Partagez
Le Grizzli, le Colosse et le Rat de Laboratoire
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Le Grizzli, le Colosse et le Rat de Laboratoire   Le Grizzli, le Colosse et le Rat de Laboratoire EmptyMer 06 Mai 2015, 01:26

Le Grizzli, le Colosse et le Rat de Labo'


Désormais loin des deux brutes épaisses, peu m'importait ce que l'on voulait de moi dans ce monde, il n'était pas question que je devienne un pantin. C'était dans cette forêt au feuillage luisant sous la lumière étoilée que je me sentais à ma place. Elle me rappelait tant la forêt de Jade que les bois labyrinthiques qui gardent le village Pokémon à l'abri des importuns. La tortue géante que je me permettrai de nommer Torterra tellement la ressemblance est frappante avait retrouvé tout son calme, je restai donc à ses côtés pour l'aider à réparer les dégâts causés à cette forêt. La dirigeant vers un des arbres victimes de l'affrontement, je l'observais ensuite faire son office.

Lentement, elle leva une de ses pattes afin de l'enfoncer dans le sol, quelques secondes se passèrent avant que d'épaisses ronces ne jaillissent de la terre pour s'emparer de l'arbre, l'amenant lentement sur la carapace moussue de l'hybride. Des racines se manifestèrent pour puiser des forces directement à travers le corps de l'animal. C'était un magnifique spectacle lumineux que je ne pouvais qu'observer, l'arbre s'en retrouvait envoûté d'une aura verdoyante qui s'éleva jusqu'aux feuilles d'émeraudes qui coiffaient le végétal, les illuminant d'une intense lueur de jade. L'arbre restauré, le gardien de cette forêt ne perdit pas un instant pour le replanter là où on se trouvait.

Je guidai de suite le doyen cuirassé au prochain arbre qui se trouvait au petit point d'eau paisible visité plus tôt. Raviver ce centenaire n'a pas manqué de grandement fatiguer la tortue, mais le spectacle en restait sublime, les lumières éclatantes se reflétant dans l'eau à nos pieds. J'invitais alors la créature à travers ce langage qui lui était propre à nous trouver un endroit où nous reposer. Lévitant pour me poser sur sa carapace, j'appréciais pleinement cet instant de répit à dos de Torterra. Fermant les yeux et me remémorant cette soirée tumultueuse.  

La créature semblait savoir où elle allait et je lui faisais pleinement confiance, et elle me le rendait bien. Lorsque je sentis les secousses provoquées par ses pas s'arrêter, je rouvris les yeux, descendis de la carapace avant de me dresser sur mes jambes. Une grotte sous un immense arbre. L'endroit paraissait convenable. Ce n'est qu'en pénétrant les lieux que je sentis une forte odeur bestiale, la nuit étant déjà bien avancée, je doute que son résident habituel ne revienne avant l'aube. Pendant que je prenais mes marques dans la caverne en trouvant un coin assez confortable pour y passer la nuit, l'hybride végétal se contenta de se terrer non loin d'ici, ne laissant voir au sol qu'un arbre et quelques rochers moussus.

La nuit se passa sans encombre mais on ne pouvait en dire autant du réveil. Ce furent quelques grognements et bruissements d'arbre qui me tirèrent hors de ma torpeur. Ce que je vis en sortant de mon antre était une grande créature poilue ressemblant en tout point à un Ursaring, il ne manquait que l'énorme pompon en guise de queue et le cercle qui ornait le ventre du pokémon de mes souvenirs. Il n'en était rien ici, juste un pelage noir d'ébène et un air peu commode. Il s'en prenait à la tortue en égratignant son arbre, l'hybride ne perdit pas plus de temps pour émerger du sol et secouer sa carapace boisée pour chasser la bête qui l'importunait.Je tentais de communiquer avec ce dernier mais il ne m'écoutait nullement et laissait aller sa colère due à notre intrusion. Ce n'est que quelques secondes plus tard que je remarquais une autre présence dans la brume matinale. Après avoir vu ce dont sont capable les humains en ce monde, je ne me fis pas prier pour l'inviter à nous aider, dirigeant ma télépathie sur elle pour lui transmettre directement dans son esprit ces paroles :

« Je ne sais pas qui tu es, mais montre-toi utile au lieu de rester planté là ! »

Ordonnai-je sèchement en essayant d'attirer l'attention de la créature en distrayant son esprit de stupides provocations. Le colosse se tournait vers moi, décidé à me faire quitter son territoire, je ne peux contester cette volonté mais j'espérais intimement de l'aide de cet humain.

