Le Deal du moment : -35%
Volant Thrustmaster T150 RS pour Pc, Ps3 et Ps4
Voir le deal
129.99 €

Partagez
Un sauvetage d'envergure ! (Meliodas, Jotaro et Kaede)
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Un sauvetage d'envergure ! (Meliodas, Jotaro et Kaede)   Un sauvetage d'envergure ! (Meliodas, Jotaro et Kaede) EmptyMer 13 Mai 2015, 02:46





 
Un sauvetage d'envergure !


 
Enfin terminer !





 


Des jours, des semaines, des mois, Kaede ne serait dire, mais après tant de temps passé avec de vulgaires brigands, Kaede ne comptait plus les jours. Déjà que dire que Kaede pouvait tout simplement compter était peut-être exagéré, mais avec ses doigts elle avait réussi à maintenir le compte du retour du soleil dans le ciel, et c’était déjà un très bon début. Malheureusement, elle se rendit bien vite compte qu’elle n’aurait pas assez de doigts pour le voyage.

C’était un  jeune garçon d’à peine 8 ans qui lui avait appris à compter les jours. Ce petit garçon, nommé Sébastien, était la seule personne de toute la caravane qui lui adressait la parole depuis qu’une fois, un des brigands avait essayé de la violer et que l’homme s’était écroulé par terre, sans vie. Plutôt intelligent pour son âge, le petit garçon avait expliqué à Kaede qu’il avait été, comme elle, enlever il y a quelque temps alors qu’il se baladait seul en forêt. Il était inquiet pour sa petite sœur qui s’était cachée au moment où les brigands étaient arrivés, et sans personnes pour l’aider, la fillette d’à peine 4 ans ne pourrait pas subvenir à ses besoins. Au moins, ici, disait le jeune garçon, ils mangeaient presqu'à leur faim, les brigands les nourrissaient certes avec du gruau de mauvais gout, mais au moins, ils mangeaient, contrairement à avant.

Sébastien avaient toujours vécu seul dans la rue avec sa jeune sœur, ses parents, de pauvres paysans, étaient mort un hiver difficile et depuis, plus personnage ne pouvaient les aider. Il apprit donc rapidement à voler et à survivre du mieux qu’il pût, mais un repas chaque jour était quelque chose qu’il n’avait jamais pu réellement avoir depuis.

Au début de leur périple, à la vue de son tatouage de serpent, les futurs esclaves avaient eux une certaine lueur d’espoir, mais quand ils virent qu’elles semblaient avoir moins d’intellect que le plus jeune d’entre eux, leurs yeux perdirent de nouveau leurs lumières. Quand, une fois, l’élue de Minshu démontra enfin ses pouvoirs, les yeux de ceux-ci, qui étaient maintenant presque sans vie, se transformèrent en un regard tantôt surpris, tantôt craintif. Plus aucune personne ne lui adressa alors la parole, et sans son jeune ami, la jeune femme serait probablement devenue folle.

Mais des jours et des jours s’étaient passés depuis, et plus le temps passait, plus le froid s’installait et plus le paysage devenait blanc. Un blanc tel qu’il rappelait a notre jeune Kaede, un moment, datant de déjà quelques mois, ou un homme aux cheveux de la même couleur l’avait accueillie en ce monde nouveau. Le froid finit par devenir tel que les bandits finirent, après plusieurs jours de froid, par sortir quelques manteaux et fourrures et les passèrent aux prisonniers.

À avoir entendu les brigands discutés pendant plusieurs mois, Kaede commençait doucement à comprendre le langage des hommes sans toutefois être réellement capable de la parler, et elle avait cru comprendre qu’ils arriveraient bientôt. Certain prisonnier semblaient alors inquiet, comme Sébastien et d’autre, presque joyeux d’enfin pouvoir être, esclave oui, mais déjà un peu plus libre que dans une cage surveiller 24h/24.

Arriver sur les lieux, semblant être simplement une grande cabane de bois solitaire dans la toundra, les bandits firent débarquer chaque prisonnier un après l’autre et chacun, relier a des chaines, se suivaient un en arrière de l’autre vers la cabane. Maintenant que tous les futurs esclaves étaient sortis, même le petit Sébastien, il était maintenant au tour de Kaede de sortir du véhicule.

