-39%
Le deal à ne pas rater :
Huawei P30 Smartphone
395 € 649 €
Voir le deal

Partagez
Recouverte par la neige
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Recouverte par la neige   Recouverte par la neige EmptyMer 27 Juil 2016, 12:25





Recouverte par la neige


feat.Aki Nishiie





Le blizzard soufflait depuis, ce qui semblait être, une éternité. Sortit du tertre maudit où l'avait envoyé le fléau Zayro Jinn, Zinnia avançait lentement son corps meurtri et gelé, traînant sa jambe gauche brisée dans la neige tandis qu'elle essayait de cacher son visage dans la cape enroulée autour de son épaule, servant d'attelle à son bras gauche brisé par le colosse noir.

Évitant les habitations humaines, elle déambulait en luttant contre les éléments jusqu'à finalement, rattrapé par sa fatigue et la douleur, elle ne s'écroule au sol, adossé contre un arbre gelé son ventre dévoilant son sceau de Long à l'air libre à qui voudrait le voir. Les paupières lourdes et grelottantes en claquant des dents, la dragonne essayait de rester éveillée en reprenant la gravure de ses runes magiques sur ses revolvers, y allant lentement pour éviter de faire des erreurs à cause de son état et de la météo.

Tout ne peut pas finir ainsi... Pas après toutes les épreuves que je viens de traverser ! Si seulement je n'avais pas croisé ce maudit Zayro Jinn, je serais, en bien, meilleur état et en bien meilleure forme ! J'ai envie de dormir, mais avec cette tempête et la possibilité de croiser des humains, je risquerais de ne pas me réveiller en vie, je dois rester réveillé ! Aller, je me concentre, les runes... Au moins, je ne perds de pas totalement mon temps à mettre arrêté ici. J'espère juste qu'un humain ne va pas...

La tempête de neige se calmait enfin, laissant place à une simple chute de flocons blancs ainsi qu'au silence que provoquait le manteau neigeux avoisinant. Cependant, un bruit de pas résonner dans la toundra, suivit d'un autre... Sur le qui-vive malgré les valises qui se dessinaient sous ses yeux, Zinnia remis le chargeur dans son revolver et le tandis dans la direction des bruits qui semblaient se rapprocher.

L'arme d'un autre monde tremblait et avait du mal à resté stable, non pas à cause de la peur, mais à cause de la fatigue et de l'effort qu'était de tenir ce bout de métal à bout de bras. Montrant les dents et grognant comme un chat, de manière agressive, l'élue fixait le nouvel arrivant d'un air farouche.


-Qui va là ?!


Malgré ses belles paroles, l'arme finit par tomber lourdement dans la neige rapidement suivis par la main qui la tenait. Zinnia, haletant comme si elle venait de courir un marathon, complètement épuisé et à bout de forces, posant l'arrière de son crâne contre l'arbre qui la maintenant assise, continuant de fixer l'origine des bruits alors que la neige commençait lentement à recouvrir ses vêtements en lambeau.

Es la fin ? Je ne peux plus rien faire, je ne pourrais même pas me relever pour ne serait-ce, prendre mes jambes à mon cou... La fatigue me gagne, mon esprit depuis flou... Faible corps, maudit sceau, maudit monde...





Dernière édition par Zinnia le Mer 27 Juil 2016, 20:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
Recouverte par la neige Left_bar_bleue15/24Recouverte par la neige Empty_bar_bleue  (15/24)
Aki Nishiie
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Recouverte par la neige   Recouverte par la neige EmptyMer 27 Juil 2016, 16:08




Recouverte par la neige



feat.Zinnia





Elle toussait encore, toujours aussi malade, presque au bord de la mort, elle en avait la malheureuse impression. Pourtant ce n'était pas le cas. Au bord de la mort, elle l'avait été, en chutant de la falaise, par exemple. Son état avait ensuite été critique pendant plusieurs semaines, et le fermier qui l'avait sauvé avait dû y mettre ton son cœur. Comparé à ça, l'état de la rouquine était plutôt sympathique en cette fin de journée. Sa crinière rousse était baignée de la lueur orangée du soir, et d'aucun aurait pus croire qu'elle était en feu, ce qui n'était pas tout à fait dénué de charme, mais ce n'était pas vraiment le problème qu'elle se posait à l'instant. En réalité, ces derniers jours, elle s'était préoccupé de l'air qu'elle avait à peu près autant que d'un paquet de mouchoirs vides, ce qui n'existe pas, c'est vous dire.

Elle se contentait d'avancer d'un air résigné, cherchant à sortir de la toundra sans vraiment savoir pourquoi elle voulait s'en aller. Précédemment, elle avait revus Kamatari, un autre élu de Fuyu à la dégaine beaucoup trop efféminé, avec lequel elle s'était battus conte un dragon qui les avait agressés. Depuis le moment où elle avait laissé son ami et était repartie en direction de la forêt de givre pour retourner aux territoires neutres, elle n'avait ni mangé ni dormis. Mizu avait finis par la forcer à boire en restant assise à côté d'un plan d'eau gelé jusqu'à ce que la Druidesse accepte, forcée par le besoin de continuer à avancer. En revanche, son estomac était si vide qu'il avait finis par la laisser en paix, ses grognements incessants étant dérisoires face à la détermination de la rouquine à se laisser faire par la nature.

De même pour sa fatigue, même si pour ce côté là, son corps se faisait de plus en plus insistant. Ses yeux se mettaient à papillonner, elle ne parvenait plus à marcher droit, et de temps à autre, quand cela devenait trop fort, elle s'asseyait quelques secondes, s'endormait puis se réveillait tout de suite après. L'illusion courte d'être reposée lui suffisait pour reprendre sa marche. Mais cette fois ci, lorsqu'elle décida de monter un camp, c'était pour se procurer une des seules nuits qu'elle allait passer sur les territoires de Fuyu. Mais avant qu'elle puisse déterminer l'endroit, un bruit tenace dans les fourrés attira son attention. Il y avait quelqu'un.

Elle ne voulait pas spécialement vivre, mais mourir après avoir tenus tête à Zayro ne l'intéressait pas non plus. Elle se saisit de son arc, prête à décocher ses flèches invisibles vers son ennemi. De nouveau un bruit, de chute cette fois. S'avançant avec prudence, la Seikajin finit par voir une forme assise dans la neige. C'était clairement une jeune femme, peut être un peu plus jeune que Aki, et qui était encore vivante, si on en jugeait par sa poitrine qui se soulevait doucement. Avait elle les yeux ouverts ? La vision qui se brouillait de la Nishiie n'était pas suffisante pour lui transmettre cette information. Cependant, elle eu tôt fait de voir la tâche bleue sur le ventre de la pauvre femme. Une Fuyujin. Même si elle n'avait pas spécialement peur grâce au Fluide assez faible qu'elle sentait, elle resta sur ses gardes.

Vous allez bien ? C'était clairement une question idiote, la guérisseuse s'éclaircit donc la gorge avant de poursuivre. Vous semblez blessée, je peux peut être vous aider si vous me le permettez.

Même si la personne ne semblait pas capable d'opposer de résistance, il valait toujours mieux demander avant. Lorsqu'elle se réveillerait une fois que ce serait finis, elle risquerait de lui en vouloir ou d'être suspicieuse si jamais elle ne comprenait pas comment cela c'était passé. La soigneuse s'assit donc en face, attendant patiemment la réponse, tout en commençant à rassembler du bois pour un éventuel feu qui leur permettrait à l'une comme l'autre de ne pas mourir de froid.




Dernière édition par Aki Nishiie le Sam 06 Aoû 2016, 18:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Recouverte par la neige   Recouverte par la neige EmptyMer 27 Juil 2016, 16:48





Recouverte par la neige


feat.Aki Nishiie



C'était bien quelqu'un qui approchait dans la neige, un arc au poing, mais le visage livide... à la limite, elle ressemblait à notre dragonne, mais avec les blessures en moins. S'approchant d'un pas lent et prudent de la jeune fille blessée pour finalement lui proposer une assistance bienveillante en s'asseyant devant la blessée, la dragonne laissait son regard fatigué glisser sur la nouvelle arrivante à la chevelure de feu, elle pouvait sentir sa force bien que quelque chose ne semblait pas aller chez elle.

Devant cet élan de bonté, Zinnia ne put se résigner à essayer de se relever de nouveau avec un sourire noir au bord des lèvres, ne voulant pas se montrer dans cet état devant un représentant d'une espèce qu'elle voyait comme faible. Mais en essayant de se lever, elle appuyait par erreur sur sa jambe blessée qui commençait à prendre une couleure bleue peu rassurante, poussant alors un cri de douleur qu'elle ne put retenir avant de retomber dans la neige, le poing et les dents serrés. Après quelques instants de silence, elle se redressait pour revenir s'adosser contre son arbre, se gardant de relever ses yeux embués à cause de la douleur vers l'inconnue.

Je ne peux rien faire dans mon état... Es-que je devrais accepter la proposition de cet humain ? Après ce que l'un des siens vient de me faire ?! … Mais il est vrai que je n'ai pas bien le choix, chaque minute que je passe ainsi, je peux sentir la vie me quitter doucement. J'ai encore des choses à faire, si cet humain peu vraiment amélioré mon état...

Laissant échapper un grognement de mécontentement contre sa propre décision, Zinnia reportait ses yeux rouges brillants vers ceux verts de la jeune fille, la voyant en train de réunir du bois, elle avait bien l'intention de l'aider. Dans quel but, pour quelle raison ? La dragonne l'ignorait, mais elle n'était pas vraiment en bonne forme pour réfléchir à ce genre de chose. Fixant la jeune femme de son air d'animal blessé et sur la défensive, elle finit enfin par répondre à sa demande.


-Fait... Comme bon te semble...

Honteuse de devoir demander, même si c'était à sa façon, l'aide d'une autre espèce que la sienne, elle baissait les yeux. Entre deux grimaces de douleur, elle glissait sa main valide pour sortir de ses poches les deux silex qu'elle avait récupérés en apprenant à faire des feux lors de son aventure avec Alexandar. Partant du principe que celle qu'elle avait devant elle ne pouvait pas faire un feu facilement, elle lui tendait les deux pierres, comme si c'était sa façon, un peu maladroite, de remercier l'inconnue pour l'importance qu'elle portait à la dragonne sans même savoir qui elle était.

-Tu peux utiliser ça pour allumer ton feu, humain, ce sont des pierres à feu.

Suite à ça, elle se plaquait contre son arbre pour laisser la rousse faire ce qu'elle avait à faire, ne la lâchant pas des yeux, qu'importe si elle décidait de la soigner ou de l'achever, de toute manière Zinnia se savait trop faible pour faire quoi que ce soit.




Dernière édition par Zinnia le Mer 27 Juil 2016, 20:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
Recouverte par la neige Left_bar_bleue15/24Recouverte par la neige Empty_bar_bleue  (15/24)
Aki Nishiie
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Recouverte par la neige   Recouverte par la neige EmptyMer 27 Juil 2016, 19:31




Recouverte par la neige



feat.Zinnia





Il avait semblé que, même si la femme était totalement apeuré, elle acceptait l'aide que la rouquine lui offrait, de plus, elle lui tendit deux pierres que Aki connaissait bien, les appelant des pierres à feu. La Druidesse les fixa un instant, les yeux brillants. Elle en possédait lorsqu'elle était dans son propre monde, mais depuis son arrivée en Kosaten, c'était employée à utiliser la méthode de l'arc qui était beaucoup plus longue et fatigante Elle saisit les cailloux en remerciant la jeune femme qui n'avait toujours pas donné son nom, se retenant donc de le lui demander pour l'instant. Elle avait besoin de se reposer, c'était certains. Mais le problème dans toute cette affaire, c'est que c'était aussi le cas de la guérisseuse qui aurait donné beaucoup pour un repas chaud en cet instant. La faim recommençait doucement à lui tordre les entrailles, se rappelant à elle comme une compagne indésirable.

Elle soupira, puis bâilla avant de finalement se décider à faire un tas correct des brindilles et plus gros branchages. Se servant des deux pierres, elle se mit à les frapper l'une contre l'autre dans un angle bien précis. Cela ne marcha pas immédiatement et la fit pester, elle avait clairement perdus le coup de main. Cependant, deux ou trois fois plus tard, une légère étincelle tomba sur un petit tas de brindille et de mousse qui se mit à fumer. Délaissant les outils, l'amie des animaux se mit alors à quatre pattes pour souffler doucement sur le départ de feu qui commença à prendre avec plus d'efficacité. Une fois que des flammes vinrent lui lécher le bout du nez, elle engouffra les brindilles dans le gros tas de bois qui se transforma aussitôt en brasier. C'était encore une manière archaïque d'obtenir un tel résultat, mais elle comptait bien demander à un forgeron de lui fabriquer un de ces outils étranges que d'aucun appelaient briquets et qui, grâce à du fer entrechoqué, produisait le même effet, mais bien plus facilement.

Excuse moi, j'ai besoin d'un peu de temps, je ne suis pas non plus au mieux de ma forme.

Se rapprochant du feu elle essaya également de couvrir la jeune femme d'une des lourdes peaux qu'elle transportait depuis le début de son voyage pour que celle ci ne meure pas de froid. Elle chercha ensuite un bout de pain (qui avait durcis depuis le temps) dans le fond de son sac, qu'elle rompit en deux, en confiant la moitié à la Fuyujin et croquant dans l'autre.

