Partagez | .
Ami ou ennemi ? | PV Piccolo |
Invité Invité

-



MessageSujet: Ami ou ennemi ? | PV Piccolo |   Mer 28 Jan - 17:01




Quelques jours s’étaient écoulés depuis le terrible drame qui avait eu lieu dans la capitale de Seika. Rogue s’était peu à peu remis de ses blessures. Ce dernier était encore traumatisé par tout ce sang, cette violence et ces morts. Ce fut un véritable carnage et il n’était pas prêt de l’oublier. Il avait d’ailleurs appris que pendant cet attentat, un élu de Fuyu s’était échappé. Il était qualifié « d’assassin sans scrupule ». Des doutes le tourmentaient. En effet, peut-être que cet attentat était une diversion pour que le fugitif puisse s’enfuir ? Enfin bref, ce n’était pas de son ressort pour le moment. Il était trop faible. Cependant, il était persuadé qu’il finirait par retrouver cette force. Etrange, non ? Le brun n’arrêtait pas de se lamenter depuis plusieurs jours. Aujourd’hui, il était confiant et déterminé.

C’était dans la ville de Tokonatsu que Rogue avait passé la semaine entière, sans Frosh. Ce dernier était resté à la maison, encore secoué à cause des événements. Dans la ville de Tokonatsu, le Dragon Slayer s’intéressait aux coutumes particulièrement intéressantes  de Seika en général, mais surtout de cette ville. Oui, des soldats lui avait dit que cette cité était festive et connue pour son amour du feu. Chaque soir, des danses s’exécutaient ainsi que des assemblées, toujours avec des feux de camp ou autre source de cet élément. Ce n’était guère étonnant ; la divinité de Seika était un Phénix. Pendant quelques instants, ce village lui fit penser à Natsu Dragneel, le Fire Dragon Slayer. Bref...

La nuit était déjà tombée. La ville entière était éclairée par le reflet des flammes. Un ciel étoilé s’étendait à perte de vue. Il faisait très chaud, ce qui n’était pas désagréable. Rogue déambulait, les mains dans les poches. Il ne faisait rien de particulier. Il observait les danses auxquelles des personnes l’avaient invité. Cependant, le brun avait poliment décliné l’invitation. Il n’était pas d’humeur à danser, ni à faire le pitre. Il réfléchissait. A quoi ? Sur tout ce qui concernait la secte. Il était clair et net que la secte venait de se mettre à dos le Dragon Slayer. Il ne connaissait rien à ses motivations, mais elle n’avait pas le droit de faire péter des chariots avec des explosifs dans une capitale. Surtout, qu’elle pouvait être de mèche avec cet assassin. Le brun se confortait de plus en plus dans cette idée. Cela ne pouvait pas être une simple coïncidence.

Alors qu’il était en pleine réflexion, une présence étrangère le perturba. Son odeur aussi était étrangère. Qu’était-ce ? Rogue quitta le spectacle qu’il regardait et s’aventura dans les rues de la ville, où la lumière des flammes faiblissait. Bientôt, il se retrouva sur une petite place, tranquille. L’odeur venait de là, il en était certain. « Montrez-vous... » finit-il par ordonner. Cette odeur ne venait pas d’un individu de Seika, ni même d’un humain. Qui était-il ? Quelles étaient ses intentions ? Un ami ou bien un ennemi ? L’avenir le dira !

To be continued...


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Ami ou ennemi ? | PV Piccolo |   Mer 4 Fév - 22:37

Derpcollo rising
What am I doing here ?
Voyons voir, comment est-ce qu'il allait pouvoir expliquer sa décision actuelle ? De la stupidité soudaine obtenue à cause d'un choc sur le crâne que lui avait infligé Rhadamantys durant le combat ? Ou il était simplement victime d'une crise de confiance qui allait certainement le jeter droit dans les cachots qui avaient hébergés Zayro pendant un moment. Il allait devoir rapidement expliquer le pourquoi du comment plus tard en revanche, vu comment il se trouvait désormais dans un territoire qui était celui de l'ennemi.

Que pouvait t-il dire sinon que sa décision était stupide et suicidaire ? Il n'y allait même pas pour que Fuyu puisse obtenir un bénéfit supplémentaire, il voulait simplement voir comment Seika allait après l'assaut. Pas car il était entré en possession d'un altruisme qui le poussait à franchir les différences démocratiques pour voir si le pays qu'il avait attaqué était en forme mais tout simplement car il voulait savoir si Fuyu était victime de suspicions.

