Partagez | .
Quête "sauvons Zayro" (3)
Invité Invité

-



MessageSujet: Quête "sauvons Zayro" (3)   Mar 13 Jan - 21:51

Bonjour et bienvenue dans la quête scénarisée dont Zayro est la récompense ( non non ne partez pas de suite, promis y'aura des vrais cadeaux ! )
Les règles pour cette quête sont les suivantes :


- 1 post par personne et par jour dans le topic qui vous concerne
- Vous avez jusqu'à 22h pour poster, suite à quoi votre tour sera sauté
- Prévenez d'une éventuelle absence, particulièrent si vous êtes dans une phase de combat (sinon vous prendrez des dégâts malgré le fait que vous n'ayez pas poster au tour précédent)
- Faites un résumé à la fin de votre post des actions que vous venez de faire (en phase de hors combat le full RP est pris en compte, je me réserve le droit d'intervenir et de réagir avec la moindre faille que vous me laissez, car oui, je vais éplucher chacun de vos posts avec minutie)
- Vous avez le droit à 3 grosses actions/décisions dans le tour

Ex : Serizawa est finalement entré dans la cité marchande. Il décide de prendre une ruelle sur la gauche ( 1 action ), en chemin il prend soin d'avancer à couvert pour éviter de se faire repérer par les gardes ( 1 action de discrétion ) et finalement, frappe un garde ( 1 action offensive )

Citation :
Les types d'actions auquelles vous avez le droit dans cette quête sont les suivantes :
- Action contextuelle (ouverture d'une porte, diversion d'un garde, avertir des soldats, rallier des hommes etc...)
- Action offensive (Full RP : frapper un garde, menacer un paysan, etc...)
- Action de discrétion (Full RP: se cacher derrière un batiment, une caisse, prendre soin de ne pas faire de bruit etc... )
- Action défensive (Full RP: récupérer une planche pour faire office de bouclier lors d'un tir d'archerie, rouler à couver, etc...)

Ainsi que la combinaison d'action :
Si vous combinez 2 actions discrètes, vous serez donc d'autant plus discret aux yeux de l'ennemi. Si vous voulez frapper un garde sans vous faire repérer, vous combinez une action discrète + un action offensive.
Soyez logique et créatif, j'aime ça et je le rend bien. N'oubliez pas que les parties narratives sont full RP et par conséquent, ce que vous dites dans votre texte doit concorder avec votre récap.

NB : La réussite d'une action frauduleuse dépendra du lancer de dé d'une main innocente, que je nommerais ma moitié, et échouera en cas de fumble (c'est mon petit role play à l'ancienne).

- Pour le début de la quète et tant que les individus de Fuyu reste discret, ces derniers possèdent 1 action en plus, et les membres de Seika, n'étant pas sur leur garde, possède 1 action en moins.
- Amusez vous sinon je vous tape !


///

Les rues de la cité capitale de Seika était tout autant animées, mais dans une autre mesure. Il y avait, pour aller vers la prison cachée, une rue large et bien remplit ou quelques commerces se trouvaient. Il y avait là un restaurant, dont la terrassa, blindé avec ce soleil, prenait une bonne moitié de la rue, mais également un forgeron, cinq marchands de nourritures et un potier, qui exposait fièrement ses produits sur un étalage de bonne qualité.
On y voyait également quelques artères qui coupaient la grande rue en trois points distincts. Parmi elles, aucun véritable passage, juste des portes dérobés qui menaient à des habitations ou des commerces de proximité.

La encore, les gardes étaient présent, deux d'entre eux étaient appuyés contre la façade d'un vendeur de textile alors que le troisième semblait raconter une histoire, le dos tourné à la rue. Il s'agitait dans tous les sens à mesure que son histoire progressait et ses deux collègues avaient un sourire non dissimulé.
La joie et l'allégresse était palpable ici encore, il y avait un petit goût de prospérité à voir tous ces commerces ouverts et tourner à plein régime.


///

N'importe quel membre de Seika peut choisir de commencer ici
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 3235
Yens : 0
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 23

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 50
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Sakura Haruno ♖ Protectrice de Seika ♖

-



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (3)   Mer 14 Jan - 0:50



- ennui -


Depuis des jours maintenant, je m'appliquais à découvrir un peu plus ce monde dans lequel j'étais forcé à vivre. Non sans mal, je m'étais fait à l'idée d'y habiter indéfiniment et d'apprécier au monde les quelques beaux paysages qui venaient égayer mes journées. Mais il restait une chose à laquelle je n'adhérais pas, à laquelle j'avais beaucoup de peine à m'accorder: ici j'étais seule. Personne de Konoha ne semblait avoir été aspiré, et le seul être de mon monde que je pus rencontrer n'était autre que le pire assaillant qui soit: Nagato. Cela rendait mon air maussade, terni par toutes ces considérations bien tristes. Pourquoi a-t-il fallu que ça se passe ainsi ? Ne pouvais-je pas simplement être encore chez moi, près des miens, à mener ma vie comme je l'entends, plutôt que d'être ici, à bientôt servir les idées grotesques d'un chef de camps dont je ne connaissais même pas le nom et encore moins l'apparence ? Assise sur un toit, les pieds balançant dans le vide, je ruminais tout cela dans ma tête, lançant un regard fatigué et peu intéressé à ce qui se passait en dessous. Le vent passait tranquillement dans mes cheveux, et je ne cessai de soupirer. 

Après avoir parcouru une partie de ce qui apparemment s'appelait l'Empire de Seika, je m'étais définitivement établi ici, dans la capital, car au vue de la différence avec les autres ville de l'empire, elle me paraissait être la plus adéquate pour héberger un empereur. J'avais donc plus de chance de trouver le responsable de ce chamboulement dans ma vie. Et je comptais bien lui faire cracher des explications à toute cette mascarades. Mais pour l'instant, j'étais encore trop faible, je reprendre mes forces perdues probablement entre pendant le voyage et me concentrer à en savoir le plus possible. Connaître le terrain était indispensable pour agir le plus convenablement possible, et avoir des possibilités de secours en cas d'imprévus.

Un énième soupire sorti de mes poumons, lentement, avant je ne daignai me lever pour sauter du toit. J’atterris en souplesse sur le sol, et commença à marcher, tournant toujours ces projets dans ma tête. Je ne pouvais décidément penser à rien d'autre ce jour-là. Si seulement il pouvait se passer quelque chose pour me changer les idées, pour occuper mon esprit avec d'autre songe qu'avec de audacieux espoirs semblant si lointains...

____________

1ère action : sauter du toit

2e action : marcher dans les rues

3e action : rien


- Retirer à quelqu'un son entourage, et le voilà errant parmi l'inconnu-





MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (3)   Mer 14 Jan - 22:17

Pendant ce temps là, dans les rues de Chikai :

Sakura:

Malgré l'engouement de la population pour profiter du beau temps, une âme en peine ne participait pas à la fête. Sautant de toit en toit tout d'abord, puis préférant rejoindre le plancher des vaches, Sakura errait comme une damnée entre les murs d'une cité choisit par dépit.
Elle passa devant plusieurs commerces, notamment ce restaurant bien côté dans lequel plusieurs individus la regardait. Certains, des hommes, semblaient échanger des messes basses et des sourires entendus, alors que d'autres, des femmes modestes, tournaient la tête de jalousie ou de dégoût.
C'était tout un petit monde qui gravitait autour de la jeune femme qui semblait avoir la tête ailleurs, après tout elle n'avait pas de mission particulière pour le moment.
La foule semblait toutefois suivre un courant descendant, vers le centre ville. Si la jeune femme tendait l'oreille elle pouvait distinctement entendre les mots "fêtes", "représentation", ainsi que "jamais vu". Les enfants semblaient excités, et quelques adultes les suivaient sans grand conviction.
Parmi ce flot d'âmes, quelques gardes continuaient de parler, et un groupe d'individu, en cape de voyage, remontaient la rue en formation serrée.
Derrière Sakura, un sifflement se fit entendre.


- Hey ma belle, pourquoi ne viendrais-tu boire une coupe de sake avec deux beaux gaillards comme nous ?
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 3235
Yens : 0
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 23

Progression
Niveau: 124
Nombre de topic terminé: 50
Exp:
8/12  (8/12)
avatar
Sakura Haruno ♖ Protectrice de Seika ♖

-



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (3)   Mer 14 Jan - 22:50



- Dérangement-


Cette interpellation eut le don de m'énerver. Déjà que je n'étais pas de très bonne humeur, me voilà appelée par une bande de gai luron. Je n'avais vraiment pas besoin de ça en plus. Mais avant que ces imbéciles ne m'adressent la parole, malgré l'état d'esprit un peu évasif, j'avais laissé mes oreilles traînées, histoire d'attirer mon attention sur autre chose que de tristes pensée, et j'avais pu saisir quelques brib de conversation intéressante. Apparemment, il se passait quelque chose au centre-ville. Peut-être était-ce pour moi un moyen de se divertir et de remonter mon moral, qui pour l'instant n'était pas des plus étincelants ? Après tout, cela avait l'air d'être festif et alors je pourrais faire de nouvelles connaissance, me sentir moins seule. Recréer en quelques sorte la famille de Konoha que j'avais perdue. Bien sûr, rien ne remplacera quelqu'un comme Naruto et les autres, jamais je ne pourrai effacer complètement ce manque si lourd, mais au moins l'atténuer contribuerait à ce que j'aille mieux.

J'avais donc décidé, juste avant l'intervention mal-venue, de me rendre au centre-ville. Mais avant, je devais me débarrasser de ses colleurs. Je serrai les poings à peine la phrase terminée et me retournai brusquement.

Ecoute-moi bien toi, je ne suis pas d'humeur, alors tu vas draguer ailleurs, ou je m'occupe de ton cas.