Le Grizzli, le Colosse et le Rat de Laboratoire 962_Grizzly_Attitude


Spoiler:
 


Dernière édition par Mewtwo le Mer 27 Mai 2015, 10:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Le Grizzli, le Colosse et le Rat de Laboratoire   Le Grizzli, le Colosse et le Rat de Laboratoire EmptyMer 27 Mai 2015, 04:16



«Dans l'avenir, nous nous recroiserons»
Un monstre, rencontre un monstre

* Ce rp se déroule avant le massacre au temple de la terre et avant l'event Aeternam²

En quittant Jotaro, Zayro savait que le temple n'était pas non plus à coté, et que pour y aller, il devrait traverser quelques zones, dont certaines qu'il connaissait de nom. Le colosse en armure, fréquentait depuis plusieurs mois déjà, ce vaste monde magique. Il y'avait encore bien des mystères, qu'il était résolu à plus ou moins découvrir, si en tout cas, cela demeurait dans la finalité de son prochain objectif. Mais de base, le sous chef du Nest ne s'embarrassait pas d'une curiosité amenant à la simple vêtue de connaitre des choses, si ces dites choses étaient futiles et inutiles.

Toujours est t'il, que Jinn pénétrait dans la forêt, c'était un endroit somptueux, magnifique, emplie de magie à n'en pas douter, il suffisait de lever le nez pour l'observer ! Entre champignons luisants, lucioles, arbres millénaires, nature protectrice, végétaux organiques mouvants, pierres d’émeraudes étincelantes comme une nuit scintillant, éclairant, le sol et le plafond végétal... Oui, c'était beau, mais qu'importe pour Zayro. Pour lui, ce n'était rien d'autre qu'un raccourcis ! Eh oui !

Ce raccourcis, permettait d'atteindre en aval le temple, par un petit chemin, qui allait ensuite très vite bifurquer sur une route marchande, permettant de remonter jusqu'au sanctuaire de la terre. Il ne pouvait bien entendu pas encore le voir d'ici, ni l’espérer. Simplement, en mettant un pas devant l'autre en silence, l'homme à la tenue sombre, réfléchissait à son plan pour entrer.

Apres s'être repus au coin d'un feu, il continua sa route, il devait être en forme pour ce qui l'attendrait, car Zayro le savait, si Minshu n'avait pas la réputation de défendre les autres pays, Jeong Tekina ferait sans doute ce qu'il faudrait pour le sien. En attaquant tel un iconoclaste, l'effigie des Dieux dans un lieu sacré, cela allait sans doute éveiller bien plus que de la curiosité chez les gens de cette nations. Mais, il s'y attendait, mieux valait être prêt au pire, toujours.

Puis, avec le chemin qui s'effaçait derrière lui et s'ouvrait devant chaque empruntes nouvelles, le colosse musculeux entendit un cris d'animal. Un ours ou un grizzly, une espèce du genre en tout cas. C'était un râle reconnaissable et sur sa route en plus. Oui, il vit l'animal, mais pas seulement, tandis que la brume matinale s'évaporait en laissant sa digne stature s'imposer, ce qu'il vit fut des plus intriguant.

Au dela de la créature poilue, une autre silhouette lui faisait face, mais Zayro en avait vu d'autre. La posture, les pieds, l'immensité de ceux ci, laissait présager une autre espèce voilé sous la brume naturelle. Qui était-ce ? Ou plutôt, qu'était-ce ? Zayro leva la main, un laser d'atome pur transperça l'ours à la tempe, le laissant s'écrouler dans un ultime soupir et une bave au coin de la mâchoire.


Qu' êtes vous ? Une autre erreur de ce monde ?

Dit t'il, d'une voix autoritaire et froide, comme à l'accoutumée ! Zayro ne changerait pour personne et pour rien au monde. Sans se présenter, mais gardant la main levée en direction de l'individu d'origine inconnu, Jinn perçus d'autres mouvement, tournant simplement le regard pour apercevoir l'autre immense créature en carapace, plus loin dans un coin. Il y'avait une grotte à coté, la chose qui lui faisait face avait du y passer la nuit, et nul doute qu'il s'agissait de la tanière de l'animal tué plus tôt.

Zayro baissa la main, il sentait qu'il n'y avait pas de danger ici, pas un qu'il ne puisse gérer suffisamment rapidement et habilement en tout cas. Ses bottes enfoncées dans la terre fraîche et humide de la forêt d’émeraude, il s'avança sans crainte vers Mewtwo, le dévisageant clairement, pour lui montrer son dédain ainsi que son impatience.


