Partagez | .
Voyage à dos... d'éléphant ?
Invité Invité

-



MessageSujet: Voyage à dos... d'éléphant ?   Ven 20 Fév - 21:33



Expérience 4:

De Minshu à Seika


Seika... Il y fait assez beau, le soleil frappe assez fort, un ciel clair, un endroit plutôt correct niveau temps pour passer des vacances. Niveau ambiance, ça dépend. Si on veut des vacances tranquilles, ça risque d'être assez difficile. Je venais juste de sortir d'un conflit avec une secte qui se donne pour objectif de conquérir le monde. Les seuls trucs intéressants que j'aurais pu avoir, je ne les ai pas eu. Alors franchement, ma première visite de Seika ne fut pas des plus glorieuses, mais je reviendrai lorsque je déciderai de découvrir l'intégralité de ce monde. Maintenant, je voulais juste rentrer, mais comment trouver Minshu ? J'aurai bien voulu prendre le chemin que j'ai pris à l'aller, mais... Bon, il faut que je relate mon arrivée à Seika, mon voyage de la République jusqu'à l'Empire.


FLASHBACK






Tout a commencé un matin à Minshu, ne sachant pas quoi faire -ce qui est la pire chose pour un scientifique- j'avais décidé de passer une journée normale. Rien ne me permettait de faire des recherches, rien pour découvrir plus sur ce monde, absolument rien. En prenant le petit déjeuné fait par mes hôtes, je me demandais comment j'allais pouvoir continuer à avancer dans ce monde sans laboratoire.  Je n'avais plus les millions du vieux dans ce monde pour me construire un laboratoire; et puis, il y a de grandes chances que la monnaie ne soit pas la même. Mmhh...  Soudain une personne déboula dans la salle à manger à toute allure.


<< Bonjour Maman, bonjour  Papa, salut Haiji !!! >>
<< Bonjour Lida. >>
<< Je m'appelle Elise ! Bref, aujourd'hui, on va faire un tour en ville Haiji. >>
<< Mmhh... D'accord, je n'ai rien d'autre à faire aujourd'hui. >>


Ainsi, nous étions tous les deux en route vers... On allait nul part en fait. Nous marchions dans la ville en faisant son tour. Les marchés ouvraient un peu partout dans les rues, les premiers mouvements de la ville se mettaient en route. En marchand de manière nonchalante, mains dans les poches, je scrutais les alentours cherchant un truc d'intéressant, une expérience quelconque à mener. Emilia me parlait de tout et n'importe quoi pour essayer de me faire découvrir les environs.

Elle était très insistante avec moi. Mais pourquoi donc ? Qui étais-je pour elle ? Un ami ? Hum.. Je ne venais même pas de ce monde. Bon, après tout elle m'offre l'hospitalité, alors normalement je dois lui en être reconnaissant, je crois. Intéressons-nous donc à ce qui intéresse Ela tant qu'à faire.  Nous avions fait le tour des marchés de fleurs, mais encore là rien qui puisse m'intéresser. Soudain Emila me proposa d'aller chez l'antiquaire, une passion que je n'aurai pas soupçonnée venant d'elle. Almia m'annonça qu'elle y allait souvent, car il était intéressant. Espérons alors qu'il soit intéressant pour nous deux alors...  Après quelques minutes de marche dans une ruelle reculée, nous étions face à un bâtiment qui n'avait pas l'air d'être occupé. Les vitres étaient poussiéreuses et des toiles d'araignées ornaient la porte d'entrée. Hum... Tiens, il y a des araignées dans ce monde aussi ?  Delia poussa subitement la porte et entra dans la boutique, une cloche sonna pour signaler notre arrivée; il faut croire que cette boutique est bel et bien encore occupée.