Tu devrais manger pendant ce temps, ce sera déjà ça.

Elle était passée au tutoiement, puisqu’après tout, elle allait soigner cette personne, elle pouvait se permettre d'être un minimum familière. Après tout, l'élue du dragon, elle, ne s'était pas gênée pour adopter le même ton. En tout cas, dès que son estomac fut un peu plus remplis et que ses doigts cessèrent de menacer de rompre à cause du froid, elle s'approcha de sa future patiente, avec un air inquiet. Le nombre de blessures était loin d'être anodin et elle finit par se résoudre à s'occuper des plus grave, soit son bras et sa jambe. Cela ne causerait pas immédiatement sa mort, mais comme l'os cassé du bras brisé était entré en contact avec une artère, à trop forcer dessus, elle risquait de crever cette dernière et de mourir d'hémorragie.

Tu vas avoir mal pendant quelques secondes, mais ça passera vite.

Elle réajusta d'un coup sec les os décalés puis soigna immédiatement grâce à sa lueur verte pour calmer la douleur. Elle en fit de même avec la jambe puis avec les os de la mains (l'étape qui serait sans doute la plus douloureuse). Réservant la paume brûlée pour la fin. Une fois toutes ces opérations terminées elle était complètement épuisée et sentait que la tête lui tournait avec vigueur.   En tout cas, pour la jeune femme, cela devait déjà aller mieux et la douleur devait s'être estompée. La soigneuse recula en chancelant et alla s'adosser contre un arbre à proximité, prête à s'endormir. Bien évidemment, Mune comme Mizu gardèrent un œil attentif sur la blessé, veillant à ce qu'elle ne profite pas de son état nouvellement amélioré pour assassiner la Seikajin.




Dernière édition par Aki Nishiie le Sam 06 Aoû 2016, 18:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Recouverte par la neige   Recouverte par la neige EmptyMer 27 Juil 2016, 20:33





Recouverte par la neige


feat.Aki Nishiie



La fille à la chevelure de feu était tout aussi épuisée que la dragonne, acceptant ses pierres de silex volontiers avant de se mettre à la tâche. La dragonne eut l'impression de se revoir lors de son apprentissage de cette étrange technique pyrotechnique, devant s'y reprendre à plusieurs fois avant d'atteindre un résultat satisfaisant. Après avoir aidé les flammes à prendre correctement, la secouriste du jour vint s'installer près du feu après avoir couvert Zinnia de l'une de ses peaux protégeant du froid et cherchait dans ses affaires le peu de nourriture qu'il lui restait, ayant tout de même la gentillesse de diviser le précieux petit bout de pain sec en deux pour en donner une partie à la blessé.

Un... Bout de pain ? Et sec en plus ?! Elle se fout de moi... ? Alors que je vois là deux petits amuses bouches tout frais, avec leurs pelages blancs comme la neige, un peu de viande fraîche, ça fait longtemps ! Mais je vais devoir me contenter de cette nourriture humaine, je n'ai pas la force de chasser dans l'immédiat, l'humain à raison, il faut que je me remplisse l'estomac... ne faisons pas la difficile.

Après avoir regardé d'un regard prédateur, le louveteau et le petit renard au pelage blanc qui semblaient suivre la jeune fille, Zinnia se résignait sur son bout de pain sec, le croquant de ses crocs inhumains, sans grande conviction. Suite à ce repas improvisé, l'élue de Fuyu se retournait vers sa sauveuse, recommençant à la dévisager en silence, attendant juste qu'elle est finie de prendre le repos dont elle avait besoin. Grâce aux peaux et au feu de camp, notre dragonne n'avait plus à craindre le froid, mais perdant l'anesthésie du froid, la douleur qui parcourait son corps reprenais de plus belle, la forçant à serrer les dents au point de laisser couler une goutte de sang le long de sa bouche. Notre boulangère à la baguette sèche finit par se lever, enfin apte à commencer les soins après avoir prévenu sa patiente qu'elle risquait de souffrir lors de ceux-ci, Zinnia ne comprit pas tout de suite où elle voulait en venir, mais lorsqu'elle commença l'opération, elle crut tourner de l’œil.

Mais elle n'est pas bien cet humain ? Quelle violence dans ses mouvements ! Quelle... Quelle... Douceur dans sa magie ? Quel pouvoir est donc, je dirais qu'il est lié à la nature au premier regard, c'est étrange, mais bien plus efficace que je ne le pensais. J'ai enfin l'impression que ce corps reprend sa forme d'origine. La jambe et le bras sont finis, plus de peur que de mal, les doigts devraient aller vite.

Un cri de douleur résonnait dans la toundra lorsque la jeune fille arrivait aux soins des doigts brisés par Zayro Jinn, allant même jusqu'à perdre connaissance quelques minutes avant de revenir à elle pour pester contre sa soigneuse dans un grognement animal. Mais finalement les soins arrivèrent à leurs termes, épuisés la soigneuse partit s'enfuir dans les bras de Morphée un peu plus loin, contre un arbre. Mais alors que les deux petits animaux gardés la dragonne à l'œil, ils n'eurent finalement pas beaucoup de travail car la déesse du sommeil dut accueillir également Zinnia peu de temps après, se laissant finalement aller à sa fatigue qu'elle ne pouvait plus contenir.

Les heures passèrent et ce fut la Fuyujin qui reprenait connaissance la première, baillant comme si elle avait dormi une semaine entière tout en s'étirant, vraisemblablement de nouveau en forme. Ce grattant le cuir chevelu avec sa main qui avait encore quelques signes de brûlure qui n'avait pas pus être soigné à cause de la fatigue de la guérisseuse, Zinnia mis quelques instants à se remettre l'endroit où elle se trouvait

Jetant son regard redevenu froid et inexpressif vers la jeune rousse encore endormie, Zinnia se relevait finalement en constatant agréablement que tout était nouveau en place dans son petit corps d'humain, s'étirant tous les membres comme si elle s'apprêtait à faire du sport en affichant un sourire satisfait sous le regard méfiant des deux petits animaux blancs. Une fois prête, la dragonne se tournait vers eux avec le même regard de prédateur que précédemment, mais se stoppait soudainement en se penchant lentement vers eux, prenant subitement un regard bien plus doux et curieux qu'à l'habitude.


-Tiens, mais vous êtes des esprits tous les deux, je ne l'avais pas remarqué. C'est étrange de vous trouver ici...

La dragonne se tournait vers sa sauveuse, remarquant enfin que le louveteau et son ami renard semblaient vouloir protéger l'humain qui dormait plus loin. Zinnia lâcha un sourire en se redressant avant de partir chasser un peu plus loin, ramenant après une bonne demi-heure de quoi manger pour quatre. Évitant de faire des gestes qui pourraient être mal interprétés, l'élue allait s'installer près du feu et commençait à préparer ses trouvailles du jour, les faisant cuire avec le feu qu'elle avait ravivé. En attendant que tout soit près et que la jeune fille ne revienne à elle, Zinnia ressortie ses deux revolvers et repris la gravure de ses runes, jetant par moment un petit regard vers les deux esprits qui la gardaient à l'œil.

Des esprits de la nature, c'est extrêmement rare d'en croiser, même pour moi qui est beaucoup voyagé, je n'ai eu la chance de les voir que peu de fois. Il faut dire que je ne suis pas très populaire à leurs yeux, mon pouvoir incarne la destruction de tout ce qui existe... Mais à mes yeux, ce sont des êtres que je respecte grandement. Ils sont fiers et assureront leurs missions pendant des siècles sans sourciller, sans parler que leurs pouvoirs sont en générales immenses.

Je me demande vraiment que font ses deux esprits ici et s'ils suivent cet humain, pourquoi ils le suivent... Bon, dans tous les cas, il a partagé un repas avec moi, je vais en faire de même, je n'aime pas garder des dettes. De plus, j'ai l'impression que son aura est instable et j'ai une impression bizarre quand je le regarde... Je vais attendre que cet humain revienne à lui, sinon je risque de m'attirer les foudres de ses deux gardes du corps.



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
Recouverte par la neige Left_bar_bleue15/24Recouverte par la neige Empty_bar_bleue  (15/24)
Aki Nishiie
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Recouverte par la neige   Recouverte par la neige EmptyJeu 28 Juil 2016, 16:42




Recouverte par la neige



feat.Zinnia




Les rêves de la rouquine n'était pas assez intéressant pour être rapportés ici. Quoi qu'il en soit, ce ne fut qu'une dizaine d'heures plus tard qu'elle se réveilla, encore engourdie par cet état qui avait plusieurs fois frôlé l'inconscience tant son corps avait eu envie de s'en repaître. Pendant son sommeil, Mune et Mizu avaient pus faire plus ample connaissance avec la dragonne qu'ils n'appréciaient pas plus que ça. Mizu n'arrivait pas à déterminer si son interlocutrice était une démone comme elle ou pas, et dans le doute, face à son apparence, se contentait de la considérer comme une misérable humaine. Mune n'aimait pas le regard qu'elle avait et toute la noirceur qu'il sentait en elle, il préférait à présent éviter ce genre de personnes, histoire de ne pas avoir à subir de nouveau ce qu'il avait pus vivre sur les sommets blancs.

Lorsqu'elle ouvrit les yeux, ce fut principalement éveillée par l'odeur de viande en train de cuir, le bruit de la chair grésillante en proie aux flammes qui la faisait saliver. Le bout de pain sec de la veille n'avait clairement pas suffit à repaître son appétit. Mais une question lui frôlait l'esprit, qui avait bien pus faire ça ? Lorsqu'elle se releva doucement (elle s'était largement affaissée sur le sol), elle vit que la jeune femme qu'elle avait soigné semblait se porter beaucoup mieux et était assise à côté du feu, en train de travailler sur des instruments d'apparence totalement inconnue à la Druidesse, ce qui ne l'étonna pas plus que ça. En Kosaten elle avait vus un tel nombre d’étrangetés qu'une de plus ou de moins ne la changerait pas de beaucoup.

Ça as l'air d'aller mieux ! Tu as toujours mal quelque part ? Si il le faut je peux peut être repasser sur certaines blessures, ce sera beaucoup moins douloureux qu'hier.

A peine debout, sa première préoccupation était, comme à son habitude, l'état de sa dernière patiente. Elle aimait faire son travail du mieux possible, et surtout jusqu'au bout. Laisser quelqu'un à moitié soigné lui semblait un manque de professionnalisme particulièrement évident et on lui avait bien appris à achever son travail, à pousser son énergie dans les derniers retranchements si il le fallait, alors elle n'allait sans doute pas … De nouveau une quinte de toux absorba toute son attention, la rappelant à la réalité. Elle glissa sa main sous sa tunique et tenta encore une fois de soigner l'horrible blessure qui se trouvait sur son thorax, mais comme à chaque fois, sa paume droite fut prise de violentes convulsions douloureuses, la forçant à abandonner son entreprise.

Elle repensa à tout ce qui faisait sa vie désormais. La mort et la honte. Il n'y avait pas d'autre avenir devant elle. Cette dernière image la hantait, le visage d'Adakor sous la glace, dans cette expression de frayeur et de souffrance, à celui ci venait se joindre les traits de Kachou, portant le même regard, et lui reprochant constamment de ne pas avoir été là. Elle se mordit les lèvres pour ne pas fondre en larmes. Aujourd'hui elle avait pus manger, dormir, boire, elle menait une vie tranquille, alors qu'elles étaient morte loin d'elle. Elle osait vivre comme si de rien n'était ! Elle était immonde, dégueulasse, elle aurait tant de fois mérité de mourir ! Mais pourtant elle ne le faisait pas … Pour quelle raison ? Elle releva légèrement la tête une fois que la douleur reflua en partie, pour essayer de reprendre une conversation normale, refusant de se laisser dévorer par elle.

Dis moi … comment t'appelles tu ?

Elle espérait pouvoir avoir au moins le nom de celle qu'elle avait sauvé, considérant qu'ainsi, elle pourrait se donner bonne conscience, en ayant tiré d'affaire encore une personne. Combien d'ailleurs ? Combien de fois avait elle usé de ses pouvoirs sur quelqu'un d'autre ? Cela devenait une habitude, de marcher, trouver quelqu'un gravement blessé, la secourir, puis la quitter. Parfois même plusieurs fois la même personne, comme avec Matsuo. Mais après tout, c'est ce qui lui plaisait le plus, c'est ce qui la faisait se sentir utile. Ce n'était pas en palabrant ou en vendant les fruits de ses chasses qu'elle venait vraiment en aide. Elle aimait ce Fluide amical qui s'écoulait de ses doigts, elle aimait le sentir accomplir son œuvre avec douceur et calme, compagnon aussi appréciable que les deux animaux qui l'accompagnaient.




Dernière édition par Aki Nishiie le Sam 06 Aoû 2016, 18:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Recouverte par la neige   Recouverte par la neige EmptyJeu 28 Juil 2016, 22:26





Recouverte par la neige


feat.Aki Nishiie



Absorbé par son travail d'orfèvre qui demandait une certaine précision et surtout de la concentration, surtout pour une amatrice, la dragonne ne remarquait le réveille de sa sauveteuse que lorsque celle-ci pris la parole, se renseignant tout de suite sur l'état de sa patiente avant même de se demander comme elle allait-elle. Zinnia levait le nez de son arme, jetant un nouveau coup d'œil à son bras, sa jambe, ses doigts pour finir sur ses brûlures qui se voyaient toujours sur la paume de sa main. Suite à se rapide coup d'œil, elle retournait à son travail, répondant calmement à son interlocutrice.-Mon état global semble s'être amélioré, ma vie ne semble plus en danger, tu as fait du bon travail. Pour un humain.

