Le deal à ne pas rater :
Amazon Music Unlimited offert pendant 3 mois
Voir le deal

Partagez
Mais qui voila...
Messages : 715
Yens : 1086
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 131
Nombre de topic terminé: 49
Exp:
Mais qui voila... Left_bar_bleue0/12Mais qui voila... Empty_bar_bleue  (0/12)
Mukuchi
Mukuchi ↝ Looser ↝

-



MessageSujet: Mais qui voila...   Mais qui voila... EmptyMer 02 Nov 2016, 22:35





AU MENU



Bienvenue chez Asura's
Après sa petite escapade près du village de Rin, Mukuchi s'était posé un certain temps pour réfléchir à ses projets. Il avait bien un but ultime à atteindre mais il avait besoin de faire autre chose aussi. Notamment, continuer son apprentissage en cuisine. Il devait trouver quelqu'un de compétent pour améliorer ses talents dans ce domaine. Il ne pouvait pas faire le tour des maisons en demandant qui voulait devenir son professeur. Le mieux restait d'écouter les rumeurs sur un quelconque chef cuisinier et aller le voir. Pour le moment, rien ne venait jusqu'à ses oreilles, du moins dans ce village. Il y avait bien de bons cuisiniers mais ils n'avaient pas l'air très friand de partir à l'aventure. Le fuyujin ne pouvait pas se permettre de rester trop longtemps à un endroit.

En attendant, il devait un peu s'exercer par lui même. Chasser était déjà un bon départ. Et ne pas utiliser sa forme d'hybride pour traquer sa proie. Il devait rester sous forme humaine et apprendre à attraper n'importe quelle animal ou monstre sur son chemin. Il décida de sortir du village pour s'aventurer plus loin. Il cherchait du regard la moindre trace animal. Il tentait de renifler l'air pour l'aider dans sa tache mais ses sens n'étaient pas aussi développés sous cette forme. Et au bout d'une heure il repéra un loup arctique. Une chance pour lui. A pas de loup, il s'approcha de lui. Plus que quelques mètres. Mais soudain, la créature leva sa tête et tourna son regard dans la direction opposée. Ses oreilles bougeaient comme si elles essayaient de capter quelque chose. Apparemment, une tempête n'allait pas tarder à arriver.

Mukuchi sentait le vent se soulever et prendre de l'ampleur de plus en plus vite. Effectivement, quelque chose de dangereux allait se produire. Il était peut être temps de repartir. Il fit volt face quand il se rendit compte qu'il était venu pour rien. Il ne pouvait pas rentrer les mains vide. Suivant ses envies, il pourchassa à nouveau le loup arctique. Cette fois-ci il se mit à courir pour le rattraper. Le pseudo samouraï était agile et arriva facilement à se mettre à son niveau. Malheureusement pour lui, il marcha sur un sol friable car la neige n'était pas assez solide. Il tomba en avant et chuta dans un précipice. Une énorme crevasse qui avait l'air sans fond. Et pourtant, un pont en bois se trouvait là, reliant deux parties de la crevasse. Il y avait du mouvement humain tout autour. L'élu s'accrocha au pont pour ne pas tomber plus profondément. A cause de la gravité, le secousse fut violente, assez pour secouer le pont de haut en bas. Heureusement personne d'autre ne se trouvait dessus car le vide nous accueillerait à bras ouvert.

Une fois stabilisé, Mukuchi soupira de soulagement. Il voulu savoir où il était tombé mais se rendit compte qu'il était déjà cerné à chaque partit du pont. Des hommes armés et qui n'avaient pas l'air très accueillant, surement des brigands. On pouvait voir des esclaves équipés de pieux et de pioches. Une exploitation de minerais se trouvait à cet endroit. Les installations avaient été construit tout le long de la parois.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1586
Yens : 562
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : Caché