Je vous ai posé une question


Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Le Grizzli, le Colosse et le Rat de Laboratoire   Le Grizzli, le Colosse et le Rat de Laboratoire EmptyMer 27 Mai 2015, 14:19




Yin & Yang





« Deux Géants en Noir et Blanc »





Aucun temps de réfexion, aucune hésitation. Seul un trait de lumière fut visible avant que l'ours ne s'écroule lamentablement au sol. Il n'y a aucun doute au sujet de son état, et cela me laisse bien pensif. Alors que l'inconnu s'était exécuté en m'aidant, le voilà qui me demande de suite qui j'étais. Je le détaille brièvement. Un colosse pour un humain, un peu plus grand qu'Asura, mais toujours plus petit que moi de presque une tête. Je choisis tout naturellement de garder mes distances de cet homme, préférant m'inquiéter de la santé de la tortue. Elle ne porte que quelques griffures sur son arbre et sa carapace. Rien de grave. Je me tourne de suite vers l'humain qui se montre bien trop insistant. Ne répondant pas à sa question en me contentant de lui jeter un regard froid, ma télépathie opérant comme à l'accoutumée.
  
 
« Le tuer n'était pas la solution. »
Finalement, je m'approche tout de même de lui en lévitant fantomatiquement, le regardant dans les yeux du haut de mes deux mètres, devant ainsi baisser le regard vers lui. Cela pouvait me donner un air hautain, mais il n'en était rien. Je réponds donc à sa question tardivement, tandis que les réflexions de Rhadamanthys la veille m'ont amené à une remarque similaire.
  
 
« Appelle-moi Mew. A moi de poser les questions. Es-tu de ce monde ? »
La vraie question derrière cela était finalement « De quel droit viens-tu tuer chez autrui ? » d'une certaine manière. Peu m'importait qu'il le comprenne ainsi, toute remarque de sa part serait bonne à prendre pensai-je. Après de plus amples observations, je me rends compte par ailleurs que mon physique contraste totalement avec le sien. Lui, tout de noir vêtu à la peau halée. Moi, totalement blanc avec pour seule couleurs celles de mes iris et de mon appendice caudal. Seuls la brume et l'environnement luxuriant nous est commun. Ainsi que ces bruits qui nous entourent. L'un en particulier me fit détourner le regard vers la tortue, l'hybride se rapprochait doucement, je lui fis donc simplement signe de la main pour lui indiquer de ne pas avancer plus. Je ne sais pas encore tout ce dont est capable cet homme, et je ne lui faisais nullement confiance. Peut-être que détourner le regard n'était pas une bonne idée, qu'importe, je suis paré à toute éventualité, j'ose penser qu'il ait un minimum de bon sens pour ne pas tuer tout ce qui bouge.
 





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Le Grizzli, le Colosse et le Rat de Laboratoire   Le Grizzli, le Colosse et le Rat de Laboratoire EmptyMer 27 Mai 2015, 17:38



«Dans l'avenir, nous nous recroiserons»
Un monstre, rencontre un monstre

* Ce rp se déroule avant le massacre au temple de la terre et avant l'event Aeternam²

Jinn était un humain plutôt imposant, par sa taille et sa musculature corpulente. Mais il était bien plus imposant par son aura hautaine et suffisante, écrasant les plus faibles d'esprit à la manière d'un réiatsu insoutenable. Quoiqu'il en soit, ce qu'il avait en face de lui, était grand, très grand, bien deux mètres, une queue, des pieds recourbés ce qui pour le colosse, laissait présager d'une importante agilité et une capacité surhumaine inné. Des mains affublés des boules à la place des doigts, ainsi qu'un regard transcendant. Mais rapidement et avant qu'il ne réponse, laissant d'ailleurs un temps passable s'écouler, Zayro remarqua vers la nuque de ce dernier, le sceau de la nation de Fuyu.

C'était avec Asura et Piccolo, la troisième créature véritablement non humaine qu'il rencontrait comme étant un élu. Il avait bien fait la connaissance de Asuka une néko, mi femme, mi chat, mais elle restait humaine avant tout. Asura était quant à lui, plus proche de la bête et Piccolo, bien qu'ayant les attraits humanoïdes conformes, surprenait par son apparence alien.

