-39%
Le deal à ne pas rater :
Huawei P30 Smartphone
395 € 649 €
Voir le deal

Partagez
De nouveau la fée glacée
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
De nouveau la fée glacée Left_bar_bleue15/24De nouveau la fée glacée Empty_bar_bleue  (15/24)
Aki Nishiie
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: De nouveau la fée glacée   De nouveau la fée glacée EmptyVen 03 Juin 2016, 22:44




De nouveau la fée glacée



feat.Cirno







Toujours sur les traces de Zayro Jinn, Aki sentait à chaque pas qu'elle faisait l'excitation en vue du combat qu'elle espérait faire, augmenter. Elle avait passé de longues journées dans la forêt de givre, persuadée qu'elle y trouverait l'élu sombre, mais il n'en était rien. Elle n'avait pus d'ailleurs trouver aucun autre renseignements que ceux que lui avaient donnés Matsuo sur l'endroit où était le messager des enfers. Elle finissait par désespérer parfois, se disant qu'elle ne le retrouverait jamais et qu'elle continuerait peut être à marcher dans ses pas des mois durant. Mais si il fallait ça pour pouvoir affronter le monstre qu'il était, elle le ferait. Mizu et Mune étaient tout aussi déterminés l'un que l'autre à retrouver l'élu bleu et à l'éliminer. La première pour se venger du traitement qu'il avait infligé à Aki et à elle même, le deuxième pour se venger de ce qu'il avait fait au village d'Hibana et aux enfants qui y résidaient, et aussi pour défendre la Druidesse, bien entendus.

Ainsi, aucun des deux animaux ne se plaignait auprès de la chasseuse des rudes conditions du voyage qui n'était pourtant pas facile pour des êtres désormais habitués à l'opulence et à la chaleur de Seika. Un autre facteur déprimant était le besoin que l'archère ressentait de se cacher à chaque fois que quelqu'un passait. C'était peut être Zayro Jinn, c'était peut un être un élu de Fuyu ? Tout le monde pouvait être un danger dans ce pays froid et glacial, tout le monde pouvait potentiellement vouloir la tuer. C'était une situation dans laquelle elle ne s'était jamais retrouvée auparavant, et cela lui collait régulièrement des sueurs froides, contrairement aux deux animaux que leur poil fondait parfaitement dans la neige et qui se camouflaient beaucoup plus aisément.

Cependant, cette situation ne pouvaient plus durer, cela faisait maintenant plusieurs semaines qu'elle avait perdus les traces de l'émissaire du mal et si elle ne les retrouvait pas rapidement, cette piste pourrait être perdue à tout jamais. En interrogeant un paysan, elle avait crus comprendre que la capitale n'était pas loin, pas plus d'une ou deux journée de marche, au maximum. Après avoir remercié chaudement le paysan surpris d'une ou deux pièces, elle avait décidé de se rendre à la capitale, malgré les risques que cela impliquaient. Elle était bien conscience que si elle était déjà effrayée par les passants en pleine forêt, la capitale représenterait un danger beaucoup plus grand. C'était généralement l'endroit le plus grouillant d'élus de toute la nation, bien que sa seule référence soit Chikai en ce terme, cela semblait logique.

Et de plus, que devrait elle faire si elle y croisait Zayro ? Il serait bien imprudent que d'attaquer un élu aussi puissant dans la capitale de sa propre nation, ce serait un suicide calculé et complètement idiot. Non, si cela arrivait il faudrait faire preuve de prudence, le suivre discrètement jusqu'à ce qu'il quitte la ville et le combattre en dehors, lorsqu'il serait plus loin de ses alliés et des potentiels renforts. Même sans cela, aurait elle la moindre chance de le mettre à bas ? Sans doute pas, mais cela lui importait peu. Même si elle y passait, elle aurait essayé, elle se serait battus jusqu'au bout pour défendre les élus et les natifs de la menace qu'il représentait.

Sa décision prise, ce fut donc d'un pas décidé qu'elle rejoignit la capitale, posée dans une succession de montagne toute aussi enneigées les unes que les autres. Elle allait devoir se faire passer pour une native avant d'entrer, mais avant même qu'elle puisse essayer d'établir un plan , elle remarqua une petite forme qui s'agitait contre un des remparts. Curieuse, elle s'en approcha, reconnaissant la forme d'un enfant et la situant approximativement dans ce qui semblait être un pile de déchet. Un enfant qui ne trouvait pas à manger, sans doute, ou alors quelques orphelins causé par la guerre. S'approchant de lui, prête à l'aider, Aki ne tarda pas à reconnaître les cheveux étranges, les deux petites ailes qui battaient dans son dos … Une élue de Seika ! Elle s'approcha pour ne pas crier et se faire repérer par les gardes à l'air revêche, puis appela la petite fée.

Cirno ! Qu'est ce que tu fais là à fouiller dans les poubelles ?

Elle adressa le même sourire rassurant à la petite enfant au pouvoir glacé que celui qu'elle lui avait offert la première fois qu'elles s'étaient rencontrées, espérant que cette fois ci, la fillette pas si jeune que ça ne prendrait pas peur et qu'elle reconnaîtrait la rouquine qui l'avait accueillis en Kosaten.



Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: De nouveau la fée glacée   De nouveau la fée glacée EmptySam 04 Juin 2016, 00:16



Avec Aki Nishiie


De nouveau la fée glacée


Peu de jours eurent passés depuis l'étrange épopée de la forêt de givre, les souvenirs encore frais dans la petite tête de notre fillette. Sang, cadavres et mort. L'incapacité de pouvoir faire quoi que ce soit, la culpabilité d'avoir laisser des gens mourir toujours là pour chasser au loin le sommeil dans les nuits sombres et inquiétantes des terres gelées. J'aurais pu faire ça, j'aurais dû faire comme ça, si j'avais su.. Incapable de cesser d'imaginer ce qui aurait put être en lieu de ce qui fut, Cirno ne passa qu'un court instant dans le village en bordure des damnés bois. Lorsqu'elle eut trouvé une personne bénévole afin de retirer la lame de sa jambe droite, et de quoi panser la plaie, l'enfant à la robe saphir préféra mettre le plus de distance possible entre elle et le lieu de l'incident étrange pour plus de sûreté malgré le fait que chacun de ses pas renouvelait une douleur brûlante à l'endroit où la lame s'était logée. Elle trébucha de nombreuses fois, et préféra souvent flotter que de marcher véritablement. Autant ne pas maximiser la douleur si l'on en a la possibilité !

Suivant les routes commerciales en traînant la patte, la neige et la glace n'offrait qu'énergie magique à la créature du même élément, mais rien de comestible ni de buvable. Si elle tenait à ce que sa blessure puisse se soigner, il lui faudrait trouver un endroit calme et de quoi se sustenter jusqu'à guérison. Créer un habitat de neige était chose aisée, trouver de quoi emplir le frigo en était une autre. Face aux immenses remparts et gardes postés devant les portes gigantesques dont le bois était recouvert de givre, la petite n'osa s'approcher. Elle n'aurait pas hésité à entrer si les circonstances avaient étés différentes, mais depuis qu'elle eut à craindre pour sa vie il semblait que sa matière grise fonctionnait mieux. Ne sachant toujours de quelle nation elle était élue et se doutant que ces chers Messieurs armés ne laisseraient pas entrer une étrangère aussi étrange qu'elle sans poser de questions, la concernée opta pour longer les longs murs de pierres jusqu'à trouver un endroit où s'amassait un certain nombre de déchets.

Ne connaissant nullement le concept de déchetterie, ce fut une aubaine tombée des cieux à ses yeux. Des gens avaient laissés pleins de trucs cools et peut-être même à manger juste là, à traîner pour le premier venu qui en aurait besoin. Une générosité surprenante ! Certes l'odeur était plus forte qu'une boutique de bric-à-brac, mais l'intention était là. C'est donc avec excitation que la petite commença à farfouiller dans les ordures, s'étonnant devant certains objets nouveaux à la façon d'un enfant dans un magasin de jouet. Une lance brisée ? Parfaite pour les brochettes en été ! Un marteau rongé par la rouille et la crasse ? C'était peut-être un instrument, pour taper sur un tambour spécial ou un truc du genre. Tant de trésors gratuits, quelle veine ! Enfin un peu de chance, et enfin rien de potentiellement létal !

Une voix tira Cirno de son nouveau divertissement avec une crainte renouvelée, féminine et légèrement familière. Levant la tête d'un geste vif et craintif, elle se tourna droit en direction de la nouvelle arrivante en s'attendant à devoir prendre ses jambes à son cou dans pas longtemps. Ni couteau, ni masque effrayant, ni sensation de danger imminent ne rentrèrent dans son champ de vision alors que la forme d'une femme aux cheveux bruns, sauvages, lui rappela quelque chose, offrant une impression de déjà vu étrange...

Ah ! Le loup bizarre tout blanc ! Euh... Meule ou un truc du genre que c'était son nom !
Et la personne qui se promenait avec un loup comme ça c'était forcément Aki ! Personne d'autre ne pouvait connaître son nom ET se promener avec des bestioles pareilles à moins d'une coïncidence interstellaire.

Reconnaissant l'arrivante principalement grâce à ses compagnons canidés, Cirno sentit ses épaules se relâcher alors qu'elle retrouvait son souffle perdu dans un bref soupir de soulagement. Soudainement bien plus joyeuse, elle s'empressa de s'exclamer sans attendre une seconde :

" Aki ! C'est bien toi ?!  "

Avant de se forcer à boiter jusqu'à la première personne qu'elle aie rencontré en ce nouveau monde pour se mettre face à elle, son sourire plein de bonheur contrastant avec les cernes assombrissant le dessous de ses petits yeux azurs. Lançant un regard aux deux bêtes aux côtés de la druidesse, non sans une certaine méfiance inchangée depuis son arrivée en Kosaten, elle revint à son amie pour pouvoir continuer leur conversation, ou plutôt se lancer dans un monologue comme à son habitude :