«N-Nyu..?» demanda-t-elle, craintive


 

 


Dernière édition par Kaede le Mar 19 Mai 2015, 14:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Un sauvetage d'envergure ! (Meliodas, Jotaro et Kaede)   Un sauvetage d'envergure ! (Meliodas, Jotaro et Kaede) EmptyMer 13 Mai 2015, 12:37

Je lâchais un long soupir, produisant une légère fumée blanche devant ma bouche. J'avançais péniblement sous le froid, mes joues et mon nez rougis pas le froid ne faisaient que contraster avec mes lèvres bleuis par la température ambiante. Je frottais mes épaules de mes deux mains glacées afin de me réchauffer, mes doigts répondant mal aux ordres que tentait de donner mon cerveau engourdit par la détresse de mon corps.

Un vent glacial me gifla, mordant mon visage et mes oreilles dans son implacable passage, sifflant sa dure existence dans mes tympans. Mes os ne furent pas épargnés dans cette assaut naturel, je ne pouvais sentir mon corps que comme un tout souffrant de l'ambiance du lieu, ne pouvant résister seul face au froid de ce paysage d'un blanc presque pur. Une légère pensé envers le village de Fuki, lieu des fanatiques du blanc qui auraient dû s'installer ici, me traversa le peu d'esprit qu'il me restait, réduisant ma concentration déjà bien amoindrit.

Je continuais ma marche, grelottant sous mes vêtements très peu adéquat pour ce genre de climat, si je voulais ne pas mourir de froid ici j'avais plutôt intérêt à trouver de quoi pallier à ce problème, et rapidement. D'ailleurs qu'est-ce que je faisais là, mais surtout ou était-je ? Jusqu'à maintenant je m'étais plus ou moins contenté de marche toujours tout droit mais le climat était stable et tempéré depuis le début, alors pourquoi y avait t-il de la neige ici ? Je repensais à ma rencontre plutôt tendu avec l'élu de Fuyu, frissonnant encore plus rien que d'y repenser, il m'avait fallut des jours pour me remettre d'aplomb après avoir croisé par malchance son chemin. Enfin, cela aurait sans pu être pire, bien pire...

Je cru voir une chose au loin, d'un geste vif je relevais la visière de mon képi afin d'élargir mon champ de vision, cela semblait être une sorte de cabane. De plus je pouvais voir des gens grouiller autour, une fois à leur niveau je pourrais demander mon chemin ainsi que de quoi me vêtir chaudement pour continuer mon périple dans de meilleurs conditions.

Sans chercher à réfléchir plus avant (de toute façon mon état physique et mental ne me le permettant pas) je décidais de me diriger vers cette anomalie dans le paysage naturel, froid et brut des alentours. Laissant une traînée de neige écrasé par mes pas derrière moi je commençais à être plus proche du groupe. Je me dirigeais vers un homme armé, alors que j'allais ouvrir ma bouche endolorie par le froid pour lui demander mon chemin je me rendis compte qu'une bonne partie des personnes du lieu  portaient des chaînes sonnantes comme des carillons. Mon sang ne fit qu'un tour et mon cerveau bien qu'engourdit avait très bien comprit ce qui ce tramait ici, des marchants d'esclaves. Était-ce légal ? Illégal ? Peu importait en réalité pour moi, c'était quelque chose d'abjecte à mes yeux.

- Qu'est-ce que tu fais là toi ?

Je jetais un rapide coup d’œil à leur « marchandises », hommes, femmes, enfants, nul n'avait été épargné. De la buée sortait de ma bouche toujours entre-ouverte, laissant montrer l'accélération de ma respiration qui s'était accompagné d'une augmentation de mon rythme cardiaque. Il me fallait répondre, et vite. Il me fallait vite peser le pour et le contre, d'un côté je ne voulais pas laisser ces innocents ici, il fallait les libérer, de l'autre il me semblait très difficile de pouvoir faire quoi que ce soit, les quelques esclavagistes étant tous armés et moi même étant dans un piteux état et loin d'être à mon potentiel maximum. De toute façon je doutais fortement que les humains armés qui me faisaient face soit d'humeur à me laisser partir, je ne donnais pas vraiment de réponse à mon locuteur, mais finalement ma réponse était déjà faite et ma résolution prise, je devais les aider. Je ne lançais qu'une dernière phrase avant de me préparer à combattre, tout mes sens, aussi amoindris soient ils, étaient en éveil, j'étais paré à tout.

