Partagez | .
Open Up Your Mind [Feat Seryu]
Invité Invité

-



MessageSujet: Open Up Your Mind [Feat Seryu]   Mer 14 Jan - 19:24


Open Up Your Mind


La capitale, enfin ! Après plusieurs jours passés sur la route, le typhon humanoïde avait enfin atteint Chikai, la capitale de l’empire de Seika. Pourquoi s’était-il dirigé vers cette ville en particulier, la réponse était des plus simples ; il avait appris de source sûre que c’était dans cette cité qu’il obtiendrait toutes les réponses à ses nombreuses questions, à savoir que faisait-il ici, pourquoi était-il si faible et y avait-il un moyen qu’il retourne chez lui. Ce n’était là bien sûr qu’une partie des questions qu’il se posait, mais pour l’instant c’était les plus importantes de son point de vue. Pénétrant dans l’enceinte de la cité, notre vagabond fut tout d’abord ébahit par la qualité architecturale des bâtiments ; ça le changeait pas mal des bâtisses style western de son monde d’origine, et surtout qu’il n’y ait pas cet aspect « désertique » omniprésent, cela avait le mérite de le dépayser énormément.

Il y avait énormément de monde dans les rues et la vie dans le coin semblait assez tranquille, un vrai havre de paix en apparence ; chose que Vash appréciait par-dessus tout. Tout semblait si calme, si serein, était-il arrivé dans un endroit où ses espoirs de paix et d’amour pour tous avaient trouvés le moyen de se concrétiser ? C’est avec un fin sourire aux lèvres qu’il entreprit d’explorer un peu plus la cité afin de s’imprégner de cette ambiance de ville exemplaire. Au détour d’une petite rue, il arriva en plein sur une gigantesque place couverte d’étals à perte de vue et grouillante de monde ; il ne lui fallut pas plus de deux secondes pour comprendre qu’il venait de tomber sur un marché, sans doute trouverait-il de petites choses intéressantes en furetant un peu par-ci par-là. Se frayant donc un chemin dans la foule, Vash observait les articles que proposaient les différents marchands ; tantôt des vêtements, tantôt des articles de cuisine, bref il y en avait pour tous les goûts; mais  ce qui attira particulièrement son attention fut un petit stand où étaient proposés diverses portions de nourriture à emporter d’où émanait une douce et appétissante odeur. C’est donc sa gourmandise qui le guida jusqu’au marchand qui venait juste de terminer de servir une jeune femme et ses deux enfants.

C’était donc au tour de notre affamé de pouvoir passer une petite commande, à savoir plusieurs portions de beignets, quelques brochettes de poulet et un ravier de nouilles ; un repas équilibré donc. S’éloignant un peu de l’agitation du centre du marché, le bon samaritain en rouge prit place sur un banc se trouvant sur le pourtour des étals afin d’entamer son repas en toute tranquillité. Et c’est après avoir pris quelques bouchées de nouilles qu’il remarqua les deux jeunes enfants se tenant près de lui et qui le regardaient manger avec envie. Observant les enfants pendant un cours instant, le typhon humanoïde esquissa un léger sourire tout en leur tendant la quasi-totalité de la nourriture qu’il avait achetée il y a seulement quelques instants, ne gardant pour lui que trois beignets. Les deux petits, apparemment affamés, hésitèrent un moment avant d’accepter ce cadeau venant d’un inconnu, avant de prendre le tout pour ensuite commencer à manger avec empressement. Finalement tout ne semblait pas être si rose que cela dans cette ville, la preuve en était ces deux enfants qui semblaient ne pas manger à leur faim tous les jours. Poussant un léger soupir, Vash fouilla une des poches de sa veste pour en sortir les dernières pièces de monnaie qu’il possédait, les déposant sur le banc à l’attention des deux bambins avant de se lever et de s’éloigner ; c’est tout ce qu’il pouvait faire actuellement pour eux, leur permettre de s’acheter un repas ou deux.

