Le Deal du moment : -68%
Caméra de Surveillance WiFi -ieGeek –
Voir le deal
47.59 €

Partagez
Si la neige nous recouvre...
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Si la neige nous recouvre...   Si la neige nous recouvre... EmptySam 16 Juil 2016, 19:45






Si la neige nous recouvre...



Avec : Aki Nishiie
   
Musique

Et une nuit de plus sans sommeil...

Mes yeux étaient lourds, et fatigués, cerclé de noir et d'ombre, de cernes et traits trop marqués... Cela faisait maintenant une semaine, presque deux que je n'avais pas eu une véritable nuit de sommeil... Je tenais sur mes réserves, qui diminuaient petit à petit...

Une ombre, c'était presque ce que je commençais à devenir. Je marchais loin des sentiers, me perdant dans la forêt pendant parfois des jours entiers, et surtout, j'évitais le plus possible les villes et les villages, afin de ne pas être à nouveau témoin de tout ce qui pouvais être détruit d'un revers de la main du titan sombre... Qui se nommait Jinn...

C'était dans la neige qu'étaient incrustées les empreintes de mes pas, lourds et macabres. J'avais depuis... une heure, trébuché plusieurs fois... Peut être 6.... Ou 7, peut importait à vrai dire, chaque chute, chaque décadence montrait bien ce que j'étais en train de devenir, un être qui s'assombrissait sur lui même, qui se recroquevillait, incapable de tenir debout et d'être fier... Je devenais peu à peu un animal, qui fuyait tout signe de civilisation juste pour survivre, avant d'être lacéré par plus fort que lui...

"Les gros poissons... Mangent les petits..."

C'était un dogme... Autrefois, je le servais, je me battais, corps et âme, pour lui, mais maintenant... C'était un poids, un boulet accroché à ma cheville dont j'essayais de me défaire, de surpasser... Sauf que la réalité... Ne suit que cette loi... Les faibles sont battus par les forts... Seul lui domine, seul lui peu décider de ce qu'il décide, même si cela est simple... Les autres plient, incapable de s'affirmer...

Pourquoi cela ? Combien était ceux qui souhaitaient la mort du titan ? Combien voulait qu'il chute ? Qu'il plie ? Et que, plus jamais, il ne puisse détruire ? Je n'avais pas cette réponse, et... Ceux qui s'opposaient étais éradiqués sans autre mesure...

Les premiers rayons d'un nouveau soleil m'aveuglèrent momentanément... N'importe où je posais mon regards, ses rayons me brûlaient, me châtiaient... Comme s'ils étaient les bourreaux de mes crimes, de tout ce que j'avais put faire... Et cela... Sans autre mesure que la peine capitale...

Pendant tout ces jours, toutes ces heures de marche à me perdre, à foulé le sol, à chuté... J'avais dans la main cette poupée, encore tâchée de gouttelettes de sangs séchés... Même si, à elle seule, elle représentait toute mon impuissance... Tout le fardeau de cette jeune âme qui ne connaitra jamais la vie... Qui, pour le restant de ces jours, ne trouvera jamais un véritable repos, et continuera à me hanter jusqu'à ce qu'à mon tour, mes jours sur ce monde viennent à s'arrêter...

Je trébuchais une nouvelle fois, mon visage se recouvrant une nouvelle fois de neige et d'un de glace... Je ne sentais plus mes pieds... Ni mes mains... Ni les extrémités de mon visage... Etais-ce une partie de mon chatiment ? Me perdre au beau milieu de Fuyu ? Depuis des jours, presque des mois, je cherchais à gagner la ville de Chikai, où m'attendait Emily... Que pourrait-elle maintenant penser de moi ? Pitoyable, pathétique, je me méritais même pas de la revoir ne serais-ce qu'une seule fois... Même la simple prononciation de mon nom était de trop...

J'étais un assassin, et j'étais condamné à le rester... A toujours ressentir le goût du sang à chaque gorgée d'eau... A toujours avec ces traces écarlates sur mes mains qui jamais ne pourrait faire autre chose que de prendre des vies... Combien avaient connu la plus définitive des solutions par ma faute ? Combien de spectres et de fantômes étaient dans mon sillage? Me souvenais-je seulement de leurs noms ? De leurs visages ?

Je basculai sur le dos, laissant une nouvelle fois le soleil m'aveugler pleinement, avant de, peu à peu, commencer à distinguer le blanc du bleu, ne donnant qu'une vague image d'où j'étais... Je voyais, au loin, à moins d'une demi-journée de marche, de hauts sommets enneigé... Etais-je donc si loin dans Fuyu ? Et espérai-je seulement y trouver une rédemption ?

Me relevant maladroitement, je ne put faire que quelques pas avant de tomber contre un arbre, et de, glissant sur l'écorce sombre et gelés, m'y adossé... Mon corps atteignait peut être ces limites, mais je savais surtout que c'était moi qui n'avais plus la force... Plus l'énergie de me battre, tant ma conscience me pesait...

Je ne savais pas si je serais en mesure de me relever... Ni même si  je bougerai un jour... Peut être allais-je me laisser mourir ici ? Au milieu de nul part ? Ce... N'était pas une si mauvaise idée...




Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
Si la neige nous recouvre... Left_bar_bleue15/24Si la neige nous recouvre... Empty_bar_bleue  (15/24)
Aki Nishiie
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Si la neige nous recouvre...   Si la neige nous recouvre... EmptySam 16 Juil 2016, 23:11




Si la neige nous recouvre



feat.Kamatari







Les flocons avait cette étrange inertie qui faisait que parfois, un court instant, l'on pouvait avoir l'impression qu'ils ne tomberaient jamais. Ils semblaient être prisonniers des courants d'airs qui les ramenaient constamment au dessus du niveau du sol. Entraînés par le vent sans rien pouvoir y faire, ils étaient là, faibles et volatiles insectes ne pouvant rien braver. Elle se sentait si proche d'eux. Tendant sa main à la peau si pâle, elle observa le petit grain qui descendait lentement, jusqu'à former une fine pellicule d'eau dans sa main. Il avait finis par tomber, comme elle tomberait un jour, comme d'autres étaient tombés avant elle. Elle pleurait. Comme elle avait pleuré pendant des semaines, elle ne savait plus quand elle avait commencé, ni si elle avait trouvé la force de s'arrêter à certains moments.

Elle savait qu'elle avait marché, mais dans quelle direction ? Depuis combien de temps n'avait elle pas mangé ? Depuis combien d'heures, de jours, de semaines ou d'années était elle descendue de cette montagne ? Errait elle ainsi depuis toujours ? Sentant une douce chaleur contre son mollet glacé par le blizzard fuyen, elle baissa les yeux. Une renarde blanche était là. Qui était ce déjà ? Les yeux d'azur froid de l'animal semblaient vouloir l'enlacer, puisqu'elle ne pouvait pas le faire avec ses pattes. Son regard était une caresse douce et tendre, pleine de tout ce qu'avait perdus la rouquine : de l'espoir, de l'amour. Qui était elle ? Avait elle un nom ? Une raison de poursuivre ainsi son chemin ? C'est dans les yeux de Mizu qu'elle trouva la réponse, dans cette affection qui n'avait jamais eu de bornes. La Druidesse s'agenouilla à terre, posant ses mains sur la fourrure douce et chaude de son amie.

A ses côtés, un peu en retrait, il y avait Mune, bien évidemment. Le louveteau ne disait rien. Même si ça faisait de longs mois qu'il voyageait en compagnie de l'archère, leur lien était bien loin de celui qui unissaient la gardienne des arbres et l'amie des animaux. Il était admiratif devant ce dernier, contemplant avec un certain désarroi la fusion de ces deux êtres. Peut être que Aki ne serait jamais capable d'aimer qui que ce soit d'autre, tant la renarde était importante à ses yeux. Peut être que son cœur ne pourrait pas contenir quoi que ce soit de plus que tout cela. Peut être aussi avait elle un cœur si grand qu'elle pouvait aimer tout le monde, même ses ennemis, comme elle l'avait toujours fait. Et peut être était ce cette universalité qui les liaient, plus que n'importe quoi d'autre. Il aurait voulus en faire partie, il aurait voulus être avec eux, dans un triangle d'attachement qui les ficelleraient les uns avec les autres. Mais il n'en était rien, il était incapable de rejoindre cette symbiose parfaite.

Les émotions qui filtraient de l'une à l'autre finirent par redonner assez de courage à la Nishiie pour la forcer à se remettre en route, sans toutefois empêcher les larmes de continuer à couler, encore, et encore, et encore, indéfiniment. Semant derrière eux des petits glaçons salés, ils marchaient, jour et nuit, ne s'arrêtant que rarement, ne dormant qu'occasionnellement, mangeant quand c'était absolument nécessaire. Parfois la chasseuse se mettait à hurler pendant la nuit. Les deux animaux se lovaient alors tout contre elle, la réchauffant comme il le pouvait. Elle se calmait peu à peu, mêlant sa douce respiration à celle des deux êtres à fourrure blanche qui avait pourtant eux aussi tant souffert. Tant d'abnégation n'était pas humainement possible, et c'était pour cela qu'ils avaient dans le cœur de la traqueuse plus de place que n'importe quel Homme.

Au matin, elle repéra des traces de pas dans la neige. Après un instant d’affolement, elle se décida à les suivre et finit par découvrir ce qui ressemblait à un cadavre encore chaud. Au fur et à mesure qu'elle progressait dans sa direction, elle reconnut les traits presque féminin, les cheveux noirs, l'allure d'un samouraï perdus … Kamatari ! Courant dans sa direction elle ne pouvait y croire.

Non. Pas toi. Pas toi en plus. Pitié pas toi ! Ka … Ma … KAMATARI ?!

Elle pleurait toujours, sans même s'en rendre compte. Mais en cet instant elle ne pensait qu'à une seule chose. Elle suppliait les dieux de ne pas lui arracher quelqu'un de plus. Elle ne pourrait y survivre. Quoiqu'elle puisse penser de ces êtres divins, ils devaient empêcher cela. Pas encore.




Dernière édition par Aki Nishiie le Mar 19 Juil 2016, 17:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Si la neige nous recouvre...   Si la neige nous recouvre... EmptyDim 17 Juil 2016, 02:22






Si la neige nous recouvre...



Avec : Aki Nishiie
   
Musique

Le sol s'était affaissé. Le monde... était différent. Plus sombre, plus morne, plus silencieux... Je ne distinguais même pas mes pieds du sol, tant la pénombre était présente en ces lieux... Ce... N'était pas la première fois que je visitai un tel endroit, enfoui au plus profond de mon âme, là où j'étais confronté lorsque les choses n'allait pas, là où je devais faire face, me relever, juste une nouvelle fois, ou définitivement courbé l'échine, en acceptant la plus simple de peines...

Cet endroit... Je l'avais nommé les enfers, mais... Je m'y sentais étrangement bien...

En vérité, bien n'était pas le bon terme... Je ne sentais rien... Rien du tout... Pas le contact de mon corps sur le sol, recroquevillé et adossé contre... Quelque chose... Des ossements peut êtres, ou de l'argile... Tout comme je n'avais aucune saveur, aucune odeur qui hantait mon esprit... Rien...Du tout...  Les couleurs, parfois vives, intenses voir éblouissante, n'étaient ici que nuances de noir et de blanc... Une simple palette monochrome de gris...

La dernière fois que j'étais venu ici, dans ce monde, c'était pour dire adieu à l'image de M. Shishio j'avais... Pour enfin... Tourner la page... Et pour quelle raison ? Pour changer ? Pour devenir quelqu'un d'autre, à nouveau ? Prendre une nouvelle identité ? Un nom, une histoire ? Pour espérer que, un jour, les choses évoluent par elles-mêmes en ma faveur ?!

J'avais été naïf, stupide... Cette personnalité de moi-même, que j'avais renié, celle qui suivait un seul et unique dogme... N'aurait pas été détruite en ayant tué une enfant. Après tout, c'était l'ordre des choses... Les forts tuaient les faibles, et cela depuis la nuit des temps...

Je doutais une nouvelle fois des choix que j'avais fait, regrettant de n'avoir pas offert ma vie à cette enfant qui le méritais probablement plus que moi... Elle avait survécue à l'attaque sur ce village, et elle n'avait pas hésité un seul instant à prendre cette arme pour tenter de me donner un coup fatal tant sa volonté de vivre était grande... Mais maintenant... Elle n'était plus rien, elle n'avait de lieu ou trouver le repos, plus personne sur qui veiller... Et le seul lien qui lui restait encore en ce monde... Etais entre les mains de son assassin...

J'avais, au début... jouer de prétexte pour ne pas me morfondre mais... C'était inutile, tant j'étais coupable... J'aurais put faire autre chose, j'aurais put... Me confronter à ce titan qui nous avait condamnés à ce choix sans bonne fin... J'aurais dût... Mourir au moins en essayant d'empêcher ce monstre de faire de nouveaux carnages, de nouvelles victimes... J'aurais surement trouvé la mort avec au moins un peu d'honneur, et cette enfant aurait surement survécu... Elle aurait été l'unique témoin de la destruction et de la folie humaine...

