Partagez | .
Quête "sauvons Zayro" (2)
Invité Invité

-



MessageSujet: Quête "sauvons Zayro" (2)   Mar 13 Jan - 21:50




Bonjour et bienvenue dans la quête scénarisée dont Zayro est la récompense ( non non ne partez pas de suite, promis y'aura des vrais cadeaux ! )
Les règles pour cette quête sont les suivantes :


- 1 post par personne et par jour dans le topic qui vous concerne
- Vous avez jusqu'à 22h pour poster, suite à quoi votre tour sera sauté
- Prévenez d'une éventuelle absence, particulièrent si vous êtes dans une phase de combat (sinon vous prendrez des dégâts malgré le fait que vous n'ayez pas poster au tour précédent)
- Faites un résumé à la fin de votre post des actions que vous venez de faire (en phase de hors combat le full RP est pris en compte, je me réserve le droit d'intervenir et de réagir avec la moindre faille que vous me laissez, car oui, je vais éplucher chacun de vos posts avec minutie)
- Vous avez le droit à 3 grosses actions/décisions dans le tour

Ex : Serizawa est finalement entré dans la cité marchande. Il décide de prendre une ruelle sur la gauche ( 1 action ), en chemin il prend soin d'avancer à couvert pour éviter de se faire repérer par les gardes ( 1 action de discrétion ) et finalement, frappe un garde ( 1 action offensive )

Citation :
Les types d'actions auquelles vous avez le droit dans cette quête sont les suivantes :
- Action contextuelle (ouverture d'une porte, diversion d'un garde, avertir des soldats, rallier des hommes etc...)
- Action offensive (Full RP : frapper un garde, menacer un paysan, etc...)
- Action de discrétion (Full RP: se cacher derrière un batiment, une caisse, prendre soin de ne pas faire de bruit etc... )
- Action défensive (Full RP: récupérer une planche pour faire office de bouclier lors d'un tir d'archerie, rouler à couver, etc...)

Ainsi que la combinaison d'action :
Si vous combinez 2 actions discrètes, vous serez donc d'autant plus discret aux yeux de l'ennemi. Si vous voulez frapper un garde sans vous faire repérer, vous combinez une action discrète + un action offensive.
Soyez logique et créatif, j'aime ça et je le rend bien. N'oubliez pas que les parties narratives sont full RP et par conséquent, ce que vous dites dans votre texte doit concorder avec votre récap.

NB : La réussite d'une action frauduleuse dépendra du lancer de dé d'une main innocente, que je nommerais ma moitié, et échouera en cas de fumble (c'est mon petit role play à l'ancienne).

- Pour le début de la quète et tant que les individus de Fuyu reste discret, ces derniers possèdent 1 action en plus, et les membres de Seika, n'étant pas sur leur garde, possède 1 action en moins.
- Amusez vous sinon je vous tape !


///

C'était une journée tranquille dans le centre ville de la capitale, sur la place centrale, comme à son habitude en cette période, se trouvait quelques spectacles ambulants menés par tel ou tel troupe de troubadours cherchant l'argent là où ils le pouvaient.
Les commerces étaient noirs de monde et beaucoup de cris et de sourires emplissaient l'atmosphère festive de Chikai en ce belle après-midi.
Là encore, des gardes consciencieux faisaient des rondes, mais ils semblaient détendus, les mains dans le dos et veillaient simplement au bon déroulement des activités et des commerces.
Il y avait beaucoup d'étalage de fruits, de viandes et de légumes, les épices emplissaient les narines de ceux qui savaient l'apprécier et des enfants courraient sans retenu, se faufilant entre les jambes des adultes tantôt amusés, tantôt colériques.

Aussi loin que pouvaient porter le regard, on voyait des gens s'amuser, discuter, certains même étaient allongés sur les toits bas des bâtiments asiatiques, cuisant au soleil à demi-nue sur les tuiles chauffés. On aurait presque pu croire une terre estivale ou les individus de tout âge profitait gaiement du retour du soleil.



///

Place centrale de la ville.
N'importe quel membre de Seikai peut choisir de commencer ici.
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (2)   Mer 14 Jan - 14:47

C'était l'occasion ou jamais de visiter d'autres régions, pour Engiru qui voulait encore agrandir sa collection de portraits. Il s'était séparé de Wolffy afin de s'occuper de ses petites affaires tout seul, mais ne désertait pas pour autant le groupe auquel ils appartenaient tous deux, les rebelles contre le gouvernement. Il n'avait pas souvent l'occasion de voyager aussi loin, mais depuis qu'il était au courant que les élus étaient privilégiés pour le transport, il voulait en profiter. C'est ainsi qu'il se retrouva dans une province voisine, non pas juste dans les rues, mais dans celles de la capitale, ni plus ni moins. C'était un grand royaume fortifié dont les gigantesques portes laissaient passer seulement les personnes estimées dénuées de mauvaises intentions concernant Chikai. Heureusement il n'éprouvait pas souvent ce genre de difficultés car il pouvait aisément se rendre invisible afin de passer sans problèmes ou revêtir une apparence anodine qui n'attirerait pas l'attention.

L'illusionniste avait un peu chaud dans sa tenue, car le soleil tapait fort, mais heureusement l'ombre qu'offraient beaucoup de bâtiments le soulageait des moindres bouffées de chaleur. Pour le moment rien de bien particulier ne se passait, les commerçants vendaient un peu de tout dehors ou dedans, notamment des vêtements estivaux et toutes sortes d'accessoires pour chasser le surplus de chaleur. C'était un temps idéal pour se reposer, le seul souci c'était de se trouver un endroit où se prélasser, car tous les toits étaient recouverts de badauds. Engiru entra alors discrètement dans la première maison non verrouillée en se camouflant pour ne pas se faire remarquer. La maison était vraiment sympathique et elle avait son charme, quant à la place sur le toit, elle était bien plate et en plein soleil. Le problème était de faire un sort aux actuels habitants de la maison en question, il ne voulait pas de gêneurs dans sa nouvelle maison temporaire.

Il prit alors une poignée de minutes pour compter les habitants qui se chiffraient au nombre de deux, largement faisable pour l'illusionniste. Avec un bon coup de poignard dans le dos surgi de nulle part, il eut vite fait de les affaiblir, tandis que pour les deux civils il les attacha grossièrement et les enferma dans deux pièces séparées sans fenêtre. Il avait enfin le champ libre pour se poser sur le toit afin de se prélasser en regardant le monde qui passait. Heureusement il n'avait pas utilisé son poignard, mais un simple couteau de cuisine, le couple avait toutes les chances de s'en sortir vivants, mais ils étaient réduits à l'impuissance pour un long moment, largement assez pour qu'Engiru soit tranquille. Il se posa alors sur le toit en dernier lieu et s'étala simplement pour profiter de la vue sur la rue principale et leurs habitants, sans même prendre le temps de les scanner. Tout ce qu'il attendait était un peu d'amusement, de quoi le divertir durant son séjour, un peu d'action, que ce soit un combat ou une réputation à ruiner, tout ce qui pouvait l'occuper et lui éviter de s'ennuyer.


Récapitulatif:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (2)   Mer 14 Jan - 22:17

Pendant ce temps là, dans le centre ville de Chikai :

Engiru :

La porte s'ouvrit dans un grincement léger, qui n'indiqua rien à ses occupants. Ils furent d'ailleurs mis en déroute bien vite en criant pour la femme mûre. "Tendo ! Tendo !" répétait-elle sans fin en courant dans les couloirs de la spacieuse habitation avant qu'Engiru ne s'occupe de son cas. Même dans la chambre où elle était enfermée, elle continuait son cinéma de plus belle, tapant la tête contre la porte en hurlant un nom "Tendo! Tendo!".
Son mari, le poignardé dans le dos, ne disait plus un mot, dans un état de choc aisément compréhensible. Il était sans doute moins coriace que sa femme.
L'illusionniste monta sur le toit et profita du soleil. Autour de lui, plusieurs personnes l'imitèrent, profitant d'un jus de fruit fraichement pressé à l'ombre des parasols. En contre-bas, la totalité de la place était visible, et à l'intérieur, un spectacle semblait se préparer.
Sur la droite d'Engiru, sur un autre toit, un homme s'était relevé, et semblait chercher à observer. Il plaça sa main sur son front pour éviter les rayons éblouissant du soleil. Il ne connaissait définitivement pas l'individu sur le toit de ses voisins...
En bas, une petite main poussa la porte de la maisonnée. Une petite frimousse fit quelques pas en sautillant et se rendit dans la cuisine où il fit, par terre, des traces de sang.
Ne sachant pas exactement de quoi il s'agissait, il joua avec en plongeant ses mains dedans et posa son sac avant de ressortir en criant :


- Maman ! Ze vais regarder le spectacle !

Brodé sur sa chemise, un nom était visible : Tendo
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (2)   Jeu 15 Jan - 17:33

Le spectacle était quelque peu intéressant et chaleureux, même si rien ne semblait se passer, ou en tout cas rien de bien particulier pour que ça attire son attention. C'était pareil tous les jours, la même monotonie, rien à voir, devoir quitter la ville pour combattre les fous qui osaient s'en prendre à un élu en toute connaissance de cause. Mais heureusement la journée n'allait pas s'annoncer vide de toute animation car une scène se montait petit à petit, sans doute y avait-il un spectacle représenté pour le grand public, enfin quelque chose d'intéressant et digne d'intérêt. Malheureusement les bruits que faisaient la mère l'empêcher de profiter de sa détente, même poignardée elle appelait à l'aide, qui que soit ce Tendo. Cela devait être son garde du corps, ou son mari, mais ce n'était quand même pas judicieux, vu qu'elle se vidait de son sang en s'agitant de la sorte. Mais au moins Engiru se disait qu'elle finirait par se taire une fois qu'elle serait à bout de forces. C'était du moins ce qu'il imaginait jusqu'à ce que le supposé dénommé se ramène dans la maison en criant après sa mère.

Alors il s'agissait de son fils, l'instinct protecteur maternel n'était pas à prendre à la légère visiblement, mais qu'à cela ne tienne, si il voulait être auprès de sa mère, il n'allait pas la séparer de son gamin pour si peu, surtout qu'il avait déjà de la chance qu'il n'ait pas crié au secours en voyant le sang répandu sur le sol. Engiru sortit alors de la maison par l'intérieur en se rendant évidemment invisible pour n'attirer personne, avec juste un essuie de vaisselle en main. Une fois le gamin approché, il étouffa son cri de stupeur et le rendit lui aussi invisible avant de l'entraîner dans la maison de force. Dans la foule personne ne s'était rendu compte d'une disparition silencieuse évidemment, c'était finement orchestré.