Profitant donc des derniers beignets qu’il lui restait, Vash commença à s’éloigner du marché afin de continuer son exploration de la ville, mais alors qu’il était sur le point de quitter la grande place, il fut bousculé par quelqu’un d’apparemment très pressé et se retrouva au sol, suivant du regard les trois beignets virevoltant dans les airs. D’un geste rapide et précis, il rattrapa ses trois trésors avant que ces derniers ne s’écrasent sur le sol et ne soient plus consommables. Maintenant rassuré du sort des aliments, il tourna son regard sur la personne qui venait de le percuter et qui, elle aussi, se retrouvait le cul par terre suite au choc. Une jeune femme aux cheveux roux, plutôt mignonne, accompagnée de… D’une drôle de petite bête toute blanche. Il fallait espérer qu’elle ne se soit pas faite mal, sans quoi on allait encore lui mettre sur le dos des choses qu’il n’avait pas faites. Se relevant en tout hâte, il tendit sa main libre à la demoiselle pour l’aider à se remettre sur pieds.

-Pas trop de mal ?



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1408
Yens : 541
Date d'inscription : 01/11/2014
Age : 26

Progression
Niveau: 89
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Seryu Ubiquitous ¦ Justicière ¦

- En ligne



MessageSujet: Re: Open Up Your Mind [Feat Seryu]   Mer 21 Jan - 22:12



Regarde où tu met les pieds !
1
*Ce RP se passe après la quête "Sauvons Zayro". Merci d'en tenir compte !*

Frustration. Colère. Doute. Tel était les sentiments qui animait à l'heure actuelle la jeune femme qui parcourait de long en large les rues de la capitale. La ville avait subie récemment une attaque des forces de Fuyu, non, un attentat plutôt. Il en avait résulté de nombreux dommages matériel, mais surtout humains. Une raison de plus pour éliminer Sul Hëi et ceux qui le soutenait. C'était devenu de plus en plus nécessaire. Mais bien que ce constat était triste et que Seryu y était sensible, ce n'était pas la raison de son ressentiment.

Frustration parce que l'élu de Fuyu nommé Zayro avait été l'objet de cette attaque. En fait, tout ces morts n'avait qu'un seul but, celui de libérer le meurtrier. Car c'était bel et bien la raison de son emprisonnement. Il était venu à Seika et y avait tué des innocents dans le seul but de provoquer l'un de ses confrères élus, Schneiden. Sa présence dans les geôles de Seika y était donc parfaitement justifiée. Mais elle n'avait pas pu obtenir de lui les informations qu'elle désirait. Elle avait donc cherché à le tuer, mais elle n'avait pas pu. Résultat, il s'était échappé.

Colère parce qu'on l'avait empêché de tuer l'agent du NEST. Ses alliés avaient fait de nombreux morts pour le libérer, lui-même avait tuer de nombreuses personnes. Et maintenant qu'il était libre, il continuerait à tuer de plus belle. Tout cela parce qu'elle n'avait pas pu porter le coup fatal. Non, parce que ce foutu solda l'avait assommé avant qu'elle ne puisse le faire. A cause de ce geste, de nombreux innocents mourraient à l'avenir. Quel gâchis !

Doute parce qu'elle ces événements lui faisait s'interroger sur l'empire qui était devenu sa terre d'adoption. Non pas qu'elle doutait de la bonne foi de Karui et de ses sujets, c'était un allié de la justice, il n'y avait aucun doute là-dessus. Mais elle se demandait si l'empereur était suffisamment compétent pour son poste. Ne pas permettre l'exécution de Zayro avait été une erreur, une erreur qui avait coûté des vies et en coûterait d'autres par la suite. Il lui faudrait faire preuve d'un sens tactique exceptionnel s'il voulait se rachetait auprès de la jeune femme. En attendant, elle ne pouvait pas penser à tout cela sans rager.

