-39%
Le deal à ne pas rater :
PLANTRONICS BACKBEAT PRO 2 – Casque bluetooth
152 € 250 €
Voir le deal

Partagez
[Camp d'entraînement]Le feu qui bout en elle
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
[Camp d'entraînement]Le feu qui bout en elle Left_bar_bleue15/24[Camp d'entraînement]Le feu qui bout en elle Empty_bar_bleue  (15/24)
Aki Nishiie
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: [Camp d'entraînement]Le feu qui bout en elle   [Camp d'entraînement]Le feu qui bout en elle EmptyMer 03 Aoû 2016, 04:45




Le feu qui bout en elle







La guerre était déclarée et Aki y participerait, c'était décidé. Elle ne savait pas vraiment ce qui l'avait poussé à renier ainsi tous ses principes, même si l'ombre de Zayro Jinn pesait encore sur ses épaules. Ce n'était pas vraiment son genre que de tout plaquer pour une seule personne. Mais pourtant … pourtant elle avait le désir profond de démolir cet élu, et il était responsable des affrontements qui avaient eu lieu, il était entièrement le coupable de tout ce qui allait se passer. C'était peut être un moyen facile de se dédouaner de tout ce qu'elle allait faire mais tant pis, elle ne pouvait pas le laisser sévir plus longtemps. La dernière fois sa défaite pitoyable lui avait donné les larmes aux yeux, tant elle s'était sentie coupable de ne pas pouvoir venger la mort de Kachou et d'Adakor, même si peu après Kamatari et elle avaient pus se défaire d'un dragon et qu'elle avait pus de nouveau venir en aide à d'autres élus, ce n'était pas suffisant. Elle ne s'était pas prouvé assez valeureuse à ses yeux, elle devait tuer le colosse, c'était le seul échappatoire pour elle de la souffrance de Kosaten. Et maintenant, elle avait Orina. Elle protégerait l'enfant, quel qu'en soit le prix.

Pour cela, elle avait décidé de suivre ce qu'on lui avait dit à la capitale, se rendre à ce mystérieux camp d'entraînement qui avait vus le jour et qui commençait tout juste à fonctionner. Elle ne se souvenait pas d'avoir déjà entendus parler dans le passé de quelque chose qui y soit similaire, mais il semblait que les élus étaient tous conviés à s'y rendre. Il se trouvait dans le désert de Seika, en tout cas c'était l'emplacement qu'on lui avait communiqué, à côté d'une oasis dont elle n'avait jamais eu connaissance, l'oasis de … comment c'était déjà … Yashi ? Bref. En tout cas, elle marchait d'un bon pas dans cette direction, détestant de plus en plus la douleur que lui infligeait son torse. Le Z rutilant qui ornait sa peau, sans doute pour toujours, ne la lâcherait clairement jamais, mais d'un certain côté, même si elle en ressentait une honte grandissante, il était le symbole de sa survie et du combat qu'elle avait mené envers et contre tout.

Arrivé au lieu qu'on lui avait indiqué, elle fut surprise par la pauvreté apparente du camp. Le sable s'étendait à perte de vue, il y avait quelques mannequins disséminés ici et là et deux ou trois soldats -surentraînés ? - qui se baladaient. Un peu plus loin, un baraquement où pouvaient sans doute se reposer ceux venus accomplir ici leur entraînement, et quelques bâtiments dont la rouquine ne connaissait pas le but. Elle s'avança d'un pas hésitant, transpirant abondamment dans son hakama pourtant léger. Un des soldats l'approcha, un petit sourire aux lèvres. Il était jeune, clairement une nouvelle recrue qui avait été affecté ici à sa plus grande joie -il ne risquait pas d'y mourir.

Bonjour bonjour ! Vous êtes ?

La rouquine ouvrit de grands yeux surpris. Comment pouvait on être d'aussi bonne humeur en temps de guerre? Qui était ce bonhomme accueillant les nouveaux venus sans la moindre déférence ? La chasseuse n'y accordait pas personnellement trop d'importance, mais qu'en était il d'autres élus qui pourraient passer dans la région ? Il aurait vite fait de se faire rabrouer, et peut être violemment ! Tant pis, elle n'était pas d'humeur à apprendre la politesse à ce jeune homme et se contenta donc de dissimuler l'ombre de sourire sur ses lèvres avant de répondre.

Aki Nishiie. Elue de Seika.

Aki … Ha c'est vous ! J'ai crus entendre votre nom une fois ou deux, mais je ne me souvenais pas bien, excusez moi ! Vous venez pour vous entraîner ?

Effectivement.

Bon, étant donné votre ancienneté dans le milieu, c'est le soldat No qui s'occupera de vous ! Je vais aller le prévenir, en attendant pourquoi ne pas aller vous changer dans les baraquements ? Ce n'est pas une tenue de combat adéquate.