Puis sans attendre de réponse, au cas ou ils insisteraient, je préparai en douce un peu de chakra dans mon poing droit. si ces fêtards ne comprenaient pas, j'allais leur expliquer physiquement. Je n'avais, mais alors aucune envie de traîner avec des gens comme eux. Et quand je n'ai pas le moral, vaut mieux ne pas me contrarier. D'ailleurs, je fis preuve ici d'un calme inhabituel. Naruto en sait quelque chose quand il me contrarie, je démarre au quart de tour. Ici, je me forçai à rester calme pour ne pas créer d'émeute. Mais s'il le faut, je ne me retiendrai plus et je n'aimerais pas être à leur place. C'était à eux de voir.

D'autre questions ? demandé-je d'une voix presque menaçante.

___________________


1ère action : se retourner pour faire face au gaillards et leur répondre

2e : préparer un poing concentré en chakra en prévention


- Il y a des jours ou être seule est le plus beau des cadeaux -





MM, des admin et des modo dévoués et compréhensifs :hee:



Spoiler:
 


Spoiler:
 


Dernière édition par Sakura Haruno le Jeu 15 Jan - 20:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (3)   Jeu 15 Jan - 14:57



Solitude



avec Sakura et MJ





Au milieu de la foule compacte et bruyante, on peut apercevoir une petite pointe de tissu marron qui se faufile avec difficulté. A cause de sa petite taille, Bibi n’a que des postérieurs dans son champ de vision ce qui a tendance à le déranger et seul son chapeau pointu dépasse. Il ne peut converser avec personne et ne voit même pas où il va. Arrivé depuis peu, il ne connait pas encore bien la ville et se déplace donc plus ou moins au hasard et même se fait entraîner par la masse parfois. Il finit par s’extirper de la cohue avec difficulté et atteint une petite place moins peuplée. On peut voir un café dont la terrasse est noire de monde venu profiter du soleil.

Lui qui voulait se détendre, s’est raté. Pas la peine non plus d’espérer faire le tour des commerces pour trouver des pierres magiques qui l’aideraient à retrouver ses pouvoirs perdus car il ne parvient même pas à voir ce qui se trouve sur les comptoirs et dans les vitrines à cause de sa petite taille. Par contre, il y a autre chose qu’il veut faire depuis longtemps : obtenir une audience avec le roi. Ou l’empereur. En tout cas le chef de Seika. Depuis son arrivée, il n’a eu que très peu d’informations sur lui, sur son rôle ou tout simplement sur la raison de sa présence dans ce monde. Or, justement, trois gardes sont là, sur le côté, en train de discuter. Eux pourront certainement l’aider à lui parler. Il s’approche d’eux.


-Monsieur ?
-Hé là, mon vieux, elle se cambre sur la table et…
-Excusez-moi, je…
-…J’lui fourre directement dans…
-Pardon mais…
-…l’hélicoptère avec…
-Désolé de vous déranger mais…
-…je te jure, une citrouille entière à l’intérieur de…
-Bon… Tant pis.
-…obligé de venir à cinq pour l’aider…
-Au revoir…

Décidément, sa timidité et sa taille le rend véritablement invisible aux yeux des gens. Il n’ose pas parler fort de peur d’être malpoli et se sent tellement vite mal à l’aise qu’il préfère laisser tomber. C’est toujours comme ça. Personne ne le remarque. Il a été amené de force ici, arraché à ses amis et depuis, il est seul. Aucun indice sur ce qu’il doit faire, aucun soutien, aucune marque d’amitié… C’est dur à force. Il se retourne pour observer les gardes dont le narrateur est en train de mimer quelque chose qu’il tire à deux mains pendant que les deux autres explosent de rire. Quels personnages étranges... Le petit sorcier n’a rien compris à la conversation. Soudain, à force de regarder derrière lui, il se cogne contre une jolie fille aux cheveux roses. Il commence à bafouiller des excuses en rougissant sous son chapeau.

-Ecoute-moi bien toi, je ne suis pas d'humeur, alors tu vas draguer ailleurs, ou je m'occupe de ton cas.
-Quoi ? Mais non, je…

Il comprend alors que la fille ne s’adresse pas à lui mais à deux hommes en terrasse. Evidemment… Personne ne fait attention à lui. Pourquoi cela changerait-il ? Elle a l’air vraiment de mauvaise humeur cette fille. Après tout, il valait peut-être mieux qu’elle ne fasse pas attention à lui car elle semble sur le point de frapper. Bien qu’ayant l’habitude des combats, Bibi n’aime pas ça et serait bien incapable de se défendre sans ses pouvoirs. Tout ce qu’il a, c’est une canne et la force physique d’un enfant de sept ans. Il décide toutefois de rester pour s’assurer qu’elle n’a pas de problème. Il est jeune mais ne laisserait tout de même pas une fille se faire embêter par deux gros méchants.




récap:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (3)   Jeu 15 Jan - 21:45

Sakura et Bibi :

La jeune femme sembla blesser par la manière discourtoise qu'avait les gens de cette époque d'aborder les jolies demoiselles, mais dans cette époque le droit des femmes n'étaient pas au beaux fixes, ais-je besoin de le rappeler ? Aussi les deux gaillards se sentirent bien évidemment insulter par la réponse de la jeune femme et avant même qu'elle n'ai eut le temps de concentrer son chakra dans sa main, l'un des deux individus s'étaient lever et lui avait agrippé le bras pour pas qu'elle ne parte.
Son collègue avait fait le tour, les bras croisés pour se poster en face d'elle, lui barrant la route.

- Comment tu crois parler catin ?! Vous venez dans notre monde et avec vos grands airs vous vous sentez supérieurs à nous c'est ça ? Les trainés dans ton genre je les éduques à coup de baton moi !

L'homme semblait vouloir en venir au main, mais loin de dormir, les gardes réagirent promptement. Ils avaient gardé à l'oeil ce petit personnage étrange qu'il irritait la partie basse de leur champ de vision alors, et pour se moquer de lui ils l'avaient suivit du regard jusqu'à assister à cette scène qui semblait dégénérer.
Le fauteur de trouble fut saisit à l'épaule et plaquer sur une table pour le calmer. Le garde n'y alla pas de main morte et fit de lui un exemple. Son collègue sembla tenter de fuir mais un garde le rattrapa rapidement et le plaqua sur le sol. Quant à Bibi, il dérangea le passage du dernier des soldats qui le poussa sans ménagement sur le côté, le renversant sur le sol avant de faire une clé de bras rapide à la jeune femme qui subit le même traitement que le trouble-fête. Ce dernier prit la parole, maitrisant la jeune femme sans une once de difficulté.


- Je ne veux pas de grabuge pendant mon tour de garde c'est compris ? Vous, mademoiselle, quittez les lieux immédiatement, je ne veux plus vous voir proche de cet homme compris ? Quand à vous, déguerpissez ou vous aurez affaire à moi !

Il était sec et autoritaire. Sur ses airs de vieux pervers, c'était un officier respecté dans le coin, mieux ne valait pas faire de vague.
En se relevant, Bibi pouvait s'apercevoir qu'il était le centre d'attention, une fois n'est pas coutume, et que beaucoup le regardait. Il pouvait voir aussi, loin devant lui, en direction de la prise, un groupe d'individu en cape de voyage qui se retourna dans la direction opposée avant de prendre une ruelle sur le côté.
Un homme au crâne rasé passa près de lui, l'aida à se relever avant de lui faire un sourire et de partir dans la même direction que les hommes en cape de voyage. Il avant dans son dos un gros sac qui semblait rempli de pleins de trucs lourds et métalliques qui s'entre-choquaient...


///

Sakura tu changes de zone -- Direction le centre ville
Bibi, tu es libre de faire ton choix, rester dans cette zone ou suivre le jeune demoiselle aux cheveux roses
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (3)   Ven 16 Jan - 13:03






Tout s’est passé très vite. Les gardes ont accouru et ont mis fin au début d’altercation avant même que Bibi ait eu le temps de faire quoi que ce soit. Il avait bien crié à l’homme visiblement ivre d’arrêter mais sa petite voix fluette avait été complètement étouffée par le remue-ménage. En deux temps, trois mouvements, il avait fini au sol, face contre terre, dans la poussière de la rue tandis que les gens importants agissaient. Lui est faible et inutile. Il se relève avec difficulté, poussant sur ses petits bras et frotte sa robe pour tenter de retirer la tache de terre qui vient d’apparaître. Il en a marre d’être faible… Son regard jaune parcourt la foule. On le regarde. A présent, il est seul et humilié au milieu de la place qui s’est vidée et pour une fois, il est le centre d’attention. Mais pour la première fois, il aimerait devenir invisible.

-Tiens, petit. Ca va ?

Bibi se retourne et voit un grand homme sans cheveux qui lui tend sa canne en souriant. Devenant immédiatement cramoisi, le petit sorcier de sept ans commence à bafouiller des remerciements confus en récupérant son arme. Il redresse son chapeau et ferme les yeux pour se concentrer à formuler de façon intelligible le mot « Merci ». Mais lorsqu’il rouvre les yeux, l’homme est déjà parti. D’un rapide coup d’œil aux alentours, Bibi le repère. Il marche vite et s’est déjà éloigné d’une dizaine de mètres, rejoignant un groupe d’hommes habillés de la même manière. Une longue cape de voyage, un crâne rasé et un sac à dos. Le groupe disparait sur le côté, probablement dans une ruelle. Bibi n’est pas un malpoli et est bien décidé à remercier la seul personne de la journée ayant été gentil avec lui. Il se met à courir à sa suite, forçant sur ses petites jambes pour tenter de le rattraper.