Une fois l'essuie noué autour de sa bouche, il prit de la corde qu'il restait en quantité suffisante, et le saucissonna comme il faut avant de le jeter de la même pièce que sa mère afin qu'elle ne beugle plus. C'est qu'il avait un spectacle à admirer, surtout que tout ce qui était gratuit et public devait être intéressant, normalement. Il avait encore beaucoup à apprendre de ce monde, et un spectacle pourrait l'informer sur les façons dont les gens de cette époque utilisaient le son et la lumière. Cela pourrait lui servir pour de futures illusions, en espérant que ça vaille le détour, et le voyage qu'il a fait jusque là.


Récapepet:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (2)   Jeu 15 Jan - 21:45

Engiru :

La tentative était audacieuse et l'enlèvement de l'enfant se fit rapidement et sans bavure. Il n'y avait plus que quelques traces de sang sur le sable du centre ville, et une trace de main ensanglantée là où l'enfant avait poussé la porte. Il y a des détails qui ne trompent pas, aussi le voisin, ami de longue date de la famille, s'étonna un peu d'un individu louche aux cheveux bleus sur le toit de ses amis. Ne connaissant pas tous les éventuels élus de Seikai, et en bon citoyen modèle de la grande capitale, il descendit dans la rue et se mêla à la foule pour aller quérir l'aide d'un garde qu'il croisa.
Ces derniers discutèrent un moment et le voisin pointa du doigt le dernier étage de la maison qu'Engiru avait annexé avant que, dans un hochement de tête, le garde n'aille demander l'appuie de deux collègues et ne se dirigent vers la porte en question.

Leur réaction ne fut pas étonnante, le chef des trois soldats se baissa et examina la tache de sang sur la porte, avec les petits doigts que l'enfant avait tracé, et il se redressa, dégainant son sabre courbe en poussant la porte du bout de la main.
Ses hommes firent de même, et le voisin détalla, son travail était terminé.
L'homme de tête avançait lentement, méthodiquement, les soldats de Seika était expérimenté, entrainé à l'art de la guerre sous toutes ses formes, et celui là ne dérogeait pas à la règle. Il se rendit silencieusement dans la cuisine et trouva une grande quantité de sang sur le sol. Avec un signe de main rapide à ses sbires, ils se séparèrent, suivant les traces de sang que les victimes avaient laissés...

L'étau se resserrait sur Engiru, toujours sur son toit lorsque les hommes entrèrent.
Là où il se trouvait, il n'y avait aucune issu, sans le chemin le menant à l'intérieur, ou il fallait tenter de santer sur les petites et minces enchevêtrements de tuile mis en place à chaque étage pour permettre à la pluie de s'écouler normalement. Se cacher, sauter ou combattre, voila les options de l'élu intrus de cette ville...


///

Les gardes sont dans la maison quand tu es encore sur le toit, ils ont repéré les traces de sang qui les conduits droits au premier étage où se trouvent les prisonniers. Ils y a un second étage puis vient le toit. A toi de voir comment tu te sors de cette affaire.
Rappel :
Les actions de discrétion te permettent de te déplacer silencieusement, de te cacher, et combiner avec une action offensive, tu peux tenter d'assommer ou assassiner un garde. Plus tu multiplies les actions pour mener une tache à bien, plus tes chances de réussite sont élevées.

La qualité de la rédaction et les détails de ton RP m'aideront à comprendre ce que tu fais et à valider une action litigieuse, prend soin de bien tout expliquer Wink

Tu as 3 actions
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2918
Yens : 70
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 22

Progression
Niveau: 114
Nombre de topic terminé: 45
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Sakura Haruno ♖ Protectrice de Seika ♖

-



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (2)   Jeu 15 Jan - 23:02



- Frustration-


Loin d'être intimidé par ma petite menace, les deux imbéciles revenaient à la charge. Ils me traîtèrent de cattin avant de m'attraper par le bras. Cela déclencha un sentiment immédiat de colère, succédant à l'agacement déjà bien présent. 

Lâche-moi espèce de...

Mais je fus stopper dans ma phrase par un garde qui s'occupa de faire lâcher celui qui venait de me déranger. Le deuxième homme fut maîtrisé de la même manière. Un sourire de satisfaction se dessina sur mon visage. Justice semblait être faite. Mais il fut bref. En quelque seconde, je me retrouvai dans la même position que les deux hommes. Surprise par ce geste, je ne pus me défendre. Ce que je sentis alimenta la rage qui m'habitait.


- Je ne veux pas de grabuge pendant mon tour de garde c'est compris ? Vous, mademoiselle, quittez les lieux immédiatement, je ne veux plus vous voir proche de cet homme compris ? Quand à vous, déguerpissez ou vous aurez affaire à moi !

J'en revenais pas. Cela me paraissait une grossière injustice, moi qui ne faisait que penser à Konoha quand ces enfoirés se sont pointé. Moi qui n'avait déjà pas le moral, voilà que je me fais remarquer dans la rue de mon camps. J'étouffai de rage. Quand le garde daigna me lâcher, je n'avais plus rien à perdre alors, j'éclatai, libérant une partie de la frustration qui m'habitait.



Mais bon sang, c'est pas moi qui ai fait le mal, vous avez des yeux, non ! Vous avez pas vu ce qu'ils ont fait !?

Je n'attendis pas de réponse et lui tourna le dos pour partir, le moral au plus bas, en quête d'un endroit vide de monde pour me calmer. J'avais besoin de m'isoler pour évacuer la frustration accumulé dans la rue de toute à l'heure. Je marchais les poings serrés. J'en voulais au monde entier. Je n'avais pas demandé à être ici, je voulais retourner à Konoha, voir à nouveau mes coéquipiers, les serrer dans mes bras, rire avec, bref, je ne désirais en aucun cas rester dans cet univers. Des larmes apparurent et coulèrent le long de mes joues. Si quelqu'un venait me chercher des noises, je le frapperai sans réfléchir, tellement mon humeur était désastreuse.

____________

1ère action : leur gueuler dessus
2e action : partir en quête d'un endroit calme

- Ce n'est pas l'injustice en soi qui nous blesse, mais c'est d'en être l'objet  -





MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (2)   Ven 16 Jan - 3:17

Le spectacle qui allait se produire dans les rues du centre attirait de plus en plus de monde qui s'agglutinait tout autour. Malheureusement une autre attraction allait bientôt faire tourner les regards, mais pour le moment il n'y avait rien à signaler. Personne ne semblait avoir remarqué les traces de sang que la terre recouvrait petit à petit, jusqu'à ce qu'un homme vienne s'en mêler. Son air surpris et à la fois horrifié faisait croire qu'il avait découvert l'agression, surtout qu'il rôdait autour de la maison afin de s'assurer que ses pensées se confirmaient. Engiru n'était décidément jamais tranquille longtemps, mais au moins il allait ne plus s'ennuyer si il devait capturer tous les individus menaçants qui découvraient l'agression sanglante. Cependant il ignorait que les gardes étaient en train d'investir la maison dans laquelle il se prélassait, ou plutôt "sur" laquelle il se prélassait. En effet, l'angle ni les tuiles saillantes ne lui permettait de voir ce qu'il se passait devant la porte, seulement une certaine distance devant elle. Ce n'est qu'en entendant le grincement de l'échelle menant au grenier qu'il fut alerté, visiblement la chasse était lancée et Engiru était la proie, ou du moins pour l'instant. Ils ne faisaient pas des masses de bruit, mais ils ne pouvaient rien contre du bois grinçant, néanmoins leur nombre restait quand même imprécis et il ne pouvait pas prendre le risque de les affronter un à un.

Un plan lui vint alors dans la seconde, alors que la première tête passa par l'ouverture diagonale, avant que le corps qui était en-dessous ne passe aussi et ne grimpe à l'échelle fixée à la pente tuilée. Il ne lui restait pas beaucoup de temps avant que les gardes ne l'atteignent et ne tentent de l'arrêter, mais c'était sans compter sur l'intelligence de leur proie qui ne le resterait plus très longtemps. Il était temps de trouver un moyen de fuir, non seulement parce qu'il pourrait rameuter tous les gardes de Chikai dans ses ennuis et attirer des problèmes à d'autres innocents, mais aussi parce qu'il était certain de ne pas tenir bien longtemps en combat rapproché. La dernière fois qu'il avait expérimenté le combat de mêlée, il avait fini dans un sale état, mieux valait ne pas tester avec des gardes entraînés.

Sans attendre que le premier l'atteigne, Engiru sauta du toit sans même songer à la hauteur de son saut, mais plutôt sur sa longueur. Laissant les gardes mémoriser une dernière fois son apparence étrange d'élu masqué aux vêtements futuristes parfaitement reconnaissables parmi des milliers, l'illusionniste se camoufla et disparut en plein saut. Il fallait calculer ça pour qu'à l'atterrissage il évite de tomber sur le sol dur, ce pourquoi il visait un groupe de badauds un peu plus bas qui amortirait sans doute sa chute comme pour un concert de rock. Sauf que les vedettes étaient les gardes, lui était plutôt importun dans cette situation, vu qu'il venait de Minshu. La foule s'écroula alors d'un seul coup suite à la chute du jeune homme invisible, créant un trou béant dans leur formation rapprochée. Il se releva alors et prit sans plus attendre l'apparence d'un jeune homme tout ce qu'il y avait de plus ordinaire.



Ainsi il pouvait passer inaperçu dans la foule encore debout et choquée par les civils tombés subitement comme frappés par quelque chose. Il poussa le vice jusqu'à aider un des civils à se relever, alors qu'une jeune femme toute de rose cerisier vêtue passait par là d'un air énervé et ne pouvait manquer le groupe de badauds regroupés autour du carambolage humain. On pouvait dire qu'Engiru avait fait un joli spare en laissant des civils juste sur les côtés et aucun en face de lui au moment de chuter. Alors qu'il aidait un des civils à se relever, les gardes sortaient en trombe de la maison et se dispersaient pour trouver le coupable. Le jeune homme arborait un rictus montrant ses dents bien blanches, alors que ses yeux s'assombrissaient en voyant les gardes passer à quelques mètres devant lui sans même se douter qu'il s'était fondu dans la foule au lieu de s'enfuir."Mh...mh...mh...ni vu ni connu...". Il était évident que pas même le plus grand traqueur du monde ne pourrait pas le repérer à l'oeil ni à l'odorat, ainsi mêlé à une grande foule dont chaque odeur se mélangeait à d'autres alentour. Il devait avouer que pour semer ses adversaires, ironiquement, la foule était son meilleur atout, mais ce n'était pas des esprits aussi moyenâgeux qui allaient percer à jour son camouflage parfait au coeur de ce mélange de civils. De plus la personne qu'il incarnait était de Minshu, personne ne pourrait découvrir le doublon, c'était le plan parfait pour dissiper tout de suite son conflit avec les représentants de l'ordre.