C'est pourquoi elle parcourait les rues de la capitale, n'adressant la parole à personne et avec un air grave sur le visage. C'était une vision rare, d'ailleurs. Seryu était habituellement quelqu'un de souriante et enthousiasme. Les personnes qui la connaissait la suivirent du regard avec une certaine surprise. Même Koro semblait la regarder bizarrement. Pour le moment, elle se dirigeait vers l'une des places marchandes de la citée. Elle ne savait pas trop ce qu'elle y ferait, mais c'était un endroit où elle était déjà passé, donc elle y avançait par réflexe, sans y pensé. Et c'est en arrivant dans la place qu'elle fut percutée et tomba à la renverse. Manquait plus que ça. Elle n'était pas suffisamment en colère, voila qu'un étranger la foutait par terre ! Elle se redressa légèrement pour voir la main tendue de l'inconnu. Elle la pris, non sans montrer un certain agacement.


"Vous pourriez regarder où vous marcher !"

Après s'être relevé, elle détailla l'énergumène. Il avait ses cheveux blonds coiffés comme un punk, portait un manteau rouge et d'étranges lunettes. Ouais, c'était bien un type louche. Mais elle reconnaissait la sensation qui l'habitait. Ce type était un élu. Elle soupira : Qu'un élu soit aussi inattentif était décevant !

"Vous êtes qui, d'abord ?!"

Elle avait oublier sa politesse et ne s'était pas présentée. Ouais, pas de doute, elle était bien énervée...


Mon code couleur : #ff6600, ma fiche technique, mon arbre de talents, ma fiche de liens et ma chronologie
Koro:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Open Up Your Mind [Feat Seryu]   Ven 23 Jan - 17:25


Open Up Your Mind


Aidant la demoiselle à se remettre sur pieds, Vash fut surpris de la critique proférée à son encontre ; certes il aurait pu regarder où il mettait les pieds afin d’éviter cette bousculade, mais il n’était pas le seul fautif dans l’histoire. Le faire remarquer à la jeune femme, qui semblait être de fort mauvaise humeur, n’arrangerait certainement pas les choses et risquerait d’envenimer la situation déjà quelques peu tendue. Esquissant alors un sourire désolé, le typhon humanoïde se gratta la nuque d’un air gêné avant de répondre à la rouquine, prenant pour ce faire un air un peu bêta.

-Je vous présente mes excuses mademoiselle, on me fait souvent remarquer que j’ai la tête dans la lune, et cela se vérifie encore une fois aujourd’hui !

Dit-il en riant légèrement ; il paraissait être totalement insouciant de ce qui se passait autour de lui, comme si rien n’était grave et qu’il acceptait la critique de la demoiselle avec bonne humeur. Il haussa un sourcil lorsqu’elle lui demanda qui il était ; il aurait certes préféré qu’elle se présente d’abord avant de lui poser la question mais bon, vu l’humeur peu avenante de la belle, il ne fallait certainement pas la contrarier, c’est pourquoi il consentit à répondre dans les plus brefs délais, tout en haussant les épaules.

-Eh bien, certains vous diront que je suis un vagabond, d’autres encore me définiraient comme un simple voyageur ; mais à dire vrai… Son visage changea alors soudainement d’expression, se faisant charmeur et doucereux. Disons que je suis un croisé de la paix à la recherche de ce fragile éphémère qu’est l’amour… Ou quelque chose dans le genre.

Souriant alors une nouvelle fois comme un bêta, il n’attendit pas la réaction de la demoiselle pour rapidement s’accroupir devant la petite bête blanche qui accompagnait cette dernière. Observant l’animal d’un air curieux, il pencha la tête d’un côté puis de l’autre avant de sourire à nouveau, s’adressant à la jeune femme sans lâcher son animal de compagnie du regard.

-Il est amusant votre petit compagnon, mais c’est quoi au juste comme animal ? Il aime les donuts ?

Très intrigué par la petite bête, Vash tendit un de ses trois beignets dans sa direction afin de le lui faire manger ; certes il était évident que l’animal était bien nourrit et ne semblait souffrir d’aucun mauvais traitement, mais cela lui faisait plaisir d’offrir une petite confiserie à un petit animal. Et tout en présentant l’aliment à la petite bêbête blanche, il tendit son autre main pour lui caresser la tête, sans même prendre la peine de demander à la rouquine si son animal aimait les caresses et encore moins si il était du genre à mordre les gens qu’il ne connaissait pas et qui se faisaient trop pressants.

-Et il s’appelle comment ce petit bout de chou ?