Arrivé au niveau de la ruelle, Bibi entend de drôle de sons métalliques. Ça ne fait pas énormément de bruit mais il est clair qu’il y a beaucoup d’éléments qui s’entrechoquent. Cédant à la curiosité, l’enfant s’arrête à l’angle et décide de jeter un coup d’œil discret. Il ne voudrait pas les déranger au beau milieu d’un travail, ce serait encore plus malpoli que de ne pas dire merci. Il se penche alors doucement pour espionner, sans se soucier du fait que la totalité de son chapeau pointu est aisément repérable.



Récap:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1428
Yens : 755
Date d'inscription : 01/11/2014
Age : 26

Progression
Niveau: 89
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Seryu Ubiquitous ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (3)   Dim 18 Jan - 7:29



Besoin d'aide pour dire merci ?
1
*Seryu a commencé l'évent dans la prison secrète. Ce post est donc une suite directe de ces événements*

Les mots du chef de prison l'avait un peu rassurée. Mais juste un peu, elle continuait de penser que c'était une mauvaise idée. Si user de magie sur un prisonnier récalcitrant était astucieux, c'était présomptueux de croire que ça fonctionnerait facilement. Les moyens de lire dans l'esprit des gens étaient rares, enfin, d'où elle venait en tout cas. Et Zayro avait fait preuve d'une certaine forme de magie pour se soustraire un temps à la douleur pendant l'interrogatoire. Elle serait plus rassurée si on le supprimait. Rien ne disait qu'il ne pouvait pas résister à un peu de magie. Elle n'aimait pas non plus sa façon de traiter les hommes sous ses ordres. Ils les appelait pions et était prêt à les sacrifier pour obtenir quelques informations hypothétiques, il l'avait dit clairement. Rien à voir avec Esdeath-sama. L'agent du NEST méritait la mort, toutes façons, alors pourquoi perdre du temps ?

C'est donc en soupirant qu'elle parcourant les rues de la capitale. Plus vite elle ramènerait le spécialiste en torture, plus vite l'élu de Fuyu serait éliminé et son esprit serait tranquillisé. Il lui fallait pour cela se rendre dans une certaine auberge où elle trouverait son homme. Une fois dedans, elle n'aurait aucun mal à le trouver, selon elle. Même si la magie à l'état pure existait dans ce monde, ses utilisateurs ne devaient pas être très nombreux. Bref, elle ne s'inquiétez pas de cela. Il lui fallait juste atteindre l'auberge. Bien qu'elle n'en connaissait elle-même pas l'emplacement, elle trouverait quelqu'un le sachant, une fois arrivée en centre-ville. Mais avant qu'elle n'atteigne cette partie de la ville, elle assista à une scène agitée. Une bande de mecs très insistants semblaient s'en prendre à une jeune fille un peu plus jeune qu'elle. Peut-être devrait-elle intervenir. Cela ne se faisait pas de s'en prendre à une inno...Attendez ! Venait-il de dire qu'elle venait d'un autre monde ? Cela voulais dire que cette jeune fille était une élue, comme elle ? Elle serra le poing d'agacement. Sa volonté d'intervenir n'en était que plus forte. Mais avant qu'elle ne se lance, la garde de la ville fit son travail, mettant au sol tout ce beau monde, avant de les éloigner les un des autres. Elle aurait aimé pouvoir discuter avec sa collègue élue, mais peu importe. Elle était émerveillée par le professionnalisme des soldats. Non, ce n'était décidément pas des pions sacrifiables, mais bel et bien des alliés de la justice !


"Bravo, soldats ! Je suis sûre que notre empereur serait fier de vous. Je suis heureuse d'être tombée dans un royaume disposant de personnes aussi compétentes !"

Mais tandis qu'elle finissait sa phrase avec enthousiasme, elle aperçue un étrange enfant sur le sol. Il portait un grand chapeau et des vêtements amples, si bien que la seule chose qu'on voyait de son visage était ses yeux jaunes brillants. Son accoutrement et la sensation au niveau de son sceau ne laissait aucun doute quand à s nature d'élu. Mais peu importe, cet enfant avait pris dans l'altercation, elle allait l'aider. Elle savait que cela lui ferait perdre du temps sur sa mission, mais elle ne pouvait pas s'en empêcher. Aider les gens pour les petites faisait aussi partie de la justice, après tout ! Mais encore une fois, on la devança. Un homme chauve portant un sac remplis d'objets encombrants l'aida à se relever avant de continuer sa route. Le petit élu sembla vouloir lui dire quelque chose, mais trop tard, l'homme ayant déjà continuer son chemin. Il courra alors pour le rattraper mais sembla le perdre dans la foule, sans doute à cause de sa taille. Soit, elle l'aiderait, c'était un élu après tout. L'homme en question passait à coté d'elle.

"Monsieur, attendez ! Notre petit ami semble vouloir vous dire quelque chose."

Avec peu de ménagement et beaucoup d'enthousiasme, elle lui attrapa le bras et l'entraîna avec elle à la rencontre du petit magicien. Celui-ci observait assez peu discrètement l'intérieur d'une ruelle. Sans doute avait-il cru que y était entré. Elle se plaça derrière lui et entama le dialogue.

"Si tu ne le vois pas, c'est parce-qu'il se trouve derrière moi !", dit-elle en désignant l'homme chauve.

Elle s'accroupie pour arriver sa hauteur et lui fit un sourire chaleureux.


"Il semblerait que nous partageons quelque chose en commun, petit. Je m'appelle Seryu ! Quel est ton nom ?"

____________


Action 1 : Félicite les gardes

Action 2 : Entraîne l'homme chauve vers le magicien et entame la conversation


Mon code couleur : #ff6600, ma fiche technique, mon arbre de talents, ma fiche de liens et ma chronologie
Koro:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (3)   Dim 18 Jan - 21:37

Seryu et Bibi :

Le petit magicien joua les détectives et essaya de rattraper son étrange bienfaiteur au crâne rasé. Ce dernier semblait pressé et fonça droit vers la prison avant d'être apostrophé par Seryu qui, sortant de la prison, l'attrapa au vol pour l'attirer vers le petit magicien. Elle ne manquait pas de poigne mais terriblement de tact. L'individu manqua de tomber à la renverse et son barda fit encore plus de bruits sous les sautillements qu'il fit pour se rattraper.
De son côté, Bibi regardait par une ruelle ou le groupe de cinq individus habillés d'une cape de voyage avaient tourné, cependant, lorsqu'il pencha la tête, il ne put voir qu'une impasse vide de vie, tout au plus quelques chats errants et des vermines de la cité.

Au bout de la ruelle, sur la droite, se trouvait une porte. Peut être était-ce par là qu'ils étaient passé.


Le grand chauve arriva, traîné contre son gré par l'élue mécanisée. Il reprit son souffle, tira sur son bras pour qu'elle le relâche et dit :

- Oye oye ! Est-ce une raison pour traiter les acheteurs ? J'ai fais un très long voyage pour rencontrer quelqu'un et je suis très pressé, pourquoi diable me traitez vous comme un vulgaire bandit ?

Puis il remarqua Bibi, il baissa la tête et termina :

- Oh, encore toi mon petit bonhomme * sourire amical * Fais attention où tu mets les pieds, les gens peuvent être malpolis dans cette ville, dit-il en jetant un coup d'oeil à Seryu. Manges bien tes cinq fruits et légumes par jours et tu seras aussi fort que moi !

L'immense chauve à la moustache brillante fit un pouce en l'air à Bibi pour souligner ses propos.
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (3)   Lun 19 Jan - 15:18





A sa grande surprise, il n’y a personne dans la ruelle. Vide. Quelques déchets qui trainent, un rat qui fuit et disparaît dans un trou du mur… Le groupe s’est volatilisé. SI bien que le sorcier se demande s’il n’a pas rêvé. Il les a pourtant bien vus s’engager dans ce renfoncement. Après tout, avec toute cette foule, il est possible qu’il ne les ai pas vu ressortir… Une voix derrière lui le sort brusquement de ses reflexions.

-Si tu ne le vois pas, c'est parce-qu'il se trouve derrière moi !
-HHHHHAAAAAA ! Que… Je... Pardon.
-Il semblerait que nous partageons quelque chose en commun, petit. Je m'appelle Seryu ! Quel est ton nom ?

Quelque chose en commun ? Bibi regarde son interlocutrice des pieds jusqu’à la tête sans remarquer de point commun visible. De longs cheveux orange, des iris à peu près de la même teinte, un superbe sourire, une poitrine généreuse… Non décidément il ne voit pas ce qu’ils peuvent avoir en commun, lui petit enfant sorcier de sept ans et elle, jeune femme humaine à la peau blanche. Par contre, il reconnait la personne derrière elle. C’est le gentil monsieur qui l’a aidé à ramasser sa canne et qu’il essayait de rattraper quelques instants auparavant. Comment… Il le suivait et le voilà derrière lui… Mais… Et le groupe alors ? Reprenant ses esprits, il se rend compte qu’il reste muet depuis plusieurs secondes, ce qui n’est pas très poli.

-Ba je… Moi ? Bibi ! Je m’appelle Bibi Orunitia ! Cinq fruits et légumes par jour ? Quoi ? Heu… Pour quoi faire ? Bref, je voulais vous dire… Merci pour la canne !

Bibi lui rends son sourire mais personne ne peut voir son visage dans l’ombre. Il explique alors ce qui vient de se passer. Le groupe de personnes ressemblant à son bienfaiteur est entré dans cette ruelle, explique-t-il en s’y engageant mais il ne les a pas vus en ressortir. Mais en s’avançant, il remarque une porte dérobée, tout au fond, dans les briques. Il fait signe aux deux de s’approcher et leur montre sa découverte. Il s’approche et entrouvre la porte.

-Peut-être qu’ils sont passés par là ?




