Le Deal du moment :
Amazon Music Unlimited offert pendant 3 mois
Voir le deal

Partagez
Plaies du corps, maux d'esprits
Messages : 3857
Yens : 11
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 25

Progression
Niveau: 154
Nombre de topic terminé: 69
Exp:
Plaies du corps, maux d'esprits - Page 2 Left_bar_bleue10/12Plaies du corps, maux d'esprits - Page 2 Empty_bar_bleue  (10/12)
Sakura Haruno
Sakura Haruno ♕ Héroïne de Seika ♕

-



MessageSujet: Re: Plaies du corps, maux d'esprits   Plaies du corps, maux d'esprits - Page 2 EmptyJeu 24 Nov 2016, 17:35



- Provocation -

Notre question commune avec Kotaï sembla réellement faire plaisir à l'une des filles présentes. Elle avait un peu réagi comme si on avait proposé à Choji un paquet de ses chips préférées... bon en moins agressif, mais on pouvais sentir que ça l'avait grandement réjouis. Par malheur pour nous, elle se lança dans un monologue qui fut bien dure à suivre. Elle parla première d'une première guerre mondiale que j'associai directement aux trois guerres shinobis qui avait eu lieu chez moi, et de la quatrième qui se déroulait peut-être encore présentement là-bas... alors dans chaque monde il y avait des guerres. Cela semblait inévitable... c'était désespérant...

Je retenus de nom de "char de combat" qui me paraissait le plus parlant. Yukari nous invita à s'approcher alors que je n'avais pas suivi grand chose de son discours. Souriant pour cacher le fait que j'avais pas tout compris, je m'exécutai, suivie par mon compagnon de voyage. Je ne saisi rien de plus, car trop d'éléments m'étaient inconnus. Quand elle eut fini, je la vis rougir, et me trouvai un peu bête. Il fallait que je réponde quelque chose, et bredouillai.

Euh... intéressant...

Puis ce fut une des filles que j'avais soignée qui prit le relai. Elle parla... de sport ? Avec ce gros truc ? Je levai la tête pour voir le sommet de l'engin, à peine éclairé par le feu. Comment pouvait-on faire du sport avec ça ? ça devenait de plus en plus étrange pour moi, et pour Kotaï également, qui n'hésita à s'exprimer.

Euh... comment vous arrivez à faire du sport avec ce gros machin qui doit peser des tonnes et avancer comme un escargot qui boîte...

De mon côté, je restai silencieuse. Tout cela m'intriguait beaucoup, et quand Yukari me proposa de le visiter, je devins toute rouge...

Ben... c'est à dire que... il est imposant... il fait un peu peur... on risque rien ?

Ma question était stupide, mais je sais pas pourquoi, je me devais de la poser.

Alors sakura, on a les chocotte ? Où est passé ton courage d'élue hein ?

Caractérielle, je pris la mouche, fusillant du regard le jeune homme. Lui montrant mon poing, le fixant comme je le faisais avec Naruto juste avant de le frapper.

Dis donc tu le vois celui-là toi ?? Tu es sûr que tu veux jouer à ça ?


Il se rendit compte de sa faute et mis ses mains devant lui, blêmissant légèrement.

Euh... tout compte fait, je crois que ça va aller...

Je me tournai à nouveau vers Yukari, déterminée à montrer à ce bête type ce que je pouvais faire.

C'est décidé, on te suit !

Maman... pourvu qu'il ne m'arrive rien...


- Une première pour moi : entrer dans un tank -


Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Plaies du corps, maux d'esprits   Plaies du corps, maux d'esprits - Page 2 EmptyMar 29 Nov 2016, 18:13



Plaies du corps, maux d'esprits
feat. Sakura Haruno



Nishizumi Miho
A coté du feu

Takebe Saori
A coté d'Hana

Isuzu Hana
Reprend conscience

Akiyama Yukari
Aux commandes
du blindé

Reizei Mako
Assise à coté
du feu



A l'intérieur de la bête

Il paraissait évident, juste en voyant la réaction de la jeune femme aux cheveux roses et celle de son ami que les explications des lycéennes, même simplifiés, n'avaient suffit à expliquer ce qu'était un tank... Pourtant, au niveau des détails, l'Akiyama avait fournis plus que de choses nécessaires, mais pour quelqu'un qui voyait pour la première fois un engin de ce type, il paraissait normal que, noyés sous les informations, ils n'avaient réussis à décrypter tout ce qu'il y avait... Il faut dire que les rares fois où la jeune fille était sollicitée pour parler de sa passion, elle allait malheureusement trop loin...

