Le Deal du moment : -54%
Tondeuse à barbe Babyliss Designer SH500E
Voir le deal
59.99 €

Partagez
La course contre la mort
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: La course contre la mort   La course contre la mort - Page 2 EmptySam 30 Mai 2015, 23:44




Course contre la Mort





« Bonjour, je ne vous veux pas de mal »
- Tourelle - Portal -





L'étreinte du sceau reprend encore, me faisait souffrir assez étrangement, je ne plisse que les yeux pour contenir ma douleur, ce n'est pas une fichue marque qui aura raison de moi. Tout le monde semble regroupé et une idée commune subsiste, protéger le royaume... Non... Je... Je l'ai dit et le répéterai ! Je ne veux pas de ce destin !! Zayro m'avait prévenu, ainsi, je lutte tant bien que mal face à la douleur du sceau qui tente encore d'affecter mon jugement... D'accord, je protégerai ce royaume, mais j'aurai deux mots à toucher à ce "roi" avant tout. Je remarque une chose intéressante dans notre petit groupe, d'un simple coup d'oeil, je peux déjà y voir un autre non-humain, sûrement un autre que Zayro avait aussi rencontré, un atout de poids pensais-je vu que le colosse disaient ces non-humains rencontrés si puissants.

Ne faisant actuellement confiance qu'en Piccolo, ce dernier se scinda en deux, essayant de nous porter plus vite au château avec un étrange vieillard. Peu après, le double s'effondre déjà et je me rattrape donc habilement en lévitant à ras du sol. La marque semble se calmer maintenant que nous agissions enfin, jusqu'à ce que quelque chose la relance de plus belle. Ai-je besoin de me répéter ? Je protégerai ce royaume. J'ai encore besoin de Sul Hei, je dois en savoir plus.

La marque nous signalait expressément un danger, et l'homme vert l'avait cerné, nous en avertissant et exposant son plan. Non loin, un homme à la chevelure bleue recrachait tout ce qu'il avait dans le ventre, sûrement subissait-il lui aussi l'effet de la marque. Cela me fit légèrement sourciller de dégoût. L'humain est vraiment... Repoussant quand il s'y met. Finalement, il propose donc de rester en retrait, demandant à rester en vue pour prêter renfort au plus vite. Je savais très bien que je n'irai pas au château de suite, mon heure viendra... J'allai donc apporter ma pierre à l'édifice, m'avançant légèrement vers le groupe qui se dirigerait au palais, j'use donc de mes pouvoir télépathiques pour m'adresser à l'ensemble du groupe.
  
 
« Je resterai à mi-chemin entre le groupe de défense et ceux qui avancent vers le château. Je pourrai vous assurer une liaison entre tous à mi-distance des deux. Je pourrai également prévenir les embuscades de la sorte. Cela ne me plait guère de coopérer ainsi de force, mais nous n'avons pas le choix. »
Je m'arme de patience en posant ainsi mon rôle. Je profiterai de mon placement pour rejoindre le château au moment opportun. Attends moi, roi de pacotille.
 





Récap des stats:
 

Passifs :
 

Objets:
 

Actions:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: La course contre la mort   La course contre la mort - Page 2 EmptyDim 31 Mai 2015, 00:32



   
Jinpachi Mishima


   
Vacarme



 


Heureusement pour moi, je me trompais : J’étais loin d’être seul dans ce ramdam. Les choses se déroulèrent assez rapidement : Un type, en armure de samouraï, d’environ 30 ans, un peu plus, vint m’aborder, il avait l’air de bien savoir ce qui se passait, et proposa un plan : Certains devaient rejoindre le Roi, d’autres garder la ville, et les derniers trouver des hommes en état de combattre. Même s’il faisait peut-être, 30 ou 35 centimètres de moins que moi, son équipement et son assurance lorsqu’il parla, ne me laissèrent que peu de doute quant à sa capacité à gérer la situation … Peut-être qu’il faisait partie de la garde de la ville, et qu’on suivait la procédure d’urgence … En tout cas, moi, je devais protéger le Roi, donc suivre ses propositions ne me dérangea pas.

Je n’avais pas de capacités sensorielles, mais je pouvais au moins sentir les énergies démoniaques, comme la mienne, et celle que je sentais, je la connaissais déjà … C’était l’Oni, l’Oni que j’avais rencontré à mon arrivée ..! Plus qu’essayer de régler mes comptes avec lui, j’avais envie de protéger le Roi, alors je me mis en route, vers le château de Sul Hei. Avant que je ne puisse aller bien loin, un homme vert apparut, mais avec tout ce que j’avais vu dans ce Kosaten … Un Oni, un monstre géant, un homme en armure violette, je crois que je ne fus qu’à moitié surprit de voir cette abomination … L’étrange homme vert se dédoubla, et semblait avoir la capacité de voler, intéressant ! L’une des parties du haricot humanoïde, vint vers moi en défiant la gravité, et me prit par le kimono d’une main, et un type à capuche de l’autre. Il avait de la force ..! Soulever 110 kilos d’une main ! HA ! Lorsque la chose se mit à décoller, moi en main, il retomba aussitôt ..! Il fallait croire que je n’étais pas si léger que ça, hé hé hé !  

« Alors ? Dis-je de ma lourde voix. Qu’est-ce qu’on fait ? »

Son plan ayant failli, l’homme vert alla refusionner avec son lui. Soudain, il se tourna en direction du château, d’apparence calme, et juste après, le sceau de Fuyu me mordit si fort le pectoral, que je laissais échapper un gémissement de douleur :

« Huagh ! »

Tout en tenant machinalement l’endroit où je brûlais, je dû reposer un genou à terre … Quelle douleur étrange … Interne et oppressive … L’homme vert dit :

« Notre roi est en danger. Dépêchons mais gardons quelques Élus ici pour prévenir. Il se peut que ce soit un piège donc, soyons prudent. »

« Oh … »

Le ton du haricot humain semblait franc … Et de toute façon, on étaient dans le même bateau, alors autant faire confiance à ces compagnons de galère … Si c’était le Roi qui était directement visé, alors les ennemis devaient être aussi fort que lui … Et tous ces pouvoirs mystiques et puissants, confirmaient mon idée … Y aller, avec ma nouvelle puissance, était de l’ordre du suicide, ces gars semblaient plus prêt que moi. Étrangement, ma décision de protéger le chemin plutôt que d’aller aider Sul Hei diminua aussi la pression du sceau … J’avais donc pris, la bonne décision. Je me mis à mon poste. Une nouvelle voix se fit entendre :

« Je vais rester ici pour couvrir vos arrières. Si vous le pouvez, garder un œil sur ma position, au moindre problème, je ferai se lever un brouillard et je viendrais vous rejoindre.

Ainsi donc, ce petit aux cheveux bleus de junkie était des nôtres hein ..? Il devait avoir de l’énergie à revendre pour être dans ce bazar … Je lui dit, d’un ton calme et amical :

─ Je vais rester avec toi p’tit … Je m’appelle Jinpachi Mishima. J’avais perdu de la puissance, mais la politesse était là.

Le gars encapuchonné que l’homme vert avait essayé de porter avec moi entreprit d’aller un plus loin, il dit qu’il se placerait entre notre groupe, et celui qui allait au château … Fais chier, si j’avais été plus fort, je serais de ceux-là … Mais je faisais bien aussi, en restant là, c’est ce que l’apaisement de la douleur me soufflait, alors j’allais aider ce junkie. Je m’assis en tailleur, pour dépenser le moins d’énergie possible, ça n’allais pas être une promenade de santé … Sûr.

« Hmpf ! »

Récapitulatif de stats:
 


   

   

Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: La course contre la mort   La course contre la mort - Page 2 EmptyDim 31 Mai 2015, 00:57

- La course contre la mort-

La capitale du puissant empire de Seika était sans dessus-dessous, les habitants ainsi que les gardes les plus faibles étaient à présent de simples statues alors que le ciel s'assombrissait de plus en plus et que le dôme recouvrait enfin toute la capitale pour empêcher quiconque d'entrer, mais surtout de sortir. Le jeune Meliodas continuait de courir en direction du palais pour se renseigner sur la situation et pouvoir protéger l'empereur, il savait qu'en cas d'attaque les plus haut gradés se trouveraient au palais afin de protéger leur souverain et élaborer une stratégie de défense pour ensuite pouvoir contre-attaquer. Il continua donc dans cette direction en surveillant tout de même chaque coin de rue, chaque hauteur, tous les endroits d'où l'on pouvait tendre une embuscade ou du moins ceux qui étaient dans son champ de vision sur le chemin menant au palais. Bien entendu, même si il analysait les environs à la recherche d'une attaque furtive ou autre danger, sa vision était tout de même limitée car il réalisait cette action tout en courant droit devant, ce qui diminuait l'efficacité mais qui pouvait tout de même être utile.

Le jeune blond était peut-être limité pour le moment en terme de puissance et il pourrait sûrement avoir quelques difficultés selon l'adversaire qui attaquerait, mais il restait tout de même un chevalier très compétent, après tout il était le capitaine des sept Péchés Capitaux dans son monde et ils étaient considérés comme les plus puissants du royaume de Liones. Tout en continuant de courir vers son objectif Meliodas ne pouvait s'empêcher d'être assez méfiant et curieux, la capitale était à quasiment sans défenses, même si il lui restait ses plus puissants guerriers pour le moment, elle avait eprdu de nombreuses forces. Pourtant, même avec tous ces événements, le ciel sombre, les gens changés en statue et les nouveaux pouvoirs octroyés par le Dieu, aucun signe d'ennemi. Les personnes responsables de cette attaque devaient être très organisées et puissantes également car pour créer un dôme qui englobe toute une zone et qui empêche les gens d'entrer et de sortir, il faut posséder un immense pouvoir.

Tandis que le jeune homme continuait encore sa course la situation restait inchangée, aucun ennemi à l'horizon d'après les observations de Meliodas et toutes les personnes qu'il avait croisé sur son chemin étaient pétrifiées. Ce n'est qu'au bout de quelques minutes après avoir bien avancé qu'il aperçu au loin des personnes qui semblaient bien vivantes, il se rapprocha donc d'elles mais resta méfiant tout de même. C'était deux femmes qui avaient l'air de courir aussi en direction du château, en restant là il ne pouvait pas vraiment voir si elles étaient alliées ou ennemis, il décida donc d'accélérer un peu et de les rattraper afin de courir à leurs côtés et il serait fixé sur leur nature. Il s’exécuta donc et arriva près d'elles, plus précisément aux côtés de celle qui avait un bras tatoué et remarqua qu'elle portait la marque de Seika. Tout en continuant de courir il les interpella en souriant.

-Hey ! Vous aussi vous vous rendez au château ? Vous savez ce qu'il se passe ?

Les deux jeunes femmes devaient sûrement être un minimum surprise en voyant débarquer comme ça de nulle part un jeune homme blond  à l'apparence juvénile. Comme quoi, l'habit ne fait réellement pas la moine comme on dit.
Meliodas

©MangaMultiverse


Actions:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: La course contre la mort   La course contre la mort - Page 2 EmptyDim 31 Mai 2015, 01:00


La course contre la mort - Page 2 Image_12




Musique d'ambiance



La troupe de soldat avait suivie correctement les ordres de la louve au pied de la lettre, malgré la fatigue pesant sur leurs épaules, ils étaient déterminés à combattre. Jetant un bref coup d’œil vers chacun des messagers qui se déployèrent au quatre coins de la ville, afin de retrouver des élus potentiels, Geleerde ressentait au fond d'elle, les nombreux dangers qu'ils devront tous faire face bientôt. Pendant sa course, elle porta son attention vers les différents habitants de la ville, tous, irrévocablement figés dans l'horreur. Instinctivement, l'hybride ne pouvait s'empêcher d'observer, chaque visage des villageois qui avaient subis la malédiction.

Autant de femmes, que d'hommes, étaient tous immobile, chacun d'eux, les yeux levés en direction du ciel. Dépassant le corps pétrifié d'une petite fille, le nom de Mirya lui vint aussitôt en mémoire. Avait-elle subie le même sort, également ? A cette pensée, la louve serra les dents : l'enfant avait, par on ne sait quel miracle encore, su ouvrir le cœur de l'hybride, qui, s'était lentement prise d'affection pour elle. Une prouesse, lorsque l'on connaissait le tempérament de Geleerde. S'il arrivait quoi que ce soit à la petite protégée du maître de l'espace, jamais l'élue de Seika ne se le pardonnerait...

