Le Deal du moment :
Amazon Music Unlimited offert pendant 3 mois
Voir le deal

Partagez
L'affrontement de deux puissances.
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: L'affrontement de deux puissances.   L'affrontement de deux puissances. EmptyMar 09 Aoû 2016, 03:34

Avez-vous faim?
Il n'y avait pas si longtemps que j'avais traversé ce désert, mais je savais que ça ne prendrait pas trop de temps, deux ou trois journées gros maximum. Je savais comment il pouvait être souffrant d'y circuler lors de ces jours de grandes chaleurs et je me doutais déjà que le voyage n'allait pas être de tout repos. L’impression de déjà-vue se fit sentir lors de mon arrivée sur les côtes de cette étendue de sable jusqu'à l'infini. Je sentais déjà la fatigue frapper mes épaules et cela ne pouvait signifier qu'une seule chose:

*Je ne peux pas faire comme le dernier coup*

Je m’élançai dans ce carré de sable gigantesque, les yeux fermés, sans vraiment savoir combien de temps supplémentaire ça allait me prendre parce que je ne pouvais pas utiliser mes pouvoirs pour faire le chemin aussi rapidement que la dernière fois.

Le soleil se levait d'une vitesse effroyable et je me devais de trouver une place où me repaître lors de son élévation à son zénith parce qu'il allait faire vraiment trop chaud et que je ne voulais pas me faire cuire comme un homard. Ne voyant que quelques ruines à l’horizon, je me dirigeai vers celles-ci sans trop faire attention à ce qui pouvait bien m'entourer, car la vue de l'astre dans le ciel commençait sérieusement à me faire tourner en bourrique à me taper sur la tête de la sorte. Quel plaisir emplit mon cœur lorsque mon corps se retrouva à l'ombre des rayons chauffants du soleil. C'était comme si je venais de me lancer dans un bain d'eau glacée lors d'une journée de canicule.

Je pris le temps de m’adosser au mur de la maison en décrépitude dans laquelle je me trouvais désormais. Il y a fort longtemps de cela, elle avait dû être une très jolie chaumière comme très accueillante avec ses murs d'argile et son toit de boue fait à la main. Il est certain qu'elle n'était pas dans sa plus grande forme, mais tenait encore debout malgré les trous qui parcellaient ses pierres murales.

Cependant, mes oreilles me firent faire le saut quand j'entendis des pleurs non loin de moi. Relevant mon regard qui fixait le sol, je put voir, dans l'autre coin de la maison, un enfant, pas plus âgé que d'une dizaine d'années, pleurant toutes les larmes de son corps en me regardant apeuré. Je fis quelques pas vers lui et lui dis:


Tu n'as pas à avoir peur de moi.

Ne me lâchant pas avec son regard de terreur, il me répondit:


Ce n'est pas de l'homme que j'ai peur.

Prononçant ces mots, il me montra la blessure qu'il avait aux côtes en enlevant sa main de celle-ci. Une pulsion m'envahit sur le coup et je savais très bien ce qui allait se passer. Comment savait-il?! Sans crier gare, mon second moi fit son apparition et je me transformai en loup-garou. Monstre sans pitié de sept pieds de haut aux griffes acérées comme des lames de rasoir, mes vêtements fusionnèrent avec ma peau afin de laisser le poil noir de mon corps prendre le dessus et ainsi, cacher presque entièrement mon symbole minshu. Le morceau de viande devant moi me suppliait de lui laisser la vie sauve, mais mon ventre le faisait aussi et je savais bien que la bête était beaucoup plus fortement attirée par la nourriture que par le chagrin de tuer.

Au moment où ma patte se levait pour asséner un coup critique à la victime en détresse, j'entendis la voix d'un homme derrière moi...