Action 1 : Avancer dans la ruelle
Action 2 : Ouvrir la porte


Dernière édition par Bibi le Lun 19 Jan - 20:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1428
Yens : 755
Date d'inscription : 01/11/2014
Age : 26

Progression
Niveau: 89
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Seryu Ubiquitous ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (3)   Lun 19 Jan - 20:09



Détectives Bibi et Seryu
1
Seryu rougit en sentant le regard de l'homme sur elle quand il parla des gens malpolis de la capitale. Elle n'avait pas eu l'intention de donner cette impression. Son enthousiasme avait juste prit le dessus sur sa raison. Elle ne manquerait pas de lui présenter les excuses appropriées. En attendant, elle écouta le discours hésitant du jeune élu. Ainsi, Bibi était son nom. C'était simple, facile à retenir et plutôt mignon, cela lui convenait bien. Et il avait pu remercier le gentil monsieur, c'était l'essentiel. Elle souhaitais en savoir plus sur lui, elle n'avait pas beaucoup eu l'occasion de discuter avec d'autres comme elle. Il n'y avait qu'avec Schneiden qu'elle avait eu une discussion sérieuse sur le sujet de leur présence ici et ça remontait à loin. Mais cela attendrais car Bibi leur expliqua la confusion qu'il avait faite au sujet de cinq individus en capes de voyages. Selon lui, ils étaient entrés dans la ruelle et n'en étaient pas ressortis. Elle fit une moue dubitative, c'était étrange.

"Ils ont bien du aller quelque part, pourtant..."

Tandis que Bibi s'engageait dans la ruelle, elle se retourna vers le grand moustachu avec un sourire contrit sur les lèvres, se gratta l'arrière du crâne par la gène.

"Désolé pour tout à l'heure, je n'ai pas voulu faire preuve d'impolitesse. J'ai simplement voulu aider ce petit à vous remercier, c'est tout."

Soudain, son visage s'éclaira d'un sourire. N'avait-il pas dit qu'il était là pour rencontrer quelqu'un ? Elle savait comment se racheter. En plus, cela pourrait permettre de faire connaissance avec un étranger à la cité, ce serait toujours une chose intéressante.

"Je sais ce qu'on peut faire pour repartir du bon pied ! Vous êtes à la recherche de quelqu'un, non ? Nous sommes des élus, ça peut ouvrir des portes. Il se trouve que je recherche quelqu'un à l'auberge des Brises Brunes. Peut-être pouvons-nous nous entraider ?"

C'est à ce moment que Bibi les invita à venir de son coté. Apparemment, il avait trouvé quelque chose.

"Reparlons-en après avoir aider le petit, d'accord ?"

Elle lui fit signe de venir avec elle et se dirigea vers le petit magicien. Elle avait bien sûr entendue qu'il était pressé, mais elle ne pouvait pas refuser d'aidé Bibi, quoique soit son problème. Celui qu'elle devait ramené à la prison, comme la personne que devait rencontré le moustachu, ne s'offusquerait pas d'un petit retard de rien du tout. Si c'était vraiment important, ils attendraient. Et puis, c'était pour la bonne cause. D'ailleurs, la petite silhouette du magicien se trouvait près d'une porte dérobée. Il émettait l'hypothèse que ce soit par là que les cinq individus soient passés, entrouvrant doucement la porte. C'était de plus en plus louche. Cinq individus qu'on confond avec un étranger à la cité, donc probablement étrangers eux-mêmes, qui pénètrent dans une porte arrière ? Ouais, c'étais louche.

"On va vite le savoir", répondit-elle à la question de Bibi."Koro, le numéro neuf, s'il-te-plait !"

Sans doute à la surprise générale, le petit animal qui l'accompagnait lui avala le bras gauche, d'une manière qui était sans doute assez douloureuse. Et pourtant, quand il se retira, un autre bras était présent, celui-ci agrémenté d'un autre dispositif, ressemblant à un écran, si cela parlait à l'un des deux. Après ça, elle se retourna avec un sourire pour les rassurer.

"Ne vous inquiétez pas ! Cela peut sembler bizarre, mais je ne viens pas de ce monde, rappelez-vous ! Cet appareil détecte les êtres-vivants. Avec ça, on va savoir s'ils sont à l'intérieur !"

____________


Action 1 : Fais une proposition d'change de bon procédés au moustachu.

Action 2 : Utilise une technique
Spoil:
 

Le but est bien sûr de détecté l'emplacement des cinq individus.


Mon code couleur : #ff6600, ma fiche technique, mon arbre de talents, ma fiche de liens et ma chronologie
Koro:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (3)   Lun 19 Jan - 22:05

Bibi et Seryu :

Le bip singulier de la machine ne révéla pas de trace d'une personne vivante, tout du moins pas dans la pièce directement derrière la porte. Il y avait bien quelques traces, mais c'était beaucoup trop petit pour être là une source humaine. Les individus avaient donc disparu, volatilisé dans ce bâtiment...
Lorsque Bibi entrouvrit la porte, une silhouette était visible sur le sol, et en ouvrant la porte un peu plus, il put voir le visage déformé par la peur d'un cadavre allongé sur le sol. Sa posture laissait pensé qu'il avait vu quelques choses de monstrueux avant de mourir, ou tout simplement avait-il vu l'écho de sa propre mort. Il gisait dans une mare de sang de laquelle partait des traces de pas dans le reste de la maison.
Le chauve moustachu, fier et courageux, jeta un coup d'oeil avant de devenir pâle comme un linge en reculant lentement.
Il bredouilla quelques excuses bidons avant de prendre ses jambes à son cou et de disparaître de la zone en un éclair, impossible de le rattraper, la peur donne des ailes.

En face des deux élus, et de cette scène macabre, se trouvait donc la piste de tueurs. Plusieurs traces partaient dans tous les sens de la pièce avant de se diriger à l'unisson dans un couloir derrière la remise. En suivant leur trace, les deux élus pénétraient dans une maisonnée entièrement sombre, sans aucune bougie apparente, avec des traces de pas, comme ceux d'un seul homme, se dirigeant au plus profond des entrailles de la batisse... Il y avait de quoi donné la chair de poule...

S'il décidait d'avancer dans le couloir et de suivre les traces de pas, il tombait dans une grande pièce éclairer par cinq flambeaux positionnés en étoile, et les pas se dissipèrent jusqu'à disparaitre au centre de la pièce. De là, il y avait 3 passages, le premier sur la droite n'était pas éclairée, tout comme celui sur la gauche, tandis qu'en face d'eux brillaient, assez loin, des flammes rassurantes... C'était comme si le chemin était indiqué, mais garde aux évidences !
Dans la pièce se trouvaient plusieurs caisses, un peu de poussière recouvrait le sol, et le silence qui régnait laissait entendre l'écho des mouvements que l'on y faisait.
Devant le mur du passage de gauche se trouvait, si on y faisait attention, une petite tache sur le mur, d'un ton pourpré, tandis que sur la droite, le blanc immaculé laissait sous entendre que personne n'avait pris ce chemin depuis des années...

///

Trois chemins s'offrent à vous, à vous de choisir ce que vous voulez faire.
Vous avez dorénavant 3 actions
Vous pouvez choisir de rebrousser chemin pour avertir la garde, mais vous perdrez définitivement la trace des assassins.
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (3)   Mar 20 Jan - 12:02





Quelle horreur! Bibi a l’impression d’être plongé dans un monde où règne la violence, le sang et l’abomination. Tout d’abord, cette jolie fille qui se fait littéralement dévorer le bras par un petit monstre aux dents acérés ! Elle a eu l’air de le faire exprès mais la scène a été vraiment traumatisante pour le petit sorcier. Et maintenant ça ! Un homme mort dans les ténèbres de ce passage secret, du sang partout, du sang… Du sang… Bibi se réfugie dans un coin de la pièce et se roule en boule, la tête dans les genoux. Il se met à fredonner la chanson de Grenat pour oublier cette découverte macabre.


Cette chanson a le don de le calmer rapidement, bien qu’elle le remplisse d’une terrible mélancolie vis-à-vis de ses amis disparus. Enfin… C’est lui qui a disparu. Est-ce qu’il leur manque ? Il secoue la tête. Il doit se ressaisir, les assassins sont peut-être encore ici. La machine de Seryu dit le contraire mais l’enfant n’est tout de même pas rassuré. Et il fait trop sombre ici ! Bibi s’avance et saisit la main de la jeune fille pour se rassurer. Il faut qu’ils aillent voir. Même s’il a peur, c’est son rôle de punir les méchants. Et visiblement, il s’agit de très, très… Très méchants ! Ils avancent dans un couloir qui les mène à une pièce éclairée.On peut voir les traces de pas sur le sol grâce au sang… Sur les derniers mètres, Bibi lâche la main de Seryu pour courir vers la lumière rassurante des flammes. Mais lorsqu’il arrive, il laisse échapper un petit cri. Les bougies forment un pentacle ! Des démons ! Ou du moins des adorateurs démoniaques !


-Seryuuuu ! J’ai peur ! Tu crois… Qu’ils vont nous manger ?

Les traces de pas disparaissent au milieu du cercle, comme si le sceau les avait téléportés. Trois sorties, en face, éclairé, à droite, aucun signe apparent et à gauche non plus. Bibi ramasse une bougie pour briser le symbole satanique et se promène dans la pièce à la recherche d’un indice qui pourrait les aider à savoir quel chemin prendre. Et puis, la lumière le rassure. Il y a de nombreuses caisses ici. Ca ne les aidera pas à trouver la piste à suivre, mais ça pourrait les aider à comprendre ce qui se passe en ces lieux. Il décide donc de les ouvrir. Il remarque également que le sol est très poussiéreux. Même si les tueurs n’ont plus de sang sous leurs chaussures, ils doivent forcément avoir laissé des empreintes de pas dans la poussière. Il regardera ça après avoir examiné le contenu de ces caisses.