Continuant sa course en compagnie de Lilith, la jeune femme exprima sa surprise de savoir que sa partenaire actuelle, avait rencontré Schneiden, en levant un bref sourcil interrogateur, conservant toujours son habituel sang-froid dans ce genre de situation d'urgence. Bien que cela n'eût guère d'importance pour le moment, ce détail était à prendre en compte. La jeune recrue de Seika avait donc pu obtenir un bref aperçu de ce qu'était, l'allié en qui la louve avait accordé sa pleine et aveugle confiance.

    - Il nous faut faire preuve de prudence, Lilith. Si vous avez fait la rencontre de Schneiden, vous devez savoir qu'il est notre allié... Quant à Aeternam...


Le visage de l'hybride s'assombrit aussitôt. Quelques mèches rebelles voilant ses yeux de braise, une aura de haine et de mépris, se dégageant lentement autour d'elle.

    - Nous les tuerons tous, jusqu'au dernier.


Soudain, un jeune garçon interpella les deux élues de Seika, visiblement peu inquiet de la situation. Souriant, il demanda innocemment si Lilith et Geleerde étaient en direction du palais du Roi, Karui Kanja. Ne s'arrêtant pas pour autant de courir, la louve lui accorda quelques secondes pour analyser le physique de son interlocuteur. - Ce n'est qu'un gosse... - Pensa aussitôt l'hybride qui ne fit pas le moindre effort pour dissimuler son dépit pour Méliodas.


    - J'ignore qui tu es, gamin, mais nous n'avons pas de temps à perdre avec toi. Retourne chez toi.


Pourtant, une chose intrigua Geleerde : il n'avait pas subi le même sort que les villageois et son odeur, lui fit revisiter son premier jugement. Meliodas dégageait quelque chose de particulier, une odeur commune, à tous les élus de Seika, que la louve, commençait peu à peu, à analyser. Un élu ?



La course contre la mort - Page 2 Image_13



actions:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: La course contre la mort   La course contre la mort - Page 2 EmptyDim 31 Mai 2015, 01:00



 
Aeternam, le retour


 
Le danger du culte (Event)



 




Le rayon bienfaiteur et lumineux, avait eu plus d'effet, que de redonner simplement du pouvoir et de la force à la sirène, en vérité, elle se sentait d'attaque, la fatigue, les blessures du combat contre la bête immonde avaient disparurent. Gel ne s'en était pas plus inquiété, avait t'elle subit le même sort ? Sans doute, mais comme elle était plongé dans ce monde depuis plus longtemps, peut être que ce genre de chose ne sa surprenait pas d'avantage. Lilith toucha son ventre, son bassin, et constata qu'effectivement, elle était comme neuve !

Mais pas le temps de s'attarder dessus, il fallait partir, les soldats semblaient ralentis, éprouvés par les événements qui les attaquaient. Ce dôme aussi était très étrange, ça ne sentait clairement pas bon, c'était comme se retrouver au cœur d'une guerre. Un coté de Lilith, trouvait ça excitant et voulait prendre part à tout ça. Et un autre coté, trouvait ça terrifiant.

Ne faisant pour le moment que suivre, celle qui pour elle, avait le plus d’expérience de terrain ici, Lilith se faisait discrète, évidemment la Louve parla de Schneiden comme d'un allié.

Oui, je sais qu'il est de notre coté et qu'il sait se battre. C'est grâce à lui que j'en sais plus sur Aeternam et notamment les premiers événements qui ont touché Kokota.

Mais bien entendu, elle ne pouvait pas deviner avec facilité, qu'il s'agissait bien de la secte. Lilith était modeste, elle fit savoir qu'elle n'avait pas l’œil divin malgré ses intuitions.

Je ne sais pas s'il s'agit d'eux ici, mais ça y ressemble d'après la description de cette secte et sa méthode d'attaque. Il ne semble y avoir que deux gros points noirs dont on me ressasse les noms sur ce monde... Aeternam et Zayro.

Mais lorsqu'elle avait parlé de la secte, pour la Louve il ne faisait aucun doute, pas un pli, qu'il s'agisse d'eux. Elle était déterminé à aider Karui et tous les tuer, eux ! Lilith savait que Geleerde avait été confronté à Zayro a Hibana, ça s'était su, mais elle ne savait pas non plus à quel point une haine unissait ces deux là. Pour le moment, l'urgence était d'aller au château.

Sur la route, un enfant les interpella, bien qu'au début la Louve ne voulait pas prendre en compte ses interpellations, elle s'arrêta sur lui deux minutes. Lilith le regarda aussi. Un petit blondinet, banal en apparence.

Hmm ?! Un allié ?

Lilith ralentie donc un peu aussi sa course, mais tous les trois allaient sans doute reprendre et  faire connaissance en cours de mission. Il fallait pas s'arrêter en pleine rue, lorsque l'ont voyait tous les gardes, du moins ceux qui étaient debout, s'affairer dans l'urgence.

On devrait se dépêcher si quelqu'un est en danger ! Moi c'est Lilith et j'ai pas la moindre idée de ce qu'il se passe, on aura des réponses la bas sans doute.

Prête à reprendre sa course, Lilith sentait que quelque chose n'allait pas se passer comme prévu. Cela sonnait presque comme une évidence.

__________

Actions : 2

1ere : Lilith Suit Geleerde
2eme : ralentie la course mais parle en courant



Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: La course contre la mort   La course contre la mort - Page 2 EmptyDim 31 Mai 2015, 01:07

La course contre la mort
« Première Aventure »
Kurome s'avançait dans la Capitale de Chikai en direction du palais pour le moment. Marchant à travers les citoyens pétrifiés, l’œil averti au cas où un autre élu ou une personne libre de ses mouvements passerait par ici. Mais rien en vu pour le moment. La seule chose qui passait sous son regard ébène furent les statues des habitants, l'expression de terreur gravée sur leur visage, regardant en direction du ciel qui surplombait la cité de Seika. Il n'y avait pas vraiment âme qui vivait en ce moment.

Alors, la Jaeger continuait son chemin en direction du palais tout de même relativement éloigné actuellement, mais pas assez pour qu'elle n'ait pu apercevoir l'attaque qui avait eu lieu contre la forteresse de son Empereur plus tôt. Elle voulait à la base prendre conscience des dégâts causés, puis la jeune fille prit un autre cookie sur cette pensée pour le grignoter comme à son habitude. Au bout d'un court instant, l'adolescente poussa finalement un lent soupir.

-Toujours personne, hein ?

À un moment donné, les bruits d'une altercation, ou tout du moins sons d'un combat, attirèrent l'attention de la porteuse de Yatsufusa. Intriguée, elle tourna la tête vers l'endroit d'où semblait provenir ce vacarme. Une petite ruelle plus loin vers laquelle elle s’avança donc, sceptique. N'ayant absolument aucune idée de ce qu'elle pourrait trouver derrière, mais elle pensait certainement tomber sur un quelconque affrontement. Par précaution, la sabreuse dégaina sa lame sur laquelle sa main était déjà posée d'un geste rapide.

L'adolescente continuait toujours de son pas lent vers l'entrée de la ruelle, se préparant à toute éventualité, parée à utiliser sa lame. Vu les événements qui venaient de se produire sous ses yeux, la jeune fille devait se préparer à tout. Enfin, Kurome n'était pas vraiment inquiète. L'adolescente connaissait ses capacités et avait confiance en elle. C'était, après tout, une sabreuse hors pair. Calmement, la Jaeger s'engouffra donc dans la ruelle sur ses gardes, son Teigu en main.

Actions:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 638
Yens : 536
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 23

Progression
Niveau: 103
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
La course contre la mort - Page 2 Left_bar_bleue8/12La course contre la mort - Page 2 Empty_bar_bleue  (8/12)
Schneiden
Schneiden Non-validé

-



MessageSujet: Re: La course contre la mort   La course contre la mort - Page 2 EmptyDim 31 Mai 2015, 03:55


• Entre Cœur et Raison •


Le vent soufflait violemment dans la chevelure de l’élu alors qu’il arrivait aux portes de la capitale. Comme il s’en doutait déjà, le même phénomène qu’au village de tantôt semblait se reproduire ici, les civils étaient immobiles avec le regard centré vers le ciel, c’était comme observé des mannequins immobiles. Par tous les Dieux, que se passait-il ? Alors qu’il s’apprêtait à pénétrer l’enceinte de la ville, sa conscience spatiale l’avertit de deux corps en mouvement qui s’approchait de lui par l’arrière. En se retournant, il aperçut au loin deux figures qui ne lui étaient pas inconnu.

« Hamada ? Yuuna ? »

Son second et la plus compétente de ses guerriers suivaient le pas, certes en retard et éreinté, mais ils arrivaient de même à se mouvoir malgré le l’étrange phénomène qui se produisait dans les terres de l’empire du feu. Était-il possible que ceux possédant suffisamment de force physique ou mental puisse encore se déplacer ? Quoi qu’il en soit, de l’aide dans cette situation ne serait pas de refus. Encore plus quand il s’avérait que cette aide n’était ni plus ni moins que ses deux éléments les plus qualifiés. Quand ses hommes arrivèrent à son niveau, l’élu tenta de prendre la parole.

« Qu’est-ce que vous fa- »

« Capitaine ! C’est terrible ! Regardez »

Intrigué par l’attitude de son second qui était de nature calme en toute circonstance normalement, le maître de l’espace centra son regard vers la direction dans laquelle son bras droit pointé et écarquilla les yeux sous le choc. Là, au loin, il pouvait apercevoir la capitale de Fuyu et de Minshu comme elle était dans la même zone géographique de Seika. Comment avait-il pu manquer cela ? Encore incertain de ce qu’il se passait, il se concentra sur l’utilisation de la conscience spatiale pour pouvoir étendra considérablement sa zone d’effet. Quand il prit connaissance de l’entièreté dans la zone, il ouvrit ses yeux sous le choc. Ce n’était pas une illusion. Yuki et Kansei était vraiment aux côtés de Chikai. Quelqu’un ou quelque chose déformait l’espace de tout Kosaten, et, quoi que ce soit, pour pouvoir accomplir un détournement spatial de cette envergure… Cette chose n’était clairement pas humaine.

« Capitaine, qu’est-ce que l’on fait ? La capitale de Fuyu est juste devant nos yeux… »

Cela frappa le protecteur de Seika comme la foudre. Il savait parfaitement où sa compagnonne d’arme voulait en venir, lui, elle, Hamada et Hyouma avaient fait partie de l’unité chargée de "cette" mission là. Sur les routes de commerciale, le jour où il rencontra Mukushi et Lilith, lui et sa compagnie avaient été chargé d’un ordre de mission particulier. Escorter une personne vers le territoire de Fuyu. Cette personne en question n’était pas n’importe laquelle puisqu’il s’agissait de leur informateur de Fuyu, celui qui les avait prévenus du fait que l’ennemi était en possession d’un artefact pouvant invoquer Fenghuang sur le plan physique. Il avait été reconduit sur les terres hostiles pour qu’il puisse obtenir les informations concernant l’emplacement exact de la relique sacrée. Maintenant que la capitale ennemie était à leur porte et sans doute affaibli comme l’était Seika, c’était le moment idéal pour frapper.


~Musique~ (conseillée)


Bien qu’il sache cela, son cœur lui dictait d’aller de ce pas vérifier l’état de son roi et de sa jeune protégée. Sa morale et ses sentiments rentraient pour la première fois en contradiction. Pour la première fois depuis son arrivé en Kosaten, il ne savait pas quoi choisir entre sa raison et son cœur. Sauver ce qui était un symbole d’espoir et de croyance pour des milliers et des milliers de personnes ou tenter de sauver la vie de ceux qui comptaient le plus pour lui ? Choisirait-il son envie de protéger tout ce dont il avait toujours voulu ou choisirait-il le serment qu’il avait juré sur le sang de ceux qui était mort pour protéger l’entièreté de Seika ? Son esprit entra en ébullition alors que les alentours prirent une allure floue qu’il ne leur connaissait pas. Il avait des hauts de ventre et il sentait que son cœur se serrait à chaque seconde qui passe, comprimé par le poids de ses incertitudes.

« Capitaine ! Capitaine ! »

Voyant le tiraillement auquel l’élu faisait face, ses deux adjoints tentèrent de le secouer, mais il était comme dans un état de transe. En voyant que cela ne menait à rien, la femme du groupe décida de prendre la parole.