" Ouaah c'est bien toi, et t'es toujours aussi classe !
Oh oh, tiens regarde : J'ai trouvé tout un tas de trésors dans la pile de trucs là-bas; Y a pleins de machins bizarres ! Chuis sûr qu'en fouillant j'vais me trouver une pomme ou un truc du genre. Tu veux pas v'nir regarder avec moi ? Y a assez pour deux et on pourras causer s'tu veux ! "


Cherchant à faire durer la présence de l'élue Seikajin, Cirno en oubliait même de demander le pourquoi du comment de sa présence en Fuyu. Souhaitant tout bonnement s'amuser et enfin pouvoir converser normalement avec quelqu'un de confiance, ou du moins à qui elle avait accordé sa confiance sans trop se poser de questions en vue des jours et semaines passées ensembles suivant son introduction à ce monde nouveau. S'il avait d'abord paru tout rose et bon, le danger et la faiblesse se manifestèrent dans le désert, puis la terreur et la mort vinrent s'ajouter à l'addition en arrivant à Fuyu, endroit qu'elle voyait utopique puisqu'empli de son élément préféré. De pouvoir revenir au monde tout bon tout rose et discuter avec une personne sympathique était plus que bienvenu, même si elle ne pouvait totalement écarter les événements récents de son esprit. Un sentiment d'inquiétude et de culpabilité constant, mêlé à la joie de revoir une amie qu'elle savait de nature bonne, décrivait bien ce que ressentait la jeune fée en cette journée assombrie par de sombres nuages, desquels tombaient de légers flocons.



Crédit - Joy
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
De nouveau la fée glacée Left_bar_bleue15/24De nouveau la fée glacée Empty_bar_bleue  (15/24)
Aki Nishiie
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: De nouveau la fée glacée   De nouveau la fée glacée EmptySam 04 Juin 2016, 01:04




De nouveau la fée glacée



feat.Cirno






La fée mit quelques secondes à la reconnaître, ce qui était tout naturel. Depuis combien de temps s'étaient elles quittées ? De longs mois, assurément. Trois ou quatre peut être. Et cela n'avait pas été des mois de tout repos pour la rouquine qui avait eu l'occasion de beaucoup changer depuis. Elle avait grandis sans doute, prenant conscience de bien des choses quant à la nature de Kosaten, mais aussi des dieux, ainsi que de sa propre nature. Elle était bien loin d'avoir atteint le total altruisme qu'elle s'était promis à la capitale de Chikai, lors de sa deuxième rencontre avec Irvine, mais elle était tout de même certaine qu'elle s'en approchait plus que lors de sa crise de nerfs lorsqu'elle avait vus Tanith, le vieil orgueilleux, précédemment.

Cirno aussi semblait avoir changé, il y avait quelque chose de moins naïf dans son regard, de moins innocent et de beaucoup plus grave, même si tout cela restait masqué par son éternelle candeur. Alors Kosaten avait réussis à atteindre tout le monde, même ce petit être pourtant si attachant ! Même elle s'était faite avoir par cette noirceur ! A cette idée, la rouquine en eut presque les larmes aux yeux. Kosaten n'épargnait personne, et ce serait bientôt le tour de la petite Orina également, si ça n'avait pas déjà été le cas, et sans doute que Takeru, le jeune homme de la forêt tropicale subirait le même sort. Ces enfants innocents qui étaient catapultés dans ce monde n'avaient d'autres choix que d'être confrontés un jour ou l'autre au sang et à la mort, au désespoir et à l'impuissance, il n'y avait pas d'échappatoire pour eux, ni pour personne. La Druidesse tenta de s'enlever ces idées noires de l'esprit, voulant revenir à la conversation qu'elle avait lancé avec la petite fée.

Celle ci c'était d'ailleurs lancé dans une courte apologie des ordures qu'elle était en train de fouiller un peu plus tôt. Elle semblait inconsciente du danger que cela représentait de manger les déchets, beaucoup y ajoutant de la mort au rat pour éviter que leur nourriture n'attirent toutes les vermines. Mais peut être que la capitale de Fuyu n'avait pas les mêmes procédés, le froid glacial y régnant empêchant sans doute la prolifération de telles bestioles dérangeantes. Cela n'en restait pas moins dommage que de devoir fouiller dans les poubelles pour se nourrir, même si Aki ne put s'empêcher de rire à la proposition de la petite fille qui n'en était pas une.

Haha ! Très peu pour moi, merci ! Je préfèrerais t'inviter dans une taverne du coin ! Bon, je n'ai pas grande chance de rentrer dans cette forteresse, mais il doit bien y avoir quelques agglomérations à proximité où on sert quelque chose de plus nourrissant que des ordures, tu me suis ?

Alors qu'elle lançait sa contre proposition à Cirno, elle remarqua que celle ci était blessée. Cela semblait être des blessures anciennes qui avaient commencés à se cicatriser, mais elles n'avaient à l'évidence pas été soignées correctement. Fronçant les sourcils, la Druidesse se demanda comment elle avait pus se faire une chose pareille. Certes, la petite fée paraissait encline à être casse cou et maladroite, comme bien des enfants d'ailleurs, mais ces stigmates paraissaient aller au delà de simples chutes bénignes. Après tout, cela ne coûtait rien de demander, elle ajouta donc :

Comment tu t'es fait tout ça dis moi ? Je peux peut être t'aider non ?