Réprimant une invective qui lui chatouillait les lèvres, la Druidesse hocha la tête et se tourna vers le bâtiment qu'il lui avait désigné. En assez piteux état, la bâtisse s'élevait à une hauteur ridicule, exposant ses pierres brûlantes recouvertes par le sable.



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
[Camp d'entraînement]Le feu qui bout en elle Left_bar_bleue15/24[Camp d'entraînement]Le feu qui bout en elle Empty_bar_bleue  (15/24)
Aki Nishiie
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: [Camp d'entraînement]Le feu qui bout en elle   [Camp d'entraînement]Le feu qui bout en elle EmptyMer 03 Aoû 2016, 04:54




Le feu qui bout en elle








entraîneur
Armure Aki

Dans l'espèce d'armurerie qui lui avait été indiqué, elle trouva un grand nombre d'armure et d'armes, bien entendus, mais dont la grande majorité étaient destinés à des hommes. Lorsqu'on avait exclus ces premiers 90% il restait un grand nombre d'armures lourdes, de plates ou de fer, beaucoup trop pesantes pour la rouquine qui misait principalement sur la rapidité. Venaient ensuite les plus légères, cuir ou peau, c'était déjà préférable aux mailles. La Druidesse finit par jeter son dévolus sur la plus légère de toute, une armure de cuir offrant très peu de protection mais permettant au moins de se mouvoir avec efficacité. Après l'avoir enfilée, elle chercha également une paire de gants qui la protégerait de la morsure des armes, en enfila deux en cuirs mais délaissa les bottes. Elle se sentait bien mieux pieds nus pour se battre, même si elle se brûlerait sans doute sur le sable du désert, au moins serait elle totalement libre de ses mouvements et non pas engoncés comme une marionnette avec les orteils incapables de faire deux centimètres.

Quant aux armes, elles n'étaient clairement pas à la convenance de la rouquine, aucune n'étant adaptée à son style de combat. Elle n'en prit donc pas d'autre, se demandant malgré tout ce en quoi l'entraînement aller consister. Elle rajusta l'arc contre son dos et vérifia que sa dague était bien en place. C'était largement suffisant. Suite à quoi, elle poussa de nouveau la porte pour sortir, sous le regard circonspect d'un homme aux cheveux rasés et à l'armure impressionnante. Il devait s'étonner de l'accoutrement de l'archère qui n'était absolument pas équivalent au sien, c'était certains. Malgré tout, celle ci s'éclaircit la voix.

C'est vous qui … ?

Oui, c'est moi qui doit t'entraîner, la coupa t-il.

Elle lui adressa un regard courroucé avant de soupirer. Bien sûr, elle avait oublié ce détail. Elle était une femme et en Kosaten, quand on fréquentait des natifs, c'était souvent déterminant. Pour eux les personnes de sexe féminins étaient faibles, dépourvus de combativité, bonnes à faire la cuisine et à se laisser mener par le bout du nez. En voir une si pauvrement protégée qui voulait lui tenir tête, malgré son statut d'élue, cela devait le faire doucement rigoler. Tant pis, elle allait lui montrer ce qu'il en était. Leurs Fluides étaient à peu près équivalent, le combat promettait donc d'être plus qu'intéressant. A proximité ainsi, son arc ne serait d'aucune utilité, elle finit donc par se résoudre à le décrocher, toujours dans un soucis pratique, et par le suspendre à un clou qui pendait laborieusement du mur de pierre (Pour quelle raison ce clou était il ici ? La question pouvait se poser.)

Je ne sais pas trop quelle est la procédure par ici. Comment cela vas t-il se passer ? Commença t-elle.

Et bien … je voudrais d'abord me battre contre toi pour jauger ton niveau, histoire de pouvoir te renvoyer chez quelqu'un de mieux adapté si la victoire est trop facile.

Et vous n'avez pas envisagé la défaite ?

Il eut un sourire ironique. Bien sûr, c'était la réaction à laquelle elle s'attendait mais c'était loin de la troubler. La colère avait été dévoré par la souffrance, elle même remplacé par d'autres sentiments bien plus complexes. Il pouvait la sous estimer, il pouvait même la battre, elle souhaitait devenir plus puissante, quel qu'en était le prix pour son honneur. Elle ne daigna même pas dégainer sa dague ce qui lui valut un nouveau sourire. Quant à elle, elle se sentait particulièrement joyeuse de pouvoir faire jouer son pouvoir de nouveau.