Alors qui étais-je en train de devenir ? Un homme ou une femme, faible, qui se morfondait à cause de ses actions passées et qui se laissait mourir comme un animal blessé... Etais-ce cela ce qui m'était réservé ? De passer de vie à trépas tel un chien, au pied d'un arbre enneigé... Etais-ce que je voulais vraiment devenir ? Mourir ici... Cela aurait vengé la jeune fille... Mais aurait rendu l'acte le plus inutile... Tandis qu'en vivant... Ce crime resterait à jamais impuni... Je ne pouvais me résoudre à oublier, à tourner la page, à faire la paix... Avec moi-même...

Qu'importe le choix que je prenais, je ne pouvais rester ou partir tranquillement... Condamné à un éternel entre deux... A vivre tel un pantin au bord de la mort...

"Surpasses-moi..."

Une voix... Si étrange... Si familière... Venait m'extirper de ma mélancolie, me faisant lentement levé la tête, et que la seule chose que je voyais au final, n'était autre que mon reflet, debout, face à moi, me regardant dans haut avec un certaine forme... De dédain, et pitié envers ce corps que je devenais...

Que... Je le surpasse... Moi même ? Ce reflet ? Que représentait-il ? Il semblait un peu plus jeune, mais surtout moins complexé que je ne pouvais l'être... Etais-ce moi avant ? Avant Kosaten ? Avant ce drame ?  Beaucoup plus simple à dire... qu'à faire, tant j'étais devenu faible en changeant... Je baisais à nouveau la tête, me recroquevillant que davantage

Ce fut une nouvelle voix qui me fit à nouveau déplacer mon regard... Il s'agissait toujours de moi... Mais... Beaucoup plus mal en point, comme je devais l'être avant...

"Surpasses-toi..."

Que... Je me surpasse... Que je sorte de cet état ? Il n'y avait pas de solution, il n'y avait pas de rédemption... Il n'y avait rien ! Je serrais les dents avant de retourner à ma position...

Ce fut finalement u-un contact, presque comme une brise sur ma main droite qui me à nouveau regarder... Ce n'était plus moi... Mais une personne différente... C'était... Cette enfant, qui me tenait du bout de ses doigts la main...

"Surpasses-le..."


Elle... Elle me demandait de... Le vaincre ? D'être plus fort que le sinistre élu qui avait sonné sa fin... Elle demandait cela à son assassin, à celui qui avait mis fin à ses jours... De tuer celui qui nous avait condamnés...

C'était peut être... Le seul moyen... De vivre avec cet objectif... Qui m'apporterais... Peut être... Cette inatteignable rédemption... Elle devait peut être m'en vouloir, surement beaucoup... Mais... Etait-elle plus sage que moi ? Peut être... M'avait-elle pardonnée de ce que j'avais put faire ? Je ne savais pas... Mais une chose était clair...

Le titan... Tomberait...

*****

Ce fut une voix, pleine de pleurs, à proximité de moi qui me fit rouvrir lentement les yeux... Elle m'appelait... Elle me sauvait d'un long sommeil qui m'aurait été... Surement fatal... Combien de temps m'étais-je assoupi ? Combien de temps étais-je resté inconscient, seul contre cet arbre de glace et de neige...

A peine avais-je vu les premières lueurs aveuglantes que je refermis mes yeux, pris d-d'une violente quinte de toux pendant plusieurs secondes, avant de me taper, un peu mollement je l'avouais, le haut du ventre, tout en essayant de, peu à peu, reprendre conscience de tout ce qui se passait aux alentours...

Je me sentais... Assez bizarre... Affaibli, mais surtout perdu... Un violent mal de crâne me taraudait en même temps, ce qui me fit grimacer juste après, avant de ressentir le froid parcourir mes bras et mes jambes, avant que je réussisse à ouvrir mes yeux, une nouvelle fois...

Le blanc... Le bleu... Peu à peu, les couleurs se récréaient et décoraient l'endroit presque unilatéralement... Il y avait aussi une autre couleur, qui se distinguait beaucoup trop des autres... De l'orange... En quantité... Mais surtout proche...

Focalisant mon attention sur ce détail, il me fallut encore une fois plusieurs secondes pour commencer à  visualiser ce qu'était cette couleur, avant de voir qu'elle appartenait à la chevelure d'une personne, dont les traits étaient... Familier... C'était elle qui m'avait extirpé de l'inconscience, cette femme que j'avais rencontré à deux reprises...

"A... Aki ? Non, non, je ne dormais pas...Ou... Juste un peu..."

A vrai dire, mes traits épuisés trahissait sans doute le peu de repos que j'avais put trouver ces précédents jours, et le fait que je parle d'une voix faible, presque malade, était révélateur sur mon état physique...

Mais... Je pouvais voir sur son visage de nombreuses larmes... Que... Que c'était-il passé ? Etais-ce par ce qu'elle m'avait pensé mort qu'elle pleurait autant ? Je ne pensais en valoir autant, ne serais-ce déjà qu'une seule poignée...

Je portais mon regard à ses cotés, pour voir que ses deux animaux que j'avais déjà croisés, eux aussi, étais toujours présent... C'était au moins une bonne chose... Je repris un peu la parole, toujours d'une même voix faible :

"Comme tu peux le voir... Ce n'est pas vraiment la grande forme..."

Je me sentais coupable d'offrir un si pitoyable spectacle... D'être réduit à être immobile, attendant que la mort ne me frappe... Même si mes plans... restaient confus dans ma tête qui était encore douloureuse, comme pouvait l'indiquer une légère malaxation de ma tempe par ma main gauche...


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
Si la neige nous recouvre... Left_bar_bleue15/24Si la neige nous recouvre... Empty_bar_bleue  (15/24)
Aki Nishiie
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Si la neige nous recouvre...   Si la neige nous recouvre... EmptyDim 17 Juil 2016, 22:23




Si la neige nous recouvre



feat.Kamatari







Il était vivant ! Ses yeux s'étaient ouverts doucement, et il paraissait même surpris de voir la jeune rouquine à ses côtés. Peut être n'avait il fait que dormir tranquillement dans la neige … Mais cela n'arrive jamais! On meurt de froid tranquillement dans la neige, ça, oui. Pour l'instant, ce n'était pas encore le cas, c'était un élu après tout, il avait sans doute une résistance plus grande que n'importe quel autre natif, mais cela ne pourrait pas durer éternellement. Il n'était pas comme le pyromancien que Aki avait rencontré durant sa traque et qui avait la capacité de se réchauffer ! A l'intérieur d'elle même, elle voulait trouver la force de se relever pour faire un feu à proximité et ainsi chasser le froid glacial qui s'emparait des deux élus, mais cette force n'existait pas. Elle se sentait empreinte d'une lassitude incroyable, et encore, toujours, éternellement, les larmes salées roulaient contre ses joues. Elle essaya de secouer la tête, de se reprendre, ne serait ce qu'un petit peu. Après tout, quelqu'un avait besoin de son aide ! Mais son aide serait elle utile ?

Dans le passé elle avait sauvé Adakor et Kachou, et qu'étaient elles à présent? Des cadavres, rien que des cadavres. Elle n'avait sauvés personne en définitive. Les deux jeunes femmes étaient mortes loin de toute protection et les appels à l'aide de la guerrière n'avaient eu pour conséquences que de sinistres échos que personne n'avait entendus. Elle aurait tout aussi bien pus laisser Adakor souffrir et mourir de sa blessure à l'époque, les douleurs qui auraient engendrés son décès auraient sans doute étaient moins terrible que ce que lui avait infligé Zayro Jinn à leur deuxième rencontre. Elle ne servait à rien. Si aujourd'hui elle sauvait sa vie et celle de Kamatari, pour quoi serait ce ? Pour recommencer, une fois de plus, à chercher Zayro, espérant que cette fois ci elle pourrait le tuer ? Pour voir, dans quelques mois, que finalement, l'homme qui ressemblait à une femme était mort lui aussi, par les mains du colosse ?

Mais à présent qu'elle y pensait, elle se souvenait. Elle se souvenait de la manière dont elle avait rencontré le Fuyujin sympathique. C'était la deuxième fois qu'elle voyait Kachou et Adakor, juste après que celles ci aient subis la première attaque du géant sombre. Les noms des deux victimes, comme celui de leur meurtrier, n'étaient donc sans doute pas inconnu au jeune homme ! Devait elle le lui dire ? Devait elle parfaire l'état d'abattement dans lequel il semblait se trouver en ajoutant une nouvelle aussi désolante ? D'un autre côté, avait elle le droit de passer une telle information sous silence ? Pas encore. Elle ne se sentait pas encore la force de prononcer les mots qui rendraient la réalité plus réelle qu'elle ne l'était déjà. Il lui fallait un peu plus de temps.

Il se massait les tempes, visiblement atteins d'un certain mal de crâne. Instinctivement, elle porta sa main à la tête de l'élu bleu, un Fluide blanc et volatile s'en échappant, mais elle ne parvint pas à déterminer la nature de la blessure que possédait Kamatari. Elle se sentait si faible! Quelque chose l'empêchait pour l'instant d'utiliser ses pouvoirs comme elle aurait voulus le faire, c'en était exaspérant ! Et si … et si elle avait perdus à tout jamais l'usage de sa magie ? Alors elle pourrait tout aussi bien se laisser mourir sur le champ dans ce monde sans pitié, non ?

Mais elle ne pouvait se résoudre à laisser le samouraï dans un tel état. Quoi qu'elle en pense, même si ce qu'elle était avait pris des allures de fantôme cauchemardesque durant les dernières semaines, elle ne pouvait ignorer la présence d'une personne qu'elle croyait dans le besoin. Petit à petit, elle leva donc ses genoux du sol et se mit à rassembler des brindilles, dans un moindre périmètre, tremblant fébrilement, tant ses forces l'avaient abandonnées, non pas physiquement, mais bien mentalement.

Je suis heureuse que tu sois en vie. J'ai crus … en te voyant ainsi j'ai crus que tu étais … De nouveau elle essuya ses larmes. Enfin tu me comprends. Elle marqua une longue pause, durant laquelle elle continua à remuer la neige pour trouver de quoi allumer un feu. Que t'es t-il arrivé ?

La Druidesse s'était retourné vers l'élu du dragon, attendant sa réponse. Qu'avait il bien pus arriver à cet homme qu'elle considérait depuis peu comme un ami pour le mettre dans un tel état de décrépitude ?


[/quote]


Dernière édition par Aki Nishiie le Mar 19 Juil 2016, 17:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Si la neige nous recouvre...   Si la neige nous recouvre... EmptyDim 17 Juil 2016, 23:28






Si la neige nous recouvre...



Avec : Aki Nishiie
   
Musique

Même après cet étrange rêve qui m'avait envoyé pendant mon inconscience par delà l'espace et le temps, je restai encore dans le brouillard le plus impénétrable, le plus dense et le plus lourd que j'avais put ressentir... J'avais beau essayé de mettre un peu d'ordre dans mes idées, cela ne faisant qu'accentuer la douleur qui me martelait entre mes deux tempes... J'avais beau les massés, essayé d'améliorer les choses... Rien ne se produisait...

Peut être... N'étais-ce pas la première fois que je chavirai ainsi dans mon fort intérieur, mais j'en occultais les souvenirs, pour juste me confronter à la fatalité de mes actes, sans rédemption, et sans lendemain...

Mais... Je voulais tout faire pour, ne serais-ce qu'aujourd'hui, voir que ce monde... Possédait de belles choses, qu'il y avait, au milieu de toute cette destruction, de toute cette mort... Un graine d'espoir et de lumière, qui un jour fleurirait et offrirait au monde ses plus radieuses couleurs, qui manquaient en ces heures sombres...

Ce fut néanmoins le contact de la main de la femme aux cheveux de couleur vive qui eu comme effet de tout chambouler à l'intérieur de ma tête... Je me sentais... Comme anesthésier, flottant un peu en posant ma tête sur le bois gelé, mais sans ressentir le froid... Tout commençait à être clair... Ce rêve, ce monde... Oui, je m'en souvenais clairement, de cette solution... Sommaire, que j'avais trouvé... Vaincre Zayro... Ce titan...

En vérité... Non, ce n'était pas ça... Ce n'était pas de le dépasser, de devenir plus puissant que lui... Si ça l'était mais... C'était de vivre autrement, d'avoir la puissance et la mettre en exécution sous un dogme autre que la destruction pure qui était la spécialité de ce titan... Je restais... Vraiment perdu...

De ma main, je serais contre moi la poupée que je n'avais trouvé la force d'abandonner... Elle était presque devenue un fardeau... Et un jour, deviendrai un mémoire, une histoire... Tant que je la portais... J'aurais la tâche de trouver comment accorder le repos à cette enfant... Par delà la mort et les mondes...

Je vis la jeune femme se relever, avant de ramasser du bois... Hum... Voulait-elle préparer un feu ? Au milieu de cette neige et de ce froid ? La tâche n'allait pas être simple... Loin de là... Mais pourtant, j'étais dans l'incapacité de l'aider, tant actuellement, je n'avais pas encore retrouvé mes esprits pour me relever... La seule chose que je pus faire, c'était de me redresser un peu, afin... D'être un peu mieux adosser à l'arbre... Ces retrouvailles, au milieu de nulle part... Je ressentais, dans ses paroles, dans sa manière d'être, dans ses larmes...

Elle non plus n'allait pas bien...

Oui je comprenais... Elle avait perçu que mon corps inanimé pouvait être celui d'un mort, de quelqu'un qui avait perdu toute âme, tout esprit... Toute vie... Comme tant d'autres personnes avaient put disparaitre, comme la mort frappait souvent et injustement à travers les mondes, sans en épargnant arbitrairement quelques rares cas...