Progression
Niveau: 197
Nombre de topic terminé: 97
Exp:
Mais qui voila... Left_bar_bleue5/12Mais qui voila... Empty_bar_bleue  (5/12)
Uchiha Rinkyu
Uchiha Rinkyu þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: Mais qui voila...   Mais qui voila... EmptyDim 06 Nov 2016, 00:16




feat.Mukuchi

Arrivé vivant, au royaume sous-terrain

Le duo maléfique
Kitane et Futane, deux jeunes hommes blonds et bruns, faisant fureur auprès de la population basse de Fuyu. Ces brigands étaient bien connus pour leurs coups qui ne rataient que rarement. Bandits, assassins, ces deux trempaient dans un peu de tout si bien qu’une mise à prix a été déposée sur leurs têtes. Ces gens ayant la réputation d’être fourbes et certainement joueurs, ils avaient pour habitude tout faire parfaitement si bien qu’il soit pratiquement impossible à détecter, certainement grâce à des talents dont eux seuls ont le secret. Bons nombres de mercenaires ont été envoyés pour les capturer, sans obtenir un quelconque résultat. Les malheureux mercenaires  disparaissaient tous comme par magie sans laisser aucune trace de leur passage. Au vue de cela, la mise à prix de leurs têtes ne faisait qu’augmenter jusqu’à ce que certains élus se mettent à y prêter attention. Comme quoi, une bourse pleine savait attirer les regards.

Fidèles à leurs modes opératoires, ils restaient repérables sur une certaine distance, et donc dans la ligne de mire de certains ‘’chasseurs ‘’  tenaces qui savaient se montrer prudent. Si leur force venait en réalité du fait qu’ils évitaient les grandes foules et la présence de masse, leur faiblesse par contre était bien plus ridicule. La cuisine de ce monde était particulièrement attachante, offrant des diversités alimentaires variés, parmi lesquels le Sushi : Une composition homogène de riz et de poisson cru et d’algue. C’était uniquement ce dont se nourrissaient les deux charognards, du moins à ce qu’il était écrit sur la fiche de traque que j’avais en face des yeux. Pour un prix toujours aussi généreux, j’avais accepté de prendre en chasse le duo. Et leur addiction pour le Sushi aurait déjà été un indice bien suffisant pour me lancer à leur poursuite.

Dès lors, mes voyages n’ont plus eu de fin. Tournant en rond dans le territoire de Fuyu, j’avais passé des semaines à courir de villes en villages, questionnant leurs habitants sans succès, posant des hommes de confiance- ceux qui m’étaient redevables pour la traque au village de Rin- paré pour m’avertir du moindre fait et geste de la part de mes cibles. Ce ne fut que deux semaines après, que j’ai finalement eu vent de leur passage à la forêt de givre, que j’allai inspecter de fonds en combles le même jour. Tous les vendeurs de Sushis étaient interrogés à ma façon… et donnaient des réponses aussi importantes que futiles sur le binôme. Me basant sur les : « Non monsieur jamais vu » et des « Ok, Ok, c’est bon, je les connais ce sont des habitués. Je vous dirai tout mais par pitié, enlevez votre épée de ma cuisse, ça pourrait réellement nuire à mon avenir si un mouvement accidentel s’y produisait !!! », il ne m’a pas été difficile de les tracer. Depuis la forêt de givre en  question jusqu’aux sommets blancs, plus précisément le petit village de Datanaba, les indices se sont enchaînés et pour finir, je me suis retrouvé à la taverne principale du village, la seule qui proposait du Sushi dans le menu.

Comme dans toutes les tavernes, l’endroit était borné, et ne pouvant donc pas utilisé mes méthodes d’interrogatoires, j’ai du procédé de la façon la moins efficace qui soit. Demander en présentant des affiches découpées, pour qu’on ne puisse voir que le dessin de leur visage.

-Oy… je veux des informations sur ces deux gars, je sui-
-Jamais vus.

Sans même m’avoir laissé terminer, il me donna la réponse, une réponse qui indiquait clairement le fait qu’ils soient venus ici il n’y a pas longtemps. Sans en demander davantage, je sortis de l’établissement pour aller me prendre une chambre dans le bâtiment d’en face. Ce n’était que pour quelques temps, mais je tenais absolument à avoir un œil sur l’endroit de vente de Sushi. N’importe quel individu suspect aurait pu me mener à eux, il fallait juste que je me montre attentif.

