Le deal à ne pas rater :
Sélection d’ebooks gratuits en français proposée par La Fnac
Voir le deal

Partagez
La course contre la mort
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: La course contre la mort   La course contre la mort - Page 13 EmptyMar 16 Juin 2015, 21:30


La course contre la mort - Page 13 Image_12






Les jambes de l'hybride s'épuisèrent au fil du temps que la course vers leurs destins ne cessait de se rallonger. Haletante, mais déterminé, la louve restait tout de même sur ses positions : combattre Aeternam et détruire les fanatiques. Les soldats accouraient de toute part, hurlant leurs ordres, combattant les ennemis encore présent dans la Capitale. Fort heureusement, les habitants étaient actuellement à l'abri, mais pour combien de temps encore devrait-ils tenir pour protéger les enfants de cette terre ? Un flash perturba la course de la demoiselle lorsqu'elle aperçue que son point de chute fut le palais de  Chikai. Son coeur se serra instantanément : pourvu que ses alliés puissent s'en sortir indemne et viennent en aide à l'empereur...

Elle n'avait plus le choix :  être hésitante n'était pas dans le tempérament de Geleerde, surtout dans une situation comme celle-ci. Faire demi-tour serait inutile et ne lui ferait que perdre plus de temps. L'érudite devait faire confiance en ses comparses élus... Accélerant le pas, l'hybride tendit l'oreille en prenant conscience que quelque chose au dessus d'elle, n'attendait que son heure pour l'écraser. Levant la tête aussitôt par réflexe, l'hybride n'eut cependant pas le temps de réagir, qu'une vague d'eau la heurta de plein fouet, l'emportant elle et ses messagers, vers la place publique, sans même que l'élue de Seika n'eut le temps de les prévenir.

Le choc fut si soudain et brutal, que la jeune femme reprit aussitôt forme humaine, choquée et surprise par un tel coup de mère Nature... A moins qu'il ne s'agisse de quelqu'un d'autre...

Serrant les dents, elle suivie docilement le courant de l'eau, sachant pertinnement qu'il était impensable de lutter contre un tel élément aussi indomptable que ce liquide de vie que tout être vivant ont besoin pour vivre. Posant un genoux à terre, le surplux d'eau s'échappa de ses paumons, toussant quelques secondes avant de se relever, la vue encore troublé. Secouant négativement la tête afin de reprendre conscience, son regard se posa vers ses deux messagers, momentanément inconscient. Fronçant les sourcils, elle leva la voix afin de les éveiller, mais une silhouette familière s'avança vers elle au même instant, l'empêchant de réagir comme elle le souhaitait.

Musique d'ambiance

Une carrure certes différente, mais le même regard, celui que la louve aurait pu reconnaître entre milles : celui du protecteur de Seika. La voix de son ami prononçant son nom, résonna quelques instants dans son esprit, répondant aussitôt à son appel, la gorge serré. Depuis le début, elle n'avait de cesse d'espérer que son allié n'était pas loin et qu'il s'en sortait.

- Schneiden.

Les retrouvailles furent malheureusement de courte durée, puisque le maitre de l'espace daigna préférer la protéger. Un geste que la louve comprenait, étant celui qu'elle aurait fait exactement à sa place. Sa surprise ne cessa de croître malgré tout, lorsqu'il se mit devant elle, un flash lui traversant aussitôt l'esprit. Ce geste protecteur, était exactement le même que l'hybride avait eu de la part de Schneiden lorsque la louve avait fait face à Zayro, le géant de Fuyu. Un second flash arriva également.

« Je vous jure qu'à l'avenir, j'accorderais plus de crédits à vos décisions et vos capacités en tant que combattante »

Retenant un rire entre ses dents, l'élue de Seika ne pu s'empêcher de se souvenir de l'une des dernières paroles que son allié lui avait prononcé à la Capitale, avant que l'hybride ne parte en exploration du monde de Kosaten. Fermant les yeux, elle ajouta, dans un murmure :

- Après tout ce temps, vous conservez malgré tout toujours vos mauvaises habitudes.

Elle laissa quelques secondes de silence, ne prenant même pas en compte les autres élus.

- Ma place n'est pas derrière vous, Schneiden.

Lentement, elle avança d'un pas, suivi d'un deuxième, l'amenant finalement, aux côtés de son allié et ami. Tournant la tête vers lui, un léger sourire s'afficha un bref instant sur son visage, une étrange lueur se dessinant à l'intérieur de ses yeux rubis. Malgré la situation, elle se sentait sereine, confiante.

- Je serais toujours à vos côtés, partenaire... Jusqu'au bout.

La présence du fils d'Aeternam l'empêcha de dire plus, mais malgré la puissance se dégageant de lui, la louve ne ressentait aucune crainte. Levant son gantelet vers la direction de leur futur ennemi, plissant le regard, elle se prépara à se confronter à leur destin.

Elle était prête.




La course contre la mort - Page 13 Image_13





Actions de Geleerde:
 

Actions de Zenjirō (1er messager):
 

Actions de Makoto (2nd messager):
 

FT:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2791
Yens : 420
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 199
Nombre de topic terminé: 79
Exp:
La course contre la mort - Page 13 Left_bar_bleue1/12La course contre la mort - Page 13 Empty_bar_bleue  (1/12)
Heiwa Jigoku
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

-



MessageSujet: Re: La course contre la mort   La course contre la mort - Page 13 EmptyMar 16 Juin 2015, 23:05

Tour 18: Une aide venu de l'ennemi...


Les tremblements de terre ne cessent de faire vibrer la terre, alors que des faisceaux de différentes couleur s'illuminent dans chaque Palais et en place centrale. Le chapitre finale va se terminer, dans le chaos et la mort...

https://www.youtube.com/watch?v=qwJj2EpC8vg


Seika:
 
Schneiden: Tu te mets en position de défense entre gelée et cet étrange homme-eau à l'air totalement fou. Alors que tu essayes de prendre contact avec les autres élus, mais vont-ils répondre à ton appel? Puis tu t'adresses au capitaine, qui te répond avec un sourire tordu, de la salive dégoulinant de ses lèvres.

- Allez, allez, allez! Jeune élu Schneiden! N'as tu pas commis toi aussi des crimes pour des actes que tu pensais bon. Le bien, le mal ne sont qu'une question de point de vue. Vous avez tuez vous même des membres de la secte, sans en comprendre leur motivation. Vous défendez des rois, qui ont jeter en pâture les élus du passé. Vous... Mais, je ne peux en dire plus pour l'heure, vous serez en temps voulu.

Néanmoins, même si je ne peux vous tuer, le maître l'interdit. Rien ne m'empêche de faire des petites expériences sur vous.
A ces mots, il sort une panoplie digne du plus grand des savants fous...

Gelée:  Tu te mets au côté de schneiden, prête à tout ce qui peut arriver par la suite, gagné par une assurance nouveau...Espérons que ceci dure, face aux prochains évènements que tu peux déjà voir.

Sakura: Tu écoutes tes compatriotes et t'occupe de ton roi qui semble essoufflé après son combat. Il ne pourrait survivre à un combat d'une telle ampleur, mais se concentre à regagner de sa puissance pour combattre à vos côtés, tu vois son inquiétude au sujet des élus. Il voudrait au fond de lui, combattre à votre place. Tes actes l'aident grandement, il se sent mieux, même si sa puissance n'est pas au plus haut de sa forme. Et grâce à toi dans une vitesse surréaliste, il réceptionne Lilith et Kurome qui se sont fait envoyé valser par le capitaine!

Lilith:  Tu confies Ton roi à la médecin, essayant de gagner du temps pour eux, dans ce qui représente une mission suicide. A peine la fumée dissiper que tu sautes sur la femme-feu. Elle arrête ton poing dans le sien, un mouvement net, précis. Puis tourne son visage, aux yeux fermés sur toi. Elle les ouvre d'un coup, et tu peux voir littéralement du feu danser dans ceux ci, pas d'iris humaine, du feu à l'état pure! Son visage est tiré par un caractère impulsif, sauvage, indomptable, elle s'exprime de manière sèche:

-Trop faible, encore trop faible! Mais oh, néanmoins ton attaque te permet de voler de l'énergie de l'autre, intéressant, jeune sirène! Ceci pourrait intéressait notre maître! Mais ne te met pas en travers de mon chemin!

Elle hurle ses derniers mots, alors que ses cheveux de feu ondulent droit au-dessus de sa tête. Te propulsant d'un mouvement sec du bras, à ton point de départ!

Méliodias: Tu sembles faire un message d'adieu au roi et Sakura avant de t'élancer courageusement dans la mêlée, en étant sûre que tu ne peux rien contre ton ennemi. Rattrapant les deux femmes, tu te jettes sur l'ennemi, l'attrapant pour l'empêcher de bouger.
Mais malgré sa taille fine, elle possède la fureur du feu, et ceci ne l'empêche pas d'arrêter les attaques de tes camarades. Tu vois impuissant qu'elle les envoi balader. Avant de faire échapper des flammes puissantes de son corps pour te déloger et t'envoyer toi aussi au côté de tes amis.

-Tu as de la chance, petit être. Le maître interdit de vous tuer, mais flamme ne t'ont rien causé. Mes flammes ne désirent qu'une seule vie. Karui, répond de tes actes!


Kuro:  Au même instant, où Lilith attaque la capitaine, tu le fais aussi, pour rencontrer une résistance. Elle a arrêté a main nu ton arme, et tu assistes au même spectacle que la sirène. Mais quand elle s'adresse à toi son discours est légèrement différente:

-Je vois que ton arme a... Sa propre conscience! A moins que ce soit une âme. Etrange! Mais je n'ai pas le temps avec ces enfantillages! Dégagez!

Elle hurle son derniers mot, en t'envoyant dans la même direction que le roi, Lilith et Sakura...

Le groupe de Seika: Le groupe du Palais fait face au capitaine du feu, être à la rage sauvage et bestiale. Alors que vous vous opposez à elle, elle perd patience. Elle tourne sur elle même avant de s'exclamer, avec cette même colère dans la voix:

-Bien, mes flammes peuvent détruire ce que je désire et épargnais le reste. Néanmoins, mon Maître ne m'a pas dit, de ne pas vous donner une leçon! Je vous laisserais juste au bord de la vie! Et votre roi va mourir devant vos yeux.

Aussitôt une lumière rouge part de son corps pour partir vers le ciel, et une vague de feu apparait devant elle, prêt à vous brûler vif....
De leur côté Schneiden assiste a bien des rebondissements, mais avec gelée, ils font face fièrement à leur destin comme égaux. Mais le scientifique tourne son regard vers le palais de Seika qui s'illumine d'un faisceau rouge, décevant le maître de l'eau:

- Ma sœur comme à son habitude s'impatiente, elle a décidé de vite en finir! Nous aurons même pas eu le temps de s'amuser. Mais je peux toujours m'emparer de vos corps pour faire mes expériences. Oh oui je veux jouer avec vos corps et votre esprit!

Dans un rire sinistre, il lève les bras en l'air, alors qu'un faisceau bleu part de son corps vers le ciel. Un vague immense apparait prêt à vous engloutir...



Minshu  

Tobi: Agissant de concert, pour votre plan, tu ne perds pas de temps et crée, plusieurs toi même qui eux même se métamorphosent en Jeong. Et tente de s'échapper de partout! Le capitaine regarde ce manège, sans ciller, il pousse un long soupire simplement.

-Vous êtes jeune, et ne comprendrez donc pas que tout ceci est inutile?

Aussitôt tout ce qui vous entoure, le sol, le mur, les portes et les fenêtres sont bloqué par un mur de pierre épais. Il vous regarde ses yeux marrons vous observant comme des enfants! Certes, il ne peut encore savoir qui est le vrai Jeong, mais il ne va pas rester sans rien faire!


Aladdin: Absent?

Kaede: Ecoutant, les paroles du clone, tu va sur Tobi et t'empare des bombes qui roule vers le capitaine-pierre, alors que d'un simple mouvement du doigt, il fait exploser le clone. Mais quand le nuage des bombes se dissipent, tu peux voir un dôme de pierre qui recouvre le capitaine et s'effrite, sous l'explosion, pour laisser place à l'homme flegmatique. Il parle d'une voix lente, comme s'il avait vécut plusieurs milliers d'année et a acquis une certaine sagesse!

-Elus de Minshu, cette stratégie peut marcher contre des soldats faible. Mais vous faites face à un capitaine! Le passé, le présent et le futur sont avec moi. Je ne veux vous faire de mal, laissez moi juste ôter la vie du traite. De celui qui a amené le malheur sur nous!

Jotaro: Demandant l'aide de Emyia et son médaillon, tu tentes de capter l'attention du capitaine, lui fonçant dessus avec une grande vitesse, tu envois ton poing dans son visage! Celui-ci tournant la tête peu à peu dans ta direction, voit le poing s'enfoncer dans son visage liquéfié et finir sa course au milieu. Entre les deux yeux, on peut voir ton poing! Puis sa bouche déformée par l'attaque se met à bouger de manière écœurante!

-Ce n'est pas très gentil d'interrompre un grand scientifique comme moi! Mais tu te proposes d'être le premier cobaye à mes expériences! Je récompenserais ta générosité. Voyons, si un élu de Minshu peut résister longtemps à la puissance déferlante de la vie que représente l'eau!

Aussitôt, l'eau qui se dégage de son corps, vient percuter ton torse, tu résistes un peu, mais plus tu résistes plus la force de l'eau te pousse, d'abord centimètres par centimètres, puis tu es propulsé... Le scientifique-capitaine semble déçu...

[Perte de 50 Pvs]

Emyia:  Surprenant, tu te places au côté de l'ennemi, ton comportement ayant radicalement changé. Mais alors que tu pointes ton arme sur ton allié, le sceau se met à briller d'une violence extrême. Tu as offusqué les dieux, et tu es trop faible encore pour résister à cela. Ton corps s'écroule sous la douleur. Mais le scientifique se penche sur toi, plus qu'intéressé:

-Oh, tu es intéressé pour nous rejoindre! Intéressant, très intéressant! IL faudra que je teste ta fidélité à l'avenir. Malheureusement, tu es encore trop faible, soumis à ton Dieu-serpent! Mais rassure-toi, gagne en puissance et tu viendras avec nous pour tuer ton Dieu! Pour l'heure, nous allons tuer le Roi Minshu


Groupe de Minshu:  Kaede et Tobi sont finalement emprisonné dans la salle du trône avec un Jeong qui n'est pas au plus haut de sa forme. Mais aussitôt le sol tremble intensément, comme si toute mère nature se rebellait... L'homme de pierre se tourne, vous semble t-il, en direction du Palais de Seika

-Ma sœur manque de sagesse, elle a malheureusement décidé d'en finir avec Karui. Je suis désolé, le temps me presse aussi. Rassurez vous, vous ne serez pas mort à votre réveil, seul votre président aura rejoint les limbes.

Un dragon de sable apparait aussitôt, prêt à vous "dévorer", sa taille est immense.... Alors qu'un faisceau marron émane du corps du géant.

De leur côté la compagnie zéro sont soumis a des rebondissements multiples et à une véritable trahison? De Emyia! . Mais le scientifique tourne son regard vers le palais de Seika qui s'illumine d'un faisceau rouge, décevant le maître de l'eau:

- Ma sœur comme à son habitude s'impatiente, elle a décidé de vite en finir! Nous aurons même pas eu le temps de s'amuser. Mais je peux toujours m'emparer de vos corps pour faire mes expériences. Oh oui je veux jouer avec vos corps et votre esprit!

Dans un rire sinistre, il lève les bras en l'air, alors qu'un faisceau bleu part de son corps vers le ciel. Un vague immense apparait prêt à vous engloutir...




Fuyu

Jinpachi: Tu t'approches d'elle, sans pour autant l'inquiéter, vous dévorez les mètres qui vous sépare, pour vous faire face! Puis tu lui poses des questions comme si tout ceci était normal! Elle lève ses yeux cotonneux sur toi, avant de s'exclamer, d'une voix lointaine et neutre:

-Dans l'erreur? Vous vivez dans l'erreur, ne connaissant pas le passé de vos prédécesseurs! Des anciens élus. J'ai tué...Beaucoup étant la dague silencieuse de mon maître. Son assassin! Mais je ne dois pas vous tuer! Ma seule victime en ce jour sera le roi-traite! Je ne désire pas vous combattre plus que ça. Et sachez que même si vous êtes préparés à n'importe quels de mes gestes, comment pouvez-vous combattre ce que vous ne voyiez pas?

Au moment même de finir sa phrase, tu te fais projeter auprès de tes compagnons, par un puissant vent! Elle recommence sa marche vers vous!

Madara:  Tu actives Susano devant ton adversaire pour te défendre. Celle-ci s'arrête un instant, en te regardant et sans bouger tu peux ressentir une grande puissance t'entourer. Invisible, mais tes sens te préviennent. Tout le vent autour de toi est manipulé par cet être. Elle s'exprime d'une façon calme et posée à ton adresse.

-Une défense très impressionnante, quand tu auras gagné ta puissance d'Antan, notre maître sera heureux de voir le potentiel de certains élus. Mais que peux-tu faire, alors que je peux t'enfermer dans une bulle sans oxygène , sans air? Ta défense ultime te protègera t-elle toujours, de ce qu'est la vie, elle même?

Tandis que tu essayes, de réveiller le roi, celui-ci ne semble pas répondre, et quand tu vois le carnage que fait les ombres sur les premières lignes de l'armée Fuyenne. Peut être peux-tu comprendre. Surtout que tu n'as affronté qu'une seule ombre avec ta puissance, lui à du faire face à deux en même temps!

Asura: Tu continues ton petit casse-croute, et voit même des cadavres sans vie autour de toi, si tu en veux un second. De ton point de vue, tu peux voir et entendre tout ce qui se dit et donc voir les postes des joueurs avec toi!

Mewtwo: Tu te protèges d'un de tes boucliers, alors que la femme après avoir "gentiment" fait rejoindre le vieil homme vers vous, sans même avoir bougé, te réponds:

-Vos rois sont plus à même de vous répondre. Mais ils ont trahit! Trahit la confiance que els élus avaient en eux! Les élus ont disparut, sont mort pour...

Aussitôt, elle est interrompu par un ordre de Sul Hei, qui lui dit d'arrêter ses mensonges et sa folie. Elle garde le silence avant de reprendre un simple mot à ton attention:

-Laissez-moi le tuer! Et rien ne vous sera fait, votre bouclier ne vous défend que contre les attaques physique, mais si j'ôte tous l'air et l'oxygène qui vous entoure? Si tout ce qui fait que vous viviez disparait... Le bouclier n'aura plus aucune utilité


Nashar: Alors que tu mâtes, le corps du capitaine- et en effet, tu as bon goût, car il y a rarement aussi belle femme- tu te permets de donner une petite potion de soin à ton chef. Ingénieux! Celui-ci ouvre finalement, les yeux, totalement enragé. Il est prêt à vous tuer sur place, pour ce que vous avez fait, mais se reprend rapidement, dû à sa faiblesse passagère. Il regarde l'ennemi, et se tourne vers vous:

-Qu'attendez-vous! Vous êtes des élus sous mes ordres, alors débarrassez moi de cette femme! Mais ne l'as tué pas! Je veux profiter de son corps cette nuit!