Passer du coq à l’âne dans une conversation était, au fil du temps, devenu une de ses habitudes afin d’éluder le sujet principal de la discussion, à savoir lui-même. Mais, ne prenant garde à ses mouvements, il n’avait pas remarqué qu’en s’accroupissant devant le petit animal, les pans de son manteau s’étaient légèrement écartés, mais juste assez pour laisser visible la crosse de son arme qui était bien rangée dans le holster qu’il portait à la cuisse droite. Et à en juger par les dimensions du holster, il devait très certainement s’agir d’un arme à feu d’un calibre assez important, pas le genre de chose à laisser entre les mains du premier idiot venu, surtout dans le genre de l’énergumène en rouge qui distribuait ses beignets aux petits animaux.



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1408
Yens : 541
Date d'inscription : 01/11/2014
Age : 26

Progression
Niveau: 89
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Seryu Ubiquitous ¦ Justicière ¦

- En ligne



MessageSujet: Re: Open Up Your Mind [Feat Seryu]   Mer 28 Jan - 3:34



Baka-san
1
La tête dans la lune, hein ? C'était le moins qu'on puisse dire. Si on lui faisait souvent remarquer ce défaut, il fallait peut-être qu'il se remette en question, non ? Et c'était quoi cette tête de benêt qu'il faisait ? Il était déjà louche sans ça, alors il n'avait pas forcement besoin d'en rajouté, si ? *Soupir* Au moins, il s'était excusé. Et puis, il ne semblait pas avoir de mauvaises intentions. Elle avait peut-être eu tord en réagissant de manière aussi agressive. en y repensant, elle lui avait demandé son nom sans même se présenter elle-même. *Nouveau soupir* Dès qu'il aurait répondu, elle rattraperait cette erreur et lui présenterais des excuses à son tour. Mais encore fallait-il qu'il répon....Oh, c'est pas vrai !

Elle arqua un sourcil quand il commença sa tirade inutilement pompeuse. Elle lui avait juste demander son nom, bon sang. Pourquoi lui sortait-il un discours de vieux dragueur du dimanche ?! Cela dépassait l'entendement. Elle était véritablement abasourdie par l'image béate qu'il renvoyait. Aussi, lorsqu'il eu finit, elle se contenta d'un...


-Hein ?

Elle avait pensé à l'appeler Punk-san la première fois qu'elle l'avait vu. Mais peut-être que Baka-san était le surnom le plus approprié en fin de compte ! Il ne sembla même pas entendre son exclamation, vu qu'il se pencha pour examiner Koro en détails. Ce dernier semblait d'ailleurs aussi dubitatif que sa maîtresse, si on arrivait à lire à travers sa face peu expressive. Toutefois, il se laissa caresser la tête, sans même réagir, ni à ça ni au beignet que lui tendait l'étranger. En fait, il se demandait même ce qu'il voulait qu'il fasse avec ça. Quand à Seryu, elle entreprit de répondre à ses questions, tout en s'efforçant de garder son calme face à l'énergumène.

-Une question à la fois ! Tout d'abord, ce n'est pas à proprement parler un animal. C'est un teigu organique. Et non, il n'aime pas les donuts. Son régime alimentaire est assez stricte. Et enfin, son vrai nom est Hekatonkheires, mais je préfère l'appeler Koro....Et mon nom est Seryu, au cas où ça vous intéresserais !

Elle nota le pistolet qu'il portait à la cuisse. Avec ça, il n'y avait pas de doute possible : Cet homme était un élu, et d'un monde au moins aussi avancé que le sien. Mais pourtant, elle ne l'avait jamais vu dans la capitale, alors que son accoutrement ne le rendait pas particulièrement discret. Cela faisait un moment qu'elle se trouvait à la capitale. Si elle l'avait croisé, elle s'en serait souvenue.

-C'est la première fois que vous venez à Chikai ? Qu'est-ce que vous venez y faire ? Surtout ces derniers temps...