- « Yare yare daze... »

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Un sauvetage d'envergure ! (Meliodas, Jotaro et Kaede)   Un sauvetage d'envergure ! (Meliodas, Jotaro et Kaede) EmptyDim 17 Mai 2015, 22:07

-  Un sauvetage d'envergure ! -

Quelques semaines avaient passés depuis sa rencontre avec Broly ainsi que leur petit entraînement, il avait bien pu voir jusqu'à quel point sa puissance avait baissée et ce qu'il était capable de faire pour le moment. Il ne pouvait pas encore se servir de ses fameux contres, il allait donc devoir faire attention et bien analyser la situation. Pour le moment il n'avait pas l'air d'être trop inquiet, il était attablé sur la terrasse d'une taverne et profitait de sa bière à petites gorgées. Le jeune homme avait choisit de venir dans une taverne pour boire, il est vrai que c'était l'une des raisons principales, mais aussi pour chercher des informations au sujet des arrivées dans ce monde, il voulait trouver un moyen de repartir dans le sien. Il était assis depuis un petit moment et aucune information importante n'était parvenu jusqu'à ses oreilles jusqu'à maintenant. En effet, il venait d'entendre le nom de "King" et sa description exacte, son compagnon et membres des péchés capitaux était donc ici, lui aussi.

Le capitaine des Péchés Capitaux termina sa bière et laissa de l'argent sur la table, à présent il n'était plus aussi indécis, il savait ce qui lui restait à faire et c'était de retrouver son ami. Il décida donc de se préparer à faire un long voyage en direction du royaume de Fuyu, il est vrai que ces informations étaient assez maigres et que King ne pouvait plus se trouver là-bas mais c'était la seule piste qu'il avait depuis son arrivée ici, il devait aller vérifier. Meliodas entreprit donc ce voyage et traversa tout l'empire de Seika, à cheval ou bien en charrette, cela dépendait des endroits et des moments. Il arriva bientôt à la frontière de Fuyu et s'arrêta pour contempler l'horizon, il allait bientôt revoir King normalement et ils pourraient ensuite fusionner leurs informations sur ce monde. Il y a bien quelques semaines voire quelques mois qui s'étaient écoulés depuis qu'il était parti et Meliodas était passé en territoire "ennemi", Seika et Fuyu ne s'entendaient pas vraiment et il devait faire attention de ne pas croiser des soldats ou des élus du royaume.

Le jeune blond s'aventura discrètement dans le royaume en utilisant les petites routes et en cachant bien sa marque, il était là depuis quelques mois à présent et avait donc appris le but des marques et les différents pays qu'elles représentaient. Il continua son chemin jusqu'à enfin atteindre la Toundra Boréenne, c'était ici que des gens avaient aperçu un "jeune homme voler avec un coussin" et c'était donc ici que Meliodas se rendait. Il tapota un peu la nuque de son cheval et avança en direction de sa destination, toujours autant décidé. Arrivé à un endroit assez difficile d'accès pour un cheval, le jeune homme l'abandonna en récupérant la petite sacoche dessus afin d'avoir toujours quelques vivres, il continua ensuite en direction du nord et regarda autour de lui, surtout en hauteur, pour voir si son compagnon n'était pas là. Un vent assez froid, voire glacial, commença à se lever et Meliodas n'avait qu'une petite veste par dessus ses vêtements, pourtant il n'avait pas l'air de trop craindre le froid. Il continua encore d'avancer, toujours devant lui jusqu'à entendre du bruit pas loin, il s'y dirigea et remarqua un homme seul qui était en train de faire un petite ronde. Le blondinet s'approcha alors pour lui demander quelques renseignements.

-Hey ! Est-ce que vous auriez vu par ici un jeune homme voler avec un coussin ? C'est un de mes amis et j'aimerais bien le retrouver.

L'homme se retourna en sursaut, il pensait être seul ici et ne s'attendait pas à une rencontre et ce, même si il était en train de faire une ronde, c'était plus pour la forme qu'autre chose. Il dégaina son épée et pointa son arme en direction de Meliodas.

-Ne bouge plus ! Qui es tu toi ? Que fais un gamin par ici ? Je croyais que les seuls gamins aux alentours étaient ceux que nous avons, tu t'es échappé ?