« Schneiden ! »

La pupille de l’élu prit vie quand il entendit ce qui faisait son identité sur Kosaten, son nom.

« Quelle que soit votre décision, nous la suivrons. Nous avons foi en vous. Nous avons foi en celui qui nous a guidé au-delà des batailles et de la mort. Nous avons foi en celui qui a pleuré plus que tout le monde lorsqu’un des nôtres tombait au combat. Nous avons foi en vous, le protecteur de Seika »

Ce fut comme un courant électrique qui passa dans chacun des os de son corps. Un sentiment qu’il ne connaissait pas naquit dans son cœur, la fierté. L’élu de Seika pris une grande inspiration et en un instant… Se mordit violemment la main jusqu’au sang sous les yeux surpris de ses hommes. Après quelques secondes, il se calma et lâcha l’emprise qu’il exerçait sur sa main. Sa respiration avait repris un rythme régulier. Il s’était finalement calmé. Il releva lentement la tête et en voyant son regard, ses hommes se mirent en garde-à-vous. Ils avaient compris que celui qui les avait guidés durant la guerre du soleil était finalement revenu à lui.

« Hamada ! Part tout de suite en direction du palais et assure-toi de l’état de notre roi. Informe-le que je me dirige vers Fuyu pour accomplir la mission qui nous avait été confiée. Même si nous sommes en avance sur le plan de mission, une occasion comme celle-là ne frappera pas deux fois »

« Oui ! »

Lorsqu’il fut certain qu’il était parti, il se retourna vers la jeune femme.

« Yuuna… Je voudrais que tu te rendes chez moi et que tu veilles sur Mirya. Ma maison se trouve vers la place du marché, la troisième lorsque l’on prend l’intersection Est… »

« Oui ! »

Alors qu’elle s’apprêtait-elle aussi à partir, l’élu la retint légèrement par l’épaule. Toutefois, ce qui la surprit le plus fut le regard plaidant qu’il arborait en la regardant.

« Yuuna… Je t’en pris, assure-toi que rien ne lui arrive… »

« Je le jure sur mon honneur ainsi que sur ma vie »

En entendant ses mots, l’élu fut rassuré et lâcha prise en murmurant un merci qui se laissa porter par le vent. Il lâcha un dernier regard à l’ensemble de la citée du soleil et prit une longue inspiration. Il se retourna alors et accéléra le pas dans la direction inverse et mis le cap vers la citée des neiges éternelles, Fuyu.






Actions:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: La course contre la mort   La course contre la mort - Page 2 EmptyDim 31 Mai 2015, 10:26




▬ La course contre la mort

うちはマダラ

Peu à peu, mon plan d'action se façonne. Pour tout dire, la situation est complètement inconnue et délicate. Sans ma puissance d'origine, mon corps ne peut plus encaisser les erreurs. La moindre faute nous sera indéniablement fatale. Mes capacités sensorielles réussissent à capter la présence d'êtres similaires à moi. Bien, un tout premier pas de réalisé. Seront-ils à la hauteur de mes attentes?

▬ Tcht! Ils ne sont que des incompétents!

M'exclamais-je en voyant l'homme vert s'effondrer au sol, tel un vulgaire et pathétique moucheron se faisant heurté en plein vol. Avec ce dôme énergétique dressé autour de la région, s'en rapprocher par la voie des airs n'est pas une très sage décision. En agissant sans réfléchir et de manière effrontée, mes pseudo coéquipiers mourront tôt ou tard. Mon devoir demeure d'assurer leur survie le plus longtemps possible. L'objectif à atteindre me parait impossible en étant seul.

Malheureusement, je ne connais pas les aptitudes de mes partenaires. Ils ne sont encore que des étrangers à mes yeux. Guettant la résidence royale de mes pupilles divines, mes paroles reprennent vigueur. Bien que l'envie de leur mettre une raclée phénoménale me hante, je me dois de conserver mon sang-froid. Il n'y a pas le droit à l'erreur.

▬ Je peux naturellement détecter et décortiquer l'environnement ainsi que les énergies.
Restez groupé et écoutez ce que je dis.


Mon regard si exceptionnel se tourne vers mes sujets. De par mes capacités, il m'est possible de ressentir vaguement leur niveau de puissance. Rien de bien prometteur là-dedans. Ne connaissant rien d'eux, diviser nos forces sera une tâche ardue. Pour l'instant, je n'ai que des hypothèses et de vagues calculs en tête.

Alors que mes semblables n'en font, de nouveau, qu'à leur tête, je comprends que leur plan ne sert à rien. Cet homme à la peau verdoyante a le pouvoir de se multiplier. Il peut surveiller une ville à lui seul, tandis que ce mutant à la queue violette est apte à utiliser la télépathie et garder le groupe informé de toute éventualité. Il doit rester ici, avec cet extraterrestre.

▬ Toi, l'homme vert, tu vas rester dans Yuki. Celui avec la queue violette te servira de soutien. Le reste du groupe vient avec moi.

Mes ordres sont donnés. Maintenant, il ne me reste plus qu'à voir s'ils vont me suivre ou non. Ces élus risquent de ne pas m'écouter. Moi aussi, je ne suis qu'un étranger pour eux. Il est naïf de croire qu'ils se soumettront à mes directives, dès le début de l'aventure. Cependant, ils n'ont pas mes pouvoirs ni mes avantages. Coopérer avec de parfaits inconnus m'exaspère, mais il n'y a pas d'autres issues potables. Je suis conscient des exigences du ce sceau dragon et de mon manque de puissance. Si je veux récupérer mes pouvoirs perdus et survivre aux futures épreuves, il m'est impossible de résister à l'appel désespéré de ce dieu bleu.

▬ En route.

Actions:
 

Techniques passives:
 

Objets:
 



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 715
Yens : 1086
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 131
Nombre de topic terminé: 49
Exp:
La course contre la mort - Page 2 Left_bar_bleue0/12La course contre la mort - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/12)
Mukuchi
Mukuchi ↝ Looser ↝

-



MessageSujet: Re: La course contre la mort   La course contre la mort - Page 2 EmptyDim 31 Mai 2015, 10:52



Plusieurs élus de Fuyu semblaient s'être regroupés par hasard. Asura avait sans doute le même but qu'eux. Le sceau les rappelait à l'ordre de toute manière. Certains semblaient même souffrir le martyr. Pour l'hybride ce n'était qu'un réchauffement désagréable. D'ailleurs, il plaça sa main sur un mur en bois à côté de lui et serra lentement ses doigts. Sous la pression, le bois commença à se craquer puis à se briser. Il y avait désormais un trou dans la maison d'un inconnu.

En plus, tout ce tas de soit disant élus, ressemblaient fortement à une troupe de cirque. L'hybride ne faisait pas exception et savait qu'il n'avait pas se place parmi eux. Mais quand il remarqua la présence d'autres créatures non humaines, il se rappela d'une histoire où les gens venaient d'autres dimensions. Depuis sa récente expérience, sa mémoire n'était pas très stable. D'ailleurs, il ne se rappela même plus de Nashar. L'homme qui était en train de vomir plus loin...

A cause de ce brouillard mentale dans sa tête, il préféra se concentrer uniquement sur sa mission du jour. Le regard levé vers le ciel, oubliant ainsi tout ce monde, il se demanda bien comment faire pour atteindre le château. Il y avait un homme qui semblait prendre les directives. Asura n'avait aucune raison de l'écouter, surtout que lui même n'était pas très apte à travailler en groupe. Cependant, cela faciliterait les choses pour accomplir son objectif. Il n'allait pas marcher côté à côté avec l'un d'eux mais juste les suivre pour trouver le chemin optimal.

Quand Madara se mit en route, le monstre de Fuyu fit de même. Il garda une distance de sécurité. Pas pour lui mais pour les autres. Il serait dommage qu'il mange quelqu'un juste par envie. Il n'avait pas l'habitude de s'inquiéter pour les autres mais Asura a beaucoup changé depuis son arrivée sur Kosaten. De plus, même lui savait qu'un grand danger guettait ce royaume et qu'il serait perdant en le laissant tomber. Et en passant devant les différents élus, il ne dédaigna même pas leur adresser un regard. Ses yeux étaient fixe, plongé droit devant lui. Par contre, il cru voir une image de Piccolo dans sa tête. C'était l'élu qui lui semblait le plus familier. Il ne savait pas s'il était une cible ou bien quelqu'un de non dangereux pour lui. Pour le moment, il ne s'attarda pas dessus.

Sous cette forme là, Asura était incapable de parler et de réfléchir correctement. Alors autant éviter d'être sociable et aller droit au but. Il dégageait néanmoins toujours cette impression de danger imminent. Celui qui s'approcherait trop près de lui allait surement le regretter. D'ailleurs, ce n'était pas l'heure du repas? Il n'avait pas eu le temps de s'empiffrer de son steak tout à l'heure...

Equipement:
 

Action:
 


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 547
Yens : 557
Date d'inscription : 12/01/2015

Progression
Niveau: 72
Nombre de topic terminé: 25
Exp:
La course contre la mort - Page 2 Left_bar_bleue4/6La course contre la mort - Page 2 Empty_bar_bleue  (4/6)
Emiya Kiritsugu
Emiya Kiritsugu ► Chef de groupe ◄

-



MessageSujet: Re: La course contre la mort   La course contre la mort - Page 2 EmptyDim 31 Mai 2015, 14:23

La course contre la mort - Page 2 Tumblr_lutuc8WpIX1qhqxsdo1_500
   
LA COURSE CONTRE LA MORT

   
La naissance d'un Héros


   

Un changement radical c'était opéré chez Kiritsugu, depuis son arrivée dans ce monde il était tirailler par deux sentiments opposés, l'un celui de vouloir disparaitre le monstre qu'il était auparavant, mais pourtant sans cette personne il réalisait qu'il n'atteindrait jamais son but de retourner chez lui, auprès de sa fille.

Mais ce sentiment, cet électro-choque, de l'enfer de Fuyuki lui a fait comprendre qu'il n'avait pas besoin de supprimé celui qu'il était avant, car toute sa vie cet homme c'était battu pour éradiquer le mal de la terre pour apporter son utopie au monde était une partie de lui. Au fond quelle ironie, lui qui reprochait à Jeong de se cacher derrière un masque l'avait fait toute sa vie. Il refusait le titre de Héros, mais ce conduisait comme tel.

Les flammes qui ravageaient la ville, les cris de détresses et le désespoir qui l'entourait disparaissaient à chacun de ses pas, résorbé par son coeur qui se nourrissaient de ce brasier ardent, alimentant pas à pas la détermination de Kiritsugu. Le traqueur ne se rendit même pas compte, que ce spectacle de désolation avait totalement disparus le monde était comme figé, les habitants de la capitale fixant le ciel.
Tout cela n'était qu'une vision projeter par son subconscient, dû à la malédiction que lui avait jeté Angra mainyu. Il avait été maudit pour le restant de ses jours à porter tous les maux du monde sur ses épaules et cela était la première manifestation de cette malédiction destinée à lui rappeler tout le mal qu'il avait fait, mais cela eut l'effet contraire et a embrasé sa détermination, il était à présent devenu celui qu'il était avant le héros de la justice et décidé de ne plus brider ses capacités .

Le magus killer continuait sa marche dans les rues de la ville, maintenant qu'il avait retrouvé tous ses esprits, il décida de gagner le toit d'un bâtiment et utilisa sa lunette de viser grossissante pour scruter l'horizon afin de mieux analyser la situation. Peut-être de cette position repérera-t-il, les responsables de cette attaque, ou d'autres élus ami ou ennemie ?Avec sa lunette de visé thermique aucun être vivant n’échappera à son regard .

Le stratège savait que l'information était une donnée précieuse en situation de guerre, il devait connaitre la situation pour pouvoir agir ensuite parfaitement.