Récap':
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (2)   Dim 18 Jan - 22:05

Sakura :

En détresse, la jeune kunoichi arpentait donc le centre ville à la recherche d'un peu de solitude, cependant, elle put assister à une scène hors du commun. Tout d'abord la chute d'une bande complète d'individus dans une ruelle, qui n'était pas banal, puis des soldats qui baissaient là tête pour regarder la collision en haut d'une habitation, visiblement à la recherche d'un individu.
Fort de ses talents et de son intelligence, Sakura pouvait sentir la présence d'un individu anormal, un élu, dont la signature énergétique ne correspondait pas au commun des mortels.

Parmi le groupe d'individu de la ruelle, il y avait une personne âgée allongée sur le sol avec une femme, d'une vingtaine d'années, pleurant au dessus de son cadavre. Il y avait également un jeune garçon immobilisé, une jambe dans un angle étrange et qui criait à l'aide tandis que sa mère, impuissante et blessée au niveau de la tête, hurlait pour son garçon.
Un homme, bien bâti, tentait d'aider comme il le pouvait et un autre, la quarantaine passée, courrait vers la foule en s'éloignant de la scène. Aussi, un jeune homme, mignon à regarder, sortie de la foule intact pour s'approcher en boitant comme s'il avait une jambe blessée, de la zone d'impact, aidant les personnes à se relever comme il le pouvait.

Il y avait, en face d'elle, parmi la foule, un ennemi potentiel. Serait-elle en mesure de surmonter ses démons pour accomplir une tache pour cette cité qu'elle haissait ? Ou pire pour Seika, aiderait-elle cet intrus à s'enfuir et se cacher afin de lui éviter la prison, ou pire... Des gardes sortirent du batiment en appelant des renforts et commencèrent à quadriller la zone.


///

Choose your Destiny !
- Démasquer Engiru ( tu devras alors montrer dans le RP la démarche par laquelle tu le retrouves, attention si je ne juge pas cela assez fair play, ton action aboutira sur un echec )
- Aider Engiru à échapper aux gardes ( attention à ne pas te faire repérer )

Tu possèdes 3 actions dans ce post

Engiru :

Sa décision fut rapide, et sans état d'âme. Engiru sauta dans le vide pour atterrir surs des passants en contre bas. Seulement la chute fut longue et douloureuse, même pour lui, si bien qu'il se blessa en tombant, se foulant simplement la cheville et se blessant au bassin. Dans sa chute, il avait fait pas mal de dégât, notamment une personne âgée qui perdit la vie sur le coup, ainsi qu'un jeune garçon qui, passant par là, s'est vu se faire vilainement amoché, sa jambe brisée affichant un "L" anormal.
Les autres blessures n'étaient que superficiel, mais c'était suffisant pour faire de lui, un fugitif aux yeux des soldats. Ce dernier sortirent rapidement du batiment, un premier alla chercher du renfort qui arrivèrent une minute après le grabuge, tandis que les deux autres allèrent droit vers les blessés pour s'enquérir de leur condition ainsi que de leur identité.
Déjà, les soldats empêchaient de sortirent de la zone occupant une bonne moitié du centre ville où se trouvait Sakura et Engiru. Les spectacles furent interrompus en attendant que ça se calme et les curieux discutaient et se rapprochaient de la scène.

Il fallait trouver une parade, d'autant plus qu'Engiru pouvait également sentir la présence d'un autre élu qui ne manquerait pas de le démasquer s'il ne faisait pas attention...


///

Engiru perd 10pv pendant la chute.
--> Echappe aux gardes ( explique comment tu peux échapper aux gardes et à leur vigilance )
--> Echappe à l'élu ( explique comment tu identifies l'élu et comment tu fais en sorte qu'elle ne te démasque pas, attention si je ne juge pas cela assez fair play, ton action aboutira sur un echec )

Tu possèdes 2 actions dans ce post ( ne marque pas les actions faibles, ça ne sert a rien ^^ )


Dernière édition par Serizawa Suzuran le Lun 19 Jan - 19:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2918
Yens : 70
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 22

Progression
Niveau: 114
Nombre de topic terminé: 45
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Sakura Haruno ♖ Protectrice de Seika ♖

-



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (2)   Lun 19 Jan - 0:13



- Changement de projet -


Rien que le fait de marcher dans les rues avait eu pour effet d'un peu me calmer. J'en voulais toujours aux gardes qui m'avaient maîtrisées sans aucune raison, mais je commençai à contenir gentiment ma colère. Mais malheureusement, je tombai sur une scène des plus désastreuse. Mes yeux s'écarquillèrent et ma main vient se placer d'elle-même devant ma bouche. Des blessés graves et pire que ça, un cadavre se tenait devant moi. Il a dû se passer quelque chose de terrible pour que ce macabre tableau apparaisse devant moi. Sans plus attendre, je fis un mouvement pour me diriger vers un des blessés avant qu'un détail fondamentale me revienne en tête: mes capacités avait été bridées. Pouvais-je encore apporter un soin ? Je rapprochai mes mains et tentai de faire apparaître le chakra vert typique des techniques médicales, mais rien ne vint. Une seconde tentative n'apporta rien de plus.

Je réalisai donc que j'étais revenu au niveau de mes 12 ans. Quelques larmes sortirent mais je me repris en secouant la tête. C'était très douloureux à admettre, mais même avec ce niveau physique, mon cerveau avait conservé toute son efficacité. Je ne pouvais donc pas laisser ces gens mourir comme ça. Je pouvais toujours les mettre dans une position adéquat pour que leur état n'empire. Mais mieux encore, je devais trouver qui. Oui qui était responsable de ce carnage. Je me fondis dans la foule, scrutant les personnes qui m'entouraient. Vu la façon dont les gardes surveillaient le périmètre, le coupable devait toujours se trouver dans cette zone, et la gravité de la situation me faisait penser qu'il ne pouvait être qu'un élu. Car un être lamba se serait faire attraper bien plus facilement. Non celui qui a osé s'en prendre à de pauvres citoyens devait posséder des pouvoirs particuliers.

Je me penchai vers le jeune homme blessé à la hanche et entreprit de lui remettre la jambe dans une meilleur position qu'elle ne l'était, lui assurant que je savais ce que je faisait. Même si je ne pouvais pls soigner pour le moment, ce genre de connaissances m'étaient restées, fort heureusement. Tout en faisant la manoeuvre, je lui demandai

Qu'est-ce qu'il vous est arrivé si ce n'est pas trop indiscret
?

Accompagné de quelques gémissements, il me répondit faiblement.

Un fou nous a sauté dessus depuis je ne sais ou, puis je ne sait pas comment, il a changé d'apparence.

Changer d'apparence ? Mes doutes se confirmaient donc. C'était bien un élu derrière tout ça. Quelle idée lui était venu pour sauter de la sorte ? Malgré mon moral un peu bas, je me mis en tête de le trouver.

À quoi ressemble-t-il maintenant ?

Le blessé semblait réfléchir. son cerveau sûrement un peu embrouillé par son état, puis il finit par me décrire brièvement ce qu'il avait vu. Je le remerciai vivement avant de finir ma manoeuvre et de me lever. Avec une telle description et des gardes qui quadrillait la rue, le coupable ne devrait pas tarder à se montrer. C'était donc à moi de jouer.


_______________

1ère action : tenter de recréer la technique de soin

2e action : marcher dans la foule en repérant un peu la situation

3e action : obtenir des informations d'un blessé


- Une petite aide, apportée successivement par plusieurs personnes, peut devenir une force colossales.  -





MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (2)   Lun 19 Jan - 18:50

Dans sa chute, Engiru s'était un peu blessé, sans doute avait-il mal évalué la distance ou avait-il mal chuté. Il avait pourtant cru tomber le dos en premier, mais apparemment c'était sa jambe qui lui faisait mal, sa cheville exactement. Sans vraiment chercher d'explication logique à cette blessure mineure, l'illusionniste tentait de trouver un moyen de s'en sortir. Il pensait notamment à filer en douce de la capitale et disparaître, sans compter que personne ne l'avait vu se transformer, même si un des habitants essayait tant bien que mal de décrire ce qu'il avait vu alors qu'en réalité tout était invisible à l'oeil nu. Il pensait aussi à prendre des otages pour obtenir la cessation des poursuites contre lui, c'était aussi une bonne idée, et peut-être que la fille en rose penchée sur les blessés pouvait en faire un excellent dans son genre, un couteau sous la gorge. Mais en réalité il n'était pas sûr de pouvoir combattre sérieusement au corps-à-corps avec un pied douloureux, cependant son cerveau était toujours intact et fonctionnait à plein régime.

Pendant que la garde se divisait pour établir un périmètre de sécurité comme le faisaient bizarrement aussi les gardes de l'époque moderne. La possibilité la plus évidente et la moins risquée n'était pas des otages, il n'était pas prêt d'acquérir la libération pour tant de lâcheté et de vilainie. Pour le moment la seule solution restait de se ranger du côté des "home" plutôt que chez les "visitors", en l'occurence Seika qui était bien capable de le mettre en prison si il agissait contre ce peuple. En revanche si il travaillait pour eux et chassait les bandits de la ville, il ne risquait rien du tout, même si pour l'instant c'était lui le seul criminel dans la ville. Et puis c'était un accident si il avait fait une victime, il ne pouvait pas savoir que des civils en carton allaient être ceux qui amortiraient sa chute, sans doute était-ce d'ailleurs l'explication à sa chute plus dure que prévue.

Plus le temps s'écoulait, plus les risques de se faire repérer croissaient, il fallait agir rapidement si Engiru voulait avoir une chance de se faire pardonner envers Seika. Après tout il n'était pas venu pour déclencher une guerre ou avoir une prime sur sa tête, juste passer des vacances, et comme aucune maison n'était libre, il en avait libérée une, sans même tuer la moindre personne. Le jeune homme commun scrutait les gardes afin de repérer leur chef jusqu'à le repérer. Une fois la personne suffisamment proche pour entrer dans sa sphère de contrôle, Engiru fit apparaître un clone de lui-même sous la forme que les gardes recherchaient bien évidemment. Pendant ce temps il se faisait discret dans la foule sous sa forme de garçon ordinaire, alors qu'il manipulait son image comme il l'entendait afin d'aborder le chef des gardes en essayant de ne pas trop se montrer en public pour ne pas créer la panique.


-Inutile de paniquer, je suis venu me rendre de mon plein gré. Cependant ce n'est qu'une projection de moi-même, ne vous donnez pas la peine de me mettre aux fers avant que je me sois montré. Je voudrais vous proposer un marché : en échange de la cessation des poursuites contre moi je m'engage à exécuter des travaux dans l'intérêt général de la capitale et j'offrirai un enterrement décent à la victime. J'espère que vous accepterez de me croire, je ne suis point ici en ennemi.

