Partagez | .
Promenons nous dans les bois ♫ [Pv Rin]
Invité Invité

-



MessageSujet: Promenons nous dans les bois ♫ [Pv Rin]   Mer 28 Jan - 13:54


   
Une petite randonnée.

   
Pv - Rin


   



Un léger soupir accompagnée d'une brise caressant délicatement la chaire du blond, un regard perdu dans l'immensité effroyable d'un horizon sans fin. Une forêt verdoyante était la seule vision que pouvait espérer les yeux viridiens du petit héro du nom de Méliodas. Le sablier du temps était obstrué par l'ennui, des heures comparables à des jours s'étaient écoulées depuis l'intrusion du blond dans ces lieux. Véritable antre moqueuse, elle le faisait tourner dans une boucle infinie comme pour avoir raison de lui après de nombreuses heures de marches. Cependant, la frustration n'était pas une chose fertile sur le visage du jeune homme, bien au contraire, bien qu'exténué, il avançait inlassablement sans réellement perdre courage. Seul l'ennui était véritablement un bourreau pour Méliodas, celui-ci n'avait eu aucune compagnon, aucun source d'occupation, seulement un paysage dénué de particularité ressemblant comme deux gouttes d'eau à celui de quelques secondes en arrières.

S'adossant contre l'écorce d'un arbre gigantesque, les pensées du blond se perdaient dans la découverte d'un monde nouveau. La flore y était impressionnante à ses yeux, lui qui avait longuement parcouru plusieurs terres, jamais il n'avait pu voir de telle plante et de telle fleurs aussi douces et somptueuses. Quant à la faune, elle lui paraissait plus apaisée, moins sauvage peut être. Là où l'abondance régnait, l'animal avait juste à tendre la main pour quérir sa nourriture, nul besoin de déchiqueter la chaire de son congénère. Vrai paradis naturel, il s'abreuva lui aussi du somptueux nectar procuré par un de ses fruits cueillis quelques minutes auparavant. Le délicieux mélange de sucré et d'acide vint s'accorder dans la bouche du blondinet pour lui procurer un plaisir gustatif digne de ses plus grandes bières. Même s'il voulait trouver la sortie de cette nature étouffante, il ne pouvait s’empêcher d'admirer ce que le destin lui permettait de voir.

Reprenant son chemin, l'avantage de l'ennui était que cela lui permettait de se distraire pleinement dans l'océan de la méditation. Son esprit était vif et aiguisé face à un danger hasardeux cependant, sa réflexion elle n'était concentrée que sur sa situation. On l'avait extirpé de sa vie, volé de son quotidien sans aucune forme d'opposition possible. Par ailleurs, ses pouvoirs avaient été eux aussi lourdement sabotés, bien qu'il pouvait les sentir, il peinait à en utiliser un infime morceau. Étrange scène dans laquelle on l'avait amené, dans tous les cas, bien qu'on l'avait rapidement informé des tenants et des aboutissants de sa présence dans cet univers, il devait en apprendre d'avantage. Malheureusement pour lui, cela devait se faire par le prix d'une longue attente dans cette forêt hasardeuse. Soupirant une nouvelle fois, il vit une forme humaine au loin.

D'abord flou, sa silhouette commençait peu à peu à se tailler au fil de son approche. D'abord créature humanoïde, elle devint rapidement une femme prenant d'avantage les traits d'une jeune fille encore dans la fleur de l'âge. Ses habits n'étaient clairement pas en accord avec l'endroit ce qui l’amena rapidement à la conclusion qu'elle devait être probablement dans le même problème que lui. Surement une aventurière malgré elle qu'on aurait forcé à venir dans ce monde. Elle paraissait un peu paniquée, voir même totalement perdue, apparemment, la nature avait décidé d'engouffrer une autre personne que Méliodas dans ses profondeurs. Affichant un léger sourire, il allait enfin pouvoir avoir un peu de compagnie, s'approchant d'avantage il se mit à l’aborder par quelques paroles :

-Bonjour ! J'aimerais retrouver mon chemin, serais-tu par où il faut aller pour sortir de cette forêt ?

Ses paroles avaient été suffisamment fortes pour qu'elle puisse atterrir dans les oreilles de la jeune femme. Méliodas doutait réellement de sa capacité à le sortir de là mais, dans tous les cas, cela lui aiderait à passer le temps durant sa quête vers la sortie. Se grattant la tête, il afficha un sourire qui s'accordait parfaitement avec son apparence enfantine.