Le jeune homme ne compris pas tout de suite de quoi cet homme parlait puis il posa son regard autour de sa taille, il y avait des chaînes, si l'on repensait à ce qu'il venait de dire, il y avait des enfants prisonniers pas loin. Le blondinet était un chevalier et l'honneur passait avant tout pour lui, il eut comme idée de se faire passer pour un enfant sans histoire afin de rejoindre l'endroit où ils retenaient les autres. L'homme s'approcha donc et attacha les mains de Meliodas, il enleva son épée de derrière son dos et la porta tout en tenant le capitaine des Péchés. Les deux hommes marchèrent un petit moment avant d'atteindre enfin le camp des esclavagistes, les captifs étaient dans un coin et immobiles tandis que les hommes les surveillaient. Quelques bruits parvinrent tout de même aux oreilles de Meliodas non loin mais il n'arrivait pas à voir ce que c'était. Maintenant qu'il était enfin arrivé au camp il se tourna vers son "garde" et lui sourit avant de défaire ses liens et de donner un coup dans l'abdomen de l'homme, il se pencha pour récupérer son arme et la replaça derrière son dos puis se tourna vers les autres bandits qui le regardaient, stupéfaits.

-Eh bien, eh bien, eh bien. Je vois que je vais devoir faire quelque chose pour vous, j'arrive.

Il commença à s'approcher tout doucement des voyous, sans dégainer son épée, il avait pour habitude de toujours se retenir avec ses adversaires et en plus, ceux-ci n'allaient pas faire long feu.
Meliodas

©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Un sauvetage d'envergure ! (Meliodas, Jotaro et Kaede)   Un sauvetage d'envergure ! (Meliodas, Jotaro et Kaede) EmptyMar 19 Mai 2015, 16:36





 
Un sauvetage d'envergure !


 
Éveil





 




Un homme plutôt baraqué s’approcha alors du wagon de Kaede. La chose qui se remarquait le plus chez cet homme après ses énormes bras aussi gros que des cuisses de taureau, c’était la différence flagrante entre son taux de muscle et d’intelligence. Son regard vide d’intelligence se posa alors sur elle.

« Sort » Dit-il d’une voix extrêmement roque.

Alors que Kaede reculait de plus en plus pour ne pas que l’homme ne l’attrape, celui-ci  devenait de moins en moins patient.

« Aller, ici toi ! » s’écria-t-il en marmonnant quelques jurons incompréhensible

Alors qu’il parvint enfin à l’attraper, d’une main qui faisait pratiquement le tour complet de son corps, dans la petite cage qui lui avait servie de chambre pendant les dernier mois, Kaede s’accrocha à un barreau en criant d’une petite voix stridente.

« Nyuuuuu !!! »


À bout de nerf, l’homme attrapa sa matraque qu’il portait à la ceinture et assomma la jeune femme d’un rapide coup porter au crane. Elle gisait maintenant, inerte dans la main du colosse. Il entreprit donc de la sortir de sa cachette alors qu’un autre homme, visiblement son supérieur, approcha.

« Mais qu’est-ce que tu as fait, tu la tuer? Tu sais qu’un esclave mort ne rapporte rien Victor? Tu seras privé de repas ce soir, si ce n’est pas de paye aussi ! » Cria l’homme a ce prénommer Victor.

« Ooh.. » Laissa sortir de sa bouche le géant, tout en laissant Kaede tomber sur le sol en se dirigeant nonchalamment  vers la cabane.

La jeune femme était étendue, sans connaissance, dans la neige blanche, avec une légère bosse sur la tête. Le supérieur, soucieux de savoir si son « bien » était encore en vie, décida de s’approcher pour examiner la jeune femme. D’une main un peu trop baladeuse, il tâta son sein droit pour sentir son cœur. À son grand étonnement, le cœur battait encore, et de plus en plus rapidement. À peine eu-t-il le temps d‘enlever sa main de son corps que les yeux de la jeune Kaede s’ouvrirent, remplie d’une intelligence qui était absente quelques seconde auparavant.

« Hé Victor je… » C’est à peine ce qu’eu le temps de dire l’homme avant de s’écraser au sol, sans vie, au côté de Kaede.

Lucy avait de nouveau pris le contrôle, et bien que Kaede aille retrouver un peu de ses pouvoirs depuis sa rencontre avec Neo, elle ne pouvait toujours pas trancher la chair avec ses vecteurs, elle se contenta donc de produire un arrêt cardiaque en affectant le flux sanguin de ses victimes.