Sans se rendre compte que ses paroles pouvaient être mal prises, surtout que de son point de vue ses propos sonnaient comme un compliment, l'élue du dragon ranger le chargeur de son arme pour se rendre près de la viande qui grillaient encore sur le feu, vérifiant l'état de la viande avant de la retirer, tendant l'un des bouts de bois qui avaient servi à la cuisson des lapins, qui ne ressemblait plus du tout à des lapins, à la belle au bois dormant. Zinnia se tournait alors vers un petit tas de neige qu'elle avait fait à son retour de la chasse, elle en sorti des morceaux de viandes crus qu'elle avait mis là pour les conserver, se tournant alors vers les deux esprits pour leurs les tendres.-Je vous ai gardé ça, vous en voulez ?

N'attendant pas leurs réactions et ayant remarqué leurs méfiances à son égard, la jeune fille lançait les bouts de viandes loin d'elle, ainsi même si cette nourriture ne les intéresses pas, pour une raison ou une autre, un autre animal pourrait en profiter. Se réinstallant contre son arbre, Zinnia commençait à manger tranquillement alors que les questions commençaient à se faire entendre, la jeune fille à la chevelure de feu voulant connaître le nom de celle qu'elle venait de sauver. Ne voyant toujours pas l'intérêt que pouvait donner les humains à ce genre d'information, la dragonne haussée les épaules, ne voyant pas non plus de raisons de ne pas lui répondre, mais elle attendait d'avoir bien mâché et avalé sa viande avant de daigner répondre, lançant son regard rubis froid comme la glace à la jeune fille.


-Appel moi Zinnia. À mon tour de te poser une question : Pourquoi sauver une inconnue ?

La jeune élue avait remarqué le sommeil tourmenté de la jeune fille ainsi que son moment d'absence avant sa nouvel question, son aura était bien irrégulière et ce n'était pas dû qu'à la fatigue. Avait-elle vécu une expérience difficile récemment ou était-elle seulement dépressive de nature ? La dragonne l'ignorait, mais cela ne l'intéressait guère de toute façon. Reprenant son repas, Zinnia ne quittait plus la jeune fille du regard, ses iris ne formant plus que deux traits horizontaux dans ses pupilles rouges sang.

Quelle réaction étrange, pourquoi ce sentiment de nostalgie quand je regarde cet humain ? Se pourrait-il que j'ai mon frère en face de moi et que je ne m'en rende pas compte ? Je sais bien que tous les humains se ressemblent et que je suis un peu loin pour utiliser mon odorat, mais tout de même ! De toute manière, tout comme moi j'aurais pu l'attaquer dans mon sommeil, elle aurait très bien pus le faire aussi, ses intentions ne semblent donc pas agressif. De plus, elle me semble tout particulièrement déprimée et à deux doigts ne renoncer à vivre... Et cette impression m'énerve.



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
Recouverte par la neige Left_bar_bleue15/24Recouverte par la neige Empty_bar_bleue  (15/24)
Aki Nishiie
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Recouverte par la neige   Recouverte par la neige EmptyVen 29 Juil 2016, 16:31




Recouverte par la neige



feat.Zinnia




Lorsqu'elle répondit, il devint clair qu'elle n'était pas une humaine. C'était déjà la deuxième fois qu'elle faisait un sous entendus du genre, et c'était suffisant pour parvenir à une telle conclusion. La première fois c'était lorsqu'elle lui avait donné les pierres, l'appelant alors « humain », et voilà qu'elle renchérissait, considérant ses pouvoirs passables pour une humaine. Rien de bien folklorique, si l'on considérait qu'un grand nombre d'élus étaient de toutes façons bien loin de l'humanité. Pour n'en citer que quelques un, il y avait eu un robot que Aki avait rencontré à Seika, Kamui, l'autre Fuyujin antipathique, un grand nombre de démons, demi-bêtes ou autres créatures étranges, et maintenant cette fille. En revanche, sa remarque, tout comme sa froideur et sa façon de comporter faisait croire à la rouquine qu'elle était tout aussi mauvaise que ce qu'avait pus l'être le garçon aux yeux rouges et noirs qu'elle avait rencontré il y avait quelques semaines de cela.

Il fallait croire que c'était uniquement la situation qui l'avait poussée à se montrer, non pas cordiale, mais au moins neutre envers la Druidesse, elle avait donc au moins la présence d'esprit de savoir reconnaître ceux qui pourraient l'aider, et en y réfléchissant correctement, il en avait été de même pour le Fuyujin qui n'avait pas tenté de l'attaquer après qu'elle l'ait soigné. Il fallait croire qu'exercer son art de guérison lui permettait même d'exercer une entente toute relative avec certaines personnes mauvaises, ce qui n'était pas spécialement pour lui faire plaisir.

Elle révéla s'appeler Zinnia, un nom qui ne venait clairement pas de Kosaten, mais l'on n'était plus à un détail prêt. Ce fut la question d'après qui eut le don de surprendre la guérisseuse et de la faire réfléchir. En effet, pourquoi venir au secours des inconnus. Elle n'y avait jamais vraiment réfléchis. Elle savait qu'elle aimer soigner, mais alors pourquoi ne pas pratiquer ce don dans des centres spécialisés, où elle serait rémunérée pour cela ? Pourquoi courir le monde et venir en aide à des gens qui, la moitié du temps, la tueraient si ils la revoyaient ? Elle finit par hausser les épaules avant de répondre avec un léger sourire.

Je n'ai pas d'explication toute prête. C'est idiot, mais je ne sais pas. Si je vois quelqu'un de blessé, je ressens le besoin de venir l'aider, même si c'est contre tout bon sens. Je ne sais pas ce que tu es, mais peut être que pour toi cela semble ridicule, cela semble bête à beaucoup de gens, rassure toi. Mais je suis comme ça.

Elle sourit encore, regardant Mune et Mizu, deux animaux qui ne lui ressemblaient aucunement et étaient pourtant ses seuls vrais amis en ce monde, même si elle commençait à considérer de la sorte certains autres élus. Mune le louveteau était quelqu'un de calme et débordant d'affection, parfaitement altruiste, il n'avait de cesse de vouloir aider ceux qu'il croisait, même si sous cette forme, cela ne lui était pas possible. La renarde quant à elle était son exact opposé. Froide et pleine de haine elle se contentait de haïr tous ceux qui croisaient son regard en dehors de l'amie des animaux qu'elle avait pris en affection pour des raisons obscures. Cependant, si l'amour du loup avait un côté réfléchi et posé, celui de Mizu était dévorant, passionné et incontrôlable. Ils étaient deux contraires qui, si on les rassemblaient, donnerait un personnage fort semblable à l'archère en définitive. D'un côté cet égoïsme cupide, ce besoin de détester, de l'autre côté l'envie, encore plus forte, de venir en aide à tout le monde.

Cependant, au fur et à mesure qu'elle s'éveillait de mieux en mieux, elle remarquait un Fluide étrange qui gravitait autour de la femme, un Fluide qui n'avait pas la forme enfantine et innocente qu'elle présentait. L'on aurait dit un esprit enfermé dans un corps qui n'était pas le sien, et qui plus est, cet esprit avait d'énormes ressemblances avec ce qu'elle avait déjà pus percevoir chez Ieta. Elle scruta pensivement la femme, essayant de déterminer ce qui clochait, mais incapable de le déterminer avec précision. Cherchant à se renseigner, elle osa donc une question.

Tu es ici, je veux dire en Kosaten, depuis combien de temps ?

Elle espérait que l'élue était bien au courant qu'elle était dans un autre monde et qu'il ne faudrait pas tout réexpliquer une fois de plus.




Dernière édition par Aki Nishiie le Sam 06 Aoû 2016, 18:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Recouverte par la neige   Recouverte par la neige EmptyVen 29 Juil 2016, 21:09





Recouverte par la neige


feat.Aki Nishiie



Les deux femmes se scrutaient, tachant de se jauger et de se comprendre, malgré leurs différences de manière de pensée et de nation, s'attirant l'une comme l'autre grâce à un lien invisible, une connaissance commune et mystérieuse qu'elles ignoraient encore. Écoutant l'interrogation de la dragonne, la jeune fille à la chevelure enflammé se retrouvait perdu dans ses pensées l'espace d'un instant, cherchant cette réponse dont elle n'avait sûrement jamais vraiment réfléchis, mais qui méritait d'être posé au moins une fois. Affichant un sourire innocent, la soigneuse répondit sincèrement à son interlocutrice, ouvrant partiellement son cœur à Zinnia et à elle même. L'élue fraîchement arrivé ne répondait rien, se contentant d'observer sans afficher la moindre émotion sur son visage enfantin.

Le besoin de venir en aide, sans raison valable et envers tous ceux qui en ont besoin. Je comprends pourquoi elle est venue à moi ainsi, de plus la force qu'elle laisse échapper de son petit corps humain doit lui garantir une certaine sécurité, mais cette vocation reste dangereuse, même si elle n'est pas sans me rappeler mon idiot de frère aux écailles ébènes... Mais non, cet humain n'est pas l'hôte, son sceau aurait dû réagir à ma présence lorsqu'il m'a soigné, ce n'est pas l'hôte... c'est étrange.

Finissant son repas sans se presser, poursuivant son observation en silence jusqu'à ce qu'une nouvelle question, sans intérêt pour la Fuyujin, sortait de la bouche de la bonne samaritaine. Voulait-elle briser le silence ou cherchait-elle à avoir des renseignements sur celle qui lui faisait face ? Elle était la seule à le savoir. Zinnia finit sa viande, rongeant l'os jusqu'à ce qu'il ne reste rien avant de le lancer derrière elle, reprenant alors ses gravures qu'elle avait laissée en suspend pour servir le repas.


-Je suis en ses terres depuis quelques jours, je dirais. J'ai déjà croisé quelques « élus », comme vous dites, dont un qui a été très... « Sympathique ».

Le dernier mot sifflait comme une amère ironie, faisant évidemment référence à celui qui lui avait infligé ses blessures, elle dit ses mots sans se tourner vers la jeune femme. Finissant enfin les gravures sur Crépuscule, Zinnia rentrait le chargeur dans l'arme noire et se redressait, s'avançant vers la rouquine après avoir jeté un petit regard vers les deux animaux, stoppant son avancé à deux bons mètres de sa sauveuse, l'arme au poing, mais la gardant le long de sa jambe, posant sa main de libre sur sa hanche.

-A mon tour, ta présence m'est étrange. Je sens que quelques choses te tracasse, que tu es emplis de doutes. L'énergie qui rayonne de ton corps, bien que plus puissante que la moyenne, est perturbé à cause de ça. Et alors que ça ne devrait pas me déranger plus que la neige qui tombe sur nous en ce moment, cela me préoccupe et je n'arrive pas à m'expliquer pourquoi. Aurait-tu une explication, humain?

Le regard glacial de Zinnia fixait la jeune fille qui lui faisait face, laissant même apparaître une canine le long de sa lèvre, sa cape blanche dansant lentement au grès de la brise glacée de la toundra tandis qu'elle attentait de voir la réaction de sa sauveuse. Elle était calme, aucunement agressive malgré son agacement dût à son incompréhension, elle attendait patiemment, sans dire un mot de plus.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
Recouverte par la neige Left_bar_bleue15/24Recouverte par la neige Empty_bar_bleue  (15/24)
Aki Nishiie
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Recouverte par la neige   Recouverte par la neige EmptySam 30 Juil 2016, 01:10




Recouverte par la neige



feat.Zinnia




Quelques jours donc. Cela ne faisait pas beaucoup. Pour Aki le bilan était dur à faire. Deux ans approximativement, c'était ce qui lui semblait, bien que le fait qu'aucunes saisons ne règnent en Kosaten la troublait fortement pour le décompte des mois qui passaient. Cependant, c'était l'estimation qui lui semblait la plus correcte. En tout cas il était clair que ce n'était pas la même expérience de Kosaten pour l'une que pour l'autre. Zinnia qui venait d'arriver n'avait pourtant pas été  épargnée par le destin, à en juger par les blessures qui lui avaient été infligées. Si il n'y avait pas eu la brûlure, la guérisseuse aurait crus à une chute, mais les cassures étaient également beaucoup trop propre et nette, en un seul endroit, et non pas broyé, fêlé ou éclaté, mais cassé avec une précision sans faille. Finalement, la question qui la taraudait depuis la veille au soir finit par franchir les lèvres de la Seikajin.

Je ne voudrais pas paraître indiscrète, mais comment t'es tu fait ça ? C'est une mauvaise chute ou … quelqu'un ?

Elle avait froncé les sourcils. Qui était capable de faire de telles horreurs ? Un seul nom lui brûlait les lèvres, mais elle ne voulait pas le dire, pas même y penser, elle s'y refusait catégoriquement. Et puis de toute façon, comment aurait il pus arriver jusqu'ici avant elle alors qu'elle était allé si vite ? Si vite ceci dit ? Peut être pas … Certes depuis le combat avec le dragon, elle ne s'était jamais arrêtée de marcher, mais cela ne remontait pas à longtemps, et avant ça elle ne savait pas vraiment comment elle était arrivée jusqu'à la toundra. Ses souvenirs étaient affreusement flous et elle avait très bien pus errer pendant des semaines, tourner en rond et s'évanouir à plusieurs reprises. Alors en fait, cela pouvait très bien être parfaitement logique. Mais non ! Il n'avait pas pus déjà recommencer ses forfaits !