   



   

   
(c) MEI

   

   
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Promenons nous dans les bois ♫ [Pv Rin]   Mer 28 Jan - 17:43


Promenons nous dans les bois ♫

feat Méliodas




La république de Minshu.. Je me demandais si j'avais le droit d'aller dans les villes "ennemies". Techniquement, quand on me voit, on ne peut pas deviner à quelle faction j'appartiens, je ne peux pas puer le dieu des flammes à ce point..
De toute façon, j'avais bien le temps avant de me poser réellement la question puisque la forêt m'a bouffée sans autre forme de procès. J'avançais un peu aléatoirement je l'avouerai, sans prendre le temps de contempler le paysage qui m'entourait. Je n'avais pas le temps, je voulais trouver un toit avant la nuit si possible. Désarmée de tout pouvoir, je ne voulais pas faire une mauvaise rencontre. Après tout, je n'avais aucune idée de la faune locale. Peut-être était-elle la même que sur Terre, peut-être était-elle bien différente et imprévisible.

Je secouai la tête pour arrêter de trop penser, histoire de me concentrer un peu plus. Je devais rester vigilante en cet endroit éloigné de civilisation. Et surtout... Foutre, qu'est-ce qu'il faisait sombre ! Même avec la lumière bleutée des végétaux c'était compliqué d'y voir clair.

Je m'énervais, tantôt contre ces feuillages trop denses empêchant la lumière du Soleil de pénétrer, tantôt contre ce monde où je n'avais aucun pouvoir, tantôt contre moi même qui n'avais pas été fichue de naitre avec le don de nyctalopie... Je continuai tout de même d'avancer, me jurant de ne plus pénétrer dans une forêt après celle-ci. Gagner du temps mes fesses oui ! J'aurai mieux fait de contourner. Surtout que je ne suis même plus certaine d'avoir été strictement tout droit.

Au bout d'un long moment à marcher, peut-être une demie heure supplémentaire, j’aperçus une silhouette. Lorsque je fus assez proche, je pus distinguer les traits enfantins du blondinet qu'il y avait devant moi. Comment s'était-il retrouvé là ce bonhomme ?

-Bonjour ! J'aimerais retrouver mon chemin, serais-tu par où il faut aller pour sortir de cette forêt ?

... En tout cas, ses parents ne lui avaient pas appris à vouvoyer... Bah, ce n'est qu'un gamin, je n'allais pas faire tout un plat juste pour ça. D'une main, je lançais mes cheveux en arrière et lui répondit avec le sourire.

- Héhé bien sûr que je sais où se trouve la sortie, allez suis moi mon grand.

C'était un gros mensonge, mais ce petit ne devait pas rester seul, alors quitte à ce qu'il reste perdu, autant que ce soit avec de la compagnie. Je me baissais pour avoir ma tête à son niveau et lui caresser le cuir chevelu. J'espérai qu'il ne soit pas trop capricieux, et qu'il ne fasse pas de cirque à chaque minute du voyage.. Ah mais si ça se trouve, ce sont ses parents qu'ils l'ont abandonné en forêt parce qu'il s'agissait d'un sale gosse ! J'imagine la tête que pourraient faire ce genre de parents en voyant que je leur rapporte leur petit !
De toute façon, je ne pouvais faire que des hypothèses. Je lui pris la main avec douceur, pour ne pas lui faire peur, et commençai à marcher dans la même direction que tout à l'heure.

- Je m'appelle Rin. Et toi ?


Fiche de liens (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Promenons nous dans les bois ♫ [Pv Rin]   Mer 28 Jan - 18:11


 
Une petite randonnée.

 
Pv - Rin


 



Son visage était sculpté dans une émotion assez particulière voulant, tant bien que mal, voiler une vérité à travers un sourire. Méliodas n'était pas dupe, la tromperie était un art qu'il avait sur maitriser depuis des lustres, pire, il avait su en faire un vaccin pour en être totalement immunisé. Quoi qu'il pouvait être, cette fille lui semblait bien sympathique bien, qu'un peu jeune aux premiers abords. Ses formes étaient encore à perfectionner mais, cela allait rapidement se résoudre avec la bénédiction du temps, il n'en doutait d'aucune sorte. Gardant sur son visage son sourire particulier, une main vint lui frotter son cuir chevelu pour ensuite être accompagnée des premières paroles de la jeune femme :

- Héhé bien sûr que je sais où se trouve la sortie, allez suis moi mon grand.