<< Bonjour monsieur ! >>
<< Mais c'est la petite Elise, bien le bonjour. Mais c'est qu'elle est avec un garçon, ton petit frère, ton petit copain ? >>
<< Petit copain ?! Euh... non, c'est.. c'est... un garçon qu'on.. qu'on a recueilli ! >>
<< Bonjour.  >>
<< Je vois, je vois... Ahh la jeunesse ! Bon si tu es venue c'est pour entendre les rumeurs de la semaine ? >>
<< C'est bien ça ! Qu'est-ce qui se passe dans le monde alors ? >>
<< Plus ou moins mal, plus ou moins mal... Il est question des Dieux. Enfin d'un, Manshe. Un artefact qui aurait un lien avec lui aurait été aperçu vers Seika. Cependant l'Empire connaîtrait bientôt une guerre, je ne sais pas s'il y a un lien, mais quelque chose va se passer là-bas. L'origine de tout cela serait un groupe d'hommes en noir, on se sait pas trop ce qu'ils veulent, mais ils agiront bientôt à Seika. Enfin, bon, ce sont les rumeurs qui courent les rues. Vrai ou pas, je ne sais pas. Mais si c'est vrai ce monde va connaître une agitation des plus intéressantes. >>
<< Woow... >>
<< Des hommes en noirs ? Est-ce que ça serait... >>
<< Oui mon garçon ? Tu dis ? >>
<< Non rien. >>
<< Merci pour les infos monsieur. On va y aller, bonne journée. >>
<< Bonne journée à toi Elise et à toi aussi jeune homme. >>



Nous avions quitté la boutique de l'antiquaire, Elisabeth toute heureuse, mais moi un peu plus dubitatif. Cette histoire d'homme en noir me faisait étrangement penser aux Marvos, mais il était impossible qu'ils soient ici. Quoiqu'avec les déplacements spatiaux de Nacht...Non, comment pouvait-il connaître ce monde ? Ceci-dit, vu que les Marvos se disent être des Dieux, il n'y a rien d'étonnant qu'ils aient la connaissance d'autres mondes. Mais mon esprit scientifique me dit que ce ne serait pas possible. Hum.. Il fallait que je tire ça au clair. Pour cela il fallait que j'aille à Seika.


<< Eh dis Haiji, tu vas y aller ? >>
<< Hum ? >>
<< Bah à Seika ! Je suis sur que ça va être intéressant, il y aura plein d'élus et tout ! Il faut que t'y ailles ! >>
<< En effet, je compte y aller. >>
<< Je te préparerai des affaires, comme ça tu pourras y aller demain matin. >>
<< Je pars tout de suite. >>
<< Quoi ?! Mais la journée vient de commencer et puis je dis quoi à mes parents si t'es pas là quand je rentre? >>
<< Débrouille-toi, l'aube d'une nouvelle expérience pointe son nez et en tant que scientifique, je ne peux pas me permettre d'attendre. Au revoir Elma. >>
<< Mais tu sais même pas où c'est Seika et je m'appelle Elise !... T'as... t'as intérêt à revenir en vie Haiji ! >>



Ces sur ces mots que j'avais quitté Dehila pour me rendre en direction de Seika. En marchant j'entendais des passants parler de cette future potentielle affaire. Les rumeurs se propagent assez vite apparemment.  Il fallait que je me hâte, il allait peut-être enfin se passer quelque chose d'intéressant. Ayant mon Eureka en poche, je pouvais partir sans contrainte. J'avais quitté Jiyuu et m'étais retrouvé dans une forêt. Et... Hum... Je crois que je suis perdu haha. C'est par où Seika ? Sans carte du monde, me déplacer est assez problématique. Mon envie a pris le dessus et me voilà perdu. Il faut croire que je ne réfléchis plus très bien depuis que je suis dans ce monde. Je n'ai plus de laboratoire, aucun être vivant pour mener des expériences, rien à analyser. C'est normal que ces manques affectent le génie que je suis.

La seule chose que je pouvais faire était de marcher jusqu'à ce que je  trouve une potentielle aide pour trouver Seika. C'est bien embêtant de ne plus pouvoir voler, ça m'aurait évité de me fatiguer. Soudain un bruit fracassant brisa le silence de la forêt. On aurait dit des branches que l'on cassait, sauf que le bruit était bien trop fort pour que ce soit des branches. Les arbres au loin s'agitaient comme si un truc énorme allait...