Recap Statistique:
 

Equipement:
 

Récap  d'action:
 


   



   

   

   

   
" />
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: La course contre la mort   La course contre la mort - Page 2 EmptyDim 31 Mai 2015, 15:05


Tobi, le ninja masqué



TADA UNE BOMBE POUR UN FRONT





Affolé, le shinobi scrutait l'horizon de son œil unique et laissait alors son sharigan faire l'état des lieux tout en cherchant son jeune camarade aux longs cheveux bleus: le cherchant au milieu des statues humaines et autres personnes figées dans la réalité tout en se faisant une idée du sort qui venait de les frapper. Un maléfice avait touché tous les gens normaux et les avaient changé en pierre alors qu'ils avaient tous levé les yeux vers la lumière du deuxième soleil qui était apparu au plus haut des cieux... Mais lui non alors qu'il avait lui aussi observé l'étrange phénomène pour ne le quitter des yeux que lorsque la lumière s'étaient séparé en trois orbes brillantes pour venir frapper le palais de Jeong. Vu qu'aucun des visages qu'il avait pu voir n'était tourné dans la direction du palais: le ninja fini par conclure que les habitants de Kansei furent frappé lorsque le soleil d'or fut levé, bien avant que ce dernier n'ait frappé le siege du pouvoir gouvernementale du président de Minshu.

Vu qu'il n'a pas été affecté par ce pouvoir étrange, il en conclut que seuls les élus n'étaient pas affectés et se rassura alors du sort d'Aladdin tout en se demandant où le petit magi aurait pu aller s'il avait vu les évènements auquel lui, venait d'assister ? Et la réponse s'imposa par elle-même: au palais de Jeong tout simplement. Quelque chose l'avait attaqué donc cela voulait dire que le président était pris pour cible alors il était du devoir des élus de le protéger, se disait Tobi tout en se préparant a partir avant de remarquer que quelqu'un bougeait au milieu des statues qu'étaient devenus les citoyens de la grande ville. L'observant un instant, il remarqua qu'il s'agissait d'une femme a la chevelure pourpre et si elle était capable de se mouvoir malgré le maléfice qui avait frappé Kansei: c'est qu'il s'agissait d'une élue !

D'un bond en arrière, le ninja fila dans les airs avant de tomber sur ses pieds devant la demoiselle qui arrivait: se réceptionnant alors d'une pirouette des plus maîtrise avant de se redresser pour lui faire face et demander alors a celle qui possédait une expression des plus inquiétantes sur son visage souriant.


"Vous êtes une élue de Minshu ? Si tel est le cas nous n'avons pas de temps à perdre: le palais de Jeong est attaqué, nous devons..."


Tobi s'arrêta soudainement en voyant qu'en dehors du décolleté de la demoiselle aux yeux rouges: se trouvait la marque du serpent de Minshu et que ce dernier était en train de briller, comme si le dieu qui protégeait ce royaume était en train de contacter ses élus pour leur partager sa force... Il n'en avait pas besoin de plus pour décider d'agir et d'un geste rapide: il attrapa Kaede entre ses bras comme s'il venait de réceptionner une princesse en la tenant par un bras sous ses genoux et l'autre derrière son dos.


"Pardonnez moi mais il n'y a pas de temps à perdre, mademoiselle. Je me nomme Tobi et on a besoin de nous."


Finit-il en venant glisser ses mains l'une vers l'autre de manière a réaliser un symbole de ses doigts: laissant alors son chakra s'animer autour de lui alors que le ninja se mit a murmurer :



"Ninpo - Shunshin no jutsu !!!"



Eut-il le temps de dire avant de disparaître avec la demoiselle qu'il tenait entre ses bras comme s'il venait de se téléporter mais la vérité était autre: usant de son chakra pour se rendre plus rapide, il filait alors vers le palais si vite qu'on ne pouvait le voir à l'oeil nu...

Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: La course contre la mort   La course contre la mort - Page 2 EmptyDim 31 Mai 2015, 17:29

Lucy (Avec smiley Rp)




 
La course contre la mort


 
Un individu masqué





 


Kaede resta ainsi, sans bouger, à essayer de déterminer d’où venait le hurlement qu’elle venait d’entendre quelques instants auparavant, puis, commença doucement à se diriger vers l’endroit d’où il venait, peut-être trouverait-elle quelqu’un qui pourrait lui expliquer ce qui se passait. Alors qu’elle s’approchait d’une taverne, marchant entre les personnes paralysées en les observant, intrigué, un individu étrange, habiller d’une façon peu contemporaine et avec un masque sur la tête, atterrit presque sans bruit devant elle. Ledit individu semblait quelque peu emporter par les évènements, peut-être était-ce lui qui avait crié tout à l’heure ? Sans réellement plus d’explication, l’homme lui demanda

"Vous êtes une élue de Minshu ? Si tel est le cas nous n'avons pas de temps à perdre: le palais de Jeong est attaqué, nous devons..."

Kaede reconnut alors ce nom, Jeong, le président de Minshu que Neo lui avait parlé ! Il lui avait pourtant dit qu’il habitait la capitale qui se trouvait à plusieurs mois de marche de Fuyu, où elle était, très certainement. C’était donc là qu’elle s’était fait téléporter par la lumière blanche ? Pour quelle raison ? Neo était-il ici ? Elle espérait bien que non, mais peut-être qu’il serait plus enclin à lui expliquer tout ça que cet être qui se tenait devant elle. Était-ce pour protéger cedit président qu’elle était ici ? Si tel était le cas, pourquoi le ferait-elle ? C’est alors que sa marque se chauffa, comme pour la menacer, comme pour lui dire que oui, elle devait faire tout ce qui était en son pouvoir pour sauver cet individu qu’elle ne connaissait même pas.

À peine eut-elle le temps de faire un « Mh…? » que son interlocuteur la prit dans ses bras à la façon d’une princesse, faisant quelque peu rougir la jeune demoiselle sous la surprise, mais qui se transforma rapidement en colère qu’elle n’eut pas le temps d’exprimer, car l’homme lui coupa la parole avant même qu’elle ne commençât.

"Pardonnez-moi, mais il n'y a pas de temps à perdre, mademoiselle. Je me nomme Tobi et on a besoin de nous."

Il fît alors quelque chose d’étrange avec ses doigts puis récita une espèce de formule magique à voix basse

"Ninpo - Shunshin no jutsu !!!"

Puis, elle disparut de nouveau, le décor changea et elle recommençait à avoir un certain mal de tête, mais cette fois, un vrai.


Spoiler:
 



 

 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 3857
Yens : 11
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 25

Progression
Niveau: 154
Nombre de topic terminé: 69
Exp:
La course contre la mort - Page 2 Left_bar_bleue10/12La course contre la mort - Page 2 Empty_bar_bleue  (10/12)
Sakura Haruno
Sakura Haruno ♕ Héroïne de Seika ♕

-



MessageSujet: Re: La course contre la mort   La course contre la mort - Page 2 EmptyDim 31 Mai 2015, 19:41



- Premières indications  -




J'avais beau parcourir les rues, tourner et encore tourner dans la zone de chikaï ou je me trouvais, je ne croisais que des statues regardant le dôme. De temps à autre, je contrôlais que ces civils n'étaient pas morts. Heureusement, les battements de leur coeur ne faiblissaient pas. Il n'y avait donc plus à s'inquiéter pour eux.
 
Je finis par m'arrêter: autre chose commençait à m’intriguée. Quelle était cette sorte d'énergie éparpillée autour de moi que je sentais depuis mon arrivée à la capitale. Elle était similaire à celle qui m'avait envahie à Tokonatsu avant de me téléportée ici. Je n’arrivais pas à la situer précisément, mais elle eut le don de m’interroger sur les véritables évènements de ce jour si étrange.
Cherchant le toit le plus haut de la rue ou je me situais, je concentrai du chakra dans la plante de mes pieds et, une fois trouvé, lui sautai dessus. Ainsi, j’avais une meilleures vu d’ensemble. Et ce que je fis me choqua : Fuki, la ville blanche, celle que j’avais découverte en premier lors de mon voyage à Minshu se dressait devant moi, comme si elle n’était qu’à quelques kilomètres d’ici.  Comment se pouvait-il ? Était-ce une illusion ?
Tournant la tête pour continuer mon tour d’horizon, je découvris une nouvelle ville que je n’identifiai pas. Mais une fois était sûre, elle n’était pas là il y quelques instants. Serait-ce la capitale du dernier camp de ce monde ?
Cette dernière question fit l’effet d’un éclair qui me parcourait le corps. Si cette troisième ville appartenait bel et bien au troisième royaume, cela signifiait qu’elle faisait partie du camp de cet homme qui fut prisonnier ici, provoquant une invasion de ses alliés. Ce camp ennemi pouvait-il être la cause de tout ceci ? Préparait-il une vengeance lié à ce jour ? Et ces hommes bizarres que j’ai combattus avec l’aide de plusieurs élus, étaient-ils impliqués ?
Ce fut malheureusement beaucoup de question auxquelles je ne pus répondre. Mais quand mes yeux croisèrent le château, un déclic se fit dans mon esprit : cette attaque visait Karui ! Instantanément, je pris appuis sur mes jambes et sautai de toit en toit, tendant tous mes muscles pour arriver le plus vite possible à destination. Logiquement, les autres énergies que j’avais ressentie devait être d’autres élus à qui on a donné cette même force qui m’animait et m’avait changé lors de ma téléportation. Cela voulait dire qu’eux-aussi allaient arriver à la même conclusion que moi : il fallait protéger le roi.
 
 
 


- Je ne savais pas d'ou elle provenait, mais je savais qui elle visait.  -




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2791
Yens : 420
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 199
Nombre de topic terminé: 79
Exp:
La course contre la mort - Page 2 Left_bar_bleue1/12La course contre la mort - Page 2 Empty_bar_bleue  (1/12)
Heiwa Jigoku
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

-



MessageSujet: Re: La course contre la mort   La course contre la mort - Page 2 EmptyDim 31 Mai 2015, 19:54

Tour 2:L'ennemi montre son visage...



La lumière, au milieu des trois villes, pulse de plus en plus s'agrandissant, alors qu'elle semble gagner en énergie. Prépare t-elle une nouvelle attaque sur les Palais, ou un autre plan se met en route?

https://www.youtube.com/watch?v=cRGRSCAOqh4&index=2&list=RD94n3p5ziADs



Seika:
 
Schneiden:   Tu donnes tes ordres à tes deux amies. L'une part directement en direction du Château et arrivera dans deux tours [Je "jouerais" ce PNJ, mais rappelle moi au cas où ]. Elle informera que tu es parti chercher l'artefact du dieu Phoenix se trouvant dans la capitale de Fuyu. La mission qui t'avait été confiée avant l'attaque, peut se réaliser ici et maintenant. Mais tu prends de grand risques, ne sachant pas si Zayro s'y trouve, ou la puissance des autres élus; Et de l'ennemi même qui attaque les trois cités.
Puis l'autre se dirige vers chez toi, assurer la sécurité de celle que tu aimes. Mais est-elle figée comme tous ceux de la ville? Et avant que tu t'élances en direction de Fuyu, un messager, essoufflé et affaibli par l'étrange magie, te prévient que les élus de Seika se rejoignent pour défendre le Roi. Vas-tu te joindre à lui ou poursuivre ton chemin en direction de Fuyu?

[ Tu arriveras à la limite entre Seika et Fuyu dans un tour!]

Une voix familière, mais différente te résonne dans la tête. Elle est comme une caresse à ton esprit, douce, et compatissante. Tu pourrais croire que c'est la voix de Aeternam en personne, mais il existe encore une différence. Une tristesse dans les mots...

~Vous n'auriez pas dû...~

Gelée: Tu rencontres un nouvel "ami" et le remet quelque peu en place. Serais-tu tendu par le danger qui plane sur vos têtes? Néanmoins grâce à tes sens développés ( Technique passive de ta FT), tu entends une troupe arrivé dans votre direction, au carrefour qui se trouve juste en face de vous. Dans une minute, ils seront sur vous, mais ennemis ou alliés? Une chose est sûre, ils vont à l'opposé du Palais... Et tu arrives à entendre un mot: "Protéger"

[Suivant ce que vous faites, vous serez au Palais dans un tour. Tes messagers sont arrivés auprès des élus]

Sakura:   Du haut de ton point de vue, tu remarques la magie extraordinaire qu'il a dû y avoir pour faire tant de choses. Mais pas le temps de te poser plus de questions, car au moment ou tu t'élances de toits en toits, le messager de gelée t'appelle. Il te dit son message: "Tous les élus de Seika doivent se rejoindre au château' Bien sur c'est ce que tu comptes faire. Et le messager, te propose de t'accompagner par les routes sûres qu'il a emprunter pour rejoindre directement Gelée, Mélio et Lilith!

[ Arrivé au château dans deux tours si pas d’imprévus et si tu choisis de ne pas suivre le messager. Ou arrive dans un tour à la rencontre de Gelée, Mélio et Lilith, si tu décides de le suivre! ]


Lilith: Tu te présentes au nouvel arrivant. Mais ne peut entendre comme tes amis ce qui se passent devant.