Mon code couleur : #ff6600, ma fiche technique, mon arbre de talents, ma fiche de liens et ma chronologie
Koro:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Open Up Your Mind [Feat Seryu]   Mer 28 Jan - 20:01


Open Up Your Mind


Toujours fasciné par la petite bestiole blanche, Vash écouta les explications de la demoiselle sur ce que c’était en réalité. Un teigu organique ? Jamais entendu parler ; mais bon, cela n’empêchait pas le dénommé Koro d’être choupi comme tout ! Par contre, le fait de savoir qu’il n’aimait pas les donut était assez décevant, tout le monde aimait les donut, sans exception ! Enfin, au moins cela en ferait un de plus pour lui, ce qui n’était pas négligeable. Ah, la demoiselle se présenta enfin, elle répondait donc au nom de Seryu ; esquissant un léger sourire, notre vagabond se redressa tout en lançant le donut dans les airs afin de faire face à la rouquine afin de se présenter correctement lui aussi.

-Enchanté de faire votre connaissance Seryu. Rattrapant le donut en glissant son index dans le trou de ce dernier, le typhon humanoïde s’amusait à faire tournoyer la pâtisserie autour de son doigt. Je m’appelle Vash.

Souriant à nouveau, l’énergumène qu’il était pris une bouchée du donut alors que la demoiselle lui posait de nouvelles questions. Autant la première pouvait être légitime, autant la suivante était terriblement indiscrète ! Et elle voulait quoi d’autre, qu’il lui donne la couleur de son slip ? Enfin, vu qu’elle devait certainement être une de ceux qu’on appelait « élus » (Ca se voyait facilement, son apparence tranchait net avec les autochtones), elle devait posséder une certaine force et il aurait été stupide de se la mettre à dos. Terminant d’abord sa bouchée, car parler la bouche pleine est très très impoli, Vash se gratta la nuque.

-Oui c’est la première fois que je viens ici, et je dois avouer que c’est une ville assez impressionnante ; elle est gigantesque !

N’ayant toutefois pas vraiment saisit le sens des dernières paroles de la donzelle, notre vagabond préféré prit soudain une expression un peu plus perplexe, un peu comme une poule ayant trouvé un cure-dent voyez ? Il lui fallait tirer tout cela au clair.

-Eh bien, on m’a dit qu’ici je trouverai quelqu’un capable de répondre à mes questions. Et qu’entendez-vous par « surtout ces derniers temps » ? Il se serait passé quelque chose de grave ?

Il perdit soudain son air d’ahuri, pendant un court instant seulement. Il avait déjà entendu nombres de discours similaires dans son monde d’origine, et à chaque fois après une catastrophe ayant occasionnée d’innombrables victimes. Sentant son cœur se serrer, Vash détourna le visage pendant un moment et reprit une bouchée de son donut, scrutant les alentours afin de se rendre compte de l’état de la cité. Il y avait en effet ça et là quelques signes que la cité avait souffert il y a peu, mais quelle en était la raison ?

-Que s’est-il passé ici ?




Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1408
Yens : 541
Date d'inscription : 01/11/2014
Age : 26

Progression
Niveau: 89
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
4/6  (4/6)
avatar
Seryu Ubiquitous ¦ Justicière ¦

- En ligne



MessageSujet: Re: Open Up Your Mind [Feat Seryu]   Lun 2 Fév - 21:19



Les présentations sont faites
1
C'était une meilleure réponse que tout à l'heure en tout cas. Ainsi, il s'appelait Vash. Un esprit plus espiègle aurait trouvait tout un tas de jeu de mots à envoyer, mais Seryu n'était pas vraiment dans les bonnes dispositions pour penser à faire des blagues. Ainsi, elle ignora totalement son petit jeu avec le donut et se concentra sur ses paroles. Vash était un drôle de nom, mais c'était mieux que rien. Aussi il échapperait à Punk-san et Baka-san. Tant mieux pour lui. Mais ce n'est pas parce qu'il s'était présenté que l'humeur de la jeune femme s'était amélioré. On pouvait même dire que le retard de l'élu ne faisait que l'agacer. Même si son agacement était bien visible sur son visage, elle faisait des efforts pour ne pas l'exprimer verbalement. Bien sûr, il n'y était pour rien, mais que pouvait-elle faire d'autre ?