... en sortir. Wow... Cet éléphant doit faire une bonne quinzaine de mètres, c'est plus du triple que l'on puisse trouver dans mon monde ! Il a 4  défenses! Incroyable ! Il pourrait faire un sujet d'étude passionnant, il me le faut. Et si j'arrive à le dompter, il pourrait m'emmener à Seika en un clin d'oeil ! Pour cela il faudrait que j'arrive à monter au-dessus de Roger ! Oui, appelons-le Roger !







Dernière édition par Haiji le Ven 20 Fév - 21:51, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité Invité

-



MessageSujet: Re: Voyage à dos... d'éléphant ?   Ven 20 Fév - 21:49



Expérience 5:

Roger un éléphant pas comme les autres


Comment attirer son attention ? Hum... Roger avait arrêté sa marche, m'avait-il vu ? Il était 10 fois plus grand que moi pourtant. Essayons donc d'entretenir un contact avec cet éléphant mutant.


<< Roger, laisse-moi monter sur ton dos, j'ai besoin que tu m'emmènes quelque part ! >>
<< T'es qui toi et qu'est-ce que tu veux ? >>
<< Une bête comme toi peut parler ?... >>
<< Idiot ! Regarde plus haut ! >>



Plus haut ? C'est bien gentil, mais je ne fais même pas un mètre 60. Voir au-dessus d'un corps de plus d'une dizaine de mètres m'est impossible. Soudain, des échelles faites de corde et de morceau de bois tombèrent du sommet de l'éléphant pour arriver au sol. Un groupe d'hommes descendirent des échelles et en quelques secondes, j'étais entouré par ce qu'il semblait être des voyageurs.






<< Nous sommes des chasseurs de la forêt ! >>
<< Ah.. trompé. >>
<< Hein ? Trompé de quoi ? Bref, que fais tu sur notre territoire, petit garçon ? On ne t'as jamais dis que c'était dangereux ici ? Et puis pourquoi t'as les cheveux bleus ?! >>
<< Vous me prêtez votre bête, monsieur le chasseur ? J'en ai besoin. >>
<< Répond quand on te parle ! Mais je crois que t'as pas compris où t'étais ! >>
<< Je suis dans cette forêt parce que je me suis perdu, on ne m'a jamais dis que c'était dangereux ici et j'ai les cheveux bleus naturellement. Maintenant que j'ai répondu, vous me prêtez votre animal ? >>
<< J'aime pas trop ton insolence... Les gars, attraper-le! Il va voir ce qu'il en coûte de se frotter à moi ! >>



Les chasseurs sortirent tous des armes, couteaux, sabres, bâtons... ils étaient prêts à m'attaquer alors que je leur avais juste demandé de me prêter leur animal. Hum... Bon. Je sortis ma pomme noire de ma poche et un croqua un morceau. Les bandits qui se ruèrent sur moi stoppèrent leur course quand soudain la gravité se fit plus faible. Mes vêtements et me cheveux se mirent à flotter et les feuilles mortes se mirent en suspension dans les airs également. La marque de la pomme de Newton se dessinait sur mes iris, mon Eureka était activé. L'expérience "comment se sortir d'une attaque de braconniers pour un éléphant géant" pouvait commencer.