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1698
Yens : 169
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 22
Localisation : Perdu quelque part

Progression
Niveau: 205
Nombre de topic terminé: 90
Exp:
L'affrontement de deux puissances. Left_bar_bleue3/18L'affrontement de deux puissances. Empty_bar_bleue  (3/18)
Roronoa Zoro
Roronoa Zoro ☠ Le pirate perdu ☠

-



MessageSujet: Re: L'affrontement de deux puissances.   L'affrontement de deux puissances. EmptyMar 09 Aoû 2016, 17:14


Déserts brûlants
Spiorad & Zoro



Enfin Zoro avait trouvé un moyen d'échapper aux grands lacs une bonne fois pour toute. A chaque fois qu'il tentait de quitter ce lieu maudit, son mauvais sens de l'orientation l'y ramenait, il avait pensé ne jamais s'en défaire. Bref, débarrassé de Minshu, il ne s’était pas rendu compte qu’il s’était tiré du territoire des serpents. Des déserts à Minshu ? C’était étrange pour un pays dit « tempéré ». Il pensait qu’il trouverait des déserts plutôt à … Seika ? Selon les rumeurs, il faisait une chaleur d’ours là-bas… « Attendez…. Je ne suis quand même pas à…. ». Cette réflexion le fit soudainement s’arrêter, au milieu de ce désert brûlant. Il n’avait tout de même pas franchi la frontière de Seika sans s’en apercevoir ?

En tout cas, sympa l’accueil de ce pays, du désert et encore du désert. Ce paysage aride qui vacillait sous la chaleur du soleil qui se levait à peine, et ce silence troublant lui rappelait le décor d’Arabasta, une grande île désertique au bord de la guerre civile qu’il avait sauvé avec son équipage. La seule différence était que cette fois-ci, il était seul, complètement seul.
Bien que Zoro n’avait pas la tenue adéquate pour traverser un désert, il s’était élancé à sa conquête depuis plusieurs heures.
C’était risqué de s’aventurer dans un tel endroit avec un sens de l’orientation aussi médiocre, il avait des chances d’y rester s’il ne trouvait pas rapidement un oasis ou une sortie, surtout que le soleil montait rapidement. Dans quelques minutes, il s’exposerait à une déshydratation soudaine, n’ayant que peu d’eau à sa disposition. Toutefois, il préférait nettement plus les chaleurs étouffantes de Seika que les blizzards glaciaux de Fuyu. Le froid lui posait beaucoup plus de problèmes, surtout vêtu aussi légèrement.

Piétinant dans le sable péniblement, l’œil de Zoro qui se posait sur le sol aléatoirement repéra soudainement une teinte particulière sur le sable. Des gouttelettes rouges qui traçaient un chemin sur une certaine distance. Intrigué, Zoro s’accroupit pour s’y percher au-dessus, et comprit promptement de quoi il s’agissait : du sang séché, et presque effacé. Visiblement, quelqu’un avait eu ses règles…
Sa curiosité le titilla et le poussa à suivre cette traînée de sang jusqu’à percevoir une espèce de vestige au loin. Les gouttes de sang se marquaient de plus en plus au fur et à mesure qu’il approchait du tas de pierres.

L’ouïe aiguisée de l’épéiste détecta à son tour des pleurs. Aucun doute, ça venait de ces ruines. Si on écoutait attentivement, on pouvait identifiait ces pleurs comme ceux appartenant à un gamin. Qu’est-ce que ficherait un môme en solitaire dans le désert ? Il se conduisait à une mort certaine.
Zoro pénétra à pas de loups derrière les ruines, se la jouant agent secret pour ne pas être découvert avant d’avoir analysé le problème. Ne jamais se jeter aveuglement quelque part, telle était la règle de la prudence. En position : « je dégaine une de mes lames au moindre problème », il continuait à avancer et se mit dos contre l’un des murs.

Mais subitement, en arrière-fond, Zoro put discerner un grognement bestial. L’enfant n’était pas seul, un animal féroce semblait lui tenir compagnie. Il pencha alors sa tête pour observer et découvrit une vilaine bête velue, et imposante, debout, devant le gamin adossé contre le mur d’en face. L’épéiste remarqua le sang tout frais qui colorait ce sol poussiéreux et usé. La blessure de ce gamin était sans doute l’œuvre de cette bête sauvage qui ne tarderait pas à mettre un terme aux souffrances de l’enfant si Zoro n’agissait pas au plus vite.
A cette vue, Zoro se laissa guider par son instinct, qui libéra aussitôt un de ses katanas "Shuusui" :

- Eh boule de poiles ! Attaque-toi plutôt à un adversaire à ta taille !