Lorsque la brune posa sa question, celle ci eut, encore une fois, le don de déstabiliser l'élue flamboyante. Comment ça ? Cela se voyait donc tant que cela ? Pourtant elle était dans une journée relativement bonne, les fantômes des deux jeunes filles n'étaient pas encore revenus la hanter, et à part quelques fois, elle n'avait pas pensé à ce qui s'était passé sur les sommets blancs. Les journées comme celle ci étaient assez rares. Et puis pourquoi cela perturbait la jeune fille, c'était tout aussi incompréhensible. Elle n'avait pourtant rien fait de spécial pour justifier cela, n'avait pas essayé de lui transmettre sa souffrance ou quoi que ce soit dans le genre ! Toujours pensive, elle rumina ses réflexions silencieusement pendant plusieurs secondes avant de faire une moue négative.

Je n'en ai vraiment aucune idée. Peut être que nos douleurs personnelles résonnent entre elles ? Oui, c'est un peu tiré par les cheveux, mais si d'habitude tu ne te soucie pas de ce genre de choses, c'est peut être que nous partageons une partie de nos souffrances ?

Elle ne voyait pas d'explications qui puissent tenir debout plus facilement, et malgré son long sommeil, elle n'était pas parvenue à rattraper tout ce qui lui manquait de repos. Elle aurait volontiers dormis des heures de plus, mais n'en avait pas vraiment la possibilité. Ce qui l'importait à présent, c'était sortir de ce royaume glacé. Cette vapeur qui sortait à chacune de ces respirations, ce crépitement unique au bout de son nez, les frémissements qui s'emparaient de son corps, les flocons qui se mélangeaient à sa tignasse … Tout cela avait eu beaucoup de charme au début mais à présent, cela s'apparentait à un véritable cauchemar et la chaleur bouillante de Seika lui manquait plus que jamais. Elle voulait s’abîmer dans sa forêt tropicale et ne plus en sortir, peut être même ne plus jamais voir personne ? Non, la solitude lui pèserait trop, et trop rapidement. En tout cas, il n'était pas question de perdre du temps ici, dès qu'elle trouverait la force de se remettre en route, elle le ferait.




Dernière édition par Aki Nishiie le Sam 06 Aoû 2016, 18:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Recouverte par la neige   Recouverte par la neige EmptySam 30 Juil 2016, 13:08





Recouverte par la neige


feat.Aki Nishiie



Bien évidemment, une question taraudé l'esprit de la soigneuse : l'origine des blessures de la dragonne. Bien qu'elle semblait se faire une idée sur la personne, elle refusait de le voir et cela pouvait ce comprendre. Agressé par la question soudaine et étrange de Zinnia, la jeune fille essayait de bricoler une réponse, sans trop savoir quoi dire et essayant de trouver une logique à tous ça. L'élue des neiges l'écoutait, mais n'était pas du tout convaincu...

Nos douleurs personnelles ? Aurait-elle vécu l'affrontement à mort entre ses deux frères, devant alors punir le perdant alors qu'il n'avait rien fait ? Ou alors elle sous-entend que mes blessures, elle les a déjà eu elle aussi ? Cela est déjà plus logique, au vu de la fragilité des corps humains. Mais je ne vois pas de trace de blessures sur elle, c'est vraiment étrange...

De sa position debout, Zinnia regardait de haut la rousse désorientée, essayant de lire en elle sans grand succès. Elle avançait alors d'un nouveau pas, réduisant un peu plus la distance qui les séparés et se décidait à répondre à la question de la jeune fille.


-Nos douleurs personnelles qui résonnent entre elles... Je ne pense pas, c'est autre chose... Mais une mauvaise chute ? Pour qui me prend tu?! C'est un humain fou furieux qui m'a fait ça, sans raison pour couronner le tout !

Emplis d'une dose d'adrénaline soudaine en se souvenant de ce qu'il s'était passés plusieurs heures auparavant, la dragonne regardait sa main brûlée, serrant alors le poing en reprenant la parole tandis qu'elle remarquait chez la rouquine, grâce à la distance qui s'était amoindris, l'odeur encore net de celui qui l'avait blessé plus tôt, elle commençait alors à comprendre pourquoi sa sauveuse était dans cet état second.

-Zayro Jinn, c'est le nom de l'humain qui m'a fait ça... Mais tu le connais, n'es pas ?

Elle relevait son regard vers la jeune femme en posant sa dernière question, reprenant son déplacement pour arriver à sa hauteur tout en rebaissant son poing envieux de prendre sa revanche. La dragonne avait bien l'intention de prendre un jour sa revanche, écrasant ce tordu sous tout le poids de sa puissance et lui faisant comprendre où est sa place, mais cette pensée était encore loin d'être à porter de Zinnia, qui devait se contenter de glaner des informations et d'attendre que sa puissance lui revienne.

Cet humain est trop gentil et trop niais pour être l'allié d'un fou furieux comme l'autre humain, quel lien les unissent alors ? Est-il la cause de son état ? Avec ses capacités de guérison, elle aurait pus se soigner, cela va sans dire. Mais si cet humain à vraiment croiser la route de Zayro Jinn, il a de la chance d'être en vie... Malgré sa force, il est encore loin de pouvoir faire face à ce tyran.

Le regard de la jeune fille s'adoucit alors qu'elle se baissait vers la rouquine, entourant ses jambes de ses bras après avoir posé son arme sur la neige et la regardant droit dans les yeux. C'est alors qu'elle le remarquait, qu'elle comprit d'où venait cette impression et cette odeur familière. Les iris de Zinnia se dilatèrent, donnant l'apparence à ses yeux de deux ronds noirs alors qu'ils s'éclairaient d'une lueur d'espoir et de larmes de joie.


-Cette odeur... Non, attend tu... tu connais mon frère ?!


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
Recouverte par la neige Left_bar_bleue15/24Recouverte par la neige Empty_bar_bleue  (15/24)
Aki Nishiie
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Recouverte par la neige   Recouverte par la neige EmptySam 30 Juil 2016, 19:09




Recouverte par la neige



feat.Zinnia




L'explication de l'archère ne sembla pas convaincre son interlocutrice qui était perplexe sans pour autant avoir quelque chose de mieux à proposer. Il fallait dire que Aki n'était pas dans sa tête, et toute cette étrange correspondance que Zinnia sentait ne l'atteignait pas directement, pour ainsi dire, elle ne comprenait même pas en quoi ce devait être aussi troublant pour la jeune femme. Elle finit donc par hausser les épaules. Ce mystère ne la préoccupait pas plus que cela. Cependant, ce qui fut beaucoup plus intéressant pour elle ce fut lorsque la conversation se porta de nouveau sur la raison de ses blessures qui était donc humaine, un fou à ce qu'elle disait. Mais pour l'instant l'amie des animaux refusait toujours catégoriquement de croire que c'était bien du colosse qu'elle parlait. Ce devait être quelqu'un d'autre ! Après tout ce n'était pas si dur de battre une toute nouvelle élue n'est ce pas ? Et si cela avait été Zayro, elle ne serait pas en vie et …

Mais tous ces arguments s'effondrèrent quand le nom fatidique résonna à ses oreilles. Zayro Jinn. C'était donc bien lui. Il n'avait pas arrêté, il n'allait jamais s'arrêter. Elle aurait pourtant dû s'en douter. Ce combat n'était la fin de quelque chose que pour elle. De son point de vue à lui ce n'en était qu'un de plus, une étape insignifiante dans son existence constellée de souffrance et de meurtre. A ses yeux elle n'était rien. En revanche, la façon dont la dragonne avait deviné que la chasseuse le connaissait restait inconnue. Elle baissa les yeux quelques secondes encore, réfléchissant, tentant de se calmer, de respirer profondément, avant de parler. Sa voix était froide, glaciale, totalement inhabituelle. C'était la seule manière pour elle de ne pas trahir la violente détresse qui venait de s'emparer de son âme. A la simple évocation de ce nom, la marque sur son torse s'était mise à brûler avec une vigueur nouvelle, comme ranimée par l'idée de son maître.

Je ne vois pas ce qui pourrait te faire dire que je le connais.

Mais la suite des événements déboussola (encore et toujours) la rouquine. La Fuyujin s'était radoucie et mise à pleurer. Ce ne semblait pas être de la tristesse ceci dit, mais plutôt quelque chose mêlant l'espoir et la joie. Des mots franchirent ses lèvres. Son frère ? Qui pouvait bien être son frère ? A présent la traqueuse ressentait une certaine peur à l'idée de décevoir la jeune femme qui avait l'air d'avoir mis tellement d'espérance dans cette simple question pourtant. Elle avait beau se creuser la tête, elle ne ressemblait à personne qu'elle pouvait connaître ! Hormis … hormis l'entité qui était toujours présente aux côtés de Ieta, le Minshujin sympathique !

Mais cela n'était pas un être humain, ni même un humanoïde, alors comment aurait il pus être son frère ? Elle réfléchissait, avec toujours plus de concentration, pour essayer de reconstituer un puzzle dont elle n'avait visiblement que la moitié des pièces.  Qui était son frère ? Etait il en Kosaten ? A quoi ressemblait il ? Comment pouvait elle savoir que Aki l'avait rencontré ?

Je … Je ne sais pas de qui tu parles … Peut être … Tu me fais penser à … en fait, pas vraiment à quelqu'un, mais à ce qui accompagne cette personne. A quoi … A quoi ressembles ton frère ?

Elle espérait vraiment pouvoir aider un peu plus Zinnia, même si celle ci était loin d'être la personne la plus amicale qu'elle ait rencontré, elle avait l'avantage de ne pas avoir essayé de la tuer, ce qui était non négligeable dans une conversation, et qui semblait de plus en plus rare dans le monde brutes qu'était Kosaten.





Dernière édition par Aki Nishiie le Sam 06 Aoû 2016, 18:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Recouverte par la neige   Recouverte par la neige EmptyDim 31 Juil 2016, 11:34





Recouverte par la neige


feat.Aki Nishiie



La jeune sauveteuse éludait les deux affirmations de Zinnia, prétendant ne pas connaître ni le titan de Fuyu, ni le frère de la jeune fille. Cette réaction qu'elle considérait comme un double mensonge eu le don d'agacer de dragonne qui ne comprenait pas cette réaction, affichant une moue énervée avant que la question de la jeune femme qui lui faisait face, ne vienne résonnait à ses oreilles. Demandant à quoi ressemblait le frère de l'élue de Fuyu, celle-ci dut se replonger dans des souvenirs douloureux et peu glorieux de son passé. Zinnia baissait la tête, perdant son agacement naissant pour laisser place à une honte qu'elle ne pouvait pas dissimuler.

L'apparence de mon frère... Un magnifique dragon d'ébène, grand comme un nuage d'orage, fort comme une nova balayant l'univers de son souffle, mais ayant un cœur de tendresse et de douceur. Mais une telle description n'aidera pas cet humain à ce souvenir, si elle ne comprendra vraiment pas ma question. Le souci, c'est que je n'ai que peu de souvenirs de son hôte, et ceux-ci remontent à plusieurs années maintenant... À mon échelle, ces années ne sont qu'une seconde, mais pour un humain, c'est une autre histoire.

La dragonne relevait son regard brillant d'espoir vers la seule piste valable qu'elle avait croisé depuis son arrivé, rassemblant ses souvenirs et tâchant d'être la plus claire et précise possible, un détail lui était même revenu à l'esprit, c'était peu de choses, mais c'était mieux que rien.


-N'essaie pas de me mentir humain, chaque être vivant à une énergie unique qui possède une odeur différente, j'ai la capacité de sentir cette odeur. C'est comme ça que je sais que tu connais Zayro Jinn, son odeur est très marquée sur toi, comme celle de mon frère que tu as dû croiser plusieurs fois déjà...

Zinnia prit une pause, plongeant son regard dans celui de la jeune femme à la chevelure rousse avant de reprendre.

-Après, l'apparence de mon frère ne te servirait à rien, j'ai dû le sceller dans un humain... Malheureusement, à mes yeux, vous vous ressemblez tous et l'humain en question n'était guère plus qu'une petite boule de chaire, bonne à brayer, la dernière fois que je l'ai vu. Mais je me souviens que l'hôte dans lequel est enfermé mon frère, avait les yeux bleus comme l'océan et le sceau se trouvait sur son bras gauche.

Elle avait peur que cela ne suffise pas, elle réfléchissait à une façon d'affiner la recherche de son interlocutrice, de l'aider à se rappeler, mais comment pouvait-elle faire ça... Une nouvelle idée traversait alors son esprit : se laissant tomber en tailleur dans la neige, Zinnia prenait l'une des mains de sa sauveuse avec sa main encore brûlée, la mettant entre eux, la paume vers le haut.

La dragonne mit alors un petit tas de neige dans la main de la jeune femme avant de prendre une profonde respiration, le sceau sur son ventre qui entourait le sceau de Long prenait une couleur blanche et une aura de la même couleur entourait l'élue des neiges. Une nouvelle respiration et la neige ainsi que l'herbes qui était entours de Zinnia disparu, comme si elles n'avaient jamais été là, laissant une terre nue et humide à la vue de tous. La jeune fille prenait une nouvelle respiration et ce fut le tour de la neige dans les mains de la chasseuse qui disparaissait tout simplement.