Lorsqu'il prit la parole, Mew, c'est donc ainsi qu'il se nommait, fut rapidement familier avec Zayro. La question était lambda, malgré l'air se cachant derrière. Mais Jinn devait rapidement remettre cette brebis égarée à sa place, cependant il était intrigué par une telle apparence. Mewtwo aurait pu être une créature de ce monde, aisément ! Alors il se demandait, à quoi pouvait ressembler le sien, étaient t'ils tous comme lui ?


Je ne vous permet pas de me tutoyer. Gardez vos familiarités pour d'autres. Je suis Zayro Jinn, élu de Fuyu tout comme vous, arrivé dans ce monde, je le remarque à ce sceau sur votre nuque. Je suis également le bras droit de Sul Hei, le chef de la nation Fuyenne, donc, je suis votre supérieur est ce que c'est clair, monstre.

Zayro n'était pas du genre à prendre des gants ou faire dans la demi-mesure. Mew ? Peu importait son nom, pour le moment, ce n'était qu'une poussière, un grain de sable dans sa botte, un monstre dans une forêt, un élu qui ne servait à rien encore et prenait sa prestance comme une arme imposant le respect. Il allait vite apprendre, de ce monde.

Puisque vous êtes de ma nation, laissez moi vous expliquer les choses. Une guerre se prépare, une guerre ou vous devrez choisir ou faire couler le sang. Prenez ça comme une moisson qui fauchera la faiblesse. Je doute que vous soyez sur ce monde depuis aussi longtemps que moi, je le saurais. Fit Zayro, d'un air froid.

D'ailleurs, le sous chef du Nest croisait les bras, et ne prenait pas la peine de hausser le menton pour voir Mewtwo, seul ses yeux se levaient parfois, pour appuyer tels ou tels mots, mais pas plus. Le froid était ambiant, mais Mew n'était pas Jotaro, il avait le sceau bleu, un rôle peut être plus crucial à jouer dans le grand échiquier !

Quel est votre pouvoir, mutant ? votre forme physique m'intrigue je l'admet, vous devez avoir des atouts pour être un élu... Et les élus les plus forts que j'ai rencontrés, n'avaient jamais forme humaine en général.

C'était vrai. Depuis qu'il était sur Kosaten, Zayro avait perdu contre Asura qui n'était pas humain, il avait vu un tas de créatures puissantes, Piccolo étaient l'un des élus les plus forts de Fuyu ou tout du moins avec beaucoup de potentiel. A juste titre, il pressentait que la plupart des élus non-humains, avaient de lourds avantages comparés aux autres. Mais ce n'était pas forcément une majorité des cas.

Zayro souleva l'ours par le cou, en se rapprochant du cadavre, et le jeta plus loin. Son corps empestait, c'était désagréable. Mais cela ne lui coûta pas un seul effort, signe de sa force. Tout en continuant son action, il posa une autre question, sur le même ton terrifiant que précédemment ;


Au delà de ça. Votre but m’intéresse tout autant. Les élus venant sur Kosaten, ce monde, ont toujours un but, qui les lie à la fois à leurs nations, mais aussi à eux même. Qu'en est t'il de vous ? Ajouta Jinn, en se tournant vers Mew.
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Le Grizzli, le Colosse et le Rat de Laboratoire   Le Grizzli, le Colosse et le Rat de Laboratoire EmptyMer 27 Mai 2015, 19:35




Yin & Yang





« Deux Géants en Noir et Blanc »





Surpris. C'est tout ce que je pouvais actuellement penser sur cet homme. J'étais surpris par sa manière de parler, ce ton froid, sérieux, hautain envers les races différentes. Il me rappelait comment j'étais à cette époque. Je lui répondis simplement et froidement, à peu près sur le même ton que lui. Ne soulignant pas spécialement le fait que sa réponse à ma question fut positive. Je ne soulignais pas non plus l'adjectif de monstre dont il m'affublait. C'était clairement une habitude humaine de qualifier de monstre tout ce qui ne ressemble en rien à ce qu'ils connaissent.

« Aucun humain n'est et ne sera jamais mon supérieur. Ni dans mon monde, ni ici bas. »
Il me fit de suite part plus en détail que ne l'avait fait Rhadamanthys de mon rôle d'élu. Parlant d'une moisson des faibles. Il me rappelait de plus en plus mes actes passés, cette grande bataille où j'eus fauché tous les faibles pokémons de ces dresseurs pour en créer de meilleurs clones. Sauf qu'ici, il n'y avait pas de clone, c'est réellement la loi du plus fort qui règne en ces lieux à ce que je comprends. Il a bien vu sur le fait de mon arrivée récente, mais peu m'importait, ce monde était signe d'une nouvelle liberté à mes yeux. Il n'était pas question que je m'en prive pour de stupides guerres humaines. Et je lui fis bien savoir.
  