Il savait aussi qu'il risquait de le découvrir quand les gardes l'attaqueraient, mais ses capacités de vols, d'aveuglements et de perception lui permettraient de partir dès que la situation tournerait au vinaigre. Il ne savait pas qu'il pourrait approcher la capitale pour le moment aussi, c'était trop dangereux et Piccolo était trop suspicieux pour y entrer. Il n'obtiendrait pas beaucoup d'informations en restant dans les vieux villages sans importance mais c'était bien les seuls endroits bien approchables.

Pour l'instant donc, il se trouvait dans la place vide d'un petit village, un poil dissimulé dans les ténèbres... Tout du moins, autant que sa stature de géant vert le lui permettait. Il réfléchissait un peu, estimant que ses deux jours ne lui avaient rien apportés et que s'approcher trop serait une chose négative, il allait avoir besoin d'un élu. Quelqu'un qui connaissait l'affaire (comme tout élu de Seika donc) mais qui ne l'avait pas vu. Il avait bien allongé son bras mais il n'était pas un guerrier qui craignait l'idée de commettre une interrogation s'il en a besoin, même s'il allait devoir emporter l'élu quelque part pour que son appartenance a Fuyu ne soit pas révélée.

L'innocent Élu vint rapidement, le Namékien croisant mentalement les doigts, n'aimait pas trop l'idée d'envoyer quelqu'un dans les sordides prisons de Fuyu pour un simple interrogatoire, inutile de chercher longtemps aussi pour savoir que c'était un élu. Le chat étrange le trahissait, bien que sa tenue correspondait aux moeurs occidentales de ce monde, excepté son sabre oriental.

Piccolo n'émergea pas des ténèbres, c'était inutile de toute façon vu que ces derniers ne dissimulaient pas grand chose. Il aurait aimé pouvoir enfiler une apparence plus discrète mais il fallait croire qu'un tel pouvoir lui était impossible. Dommage.

Que viens-tu faire ici ?► NOM- X - 24/12/13.
« X► NOM
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Ami ou ennemi ? | PV Piccolo |   Dim 8 Fév - 19:58




Cette place était vraiment sombre. Il y était impossible de discerner quoique ce soit, du moins, avec les yeux. Heureusement pour le brun, il avait un flair comparable à celui d’un dragon. Rogue était quasiment sûr qu’il y avait quelqu’un. L’odeur étrange était bien plus forte en ce lieu lugubre. Le Dragon Slayer ne pouvait pas s’être trompé. Oui, le jeune homme était confiant pour une fois. Il allait découvrir ce qu’il se tramait. Pourquoi y aurait-il des choses malhonnêtes ? Bonne question... A cette interrogation, le jeune homme sourit intérieurement, se sentant stupide. Si cela se trouve, ce n’était qu’une vulgaire personne aux odeurs étranges. Néanmoins, il valait mieux être prudent.

Une voix sûre et dure lui demanda ce qu’il faisait ici. Cette personne ne parlait pas très fort, pour une raison inconnue. Peu à peu, les ténèbres se dissipaient, comme par magie ! Rogue put apercevoir alors un homme... vert ! Un extraterrestre ? Un animal ? Qu’était-ce ? Il se tenait sur deux jambes et était habillé. Il n’avait pas l’air d’un sauvage au moins... Cette drôle de « chose » était très grande et avait une carrure très imposante ; il prenait soin de ses muscles. Bref, revenons à la suite. Bien qu’il n’ait pas trop peur, le jeune homme préférait reculer, s’abstenant de s’approcher. Cette bestiole avait peut-être la rage ? Enfin, si c’était une bestiole... On aurait plus dit un croisement entre un homme et quelque chose d’autre. C’était à la fois fascinant et terrifiant. De plus, une forte puissance émanait de cet être.

« Moi ? Ce que je fais ? Bah, je me balade, c’est tout. Et toi, qui es-tu pour me demander ce genre de choses ? On ne t’a jamais appris qu’il fallait dire « Bonjour » quand tu rencontres quelqu’un ? » répondit Rogue, essayant d’entamer la conversation. Le jeune homme ne savait pas comment s’y prendre. Pourtant, il avait l’habitude avec les cas particuliers ; Frosh... « Tu sais que t’es étrange. Le truc, c’est que t’es tout vert ! Vert comme les feuilles, vert comme l’herbe ! Je suis sûr que tu viens d’une autre planète. reprit-il avant de marquer une courte pause. A moins que tu sois un élu ! » Il n’y avait pas pensé plutôt, mais c’était fort probable. Cela expliquerait son physique particulier.