Mais pour elle c'était après tout normal que les gens connaissent un minimum l'art du tank ! De là d'où elle venait, il fallait être fou ou être un ermite pour ne jamais avoir entendu parler des blindés et de toute la fascination qu'il y avait autour... Ils suscitaient un tel engouement que de se voir détruire sa boutique à cause d'un accident lors d'un affrontement entre deux école était synonyme de bonne fortune ! Les vieillards d'Oarai étant, paraît-il, particulièrement chanceux à ce sujet...

Donc il était logique que ces personnes soient perdues, mais mieux qu'un long discours, il allait falloir faire une démonstration, et pour cela, l'Akiyama était très motivée ! Toutefois, avant cela, la Nishizumi répondit à l'interrogation de l'homme, qui semblait dubitatif sur les capacités du blindé.

Il est certes imposant et lourd, mais il n'est pas si lent ! A pleine vitesse, il est plus rapide encore que des sportifs ! Mais depuis que nous sommes arrivées ici, il est beaucoup plus lent... C'est probablement cette histoire de sceau, d'après ce que nous avons appris...


Toutefois, lorsque Yukari fit la proposition de visiter le blindé, il fallait bien voir que les réactions étaient mythiques ! Tout courage, toute assurance semblait s'être évanouie lorsqu'il s'agissait d'affronter quelque chose qu'elle ne connaissait pas ! Bon, les jeunes filles ne pouvaient pas du tout critiquer cela, ayant bien évidement leurs peurs et phobies... Qui étaient surement plus nombreuses...

Mais craindre un tank ? C'était une peur assez irrationnelle. Et ce fut en tout cas sur ce point que le camarade de l'élue de Seika la charia, et fut accueillit par une réaction assez fermée, tout comme le poing de la jeune femme qu'elle montrait à l'individu, le menaçant directement... A retenir donc que pour s'adresser avec Sakura, il fallait mettre des gants de velours, tant elle pouvait partir rapidement... Mais en tout cas, cela les avait motivé à aller de l'avant, et ils étaient déterminés à entrer dans le coeur de la bête de fer et d'acier...

Si l'Akiyama s'y engouffra directement, utilisant l'une des trappes sur le coté de la tourelle, elle alluma bien vite sa lampe torche (qu'elle avait conservée depuis qu'elle avait été à la rencontre de la jeune femme et de son camarade) pour éclairer l'intérieur, et laisser donc les deux personnes prendre place à l'intérieur, sur les quelques sièges qu'il y avait. Et dès lors qu'ils furent à l'intérieur, la jeune fille mit le contact, ce qui alluma le moteur, qui directement cracha avec un peu de difficulté son énergie, dans un bruit qui pouvait être absolument terrifiant !

Dès lors qu'elle commença à pianoter sur les commandes, les quelques lumières à l'intérieur du blindé se mirent en marche, tout comme de nombreux indicateurs sur le poste où la jeune fille s'était mise, qui était à vrai dire assez inhabituel, étant habituelle la chargeuse, et non la pilote... Toutefois, elle s'était amusée à apprendre par cœur toutes les commandes pour les ressortir, comme dans ce genre de situation...

Et voilà, le blindé est en marche ! Si j'enlève le frein, et que je pousse les commandes, alors il va se déplacer ! C'est ainsi que nous avançons ! Même si, il faut l'avouer, il fait vraiment chaud à l'intérieur...


Puis, voulant assurer le spectacle, elle enleva le frein, avant de faire avancer le blindé... Pas trop vite, heureusement, mais disons que le départ pouvait donner un mouvement assez important, le blindé ne connaissant pas vraiment les amortisseurs...

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 3857
Yens : 11
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 25

Progression
Niveau: 154
Nombre de topic terminé: 69
Exp:
Plaies du corps, maux d'esprits - Page 2 Left_bar_bleue10/12Plaies du corps, maux d'esprits - Page 2 Empty_bar_bleue  (10/12)
Sakura Haruno
Sakura Haruno ♕ Héroïne de Seika ♕

-



MessageSujet: Re: Plaies du corps, maux d'esprits   Plaies du corps, maux d'esprits - Page 2 EmptyLun 12 Déc 2016, 21:27



- Secouée -

Je n'étais pas rassurant en m'asseyant dans la grosse machine. Fascinée toutefois, j'observai l'intérieur de la bête. C'était intéressant de voir toutes les choses qui composaient l'engin, et sa structure globale. Servait-il vraiment à faire la guerre ? Cela me semblait plutôt peu utile, car il était lourd et devait avancer plutôt lentement, et du coup, ça devait être une cible facile. Je me dis alors qu'il devait être assez solide pour résister à des assauts. Car si dans leur monde, elles se battaient avec et qu'elles étaient toujours envie, cela signifiait que la machine devait être construite avec un matériel résistant.