Piccolo:  Tu surveilles attentivement les faits et geste de ton ennemi, et peut voir tout ce que font tes compagnons. Tout en apercevant du coin de l'œil, les ombres hors du mur aérien faire un massacre des premières lignes, mais peu à peu être submergé, même si l'issu n'est pas encore sûre...

Le groupe de Fuyu : De votre côté, alors que le maître du vent est presque sur vous, elle s'arrête quand les faisceaux de différentes couleur se mettent à monter vers le ciel derrière elle. La capitaine-assassin vous regarde et finalement se pose sur Sul Hei qui soutient son regard.
-Je ne désire pas combattre des êtres qui ne sont pas sous contrat. Malheureusement ma fratrie a décidé de ne plus éterniser ce combat. Je respecte votre résistance, élu. Peut être nous retrouverons nous bientôt sous la même bannière.
A peine ses mots fini, qu'une colonne de lumière part de son corps pour monter vers le ciel. Peu à peu, des tornades se mettent à tourner tout autour d'elle et de différentes tailles. Certaines se dirigent déjà vers vous...

De son côté Asura le goinfre, ne comprend surement pas ce qu'il se passe trop d'information en même temps. Mais il peut très bien entendre ce que dit le Scientifique.

- Ma sœur, comme à son habitude, s'impatiente, elle a décidé de vite en finir! Nous aurons même pas eu le temps de s'amuser. Mais je peux toujours m'emparer de vos corps pour faire mes expériences. Oh oui je veux jouer avec vos corps et votre esprit!

Dans un rire sinistre, il lève les bras en l'air, alors qu'un faisceau bleu part de son corps vers le ciel. Un vague immense apparait prêt à vous engloutir...

TOUS: Alors que les capitaines usent de techniques dévastatrice pour en finir. Le soleil pulse à nouveau, déclenchant plusieurs flash lumineux. Et comme un appel, une réponse se fait. Que ce soit Shcneiden avec son médaillon, Nashar avec le sien, Kurome ou Emyia. Le médaillon  se met à planer devant vos yeux, répondant à chacun des flashs. De leur côté Kaede et Tobi ne peuvent pas voir ça, pour l'instant, mais Tobi ressent, une présence dans son esprit, comme si quelqu'un essaye de le localiser difficilement.

Aussitôt, quatre nouvelle source d'énergie sortent du soleil central pour venir vers vos quatre groupes. Vous protégeant de la première attaque, vague ennemis. Alors qu'un nouvelle fumée fait place à une petite silhouette:

-Vous ne combattrez pas seul, élus!

Vous pouvez tous reconnaitre la voix qui vous aide depuis le début, et alors que le brouillard se disperse, vous pouvez voir un étrange enfant.

Spoiler:
 

Les quatre capitaines réagissent différemment, le Feu semble plus irrité que jamais. Le Vent arque simplement un sourcil, surpris? La Terre soupire. Et l'Eau regarde avec un sourire malsain le nouveau venu. Mais tous s'exclame enfin:

- Voilà, où vous étiez caché! Le maître vous cherchait partout. Pourquoi agir ainsi! Pourquoi contre notre maître. Aeternam va être déçu, son petit frère, son propre sang le trahir ainsi! Nous ne pouvons vous laisser vous opposer à nous, même si nous respectons le frère du maître!  Nous comprenons l'aide qui a été apporté aux élus, s'était vous... Mais ceci vous a plus qu'affaibli!

Aussitôt, les quatre capitaines usent de tout leur pouvoir contre vous et le jeune garçon, fait face aux attaques, usant de ses propres pouvoirs comme rempart contre les leurs. Le Vent, le Feu, l'Eau et la Terre, leur attaquent rencontrant, une multitude d'attaque ou de rempart défensif. Un combat titanesque, un combat pour la vie et l'espoir. Le garçon se met à hurler à travers ce vacarme à chacun d'entre vous:

- Elus, je ne pourrais pas tenir longtemps. Essayiez d'affaiblir les Capitaines Pour vos royaumes, pour votre vie, pour tout ce qu'il y a de plus cher pour vous! Prêtez moi aussi votre force!

Spoiler:
 

©MangaMultiverse


Dernière édition par Heiwa Jigoku le Mar 23 Juin 2015, 13:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: La course contre la mort   La course contre la mort - Page 13 EmptyMer 17 Juin 2015, 01:38


Tobi, le ninja masqué



Dernier acte !







Silencieux comme ses clones, le faux Jeong palpa l'air de ses mains et se demandait quand est-ce que cette chose avait pu dresser un mur invisible aussi vite et ce, sans faire un quelconque geste ou incantation en tous genre : comme si cette barrière était une création de sa volonté, elle était sortie de nuls parts et l'emprisonnait à présent ... Rapidement, les clones de Tobi toujours déguisé en président de Minshu vinrent noyer ce dernier dans une marée de visage ensanglanté afin de cacher ce dernier.

Sans un mot, le shinobi masqué écoutât attentivement les mots de l'être de pierre tout en cherchant un moyen de contre-attaquer et en se maudissant intérieurement de ne pas encore avoir retrouvé les pouvoirs de son sharigan. Si ce "capitaine" n'avait pas encore repéré Jeong, c'était qu'il ne devait pas posséder de moyen de voir à travers les illusions alors ce dernier aurait pu être sensible a la pupille qui avait été la sienne ... Parlant d'une voix qui se voulait apaisante, le sectaire laissa voir au shinobi un aperçu de son pouvoir qui, eu alors l'impression d'avoir affaire à Madara Uchihua tellement la puissance de ce dernier semblait démentiel. Alors qu'un grand dragon de sable vint naître devant eux, quelque chose vint stopper l'attaque et la voix qu'il avait entendue un peu plus tôt : vint raisonner dans sa tête au point de lui faire perdre son déguisement. Abasourdit, il assista a l'apparition de celui qui les avait aidé depuis le tout début : à savoir le petit frère d'Aeternam au bout du compte... D'un air sombre, Tobi joignit ses mains en comprenant que c'était leur unique chance de renverser la tendance :


"On joue le tout pour le tout dans un beau feu d’artifice, Lucy !"

Rugit-il en formant les signes du justu du déplacement instantané : laissant son chakra envahir son corps en disparaissant complètement de l'endroit où il se trouvait, ne laissant son manteau de ninja tomber au sol, activant alors toutes les bombes ninjas qui étaient en train de s'éveiller. Contrairement à ce que ce justu laissait voir, le shinobi ne se téléportait pas, mais atteignait tout simplement une vitesse fulgurante au point qu'on jurerait qu'il se déplaçait à travers l'espace : même les meilleurs yeux de son monde ne pouvaient suivre ce déplacement et ce n'était surement pas ce bout de rocaille qui allait pouvoir le faire, surtout qu'il avait mieux à s'occuper, car il affrontait l'enfant surpuissant, mais que se passerait-il si on arrivait à le déconcentrer ? Espérant que Lucy a compris son message, il réapparut dans le dos du bloc de gravats en tentant de se tenir a lui en lui attrapant le torse entre ses jambes tandis que sa forme noire vint placer ses mains sur ses yeux et son nez : enfonçant ses doigts dans ses narines et ses orbites avant de les tirer de toutes ses forces vers le haut. S'il avait l'air aussi solide a l'extérieur, était-ce le cas aussi a l'intérieur ?


"LUCY !!!"


Hurlât Tobi sous l'effort alors que les gardes vinrent à lui en frappant le dos du capitaine de leurs lances à la recherche d'un possible point faible tandis que le ninja lui: mettait toutes ses forces pour obliger le capitaine a ouvrir la bouche et s'il n'y arrivait pas, à lui arracher le nez et les yeux en essayant.


Spoiler:
 



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 547
Yens : 557
Date d'inscription : 12/01/2015

Progression
Niveau: 72
Nombre de topic terminé: 25
Exp:
La course contre la mort - Page 13 Left_bar_bleue4/6La course contre la mort - Page 13 Empty_bar_bleue  (4/6)
Emiya Kiritsugu
Emiya Kiritsugu ► Chef de groupe ◄

-



MessageSujet: Re: La course contre la mort   La course contre la mort - Page 13 EmptyMer 17 Juin 2015, 02:06

La course contre la mort - Page 13 Tumblr_lutuc8WpIX1qhqxsdo1_500
   
LA COURSE CONTRE LA MORT

   
Time alter: Emiya Style



   





Le magius Killer tenait en joue, l'élu à la casquette et à cette distance il n'y avait aucune chance qu'il rate sa cible , au contraire il ferait mouche à coup sûr explosant la boite crânienne de cet homme. Puis soudains sa marque se mit à briller de mille feux et le traqueur fut saisi d'une violente douleur le plaquant au sol l'empêchant de mettre à bas celui qui était devenue son ennemi.  Lui laissant le champ libre jusqu'au scientifique, mais celui-ci le repoussa sans la moindre difficultés …

Le capitaine des sectaires se pencha ensuite sur Kiritsugu pour lui adresser quelques mots :

-Oh, tu es intéressé pour nous rejoindre! Intéressant, très intéressant! IL faudra que je teste ta fidélité à l'avenir. Malheureusement, tu es encore trop faible, soumis à ton Dieu-serpent! Mais rassure-toi, gagne en puissance et tu viendras avec nous pour tuer ton Dieu! Pour l'heure, nous allons tuer le Roi Minshu

Un sourire terrifiant se dessina alors sur le visage du sniper , qui prit appuie difficilement appuie sur ses bras se relevant avec la plus grande difficulté, les élus toujours en face de lui et le scientifique à quelques mètres derrière lui, ce fut autour du Magius killer de lui adresser quelques paroles :

« J'aurais préféré tuer cet imposteur de mes propres mains, mais il semblerait que les dieux de ce monde ne me laisserons pas faire . Il me reste tout de même quelques ressources pour vous aider d'abord à éliminer ses pions de la dictature »

Le visage de Kiritsugu effaça son sourire et devenu à nouveau froid glacial ,  il se tourna vers Jotaro tout en saisissant deux grenades tactiques à sa ceinture .« Je m'occuperai d'abord de toi Jotaro , j'ai vue toutes tes techniques de combats et il n'y a aucune chance que tu puisses me battre ça sera l'affaire de quelques secondes … souviens toi le moment qui a précédé la première fois que tu m'a vue agir !!! »

A ses mots l'élu au long blouson noir, commandant de la compagnie zero dégoupilla les deux grenades et d'un mouvement rapide, il balança ses deux bras de manière à ce qu'il se croise l'un et l'autre sous la forme d'une croix aux niveaux de son buste , comme une momie embaumé, ses deux mains venant projeter les deux grenades au-dessus de chaque épaule opposée; la première laissa échapper un gaz indolore et incolore porter par le vent dans son dos et le second une flash de lumière qui aveugla tout ce qui la fixait à ce moment précis y compris l'homme aux corps fait d'eau.

Puis ce fut le blackout total, pendant que ses grenades virevoltaient encore dans les airs tout en déversant leur contenant, une détonation retentit, puis une déflagration. Kiritsugu pouvait sentir sur sa nuque la chaleur déflagration qui s'approchait de plus de lui puis il se sentit transporter dans une dimension parallèle, comme s'il avait disparu de ce monde. Que venait-il de se passer? Il n'en savait rien juste que pour le moment il était dans un monde de noirs complets, la voix d'homme grave qu'il avait entendue précédemment retenti violement alors dans sa tête:

*Qu'a tu fais pauvre fou !!!! Avec ça tu ne reverras plus jamais ta fille *

*Parvenir à sauver quelqu'un reviens à ne pas être capable d'en sauver une autre. C'est ce que j'ai compris durant toute ses années de traques, de meurtres et d'échec.  Je ne serai jamais un héros de la justice car mes mains sont entachés par le sang de trop d'hommes, mais si je peux sauver ses élus et ses hommes qui m'ont accompagné sur le champ de bataille la vie de ma fille n'est rien à côté !!!*

*Non tu es Angra Mainiyu  , la seule chose que tu connaisses c'est tuer !!!! Tu ne peux pas refuser ton destin !!!!*

*Tu te trompes !!! Comme cette fois-là ou tu avais une nouvelle fois user de la vison de ma femme et de ma fille ! Maintenant je sais qui tu es ! Et peu importe combien de fois tu m'imposeras ce choix, ma réponse sera toujours la même, entre sauver toute l'humanité ou  revoir ma femme et ma fille je ferais toujours le même choix ! Je choisirais toujours la vie des plus nombreux !! Maintenant Disparais de mon esprits Angra Maiiniyu saint graaal corrompue !! *

Dans un cri de rage et à la fois de douleur qui s'éloignait de plus en plus au fil des secondes, la voix de l'homme finit par disparaitre de l'esprit de Kiritsugu .

*Ou suis-je maintenant ?* se demanda Emiya flottant dans un vide ou aucune lumière ne semblait pénétrer

*Est-ce une nouvelle punition des dieux !?* Le magius killer souri et finit par rire puis à tousser du sang.*

*Je crois que mon plan à tellement bien marcher que même les dieux de ce monde ont été bluffé*

Flash back:
 




Recap Statistique:
 

Equipement:
 

Récap  d'action:
 

Recap de l'unité Zero:
 



   



   

   

   

   
" />
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: La course contre la mort   La course contre la mort - Page 13 EmptyMer 17 Juin 2015, 02:45

La course contre la mort
« Première Aventure »
Ayant tenté de percer les défenses de la Capitaine de Feu à l'aide de deux attaques au sabre, Kurome avait fait face à une résistance. La femme avait arrêté sa lame à main nue, la regardant de son regard enflammé avant de lui annoncer ces mots :

-Je vois que ton arme a... Sa propre conscience ! À moins que ce soit une âme. Étrange ! Mais je n'ai pas le temps avec ces enfantillages ! Dégagez !

Envoyant valser l'adolescente avec une facilité déconcertante en direction du roi, Lilith et de Sakura. Se redressant avec quelques difficultés mineures, la jeune fille était frustrée d'un tel affront. Et quelque peu dérangée par les propos de son adversaire aussi. Ne pouvant s'empêcher de marmonner pour elle-même quelques paroles.

-Ce n'est pas qu'une vulgaire arme... C'est Yatsufusa.

Mais la femme de flammes, bestiale et à la rage sauvage semblait perdre patience. L'être de feu tournait un moment sur elle-même avant de s'exclamer :

-Bien, mes flammes peuvent détruire ce que je désire et épargner le reste. Néanmoins, mon Maître ne m'a pas dit de ne pas vous donner une leçon ! Je vous laisserais juste au bord de la vie ! Et votre roi va mourir devant vos yeux.

Une lumière écarlate partant de son corps en direction du ciel et une vague de flammes apparaissait, prête à brûler vif tout ce qu'il se trouvait dans cette salle. Une attaque dévastatrice à laquelle même Kurome ne s'en sortirait pas indemne, et elle le savait. La sabreuse pouvait clairement considérer la puissance certaine de cette adversaire, pourtant, elle ne pouvait s'empêcher de ressentir tout de même un brin d'excitation, malgré la gravité de la situation.

Mais tout n'était pas joué, alors que le soleil pulse à nouveau pour créer plusieurs sortes de flashs lumineux. Alors que l'amulette, le médaillon trouvé sur la dépouille du sectaire récupéré par la jeune fille, auparavant, semblait émettre des réponses à cet appel. L'artefact plane sous le regard ébène quelque peu étonné de la Jaeger tandis qu'une sorte de puissance s'extirpe du soleil central en direction de cette salle. L'attaque mortelle sensée être portée par la Capitaine de Feu n'était plus alors qu'une petite silhouette, celle d'un étrange enfant, apparaissait de cette nouvelle fumée.

-Un gamin ?

-Vous ne combattrez pas seuls, élus !

-Cette voix...

C'était celle que l'adolescente avait déjà eu le loisir d'entendre plus tôt, celle qui l'avait plus ou moins guidée, prévenue de la dangerosité des Ombres. Mais la Jaeger ne put se préoccuper des questions qui s'enchaînaient dans son esprit que la Capitaine de Feu commençait déjà à perdre encore plus patience, partant dans une longue tirade envers l'enfant :

-Voilà, où vous étiez caché ! Le Maître vous cherchait partout. Pourquoi agir ainsi ! Pourquoi contre notre maître. Aeternam va être déçu, son petit frère, son propre sang le trahir ainsi ! Nous ne pouvons vous laisser vous opposer à nous, même si nous respectons me frère du maître ! Nous comprenons l'aide qui a été apportée aux élus, c'était vous... Mais ceci vous a plus qu'affaibli !

La femme de feu engage une bataille titanesque contre le gamin qui se contente de combattre seul, lors d'une offensive vraiment éprouvante. L'écart de puissance entre ces deux-là et l'adolescente se faisait grandement ressentir actuellement. Sans compter que c'était un combat mortel. Criant à travers le boucan à la totalité des élus présents ici ces simples paroles, mais qui pourtant ont leur importance.

-Elus, je ne pourrais pas tenir longtemps. Essayez d'affaiblir les Capitaines. Pour vos royaumes, pour votre vie, pour tout ce qu'il y a de plus cher pour vous ! Prêtez-moi aussi votre force !

S’élançant donc une seconde fois en direction de la Capitaine, la jeune fille était déterminée dans l'idée qu'elle ne se ferait pas avoir une seconde fois. Son adversaire se trouvait désormais occupée avec l'offensive contre le petit frère d'Aeternam, alors si en plus de cela Kurome se décidait de l'attaquer avec son sabre. La situation pourrait se retourner en leur faveur.

Tentant de planter son Teigu Yatsufusa dans la rotule de la femme de feu. C'était une technique permettant généralement d’immobiliser son adversaire, même si de base on préférait plutôt briser l'os, la situation ne le permettait pas. Espérant néanmoins transpercer le genou de l'être de feu en étant située sur le côté, puisque la restreindre dans ses mouvements serait vraiment un atout stratégique considérable.

Puis sans perdre de temps et tout en se redressant, la sabreuse essaya par la suite de porter une attaque circulaire à l'aide de son Teigu, mais la force qu'elle y avait mise l'a fit reculer de quelques pas après son coup, se situant dorénavant à quelques mètres de son ennemi. L'empêchant donc de porter d'autres attaques, mais la gardant un minimum à distance en contrepartie. Enfin, cela semblait peut-être assez basique, mais sachant que la Capitaine était aussi en plein assaut contre l'enfant, cela ne l'occuperait que davantage.