Rogue préféra quand même poser une main sur son katana. Peut-être que le nouvel arrivant n’aimerait pas ces paroles. Après tout, le jeune homme avait pris un ton « ironique » en demandant tout cela. Que lui prenait-il ? C’était tellement inhabituel pour lui de réagir ainsi. Des bruits de pas résonnèrent dans la place silencieuse. Des cliquetis métalliques se faisaient entendre, comme si des bottes de fers claquaient sur le pavé. C’est là que le Dragon Slayer comprit que c’était un soldat qui débarquait. Il arborait les couleurs de Seika, brandissait une épée, une lance et un bouclier et portait une armure digne d’un chevalier. C’était mauvais signe. « Eh toi ! L’homme en vert ! Tu ressembles drôlement à la description d’un gars aperçu quelques minutes avant l’évasion d’un prisonnier. Tu vas gentiment me suivre, d’accord ? »

Le bru  n’en crut pas ses oreilles. Ce gars vert était peut-être un responsable du massacre de Chikai. Rogue devait empêcher le soldat de l’emmener ; il devait gagner la confiance de cette personne pour au moins obtenir des informations. « Désolé, mais ce seras pour une prochaine fois. » déclara le jeune homme en faisant un clin d’œil au soldat. Quelques secondes plus tard, le militaire était au sol, inconscient. Néanmoins, il n’était pas mort. « Je ne te veux pas de mal. Je ne suis pas comme ces ordures de soldats qui considèrent les élus comme des esclaves. Je ne tiendrai pas compte des propos du garde. Au fond, peut-être es-tu la personne dont il a parlé, mais je ne crois que ce que je vois. Si tu te montres sympa, pourquoi ne le serais-je pas ? » conclut Rogue. Il devait se monter coopératif et un peu naïf. C’était son devoir d’élu ; obtenir les informations nécessaires à la protection de l’Empire. Qu’allait répondre l’individu ? Allait-il lui accorder sa confiance. Le sujet devenait beaucoup plus sérieux, surtout si les soldats s’en mêlaient. Le fils de Skiadrum espérait que l’homme vert n’allait pas se braquer et prendre la fuite.

To be continued...

HRP : S’il y a un truc qui ne va pas, je peux changer. Je dis ça, surtout pour l’histoire avec le soldat qui débarque.


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Ami ou ennemi ? | PV Piccolo |   Lun 9 Fév - 21:44

Derpcollo rising
What am I doing here ?
L'individu qui avait eu le malheur de croiser l'ancien grand roi démon était de toute évidence nerveux, ou en tout cas, il semblait désireux de prouver qu'il ne craignait pas vraiment le Namékien. Ses paroles semblaient en effet indiquer une sorte d'indignation amusée devant les propos de Piccolo qui se contenta de froncer les sourcils en constatant qu'il avait affaire à un bougre qui ne semblait pas vraiment confiant.

Ses paroles et sa gestuelle indiquaient qu'il était confus par l'apparence de notre guerrier qui ne prit pas la peine de porter attention aux mots de Rogue, ayant déjà eu l'occasion de recevoir l'avis d'énormément d'élus concernant son apparence. Ça aurait sans doute indigné un Namékien normal mais lui, encore et toujours, savait bien que ce genre de cas arriverait toujours dans de tels mondes.

Il avait affaire à un élu qu'il n'avait pas vu dans Chikai, ou alors il était dans une autre partie de la ville lors des événements. Quoi qu'il en soit, lui poser des informations pourrait se montrer facile sachant qu'il affichait déjà ce qui ressemblait à de la nervosité devant le physique du Namékien. La menace ou la violence physique n'allaient pas l'aider mais il pourrait simplement essayer d'utiliser de la simple intimidation et partir.

En revanche, assumer qu'il possédait des informations d'états était une idée qui serait sans aucun doute stupide, en vu de sa réaction devant un probable ennemi. Il devrait juste essayer de partir sans demander son reste, le guerrier au sabre ne semblait pas capable de voler après tout (bien "qu'assumer" qu'un ennemi ne pouvait pas faire quelque chose pouvait aisément causer sa perte) et, dans le pire des cas, emporter Rogue avec lui pour qu'il ne fasse rien.

Le Namékien allait prendre son envol quand un garde s'élança, l'ayant reconnu. Bien ! Il était venu pour voir ça après tout, c'était l'un des élus connus de Fuyu de par la mission des trolls avec Zayro après tout. Il allait juste devoir vaincre Rogue et le garde et les transporter quelque part pour qu'ils ne puissent pas prouver sa présence ici, et décamper.

Rogue fut toutefois rapide et porta un puissant coup sur le garde, ce qui mit le fonctionnaire au sol en un éclair. Pas mal, il avait de toute évidence pas envie de voir le Namékien partir si vite. Piccolo ne fit rien pour répondre à son action, se contentant seulement d'observer un moment le garde avant de se tourner vers Rogue. L'air toujours aussi méfiant et dur.