Je fus surpris quand l'engin démarra. Yukari pianota sur des écrans auxquels je ne comprenais rien, mais je lui fis confiance. Vu l'enthousiasme qu'elle a émis tout à l'heure en me racontant dans de chose sur le char, elle devait s'y connaître. Elle devait être la plus passionnée des filles consciente de cette soirée, car les autres ne se sont pas autant manifesté. Je jetai un regard à Kotaï qui observait lui aussi autour de lui, moins rassuré que tout à l'heure. Quand l'engin se mit à avancer, on réalisa les deux qu'il n'était pas le moins du monde confortable. Bien cramponné à notre place, nous essayâmes de tenir bon et ne se taper le moins possible partout, mais c'était difficile pour une première fois là-dedans. Les quelques minutes passées là-dedans furent de loin pas les meilleures que j'avais pu passer ici. Ce n'était pas les pires certes, mais j'avais hâte que ça se termine.

Finalement, tout s'arrêta et nous pûment enfin sortir du tank. Je le fis en premier, me frottant la tête qui avait cogné un coin du tank pendant le court trajet. J'affichai un sourire hypocrite à Yukari pour ne pas lui faire de peine.

Eh bien c'est quelque chose votre engin, il faut avoir la tête dure.

Tu l'as dit... fis mon compagnon de voyage avant de se tourner vers les amis de la conductrice. Comment vous faites pour ne pas vous taper la tête tout le temps ?


- Yolo les poissons rouges-


Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Plaies du corps, maux d'esprits   Plaies du corps, maux d'esprits - Page 2 EmptyJeu 15 Déc 2016, 11:14



Plaies du corps, maux d'esprits
feat. Sakura Haruno



Nishizumi Miho
Dans le panzer

Takebe Saori
Dans le panzer

Isuzu Hana
Dans le panzer

Akiyama Yukari
Aux commandes
du blindé

Reizei Mako
Endormie dans le panzer



Au revoir

Certes, l'Akiyama n'avait pas toute l'étendue du talent presque inné de la Reizei pour la conduite de blindé, mais elle était loin d'être une amatrice, s'étant entrainée longuement, bien trop souvent. Dès qu'elle avait du temps libre, elle plongeait dans le blindé pour en assurer l'entretien, pour veiller à ce que tout se passe bien, et si la conductrice habituelle était trop fatiguée, la jeune fille la remplaçait volontiers, adorant vraiment toutes les sensations du blindé... Une vraie passionnée, comme on n'en trouvait plus pour tout dire, et trouver un égal sur Kosaten s'avérerait probablement impossible, tant déjà c'était une tâche ardue en son monde... Alors sur les terres dépourvues de blindé de ce monde ? Ouais, impossible.

Et probablement encore heureux...

Car bon, entre ses tendances à vouloir montrer un maximum de chose, en voulant faire vite et bien, alors que le blindé était réduit et abimé par des éprouvantes journées de traversées dans le désert, par une chute dans les canyons et de base par l'arrivées en ce monde... Bref, cela causait probablement plsu de mal que de bien, et entre les remous, les virages et tout le reste... Il y avait de quoi se faire des bleus et attraper le tournis... Et il n'y avait pas de sacs prévus pour cet effet dans le blindé...

En tout cas, dès lors que la démonstration fut finie, l'Akiyama crût pleinement au mensonge bienveillant de ces deux personnes. Il fallait dire que c'était tellement rare qu'elle était prête à tout croire, tant bien même certaines des lycéennes se doutaient que cette étrange expérience n'avait pas été des plus enrichissantes pour la jeune femme et son compagnon de voyage... Ou compagnon tout court... Ce fut en tout cas la rousse qui répondit à la question posée par l'homme, avec un sourire mais en se grattant tout de même l'arrière de la tête :

Et bien... ça nous arrive aussi, assez souvent, mais... Nous sommes encore au lycée, donc forcément nous sommes moins grande, cela aide.


Toutefois, la nuit commençait à tomber, et ce fut un bâillement de la Nishizumi, qui toussait encore un peu, qui fit comprendre qu'il était peut-être temps de se reposer... Entre la maladie et tout ce qui se passait actuellement, il y avait de quoi tomber de fatigue, et ce fut par l'intermédiaire de l'Akiyama, qui farfouilla dans le panzer quelques temps avant de l'éteindre, qu'elles purent dormir dans des sacs de couchages et des couvertures, alors que le feu déclinait lentement...