Mensonge, celle-ci aurait pu facilement instaurer le doute au sein de la tête de Méliodas si elle n'avait pas baissé sa garde à sa simple allure d'enfant. Il vit son visage perdu dans ses pensées, après tous, elle devait surement chercher une raison sur la présence de ce qu'elle appelait "enfant" au milieu de cette forêt. Elle n'avait même pas remarqué la garde de son épée, ni même les traits aiguisés de son visage, signe d'une grande expérience dans la vie à travers moult aventures. C'était à ce demander qui était réellement l'enfant naïf dans le lot, celui qui en feignait les traits ou celle qui n'avait su les percer à jour.

- Je m'appelle Rin. Et toi ?


Avant qu'elle ne décide de lui accorder son prénom, elle avait pris soin de le prendre par la main pour l'entrainer avec elle vers sa sortie illusoire. Ne bronchant pas, Méliodas ne s'en plaignait pas, tenir la main à une jeune femme avec des atouts qui pouvaient quand même peser dans la balance était une option qu'il n'allait pas refuser. Cependant, son honnêteté prit le devant sur sa perversité bien qu'il doutait que cela puisse avoir un réel effet sur cette Rin :

- Moi c'est Méliodas et je ne suis pas un enfant.


Il affichait un sourire presque malsain profitant de cette proximité pour contempler les formes bien mouler de la jeune femme. Après tous, c'était elle qui avait fait une bévue sur son identité, pas lui. Néanmoins, il espérait que ses paroles puissent balayer la brume qui jonchait son regard. C'était réellement un adulte malgré ce que les apparences disaient sur lui mais bon, si elle ne le croyait pas, cela lui allait lui donner d'avantage d'occasion d'en profiter.  D'une voix toujours douce et franche, il parla de nouveau :

- J'espère que tu sais vraiment où tu vas, la flore semble se faire de plus en plus dense ici.


Avec toujours ce même sourire montrant une pointe d'arrogance, il suivait la jeune femme en quête d'une évasion de ces lieux. C'était une de ses premières rencontres et il semblerait à premier vu, qu'il n'allait sans doute pas l'oublier rapidement. Continuant sa marche, il était content d'avoir un peu de compagnie, perdu pour perdu, il valait mieux être perdu à deux. Pour animer un peu la conversation, il commença à raconter quelques trucs sans grands intérêts juste pour voir la réaction de sa nouvelle connaissance :

- J'ai entendu dire que dans cette forêt se cachait des loups énormes et des créatures monstrueuses. T'en penses quoi ?
parla t-il tout en souriant.
 



 

 
(c) MEI

 

 
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Promenons nous dans les bois ♫ [Pv Rin]   Jeu 29 Jan - 16:05


Promenons nous dans les bois ♫

feat Méliodas




Nous commençâmes à marcher ensemble, main dans la main. Même si je voulais être douce, je le tenais tout de même fermement, sûrement un peu stressée de la situation dans laquelle nous nous trouvions. Je cogitais rapidement à un moyen de savoir où nous nous trouvions, quand une idée me frappa.

- Moi c'est Méliodas et je ne suis pas un enfant.

Je tournai la tête en direction du dénommé Méliodas qui m'avait interrompu dans ma transe. Je lui souris gentiment sans répondre, ne jugeant pas utile de le faire. Je ne voulais pas le contrarier, je n'aime pas non plus être traitée comme une enfant. Je lâchais donc sa main, décidant de lui laisser un peu plus de liberté. Et au fur et à mesure de notre marche, je sentais son regard se promener sur moi et j'avouais avoir été... mal à l'aise pendant un moment, jusqu'à ce qu'il brise le silence.

- J'espère que tu sais vraiment où tu vas, la flore semble se faire de plus en plus dense ici.

En effet, on voyait de moins en moins bien, mais je savais comment régler notre problème. Je me contentais de hocher la tête. De toute façon, pour peu que l'on aille tout droit, il y avait forcément une sortie, peu importe la direction. Mais pour trouver la sortie que je souhaitais, il fallait que j'aille dans la direction que nous avions pris.

- J'ai entendu dire que dans cette forêt se cachait des loups énormes et des créatures monstrueuses. T'en penses quoi ?

Il avait dit cela avec un grand sourire, comme si ce n'était pas effrayant. Je me contentai de hausser les épaules.

- Oh tu sais, avec de telles forêts, c'est normal que des rumeurs courent. Et ce serait également normal qu'il y ait des loups plus grands, comme tout le reste ici est plus grand semblerait-il.. Mais je pense que la hauteur des arbres nous offrirait une bonne protection contre une quelconque menace. D'ailleurs, je vais rapidement vérifier si je suis toujours sur ma route.

