Partagez | .
Un spectre et un démon, cruel mélange. [Pv Sachiko]
Invité Invité

-



MessageSujet: Un spectre et un démon, cruel mélange. [Pv Sachiko]   Sam 31 Jan - 17:25


Un cocktail onirique.

Pv - Sachiko





Une clarté bafouée par la brume épaisse songeuse, un silence solitaire, et une âme errante au milieu de ces lieux inexistant. Un petit corps fait de chaire et de sang errait dans ce désert sombre, marquant de son atonie le sable souillé par la froideur. Ses pas faibles se confondaient avec le vent fort du désert, son corps fragile affrontait un désastre psychique sans précédent. Ses yeux quant à eux se perdait dans une profondeur obscure et sans fin. Sa présence n'avait aucune logique, son souffle lui se faisait de plus en plus présent au fil de cette errance contrainte. On avait barricadé son esprit comme on lui avait extirpé son espoir, ce n'était plus qu'une coquille vide, marchant droit devant lui jusqu'à que jambes ne cessent de fonctionner.

Une rupture brutale s'imposa à lui, une gigantesque forêt couverte d'épines et de ronces maladive. Avançant de son esprit autrefois bariolé, il trainait en cet instant une couleur grisâtre sans aucune envie. Son regard se perdait sur ce qu'il voyait, des murmures étouffées semblaient le poursuivre. Des âmes moqueuses s'étaient entichées du blondinet et avaient décidé de troubler son parcours de leurs présences. Elles se tairaient dans l'ombre du silence observant telles des proies le mince morceau de chair dépourvu de toute vie. Il tendit néanmoins une main vers une fleurs qui se parait de milles couleurs. Le contact se solda par le glas de la mort, l'impératrice florale de cette forêt se décomposant petit à petit par se simple touché. Sa présence était synonyme de destruction, cette nature démentiel le rejetait de toute sa laideur. Le sol s'effondrant en dessous de lui, il fut comme happé par les tréfonds de cette aventure onirique.

Une longue et interminable chute s'offrait à lui comme une douceur amère. Il ne pouvait que se laissait emporter par les affres de ses envies, on corps tombant alors comme une pierre sale et abimée. Heurtant alors le dallage glacial d'une ville délabrée, il examina sans envie les bâtiments totalement détruits autour de lui. L'atmosphère respirait le sang, tous ceci n'était que souvenir funeste de gens s'étant abandonné dans les songes les plus obscures. La vie ne faisait plus parti de ces lieux, la vie l'avait délaissé depuis bien trop longtemps... Continuant péniblement ça marche, les bruits mièvres de ces spectateurs ombreux le suivaient inlassablement.

Fatigué, une place centrale se découvrit à ses yeux, un homme où plutôt une forme semblable à la sienne se tairait en son milieu. S'approchant d'avantage de cette chose, il pouvait voir comme une sorte de reflet à travers cette forme noire. Quelques secondes passèrent où chacun des deux êtres semblaient se perdre dans l'autre. Le noir affichant un sourire sadique et démentiel planta alors son bras dans le corps du jeune homme, lui extirpant par la même occasion son cœur rouillé. Voyant dans ce geste tout les plus pénibles souvenirs de son être, une colère inéluctable s'empara de chacun de ses membres. Hurlant à la mort, un tous ce qui l'entourait commençait peu à peu se faire vaporiser par sa simple présence se perdant dans un tourbillon de haine sans pareil. Tous ce monde ne tenant que sur ses simples songes se désintégra par se simple sentiment, péché qui maculé son corps.

Sortant alors de ce ténébreux rêve, la chaleur du soleil vint s'allonger sur son visage. Le sommeil s'était emparé de lui, et l'herbe avait été l'espace de quelques heures son modeste lit. Transpirant légèrement, il ne mit pas bien longtemps avant de récupérer tous ses esprits. Se levant avec une pointe de faiblesse néanmoins, il put voir au loin un homme descendre d'une de ses charrettes et s'approcher d'une étrange petite fille. S'avançant plus près de l'action, il pouvait entendre au fil de son approche :

- Petite peste, je vais t'apprendre à t’arrêter en plein milieu du chemin. Où sont tes parents, ils ont surement du t'abandonner ! A cause de toi je risque de ne pas arriver à temps pour vendre ma récolte. Tu vas payer !