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
[Camp d'entraînement]Le feu qui bout en elle Left_bar_bleue15/24[Camp d'entraînement]Le feu qui bout en elle Empty_bar_bleue  (15/24)
Aki Nishiie
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: [Camp d'entraînement]Le feu qui bout en elle   [Camp d'entraînement]Le feu qui bout en elle EmptyMer 03 Aoû 2016, 05:08




Le feu qui bout en elle








Le combat s'engagea sans vraiment de fioriture, lorsque le jeune homme fonça vers elle avec un cri de guerre digne des plus grands combattants, mais qui ne suffit malheureusement pas à impressionner la chasseuse qui se contenta d'esquiver lestement sur le côté sans trop de difficulté. Il était clair, dès ce début de combat, que le principal défaut de ce combattant était sa lenteur. Certes, il semblait être assez résistant, prêt à encaisser des coups puissants, et également à en donner avec son arme impressionnante, mais pour ce qui était de sa flexibilité ou de la rapidité de ses attaques, ce n'était pas ça, et il se trouvait que c'était justement le point fort de la rouquine. Celle ci vit donc la lame le frôler avec un léger sourire entendus. Si elle avait reçus l'impact, elle n'en serait pas ressortie indemne et fringante, c'était certains.

Profitant de l'ouverture causée par la technique, elle plaqua sa main contre l'aisselle de son adversaire et ne prononça qu'un seul mot, qui eut pour effet de le faire vaciller sous la douleur. Son Fluide c'était répandus dans le corps de son ennemi, à travers l'armure, déchirant tout ce qui se trouvait sur son passage. Elle en fit de même avec l'abdomen de son opposant qui se contracta violemment sous le coup de la douleur, mais cela l'empêcha d'éviter le prochain coup de hache qui vint fendre son flanc avec une précision redoutable.

Retenant un cri de douleur, elle agrippa la blessure de ses deux mains pour empêcher le sang de s'écouler. Elle y apposa immédiatement son Fluide qui vint recoudre entre eux les tissus déchirés et lui redonner une certaine consistance, mais la douleur restait présente, malgré l'effet apaisant de sa magie. Elle n'avait pas eu tort en pensant que ses coups seraient très puissants, grinçant des dents, elle se mit à lui tourner autour comme un prédateur prêt à attaquer sa proie.

Mune et Mizu qui étaient restés en retrait depuis le début voulurent intervenir, mais encore une fois, elle les en empêcha. Elle n'allait pas les laisser se mettre en danger, et c'était un combat qui visait avant tout à l'entraîner, elle, et non pas ses deux amis, quelles que soient les bonnes intentions qui animent les deux bestioles à fourrure. De plus, depuis un certains temps, Aki s'était refusée à les laisser combattre, elle préférait être sûre que le louveteau et la petite renarde se soient complètement remis du combat contre le colosse de Fuyu. Elle ne tenait pas à ce qu'ils se blessent encore plus, et risquent d'en mourir.

Une fois ce danger écarté, elle s'empressa de dresser une barrière magique autour d'elle, empêchant l'énième uppercut de l'atteindre, alors que le Fluide durcit volait en morceau autour d'elle, la laissant de nouveau faible face aux assauts répétés du soldat qui était visiblement très attentif à ne toucher que les zones non vitales, ce qui était plutôt une bonne nouvelle. Mais pour un combat d'entraînement, utiliser une arme réelle semblait tout de même déplacé du point de vue de l'archère qui s'empressa d'essayer de briser un os de la jambe de l'homme. Lorsque son coup eut atteins sa cible, trop rapide pour qu'il réussisse à l'esquiver, il brandit sa main devant lui, dans le but d'arrêter le combat.

La Seikajin se stoppa aussi, immobile dans une position défensive, avant de reprendre petit à petit une posture normale et naturelle quand elle comprit que c'était là réellement la fin de leur affrontement. Soupirant de soulagement, elle attendit qu'il époussette son armure (si tant est que cela soit utile dans un environnement où le vent plaquait sans arrêt des grains de sable sur la moindre imperfection du paysage) avant de lui adresser un léger sourire. Les blessures qu'elle avait pus subir dans la courte minute où la rixe avait eu lieu étaient déjà guéries, mais ce n'était pas le cas du guerrier qui ne possédait pas les capacités de régénération de la mage.

Elle voulut s'avancer pour panser ses plaies à son tour mais il secoua la tête en comprenant son intention. Peut être que sa fierté l'empêchait de se laisser soigner après un tel affrontement ? Quoi qu'il en soit, il semblait bien décidé à ne pas se procurer les attentions de la chasseuse qui se contenta donc de hausser les épaules et d'attendre patiemment qu'il reprenne son souffle et trouve le courage de parler.