Je me stoppai, mains sur les hanches, cherchant du regard un arbre qui pourrait me servir de perchoir. J'en trouvais finalement un pas trop difficile à escalader. J'étais de toute façon très agile, ça, ce monde ne pouvait pas me l'enlever. Je m'approchai de l'arbre et posai mes mains sur l'immense tronc. Je levai les yeux pour tenter d'évaluer la hauteur, mais avec le feuillage, ce n'était pas évident, aussi je commençai mon ascension. ça allait sans nul doute prendre du temps, mais ça valait mieux pour la suite de notre voyage.

Heureusement que je n'avais pas le vertige. Je jetais un oeil en bas juste avant de disparaitre dans les feuillages pour sourire à Méliodas. Je m’engouffrai finalement dans la verdure. Je n'y voyais pas grand chose, mais certains insectes semblaient également briller d'une lumière bleuâtre, ce qui m'aidait un peu à m'y repérer. Finalement, quelques rubans de lumière orangés arrivèrent jusqu'à moi, et je sentis que j'étais presque en haut.

Lorsque je sortis la tête des feuilles, je pu avoir droit à un paysage à la fois magnifique et effrayant. Je n'étais pas sur le plus grand arbre, et l'ombre que ses ainés faisait sur le reste de la forêt était terrifiante. Mais je pus également apercevoir un bout à cette forêt, fort heureusement elle ne s'étendait pas jusqu'à l'horizon. Et en arrière plan, la silhouette rassurante de la civilisation me réchauffait le coeur. Seul problème, nous n'allions pas l'atteindre avant la nuit, le crépuscule commençant déjà à étendre sa palette de couleurs moins chaleureuses.

Je commençais donc à redescendre, non sans mal, les petites branches me griffant les joues et s'accrochant à mes vêtements. Lorsque je pus de nouveau voir Mélio, je me posai à califourchon sur une branche, la testant de mon poids. Elle avait l'air plutôt solide, et si jamais cette nuit nous avions un problème, nous pourrions sans soucis rester en hauteur sans risquer de tomber. Je terminai de descendre, et lorsque j'eus mis pied à terre, époussetai mes vêtements.

- Alors voilà. Minshu est en vu. On avait un petit peu dévié mais ce n'était pas bien grave. Par contre.. va falloir s'arrêter, déjà que l'on ne voit pas grand chose et qu'il fait frais, mais si en plus la nuit tombe, on va être encore plus embêtés. Je te propose de t'arrêter là et de reprendre la route demain. ça te va ?

Une question me vînt alors à l'esprit, était-il bien prudent de faire un feu pour nous réchauffer durant la nuit.. Si des créatures inconnues nous repéraient, elles risqueraient de profiter de notre sommeil. Sinon on pourrait rester dans l'arbre toute la nuit, alternant pour dormir pour éviter que l'autre tombe d'une branche. Sans compter les choses qui pourraient grimper à l'arbre. Quoiqu'il arrive, il faudrait que quelqu'un reste éveiller... je poussai un soupire en me disant que je n'allais pas bien dormir cette nuit, voire pas du tout. Et mon bon matelas me manque ! Je n'étais pas vraiment faite pour vivre à la sauvage.


Fiche de liens (c) Miss Yellow
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Promenons nous dans les bois ♫ [Pv Rin]   Ven 30 Jan - 23:01


 
Une petite randonnée.

 
Pv - Rin


 



- Oh tu sais, avec de telles forêts, c'est normal que des rumeurs courent. Et ce serait également normal qu'il y ait des loups plus grands, comme tout le reste ici est plus grand semblerait-il.. Mais je pense que la hauteur des arbres nous offrirait une bonne protection contre une quelconque menace. D'ailleurs, je vais rapidement vérifier si je suis toujours sur ma route.

Naïve et innocente, Méliodas se plongeait rapidement dans sa modeste réflexion à propos de sa nouvelle rencontre. Elle ne semblait toujours pas le croire sur sa véritable identité, pire, elle prenait ses rumeurs comme une simple caresse du mensonge, faible et douce à la fois. Étrange de prendre cela avec dérision lorsqu'on se retrouvait dans une forêt avec un faible espoir de retour. Méliodas lui, n'était pas aussi catégorique, jusqu'alors la faune et la flore avait été d'avantages surprenante que dangereuse cependant, là ou régnait l'abondance, des êtres étaient toujours prêt pour la ravir à leurs causes.