Continuer cette conversation ici est futile.
► NOM- X -  24/12/13.
« X► NOM
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Ami ou ennemi ? | PV Piccolo |   Lun 16 Fév - 19:13




L’étrange créature verte n’avait pas l’air tranquille ici ; il était soucieux. Rogue en avait la preuve. En effet, l’individu avait décidé de discuter, mais à condition de quitter cet endroit. Le plan de Rogue fonctionnait. En arrivant dans ce monde, le brun désirait seulement vivre sa vie tranquillement et ne pas se battre. Son objectif avait très vite changé. Les attentats l’avaient transformé à jamais. Le Dragon Slayer ne serait plus jamais comme avant, du moins, pour le moment. Le fait que l’homme à la peau verdâtre voulait le suivre montrait que la fausse naïveté de notre héros avait accompli la part du travail. A présent, il allait pouvoir tirer une partie de cette histoire au clair. Car il ne fallait pas rêver, seuls les « hauts gradés » savaient quelque chose. Le jeune homme songeait d’ailleurs à demander une audience auprès de l’empereur...

Pendant tout ce temps, l’inconnu était resté passif, ignorant les moqueries de Rogue ou encore l’arrivée du soldat. Durant toutes ces minutes, ce gars était resté pensif et observateur. Peut-être que lui aussi préparait quelque chose ? Les dires du militaire étaient sans-doutes vrais ; le Dragon Slayer ne doutait pas des services de renseignement de l’Empire. Cependant, il n’était pas donné à tout le monde de côtoyer des éventuels suspects. Notre héros fixa le regard dur et froid de son compagnon du jour. « C’est comme tu veux, du moment que notre échange se poursuit. Il marqua une pause avant de reprendre Je connais bien la ville, tu peux me suivre. » C’était vrai. Après son séjour ici, le jeune homme connaissait pratiquement tous les recoins de cette cité. La chose, c’est que le fils de Skiadrum avait une autre idée en tête...

Rogue commença ainsi son ascension dans la ville, quittant cette place sombre. Il ne comptait pas se retourner pour voir si l’homme vert le suivait. Le Dragon Slayer allait simplement parcourir toute la ville, s’amusant à faire des détours. Pourquoi faire cela ? Si jamais ils allaient en dehors de la ville, l’individu pourrait très bien s’enfuir ou le tuer. En restant ici, il était à l’abri. « Bon, on va aller en dehors de la ville. Là-bas, il n’y a pas beaucoup de monde. Au fait, c’est quoi ton nom ? Tu es un élu, je me trompe ? Dans quel camp es-tu ? » Cette série de questions allait permettre à Rogue de calculer le degré de méfiance de l’individu et de pouvoir constater s’il crache facilement des informations.

C’est ainsi que le brun traversa les ruelles sombres, les places animées et les rues « larges ». Un sourire moqueur ornait le visage de Rogue. Heureusement, si l’étrange bestiole dotée de la parole humaine le suivait, il ne pouvait le voir. Dans le cas contraire, c’était la même chose. « Moi, c’est Rogue. Je suis un Dragon Slayer, je tue les dragons avec une magie qui est faite pour ça. Je suis un élu et je viens de Seika ! » En disant cela, le fils de Skiadrum voulait mettre son invité en confiance.

Après quelques temps de marche, Rogue se retourna, se grattant la tête, avec un air désolé. « Je suis navré. Je pensais connaître la ville, mais je suis perdu. Je t’aurai bien proposé d’aller boire un verre, mais tu ne veux pas rester ici, donc je te suis. Peut-être que tu sauras retrouver notre chemin pour que l’on puisse discuter, vois-tu. » Le brun ne doutait plus de ses talents de comédien. Passer d’un sourire à un air désolé, c’était fort. Notre héros espérait que l’individu le croyait. Son stratagème était parfait. Pourtant, ce n’était pas son genre de tromper les gens ainsi, mais il n’avait guère le choix...

To be continued...


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Ami ou ennemi ? | PV Piccolo |   Mar 17 Fév - 14:00

Derpcollo rising
What am I doing here ?
Ça y est. Il n'avait plus aucune raison de rester a Seika, il savait ce qu'il devait savoir concernant les possibles suspicions qu'avaient les autorités ainsi que ce qui risquait de se produire dès que les gradés le verraient. Voir ce que Rogue savait n'était plus vraiment la priorité, surtout que ce dernier semblait cacher son jeu pour en savoir plus de la part du Namékien.

Il n'avait plus rien à savoir donc, et simplement voler plus loin semblait être la meilleure solution. Ce n'était pas comme si jamais il allait récolter plus d'informations de la part de quelqu'un qui semblait très peu au courant ou en train d'essayer de le manipuler, après tout, Rogue semblait essayer de provoquer une réaction de la part de l'ancien Dieu de la planète, et il savait très bien que s'énerver était tout ce dont il avait besoin pour que ses suspicions soient prouvées.