Zinnia relâchait sa pression, redevenant normal alors qu'elle était frappée par une violente fatigue manquant de la faire tomber. Haletante, elle rouvrit les yeux sur son interlocutrice, lui expliquant le petit numéro qu'elle venait de faire.


-Mes frères et moi sommes originaires du même œuf, notre énergie est quasiment identique. Tu n'es pas une débutante, maintenant que tu connais mon énergie, j'espère juste que tu n'as pas fait que croiser mon frère et son hôte. Dis-moi que mon frère va bien... J'ai traversé bien des mondes à sa recherche, j'ai même dû prendre possession d'un autre corps pour éviter la mort. Dis-moi que je n'ai pas fait tous cela pour rien... Dis-moi que je n'ai pas tué mon frère.

Tenant toujours la main de sa sauveuse, sa poigne, c'était légèrement resserré, elle ne voulait pas laisser s'échapper cette piste sans avoir eu, ne serait-ce qu'une réponse. Ses yeux rubis mêlaient espoir et crainte à présent, les paroles du colosse à l'amure noire étant revenu dans son esprit, les mots qu'ils avaient prononcés lorsqu'il se vantait des vies qu'il avait prises. Si le frère de la dragonne devait être mort, elle s'en tiendrait indirectement responsable, car c'était bien elle qui l'avait enfermé dans un corps faible d'humain et personne d'autre.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
Recouverte par la neige Left_bar_bleue15/24Recouverte par la neige Empty_bar_bleue  (15/24)
Aki Nishiie
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Recouverte par la neige   Recouverte par la neige EmptyDim 31 Juil 2016, 21:37




Recouverte par la neige



feat.Zinnia




Visiblement, elle était au courant des fréquentations qu'avaient pus avoir Aki grâce à l'odeur. C'était un étrange moyen de reconnaissance, mais quoi qu'il en soit, elle ne pouvait pas mentir sur sa connaissance de Zayro Jinn. Elle resta bouche cousue après cette déclaration, ne désirant pas s'exprimer sur le sujet. Elle ne voulait plus entendre ce nom, n'avait pas la force de l'encaisser pour le moment. C'était bien trop dur pour elle de repenser encore consciemment à ce qu'il s'était passé sur les sommets, et tant pis si elle devait garder le silence pour éviter le sujet. Elle haussa donc les épaules avant de secouer sa tête. Quoi qu'il en soit, elle n'avait jamais nié connaître son frère, elle ne faisait que dire qu'elle ne savait pas qui c'était, même si Zinnia semblait s'énerver de ce fait.

Alors ainsi son frère était ''scellé'' dans un humain, il n'était donc pas humain lui non plus. Un sceau sur le bras gauche, des yeux bleus … Tout cela lui faisait toujours penser à la même personne. Mais pouvait elle se permettre de donner des faux espoirs à cette jeune femme ? Si jamais elle se trompait, elle risquait de l'envoyer dans une mauvaise direction, il valait mieux être sincère avec elle et lui dire que la probabilité pour que la personne à laquelle elle pensait soit la bonne était très faible.

Mais avant qu'elle ne puisse dire quoi que ce soit, la Fuyujin se servit de son pouvoir d'une étrange manière, faisant disparaître la neige qui les environnaient et un petit tas de neige qu'elle avait au préalable placé dans la main de l'archère. Elle précisa ensuite que comme son aura était très similaire à celle de son frère, la Nishiie devrait réussir facilement à la reconnaître, ce qui se passa en effet. Ce Fluide était exactement le même que celui de Ieta, ou plutôt de la chose qui l'accompagnait. Les indices étaient suffisamment nombreux maintenant pour pouvoir le dire sans trop de risques. Elle s'assura malgré tout que la dragonne n'avait pas trop accusé le coup de cette utilisation forcée de son pouvoir alors qu'elle venait tout juste d'arriver. Ce genre de malaises dû à une trop grande utilisation du Fluide n'était plus arrivés depuis longtemps à la Druidesse.

Certes, elle se sentait parfois fatiguée, mais cela faisait longtemps qu'elle ne s'était pas sentis faible à force d'utiliser trop sa magie, mais ce n'était pas le cas des nouveaux élus qui étaient très sensibles à ce genre de perte de mana. Quoi qu'il en soit, une fois que la soigneuse fut certaine que l'élue bleue ne tomberait pas dans les pommes, elle put de nouveau essayer d'établir une phrase passable pour lui répondre.

En effet … il me semble reconnaître cette énergie. C'est un ami à moi. C'est un garçon sympathique mais je suppose que lui ne t'intéresse pas. J'ai souvent sentis la présence de … quelque chose, à ses côtés, mais je n'ai jamais pus déterminer ce que c'était exactement, je ne lui ai pas non plus posé la question, je pensais que ce n'était qu'une manifestation de son pouvoir. Peut être … enfin ce n'est pas sûr à 100%, mais peut être que cette entité responsable de sa puissance … cela pourrait être … ton frère ? Quoi qu'il en soit ça soulève une question, comment se fait il que mon ami ne soit pas lui ? Enfin … tu sembles avoir totalement pris la place de cette humaine non, alors pourquoi n'est ce pas le cas avec lui ? Es ce qu'il n'y aurait pas un moyen de sauver la femme que tu utilises et de te faire retrouver ton apparence normale ? Et quant à mon ami … si tu le retrouves … que vas tu faire de lui ?

Elle s'inquiétait maintenant pour la pauvre personne qui avait été sans doute forcée à recevoir cette présence. Était elle encore en vie quelque part ? Était il possible de la sauver ? La rouquine l'espérait. Elle trouvait ce procédé assez inhumain, même si la religion druidique le prévoyait dans certains cas. Lorsqu'un gardien des arbres voyait son corps trop endommagé pour pouvoir continuer, un druide pouvait lui céder le sien. Ainsi, il récupérait un grand nombre de pouvoir, mais perdait également toute conscience. C'était un moyen de s'honorer dans la mort. Le corps devenait également immortel, parfaitement résistant aux dégâts du temps. Également, elle ne voulait pas que cette personne pleine de méchanceté et assez inhumaine pour faire subir pareil traitement à une native, puisse faire du mal au jeune Minshujin.





Dernière édition par Aki Nishiie le Sam 06 Aoû 2016, 18:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Recouverte par la neige   Recouverte par la neige EmptyLun 01 Aoû 2016, 10:20





Recouverte par la neige


feat.Aki Nishiie



Prenant toujours soin de sa patiente, la chasseuse s'inquiétait du vertige qu'avait eu la dragonne suite à l'utilisation de son pouvoir, celle-ci la rassurait d'un hochement de tête, elle avait dosé sa force même ça l'épuisait toujours autant, mais le moment était mal choisi pour faire une sieste. Finalement, les réponses tant attendues arrivèrent enfin et Zinnia pouvait enfin laisser passer un soupir de soulagement en posant sa main sur son cœur battant la chamade.

Même si l'humain n'est pas totalement sûr de ses propos, les probabilités que nous faisions allusion à la même personne restent élevées. Mon frère serait donc en vie à la dernière nouvelle, dommage pour toi Zayro Jinn ! C'est une très bonne chose en tout cas, tous n'est pas perdu, si j'arrive à retrouver l'hôte, je devrais pouvoir, faire, sortir mon frère de sa cage. Je devrais tout de même me dépêcher, j'ai pu constater que ce monde était bien plus dangereux que l'on pourrait penser à première vue.

Tandis que là la jeune fille, c'était perdu dans ses pensées, sa sauveuse vint lui poser quelques questions, s'inquiétant pour l'avenir que pouvais réserver cette curieuse Fuyujin à son ami. Reprenant son calme ainsi que son regard inexpressif habituel, maintenant rassuré, l'élue de Fuyu replongeait ses yeux rubis dans ceux émeraude de son interlocutrice.


-Tu poses des questions techniques, humain. Mais tu m'as bien aidé, je vais tâcher de t'expliquer les choses simplement.

La dragonne réfléchissait un moment, rassemblant ses souvenirs et pesant ses mots avant de reprendre.

-Commençons par mon frère. Je t'épargnerais les détails, mais suite à une série d'événements, je dus le sceller dans un corps humain. Le sceau qui enferme mon frère est une technique d'enfermement de haut niveau formé par quarante-deux mots de puissance, qui scelle le corps, l'esprit et l'âme d'un être dans le corps d'un autre. Pour imager, c'est comme s'il était enfermé dans une cage ou seul une petit partit de son énergie arrive à filtrer à travers, c'est pour cela que ton ami n'est pas possédé par l'entité qu'il renferme. Il m'a fallu près de deux siècles pour préparer mon frère à cette technique et quelques heures pour accomplir la technique, c'est un peu long, mais très efficace et peu dangereux pour tous les participants.

Laissant le temps à la jeune fille d'assimiler les informations, elle caressait du bout des doigts les runes qui entouraient la marque du dragon bleu sur son ventre, laissant échapper un soupir en ce rendant de nouveau compte de son impuissance actuelle.

-Pour ma part, mon sceau n'est pas un sort d'enfermement, mais de transfert. J'étais mourant et j'ai dû effectuer l'opération un peu à la va vite, pressé par le temps, j'envoyais mon âme et mon esprit dans ce corps, laissant mon corps d'origine aux portes de la mort derrière moi. À cause de la précipitation, il eut cependant quelques effets néfastes... Entre autres, l'humain à qui appartenaient ce corps n'étant pas préparé et l'opération s'étant effectué en quelques minutes, la puissance de mon âme et de mon esprit écrasèrent l'ancienne personnalité de ce corps, il n'en reste aujourd'hui que quelques traces, mais rien de récupérable, je le crains.

Elle laissait le silence s'installer, les explications étant finies, il restait à répondre aux interrogations inquiètes de la jeune femme, Zinnia t'étirait en baillant, laissant planer le suspense quelques instants, puis reprenait la conversation d'un ton froid habituel.

-Ainsi, même si j'aimerais, en effet, pouvoir récupérer mon corps d'origine, celui-ci n'étant pas pratique et fragile à souhait, je ne le pourrais pas. Déjà, je n'ai plus la force, à l'heure actuelle, d'effectuer ce genre de transfert et de plus, je n'ai pas de corps vers lequel transité, le mien n'étant pas dans ce monde et n'étant plus en état d'accueillir la vie de toute manière. Et si jamais quelqu'un parvenait à m'extraire de ce corps, sache qu'un esprit et qu'une âme aussi puissante que moi, sans corps, est extrêmement dangereux ! Comme tu m'est sympathique, je vais te compter une histoire : Au cours de nos voyages, mes frères et moi avons croisé une entité aussi puissante que nous, mais qui voulait l'immortalité. Cette entité décidait donc d'abandonner son enveloppe mortelle, malheureusement la formule pour exister sans forme de pur énergie, forme étant la plus proche de l'immortalité, n'ayant jamais était trouvé, tu sais ce qu'il lui est arrivé ? Sa puissance ne pouvant être retenu, il a détruit son monde et est devenu une étoile.

Les souvenirs me revenaient à l'esprit, je revoyais le titan mesurant plusieurs fois sa taille, adoré par les peuples faibles de son monde comme un Dieu. Il refusait d'embrasser la mort, il refusait de devoir abandonner tout ce qu'il avait construit... Aujourd'hui, il n'était plus qu'un soleil rouge sang, ayant finalement dévoré son monde et son peuple... Cette image m'avait secoué, moi et mes frères, qui avions assistés à la scène alors que nous étions encore jeunes et innocents.

La dragonne secouait sa tête de gauche à droite, cherchant à dissiper cette pensée qui lui nouait encore la gorge aujourd'hui, décidant de reprendre, non pas par une réponse, mais pas une question.


-Je te conseille donc d'éviter de sortir une âme et un esprit d'un corps hôte sans avoir un moyen de l'enfermer ailleurs avant, le résultat peut être catastrophique en fonction de la puissance de l'entité enfermée. En ce qui concerne ton ami... Qu'es qu'un « ami », humain ? Tu sembles t'inquiéter pour l'hôte de mon frère, mais je ne comprends pas pourquoi. Il n'est pas ton frère de sang, si ? Je ne comprend pas comment on peu s'attacher à un inconnu n'étant pas de sa famille.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
Recouverte par la neige Left_bar_bleue15/24Recouverte par la neige Empty_bar_bleue  (15/24)
Aki Nishiie
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Recouverte par la neige   Recouverte par la neige EmptyLun 01 Aoû 2016, 20:16




Recouverte par la neige



feat.Zinnia




Lorsque le monologue débuta, Aki ne s'attendait pas à une telle quantité d'informations, surtout venant d'une personne aussi réfractaire à parler depuis le début de cette conversation. C'était d'autant plus étonnant qu'elle semblait ne pas avoir envie d'expliquer en détail sa procédure. Elle le fit malgré tout, avec une précision incroyable, expliquant dans les moindres détails les différences entre le sceau sur le bras de Ieta qui emprisonnait son frère et celui qui l'avait scellé, elle, dans le corps de cette pauvre femme. Il semblait donc que, si le Minshujin n'avait eu rien à craindre de l'opération car les conditions avaient été optimales, celle que Zinnia avait mise en place pour elle même avait été faite à la va vite, et avait donc annihilé purement et simplement l'âme de la propriétaire de ce corps. Il n'y avait donc logiquement aucun moyen de la sauver.