Alors qu’elle commençait à peine à se relever, couverte de neige, elle entendit un cris venant tout droit de la cabane, c’était Victor, plein de rage hurlent de sa voix caverneuse en se dirigeant vers sa cible sa matraque à la main :

« Patrooooon !!! »



IllustrationRP

« ... »


Lui lançant un nouveau et dernier regard froid et neutre, Kaede ne bougea pas, attendant plutôt que sa future victime soit assez près pour que ses vecteurs l’atteignent. C’est lorsque le colosse arriva a moins de deux mètres d’elle qu’il s’écroula de tout son poids, et malgré le sol recouvert d’une épaisse couche de neige, le sol sembla trembler sous le poids de l’homme.


 

 
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Un sauvetage d'envergure ! (Meliodas, Jotaro et Kaede)   Un sauvetage d'envergure ! (Meliodas, Jotaro et Kaede) EmptyJeu 21 Mai 2015, 00:03


Un sauvetage d'envergure




« Visiblement elle ne semble pas avoir besoin d'aide... »


L'esclavagiste fronça des sourcils, commençant à sortir une épée de son fourreau, il semblait en colère. Je m'approchais de lui en marchant, comblant en quelques pas la distance qui nous séparait. L'homme se mit à crier.

- je viens de te demander qu-

- « Star Arm »

Dans un jeu de hanche de du torse je propulsais mon bras droit en direction de l'esclavagiste, il fut autant surprit par la vitesse du coup que par ce qui semblait recouvrir mon bras, une sorte de bras fantomatique violet. Toujours est il que le pauvre n'eut pas vraiment le temps de réagir, se prenant un poing ganté et surnaturel en plein milieu du visage, le coup ne l'avait absolument pas tué (de toute façon la force amoindrit de mes coups en ce monde ne me le permettait pas, enfin en une seule attaque) mais il ne faisait aucun doute que l'homme qui s'écroula lourdement dans la neige était sonné.

Je fonçais donc vers ce qui semblait être le reste des esclavagistes, ils ne semblaient en réalité pas très forts, ni si nombreux que cela en y regardant d'un peu plus près, mais certains m'avaient déjà repérés et il fallait être rapide et efficace. L'adrénaline semblait effacer la détresse de mon corps face au froid, me réchauffant en parti et me faisant oublier le souffrance interne dû au climat. Un premier esclavagiste me fonça dessus, il tenta de me frapper avec une masse, mais j'esquivais le coup d'un rapide pas de côté. Une fois encore je jouais sur les muscles de mon ventre et de mon dos afin d'accompagner le mouvement de mon bras et ainsi augmenter la puissance et l'énergie fournie dans la frappe de mon uppercut. Le poing ganté de Star Platinum frappa de plein de fouet le menton de mon adversaire qui décolla de quelques mètres avant de retomber comme une masse sur le sol blanc et froid.

Un deuxième vint porter secourt à son ami, quand bien même il était déjà trop tard pour cela. Je désactivais mon Star Arm, pliant les genoux pour me préparer à l'assaut de l'esclavagiste. Il était armé d'une matraque et se devait d'être à faible distance de moi s'il voulait me frapper. Lorsqu'il arriva à mon niveau, je m'écrasais un peu plus avant de bondir dans une puissante détente, esquivant au passage une attaque horizontale de l'ennemi. Alors qu'il me fixais dans les airs, près à continuer le combat, je jouais de mes hanches et de mes abdominaux pour me tourner pieds vers lui.

- « Star Jump »

Comme pouvait le faire penser le nom de cette technique, le Star Jump servait en premier lieu à bondir, sauter, augmenter ma mobilité, mais dans le cas présent c'était surtout des jambes de Star Platinum qui vinrent frapper de plein fouet le visage du malheureux, explosant sa dentition sous le puissance du double coup de pied aérien tandis que je retombais sur mes jambes. Je ne fis pas disparaître pour autant les jambes de mon Stand qui étaient autours des miennes.