Stats:
 

Equipement:
 

Techniques:
 

Actions:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: La course contre la mort   La course contre la mort - Page 13 EmptyMer 17 Juin 2015, 05:59

- La course contre la mort -

Décidément rien ne marchait comme ils le voulaient, Meliodas n'arrivait pas à placer une seule attaque et depuis le début de l'invasion, il n'avait réussit qu'à placer quelques petits coups d'épées pour blesser quelques ennemis. Son manque de puissance se faisait réellement sentir à présent et même si il savait qu'il allait bientôt la récupérer, il ne pouvait s'empêcher de voir qu'il n'arrivait pas à protéger les gens autour de lui, ni même son dirigeant. Pour un chevalier, ne pas pouvoir protéger son souverain et son pays c'était un coup dur, mais ce n'était pas non plus réellement sa faute donc il s'accrochait, de toute façon il n'allait pas abandonner pour si peu. Il venait donc d'attaquer l'ennemi frontalement avec ses alliés, il avait même décidé de foncer sur la capitaine et d'essayer de la retenir afin que ses camarades puissent lui porter un coup fatal, mais le plan échoua car cet adversaire était bien trop fort. Les dénommées Kurome et Lilith furent envoyées au loin par quelques coups donnés par cette puissante femme et Meliodas fut rejeté par des flammes, il rejoint donc ses amis et se releva avec eux.

-Tu as de la chance, petit être. Le maître interdit de vous tuer, mais flamme ne t'ont rien causé. Mes flammes ne désirent qu'une seule vie. Karui, répond de tes actes!

Le jeune blond se redressa alors et fit face à son ennemi en lui montrant qu'il n'avait pas peur et qu'il n'était même pas perturbé, il voulait lui montrer sa force morale et son courage en tant qu'élu de Seika.

-Tu ne devrais pas me sous-estimer, j'ai encore quelques ressources pour toi. Il se tourna vers ses alliés . "Je sens un grand pouvoir émaner d'elle, faites attention. Si nous arrivons à la vaincre nous pourrons souffler un peu."

Le jeune homme comptait se préparer à charger mais la jeune femme perdit patience et une immense puissance se dégagea d'elle, on aurait dit qu'elle voulait en finir même si elle comptait épargner les élus, elle souhaitait mettre fin à ce combat le plus rapidement possible. Sa puissance augmenta en flèche et une lumière écarlate et bien scintillante s'éleva dans les airs, sortant du corps de la femme. Au même moment, une vague de feu apparut devant elle, prête à déferler sur les élus et à les réduire à néant sans leur laisser la moindre chance de répliquer.

-Bien, mes flammes peuvent détruire ce que je désire et épargnais le reste. Néanmoins, mon Maître ne m'a pas dit, de ne pas vous donner une leçon! Je vous laisserais juste au bord de la vie! Et votre roi va mourir devant vos yeux.

Le capitaine d'Aeternam amplifia ses pouvoirs et se préparait à attaquer lorsqu'elle fut interrompu par un étrange phénomène, le soleil se mit à scintiller et des flash commencèrent à se créer mais le plus étrange, venait de l'amulette que la jeune Kurome portait à son cou, elle commença à léviter au dessus d'elle et elle envoya un faisceau lumineux vers le ciel qui fit apparaître une autre silhouette. Le nouveau venu contra l'attaque du capitaine de la secte et elle avait l'air de le connaître, elle fut surprise de le voir ici et n'avait pas l'air très commode.

- Voilà, où vous étiez caché! Le maître vous cherchait partout. Pourquoi agir ainsi! Pourquoi contre notre maître. Aeternam va être déçu, son petit frère, son propre sang le trahir ainsi! Nous ne pouvons vous laisser vous opposer à nous, même si nous respectons le frère du maître!  Nous comprenons l'aide qui a été apporté aux élus, s'était vous... Mais ceci vous a plus qu'affaibli!

Dès qu'elle eut terminé de parler elle lança une autre attaque le jeune inconnu s'empressa de retenir tandis que la dénommée Kurome profita de la situation pour se diriger vers le capitaine et essayer de lui porter un coup alors qu'elle était déjà occupée. Meliodas vit ici une opportunité à saisir et leva les yeux vers le plafond pour regarder de nouveau le lustre qu'il avait aperçu quelques minutes plus tôt, l'idée qui était en train de germer dans son esprit était simple, profiter du chaos pour faire tomber le lustre sur l'ennemi. Le jeune blond regarda sa camarade Lilith et partit en direction de la corde qui retenait le lustre, elle se trouvait de leur côté et l'ennemi était beaucoup trop occupé pour voir ce qu'il cherchait à faire, Meliodas s'élança donc à toute vitesse en utilisant ses ultimes forces et trancha la corde, ce qui eut comme résultat de faire tomber le lustre droit sur le capitaine d'Aeternam. Allait-elle être touché par cette attaque ?




Stats:
 

Équipement:
 

Techniques:
 

Actions:
 
Meliodas
©MangaMultiverse

Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: La course contre la mort   La course contre la mort - Page 13 EmptyMer 17 Juin 2015, 08:52




▬ La course contre la mort

うちはマダラ

Mon regard spécifique scrute l'horizon, à la recherche d'une échappatoire. Mon intention première n'est pas de fuir le combat. La fuite ne me sert à rien. Ces Ombres et ces adversaires peuvent me suivre et se téléporter à leur guise. Mes yeux ne font qu'analyser le terrain. Ma puissance actuelle n'est pas suffisante pour combattre un pareil ennemi. Cependant, il ne faut pas sous-estimer les compétences d'un shinobi de mon niveau. Pauvre femme. Sa place n'est pas ici, mais bien dans une cuisine à préparer des sandwichs.

▬ Ta misérable magie n'est que poussière et inefficace face à ma puissance d'antan, fillette.

Des paroles provocatrices, mais possédant un fond de vérité. Les pouvoirs magiques sont entièrement inutiles contre l'étendue illimitée de mon rinnegan. Avec mes capacités d'avant, il m'aurait été possible d'absorber toute sa puissance magique et de la renvoyer contre elle. Une astuce ingénieuse et fatale. Malheureusement, les événements ne vont pas en mon sens. Mes techniques ne me sont pas toutes disponibles. Je dois faire avec ce qui m'est à disposition. Ne connaissant pas les dons de mes partenaires, coordonner une offensive efficace me parait impossible.

Toujours activée, la cage thoracique de mon susanoo me protège contre les assauts extérieurs. Vrai. Hélas, me priver d'oxygène m'handicaperait, peut-être. Les cellules de Senju Hashirama me donnent accès à une résistance hors norme. Mon corps est au-dessus du stade mortel, surhumain. Croit-elle pouvoir en finir avec moi en me coupant seulement d'air? Pauvre idiote!

Elle s'approche de notre petit groupe. Je conserve mon calme et mon sang-froid. Il est temps de songer à un plan ingénieux. Mon genou et ma main droite se posent au sol. Mes yeux observent attentivement la scène qui se déroule. Un véritable combat semble se déchainer entre les deux entités spéciales. Je vais profiter de l'instant donné pour achever cette insolente gamine.

Mes coéquipiers ont-ils un plan en tête? Peu importe. Il faut agir, et vite. Mon susanoo s'arme d'une épée ondulée de plusieurs mètres qu'il lance, tel un shuriken, vers la gardienne. Ayant au préalable analysé sa trajectoire avec la précision légendaire de mon rinnegan, le katana géant contourne habilement les potentiels obstacles, jusqu'à prendre par derrière sa malheureuse cible. Encaisser de plein fouet une arme pareille lui coutera la vie.

Bien sûr. Ce n'est qu'une simple distraction. Le mouvement de l'épée peut être extrêmement difficile à anticiper pour une personne ne possédant pas une vision comparable à la mienne, mais je ne compte pas uniquement là-dessus. Mes précédentes expériences me reviennent doucement à l'esprit. Mon combat contre cette Ombre. Il est plus que probable que l'une de mes techniques parvienne à neutraliser sa magie. Quelle évidence! Cette femme contrôle l'élément de l'air, mais pas la terre. À l'aide de mes capacités sensorielles, je réussis à la localiser parfaitement. Maintenant, mon attaque ne peut plus la rater. Imprévisible, discrète et fatale, une barre noire surgit du sol, essayant de l'empaler dans le ventre. Sa magie peut-elle la protéger de ces récepteurs qui en sont immunisés? Un seul kukoshin lui sera mortel.

[Plus d'explications dans les actions.]

Actions:
 

Techniques passives:
 

Techniques activées et utilisées:
 

Objets:
 

Vitalité : 1029
Mana :  725 (-60 Kokushin) = 665




Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: La course contre la mort   La course contre la mort - Page 13 EmptyMer 17 Juin 2015, 11:38


La course contre la mort - Page 13 Image_12





Musique d'ambiance

L'heure était venue.

Le point final de cette course contre la mort venait d'être révélé au grand jour. Une page de l'histoire de Kosaten allait être écrite avec le sang, dans laquelle, nos élus combattraient le fléau que l'on nommait, la secte noire, Aeternam. Il était temps de mettre fin à tout cela, de détruire la source même du chaos. Qu'importait désormais la faction de chacun, ils étaient tous, prêt à affronter l'ennemi. Ici, il n'était plus question d'appartenir de Seika, Minshu ou Fuyu.

La guerre était à leur porte.

Les cris se mêlant à la rage. Le sang, lié à la haine. La peur amenant au doute. Tous ses sentiments se mêlant entre eux, pour ne former plus qu'un, dans les esprits des élus de Kosaten. De nouveaux tremblements vinrent perturber l'atmosphère pesante de cet assaut final, pendant que le scientifique aliéné s'amusa de la condition de l'un des élus qui avait tenté de se rebeller. Hélas pour lui, le sceau le contrôlant, l'empêcha d'agir comme il le désirait pendant que Jotaro, se jeta courageusement vers son assaillant. Fronçant les sourcils, Geleerde observa la scène, muscles tendus, le regard avisé pour chaque mouvement, découvrant avec étonnement et dégoût, le corps du sectaire, se liquéfier sous des traits grotesques et inhumains, avant de propulser l'élu de Minshu, loin de lui.

Le capitaine était donc intimement lié à l'un des quatre éléments ? Comment Mère Nature pouvait-elle accepter en son sein une telle erreur de jugement ? Soudain, Schneiden prit la parole, à l'attention du scientifique. Étrangement, ce dernier semblait connaître le maître de l'espace et se joua de lui en le provoquant ouvertement, évoquant la notion du bien et du mal. Pestant en entendant ses dires, la louve siffla, toisant son ennemi, obstruant la vue de ce dernier en se mettant entre lui et l'élu de Seika.

- Assez.

Le discours du capitaine rappelait à l'hybride, celui du messager des enfers, Zayro Jinn. À cette simple pensée, l'élue de Seika serra les dents, mais conserva, avec étonnement, une certaine maîtrise de ses états d’âme. Jetant un rapide coup d’œil vers le maître de l'espace, elle chercha à savoir s'il allait bien : la simple idée que les paroles de leur ennemi puissent atteindre l'esprit de son compagnon, lui permit de prendre la parole à son tour avec éloquence, afin d'aider Schneiden.

- Vous êtes aussi répugnant que le plus perfide des serpents. Vos mots ne sont que poison. Nous avons fait notre choix, tout comme vous vous l'avez fait en choisissant cette voie. Rien de ce que vous pourrez dire ne pourra nous atteindre. Vous esprit est embrumé par la haine et la rancœur. Nous allons effacer ce sourire de dément de votre visage.

Pesant chacun de ses mots avec force et précision, Geleerde avança d'un pas vers le sectaire, les épaules en arrière, bombant fièrement le torse en signe de provocation. Son regard s'enflamma, une bien étrange aura se dégageant autour de son gantelet victime de nouveau spasme incontrôlé. La puissance colossale du sectaire en était effrayante, les faisceaux de lumière éclairant les cieux, menaçantes, prêts à s'abattre sur leurs rois, la terre tremblante sous leurs pas.

Malgré cela, la présence du protecteur de Seika conforta la louve dans son choix, ne ressentant que pour le moment, qu'un courage sans faille et une confiance aveugle à celui qui avait su offrir son amitié à l'hybride. Elle n'aurait la force nécessaire pour affronter un tel ennemi seule, mais ensemble, l'élue était prête à faire face à tous les dangers. Un faisceau de lumière, bien plus puissant que les précédents, apparus en direction du palais de la Capitale de Chikai, qui fit frémir la louve d'horreur : ses compagnons, ainsi que Karui, étaient toujours présents là-bas...

À peine eut-elle le temps de songer à cela, que le scientifique aliéné reprit la parole, riant de plus belle :

- Ma sœur, comme à son habitude, s'impatiente, elle a décidé de vite en finir ! Nous n'aurons même pas eu le temps de s'amuser. Mais je peux toujours m'emparer de vos corps pour faire mes expériences. Oh oui, je veux jouer avec vos corps et votre esprit !

Aussitôt, une nouvelle vague s'approcha dangereusement des élus, prête à leur broyer les os. Par réflexe, l'hybride leva son bras gauche en direction du ciel, se protégeant le visage, prête à subir cette nouvelle attaque...

Qui ne vint jamais.

- Élus, je ne pourrais pas tenir longtemps.

Se retournant vivement en direction de la source de cette voix, l'élue de Seika reconnut aussitôt celui qui l'avait aidé jusqu'ici. L'apparence de son « ange gardien » en fut des plus déstabilisante pour l'hybride, lorsqu'elle fit face à... Un enfant. D'apparence inoffensive et pourtant, une énergie dense se dégageait de lui, une puissance surprenante et phénoménale, luttant contre celle du capitaine.

Mais qui était-il au juste ?

- Essayiez d'affaiblir les Capitaines : pour vos royaumes, pour votre vie, pour tout ce qu'il y a de plus cher pour vous ! Prêtez-moi aussi votre force !

Telle une décharge électrique, les paroles de l'enfant appelèrent Geleerde à réagir en conséquence. Les réponses à ses questions viendraient plus tard : le moment était venu d'agir !

- Schneiden.

Elle garda le silence quelques secondes, tournant légèrement la tête derrière son épaule, afin de croiser le regard de son compagnon. De tous, il était celui en qui la louve, n'aurait aucune once d'hésitation pour le protéger.

- Préparez-vous. Nous n'aurons droit qu'à un seul essai.

Fléchissant les jambes, elle expira une grande bouffée d'air, le temps semblant s'arrêter pendant quelques instants pour elle. Ses cheveux s'envolèrent lentement au gré du vent, pendant qu'une trait de lumière caressa le corps de l'élue de Seika qui s'élança droit sur le scientifique, usant de ses capacités d’attraction pour fendre l'air, sa silhouette disparaissant en une seconde pour s'envoler telle une onde de choc sur le capitaine. Ses pieds touchèrent finalement de nouveau le sol, buste en avant, prononçant quelques mots, toujours à l'attention du maître de l'espace, désormais loin derrière elle, avant de pousser un hurlement bestial aussi puissant qu'effrayant pour son adversaire :

- Je compte sur vous, protecteur de Seika !




La course contre la mort - Page 13 Image_13





Actions de Geleerde:
 

Actions de Zenjirō (1er messager):
 

Actions de Makoto (2nd messager):
 

FT:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: La course contre la mort   La course contre la mort - Page 13 EmptyMer 17 Juin 2015, 13:56



 
Aeternam, le retour


 
Le danger du culte (Event)



 




Alors que le sol, continuait de trembler, faisant se craqueler les murs du château et de la salle du trone qui avait été abimée, les vitres étaient brisées, le roi presque tombé et les attaques avaient par dessus tout, échouées. Le poing de Lilith fut stoppé. En quelque seconde renvoyé, tandis que la femme de feu sortait un discours, semblant percer à jour la rouquine. Connaissant sa force, sachant qu'elle était une sirène, qu'elle pouvait voler l'energie, c'était trop ! Qui était-t'elle ?

Revenant au point de départ, aux cotés de Karui et Sakura, elle vit les attaques de Kurome et Meliodas échouer de la même façon, accompagnées par un discours aussi perçant ! Liltith savait qu'attaquer une nouvelle fois de front, serait un échec cuisant, d'autant plus que le sceau brillait sur elle depuis quelques minutes, c'était étrange tout ça... Elle ne comprenait pas.

Alors qu'une vague de flamme se mettait autour de la capitaine inconnue, le médaillon de Kurome brilla laissant s'échapper de celui ci, un enfant, un simple enfant, dont le discours semblait trancher avec son apparence. Même la capitaine réagis sur le coup, elle le connaissait, il était en lien avec Aeternam, mais semblait être de l'autre coté de la balance.

C'est donc lui qui nous guidais... Depuis le début.

La sirène reconnaissait aussi la voix et reconnaissait aussi, que sans son aide et ses avertissements, les dégats auraient pu êtres plus grands. Mais tout ça, n'était peut être qu'un piège au final ? Tout était très risqué (entre nous, Zayro aurait tué le petit frère immédiatement) Mais la sirène réfléchissait pour le moment, au pour et au contre, en observant finement la situation.

Le jeune homme fut le premier déclencheur d'une contre attaque splendide de pouvoir, un veritable écart de puissance, renvoyant les propres attaques de la capitaine de feu, mais se retrouvant à court d'energie et demandant l'aide et la force aux élus. Il était temps, de montrer de quoi Seika était capable.

Kurome profita de l'offensive du "petit frère caché" pour attaquer une nouvelle fois de front, malgré le danger, portant plusieurs coups sous les yeux de la sirène, dont un, qui était supposé l'empêcher de se mouvoir. Lilith voulu réagir, mais, Meliodas qui avait été rassurant quelques seconde auparavant, semblait avoir lui aussi sa petite idée...

Meliodas, tu....

Son regard ne trompait pas, elle vit dans la même direction que lui, qu'il profitait de la situation, pour atteindre le lustre au dessus de la femme de feu, il brulait encore de la fleche de lumière qui avait traversé le ciel, à quelques centimètres à peine de lui. Meliodas, voyait ici une opportunité, et l'idée qui avait germé en lui, germa aussi en Lilith, sous une autre façon.

Je vois... "Vous êtes vraiment dingues, mais ça pourrais marcher" Se dit t'elle

Voyant que l'ennemi était immobilisé au sol, que le lustre allait lui tomber dessus, mais que l'avoir ici était dangereux, Lilith créa dans sa main une boule d'acide corrosif, qu'elle lança aux pieds de la capitaine, en la touchant de la même manière. Le sol se rongeait sous ses pieds, puis finirait par tomber, laissant alors le lustre s'écrouler sur elle et l'enterrer de la même manière que cette salle serait son tombeau !

A vouloir attaquer le phoenix, même le feu le plus ardent s'y brule, mais Lilith ne manqua pas d'absorber une fois encore l'energie de la dame, sauf que cette fois ci, elle ne la garda pas pour elle, joignant ses deux paumes de chaque coté, pour la redistribuer au "petit frère d'Aeternam" et à "Karui Hanja".