 
« Je n'ai que faire de vos querelles, humain. Pourquoi devrais-je me plier à la volonté d'une nation dont je ne sais rien ? »
Enchaînant ses paroles, passant de réponses à d'autres questions, il réclame de connaître mes pouvoirs. Je ferme alors les yeux, plaçant une main sur mon buste et entrepris de méga-évoluer pour lui montrer ce qu'il voulait savoir. Mais rien ne se passait... Comment était-ce possible ? Écarquillant les yeux, je ne comprenais pas, j'avais bien remarqué que j'étais grandement affaibli à mon arrivée, mais cela ne m'avait nullement empêché d'évoluer, alors pourquoi ?.. Inquiet, je tends ma paume devant moi, concentrant mon peu de puissance actuelle pour générer une ball'ombre, Celle-ci n'était pas plus grosse qu'un ballon. Refermant ma main pour la faire disparaître, j'use finalement de mon seul dont encore intact, la télépathie.

« Où est passée ma puissance ?.. »
Attendant ma réponse, je l'observais dégager le cadavre de l'animal imposant qu'il venait d'abattre, le jetant avec mépris non loin. Une démonstration de force, mais plus d'ingratitude à mes yeux. Ceux-ci se plissèrent d'ailleurs en le regardant à l'oeuvre. Se faisant, il voulut encore s’enquérir d'autres informations sur moi tandis que je ne demandais rien en retour sur lui. Peu m'importait dans le fond venant d'un homme aussi irrespectueux de la vie d'autrui.

  
 
« Mon but ici ne changera pas de celui dans mon ancien monde. J'étais le plus puissant, le défenseur des descendants de mon espèce, les pokémon. J'aidais les plus faibles à survivre de la main de l'homme, et je compte en faire de même ici. Cet animal était fort en ces lieux, je ne peux te reprocher cette solution radicale. Mais j'empêcherai que d'autres suivent la même voie. Pour cela, il me faut devenir plus fort, retrouver ma force d'antan. »
 
Répondis-je en regardant le creux de ma main difforme. Le regard sombre, je ne pris même pas la peine de lui faire face en me perdant ainsi dans mes pensées...



Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Le Grizzli, le Colosse et le Rat de Laboratoire   Le Grizzli, le Colosse et le Rat de Laboratoire EmptyMer 27 Mai 2015, 21:57



«Dans l'avenir, nous nous recroiserons»
Un monstre, rencontre un monstre

* Ce rp se déroule avant le massacre au temple de la terre et avant l'event Aeternam²

L'être insignifiant qui lui faisait face, avait néanmoins du répondant, la prétention de tenir également tête à un élu qu'il ne connaissait pas. Etait ce bravoure ou folie ? Zayro ne s'était jamais écrasé devant personne lui non plus et ne pouvait que comprendre cela, sans jamais le féliciter non plus. En revanche, le colosse savait déterminer une certaine forme de loyauté et de respect, si la personne en face était infiniment plus puissant et pouvait se révéler une source d'information.

Mais il n'était plus dans ce cas depuis longtemps, au contraire, à présent il était la source de pouvoir et de solution, même s'il cherchait encore de grands mystères en ce monde.
Mewtwo ne tarda pas à répondre qu'il ne serait jamais sous les ordres d'humain. Les mots ou le ton employé était froid, mais au delà de cela, on pouvait ressentir une certaine rancœur ou rancune dans son regard ou le poids de son langage. Corporellement parlant, il ne bougeait pas trop, sa confiance restait intacte et Zayro se disait que c'était surement du à sa récente arrivée, il ne devait pas estimer sa perte de pouvoir conséquente. Jinn lui répondit, sur la même ligne, du tac-au-tac ;



Je me fiche de votre opinion. Vous n'aurez qu'à non pas me voir en tant qu'humain, mais en tant que force pure si cela vous chante. Je pourrais vous écraser ici même et votre existences prendrait fin.

Zay se fichait de l'avis de Mewtwo. Lui même ne se considérait pas comme un humain, pourtant il en avait les traits, mais son existence n'était le fruit que d'une expérience dans un tube biotechnologique. Une arme humaine, créée pour obéir et tuer, voila qui faisait d'eux deux, des cas similaires sans encore le savoir.