La bonne humeur de la jeune fille était cependant communicative, et la rouquine ne pouvait s'empêcher de sourire en parlant. A l'évidence, Cirno avait vécus de dures épreuves, et pourtant cela ne l'empêchait pas de rester elle même, avec cette enfance encore tant présente dans chacun de ses mots ou de ses traits. Kosaten pouvait nous faire souffrir et nous pousser dans nos pires retranchements, mais après réflexion, il n'était peut être pas capable de changer quelqu'un comme Cirno.

Ne réfléchissant pas plus longtemps à ces sombres questions, Aki s'approcha de Cirno pour détailler ses blessures avec plus d'attention. Visiblement, elle n'était pas assez anciennes ou cicatrisés pour être totalement ignorée, et une désinfection ainsi qu'une accélération de la réparation des tissus ne pourrait pas lui faire de mal.



Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: De nouveau la fée glacée   De nouveau la fée glacée EmptySam 04 Juin 2016, 13:54



Avec Aki Nishiie


De nouveau la fée glacée


Toujours aussi douce que la fée se souvenait, Aki proposa généreusement d'aller dans une « taverne » pour s'y sustenter plutôt que de farfouiller dans la pile aux trésors. Une taverne était un endroit où les humains allaient pour se bourrer, n'est-ce pas ? Du moins c'est ce que Cirno avait put comprendre en enquêtant dans le village humain de son monde dans ses excursions nocturnes. On entre, on boit et on sort avec un coup dans le nez, okay ! Pas de soucis ici, vers la première taverne des environs elles iraient !

" C'est toi qui vois, mais chais pas du tout où trouver un village dans le coin alors va falloir chercher... Enfin, on a tout not' temps de toutes façons ! "

La druidesse avait elle changée depuis leur première rencontre ? Mêmes yeux, même bouche, même teinte de cheveux et style vestimentaire, il était difficile pour notre petite de se rappeler avec exactitude de l'apparence de la brune qu'elle avait quitté il y a un bon p'tit moment déjà. Cependant, elle reconnaissait clairement l'un des deux canidés accompagnant son amie, à la fourrure toujours blanche et immaculée qui rentrait bien mieux dans le décor neigeux de ces terres que dans la forêt chaude de Seika. Etait-ce même un animal fait pour marcher sous la chaleur tropicale ? Et qui était le second loup fin, lui aussi blanc mais à la queue couverte d'un noir profond à la manière d'un pinceau ? Ç'aurait été pratique si sa queue était un véritable pinceau remarque, il aurait put écrire ou dessiner n'importe où sans la moindre encombre !

Croisant désormais les bras en défiant du regard la renarde arctique telle qu'elle le faisait lorsqu'elles furent forcées de voyager ensemble, la nouvelle question de la brune plaça la fée en une position difficile. Haha, c'est rien, juste un gars terrifiant qui m'a planté un couteau de boucher dans la jambe, t'en fait pas !
Vous imaginez la réaction ? Pas moyen de dire ça, surtout alors qu'elle ne voulait aucunement inquiéter la druidesse et souhaitait plus que tout pouvoir se détendre, tenter d'oublier, ne plus jamais en parler. Si seulement oublier était aussi simple que de prétendre ignorer. Le monde serait tellement plus simple.

Les bandages originellement blancs couvrant sa jambe droite du dessus de son genou jusqu'à la cuisse étaient encore teintés d'un rouge rouille assombri par le temps, alors qu'elle n'avait point laissé de chance à la plaie de se renfermer avant de se mettre en route vers.. N'importe où tant que ce fut loin de la forêt, honnêtement. Avec son air enfantin habituel ainsi qu'une fausseté presque non dissimulée dans son intonation (vous vous attendiez à quoi, une actrice professionnelle ?), Cirno s'expliqua :

" Quoi, ça ? Oh t'en fait pas, j'me suis.. Euh.. J'ai glissé, voilà. J'trouvais plus le mot. " Commença-t-elle, inventant au fur et à mesure tout en s'épatant de son propre génie." Sans faire gaffe j'ai glissé le long d'une colline en venant jusqu'ici et j'me suis pas mal écorché la jambe. Mais j'ai trouvé quelqu'un de gentil dans un village pour mettre des pansements, alors ça va ! "

Tenant à changer de sujet, elle continua avec un certain empressement, prenant Aki de court afin qu'elle ne puisse questionner le sujet plus en profondeur :

" Et toi ? Qu'est-ce que tu fais ici ? Y fait froid pour une humaine, tu va t'les geler si tu restes, tu sais. Tu voulais faire des bonhommes de neige ? "

Si la présence d'une créature de glace dans les parages était logique, celle de la druidesse appartenant à la nation du Phoénix l'était un peu moins. Un bon blizzard bien comme il faut aurait eut vite fait de faire déchanter la brune et ses bêtes amicales, voire de les mettre en péril, et chasser en ces contrées devait être beaucoup plus difficile. Pas de fruits oranges sucrés non plus dans les parages. Etait-elle donc venue en touriste ?