Ce n'est pas grand chose, mais c'est là notre force. Faites bon usage de cette energie... Répondit t'elle au petit frere.

Si l'attaque avait réussie, alors ce serait parfait et si la capitaine était suffisamment blessée, peut être que le "petit frere" pourrait la finir. Tout allait se savoir et se jouer, dans les dix prochaines secondes ! La sirène se retourna vers le centre de la pièce, retenant son souffle et serrant les poings.

_____________

Lilith : 116 PV/ 310 MN (-15mana)

Silhouette inconnue : -64 pv et -30 mana

Ma fiche technique (en spoil)

Fiche de Lilith:
 

Mon lvl : 6 (pour l'event) >>> 15 (sans changement de stat)

Actions : 2

1ere : Lance de l'acide sous/sur les pieds de l'ennemi (le sol rongé s’effondre en emportant l'ennemi et le lustre coupé par Meliodas lui tombe dessus pour l'achever tandis qu'elle ne peux bouger, grâce à l'immobilisation de Kurome)

2eme : Passif drain de mana, donné à "petit frere Aeternam" et Karui (15 et 15) don d'energie


Dégâts lancés : 33(bonus seika 10%) + 28 (+ passif 5%) = 64 (+ drain de 30 mana)

Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: La course contre la mort   La course contre la mort - Page 13 EmptyMer 17 Juin 2015, 14:02


La course contre la mort




« Bataille final, réunion forcée. »


Le fils de Aeternam se tourna vers l'homme brun.

- Allez, allez, allez! Jeune élu Schneiden! N'as tu pas commis toi aussi des crimes pour des actes que tu pensais bon. Le bien, le mal ne sont qu'une question de point de vue. Vous avez tuez vous même des membres de la secte, sans en comprendre leur motivation. Vous défendez des rois, qui ont jeter en pâture les élus du passé. Vous... Mais, je ne peux en dire plus pour l'heure, vous serez en temps voulu.

Schneiden ? Je jetais un rapide coup d’œil en fronçant les sourcils lors de ma charge, c'était donc lui Schneiden ? Je devais avoir une petite discussion avec lui, mais pour l'heure je devais me concentrer sur le plus important, notre ennemi. D'ailleurs ce dernier crachait allègrement sur les dirigeants des nations, et en soit il avait raison, étaient ils vraiment bon ? Mais pour moi une chose était claire, les dirigeants actuels (que je ne connaissais pas et dont je me moquais éperdument) eux ne s'amusaient pas (pour le moment du moins) à tuer des innocents dans les rues pour montrer leurs grandeurs et à quel point leur vision de ce monde est le plus légitime. Le jeune femme en profita pour s'exprimer.

- Assez. Vous êtes aussi répugnant que le plus perfide des serpents. Vos mots ne sont que poison. Nous avons fait notre choix, tout comme vous vous l'avez fait en choisissant cette voie. Rien de ce que vous pourrez dire ne pourra nous atteindre. Vous esprit est embrumé par la haine et la rancœur. Nous allons effacer ce sourire de dément de votre visage.

Au moins elle semblait avoir du caractère, ainsi que du courage à revendre. Je finissais ma charge en direction de la silhouette d'eau. Mon poing s'écrasa sur l'être élémentaire qui ne broncha pas, mon  bras s'enfonça dans le corps liquide de mon adversaire, me laissant avec une sensation étrange, comme si mon membre s'était enfoncé dans de la gelée. Je regardais Zero qui s'était approché de notre ennemi.

-Ce n'est pas très gentil d'interrompre un grand scientifique comme moi! Mais tu te proposes d'être le premier cobaye à mes expériences! Je récompenserais ta générosité. Voyons, si un élu de Minshu peut résister longtemps à la puissance déferlante de la vie que représente l'eau!

- « Zero ! Le médaillon ! Vite ! »

Mes pupilles se rétrécirent lorsque je vis le canon de l'arme de l'élu en noir pointée sur moi.

- « Tu- »

« Anterman ! Peux m'aider à retourner dans mon monde et je ne laisserais aucun d'entre vous, se mettre en travers de mon chemin »

Avant que je ne puisse répondre l'être élémentaire, m'éjecta avec une frappe au torse qui me propulsa au loin. Je retombais par terre, je me relevais assez rapidement, ma poitrine endolorie par la frappe de notre ennemi.

- « Tu appelle ça une attaque ? Le poing de Zayro Jinn est au moins trois fois plus puissant. »

Et je pensais réellement ce que je disais, la riposte de l'être aquatique avait été plutôt violente, c'était vrai, mais elle n'égalait en aucun cas la puissance dévastatrice du colosse qui m'avais presque mit à terre en un coup quelques jours auparavant.

L'être sembla m'ignorer pour s'adressa alors à Zero, sans doute considérant que je n'étais pas une si grande menace que cela en fin de compte. Ce dernier s'était tordu de douleur, visiblement à cause de sa marque, c'était bien la première fois que je la voyais réellement s'activer, je grimaçais, ainsi donc il ce passait ça, j'avais bien eu raison d'éviter de me faire connaître auprès de Jeong. Le fils de Aeternam se pencha vers lui.

- Oh, tu es intéressé pour nous rejoindre ! Intéressant, très intéressant! Il faudra que je teste ta fidélité à l'avenir. Malheureusement, tu es encore trop faible, soumis à ton Dieu-serpent ! Mais rassure-toi, gagne en puissance et tu viendras avec nous pour tuer ton Dieu ! Pour l'heure, nous allons tuer le Roi Minshu.

Mon esprit divagua rapidement en me disant que Minshu n'avait pas un roi, mais un président de ce que j'en savais, mais là n'était pas la question et ce n'était sans doute qu'une erreur de langage de l'être liquide. Zero se redressa en répondant à son interlocuteur.

« J'aurais préféré tuer cet imposteur de mes propres mains, mais il semblerait que les dieux de ce monde ne me laisserons pas faire. Il me reste tout de même quelques ressources pour vous aider d'abord à éliminer ces pions de la dictature. »

L'homme habillé tout en noir, me fixa du regard, sortant deux grenades qui décrocha de sa ceinture, je croisais son regard noir du bleu turquoise de mes pupilles en fronçant les sourcils.

« Je m'occuperai d'abord de toi Jotaro , j'ai vue toutes tes techniques de combats et il n'y a aucune chance que tu puisses me battre ça sera l'affaire de quelques secondes … souviens toi le moment qui a précédé la première fois que tu m'a vue agir !!! »

- « Tsss, beaucoup de paroles, mais j'attends de voir les actes. Je suis peut être plus surprenant que tu ne crois. »

Alors que nous parlions en tête à tête, le soleil surnaturel se mit à briller de plus belle. Des rayons fusèrent en direction des capitales mais également dans notre direction, de notre côté je fut attiré par les médaillons de Schneiden et Zero, ces derniers c'étaient mis à flotter comme par magie. Alors que le rayon sembla être sur le point de nous frapper, une énergie sembla bloquer l'assaut, soulevant un peu de fumée qui laissa place à un étrange enfant.

-Vous ne combattrez pas seul, élus!

La voix de l'enfant était claire, c'était la même qui nous aidait, le magi et moi, depuis le début. L'être d'eau jeta un regard malsain en direction du petit enfant avant de lui adresser la parole.

- Voilà, où vous étiez caché ! Le maître vous cherchait partout. Pourquoi agir ainsi ! Pourquoi contre notre maître. Aeternam va être déçu, son petit frère, son propre sang le trahir ainsi ! Nous ne pouvons vous laisser vous opposer à nous, même si nous respectons le frère du maître !  Nous comprenons l'aide qui a été apporté aux élus, s'était vous... Mais ceci vous a plus qu'affaibli !

Cet enfant était le frère de Aeternam ? En fait cela importait peu, il était puissant et nous avait aidé jusque là, qui il était n'avait aucune espèce d'importance à mes yeux. Mais comme venait de le dire le fils de Aeternam, le petit être semblait épuisé, c'était à nous prendre la relève. Et j'étais prêt à agir,  l'être liquide s'attaqua au frêle petite garçon qui s'écria à notre attention.

- Elus, je ne pourrais pas tenir longtemps. Essayiez d'affaiblir les Capitaines Pour vos royaumes, pour votre vie, pour tout ce qu'il y a de plus cher pour vous! Prêtez moi aussi votre force!

Alors que toute cette scène se déroulait devant nous, Zero avait prit soin de profiter de l’inattention de notre adversaire pour activer toutes ses grenades tactiques. Une bombe flash s'activa , par chance j'avais eu le réflexe de fermer les yeux avant, je vis une sorte de lumière blanche essayer de percer au travers de mes paupières closes. Le flash s'arrêta suivit d'une déflagration, je n'avais pas pu comprendre ce qu'il venait de ce passe mais visiblement c'était un coup de Zero, son retournement de veste n'était qu'un bluff depuis le début ? Si c'était le cas, chapeau, ce devait être un plus grand stratège encore que ce que je n'avais plus imaginer. D'ailleurs ce dernier n'était plus visible aux côtés du fils de Aeternam, mais cela était loin d'être terminé.

J'activais mon Enhanced Eyesight, mais cette fois ce n'était pas juste les yeux de Star Platinum que j'employais, j'invoquais littéralement la visage de mon Stand par dessus le mien. C'était d'une part pour mieux voir notre adversaire, mais j'avais une idée supplémentaire en tête. La jeune femme au cheveux couleur de jais n'attendit pas une autre occasion pour elle même agir.

- Préparez-vous. Nous n'aurons droit qu'à un seul essai.

Elle chargea le sectaire puis, tout à coup et de manière assez étrange fendit l'air, un pouvoir ? Sans doute, elle retomba de l'autre côté de la silhouette liquide avant de pousser un puissant hurlement dans sa direction, le son se propageait plus dans l'eau, l'attaque de la demoiselle devait déjà en temps normal être capable de sonner un homme, alors pour lui ce devait être encore plus violent, elle s'écria, ais normalement cette fois.

- Je compte sur vous, protecteur de Seika !

Je n'étais pas là pour protéger Seika, ni même un quelconque dirigeant, mais son message restait le même, nous devions arrêter cet ennemi coûte que coûte. Je profitais de ce moment pour foncer aux côtés de notre adversaire. Je pris une profonde inspiration, mon diaphragme se gonflant au même titre que mes poumons. Cette ennemi m'avais fait pensé à Enya et à son Stand « Justice » que Star Platinum avait avalé pour la vaincre. Je ne pouvais pas avaler l'élémentaire ainsi, de toute façon je ne pouvais pas invoquer mon Stand entièrement, mais si je ne pouvais aspirer autant que je voulais je pouvais par contre faire l'inverse, souffler.

Avec la puissance du visage de Star Platinum je soufflais de l'air à haute pression afin de déstabiliser le corps d'eau du fils de Aeternam, usant de la respiration circulaire pour continuer à projeter un puissant jet d'air vers notre ennemi. Je ne pouvais le blesser avec mes capacités actuelles, mais je devais agir, et ainsi je pouvais gagner du temps pour quelqu'un qui, lui, pourrait nous permettre de nous donner la victoire.

[Hrp]Emiya, j'ai un peu " décalé " tes actions parce que vu comment tu le présentait cela ce déroulait avant l'arrivé du frère d'Aeternam, or comme ce denier reçoit un dialogue de la part de l'élémentaire cela aurait voulu dire que tes grenades n'aurait pas eu effet. Merci de ta compréhension donc.

De même sinon je voudrais préciser que la technique de la respiration circulaire existe réellement, vous pouvez taper sur internet, elle est aussi connu sous le nom de respiration continu, donc je ne sors pas un truc étrange de respiration continu de nul part, voilà voilà.

Récapitulation du tour:
 


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 3857
Yens : 11
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 25

Progression
Niveau: 154
Nombre de topic terminé: 69
Exp:
La course contre la mort - Page 13 Left_bar_bleue10/12La course contre la mort - Page 13 Empty_bar_bleue  (10/12)
Sakura Haruno
Sakura Haruno ♕ Héroïne de Seika ♕

-



MessageSujet: Re: La course contre la mort   La course contre la mort - Page 13 EmptyMer 17 Juin 2015, 14:32




- La petite voix s'invite -


Je progressais dans le nettoyage des blessures de l'empereur, et je vis sur son visage que ça lui faisait du bien. Mon bout de tissu arriva gentiment au terme de ses capacités d'absorption. J'avais beau l'essorer, il arrivait au moment ou il ne lave plus rien. Au même moment, la dénommé Lilith et les autres se fit éjecter. Leur attaque avait donc échouer. Stoppant mon activité, je fixai l'ennemi d'un oeil inquiet. Si trois attaques simultanées n'avaient pas marché, que pouvions-nous bien utilisé pour en venir à bout ? Un gain de stress prit place en moi quand elle décocha un discours rempli de haine et de menace à notre encontre, ou plus précisément, visant Karui. Aussitôt, un déclic se fit dans mon esprit. Je me précipitai devant Karui, les bras écartés.

Karui, attention !

Ce fut plus un réflexe qu'une action réfléchie. Je comptais me prendre l'attaque à sa place. Quelle ironie quand on sait les premières minutes de notre rencontre. Moi qui lui parlait froidement, me voilà à tenter l'impossible pour qu'il survive.



Mais je n'eus pas à encaisser le moindre choc, car une lumière puissante la contra. Etonnée de cette arrivée, je restai immobile pour voir la lumière prendre forme. 

Elus, je ne pourrais pas tenir longtemps. Essayiez d'affaiblir les Capitaines Pour vos royaumes, pour votre vie, pour tout ce qu'il y a de plus cher pour vous! Prêtez moi aussi votre force!

Cette voix... c'était celle que j'avais entendu tout à l'heure... celle qui nous aidait ! Elle était enfin venu. Et quelle puissance ! Le combat qui se déroula devant moi était titanesque, les deux avaient une capacités hors du commun et ne se faisait pas de cadeaux. Mais très vite, les actions de mes coéquipiers me fit revenir sur terre. Karui était loin d'être soigné. Il fallait à tout prix de quoi le bander. Jetant un rapide regard autour de moi, je tombai sur les cadavres des soldats ayant aidé l'empereur. Une expression de dégoût et d'hésitation s'afficha sur mon visage. Avais-je le droit de me servir de leur corps sacrifié ? Un pincement au coeur, je savais que c'était la seule source de bandage que j'avais à disposition, mais eus quelques réticences à l'utiliser...



Serrant les poings, je me décidai à contre-coeur de m'approcher d'un cadavre et de lui retirer le plus de tissus possible. Je fis en sorte de ne pas m'éloigner trop de l'empereur. Après tout, c'était lui la cible principale de cette attaque. Je fis la même sur un deuxième cadavre et revint vers Karui.


Tenez bon, j'ai trouvé de quoi atténuer vous faire un bandage. 


J'entrepris alors de bander les blessures les plus graves de l'empereur. Les plus superficielles pouvaient attendre. Je profitai donc que mes alliés se battent aux côtés de la mystérieuse silhouette pour faire les bandes les plus efficaces possible.




- Malgré mes pouvoirs bridée, je pus assumer mon rôle -





Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: La course contre la mort   La course contre la mort - Page 13 EmptyMer 17 Juin 2015, 17:08




Course contre la Mort





« Stupides Humains. »





Rpondant à ma question, elle montrait une certaine rancune envers Sul Hei qui contrastait du tout au tout avec son allure si calme. Tandis que le concerné se reprenait et tentait de la faire taire. Je lui jetai un regard partagé entre le mépris et l'interrogation par dessus mon épaule. Regard qu'il ne pourrait voir derrière cette visière teintée. Elle émit ensuite quelques théorie sur la barrière que je venais d'ériger, ceci me fit doucement rire tant elle se fourvoyait. Je ne pris donc pas la peine de lui signaler que je n'avais nul besoin de respirer, et que cette barrière était d'ordre psychique, ne distinguant pas les assauts dont elle me protège. Je ne pouvais la blâmer, elle ne me semblait pas omnisciente, mais en savait tout de même bien plus que nous sur ce monde. D'autres paroles du prétendu Roi alimentaient ma méprise pour lui, tandis que je gardais un certain respect pour la dame qui me faisait face. M'en approchant doucement, j'ôtais mon casque et laissait mon bouclier nous englober tous deux. Entrant en communication avec elle.

« Vous en savez bien plus sur nous et ce roi fourbe ne parlera surement pas. Il a des choses à cacher, comme tous, comme ce visage sous mon casque. Et vous, que cachez-vous derrière ce masque ?... »

Je tendais la main vers son visage sur ces paroles, sans brusque le mouvement, cette stupide bataille n'avait que trop duré. La demoiselle semblait perdre cette patience qui lui siait pourtant si bien. Le vent alentour se mettait alors à souffler, créant de nombreuses tornades soufflant tout dans les rues, cherchant à nuire en couper court à la lutte. Je tenais à tout prix à ne pas quitter son regard, ne pas perdre cette confiance que je voulais lui transmettre. Et tandis que la tempête faisait ses ravages, un nouveau protagoniste se montra, faisant résonner cette voix que j'avais déjà entendu à l'arrivée de l'autre clown. Nous ne combattons pas seul ? Je n'ai pas voulu prendre part à ce conflit puéril. Ainsi, cet enfant était le frère d'Aeternam. Je ne savais pas vraiment ce qui unissait ces deux là, ou plutôt ces trois, en comptant cette femme, mais cela m'importait peu, le combat devait cesser.

Malheureusement, les autres porteur de la marque bleue ne semblaient pas de cet avis et continuaient le combat avec rage. C'est là que je compris encore mieux ce qu'avait ressenti Sacha ce jour-là. Et c'est lorsqu'un pilier noir sorti du sol pour frapper cette femme que je lui dis une dernière parole, supposant que si nous n'avions pas raison d'elle, ce serait surement l'inverse, ou peut-être ne la reverrai-je jamais. Peu importait, mes mots parlaient d'eux-même tandis que je plissai les yeux, ne pouvant que constater les ravages de cette guerre avec désarroi.

« Comme ce jour là... Ce combat ne fait lui aussi aucun sens... Votre calme devrait vous le faire comprendre pourtant... »
Je ne me prononçais pour défendre qui que ce soit, ni ce satané Sul, ni les présumés ennemis. Quoiqu'en dise la marque, qu'elle me ronge autant qu'il le faut, cela ne me rendra que plus fort pour redevenir libre et apaiser cette guerre stérile...





Récap des stats:
 

Passifs :
 

Objets:
 

Actions:
 

Récap PV/PM/Malus:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: La course contre la mort   La course contre la mort - Page 13 EmptyMer 17 Juin 2015, 19:10


Le président est en danger!