Un poing fut dirigé vers la tête de la jeune fille, cependant, il n'arriva jamais à sa destination étant interrompu par l'une des mains protectrices de Méliodas. La différence de gabarit avait beau être impressionnante entre les deux hommes, Méliodas était un millier de fois plus fort que lui même dans son état. Affichant une mine frustré, le blond parla d'une voix bien plus sérieuse que d'habitude :

- Qui vous a permit de la frapper ?!


Un second poing cette fois-ci dirigée vers sa présence échoua de nouveau dans sa tentative se faisant arrêter encore une fois par le jeune guerrier. Appliquant une légère pression dans ses mains qui lui servaient d’étau, le visage de l'homme se déformait par la douleur. Lâchant au bout de plusieurs secondes ses mains, l'homme ne tarda pas à fuir face à ce qui semblait être deux enfants. Se retournant vers la jeune fille, il feignit une expression qui se voulait bien plus douce et joyeuse :

- Salut ! Est-ce que ça va ? Moi c'est Méliodas et toi ?


Il ne voulait pas paraitre trop pressant envers cette fille, il savait pertinemment que cela pouvait amener à la gène plus qu'autre chose. Il essayait juste de savoir l'état de sa personne et éventuellement d'engager la conversation. Cette journée commençait d'une façon bien mouvementé pour le jeune blond.







(c) MEI


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Un spectre et un démon, cruel mélange. [Pv Sachiko]   Sam 31 Jan - 20:44



Just wondering ... Why does it bother you if I'm standing in the middle of the road ? ┼ SACHIKO & MÉLIODAS ┼

J'ai marché pendant longtemps, errant sans but, comme déconnectée. Je ne savais pas vraiment où j'allais mais la rencontre que je venais d'avoir m'avait toute retournée. C'était une réalité que je ne pouvais pas admettre, comment cela se fasse-t-il que je me retrouve à la solde d'un royaume dont je n'ai jamais entendu parler avant ? Je n'aime pas cet endroit, je n'aime pas ce monde, je veux retourner chez moi, retrouver ma mère et mes fantômes. Je suis trop fière pour l'admettre mais ils me manquent. Bientôt, le contact de mes pieds sur le sol se fit plus doux, un peu plus humide aussi, je marchais dans l'herbe. Je ne sais pas depuis combien de temps je marche. Je ne peux plus vraiment en prendre plus, je n'accepterais jamais ce monde comme le mien, ils peuvent rêver. Et quand je serai assez forte, celui qui m'a emmenée ici le regrettera amèrement, ça c'est une promesse.

Je me suis arrêtée sur le bord d'une rivière pendant un petit temps, en admirant l'eau. J'ai beau ne pas aimer ce monde, il faut reconnaître que les paysages sont magnifiques, ça me changera des quatre murs et de la forêt maudite de mon école. Pourquoi maudite ? Parce que dés vous y entrez, vous n'en sortez plus jamais. Doucement, j'ai glissé ma main dans l'eau, appréciant la douceur du contact. Soudain, un mouvement se produit sous mes doigts et j'attrape son origine instinctivement, la sortant de l'eau pour l'observer avec étonnement. Un poisson ? J'ai attrapé un poisson ? Je suis officiellement devenue pêcheuse. Je l'ai attrapé par la queue et je l'ai regardé se débattre, un sourire sadique sur les lèvres, je ne mangerais pas ça, pas crû du moins. J'ai glissé ma paire de ciseau sous sa tête et je l'ai égorgé, laissant le sang s'écouler dans la rivière pour la souiller. Je déteste la pureté, ça m'écoeure.