En tournant la tête je voyais qu’un autre homme, blond et plutôt petit, était également aux prises avec d'autres des tuants, me servant de la détente surnaturel de Star Platinum je parcourais les mètres qui nous séparaient en un rien de temps. Dans un dernier bond je fis un plaquage à l'un des esclavagistes qui voulait attaquer le jeune homme blond. Non pas que ce qui semblait être un autre passant malheureux comme moi n'aurait pas pu aisément esquiver l'assaut de cet opposant mais cela m'avais ouvert une brèche et j'en avais profité pour m'y engouffrer. Je retombais avec l'individu malhonnête dans un rouler-bouler avant de me ressaisir et me redresser avant de frapper au torse d'un coup de pied de Star Platinum pendant la roulade improvisée de celui-ci. Rapidement je me plaçais aux côtés du jeune homme blond.

- « Ça vous gène si je m'incruste ? »

Alors même que j'allais me préparer à faire face à mes opposants avec ce que je supposais être un allié j'entendis un cri strident au loin.

« Nyuuuuu !!! »

Je jetais un œil en arrière en tournant la tête rapidement, un espèce de géant semblait un peu trop violent avec l'une des « marchandises », mon sang ne fit qu'un tour, il fallait l'aider.

- « Va l'aider, je m'occupe d'eux. »

Je ne savais pas si le jeune homme blond m'avais écouté ou non, ni même s'il s'était précipité vers la victime pour aller lui porter secours, pour ma part la confrontation avec les esclavagistes reprit de plus belle, l'un d'eux sorti un couteau et tenta de me planter le ventre, j'esquivais d'un léger bond en arrière avant de contre attaquer avec une série de coups de poings en direction de l'individu, tel un ora ora ora, mais sans le pouvoir de mon Stand. L'homme s'écroula par terre dans la neige, encore un de moins.

« Patrooooon !!! »

Je me retournais rapidement pour voir où en était le jeune homme blond, s'il s'était dépêché d'aller la secourir. Instinctivement je me mis à crier une phrase à son attention.

- « Comment ça ce....passe... »

Mon dernier mot mourut dans ma bouche alors que je voyais le géant s'effondrer de toute sa masse sans raison apparente, faisant trembler le sol et soulevant un peu de poudreuse dans sa chute. Il ne restait que la jeune femme aux cheveux roses, debout, le regard sombre, vide et froid, pas autant que Zayro mais qui restait tout de même assez effrayant à voir.

Je me retournais vers les esclavagistes qui semblaient eux aussi s'être arrêtés à la vu de la mort de leur camarade au loin, j'arquais un sourcil à leur attention.

- « Vous avez quelle type de....marchandise ? C'est normal ce qui vient de se passer ? »

L'un d'eux bredouilla une sorte de « je ne sais pas ». Toujours est-il que les esclavagistes se reprirent, se dirigeant cette fois vers la jeune femme, m'ignorant au passage, bien décidés à venger leur patron. J'allais partir pour l'aider, mais avez t-elle vraiment besoin d'aide ? N'allait elle pas tous les massacrer comme elle l'avait fait plus tôt avec son agresseur ? Et dans ce cas n'allait elle pas aussi essayer de me tuer dans le lot ? En tout cas son regard regard sombre semblait ne pas chercher la distinction entre amis et ennemis et je ne voulais pas faire parti de la vague des suicidaires. Le mieux à faire pour le moment était de patienter, voir dans quel sens allait évoluer les choses et intervenir si la jeune femme n'arrivait pas à gérer seule la situation.

Récapitulatif:
 

Hrp:
 


Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Un sauvetage d'envergure ! (Meliodas, Jotaro et Kaede)   Un sauvetage d'envergure ! (Meliodas, Jotaro et Kaede) EmptyDim 24 Mai 2015, 05:15

-  Un sauvetage d'envergure ! -

Meliodas était en train d'approcher lentement de ces hommes sans pitié qui n'hésitaient pas à réduire les plus faibles qu'eux en esclavage, le seul fait d'être puissant ne donnait en aucun cas le droit de posséder des êtres doués d'intelligence et de les soumettre. Le jeune blond continuait d'avancer mais n'attaquait pas pour le moment, il attendait simplement que ce soit ses adversaires qui viennent sur lui afin de contre-attaquer mais pour le moment ils étaient tous encore un peu surpris de la facilité avec laquelle il avait mit à terre leur ami. Tandis que Meliodas n'allait pas tarder à commencer l'affrontement, il remarqua non loin de lui, vers sa droite, qu'il y avait un autre homme qui combattait ces hommes. Il avait l'air de très bien se débrouiller d'ailleurs et rivalisait avec plusieurs adversaires, le blondinet allait avoir beaucoup moins d'ennemis à éliminer avant de pouvoir libérer les esclaves.