«   Le temps met tout en lumière..» ~  


Le Magi finit par se réveiller suite à sa perte de connaissance. Tout c'était passer trop rapidement pour lui...l'enfant n'arriver pas à comprendre. Beaucoup de temps avaient dû passer, parce que dès que le petit être voulut rejoindre Joatro, il put voir qu'il y avait de nouvelles personnes avec eux.

Mais l'heure n'était pas à s'amuser à savoir s'il connaissait ou non les personnes qui étaient toutes présentes... Là, tout ce que souhaiter l'enfant, c'est de comprendre ce qui se passer.

En effet, il y avait un autre enfant, un peu étrange, qui possédaient exactement la même voix que celle qui les avaient aidé bien avant. A vrai dire, Aladdin avait un peu de mal à bien saisir ce qui se passer, mise à part que le nouvel individu semblait plus enclin à les aider.

- Je n'arrive  pas  à comprendre ce qu'il se passe ..

L'enfant étrange les protégea d'une attaque d'un adversaire assez étrange, comme constitué d'eau. Après cela, il demanda aux élus de l'aider...

Et juste après, chacun passa à l'action. La demoiselle attaqua, puis ce fut au tour de Jotaro de passer à l'action. Le magi observa la scène, avant de lui aussi se joindre à la bataille. Il fallait tout donner, non?

Comme auparavant, Aladdin se concentra avant de générer de l'électricité sur son sceptre en bois, qu'il n'avait pas lâché, et le pointa en direction de l'adversaire. Ensuite, le Magi lâcha la foudre magique sur le bonhomme. Il ne savait pas si cela allait fonctionner ou non, tout ce qu'il pouvait faire, c'était d'essayer. Alors, le petit être refit la même attaque plusieurs fois, quitte à tombé à court d'énergie.

-----------------------
Spoiler:
 


Fiche codée par UmiBwack sur Epicode.Ne pas retirez.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 715
Yens : 1086
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 131
Nombre de topic terminé: 49
Exp:
La course contre la mort - Page 13 Left_bar_bleue0/12La course contre la mort - Page 13 Empty_bar_bleue  (0/12)
Mukuchi
Mukuchi ↝ Looser ↝

-



MessageSujet: Re: La course contre la mort   La course contre la mort - Page 13 EmptyMer 17 Juin 2015, 19:53



Les événements prirent une tournure encore plus chaotique qu'au début. Un rassemblement d'élus de plusieurs royaumes et l'apparition de puissants sectaires. La guerre atteignait son point le plus culminant. Asura ne savait pas vraiment où se mettre là dedans. Il devait se fier à son instinct et identifier la menace la plus imminente. Il observait la scène de là où il était. Voyant apparaître un enfant, ainsi qu'une vague encore plus grande que la précédente. Heureusement que cet enfant avait la force nécessaire pour protéger tout le monde. Malheureusement, celui-ci n'allait pas tenir très longtemps et demanda de l'aide à tous les élus.

Suite à cet appel au-secours, plusieurs d'entre eux décidèrent d'agir pour la survie de tous. L'oni devait participer à cette nouvelle bataille. Il croque fermement l'os entre ses dents, le brisant facilement. Il banda ses muscles puis suivit le mouvement. Il fut surprit par les interventions de ces différents élus. Entre grenade aveuglante et d'autres artifices. Et tout àa en une combinaison tout à fait crédible. Le cornu ne savait pas si ça allait fonctionner, il n'était pas assez calculateur pour voir loin dans une stratégie. Cependant, il devait ajouter sa touche personnelle.

Sans s'en rendre compte, il suivait de près le soldat de Seika au nom de Schneiden. Peut être qu'Asura allait se faire embarquer par un phénomène magique avec un peu de chance. Dans tous les cas, une fois à bonne portée, le guerrier de Fuyu se jeta sur le capitaine adverse. Apparemment, il venait de subir plusieurs attaques de l'alliance Kosaten. L'assaut avait il été suffisant pour le déstabiliser? L'élu de Fuyu n'attendit pas de voir les conséquences, qu'il arma son poing et frappa la masse gélatineuse en face de lui. Puis il pivota sur lui même, de haut en bas pour faire tomber sa jambe à la manière d'une épée voulant trancher sa cible.

Jotaro avait tenté de le frapper avec le poing et tomba sur un échec. Mais peut être n'avait il pas assez de puissance pour endommager ce scientifique. Asura devait tenter sa chance aussi et voir ce qui allait se passer. Puis de toute façon, il n'avait que cette manière de combattre, le bourrin dans toute sa splendeur... Si cela fonctionnait, alors pourquoi changer?

Equipement:
 

Passif:
 

Action:
 


Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: La course contre la mort   La course contre la mort - Page 13 EmptyMer 17 Juin 2015, 20:07





 
La course contre la mort


 
Le tout pour le tout ! 





 



Alors que la fumée des bombes de Tobi se dissipait peu à peu, Kaede remarqua qu’il n’y avait plus un ou deux présidents… mais une bonne dizaine autour d’eux ! De plus, Tobi était introuvable, c’était donc un autre de ses pouvoirs que de copier une apparence ? Était-il un assassin alors ? Elle se demandait bien avec quel genre de technologie le ninja pouvait donc accomplir de tel miracle, la multiplication et la copie du physique humain…

-Elus de Minshu, cette stratégie peut marcher contre des soldats faible. Mais vous faites face à un capitaine! Le passé, le présent et le futur sont avec moi. Je ne veux vous faire de mal, laissez moi juste ôter la vie du traite. De celui qui a amené le malheur sur nous! Dit de nouveau la voix pleine de sagesse

Puis, le nuage se dissipa complètement, laissant voir un espèce de bouclier de pierre qui avait protégé le géant de l’attaque des bombes qui tombaient maintenant en morceau. Puis, promena son regard de gauche à droite, il regarda les multiples Jeong, tous bon acteur, et soupira

-Vous êtes jeune, et ne comprendrez donc pas que tout ceci est inutile?

Puis tout autour d’eux se transforma en pierre, bloquant au passage les fenêtres et les (la)  porte(s) de sortie. L’homme de pierre ne pouvait peut-être pas savoir qu’elle était le vrai Jeong, tout comme elle, mais à tous les attaquer, il le découvrira bien.

Soudainement, alors que tout semblait déjà au plus mal, le sol se mit à trembler comme jamais et le géant se retourna, comme pour regarder quelque chose à travers la pierre qui les entourait et s’exprima encore de son ton un peu trop calme

-Ma sœur manque de sagesse, elle a malheureusement décidé d'en finir avec Karui. Je suis désolé, le temps me presse aussi. Rassurez vous, vous ne serez pas mort à votre réveil, seul votre président aura rejoint les limbes.

Sa sœur, se demanda Kaede. Donc les autres élus, et de tous les royaumes étaient donc aux prises avec des êtres tels que lui ? Meliodas était surement là-bas alors… avec sa dite « sœur », elle devait donc faire au plus vite pour aller l’aider, il était le seul ici a Kosaten qui méritait réellement son attention et… s’il mourait,  ce serait une véritable catastrophe.

Aussitôt dit aussitôt fait, l’élémentaire se mit alors à briller d’une couleur marron et un énorme dragon de sable naquit, terrifiant et gigantesque, il semblait étrangement… affamé.

C’est alors que la voix qui l’avait soigné se fit de nouveau entendre.

-Vous ne combattrez pas seul, élus!

Sans vraiment comprendre, Kaede écouta les dires de leur ennemie une nouvelle fois

- Voilà, où vous étiez caché! Le maître vous cherchait partout. Pourquoi agir ainsi! Pourquoi contre notre maître. Aeternam va être déçu, son petit frère, son propre sang le trahir ainsi! Nous ne pouvons vous laisser vous opposer à nous, même si nous respectons le frère du maître!  Nous comprenons l'aide qui a été apporté aux élus, s'était vous... Mais ceci vous a plus qu'affaibli!

Puis la voix s’exclama une dernière fois

- Elus, je ne pourrais pas tenir longtemps. Essayiez d'affaiblir les Capitaines Pour vos royaumes, pour votre vie, pour tout ce qu'il y a de plus cher pour vous! Prêtez moi aussi votre force!

Lui prêter notre force ? Il voulait que nous affaiblissions cet être de pierre ? De toute façon, dans la position qu’ils étaient ici, enfermer, il n’y avait pas vraiment autre chose à faire…

"On joue le tout pour le tout dans un beau feu d’artifice, Lucy !" S’écria alors Tobi en essayant à nouveau de se téléporter, ne laissant que son manteau par terre, qui illuminait maintenant d’un étrange rouge familier. Puis celui-ci se jeta sur l’ennemie en essayant de lui faire ouvrir la bouche.

"LUCY !!!"

Kaede comprit alors, il voulait lui faire avaler toutes ses bombes restantes qui étaient dans son manteau, près d’elle ! L’idée plus grandement à notre jeune femme, elle s’élança donc vers le monstre de pierre, le manteau rattraper par un vecteur, et aida Tobi, par-devant, elle, à ouvrir la bouche de l’homme avec deux vecteurs pour ensuite lui rentrer, si cela fonctionnait, toutes les bombes directement dans l’estomac avec un vecteur qui pourrait même se dé solidifier au niveau de la bouche pour toujours continuer à les pousser si jamais celui-ci fermait la bouche après. Si le géant de pierre survivait à cela, ils étaient perdus !




Spoiler:
 


Géant de pierre = ?PV

 

 
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: La course contre la mort   La course contre la mort - Page 13 EmptyMer 17 Juin 2015, 20:11

Invasion !
Again
Il se fichait bien de tout ce qui se passait ou de tout ce qui se disait, cette journée était un cauchemar, celui du monde entier. Aeternam pouvait les atteindre, tous, sans efforts, et avait les moyens pour affronter les plus forts. Ils avaient sous-estimés la secte et en payaient le prix, en fait... elle n'attendait que ça, déchaîner l'armée par pure paranoïa et ne laisser qu'une poignée de garde et des élus. Ho, ils avaient sans doute perdus des ombres, des hommes et autres ressources mais ils avaient prouvés que les trois royaumes n'avaient pas pris la menace de la secte de façon sérieuse, et ils le payaient.

Une intervention miraculeuse put les sauver en revanche, alors que Madara et compagnie se mirent en route pour aller déjouer la menace. Ça lui rappelait la situation avec Gohan, deux êtres de forces égales dans un combat redoutable... et il savait comment ça pourrait jouer en l'avantage de leur allié, même s'il savait quelque peu que l'issue de la bataille sera beaucoup moins dévastatrice ici... ainsi, il plongea sa main dans le sol pendant le clash, se dissimulant derrière ses alliés (et le Susanoo) pour se faire.

Sa main navigua sous terre un moment puis sortit, juste la main était sortie et vu la façon avec laquelle elle faisait un clash, ce n'était pas remarquable. Il tira immédiatement trois kikohas avec, ils la blesseraient, de façon très mineure sans doute, mais devrait surtout la déstabiliser en vu de l'explosion et de la lumière, ce qui permettrait aux autres de frapper avec impudence !

Go !
NOM- X -  24/12/13.[/b]
« X► NOM
Code by AMIANTE

Vie : 380 (-50)
Mana :  11 (71 - 15 - 15 - 30 )


Sexy:
 
Total dégâts : 380

FT sexy:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: La course contre la mort   La course contre la mort - Page 13 EmptyMer 17 Juin 2015, 20:14



Course contre la Mort
★ J'ai trop bu ? ♪

...



Les muscles de Nashar se détendirent lorsque le Roi revint à lui. Fatalement convaincu qu’il représentait leur dernier espoir, il fut extrêmement déçu quand il se mit à donner des ordres et à beugler. Un homme inutile. Pourquoi les Dieux le soutenaient encore ? Il était faible maintenant. Un coup de lame et ça serait terminé. Par la suite, l’Ex Général analysa tout ce que la femme disait. Il n’était pas en danger selon elle. Elle était calme. Trop calme. Elle devait avoir une grande puissance en elle. Le contrôle de l’air était quasiment imbattable. Il ne restait qu’une solution : la laisser faire. C’était sans compter sur cette saloperie de sceau qui le forçait à agir. Il fallait s’en débarrasser. Nashar envisagea alors très sérieusement l’idée de se couper la langue (et le sceau incrusté dedans) et de planter lui-même son roi. De ce fait, il s’attirerait les grâces de l’attaquant, mais aussi des élus de Fuyu, qui ne semblaient pas beaucoup l’apprécié. À juste titre.

Cependant, un évènement vint tout bousculer. Le médaillon se mit répondre à une impulsion lumineuse en s’élevant vers le ciel. Pourquoi ? Aucune idée, Nashar se contenta d’observer. De toute façon, cela faisait un moment qu’il n’avait plus le contrôle sur la situation. Il eut donc l’impression d’assisté à une pièce de théâtre en tant que spectateur quand le petit frère d’Aeternam apparut et contra l’assaillant. Sa voix était la même qui raisonnait dans sa tête quelques moments avant. C’était donc un allié. Un petit mais puissant allié. Il s’opposa courageusement à la magnifique femme avant de demander de l’aide, mais que faire ? Nashar n’avait pas sa place dans ce combat de titans.

S’il avait pu, l’Ex Général aurait simplement stoppé le temps, joué un peu avec le corps de l’adversaire, puis la tuer. Stupide limitation. Il réfléchit à un plan. Tout allait échouait. Elle contrôlait l’air. Elle pouvait sans aucun doute s’envoler ou dévier des projectiles très facilement. Le petit faisait diversion, mais ce n’était quand même pas assez pour qu’elle oublie son environnement. Une brume serait immédiatement chassée par les tornades environnantes. Rien à faire. Même les capacités des autres risquaient de ne pas marcher. Nashar allait définitivement perdre espoir et se résoudre de nouveau à se couper la langue pour assassiner Sul Hei quand l’homme à la chevelure hirsute agit. Pas que lui d’ailleurs. Le kangourou et l’homme vert agirent aussi ! N’avait-il pas calculait les risques ? Ou alors le sceau les obligeait ? Mais au moins ils faisaient quelques choses. L’Ex Général leur reconnut bien du courage et reprit du poil de la bête. Il n’allait pas rester les bras croisés alors que ses camarades, aussi futiles et agaçant qu’ils étaient, se démenaient.

Nashar posa sa main sur le sol pour le givrer. Comme prévue, la brume fut aussitôt dissipée par les vents du combat entre les deux entités. Mais maintenant, le sol était très glissant, assez pour déstabiliser quelqu’un qui recevait un coup assez fort. Il matérialisa ensuite une large épée de glace profita de l'explosion causé par l'homme vert pour courir frapper l'adversaire. Pourquoi blessé une si jolie femme ?




To be continued ...


© Never-Utopia



Statistique:
 

Objet:
 

Technique:
 

Action:
 

Spécial:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 638
Yens : 536
Date d'inscription : 24/10/2014
Age : 23

Progression
Niveau: 103
Nombre de topic terminé: 24
Exp:
La course contre la mort - Page 13 Left_bar_bleue8/12La course contre la mort - Page 13 Empty_bar_bleue  (8/12)
Schneiden
Schneiden Non-validé

-



MessageSujet: Re: La course contre la mort   La course contre la mort - Page 13 EmptyMer 17 Juin 2015, 21:04


• Finalité •



~Musique~


Schneiden lança un petit sourire à sa partenaire de bataille, elle venait de marquer un point. Par reflexe, son coté protecteur avait ressurgit sans qu’il ne s’en rende compte, malgré le faite qu’il lui avait promis de d’accorder son entière confiance a elle et ses capacités. Il ne pouvait pas s’en empêcher, il n’était pas surnommer le protecteur de Seika pour rien. Il eu un petit rire, joignant celui de la louve érudite se trouvant a ses cotés. Son sourire s’agrandit ensuite au fur et à mesure que Geleerde continua de parler. Un autre point pour elle. Elle n’était plus la jeune élue fraichement débarqué dans Kosaten. Celle qui se trouvait devant lui était une élue accomplie. Il ne pouvait plus se contenter de la couver comme il avait prit l’habitude. Il devrait la laisser se battre a ses cotés.

« Je suis irrécupérable sur ce point-ci Geleerde, ce sont des mauvaises habitudes que je préférerais ne jamais perdre pour être honnête… Mais pour vous… Je ferais une exception »

Le capitaine lui adressa ensuite la parole. Il écouta le tout en grinçant des dents. Le simple fait d’entendre sa voix éthérée suffisait à le mettre en colère. Sa haine envers Aeternam était aussi puissante que cela.

« Allez, allez, allez! Jeune élu Schneiden! N'as tu pas commis toi aussi des crimes pour des actes que tu pensais bon. Le bien, le mal ne sont qu'une question de point de vue. Vous avez tuez vous même des membres de la secte, sans en comprendre leur motivation. Vous défendez des rois, qui ont jeté en pâture les élus du passé. Vous... Mais, je ne peux en dire plus pour l'heure, vous serez en temps voulu »

Alors qu’il s’apprêtait à lui répondre, Geleerde sentant son état d’esprit, se plaça devant lui et se fit une joie de lui répondre à sa place. Ses traits s’adoucirent petit a petit alors qu’il fixait le dos de la jeune louve. Oui… Il ne pouvait définitivement plus la traiter comme avant. On se demandait qui protégeait qui dans l’histoire. Il se rapprocha de l’élue pour se mettre à son niveau et lui chuchota un simple merci, inaudible pour tous, mis a part elle. Il fit face a au fils d’Aeternam fièrement.

« Comme l’a dit Geleerde, contrairement a vous, je sais pertinemment que je ne suis pas le bien incarné. J’ai décidé a Kokota de soutenir Kosaten, peu importe les conséquences que cela pourrait avoir sur moi. Ce monde abrite des personnes qui ont donnés un sens à ma misérable vie. C’est pourquoi, envers et contre tous, peu importe vos raisons… Je vous arrêterais ! »

Il regarda ensuite les autres élus qu’il avait en face de lui, un des leurs, Jotaro, se présenta a lui et lui annonça qu’il était lui aussi d’accord pour les aider a détruire la menace qui planait sur tout Kosaten. Il observa ensuite la scène se dérouler, Jotaro se précipitant vers le capitaine d’Aeternam dans le but de le distraire pendant un court instant. Son cerveau bouillonnait pour démêler toute les possibilités et établir un plan efficace et rapide. Il fronça les sourcils quand il vit le poing de l’élu plonger le corps liquide de son adversaire. Ce n’était pas bon ! Il était en danger. Alors qu’il allait commencer à agir, un autre des élus de Minshu intervint, mais pas de la façon dont il s’y attendait. Il pointa son arme en direction de son propre allié. Une trahison !? Alors qu’il commençait à penser comme tout le monde, sa conscience spatiale sentit quelque chose qui changea la donne. Un objet rond, qu’il venait de poser sur le sol aux pieds de l’élémentaire pendant que ce dernier avait les yeux rivé sur Jotaro. Qu’est ce que… Cette masse… Cette forme… Ou avait-il déjà ressenti cela ? Sa pensée se coupa quand il sentit le capitaine bouger.