-Seryu, viens voir ça !





Récap:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1428
Yens : 755
Date d'inscription : 01/11/2014
Age : 26

Progression
Niveau: 89
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Seryu Ubiquitous ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (3)   Mar 20 Jan - 18:23



Etrange donjon
1
La jeune femme fut surprise en s'avançant dans la pièce à la suite des deux autres. Ce qu'avait vu Bibi était louche, mais elle ne s'attendait pas du tout à voir un cadavre qui visiblement, était récent. Malgré tout, elle garda contenance sans problème. Cette scène l'attristait, mais ce n'était pas la première fois qu'elle voyait un cadavre et ce ne serait certainement pas la dernière. Mais elle fut bien la seule à réagir aussi calmement. Le grand moustachu pâlît à vue d'oeil quand il vit la scène de crime et fila rapidement après avoir bredouiller quelques excuses. Tout juste eut-elle le temps de lui lancer une dernière recommandation.

"Prévenez la garde !"

Elle ne lui en voulait pas de fuir. Pas plus qu'elle n'en voulait au petit Bibi qui était blotti dans un coin à fredonner une chanson pour se calmer. Ce n'était pas aux civils et aux enfants de s'occuper de choses horribles comme celle-là. Elle ne lui en voudrait s'il décidait de rebrousser chemin. Mais le petit magicien semblait avoir plus de force qu'il ne semblait au premier abord. Relevant la tête, il se leva et lui prit la main, mais son regard jaune semblait déterminé à arrêter les meurtriers. C'était impressionnant pour son âge. Pendant un instant, elle avait presque oublié qu'il s'agisse d'un élu. Cela voulait dire qu'il savait faire quelque chose un minimum. S'il voulait aidé malgré la peur, c'était admirable. Mais elle ne lui en demanderait pas trop. Elle serra la main de l'enfant pour le rassurer, et se mit à observer la pièce. Le pauvre homme était visiblement mort dans la peur, ce qui rendait le crime encore plus dérangeant. Mais ce qui attira l'attention des jeunes élus fut les traces de pas ensanglantés qui filait vers une remise. Quand ils ouvrirent celle-ci, ils découvrirent un couloir secret s'enfonçant dans les profondeurs du bâtiment. Que faisait un passage secret dans un tel endroit ? De plus en plus louche. De plus, la suite du couloir était complètement sombre, pas de quoi rassurer le petit magicien. Elle le ferait elle-même alors.

"Ecoute...Si tu a peur, reste derrière-moi. inutile de prendre des risques, d'accord ?"

Ambiance (Optionnelle)



Ils s'engagèrent alors dans le couloir sombre. La peur était présente, particulièrement du coté de Bibi, mais la détermination d'arrêter les responsables leur permettait d'en faire fi. Il ne savait pas du tout ce qui les attendrait au bout de ce couloir sombre, mais Seryu était prête à y faire face. D'une main, elle tenait la main de Bibi et de l'autre, la laisse de Koro. Si quelque chose venait pour les agressés, elle réagirait vite quand même. Enfin, à mesure qu'ils avançaient, le bout du couloir s'éclairait. Ils arrivèrent vers la lumière qui se trouvait être une pièce éclairée par des flambeaux. Le petit magicien lâcha sa main pour y courir, mais poussa bien vite un cri en découvrant la disposition des flammes. Un pentacle, un symbole rituel. Ils n'avaient donc pas affaire à de simples assassins, mais à des fanatiques, voir même de véritables sorciers, vu le monde où ils se trouvaient. La peur de Bibi refit surface avec cette découverte. Avant de poursuivre l'exploration, elle entreprit de le rassurer une nouvelle fois.

"Ne t'inquiète pas ! S'ils veulent nous faire du mal, je ne les laisserait pas faire !"

Elle serra son poings devant elle pour appuyer ses propos, après quoi elle entreprit d'examiner la pièce. A part la disposition particulière des flambeaux et quelques caisses, rien de particulier. Toutefois, les traces de sang s'arrêtaient au milieu de celle-ci, et trois chemins s'offraient à eux. Elle savait qu'il ne fallait pas perdre trop de temps, mais se lancer à l'aveugle n'était pas la solution. s'ils se trompaient de chemin, jamais ils ne les rattraperaient. Elle observa donc son radar dans l'espoir de détecter ses ennemis au bout des couloirs. Elle n'espérait pas grand chose, mais il fallait quand même tenté.

"Il faut que nous en apprenions un peu plus si nous voulons avoir une chance de les retrouver."

De toute façon, les meurtriers avaient déjà de l'avance sur eux. Ils ne les retrouveraient jamais s'ils n'obtenaient pas de renseignements susceptibles de les démasquer. En tout cas, il fallait poursuivre l'enquête. pour ce faire, elle s'avança légèrement dans le couloir du milieu, le temps de récupérer deux des torches qui servait d'éclairage murale. Avec ça, elle les lança le plus loin possible dans les couloirs non éclairés, pour pouvoir y voir plus clair. Elle commença par la droite, avant d'éclairer le couloir de gauche. D'ailleurs, dans ce dernier, elle remarqua une tache sombre quand la torche éclaira le mur. En s'approchant, elle comprit que c'était du sang.

"J'ai trouvé quelque chose ! Une tâche de sang sur le couloir gauche...Mais les traces de sang s'arrêtent au milieu de la pièce, ça peut-très bien être un piège !"

Voila ce qu'ils avaient : Trois couloirs, celui de droite qui semblait n'avoir jamais été emprunté, celui du milieu qui était mis en évidence par des torches et celui de gauche, dans lequel il y avait un indice. Mais comme elle l'avait souligné, les tueurs avaient très bien pus laisser cette tâche de sang là pour couvrir leur piste et emprunté le couloir de droite. Ils était aussi possible qu'ils aient pris le couloir du milieu en anticipant leur réactions. En fait, ils avaient pu prendre n'importe quel couloir. Il leur fallait absolument des indices. D'ailleurs, Bibi l'appela, l'invitant à regarder le contenu des caisses. Peut-être avait-il trouvé quelque chose ? Pendant, que le magicien regardait le sol à la recherche de traces dans la poussière, elle observa les caisse à son tour en espérant trouver quelque chose d'utile.

__________



Action 1 : Regarde son radar en espérant qu'il détecte quelque chose au bout des couloirs.

Action 2 : Lance des torches dans les couloirs non éclairés.

Action 3 : Regarde le contenu des caisses à son tour.


Mon code couleur : #ff6600, ma fiche technique, mon arbre de talents, ma fiche de liens et ma chronologie
Koro:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (3)   Mar 20 Jan - 22:44

Bibi et Seryu:

Une fois les caisses ouvertes, les deux braves élus de Seika purent contempler de magnifique statut à la gloire du phénix. En les secouant, ils pouvaient se rendre compte qu'elles étaient creuses et semblaient renfermer quelques choses. Aussi, et sans être un expert en art, ils pouvaient se rendre compte que les statues de petites tailles étaient hideuses et bon marchés, sans doute destiné à un usage intensif dans une grande distribution.
Il y avait une centaine de statues par caisse et pas moins de vingt caisses se trouvaient dans la seule salle où ils se trouvaient, et en se remémorant leur parcours, ils pouvaient compter une dizaine d'autres caisses sur le chemin.
C'était clairement un trafic, mais de quoi ?

Autour d'eux rien ne changea sinon, la marque sur la gauche se révèle bien être du sang et à la forme elle ressemble à deux doigts qu'on aurait glisser sur le côté, comme pour aider à franchir un obstacle et passer dans le couloir, bien qu'aucune caisse ne se trouvait devant. En regardant au sol, et en usant de malice, ils pourraient mettre en évidence une différence de poussière, toutefois non visible avec la seule lumière dont ils disposaient, témoignant donc d'un objet qu'on aurait trainé tout le long du couloir encore sombre malgré la torche qu'on y avait lancé. Cette dernière avait tapé contre un mur, dix mètres plus loin, et dévoilait une bifurcation sur la droite.
Sur le chemin de droite, le néant. Il n'y avait qu'un long couloir sombre avec un point lumineux au milieu, là où la torche reposait, suivit encore d'une masse sombre indistinguable...

Qu'allait faire le petit groupe désormais ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (3)   Mer 21 Jan - 15:19





-T’as vu?? Il y en a tout plein partout! Tu crois que c’est magique ?

Depuis qu’il est arrivé, Bibi a entendu de très nombreuses légendes sur cet univers et l’une d’entre elle parlait d’artefacts, des objets magiques qui pourraient servir à ressusciter le dieu du royaume. Mais il y a bien trop de statuettes pour que cela soit des objets légendaires. Tout au plus des babioles pour les touristes. Toutefois, le sorcier décide d’en emporter une, au cas où. Après tout, même s’il ne voit pas la signification de leur présence, ça reste un indice. Il décide ensuite, comme prévu d’observer la poussière sur le sol pour voir si les fuyards n’ont pas laissé de traces. Malheureusement, la flamme d’une bougie éclaire uniquement vers le haut. Impossible d’éclairer convenablement le sol sans se brûler. L’enfant fait alors signe à Seryu de se pousser un petit peu et tire une des caisses au milieu. Il la vide de ses statuettes et remonte les manches de sa robe trop grande pour lui.

-Brasier !

Des étincelles brillantes quittent alors ses mains pour venir frapper la caisse qui s’enflamme aussitôt, éclairant grandement les environs. Bibi a eu la main un peu lourde sur ce coup. Il n’a pas pensé à comment éteindre le feu ensuite. Peu importe, ils ne doivent pas rester ici trop longtemps de toute façon. Grâce à cette nouvelle lumière, on distingue effectivement une trace dans la poussière. Pas une trace de pas. Quelque chose de rigide et de droit qu’on aurait trainé. Il se relève d’un coup en sautillant de joie.