Les hommes qui faisaient face à Meliodas s'étaient enfin décidés à réagir, un d'eux s'approcha de lui, tout d'abord très lentement et sur ses gardes, puis il accéléra et fut pris d'un élan de courage qui lui permis de foncer sur le jeune homme. Le capitaine des Péchés esquiva assez rapidement, même si à l'époque il aurait pu esquiver encore plus vite et par la même occasion contre-attaquer, cela restait amplement suffisant pour des hommes de leur niveau. Le blondinet n'attendit pas que son opposant donne un autre coup et il le frappa au ventre avec un coup assez puissant, c'était le second adversaire qu'il mettait au tapis en un coup et les esclavagistes comprirent que si ils voulaient l'éliminer pour de bon il devaient unir leurs forces. L'inconnu était toujours aux prises avec ses propres adversaires lui aussi, il en avait déjà mis quelques uns au tapis et continuait, tout en se défendant et en attaquant il avait l'air de se diriger en direction du jeune blond dont il avait aussi repéré la présence plus tôt.

Meliodas esquivait les coups des esclavagistes, ils étaient venus l'attaquer en groupe cette fois et il était en train d'esquiver ou d'encaisser les coups tout en frappant à son tour. Ses bras contraient des coups de poings ou quelques coups de pieds, il bougeait son corps afin d'éviter des coups d'épées et attrapait parfois la lame à mains nues pour pouvoir ensuite désarmer son attaquant. Il élimina encore deux esclavagistes avant de remarquer que l'inconnu était à présent très proche de lui, et qu'il se rapprochait encore, Meliodas fit donc la même chose pour qu'ils puissent se regrouper et réunir tous leurs assaillants au même endroit.

- « Ça vous gène si je m'incruste ? »

Le capitaine des Péchés le regarda entre deux parades et lui sourit, il répliqua contre ses adversaires et en poussa un sur un deuxième avec une force assez conséquente, ils partirent tous les deux et glissèrent sur le sol tandis que Meliodas répondit à son nouveau compagnon de circonstances :

- " Pas du tout ! Je suis prêt à partager si on peut s'en débarrasser plus vite, je suis assez pressé ! "

Les deux hommes combattirent ensemble, continuant de frapper et d'esquiver ou bien de contrer et de contre-attaquer, c'était assez répétitif mais leurs ennemis commençaient à diminuer, qui aurait cru que seules deux personnes auraient suffit pour démanteler ce trafic d'esclavage. Meliodas sauta sur le côté pour éviter un coup d'estoc, il fit une roulade et se replaça très vite en position pour frapper au ventre d'un coup de pied l'ennemi qui venait de l'attaquer. Son sang démoniaque lui permettait d'être plus rapide et plus puissant qu'un simple humain, même si il n'avait pas recours à sa force cachée en ce moment, il restait tout de même bien puissant.

« Nyuuuuu !!! »

Un cri se fit entendre et arriva jusqu'aux oreilles de nos deux combattants, ils continuèrent leur routine, étaler leurs ennemis, mais cherchait aussi du regard l'endroit d'où pouvait bien provenir ce cri afin de pouvoir aller porter secours à la personne qui était en danger.

- « Va l'aider, je m'occupe d'eux. »

Meliodas acquiesça et se fraya un chemin dans la direction du cri, il courut un peu en sautant au dessus de ses ennemis afin d'en éviter quelques uns, il n'hésitait pas à en frapper quelques uns lors de sa course afin d'aider tout de même l'inconnu à les éliminer. Il n'était à présent plus très loin et pouvait apercevoir une jeune femme près de l'endroit où ils retenaient les esclaves, il accéléra un peu le pas lorsqu'il remarqua un homme s'approcher dans sa direction. Le blondinet couru avec pour objectif de sauver cette inconnue mais arrivé sur place, il se rendit compte qu'il n'avait pas vraiment besoin de lui en venir en aide, elle avait l'air de bien se débrouiller, seule. Il senti une ambiance assez étrange et néfaste, cette jeune femme avait l'air d'être hostile et pouvait attaquer à tout moment, elle venait bien d'éliminer cet homme en un instant. Il fallait que Meliodas s'identifie en tant qu'allié si il ne voulait pas l'affronter.