-De même, se contenta-t'elle, presque boudeuse.

Toutefois, un sourire pointa légèrement lorsqu'il évoqua ses impressions de la capitale. Elle avait eue le même genre de réaction en arrivant ici, la capitale étant, en effet, très impressionnante. Mais s'il n'était jamais venu ici, c'est probablement qu'il était arrivé relativement récemment dans ce monde. Ce serait donc à elle de lui expliquer comment les choses fonctionnaient. Voila une chose qui lui rappelait de vieux souvenirs. D'ailleurs, la nostalgie pour se voir sur son visage par un regard furtif dans le vide. On pourrais presque penser que son humeur s'était amélioré cette fois-ci. Mais c'était sans compter les questions de l'énergumène qui lui rappelait brutalement les événements récents.

-Le summum de l'incompétence, lâcha-t'elle amèrement pour lui répondre.

Selon elle, si Zayro Jinn était toujours en vie, c'était bien la faute du gouvernement de Seika. Un garde royal avait été spécialement déployé pour l'empêcher de tuer l'élu. De plus, le responsable de la prison avait lui aussi refusé de prendre cette décision. Et maintenant, ce meurtrier de la pire espèce était libre, libre de perpétré ses crimes. Ils auraient mieux fait de la laissée faire. Certes, les terroristes auraient sans doute infiltrer la ville malgré tout, mais ils auraient rebroussé chemin en apprenant sa mort. A cause de cette faiblesse, des gens avaient perdus leur famille. C'était...du gâchis. Elle se tourna vers Vash avec la rage dans le regard. Il avait demandait des réponses, et bien ils les aurait. Sur cet incident et sur le reste. Mais il faudrait qu'elle se calme si elle voulait ne pas se contenter de cracher son venin sur le pauvre innocent qu'il était.

-La ville a été attaquée...Mais nous n'allons pas parler de ça debout sur une place bondée. Par ailleurs, je prédit que vous êtes sur Kosaten depuis peu de temps. Ce n'est pas mon cas, ce qui veut dire que je peux probablement répondre à vos questions...Donc si vous voulez les avoir, suivez-moi.

Sans attendre sa réponse, elle prit Koro dans ses bras et marcha le long des rues de la ville, vérifiant de temps à autre qu'il la suivait bien. C'était évidemment une diversion pour pouvoir se calmer un minimum. Elle n'avait pas l'intention d'échapper à son devoir envers lui. Cela lui rappelait encore quelques souvenirs. Un autre élu l'avait accueilli dans la capitale et lui avait expliqué diverses choses. C'était à son tour de guider quelqu'un maintenant. Mais elle ne choisirait pas un restaurant tranquille, cette fois-ci. Elle se savait énervée et ne voulait pas qu'on l'écoute outre-mesure, cela n'aiderait pas ses nerfs. Elle s'arrêta donc devant une taverne bondée. Avec la foule et par les temps qui courent, personne ne serait suffisamment courageux pour venir espionner une conversation. Ou tout simplement assez lucide pour cela.

-Cet endroit me semble bien. Qu'en dites-vous ?


Mon code couleur : #ff6600, ma fiche technique, mon arbre de talents, ma fiche de liens et ma chronologie
Koro:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Open Up Your Mind [Feat Seryu]   Mer 4 Fév - 17:17


Open Up Your Mind


Malgré ses quelques efforts pour détendre un minimum l’atmosphère, Vash remarqua que la demoiselle semblait toujours de fort peu bonne humeur, elle avait sans doute eu une très mauvaise journée. Quoique non finalement, il remarqua un léger sourire apparaître sur le visage de Seryu, tout n’était donc pas perdu ! Mais, manque de bol, ses dernières paroles eurent l’effet totalement inverse car la rouquine se renfrogna aussi sec en lui répondant sur un ton quelque peu cassant ; et qui plus est par des paroles assez énigmatiques, qu’entendait-elle par le summum de l’incompétence ? Cela demandait de plus amples explications afin d’être bien assimilé par notre vagabond.