Récapitulatif:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (2)   Lun 19 Jan - 22:24

Edit : n'ayant pas accès à un dé 6 faces, j'ai donc du lancer le dé moi même :
Pair --> Sakura obtient des informations probantes sur Engiru
Impair --> Engiru reste masqué ce tour-ci

Score sur un Dé 20 = 7

Sakura :

Les informations récupérées ne semblaient pas vraiment cohérente, en questionnant les principaux intéressés, la jeune femme récupéra plusieurs versions. Un homme parla d'une boule bleu masquant le ciel avant de disparaitre comme par magie. Une autre personne dit avoir entendu distinctement un cri étouffé provenant de nul part après la chute et un autre homme dit carrément qu'il avait vu une personne apparaitre et disparaitre devant ses yeux comme s'il s'agissait là d'une fantome. Le seul point redondant dans les histoires était que la chose, ou plutôt la personne qui les avait touché était invisible lorsqu'elle leur était tombé dessus.

Les gardes étaient de plus en plus présent, et déjà ils poussèrent la jeune femme pour aller à l'encontre des blessés récupérer leur déposition.
Sakura sembla se faire doucement écarter de l'affaire, ses pouvoirs inutiles ici ne la rendant que plus gênante. Toutefois elle savait ce que les autres ne savaient pas encore, un élu était sur le coup, et il ne tenait qu'a elle de le retrouver...

Autour d'elle, parmi la foule, se trouvaient une multitude de tête toutes rivés vers la scène. Les gens parlaient beaucoup entre eux, et peu se tenaient à l'écart ou encore restaient bouche-bée au milieu de la foule. C'était à présent son tour de montrer de quoi elle était capable.

///

A toi d'expliquer comment tu peux flairer la piste d'Engiru


Engiru :

L'attention était louable cependant Engiru avait commis des actes impardonnables. Séquestration d'une famille avec tentative d'assassinat, le mari était toujours inconscient et la mère souffrant d'une blessure grave, homicide involontaire sur un civil dans la rue en plus de plusieurs autres blessés, autant dire que tout ceci ne jouait pas en la faveur d'Engiru qui semblait au pied du mur si bien qu'il cherchait à négocier avec les forces de l'ordre.
Le capitaine de la garde écouta la pâle copie de l'illusionniste qui s'adressait à lui.
Autour de lui les gens attendaient de voir sa réaction, devait-il plier l'échine pour étouffer l'affaire ? Le chef voyait là une occasion en or de se faire un nom, s'il pouvait arrêter un tueur et un criminel de cette envergure, c'était pour lui la gloire assurée.
Aussi, et avec une voix grave teinté d'orgueil, il dégaina sa lame et la pointa vers la tête du clone avant de lui sortir un magistral :

- On ne négocie pas avec les terroristes !

Engiru était dans de beaux draps, ce pays était militaire avait tout, et aimait se battre, tout comme les hommes qui composaient son armée... Comment allait-il réagir ?

///

Explique moi comment tu fuis
3 Actions
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2918
Yens : 70
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 22

Progression
Niveau: 114
Nombre de topic terminé: 45
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Sakura Haruno ♖ Protectrice de Seika ♖

-



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (2)   Lun 19 Jan - 23:45



- Première piste -


Mon esprit s'embrouillait tellement au fil des informations qui me parvenaient que je dus poser ma main sur mon front pour soulager une début de mal de tête. C'était incompréhensible, et pourtant, notre cible semblait bel et bien pouvoir changer d'apparence à sa guise. Et qui plus est il semblait pouvoir disparaître au yeux du commun des mortels. Autant dire que la tâche était ardue, mais déjà je me fis éjecter du premier rang comme une mal propre. Je voulus protester mais me rappelant que mes techniques médicales étaient scellées pour l'instant, je me retins, pour ne pas compliquer les choses. Regardant les homme de l'ordre en action, mon cerveau cogitait. Comment retrouver un être qui peut ressembler à quasi n'importe qui et qui peut se rendre invisible à tout moment ? D'ailleurs, se rendre invisible à un moment pareil était un avantage certain pour filer en douce. Il était même possible que notre élu soit déjà parti depuis longtemps.

Commençant à me sentir déçue d'avoir peut-être laissé échapper le coupable, une voix bien retentissante me fit sursauter. Instantanément, je dirigeai mon regard en direction du son soudain, et remarquai un soldat, sabre à la main, en train de parler à un garçon. Sa phrase tourna dans ma matière grise jusqu'à ce que l'idée ne se fasse: le garde prétendait avoir un "terroriste" et à moins que cette rue soit l'endroit de réunion des malfaiteur du coin, il y avait de grandes chances que le terroriste en question ne soit personne d'autre que... l'élu.

Je fronçai les sourcils. Non... c'est trop facile... pourquoi se montrerait-il ainsi et se présenterait devant un garde, c'était comme s'il se rendait. Mais il fallait bien avouer que vu les informations contradictoires qui étaient en ma possession, c'était la seule piste que j'avais. Il fallait donc essayer. Je tournai donc le dos aux blessés pour qui malheureusement je ne pouvais rien faire de plus, et m'approchai du duo discrètement. Je trouvai une rue transversale qui me servit de cachette et je commençai d'espionner ce qui se passait. Si les réactions du garçon allait ressembler à ceux que pourrait avoir un élu, alors je pouvais avoir la confirmation de l'identité de celui-ci, sinon, il fallait abandonner cette piste-là. Je restai donc là à attendre de voir ce qui allait se dérouler, débutant une réflexion sur ce que j'allais faire s'il s'avérait que j'avais un élu et un garde devant moi.

________________

1ère action : réfléchir sur la base des informations reçues

2e action : se servir de l'exclamation du garde pour tester une nouvelle piste


- Chaque problème à sa démarche de résolutions, sinon ce n'est pas un problème-





MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (2)   Mar 20 Jan - 20:49

-Merci…j’aime votre courage.

Je me laissai guider par Shiro qui m’entraîna vivement au centre-ville. J’étais songeuse à propos du reste de mon équipe et du plan. J’osais espérer que les autres n’avaient pas été stupides au point de débarquer en plein centre-ville où la discrétion serait impossible, à leur place je me serai certainement dirigé vers le quartier pauvre, qui devait peu fréquenté par les gardes, pour s’organiser tranquillement.
Je n’avais cependant pas voulu faire faux bond à mon …chevalier servant …voilà une expression fort insolite de ma part.
Toutefois je devais agir pour poursuivre ma mission. Comment pouvais-je obtenir l’aide de Shiro sans risquer de susciter le doute et la suspicion ?

J’avais la tête baissée et me laissait conduire. On marchait en se tenant la main. Une idée finit par prendre forme dans ma tête.

-Shiro…en réalité tu sais ce que j’aimerais? Demandai-je d’un ton mélancolique en passant aux tutoiements, diminuant la distance entre nous?

Je serrai sa main plus forte dans la mienne et me tournai vers lui, toujours la tête baissée.

-Je t’ai dit que j’aimerais trouver un mari mais t’ai-je parlé du genre d’homme dont je rêve ?

Je mis mon autre main sur la sienne, serrant encore plus fort. Je poursuivis.

-Je voudrais quelqu’un de beau et riche évidemment. Mais il y a une chose que je recherche  par desssus-tout chez un homme...

Je relevai la tête pour le regarder dans les yeux. J’avais les joues écarlates et des étoiles dans les yeux.

-Je voudrai un héros ! Quelqu’un qui soit fort et brave ! Déclarai-je avec exaltation.

Je souris à Shiro.

-D’ailleurs si j’ai finalement décidé de venir dans la capitale, c’est parce que j’ai penser à un test pour trouver l’homme idéal. J’ai entendu dire qu’au cours d’une bataille récente contre le royaume de Fuyu, un de leurs élus avait capturé. Un homme au rire de chacal qu’on dit démoniaque et qui serait capable de tuer d’un seul regard. Son nom serait... Zayro.

Je lui fis une description de ce que j’avais entendu, enfin de ce que je disais avoir entendu en me basant sur le dessin de Zayro qu’on m’avait montré pendant les préparatifs du plan.

Portrait de Zayro selon la description:
 

-j’ignore ce qu’il en est exactement mais quoi qu’il en soit, quelqu’un qui serait capable d’exécuter un tel démon sous mes yeux serait véritablement un héro et digne de moi. Sens comment mon cœur bat la chamade rien qu’en pensant à ce souhait!

Je plaçai la main de Shiro au niveau de ma poitrine. En fait une part de moi était vraiment exalté car il vrai que de ce que j’avais entendu. Zayro était un individu très puissant et bien qu’il soit un allié, une partie de moi s’enthousiasmait en m’imaginant le combattre. Mon plan actuel visait  a utiliser le coté obsédé et l’ego de Shiro pour l’encourager à vouloir réaliser mon souhait. Je nous fis ensuite repartir alors qu’on s’enfonçait dans le centre ville avant d’asséner le coup final

-Est-ce que tu connaîtrais quelqu’un qui pourrait me satisfaire, Shiro-kun ?Demandai-je de mon sourire le plus enjôleur.

Recaps::
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (2)   Mar 20 Jan - 21:04

-Pauvre idiot fini ! Tu viens de gâcher ta seule chance de m'arrêter, le peuple n'est entouré que d'incompétents !

Suite à ces mots, le garde planta sa lame dans la tête d'élu après l'avoir vaillamment brandie vers lui, sauf qu'au lieu d'une gerbe de sang, ce fut un simple trou qui apparut. L'image s'effaça alors comme un message holographique terminé, ni plus ni moins. La population avait retenu son souffle mais n'arrivait pas à expirer du fait que le chef des gardes avait raté son plan en beauté et que la tension avait tout sauf baissé par ce geste. On ne négocie pas avec les terroristes, c'était tellement héroïque comme citation que c'en était ridicule, il fallait réfléchir avant de passer à l'action et aux grands discours de bravoure. Au moins tous deux étaient quittes, Engiru avait loupé sa négociation et le chef avait raté sa cible, encore heureux qu'il ait précisé n'être qu'une projection intangible avant de lancer sa proposition. Un soupir très long s'échappa alors de sa bouche alors que le jeune garçon ordinaire faisait demi-tour, terriblement déçu de son attitude tout sauf honorable. Enfin, ce n'était quand même pas surprenant, une telle époque ne pouvait pas avoir engendré des têtes pensantes comme dans son époque, la seule chose efficace était leur façon de combattre, il ne leur accordait rien d'autre.