Rin ne tarda pas à agir pour ne serait-ce que donner l'illusion que la situation était entre ses mains. La grandeur de ses ambitions étaient aussi conséquentes que celle de ses arbres majestueux qu'elle ne tarda pas à affronter. Grimpant petit à petit sur l'un deux, elle délaissa la terre pour s'élever dans les airs et accéder à une clairvoyance totale de cette forêt. Méliodas quant à lui, s'adossa contre l'écorce rugueuse d'un tronc certainement centenaire et s’adonna à la pleine nature. Le parfum sucré de la sève des arbres s'alliait parfaitement avec la majestueuse beauté des lieux. Le chant des oiseaux voguaient en accord avec l'âme du blondinet qui pouvait profiter pleinement de ce spectacle. Une réelle correspondance s'instaurait entre ses sens, chacun alimentant l'autre pour faire fleurir en son sein, un réel bonheur que seul un être aussi âgé était capable de comprendre.

L'harmonie était reine de cet orchestre d'émotion, elle vint cependant se briser soudainement. Une fausse note dans une symphonie parfaite, le chant des oiseaux avait pris une tournure plus alerte, plus rapide. L'odeur savoureuse s'était entichée d'un arrière gout amer. Pour transporter au plus profond de Méliodas, cette sensation étrange, un vent presque trop brutal fit surface. Tous ceci n'était que signe de la vie, mais, la vie n'était pas synonyme de coïncidence. Son visage masquant désormais une légère tension, il vit la jeune femme redescendre comme si de rien n'était, elle qui n'avait sans nul doute rien perçu de cette méditation sommaire.

- Alors voilà. Minshu est en vu. On avait un petit peu dévié mais ce n'était pas bien grave. Par contre.. va falloir s'arrêter, déjà que l'on ne voit pas grand chose et qu'il fait frais, mais si en plus la nuit tombe, on va être encore plus embêtés. Je te propose de t'arrêter là et de reprendre la route demain. ça te va ?


Son raisonnement était bon et Méliodas ne pouvait qu'approuver celui-ci. Cependant, il vit dans les yeux de cette fille qu'elle ne savait pas vraiment comment s'y prendre. Allumer un feu serait synonyme de danger mais aussi de chaleur. Aucun des lieux n'étaient vraiment sur, dormir en hauteur aurait été donner sa chaire aux insectes grouillants quant à dormir sur la terre ferme, c'était s'exposer encore plus au danger. Méliodas ne s'inquiéta pas pour autant, après tous, ce genre de situation, il n'avait quasiment connu que cela. Sortant la garde de son fourreau, il fit un geste rapide circulaire. Les résultats se montrèrent sur le sol, un cercle d'un diamètre assez grand avait été sculpté sur la terre meuble. Même si ses pouvoirs avaient lourdement lestés, il pouvait encore faire cela relativement facilement.

- Cela devrait dissuader les bêtes d'approcher d'avantage. Par sécurité, je ne dormirais pas cette nuit, contente toi de te reposer. Après tous, que pourrais-je faire si ma guide venait à être trop épuisée pour trouver la sortie.
lâcha t-il avec un léger rire moqueur.

Prenant position sur le sol, il valait mieux que ce soit lui qui reste éveillé le restant de la nuit. Sa constitution bien que elle aussi bridée lui permettait de facilement supporter une nuit blanche. D'autant plus que sa perception du monde pouvait l'alerter bien avant que le danger ne se montre réellement. Même si la jeune fille ne pouvait sans doute pas comprendre la raison de son choix, elle se devait de le respecter pour le bien du reste de cette petite excursion dans la forêt. Assemblant quelques bouts de boit suffisant pour alimenter une flamme, il provoqua quelques étincelles avant de laisser s'embraser le tout. La nuit ne s'étant pas encore pleinement dévoilée, il parla à Rin :

- Cela serait bien qu'on trouve à manger pour ce soir. Toi qui connais cette forêt, tu devrais savoir où se trouve les endroits à nourriture.

L'invitant indirectement à aller chercher de quoi se nourrir pour la soirée, il rigolait à l'intérieur de lui même s'amusant à jouer avec la jeune femme. Après tous, elle devait encore le considérer comme un enfant, un peu plus de malice ou un peu moins n'allait pas changer grand chose.



 



 

 
(c) MEI

 

 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Promenons nous dans les bois ♫ [Pv Rin]   

Revenir en haut Aller en bas
Promenons nous dans les bois ♫ [Pv Rin]
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Promenons-nous dans les bois. [Emeric]
» Promenons-nous dans les bois... [Privé]
» Promenons nous dans les bois , pendant que le loup n'y est pas ~PV Yû
» Un, deux, trois promenons-nous dans les bois ♫
» [Défi] Promenons nous dans les bois

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: République de Minshu :: Forêt luxuriante-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.