-Regarde Sese ! Il y a une trace là ! Dans la même direction que la tâche que tu as trouvé ! Mais… Qu’est-ce que ?

En sautillant, il a entendu un bruit dans sa poche. Il sort la statuette et la secoue. On peut entendre nettement un petit bruit. Sans réfléchir plus longtemps, il la jette sur le sol pour la briser. Il y en a plein de toute façon.





Récap:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1428
Yens : 755
Date d'inscription : 01/11/2014
Age : 26

Progression
Niveau: 89
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Seryu Ubiquitous ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (3)   Mer 21 Jan - 21:21



Toujours prendre à gauche !
1
Qu'allaient-ils faire ?

La réponse étaient assez simple : Ils allaient continué leur chemin. Selon, Seryu, ils avaient déjà perdus trop de temps dan cette pièce. Elle n'oubliait pas que leur objectif était d'arrêter ces meurtriers. Ils n'en seraient pas capable en passant cette pièce au peigne fin. Les torches qu'elle avait lancer n'avaient pas donner plus d'informations sur la direction à prendre. Ils savaient simplement que le couloir de gauche, là où une trace de sang avait été découverte, bifurquait sur la droite. Donc à moins de trouver d'autres informations, il fallait se contenter de ça. Toutefois, elle répondit à l'interrogation du magicien.


"Qui sait ? Mais j'en doute : Il y en a trop ! Nous devrions toutefois en prendre une pour s'en servir comme preuve..."

Tout comme Bibi, elle attrapa un des mini-phénix pour le mettre dans la poche de sa veste. Après quoi elle s'approcha du couloir de gauche avec la ferme intention de trouver les fuyards. Mais avant qu'elle ne cesse les recherches d'indice, Bibi lui fit signe et se mit à vider l'une des caisses de son contenu. Elle ne savait pas ce qu'il avait en tête, mais quoique-ce soit, cela le motivait. En tout, cas, la caisse contenait des centaines de statuettes. Tout seul, cela lui prendrait un temps fou, elle l'aida donc dans sa tâche. Une fois cela fait, l'enfant tira la caisse au milieu, de la pièce et lui fit signe de s'écarter. Il cria quelque chose et des étincelles jaillirent de ses mains pour venir enflammer la caisse qui se transforma en torche géante. C'était... Impressionnant. Bibi n'avait donc pas d'un magicien que l'apparence.

Waouh ! Ainsi, tu peux utiliser de la magie ?

Dans son monde d'origine, la magie n'était maîtrisable qu'au travers d'objets particuliers nommés Teigus. Ainsi, le concept de manipuler la magie par soi-même était quelque chose qui la fascinait. Elle voulait poser à Bibi toute sorte de questions sur son monde d'origine, mais elle savait qu'ils n'avaient pas le temps pour ça. L'enfant se servit du récent gain de lumière pour repérer des traces dans la même direction que la tâche de sang. C'était donc par là qu'ils iraient. Mais avant de finir sa phrase, Bibi sortit de sa poche la statuette qu'il avait ramassé, la secouant contre son oreille, comme s'il avait entendu un bruit. C'était logique s'il y avait quelque chose dedans. Quel intérêt de produire des babioles à la gloire du Phénix quand on était étranger à la cité ? Soudain, le petit magicien cassa la statuette par terre. C'était inattendu....et potentiellement dangereux ! Elle fila vers le magicien et lui attrapa le bras, avant de l'entraîner l plus vite possible vers le couloir de gauche.

"Attention ! Les types qui ont fait ça sont peut-être ces meurtriers. Il peut y avoir du gaz empoisonné ou autre !"

Bibi avait sûrement eu le temps de voir le contenu de la statuette avant que Seryu ne l'emmène à l'écart. Et de toute façon, elle avait la sienne comme preuve pour les autorités. Inutile de prendre des risques, surtout avec un enfant comme Bibi à ses cotés. Si ces meurtriers produisaient des statuettes de phénix, ce n'était pas pour y cacher des bonbons, elle était prête à y parier. Dans tout les cas, ils avaient maintenant la quasi-certitude de la direction qu'avait pris les fuyards. Il n'y avait plus de temps à perdre.

"Maintenant que nous savons par où ils sont passé, nous devrions y aller. Ou bien, nous ne seront pas capables de les rattraper..."

Elle s'engagea dans le couloir et ramassa la torche, faisant signe à Bibi de la suivre.


____________


Action 1 : Prend une statuette, avant d'aider Bibi à vide la caisse.

Action 2 : Tire Bibi à l'écart d'un danger éventuel.

Action 3 : Ramasse la torche précédemment lancée et s'engage dans le couloir de gauche.


Mon code couleur : #ff6600, ma fiche technique, mon arbre de talents, ma fiche de liens et ma chronologie
Koro:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (3)   Mer 21 Jan - 22:10

Bibi et Seryu :

La statuette se brisa sur le sol révélant un morceau de papier enroulé sur lui même. Toutefois la jeune femme tira le magicien hors de portée avant qu'il n'eut le temps de se saisir de ce papier en question et tous deux filèrent dans le couloir de gauche.
Après le premier virage sur la droite, et le second sur la gauche, il apparaissait clair qu'il s'agissait de l'endroit par lequel étaient passés les assassins. Les traces sur le sol étaient plus visible par la suite, tout comme des traces de pas et quelques éclaboussures de sang.
Ils arrivèrent tous deux dans une pièce circulaire, il y avait maintenant des fenêtres qui donnaient sur l'extérieur, et ils étaient visiblement à l'intérieur d'un lotissement. Les fenêtres ne donnaient que sur une cours interne, en contre bas, comme s'ils étaient dans un étage.
En regardant par ses fenêtres, ils pouvaient voir un individu encapuchonné en bas, donner des ordres à des hommes qu'on ne pouvait voir.
Puis vint une explosion, puis deux, puis trois. Les secousses se firent sentir jusque dans leur bâtiment et il était clair à présent que la ville était sous la menace de terroriste.

Dans leur pièce se trouvait deux passages, le premier menait à des escaliers qui descendaient, sans doute dans la cours où se trouvaient les assassins, le second passage était une porte au fond de la pièce.
Les traces indiquaient clairement que le groupe était passé par l'escalier, mais un jeu de pas montra tout de même qu'un individu avait ouvert cette porte avant de faire demi-tour.

Le temps pressait toutefois, maintenant qu'il était clair que ces individus en noirs étaient impliqués dans quelques choses de plus grand qu'un simple meurtre, il était évident qu'il fallait les arrêter !


///

3 actions
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (3)   Jeu 22 Jan - 16:04





Malgré les protestations du pantin noir, Seryu l’emporta avant qu’il n’ait pu se saisir su petit morceau de papier que contenait la statuette et ils se retrouvèrent à courir dans le couloir de gauche. Ils arrivent dans une pièce bien éclairée donnant que l’extérieur. Si seulement Bibi connaissait la ville, il aurait pu tenter de déterminer où ils se trouvent en fonction du point de départ et des déplacements effectués mais là… Impossible. Il ne s’attendait même pas à voir de la lumière naturelle aussi rapidement. Il regarde les traces de pas qui font des allers-retours dans la pièce avant de se regrouper vers ce qui semble être la porte de sortie. Des bruits se font entendre à l’extérieur. Le sorcier s’approche de la fenêtre et regarde vers la petite cour que l’on peut apercevoir en contrebas.

-Pssst… Seryu ! Il y a quelqu’un en bas! Il ressemble aux gens que j’ai vus !

Sans perdre plus de temps, Bibi ouvre la porte de sortie. Il faut las attraper ! Et vite ! Soudain, le bâtiment se met à trembler tandis qu’une vilaine détonation résonne dans les airs. Une explosion ! Puis une autre, suivie d’une troisième ! Est-ce eux qui provoquent un tel tumulte ? Déséquilibré, Bibi tombe face contre terre, manquant de peu de débouler les escaliers. Des escaliers ?! Les hommes semblaient traîner quelque chose de lourd et encombrant ! Ils ne peuvent pas avoir descendu les escaliers avec. Il se relève en vitesse et suit les traces de pas menant à l’autre porte. Voilà probablement pourquoi les traces montrent un demi-tour. Ils ont dû cacher leur charge derrière cette porte ! La logique voulait que l’on parte immédiatement à la poursuite des poseurs de bombes mais Bibi ne se serait jamais pardonné d’être passé à côté de quelque chose d’important.

-Juste une seconde, je dois vérifier quelque chose ! Je te rejoints !

Rapidement, l’enfant poussé par la curiosité ouvre la porte et se met à inspecter rapidement. Ils ont forcément fais quelque chose d’important pour avoir pris le temps pendant leur fuite d’ouvrir cette porte.




Récap:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1428
Yens : 755
Date d'inscription : 01/11/2014
Age : 26

Progression
Niveau: 89
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Seryu Ubiquitous ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (3)   Jeu 22 Jan - 21:30



Tuer les tueurs
1
Les traces de pas et de sang se faisaient de plus en plus récentes. Tout cela leur indiquait une chose : Ils étaient prêts du but ! Bientôt, ces assassins rejoindrait l'au-delà. C'est avec cette motivation qu'elle arriva accompagnée de Bibi dans la pièce circulaire qui était bien plus éclairée que les autres. Lâchant sa torche, elle s'approcha de la seule fenêtre visible pour apercevoir ses proies. Là, en contrebas, un homme fit signe aux autres, leur donnant on-ne-sait quels ordres. Mais ce n'était pas important. Ils étaient à leurs portées et ils allaient payer leurs crimes. Bibi s'approcha à son tour et souligna l'évidence.

"Oui, je les vois...Nous devons les arrêtez !"