Il était évident que personne dans la ville n'était digne d'intérêt, et à présent qu'Engiru n'avait plus de raison de chercher l'absolution de ses crimes, il avait tout intérêt à les combattre au lieu d'être de leur côté. Finalement cette ville était juste énervante, rien ne valait vraiment la peine de s'y attarder plus que nécessaire. Sa seule blessure il se l'était infligée par accident, personne n'avait réussi à le toucher spontanément, c'était à la fois rassurant et frustrant, car il n'y avait aucun adversaire bien digne. Certes les soldats semblaient organisés, mais Engiru pouvait changer d'apparence à volonté, aucun portrait robot ne pouvait l'identifier, le monde entier pouvait devenir son identité. Tous ceux qu'il retenait inconsciemment durant son voyage en mémorisant l'apparence qu'il connaissait d'eux, que ce soit le chef des gardes, ou encore la jeune fille en rose qui ne semblait pas bien plus méchante que ça.

Cependant il devait prouver qu'il n'était pas un terroriste, mais il ne savait pas comment, sans doute en montrant qu'il n'est pas venu pour semer le chaos mais plutôt l'amusement par exemple. Après il avait tué un civil, mais c'était un accident et la personne allait peut-être mourir une heure après d'une mauvaise chute dans les escaliers de sa maison. Il décida alors de s'amuser un peu et fit apparaître un clone sous l'apparence du chef des gardes afin de le narguer un peu. Engiru voulait s'amuser un peu, aussi lui fit-il répéter quelques fois sa phrase si héroïque pour se moquer de lui, pendant que le public les observait. L'illusionniste donna alors un coup de pied pour soulever un nuage de sable afin qu'une fois dissipé plus personne ne sache qui est qui, alors qu'il restait évidemment sous sa forme de jeune garçon ordinaire en train de regarder dans le vide quelque part. Tandis que le garde montrait sa surprise de belle façon, Engiru faisait résonner un faible murmure un peu partout dans sa sphère de contrôle afin de le déboussoler sans que le public n'entende sa voix secondaire sous le son du clone qui beuglait des phrases héroïques sur un ton bien authentique.


-Tu sais que les civils peuvent faire des erreurs, la tienne a été de me sous-estimer, mais maintenant tu vas mourir de mes propres mains, alors même que tu me tourneras le dos je planterai en toi la lame de la vengeance...attention petit pion, je suis ici, ou peut-être ici, ou peut-être à des kilomètres en train de te regarder de loin avec amusement...laisse-moi alors m'amuser un peu avec toi avant que tu ne m'obliges à te tuer...

récapitulatif:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (2)   Mar 20 Jan - 23:24

Sakura :

* lancé de D20 : 16 *

Durant la conversation avec le garde, Sakura put entrevoir une faille dans la technique de Engiru qui, projetant son illusion, avait besoin d'une certaine proximité pour la contrôler efficacement. Aussi, le petit tour de passe-passe qu'il fit par la suite pour se moquer du garde lui couta une plus grosse partie de son énergie, que la ninja pouvait remonter jusqu'à lui.
En observant la foule et le comportement de chacun, elle repéra donc plusieurs individus suspects. Le premier ne regardait pas du tout la scène, comme s'il prenait soin d'éviter le contact visuel avec le chef de la garde. Il était le dos tourné vers le centre d'attention mais ne discutait avec personne. Le second, lui, était monté sur le toit d'un charriot couvert et était a plat ventre pour qu'on le remarque le moins possible.
Il était comme en transe en regardant la scène.
La dernière personne était un jeune homme qui était proche de la scène et lorsqu'une nouvelle illusion apparut, il donna un coup de pied dans le sable pour faire naître un nuage de poussière empêchant les gens de distinguer le vrai du faux... Bien entendu l'illusion ne dura qu'un instant puisque dans sa colère le capitaine trancha son homologue qui disparut aussi vite qu'il était apparut, prouvant qu'il était bien le vrai...

Sakura était maintenant toute prête de trouver l'intru quand tout d'un coup...


( Cf récap de zone )


Saber :

Le jeu de charme de la guerrière qui loin d'être prude semblait vraiment vorace et allumeuse durant la mission, porta ses fruits. Le jeune homme lui mangeait littéralement dans la main tant il voulait l'étendre sur une couche pour la posséder. Cependant ce n'était pas chose facile aussi lorsqu'il entendit le nom de Zayro, il s'arrêta, lacha la main de la belle et se toucha le menton.
Il reconnaissait ce nom...


- Zayro... Ce fou de Fuyu est ici oui, dans une prison tenue secrète à l'autre bout de la ville. Mon Meilleur ami y travaille, il s'appelle Kimblee et il y fait des choses dont une belle et jeune demoiselle comme vous ne veux pas savoir. Peut être me laissera t-il m'approcher suffisamment près de lui mais il me semble que notre Empereur réserve un autre destin à ce renégat...

Après les yeux doux de Saber, son coeur chavira et il bafouilla encore quelques excuses tandis qu'ils s'avançaient tout deux vers la scène du drame qui s'était déroulé plus tôt. Ils purent voir l'humiliation du chef de la garde, ainsi que son emportement. Cependant, une chose inattendu se déroula...

( Cf récap de zone )


Engiru :

L'illusioniste semblait bien s'amuser, cependant il commettait erreur sur erreur et la plus importante était de négliger ses réserves d'énergies... En effet, en arrivant dans ce monde, ses forces s'étaient diminuées mais il continuait d'abuser de ruses, de subterfuges et d'illusions comme si son mana était illimité.
Cependant, alors que sa dernière illusion disparue, il sentit comme une brèche dans son déguisement, pendant une fraction de seconde, son camouflage n'était plus parfait et les cheveux de son image avaient prit une teinte bleue aisément repérable de même que sur son visage, un masque étrange apparut pour disparaître totalement.
C'était moins une pour lui puisque personne ne normal ne semblait l'avoir vu, cependant ce n'était pas dit que l'élue près de lui ne l'avait pas repérer...


Le capitaine rageait désormais devant cet ennemi invisible qui s'en prenait à sa personne, il vociféra :

- Ose toi te montrer devant moi puisque tu te sens si supérieur, élu de malheur ! Mais la vérité est tout autre n'est ce pas ? Tes forces que tu sembles louer sont a ce point diminué pour que tu te rabaisses à ce petit jeu stupide de cache-cache ? Mais rassure toi, je vais te trouver !

Il claque des doigts et un individu s'approcha. Ce dernier n'avait rien d'un soldat, si ce n'est la couleur de son uniforme. Il portait sur son visage un masque lui aussi, singulier, qui lui masquait la vue en plus de son identité... Le capitaine expliqua :

- Vois-tu cet homme ? C'est un senseur, un être renforcé par la magie pour déjouer la magie qu'utilise Fuyu et Minshu depuis des siècles. C'est son unique et seul but, et il va te trouver !

Le capitaine semblait sur de lui avant que ne surgissent le drame...


Récap de zone :

Une énorme explosion retentit dans le centre ville. Un charriot explosa tuant sur le coup une dizaine d'innocents et en blessant le triple de ce nombre. Partout les gens couraient et hurlaient alors que le chaos se répandait dans la ville. D'autres détonations se firent entendre, notamment dans un commerce près de Saber qui explosa, libérant des déchets et des débris en tout genre. Shiro fut moins chanceux que la jeune femme qui s'en tira avec de la paille dans les cheveux et un peu de sang sur la joue, pas le sien... Shiro était transpercé de part en part par une poutre de bois, son visage n'exprimait plus que peur et douleur tandis que ses dernières forces s'envolaient.
D'autres explosions, d'autres morts, c'était un véritable carnage.
Les forces de l'ordre couraient dans tous les sens pour aider les gens et trouver les responsables de ce carnage.
En y prenant garde, des silhouettes couvertes d'une cape de voyage couraient partout dans la zone, évitant le gros des déplacements de foule pour prendre place dans des lieux stratégiques.
La ville paisible et bruyante l'était pour une autre raison désormais...

Un homme, au milieu de ce chaos, marchait tranquillement les mains dans ses poches, il semblait sourire et apprécié le spectacle. Arrivé à la hauteur du capitaine, il dégaina un genre de mousquet et tira une balle qui fit exploser la tête du responsable avant de rire aux éclats...
La diversion de la secte venait de commercer...


///

Sakura : A toi de voir ce que tu veux faire maintenant ( 3 actions )
Engiru : Tu es faible et tes illusions perdent de leur efficacité, cependant on ne semble plus te courir après désormais ( 3 actions )
Saber : Le plan commence réellement, à toi de voir ce que tu veux faire ( 3 actions )
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2918
Yens : 70
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 22

Progression
Niveau: 114
Nombre de topic terminé: 45
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Sakura Haruno ♖ Protectrice de Seika ♖

-



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (2)   Mer 21 Jan - 0:02



- Passer à l'action -


Avec le petit jeu du garçon face aux gardes et le discours de celui-ci, j'étais désormais persuadée d'avoir trouvé l'élu coupable de ce carnage. À présent sûre de moi, je m'apprêtais à l'attaquer quand le bruit d'une explosion retentit non-loin de moi. Sursautant, mes yeux se dirigèrent immédiatement dans la direction du bruit pour découvrir un horrible spectacle. Des blessées, encore des blessées venait de s'ajouter à ceux déjà présent. Puis ce fut la panique général. Plusieurs détonation suivirent, me faisant à chaque fois changer mon regard de place. Qu'est-ce qu'il pouvait bien se passer ? Est-ce que l'élu que j'espionnais avait à voir avec cette soudaine attaque ?

Je rejetai cette idée, la trouvant trop superflue, mais ne manqua de jeter à nouveau un oeil à l'endroit que je surveillais il y a quelques minutes, pour voir le garde se faire violemment tuer par un mystérieux être caché par une cape de voyage. Je ne pus retenir un cri d'horreur et plaqua ma main devant ma bouche, trahissant une surprise soudaine et fracassante. Puis s'ensuivit une douleur non-négligeable à l'épaule droite. Le petit dessin que j'avais identifié comme une sorte de moyen de contrôle par ceux qui m'avait invoqué semblait réagir à ce que je voyais. Je me sentis forcer d'agir, malgré la peur évidente de la situation. J'émis une sorte de grognement reflétant le fait que je ne savais pas comment me battre avec si peu de moyens contre des personnes d'une telle force.

Mais le temps pressait, alors faute de pouvoir réfléchir, je créai un clone qui se rua contre le meurtrier du garde, un kunaï à la main. De mon côté, je repérai un objet à proximité qui me servira si je dois user de la permutation, pour enchaîner avec une métamorphose, pour éviter qu'une fois mon clone battu, l'homme à la cape puisse facilement me retrouver. Je choisis donc une personne dans la foule, et prit son apparence. J'optai pour une femme plutôt fine, habillées en tunique rouge avec des cheveux longs et bruns. Puis je sortis de ma cachette et fis mine de m'agenouiller pour m'occuper d'un blessé. Mais en vérité, je faisais semblant pour mieux observer ce qui se passait pour mon clone. Celui-ci usait son arme pour tenter de trancher mon adversaire en même temps qu'il usait d'art martiaux pour asséner et parer des coups.