Jinn fixa Mewtwo, laissant un petit silence planer l'espace de quelques secondes. Puis l'écouta de nouveau parler, concernant son fond de pensée sur la guerre en préparation. A priori, il ne voulait pas faire parti de toute cette mascarade et comme il le soulignait, encore une fois, les Humains ne semblaient clairement pas êtres sa tasse de thé. Mais Jinn avait encore le répondant nécessaire pour calmer l'ardeur de ce mutant !


Vous apprendrez à obéir également au sceau sur votre peau, une marque qui influencera vos actions et votre jugement, en faveur de la nation pour laquelle vous avez été choisi, du moins, jusqu'à ce que vous la transcendiez.

Jinn laissa de nouveau une court silence s'installer, quitta le pokemon des yeux et continua sa phrase, un peu avant que Mewtwo ne finisse son discours.

Je ne pense vous avoir laissé que deux choix dans l'optique qui va s'offrir à vous, tuer ou être tuer. Les humains que vous haïssez tant, je le sens, vous pourriez en tuer des centaines, des milliers, ce monde n'est qu'une erreur, un vaste terrain de chasse. Pour le moment, je suis le prédateur et vous la proie. Si j'avais été de Seika, j'aurais pu mettre fin à votre vie, mais vous pourriez être utile à ce monde...

Cela concordait parfaitement avec la suite des événements. Zayro ayant demandé une preuve de pouvoir, Mew était entrain de se rendre compte que c'était impossible, que la nature réelle de sa puissance d'antan l'avait quitté, n'était tout simplement plus la et sans raison. Un flash blanc, la faiblesse et ce monde, voila avec quoi nous arrivions sur Kosaten.

Il ne vit qu'un bribe de ce dont il était capable de faire, une boule noire, mais qui était pour le moment aussi inoffensive qu'un oisillons tombant d'un nid. La suite de la réponse fut tout de même plus intéressante, puisque le mutant se disait être un défenseur très puissant, aidant les faibles de sa race à survivre à la main de l'homme. Zayro devait t'il comprendre, par son regard dédaigneux, que la mort de l'ours ou plutot non, son déplacement comme une vulgaire poupée de chiffon, avait été dis-respectueux ? Il était mort, qu'est ce que ça changeait au juste ?


Aider les faibles ? Ceux qui n'ont aucun potentiel devraient mourir, quel que soit la nature ou la race. Je tue mes semblables sans hésiter s'ils sont faibles, vous devriez en faire autant. Le monde se forge sur la puissance et non sur la faiblesse. Alors, Mew le pokemon, êtes vous faible ? Devrais-je achever votre pathétique vie ici dans ces bois ? Fit Jinn, en levant la paume droit en face du visage de Mew.

Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Le Grizzli, le Colosse et le Rat de Laboratoire   Le Grizzli, le Colosse et le Rat de Laboratoire EmptyMer 27 Mai 2015, 22:42




Yin & Yang





« Deux Géants en Noir et Blanc »





Je me perds lentement dans mes pensées, peu à peu, l'espace de quelques minutes, le temps de laisser un souvenir ressurgir. Le souvenir le plus marquant de ma vie, un simple nom qui résonne dans ma tête... Aïtwo. Le mot « obéir » prononcé par Zayro ne manque pas de m'arracher à ma nostalgie. Je n'y répond qu'une simple question réthorique dont il a déjà donné la réponse.

« Alors je ne suis là que pour servir une nation ? Une arme d'un monde dont je ne sais rien... »
Alors qu'il m'explique que je n'aurai réellement d'autre choix que prendre part à cette grande guerre, des informations filtrent rapidement dans mon cerveau. Ceux de Fuyu sont donc de potentiels alliés, tout comme les deux brutes d'hier... Et ceux de « Seika » seraient des ennemis, ou du moins m'attaqueraient à vue... Sont-ils tous les même Malosses à leur maître, tous bien dressés et aboyant à l'unisson ? Je laisse échapper une pensée à cela. Une pensée vieille de près de 20 ans maintenant.
  
 
« Non... Je ne veux pas de ce destin. »
Alors que le colosse se dresse devant moi, apparemment sage et obéissant, il tente de m'intimider avec des paroles qui se veulent blessantes à mes convictions. Ces faibles dont je parle... J'en garde surtout un tragique souvenir. Je ne manque pas de lui faire part d'ailleurs, plongeant mon regard dans le sien et repoussant son bras menaçant d'un revers de la main. D'un ton sérieux, je choisis de me confier exclusivement à lui, ce que je n'avais pas fait avec Rhadamanthys qui s'était montré bien plus avenant.