Crédit - Joy
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
De nouveau la fée glacée Left_bar_bleue15/24De nouveau la fée glacée Empty_bar_bleue  (15/24)
Aki Nishiie
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: De nouveau la fée glacée   De nouveau la fée glacée EmptySam 04 Juin 2016, 19:43




De nouveau la fée glacée



feat.Cirno







La petite fée semblait très emballée à l'idée d'aller dans une taverne. Connaissait elle seulement le sens de ce mot ? Elle était de loin l'une des élues les moins adaptée que Aki avait eut la possibilité de rencontrer. Elle semblait venir d'un monde beaucoup trop différent de Kosaten pour comprendre toute les subtilité de ces territoires sombres, et c'était sans doute ce qui la rendait aussi vulnérable ici, mais également aussi attachante. La rouquine lança un grand sourire à Cirno et décida qu'elles n'avaient qu'à se mettre en route tout de suite, si elles voulaient se retrouver au chaud avant la tombée de la nuit. Elle eut juste le temps de remarquer un éclair de … un éclair de quelque chose d'indéfinissable dans les yeux de la jeune élue avant qu'elle ne se mettent en route. Cet éclair étrange avait fait écho à la question que la Druidesse avait posé sur l'origine des blessures que portaient la fée. Y avait il quelque chose de terrible derrière ces plaies ?

Cependant la fille aux cheveux bleus ne tarda pas à donner une explication. Elle avait glissé, elle était tombée ? Cela ne concordait pas du tout. Premièrement ces blessures n'étaient pas celles d'une mauvaise glissade, à moins que celle ci ait été particulièrement violente. Deuxièmement, les hésitations dans la voix de Crino lorsqu'elle avait donné sa réponse étaient bien plus révélatrices que ce qu'elle avait dit. Elle lui cachait quelque chose, c'est évident. Si elle avait seulement dérapé, jamais elle n'aurait trébuché de la sorte sur un compte rendus aussi simple. Et pour finir, cette lumière étrange et indéfinissable lorsqu'elle avait posé la question. Ce n'était pas le souvenir d'une chute. C'était un souvenir beaucoup plus sombre, beaucoup plus terrible, beaucoup plus violent. Mais l'archère n'insisterait pas, elle comprenait Cirno. Certaines personnes avaient du mal à parler de choses qui les avaient ébranlés dans le plus profond de leur être, elles avaient besoin qu'on les laisse tranquille, qu'on ne les taraude pas de question, et c'était dur pur respect que de leur accorder ce droit.

Essayant visiblement de changer de conversation, la fillette retourna une question à Aki, lui demandant pourquoi celle ci était à Fuyu. Voilà qui était une interrogation qui détournait habilement l'attention, Aki oubliant tout de suite cette courte mésaventure, même si elle la gardait à l'esprit dans l'espoir de déceler dans un futur proche ce qui s'était réellement passé. Devait elle expliquer à la petite fée ce qu'elle faisait vraiment ici ? Etait elle assez grande et mature pour le comprendre ? D'un certains côté, rien n'était sûr, mais d'un autre, elle pouvait très bien elle aussi avoir des renseignements sur Zayro Jinn, et si c'était le cas la traque de Aki toucherait alors peut être à son but. Elle se tourna donc vers la fille en chaussettes et lui expliqua tout le plus sommairement possible.

Au début, je suis juste venue parce que j'aime la neige. Mais j'ai appris qu'une personne que je recherchais était ici, alors je me suis mise à la chercher. D'ailleurs, comme je demande à tous les gens que je croise si ils ne l'ont pas vus, tu ne vas pas y échapper non plus ! Connaîtrait tu un élu de Fuyu du nom de Zayro Jinn ? Il a les cheveux blancs et la peau presque mate, il est assez effrayant, très puissant, et loin d'être amical.

Elle espérait que la minuscule élue saurait la renseigner sur l'objet de sa quête incessante. Risquait elle d'y passer encore des semaines entières ? Sans doute. En revanche, si Cirno l'éclairait, si elle l'avait aperçus, d'une manière ou d'une autre, alors tout cela pourrait se résoudre en seulement quelques jours si la rouquine se révélait assez rapide pour le retrouver. Cela faisait depuis sa conversation avec Matsuo que personne ne lui avait dit avoir vus Zayro. Peut être n'était il déjà plus à Fuyu, peut être que leur prochaine rencontre ne se ferait pas avant une nouvelle année entière, mais tant que les traces étaient fraîches, tant qu'il restait un espoir, Aki ne comptait pas abandonner.

Elle devait le trouver, elle devait le ramener sur le droit chemin. Elle devait supprimer le mal de cette Terre, par tout les moyens possible, elle devait l'en extraire comme on enlève l'épine d'un pied, et le messager des enfers était une épine empoisonnée qui contaminait peu à peu le monde de Kosaten. Plus il y restait, plus le danger était grand, la chasseuse en était convaincue.



Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: De nouveau la fée glacée   De nouveau la fée glacée EmptySam 04 Juin 2016, 20:41



Avec Aki Nishiie


De nouveau la fée glacée


Se mettant en marche, ou plutôt en vol en compagnie de la druidesse, leur direction paraissait les éloigner de la forteresse enneigée aux murs infranchissables pour deux élues d'une nation étrangère. Aki de Seika, Cirno avait finalement trouvé un tatouage de phoénix dissimulé sous sa chaussette gauche. De là à se souvenir quelle nation avait quel animal exactement fut une autre histoire, cependant elle avait compris après son aventure en Tokonatsu que celui des Seikajins était bel et bien le phoénix, la liant ainsi à la nation du feu. Ironique, n'est-il pas ?

De minuscules flocons ne cessaient de tomber au creux des pas de la brune et de ses compagnons, unique preuve de leur passage aux environs de la capitale Fuyujin. Finalement, la fée n'aura rien trouvé de suffisamment intéressant dans le tas de déchets pour justifier de le garder, ce qui la rendait légèrement triste. Elle n'avait eu le temps de farfouiller plus avant de devoir se mettre en route de nouveau, maintenant en quête d'une taverne où aller se désaltérer et peut-être même faire la fête. Voilà une idée bien aguichante pour quelqu'un cherchant un repos bien mérité.
Flottant aux côtés de son amie, ses petites ailes glacées battant gentiment dans son dos, Cirno pris en note ce que lui disait l'autre femme avec un certain intérêt. D'abord c'était cool ! Elle aimait la neige aussi ! Dès que ça irait mieux, une bataille de boules de neige était de mise ! Puis, en second, la description de l'homme recherché collait avec l'étranger des ruines, quelques jours auparavant. Lui et elle n'avaient que peu interagis, bien trop préoccupés à trouver une issue à leur situation, mais elle l'avait vu comme elle voyait sa compagne et se souvenait presque de sa voix grave et inquiétante. Sans avoir à beaucoup réfléchir, Cirno répondit sans attendre comme si elle parlait d'un chien perdu, avec désintéressement :

" Chais pas si c'est de lui que tu parles mais j'ai vu un gars dans ce genre là y a quelques jours. J'veux dire : il était suuuper grand, et balançait pleins de sorts puissants contre l'autre frapadingue masqué. Euh.. Il avait les cheveux blancs aussi, ouais, et la peau sombre. Par contre niveau politesse c'était pas ça du tout !  "

Croisant de nouveau les bras avec agacement, la gamine ne se rendait nullement compte à quel point son récit pouvait paraître étrange à quelqu'un qui n'était pas là. Lancée sur ses ruminations et son envie de lâcher ce qui pesait sur son cœur, elle avait commencé à râler comme en un monologue, parlant plus pour elle même que son interlocutrice. Sans avoir pu en parler à qui que ce soit depuis, et encore sous le choc des événements, il lui était trop difficile de rester calme bien longtemps. La moindre occasion de se libérer de sa frustration devenait une pure aubaine qu'elle avait instinctivement saisie sans même s'en rendre compte.

" Nan mais quoi, j'le sors de sa boîte et il a même pas dit merci. Je l'aide en combat et il me regarde du genre il va m'bouffer, j'te jures ! Pis quoi, lui il était dans son truc bien au chaud, son espèce de cage là, et quand il sort il tue des gens et se tire tranquillou pendant que moi je reste derrière alors que c'est moi la sauveuse dans l'affaire, il y serait encore sans moi. Oh et me dit pas que Môssieur a eu la vie dure, planqué pendant que les autres doivent se cacher et fuir toutes les bon dieu de trois secondes parce que le monde à décidé que c'était comme ça. Vive le soutien, moi j'te le dis ! "

La colère montant en elle telle la lave dans un volcan réveillé, la fée s'efforça à se taire en remarquant finalement qu'Aki n'avait rien à voir du tout dans l'histoire; ç'aurait été purement et simplement injuste de vider son sac sur une personne qui n'avait rien fait. Mais l'envie de frapper un arbre, de crier, de pleurer restait inchangée, et seul le silence s'installa entre les deux, rompu uniquement par les bruits de neige craquant sous les pas de la druidesses et des canidés. Forçant un sourire plein de vie sur son visage, Cirno se tourna finalement vers son amie pour la rassurer après cette interruption émotive :

" Ah t'en fais pas, y a toujours des coups durs comme ça mais ça va aller, chuis la plus forte oui ou non ? " Avec un rire empli d'une assurance se voulant vraie, son sourire retomba lorsqu'elle passa ses yeux saphirs sur leurs alentours couverts de neige à perte de vue. " Par contre, tu sais où trouver une taverne dans l'coin ou on va marcher jusqu'à avoir un coup de chance ? Pas que ça m'déranges m'enfin... "

Au moins, lancer une discussion innocente aurait put permettre à la tension qui lui serrait le ventre de retomber légèrement, et dieu sait qu'elle ne voulait pas avoir à tout raconter à la druidesse. Elle avait vu son gars (ou quelqu'un qui lui ressemblait du moins), savait pas où il était désormais, fin de l'histoire. The End. On en cause plus. Trouvons cette taverne et bourrons-nous !