« Attention ! »

Son avertissement arriva malheureusement trop tard puisque l’élu de Minshu prit l’attaque de plein fouet. Un soupir de soulagement frappa Schneiden quand il vit l’élu se relever lentement, il était encore en vie. Une impulsion de puissance se fit alors ressentir sur toute la zone. En regardant au coté, il vit avec une certaine appréhension que l’émanation soudaine avait sa source en plein cœur du palais de Seika. Il avait un mauvais pressentiment et les paroles du scientifique fou n’arrangeaient pas la chose.

« Ma sœur, comme à son habitude, s'impatiente, elle a décidé de vite en finir ! Nous n'aurons même pas eu le temps de s'amuser. Mais je peux toujours m'emparer de vos corps pour faire mes expériences. Oh oui, je veux jouer avec vos corps et votre esprit ! »

L’élu serra les poings en entendant cela. Il se mit en garde devant l’énorme vague qui commençait a affluer dans leur direction. Il n’avait plus le choix, il devrait puiser dans ses dernières ressources magiques. Alors qu’il commençait à préparer une boucle spatiale pour le protéger, son médaillon brilla encore une seconde fois et plana dans les airs. Lentement, Schneiden sourit en regardant le sectaire, il savait ce que cela signifiait. Il arrivait. Alors que les eaux s’appétaient a les engloutir, un faisceau lumineux s’abattis sur l’attaque avec force. La puissance de la chose était si grande que toute l’eau s’évapora au contact de l’énergie magique condensé.  La vapeur qui couvrait l’endroit se dissipa peu à peu.

« Vous ne combattrez pas seul, élus! »

« Que !? »

Schneiden qui attendait l’apparition d’un légendaire héro de Seika fut incroyablement surpris quand il fit face a un enfant a la place. Que se passait-il ? De plus, il reconnut instantanément la voix qui l’avait aidé depuis le début. Il ne comprenait plus rien. Encore plus quand le capitaine s’adressa a l’enfant en tant que petit frère d’Aeternam.

« Essayiez d'affaiblir les Capitaines : pour vos royaumes, pour votre vie, pour tout ce qu'il y a de plus cher pour vous ! Prêtez-moi aussi votre force ! »

Cela réveilla instantanément l’élu. Il ne devait pas oublier qu’il s’acharner a représenté la Justice. La Justice impartiale. Il ne jugerait pas le frère pour les péchés de son ainé. S’il désirait autant que lui sauver Kosaten, il lui accorderait sa confiance. Toutefois, lorsque l’on acquérait sa confiance, mieux valait faire attention. Il ne l’accordait pas une seconde fois s’il y avait trahison. Il se releva lentement, l’adrénaline commençant à prendre le contrôle de son corps.

« Il n’y pas besoin de me dire cela ! »


[/color]
~Musique~


Il observa alors l’élu de Minshu sortir de son manteau deux objets a la forme ovale… Cette forme… Un flash lui vint en tête. Il se souvenait. La chose que l’élu de Minshu avait enfoncée dans le sol et les choses qu’il avait dans la main. Seryu lui avait montré dans son armement quelque chose de similaire, voire identique. Des grenades ! Il comprit alors ce qu’essayait de faire le tueur de mage. Ce n’était pas une trahison ! Au contraire, il risquait sa vie en ce moment même pour eux ! Ses dires se confirmèrent quand l’élu de Minshu se retourna et balança ses dernières munitions sur le sectaire. A cette distance… Il serait lui aussi touché !

« Toi aussi… Tu préférerais sauver le plus grand nombre en dépit de ta propre sécurité ? »

C’était un murmure a soit même. L’élu serra les poings. Non. Il ne laisserait pas cela arriver, il ne le permettrait pas. Le médaillon brilla d'une lueur rouge étincelante. Il leva les mains en direction de l’élu alors qu’une explosion se produisit à quelque mètre de lui. Il pouvait voir les flammes se précipiter dans la direction de l’élu, frôlant de quelques centimètres sa peau. Il pouvait voir la force de l’explosion le propulser en avant. Puis, en un instant, l’espace autour de lui se courba avec fracas et il se retrouva au cotés du protecteur de Seika qui l’apprêta au vol. Ses muscles endoloris crièrent sur l’instant dans la douleur mais il supporta tout de même le poids du tueur de mage. Son regard s’abaissa sur le corps inconscient du loup solitaire. Il avait été prêt à risquer sa vie et à prendre le blâme de la part de ses propres pairs dans l’unique but de mettre fin à ce cauchemar.  Un rictus compatissant naquit sur le visage de Schneiden alors qu’il le posa doucement a terre.

« Repose-toi… Tu l’as bien mérité… Héros de Minshu »

Il se releva et hocha la tête en direction de Geleerde. Maintenant que le capitaine était assommé, il ne leur restait effectivement qu’une seule et dernière chance. Un courant électrique passa dans chaque cellule de son corps. Il allait mettre fin a tout cela. Geleerde et Jotaro, presque en parfaite harmonie se dirigèrent en direction du sectaire et utilisèrent un technique d’immobilisation, ils avaient tout deux compris que leur attaque normal ne pouvait rien contre lui et avaient décidés de faire ce qu’il pouvait pour aider autrement. Geleerde de par son hurlement sur le coté gauche et Jotaro via une sorte de figure spectrale qui avait remplacé son visage, soufflant une rafale de vent sur le coté droit du sectaire. Du coin de l’œil, il pu même voir Asura tenter lui aussi un assaut contre le sectaire, comme quoi, même l’élément le plus imprévisible du groupe pouvait lui aussi se calmer et se joindre a leur cause.

Ce fut finalement les mots que Geleerde cria à son égard qui éveilla Schneiden. L’adrénaline pure enclencha une sorte de berserk en lui. La colère qu’il avait accumulée, toute la pression qui s’abattait sur ses épaules, la rancune qu’il ressentait envers Aeternam et ses membres… Tout se relâcha d’un coup.

« C’est fini ! AETERNAM ! »

Les muscles de son corps se contractèrent sous l’effort fournis et un instant, il s’élance. Ses pas étaient lourds et rapides, défrichant des morceaux de terre sur son passage. Sa course était un étrange mélange entre l’agilité  et la vitesse d’un guépard mêlé à la force d’un buffle. Il arriva finalement en face du sectaire, un rictus froid calqué sur son visage. Il leva le bras et créa une boucle spatiale les emprisonnant tous dans cette zone. Il n'allait pas le laisser s'enfuir. Il allait tomber ici et maintenant.

« Tu connais la Muramasa n’est ce pas ? »

Sans attendre sa réponse, il enfonça l’Odachi en direction du cœur du sectaire.

« Tu devrais donc savoir ce qu’il se passe ensuite… »

Le maître de l’espace fit tournoyer la lame sur elle-même.

« Elle ne se contente pas d’agir sur le plan physique, c’est une lame démoniaque servant a scellé les démons. Sa principale force est surtout lié au faite de pouvoir aspirer la force vitale de son adversaire pour la faire mienne. Si tu ne comprends pas, laisse-moi-t’expliquer… Elle frappe directement ton âme, que tu sois un élémentaire d’eau ne change rien a cela »

Son regard d’acier s’endurci et il leva lentement sa main en direction de la gorge du fils d’Aeternam. Peu importe qu’il ne tâte que de l’eau, il commença à serrer avec force et rapprocha sa tête a  quelques centimètres de celle du sectaire pour plonger entièrement ses yeux dans celui de son adversaire.

« Disparaît dans les limbes de mon esprit, fils d’Aeternam »






Actions:
 

Stats:
 

Objet:
 

Technique utilisée:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: La course contre la mort   La course contre la mort - Page 13 EmptyMer 17 Juin 2015, 21:32



   
Jinpachi Mishima


   
Croisements



 



─ Dans l'erreur ? Vous vivez dans l'erreur, ne connaissant pas le passé de vos prédécesseurs ! Des anciens élus. J'ai tué ... Beaucoup étant la dague silencieuse de mon maître. Son assassin ! Mais je ne dois pas vous tuer ! Ma seule victime en ce jour sera le roi-traite ! Je ne désire pas vous combattre plus que ça. Et sachez que même si vous êtes préparés à n'importe quels de mes gestes, comment pouvez-vous combattre ce que vous ne voyiez pas ? »


Je n’avais pas saisi le sens de chaque phrase, mais la tirade ne tomba pas dans l’oreille d’un sourd … Avant que je ne puisse même exprimer mon incompréhension, un vent direct et brutal me heurta tel une voiture en marche. « Hugh ! » Je fus projeté en arrière, retournant de façon inespérée vers mes compagnons de fortune, pendant que j’essayais de me remettre de cette magie noire, elle s’adressa à nous, un par un ; au samouraï : « Une défense très impressionnante, quand tu auras gagné ta puissance d'Antan, notre maître sera heureux de voir le potentiel de certains élus. Mais que peux-tu faire, alors que je peux t'enfermer dans une bulle sans oxygène, sans air ? Ta défense ultime te protègera-t-elle toujours, de ce qu'est la vie, elle-même ? » À l’immondice en armure : « Vos rois sont plus à même de vous répondre. Mais ils ont trahit ! Trahit la confiance que les élus avaient en eux ! Les élus ont disparu, sont mort pour ... Laissez-moi le tuer ! Et rien ne vous sera fait, votre bouclier ne vous défend que contre les attaques physiques, mais si j'ôte tous l'air et l'oxygène qui vous entoure ? Si tout ce qui fait que vous viviez disparait ... Le bouclier n'aura plus aucune utilité. » Sul Hei, qui reprenait ses esprits, parla :  

« Qu'attendez-vous ! Vous êtes des élus sous mes ordres, alors débarrassez moi de cette femme ! Mais ne l'as tué pas ! Je veux profiter de son corps cette nuit ! »

Ainsi donc il était comme ça hein ..? La première impression était souvent la bonne, et là, j’avais l’impression d’avoir à faire à un Roi fou et irresponsable … Nous pouvions risqués nos vies pour son plaisir ? Jamais quelqu’un comme ça ne m’asservira … Jamais. J’avais une opinion à me faire et eux semblaient assez blessés pour monter un coup de cet envergure … J’avais des arguments à écouter … Je ne désirais plus me battre gratuitement, c’était ma jeunesse qui m’avait fait bondir, la sagesse me faisais désormais méditer.

─ Je ne désire pas combattre des êtres qui ne sont pas sous contrat. Malheureusement ma fratrie a décidé de ne plus éterniser ce combat. Je respecte votre résistance, élu. Peut-être nous retrouverons nous bientôt sous la même bannière. »

Sur ces mots, un halo de lumière jaillit de son corps, et se propulsa vers le ciel, tout de suite après, des tornades de taille variables se dirigeait sur nous … Catastrophe ! Que pouvons-nous faire face à du vent ?!

Parce que nous n’avions jamais assez de diableries, une sphère lumineuse vint s’interposer entre nous et l’attaque de la femme masquée. « Vous ne combattrez pas seul, élus ! »

La fumée résultant du choc créa un nuage de fumée, qui une fois dissipé, nous montra un gosse. Un gosse … Mort ..? Physiquement, il semblait mort et enterré, mais il se tenait bel et bien debout, comme nous. Les bras faillirent m’en tomber … À quel point ce monde était-il terrible ?! Notre adversaire féminin dit :
Son plan n'était pas à jeter, mais si nos attaques étaient plus difficiles à éviter, les leurs aussi ... Je répondis :

« Voilà, où vous étiez caché ! Le maître vous cherchait partout. Pourquoi agir ainsi ! Pourquoi contre notre maître. Aeternam va être déçu, son petit frère, son propre sang le trahir ainsi ! Nous ne pouvons vous laisser vous opposer à nous, même si nous respectons le frère du maître !  Nous comprenons l'aide qui a été apporté aux élus, s'était vous ... Mais ceci vous a plus qu'affaibli! »

Toujours bouché bée, je n’étais que spectateur de ces conneries … L’enfant se tourna vers nous :

« Elus, je ne pourrais pas tenir longtemps. Essayiez d'affaiblir les Capitaines Pour vos royaumes, pour votre vie, pour tout ce qu'il y a de plus cher pour vous! Prêtez moi aussi votre force ! »


Ces mots annoncèrent l’affrontement imminent, auquel je ne savais pas quel parti prendre … Sul Hei n’avait pas l’air de quelqu’un d'admirable, et la souffrance de ces gens semblaient profonde et je connaissais, ce genre de souffrance … Heihachi … Répondant presque au quart de tour, une épée géante projetée par quelqu’un derrière moi vint virevolter en direction de notre adversaire. Eux, ils avaient décidés de se battre … Moi, je n’y étais plus résolu. Le sceau me dictait de le faire, ma conscience et mon cœur aussi, mais mon instinct quant à lui, me donnait un peu de mon caractère d’origine : Celui d’un tigre, celui d’un dragon, celui d’un Mishima. Le bleuet aussi, après avoir cristallisé le sol, avança en direction de notre ennemi pour tenter de l’atteindre. Mes bras étaient toujours croisés, ma tête et mon imposante barbe immobile, le regard fermé. Je n’en savais pas assez pour me battre aussi aveuglément, même si j’aimais le combat … Et mis à part les soldats, ces gens n’avaient tués aucun civil, ils les avaient seulement changés en pierre … J’ai décidé, je ne blesserais personne, mais aiderait mes compagnons à la maîtriser si je peux … Moi, je veux savoir si j’ai raison de vouloir buter ce roi

Je reste près du roi, les bras croisés, arguant de vouloir le protéger … mais en réalité, je ne lèverais pas le petit doigt si j’arrive à résister au sceau.


Récapitulatif de stats:
 

   

   
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2791
Yens : 420
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 199
Nombre de topic terminé: 79
Exp:
La course contre la mort - Page 13 Left_bar_bleue1/12La course contre la mort - Page 13 Empty_bar_bleue  (1/12)
Heiwa Jigoku
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

-



MessageSujet: Re: La course contre la mort   La course contre la mort - Page 13 EmptyMer 17 Juin 2015, 22:34

Tour 19:La victoire à demi-teinte!


Mère-nature actrice ou spectatrice, voit les éléments se déchaîner tout comme vous. Les tremblements de terre sont de plus en plus violent, alors que des tornades apparaissent en royaume de Fuyu, qu'une immensité liquide apparaît au centre des trois royaumes. Les gens hurlent dans chaque cité, les soldats courent en tout sens dans ce chaos pour sauver la populace ou pourchasser les membres de la secte! Alors que vous héros combattaient chacun, étant acteur même de l'avenir de Kosaten!

https://www.youtube.com/watch?v=ASj81daun5Q

Seika:
 
Schneiden: Tu es le derniers à agir de ton groupe, mais surement celui qui pourrait sceller le destin du capitaine. En plus de cela tu sauves de magus Killer, lui même ayant tissé une alliance avec Seika. Peut être pourriez-vous entretenir cette alliance à l'avenir!

Mais d'abord l'adversaire qui se prend l'enchainement combiné de vos techniques, comme quoi quand les trois royaumes se réunissent, rien ne semble résister.

Au moment, où tu t'approches de lui, les attaques du garçon ont cessé comme celle du scientifique. IL ne reste qu'une masse informe liquide sous tes yeux. Tu parviens à attraper ce que tu supposes être son cou, en focalisant ton regard là ou il y a deux globes oculaire au milieu de ce liquide. Et tu plantes finalement, Muramassa dans un cœur informe, alors que le capitaine émet un hochet de surprise et de crainte face à ton arme!

Tu ressens une énergie bestiale sortir de ton arme, tous les démons rongeant le cœur de ta victime, qu'il n'accepte pas parmi eux! Mais ceci assombrit aussi ton cœur, peu à peu. Alors la forme aquatique se met à pousser un cri, strident, horrible. L'eau tournoie autour de ton arme dans un étrange balai entre l'absorption et le rejet. TU dois tenir ton arme à deux mains tant la pression est grande... Le sol tremble autour de toi, alors que la terre s'enfonce sous la puissance. Le cri devient de plus en plus fort, et une vague d'énergie se dégage de votre duo soufflant tous les élus au sol. Puis l'eau implose en petites gouttelettes d'eau... Le calme revient, peu à peu et reprendre ses droits!

Spoiler:
 

Gelée:  Tu interviens après l'explosion déclenchée par l'élu de Minshu, la fumée se dissipant peu à peu. Le jeune garçon à momentanément arrêté ses attaques, mais prêt à agir à nouveau s'il le faut. La fumée se dissipe, et tu vois le corps du capitaine. Vision écœurante d'un corps liquéfié dans tous les sens, qui tente de se reconstruire . Un œil pend, alors qu'un bras essaye de rejoindre l'ensemble du corps. Le scientifique commence à s'énerver mais garde son sourire fou.

-Vous avez osé! Scélérat, faire cela à mon corps! Vous allez mourir, et Aeternam me pardonnera. Je ferais revivre vos corps pour devenir ses esclaves...Je..

C'est à ce moment que tu apparais à ses côtés, alors que l'attaque entre le garçon et le maître de l'eau reprend de plus belle. Il n'a à peine le temps que de tourner le visage dans ta direction, que ton hurlement le déstabilise. IL est entravé, mais tu vois que sa puissance, lui permet de bouger encore un peu au ralenti, il n'y a plus beaucoup de temps pour finir!

Sakura: Tu soignes encore un peu ton roi, qui malgré sa faiblesse se relève finalement. Entre les soins que tu lui as prodigué, certes insuffisant, et il faudra le veiller après que tout ceci soit fini, et le gain d'énergie donné par Lilith. Le roi est prêt avec ce qui lui reste de force à repousser cette ennemi de sa cité!

Lilith:  Tu vois tous tes compagnons agir, l'une échoue mais attire l'attention à elle. Le second, parvient à surprendre la capitaine, qui parvient à éviter le pire par son feu, quand à toi, elle ne ressent pas de suite l'acide, ne l'ayant pas vu. Mais peu à peu le sol rongé par ce derniers s'effondre sous son poids... Tu profites pour redonner un peu d'énergie que tu as volé ou récupéré, suivant le point de vue, à l'enfant et à Karui.

Méliodias: L'action de l'enfant pour détourner l'attention et celle de Kurome pour attirer son attention ailleurs, te permets sans qu'elle ne réagisse, de faire tomber le lustre sur le capitaine. Celle-ci en forme de feu, n'a le temps de réagir à cette attaque en traite. Mais le lustre fond peu à peu, avant d'atteindre sa cible. Elle ne reçoit à la fin qu'un petit morceau sur ses cheveux enflammés...


Kuro:  Profitant de la diversion que fait l'enfant, tu te jettes à nouveau sur votre puissant ennemi. Mais ne compte pas à ce qu'elle vous est oubliée, surtout avec ce que vient de dire le frère d'Aeternam. Elle te voit arriver sur le côté, et alors que tu attaques, son corps prend littéralement feu, opposant à ton épée, une personnification de son feu, qui retient ton épée, avant d'atteindre son but!