"Je... J'ai fait la rencontre d'une mauvaise personne... D'un être sombre et destructeur, qui m'obligea à regarder en face la mort et la haine... et qui me fit tuer pour survivre une personne qui aurait dû survivre..."

Je pris une grande inspiration, qui fut presque coupé d'un sanglot que je retins un peu difficilement...

"Je me trouve pathétique... D'avoir pris cette vie... Celle d'une enfant qui avait tout perdue... Son village, sa famille... Et de n'avoir pas put me dresser contre cet homme qui nous avait condamné à nous entretuer... De n'avoir put me résoudre à mourir..."


En parler... Était dur... Mais j'étais prêt à recevoir le jugement de je méritais, d'une personne qui m'avait connu sur de meilleurs moment, et qui me voyais maintenant dans le pire... Je portais mon regard dans sa direction tout en serrant encore plus la poupée dans la paume de ma main...

"Je comprends pourquoi... Les élus de Fuyu n'ont pas forcément une bonne réputation, pourquoi certains de Seika peuvent être rebutés aux premiers abords... Tant les agissements de cet homme... Zayro Jinn... Sont horribles... Et toi, que c'est il passé ?"



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
Si la neige nous recouvre... Left_bar_bleue15/24Si la neige nous recouvre... Empty_bar_bleue  (15/24)
Aki Nishiie
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Si la neige nous recouvre...   Si la neige nous recouvre... EmptyLun 18 Juil 2016, 01:15




Si la neige nous recouvre



feat.Kamatari





Aki s'était figée, une fine branche dans la main, les oreilles tendues vers ce que Kamatari lui disait. La souffrance qui s'échappait de chacun de ses mots étaient incommensurable. Elle la ressentait presque physiquement, toute cette détresse, mêlée à de la haine et d'autres émotions qu'elle ne pouvait pas comprendre tant elles étaient puissantes. Elle resta quelques secondes sans bouger à écouter ses paroles. Il avait tué quelqu'un, quelqu'un d'innocent … Une enfant qui plus est. Elle oscillait entre l'envie de le haïr et la compassion pour ce qu'il devait éprouver à présent. Quelqu'un les avait visiblement mis au pied du mur, la fille et lui, et l'avait forcé à faire un choix qu'il n'aurait jamais voulus prendre, un choix terrible auquel la rouquine avait déjà été confrontée, il y avait bien des mois, lorsqu'elle venait d'arriver en Kosaten.

Elle y avait déjà repensé maintes et maintes fois, à ce jour où Zayro les avait forcé, Hellkun et elle, a décider qui devait vivre ou mourir. Son esprit d'abnégation avait alors pris le dessus, et elle avait décidé de faire croire à l'élu du dragon qu'elle mettait fin à sa vie pour grappiller quelques secondes de plus et sauver la mise à l'autre Seikajin. Son plan avait plutôt bien fonctionné, mais encore une fois, elle n'avait sauvé personne, ou en tout cas n'en était pas certaine, puisque celui qu'elle avait voulus tirer d'affaire avait brusquement disparus sans laisser de traces. Mais alors … ce scénario si similaire (bien que l'issue n'en avait visiblement pas été la même), avait il été provoqué par … la même personne ? Les yeux exorbités, elle vit les lèvres du Fuyujin articuler le nom qu'elle ne voulait pas entendre. Zayro. Zayro Jinn.

Le souffle coupé, elle agrippa violemment ses bras, s'enfonçant les ongles dans la chair jusqu'à ce que sa souffrance physique vienne s'ajouter à la douleur morale. Elle avait été giflée par ce nom, plus encore qu'elle ne l'avait été par le vent durant tout ce temps, ou par les coups que l'élu sombre avait pus lui donner. Encore. Encore lui. Il était toujours là, il ne s'arrêtait jamais ! Il semait la mort et la désolation partout, sans jamais s'arrêter, et elle s'était bien rendus compte qu'elle était à des années lumière de l'égaler, sans parler de vouloir le vaincre. Mais voilà qu'il se retrouvait encore à faire souffrir les gens qu'elle aimait ! Comment faisait il pour être toujours au dessus de sa vie ainsi ? Constante menace, prêt à lui enlever tout ce qu'elle avait …

Sans pouvoir s'en empêcher, elle se rapprocha de Kamatari et l'enlaça, passant les bras autour de son cou pour se mettre à pleurer plus fort encore. C'était stupide. Il avait peut être besoin de plus de réconfort qu'elle et voilà que la Druidesse tentait de s'accrocher à lui, comme un futur noyé s'accrocherait à une pierre. Cela n'aiderait pas. Mais pourtant, elle l'avait fait, car Dieu sait que dans ce genre de moment elle regrettait de ne pas être plus proche d'autres êtres humains, de ne pas avoir de vrais amis qui pourraient l'aider. Elle ne voulait plus soutenir personne, elle ne voulait plus endurer pour les autres ce qu'elle n'était pas capable de souffrir elle même. Elle avait envie que quelqu'un puisse en faire de même pour elle, mais cela n'était jamais arrivé. Sans doute en cet instant avait elle oublié ses premiers mois en Kosaten, les élus qui l'avaient guidée dans ce nouveau monde, car elle n'avait revus aucun d'eux, et qu'à présent elle se sentait terriblement seule.

Ka … ma … Kamatari … implora t-elle, hoquetant entre chaque syllabe. Ka. … chou … et … et … Adakor … il … il … il les as …

Elle ne put poursuivre sa phrase. Les mots se refusaient à sortir de sa bouche. C'était encore et toujours trop tôt. Kachou et Adakor avaient atteins dans son cœur une place unique, y apportant bonne humeur et joie, chaque journée qu'elles avaient passées ensemble. Qu'elle ne soient plus de ce monde, et dans la souffrance qui plus est, avait achevé d'éradiquer l'espoir qu'elle avait de faire de Kosaten un monde meilleur. Que pouvait elle faire maintenant ? Quel sourire voudrait elle préserver ? Qui serait la personne qui lui donnerait dorénavant foi en l'avenir ? Qui pourrait, par sa simple évocation, effacer la souffrance ? Il n'y avait plus personne.




Dernière édition par Aki Nishiie le Mar 19 Juil 2016, 17:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Si la neige nous recouvre...   Si la neige nous recouvre... EmptyLun 18 Juil 2016, 12:01






Si la neige nous recouvre...



Avec : Aki Nishiie
   
Musique

J'attendais, silencieusement, le jugement de cette femme qui m'avait déjà rencontré... Qui venait d'apprendre, qu'au final, le sang d'autrui tapissait mes mains d'une couleur rougeoyante, et que je n'étais qu'un assassin de plus sur le monde de Kosaten, comme tous ces bandits et criminels que j'avais fauché dans mon sillage... Qu'est-ce qui me différenciait d'eux ? Qu'est-ce qui ne l'obligeait pas, maintenant, à me frapper, à en finir avec ma vie comme on donnerait la mort sans hésitation au pire des criminels ?

Peut être étais-ce ces remords ? Ces larmes que j'avais versés au long de mon parcours, cette traversée du désert que je m'étais infligé... Peut être un peu de tout cela... Mais il y en avait d'autres, des criminels qui haïssaient le sang... Et pourtant qui finissait leurs vies de la même manière que leurs belliqueux camarades... En quelque sorte, me laisser la vie était déjà le premier pas vers une rédemption... Le fait que quelqu'un puisse accepter, même avec dégoût, ce fait... Je ne demandais pas à être excusé... Mais peut être à être blâmé... Que quelqu'un me dise que mes actes n'avaient pas été bons, et que l'on me dise qu'il fallait que je répare mes erreurs, au plus vite...

Je voyais bien dans la réaction de la jeune femme de Seika que mon histoire l'avait troublée... Et que peut être, au fond d'elle, spéculait sur la meilleure chose à faire... Si c'était de me frapper ou de me pleurer... Mais ce fut lorsqu'elle entendit le nom du titan sombre qu'elle réagit encore plus... Qu'elle... Se planta les ongles dans sa chair pour avoir raison, presque pour avoir une raison de pleurer... Mais je comprenais bien que le nom de cet élu la frappait une nouvelle fois... Comme il l'avait été lors de notre première rencontre...

Mais sans que je comprenne ce qu'il se passait vraiment, qu'est-ce qu'elle pouvait penser de ce que j'étais maintenant, ses bras s'agrippèrent l'un l'autre derrière ma nuque pour m'enlacer pendant que d'autres larmes, plus prononcés encore, coulaient avec force... Elle... Tout comme moi, les choses n'allaient pas bien pour elle... Et je ne pouvais pas me permettre d'être celui à plaindre, notamment avec ce qu'elle allait m'apprendre...

Kachou... Et Adakor... Deux jeunes femmes, l'une était à peine sortie de l'adolescence, l'autre... était une enfant, qui découvrait le monde avec un regard encore trop jeune... Deux personnes que j'avais rencontrées, en même temps que celle qui me tenait dans ses bras... Même si je n'avais pas véritablement apprécié les méfiances qu'elles avaient toutes deux eux vis à vis de moi à la découverte de mon sceau... Ah oui, sot je l'étais... Il suffisait de voir comment maintenant la druidesse et moi même étions, à la simple évocation du nom du titan...

Et maintenant, toutes deux étaient définitivement parties... Arrachés des terres Kosaten par la volonté de... Par sa volonté, aussi cruelle pouvait-elle être...

"Pourquoi ?"

Ma voix était faible, ma tête baissée et mes yeux sombres. Deux jeunes femmes, qui découvraient le monde, qui malgré tout, semblaient être de bonnes personnes... Pourquoi avaient-elles été enlevées ainsi ? Qu'elle était la raison, le jeu derrière tous ces agissements de destruction et de mort ?

"Pourquoi ?"

Ma voix était un peu plus forte, plus soutenue, dirigée non plus vers le sol, mais vers l'horizon... Dirigée vers les hommes, les élus, tout ceux qui vivaient en ce monde, et qui, eux non plus, ne comprenait pas...

Et son rôle dans tout cela ? Le rôle d'Aki ? Avait... Avait-elle été témoin de... Je n'osais le penser, tant j'imaginais qu'entre ces élus de Seika, le lien qu'elles avaient créé était fort et puissant...

"Pourquoi ?!"

Je le hurlai maintenant aux cieux, tout posant une main dans le dos de la druidesse, pour essayais de lui apporter mon soutien... S'il y avait des dieux en ce monde, s'il y avait ne serais-ce que le moindre sens dans leurs agissements, dans tout ce sang versé, dans ces vies inutilement prise... Non, il n'y en avait pas... Les dieux... N'avaient pas de sens...

Tout en continuant de tenir la jeune femme, je dus me concentrer intensément pour mettre incrustés mes pieds dans la neige, et de, lentement, réussir à me relever, toujours adossé contre l'arbre qui me supportait toujours... C'était peut être peu, en guise de ce que

"Je... Je suis désolé de l'apprendre..." Dis-je à voix basse, en direction de cette élue qui venait de perdre deux de ses connaissances... Je comprenais mieux maintenant les larmes qu'elle versait, en pensant que... Moi aussi, j'étais...

Mais l'important, maintenant, ce n'était plus moi... Je ne devais pas me morfondre, avec ce que j'avais put faire, ce que j'avais put causer... Ce que je pouvais faire... Ce que je devais même, c'était d'épauler cette femme, qui avait besoin de plus de soutien que moi...

"Même si... Ce n'est peut être pas grand chose... Je suis là, si tu as besoin d'en parler, de... Quelque chose, qu'importe..."

Et encore une fois... C'était Zayro Jinn qui était à l'origine de ce malheur... Je parlai une nouvelle fois vers les cieux, sans vraiment avoir l'espoir d'une réponse...

"Où sont les dieux lorsqu'un être destructeur essaye de détruire le monde ? Qu'ont-ils faits ? Si ce n'est avoir invoqué ce démon ?!"


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
Si la neige nous recouvre... Left_bar_bleue15/24Si la neige nous recouvre... Empty_bar_bleue  (15/24)
Aki Nishiie
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Si la neige nous recouvre...   Si la neige nous recouvre... EmptyMar 19 Juil 2016, 04:21




Si la neige nous recouvre



feat.Kamatari







Réfugié contre son ami, la rouquine ne pouvait que sangloter. Elle l'entendait crier les mots qu'elle avait elle aussi scandé des dizaines de fois, voire des centaines. Des mots qui à eux seuls se voulaient témoins de l'injustice de ce monde. Pourtant ils ne guérissaient rien si ce n'était la rage de ceux qui les hurlaient. Ils étaient incapables de donner la réponse qu'ils attendaient, incapables de sauver les deux personnes perdues à tout jamais. Pourtant, l'entendre se lamenter à ses côtés lui apporta un certain soutien, l'impression que malgré tout ce qu'elle pouvait ressentir, elle n'était pas vraiment seule. Il y avait d'autres habitants de ce monde qui souffraient tout autant qu'elle, avec la même ardeur, et qui eux aussi souhaitaient que tout cela s'arrête, que cet être venus d'un autre monde meure et ne revienne plus jamais hanter leurs cauchemars.