Je l'ai rangé dans ma sacoche que je cache sous mes longs cheveux noirs dans mon dos avant de reprendre ma route. Pour pouvoir le manger, il faudra que je fasse un feu, je préfère attendre un peu, qu'il fasse plus noir, avant de le faire cuire. Je me suis avancée sur la route, restant en plein milieu en regardant droit devant moi. Une charrette s'est avancée vers moi, je n'ai pas reculé pour autant et bientôt, je me suis retrouvée devant celle-ci, immobile, regardant le conducteur droit dans les yeux. Rhadamanthys m'a prévenu, je ne dois pas faire n'importe quoi ... Il y a des règles ! Même si ça me dégoûte. Beaucoup de choses me dégoûtent dans ce monde. Il a bien vite perdu patience, bien plus vite que moi en tout cas, cet homme. Il est descendu et il est venu m'agresser, il a vraiment été méchant avec moi. Il m'a dit que j'étais abandonnée et que de toute manière avec ce que je faisais, c'était normale. Il a voulu me frapper mais il s'est fait arrêter par un garçon qui ne doit pas être très vieux, un blond. Il s'est alors occupé de lui, lui faisant peur.

Il est parti, heureusement pour lui, sinon, il aurait très mal fini.


   
 
▬ "Salut ! Est-ce que ça va ? Moi c'est Méliodas et toi ?


   
 
▬ Moi, c'est Sachiko. Enchantée de te rencontrer et merci de m'avoir aidée, je ne sais pas ce que j'aurais fais sans toi !"   Lui ai-je répondu avec un sourire innocent, croisant les mains derrière mon dos.

J'ai bien vite détourné mon attention du garçon vers la charrette, y montant sans aucunes difficultés pour observer ce qu'il y a à l'intérieur, pas grand chose qui m'intéresse apparemment. Je me suis ensuite retournée vers lui une nouvelle fois, lui faisant un sourire avant de l'inciter à avancer avec moi dans les plaines, à la recherche de petits bois et de pierres, pour faire un feu. Je retournais en fait vers la rivière, si j'ai un invité, je dois cuisiner un poisson de plus. Pas que ce soit dans mes habitudes mais je dois me faire des alliés et si c'est par la manipulation ou en actant que j'y arriverais, alors je le ferais.


   
 
▬ " Je me préparais à cuisiner un poisson, tu veux te joindre à moi ? J'ai juste besoin de trouver de quoi faire un feu et d'attraper un autre poisson pour tu puisses manger aussi ! "


© By Halloween sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Un spectre et un démon, cruel mélange. [Pv Sachiko]   Dim 1 Fév - 11:54


Un cocktail savoureux

Pv - Sachiko






▬ Moi, c'est Sachiko. Enchantée de te rencontrer et merci de m'avoir aidée, je ne sais pas ce que j'aurais fais sans toi !


Suite à ses mots, elle ornait son visage d'un sourire radieux allant en contraste avec l'étrange blancheur de sa peau. Elle paraissait être une petite fille normale cependant, lorsque l'on jetait un regard d'un peu plus d'une seconde, on pouvait voir ses traits assez étrange. Elle se teintait de la couleur d'un cadavre et des cernes enrobaient ses yeux. Cette fille possédait en plus, une coiffure échevelée et un sourire qui sonnait presque faux sur ses lèvres. Méliodas semblait se perdre dans cette présence venue inéluctablement d'un autre monde. Comme si elle était un écho à ses craintes, l'espace d'une seconde, les lieux se déformaient et prenaient une allure décousu autour du blond. Seul un rire démoniaque était audible, la démence et la folie avaient décidé de montrer leurs présences l'espace d'une seconde. Revenant à la réalité, il voyait déjà la petite fille partir vers la rivière qui se situait pas loin d'ici.

Décidant de la suivre pour lui tenir compagnie pendant quelques temps, il se penchait sur son propre état. Ce monde l'avait cloué de toutes parts, l’empêchant d'utiliser son pouvoir. En faisant cela, on l'avait indirectement forcé à diminuer sa maitre de soit, son coté démoniaque ne pouvant s’empêcher de troubler son esprit à chaque instant. D'autant plus que la présence de cette fille bien qu'adorable à première allure attisait son feu intérieur, comme si la nature de cet être appelait inlassablement le démon qui trônait au sein de Méliodas. Ne voulant pas s'attarder d'avantage, il balaya ses quelques secondes de craintes de son visage pour écouter de nouveau sa nouvelle connaissance :