Celui qui semblait être le chef de la troupe ordonna à ses hommes de ne pas rester planter à rien faire et de m'attaquer. C'est sans discussions qu'ils obéirent et relancèrent leur attaque. De mon côté, j'avais placé ma main droite devant moi paume ouverte et avais focalisé mon attention sur l'éléphant. Bon si je me rate, j'ai de grandes chances de mourir haha. J'usai de mon pouvoir de gravité pour l'intensifier dans le creux de ma main. J'attirai ainsi la trompe de l'éléphant vers moi et tractais par une réaction en chaîne l'animal en entier. Cependant, l'animal semblait résister, il était bien gros en même temps. Mes pouvoirs ont bien baissé depuis que je suis ici. Sauf que si j'arrive pas à attirer l'éléphant je suis mal; allez Roger, laisses-toi faire pour moi. J'augmentai subitement l'attraction que j'exerçais sur Roger , mais dépasser les limites qu'offrent mon Eureka vont se faire ressentir. Je crachai subitement un filet de sang, mais mon pouvoir fit augmenter attirant la bête à moi. Celle-ci avait lâché prise et rasa le sol écrasant et balayant les brigands qui m'attaquaient. Au passage, deux trois arbres avaient été balayés, mais c'est du détail haha. Maintenant que tout semblait être calmé nous pouvions enfin discuter.


<< Mais t'es qui toi ? >>
<< Un scientifique. >>
<< Mais tu nous veux quoi à la fin ? >>
<< Vous emprunter Roger. >>
<< Mais j'en ai marre ! Je comprends rien ! C'est qui ça ?! >>
<< Nous avons qu'a faire un jeu, où le gagnant décide du sort du perdant. >>
<< Et pourquoi je devrai t'écouter ? >>
<< Des chasseurs auraient-ils peur de perdre à un jeu face à un enfant ? C'est plutôt drôle vous ne trouvez pas ? >>
<< Je suis d'accord ! Et quelles sont les règles ? >>
<< C'est simple, un pile ou face. >>
<< D'accord ! T'as choisi le mauvais jeu contre nous ! >>
<< Et nous sommes tout les deux des hommes de paroles et personne ne viendra pleurer s'il perds. >>
<< C'est d'accord petit. >>
<< Sortez une pièce, faites le lancer vous même, pile je gagne, face vous perdez. >>
<< D'accord ! >>
<< Euh.. Attendez chef... >>
<< La ferme ! C'est un duel entre hommes, laisse-nous ! >>



Il aurait peut-être dû écouter ce qu'on avait à lui dire, mais bon tant pis. Le bandit se leva et sortit une pièce. A force d'être d'accord avec tout ce que je dis, il ne s'était pas rendu compte que j'avais gagné avant même le lancer. Malheureusement, il n'a pas bien suivi mes paroles. Se jouer d'une personne confuse est assez simple quand on sait manier les mots. Et il est encore plus facile de se jouer de la fierté de quelqu'un. J'ai plus qu'à attendre la victoire. Le chasseur lança sa pièce d'un coup de pouce, celle-ci s'élevait dans les airs et retomba sur le sol.


<< Face, vous perdez. >>


C'est ainsi que je devins le chef d'un groupe de chasseurs parcourant la forêt avec un éléphant mutant. L'honneur était la chose la plus importante au sein de ce groupe apparemment, donc aucune révolte n'était possible. Aussi, chacun écoutait mes ordres, c'était assez plaisant. Nous voguons  vers Seika sur le dos de Roger. L'ambiance était plutôt sympa, on m'appelait "chef" et le reste de la troupe semblait s'amuser. Je n'aurai jamais pensé que cela puisse m'arriver un jour, mais... Roger était tellement fascinant !

Le voyage dura deux jours et au petit matin on m'annonça que Seika était en vue. Nous étions donc arrivés à destination. Il faisait plutôt chaud ici, un climat estival comme on en trouve dans l'hémisphère sud de mon monde. Un conflit va vraiment avoir lieu ici ? Bon allons trouver cet artefact et vérifions si ce sont bien les Marvos qui sont derrière tout ça. Je descendis du haut de Roger et libérai les braconniers de mon pouvoir.