Crédit - Joy
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
De nouveau la fée glacée Left_bar_bleue15/24De nouveau la fée glacée Empty_bar_bleue  (15/24)
Aki Nishiie
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: De nouveau la fée glacée   De nouveau la fée glacée EmptySam 04 Juin 2016, 23:26




De nouveau la fée glacée



feat.Cirno







Alors que la rouquine n'avait presque pas l'espoir que la fillette lui réponde de manière positive, celle ci ne tarda pas à faire scintiller une étincelle d'espérance dans les yeux verts pomme. Un homme aux cheveux blancs, à la peau basané et qui … manquait de politesse ! Bon, certes, cette dernière affirmation était assez interloquant, mais à voir le caractère de la petite fée, ce n'était pas si étonnant que ça qu'elle n'est pas perçus toute la noirceur qui sommeillait -ou se réveillait d'ailleurs, dans le cœur de l'élu sombre. Elle avait vus Zayro Jinn, et ce ne devait pas être il y avait si longtemps que ça ! Le cœur battant la rouquine se retourna vers la fille aux cheveux bleus, attendant la suite de son récit, ce qui ne tarda pas trop.

Toujours avec le même entrain, cette fois bien plus teinté de colère, la petite fille aux ailes diaphanes renchérit sur des commentaires agacés sur ce qu'il s'était passé. Elle parla notamment d'un homme avec un masque (ce qui ne disait rien à la Druidesse), d'une boîte dont elle aurait sortis le grand méchant de l'histoire, d'un combat, de manque de soutien … A l'entendre on aurait presque pus croire que l'espace d'un instant, le messager des enfers et elle avaient été alliés et que la petite fée se sentait outré que celui ci ne l'est pas remercié de son aide. La situation en serait presque comique si le tout n'était pas si grave, ce qui rendait cette conversation absolument unique. Aki devait elle rire pour la naïveté sans précédent de son interlocutrice ou hurler de rage d'avoir encore loupé son but de si près ?

Mais elle ne devait pas s'avouer vaincue si vite. Zayro était donc par ici il n'y avait pas si longtemps, elle n'avait pas encore perdus sa trace, et, par chance, l'avait même presque suivie, non ? Elle hésitait à quitter tout de suite Cirno pour se remettre sur la piste de l'élu bleu mais décida que ce n'était pas le moment. La nuit n'allait pas tarder à tomber, les flocons se faisaient de plus en plus insistants et ses deux animaux tout comme elle étaient déjà bien assez fatigués. Après tout, cet homme aussi devait bien se reposer de temps à autre, non ? Et tout le temps qu'elle mettait à reprendre des forces n'était qu'un bénéfice pour le combat qui serait hypothétiquement à venir. Elle continua donc sa route aux côtés du petit être, essayant d'ajouter de sa présence apaisante pour calmer sa rage.

Finalement, ce fut avec sourire forcé que la fée tenta de se calmer par elle même. Elle repartit sur son habituelle arrogance et sa jovialité de façade, un comportement que Aki parvenait à cerner de mieux en mieux au fur et à mesure qu'elle apprenait à connaître l'élue aux cheveux bleus. Elle se sentait sans doute perdue et effrayée dans ce nouveau monde, sans doute avait elle vécus des choses qu'elle ne voulait pas vivre, ni même voir ou entendre, et ce masque joyeux et souriant lui servait à se convaincre elle même qu'elle surmonterait toutes ces épreuves. C'était en soi la preuve qu'elle avait peur de ne pas l'être assez.

Hum … je ne sais pas vraiment, mais j'ai entendus dire qu'il y en avait une au sud de Yuki, et mon instinct me dit que nous pourrons nous guider à l'odeur de la nourriture !

Elle rigolait bien évidemment, étant passée par le village vers lequel elle se dirigeait un peu plus tôt dans la journée, mais elle essayait de changer les idées de la petite fée en la distrayant comme elle le pouvait, même si la rouquine n'était sans doute pas la partenaire idéale pour rigoler. Elles ne tardèrent pas à arriver dans la taverne en question, que ce soit grâce à la connaissance des lieux que Aki avait ou à l'odorat de sa petite compagne de voyage. L'ambiance était chaleureuse, c'était aisé à deviner, même avant de pousser la porte.

Lorsque Aki s'immisça dans la douce chaleur du lieu, les rires allaient toujours aussi bon train que durant l'après midi où elle y était passé. Peut être était elle autant surprise de cette bonne humeur à cause des rumeurs abjectes que l'on avait pus répandre sur les gens de Fuyu qui n'étaient finalement pas si mauvais ou violents que cela. On ne pouvait pas rejeter la faute des gouvernants sur son peuple, même si c'était une erreur que la rouquine aurait facilement commise dans le passé.