▬ " Je me préparais à cuisiner un poisson, tu veux te joindre à moi ? J'ai juste besoin de trouver de quoi faire un feu et d'attraper un autre poisson pour tu puisses manger aussi ! "


Méliodas lui souriait, il trouvait la compagnie de cette fille dans ses temps de trouble fort agréable malgré les effets secondaires. Il ne pouvait d'ailleurs, pas réellement certifier quoi que ce soit sur son état. Dans tous les cas, il releva ses manches et parla à la jeune fille avant d'agir :

- On devrait trouver du petit bois pas loin, je m'occupe du poisson et j'irais chercher de quoi faire un feu ensuite.
disait-il avec un sourire qui se voulait amical.

Se penchant en face du lit de la rivière, il ferma les yeux pendants quelques instants et calibra son souffle avec le rythme de l'eau. Sa longue vie avait été riche en expérience, si bien qu'on lui avait appris à attraper des poissons dans ce genre de rivière. Ses mouvements étaient vifs et précis mais en aucun cela était du à un pouvoir surhumain. Seulement une technique ancienne que l'homme avait depuis longtemps apprivoisé pour se nourrir. Avec ceci, son poisson ne tarda pas à sertir ses mains, se retournant vers la jeune fille, il le posa à coté d'elle. Sa nourriture avait l'air bien grasse et bien nutritive, c'était une proie de bonne qualité qu'il avait su saisir au moment opportun. Souriant de nouveau, il parla :

- Si tu as encore faim ensuite, demande moi. Sur ce je vais chercher de quoi faire un feu.


Se perdant dans le peu de nature qui se trouvait non loin de la plaine, il commença à cueillir petit à petit tous les bouts de bois qu'il trouvait, y compris quelques baies malchanceuses qui se trouvaient sur son chemin. Les sombres échos de son passé ne cessait de le tourmenter durant cette petite période de cueillette. Il n'avait pas le choix, s'il voulait garder raison, il allait devoir rapidement retrouver pleinement ses pouvoirs pour ainsi se controler. Grinçant légèrement des dents, il revint vers sa jeune amie avec toute sa petite récolte. Bien sur son visage n'affichait aucune crainte, il ne voulait pas l'inquiéter.

- Avec ça, je crois qu'on a tout pour faire un bon repas.









(c) MEI


Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Un spectre et un démon, cruel mélange. [Pv Sachiko]   Dim 1 Fév - 15:07



Just wondering ... Why does it bother you if I'm standing in the middle of the road ? ┼ SACHIKO & MÉLIODAS ┼

Il m'a suivis comme je l'avais prédis, je ne présage rien de bon par rapport à ce garçon, je sens autant d'énergie négative émaner de lui que de moi, enfin, d'une manière différente. Je trouve cela très étrange, pourtant il a l'air normal, moi par contre, on dirait un cadavre. Enfin, c'est ce que je suis, et ça ne changera pas. Nous nous sommes dirigés vers la rivière comme on devait préparer le repas. Il s'est occupé d'attraper un poisson et moi je l'ai regardé faire, il a dit aller chercher le petit bois aussi. Donc, je resterais ici, seule, avec mes ciseaux, un poisson mort et un autre vivant. Bon et bien, je suppose que je pourrais tuer l'autre poisson, ce serait toujours amusant ça non ?

Tuer est tellement amusant, j'adore regarder la lumière dans leur yeux s'évaporer, leur peau devenant bleue, sans vie, comme moi. Au final, je ne suis qu'un esprit vengeur, rien de plus, je hais les Hommes pour ce qu'ils m'ont fait, pour ce qu'IL nous a fait. Je n'ai pas cherché à le combattre, je l'ai de suite embrassé, cette haine m'a fait renaître et je ne me remercierais jamais assez d'être capable de haïr autant quelqu'un.