Ainsi j'avais l'occasion d'avoir un premier contact avec mon ennemi, tout en ne risquant pas ma vie, en récoltant les premières informations sur ses capacités. Je pouvais alors ensuite aviser de ce qu'il était bon de faire avec mon propre corps. Je devais être vigilante, car peu de techniques étaient à ma disposition.

__________________________________

1ère action : envoyer un clone au combat et repérer un objet pour une éventuelle permutation.
2e action : se métamorphoser
3e action : simuler d'apporter une aide à un blessé pour mieux observer le combat.


- Il faut toujours tâter le terrain avant d'y poser clairement le pied, pour éviter qu'il ne s'effondre sous vos pas.  -





MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (2)   Mer 21 Jan - 16:13




C’était une journée comme les autres, du moins, pour le moment. Depuis une semaine, Rogue visitait les différentes rues de la magnifique capitale. Tant qu’il n’avait pas trouvé ce qu’il voulait faire, le brun préférait s’instruire. Dans son ancien monde, le Dragon Slayer n’était pas spécialement fan de l’architecture. Mais allez savoir pourquoi, le jeune homme était intrigué par cette ville. Ces couleurs noires et rouges se conjuguaient relativement bien. De plus, de nombreux monuments étaient dignes d’intérêt. Puis, étant un élu, il se devait de connaître son royaume pour l’aider au maximum. C’est ainsi que depuis plusieurs heures, Rogue et Frosh déambulaient dans les différentes rues et places, s’arrêtant devant certains édifices.

Pendant quelques instants, il pensa pouvoir vivre longtemps de cette manière. Tout était dans le meilleur des mondes, avec Frosh. Ils ne manquaient absolument de rien. Il y avait seulement un petit problème. Rogue sentait sa force revenir, mais elle était encore très loin de son niveau d’antan. Il refusait de se reposer tant qu’il n’avait pas récupéré toute sa puissance. Par la suite, le fils de Skiadrum envisagerait peut-être à prendre congé, bien que cela risque de le lasser très vite. Bref, en attendant, il appréciait se mêler à travers toute cette foule. Le centre de la ville était toujours ainsi. Les commerces étaient bondés et des troubadours se produisaient sur scène, espérant gagner un peu d’argent. S’il en avait eu les moyens, Rogue aurait donné des fonds... L’odeur de nourriture envahissait l’atmosphère. Les cris résonnaient à travers l’esprit de notre héros, surtout celles des enfants, qui se faufilaient partout. A certains moments, des gardes faisaient des tours de gardes. Ces derniers étaient assez décontractés.

Puis vint le désastre... Qui aurait cru que cela se passerait ici, à ce moment précis, où les rues étaient noires de monde. ? D’un chariot, émit une forte déflagration qui retentit à des mètres à la ronde. Le torrent de flammes provenant de l’explosion emporta plus d’une dizaine de personnes et blessa beaucoup d’autres innocents. Quant à Rogue, il se fit propulser en arrière, se cognant la tête contre un mur. Sa vue se dégrada et il avait du mal à bouger. Le brun était dans les vapes. Cependant, le fils de Skiadrum pouvait entendre les cris des gens, affolés et terrorisés. Tout ceci ressemblait fort à un attentat, ou bien à un malheureux accident. Les autres explosions, les cris et les pleurs poussèrent Rogue à se relever, gardant fermement Frosh dans les bras. S’il y avait un ennemi, le brun serait là pour protéger la population.

Les soldats de l’Empire couraient dans tous les sens pour soigner les blessés, faire le compte de morts, protéger et rassurer. C’était logique puisqu’ils étaient payés pour cela. De plus, c’était normal d’aider dans ce genre de situation. Cependant, déjà que de mystérieuses personnes évitaient la foule, un homme se fraya un passage à travers le carnage. Un sourire ornait son visage. Il se baladait tranquillement, les mains dans les poches. Ce genre de comportement fit enrager le Dragon Slayer. Comment dans un moment pareil, un humain pouvait-il faire cela ? Il n’avait pas l’air de se sentir concerné par les événements. Pire encore, lorsque l’individu arriva près d’un capitaine, le nouvel arrivant sortit un mousquet et fit feu, tout en rigolant. La cervelle de l’homme gicla. Rogue en avait vu des horreurs, mais quand même. Il crut qu’il allait vomir. Cette action était la goutte qui faisait déborder le vase. « Eh toi ! Oui, toi, l’homme avec le fusil et qui vient de faire sauter la cervelle d’un innocent. J’te cause ! Alors comme ça, tu prends du plaisir à tuer des gens ! On va voir si ce sera toujours aussi drôle pour toi, quand tu baigneras dans ton propre sang, sale ordure ! » Cependant, une autre personne essayait de tuer le criminel...

To be continued...




Actions:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (2)   Mer 21 Jan - 18:16

Mon speech fut à moitié efficace. Shiro était partagé entre son envie de répondre favorablement à ma demande mais paraissait néanmoins bien intimidé par Zayro dont il avait entendu parler de son coté. On s’interrompit en assistant à un spectacle entre un garde et quelqu’un que je reconnus. Engiru l’illusionniste masqué. J’ignore ce qu’il faisait ici mais il avait l’air d’avoir causé des problèmes et était en train de jouer le malin avant que ses limites ne lui jouent des tours. Je reconnaissais bien là le comportement de l’élu et espérais qu’il n’ait rien fait de grave.

Je m’apprêtai à relancer Shiro pour qu’il nous fasse rencontrer son ami pour nous pour permettre d’accéder là où se trouver Zayro. Je devrai alors me débrouiller pour faire sortir celui-ci et en retrouvant le trio de chocs, la mission serait jouée sans trop de difficulté et sans trop de casse.

-Shiro, ce serait possible qu’on…


Quand une déflagration retentit proche de nous. Je n’ai rien mais vis Shiro se faire happer par le souffle et transpercé par une poutre. Mes yeux s’écarquillèrent d’effrois.

-OH NON ! SHIRO !

Il s’écroula à terre agonisant. Je ne pouvais plus rien pour lui, peut être que si j’avais mon fourreau à sa toute-puissance, j’aurai pu le sauver mais j’en doutais. Des larmes coulèrent de mes yeux

- …Pardon…*c’est ma faute…c’est comme si c’était moi qui t'avais tué…*

Sans moi, il n’aurait pas été au mauvais endroit au mauvais moment. Encore une victime innocente de mes erreurs. La colère montait en moi. Je tournai la tête en direction du coupable. Un homme bizarre qui venait de tuer un garde et prêt à faire d’autres victimes innocentes. Je compris qu’il s’agissait de la secte qui était les alliés de mes compagnons…

*Ces trois imbéciles...*


J’aurai certainement une discussion musclée avec le trio d’andouilles plus tard mais pour le moment le coupable allait payé et me servir d’exutoire pour la fureur qui bouillait en moi.

-Toi!

Je me mis à courir dans sa direction.

-FATE STAY NIGHT


Une bourrasque de vent se leva soudainement et m’entoura pendant ma course et quand elle se dissipa, ma tenue de combat s’était matérialisée sur moi ainsi qu’excalibur que j’avais en main, bien que seule sa poignée soit visible puisque la lame enchantée était nimbée dans sa barrier of the wind king.


Je poursuivis ma course sur le sectateur et lança un revers d’épée plein de fureur et de détermination au niveau de son cou, destiné à le décapiter sans autre forme de procès.

-MEURS!

Outre Engiru, j’avais senti la présence d’autres élus à proximité, au moins deux qui devait probablement être des Seika mais je n’avais que faire d’eux sur le moment. Mes pensées étaient sur ma vengeance, sur Shiro et ma destinée maudite.

Recaps::
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (2)   Mer 21 Jan - 18:55

Même si son mana y passait très vite de par la maintenue de son apparence d'enfant normal, Engiru se plaisait à jouer avec ce garde, même si il ne tarda pas à décapiter son clone immatériel. Au moins les gens voyaient qu'il n'était pas réellement dangereux et qu'il y avait une chance pour qu'on oublie ses accidents malencontreux. Cependant il n'avait pas le temps de se délecter de sa moquerie que son apparence commençait déjà à montrer des interférences au niveau de plusieurs endroits de son corps. Il était temps de tomber le masque après une si longue infiltration, mais bien entendu c'était au sens figuré, il ne retirait son masque que pour manger. C'est alors qu'il sentit l'approche d'autres élus dans le centre ville, et reconnut entre autres la voix de Saber qui se démarquait clairement du reste du peuple. Il était inutile de recourir à ses pouvoirs pour le savoir, une voix pareille ça ne s'oubliait pas.

Mais Engiru n'eut pas le temps de la rejoindre qu'une explosion lourde envoya une salve de débris sur les passants, avant que d'autres se fassent entendre. Les gens mouraient sous ses yeux, alors que lui se recouvrait la tête avec ses bras pour se protéger, tandis qu'il perdait de vue les élus. Heureusement il ne risquait plus de se faire poursuivre, même après avoir repris son apparence sans trucage ni illusion, car c'était trop la panique pour qu'il se fasse remarquer. Cependant ça ne lui plaisait pas, on risquait fort de lui mettre cette nouvelle forme de terrorisme sur le dos et il pourrait avoir une prime salée sur sa tête. Même si ce serait flatteur, ce n'était vraiment pas le moment de se faire comme ennemi une capitale entière, si pas le pays qui allait avec. Il ne pouvait retenir ses jurons dans son esprit, alors qu'il essuyait des projections d'éclats de bois et prenait le risque de recevoir un projectile. Le garde en chef qui lui menait la vie dure avait été tué froidement mais il ne l'avait pas vu, trop occupé à courir dans les rues afin de semer la chaine d'explosions.

Ce n'est qu'après une longue attente que les explosions cessèrent dans la zone, faute de maisons à faire péter. L'illusionniste était revenu sur les lieux de l'explosion du début, c'était à présent un champ de ruines et le sol était parsemé de débris de toutes les tailles. Une guerre devait être en train d'éclater pour que de tels actes se voient dans les rues, il était tombé bien mal. Néanmoins Minshu ne devait pas avoir quoi que ce soit avec ça, sinon Wolffy lui en aurait parlé, surtout si c'était aussi imminent. Cela ne pouvait qu'être un conflit entre Seika et Fuyu ou un peuple neutre sans nom. De ce qu'il se souvenait, Saber était justement de Fuyu, elle devait sans doute savoir ce qu'il se tramait. Quant à sa sécurité, avec son armure il était évident que rien ne risquait de la toucher.