Toutefois, il restait des questions à la rouquine qu'elle ne tarderait pas à poser une fois qu'elle aurait elle même comblé les interrogations de son interlocutrice. Celle ci se posé des questions sur ce qui paraissait le plus implicite à la Druidesse : l'amitié. Mais en soulevant ce point, elle mettait aussi en valeur un problème auquel l'archère était souvent confronté. Ce qui nous semblait le plus logique et le plus normal était souvent le plus compliqué à expliquer à quelqu'un qui ne comprenait pas le concept. Comment expliquer l'automatisme qui nous permets de respirer ? Comment présenter le plus clairement possible ce qui fait que notre cœur bat, sans même que nous y pensions ? Pourquoi fermons nous les yeux lorsque nous éternuons, ou pourquoi la nuit noire nous fait elle peur ? Tant de questions dont les réponses paraissent si implicites qu'elles ne sont jamais posées alors qu'elles mériteraient pourtant de l'être, ne serait ce que pour nous nous comprenions mieux nous même.

Un ami c'est quelqu'un qui … c'est quelqu'un que l'on apprécie beaucoup …

Elle se rendait bien compte que c'était loin d'être assez précis, il lui fallait trouver quelque chose de plus parlant. Après une légère moue de réflexion, la Seikajin finit par reprendre.

Disons que c'est quand quelqu'un deviens assez proche de toi pour que tu es l'impression que vous partagez le même sang. C'est le moment où cette personne n'est plus un inconnu mais justement, qu'il fait partie de ta famille. C'est peut être incompréhensible pour toi mais pour nous, les humains, c'est quelque chose de naturel. Quand nous rencontrons des personnes, il nous arrive de nous lier avec eux. Ces liens là ne sont pas dans les veines, mais dans le cœur, et ça les rends d'autant plus fort.

Peut être était ce une définition un peu trop idéaliste et cruche de ce que pouvait être réellement ce sentiment, mais elle ne voyait pas comment faire autrement pour que la dragonne comprenne un concept qui lui était aussi étranger. Elle lui adressa un pauvre sourire, consciente que cela ne la convaincrait sans doute pas sur l'utilité de se lier de la sorte, mais elle n'allait pas non plus essayer de déblatérer pendant des heures. Il y avait des concepts que certains ne pouvaient sans doute pas saisir tant c'était éloigné de leur nature. Quant à la traqueuse, il lui restait une question à poser.

Tu dit que le processus de scellement était sans danger, pour lui comme pour ton frère, mais qu'en est il de l'inverse ? Tu ne l'as pas évoqué dans ton discours, ni d'ailleurs le danger que cela pouvait représenter. Tu parles du fait de te libérer et des conséquences que cela pourrait avoir, ce serait la même chose avec ton frère ? Et comptes tu le faire si tu le retrouves ?

Elle se concentra du mieux qu'elle pouvait sur les traits de son interlocutrice, et ce afin de pouvoir déterminer au mieux si celle ci comptait lui mentir ou non. Si elle semblait sincère, peut être que la Nishiie envisagerait de lui donner la direction à suivre pour retrouver le jeune homme, même si cela paraissait relativement dangereux que de faire confiance à une telle créature capable de se faire passer pour une humaine normale.





Dernière édition par Aki Nishiie le Sam 06 Aoû 2016, 18:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Recouverte par la neige   Recouverte par la neige EmptyMer 03 Aoû 2016, 09:29





Recouverte par la neige


feat.Aki Nishiie



L'amitié, un sentiment humain complexe à expliquer à quelqu'un étranger à ce genre de lien (alors ne parlons même pas des sentiments amoureux...), la jeune fille aux cheveux de feu du prendre un temps de réflexion pour d'abord comprendre dans son cœur le sens d'un « ami » pour ensuite pourvoir l'expliquer. Ses mots furent justes et son explication fut beaucoup plus complète et sincère qu'elle ne le pensait, cependant, comme elle l'avait deviné, Zinnia eu du mal à saisir le concept, restant silencieuse et pensive durant l'explication et la relance de la question précédente qui suivait.

Comment un humain peut faire confiance à un inconnu à ce point-là ? Déjà que les membres de sa propre famille peuvent nous surprendre par des réactions imprévues, alors un inconnu que l'on ne connaît qu'à peine... C'est le meilleur moyen de se faire poignarder dans le dos à mon humble avis. Cependant, si je comprends bien les explications de l'humain, alors il considère plus ou moins l'hôte de mon frère comme un membre de sa famille. Logiquement, ma réponse ne devrait pas beaucoup lui plaire et je n'ai pas envie de perdre ma seule source d'information valable. Que faire...

Croisant les bras, la dragonne continuait de fixer froidement les yeux émeraude de son interlocutrice, faisant dos au crépitement du feu de camp qui poursuivait sa combustion. Les secondes passèrent et la réponse de l'élue des neiges finit par percer le silence de sa voix calme et inexpressif.


-Comme tu le dis, j'ai toujours du mal à comprendre comment vous pouvez accorder votre confiance aussi facilement... Mais la logique des espèces inférieures a toujours été difficile à comprendre. Sinon, si mon frère venait à être libéré de son hôte, étant donné que son corps est enfermé avec son âme et son esprit, il reprendrait juste sa forme initiale. En temps normal, étant la créatrice du sceau, j'aurais pu séparer mon frère de son hôte sans aucun danger. Cependant, avec ma forte baisse de puissance...

Elle laissait échapper un soupir en levant le nez vers le ciel nuageux de Fuyu, se remémorant son plan où elle avait omis d'intégrer la laisse qu'était le sceau de Long, laisse qui risquait de beaucoup compliquer ses plans. Réfléchissant un instant, une idée finit par lui traverser l'esprit, si elle venait à marcher, cela pourrait l'aider dans l'avenir, il lui restait plus qu'à réussir à planter la graine... Elle reportait alors son attention à l'archère avant de reprendre.

-Comme tu t'en doutes, lorsque je retrouverais mon frère, j'essayerais de le libérer de cette prison où je l'ai enfermé, ce monde est trop dangereux pour que je le laisse dans le corps d'un faible humain. Je sais où se trouvent les failles du sceau, il m'est donc possible de le forcer, cependant le résultat final dépend de beaucoup de variables, je ne peux donc rien te garantir sur les potentiels dangers d'une telle opération.

Un nouveau silence, une nouvelle pause dans cet échange de question réponse ou la dragonne en profitait pour jeter un regard au duo d’animal craintif avant de reporter ses yeux rubis sur sa sauveuse, se baissant de nouveau à sa hauteur en renouant ses bras autour de ses jambes.

-Comme tes deux esprits, je sais que tu ne m'apprécies pas et que tu te méfies de moi, je ne peux que vous comprendre, j'ai l'habitude de cette réaction vis-à-vis des émissaires de la nature. Nos pouvoirs sont contradictoires, c'est naturel, je ne vais donc pas te demander où se trouve mon frère. De toute manière, tu dois ignorer cette information. Mais, vu que ton espèce à l'air d'accorder beaucoup d'importance à la nomination des individus, j'aimerais connaître le nom de l'hôte de mon frère. J'aurais également une dernière question, cela sera informatif pour nous deux car ça concerne l'état du sceau : as-tu vu des changements brutaux dans le comportement de l'hôte ? Ou l'apparition de flammes noires ou de taches noires sur son corps ? Ou toute chose qui te paraît anormale.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
Recouverte par la neige Left_bar_bleue15/24Recouverte par la neige Empty_bar_bleue  (15/24)
Aki Nishiie
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Recouverte par la neige   Recouverte par la neige EmptyMer 03 Aoû 2016, 18:02




Recouverte par la neige



feat.Zinnia




La conversation entre les deux élues se poursuivait, toujours dans ce mélange étrange entre cordialité et tension sous jacente. La neige qui un peu plus tôt s'était efforcée de disparaître sous la pression des pouvoirs de la dragonne recommençait déjà à venir, chutant lentement du ciel, avec cette inertie si particulière et unique qu'avait les flocons, se balançant doucement grâce au vent. Ils s'étaient déjà logés dans la chevelure des deux protagonistes, forçant la rouquine à secouer régulièrement la tête pour en chasser la majorité des cristaux si elle ne voulait pas se retrouver avec la tignasse mouillée au bout de seulement cinq minutes de parlotte. Lorsque la Fuyujin évoqua les humains comme une race inférieur, la rouquine ne put s'empêcher d'avoir un rire circonspect et d'y aller de sa remarque.

Tu es mal placée pour avoir ce genre de discours. Avec moi tu ne crains rien, mais d'autres humains pourraient le prendre bien plus mal et te tuer avant que tu n'es eu le temps de te rendre compte de la bêtise que tu auras fait.

Auparavant, elle se serait sans doute énervée, aurait défendus sa race, mais elle n'accordait plus vraiment d'importance à ce genre de détails. Son ancienne patiente considérait son espèce comme inférieure ? Soit, mais pour l'instant, il valait mieux qu'elle soit prudente car une bonne majorité des élus humanoïdes de cette terre pouvait la désintégrer rapidement. C'est elle pour l'instant qui était inférieure, quoi qu'elle puisse en penser. La fierté n'était pas une bonne idée en Kosaten, elle risquait fort de la mener à sa perte, et c'était d'ailleurs étrange que Zayro ne l'est pas tuée. Il fallait vraiment croire qu'il apportait une véritable importance à sa nation. Il n'était qu'un chien de Sul Hei, avec son orgueil démesuré.

La suite du monologue de son interlocutrice la laissa cependant un peu plus circonspecte. Elle paraissait sous entendre que le danger était grand pour Ieta, mais ne disait pas non plus ce qu'il craignait réellement. On parlait d'un des amis de la Druidesse, qui n'avait donc pas envie de perdre du temps à tourner autour du pot. Si il risquait la mort, elle voulait le savoir avant de ne donner ne serait ce qu'une bribe d'information de plus. Alors qu'elle réfléchissait, elle constata qu'un loup, voire plusieurs canidés rôdaient dans les parages. Elle n'était pas effrayé car bien consciente que c'était Mune qui les avait attirés, sans doute pour récupérer des informations et créer le lien si essentiel à la communication dans son espèce.

Tu parles de danger mais tu restes imprécise. Je comprends que tu veuilles savoir son nom mais je ne vais rien te dire tant que je ne saurais pas exactement ce qu'il craindra en te rencontrant. Met toi à ma place, si tu en es capable. Tu m'explique que le peu de pouvoir que tu as, fait que cela risque de causer du mal à une personne que j'apprécie. La réaction logique serait de ne te donner aucune information pour que tu le retrouves dans longtemps, et que ainsi, tu es recouvré assez de puissance pour ne pas lui faire risquer grand chose.

Elle marqua une pause, pensant quelques secondes, pensive, jetant un coup d'oeil aux deux animaux dont le loup qui s'était écarté pour parler à ses compagnons lupins, Mizu, elle, restait fidèle à ce qu'elle était, immobile, surveillant les alentours et surtout l'élue bleue. Rien ne paraissait différent aux moments qui avaient précédés la rencontre avec le colosse de Fuyu, pourtant, tout l'était. A l'instant, Aki ne vivait, ne parlait, ne respirait, que dans l'espoir de trouver quelque chose qui lui donnerait le courage de tenir jusqu'au lendemain. Autrement, elle continuerait à se laisser mourir à petit feu par sa négligence.

En revanche, si j'apprends que tu l'as tué, je n'hésiterais pas à te chercher pour te rendre chaque coups. Et malgré le fait que tu me sous estime énormément, j'espère que tu ne te leurreras pas sur tes chances de survie.

Elle était on ne peut plus sérieuse lorsqu'elle avait prononcé cette phrase. Même si pour l'instant elle était loin de détester cette jeune femme, elle n'escomptait pas apprendre le décès de Ieta.





Dernière édition par Aki Nishiie le Sam 06 Aoû 2016, 18:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Recouverte par la neige   Recouverte par la neige EmptyJeu 04 Aoû 2016, 11:18





Recouverte par la neige


feat.Aki Nishiee



La fille à la chevelure de feu commençait à se braquer, passant sur la défensif vis-à-vis de son interlocutrice qui la fixait d'un regard glacial, se contentant alors de refuser à répondre à ses questions en avançant ses raisons. Dans un premier temps, ce fut une remarque sur les « faibles humains » qui fut lancée, ce qui eut le don de faire soupirer la dragonne, fatigué de devoir se justifier à chaque fois pour expliquer un fait. Lasse, elle tachait donc d'expliquer ses propos.

-Pourquoi vous vous énervez aussi facilement ? Je ne dis pas que les humains sont faibles pour être désagréables, c'est un fait. Toi qui es lié à la nature, tu devrais tout de même le savoir. À côté des nombreuses espèces que j'ai croisées: les humains sont fragiles, ne possède pas de crocs, ni d'ailes. Dans certains mondes, ils ne peuvent même utiliser la magie ! Physiologiquement, les humains sont faibles... Votre seule force réside dans votre adaptabilité, c'est tout. Mais soite, je prend ton avertissement en considération, comme notre ami en armure noire me l'a également fait comprendre à sa manière, je tacherais de modérer mes propos à l'avenir.