Aujourd'hui, les deux élus pourtant ennemis étaient unis dans ce désespoir universel qu'était celui du deuil. Le deuil de ce que l'on croyait être, le deuil de l'espoir ou du courage, le deuil d'êtres chers, ou moins proches parfois, le deuil de ceux qui étaient morts, sans personne pour les prier. Et à psalmodier ainsi cette peine, ils exorcisaient tout ce qu'ils avaient gardés contre leur cœur tout ce temps. Le venin sortait de leurs larmes, quittant le corps de la Druidesse qui petit à petit, sentit un semblant de conscience lui revenir. Elle commençait à se souvenir de tout ce qu'il s'était passé, même si elle ne souhaitait pas l'évoquer.

Aussi ridicule que cela puisse paraître, elle ne souhaitait se détacher de l'étreinte de Kamatari. Il était là, bien vivant, bien réel, et n'était pas quelqu'un qui cherchait à la tuer, à la faire souffrir, ou à corrompre son âme. Cela faisait si longtemps, si longtemps qu'elle n'avait vus plus que mort et désolation, plus que haine et colère, et qu'il ne lui restait que le désarroi pour combler ce vide ! Les deux animaux étaient pourtant restés présents à ses côtés, tout les jours, lui apportant leur soutien. Mais l'archère s'était tant lié avec ces deux êtres qu'il lui semblait qu'ils faisaient partie d'elle, et qu'ils n'étaient qu'une seule et même personne. Ainsi, leur présence, bien que réconfortante, n'apportait pas le même soulagement que d'être en compagnie du Fuyujin. Au bout d'un certains temps, lorsque la douleur qui enserrait son cœur se fut légèrement atténué, pour quelques instants, elle lâcha le jeune homme et s'en écarta légèrement, nullement gênée de cet élan instinctif.

La colère qu'ils ressentaient l'un et l'autre envers les dieux semblait de plus en plus justifiée. Ils n'avaient rien fait. Les dieux avaient amenés cet être immonde, et ils n'avaient rien fait pour le congédier, ils l'avaient laissé continuer ses méfaits, tuer sur son passage. Il était certain que ailleurs, d'autres personnes souffraient encore de ce que l'élu sombre avait pus accomplir. Ils n'étaient pas seuls, et c'était à la fois terrible et rassurant.

La douleur qui régnait dans la poitrine de la Seikajin était étrange. Elle l'avait d'abord pensé uniquement psychologique mais plus le temps passait, plus sa cuisante brûlure semblait bien réelle. Toussotant légèrement elle se frotta le torse du plat de la main droite, déclenchant ainsi une vive pointe dans son plexus qui la fit tousser plus encore. Ses souvenirs trop flous étaient incapables de lui remémorer ce qui pouvait causer cet étrange phénomène et elle ne comptait certainement pas ôter ses vêtements pour s'examiner par un froid pareil, même si le fait que son Fluide ne l'es pas encore guéris était tout à fait exceptionnel.

Merci … Je ne sais pas ce que j'aurais fait si je ne t'avais pas croisé. Je pense que j'aurais finis par y passer moi aussi … Par rapport à … ce que tu as fait … Tu ne doit pas t'en vouloir. En fait … tu n'as pas le droit de t'en vouloir. Si cette petite à été sacrifiée pour que tu vives, alors tu dois faire honneur à la vie qu'elle as perdus. Enfin … c'est peut être stupide de la part de quelqu'un qui viens de demander ton soutien. C'est que … je … je ne veux pas que Kachou ou Adakor soient … enfin … que tout cela soit arrivés pour rien.

Elle se tut, continuant à respirer avec une légère difficulté.




Dernière édition par Aki Nishiie le Mar 19 Juil 2016, 17:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Si la neige nous recouvre...   Si la neige nous recouvre... EmptyMar 19 Juil 2016, 16:47






Si la neige nous recouvre...



Avec : Aki Nishiie
   
Musique

Combien étaient ceux qui avaient trouvé la mort à cause de cet homme qui partageait mon sceau ? Combien de vies avaient été stoppées ? Combien avaient été brisées ? Combien de village, de villes, et de hameaux, ne souhaitant rien d'autre que survivre en paix et dans la tranquillité, avait été détruits par ses pouvoirs ? Et les survivants... Combien étaient-ceux qui s'étaient, presque comme moi, laissé mourir ? Une seule réponse existait... Trop...

Je haïssais cette partie de moi qui doutait, qui osait remettre en question ce qu'il s'était passé... Qui me disait de faire comme si je n'avais rien vu, rien subis, rien fait... Cette partie de moi... Qui n'avait put se résoudre à combattre lorsque l'on le devait...

Parfois, combattre n'était pas un choix, mais un devoir... Il y avait ceux qui combattaient par envie... Et maintenant ceux qui avaient une raison... La mienne fut autrefois de servir quelqu'un... Maintenant, il s'agissait... De défendre, de protéger ce monde avait de bien... Cette harmonie, cet espoir qui pouvait luire même dans les plus sombres instants de la guerre... Et il fallait des personnes pour empêcher des monstres comme Jinn d'agir de leurs propres chefs...

Ce fut après un long moment que la jeune femme relâcha son étreinte sur moi... Je ne savais pas si cela l'avait aidée... Si, à un seul moment, j'avais put être d'un secours pour elle alors que ma vie avait déjà été sauvée rien que par sa présence... Néanmoins, elle pris lentement la parole...

Malgré tout ce malheur... Que nous avions tout deux subis... Malgré les différences qu'il y avait, c'était presque toujours la même histoire... Le même agresseur... Des victimes variées, et toujours la mort à la fin du chemin...  J'acquiesçai d'un signe de la tête envers elle quant à ce que je pouvais faire vis à vis de cette enfant... Je n'avais pas le droit de me laisser mourir... Cela n'aurait servi à rien...

C'est en commençant à ramasser quelques brindilles, pour l'aider à faire un feu, mes forces physiques commençant négligemment à retrouver les plus simples automatismes, que je répondis, tout en portant mon regard vers la terre...

"Nous ne pouvons presque plus rien... Ce que nous pouvons faire... C'est de faire honneur à ces personnes... Et de trouver le moyen qu'elles trouvent le repos, même si cela inclut de faire chuter le titan... Surtout... Si ça l'inclut..."

Je gardais une profonde rancune envers cet être... Envers ce monstre qui ne connaissait que la destruction et la mort... Ce titan... Que je n'avais pas combattu... Mais ce qui importait en ce moment, ce n'était pas vengeance, mais

"Je... Je n'étais surement pas aussi proche que tu pouvais l'être avec elles, mais... Elles n'avaient pas à trouver ce destin... Mais tant qu'il vivra... Personne ne sera en sécurité, nulle part sur Kosaten, la terre qu'il souhaite détruire..."

Je dis ces mots en ayant moi-même un pincement au cœur... Je m'inquiétais beaucoup pour Emily... Mais aussi pour toutes ces personnes dont j'avais croisé la route... Jamais je n'aurai imaginé que Kachou et la jeune Adakor puisse... Finir ainsi... Des mains de ce monstre, qui me faisait prendre conscience que pour trouver la paix... Il allait falloir que mes mains se salissent du sang de cet être... Même si cela impliquait de me retourner contre cette nation qui était pourtant théoriquement mienne...



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
Si la neige nous recouvre... Left_bar_bleue15/24Si la neige nous recouvre... Empty_bar_bleue  (15/24)
Aki Nishiie
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Si la neige nous recouvre...   Si la neige nous recouvre... EmptyMar 19 Juil 2016, 17:42




Si la neige nous recouvre



feat.Kamatari





Cette peine immense qui les réunissaient serait sans doute leurs destins, y survivre ou en mourir. Pleurer leur décès ou vivre leur vengeance. Il semblait être d'accord avec elle, avançant qu'ils ne pouvaient rien faire d'autre que d'essayer, comme il le pouvait, de mettre fin à l'immonde existence du colosse. Elle hocha la tête avec conviction. Elle avait déjà essayé une fois, et ce qu'il en avait résulté n'était clairement rien de bon, mais elle n'abandonnerait pas pour autant. Pour l'instant elle n'était qu'un insecte qu'il avait distraitement pus écraser, mais cela ne s'arrêterait pas là ! Elle continuerait à se battre, à récupérer son pouvoir, quoi qu'il lui en coûte. Elle était si proche … si proche d'obtenir la puissance qui lui manquait, et toujours aucun tatouage pour la refréner ! Mais même retrouver le pouvoir qu'elle possédait auparavant dans son monde ne serait pas suffisant pour le vaincre. Elle avait sentis son Fluide, cette force incroyable … Il lui faudrait se dépasser, et peut être que si elle n'était pas seule … Peut être que si des personnes comme Kamatari se dressaient à ses côtés pour vaincre l'élu sombre, alors ils auraient une chance de le tuer. Peut être …

Il ajouta quelques mots encore, toujours aussi juste. En effet, la sécurité était un luxe que Kosaten leur refuserait tant que Zayro arpenterait ces terres. Cela ne finirait pas comme dans les romans d'aventure où le méchant se fait battre par le héros et tout à coup tout redeviens meilleur. Premièrement, leur chance de l'emporter contre le méchant en question était si mince qu'elle paraissait illusoire, et pour finir, rien n'empêchait qu'un autre être similaire revienne par la suite. Elle pensait notamment à Kamui, l'autre élu de Fuyu qu'elle avait croisé durant sa traque. Certes, elle l'avait battus sans difficulté, mais, ne pouvant se résoudre à mettre fin à sa vie, l'avait laissé tranquillement poursuivre sa route. Si il grandissait et devenait plus fort, si il récupérait le pouvoir dont il avait parlé à la rouquine, alors il deviendrait également un énorme danger pour ceux qui vivaient dans ce monde, et il n'était sans doute pas le seul dans ce cas.

L'élu du dragon lui venait en aide pour récolter du bois et finalement ils parvinrent tout deux à constituer un foyer qui, bien que misérable à regarde, laissait espérer un feu. Elle s'agenouilla à côté et, décrochant l'arc de son dos, commença à frotter vivement un branchage particulièrement sec à l'aide de la corde. La tâche fut longue, un laps de temps durant lequel la Nishiie ne pouvait pas prononcer un seul mot au risque de perdre sa concentration et de faire échouer le démarrage de foyer. Finalement, au bout d'une quarantaine de minutes, une légère fumée commença à surgir, rapidement suivie par un rougeoiement pleins d'espoir. Quand le feu s'empara de la branche dont se servait la Seikajin depuis tout à l'heure, celle ci repassa son arme dans son dos et s'assit à côté de ce qui commençait à être un bûcher intéressant.

Inhalant les vapeurs d'un peu trop prêt, elle se mit de nouveau à tousser, déclenchant les mêmes points de douleur contre sa poitrine que quelques minutes auparavant. Ce n'était pas normal. Quelque chose n'allait pas. Elle n'osait pas se frotter comme elle l'avait fait mais appliqua tout de même son index là où la souffrance était la plus vive. Le Fluide vert s'insinua dans ses vêtements et se heurta à quelque chose. Mais quoi ? Elle tenta de forcer le passage et son pouvoir lui revint d'un coup sec dans les doigts, lui causant un tel choc qu'elle ne put retenir un petit cris Elle secoua la tête, complètement décontenancée. Si au moins ses souvenirs de ce qu'il s'était passé sur la montagne étaient plus clairs, elle pourrait peut être se rappeler ce qui était advenu pour lui causer de telles stigmates !

Nous le ferons. Nous tuerons cet homme, nous ou quelqu'un d'autre, peu importe, tant que son existence disparaît à jamais de Kosaten.

Elle avait mis un certain temps à répondre, trop préoccupée par le froid puis par la douleur, mais à présent, elle avait envie de parler avec le jeune homme. Après tout, cela faisait un longtemps qu'ils ne s'étaient pas vus, et elle ne savait pas si il avait pus retrouver la personne qu'il cherchait alors.

Et … ton amie … l'as tu retrouvée ? Est elle en sécurité, si tant est que cela soit possible ?


Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Si la neige nous recouvre...   Si la neige nous recouvre... EmptyMer 20 Juil 2016, 01:29






Si la neige nous recouvre...



Avec : Aki Nishiie
   
Musique

C'est dans un long silence que nous assemblions les brindilles et le peu de bois que nous avions put trouver, avant de les rassembler, et que la druidesse ne commence à se servir de son arc pour allumer un feu, y mettant de nombreux efforts malgré la fatigue, les blessures et le moral bien bas que nous avions... Malheureusement, je ne pouvais pas l'aider... J'aurai put, lorsque je possédais encore dans un repli de mes affaires deux pierres à silex, mais... Je les avais perdues, il y a... Quelques jours, après ma rencontre avec le titan en retrouver n'allait pas être le plus dur, mais c'était maintenant que j'aurais dû en avoir... Pour assister Aki...

Toutefois, j'étais un peu inquiet à l'entendre tousser... Les blessures qu'elle avait dû subir au cours des derniers jours, de son périple à Fuyu, n'avait peut être pas dût se refermer entièrement, et ce malgré ses pouvoirs de guérison qu'elle avait utilisé à de nombreuses reprises... Sa rencontre avec le titan n'avait pas dû être sans coups... Je le craignais... De trop...

Mais que pouvais-je faire pour l'aider ? Mes connaissances en médecine étaient très limiter vis à vis des siennes... Et je ne savais même pas identifier ce qui pouvait la démanger... Je ne pouvais qu'espérer que ce ne soit que léger... Et que le temps ferait le nécessaire pour la soigner entièrement.