Il entreprit donc de lui poser une multitudes de questions. C'était sans aucun doute pour essayer d'en savoir plus sur l'ancien roi démon, et probablement essayer d'aller l'identifier a Seika. Il était connu des autorités Seikajin en plus, si jamais Seryu avait bien fait son rapport. Ça signifiait qu'il était encore plus en danger vu comment le relier au "mystérieux individu" qui avait participé a l'assaut contre Chikai était encore plus facile. Par conséquent, il se contenta de laisser échapper un léger grognement après les questions.

Avance.

Rogue était un membre de Seika après tout, et il pourrait très bien attirer l'ancien grand roi démoniaque dans un piège, peu importe ses actions avec l'ancien garde qui n'étaient probablement crées que pour mettre le Namékien en confiance. Il entreprit aussi d'aller confier certaines informations et le titan vert put rapidement constater que c'était ce Rogue qui avait attiré l'ire verbale de Saber, et qui avait donc participé au combat de Chikai, probablement contre le sectaire de sable.

Rogue se retourna pour annoncer qu'il était perdu. Le Namékien l'observa un moment puis entreprit de s'emparer rapidement de son col avant de décoller a une vitesse hallucinante, en tout cas, suffisante pour que les témoins ne voient qu'une vague image verte dans le ciel.

Quand Piccolo finit son court vol, ils étaient posés sur une sorte de terrain vide hors de la ville, sur une colline, il entreprit de déposer l'ancien dragon slayer de Sabertooth au sol et recula en arrière, volant toujours.

Bon. Tu vas me dire ce que Seika compte faire pour le futur, rapidement.► NOM- X -  24/12/13.
« X► NOM
Code by AMIANTE


Dernière édition par Piccolo le Lun 23 Fév - 22:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Ami ou ennemi ? | PV Piccolo |   Dim 22 Fév - 14:47




Rien à faire ! Rogue n’arrivait pas à faire plier l’homme vert ; l’individu ne voulait rien dire. Les questions que lui avait posées notre héros n’avaient servi à rien. En effet, l’individu avait préféré l’ignorer et grogner, restant impassible. Pire encore, il osait rester froid et dur en lui ordonnant d’avancer. Quel culot ! Le brun était dans une impasse. Il ne savait plus quoi faire. Sans les réponses à ses questions, le jeune homme ne pouvait guère faire de déductions ou d’hypothèses. Ainsi, sa quête d’éclaircir cette affaire et de protéger quiconque de ces menaces était pour le moment un échec. La seule solution était de jouer au propre jeu de la bestiole verte. Pourquoi ? Rogue pensait que l’individu était seulement là pour les informations qu’avait notre héros. Le fils de Skiadrum allait donc jouer sur la méfiance. De plus, si le soldat disait vrai, cet homme était un ennemi de la paix et de Seika...

Au même moment, la personne à l’identité mystérieuse devait elle aussi réfléchir sur la situation et faire des plans. Ils étaient tous les deux très méfiants, bien que ce personnage vert ait l’air d’un vétéran. Cela n’allait pas être facile, surtout si cela dégénérait en combat. Pendant quelques instants, le brun songea à s’enfuir, mais ce n’était pas raisonnable. Il fallait parfois prendre des risques, s’aventurer en terres ennemies. Puis, ce serait honteux pour Sabertooth de voir Rogue s’enfuir comme cela. A présent, ils étaient « perdus », mais ce n’était pas la vérité. C’était un plan qui était censé fonctionner. Le seul résultat, ce fut le regard intense de l’homme vert qui se posa sur le Dragon Slayer.

Qui aurait pu prédire la suite ? L’individu suspect s’empara de notre héros, telle une bête sauvage ! Suspendu par le col, Rogue avait du mal à respirer. Il essayait tant bien que mal de s’échapper, mais en vain ! L’emprise de l’étranger était trop forte. Pour couronner le tout, ils commencèrent à s’envoler, ce qui fit lâcher un cri de surprise au jeune homme. Il ne s’y attendait vraiment pas. A croire que l’inconnu avait quelque chose à se reprocher. En altitude, il faisait froid, très froid... La vitesse de l’homme vert était incroyable. Le vol ne dura pas longtemps, mais assez pour geler un peu. Très vite, ils se posèrent au sol, à l’écart de la ville. Soupirant, il était par terre, écarquillant les yeux. « Mais qu’est-ce qui te prends ? Espèce de brute ! » C’était une vaste plaine, à plusieurs centaines de mètres de la ville. Les deux individus étaient sur une sorte de colline. La brute préféra reculer, en s’élevant dans les airs.