« Mewtwo. Je suis Mewtwo. Et mourir ? Il est bien trop tard pour y songer maintenant, tu aurais du me proposer ça il y a 20 ans, avant que je ne leur laisse d'autre possibilité à ces avares. Aïtwo méritait de vivre. Elle s'était montrée plus forte que moi. »
Me confiais-je, me surprenant moi-même, n'ayant jamais pu parler de cela à personne, et je doute d'ailleurs qu'il comprenne de quoi je parle, cet humain me semblait comme les autres, ne désirant que mon obéissance. Je me refuse de me plier à la volonté de Fuyu, qu'importe la puissance de leur représentant qui me fait face. Je ne quitte pas son regard une seule seconde et lui fais part d'une dernière pensée, ma conviction, mêlée à ce que je comprends de ce monde.
  
 
« Tous méritent de vivre. Ce sont ceux qui tirent les ficelles qui doivent être éliminés. »
 



Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Le Grizzli, le Colosse et le Rat de Laboratoire   Le Grizzli, le Colosse et le Rat de Laboratoire EmptyJeu 28 Mai 2015, 00:15



«Dans l'avenir, nous nous recroiserons»
Un monstre, rencontre un monstre

* Ce rp se déroule avant le massacre au temple de la terre et avant l'event Aeternam²

Au moins, Mewtwo parlait, il avait un sens personnel des choses, un sens moral même. Ses propres opinions, ses pouvoirs et ses pensées. Evidemment, il commençait par tomber de haut, en constatant qu'il n'était qu'un élu, oui, un élu, une proprieté des dieux, d'une nation, une arme ou un bouclier prêt à combattre ou défendre, pas même en son propre nom.

Avec la pilule qui ne passait pas, Mewtwo se rebellait contre tout ça et Zayro lui, restait silencieux, il regardait le pokemon s'agiter ou non selon les informations qu'il ingurgitait avec les secondes. Non pas qu'il veuille calmer ce dernier, mais Jinn apporta sa pierre à l'édifice.



Le sceau proviendrait de Dieux, dont on ne sait rien et nous travaillerions à leurs libération ou tout du moins, à remettre le pouvoir entre leurs mains. Notre retour dans nos mondes d'origines est incertains.

Il n'y avait pas de porte de sortie visible, pas de récompense à la clé, personne n'avait parlé d'un retour, ni d'élus ayant réussis. Lorsqu'on étaient à Kosaten, on s'habituait à ce monde, comme si on y était né, comme si tout n'était que banalité, la confusion était troublante au début, mais elle disparaissait rapidement, comme si ici, tout les éléments étaient liés, ne formant qu'un, pour forcer la main aux élus et les faire accomplir quelque chose de plus grand !

Mewtwo se mit à parler d'une anectode, donnant par ailleurs son prénom complet. Il parla encore de la faiblesse d'un autre, quelqu'un qui n'avait pas survécu ? Il en parlait au passé, comment pouvait t'il être si certains de ce qu'il avançait alors, sur d'éventuels progrès ? Zayro ne se posa pas la question et écouta la fin du récit, ainsi que la dernière phrase du discours de Mew, avant de répondre ;


Honnêtement, je me fiche de savoir qui vous voulez laissez en vie, tant que vous ne vous mettez pas entre moi et mon objectif.

Et son objectif pour le moment, était clairement de provoquer la guerre, provoquer les Dieux ennemis, les élus et voir ce que ce monde pouvait réserver à un être aussi chaotique que lui.

Ceux qui tirent les ficelles, ces faux Dieux, je vais justement les détruire, montrer que ce monde est une hérésie, une erreur, un mensonge et une faiblesse. Puis, j'annihilerais Kosaten de mes mains. Tous ne méritent pas de vivre, non, certainement pas.

Mais comme il l'avait dit, tant que Mewtwo ne se mettait pas sur le chemin qu'allait arpenter Zayro et surtout pas en tant qu'ennemi ou protecteur des faibles et des orphelins, tout irait bien pour lui. Mais il devait observer de ses propres atomes, la force du Pokemon qui se disait si fort. Jinn s'avança et donna un coup de poing dans le thorax du mutant, sans crier "gare" et sans avertissement. C'était un test, comme pour Jotaro, mais d'une manière bien moins amicale encore. Raison de plus, Mew était dans son camp après tout et mieux valait endurcir Fuyu pour ce qui se préparait, même si, dit t'il ;


Concernant ce sceau, ce monde, cette nation... Fit t'il, tandis que le coup était déjà parti, s'enfonçant dans les muscles du Pokemon blanc ... Je me fiche de ce que vous choisirez, vous pouvez bien détruire votre propre nation, elle m'importe peu, je vous l'ai dis, ce monde brûlera, mais il offrira sa chance aux forts et aux opportunistes.