[Arrivé au château dans un tour]

Méliodias:  Tu as rattrapé, tes compatriotes qui sont bernées par ton apparence, du moins à premier abord. Tout en surveillant les alentours, tu perçois qu'in extrémiste, des bruits d'armure et de pas précipités, et des voix étouffés. Mais est-ce des ennemis ou des alliés? Prendrez-vous le risque de vous confrontez à eux, s'il s'avère être des ennemis?

[Suivant ce que vous faites, vous êtes à un tour du château]

Kuro: Tu décides de prendre sur ton temps pour aller voir ce qui s'y passe. Horreur, tu es, en effet, confrontée à des passes d'armes... Ou une boucherie! Les hommes de Seika, au nombre de 10, se font massacrer par deux inconnus. Mais le plus surprenant reste à venir. Alors que les deux inconnus semblent à leur capacité normal, les gardes de la capitale sont au ralenti. Un mouvement qui prendrait une seconde, à la normal, leur prend 30s.
Peut être étaient-ils assez puissant pour ne pas être totalement figés, mais pas assez pour être "normal". Tu peux voir sous tes yeux, les deux premiers gardes se faire saigner comme des animaux..

Malheureusement, l'un des deux t'a aperçut et se dirige vers toi l'arme à la main, laissant son collègue finir le massacre.

Fort heureusement au même instant, un messager envoyé de la part d'un des élus ( gelée) te rejoins et t'apportes la nouvelle. Tous les élus de Seika, survivant, se dirigent vers le Palais...

-Je vais essayer de les ralentir, Madame! Rejoignez les autres héros...

Vas-tu laisser cet homme sacrifier sa vie pour te permettre de gagner un peu de temps? Même si on t'incite à vite rejoindre le Palais? OU combattras-tu à ses côtés? A moins qu'une autre idée t'effleure l'esprit?

Le groupe de Seika: Votre groupe se réunit peu à peu, alors que tous les élus isolés reçoivent le message de gelée envoyé par les gardes. Néanmoins, Kurome doit faire face à un choix, et Sakura n'est pas encore avec le gros des forces. Quand à Schneiden, il a décider de faire face seul, face à la puissance de Fuyu. Se lance t-il dans une mission suicide?




Minshu  

Tobi: Rassuré par le sort de ton ami, tu te précipites avec l'inconnue en direction du Palais.  Tu utilises un de tes pouvoirs et même s'il marche sur une petite distance, rapidement, le pouvoir de ta technique s'essouffle, comme entravé par une force. Une magie. La magie du Dôme? L'auteur d'un tel phénomène aurait-il eu l'intelligence de ralentir tellement les survivants qu'aucune techniques de vol, téléportation, ou même vitesse accrue ne marche sur une longue période. Tu devras courir, comme le commun des mortels.

[Arrivé dans deux tours au Palais si tout se passe bien!]

Spoiler:
 

Aladdin: Tu réponds aux questions de ton acolyte, sans réellement réduire l'allure. Pour te diriger, vers le château.
Mais au détour d'une ruelle tu aperçois, un groupe d'homme qui ne sont certainement pas de Minshu ni d'aucun royaume. L'ennemi? Probablement. Ils ne vous ont pas encore remarqué mais semblent pressés d'aller dans la direction opposé du Palais. De plus ils sont lourdement armés...

Kaede: Tu ne comprends pas vraiment ce qui se passe ton partenaire n'expliquant pas vraiment. Mais peut être que lui aussi, ne sait rien. Celui-ci t'embarque alors, pour vous "téléporter" sur quelques mètres, et revenir à la normal, sans y rien comprendre.( Tu peux voir la Réso de Tobi)

Jotaro: Tu poursuis ta discutions, tout en continuant votre chemin vers le Palais. ( Voir la résolution de Aladdin.
Pourquoi un ennemi, se dirigerait-il à l'opposé des combats, sans pour autant fuir ou craindre la résistance du château. Ils ont surement une autre mission, qui pourrait s'avérer tout aussi dangereux pour la suite, ou n'est-ce qu'un piège de plus?

Emyia: Tes plans changent alors que tu décidais d'aller au château, tu montes sur un toits pour voir les environs. Ta lunette de visée en place, tu as un bon champs d'action, néanmoins les bâtiments de différentes tailles ne t'offrent pas une bonne visibilité. Néanmoins tu arrives à voir deux groupes différents se diriger vers le Palais. Et un groupe d'homme, lourdement armé devant deux de tes compatriotes....

Spoiler:
 

Groupe de Minshu:
Le groupe de Aladdin et Jotaro ont de l'avance sur les autres encore éparpillés dans les quartiers de la ville. Malheureusement, ils croisent l'ennemi, qui ne les a pas encore vu et se déplace à l'opposé du Palais. De leur côté Tobi et Kaede font face à la malchance, la technique du ninja ne fonctionnant pas. Tout ce beau monde est donc surveillé par un sniper, qui voit ce qui va se passer.


Fuyu

Jinpachi: Après plusieurs réflexions, tu décides de rester avec ton nouveau compagnon Nashar. Espérons qu'à vous deux, vous arrivez à protéger vos camarade parti au frond!

Madara: Tu donnes tes ordres en parfait leadeur, ton sens de l'observation te servira surement dans ce rôle. Néanmoins, tu ne sais pas s'ils vont t'écouter ou non, car déjà Piccolo partait en direction du Palais, et Mewtwo entre les deux points. Changeront-ils d'avis après tes directives?

[Si tu veux utiliser le Rinnegan, tout le long de l'aventure, il faudra enlever la mana comme stipulé dans ta Fiche technique, soit 15 de mana à l'activation et 15 tous les trois tours!]

[Vous arriverez dans deux tours au palais, si tout se passe bien!]

Asura: Fidèle à toi même, tu ne parles pas, ne t'adresses pas à ses microbes qui pourrait même te gêner. Mais tu suis tout de même Madara, en attendant de trouver autre chose.

[Arrivé dans deux tours!]

Mewtwo:  Tu remarques la présence de Nashar, remis de cette rencontre, qui te soulève un haut-le-cœur, tu proposes de te mettre à mi-chemin entre les groupes.

[Tu arriveras donc au point voulu dans un tour, si tu poursuis ton chemin]

Nashar: Tu te fais enfin remarquer, et pas de la plus noble des façons. Mais finalement réuni, tu te décides à rester dans le groupe de ceux qui restent en arrière pour surveiller leurs arrières. Une jolie manière de te détourner du sauvetage du roi que tu détestes...

Piccolo: Tu rejoins ton clone, pour ne former à nouveau plus qu'un, avant de te mettre en route en direction du Château

[Tu arriveras dans deux tours, si rien ne t'arrive d'ici là et si tu poursuis ton chemin]

Le groupe de Fuyu :
Votre groupe est bel et bien réuni, mais des tensions apparaissent en votre sein. En même temps des guerriers conquérants, ne respectant que leurs propre idées. Le leadeur devra tenir ce groupe d'une main de fer. Et l'on comprend surement plus l'autorité de Sul Hei...Vous ne semblez pas totalement d'accord sur le plan à tenir, ce qui vous fait perdre de précieuses minutes. Mais voici qu'un fait va vous marquer. Un Hurlement vrille votre esprit, que Piccolo pourrait reconnaitre, en tant que Aeternam, en personne. Même si le timbre de la voix, et la façon d'être semble complètement différent.

-FUYEZ... Il arrive!

Pas le temps de comprendre ni d'agir. Le sol et tout ce qui vous entoure se pare de symboles fluorescents, tels des cercles d'invocations et des pentagrammes. Une puissance phénoménale souffle, que Madara a pu sentir avant les autres. Et une lumière aveuglante vous entoure, impossible de se sortir de cette prison invisible. Vous êtes aussitôt écrasés par une force quasi-divine, alors que des légers bruits de pas s'approchent de vous. Et peu à peu vous apercevez l'auteur.

Spoiler:
 

Le maître des énigmes en personne est ici. Pourquoi? Comment? Qui est-il, pour ce qu'ils ne le connaissent pas encore? Mais la seule réponse qui vous vient à l'esprit, c'est qu'un combat contre cette créature est une défaite assurée. Personne actuellement ne pourrait la vaincre dans un combat. Mais il vous rassure aussitôt, parlant en rime. Il n'aime pas la violence gratuite, et n'a eu aucune directive sur le fait de tuer. Il doit juste ralentir les survivants voir les laisser enfermer le temps que le plan se termine. Si vous voulez vous en sortir, il faudra répondre à son énigme. (Ceci individuellement et par MP au MJ)

Au fur à mesure que le Maître des énigmes parle vous êtes propulsés dans un autre monde, prenant l'apparence de ce qu'il vous dit. Tout est réel, et la moindre erreur, pourrait vous blesser gravement. Il a promit de ne pas tuer, mais cette magie n'empêche pas de blesser.

-Vous rêvez que vous vous retrouvez dans un endroit si sombre, que vous ne voyiez même pas vos pieds et ni devant vous. Vous marchez ce qui semble être  un temps interminable, puis au loin vous apercevez une porte, que vous décidez  d'ouvrir.  Une lumière éblouissante, vous aveugle et vous brûle directement les rétines. Vous avez du mal à voir, mais de ce que vos yeux, ainsi brûlés, vous montre 5 portes se présentent à vous. L'une est fait d'un bois solide. Une autre d'une lumière vive et magnifique. Quand au trois autres, elles sont respectivement faites de feu, d'eau et de métal.
Un seul chemin vous mènera à votre destination, indemne, les autres pourraient devenir votre tombeau, il faut choisir. Cinq chance, une seule échappatoire. Quelle porte choisissez-vous?
Vous décidez d'ouvrir quelle porte?

[ Perte de 10 PV pour tout le groupe, dégâts dit "divin" n'est pas soumis au réduction de dégâts!]



Spoiler:
 

©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 3857
Yens : 11
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 25

Progression
Niveau: 154
Nombre de topic terminé: 69
Exp:
La course contre la mort - Page 2 Left_bar_bleue10/12La course contre la mort - Page 2 Empty_bar_bleue  (10/12)
Sakura Haruno
Sakura Haruno ♕ Héroïne de Seika ♕

-



MessageSujet: Re: La course contre la mort   La course contre la mort - Page 2 EmptyDim 31 Mai 2015, 21:10

<center>



- appel -


Un pied après l'autre, je prenais appui sur les toits, y mettant toute ma détermination pour atteindre le château rapidement. Mais je fus rapidement arrêté par la reconnaissance de mon nom: quelqu'un m'appelait. Je m'appuyai plus fortement sur le toit suivant pour déjà freiner ma course et terminai de stopper mon élan en déviant ma trajectoire pour atterrir près de celui qui m'avait appelé. D'une voix essoufflée, je lui répondis.

C'est moi, qu'y-a-t-il ?

Tous les élus de Seika doivent se rejoindre au château

Au château ? c'est donc bien ce que je pensais...merci du message, je m'y rends tout de suite


Je m'apprêtais à reprendre ma course quand il m'invita à le suivre.

Je connais des raccourci, suivez-moi 

Puis il courut dans une autre direction que celle que j'avais prévue. Décidant de lui faire confiance, je me mis à le suivre. Arriver à sa hauteur, je le questionnai

Est-ce que vous savez ce qu'il se passe au juste ? Qui est responsable de ce dôme ?

Nous n'en sommes pas certain, mais il s'agirait de la secte aeternam.

Une secte ? Serait-ce la même qui nous a attaqué lors de la libération de ce prisonnier de Fuyu?

Le soldat hocha de la tête. Alors c'était donc ça, j'allais peut-être devoir affronter une nouvelle fois ces homme étranges. Quel pouvait bien être leur but ? Pourquoi s'en prenait-il encore à Seika ? Et mieux encore, pourquoi les deux villes des camps adverses étaient tout à coup si proche ?

Vous pouvez accélérer ? demandai-je soudain


Malheureusement pas, la force qui fige les civiles agit un peu sur moi

Alors montez et guidez-moi, ça ira plus vite. ordonnai-je en m'arrêtant et lui faisant signe de monter sur mon dos.


Il n'y avait pas une seconde à perdre. Vu la lumière de tout à l'heure, il se pouvait que des combats aient déjà lieu. Il fallait absolument atteindre le château avant qu'il ne soit trop tard. Le soldat hésita un instant, puis accepta.