-Vous n'apprendrez donc jamais! Est-ce sur ça dont le frère du Maître se repose! Est-ce pour eux que vous nous avez Trahit!

Le groupe de Seika: LE combat atteint son plus haut niveau, le feu contre les étranges pouvoir du garçon. Tout le palais tremble sur ses fondations, alors que vous entendez les cors de l'armée Sekaëinne envahir les ruelles de la cité, les renforts. Mais vous savez aussi qu'ils n'arriveront pas à temps.

C'est donc dans de parfaites actions combinées que vous agissez ensemble. On dit que le travail d'équipe paye toujours. Le début semble vouer à l'échec. Kurome "rate" ses attaques, même si elle déstabilise la capitaine, alors que Mélio tente d'assommer cette dernière avec un lustre sur la tête, qui part peu à peu en cendre, alors que tout son corps s'est enflammé. Mais toutes ces petites pierres renforcent votre attaque commune. Chaque action lui détournant l'attention parvint à une finalité. Le sol sous ses pieds s'effondre, brisant son attaque. Et côte à côte Karui et le jeune garçon use de leur dernière source de pouvoir pour lancer une attaque combinée sur la capitaine. Celle-ci est ainsi envoyer hors du palais, son corps écorché en tout sens, alors qu'elle est directement dirigé vers le soleil au centre...

De leur côté le groupe de "l'alliance" combat de façon acharnée le Capitaine de l'eau. Et s'est surement le coup de bluff du héros de Minshu ( Emyia), qui précipita la chute du capitaine.  Suivit des attaques incessantes et combinées du groupe, pour permettre à Shcneiden d'en finir avec lui. Le calme revient donc, peu à peu sur la place, alors qu'au dessus de vous, une grande puissance venant du palais de Seika est projetée vers le "soleil", comme deux autres silhouettes venant du Palais de Minshu et de Fuyu.

Alors que tout semble fini, l'eau qui vous entoure se met à se réunir à nouveau, et un rire sadique résonne autour de vous. Le capitaine de l'eau prend une forme liquide immense, vous dominant de sa hauteur.

-Finalement, vous êtes devenus fort, élus des trois royaumes! Mais tout ceci est fini, vous êtes épuisés... Vous ne pouvez plus rien contre moi!

Alors que le monstre tend des tentacules dans vos direction, une prodigieuse énergie émane de derrière vous. LE petit garçon silencieux, qui avait gardé un genou à terre, se relève, son corps s'entourant d'une aura visible.

-Merci élu, vous avez assez affaibli le capitaine, il est au bord de la mort, laissez moi prendre le relais!

A ses mots, une multitude de petites sphères d'énergie se réunissent en une seule, et ayant atteint une taille respectable l'envoi aussitôt sur le monstre d'eau.  Une énorme explosion se produit à nouveau, et l'immondice disparait. Vous pouvez voir au sol, le corps humanoïde du capitaine, les yeux vers le ciel, un grand sourire sur son visage:

-Battu par des élus! Moi, capitaine de la secte! Par de tels microbes! Mais vous n'avez pas gagné, je rejoins mes créateurs...Des quatre éléments, l'Ombre et la Lumière naîtront!

A ses mots son corps change, une moitié aussi noire que les ténèbres et l'autre aussi lumineuse et blanche que le plus pure des anges. Et tout se disperse soufflé par le vent! Sa voix résonne dans votre tête une dernière fois:

-Le premier verrou est ouvert!

Tout est finalement fini....( Voir résolution générale)




Minshu  

Tobi: Tu profites du combat impressionnant qui se déroule devant toi, pour essayer de détourner l'attention du capitaine, puisque tu tentes d'apparaitre derrière lui et en t'y accrochant, et  de lui faire ouvrir la bouche. Pour quelles raisons? Nous le serons surement jamais, mais sa tête se penche bien en arrière, lentement, très lentement. Quand à tes gardes, ils ne peuvent même pas franchir la zone de combat, sans y laisser la vie!


Aladdin: Tu te mets à ton tour a attaqué cette ennemi, sans comprendre ce qui s'y passe réellement. Tu penses juste que puisque tes alliés l'attaquent s'est donc un ennemi. Mais celui-ci même, parvient à contrer deux de tes attaques, par un mur d'eau qui disparait sous l'implosion de l'attaque. La troisième parvint à sa cible, qui l'empêche de se régénère encore une fois. Alors qu'il essaye à chaque tentative, quelqu'un est là pour l'en empêcher! Il ne ressemble plus qu'à une masse informe liquide avec un semblant de visage, habillé d'une veste blanche...

Kaede: Sentant le danger et touché par la sécurité d'un être cher? Tu agis enfin de concert avec ton coéquipier. En l'aidant à ouvrir la bouche du monstre rocailleux et lui enfourner les bombes à l'intérieur, après une bataille de longue vous parvenez enfin à votre projet, le petit garçon ayant arrêter ses attaques en même temps que le capitaine de pierre. Epuisé par ce qu'il vient de produire, vous regardant le visage en sueur.

Jotaro: Voyant que ton compatriote jouait un double jeu, tu peux te concentrer sur l'ennemi. Aussitôt tu actives ta technique, alors que la louve semble avoir paralysé, le capitaine pour quelques secondes ou minutes. Tu lui souffle dessus de par ta technique pour le déstabiliser, l'air ayant encore plus de répercutions sur cet être liquide, qui n'avait eu encore le temps de se recomposer. L'un de ses bras est ainsi envoyer loin de son corps, alors que le capitaine s'effondre sur ses genoux, concentrant toujours sa puissance à vous anéantir, alors que l'eau monde de plus en plus autour de vous...

Emyia:  Jouant la carte de la trahison qui s'avère fausse, tu utilises tes deux grenades contre le capitaine. Alors que ce derniers est en combat contre le jeune garçon. La première fonctionne parfaitement, alors que la seconde marche partiellement. En effet, peut être est-il aveuglé, mais il peut ressentir tout ce que l'eau touche. Et actuellement vous patauger dans de l'eau. Il n'a donc pas besoin de se fier à sa vue. Mais tu le surprend tout de même:

-Qu'est ce...

Mais il n'a pas le temps de finir sa phrase, alors qu'une grenade, que tu as mise discrètement dans sa blouse explose dans un bruit assourdissant. Mais tu te rends compte qu'à cette portée, tu risque d'y passer et donc de te sacrifier, sans savoir si ton acte aura arrêté le capitaine. Beau sacrifice, mais sera t-il utile?



Groupe de Minshu:  Kaede et Tobi tentent le tour pour le tout, et parviennent finalement à enfoncer les bombes dans la gorge du titan, avant de s'éloigner quand tout explose. Mais lorsque la fumée rend la visibilité possible, vous apercevez que le sol est imprégné de sable. Et des mains s'emparent de vos chevilles:

-Je suis autant la pierre que le sable et la boue. Si vous tentez d'explosez la solidité, je deviens l'infini. Un milliers de grain de sable, si fin qu'aucune explosion ne peut en détruire tous les grains. Vous avez perdu...

Alors que l'étreinte se fait si violente, tous les clones disparaissent un à un, et l'illusion de Tobi se termine, dévoilant le véritable Jeong. Mais l'enfant réagit à temps et aider du président Jeong repoussent d'une impressionnante énergie le Capitaine, qui se fait propulser à l'extérieur, détruisant le mur de pierre sur son passage pour terminer dans le "soleil". L'endroit même d'où il vient!

De leur côté le groupe de "l'alliance" combat de façon acharnée le Capitaine de l'eau. Et s'est surement le coup de bluff du héros de Minshu ( Emyia), qui précipita la chute du capitaine.  Suivit des attaques incessantes et combinées du groupe, pour permettre à Shcneiden d'en finir avec lui. Le calme revient donc, peu à peu sur la place, alors qu'au dessus de vous, une grande puissance venant du palais de Seika est projetée vers le "soleil", comme deux autres silhouettes venant du Palais de Minshu et de Fuyu.

Alors que tout semble fini, l'eau qui vous entoure se met à se réunir à nouveau, et un rire sadique résonne autour de vous. Le capitaine de l'eau prend une forme liquide immense, vous dominant de sa hauteur.

-Finalement, vous êtes devenus fort, élus des trois royaumes! Mais tout ceci est fini, vous êtes épuisés... Vous ne pouvez plus rien contre moi!

Alors que le monstre tend des tentacules dans vos direction, une prodigieuse énergie émane de derrière vous. LE petit garçon silencieux, qui avait gardé un genou à terre, se relève, son corps s'entourant d'une aura visible.

-Merci élu, vous avez assez affaibli le capitaine, il est au bord de la mort, laissez moi prendre le relais!

A ses mots, une multitude de petites sphères d'énergie se réunissent en une seule, et ayant atteint une taille respectable l'envoi aussitôt sur le monstre d'eau.  Une énorme explosion se produit à nouveau, et l'immondice disparait. Vous pouvez voir au sol, le corps humanoïde du capitaine, les yeux vers le ciel, un grand sourire sur son visage:

-Battu par des élus! Moi, capitaine de la secte! Par de tels microbes! Mais vous n'avez pas gagné, je rejoins mes créateurs...Des quatre éléments, l'Ombre et la Lumière naîtront!

A ses mots son corps change, une moitié aussi noire que les ténèbres et l'autre aussi lumineuse et blanche que le plus pure des anges. Et tout se disperse soufflé par le vent! Sa voix résonne dans votre tête une dernière fois:

-Le premier verrou est ouvert!

Tout est finalement fini.... (Voir résolution générale)




Fuyu

Jinpachi: Tu souhaites la vérité et ne veut pas agir contre cette adversaire, préférant rester à côté de Sul Hei. Ton sceau brille légèrement, mais ne sent pas de danger direct pour ton roi et donc ne t'oblige de rien hormis d'être spectateur!

Madara:  L'enfant offre une parfaite distraction pour que tu agisses. Ce que tu fais évidemment, en envoyant d'abord l'épée de Susano sur la capitaine. Mais tu as oublié un point capitale. Elle est le maître de l'Air et par extension tout l'air qui vous entoure et elle même. Vous vivez en elle et vous respirez en elle.

Et les attaques par surprise, elle en a déjà fait les frais, elle n'a pas un milliers d'année pour rien! Tu vois donc ton épée se figer nette, avant même d'atteindre sa cible, l'une des tornade s'opposant à celle-ci. Certes la puissance de ton arme traverse la dites tornade, mais la suffisamment ralenti pour que le reste des courants la stabilise. Quand à ta deuxième attaque, elle arque un sourcil, tu as réussi à la surprendre, mais dés qu'elle sort de la terre, le vent la prévient du danger. Elle s'écarte donc d'une manière imperceptible pour éviter la dite attaque. Tu parviens à l'érafler légèrement...

-Tu n'as plus ta puissance d'antan, élu. Tu n'es de l'ordre que du microbe dans ce monde. Mais je vois clair en toi! Tu penses manipuler les gens et avoir un plan sur tout. Ce genre de personne sont les première à être manipulé par plus grand que lui. Aeternam, te le prouvera si ça n'a pas déjà été fait dans ton monde!

Spoiler:
 

Asura: Est-ce les mot de l'enfant qui t'a motivé, mais tu décides d'agir face à ce monstre aquatique. Peut être que sa puissance te motive à combattre. Avalant les mètres qui te séparent de lui, tu attaques ce qui reste du scientifique. Soit une masse informe liquide. Ton premier coup, lui explose ce qu'il reste du visage, encore que ta queue le tranche en deux. Tes deux techniques parviennent à leur but par l'intervention du petit Magi de Minshu qui a détourner son attention et court-circuité son fonctionnement avec ses éclairs...

Mewtwo Tu essayes de faire entendre raison à ton adversaire. Ce qui s'avère difficile et un peu ironique, alors qu'elle se fait attaquer de toutes part, qu'elle lutte contre l'enfant, et que ton dictateur la regarde avec un rictus hautain. Tes paroles effleure sa conscience, mais elle te bloque. Néanmoins, elle essaye de te répondre malgré la violence du combat:

-Vous êtes jeune, élu! Vous n'avez pas la sagesse d'un millier d'année! Et votre bouclier me montre, que vous vous opposez à moi en protégeant ce nuisible! Vous avez été crée, sans pour autant connaitre l'évolution d'une vie!

Nashar: Après un moment de doute, tu agis en gelant le sol. Malheureusement, ce qui peut être mauvais pour toi, le peut aussi pour les autres, dont le petit garçon. S'il laisse passer une attaque ta stratégie se retournera contre vous...IL faut vite intervenir ce que tu fais, alors que tu es prêt à frapper la sublime femme qui te fait face, au moment ou elle revient de sa forme immatérielle, ce qui te permet de la toucher, lui causant une plaie. Qu'elle regarde, avant de poser ses yeux sur toi...

Piccolo:  Profitant de l'attaque de diversion de Madara, tu tentes une action discrète. Et une fois arrivé à ton but tu tires tes boules d'énergie direct sur elle. La première parvient à la toucher, la déstabilisant, un léger, instant, alors que son corps devient immatériel pour laisser passer l'autre attaque...

Le groupe de Fuyu : Votre groupe est scindé. Certains veulent parlementer avec elle, d'autre ne désire pas agir, alors que le combat se poursuit sous les yeux de votre dictateur qui ne laissera pas cette insulte passée. Ce n'est donc que par l'intervention de trois d'entre vous, que l'adversaire se voit peu à peu repousser par le jeune garçon. Une seconde d'inattention que vous lui avez donné, et il envoi toute son énergie dans cette contre attaque. Une attaque dont toutes les couleurs se mêlent et toutes les formes, il en devient impossible d'en identifier une seule. Mais l'attaque écorche le corps de la femme, puis une autre et peu à peu, elle se fait submergée pour être soulevé du sol et envoyé vers le "soleil"...

De leur côté le groupe de "l'alliance" combat de façon acharnée le Capitaine de l'eau. Et s'est surement le coup de bluff du héros de Minshu ( Emyia), qui précipita la chute du capitaine.  Suivit des attaques incessantes et combinées du groupe, pour permettre à Shcneiden d'en finir avec lui. Le calme revient donc, peu à peu sur la place, alors qu'au dessus de vous, une grande puissance venant du palais de Seika est projetée vers le "soleil", comme deux autres silhouettes venant du Palais de Minshu et de Fuyu.

Alors que tout semble fini, l'eau qui vous entoure se met à se réunir à nouveau, et un rire sadique résonne autour de vous. Le capitaine de l'eau prend une forme liquide immense, vous dominant de sa hauteur.

-Finalement, vous êtes devenus fort, élus des trois royaumes! Mais tout ceci est fini, vous êtes épuisés... Vous ne pouvez plus rien contre moi!

Alors que le monstre tend des tentacules dans vos direction, une prodigieuse énergie émane de derrière vous. LE petit garçon silencieux, qui avait gardé un genou à terre, se relève, son corps s'entourant d'une aura visible.

-Merci élu, vous avez assez affaibli le capitaine, il est au bord de la mort, laissez moi prendre le relais!

A ses mots, une multitude de petites sphères d'énergie se réunissent en une seule, et ayant atteint une taille respectable l'envoi aussitôt sur le monstre d'eau.  Une énorme explosion se produit à nouveau, et l'immondice disparait. Vous pouvez voir au sol, le corps humanoïde du capitaine, les yeux vers le ciel, un grand sourire sur son visage:

-Battu par des élus! Moi, capitaine de la secte! Par de tels microbes! Mais vous n'avez pas gagné, je rejoins mes créateurs...Des quatre éléments, l'Ombre et la Lumière naîtront!

A ses mots son corps change, une moitié aussi noire que les ténèbres et l'autre aussi lumineuse et blanche que le plus pure des anges. Et tout se disperse soufflé par le vent! Sa voix résonne dans votre tête une dernière fois:

-Le premier verrou est ouvert!

Tout est finalement fini.... (Voir résolution générale)

TOUS: Le calme revient alors que les combats se terminent, vous êtes tous surement épuisés d'une telle épreuve. Surtout qu'au vu d'une telle destruction, il faudra reconstruire la cité, soigner les blessés et pourchasser les poches de résistance de la secte qui existe encore. La secte a encore fait parlé d'elle et même si chaque royaume vivra encore plus dans la crainte, ils sont aussi rassurés de la présence des élus qui a su repousser cette menace. Leurs noms seront reconnu dans tous les livres et sur toutes les bouches!

Mais n'oublions pas l'étrange enfant, qui se relève, un sourire léger sur le visage quand il pose ses yeux des temps immémoriaux sur vous. Une frêle apparence dont seul les yeux trahissent son ancienneté. Mais alors que de nombreuses questions vous brûlent les lèvres, probablement. Vous apercevez que son corps devient peu à peu intangible... Des petites lucioles s'échappent de son corps, pour s'envoler souffler par le vent:

-Merci, élu! Mais le combat ne fait que commencer, seul un capitaine a été vaincu. Et Aeternam reviendra, en ayant apprit de cette défaite. Je voudrais rester plus parmi vous, mais j'ai usé de toutes mes forces dans cette bataille. J'ai utilisé tout ce qui me restais pour repousser les capitaines... Nous nous reverrons. Je dois reprendre des forces.... Merci!

Il disparait alors sa douce présence caressant votre esprit, telle une caresse. Mais au même instant, le soleil toujours présent, se tord sur lui même, faisant trembler le sol. Une nouvelle attaque? Non, il implose à son tour, alors que le tremblement se fait de plus en plus violent. Il ne reste plus beaucoup de temps pour faire ce que vous souhaitez, plus particulièrement pour l'alliance des royaumes. Pourquoi, car vos trois cités gagnent à nouveau leur place d'origine. Tout cette "réunion" était dû à la puissance des capitaines. Ayant perdu l'un des leurs, et les trois autres ayant été affaibli, la magie ne peut plus tenir...


CE TOUR EST UNE TOUR FACULTATIF, REPONDE CE QU'ILS VEULENT. Bien sur toute action, ne sera pas comptabilisé vous êtes libre. Ceci est la fin de l'aventure. Merci d'y avoir participé, en espérant que cela vous est plus autant qu'à moi. Bientôt arriveront le résumé/ Conclusion et récompense. Ainsi qu'un topic sur vos avis, et critiques négatives ou positives construite sur ce projet! Bien sûr envoyé moi vos questions pour améliorer le système d'aventure en MP. Que je rajouterais dans la FAQ à aventure!