Vint ensuite le retour de la question qui avait déjà été posé deux fois, Zinnia écoutait en silence comme à son habitude, même si un léger sourire s'était dessiné au coin de ses lèvres, sa sauveuse semblait bien s'inquiéter pour son ami, alors que le petit loup blanc qui l'accompagnait était en train de s'en faire de nouveau. Vint alors le tour d'une menace, ou d'un nouvel avertissement, tout dépendait de comment on interprétait ses propos. Zinnia ignorait celle-ci pour le moment.

Les pièces se mettent en place, mais c'est amusant que cet humain me met au défi de la sorte. En tout cas, si je la sous-estime, elle, elle se sûre-estime légèrement aussi, en tout cas son aura semble s'être stabilisé, c'est une bonne chose pour elle. Même si je dois, de nouveau, expliquer plus précisément les choses pour me faire comprendre... J'imagine que si je veux, ne sers-ce, qu'une information, je vais devoir faire un effort.


-Je reste imprécise car le résultat de ce genre d'opération dépend de beaucoup de paramètres : la volonté de l'hôte, la volonté de l'entité enfermée, les connaissances de celui qui force le sceau, la différence de puissance entre les trois et l'état général du sceau. À l'heure actuelle, il est fort à parier que je ne puisse même pas forcer le sceau, comme je pourrais l'hôte dans la manoeuvre, mais rien n'est sûre... Mais je comprends tes raisons de ne pas me donner d'informations, même si j'ai un contre argument à ça : si le sceau a été endommager lorsque ton ami a été emmené ici, il se pourrait qu'il ne lui reste que quelques semaines à vivre, que je sois là... Ou non.

Zinnia enfonçait son regard rouge sang dans celui de son interlocutrice, la laissant réfléchir à ses derniers propos et à ses dernières révélations. Laissant couler le temps et tomber la neige sur leur petit campement de fortune dont le feu crépitant commençait à faiblir.

-Que tu me donnes le nom de l'hôte reste ton choix, je ne suis pas du genre à torturer pour plier les autres à ma volonté, à la différence de certaines personnes. Mais j'aimerais m'assurer de l'état du sceau, si jamais il était en mauvais état, cela pourrait avoir des conséquences pour ton ami et mon frère et cela ne conviendrait à aucune de nous deux. Si tu veux des raisons de répondre à ma dernière question, les voici : Si le sceau venait à céder, ton ami pourrait avoir le même destin que l'humain qui habitait mon corps auparavant. Ou pire encore, les deux âmes et esprits pourraient s'annuler en se rencontrant, ne laissant qu'une coquille vide derrière eux. Les deux personnalités pourraient également se mélanger, rendant ton ami instable... Voir fou.

Le regard de la jeune fille était devenue dur, la rouquine l'ignorait, mais le risque était réel et malgré ses talents de soigneuse, ce genre de maux était hors de ses capacités. Cette dernière question n'était donc pas comme les autres, ou la dragonne pouvait accepter de n'avoir aucune réponse même si cela ne l'arrangeait pas.

-Je te repose donc ma question : as-tu remarqué quelque chose d'anormal sur l'hôte de mon frère ? La dernière fois que je l'ai vu, le sceau était de couleur chair et n'était donc pas visible sur le bras de l'hôte.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
Recouverte par la neige Left_bar_bleue15/24Recouverte par la neige Empty_bar_bleue  (15/24)
Aki Nishiie
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Recouverte par la neige   Recouverte par la neige EmptyJeu 04 Aoû 2016, 20:21




Recouverte par la neige



feat.Zinnia




Elle croyait donc que la rouquine avait été blessé par ses propos ? Que celle ci pensait sa race forte ? En réalité, elle ne pensait pas qu'une quelconque espèce domine les autres sur ce continent, bien au contraire. Malgré tous les défauts qu'on pouvait prêter à Kosaten, il permettait également de permettre à chacun d'arriver dans le même désespoir et de devoir s'entraîner à nouveau. Après tout, l'élu le plus fort de ce monde était un être humain, et il rivalisait sans peine avec des personnes qui, selon leur naissance, aurait dû l’exécuter en moins d'une seconde. Elle semblait être incapable de reconnaître les nouvelles lois de ce monde, et cela mènerait sans doute à sa perte.

Ne t'en fais pas, je ne me suis pas offusquée de tes propos personnellement. La puissance de ma race m'est tout à fait égale, et ton avis sur la chose l'est encore plus. En revanche, c'est un conseil que je te donne, pour t'éviter de mourir trop vite. Tu sembles avoir du mal à saisir les lois de Kosaten. Ici, quelle que soit ta provenance, tu gagneras ta force comme n'importe qui d'autre, et tu seras aussi faible qu'un humain. Il te faudra l'accepter. Tu as l'air de croire que dans quelques mois tu seras capable de battre ce Zayro Jinn par exemple, mais détrompes toi, tu ne le rattraperas sans doute jamais. Quant à moi, même si j'ai l'air faible comme cela, je te déconseille de m'affronter avant d'avoir surpassé ton sceau, le combat risquerait d'être inégal. Si tu penses que j'en rajoute ou que je me surestimes, libre à toi, nous pouvons même nous combattre et jauger nos puissances si tu le désire, je me ferais un plaisir de t'aider à comprendre le point auquel tu es démuni en ce monde pour l'instant. La diplomatie est actuellement ta seule alliée, et nous sommes tous passés par là.

Elle adressa un sourire compatissant à sa jeune interlocutrice qui n'allait pas faire long feu. Dans le passé sans doute aurait elle eu envie de le faire elle même, de prouver à la jeune fille qu'elle se trompait du tout au tout, voir de lui donner une bonne leçon, mais elle n'en voyait plus l'intérêt. Soit elle aurait de la chance et survivrait assez longtemps pour récupérer son ancienne force, soit elle mourrait contre quelqu'un qu'elle aurait sous estimé, et ce serait tant pis. Le dialogue qui suivit prouva cependant que pour un point la dragonne avait raison, elle ferait mieux de répondre à ses questions. L'archère n'avait pas l'impression que celle ci lui mentait, après moult réflexions sur le pour et le contre, il lui sembla que la meilleure façon de protéger Ieta était de lui parler de ce qu'elle avait pus voir.

Il y a une marque noire sur son bras. Il en avait une dès que je l'ai rencontré, et il as la possibilité de créer des flammes avec. Le sceau est donc en train de se briser d'après ce que tu m'apprends … Cela veut dire qu'ils sont tous les deux en danger de mort …

Elle baissa la tête, continuant à se faire violence intérieurement pour savoir comment faire. Lui révéler son nom ou pas ? Elle finit par se décider avec un grand soupir, se prenant la tête entre les mains. Ce monde était décidément trop complexe. Elle n'avait pas le courage de décider de cela pour le Minshujin. C'était sa vie qu'elle avait l'impression d'avoir entre les mains, même si cela restait indirect. Se mordant les lèvres elle finit par reprendre.

Ieta Ao. C'est son nom. Il est de Minshu, tu pourrais donc peut être le trouver de ce côté. Quant à toi, Zinnia, au risque de me répéter, je te conseille de rester prudente.

Elle se sentait brusquement prise d'une grande lassitude. Pourquoi continuer à vouloir protéger les gens qu'elle aimait ? Elle n'en avait pas la capacité. Ieta allait sans doute mourir à son tour, soit par le sceau soit par les pratiques de cette étrange Fuyujin, et elle n'aurait rien pus faire, encore une fois. Elle avait juste envie de s'allonger et que tout cela s'arrête. Elle voulait fermer les yeux et mourir sans faire d'effort. Elle voulait juste que ça se finisse. Maintenant.





Dernière édition par Aki Nishiie le Sam 06 Aoû 2016, 18:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Recouverte par la neige   Recouverte par la neige EmptyVen 05 Aoû 2016, 19:12





Recouverte par la neige


feat.Aki Nishiee



La demoiselle sauveuse d'inconnue réitéra ses conseils, s'en allant même à provoquer en duel celle qu'elle venait de sauver, sûrement dans l'optique de lui faire comprendre son niveau actuel, chose que Zayro Jinn avait déjà faite quelques heures auparavant. Ne changeant ni son regard, ni sa posture, la dragonne se contentait de rester silencieuse devant tant de hargne, se sachant hors compétition en cas d'affrontement à ce moment précis, même si la jeune fille restait plus faible que son homologue en amure noire.

En effet, j'ai du mal à cerner les lois de ce monde, lois dictés et régis par les trois prétendus divinités de Kosaten et leurs jolis sceaux qu'ils nous offrent à notre arrivée. Ainsi dont, nous sommes tous sur un pied d'égalité en arrivant et notre puissance ne dépend que de notre capacité à survivre le plus longtemps possible ? Quelle ironie. Cependant, l'humain marque un point, pour l'heure la diplomatie sera mon arme la plus utile... De la diplomatie avec des créatures illogiques et qui réagissent avec leurs émotions avant d'utiliser leurs cervelles, je ne suis pas sorti.

Un sourire se dessinait sur le visage de rouquine, alors qu'elle replongeait dans des sombres pensés, vint alors le temps des réponses tant désiraient. Sortant de ses réflexions intestine, Zinnia écoutait ses quelques remarques avec attention, c'était peu, mais ça suffirait à la dragonne pour faire un rapide diagnostique. Souriante à son tour, la fille aux yeux rubis se relevait à nouveau alors que le nom d'Ieta Ao résonnait dans la toundra, mieux encore, la dragonne avait même une destination ! Heureuse d'enfin pouvoir avancer, elle se préparait à remercier à sa façon sa sauveuse, lorsqu'elle vit son esprit s'enfuir de nouveau dans une détresse sans nom.

Son aura recommence à flancher... Tristesse, peur, doutes... Tant de sentiments négatifs, cet humain ne vivra pas plus longtemps que moi avec de telles idées en tête. M'enfin, ceci n'est pas mon problème, j'ai ce que je voulais, ses soucis ne regardent plus que lui. Cette situation me rappel quand mes frères doutaient pour X ou Y raison, mais cet humain n'est pas l'un de mes frères... Ce sentiment qui échappe de son petit corps me rappel aussi toutes ses âmes que j'ai pus voir ce donner la mort pour des raisons futiles... En est-elle arrivait à ce point-là ?

La dragonne s'apprêtait à prendre congé en la laissant dans les ténèbres de son cœur lorsqu'elle hésitait un instant, poussant alors un soupir, elle sortit son revolver noir et collait le canon sur le front de la rouquine, enfonçant son regard froid dans les yeux de son interlocutrice. Elle savait son action dangereuse, à cause des deux amis de la nature qui restaient aux aguets tout près d'elles, mais elle espérait qu'ils comprendraient sa démarche avant de lui sauter à la gorge.


-J'ignore ce qui te met dans cet état, mais j'ai le sentiment que tu perds goût à la vie. Si tu le souhaites, je peux abréger tes souffrances, que tu meurt aujourd'hui ou dans une poignée d'années, ne change rien à mon existence, il te suffit de me le demander.

Le regard de Zinnia durcit, ne quittant pas sa cible du regard même si elle n'avait aucunement l'intention de tirer.

-Cependant, n'oublie pas que tu n'es pas seule, des êtres comptent sur toi, mon frère notamment, qui semble t'apprécier à l'odeur qu'il a laissée. Il y a également tes deux esprits qui partagent ta route, ce genre de créature ne choisissent pas leurs alliés à la légère, ne vas pas leur faire regretter leurs choix en pleurant sur ton sort. Encore une fois, j'ignore les épreuves que tu viens de traverser, mais votre vie est trop courte, à vous humains, pour vous permettre d'abandonner lorsque la vie vous met à genoux.

La dragonne laissa quelques instants à la jeune fille pour enregistrer le message, elle baissa alors son arme et posait sa main de libre sur sa hanche, toisant la rouquine de sa position debout.

-Il est temps que tu te reprennes, que tu relèves et que tu reprennes le combat, noble animal aux yeux émeraude ! Comme je te l'ai déjà dit, tu es bien plus forte que les humains que j'ai pu croiser jusque-là. D'après ce que tu viens de me dire, cela signifie que tu as pu survivre jusque là malgré ce monde dangereux qui nous accueilles, ce serait du gâchis que d'abandonner maintenant après tous les efforts que tu as dû fournir pour arriver devant moi, aujourd'hui, recouverte par la neige.

Un surnom avait été donné. Jusqu'ici, seul deux humains avaient eu se droit : l'un en insistant, l'autre grâce à la torture. Aujourd'hui, la chasseuse aux cheveux de feu s'était vu accorder le droit d'être nommée par l'Ange du Néant, ce n'était sûrement rien pour elle, elle le prendrait peut-être même mal au vu des mots utilisés, mais pour la dragonne cela représentait beaucoup : elle avait reconnu son existence et c'était sa façon de la remercier. Un sourire se dessinait sur les fines lèvres de la demoiselle à la cape blanche, se voulant rassurant, elle adoucit sa voix avant de reprendre la parole.

-De plus, rassure-toi, ton ami ne craint rien pour l'heure. Si le sceau prend une couleur noire, cela signifie qu'il utilise l'énergie de mon frère pour se renforcer, il a dû perdre en puissance lors de son transfert ici. Ce n'est pas très grave, j'avais prévu cette mesure de sécurité, au cas où, je ne suis pas une débutante. Cependant, si l'apparition de flammes noires devenait récurrente ou si le sceau venait à prendre une couleur rouge, cela deviendrait, en effet, inquiétant. Ceci dit, je prends bonne note de ta proposition de combat, mais comme tu l'as si bien dit : pas aujourd'hui... Trop de force me fait défaut, ma rencontre avec le tyran noir et tes remarques me l'ont bien fait comprendre.