Entendu

Il prit place, puis concentrant à nouveau du chakra dans mes membres inférieur, je repris ma vitesse de tout à l'heure et suivit les indications de l'homme. Pourvu que j'arrive à temps...[/color]

- Les choses se précisaient -




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: La course contre la mort   La course contre la mort - Page 2 EmptyDim 31 Mai 2015, 21:48

Tobi a écrit:

Tobi, le ninja masqué



Mon ninpo bug ???





Chargé de chakra, le corps du ninja se faisait des plus légers alors que ce dernier était en train de poser le pied au sol tandis que la lumière elle-même avait du mal à retenir son image a la vitesse a laquelle il se mouvait à présent. Plus rapide que la foudre elle-même, les pieds de Tobi martelaient le sol sans faire un seul bruit, sans remuer aucune poussière, sans déplacer quoi que ce soit qui aurait pu traduire son passage sous la vitesse de son déplacement... Si on devait comparer l'état dans lequel il était : on aurait pu prendre Tobi pour un courant d'air, une légère mais rapide brise qui semblait partit pour atteindre le château. Ce qui ne fut hélas pas le cas du shinobi qui freina soudainement sans le comprendre : réapparaissant alors a quelque dizaine de mètre de son point de départ.


"Il vient de se passer quoi là ???"


Demandât Tobi tout en déposant la demoiselle en essayant de se rappeler les dernières sensations qu'il avait ressentit avant que sa course ne soit freiné de la sorte. Alors qu'il venait de faire son second pas, l'air était devenu plus dense et plus lourd, comme si une force mystérieuse avait essayé de le retenir sur place et ne l'avait attrapé que de justesse... Peut être que la puissance qui avait attaqué le palais pouvait se manifester sous une autre forme que celle d'une boule d'énergie lumineuse ? Si tel était le cas, peut être même que la capitale était déjà envahit ??? Le sharigan du ninja se mit a luire alors d'une colère naissante a cette pensée avant qu'il ne se retourne vivement vers la demoiselle à ses cotés.


"Quelque chose nous à arrêté... Normalement on aurait déjà dû se trouver au palais de Jeong mais on a a peine fait quelque mètre... Il y'a quelque chose qui essaye de nous empêcher de rejoindre le président ! Je n'ai pas le temps de me présenter complètement alors je vais vous faire un résumé. "


Dit-il tout en pointant le ciel où l'on pouvait voir un soleil gigantesque qui était en train de crépiter d'énergie, comme s'il allait exploser une nouvelle fois.



"Cette chose est apparue dans le ciel et à changé tous les citoyens de Kansei en statue de pierre, tous sauf les élus tel que nous deux et, a essayé de détruire le palais du président a l'aide d'une décharge d'énergie. Si les gardes du palais ont subi le même sort que les citoyens: il n'y a plus personne d'autre que nous pour sauver Jeong ! Vous le sentez-vous aussi ? Le sceau est en train de nous demander à le sauver alors il va falloir se mettre à courir, mademoiselle."

Dit-il en pointant alors le palais du doigt: montrant que ce dernier tenait toujours tout en espérant que les autres élus présents dans la ville, étaient en train de tous se précipiter vers le point de rassemblement le plus logique... Faites qu'Aladdin soit là-bas, se disait intérieurement le shinobi enfin sérieux avant de se mettre à courir en laissant ses bras pendre en arrière alors qu'il adoptait la course rapide de ceux de son monde.


"Il faut se dépêcher."


Finit-il de dire en filant alors en direction du château tout en faisant attention de ne pas distancer la demoiselle aux cheveux pourpres: il serait regrettable qu'il la perde



Spoiler:
 


Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: La course contre la mort   La course contre la mort - Page 2 EmptyDim 31 Mai 2015, 22:54


La course contre la mort




« Restons discrets  »


Aladdin et moi même étions toujours en marche vers l'énorme édifice qui se faisait toujours attaqué par un rayon qui devenait de plus en plus insistant face au bouclier magique qui tentait tant bien que mal de le repousser.

Le paysage se ressemblait, les rues, les bâtiments verts et les êtres figés se succédaient les uns après les autres comme d’innombrables détails sans importance défilant dans mon champ de vision avant de disparaître dans mon dos pour se perdre dans mon inconscient et ne jamais revenir dans ma mémoire.

Toutefois lors du passage devant une ruelle mon regard fut attiré par quelque chose qui bougeait, comme un réflexe mes pupilles et ma tête se tournèrent vers ce détails, des hommes en mouvement. J'attrapais le jeune magi d'un geste vif pour le plaquer contre le mur d'une maison.

- « Stop »

Mon ordre était simple et concis, le tout dit à voix basse pour ne pas se faire repérer. Je fis signe à Aladdin de rester à couvert et de rester silencieux. Je me penchais légèrement vers la ruelle pour voir ce qu'il se passait. Un petit groupe de personnes étaient là, tous lourdement armés, mais à leur allure ils ne semblaient pas faire parti de la garde de Minshu, il s'agissait de l'ennemi sans aucun doute.

- « Yare yare daze... »

Le groupe semblait se déplacer à l'opposé de la notre, l'ennemi assiège le palais présidentiel de Jeong mais demandait à ses troupes de partir dans le sens inverse ? C'était bien étrange, pour ne pas dire même trop flagrant. Que faisaient ils ici ? Cherchaient ils quelque chose ? Ou bien ils préparaient un piège, en tout les cas ils semblaient bien suspects. Je fixais le groupe qui s'éloignait face à ma visière. Je me retournais vers Aladdin.

- « L'ennemi... des troupes semblent se diriger quelque part à l'opposé de notre but. Peut être cherchent ils quelque chose... je propose de les prendre en filature, peut être que nous pourrons apprendre quelque chose d'eux. A vous de voir ce que vous voulez faire, mais pour ma part je vais les suivre, on ne sait jamais. »

J’emboîtais donc le pas au groupe armé tout en longeant les murs de manière à rester le plus discret possible. Le jeune garçon pouvait continuer son chemin jusqu'au château mais pour ma part ce groupe semblait être là pour une raison, et je voulais savoir laquelle. Cela pouvait être simplement un piège mais dans ce cas je préférais que ce soit moi qui tombe dedans plutôt que d'autres élus qui eux seraient peut être plus à même de défendre le château.

Récapitulation du tour:
 


Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: La course contre la mort   La course contre la mort - Page 2 EmptyLun 01 Juin 2015, 02:37




Course contre la Mort





« Cet endroit s'appelle Souvenirs » - Aïtwo




Notre groupe ne trouvait aucun terrain d'entente, et d'ailleurs, peu m'importait. Du moment que nous sortions de ce pétrin, n'importe quelle porte de sortie me conviendrait ! Je serais même prêt à obéir à ce roi fourbe le temps d'aider à mettre fin à toute cette mascarade. Tandis que personne ne tombait d'accord, je restais sur mon idée de base et m'avançais. Jusqu'à ce que l'on soit arrêté par un cri assourdissant. Cela me fit fermer les yeux et m'arrêter l'espace d'une seconde, posant mes mains sur mon crâne par réflexe. Fuir ? Qui arrive ? Depuis que j'ai remis le pied dans la ville blanche, je ne comprends strictement plus rien à ce qu'ii se passe.

Retrouvant vite mes esprits, je me rends compte que j'avais malgré tout pris trop de temps, des marques étaient apparues de nulle part un peu partout au sol, et non content de nous avoir assourdi, une lumière aveuglante vient nous écraser d'une puissance formidable. Hmpf... Il m'en faudra beaucoup plus pour me tomber. Encaissant la pression, l'amulette dorée léguée par Zayro cachée sous ma cape luisait à travers le tissu, effaçant toute douleur. Quelques secondes après, un homme étrange s'approchait de notre peloton. Qui c'est ce clown encore ?.. Il ressemble à une mutation étrangue d'un M.Mime et d'un Pingoléon pour sa tenue. Le tout comblé par l'immondice humaine.

Tandis qu'il prend enfin la parole pendant que j'étais paralysé par cette puissance qu'il émane, le voilà qui nous dit venir en paix, ou du moins pas pour se battre mais simplement nous empêcher de progresser. Leur plan ? Sûrement ce que Piccolo avait remarqué. Nous ne sommes pas dupe, nos sens ne sont peut-êtres pas tous aussi développés, mais la marque et les nuages poussiéreux en provenance du château en disaient long. Je tente alors de lui poser quelques questions, en vain surement, mais cela valait le coup d'essayer après m'être remémoré les propos des insectoïdes étranges avant d'arriver en ville.

« Que le plan se termine ?.. Le plan de celui que vous appelez tous le maître ? Qui es-tu ? Qui est-il !? »
Ma dernière question se fait alors étouffer par un long discours de sa part à notre intention. Et plus il parle, plus l'environnement change, s'assombrit, je vois peu à peu tout et tous disparaître. Je sens mes muscles se dégourdir également et reprends ma lévitation en direction de ce fou, quand il disparaît finalement dans cette noirceur infinie avant que je ne l'atteigne. Quelques peu perturbé, je regarde ça-et-là, mais il n'y a définitivement plus rien. Dans le doute et plongé dans ces ténèbres sans faille, je m'élance en volant dans cet endroit vide de vie, vide de sens, vide de tout. Et trouve finalement une chose des plus improbables : une porte. Je n'ai d'autre réel choix que de l'ouvrir.

Ce passage dans la noirceur me rappelle ce que Aï appelait les souvenirs... Ce qui étaient à cette époque les miens. Un vide total. Ce vide fut comblé sans prévenir par une lumière aveuglante. La porte ouverte, les yeux plissés et ma main maintenant ma capuche pour les abriter d'autant plus. Je distingue alors 5 portes. Entendant comme en bruit de fond le discours du clown continuer. Il faut donc choisir hein ? Je détaille peu à peu chaque porte malgré la blancheur éclatante de l'endroit. Le bois, la lumière, le feu, l'eau ou le métal ?..

En repensant à mes souvenirs, je repensais à ma vie, ce dont est fait toute vie, les végétaux qui nourrissent l'atmosphère d'oxygène nécessaire à la vie de beaucoup, la lumière qui guide la vie, l'eau qui assure leur survie et permet la vie marine, et le feu, cette chaleur qui anime ce don fait par le monde, la flamme de vie qui nous habite. A côté, il ne reste que le métal, sans vie. Il me rappelle à la fois les pires souvenirs de mon existence, mais avant tout mes premiers souvenirs. Ceux de ma création dans ce bâtiment d'acier... Après une longue hésitation, je décide de ne pas déroger aux choix qui ont fait de moi ce que je suis, empruntant la porte de Metal, ce métal qui ma vu naître, ce métal froid, cruel et meurtrier. Ce que j'étais à cette époque...





Récap des stats:
 

Passifs :
 

Objets:
 

Actions:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: La course contre la mort   La course contre la mort - Page 2 EmptyLun 01 Juin 2015, 03:19


La course contre la mort - Page 2 Image_12




Les précédentes paroles de Lilith résonnèrent tel des tambours de guerre dans l'esprit de la louve. Aeternam, la secte noire. Zayro, le géant de Fuyu... Des ennemis de taille, suscitant à l'élue de Seika une forte amertume et un désir de destruction immédiat. Dans son hypothèse, la sirène mentionna le fait que les agissements actuels, semblaient correspondre à la secte. Pourtant, la jeune élue marqua un point en avouant qu'elle ignorait s'il s'agissait bien d'eux.

Une autre menace, en plus de celles d'Aeternam ?

Cette simple idée fit bouillir de rage l'hybride. Retenant difficilement sa colère, se mordillant la lèvre inférieure, ses sens furent troublés quelques instants, la haine l'empêchant de se concentrer efficacement. L'aura malfaisante du dôme n'aidant en rien à cela. Le vacarme et la précipitation environnante frustrèrent Geleerde, qui, de par ses origines, était nettement plus sensible que n'importe qui, à cela. Posant une main sur son front bouillant, serrant la mâchoire, ne sachant plus quoi penser... Jusqu’à qu'une silhouette familière se dessine lentement sous ses yeux.

Qu'importe l'ennemi, reste toujours calme.

Ne laisse jamais gagner tes sentiments sur ta raison.

Réfléchis et agis par la suite.


Zangetsu.