-Ne vous inquiétez pas, tout est fini à présent. Nous allons vous sortir d'ici, je vous le promets.

Même si il savait que cette femme pouvait se défendre d'elle même, il ne pouvait pas s'empêcher de la rassurer et de lui venir en aide, il s'était produit une chose similaire à l'époque avec une de ses alliés, Diane. Elle était en difficulté avec quelques chevaliers qui la provoquaient mais elle pouvait très bien les éliminer aisément, c'était une géante après tout et elle possédait une grande puissance. Pourtant, Meliodas était quand même venu à son aide en la considérant comme une personne normale et non une géante, c'était dans sa nature. À présent, c'était au tour de cette inconnue de recevoir l'aide du capitaine des Péchés Capitaux, allait-elle l'accepter ?
Meliodas

©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Un sauvetage d'envergure ! (Meliodas, Jotaro et Kaede)   Un sauvetage d'envergure ! (Meliodas, Jotaro et Kaede) EmptyLun 08 Juin 2015, 21:24





 
Un sauvetage d'envergure !


 
Amusement





 




Alors qu’elle venait d’éliminer le plus gros des adversaires, les esclavagistes qui avaient commencé à se regrouper en cercle autour d’elle déformèrent un peu les rangs et quelques un se retirèrent même avec un petit « Oh non » ou encore « Je tiens à ma vie moi ! »

C’est alors que Kaede entendit des bruits de combat venant d’ailleurs, d’autres esclaves se battaient ? Probablement pas, ils étaient tous trop peureux. C’est alors qu’elle se posait ses questions qu’un jeune garçon arriva, blond, mince et avec un physique assez enfantin. Il avait réussi à traverser la ligne ennemie? Il semblait, malgré son physique, bien intéressant alors.  

Kaede n’était pas du genre à se fier aux apparences. Malgré son petit air d’enfant, ce jeune homme était peut-être puissant, il avait assurément su se débarrasser de quelque marchand d’esclaves pour se rendre ici. Après tout, numéro 35 ne semblait pas avoir plus de dix ans et pourtant elle était la plus puissante des diclonus, elle devait donc être prudente. Kaede resta donc la, sans bouger à fixer d’un regard presque meurtrier le jeune garçon qui lui dit alors :

-Ne vous inquiétez pas, tout est fini à présent. Nous allons vous sortir d'ici, je vous le promets.

Ne pas s’inquiéter ? Pourquoi elle s’inquièterait? Ces esclavagistes n’étaient rien de plus que quelques mouches, de vulgaires insectes sans défense pour elle, d’où tentait-il de la rassurer? C’est plutôt lui qui devrait la craindre comme ses autres humains qui s’enfuyaient ! Soudainement, un rictus se forma sur son visage, amusé par la situation. Elle mettrait donc ce garçon à l’épreuve, peut-être même qu’il en périra rapidement, mais peu lui importait, s’il l’amusait un tant soit peu, ce serait déjà bien assez. Les hommes de la caravane avaient été bien décevants, et ce n’est pas avec ceux-là qu’elle se ferait plaisir. Ce jeune garçon par contre, semblait être prometteur.

Sans crier gare, elle ramassa trois armes sur les esclavagistes tomber au sol avec ses vecteurs, ce qui, pour quelqu’un de « normal », pouvait tout simplement ressembler à trois armes volantes, et les envoya sur le blondinet, attendant sa réaction sans même bouger d’un poil, les bras croiser et toujours le même sourire presque inhumain sur le visage.



Spoiler:
 

 

 
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Un sauvetage d'envergure ! (Meliodas, Jotaro et Kaede)   Un sauvetage d'envergure ! (Meliodas, Jotaro et Kaede) EmptyJeu 06 Aoû 2015, 00:06

En pause pour le moment, le temps que Kaede revienne. J'éditerais mon post pour répondre.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Un sauvetage d'envergure ! (Meliodas, Jotaro et Kaede)   Un sauvetage d'envergure ! (Meliodas, Jotaro et Kaede) Empty

Revenir en haut Aller en bas
Un sauvetage d'envergure ! (Meliodas, Jotaro et Kaede)
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse :: Un sauvetage d'envergure ! (Meliodas, Jotaro et Kaede) 190103103231202569 :: Royaume de Fuyu :: Toundra boréenne-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.