Tout deux filèrent vers ce qui semblait être la seule sortie, les escaliers qui les mèneraient vers les assassins. Seulement, avant de les atteindre, on entendit des détonations successives et le bâtiment se mit à trembler, manquant d'emmener Bibi dévaler les marches. Elle l'aida à se relever et ragea de colère.

"Les enfoirés, ils utilisent des explosifs. Il est plus que jamais urgent de les stopper ! J'y vais. Si tu veux me suivre, vas-y !"

Elle ne l'obligerait pas à s'exposer au danger. D'ailleurs, il semblait qu'il voulait vérifier quelque chose dans l'autre pièce. Elle hocha la tête avant de lui répondre.

"Très bien. Quand tu le fera, ils seront occupés avec moi. Profite-en pour les attaquer par surprise !"

Sur ces mots, elle ne perdit pas plus de temps et fila à travers les escaliers dans le but de rejoindre ses cibles le plus vite possible. Arrivé vers la fin des marches, elle ralentit le pas, histoire de ne pas se faire repérer. Elle prit entre ses mains la statuette qu'elle avait dans sa poche. Ces types avaient utilisés des explosifs, peut-être que c'était ça dont il s'agissait. En tout cas, ce serait utile. Elle entra discrètement dans la cour et prépara ses tonfas-mitraillettes. Elle les avait en vue. Ces salauds mourraient, mais d'abord, ils verraient le sort qui les attendait. Elle commença par lancer la statuette à leurs pieds. C'était eux qui avaient placés ce genre de babioles, il la reconnaîtrait sûrement. De quoi lui faire gagner une précieuse seconde le temps qu'ils se demandent ce qu'elle faisait là. Et elle ne perdit pas de temps. Elle tira une salve de balles vers leurs jambes pour les immobilisés et rendre le futur combat plus facile. De plus, si la statuette était un explosif, c'était tout bénefs puisqu'il y avait de grandes chances qu'elle reçoivent une balle.

"Crevez, sales enflures !"


Récap:
 

Technique utilisée:
 


Mon code couleur : #ff6600, ma fiche technique, mon arbre de talents, ma fiche de liens et ma chronologie
Koro:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (3)   Jeu 22 Jan - 22:46

Bibi :

Malgré son âge et sa petite taille, Bibi était certainement le plus malin des deux. En ouvrant la porte il tomba devant un genre de caisse recouvert par un drap. En le retirant délicatement, le mage tomba sur... Une bombe artisanale contenant assez d'explosif pour rayer le bâtiment de la surface de la cité. Ce bâtiment qui était, mais ça Bibi ne pouvait pas le savoir, très proche de la prison secrète, se trouvant sous les fondations d'une caserne militaire importante dans laquelle se trouvait plusieurs gradés de la cité, qui devaient sans doute œuvrer pour la sécurité de la population à cette heure là.
La bombe présentait un mécanisme étrange, à la fois futuriste par rapport aux connaissances de ce monde, mais également très archaïque. On sentait qu'il y avait là une touche artisanale de maître, et que ce dernier ne provenait sans doute pas de ce monde, où alors il était en avance sur son temps.
Il y avait également, sur le devant de la caisse, un symbole que Bibi ne pouvait pas reconnaître. S'il désirait le copier, ça lui prendrait du temps et il pourrait tenter plus tard de déchiffrer son sens.
Toujours est-il qu'il se trouvait devant deux charges explosives, reliés entre elle par un fil de cuivre sous lequel se trouvait un genre de lame à huile dont la flamme brûlait une partie du câble de cuivre.
La partie brûlante affichait une teinte gris cendré, tandis que le reste, couleur cuivre, s'effaçait petit à petit à mesure que la chaleur se répandait dans le fil.

Bibi devait faire vite et il n'avait pas le droit à l'erreur s'il voulait désamorcer la bombe et sauver sa vie ainsi que celle de plusieurs autres habitants de la cité...

///

Bravo ! Tu as trouvé une bombe :p
La réussite du désamorçage dépendra de la qualité de ton post qui influencera un lancé de D20. Sans connaissance pratique et sans expliquer ce que tu fais, la bombe explosera sur un D20<10. En fonction des détails que tu apportes, le risque d'explosion peut descendre sur un D20<2.
Bon courage :p

Seryu :

Pas très maline mais bon sang ce qu'elle aime la baston, Seryu descendit les marches pour faire feu sur les sectateurs. Bien qu'elle ne put les reconnaître comme tel pour le moment, elle lança une statue qui révéla là encore un petit papier sans autre forme de malice et tira sur les hommes. Malheureusement, beaucoup avaient déjà emprunté le chemin indiqué par l'individu qu'elle avait vu et ce dernier fut le seul à se faire cribler de balles.
Son corps sans vie tomba sur le sol comme un vulgaire déchet, révélant ainsi, après une fouille corporelle, tous les secrets qu'il gardait.

Les autres encapuchonnés prirent la poudre d'escampette en prenant un couloir qui débouchait après plusieurs virages, dans une ruelle. Cette dernière est directement rattaché à la grande rue menant à la prison et en tournant sur la droite, la jeune femme était directement au niveau des portes de la ville où un intense combat faisait rage.
Devant elle, les quatre sectateurs restant sortirent des armes sommaires. Lames de petites tailles, grenades artisanales et poings crochus, ils semblaient décidé à en découdre à présent...


///

3 Actions
Changement de zone --> Rues de Chikai
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (3)   Ven 23 Jan - 15:14





Bibi ouvre la boîte et tombe nez à nez avec quelque chose de très étrange. Il y a deux récipients rouges, des fils bizarres, une petite flamme au milieu, de la poudre noire étrange… Qu’est-ce que ça peut bien être ? Et pourquoi cette précipitation pour cacher ce truc ? Soudain, il repense aux violentes détonations qui ont eu lieu quelques instants auparavant. Ce serait…

-HHHHHHHHHHHHHHHHHHAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA!!!!!!!!!!

Le petit sorcier se met à courir dans tous les sens en battant l’air de ses petits bras. C’est une bombe! Et elle ne va pas tarder à exploser ! Logiquement, elle aurait même du exploser en même temps que toutes les autres, non ? C’est par miracle que celle-ci n’a pas explosé et que l’enfant est encore entier. Si jamais elle fait boom maintenant, il ne restera plus de lui qu’une petite flaque de confiture de mûres ! Et même pas assez pour garnir une crêpe ! Bon, réfléchir, réfléchir, réfléchir… Argh ! Impossible de réfléchir avec un tel stress ! Peut-être qu’il faut couper le fil ? Ou… Au contraire, l’empêcher de casser !? Il ne connait pas du tout le mécanisme, dans son monde, il suffit d’utiliser la magie pour faire exploser quelque chose. Gnaaaa ! Ce n’est pas le moment de penser à ça ! Il faut agir vite ! Tout d’abord, observer !

La caisse est ornée d’un symbole qu’il ne reconnait pas. Super, très utile… Si seulement il avait pu récupérer le bout de papier, si ça se trouve, c’était le mode d’emploi ! Mais pas le temps de retourner jusqu’à là-bas… Il n’a peut-être que quelques secondes devant lui. Bon, il s’agit d’agir intelligemment. Cette bombe est programmée pour exploser après un certain temps. Donc il y a forcément quelque chose de dynamique dedans qui, après un moment, déclenche l’explosion. Or, de toute évidence, seule la flamme a une action. Il est donc logique que ce soit elle qui soit à l’origine du désastre à venir. Elle brûle un fil de métal qui chauffe dangereusement en son centre. Il y a donc plusieurs explications logiques. Soit l’explosion se déclenchera lorsque la chaleur de la flamme aura fait rompre le fil. Soit c’est lorsque la chaleur qui se diffuse du centre vers les extrémités aura atteint les deux charges. Dans les deux cas, il suffirait d’éteindre la flamme. Mais il est également possible que ce soit la chaleur qui empêche la détonation et que la bombe s’enclenchera lorsque la lampe à huile sera vide et dans ce cas-là, souffler la flamme risquerait de provoquer une explosion immédiate…

Arghhhh ! Trop de stress ! Trop de stress ! Trop de streeeeeeeess ! Pour se défouler, Bibi recommence à courir partout en faisant des galipettes et des roulades afin d’évacuer toute cette tension en lui. Il retrouve rapidement son calme et se replace devant la bombe. S’il gèle tout, peut-être que le mécanisme sera simplement interrompu et que tout s’arrêtera ? Il pourrait alors évacuer la bombe hors de la ville pour qu’elle explose plus loin ! Mais oui ! Il se recule et agite les mains.


-Glacier !

Quelques volutes de fumées s’échappent de ses manches dans un horrible bruit de pet mais rien ne se passe. Il retente mais le même phénomène se produit. Impossible d’utiliser ce sort. Il n’a pas encore retrouvé assez de puissance… Malédiction, il va vraiment falloir prendre une décision. Quand il faut y aller, il faut y aller. Fermant les yeux, le petit sorcier décide de souffler sur la flamme pour l’éteindre. Rien ne se passe ! Il a réussi ? Il rouvre un œil mais voit que la flamme est toujours là, vacillant devant ses yeux. Il souffle à nouveau mais ne parvient pas à l’éteindre. Il remplit ses poumons et envoie tout le souffle qu’il peut mais parvient simplement à la faire pencher avant qu’elle ne reprenne sa position initiale. Bon sang… Il jette un coup d’œil autour de lui. Personne… D’un geste, il baisse son pantalon et commence à faire pipi sur le mécanisme. Une bombe mouillée, ça ne peut pas exploser, pas vrai ? L’huile de la lampe commence à se diluer dans l’urine et la taille de la flamme diminue au fur et à mesure.