Un tour de garde ? Non non, les jeunes filles n'étaient pas encore assez habituées aux normes de ce monde pour comprendre que cela était une chose nécessaire à cause des dangers omniprésents... Mais fort heureusement, la nuit se passa dans le plus grand des calmes, et au petit matin, tout le monde était un peu plus reposé : L'Akiyama et la Takebe étaient comme souvent en forme, tandis que si la Nishizumi ne toussait plus, l'Isuzu était elle revenue à son plein régime. Seul "ombre" au tableau, la Reizei, qui comme toujours était endormie le matin... Il fallait une raison extrême pour la réveiller, et des moyens conséquents... Seulement, elles n'étaient pas en mesure de le faire, se contentant presque de la déplacer à l'intérieur du blindé pour qu'elle puisse se réveiller, alors qu'une autre serait aux commandes (L'Akiyama, si vous avez suivis jusqu'ici).

Mais avant cela, il allait falloir dire au revoir à la jeune femme et à son ami, et toutes ensembles, presque en cœur (sauf la Reizei, qui dormait encore), elles saluèrent l'élue de Seika, avant de prendre la route pour une destination connue, mais dont le chemin était plus qu'incertain...

Chikai...


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 3857
Yens : 11
Date d'inscription : 06/10/2014
Age : 25

Progression
Niveau: 154
Nombre de topic terminé: 69
Exp:
Plaies du corps, maux d'esprits - Page 2 Left_bar_bleue10/12Plaies du corps, maux d'esprits - Page 2 Empty_bar_bleue  (10/12)
Sakura Haruno
Sakura Haruno ♕ Héroïne de Seika ♕

-



MessageSujet: Re: Plaies du corps, maux d'esprits   Plaies du corps, maux d'esprits - Page 2 EmptyMer 21 Déc 2016, 15:01



- Nuitée -

Après cette expérience plutôt douloureuse physiquement, l'agitation s'apiasa et la nuit recouvrit le désert. Avec Ktaï nous allâmes chercher nos affaires pour les ramener vers le feu des pilotes de tank. Le nôtre avait crvé depuis bien longtemps, et il n'allait pas être facile de le rallumer. Alors, nous dormîmes les sept en groupe. Je pris machinalement le tour de garde en premier, m'asseyant à un endroit où je pouvais observer assez loin pour prévenir d'une certaine attaque. Je restai ainsi poster deux bonnes heures avant de remarquer que finalement, les cinq jeune filles dont je m'étais occupée aujourd'hui ne semblaient pas accorder une très grande importance à la sécurité nocturne. Est-ce que cela n'existait pas dans leur monde ? Est-ce que ce gros engin qui servait au combat comme au sport suffisait à dissuader toute tentatives d'attaque chez elle ? c'est vrai que c'était imposant...

Je restai une heure de plus bougeant d'un coin à l'autre ponctuellement pour rester éveillé, puis j'entendis une voix que je connaissais bien.

Sakura, je n'arrive pas à dormir à cause de mon frère et de ma famille. Si tu veux je te relaye...

Je me retournai et lui afficher un sourire un peu compatissant.

Tu veux en parler ?

Il secoua la tête.

Nan j'ai juste envie de rester un peu seul...

En me levant, je lui mis une main encourageante sur l'épaule.

Comme tu veux, au moindre problème, n'hésite pas à me réveiller.


Il hocha la tête et je rejoignis les filles pour dormir. À vrai dire, j'en  avais bien besoin et j'étais heureuse de pouvoir être secondée par mon compagnon de voyage. Il ne me fallut pas long pour trouver le sommeil. Je me réveillai cependant bien avant tout le monde, et décidai de déjà préparer les affaires. Quand toutes les filles sauf une furent levé je m'inquiétai de l'état de cette dernière et m'approchai d'elle pour contrôler. Heureusement il n'y avait rien à craindre elle était juste très fatiguée. Ces amies la portèrent dans le char et nous adressèrent des aurevoir que nous lui retournâmes avec un sourire.

Il ne nous restait plus qu'à rejoindre la capitale à pied, pour décider de la suite à entreprendre.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Plaies du corps, maux d'esprits   Plaies du corps, maux d'esprits - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
Plaies du corps, maux d'esprits
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Un peu d'intimité... [ pv : Perséphale et Hentaï]
» Quand deux corps s'enflâme [Pv Mafuyu Nekokami ][Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse :: Plaies du corps, maux d'esprits - Page 2 190103103231202569 :: Empire de Seika :: Désert brûlant-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.