Suite à de nombreuses heures de surveillance, la fatigue vainquit sur ma détermination, m’enfonçant dans un sommeil à la fois doux et profond. Mais c’est là, que mon aventure comptait prendre un tournant complètement différent de celui qui lui était à la base destiné.

***

Un vent froid me sortit de ce sommeil agréable et malgré le fait qu’en dessous de mon corps je ressentais la tendresse de mon lit, je n’étais plus dans ma chambre. Ligoté contre mon lit avec mon propre vêtement, j’avais été traîne dehors dans un endroit que je ne connaissais pas. Mes yeux vinrent les deux blonds sadiques que j’avais poursuivi jusque là. Et avant même que je n’ai le temps de demander ce qu’il se passait, ils flaquèrent ensemble un coup de pieds dans le lit, ce qui déplaça ce dernier jusqu’à ce qu’il tombe dans un ravin pas très loin.

-Salues les autres mercenaires de ma part… enfin, si tu survies.

Survivre à quoi exactement était la réelle question. Du sommet du lit, je vis comment ils jetèrent mon katana par la suite, avant de me dire au revoir d’un signe de la main. Malédiction. Il fallait que je m’échappe de ce lit, et la force brute n’aurait pas été d’une grande utilité. Je serrai mon poing actif, laissant jaillir des flux électriques, insufflant aux cordes une décharge suffisante pour les carboniser. La main droite libérée, je m’en suis servie pour délier les ficelles de la main gauche .Je fis de même avec mes jambes, avant de me relever du lit qui était encore en chute libre.

-je suis déjà beaucoup trop enfoui, en un saut je ne pourrais pas arriver à la rive et les tuer… Tss… Jiro !!!

Prenant appui sur le lit, je fis un bond dans les airs pour récupérer Jiro, mon Katana, qui était fort heureusement dans son fourreau. Chaque fois que je l’avais en main, un sourire de satisfaction se dessinait sur mon visage. C’est ce qu’il se produisit à ce moment là, malgré le fait que le sourire se dissipa aussi vite qu’il apparut. Je remarquai que je m’approchais continuellement d’un autre ravin dans le ravin principal, malgré la présence de personnes vivantes dans le ravin  principal

-Merde…

j’utilisai mon katana pour le planter dans la paroi du ravin dans le ravin, freinant ainsi continuellement ma chute par la seule force de mon bras droit. Cela fut difficile et coûteux en chakra, mais au bout du compte, j’avais réussi à me stabiliser : J’étais arrivé vivant dans le royaume sous terrain.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 715
Yens : 1086
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 131
Nombre de topic terminé: 49
Exp:
Mais qui voila... Left_bar_bleue0/12Mais qui voila... Empty_bar_bleue  (0/12)
Mukuchi
Mukuchi ↝ Looser ↝

-



MessageSujet: Re: Mais qui voila...   Mais qui voila... EmptyJeu 10 Nov 2016, 18:22





AU MENU



Bienvenue chez Asura's
Mukuchi était cerné. Il avait beau chercher une sortie de secours, il n'y avait que le vide autour de lui. Petit à petit, les brigands s'approchaient de lui, arme à la main et le regard menaçant. Stressé? Apeuré? Ce n'était pas le genre de l'élu. Il aurait pu s'en débarrasser facilement mais au moment où il fit un premier pas, il remarqua une présence familière. Accroché à une paroi rocheuse, quelqu'un qu'il connaissait, l'observait sans doute de sa position. Uchiha Rinkyu, un élu avec qui il a fait équipe pour repousser la menace d'une secte.

Ne voulant pas détruire sa couverture et son image passe partout, Mukuchi fit le choix de rester faible devant ce nouvel arrivé. La dernière fois il lui avait fait croire qu'il ne pouvait pas tuer des ennemis qui étaient sous doute plus faible que lui. Et cette fois-ci encore, le pseudo samouraï qu'il était, fonça droit sur l'adversaire le plus proche et le poussa simplement avec son épaule. Il avait retenu sa force pour ne toucher que cet homme et créer un effet domino. Les autres brigands derrière furent bloqués par cette première victime. Mukuchi n'était pas sortit de l'auberge encore. Il balançait ses mains de tous les côtés, feintant de repousser les ennemis avec des mouvements aléatoires.