-Si ça explose maintenant… je vais devoir m’appeler Bibinette…



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 850
Yens : 483
Date d'inscription : 22/11/2014
Age : 24

Progression
Niveau: 123
Nombre de topic terminé: 51
Exp:
11/12  (11/12)
avatar
Rhadamanthys Non-validé

- http://rp-manga.forum-canada.com/



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (3)   Ven 23 Jan - 16:14

Une fois ses immenses ailes repliés dans la large cape dans laquelle il cachait son armure de spectre depuis le début des incendies, le juge infernal jaugea l'état de santé des deux sectaires qu'il venait de secourir lors de la charge frénétique d'Asura: l'un d'eux était grièvement blessé, délivra des informations vitales avec le souffle court et inconstant, il ne tiendrait surement pas très longtemps... Cependant, il pouvait expirer en paix, se disait le juge en voyant l'homme s'éteindre dans ses bras tandis que son camarade vint alors faire entendre sa voix tandis que Rhadamanthys ferma les yeux de celui qui venait de pousser son dernier souffle: que son âme repose dorénavant en paix, chuchota le juge infernal avant de l'allonger sur le sol et faire signe à Piccolo de regarder de son coté.

"On bouge de là ! Ce type va nous conduire à la prison alors ne restons pas là."

Fit Rhadamanthys avant de venir caresser la tablette de commande d'Asura du bout des doigts: lui intimant l'ordre de nettoyer la zone de toute garde portant les couleurs de Seika, le laissant à son sort à défendre l'entrée et accessoirement leurs couloirs de sortie. À quoi bon sortir Zayro de ce guêpier dans lequel il s'était jeté si s'était pour rester coincé à leur tour dedans ? Sans regarder dans son dos, l'ancien roi de Crète suivit le sectaire dans le dédale des rues de la capitale du royaume du phénix.

Le pas vif, la silhouette du dragon des enfers martela le sol du poids de sa cuirasse tout en suivant à la trace le sectaire qui avait pour mission de le guider. Tout en courant, il se permit de prendre le temps d'un battement de coeur pour penser à ceux qu'ils avaient dû laisser en arrière pour avancer toujours plus loin en ce lieu et se demandait si Sud Hei avait prévu la possibilité de perdre deux élus pour en sauver un seul ? Cela ne rimait à rien, pourquoi risquer quatre d'entre eux pour en sauver un seul qui devait surement être mutilé et vaincu à l'heure qu'il est ? Quelque chose de plus profond devait se tramer dans l'ombre de cette opération mais, le possible lien entre le roi de Fuyu et son plus puissant représentant devrait attendre, murmurât-il pour lui-même en atteignant une zone qui semblait bien agitée: il avait cru entendre quelqu'un crier alors qu'il s'en rapprochait mais il mit la chose sur le compte d'un citoyen paniqué.

Freinant au détour d'un bâtiment tout en essayant de repérer s'il y avait le moindre signe qui pourrait confirmer la présence de garde ou autre tout en attrapant le sectaire par l'épaule pour l'arrêter: il se retourna un instant pour voir si Piccolo l'avait suivit avant de reporter l'attention de son regard sur le sectaire a un mètre de lui:

"Dépêchons nous, maintenant que la garde est au courant des attaques: il vont rapidement deviner que vous êtes avec nous... Où se dirige t-on maintenant ?"


Terminât Rhadamanthys avec le visage caché dans l'épaisse cape sombre qui dissimulait sa nature de spectre infernal aux yeux de tous.


Récap d'action:

* Essaye de repérer de l'activité dans la zone où il se trouve à l'aide de ses yeux et ses oreilles

* Recherche Piccolo du Regard

* Demande où ils doivent se diriger à présent
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (3)   Ven 23 Jan - 17:16

SAUVER LE SOLDAT
ZAYRO
Ça ressemblait aux espèces de films bizarres que la femme de Goku regardait avec une larme a l'oeil, ceux qui avaient des humains qui, plongés dans un conflit global, étaient forcés de faire une mission où ils perdaient peu a peu des membres d'escouades. Il n'avait jamais fait attention a ses films quand il passait chez Goku quand ce dernier s'était mis en tête de faire un "vaste dîner" mais ils correspondaient bien a sa situation.

Quatre individus, tous différents et très peu coopératifs dans l'ensemble, sont envoyés dans une mission dans un endroit rempli de gardes et très important en territoire ennemi, afin de récupérer un haut-gradé qui s'est retrouvé coincé dans la prison. Ils se voient au début en groupe mais les circonstances les poussent progressivement à abandonner des membres d'équipes jusque a ce qu'il n'en reste que la moitié.

Aucune info sur Saber, c'en était risible de voir comment ils avaient oubliés de l'emporter avec eux. Le Namékien n'attachait pas vraiment d'importance quand aux diverses épreuves qui se mettaient sur la voie de la blonde mais ce serait fort dommage qu'elle meure ou soit capturée, vu que ça ruinerait l'intérêt de la mission. De plus, ils étaient affaiblis sans le nombre.

Asura en moins, ça en faisait deux pour la prison. Normalement, un seul aurait pu entrer et s'occuper de tout les gardes présents sans aucun problème mais ils étaient deux et affaiblis contre une prison entière. De plus, ils avaient pleins d'endroits où l'élu agressif pourrait se trouver et vu leur tenue et l'ambiance générale de panique, ils étaient contraints de faire vite.

Suivant Rhadamantys, le Namékien cessa sa course quand le sectaire fut stoppé par Rhadamantys, le Namékien se tint près de son allié et du sectaire, utilisant son ouïe ainsi que sa vue pour se tenir prêt au cas où un ennemi attaquerait...► NOM- X -  24/12/13.
« X► NOM
Code by AMIANTE

RÉCAPS :

Suit Rhady
Se met en joue pour intercepter quiconque s'approcherait
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1428
Yens : 755
Date d'inscription : 01/11/2014
Age : 26

Progression
Niveau: 89
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Seryu Ubiquitous ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (3)   Ven 23 Jan - 21:42



BOOM
1
Seul le donneur d'ordre fut tuer par ses balles, les autres ayant eu le temps de s'enfuir pendant qu'elle descendait les escaliers. Tant pis, elle les rattraperais bien assez tôt. Elle jeta un coup d'oeil rapide à ce qui restait de la statuette. Seul un petit bout de papier dépassait des bouts brisés. Ainsi, ce n'était pas du tout un explosif. Alors à quoi servait ces choses ? Et pourquoi en avaient-ils transportés tout une caisse ? Elle aurait aimé fouiller le corps de sa victime pour en apprendre un peu plus, mais elle n'en avait pas le temps, elle devait rattraper les fuyards. Par ailleurs, elle se demandait ce que faisait Bibi. Il aurait du déjà l'avoir rejoint. Il semblait déterminé à la rejoindre, elle ne pensait pas qu'il avait fuis. Avait-il rencontré des difficultés ? Dans tout les cas, elle ne pouvait pas l'aider et poursuivre les assassins en même temps. Tout ce qu'elle pouvait faire, c'était espérer qu'il s'en sorte.

Sans perdre plus de temps, elle ramassa le bout de papier en guise de preuve et fila à la poursuite des quatre autres terroristes. Ces cibles la firent tourné dans plusieurs virages, parcourant les ruelles vers on-ne-sait quelle destination. Au bout d'un moment, ils s'arrêtèrent et lui firent face. Avaient-ils abandonné l'idée de la semer ? Non, c'était autre chose, ils n'étaient même pas essoufflés. Ils s'étaient arrêtés ici volontairement. On entendait plus loin l'écho d'une bataille. D'autres terroristes ? Cherchaient-ils à avoir du renfort ? En tout cas, elle n'attendrait pas pour le savoir. Déjà, les assassins sortaient leurs armes : petites lames, poings dentés et....grenades artisanales ? Hin ! Elle sourit sadiquement en les regardant.


"Imbéciles..."

Sans s'en rendre compte, ils venaient de creuser leur propre tombe. Elle rangea ses tonfas, se préparant en apparence à se battre au corps-corps. Mais c'était une feinte. car avant que quiconque ne s'approche de son adversaire, elle sortit légèrement le canon de son pistolet buccale et tira avant qu'ils ne remarquent ce que c'était. La balle toucha la grenade portée par l'un des sectaire et l'explosion balaya ses adversaires dans un nuage de sang et de fumée. Elle dut se protéger les yeux pour ne pas être aveuglé par la poussière soulevée. Le mal était vraiment idiot. Elle avait tuer leur chef avec une arme à feu, ils auraient du se rendre compte que sortir un explosif allait leur être fatal.

Elle s'approcha, toujours sur ces gardes, pour vérifier l'état de ses adversaires. Elle tenait à finir le travail. mais ce qu'elle ferait ensuite dépendrait de ce qu'elle découvrirait :
S'ils étaient tous morts, elle rejoindrait Bibi au pas de course. son absence était inquiétante et il était peut-être tombé sur un ennemi embusqué. Quand aux ennemis qu'on pouvait entendre dans la rue principale, ils ne survivraient pas longtemps à découvert, la garde d'élite finirait bien par arriver. Elle irait donc secourir le petit magicien.
En revanche, s'il restait des assassins en vie, elle les achèverait tous sauf un. Elle demanderait à ce petit chanceux qui ils étaient et quels étaient leurs objectifs.

Qu'allait-il se passer ensuite ?


Recap:
 

Technique utilisée:
 


Mon code couleur : #ff6600, ma fiche technique, mon arbre de talents, ma fiche de liens et ma chronologie
Koro:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Quête "sauvons Zayro" (3)   

Revenir en haut Aller en bas
Quête "sauvons Zayro" (3)
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Quête "sauvons Zayro" (3)
» Sauvons nos compagnons!
» /!\ sauvons l'honneur de la pleurnicheuse
» Sauvons les meubles
» Sauvons ce forum [BYM]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Empire de Seika :: Capitale de Chikai-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.