La dragonne serrait le poing, elle allait devoir faire sans sa puissante écrasante qu'elle avait toujours connu à partir d'aujourd'hui. Faire preuve de diplomatie et de manipulation en fonction du besoin... En tout cas, elle avait un nom, une destination et du temps devant elle à présent, elle avait enfin fait un pas en avant.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
Recouverte par la neige Left_bar_bleue15/24Recouverte par la neige Empty_bar_bleue  (15/24)
Aki Nishiie
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Recouverte par la neige   Recouverte par la neige EmptyVen 05 Aoû 2016, 20:28




Recouverte par la neige



feat.Zinnia




La dragonne avait toutes les informations nécessaires visiblement, et allait sans doute partir. Aki savait que lorsqu'elle serait de nouveau seule, elle reprendrait son ancien rythme de vie, sans manger ni boire (sauf lorsque c'était absolument nécessaire). Elle n'avait pas le courage de vivre comme avant, de prendre soin de manger régulièrement, de dormir presque toutes les nuits … Lorsqu'elle ne marchait pas, lorsque ses muscles ne lui faisaient pas mal, lorsque l'épuisement, la faim ou la soif n'occupait pas tout son esprit, celui ci vaquait à des occupations qu'elle ne voulait pas avoir. Elle pensait à sa courte aventure sur les sommets blancs, à la mort des deux guerrières de Seika, au visage d'Adakor prit sous la glace. Elle pensait à chaque parcelle de souffrance dans son corps, elle pensait à la marque rouge qui trônait sur sa poitrine, elle pensait à tout cela, sans arrêt. Si elle poussait son corps au bout de ses limites, alors elle pouvait de nouveau oublier, se laisser aller à une souffrance physique et normale, une souffrance qui était largement plus supportable que tout ce que lui faisait subir son âme lorsqu'elle la laissait divaguer.

Zinnia proposa de la tuer immédiatement. C'était une solution … Elle pouvait la laisser … Levant des yeux dans lequel on pouvait presque voir transparaître l'espoir d'en finir, elle réalise que cela ne servirait à rien. Son Fluide s'opposerait catégoriquement à sa mort. Il continuerait à la soigner et la puissance de son adversaire ne serait pas suffisante pour compenser les énormes pouvoirs de régénération de la rouquine. Elle ne c'était jamais laissé faire, peut être même serait ce encore pire ? Peut être même que son Fluide deviendrait agressif et se mettrait à se défendre contre les attaques sans même qu'elle en fasse la demande ? Et il y avait ses deux compagnons de voyages. Eux tueraient la Fuyujin sans hésitation si celle ci s'attaquait à leur amie humaine. Non, il valait mieux que cela ne se passe pas de la sorte. Elle rabaissa donc sa nuque en secouant lentement la tête. Rien ne pouvait la sortir de cet état.

De nouveau, l'élue bleue parla. Était elle en train d'essayer de lui remonter le moral ? C'était étrange, elle n'avait pas l'air d'être le genre de personne à chercher à aider les autres, contrairement à la guérisseuse. Au contraire, de ce qu'elle avait pus comprendre, la jeune femme allait partir une fois qu'elle aurait été soignée et qu'elle aurait récupérer tout ce qu'il lui fallait savoir pour retrouver son frère. Mais non, ce n'était pas le cas. Elle allait s'en aller mais à présent, était en train d'essayer de convaincre la Nishiie qu'il ne fallait pas qu'elle se laisse mourir. Ses arguments étaient sensés, ils auraient pus la convaincre si la situation avait été ne serait ce qu'un peu meilleure. Mais en ce moment, ce n'était pas suffisant. Les souvenirs de sa défaite et de tout ce qu'elle avait pus vivre étaient encore trop frais. Elle sourit tout de même légèrement.

Je te remercie, mais j'ai besoin de temps plus que de paroles pour me remettre de ce qui s'est passé. Je pense que je ne mourrais pas, en tout cas je l'espère. En revanche je me souviendrais que tu as essayé de me sortir de ce gouffre, quand d'autres ne l'auraient pas fait et auraient passés leur chemin. Tu n'es peut être pas si mauvaise que ce que tu veux faire croire.

Elle était également soulagée de savoir que Ieta ne craignait rien pour le moment, mais en même temps se sentait coupable d'avoir livré l'information aussi vite. Si elle avait attendus un peu plus, Zinnia lui aurait sans doute dit qu'une marque noire n'était pas dangereuse et elle aurait pus s'abstenir de révéler autant de détails. Maintenant, même si il ne craignait pas vraiment de mourir à cause du sceau, le danger que représentait l'élue de Long était certains. Elle hésita, voulut avertir une dernière fois la dragonne, mais ce serait inutile, celle ci avait dû l'entendre le deux premières fois.

Je suppose que je doit donc te souhaiter un bon voyage, Zinnia. J'espère que nous aurons l'occasion de nous recroiser dans de meilleures conditions, que tu auras retrouvé ton frère et que Ieta sera toujours vivant. Si les choses sont ainsi, alors je serais ravie de te revoir.

Elle sourit légèrement avant de s'appuyer contre l'arbre et de fermer les yeux. Bizarrement, elle avait faim.





Dernière édition par Aki Nishiie le Sam 06 Aoû 2016, 18:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Recouverte par la neige   Recouverte par la neige EmptySam 06 Aoû 2016, 15:42





Recouverte par la neige


feat.Aki Nishiie



Un sourire revint embellir le visage triste de la rouquine suite au propos que lui avait envoyé la dragonne, comme elle l'expliquait d'elle-même, il était trop tôt pour que ses réprimandes puissent lui remettre le moral au beau fixe, mais elle remerciait tout de même sa patiente pour l'intention qu'elle venait de lui porter, allant même jusqu'à lui dire que Zinnia n'était pas aussi mauvaise qu'elle pouvait le laisser paraître au monde. À ses mots, la jeune fille, surprise, se retournait pour montrer son dos à son interlocutrice à la chevelure flamboyante, cachant de ce fait un léger sourire qu'elle avait senti arriver suite à ce compliment imprévu.

Regardant sa sauveuse par-dessus son épaule en rangeant son arme à feu, elle répondait en quelques mots.-Prends le temps qu'il te faut, du moment que tu ne laisses pas le plaisir à tes ennemis de te voir à terre. Et être « mauvaise » n'est qu'une question de point de vue : pour moi, je ne suis qu'une sœur qui doit oser et faire la méchante pour que les enfants daignent m'écouter.

La jeune fille à la cape blanche s'avançait jusqu'au feu de camp déclinant, lançant un regard aux deux petites animales au pelage blanc pour leur adresser un signe de la tête en guise d'au revoir, tandis que leur maîtresse avancé ses adieux à sa patiente pleinement remise grâce à elle. La dragonne stoppait ça marche en entendant ses mots, se retournant en posant sa main droite sur sa hanche pour accorder un dernier sourire à l'humaine derrière elle qui s'était enfin relevé, accordant même un sourire presque amical à celle qui avait reçu un surnom un peu plus tôt.


-En effet, je dois reprendre la route, mon frère m'attend, même si j'ai bien saisi que le chemin sera encore long avant que je puisse atteindre mon but. Que tes ailes te portent là où le destin t'attend, noble animal aux yeux émeraude, prend soin de ta vie et de celle de ceux qui comptes pour toi. Nous nous reverrons, s'il doit en être ainsi.

Se couvrant de sa cape, Zinnia repris la route sans dire un mot de plus, sans se retourner, prenant la route des frontières du royaume des neiges... En supposant qu'elles les trouvent sans encombre...

Ieta Ao, quel nom étrange... En tout cas, j'ai pus voir que tu avais rencontré des gens intéressants depuis ton arrivée ici, mon frère. Si tu peux m'entendre, tâche de rester prudent, tous les humains ne sont pas aussi niais d'esprit que celui qui m'a soigné sans raison. Peu importe le temps que cela devrait me prendre, je retrouverais ma force d'antan et je nous ferais sortir de ce monde, même si je dois le réduire en poussière pour y parvenir. Tremble Kosaten, l'Ange du Néant se met en marche !

Habité d'une nouvelle détermination grâce aux informations qu'elle avait finalement pu recevoir de la chasseuse, Zinnia enfonçait ses pas dans la neige, sans trop savoir où elle allait, mais sachant où elle souhaitait se rendre et qui elle voulait revoir.



Recouverte par la neige Theend10


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
Recouverte par la neige Left_bar_bleue15/24Recouverte par la neige Empty_bar_bleue  (15/24)
Aki Nishiie
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: Recouverte par la neige   Recouverte par la neige EmptySam 06 Aoû 2016, 18:22




Recouverte par la neige



feat.Zinnia




Étrangement, ces deux jeunes filles qui n'étaient pourtant pas faites pour s'entendre avaient finis par s'apprécier. Cela rappelait fort à Aki sa rencontre avec Fleya. Elle, douce, gentille et serviable, sûrement un peu trop naïve, et son interlocutrice, têtue, cruelle et sans pitié. Pourtant, encore une fois, c'était la nature innocente de la rouquine, et sa propension à soigner tout le monde qui lui avait valus d'acquérir une place différente que celle que l'on aurait attendus. Elle sourit et hocha doucement la tête à la dernière tirade de la dragonne avant de faire un léger soupir de soulagement en la voyant s'éloigner dans la neige. Elle était enfin seule. Non pas que la compagnie de cette jeune femme ait été désagréable, loin de là ! Il y avait quelque chose de curieusement intriguant à ce duo inhabituel qui pourtant parlait normalement. Non, ce n'était pas ça. A présent elle pouvait se laisser aller, loin de tout le monde, personne n'était là pour la regarder, pour lui dire, avec toutes les bonnes intentions du monde, qu'il fallait qu'elle se reprenne.

Elle se laissa choir sur le côté et se roula en boule contre le sol glacé, laissant les flocons la recouvrir petit à petit. Les bras autour de ses jambes fléchies, le visage dans ses genoux, recroquevillée comme un fœtus pas encore prêt à naître, elle se mit à sangloter. D'abord doucement, imperceptiblement, puis avec une violence croissante, jusqu'à ce que ses pleurs se mettent à la secouer toute entière. Elle chialait comme une enfant, sans aucune retenue, ne prenant pas garde à son visage distordus, à ses yeux rougis, à son apparence ridicule en cet instant. A l'intérieur d'elle même, c'était la guerre.

Les cendres noircies de sa joie de vivre frémissaient doucement, incapable de se reconstituer, son cœur fendus pendait, séparé en deux, le sang gouttant tranquillement de l'organe vital, et son âme était disloquée en des milliers de morceaux épars. Dans ce désastre sans nul pareil rôdaient des démons envieux de la noirceur de cet être, dévorant les fragments de bonheur qui subsistaient encore. L'un avait l'apparence de la guerrière aux cheveux argentés, mais la ressemblance s'arrêtait ici. Son sourire carnassier était révélateur de sa véritable nature, et son cris suraigu « tu aurais dû me sauver ! » violentait le courage de la rouquine. A ses côtés, plus petit, le visage d'Adakor avançait seul. Les yeux exorbités, la bouche grande ouverte dans une expression éternelle de terreur, elle lançait un hurlement sauvage qui ne discontinuait jamais.

La soigneuse tremblante continuait à crier de douleur elle aussi. Elle tentait de rejeter la douleur qui s'emparait de son esprit, comparse démoniaque. Sa gorge brûlante qui se serrait constamment, au point qu'elle croyait parfois ne plus pouvoir respirer, son cœur qui battait avec une douloureuse réalité, et s'accompagnait du besoin, irrépressible et violent, de l'arracher, de l'extirper de sa poitrine et de le détruire, pour annihiler la souffrance avec lui.Son ventre sans cesse tabassé de coups de poings invisible qu'elle ne pouvait arrêter, et son visage parcourus par des milliers de larmes, réduit en feu par le sel et par les griffures qu'elle s'infligeait en voulant s'arracher les yeux pour ne plus voir toutes ces horreurs.

Le cauchemar était de retour. Il avait posé sa sombre patte velue sur l'épaule de l'archère, et ne comptait pas la lâcher de sitôt. Quelques heures plus tard, lorsqu'il n'y eu plus assez d'eau en elle pour continuer à pleurer, elle se releva, tremblant comme une feuille, puis se remit à marcher. Ses yeux n'étaient que deux orbites vides, dénués de sentiments, parcourus de la pire souffrance qu'elle n'avait jamais connus. Chacun de ses pas la ramenait à cette torture. Elle attendait avec impatience le moment où la faim, la soif, la fatigue reviendrait, pour oublier de nouveau, pour s'oublier elle même.

A ses côté, les deux animaux marchaient, se jetant sans arrêt de petits coups d’œils inquiets. Ils voulaient la sauver mais n'en avait pas le pouvoir. Leur tristesse était également grande, mais leur force d'esprit était bien supérieure à celle de la traqueuse, qui n'était au final, qu'une pauvre enfant perdue dans un pays trop grand. Une gamine qui s'était contentée de trébucher dans le monde jusqu'ici, et qui avait voulus jouer à la grande. Une fillette qui avait déjà trop souffert.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Recouverte par la neige   Recouverte par la neige Empty

Revenir en haut Aller en bas
Recouverte par la neige
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] La Neige et le feu [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse :: Recouverte par la neige 190103103231202569 :: Royaume de Fuyu :: Toundra boréenne-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.