Très vite, l’étranger posa une question des plus importantes. Etait-il naïf ? Le jeune homme n’allait pas se laisser faire, loin de là. Déjà qu’il l’ignorait et qu’il l’agressait, maintenant, il voulait des réponses ? Le brun était peut-être faible, mais ce n’était pas un soumis. S’il le fallait, il se battrait ! Pourquoi ? Pour son honneur et pour l’Empire ! « Tu crois vraiment que je vais te dire ces choses-là ? De toute façon, je ne suis pas assez fort pour connaître la réponse à ta question. Il marque une pause avant de reprendre. Par contre, je vais te dire ce que je compte faire ! Premièrement, retrouver cette maudite secte et leur faire passer l’envie de recommencer ! Deuxièmement, éliminer toute menace qui nuira à la paix et à la prospérité de ce monde et de Seika. »

To be continued...



Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Ami ou ennemi ? | PV Piccolo |   Mar 24 Fév - 1:13

Derpcollo rising
What am I doing here ?
Rogue n'aimait pas trop l'idée de voler. Sans doute était-ce parce que ça signifiait que l'homme vert pouvait lui échapper dès que l'envie le lui prenait, soit parce que le froid avait un effet sur lui. Piccolo n'était pas quelqu'un qui comptait se soucier de l'état de santé d'une personne qu'il n'avait eu l'occasion de connaître que via les mots d'une allié, et des mots bien peu élogieux par ailleurs, compte tenu de la nature très souvent respectueuse que Saber adoptait, sa critique envers Rogue paraissait quasiment étrange.

Il ne semblait pas être vraiment mauvais. Fortement naïf peut-être mais c'était sans aucun doute un nouvel élu, avec la plupart de ses capacités verrouillées. Il semblait toutefois ne pas vraiment être l'allié idéal, ayant probablement essayé d'attaquer avec ses poings, pieds ou sabre. La restriction magique était sans doute la raison derrière l'utilisation rudimentaire de ses capacités physiques mais le jeune homme n'avait probablement pas pris la peine de demander une quelconque stratégie.

Abandonner Rogue semblait être l'option aisée mais il ira sans doute vite relayer l'information. L'emmener a Fuyu était aussi risqué, bien que la vitesse de Piccolo en vol ainsi leur localisation relativement éloignée. Obtenir quelque chose de lui n'allait pas beaucoup aider quand même, il n'était pas le genre de personnes a qui l'on confierait de potentiels secrets d'états. Il aurait dû viser Seryu sans doute, bien que la rousse préférerait mourir plutôt que de devoir s'admettre vaincue.

Il voulait la paix dans Kosaten. Rhadamantys aurait rit au nez du jeune homme sans doute, conscient des tensions politiques, mais le Namékien garda le silence. Il voulait être sûr que d'autres gardes, élus ou citoyens n'approcheront pas et il avait besoin de concentration. Il entreprit d'atterrir, encore assez éloigné de Rogue en revanche, bien que le dragon slayer devait savoir que le Namékien pourrait le rejoindre facilement s'il essayait de résister de façon plus énergique.

Pour certains. Les élus, toi inclus, sont une menace à cette fameuse "paix" et "prospérité".

Il avait vu Rumaki se faire agressée et s'il estimait que le Cheney, de par un physique présumablement supérieur, une épée et un air relativement intimidant aux yeux humains, ne serait pas la cible de minables bandits, il pourrait tomber sur des groupes plus dangereux. À lui de le découvrir plus tard.► NOM- X -  24/12/13.[/b]
« X► NOM
Code by AMIANTE
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Ami ou ennemi ? | PV Piccolo |   Mer 25 Fév - 16:39




Franchement, le mal des transports était horrible ! Même si l’individu était un être vivant, il s’était comporté comme un avion, rendant notre jeune héros malade. Oui, à force de devenir plus fort, Rogue avait développé un mal des transports ainsi que les autres Dragon Slayer. Cela était fortement handicapant, surtout lorsqu’il devait prendre le train, le bateau ou bien une calèche. Il n’était pas malade uniquement avec Frosh, quand celui-ci le portait avec ses ailes. De plus, il gelait littéralement. Pourtant, il était au sol depuis un petit moment. « Bravo, tu m’as rendu malade... »

L’homme vert préférait prendre ses distances avec le brun. Il avait bien raison... Rogue était malade et en colère. Ce gars n’était pas de cette secte noire... Qu’est-ce qu’il lui faisait dire ça ? Si c’était le cas, le Dragon Slayer serait déjà mort ou bien l’étranger se serait enfui. Les sectes ont toujours été des organisations secrètes et louches... Or, l’individu avait au début accepté de parlementer avec notre héros, bien qu’il l’ait ensuite écarté de la ville. Il aurait très bien pu l’emmener dans son quartier général. Enfin, une chose était sûre, le potentiel ennemi avait tout calculé et même si certaines choses étaient arrivées subitement, il avait su agir en conséquence. Il était donc inutile de tenter quelque chose contre cette entité.