"Reculez ! Je ne sais pas ce que vous voulez mais je ne suis pas ici pour vous nuire. J'ai simplement glissé de la falaise là haut. Par chance, ce pont m'a sauvé la vie."

Malheureusement pour lui, les hommes ne l'écoutaient pas. Suite à un cri de guerre venant de derrière, plusieurs brigands se ruèrent vers lui. Le solitaire se retrouva vite par terre, tête contre le pont en bois qui tanguait d'ailleurs. Complètement maîtrisé, il lui était impossible de bouger maintenant. Du moins en apparence... On le força à se lever puis à suivre la foule. Un katana était constamment tendu vers lui afin de le menacer de mort à tout moment. On lui conduit ensuite à l'intérieur de la mine en silence. Il allait probablement rencontrer le chef de ces brigands.

Le prisonnier observait les pièces une à une. Les salles avaient été creusé dans la roche et du matériel minier se trouvait de partout. On voyait les esclaves travailler sans relâche. Certains étaient à bout de force alors que d'autres y mettaient tout leur cœur. Ils étaient surveillés par des vigiles bien évidemment. Les rondes étaient régulières et souvent. Le minerai extrait ressemblait à du cristal mais il n'y en avait pas énormément dans les tunnels.

Au bout d'un moment, ils arrivèrent à un cul de sac. Il y avait un homme au fond, entouré de lampes de mineur dispersées à plusieurs endroits. Il était de dos et semblait observer plusieurs morceaux de cristal à l'aide d'une loupe. Minutieusement, il scrutait cette roche qui valait cher. Puis quand il se rendit compte du nouvel arrivé, qui n'était d'autre que Mukuchi, il se tourna enfin vers lui.

"On a capturé un intrus. Que faisons nous de lui?"

Alors qu'on parlait de lui, le concerné regardait de partout sauf le chef des brigands. Ses yeux observaient parfois le plafond et parfois les brigands autour. Mais pour attirer son attention, ce chef lui adressa la parole chaleureusement. Il ne semblait dégager aucune animosité.

> Chef des brigands <

"Bienvenue mon cher. Alors comme ça on se serait perdu? On vient de me dire à l'oreille que tu es tombé du ciel? Est ce vrai? Peut être est ce un signe du dieu? Parles nous de toi un peu. Je veux en savoir davantage."

Le fuyujin porta donc son attention sur son interlocuteur et hésita à répondre dans un premier temps. Mais en croire par sa position actuelle, non avantageuse, il devait faire un effort pour ne pas attirer de problèmes encore plus gros. Alors il décida simplement de raconter ce qui lui venait à l'esprit.

"Hum... Je veux atteindre le temple qui se trouve au sommet. On m'a dit que je pourrais y trouver l'illumination. Mais en chemin je me suis perdu et j'ai glissé d'une falaise. Je me voyais déjà mort jusqu'au moment où je vois un pont durant ma chute. J'ai pu m'agripper à lui puis j'ai vu tous ces hommes me tomber dessus. Je ne sais même pas où je suis..."

Au moment où il finit sa phrase, la mine commença à légèrement trembler, signe que quelque chose se tramer autre part...


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1586
Yens : 562
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : Caché

Progression
Niveau: 197
Nombre de topic terminé: 97
Exp:
Mais qui voila... Left_bar_bleue5/12Mais qui voila... Empty_bar_bleue  (5/12)
Uchiha Rinkyu
Uchiha Rinkyu þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: Mais qui voila...   Mais qui voila... EmptyVen 11 Nov 2016, 05:42