Pendant cette phrase, le cheveux vert bondit brutalement en direction de la bête, s’apprêtant à trancher son dos en diagonale avec violence.




Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: L'affrontement de deux puissances.   L'affrontement de deux puissances. EmptyMer 10 Aoû 2016, 14:06

Duel
Je savais bien que j'avais entendu quelque chose dans mon dos. Un homme venait tout juste d'entrer dans la demeure où nous étions moi le jeune garçon et moi. Je ne l'avais jamais encore rencontré, ni croiser le fer avec celui-ci, mais si c'était de se faire casser la gueule qu'il désirait, il allait être servi parce que j'étais aisément prêt au combat dans mon corps transformé. Je me disais qu'il était étrange avec ses cheveux verts et son attitude de sauveur du peuple. Comment pensait-il pouvoir me battre avec toute la force que je possédais durant cet instant?

Malgré le fait que je ne le contrôlais absolument pas, je savais que mon autre moi allait bien entendu se défendre et se battre de toutes ses forces, mais je devais le surveiller et m’arranger pour qu'il ne tue personne.

Comprenant rapidement que celui-ci me lançait un défi de m'attaquer à quelqu'un de ma trempe, je me dis à moi-même:


*Allez toi! Je te connais pas et je veux pas te tuer.*

L'inconnu pris son élan et me fonça directement dessus avec son épée sortit tel un chef de cuisine commençant une bouffe merveilleuse. Je ne pouvais pas me laisser trancher en rondelles et mon côté bestial le savait lui aussi. Zoro avait quand même une bonne distance, trois à quatre mètres, à parcourir pour effectuer son attaque, ce qui me donna amplement le temps d'esquiver celle-ci par la droite pour ainsi me retrouver sur le côté de mon nouvel adversaire. Je pu m’apercevoir qu'il bougeait vraiment rapidement comparativement aux autres adversaire que j'avais eu par le passé. Il avait un certain talent et je ne pouvais pas le nier, mais de là à vouloir me faire la peau.

Entendant le katana faire séparer l'air en deux devant lui et maintenant dans cette position, j'avais libre jeu sur ce que je pouvais lui faire afin de l'éloigner de moi sans trop de dommage. D'un mouvement brusque, Je chargeai l'épéiste de l'épaule pour lui assainir un coup assez puissant pour le faire virevolter dans le mur qui était non loin et espérais que lorsque celui-ci allait se fracasser la face dans les briques, que la paroi allait céder sur le coup de l'impact.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1698
Yens : 169
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 22
Localisation : Perdu quelque part

Progression
Niveau: 205
Nombre de topic terminé: 90
Exp:
L'affrontement de deux puissances. Left_bar_bleue3/18L'affrontement de deux puissances. Empty_bar_bleue  (3/18)
Roronoa Zoro
Roronoa Zoro ☠ Le pirate perdu ☠

-



MessageSujet: Re: L'affrontement de deux puissances.   L'affrontement de deux puissances. EmptyJeu 11 Aoû 2016, 00:16


Déserts brûlants
Spiorad & Zoro



Rapide, il l’était, mais pas autant qu’autrefois, et il le sentait. Toutefois, il tenterait de faire avec. S’il ne parvenait même pas à survivre face à cet animal, qui impressionnerait-il ? En réalité, il considérait cette situation comme un défi, une opportunité de s’entraîner sérieusement.
Ce fut pourquoi, il s’était élancé promptement vers la bête sauvage, qui esquiva le coup au dernier moment. C’était envisageable, et le fait que le loup contre-attaque l’était encore plus. Malheureusement, pris dans son élan, Zoro ne pouvait pas freiner et esquiver le coup qui se dirigeait droit sur lui. Même s’il était dans l’incapacité d’éviter ce puissant coup d’épaule, il réussit à mettre son bras devant lui pour diminuer les dégâts sur son corps.