Devant attendre, je m'assis donc, une nouvelle fois, contre l'arbre, avant de devoir me reposer un peu, ne fermant qu'un oeil pour veiller tout de même sur elle... Bien que c'était minime, plus d'une demi-heure... Cette pause m'avait permis de, clairement, faire un peu d'ordre dans mon esprit, et reprendre véritablement les automatismes de mon corps.

Pendant qu'elle touchait au but, arrivant presque à faire les flammes tant désirées, je me relevai, avant de prendre mon arme en main, et refaire ce que j'avais négligé pendant plus de deux semaines : Mon entrainement.

Je fis tout de même, pour reprendre, une version plus rapide, plus concise de tous les mouvements que comportait l'Honjo-Ryu, en les faisant bien évidement dans le vent. Contrairement à ce que je pensais... Ma force n'avait pas tant diminué... Elle était certes un peu rouillée, et j'étais plutôt épuisé, mais j'étais satisfait de voir que ce très mauvais passage n'allait pas me porter préjudice dans mon avenir...

Ce fut à la fin de mon entrainement que j'entendis, derrière moi, la jeune femme tousser assez gravement... Je craignais que ce soit plus grave... D'autant que le froid n'aidait pas du tout à guérir... Mais les flammes étaient là, étant la base pour tenir... Et j'espérai que ses pouvoirs de soin puissent fonctionner sur ce mal qui nous échappait pour le moment...

Néanmoins, elle répondit tardivement à ce que le feu avait laissé en suspens... Tuer le titan, le faire disparaître... C'était la chose que nous devions faire... Que le monde devait faire...

Mais ce fut sa question qui me laissa très perplexe, me faisant ressentir en un instant tout le froid de Fuyu et mes plus grandes craintes concernant la jeune fille que j'avais laissé à Minshu... Et dont je ne savais pas l'état...

"Non... Mon voyage dans les territoires neutres s'est avéré plus complexe et long que prévu... Jusqu'à ce que je rencontre, il y a quelques semaines... Enfin... Je me suis égaré ensuite avant de finir ici..."

Je faisais la moue, tout en m'inquiétant pour elle, pour cette fille...

"Elle devrait être à Chikai normalement. C'est peut être l'endroit le plus sur pour elle..."

Je m'approchai cette fois-ci des flammes, avant de m’asseoir à coté, plongeant mon regard dans l'intense brasier, tout en tendant mes mains pour ressentir dans tout mon corps cette chaleur qui... Ravivait...

"Je... J'ai l'impression d'avoir été invoqué par le mauvais dieu... Tu sais, les personnes que j'apprécie vraiment sont issues du phénix et du serpent...  Tandis que mon pire ennemi est du dragon. C'est parfois plus simple... De se dire que tout l'aurait été si c'était un autre de ces êtres qui avait jeté son dévolu sur moi..."

Je baissai la tête, avant de la lever aux cieux, un peu songeur et mélancolique...

"Tous ne sont pas si prompt à discuter avec un Fuyujin, surtout lorsque, dans les rangs du dragon, se trouve un tel être..."


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
Si la neige nous recouvre... Left_bar_bleue15/24Si la neige nous recouvre... Empty_bar_bleue  (15/24)
Aki Nishiie
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Si la neige nous recouvre...   Si la neige nous recouvre... EmptyMer 20 Juil 2016, 20:49




Si la neige nous recouvre



feat.Kamatari




Lorsque Aki avait posé sa question, le regard de Kamatari était devenus encore plus sombre, si tant est que cela soit possible. La rouquine craignait grandement la réponse qui allait sortir de ses lèvres. Serait elle morte elle aussi ? Aussitôt tout un tas de scénarios catastrophes se fomentèrent dans son esprit. Elle s'imaginait la jeune femme qu'elle n'avait pourtant jamais vus, étendue dans une flaque de sang, le samouraï pleurant à ses côtés. Cette scène irréelle avait un côté effrayant, mais elle n'avait bien sûr aucun fondement dans la vérité. N'est ce pas ? Si cela avait été le cas, le Fuyujin n'aurait pas pus être aussi serein, si cela pouvait être dit comme ça. Non, en effet, il ne tarda pas à démentir ses idées noires, il ne l'avait juste pas trouvée.

La douleur devait être terrible. Il aimait cette femme et pourtant n'avait pas pus la retrouver, il ne savait pas exactement où elle était ni si elle était en bonne santé. Autant dire qu'en Kosaten, le probabilité qu'elle soit en sécurité était faible, même si l'élu du dragon précisait bien qu'elle devait être à Chikai. La Nishiie ne le lui dirait pas mais elle se doutait qu'il craignait que ce ne soit faux. En tout cas, si Zayro était bien la raison qui l'avait empêché de rejoindre son aimée, il devait d'autant plus lui en vouloir, même si c'était infiniment moins grave que de le forcer à tuer une enfant. D'ailleurs, elle n'avait toujours pas décidé ce qu'elle devait penser de ça. Si elle avait été dans cette situation, qu'aurait elle fait ? Là, maintenant, et non pas des mois avant comme cela avait été le cas avec Hellkun. Il était certain qu'elle aurait tout de même reproduis le même schéma, se sacrifiant en espérant qu'une âme charitable viendrait la sauver.

Mais pouvait elle juger Kamatari juste parce qu'il avait agis différemment de ce qu'elle aurait fait ? Pouvait elle demander à tous les gens qu'elle appréciait d'avoir les mêmes valeurs ou la même façon d'agir qu'elle ? Certainement pas, et c'était pour cela qu'elle ne se considérait pas de juger le choix que l'élu bleu avait pus faire. Peut être aurait il pus faire autrement, mais elle n'en savait rien, elle n'était pas là. Quoi qu'il en soit, cela n'avait sans doute pas été un acte gratuit et dénué de réflexion, et étant donné l'état dans lequel elle l'avait retrouvé, il en avait bien assez souffert sur la quantité de reproches qu'il s'était fait pour qu'elle n'ait pas besoin d'en rajouter.

Ne t'en fais pas, si elle est à Chikai, elle sera en sûreté. Et si jamais je la croise un de ces jours, je m'efforcerais de dépêcher un messager pour t'avertir qu'elle vas bien et pour te dire où elle est, même si je ne sais pas si cela te serait utile.

Il poursuivit, parlant de l'impression qu'il avait d'avoir atterris au mauvais endroit. Aki ne ressentait pas ce genre de chose, elle se sentait à peu près bien à Seika, mais au final, le concept même de nation lui déplaisait au plus haut point. Elle avait, et avait eu des amis un peu partout, aux quatre coins de Kosaten, et ne comprenait pas pourquoi elle devrait, sous prétexte qu'il portait une couleur différente de la sienne, les affronter où les haïr. Pourtant, comme elle s'était déjà fait la réflexion, un grand nombre d'élus de Seika ou de Minshu ne voyaient pas les choses du même œil.

Je pense comprendre ce que tu ressens … C'est une injustice que de nous sélectionner ainsi selon on ne sait quel critère. J'aurais voulus que tu puisses être dans la même nation que moi, ou même à Minshu … j'ai toujours peur que les connaissances que j'ai de ton royaume se retrouve un jour à devoir m'affronter pour des raisons politiques … Mais finalement … si nous venons à bout de Zayro Jinn, peut être que les autres commencerons à penser différemment ! En tout cas je l'espère de tout mon cœur.

Elle ne pouvait s'empêcher de penser que Kachou et Adakor avaient elle même été injustes envers l'élu bleu lorsqu'il s'était présenté comme un Fuyujin. Peut être était ce mauvais de sa part que de pleurer leur mort ? Non ! C'était une idiotie. Bien que obtuse de ce point de vue là, les deux jeunes femmes méritaient toutes les larmes que la rouquine pouvait verser.

Après tout ça … Après ce qu'il as fait, je n'ai plus envie de quitter personne. J'aimerais que l'on puisse rester pour toujours tous ensemble, amis ou ennemis, et ne jamais avoir à perdre quelqu'un … C'est stupide … Je me sens tellement bête parfois avec mes rêves idéalistes mais … c'est ce qui me permet de tenir. Avec quoi tu tiens, toi ?



Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Si la neige nous recouvre...   Si la neige nous recouvre... EmptyJeu 21 Juil 2016, 16:11






Si la neige nous recouvre...



Avec : Aki Nishiie
   
Mon regard se perdait intensément dans les flammes qui dansaient, à quelques dizaine de centimètre de mon corps. En vérité, je m'étais toujours demandé pourquoi, à chaque fois, elles dansaient pour aller vers les cieux... Je n'avais jamais eu ma réponse dans mon monde, et je doutais que quelqu'un puisse un jour étancher cette curiosité...

Peut être que si, quelqu'un pourrait un jour m'expliquer cela... Un élu venant d'un monde différent, plus avancé technologiquement, mais... Est-ce que je voulais entendre véritablement la réponse ? Ce que j'imaginai était surement plus mystique et peut être plus beau que la réalité...

Je voyais ça en fait comme un échange... Les flammes, qui souvent détruisaient tout dans leurs sillages, étaient données vers les cieux par la terre... Et à l'inverse, les cieux offraient à la terre la pluie, qui permettait la création... Même si, en réalité, les choses étaient plus complexes... Le feu protégeait, et pouvait soigner de dures blessures, et l'eau pouvait amener la destruction de ville et de villages. C'était les éléments, aussi imprévisibles et mystiques qu'ils pouvaient être... Personne ne pouvait les comprendre entièrement, ni même les prédire...

En tout cas, Aki me fit une proposition des plus intéressantes... Je savais qu'elle voyageait rapidement, toujours accompagnée de ses deux animaux, et qu'elle aurait beaucoup plus de facilité que moi à naviguer dans Seika et Minshu...

"Ce ne serait pas inutile, bien au contraire ! Savoir qu'elle... Qu'elle va bien..."

J'avais un peu de honte à me dévoiler ainsi, alors je détournais un peu le regard, fixant un peu l'horizon et la neige, avant d'écouter à nouveau la druidesse parler, vis à vis de ce que j'avais put énoncer... Vis à vis de mon sceau...

"Vaincre Zayro ne serais que le premier pas... Ce n'est pas deux élus qui doivent recevoir la lourde tache que de mettre fin à ses jours, ni même une nation... C'est tout Kosaten qui doit se battre pour sa survie, pour éviter que le mal ne l'infecte que davantage..."

Je serais les dents, avant de reprendre plus calmement...

"Qu'importe les raisons ou tout ce que l'on me demandera de faire, jamais je n'essayerai de t'affronter, de te tuer, ou de te faire du mal. Tu fais parties de ces gens en qui j'ai trop de confiance... Et puis, la politique..."

Je levai maintenant mon regard vers le ciel, un peu exaspéré par ce que les choix des factions avaient comme conséquence généralement...

"Ça n'a jamais mon domaine... A vrai dire, je n'ai même plus l'envie d'en être un instrument... Au final, mon identité d'emprunt, une native de Kosaten, me plaît plus que d'être un élu de Fuyu... Ou bien même simplement un élu, tant les dieux sont parfois incompréhensibles dans leurs choix..."

Puis, Aki me raconta comment elle tenait encore, malgré sa rencontre récente avec le titan... Ce qu'elle voulait... Par dessus tout...

"Tu as le droit de rêver, personne n'a le droit de te critiquer pour cela, et personne n'a le droit de dire du mal de ton rêve, aussi idéaliste puisse-t-il être."

Je laissai un souffle glacé sortir de ma bouche, avant de reprendre, sur ce qui me concernait... Sur comment je tenais encore debout... Et c'était surement la plus grande des questions...

"Je... J'ai déjà fort à faire avec le titan, mais... J'aimerai simplement protéger les personnes que j'apprécie, les aider et les épauler dans leurs souhaits et leurs rêves. Et même au quotidien. On ne vit peut être pas des sourires des gens une fois un service rendu, mais malgré tout... ça aide beaucoup au moral, de savoir qu'on a permis à quelqu'un d'aller de l'avant face aux difficultés... Au final, je souhaite vraiment rendre ce monde meilleur, ne serais-ce qu'un tant soit peu..."



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
Si la neige nous recouvre... Left_bar_bleue15/24Si la neige nous recouvre... Empty_bar_bleue  (15/24)
Aki Nishiie
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Si la neige nous recouvre...   Si la neige nous recouvre... EmptyJeu 21 Juil 2016, 19:52




Si la neige nous recouvre



feat.Kamatari




Il semblait emballé par l'idée d'avoir des nouvelles d'Emily, et c'était donc quelque chose que Aki pouvait faire pour lui. Elle ressentait une profonde jalousie face aux sentiments qu'il pouvait ressentir pour cette Minshujin, elle s'en était rendue compte la dernière fois qu'ils avaient parlé, dans les territoires neutres. Elle lui en voulait d'être capable d'aimer quelqu'un si fort alors qu'elle même ne parvenait à se lier avec personne. Et ce n'était pourtant pas faute d'essayer ! Elle avait voulus ressentir ce que d'aucun appelaient l'amour, elle avait crus toucher cette sensation du bout des doigts lorsqu'elle avait rencontré Méliodas, mais c'était ridicule, un sentiment surfait, emprunté. Tout ce qu'elle voulait, égoïste qu'elle était, c'était qu'on la protège. Elle aurait voulus qu'en ce jour, quelqu'un la prenne dans ses bras, lui caresse les cheveux, et lui dise qu'il avait tué Zayro Jinn pour elle. Qu'il était mort. Et qu'il y avait, quelque part, un endroit sans danger qui l'attendait, un endroit de bonheur et de gaieté. C'était tout ce qu'elle voulait, mais les élus de Kosaten, tout comme les natifs, étaient incapables de lui offrir pareille chose. La rouquine, cependant, avait décidé que si elle ne pouvait réaliser ce rêve, alors elle le ferait pour quelqu'un d'autre. Lorsqu'elle serait de retour à Seika, elle chercherait Orina, elle trouverait la petite fille, et elle pourrait lui confier ce que personne n'avait été capable de lui donner à elle. Alors peut être pourrait elle s’abîmer dans cette complaisance.