Celle-ci était justement en train de se ruer sur le tueur du chef des gardes armée de son épée étincelante, tandis que la fille en rose de tout à l'heure faisait de même avec un poignard et qu'un rageux en noir se mêlait à la bagarre. Il était évident qu'à trois contre un c'était plus que certain que l'homme allait mourir plus de trois fois différentes, c'était un peu trop pour un seul quidam. Cependant Engiru n'avait pas l'intention de se dresser contre eux ni contre l'encapuchonné, même si ce dernier avait éliminé un gêneur. Vu que de toute façon Seika ne voulait pas de lui en tant qu'innocent, Fuyu l'accepterait sans doute d'avantage, même si il risquait l'emprisonnement.

Sans plus attendre l'illusionniste se posa contre un tronc de mur de maison en balayant les débris de son pied pour s'asseoir sur du lisse. Il n'avait plus qu'à attendre que le trio s'occupe de lui, après quoi il applaudirait sans doute ironiquement l'exploit avant de proposer à Saber une association occasionnelle pour se venger des forces de l'ordre de Seika qui n'avaient pas voulu accepter son marché.


Récapitulatif:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (2)   Mer 21 Jan - 22:30

Récap de zone :

Ainsi donc Sakura et Saber tentèrent un assaut combiné. La ninja utilisa un clone pour éviter les dommages collatéraux et ce dernier porta un coup dans le dos de sa cible qui tomba sur le sol immédiatement. Il ne semblait pas si fort que ça, la charge de Saber, elle, le décapita d'un trait. Mais alors que la carcasse du tireur tomba sur le sol, elle se désagrégea petit à petit avant d'exploser dans un nuage de poussière.
Là, perdu dans cette tempête, deux sphères rouges sortirent du lot avant l'attaque.
Le clone de Sakura fut égorger et explosa avant que Saber ne reçoive un enchaînement de coup qui la toucha à plusieurs endroits avant d'être repousser sur le sol.
Elle glissa sur plusieurs mètres avant de s'arrêter au milieu de la rue.

Plusieurs gardes intervinrent également. Plusieurs flèches furent décochés mais elles furent noyé dans le sable avant de toucher la cible. Trois soldats chargèrent de front, armés de lances et de lames, mais leurs cris de douleur retentirent alors que les deux sphères incandescentes restaient immuables, au centre de la grande place...

Autour de ce spectacle unique, plusieurs individus en cape noire sillonnaient les rues avec de gros engins dans les mains, sans doute d'autres explosifs. Il paraissait clairement que le carnage ne faisait que commencer, et que les explosions allaient continuer.
Il y avait à présent deux menaces à Chikai : des attentats explosifs menés par des petites frappes, et un boss semblant invincible dans son cocon de sable...
Un rafale de vent s'engouffra dans la place, sans doute du à une explosion, et balaya un instant la poussière pour révéler ce nouvel adversaire...



///

Saber: 85/100 pv ( je te fais une barre de vie maison pour l'event vu que ta fiche n'est pas prête
Rogue: - 20pv

Combattre le boss
ou
Poursuivre les sectateurs (menus fretins)
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2918
Yens : 70
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 22

Progression
Niveau: 114
Nombre de topic terminé: 45
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Sakura Haruno ♖ Protectrice de Seika ♖

-



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (2)   Mer 21 Jan - 23:44



- Diversion -

J'observais donc le combat, attentive à la réaction de l'ennemi. En même temps que mon clone lui frappait le dos, ce qui eu le don d'afficher un petit sourir sur mes lèvres, j'entendis une femme crié l'ordre de mourir avant de la repérer dans les airs, une épée à la main, en train de charger le même homme que moi. Nos deux attaques permirent de faire tomber l'adversaire. J'étais contente de voir que je n'allais pas être la seule dans ce combat, car vu mes capacités actuelles, il m'aurait été bien difficile de gérer cela toute seule.

mais la déception vint quand je constatai que l'adversaire était loin d'être en mauvaise passe. À peine à terre, son corps se décomposa, me faisant lever un sourcil, et explosa, me forçant à mettre mon bras droit devant mes yeux pour les protéger de la poussière et des éventuels débris. Quand je pus le baisser, je pus remarquer que la fille à l'épée avait été propulsée plus loin et que mon clone avait été aisément battu. Je grimaçai à cette constation. Cela s'avère plus compliqué que prévu. D'ailleurs, tout sembla se précipiter. Des gardes prirent le relai en le bombardant de flèches pendant que d'autres chargeaient en personne. À côté de ça, quelques autres hommes en capuche couraient dans les rues, sûrement pour déclencher d'autres explosions. Je me sentais entourée par le danger, ne sachant plus ou donner de la tête. Qui suivre ? Il m'était impossible de tous les arrêter en même temps et je devais agir vite. Manquant de temps, je ne réfléchis donc pas plus longtemps et me décidai pour continuer mon combat.

Je profitai de la diversion des gardes pour me relever, laissant malheureusement le blessé dans l'état qu'il était et sautai sur le premier toit que je trouvai. Puis je courus le plus vite que je pouvais pour finalement me retrouver à l'opposé de l'ennemi. Je m'arrêtai net et sortis six shuriken  que j'envoyai directement sur l'adversaire. Je me disais que s'il était attaqué par les gardes, moi et peut-être la jeune femme à l'épée, à chaque fois par un angle différent, il pouvait se retrouver en difficulté. Pour enchaîner, je m'empressai de sortir un kunaï explosif et me tint prête à le lancer si l'adversaire tentait de fuir. Je comptais lui barrer la route en provoquant une explosion sur le chemin de sa fuite.

À trois contre un, on devait pouvoir en venir à bout.


______________________________

1ère action: changer de position pour terminer dans le dos de l'adversaire, sur un toit

2e action : lancer six shuriken sur l'ennemi

3e action : préparer une parade à une éventuelle fuite, sous la forme d'un kunaï explosif

- allié dans la difficulté, le meilleur moyen de vaincre -





.



MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (2)   Jeu 22 Jan - 4:59



Mon attaque fit mouche mais voila que cela s’avéra être un leurre explosif, pourtant l’homme était un mouvement

Je me protégeai mais fut aveuglé par la poussière et sonnait.

-Une sorte de golem, ça veut dire…un caster…

Proche de moi un bruit de lutte puis alors que je retrouvai la vue, je me fis attaquer et projeter à terre. Je vis deux sphères brillantes émergeaient ainsi que la véritable forme du caster qui se battait à présent contre de braves mais faibles soldats. Leurs tentatives étaient vaines et ils courraient à leurs pertes. Je m’étais relevée.

L’action s’était accélérée. J’aperçus un autre élu qui s’était fait balancé comme moi et qui était complètement inutile et ridicule avec sa drôle de grenouille rose.

-EH LE RINGARD ! ARRETES DE FAIRE LE CLOWN ET BOUGE TOI LE POSTERIEUR SI TU VEUX PAS QU’IL TE FASSE MANGER TA GRENOUILLE!

Engiru paraissait avoir tout bonnement disparu. Enfin vu les soucis qu’il semblait avoir avec les soldats un peu plus tôt et ayant constaté par moi-même qu’il n’était pas d’une grande vaillance, ça n’aurait rien d’étonnant s’il avait profité du chaos pour se mettre à l’abri.

Hormis moi-même, le seul élu a proximité qui tentait de se rendre utile était une jeune assassin aux cheveux roses. Celle-ci s’était faufilé en hauteur et tentait de prendre à revers pour l’attaquer avec des projectiles. Elle était trop loin pour que je puisse parler mais je pouvais coordonner mes actions avec elle pour faire face à ce redoutable. D’ailleurs j’étais songeuse. Quand pendant les préparatifs, j’avais discuté avec le trio infernal et plus particulièrement rhadamanthys de cette secte, on m’avait dit qu’elle possédait des éléments dotés de capacités surnaturels mais que seul de faibles éléments de la secte avaient acceptés l’alliance avec Fuyu. Or la créature qui nous faisait face n’était clairement pas faible. Se pouvait-il que nos « ambassadeurs » se soient fait dupés par la secte et que celle-ci menait ses propres projets?

De toute manière, j’étais bien décidé à éliminer ce caster par honneur et pour Shiro, même si ça impliquait de désobéir à mes ordres. Cette créature était clairement un démon qui n’existerait pas à s’en prendre à des civils sans défense. Tout comme ses suivants d’ailleurs. Ils portaient ce qui devait être des bombes et se dispersaient pour aller déclencher d’autres sinistres. La situation ne risquait pas de s’améliorer dans la capitale

Je me jetai sur l’un des sbires et l’empalai. Comme je pensais, il portait une bombe.J’observai le boss ennemi qui était toujours drapé dans son nuage de poussière. Cependant ses yeux rouges le rendaient aisément repérable. En fait ceux-ci qui me faisaient penser au masque d’Engiru.

-Serait-ce un dispositif qui lui permettrait de se repérer dans sa poussière ? Dis-je à voix haute.

J’activai l’engin que portait l’homme que j’avais tué tout en lui laissant dans les bras. Je pressai ma paume contre le ventre de la dépouille.Ma paume s'entoura d'un vent que je chargeai.

-INVISIBLE... AIR

Je poussai la dépouille avant de la lancer, grâce au typhon comprimé que j’y imprimai, sur le boss, me coordonnant avec l’assaut des gardes et de la ninja pour qu’il profite pleinement de ce pain surprise explosif dans l’optique a ce qu’il devienne vraiment de la poussière pour de bon et de façon permanente.

Recaps::
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (2)   Jeu 22 Jan - 18:50

L'illusionniste haussa un de ses sourcils bioniques alors que Saber décapitait l'homme à capuche du premier coup, allant jusqu'à le désintégrer. Pour une élue qui n'avait pas retrouvé sa puissance d'antan, elle se débrouillait extrêmement bien. Mais alors qu'il s'évanouissait, un autre individu apparut par surprise et riposta férocement, il semblait d'une autre trempe que le précédent. Engiru ne savait pas vraiment quoi faire à part rester assis à attendre que Saber ait fini de vaincre ses opposants. Si ce n'est...se racheter envers Seika en tuant les kamikazes en capuche qui sillonnaient les rues de la capitale en provoquant effroi et explosions. Ce n'était pas une si mauvaise idée après tout, si il pouvait éviter de se faire un ennemi aussi puissant que Chikai et ses élus, ce serait vraiment une chance. Malheureusement il se trouvait quelque peu à court de magie pour le moment, il fallait qu'il se régénère pendant un certain temps. Mais pendant ce temps il fallait faire quelque chose pour rehausser l'avis qu'avait Chikai de lui.