Par la suite, l’homme vert lui lança une sorte de provocation qui n’en était pas une. Disons que Rogue l’avait un peu mal prise. En effet, la bestiole qui vole lui déclara que Rogue et les autres étaient des menaces à la paix et à la prospérité. Ceci l’énerva assez. D’où avait-il le droit de dire ça ? Il ne devait pas prendre son cas pour une généralité. Jusqu’à là, le Dragon Slayer et d’autres élus s’étaient très bien comportés. « Je ne veux pas dire, mais les tensions dans ce monde devaient déjà exister avant notre arrivée. Il marque une pause, essayant de se calmer. Certains élus ne font rien de mal. Par contre ! Les élus comme toi et cet assassin sont une menace à la paix. Mais ce n’est pas de votre faute, je vous rassure... Il fallait y réfléchir avant de nous amener ici ! »

« Si le garde disait vrai... Tu as une odeur commune à cette chevalière que j’ai rencontrée dans la capitale... Une odeur de neige, de froid, en plus de vos odeurs respectives... C’est bien ce qu’il me semblait. Vous appartenez à Fuyu ! » Tout s’éclaircissait. Si l’homme vert avait été aperçu, ainsi que la chevalière, au même moment et au même endroit, le Royaume de Fuyu était dans le coup ! « J’ai compris ! Tsss. » Il ne devait pas traîner ! Rogue devait absolument prévenir d’autres personnes, obtenir une audience avec l’Empereur et expliquer son raisonnement. Fuyu et la secte étaient responsables des attentats. Ces attentats avaient pour but de libérer le prisonnier et certainement faire des dégâts. Pourquoi le libérer ? Etait-ce quelqu’un d’important ? Sans plus attendre, le Dragon Slayer se mit à courir le plus rapidement possible. Où allait-il ? Droit vers la ville ! La garde devait être prévenue. L’ennemi vert allait certainement le rattraper grâce à sa technique de vol. Cependant, notre héros devait essayer. Avec un peu de chance, il l’entraînerait dans la ville. Néanmoins, Rogue espérait que cela n’allait pas provoquer une guerre sanglante.

To be continued...

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Ami ou ennemi ? | PV Piccolo |   Jeu 26 Fév - 20:23

Derpcollo rising
What am I doing here ?
Rogue... n'avait pas compris ce qu'il voulait dire. Il connaissait le dragon slayer de façon suffisante pour savoir qu'il s'agissait avant tout d'une personne qui semblait étrangement sensibles aux mots et actions de son interlocuteur. Zayro aurait probablement déjà essayé de le tuer avant que le Dragon Slayer ne puisse commencer sa première phrase, et dieu sait les souffrances infernales qui attendaient Rogue si ce dernier rencontrait Rhadamantys avant de blesser son honneur.

Par conséquent, il prit mal la déclaration de Piccolo concernant les potentielles menaces que les élus représentaient. La colère sur son visage signifiait bien qu'il avait mal interprété la phrase, dommage, il allait sans aucun doute se montrer surpris quand des bandits viendront l'attaquer sous prétexte qu'il appartenait a cette caste maudite qu'était les élus. Il pourrait dire que c'était juste a cause des élus de Fuyu en revanche.

Piccolo se demandait si juste tuer Rogue ne serait pas une meilleure option en fait. Pas d'explosion ou autres, un rayon laser oculaire dans le coeur et c'était déjà fini. Il irait ensuite transporter le corps quelque part dans Fuyu, la dernière personne qui aura vu l'élu de Seika sera ce garde qui semblait incompétent mais ils ne le retrouveront probablement jamais. Le Namékien estimait également qu'il était assez fort pour accomplir une telle chose.

Mais encore une fois, ça semblait juste inutile. Rogue ne paraissait pas vraiment mature mais il ne paraissait pas maléfique. Mieux valait attendre qu'il grandisse pour le mieux, ou qu'un événement l'incite a prendre la chose plus au sérieux. Le Namékien n'avait nullement peur de commettre un meurtre mais il préférait avoir d'autres choix, et simplement assommer Rogue était la meilleure option.

Ce dernier l'identifia rapidement comme étant de Fuyu via une capacité et entreprit de s'enfuir rapidement dans l'espoir d'aller annoncer la vérité. Le bras de Piccolo s'étendit alors en un éclair et frappe l'arrière de la caboche du fils du Dragon, l'envoyant au sol d'une façon bien peu cavalière mais efficace.