Il avait bien sûr raison en arguant que vaincre Zayro n'était qu'une étape, que le mal, au final, était si profondément ancré dans ce monde qu'il faudrait s'y mettre tous ensemble pour l'éliminer, si toutefois c'était possible. Mais la Druidesse refusait de s'envisager une tâche aussi lourde, aussi complexe. Un objectif plus ''atteignable'' comme mettre fin à la vie de quelqu'un, la rassurait déjà un peu plus. Il ne tarda pas d'ailleurs à lui dire qu'il ne l'affronterait jamais, chose qu'elle prit bien, évidemment. En revanche, si une guerre se déclarait entre les deux nations, que ferait elle ? Y prendrait elle part ? Dans le passé elle aurait refusé sans hésiter mais dorénavant … Maintenant il y avait un ennemi à abattre. Alors sans doute, sans doute elle accepterait. Elle choisirait ses cibles, elle soignerait sur le front, voilà ce qu'elle ferait, alors elle ne pouvait pas dire à Kama qu'elle ne l'affronterait jamais, ce serait un mensonge éhonté, même si elle n'avait clairement pas envie de le retrouver sur un champ de bataille.

Face à la tolérance du Fuyujin devant ses rêves idiots et à ce qu'il escomptait pour son futur à lui, elle retint encore ses larmes. Elle aurait tant voulus pouvoir être toujours aux côtés de personnes comme lui, elle aurait voulus pouvoir ne jamais se détacher de ces gens. Mais quand elle partirait, qu'elle serait de nouveau seule, il n'y aurait plus personne pour lui redonner espoir comme aujourd'hui. Elle se mordit les lèvres pour ne pas se laisser aller à une stupide mélancolie qui n'était pas méritée.

Elle se releva doucement, prête à partir en chasse, après avoir observé l'élu du dragon qui faisait ses passes d'armes, ce qui était toujours aussi impressionnant. Alors qu'elle dégainait son arc, un étrange bruit se fit entendre à proximité. Un crissement dans la neige ? Un battement ? Elle n'arrivait pas à déterminer exactement ce que c'était. Tous les sens aux aguets, elle saisit son arme avec fermeté, son Fluide prêt à devenir agressif.

Était ce un être humain ? Un élu ? La puissance était assez grande, environ équivalente à celle qu'elle pouvait ressentir de la part de l'élu bleu. Il y avait un danger certains à être ici, et malgré toute la souffrance qui stagnait dans l'âme de la Seikajin, elle allait se battre si la chose qui arrivait était un danger.


Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Si la neige nous recouvre...   Si la neige nous recouvre... EmptyVen 29 Juil 2016, 02:40

Dragon commun
- ドラゴン -

Si la neige nous recouvre...
Le sommeil, un état psychique dont quasiment tout les êtres vivants doivent subir, pour posséder une bonne santé. Certains dorment moins, d'autres plus que la moyenne, mais le résultat est le même pour tout ceux ayant fait leurs heures : on a récupéré.
Mais après, lors du réveil, la psychologie et le passer du dormeur va dépendre du début de sa journée. On peut être grognon au réveil, énergique en le démontrant de différentes manières, ou encore, ressembler à un homme qui vient avec une gueule de bois. Le choix est multiple, le choix est infini, car avant tout, chaque instant détermine le futur des individus.

Eh bien sur, il fallait que toi, jeune dragon imposant, tu étais du groupe à qui, au moment du réveil, il ne fallait pas titiller. Non, c'était trop beau pour être vrai hélas... Cependant, ta race n'était pas vraiment connue pour avoir un sens de la diplomatie très, comment dire... pointilleux.

Réveiller par ce qui semblait, au début, de légers bruits bercés par le vent, devenaient peu à peu une cacophonie à tes oreilles. Toi, oh bête légendaire, tu fus tiré de ton profond sommeil par deux humains dissidents. Bougeant ta paupière vers le haut, tu laissa ton regard perçant scruté les deux énergumènes auprès de leur petit feu.

Bougeant tout d'abord le haut de ton corps, tu dégagea la neige qui s'était positionné sur ton dos écailleux, tombant en grosse quantité vers le sol. Puis, tu te leva, montrant ainsi ton corps puissant et imposant, avant de toisé les gosses qui se tenaient devant ta magnificence.

Irrité d'avoir été réveillé pendant ta sieste, tu pris une grande inspiration, avant de hurlé à plein régime, dans un cris de colère.
Ils avaient osés resté sur TA montagne et TE réveillé, maintenant, l'un de vous trois allait en payé le prix fort.

Exclamation  Hurlement intimidant

Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Si la neige nous recouvre...   Si la neige nous recouvre... EmptySam 30 Juil 2016, 13:58






Si la neige nous recouvre...



Avec : Aki Nishiie
   
La discussion avec la jeune druidesse se faisait paisiblement. Le feu continuait à illuminé, en plus du soleil, les environs, mais surtout nous réchauffait en ces terres glacées. Bien que le titan sombre soit évoqué à plusieurs reprises dans notre conversation, et qu'il restait une menace permanente dans nos esprits, je commençais à voir la lumière au bout du tunnel, à véritablement retomber sur mes pas, pour arpenter de nouveau ce monde. Je ne comptais pas m'éterniser éternellement à Fuyu, même si certains endroits étaient à couper le souffle et que j'y avais fait de très bonnes rencontres... En réalité, j'appréciai cet endroit, mais dans d'autres circonstances. J'étais encore marqué et troublé des actions de cet élu, et rester dans les terres où il était théoriquement un héros... N'étais pas dans mes projets.

Toutefois, on m'avait fait part de l'existence d'un camp d'entrainement pour les Fuyujins. C'était un messager qui m'avait transmis la missive. Bien que je ne sois pas un fervent combattant du dragon, loin de là, l'idée d'obtenir plus de puissance pour la mettre à profit contre ceux qui ne souhaitaient que la destruction... C'était d'un certain point de vue égoïste, je prenais les connaissances et le savoir des Fuyujins, pour le mettre à profit presque contre un des leurs... J'étais clairement ce qu'on pouvait appeler... Un traitre...

C'était des mots durs au final... De se rendre compte que, finalement, je jetais définitivement mon honneur... Toute cette partie de moi, de maitre, de féodalité et de servitude... Je balayais tout cela pour des convictions que je ne connaissais qu'en ce monde... Je devenais véritablement quelqu'un de nouveau.

Quand cela est-ce arrivée ? Quand tout commença ? Etais-ce lorsque Jinn massacra un village ? Est-ce lorsque j'ai pris l'identité de Kaede pour la première fois ? Quand j'ai sauvée Emily et appris à la connaitre ? Ou plus profond encore... Etais-ce lorsque le navire qui me transporta se détruisit ? Lorsque Shishio fut tué ? Tout cela était complexe...

Et je n'avais plus le temps d'y réfléchir. La druidesse s'était très rapidement mis en état d'alerte en prennant son arme, et en observant avec prudence les environs. Il y avait quelque chose, et ce n'était pas rien. Moi-même, je ressentais dans les environs une grande décharge d'esprit combatif. Nous étions engagés dans un combat !

D'un grand bruit, la neige et la terre se soulevèrent à quelques pas de nous, montrant une grande créature pleine d'écaille une créature qui était à mes yeux profane totalement inconnue, et surtout, d'aspect bien trop dangereux pour être pacifique !

C'était elle que nous allions devoir combattre.

"Qu'est-ce que ?!" Fis-je de surprise en voyant la bête. De dents affûtées, une armure naturelle, des griffes longues comme des poignards, et de longues ailes de peau et de chair qui trônaient sur le dos de la bête... Cette dernière poussa un terrible hurlement à notre intention, montrant encore une fois ses intentions belliqueuses. Elle ne nous laissera pas partir. Il allait falloir... La combattre, nous n'avions pas le choix !


"Quel est cette créature ?!" Demandai-je ans me tourner vers Aki, en espérant qu'elle ai une réponse. Mais à vrai dire, ce n'était pas l'important. La seule chose importante, c'était si à force de coups et de persévérance je serais en mesure de la faire tomber.

Préférant prendre directement l'initiative, je resserra mon emprise sur mon arme, tout en me mordant l'intérieur de la joue pour être sûr que je ne sois pas en train d'halluciner ou de rêver. Mais non, la créature étais bien là, et lançais alors l'offensive en courant vers la créature en visant directement ce qui semblais être, à mes yeux, des points plus sensibles.

Avançai de diagonale, j'envoyai mon boulet vers le genou de la créature, dans l'espoir de la déstabiliser, peut être même pour l'affaiblir. Je craignais toutefois à la vue de la solide armure que possédai la bête que mes coups ne soit que peu efficace. Mais chaque armure avait une faille, et cette attaque était en quelque sorte une distraction, qui me permit d'attaquer avec ma lame ce qui semblait être l'intérieur de son aile. Cette zone semblait être dépourvue d'écaille, mais je me doutais que son aspect n'allait pas empêcher la créature d'y être particulièrement résistante.

J'attaquai donc cette partie de son corps à trois reprises, avant de ramener le poids en direction de son articulation. Si le coup était suffisamment puissant, j'allais peut être pouvoir lui briser ce membre. Mais... A la vue de la créature, je doutais que cela soit suffisant...




Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
Si la neige nous recouvre... Left_bar_bleue15/24Si la neige nous recouvre... Empty_bar_bleue  (15/24)
Aki Nishiie
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Si la neige nous recouvre...   Si la neige nous recouvre... EmptySam 30 Juil 2016, 19:57




Si la neige nous recouvre



feat.Kamatari





Alors que tout semblait aller pour le mieux, il fallait croire que la faune naturelle de l'endroit avait été dérangée par la discussion qu'entretenaient les deux élus. Pourtant ni l'un ni l'autre ne s'était exprimé particulièrement fort, ou n'avez fait de mouvements spécialement menaçant. Mais la chose était là. L'énorme bête leur faisait face dévoilant sa gueule terrifiante et bardée de crocs, ses écailles oranges et ses yeux rouges vif. C'était la première fois que Aki en voyait un de la sorte et pourtant elle le reconnut immédiatement pour en avoir fréquenté un grand nombre dans son monde. Ainsi, lorsque Kamatari posa la question, visiblement aussi effrayé qu'elle à l'idée de combattre la créature, elle souffle la réponse du bout des lèvres, la gorge serrée de se voir forcée d'en affronter un .

Un dragon …

Dans son monde, ces bêtes vénérables étaient respectées au delà de tout, et en tuer un était souvent passible de la peine de mort. Mais ils n'étaient pas des créatures belliqueuses, hormis pour défendre leur petit, et leur sagesse mémorables représentait une légende. L'on avait même une expression à ce propos ''un problème que même un dragon ne saurait résoudre'' signifiait une embûche totalement impossible, que l'esprit ne pouvait pas déjouer, quel que soit son intelligence. Cela n'avait pas l'air d'être la même chose de ce côté là du miroir. La créature agressive les attaquaient visiblement sans raison valable, à moins que cela ne soit un père de famille, ce qui serait fortement étonnant. Il n'avait pas non plus l'apparence des bêtes volantes venant de la réalité druidique, étant beaucoup plus petit et moins impressionnant, ce qui ne l'empêchait pas d'avoir une prestance certaine et un Fluide inquiétant.

Les deux animaux s'avancèrent au son du hurlement qui glaça les os de la Seikajin mais celle ci les retint d'un mouvement de la main. Ils étaient encore très affaiblis par le combat qui avait eu lieu précédemment sur les sommets blancs et elle se refusait à les voir risquer leur vie alors qu'ils n'avaient pas récupéré toute leur énergie. Malgré les protestations évidentes de la renarde qui se manifestèrent par une violente colère dans ses yeux de glace, elle ne revint pas sur sa décision et se trouva face à la créature pour l'affronter aux côtés de Kamatari.

Celui ci ne perdit d'ailleurs pas son temps et sauta immédiatement sur la bestiole, lui assénant des coups grâce à son arme que Aki connaissait pour sa dangerosité. Il n'y alla pas de main morte, visant successivement les points les plus sensibles de leur adversaire, tentant d'outrepasser les écailles. Mais la Druidesse ne comptait pas rester en reste. Si deux personnes lui causaient des assauts incessants, alors peut être serait il obligé d'en encaisser plusieurs. Elle fit remonter le Fluide rougeoyant dans tout son cœur qui se mit alors à la baigner avec vigueur, lui créant cette aura que ceux qui l'avaient combattus connaissaient déjà.