<< Merci à vous et surtout à toi Roger. >>
<< Au revoir chef  Haiji ! Faites attentions à vous ! >>
<< Euh, ancien chef... >>
<< Quoi ? >>
<< Chef Haiji nous a manipulé, il était impossible pour nous de gagner ce pile ou face. >>
<< Hein ? >>
<< Il a raison, il vous étiez impossible de gagner mais étrangement vous avez quand même accepté. >>

<< QUOI ?!! Sale gosse ! La prochaine fois qu'on te croise, t'es mort ! >>


FLASHBACK


Hum... Au final, je me suis assez ennuyé à Seika. Une secte étrange était à l'origine de cette histoire, l'artefact du Serpent a été détruit, j'avais trouvé un tigre en armure avec lequel j'aurais aimé sympathiser, mais il n'était plus là, j'avais côtoyé un vieil homme, un homme sauvage, un autre enfant aux cheveux bleus et un squelette qui parle. Mais maintenant plus rien. Ah si... Il fallait que je parle à ce Jin Tequilla, le chef de Minshu, mais pour cela, je devais rentrer à Minshu. Ca risque d'être compliqué de repasser par le chemin que j'ai pris à l'allé, d'autant plus que je suis assez fatigué de mon conflit à Seika. Si je me retrouve face aux bandits, il va falloir que je la joue fine. Me mettant en marche vers... Il me faut vraiment une carte de ce monde. Je vais rentrer comment ? Le sol trembla tout à coup sous des coups secs mais rythmés. Les secousses se faisaient de plus en plus fortes, on aurait dit que quelque chose d'énorme s'approchait.  






Ce barrit...  Ce serait ? Je scrutais devant moi, mais je ne voyais rien. Les secousses s'amplifiaient et le barrit de plus en plus intense. Soudain, je me fis ligoter par quelque chose d'énorme et gris qui vint par-derrière. Cette chose me souleva et ne pouvant plus rien faire, je m'élevai du sol. Cette chose qui m'entravait était une trompe d'éléphant. Je m'élevais encore et encore. Un éléphant aussi imposant devait surement être lui. D'un mouvement rotatif, la trompe me fit faire un demi-tour et devant moi une grande langue vint me lécher le corps d'un trait. Deux trois coups de langue plus tard, j'étais totalement trempé et collant, mais devant moi je pus enfin voir l'éléphant.



<< Bonjour Roger. Moi aussi je suis content de te revoir. >>
<< Encore toi! Et puis ne fais pas comme si t'étais ami avec Kali ! >>
<< Bonjour monsieur le chasseur. Bon, je vais être clair, prêtez-moi encore Roger. J'ai besoin de rentrer.  >>

<<  Tu me donnes pas d'ordres ! Et puis il ne s'appelle pas Roger ! Et j'avais dis que la prochaine fois t'étais un homme mort ! Kali, pose ce gosse au cheveux bleu, on va régler nos comptes ! >>



Roger écouta son maître et me posa au sol. Le chasseur lui glissa sur la trompe de Roger pour rejoindre le sol et dégaina un sabre et courra en ma direction. Hum... Je n'avais pas prévu de me battre maintenant. Le chef des chasseurs annonça à son groupe que celui qui gagnera le combat deviendra le chef. Pourquoi avait-il dit cela ? Aucune idée, moi je veux juste rejoindre Misnhu. Et être leur chef une fois m'a suffi. Apparemment, je n'ai pas le choix. Je mis ma main dans ma poche et ... Roger chargea subitement à vive allure sur son maître pour le balayer d'un coup de trompe, celui-ci était KO... Bon , je redeviens leur chef, c'est ça ? Hum... Au moins, j'avais un moyen de rentrer. Après avoir pensé les blessures de l'ancien chef des chasseurs, nous étions tous sur le dos de Roger pour le voyage du retour. Et c'est dans des plaines arides sous le soleil couchant que nous nous étions mis en route. Hum... Cette aventure fait un peu clichée, on dirait une fin heureuse d'un dessin animé.





<< Prêt Roger ? >>
<< Il s'appelle Kali ! >>
<< En route pour Minshu. >>





Revenir en haut Aller en bas
Voyage à dos... d'éléphant ?
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Les gens du voyage
» Voyage de Bougainville
» Voyage dans le foin...
» Haiti en Marche parle du voyage de Preval dans le Centre
» Compagnons de voyage pour lire un livre en Champagne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse ::  :: Empire de Seika :: Grands canyons-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.