Des paroles sages venant de son digne géniteur, prouvant de mainte fois, son statut d'Alpha au sein de leur meute. Bien que n'étant pas présent actuellement, la bienfaisance paternelle de Zangetsu su traversé les deux mondes, le séparant de son aînée. Fermant un bref instant les yeux tout en ralentissant sa course, l'érudite laissa un fin sourire se dessiner sur ses lèvres en songeant à son monde originel et particulièrement à son père. Peu de gens été capable de contrôler le tempérament de feu de l'élue de Seika et Zangetsu, bien que souvent en conflit avec sa fille, était celui en qui la louve éprouvait la plus grande des admirations...


Musique d'ambiance


S'arrêtant totalement, elle releva la tête une brève seconde, inspirant lentement, afin de retrouver son calme. Si la louve était un être têtue et fière, elle était capable également, de faire preuve d'esprit critique et logique. Bien que combattante avant tout, elle était une enfant de la nature et savait réfléchir avec minutie. Un contraste parfois sidérant, pour ceux qui ne la connaissait pas encore suffisamment.


    Père... Prenez soin de notre famille. Je ne peux vous rejoindre encore, ma place est sur le champ de bataille.


Reprenant ses esprits, son expression changea aussitôt, retrouvant son calme et ce qui justifiait son nom en ces lieux... Ses anciennes expériences dans son monde originel, ainsi que celles qu'elle avait vécues sur Kosaten, lui permettaient de comprendre quelle était et serait, sa position. Elle ne reculerait pour rien au monde. Reportant son attention vers Meliodas et Lilith qui était actuellement en train de se présenter au nouvel arrivant, elle pu entendre au loin, une troupe allant à l'opposé des trois élus de Seika. Ignorant encore qui étaient-ils, l'hybride avança avec assurance et lenteur vers leur direction, dépassant ses deux compères. Employant un ton calme et pourtant autoritaire, sans même se retourner vers les deux élus, une légère brise volant à travers la crinière de louve de l'élue de Seika, elle déclara :


    - Mettez-vous à couvert tous les deux, ne vous faites pas repérer. Restez prudent, n'attaquez qu'en cas de nécessité et suivez mes directives.



La louve n'avait pas encore la certitude que ceux qui s'approchaient des trois élus, étaient des alliés ou non. Elle espérait jouer sur l'effet de surprise si les nouveaux arrivants seraient des ennemis, en laissant Lilith et Meliodas se cacher dans l'une des rues avoisinantes, pendant qu'elle parlementerait avec eux. De plus, elle ne pouvait se permettre de laisser deux jeunes élus en danger et il était de son devoir, d'agir en tant que meneuse du groupe. Il était probable qu'ils n'écoutent pas la demande de Geleerde, mais en tant qu'Alpha de son monde originel, il lui était habituel de réagir ainsi... Armant son gantelet en serrant le poing gauche tout en restant à sa position initiale, bombant le torse, l'hybride était prête à toute éventualité, plissant le regard afin de mieux apercevoir les silhouettes se dessinant lentement et s'approchant d'elle.

Il ne restait plus qu'à savoir si le Dieu Phénix était de son côté ou non.



La course contre la mort - Page 2 Image_13



Actions:
 


FT:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: La course contre la mort   La course contre la mort - Page 2 EmptyLun 01 Juin 2015, 03:40

La course contre la mort
« Première Aventure »

Musique

-Qu'est-ce que...

Kurome venait de s'engouffrer dans la rue pour tomber nez à nez avec un malheureux carnage. Ils étaient dix. Dix hommes de Seika en proie à une véritable tourmente. Deux inconnus, armés, massacrant les gardes de la Capitale de Chikai. Scène assez exceptionnelle quand on constatait que ces deux bourreaux semblaient pouvoir bénéficier pleinement de leurs capacités comparé à leurs victimes.

Les gardes donnaient l'impression de se mouvoir au ralenti ! Peut-être cela avait-il un lien avec cette lumière et la pétrification des citoyens qui avait eu lieu plus tôt ? Enfin, perdre son temps à émettre diverses suppositions n'était clairement pas la meilleure solution actuellement. En plus, ce qu'il se passait ici ne la regardait sûrement pas.

Pourtant, c'était tout de même des gardes de la Capitale de Chikai. Elle était une élue désormais. L'adolescente n'avait pas le droit de rester les bras croisés dans une telle situation. Son rôle était de protéger Seika. On pourrait penser qu'elle s'était bien ramollie depuis le temps que la Jaeger était ici, mais elle se contentait simplement d'effectuer son travail.

Ils avaient commencé. Saignant devant elle deux des hommes de la Capitale. La Jaeger n'était pas vraiment choquée, car habituée depuis sa plus tendre enfance à côtoyer la mort. Malgré tout, elle se sentait faillir à son devoir d'élue en n'agissant pas face à ce spectacle. Un des deux assaillants l'ayant remarqué se dirigea vers elle, tandis que son camarade continuait le travail. Kurome ne bougea pas, gardant son sang-froid.

Prête à faire un pas en avant, Yatsufusa dégainée dans sa main gauche, l'adolescente était parée tandis qu'un troisième homme parvint jusqu'à elle. L'air assez paniqué, il lui annonça rapidement la situation :

-Je suis envoyé ici pour trouver tous les élus. Vous, survivante, devez rejoindre le palais. Nous avons besoin de vous !

-Je vois. Alors comme ça, d'autres élus ont déjà commencé à bouger.

Le messager jeta un rapide regard vers le carnage qui avait lieu avant de se reprendre.

-Je vais essayer de les ralentir. Mais je vous en prie... Rejoignez les autres élus !

Il courait à sa perte de cette façon. Peut-être que Kurome avait trop confiance en ses capacités, mais lui se surestimait certainement s'il pensait pouvoir faire face seul aux deux individus qui massacraient tranquillement une dizaine de gardes. Le messager lui avait dit qu'il comptait les ralentir à la base. Et le temps leur était compté. Alors, il n'avait même pas attendu la réponse de la jeune fille avant d'essayer de se jeter sur celui qui s’avançait. Sûrement pour tenter de l'arrêter, histoire de faire gagner du temps à la jeune élue.

-Ne me sous-estimez pas. Je peux tout à fait prendre le temps de m'occuper de ces hommes avant de me diriger vers le palais.

Poussant un long soupir, la Jaeger plongea son regard ébène vers l'individu qui s'était approché de prime abord, puis ses yeux bifurquèrent en direction du second homme, occupé à massacrer les soldats au ralenti. Ce serait le plus embêtant des deux. Sa cible actuellement. Calme, l'adolescente ne pût se retenir de sourire. Les combats étaient toute sa vie, mais depuis son arrivée en Kosaten, cela faisait un petit moment que Yatsufusa n'avait pas tranché d'humains.

-Bon... Qu'on en finisse, et vite. Le temps presse.

C'était une occasion en or. Sans perdre de temps, Kurome fonça vers le second homme qui se contentait de massacrer le reste des soldats. Arrivée à portée, elle fit glisser son sabre en direction de son flanc gauche, tentant par ce mouvement de le trancher en deux. Le combat venait de commencer.

Stats:
 

Equipement:
 

Techniques:
 

Actions:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: La course contre la mort   La course contre la mort - Page 2 EmptyLun 01 Juin 2015, 04:12



 
Aeternam, le retour


 
Le danger du culte (Event)



 




La course semblait continuer sous le dôme qui entourait le château de chikai, la capitale des rouges. C'était une scène incroyable et Lilith n'avait jamais rien vu de pareil pour le moment. Pourtant, la sirène avait vu bien des choses dans différents mondes, Kosaten semblait à part et ce qui advenait à présent, elle le prenait comme une sorte d'épreuve ou de challenge. Cependant, elle savait que sa force en tant qu'élue fraîchement arrivée, n'était pas très haute.

En courant toutefois aux cotés de Meliodas, et pendant qu'elle vit Geleerde perdue dans ses pensées, mais rapidement se re-concentrer sur ce qui se passait ici, un cliquetis l'alerta. En effet, Lilith remarqua que son bouclier venait de remarcher. Lors de son arrivée, son arme Maliwan avait été cassé, il n'était apparemment toujours pas en état, de plus, un réparateur d'armes de ce genre ne devait pas courir les rues ici bas. Mais c'était une aubaine pour le bouclier, même si en y repensant, il avait ses inconvénients. Tout en courant, elle l'indiqua aux deux autres ;

J'y pense, mon bouclier me protège de toutes attaques, mais il envoi une explosion sur une large zone lorsqu'il est déchargé, mieux vaut garder une distance de sécurité entre nous, par précaution.

Sans ralentir sa course effréné, Lilith desserra le rang qui la séparait du blondinet et de la brune Alpha. Jusqu'à ce qu'elle pressente un danger et indique aux deux autres de se planquer. Lilith n'y voyait pas d'inconvénients, elle se mit dans un rue, être ainsi séparé, tout en restant sur le "qui-vive" était une bonne stratégie. La sirène s'assura que personne n'était derrière elle et centra son attention sur Geleerde et ce qu'elle avait prétenduement vu.

Des ennemis ? Chuchota t'elle.

Lilith avait des sens de sirène, mais pas de louve, elle ne pouvait pas encore voir qui venait, ni entendre ou deviner. Mais elle se préparait en tout cas au combat ou à l'offensive. D'ailleurs, il était peut être temps, de prendre quelques initiatives...

La sirène, avait assez de dextérité et de souplesse, pour monter sur le toit le plus proche, en restant à couvert. C'est donc ce qu'elle fit, une fois en haut, restant allongée, elle avait une bien meilleure vue et optimisait ses chances de survie ET de surprise. Elle s'approcha du rebord, tout en tâchant d'être la plus discrète possible.

Oh... Fit t'elle, en se parlant à elle même.

Que voulait dire ce "oh" ? Impossible de le déterminer, mais elle pourrait sans doute apporter sa contribution en cas d'attaque, de même en cas de renfort alliés. Une certaine "disposition" se mettait en place, restait plus qu'à voir la suite.

__________

Actions : 2

1ere : Lilith écoute Geleerde et se place dans la rue
2eme : Monte sur le toit discrètement pour observer



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 638
Yens : 536
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 23

Progression
Niveau: 103
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
La course contre la mort - Page 2 Left_bar_bleue8/12La course contre la mort - Page 2 Empty_bar_bleue  (8/12)
Schneiden
Schneiden Non-validé

-



MessageSujet: Re: La course contre la mort   La course contre la mort - Page 2 EmptyLun 01 Juin 2015, 07:07


• Entre Cœur et Raison •


« Sir, attendez ! »

Alors qu’il s’apprêtait à prendre le cap vers la ville des neiges, le protecteur de Seika s’arrêta lorsqu’il entendit son nom résonner a travers la scène cauchemardesque qui s’était emparée de Chikai. En se retournant il put voir un soldat en piteux état qui tentait de se frayer un chemin jusqu'à lui. Lui aussi semblait souffrir du mal qui s’était répandu parmi tout Kosaten. Bien que pressé par le temps, l’élu ne pouvait tout simplement pas abandonner un enfant de Seika dans le besoin. Il se dirigea donc vers lui et lui tendit une épaule pour s’appuyer tout en le faisant s’allonger au sol.

« Est-ce que ca va ? »

« Oui, je vous remercie pour votre aide Messire, mais nous devons nous hâter… Une élue nous a chargé de retrouver tout ceux possédant la marque de notre Phoenix, vous en particulier Messire »

Cette information interloqua le maître de l’espace. Une de leurs élues le recherchait ? Pourquoi ?

« Qui est-elle et que me voulait-elle ? »

« Je ne la connais pas, mais je peux comprendre le faite qu’elle vous cherche vous en particulier, vous êtes notre élu le plus dévoué et célèbre Messire. Elle avait pour message de prévenir tous les autres qu’une défense allait se monter au palais, elle et d’autres élus son déjà en route »

« Pouvez-vous au moins me la décrire ? »


~Musique~ (conseillée)


« C’était une jeune femme de mon âge approximativement. Elle avait des cheveux de couleurs noirs, elle ne me dépassait pas et était relativement mince. Elle portait un tenue étrange, bien éloigné des canons de Kosaten. Toutefois, si je devais retenir une chose, ce serait l’aura bestiale qui semblait émaner d’elle. Au ton qu’elle savait employer, on pouvait comprendre qu’elle était née pour donner des ordres »

Plus le garde continuait son récit, plus l’élu de Seika pouvait sentir son sourire s’allonger. Il pouvait reconnaitre cette description entre milles. Il était prêt à parier son bras que la jeune femme décrite était celle avec qui il avait formé un lien au travers d’épreuves l’ayant fait frôler la mort. Geleerde, sa partenaire qu’il n’avait plus revu depuis bien longtemps. Un poids s’enleva de ses épaules lorsqu’il sut qu’elle se trouvait a l’intérieur de l’enceinte de Seika, il ne doutait pas du faite qu’elle était devenue plus forte et il savait qu’il pouvait lui confier la protection de son roi en toute quiétude. Toutefois, quelque chose l’inquiéta aussitôt, la connaissant et la sachant aussi têtu que lui, il savait qu’elle n’approuverait jamais au grand jamais son plan pour se rendre seul a Fuyu. Encore moins après ce qu’il s’était passé avec Zayro a Hibana. Il prit alors une décision.