   
 
▬ "Si tu as encore faim ensuite, demande moi. Sur ce je vais chercher de quoi faire un feu." me lança-t-il, me troublant par la même occasion.
Je l'ai regardé partir, j'ai observé son dos jusqu'à ce qu'il soit hors de ma vue, j'ai alors glissé mes doigts autour du poisson qui sautillait encore sur le rocher, il voulait s'échapper. J'ai esquissé un sourire mesquin et je lui encore tranché la gorge, laissant le sang s'écouler une nouvelle fois dans la rivière, j'apprécie beaucoup ce genre de spectacle, la mort est tellement fascinante. J'ai observé le sang s'écouler, goutte par goutte jusqu'à ce qu'il ne reste plus rien, ou presque. Je l'ai alors déposé sur le rocher, allant chercher son propre poisson pour qu'il rejoigne son nouveau congénère.

Moi, je n'ai jamais eu d'amis, même morte. Je n'ai eu que la haine. Au bout d'un moment, lorsque les ténèbres s'emparent de ton esprit, tu oublies tout. À Heavenly Host, à chaque meurtre que je faisais, j'oubliais une partie de ma vie passée. Lorsque je suis arrivé ici, tout m'est revenu. J'avais oublié ma propre mère, je suis une fille ingrate. Il est bien vite revenu vers moi, il avait quelque chose dans le regard qui ne me plaisait pas, il ne va pas très bien.

   
 
▬ "Avec ça, je crois qu'on a tout pour faire un bon repas."
J'ai juste hoché la tête en réponse, un sourire ornant mes lèvres, j'ai alors bien vite préparé le lit du feu, avec le petit bois. J'ai installé tout comme il le fallait et avec l'aide de mon invité, on a allumé le feu de manière tout à fait conventionnelle, j'ai alors sorti deux branches et je les ai piqué dans les corps sans vie des poissons. Du sang souillait encore d'ailleurs la rivière d'un rouge sombre d'une manière malsaine. Je les ai installé sur le feu, les faisant cuire comme il faut, toujours aussi heureuse. Je joue très bien la comédie, mais bien sûr, ça je le savais déjà. Ce n'est pas la première personne que je piège, je me souviendrais toujours de cette petite qui croyait être mon amie. Au final, elle l'a regretté. Je ne pense cependant pas que cela puisse se passer comme ça ici, je ne suis maître de rien à part moi même.

   
 
▬ "Merci Méliodas, je n'aurai pas espéré tomber sur quelqu'un d'aussi serviable que toi ! Je meurs de faim, ça fait des heures que je marche."   Lui ai-je lancé alors que je grillais toujours les poissons minutieusement.

Un poisson sauta hors de l'eau, m'éclaboussant le visage et, alors que je fermais les yeux, je l'ai attrapé en plein vol. Je l'ai regardé entre mes doigts un moment avant de le déposer à côté de moi, il s'agitait un peu mais je n'ai pas dis ni fait grand chose d'ailleurs, ça aurait pu sembler bizarre à ses yeux. J'ai observé le paysage, la plaine était vraiment magnifique, il faisait beau et le soleil se reflétait sur l'eau de la rivière, il y avait des fleurs un peu partout, j'en ai d'ailleurs pris une entre mes doigts pour la sentir et passer ainsi le temps jusqu'à ce que les poissons soient prêt. Bien vite, le son de la queue du poisson qui frappe sur le rocher me tapa sur les nerfs, je ne pouvais plus le supporter. Alors, lorsqu'il a encore fait ce bruit insupportable, j'ai sorti ma paire de ciseau, arme de tous mes meurtres, et je lui ai enfoncé dans le crâne.

Je laissé ma paire de ciseau là, et je n'ai pas changé d'attitude, comme si rien ne s'était passé, j'ai juste remarqué que les poissons étaient prêts.


   Lui ai-je demandé en lui tendant son repas.
 
▬ " Tiens ! J'espère que ce sera bon... Sinon, tu viens d'où toi, Méliodas ?"


© By Halloween sur Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Un spectre et un démon, cruel mélange. [Pv Sachiko]   

Revenir en haut Aller en bas
Un spectre et un démon, cruel mélange. [Pv Sachiko]
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un spectre et un démon, cruel mélange. [Pv Sachiko]
» Canidé prétentieux [PV Spectre du Passé & Pluie d'Anarchie]
» ¤ Personnage le plus cruel/sadique ¤
» conversion de spectre
» Le jus d'orange est cruel ♥

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: République de Minshu :: Plaine verdoyante-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.