Puis elle fondit sur leur opposant, appliquant tout d'abord sa paume droite sur son crâne tout en grognant un mot qui fit réagir son Fluide, celui ci tenta de frapper avec une force insoupçonné sur la boîte crânienne de l'écailleux. Elle réitéra son action, d'abord sur la gorge, puis s'accroupissant prestement pour essayer de trancher un de ses tendons avant d'allonger son bras sous l’abdomen qu'elle voulut fendre et enfin de se relever vivement pour briser la colonne du légendaire sans nom. Elle était prête à encaisser les coups qui suivraient, et pour l'instant tentait juste de jauger celui qui leur faisait face, prête à passer à des attaques plus dévastatrices si elle ne parvenait à rien de la sorte. A chaque fois, un mot désincarné s'échappait de sa gorge pour donner des ordres à la magie qui circulait dans sa veine et agissait alors comme elle l'avait demandé, meurtrière invisible mais capable de causer de graves douleurs.






Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Si la neige nous recouvre...   Si la neige nous recouvre... EmptyMer 17 Aoû 2016, 01:00

Dragon commun
- ドラゴン -

Si la neige nous recouvre...

[Musique d'ambiance]

Réveiller par deux clampins qui se promenaient en pleine montagne, on pourrait dire que pour le moment : tu n'avais pas vraiment de chances. Une rouquine utilisant des toutous et un travelo avec un boulet attaché à une faux, la belle paire... D'ailleurs, avec les deux animaux, l'auteur pourrait bien expliqué leurs utilisations respectifs lors d'une scène pour adultes, mais hélas, tu n'avais pas une telle avancée d'esprit, et Kosaten avait certains tabous qu'il ne fallait pas provoqué... Oui, même si ça concerne la zoo***** !

Observant l'efféminé de tes pupilles en fente de chat orangé, tu le vis entrain de lancé une boule de fer sur ta personne, avant de se jeté sur ton aile. Tirant une mine de mécontentement, tu replia ton aile légèrement troué après le second assaut, et répliqua en voulant le mordre à pleine dents. Certes, il n'avait pas beaucoup de chaire à vendre, mais pour le calmé, rien ne valait une amputation.

Cependant, tu n'avais pas oublié qu'un second adversaire restais, l'amatrice de l'art du coup de langue ! Eh oui, précisons-le ! Charmante demoiselle aux cheveux de feu, tu l'épia d'un œil mauvais, tandis qu'elle s'était entourée d'une sorte d'énergie rougeâtre, avant qu'elle ne saute pour t'infligé un coup de paume sur la tête. Effectuant un coup de boule au même moment, tu bloqua l'attaque avec toute la force qui te caractérisait si bien, car tu avais beau n'avoir pas de magie, tu avais un minimum de carrure quand même.

Te prenant ensuite par surprise, elle incisa au niveau de ta patte avant droite, puis répliqua au niveau de l'abdomen. Ne voulant plus subir d'avantage, tu pris appuie sur tes quatre patte, malgré l'une d'entre elle blessée, et sauta vers l'arrière. Montrant des crocs d'ivoire vers tes assaillants, tu pris les devants en attaquant à ton tour. En colère d'avoir d'abord été réveillé par une bande de clampin, tu ragea encore plus sur les coups reçu et décida de défoulé ta haine sur ce semblait le plus faible.

Mettant ta puissante musculature en épreuve, tu fusa ensuite en toute hâte sur le shem***, et tenta de le plaqué à pleine puissance. Allait-il être projeté, ou allait-il effectué une manœuvre quelconque ? Tu t'en soucia point pour le coup. Déversant ta hargne sur tout ce qui passait devant toi, tu mis un coup de griffe vers le même ennemi, et pour finir, tu effectua un balayage avec ta queue sur les deux individus.

Alors, comment allaient-ils répliqués ?

Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Si la neige nous recouvre...   Si la neige nous recouvre... EmptyJeu 18 Aoû 2016, 21:57






Si la neige nous recouvre...



Avec : Aki Nishiie
   
Note HRP :
 


Ainsi donc la créature qui trônait de toute sa prestance en face de nous était un... Dragon ? Je devais clairement avouer mes lacunes sur le sujet. Tout le floklore et le bestiaire local était... Très loin de m'être familier. En tout cas, je n'étais pas mécontent d'avoir la druidesse de mon coté face à ce dragon, qui allait non seulement subir mes attaques de ma dangereuse arme, mais aussi les puissants et rapide coups de la femme aux cheveux orangés, qui avait sût par le passé me défaire. Je n'étais toutefois pas au sommet de ma forme physique, et donc que je risquais gros aujourd'hui...

La druidesse en tout cas poursuivie avec force et courage les assauts que j'avais initié, ne se privant pas d'utiliser les coups qu'elle maîtrisait et donc mon corps avait surement encore quelques légères marques. Aucune séquelle, mais peut être au moins des souvenirs et des appréhensions de se recevoir des impacts si puissants...

Le dragon se reçu en tout cas une bonne partie des assauts prodigués contre lui, mais il tenait encore debout et avait sût se défendre de quelques attaques, qui ne semblait que s'annuler contre les écailles blindées de l'animal à la force prodigieuse, dont je fus rapidement le premier témoin...

La créature jeta sa mâchoire armée de dangereuses lames dans ma direction, dans le but direct de m'oter la vie en me transperçant par ses crocs. Néanmoins, étant positionné sur son coté, j'eu facilement le temps de voir l'attaque venir, et donc ainsi d'esquiver d'un pas de coté ce qui aurait put être un coup mortel. Chaque coup qu'elle pouvait donner risquait de blesser gravement, donc je ne pouvais pas me permettre d'encaisser inutilement ses attaques, d'autant qu'au déplacement d'air qu'avait engendré sa mâchoire, je ne voulais pas du tout en faire les frais.

M'éloignant de quelques pas pour retrouver un peu vision sur le combat en cours, je vis la druidesse faire plusieurs assauts, mettant semble-t-il la créature un peu en difficulté, mais l'énervant. Une créature qui s'énervait devenant encore plus agressive, je me mis immédiatement en garde en commençant à faire lentement tournoyé la chaîne de mon arme, afin de pouvoir rapidement réagir et me défendre. Cela ne manqua pas d'arriver, et la créature fonça vers moi en tentant de me percuter de toute sa masse bien supérieure à la mienne. Je réussi néanmoins à détourner son attaque en accélérant la rotation de ma chaine et en la dirigeant vers la bête de croc et d'écaille.

Mais cela avait totalement détruit le mouvement que j'étais en train de faire, tout en me déséquilibrant quelque peu. A peine avais-je repris mes appuis qu'une nouvelle attaque arriva sur nous, symbolisée par la queue de la créature. Je réussi par un réflexe salvateur à utiliser ma faux comme un bouclier, en glissant de plusieurs mètres en arrière, mais restant debout.

"Ce n'est rien !" Dis-je a Aki, pour simplement éviter qu'elle ne s'inquiète pour moi alors que rien de grave n'était en train de se produire. Toutefois, il fallait continuer l'assaut, et c'est en me rapprochant de plusieurs pas vers elle que je lançai de manière quelque peu mon boulet dans sa direction, visant toutefois son flanc que j'avais égratigné tantôt, avant de le faire bouger dans une autre direction, le frappant de nouveau mais avec légèrement moins d'impact. A force d'effort, peut-être qu'elle se montrerait beaucoup plus sensible à mes coups...






Dernière édition par Kaede Honjo le Dim 18 Sep 2016, 12:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
Si la neige nous recouvre... Left_bar_bleue15/24Si la neige nous recouvre... Empty_bar_bleue  (15/24)
Aki Nishiie
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Si la neige nous recouvre...   Si la neige nous recouvre... EmptyVen 19 Aoû 2016, 03:37




Si la neige nous recouvre



feat.Kamatari





Spoiler:
 

Le premier coup de la Druidesse fut arrêté sans difficulté, ne causant visiblement aucun dégâts à son adversaire, ce qui n'était clairement pas bon signe. Elle risquait de devoir utiliser des pouvoirs qu'elle ne souhaitait pas prendre en compte, trop affaiblie par le combat avec Zay pour pouvoir les maîtriser correctement. Quoi qu'il en soit, le coup de boule habile était suffisant pour annuler totalement ce qu'elle venait de faire, mais ce n'était pas finis ! Chacune des deux attaques qui suivirent portèrent leur fruit, il était touché, même si ce n'était pas des blessures dramatiques, et que ses écailles semblaient en effet être très résistantes. La suite fut esquivée par des coups d'ailes, et finalement, il se sortit de ce court laps de temps sans trop de dommages. Mais il en était de même pour les deux acolytes qui n'avait pour l'instant pas subit de dégâts, ce qui ne serait certainement pas éternel.

Et elle n'avait pas tort. La bestiole bondit sur le samouraï, ce qu'il esquiva tout aussi habilement que l'écailleuse l'avait fait avant, il lança ensuite sa patte dans sa direction, la griffe fut parer sans difficulté par une attaque bien ajustée et le coup de queue qui suivit fut tout aussi rapidement bloqué. Il était certains que l'homme qui ressemblait à une femme c'était grandement amélioré depuis leurs dernière rencontres et la rouquine se sentait curieuse de savoir ce qu'il donnerait à présent dans un combat qui les opposerait. Mais elle n'avait pas le temps de se poser ce genre de questions, la queue du monstre fondit à son tour sur elle, prête à la frapper. D'une roulade souple, elle évita de se faire percuter et se retrouva de nouveau debout et prête à passer au combat pendant que Kamatari était déjà de nouveau aux corps à corps, profitant de l'inattention de la bête qui avait voulus attaquer la druidesse.

Par deux fois il tenta de l'atteindre alors que l'archère se joignait également à la bataille, s'acharnant à utiliser les coups qu'elle connaissait le mieux. Cette fois ci, étant dos à la créature qui avait tenté de la tuer, elle bondit sur lui et plaça par deux fois ses paumes sur ses flancs, et une fois sur sa colonne de nouveau, se demandant comment il comptait s'en défaire. Puis, décidant qu'elle en avait assez de ces petits coups ridicules, elle se concentra, jetant un coup d'oeil aux deux animaux qui battirent en retraite en voyant son regard flamber à l'intérieur de ses pupilles. Le feu s'échappa d'elle dirigé avec force sur son adversaire, torrent qui se déclencha par deux fois, sortant d'elle comme si elle eut été elle même un brasier ardent crachant sa colère sur son ennemi.

Suite à quoi elle recula d'un bond et lança d'un coup d'oeil son bouclier sur son acolyte de bataille. Une barrière transparente se dressa autour de lui, comme une armure qui lui collait à la peau avec souplesse, s'accordant au moindre de ses mouvements, prête à le défendre contre les prochains coups, même si il n'en avait sans doute pas besoin. C'était loin de le sous estimer, au contraire, la Nishiie commençait à se douter qu'il pourrait peut être s'en sortir seul contre la créature, avec quelques difficultés, mais elle ne souhaitait juste pas le voir souffrir plus que nécessaire … Après tout, elle était une guérisseuse.







Revenir en haut Aller en bas
Messages : 206
Yens : 91
Date d'inscription : 25/08/2016

Progression
Niveau: 999
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
Si la neige nous recouvre... Left_bar_bleue15000/15000Si la neige nous recouvre... Empty_bar_bleue  (15000/15000)
Une vieille légende
Une vieille légende - Pnj -

-



MessageSujet: Re: Si la neige nous recouvre...   Si la neige nous recouvre... EmptyDim 18 Sep 2016, 03:28

Dragon commun
- ドラゴン -

Si la neige nous recouvre...

[Musique d'ambiance]

Les deux adversaires de ce dragon ne se démontait pas, les coups commencèrent par fuser dans tous les sens, on pouvait rarement saluer la témérité d'humains venant défier un dragon, un être mythique et légendaire comme lui. Certes, ce n'était là qu'un dragon commun, l'un de ceux relayé au plan de seconde zone. Il y'avait en ce monde bien pire que lui, des créatures qui dépassaient l'entendement, ils n'avaient pas idée. Mais pour le moment, le combat se livrait et l'intensité augmentait au fur et à mesure que les flots d'attaques se déchaînaient. Que ce soit des coups de boulets d'ont l'un fut habilement esquivé par le monstre ailé, afin d'éviter d'être entravé, il ne pu cependant pas se mouvoir assez pour éviter le prochain coup de cet humaine. Mais elle était bien trop faible pour lui faire quoi que ce soit.

N’espéraient t'ils pas abandonner devant la beauté draconnique ? Apparemment non, mais tant mieux, car les êtres millénaires tel que lui, adoraient les combat. C'était le langage des coups, du sang et du feu qui parlait le mieux. Qu'il tombe ici ou ailleurs, ce qui comptait était de tomber contre des guerriers qui en valait la peine. Cette humaine qui se battait avec une sorte de bâton et une lame au bout, ne valait pas le coup comparé à l'autre qui avait ses animaux de compagnie, rien n'était laissé au hasard.

Elle parvenait à avoir une force aussi dominante que ses écailles le protégeait. Ses marques n'étaient que des maux douloureux et son torrent de flammes vint bientôt submerger le dragon, quelle ironie pour un monstre d'une telle race. Le souffle était puissant, celui de la bête était vide et creux. Il n'était qu'un enfant d'une centaine d'année et avait mal entraîné ses compétences inné, il n'était qu'un faible loin de sa meute, loin du troupeau, sans flammes à cracher de sa bouche.

Un rugissement plus tard et il répondit par la force en se tournant vers Kamatari, la chargeant, en la mordant et puis en la griffant de toute sa force, alors que ses lourdes armes naturelles brisait le sol après chacun de ses coups ! Mais il n'allait pas laisser la Nishiie en reste, puisqu'en se retournant d'un grand coup d'aile, il espérait lui briser les os.