Le Namékien s'approcha rapidement, désirant ne pas rester dans le coin ne serait-ce que quelques instants de plus. Il allait probablement juste le donner a un un quelconque camp de Fuyu. Ça risquait de provoquer un vrai conflit si Seika découvrait le pot aux roses mais ça n'arrivera pas. Il n'aimait pas sa façon d'employer trop "Zayro" mais il s'estimait pragmatique pour l'instant.

Le garde aura tot fait de noter la disparition des deux mais si Rogue l'avait assommé, il n'ira pas le chercher pour le sauver. Enfin, Piccolo partit en tenant Rogue par le cou, s'envolant encore une fois vers Fuyu.► NOM- X -  24/12/13.
« X► NOM
Code by AMIANTE

Fini, I guess.
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Ami ou ennemi ? | PV Piccolo |   Ven 27 Fév - 20:44




Les informations que possédait Rogue étaient de la plus haute importance. Cependant, elles pouvaient être dangereuses entre de mauvaises mains. En effet, ce qu'il venait d'apprendre pourrait déclencher une guerre entre Seika et Fuyu. Il est vrai que le royaume de Fuyu devait payer, mais pas au prix de plusieurs centaines de vies. Oui, cette bataille entraînerait la mort de milliers de gardes, mais également d'élus. Le Dragon Slayer espérait grandement que l'Empereur prendrait la bonne décision. Encore, faillait-il qu'il accepte une audience avec notre héros. Karui était réputé pour être quelqu'un de sérieux. Prions pour qu'il soit raisonnable et intelligent.

Mais avant, il devait prévenir d'autres personnes, si jamais... L'homme vert pouvait très bien le tuer et personne n'en saurait rien. Ce serait dramatique. Dire que le brun avait appris tout ça seulement grâce à son flair de dragon... L'ennemi venant de Fuyu était derrière ; Rogue sentait sa puissance incroyable. C'était effrayant. Les élus arrivaient en Kosaten, affaiblis. Ce gars avait du beaucoup s'entraîner et se battre pour avoir une telle force. Raison de plus pour ne pas rester ici. Le Dragon Slayer n'était pas plus tenté que ça par la mort. Et croyez-le, l'étranger pouvait aisément lui apporter la paix. De plus, le jeune homme réfléchissait à ce qu'avait dit son adversaire. Les élus étaient des menaces à la paix. En quoi ? Certains élus étaient gentils, comme Kaneki ou encore King. Après, il y en avait d'autres, comme son opposant du moment ! Peut-être que la bestiole était folle ? Est-ce que les hôpitaux psychiatriques existaient en Kosaten ? Un jour, il aura plus de renseignements sur cette affirmation ; il en était certain.

Bizarrement, il sentait que l'adversaire se rapprochait, mais il n'y avait personne derrière lui. Pas un bruit... On aurait dit qu'il était à des kilomètres plus loin... En réalité, l'homme vert, par un moyen inconnu, mais surprenant, réussit à étendre son bras en quelques secondes ! Très vite, un bras vert avec des sortes de « cloques » vint porter un coup lâche à notre héros. Un coup dans le dos... Ce n'était pas très sympa. Ce gars n'avait donc aucun mérite. Attaquer les gens dans le dos ; c'était pathétique. Le coup fut suffisamment puissant pour faire tomber le brun au sol et à le rendre inconscient. Une douleur affreuse lui dévorait le dos. Il sentait un liquide chaud et épais coulait le long de son torse. Bientôt, ses vêtements devinrent rouges. C'était du sang ! Heureusement pour lui, Rogue ne sentait rien ; c'était le trou noir.

Que s'est-il passé ensuite ? Rogue ne sait pas vraiment, mais il eut une sensation de vertige, comme s'il volait ! Des moyens de transports ! Rien que d'y penser, il en tombait malade. L'étranger l'avait pris par le coup et l'emmenait quelque part. Qu'allait-il faire de lui ? Personne ne le savait à part cet ennemi venant de Fuyu. Cependant, Rogue ne comptait pas se laisser faire, bien que pour le moment, il était incapable de réagir à la situation...

The end...

H.S : Je vais poster la correction.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Ami ou ennemi ? | PV Piccolo |   

Revenir en haut Aller en bas
Ami ou ennemi ? | PV Piccolo |
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Il faut parfois frapper fort pour desarconner son ennemi.
» [Ennemi] Galaad
» Comment réagir face à l'ennemi [Pv Nuage de Vigne ]
» La Campagne de l'Ennemi intérieur Warhammer V2 ou V3
» L'ennemi de mon ennemi est mon ami. / Aurore

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Empire de Seika :: Ville de Tokonatsu-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.