« Reposez-vous et je veux que vous retourniez au palais pour lui dire que vous n’avez rien trouvé. Je ne peux pas venir avec vous, une mission de la plus haute importance m’a été confiée et il faut que je me rende a Yuki au plus vite »

« Yuki !? Seul ? Messire, c’est totalement suicidaire ! »

« Ne remettez pas en cause mes ordres soldats. Ce que je fais est nécessaire au bien-être de Seika »

« P-Pardonnez-moi Messire… »

« Ce n’est rien... Écoutez-moi, faite attention a vous et protéger notre roi, c’est le seul ordre que vous ne pouvez pas briser, d’accord ? Quoiqu’il en soit, que les flammes de Fenhuang vous protègent et vous guident à travers cette épreuve »

Après avoir prononcé ses derniers mots d’au revoir, l’élu reprit son chemin en direction de la ville des glaces. Il ne pouvait pas se permettre de perdre plus de temps, la relique pouvait déjà être acheminée autre part à l’heure actuelle. En ayant pris cela en considération, il puisa dans ses ressources intérieures et accéléra le pas. Il n’avait jamais couru aussi vite de toute sa vie. Alors qu’il voyait le paysage défiler à toute vitesse devant ses yeux, une étrange voix fit interruption dans son esprit.

« Vous n'auriez pas dû... »

La voix éthérée était douce et bienveillante, teintée d’un léger voile de tristesse. À un point même que Schneiden ne se mit pas sur ses gardes en l’entendant. Il ne savait pas pourquoi, mais cette voix ne déclenchait en lui aucune hostilité, seulement une étrange… Nostalgie. Pourquoi avait-il l’impression de connaitre cette voix ? Quel était ce sentiment ? Un flot de questions demeurant sans réponse envahie l’esprit du manieur de la Muramasa tandis qu’il se dirigeait à toute vitesse dans la gueule de son plus grand ennemi.






Actions:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 715
Yens : 1086
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 131
Nombre de topic terminé: 49
Exp:
La course contre la mort - Page 2 Left_bar_bleue0/12La course contre la mort - Page 2 Empty_bar_bleue  (0/12)
Mukuchi
Mukuchi ↝ Looser ↝

-



MessageSujet: Re: La course contre la mort   La course contre la mort - Page 2 EmptyLun 01 Juin 2015, 11:31



Alors qu'Asura marchait tranquillement vers sa destination, le sol fut recouvert de pentagrammes lumineux. Et bien vite, il se retrouva isolé du groupe, dans un environnement complètement noir. Il ne se voyait même plus. Il était certain d'être tombé dans un piège. Jusqu'au moment où l'auteur de cette embuscade se montra. Dans un premier temps, l'hybride voulu l'attaquer. Cependant, il se méfia de lui, surement par instinct. De toute façon, ce nouveau personnage semblait lui aussi appartenir à une troupe de cirque. Des transformations en tout genre et des paroles tout aussi loufoques.

Il avait l'impression que cela serait inutile de le frapper. Il fallait au moins essayer mais il était déjà trop tard. Le clown s'était déjà volatilisé. Et une porte apparue comme par enchantement. Sans hésiter, le cornu la traversa mais fit face à une lumière très agressive, à telle point qu'il avait mal aux yeux. Il se protégea avec ses bras puis les descendit au fur et à mesure que la lumière baissait en intensité. Et à la place, il y avait cinq portes devant lui. Toutes avec une allure différente. Cette histoire était très étrange. Mais Asura n'était pas dans le genre très philosophe. Il n'y en avait qu'une qui l’intéressait immédiatement. Les paroles du clown ne l'affectait même plus. Peut être y avait il un indice dans ce qu'il avait dit. Se tromper de chemin pouvait être fatal. Cet oni n'était pas dans le genre très fragile. Il faisait face à tous les dangers qui se présentaient à lui. Alors il devait suivre jusqu'au bout ses propres choix.

Il avança lentement vers la porte tant désirée. Il s'arrêta devant en se frottant un peu les yeux avant de passer à travers. Sa vue guérissait rapidement grâce à ce corps fortifié. Par contre, il n'aimait pas trop la lumière en général. On avait l'habitude de le comparer à une créature des ténèbres après tout. Il ne s'en cachait pas, même si sa nature restait de l'ordre scientifique que d'une naissance naturelle.

Et enfin, il décida de franchir le pas et de passer à travers la porte de lumière. Elle ressemblait simplement à une sortie. Il ne savait pas ce qui l'attendait mais il n'avait qu'une inquiétude. Maintenant qu'il était séparé des autres, comment allait il trouver la route vers le château? En plus, il n'y avait rien à taper, même pas un mur pour libérer son anxiété. L'inconnu de tout à l'heure aurait pu lui donner de quoi manger s'il voulait vraiment le faire patienter ici. Cet hôte n'était pas des plus agréable...

Equipement:
 

Action:
 


Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: La course contre la mort   La course contre la mort - Page 2 EmptyLun 01 Juin 2015, 12:53



   
Jinpachi Mishima


   
Croisements



 


Alors que j’étais désormais bien en place, mon corps massif au sol, le gars en armure de samouraï se remit à donner des directives. « Restez groupés … » « écoutez ce que je dis ... » « Tu vas … » « Le reste du groupe vient avec moi. » Blablabla … Même si ce type connaissait visiblement mieux la situation que nous, une chose était sûre, il n’était pas respectueux : Il ordonnait à tout va, ne s’était pas présenté et n’avait pas l’air de savoir qu’il s’adressait à des Élus … À moins qu’il en était un aussi … Étant depuis peu au courant que la douleur du sceau était proportionnelle au danger contre Fuyu, j’avais des raisons de croire que la situation était extrêmement tendue, et que ce membre du Royaume était inquiet pour son roi … De toute façon, tous les autres acquiesçaient sans hésiter … Il fallait laisser sa fierté au placard, et penser au groupe avant soi, mieux valait me contenir, et me laisser guider par ce petit homme à la longue crinière pour le moment. Je me remis debout, lentement, le visage fermé, l’air pas franchement emballé, puis lorsque je fis un pas, une voix étrange résonna dans mon esprit :

« FUYEZ … Il arrive ! »

Devenais-je sénile ? L’âge me rattrapait-il enfin ? Avant même que je ne puisse bouger un poil de barbe, de nombreux symboles et pentagrammes envahirent le sol ..!

« Qu’est-ce que ..! »

Mystique. Une lumière d’une telle intensité qu’elle me força à utiliser mes bras en guise de bouclier me frappa, directement après, une onde de choc, non … Une pression magique, écrasa mon corps, et me poussa vers le sol … « Hugh ! » Alors que je me remettais, je me mis à entendre des bruits de pas … Étais-je en pleine illusion ? Les événements se déroulèrent rapidement, et lorsque je pus redresser mon corps, pour la énième fois … Mon dos craqua légèrement, et cinq portes étaient devant moi … quatre du moins. La lumière m’éblouissait tellement, que je n’en vis que quatre …

J’avais entendu des mots un peu plus tôt … Je devais choisir une porte sous peine de blessures. Une énigme, donc. Mes yeux, brûlés et aveuglés, me trompaient peut-être … Peut-être que toutes les portes étaient en feux … Et que celle qui semblait brûler d’un feu réel, était la bonne ..? J’étais de toute façon, peu sensible aux flammes, vu que j’étais capable de les provoquer … Et j’avais survécu à l’embrasement d’Hon-Maru, alors sans vraiment réfléchir, le bras me protégeant de la lumière, je me mis en direction de la porte enflammée … Et je la traversai sans autre forme de manœuvre … Allais-je le regretter ? Les prochaines minutes le dirait …    


Récapitulatif de stats:
 

   

   
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 547
Yens : 557
Date d'inscription : 12/01/2015

Progression
Niveau: 72
Nombre de topic terminé: 25
Exp:
La course contre la mort - Page 2 Left_bar_bleue4/6La course contre la mort - Page 2 Empty_bar_bleue  (4/6)
Emiya Kiritsugu
Emiya Kiritsugu ► Chef de groupe ◄

-



MessageSujet: Re: La course contre la mort   La course contre la mort - Page 2 EmptyLun 01 Juin 2015, 15:20

La course contre la mort - Page 2 Tumblr_lutuc8WpIX1qhqxsdo1_500
   
LA COURSE CONTRE LA MORT

   
La naissance d'un Héros


   

Le temps du choix était venu, Emiya grâce à sa lunette de visée avait réussi à repérer deux groupes bien distinct ce dirigeant vers le palais. Le premier groupe était composé d'un homme portant une casquette, qu'il n'avait jamais vue auparavant et d'un petit enfant aux cheveux bleus, le tueur de mage le reconnu instantanément, c'était une grande figure de Minshu l'un des premiers élus, Aladdin il comprit que celui qui l'accompagnait était aussi un élu de Minshu et qu'ils avaient fait le choix tout comme Kiritsugu de se rendre rapidement au palais mais soudain un groupe armé apparu droit devant eux les obligeant à s'arrêter brusquement et à se dissimuler.

*La ville fut vidée quasi totalement vider de ses soldats et jusqu'à maintenant je n'en ai croisé aucun, d'autant plus les êtres humains normaux semble tous atteint par le même maléfice qui les figes, si ses hommes ne sont pas affectés par ce mal c'est qu'ils y sont à l'origine. Les auteurs de l'attaque sans aucun doute*

Les deux hommes armés ne semblait pas avoir repéré le groupe d'élu et se dirigèrent dans la direction opposée aux palais quelques secondes après l'homme qui accompagnait Aladdin décida de les suivre.

*Parfait, cet homme réagit de maniérer idéale à la situation *

Emiya Kiritsugu, recalibra ensuite sa lunette vers le second groupe composé de Tobi l'homme masqué fidèle compagnon d'Aladdin , accompagner d'un autre élu dont le sceau du serpent était bien apparent sur sa poitrine, ce second groupe décida de poursuivre sa route vers le palais .

*Je semble être le seul pour le moment, à avoir un aperçu global de la situation. Je ne serai d'aucune aide pour le moment au groupe du ninja masqué et aucun obstacle ne semble se dresser sur leur route pour le moment, je dois réunir les deux groupes ... Dans un premier temps je vais continuer à rester dans l'ombre et poursuivre ses hommes afin de découvrir ce qu'il se cache. *

Le traqueur rangea sa lunette de visée dans sa veste et se dirigea dans la direction des deux hommes armés en restant sur les toits à une distance suffisante pour ne pas être repéré, mais assez proche pour pouvoir attaquer rapidement si la situation changeait. Le magus Killer a développé des compétences de traquage en travaillant comme inquisiteur tueur de mage, renforcer par un certain nombre d'années de pratiques, utilisant les méthodes de suivi, d'assassinat, l'utilisation de diverses armes et d'autres compétences nécessaires pour être en mesure de rattraper sa proie dans toutes les situations et les conditions et l'abattre. Il a cherché à ce que son corps maîtrise les compétences de "tuer des gens" instinctivement ce que les humains ont passé une quantité infinie de temps et d'intelligence à la recherche. Rattraper ses hommes pour lui devenait alors qu'une formalité, il ne perdrait en aucun leur trace.



Recap Statistique:
 

Equipement:
 

Récap  d'action:
 


   



   

   

   

   
" />
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: La course contre la mort   La course contre la mort - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
La course contre la mort
Page 2 sur 14Aller à la page : Précédent  1, 2, 3 ... 8 ... 14  Suivant

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Le Jeu de la mort [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Les 6 épreuves de la Mort [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Charlots contre Dracula [DVDRiP]
» Uptobox Le Jeu de la mort 2 [DVDRiP]
» [UPTOBOX] The Reunion [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse :: La course contre la mort - Page 2 190103103231202569 :: Zones inexplorées :: Péninsule désertique-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.