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
De nouveau la fée glacée Left_bar_bleue15/24De nouveau la fée glacée Empty_bar_bleue  (15/24)
Aki Nishiie
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: De nouveau la fée glacée   De nouveau la fée glacée EmptyVen 23 Sep 2016, 12:40




De nouveau la fée glacée



feat.Cirno







Les deux jeunes femmes choisirent une table qui n'était pas trop éloignée de l'entrée, sans doute parce que toutes les autres avaient été prises par des riverains déjà bien amochés par l'alcool. Se posant contre le dossier de sa chaise, Aki observa avec une curiosité non dissimulée tous les gens qui étaient ici. Elle avait posé la question de savoir où était Zayro Jinn à un grand nombre d'entre eux, mais personne ne l'avait vus, même si ceux qui le connaissaient, au moins de nom, avait frissonné et agrippé un symbole de leur dieu. Il était craint même dans sa propre nation, si ce n'était pas un comble ! Si au moins de ce côté là de Kosaten il avait pus être quelqu'un d'aimé, mais non, une grande majorité souhaitaient sa mort autant que bon nombre de natifs d'autres régions.

Certains le respectaient malgré tout, convaincus que c'était grâce à lui que l'empire du phoenix ne les avait pas encore attaqué, persuadés que sa puissance effrayait la nation brûlante, et ils n'avaient pas tout à fait tort sur ce point, même plutôt raison à vrai dire. D'autres le vénéraient comme un envoyé de leur dieu Long, considérant que si il était mauvais, c'était uniquement pour être plus fort face au froid. C'étaient ceux auprès de qui la Nishiie avait le plus de chance d'obtenir des informations. Ils étaient les premiers auxquels elle posait cette question sous couvert de « Vous n'auriez pas vus cet homme impressionnant qu'est Zayro Jinn ? J'aimerait tant lui présenter ma gratitude !» Sa gratitude oui … sa gratitude … Ce que la Druidesse ne savait pas c'est que même si elle n'avait aucune information de plus depuis son arrivée à Fuyu, elle était en réalité très proche de la fin de sa traque insensée. Dans quelques jours ou semaine, elle tomberait sur les empreintes d'un combat sans merci qu'il avait mené contre des gobelins, traces qu'elle suivrait jusqu'à le retrouver et à perdre tant et tant de choses, d'un seul coup.

La fée et sa compagne temporaire discutèrent longtemps. La petite lanceuse de neige lui racontant tout ce qui lui était arrivé, les péripéties qu'elle avait dû mener pour en arriver là, combien de gens elle avait rencontré et comment les papillons étaient jolis par ici. La soigneuse lui expliqua également tout ce qu'il s'était passé, le long voyage jusqu'à Minshu qui s'était terminé par une bataille contre un pauvre loup alors que son objectif ne s'était pas réalisé, puis la découverte de Mune, dans la forêt luxuriante, les retrouvailles avec Kachou, dans une autre forêt, et le voyage qu'elles avaient décidés de faire toutes les deux ensemble. Les longs moments passés dans ce petit groupe où s'était joint Adakor, une amie de la guerrière aux cheveux d'argent, l'arrivée à Chikai et le moment où elles avaient dû se séparer, des regrets plein le cœur, les semaines à la capitale du soleil, un nouveau voyage, dans le but de récolter quelques yens, en compagnie d'autres élus, ses retrouvailles avec un de ses seuls amis et son aventure dans un donjon glauque aux mains d'un alchimiste fou, sa rencontre avec une toute petite fille attendrissante et le retour à la capitale, de nouveau, en sa compagnie et celle d'une mercenaire qu'elle avait connus plus tôt lors de sa première visite à la grande ville. Comment elle avait découvert les manigances d'un lieutenant de la garde dans la grande ville, comment elle était partie dans le but d'explorer Fuyu, comment elle avait croisé de nouveau Kamatari qui cherchait une de ses amies, comment elle avait sauvé la vie de Matsuo qui s'était fait arracher le bras par le colosse de Fuyu, comment sa traque avait commencée, comment elle ne s'arrêterait sans doute jamais car elle peinait à trouver des indices après sa longue pause au village de Rin.

Son récit dura de longues heures, elle n'épargna aucun détail et cela ne sembla pas déranger Cirno. Finalement, elle lui paya son repas et une chambre dans laquelle elle dormit également, puis elles se séparèrent sans dire grand chose. C'était toujours un plaisir de recroiser quelqu'un que l'on avait rencontré pour la première fois lors de son arrivée en Kosaten et de voir cette personne toujours en vie, même si ce n'était pas dans le meilleur des états. Finalement lorsque l'archère repartit, elle ne tarda pas à rencontrer un deuxième personnage aux alentour de cette capitale dans laquelle elle n'oserait sans doute jamais entrer, un nouvel élu bien moins sympathique que sa dernière discussion.


[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: De nouveau la fée glacée   De nouveau la fée glacée Empty

Revenir en haut Aller en bas
De nouveau la fée glacée
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un nouveau logis...[hentaï /terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse :: De nouveau la fée glacée 190103103231202569 :: Royaume de Fuyu :: Capitale de Yuki-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.