite d'Asura: le suivant à travers tout le chaos qu'il faisait avant de bondir sur une paire de sectaire aux prises avec leurs adversaires. Pareilles à des gigantesques griffes de métals, les ailes du wyverne s'ouvrirent et se refermèrent autour des deux sectaires: les enfermant dans un cocon fais avec les ailes de son surplis, les séparant de leurs adversaires de Rhadamanthys tandis que celui-ci se rapprochait des deux sectaires une fois ceux-ci à l'abri dans ses ailes:

"Nous avons besoin de vous, donnez moi sur le champs le chemin pour atteindre la prison de notre camarade !  Faites vite, je ne sais pas si mes camarades pourront retenir la garde bien longtemps."

Terminât-il en les regardant droit dans les yeux avec autorité.

Récap d'action:

* Donne des ordres a Asura et a Piccolo

* Rejoint deux sectaires

* Protège deux sectaire et leurs demande des informations
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (1)   Jeu 22 Jan - 19:26

SAUVER LE SOLDAT
ZAYRO
Bien sûr, la confontation était inévitable et bien sûr, contourner les gardes n'était guère qu'un simple délai de l'inévitable. Dans une ville peuplée de gardes hostiles, qui est en plus la capitale, qui pourrait bien s'attendre a ce que le conflit n'ait pas lieu ? Ils allaient juste devoir essayer de passer pour des membres de la secte, et non pour des élus de Fuyu venus libérer l'un des leurs.

C'était bien beau mais en attendant, ils allaient devoir se concentrer sur la course alors que nos chers amis entreprirent de dépasser les gardes. Pour l'instant, ils étaient mal, vu comment Chikai avait toujours assez de gardes pour les vaincre avec le nombre et qu'ils étaient assez loin de la prison. Oui, il y avait sans aucun doute des distractions mais ils allaient devoir très très rapidement atteindre la prison avant que les forces armées ne se réunissent pour les vaincre.

Par pure malchance pour nos deux hommes, et pur chance pour l'hybride monstrueux, un contingent de garde attendait de pied ferme nos fiers élus qui n'avaient pas d'autre options que le combat ! Mais même si, par le hasard le plus bienveillant, ils réussissaient a fuir, ils savaient tous deux que la soif de sang d'Asura ne pourra pas être contenue.

Voyant qu'ils n'y avait pas d'autres options, Piccolo tira rapidement avec un Kikoha, avant qu'Asura ne puisse commencer proprement son assaut, de façon a ce qu'une explosion lumineuse touche les gardes avant que les fous n'arrivent, ayant visé de façon a ce que le choc n'affecte pas beaucoup les sectaires.

Les deux hommes provoquèrent rapidement le chaos alors qu'ils entreprirent d'écraser de la cervelle humaine, Rhadamantys prenant la peine de les dissimuler dans ses ailes alors que l'oni continuait son chaos et que le Namékien entreprit de s'approcher du chaos, plus pour avoir une meilleure vue du désastre et se montrer plus proche quand il faudra fuir, naturellement, il ne s'approcha pas assez pour être a portée d'armes, souhaitant agir au cas où les deux seraient subitement dépassés par le nombre.

Tâchant de voir s'il n'y avait pas d'autres renforts, Piccolo entreprit d'utiliser ses yeux lasers sur le chef plus loin. Il y avait des chances a ce qu'ils percutent le garde qu'Asura avait propulsé sur le leader mais les lasers étant aptes a percer la chair, ils continueraient le trajet sans problème.

Piccolo tâcha ensuite de vérifier s'il n'y avait pas d'autres gardes.► NOM- X -  24/12/13.
« X► NOM
Code by AMIANTE

RÉCAPS :

Piccolo lance un Kikoha avant que les deux molasses attaquent.
Piccolo s'approche.
Lance des rayons lasers oculaires sur le boss.


Eye beam
Le combattant lance des rayons avec ses yeux, capable de traverser la chair sans problème mais surprend plus qu'elle ne fait mal si jamais elle ne touche pas une zone importante.
Niveau d'utilisation minimum : 30
Coût en mana : 85
Dégâts de base : 170
Effet(s) : Inflige des dégâts magiques
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (1)   Jeu 22 Jan - 23:15

Fuyu :

Le groupe de Fuyu entra donc dans la danse. La première technique de Piccolo ne fit pas de victime, mais permit d'éblouir suffisamment les gardes pour que le monstre fasse un carnage. Après que Rhada ne puisse intervenir, Asura fit une victime parmi les membres de la secte, et un carnage chez les gardes en tuant cinq soldats. Il projeta un sixième homme comme un missile sur le chef qui coordonnait les attaques, rejoins par le rayon laser de Piccolo, qui débarra le grassouillet ainsi que l'homme torpille.
Pensant à la mission Rhada sauva in extremis les hommes de la secte. Le premier était déjà blessé dans la bataille et ne tiendrait pas longtemps, il hocha la tête lorsque Rhada lui posa la question et répondit ainsi :


- Dans une place forte, en haut de la rue, elle contient des gardes et des gros bonnets ça sera pas facile...

Le second, un homme de bonne carrure marqué par la guerre, hocha la tête à son tour et dit simplement.

- Couvrez moi et je vous y amène...


Les gardes se rassemblaient, les archers sur la muraille décochaient flèche sur flèche sur le démon de Fuyu, tentant de faire tomber la bête et son cuir impénétrable. Des hommes le chargeaient, frappant de toute leur force le dos de la bête sans plus de succès. C'était l'homme à abattre, enfin l'homme, le RAIDBOSS de Fuyu, le Terminator du moyen-âge.
Une boule de feu sortit de nul part et frappa Asura en pleine poitrine, l'envoyant contre un bâtiment.
Un homme s'avança, entre les deux portes, une main droit devant lui.


- Approche démon, je vais te rôtir !

Spoiler:
 

///

Asura : - 100pv --> Combat contre le magicien

Rhada et Piccolo --> Changement de zone : Rues de Chikai (on se bouge !)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (1)   

Revenir en haut Aller en bas
Quête "sauvons Zayro" (1)
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Quête "sauvons Zayro" (3)
» Sauvons nos compagnons!
» /!\ sauvons l'honneur de la pleurnicheuse
» Sauvons les meubles
» Sauvons ce forum [BYM]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Empire de Seika :: Capitale de Chikai-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.