L'air balancé souleva toute sorte de chose et il profita de cette diversion pour attaquer de plus belle. Chargeant de son puissant museau en avant, ses cornes voulant embrocher la druidesse comme une viande bien dodue, il avait en tête de la croquer pour finalité. Mais les évènements pouvaient en cacher d'autres. Qu'est ce que nous reverseraient les guerriers d'aujourd'hui, face à un monstre d'autrefois ?


Hrp : Je reprends la chasse.


Statistiques du dragon :
Spoiler:
 

Dégats recus du tour :
Spoiler:
 



Actions du dragon :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Si la neige nous recouvre...   Si la neige nous recouvre... EmptyDim 18 Sep 2016, 14:00






Si la neige nous recouvre...



Avec : Aki Nishiie
   
Il n'avait pas fallut plus de temps pour que le combat prenne pleinement son ampleur destructrice. La druidesse faisait appel à ses nombreux et puissants pouvoirs pour frapper et mettre cruellement en difficulté la bête d'écaille et de force qui avait décidée de se mettre en travers de notre route, qui avait décidé qu'aujourd'hui nous devions mourir. Dommage pour lui, la chose n'allait pas être simple... Voir même impossible.

Terminant ses attaques par un geste dans ma direction, la druidesse utilisa un de ses sortilèges sur moi. Rien d'offensif, mais l'impression et mon instinct qu'elle avait posé un bouclier sur ma personne, afin d'éviter que je subisse des blessures lorsque la créature se déciderait à m'attaquer... Chose qui ne tarda pas !

Fonçant dans ma direction, je fus surpris de cette soudaine mobilité de la créature, et je reçu l'attaque de plein fouet... Tout du moins, c'est ce qui se serait passé si le bouclier de la druidesse n'avait pas totalement encaissé cette attaque. Heureusement à vrai dire ! Toutefois, la créature énervée par les blessures qu'elle avait subit n'avait pas fini son jeu ! Me frappant de ses longues griffes, je sentis le bouclier se briser, et les extrémités des ongles de ce monstre me passer sur le corps, me laissant quelques entailles.

Toutefois, lorsque la créature montra ses dents dans l'intention de me mordre, je pus réussir à dégager mon arme pour me défendre, l'empêchant de m'atteindre... Toutefois, elle n'en avait pas encore fini, et elle se tourna maintenant vers la rousse, qui subissait encore les contrecoups de son combat avec le titan sombre... Autrement dit, c'était dangereux !

D'un geste que certains qualifierais de déraisonné, je réussi à me faufiler et à encaisser le coup initialement destiné à mon amie, mais à quel prix ? Je fus projeté à plusieurs mètres, et je n'avais qu'annuler le premier coup d'une suite... Dès que je fus sur pied, la première phrase fut destinée à la druidesse :

"Est-ce que ça va ?"

Toutefois, la présence du dragon juste à proximité d'elle m'indiquait très clairement que les choses pouvaient mal tourner. Je me jetai donc dans sa direction, l'arme en avant pour frapper à deux reprises au niveau de la gorge. Je ne cherchais plus à l'immobiliser, je cherchais à neutraliser la bête... Peut-être même de manière définitive !





Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
Si la neige nous recouvre... Left_bar_bleue15/24Si la neige nous recouvre... Empty_bar_bleue  (15/24)
Aki Nishiie
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Si la neige nous recouvre...   Si la neige nous recouvre... EmptyDim 18 Sep 2016, 15:11




Si la neige nous recouvre



feat.Kamatari





Spoiler:
 

Le dragon avait beau avoir esquivé une des attaques de Kamatari, il reçut toutes les autres de plein fouet et c'était désormais une créature aux écailles fumantes qui se tenait devant ses deux adversaires. Chacun des impacts avaient l'air de l'avoir sérieusement affaiblie et en essayant de capter son pouvoir, Aki comprit très vite que si ils continuaient tous les deux au même rythme, leur opposant écailleux n'en aurait plus pour très longtemps. C'est quelque chose qu'il sembla avoir repérer aussi, car il ne perdit pas de temps en palabre et tenta tout de suite d'attaquer le Fuyujin avec toute sa force en le chargeant. Heureusement le bouclier de la Druidesse eut l'avantage de résister à ce premier coup, ne témoignant de ses dégâts que par de nombreuses fêlures qui s'étaient étalées sur toute sa surface. Le coup de griffe qui suivit fit cependant jaillir le sang de son ami et une légère grimace vint déformer le masque de confiance de la rouquine qui ne voulait sûrement pas voir son allié souffrir. L'attaque suivante fut heureusement habilement bloquée et le dragon semblait vouloir s'en prendre à l'archère désormais.

Celle ci sourit doucement. Elle avait eu le temps de jauger la puissance de ce combattant et savait qu'elle ne craignait pas grand chose, son Fluide réparateur étant à l'affut de la moindre blessure pour venir pallier à ce manque. Mais, à son grand étonnement, lorsque le monstre lança son coup d'aile, ce ne fut pas elle qui se le reçut de face mais l'élu du dragon qui avait bondit devant elle pour la protéger, se recevant l'attaque de pleins fouet, ce qui ne lui fit assurément pas le plus grand bien. Les yeux agrandis par la stupeur et la peur, Aki n'eut que le temps de rouler sur le côté pour éviter la charge qui manqua de la frapper avec violence. Profitant du déséquilibre dû à son attaque manquée, la guérisseuse se recouvrit elle même d'un bouclier qui vint à point nommé empêcher les cornes de l'écailleux l'empaler comme de la vulgaire viande. En revanche celui ci ne put empêcher la morsure devenir arracher quelques lambeaux de chair à la pauvre Druidesse qui serra les dents. Heureusement son Fluide réparateur vint aussitôt calmer sa douleur et elle eut tôt fait de se retrouver comme neuve.

Je vais bien Kamatari ! Ne fais plus cela ! Merci, mais je ne veux pas te voir te sacrifier de la sorte, je tiendrais !

Après ce discours, elle observa la faucheuse attaquer de nouveau sa proie pendant qu'elle même profitait de sa position au corps à corps pour tenter de briser la mâchoire de son ennemi. Ainsi ce serait plus difficile de venir planter ses crocs n'est ce pas ? Elle attendit cependant que son allié se soit légèrement reculé pour relancer de nouveau ses tempêtes de flammes, laissant son corps imploser sur lui même et cracher tout le feu possible à la face de cet adversaire qui était malgré tout bien coriace. Quelques bonds en arrière plus tard elle lança de nouveau le bouclier sur Kamatari. Ils étaient tous les deux affaiblis par les évènements passés et elle ne pouvait pas le laisser sans défense face aux attaques draconiques qui, bien que supportable si l'on n'en encaissait qu'une seule pouvait devenir dévastatrices au bout d'un certain moment.

Essaye déjà de te protéger, je me débrouillerais de mon côté.

Elle recula d'un léger bond en arrière, prête à encaisser les assauts de cet être qui n'allait pas tarder à être à bout de force si elle en croyait la façon dont il avait souffert des attaques précédentes. Certes, avoir dû se protéger l'avait empêchée de lui lancer autant de coups, et peut être qu'il n'avait fait là qu'un test pour jauger leur puissance, auquel cas il avait peut être la capacité nécessaire de tout éviter sans subir autant. C'est ce qu'ils allaient voir.






[/u]
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 206
Yens : 91
Date d'inscription : 25/08/2016

Progression
Niveau: 999
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
Si la neige nous recouvre... Left_bar_bleue15000/15000Si la neige nous recouvre... Empty_bar_bleue  (15000/15000)
Une vieille légende
Une vieille légende - Pnj -

-



MessageSujet: Re: Si la neige nous recouvre...   Si la neige nous recouvre... EmptyLun 19 Sep 2016, 16:10

Dragon commun
- ドラゴン -

Si la neige nous recouvre...

[Musique d'ambiance]

Ces humains.. Ils se pensaient surpuissants avec leurs pouvoirs, ils pensaient pouvoir vaincre la créature que tant d'autres avant eux avaient redouté. Combien étaient tombés sous ces crocs ? La force de ces griffes avaient su déchirer plus d'une chair, même bien protégée derrière de lourdes panoplies de fer, de boucliers armés et d'armes pour le tenir à l'écart. Mes aïeuls avaient fais fondre les plus costauds des métaux et moi, j'étais un peu la risée des générations des mes ancêtres. Mon souffle ne partait plus et seule ma force physique avait réussie à me tenir en vie, parfois mon imposante stature suffisait... Mais pas aujourd'hui. Qui étaient-ce ? Qui ôsaient s'acharner ainsi contre l'être draconnique magistral que j'étais !

Le dragon subissait de plus en plus d'attaques, les lourds assauts précédents, il les avaient encaissés pour mieux pouvoir attaquer, mais se rendait compte que cela ne servait presque à rien. Ils se défendaient trop bien, profitant de chaque occasions contre lui, s'en était déprimant. Mais soulevant ses grandes ailes pour reculé, il ne parvint même pas à esquiver les assauts de Kaede, visant encore la gorge, toujours la gorge, comme s'il savait que la peau était plus fine à cet endroit ! Mais ce n'était rien de plus qu'un serpent attaquant un faucon, des égratignures sur des écailles d'acier. Le sang coulait, mais c'était loin de pouvoir ralentir une telle bête mythique.

Le dragon se détourna d'elle pour viser celle qu'il considérait comme forte. L'alpha du groupe, c'était l'autre ! Un combat acharné se prépara, lorsqu'il vit les flammes arriver de nouveau sur lui, plus jamais se dit-t'il ! De son habileté légendaire, le dragon parvint à esquiver les torrents de feu qui se déversèrent sur la toundra, brûlant tout sur son passage. Les écailles fumantes du monstre ailé, furent soufflée de plus belle par son acharnement, son attaque presque frontale pour répondre à cette provocation.

Meurs ! Pensait le dragon. Ses yeux de reptile croisant ceux d'Aki Nishiie, elle pouvait saisir sa détermination. Il n'abandonnerait pas et chacune de ses attaques, même faibles, étaient dans l'optique de la tuer.



Statistiques du dragon :
Spoiler:
 

Dégâts reçus du tour :
Spoiler:
 



Actions du dragon :
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Si la neige nous recouvre...   Si la neige nous recouvre... EmptyMar 20 Sep 2016, 14:34






Si la neige nous recouvre...



Avec : Aki Nishiie
   
Après avoir frappé à plusieurs reprises le cou de la créature qui subit chacune de mes attaques avec une ampleur atténuée à cause de la résistance naturelle de la bête, ne réussissant seulement qu'à l'égratigner, je tombais une nouvelle fois genou au sol, devant reprendre mon souffle sous l'intensité du combat qui, malgré mes efforts, persistait toujours. Il fallait... Il fallait que je me relève, que ma faux se plante dans ce corps d'écaille en lui sectionnant ses muscles ou ses organes... Il fallait... Que je sois en mesure de réellement tuer cette créature !

Mais je ne pouvais pas, je n'étais pas assez fort pour le moment. Le sombre dragon semblait déjà être un mur pour moi... Qu'est-ce que cela donnerai si je voulais affronter l'élu sombre ? Rien de plus qu'un massacre. Je n'étais pas assez puissant, et j'en payais le prix...

Mais alors que je relevai le regard pendant que mes poumons étaient en feu à cause de la température très fraiche de l'endroit, pour ne voir que le dragon s'acharner avec férocité sur la druidesse, qui m'avait donné une nouvelle fois ce sortilège, alors que c'était elle qui était sous les assauts de cet être !

Serrant les dents, je sentis mon pied s'enfoncer dans la neige et la terre de plusieurs centimètres surement, avant de donner d'un coup sec une grande impulsion, pour bondir en direction du combat. N'écoutant pas les volontés de la druidesse, je me mis une nouvelle fois entre elle et une attaque de la bête, me recevant un coup de queue assez violent, qui ne fit que ricocher contre la magie de la druidesse, me permettant de continuer sur cette lancée, et de frapper une nouvelle fois le dragon en le contournant, visant la gorge une fois de plus, tout réfléchissant à ce que je pourrais dire à la rousse pour expliquer que non, je ne la laisserai pas prendre des coups que je pouvais endurer, parce que c'était peut être la seule chose que j'étais en mesure de faire !

Continuant en tout cas sur ma lancée, je claquais plusieurs fois des dents sous les efforts physiques que je faisais, avant de faire un tour sur moi même en donnant une grande force d'inertie sur mon poids, et de l'envoyer au niveau de la tête de la bête, juste au niveau de ce qui devait être son oreille interne. Un tel coup le déséquilibrera surement, et c'est pourquoi je refis la même attaque d'un autre tour, visant le même endroit.





Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Si la neige nous recouvre...   Si la neige nous recouvre... Empty

Revenir en haut Aller en bas
Si la neige nous recouvre...
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Les Charlots en folie : À nous quatre Cardinal! [DVDRiP]
» [UPTOBOX] La Neige et le feu [DVDRiP]
» À nous les garçons [DVDRiP]Comédie
» [UploadHero] La Folie des grandeurs [DVDRiP]
» Mes yeux ne sont pas si bas... regarde un peu plus haut ça marchera peut-être mieux entre nous. (suite) //+18// //HENTAÏ//

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse :: Si la neige nous recouvre... 190103103231202569 :: Royaume de Fuyu :: Toundra boréenne-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.