©MangaMultiverse
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: La course contre la mort   La course contre la mort - Page 13 EmptyJeu 18 Juin 2015, 01:01


La course contre la mort




« Enfin terminé »




Mon attaque fonctionna, arrachant au passage le bras de la créature liquide qui peinait de plus en plus à garder sa forme. Ce dernier sembla se défendre contre de la foudre qui fonçait droit sur lui. Je me retournais vaguement, Aladdin s'était réveillé, et il ne lui avait pas fallu longtemps pour se décider à agir et nous aider avec tout la puissance dont il disposait. Il envoya une deuxième décharge qui fut elle aussi arrêtée par l'élémentaire qui faiblissait à vu d'oeil, le troisième sort du magi fit mouche et toucha le fils de Aeternam qui fut foudroyé sur place.

Surpris, je reculais d'un pas alors que le démon de Fuyu s'attaqua à la bête avec férocité et bestialité, l'être d'eau ne pouvait clairement plus que subir notre courroux à ce stade, ne pouvant plus riposter à nos assaut. Finalement ce fut Schneiden qui donna le coup de grâce, embrochant la créature qui sembla lui résister à la lame de l'élu de Seika, qui selon ses dires, était faite pour sceller les démons et frapper son âme directement. Un jeu d'énergie se mit alors en place, fissurant le sol autour de l'homme brun qui se devait maintenant de tenir son arme à deux mains sous peine de la lâcher. Finalement cela se termina par une onde de choc, nous plaquant tous au sol.

Malheureusement l'élémentaire n'était pas vaincu et alors que je me relevais je pu apercevoir l'être liquide se reformer, il n'était donc pas vaincu ? Alors nous étions parti pour un deuxième tour et cette fois il n'en réchappera pas.

- Finalement, vous êtes devenus fort, élus des trois royaumes! Mais tout ceci est fini, vous êtes épuisés... Vous ne pouvez plus rien contre moi!

- « Être épuisés ne veut pas dire que nous allons abandonner pour autant. »

Je me préparais à reprendre l'assaut, mes muscles fatigués se crispèrent, l'adrénaline parcourant mon corps réduisant la douleur que j'avais au torse depuis l'attaque de notre ennemi. Ce dernier produisit des tentacules aquatiques,essayant de nous attaquer, je me préparer à bloquer l'attaque avant de contre-attaquer de suite. Mais alors que la frappe du fils de Aeternam allait nous atteindre, une énergie sembla le stoppée, c'était celle du petit garçon derrière nous.

- Merci élu, vous avez assez affaibli le capitaine, il est au bord de la mort, laissez moi prendre le relais !

Il prépara une attaque magique, il réunit toute une série de sphères d'énergie avant de l'envoyer en direction du monstre qui subit la puissance du frère de Aeternam de plein fouet. Il termina à terre, le regard en direction du ciel, un grand sourire au visage.



- Battu par des élus! Moi, capitaine de la secte! Par de tels microbes! Mais vous n'avez pas gagné, je rejoins mes créateurs...Des quatre éléments, l'Ombre et la Lumière naîtront !

Je ne comprenais pas vraiment ce qu'il ce passait, le corps de notre ennemi se scinda en deux parti, une aussi sombre que la plus noire des abysses, de l'autre un côté lumineux tel que l'on pourrait ce faire de l'idée d'une lumière gardienne. Le vent balaya d'une brise ce qu'était devenu le fils élémentaire, même brise qui caressa ma joue et sembla souffler à mes oreilles les dernière paroles de notre ennemi.

- Le premier verrou est ouvert !

Je fronçais les sourcils ? Premier verrou ? Donc tout ceci n'était qu'une petite partie d'un plan encore plus grand, et visiblement tout semblait fini, mais pas vraiment dans une victoire totale. Je me retournais vers le petit garçon, remettant mes mains dans mes poches. Celui-ci semblait disparaître peu à peu de notre dimension physique, il nous adressa quelques dernières paroles.

- Merci, élus ! Mais le combat ne fait que commencer, seul un capitaine a été vaincu. Et Aeternam reviendra, en ayant apprit de cette défaite. Je voudrais rester plus longtemps parmi vous, mais j'ai usé de toutes mes forces dans cette bataille. J'ai utilisé tout ce qui me restais pour repousser les capitaines... Nous nous reverrons. Je dois reprendre des forces.... Merci !

Je brûlais d'envie de lui demander plus avant ce qu'avait voulu dire l'élémentaire par « Premier Verrou » ou encore qui était son frère, quel était son but ou bien d'autres questions. Mais il était déjà bien trop tard et je le savais, il ne pouvait pas rester dans ce plan avec nous, comme il venait si bien de nous l'annoncer. Je restais donc silencieux en voyant sa chaleureuse présence disparaître devant nous. Je relevais la tête dans un sursaut alors que je fixais le soleil qui se tordait une balle de caoutchouc dans laquelle on ferait éclater de multiples explosifs. Finalement l'astre surnaturel ne supporta pas sa propre déformation et éclata, laissant le véritable soleil nous éclairer de ses rayons purs. C'était bel et bien fini et ce que je venais de voir en était la preuve, je soupirais, enfin tout ce merdier s'achevait.

Le sol se mit à trembler, les capitales était en train de se déplacer, sans doute pour reprendre leurs places d'origine, il nous restait peu de temps entre nous. Je me tournais vers l'élu de Seika, m'approchant de lui.

- « C'est donc vous le fameux Schneiden... »

Sans même lui laisser le temps de répliquer j'activais mon Star Arm, le bras fantomatique de mon Stand se formant autour du mien comme précédemment. C'était un crochet du droit avec une main ganté de Star Platinum qui alla se diriger droit vers la joue gauche de l'homme brun. Cela l'avait il touché ? Peut importait, tout ce que je voulais c'était qu'il comprenne mon geste.

- « A cause de vous j'ai subit le courroux de Zayro Jinn, alors nous pouvons dire que maintenant nous sommes quitte. »

Je remettais ma main dans ma poche.

- « Désolé de me présenter comme cela mais au moins c'est une bonne chose de faite. Quitte à faire je préfère me présenter, je me nomme Jotaro Kujo, et bien qu'il n'ai pas voulu parler de vous plus avant je suppose que vous êtes également un opposant de Zayro. Peut être aurons nous la chance de pouvoir parler vraiment de tout cela, mais pour le moment il semble que nous devions rejoindre nos capitales respectives afin d'éviter de nous retrouver bloquer ici. Et puis il me faut reprendre des force avant d- »

Je me coupais net dans ma phrase, avec tout ce qui s'était passé ici j'avais littéralement oublié la raison initiale de ma venue ici. Zayro Jinn convoitait d'attaquer le temple de Minshu, et j'étais venu avertir Jeong de ce fait. Je me tournais rapidement vers le petit magi.

- « Aladdin, il nous faut rencontrer le président Jeong au plus vite, du moins s'il est toujours en vie, ce qui doit être sans nul doute le cas vu que Tobi accourrait pour aller l'aider. Bref nous devons faire vite, Zayro Jinn m'a annoncé son plan de destruction ayant pour cible le temple de la terre, nous devons obtenir des troupes pour le contrer. Je serais bien parti de suite mais il me faut un peu de repos avant de partir à sa rencontre. J'espère votre soutiens petit magi, il risque d'être un adversaire difficile à battre, surtout pour un nouveau venu tel que moi. »

je me retournais vers les autres.

- « Je dois malheureusement vous laisser, mais j'ai plus important pour le moment, au plaisir de vous recroiser plus tard et dans d'autres circonstances. »

Je tournais donc les talons, me dirigeants vers le palais, la capitale se mettant à se déplacer vers son lieux d'origine. Je devais reprendre des forces et avertir Jeong, ou tout du moins son corps armé. Une fois ceci fait je me devais de me diriger vers le temple de la terre, pourvu qu'il ne soit pas déjà trop tard...

Récapitulation du tour:
 


Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: La course contre la mort   La course contre la mort - Page 13 EmptyJeu 18 Juin 2015, 06:49




▬ La course contre la mort

うちはマダラ

Agir seul? Mon regard scrute mes partenaires. Personne ne me semble très coopératif. Moi le premier. De toute manière, ils ne sont que des incompétents. Je laisse échapper un soupir, quand mon offensive rate bêtement sa cible. Maintenant, plus rien ne me surprend.Tant pis. Ce n'est que partie remise. Cette misérable gamine insolente ne vaut rien face à ma puissance entière. Bientôt, sa magie ne pourra plus m'atteindre. Patience.

Je me relève, observant la scène finale de mes yeux divins. Loin d'être impressionné, j'ai déjà vu des combats plus titanesques. Moi, manipulé? Nous sommes tous manipulés par les forces du destin. Les derniers événements d'avant ma mort me reviennent à l'esprit. Tous ceux que j'aime sont morts, enlevés par les griffes impitoyables de la guerre. Mes frères, mes parents, mes amis. Tout le monde. Mes coéquipiers m'ont tous trahi. On m'a trompé, on s'est servi de ma personne. Je suis mort et remort. Je ne suis que solitude. La haine. Le désir de puissance.

Ce rêve était le mien. Ce rêve est ce que je voulais réellement. Recréer la perfection à ma façon. Revoir mes proches enlevés et vivre avec eux dans un monde parfait et sans guerre.

C'était mon souhait le plus cher et je n'ai pas subi la manipulation de quiconque. Pour moi, il n'y avait que la volonté d'accomplir mon dessein qui comptait. Aujourd'hui, une seconde chance s'offre à mon être. Je vis, pour la troisième fois. Que me veut le destin? Quelle est ma mission en ce Nouveau Monde? Tant de questions me perturbent l'esprit. Je dois trouver une nouvelle raison de vivre. Un objectif. Une raison qui me rendra plus puissant que jamais.

Est-ce la fin? L'affrontement entre les deux entités semble se finaliser. La cage thoracique de mon susanoo disparait, tandis qu'un tremblement de terre fait rage. Les citées reprennent leur emplacement d'origine et ce sceau draconnique arrête de me brûler la peau. Tout est bien qui finit bien. Princesse Sul Hei est saine et sauve. L'air froid et hautain, aucun mot ne sort de ma bouche. Mon entourage ne m'importe que très peu. J'entame ma marche vers les portes de la ville. Je n'ai plus de temps à perdre en ce lieu. De nouvelles épreuves m'attendent. Ma puissance d'antan sera bientôt mienne.

Ce n'est que le début.




Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: La course contre la mort   La course contre la mort - Page 13 EmptyJeu 18 Juin 2015, 10:52



   
Jinpachi Mishima


   
Lonesome Cowboy



 


Observant l’assaut de mes partenaires, seul le cuirassé semblait tenter de protéger cette femme, sans préavis … Quelle monstruosité … L’épée géante fut ralentie, jusqu’à être totalement inefficace, et un étrange pieu noir qui jaillissait du sol ne fit qu’érafler la jeune femme, elle arqua :  

« Tu n'as plus ta puissance d'antan, élu. Tu n'es de l'ordre que du microbe dans ce monde. Mais je vois clair en toi! Tu penses manipuler les gens et avoir un plan sur tout. Ce genre de personne est la première à être manipulée par plus grand que lui. Aeternam, te le prouvera si ça n'a pas déjà été fait dans ton monde ! »

Le bleuet et l’humanoïde vert eurent plus de succès, sans toutefois infligé d’importants dégâts à la jeune femme. Grâce à l’intervention du petit morbide, elle fut finalement repoussée par ses attaques démoniaques puissantes. Les choses tendaient vers un rétablissement, et le petit, pendant qu’il s’effritait dans l’espace nous dit :

« Merci, élu ! Mais le combat ne fait que commencer, seul un capitaine a été vaincu. Et Aeternam reviendra, en ayant appris de cette défaite. Je voudrais rester plus parmi vous, mais j'ai usé de toutes mes forces dans cette bataille. J'ai utilisé tout ce qui me restait pour repousser les capitaines... Nous nous reverrons. Je dois reprendre des forces.... Merci ! »

Donc ils allaient revenir, hein ? Cet acharnement me laissait encore plus perplexe quant à l’innocence de mon pays … J’avais besoin de réponses, de mes réponses … Je n’étais pas ce genre de personne, mais mon siècle d’existence m’avait aussi permis d’apprendre, et j’avais appris à réfléchir, parfois. Soudain, la réalité se déforma progressivement, le soleil, le sol, se mirent à trembler et l’instant d’après, les imposantes demeurent verte et rouge avaient disparus, nous étions probablement de retour à Fuyu … Bien …



Sans adresser un mot, un geste, ni un regard à mes compagnons de l’heure, je décide de m’en aller, discrètement malgré ma carrure de titan : Je n’attends pas de récompense. Je passe devant la cour du château, y récupère mon kimono que je secoue pour en retirer la neige. Je le remets, lentement, puis le ferme, le visage toujours aussi concentré, et perturbé … Je suis seul, loin de chez moi, et assailli de question sur moi et le monde … Je dois explorer, et trouver des réponses … Je sais quel route prendre … J’avance tout droit, vers le soleil couchant, mon pagne bien attaché, ma barbe et ma queue de cheval au vent. Il est temps de m’assagir encore … Je suis un homme de Fuyu solitaire …


Récapitulatif de stats:
 

©️Piccolo ─ Idée originale de Piccolo, alias Boku no Piccolo, toute ressemblance avec des personnages ou événements réels serait purement fortuite. Razz
   

   
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: La course contre la mort   La course contre la mort - Page 13 EmptyJeu 18 Juin 2015, 11:54


Tobi, le ninja masqué



C'est fini ...







Au final, le petit frére d'Aeternam avait réussis à battre ses adversaires, même si cela n'avait pas été le cas de Tobi et de Lucy... Tombant a genoux, le ninja en combinaison noir et en armure légere prit une grande inspiration tout en pensant au capitaine qu'ils avaient essayé de vaincre avant de sourire amèrement sous son masque : cet être était pareil au Kazekage quatrième du nom et son maniement des éléments étaient des plus terribles ...  Ils n'avaient rien pu lui faire, se disait le shinobi tout en venant alors saisir doucement son masque pour le redresser au dessus de ses traits tout en s'asseyant sur un morceau de pierre.


La course contre la mort - Page 13 06


Tenant le masque orangé entre ses mains, il regarda alors le reflet de celui qu'il voulait être tout en se demandant si Tobi était assez fort pour affronter des adversaires de l'envergures des Kages de son monde ? Une grimace marqua son visage couvert de cicatrice alors que le masque entre ses mains vint absorber son chakra pour changer de forme et se modeler alors en un masque blanc avec deux ouvertures pour les yeux de son porteur. Tristement, le shinobi prit en main ce masque et se demandait combien de temps encore le visage de Tobi pourrait abriter celui qui a déclaré la guerre à son monde ? D'une impulsion, le ninja fit reprendre a son masque sa forme et sa couleur d'origine.


"On dirait que je vais sérieusement devoir m’entraîner ... "

Soufflat-il en se redressant doucement, se craquant le dos en s'étirant avant d'aller a la rencontre de Lucy et de Jeong qui avait été gardé en vie par leurs bons soins ... Quand il allait le dire a Aladdin, il allait gagner quelque bonnes étreintes et se mit alors a rougir a l'idée du petit magicien en train de le serrer dans ses bras, ravi de voir que son ami avait sauvé le président et même, était devenu un héros qui sait ! Naruto devait être en train de se moquer de lui, quelque part dans son monde d'origine, se disait Tobi tout en en avançant alors dans le sable pour rejoindre les survivants du palais présidentielle.




Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: La course contre la mort   La course contre la mort - Page 13 EmptyJeu 18 Juin 2015, 16:18



 
Aeternam, le retour


 
Le danger du culte (Event)



 




Musique


La stratégie n'avait pas entièrement fonctionné et à plusieurs reprises, la sirène retint son souffle, mais au final il semblait que ce geste eut été suffisant pour donner le temps et l'energie necessaire à Karui et au petit frère Aeternam, pour finalement se lancer dans une attaque groupé qui en finirait certainement. Heureusement, tout était entrain de se terminer, enfin.

Lilith avait l'impression que s'eut allé un peu vite, mais qu'ils avaient endigués une menace qui aurait grandie avec les secondes et minutes qui suivraient, ce n'était donc pas un mal d'en avoir ainsi fini avec la dame de feu. Tandis que le pays se relevait des tremblements, du chaos et des fracas, Lilith, comme les autres élus à ses cotés, se retrouvait face à un empereur épuisé, Karui soigné, mais qui avait connu une semi-défaite. Ca en disait long sur la puissance de cette secte.

Le premier qu'elle rencontra, fut le chevalier aux yeux de saphir, lorsqu'elle fut avec Schneiden. Il y'avait donc de plus grands dangers en ce monde, elle esperait que de son coté, Schneiden et Geleerde s'en soit sortis. Lilith se demandait aussi si Erza était ici, elle ne l'avait pas croisée depuis un moment...

C'est donc terminé... Fiuuu  Fit t'elle en poussant un petit soupir.

Lilith resta debout et regarda l'état de la salle du trône, cette vision lui rappelait étrangement Hibana, quelques jours plus tôt. Mais elle reconnaissait bien là, l'esprit protecteur de Seika, qu'elle avait pu voir avec Erza, Schneiden, Geleerde et maintenant le leader de la nation rouge. A croire que c'était instinctif.
Elle se rapprocha des autres élus pour leurs sourire.

La rouquine était contente que tout se soit finalement bien terminé, pas de victime ici, tout le monde était debout, conscient, un peu éreinté mais, qui ne l'était pas ? Lilith avait perdu peu d'energie, mais était un peu blessé par les combats contre les ombres notamment, les ennemis qu'elle avait trouvé dangereux. Se tenant un des deux bras transpercés par les lames des ombres

Hey Sakura, tu pourrais faire quelque chose pour mes bras... Aoutch... C'est plus douloureux que je le pensais.

Les soins et la reconstructions allaient rapidement se mettre en place, mais il y'avait du travail, car Aeternam avait laissé un brun de désolation derrière, peut etre que des ennemis, des bandits, pourraient profiter pour attaquer une cité plus faible, ce serait dramatique.

Si l'essentiel revenait en ordre, il faudrait faire au plus vite, aider de nouveau les blessés, tout ça, mais au moins, on pouvait ce dire que cette bataille, fut remportée !

Aeternam... Peut être qu'il faudrait tuer leurs chef avant qu'ils ne reviennent sur nous.

Fit la jeune femme, en regardant le roi. Elle n'esperait pas vraiment de réponse et puis, son regard divagua pour regarder le groupe avec qui elle avait vaincue. Elle retrouvait une famille, des amis, à l'ancienne, comme sur Pandora, l'Aventure ne faisait que commencer !

[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: La course contre la mort   La course contre la mort - Page 13 Empty

Revenir en haut Aller en bas
La course contre la mort
Page 13 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 8 ... 12, 13, 14  Suivant

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Le Jeu de la mort [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Les 6 épreuves de la Mort [DVDRiP]
» [UPTOBOX] Charlots contre Dracula [DVDRiP]
» Uptobox Le Jeu de la mort 2 [DVDRiP]
» [UPTOBOX] The Reunion [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse :: La course contre la mort - Page 13 190103103231202569 :: Zones inexplorées :: Péninsule désertique-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.