Néanmoins, il reçut tout de même un début de réponse lorsque Seryu lui annonça que la ville avait été attaquée. Il ne savait pas encore par qui ni pourquoi, ni même comment, mais au moins il comprenait un peu mieux la certaine effervescence de la population et le fait que certains bâtiments soient amochés. Réajustant ses lunettes de soleil, Vash observait un peu plus en détail les alentours d’un air sérieux ; il était dommage que ce monde, qui semblait magnifique, soit lui aussi rongé par la haine et la violence ; d’un certain point de vue cela ne le changerait pas vraiment de son monde d’origine, quoiqu’ici les gens avaient l’air moins enclins à se tirer dessus pour un oui ou pour un non. S’il n’avait réussi à établir une paix durable sur Gunsmoke, au moins il essayerait de le faire ici, à Kosaten. Oh, cela lui prendrait certainement des années avant d’y parvenir, mais il était patient et possédait assez de temps pour y parvenir.

Toujours perdu dans ses pensées, il remarqua de justesse la demoiselle ramasser sa petite boule de poils blanche et commencer à s’éloigner de lui d’un pas décidé. Ne voulant pas rester planté là comme un idiot, et ayant compris qu’elle l’invitait à le suivre, le typhon humanoïde ramassa avec empressement son sac avant de se mettre en route lui aussi, pressant le pas afin de rattraper la jeune femme qui avait une bonne cadence. Tout en suivant sa guide, il continuait d’observer à droite et à gauche ; certaines personnes le dévisageaient d’un air méfiant tandis que d’autres le saluaient d’un simple et amical geste de la main qu’il rendait avec amabilité. Peu attentif, il évita de justesse de bousculer une nouvelle fois Seryu, qui venait de faire halte juste devant lui, en lui demandant si cet endroit lui convenait. Tournant alors les yeux vers le bâtiment en question, quelle ne fut sa surprise, et son contentement, de se retrouver nez à nez avec une taverne bondée de laquelle émanait le brouhaha d’une clientèle nombreuse et bavarde.

-C’est… Parfait !!!!

Les yeux de Vash s’illuminèrent alors et un large sourire se dessina sur son visage ; qu’il était content d’enfin pouvoir remettre les pieds dans un saloon, enfin, l’équivalent Kosatien d’un saloon. Lui qui n’avait eu l’occasion de boire une bonne bière bien fraîche depuis des lustres, voilà que l’occasion se présentait à lui comme le messie devant les croyants. Se frottant déjà les mains à l’idée de la divine boisson à base de houblon qu’il pourrait déguster, son sourire se figea soudainement et son air devint plus sombre… Eh oui, les quelques pièces qu’il lui restait, il les avait offertes aux deux gosses de tout à l’heure, et il ne pouvait décemment pas quémander de l’argent auprès de Seryu. C’est donc les larmes aux yeux qu’il s’adressa à sa charmante guide.

-Le problème, c’est que je n’ai plus le moindre sou sur moi… Poussant un soupir, il haussa les épaules. Adieu, bière tant convoitée.

Tant pis, il allait tout de même entrer dans la taverne en compagnie de Seryu, il se contenterait juste de ne pas boire… Que le monde pouvait être cruel parfois ! Poussant la porte de l’établissement, il laissa sa guide entrer la première avant de lui emboîter le pas. Diantre, c’est qu’il y en avait du monde ! Promenant rapidement son regard à gauche et à droite, il repéra malgré tout une table, non seulement libre, mais en plus un peu à l’écart du reste de la salle ; tapotant doucement sur l’épaule de la rouquine, il lui désigna l’emplacement idéal d’un petit geste de la main.

-Je pense qu’on sera bien là-bas non ?




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Open Up Your Mind [Feat Seryu]   

Revenir en haut Aller en bas
Open Up Your Mind [Feat Seryu]
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» I'm gonna give your reason a toxic shock and open up your mind ! || Strykna's RPs
» Well it´s been days now And you change your mind again ... feat Amber Helheim
» The self imposed limitations of the underdeveloped mind.
» 01. Losing your mind
» Mek' pour l'open de peinture GW

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Empire de Seika :: Capitale de Chikai-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.