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2330
Yens : 1258
Date d'inscription : 07/08/2015

Progression
Niveau: 213
Nombre de topic terminé: 102
Exp:
[Camp d'entraînement]Le feu qui bout en elle Left_bar_bleue15/24[Camp d'entraînement]Le feu qui bout en elle Empty_bar_bleue  (15/24)
Aki Nishiie
Aki Nishiie ¦ Justicière ¦

-



MessageSujet: Re: [Camp d'entraînement]Le feu qui bout en elle   [Camp d'entraînement]Le feu qui bout en elle EmptyMer 03 Aoû 2016, 05:11




Le feu qui bout en elle








Finissant par essuyer la sueur qui gouttait du bout de son nez avec le plat de sa main, il releva les yeux sur l'élue souriante qui tortillait nerveusement une de ses mèches de cheveux, réfléchissant à un grand nombre de choses. Son Fluide rougeâtre s'était rétracté à l'intérieur de son corps et ses pupilles qui s'étaient fendues verticalement avaient repris une apparence plus humaine, comme à chaque fois.

Tu te bats plutôt bien.

La remarque acerbe qui voulait franchir les lèvres du combattant fut retenue à temps. Il avait peut être réalisé qu'elle n'était pas qu'une femme frêle et facilement exploitable, et surtout, qu'elle était une élue qu'il fallait respecter. Même si la colère arrogante qui la définissait quelques mois plus tôt s'était muée en quelque chose de plus calme, elle n'aurait sans doute pas apprécié qu'il s'entête à la sous estimer.

Bien. Nous pouvons donc maintenant passer aux choses sérieuses. Frappe moi, avec cette attaque étrange que tu as utilisé contre moi un peu plus tôt.

Après quelques hésitations, l'archère finit par s'exécuter, mais elle se heurta à une barrière invisible qui la renvoya aussitôt en arrière, la faisant valdinguer un peu plus loin. Elle retenta le coup aussitôt, se cognant au même obstacle que précédemment. Un bouclier impossible à détecter ! Il eut un petit sourire entendus, certain de l'efficacité de sa protection.

Ce n'est bien sûr pas ma magie qui créé ceci, mais bien cette pierre.

Il tendit devant lui une pierre bleutée aux volutes étranges, une vapeur s'en échappait, formant la carapace qui l'entourait.

Tes attaques ne seront pas capables de la mettre à bas. Sauf si tu utilises une technique transmise par ton sceau. Quelque part en toi se trouve une ressource que tu te doit d'exploiter pour parvenir à me toucher.

Elle hocha la tête, ne comptant pas se perdre en débats inutiles ou en foison d'explications. Elle avait compris ce qu'il attendait d'elle. Un coup assez fort pour briser ce bouclier. Elle pourrait certes utiliser la puissance de la nature, mais ce serait tricher. Ce qu'il fallait c'était qu'elle trouve cette ressource en elle capable de décupler la puissance de son coup. Fermant les yeux elle laissa le Fluide jaillir de nouveau, crispa ses mains légèrement griffues et cogna. Une fois, deux fois, trois fois, des dizaines et des dizaines de fois. Ses mains en sang s’aplatissaient encore en encore sur la barrière, sa magie jaillissait, attaquait, mordait, tranchait, mais ne parvenait jamais à fêler l'armure.

Cela ne menait à rien. Elle s'y prenait mal. Elle devait le faire autrement. Brusquement, elle cessa ses assauts et s'assit au sol en tailleur. Elle ferma les yeux et se mit à chantonner en se balançant doucement. En quelques secondes elle avait atteins un état de transe qui lui permettait d'être pleinement consciente de chaque goutte de sang qui circulait dans ses veines. Et c'est là alors qu'elle le vit. Ce foyer brûlant qui n'attendait que d'être utilisé. Elle y plongea, se laissant happer par le pouvoir de ce dieu qu'elle haïssait, en prenant possession dans son entièreté. Lorsqu'elle le domina pleinement, elle se releva.

Sa paume s'asséna sur le bouclier, presque avec douceur. Le Fluide y pénétra et brisa tout. Il vola en éclat, sans même qu'elle n'ait eu à faire d'effort. Elle avait gagné. Contemplant sa main droite, un rictus sauvage y naquit, empreint de l'euphorie de la victoire. Respectueusement, elle s'inclina face à son entraîneur et tourna les talons pour se changer. La prochaine fois, la prochaine fois elle plaquerait sa main sur la gorge du colosse de Fuyu, la prochaine fois elle l'égorgerait, il n'y aurait pas de troisième chance. Lui ou elle.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: [Camp d'entraînement]Le feu qui bout en elle   [Camp d'entraînement]Le feu qui bout en elle Empty

Revenir en haut Aller en bas
[Camp d'entraînement]Le feu qui bout en elle
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [UPTOBOX] Un Heureux événement [DVDRiP]
» Oops! this is hentaï, partenariat ?
» Un p'tit bain... Et plus? [ Seiko ♥ ] -Hentaï-
» mes amies les bêtes [Yaoï ~ Hentaï]
» [Pv Ay] Les sang coups de la nuit [Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse :: [Camp d'entraînement]Le feu qui bout en elle 190103103231202569 :: Empire de Seika :: Désert brûlant-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.