Résultat des comptes : il ne ressentit pas plus de douleur que ça, ses bras étant ses atouts au niveau de la force mais aussi de la résistance. En revanche, qu’il ait paré avec son bras pour épargner le reste de son corps ne l’empêchait pas de se faire envoyer valser dans le mur d’en face. En effet, si son bras avait encaissé le coup, il ne l’avait pourtant pas arrêté.
Il se prit le mur en ruine en plein dans l’épaule, et tomba contre le sol. L’impact du coup avait drôlement fissuré le mur qui était prêt à s’écrouler à tout moment.

Grimaçant, à cause de son épaule assez douloureuse, Zoro ne se laissa pas pour autant abattre, et se redressa doucement, mais sûrement. La bestiole étant désormais de face, Zoro s’aperçut qu’il s’agissait d’un énorme loup, capable de tenir sur ses deux pattes. Rien d’extraordinaire pour Zoro, après tout ce qu’il avait vu dans son monde mais tout de même, quelque chose le chiffonnait : « Je ne savais pas qu’il y avait des loups dans le désert… Peut-être s’est-il égaré du reste de sa meute ? ».
Peu importait, il allait en finir avec cette bête, mais pour ça, le gamin blessé ferait mieux de dégager car il risquait de se prendre un coup perdu. Ce fut pour cette raison que Zoro décida de tester l’une de ses techniques à un sabre. Elle n’était certes pas très puissante, mais assez rapide pour surprendre l’ennemi. Pour le moment, le plan était de le distraire pour écarter le gosse. L’épéiste prépara donc son katana pour opérer sa technique à distance.

Il s’agissait d’une technique qui consistait à envoyer une lame d’air à distance. Plus il utilisait de katanas, plus elle devenait puissante. Seulement voilà, avec la perte majeure de ses pouvoirs, il se sentait seulement apte à l’effectuer qu’à un sabre, et c’était suffisant pour déjouer l’ennemi.
Il se concentra et se mit soudainement à envoyer cette lame d’air tranchante, mais sans plus, en direction du  loup. Zoro n’était pas certain que cette attaque soit très efficace contre un gabarit pareil, mais tant que ça pouvait l’occuper pendant quelques secondes, ou le couper ne serait-ce qu’un petit peu, c’était tout ce qui lui importait.

Zoro ne perdit pas plus de temps et profita de ce laps de temps pour courir vers le gamin, l’attraper, et l’emmener un peu plus loin. Zoro n'avait nulle autre choix que d'agir ainsi, car tant que ce môme restait dans les parages, l’épéiste serait déconcentré et ne pourrait pas combattre à fond, en sachant que le loup pouvait ôter la vie de ce môme en un coup de patte. Il s'évitait donc une gêne évidente en l'écartant du duel.

- Bon gamin, prends sur toi en oubliant ta blessure 30 secondes et cours... Aussi vite que tu peux. J’m’occupe de lui......

Il poussa l’enfant dans le dos pour l’inciter à courir, même si courir dans cet état semblait être un supplice, il n’avait pas le choix s’il souhaitait survivre :

- Grouille-toi de te tirer d'ici, allez !


Pour survivre, il fallait parfois faire abstraction de son mal et prendre sur soi. Zoro rejoindrait ce gamin après en avoir fini avec ce loup, en suivant les traces de pas et de sang laissés dans le sable, comme il avait procédé pour venir ici. De toute façon, il savait que ce môme ne pourrait pas aller bien loin, avec sa plaie plutôt sérieuse, le rattraper ne poserait donc pas de difficultés. Enfin actuellement, rattraper ce gosse pour le sécuriser était la dernière chose à laquelle Zoro pensait, et puis ce n'était pas tellement son truc de jouer les héros.
Au moins maintenant, il n’était plus dans les pattes. Zoro pouvait enfin passer aux choses sérieuses. Il se mit face au loup, et dégaina un second sabre. Il était temps d’intensifier le combat, ou du moins essayer. Le cheveux vert n’avait aucune idée de la véritable nature de l’homme, et le voyait seulement comme une bête féroce à abattre sans une once de pitié.  :

- A nous deux boules de poil… Je commence sérieusement à avoir une  faim de loup…


Déclara-t-il d’un sourire sadique, fier de son jeu de mots pourri, avant de se lécher les babines. Quand Zoro tuait une bête sauvage, il la bouffait, c’était un peu la récompense. Il ne voyait d’ailleurs pas vraiment cet affrontement comme un réel combat, mais plutôt comme une chasse.





Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1698
Yens : 169
Date d'inscription : 17/06/2016
Age : 22
Localisation : Perdu quelque part

Progression
Niveau: 205
Nombre de topic terminé: 90
Exp:
L'affrontement de deux puissances. Left_bar_bleue3/18L'affrontement de deux puissances. Empty_bar_bleue  (3/18)
Roronoa Zoro
Roronoa Zoro ☠ Le pirate perdu ☠

-



MessageSujet: Re: L'affrontement de deux puissances.   L'affrontement de deux puissances. EmptyMar 14 Mar 2017, 22:58


Déserts brûlants
Spiorad & Zoro



Les deux katanas en main, la créature hurla à la mort avant de charger vers le bretteur. Mais cette fois-ci il se préparait et anticiperait l'assaut. Il guetta l'instant opportun pour bondir sur le côté. S'il sautait trop tôt, la bête capterait et le poursuivrait mais s'il bondissait trop tard... Bah, il se transformerait en  chili con carne...
S'étant prévu un destin plus glorieux que ce dernier, il calcula la seconde exacte pour s'écarter sans attirer l'attention du monstre.

L'adversaire gueula une nouvelle fois, mécontent de s'être fait berné comme un débutant par ce petit cactus gigotant dans tous les sens. Il voulait l'anéantir, le mordre entre ses crocs, le déchiqueter, lui lacérer le corps à coups de griffes acérés. Mais Zoro ne se laissa guère faire, et de son côté, il aspirait également à dépecer ce gros affreux plus bruyant qu'impressionnant. L'ennemi manquait cruellement d'agilité, et de réflexe. Il ne se résumait qu'à une grosse masse lourde se traînant difficilement d'un mur à l'autre.
Impatient, l'épéiste en profita pour lui enfoncer un katana dans la colonne vertébrale, avant que la bête ne se retourne.

Ce coup eut l'effet escompté puisqu'elle fit crier le loup à s'en déchirer les poumons. Agonisant comme pas permis, Zoro conclut qu'il était grand temps de mettre fin aux souffrances de cette pauvre loque. Il le parsema de coups à travers toute la colonne, tandis que la bête, dans un dernier effort, repoussa le garçon d'un vilain coup de patte au torse.
Légèrement griffé, il saignait, mais pas suffisamment pour être inapte au combat. Alors, le bretteur ne perdit pas le nord, sortit son troisième sabre et se positionna pour effectuer sa technique ultime, qu'il avait appris à re-maîtriser récemment. Il se plaça devant la bête agonisante, et forma un démon avec ses sabres. D'une voix solennelle, il prononça avec articulation  :

- Oni.. GIRI !

Et ce fut dans une gerbe de sang que le garçon traversa le corps de la boule de poil avec ses trois puissants katanas. Nous vous passons le long instant où la créature gémit avant de s'effondrer comme un patapouf au sol, toujours la même rengaine... Au final, il avait même pu envie de le bouffer..
Fier d'avoir pu réaliser cette technique pour la première fois depuis son arrivée, le pirate ne prit pas la peine de regarder le cadavre laissé derrière lui, et s'en alla à travers les dunes. Il voulut suivre le gamin, mais se perdit à la place. En espérant que le mome soit meilleur que lui en orientation et qu'il ait trouvé un village du sable pour panser ses plaies...



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: L'affrontement de deux puissances.   L'affrontement de deux puissances. Empty

Revenir en haut Aller en bas
L'affrontement de deux puissances.
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une bière, une clope...deux flingues [PV. mizuki] [ce n'est pas du hentaï mais âme sensible s'abstenir!]
» Un coucher de soleil avec toi (pv Aisuru) (Hentaï possible)
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse :: L'affrontement de deux puissances. 190103103231202569 :: Empire de Seika :: Désert brûlant-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.