Zayro croisa de nouveau les bras après ça. Il devait voir si le pokemon avait de le hargne, de la réserve. Écarter la main d'un tueur comme lui, avait été son erreur et il devait comprendre ou était sa place à présent ! C'était chez les faibles, du moins pour le moment, mais quel était vraiment son objectif, son ambition ? Se relever et se battre ou rester à terre et mourir ? Jinn chercha dans une sacoche, puis posa un objet, une amulette, sur un rocher.

Cette amulette, elle a été prise sur le cadavre d'une petite fille que j'ai tué. Les faibles nourrissent le pouvoir des puissants, c'est ainsi. Prenez ça, comme un gage qui vous inclus en ce monde.
______

Un petit coup de poing, flemme de mettre les stat, on se la joue "full rp" mais tu connais les dégats ^^

L'amulette posée sur un rocher, disponible
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Le Grizzli, le Colosse et le Rat de Laboratoire   Le Grizzli, le Colosse et le Rat de Laboratoire EmptyJeu 28 Mai 2015, 01:09




Yin & Yang





« Deux Géants en Noir et Blanc »





Cette marque qui a pour but de nous asservir serait apposée par ces dits Dieux ? S'il s'avait mon origine, mélange du savoir humain qui se prend pour Dieu, et de la vraie Divinité elle-même, origine de tous pokémon et descendance direct du sacré Arceus. Le pokémon le plus puissant Pokémon de tous les temps comme le disait le père d'Aitwo... Je me fichais pas mal de repartir, mais la présence de ce sceau me gênant quand j'eus conscience de ses capacités. Je ne veux vraiment pas de ce destin, si bien que lorsqu'il me conseilla de ne pas me mettre en travers de sa route, et m'exposa finalement ses plans. J'y réfléchis une seconde, lui répondant simplement

« Si ce sont ces divinités qui se servent de nous comme des armes, je ne m'opposerai pas au fait que tu comptes t'en défaire. Je serais même enclin à t'y aider. Mais les morts vaines, non merci. J'ai déjà donné. »
Le Grizzli, le Colosse et le Rat de Laboratoire 364269Mewtwopunch
Puis, à peine finis-je ma phrase qu'il s'avance vers moi et arme son bras. Je n'ai que le temps d'ériger un bouclier de fortune pour parer ce coup fourbe, mais rien n'y fait. Son poing ne s'arrête que le temps d'une demi-seconde sur la barrière avant de l'éclater en morceau, laissant son poing s'enfoncer brutalement dans mon thorax. Sa force est colossale. C'est indéniable. Plus encore que celle de Rhadamanthys. Je lui fis d'ailleurs savoir, mes pensées nullement affectée par la douleur et offrant une phrase fluide contrastant avec mon corps, tordu de douleur.

  
 
« J'ai déjà essuyé un tel assaut hier même... Je ferai parti des forts, on se retrouvera Zayro. Je n'oublierai pas ton nom. »
Me refusant de poser un genoux à terre face à cette humain, je m'en remets à ma lévitation pour me surélever légèrement, m'épargnant l'effort de me tenir debout. Le temps que je me remette de son coup, encore pensant, me demandant comme un simple humain pouvait avoir une telle force, l'homme en question me dépose un maigre présent en gage de bonne foi, partant d'ici en ne me laissant savoir que la triste histoire qui accompagne son don. Lorsqu'enfin je me retrouve seul en compagnie de la tortue hybride, celle-ci s'avance à mes côté pour m'aider à me maintenir en équilibre sans léviter. Je prends alors l'amulette dans ma main. Versant une larme en mémoire de la jeune fille qui l'avait porté auparavant. La seule larme en toute une vie d'existence depuis sa disparition.


« Aitwo... »






Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Le Grizzli, le Colosse et le Rat de Laboratoire   Le Grizzli, le Colosse et le Rat de Laboratoire Empty

Revenir en haut Aller en bas
Le Grizzli, le Colosse et le Rat de Laboratoire
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse :: Le Grizzli, le Colosse et le Rat de Laboratoire 190103103231202569 :: Territoires neutres :: Forêt d'émeraude-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.