Il se dirigea alors vers la maison qu'il avait squattée peu avant afin de se fournir en munitions. Mais pas de pistolets, arquebuses ou autres, des munitions qui ne s'enrayaient jamais et qui faisaient mouche à tous les coups. À savoir des couteaux assez gros et longs pour pouvoir transpercer ces monstruosités, avec l'étui qui allait de paire avec chacun d'entre eux. Si il ne pouvait plus se camoufler ni même induire en erreur avec son cerveau, il fallait l'utiliser autrement qu'au travers de son pouvoir principal. Après tout le masque qu'il portait n'avait pas qu'un pouvoir, il pouvait facilement produire d'autres choses comme des anticipations de mouvements, d'attaques, visualiser chaque individu afin de voir quel serait le meilleur point d'entrée. Selon ce qu'il avait vu des créatures qui passaient dans la rue, il fallait surtout viser la tête ou le coeur, ce n'était pas bien compliqué.

Il sortit alors de la maison avec ses couteaux accrochés à la taille afin de tuer autant de guignols à capuche que possible. Engiru avait aussi envie de sa part du gâteau, et aussi grosse que possible, il fallait donc qu'il participe au combat. Il se dirigea alors vers le premier individu en imitant son rythme de pas en faisant de plus grandes enjambées que lui. Une lame sortit alors de l'avant de son corps, avant qu'il ne s'évanouisse aussi dans les airs comme le précédent que Saber avait trucidé. Il portait un engin sur lui, sans doute était-il censé exploser lui-aussi comme les autres qui avaient fait un carnage, cependant il n'en comprenait pas vraiment le fonctionnement, n'était pas vraiment habitué à ce type d'armes. Mais il préféra garder l'appareil sur lui si jamais il découvrait la façon de les faire exploser, à ce moment alors il les utiliserait pour tuer d'autres. Cela dit c'était risqué et il valait mieux simplement éviter de les faire exploser en public. C'est alors que lui vint une idée géniale.

Il se dirigea alors vers le quartier abandonné qui avait fait l'objet des premières explosions et plaça la bombe sous les débris. Ainsi ces derniers étoufferaient l'explosion sans faire de victime par projection, vu que personne avait évacué la zone. C'est alors qu'Engiru poursuivit un autre sbire à capuche pour le transpercer de sa lame pendant qu'il tentait de seconder le mastard qui combattait Saber et la fille en rose. Avec le coup classique de la diversion, l'illusionniste lança une pierre devant sa proie avant de la transpercer elle aussi, tandis que pour le quatrième ce ne fut ni plus ni moins qu'une attaque surprise dans un carrefour qui eut raison de lui. À chaque fois Engiru allait placer les bombes au même endroit afin que si jamais elles explosent, il n'y ait aucune victime, vu qu'il n'y avait pas âme qui vive à la ronde à part lui. Cependant il avait une idée pour faire d'une pierre deux coups. Mais pour ça il avait besoin d'un peu plus de temps, son plan était assez élaboré et en plus il lui fallait du matériel supplémentaire. Cela dit avec cinq en moins les rues étaient déjà plus tranquilles et les bombes se faisaient presque rares...


Récapitulatif:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (2)   Jeu 22 Jan - 22:17

Sakura et Saber :

L'assaut combiné des deux jeunes femmes portèrent leur fruit. Enfin, c'était mieux que leur précédente tentative. L'individu aux yeux incandescents étaient enveloppés d'un manteau de poussière, de sable et de cendre, le rendant très difficile à frapper. Les gardes s'en mordirent les doigts et plusieurs périrent simplement pendant leur assaut, ne servant là qu'à offrir une diversion à peine utile. Cependant, et sans même une parole, Saber et Sakura se synchronisèrent pour porter une attaque combinée.
Le bretteur utilisa un corps piégé comme d'une bombe portable et propulsa le corps sans vie vers la barrière de sable. Une détonation se fit entendre, repoussant Saber de plusieurs mètres sur le dos. Le choc était lourd mais elle n'avait rien de grave?
L'explosion causa une brèche dans la défense de l'assassin qui fut surpris, bien que son masque empêchait toute émotion visible. Profitant de cette diversion de taille, Sakura lança plusieurs projectiles vers l'assassin. L'un d'eux toucha sa cible à l'épaule et les autres furent déviés par les mouvements experts du guerrier des sables.

Le bouclier disparu tout d'un coup, laissant l'homme vêtu d'un chapeau d'un autre monde et d'un long manteau de cuir brun au milieu de la place.
Il retira le couteau sans dire un mot et tourna son regard vers la jeune femme qui lui avait fait couler le sang... Toujours inexpressif, il lança l'un de ses couteaux dans sa direction, Sakura l'évita aisément mais dès que la lame entra au contact du bâtiment, une grosse explosion survint, projetant Sakura au milieu de la rue près de Saber. Là encore ses blessures étaient superficielles, mais elle serait sans doute secouée...
La lame de l'assassin tomba également sur le sol avant de retourner dans la main de son propriétaire, guider par un bras de sable sans forme particulière.
Le bouclier se remit alors en place et d'autres explosions se firent entendre...

Cet ennemi était coriace, mais le premier assaut avait porté ses fruits. Sa défense n'était pas impénétrable...

///

Saber : 75/100 pv
Sakura : - 20pv

Le boss a perdu un peu de sang, il reste toujours immobile au milieu de la place dans une sphère tourbillonnante de sable.


Engiru :

Les attaques de l'illusionniste touchèrent leur cible, seulement ils se dispersaient et ne restaient pas empaquetés aussi ça prenait du temps pour les poursuivre les abattre. Le premier trouva la mort facilement, laissant à l'élu une charge explosive conséquente qu'il cacha afin d'éviter d'autres dégâts.
Un second sectateur trouva ainsi la mort, d'une manière plutôt similaire. Les individus ne semblaient pas vraiment effrayés de laisser leur vie dans cette affaire, aussi même lorsqu'ils étaient aux portes de la mort, ils continuaient de ramper vers leur destination finale, cherchant à déposer la charge explosif à un endroit géographique.
Engiru put donc s'occuper de deux charges avant que son travail ne soit interrompu par la garde de Chikai. Ces derniers abattirent de sang froid un individu portant une charge avant de se retrouver devant Engiru.
L'homme de tête, sans doute le chef de ce groupe de guerriers d'élite, le pointa avec une arbalète de poing avant de regarder la paume de sa main droite.


Une étrange lumière s'échappa alors et le visage de l'homme se renfrogna. D'une voix forte il lança à Engiru :

- Ne bouge plus élu, tu n'appartiens pas à notre faction, as-tu quelque chose à voir avec cet attentat ?

Il regarda aux pieds du jeune homme aux cheveux bleus et vit le cadavre d'un sectateur, avec une charge explosif dans les mains de l'élu. Il fronça les sourcils, comme s'il essayait de comprendre ce qu'il se passait.

- Réponds sur le champ ou meurs là où tu te tiens !

///

3 Actions
Attention, tu ne peux pas chercher des armes, assassiner 5 personnes, et planquer les charges avec 3 actions. Chaque acte significatif de ton post compte comme étant une action, et là je peux en dénombrer une dizaine. Fait gaffe pour le prochain post ^^
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2918
Yens : 70
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 22

Progression
Niveau: 114
Nombre de topic terminé: 45
Exp:
4/12  (4/12)
avatar
Sakura Haruno ♖ Protectrice de Seika ♖

-



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (2)   Ven 23 Jan - 0:07



- Illusion -


Un de mes six projectiles fit mouche. Ainsi la défense de notre ennemie me paraissait moins coriace qu'avant. Mais je ne pus réfléchir plus longtemps, car il riposta sans attendre en me lançant un couteau. Mettant en pratique mes longues d'années d'apprentissage du combat, je pris facilement appuie sur mes pieds et exécutai un mouvement sur le côté et éviter le projectile. Mais quand celui-ci toucha le toit sur lequel j'étais encore perchée, il déclencha une explosion qui m'envoya dans la rue.

Prise au dépourvu, je tombai lourdement par terre, ne pouvant retenir un cri de surprise et quelques gémissements au moment de l'impact avec le sol. Je me relevai péniblement, un engourdie, et vis l'homme reprendre son arme avec le sable pour finalement recréer son bouclier. C'est là que je fis le lien avec un ninja de mon monde, capable également de contrôler le sable: Gaara. Je me souviens que sa défense était très puissante mais pas incassable. Sasuke, Lee et Naruto avait réussi à la percer grâce grâce à une stratégie qui leur était personnel. L'un avait transpercé la sphère de sable avec son chidori, le deuxième maîtrisait parfaitement le taïjutsu et a surpassé l'adversaire en vitesse de mouvement et le dernier avait carrément utilisé une invocation. 

Je me rendis donc compte que les attaques purement physiques n'auraient aucune chance de l'atteindre, à part si toute sa façon de se battre prenait place dans le taïjutsu, ce qui était loin d'être mon cas. L'aborder de force n'était que pure folie, totalement inutile. Il fallait donc s'approcher avec ruse, le déconcentrer avec un premier assaut et le surprendre au dernier moment. Forte heureusement pour moi, j'avais toujours dans la main mon kunaï explosif. Le regardant un instant, une idée me vint. Je fixai l'adversaire, avant de doucement poser mon arme par terre, guettant ses faits et gestes. Cela pouvait sembler un peu suicidaire mais je devais tenter le coup. Puis, prenant une grande inspiration, je courus tout droit vers mon adversaire, en feignant avoir l'intention de lui porter un coup. J'accompagnai mon geste d'un cri rageur, afin de rendre l'action plus crédible. Je savais que qu'elle n'allait pas aboutir à un poing dans la figure car l'ennemi était trop sur ses gardes pour se laisser avoir par une simple tentative de frappe. Alors quand il décida à se défendre, m'envoyant sûrement une attaque quelconque, je fus près de lui, ce qui était parfait pour déclencher ma surprise.

Au moment très précis ou je sentis l'attaque arrivée,  je me permutai avec l'arme déposée toute à l'heure, qui tomba au sol à quelques centimètres de l'homme et, sous l'effet du contact avec quelque chose, explosa. De mon côté, je me retrouvai à nouveau à la place ou j'avais atterrit lors de ma chute, un genou à terre, ayant retrouvé mon apparence réelle au moment de la permutation. De toute manière, la métamorphose ne servait plus à rien et elle me coûtait chère en chakra. Je devais faire attention à utiliser celui-ci de façon réfléchie.

________________________

1ère action : préparer la permutation en posant l'arme à distance raisonnable

2e action : courir droit contre l'adversaire, feignant vouloir l'attaquer de front et sans arme

3e action : parer une riposte de l'adversaire en déclenchant la permutation.


-Est toujours une action de réserve, au cas ou cela s'avérerait plus compliqué que prévu.-





MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (2)   

Revenir en haut Aller en bas
Quête "sauvons Zayro" (2)
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Quête "sauvons Zayro" (3)
» Sauvons nos compagnons!
» /!\ sauvons l'honneur de la pleurnicheuse
» Sauvons les meubles
» Sauvons ce forum [BYM]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Empire de Seika :: Capitale de Chikai-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.