feat.Mukuchi

Mukuchi

Depuis les hauteurs où j’étais accroché, j’avais une vue d’ensemble sur la scène générale, ainsi que l’ambiance qui y régnait. Des coups de fouets ainsi que des gémissements de douleurs ou d’efforts parcouraient le ciel qui faisait discrètement circuler le bruit du vent glacial de Fuyu. Les gardes prisonniers étaient sans pitié et n’hésitaient pas à s’en prendre aux personnes qui ne fournissaient pas d’efforts, peu importe leurs âges ou leurs conditions physiques. Le seul objectif était de creuser à coup de pioches, transporter dans les brouettes des pierres précieuses jusqu’au fond de la grotte, et le cycle recommençait une fois terminé. Un trafic humain avec pour finalité l’obtention de pierres précieuses. J’ai aussi pu remarquer dans le lot, un attroupement humain qui semblait avoir entouré une unique personne à la silhouette bien familière. À ses longs cheveux noirs et sa tunique rouge, mais surtout à sa façon douteuse de se mouvoir dans l’optique de défendre sa vie, il s’agissait bien du Mukuchi que j’avais rencontré dans le village de Rin dernièrement. Mais que faisais-t-il dans un endroit pareil ? À en juger par l’humeur autour de lui, je pouvais aisément dire qu’il venait également d’arriver dans les lieux. Seulement descendre depuis le ciel, aurait été une mort certaine pour lui. Donc un autre chemin avait été emprunté. Mais lequel ?

Il me fallait le sortir de là, et trouver la deuxième voie pour me tirer d’ici et ce malgré la très grande sécurité qui planait dans les alentours. Toutefois, malgré la présence de tant de surveillance, il y’avait quand même sur le sol des galeries sous terraines qui elles étaient beaucoup moins exploitées que les zones  extérieures, une aubaine pour moi qui désirait circuler paisiblement à l’abri des regards. Je pris appui sur la paroi du mur sur lequel j’étais accroché, avant de me projeter  à grand coup de pieds vers le sol, plus précisément les galeries souterraines. Une fois atterris, je fis une roulade avant simple pour amortir le choc et directement entamer la course dans la direction de l’ancienne position de Mukuchi, sans toutefois me faire remarquer des autres personnes qui étaient au dessus du sol.

Avant chaque nouveau couloir que j’empruntais, je guettais toujours à gauche et à droite et parfois même au dessus, préparant toujours les moments de mon arrivée avant même d’y être. Une fois le terrain parcourue, j’arrivai au couloir sous-terrain le plus proche de la position de mon ancien associé. Un coup d’œil en dehors et je vis comment il se faisait traîner à l’intérieur d’une grotte épaisse et sombre. Ce n’était pas ma chance. Il me fallait donc entrer également dans un endroit pareil si je voulais connaître le moyen de sortir de là.

Je repris maintenant la voie sous-terraine, passant à plusieurs reprises aux pieds de gardes sans qu’ils ne me remarquent, jusqu'à mon arrivé en face de l’entrée de la grotte. Le seul problème était que pour y aller, je devais sortir des canaux souterrains ce qui reviendrait à dire que je devrais prendre le grand risque de me fais aussi bien capturer que Mukuchi. Cela n’arrangeait vraiment pas mes affaires. Je devais trouver une autre solution, comme il y’en avait toujours. Soudainement, quand je rebroussais chemin, un étrange personnage braqua une lance au creux de mon cou. M’ayant eu par surprise, je ne pouvais malheureusement rien faire pour le moment.

-Pas un geste toi… Tu vas gentiment remonter là où tu voulais aller, on va aller faire un petit tour dans la grotte. Mon patron sera très heureux si je lui ramène une personne comme toi.

Comment m’avait-il repéré ? Je m’étais pourtant bien fait discret jusqu’ici. En temps normal cette situation ne se serait absolument pas présentée. Seulement, au moment même de mon entrée dans la zone, une fois que je me suis détaché du lit, un fragment de bois s’est brisé, allant tombé sur la tête d’un nouveau garde. Celui-ci souleva tout simplement la tête et arriva à me voir. Depuis lors, il me prit en chasse sans même que je n’ai pu le voir venir.  Je me retournai alors, avançant continuellement vers la grotte avec un garde derrière moi. Ainsi au moins, l’accès devint beaucoup plus facile que prévu. Une fois à l’intérieur, alors que nous avançons, un subite tremblement de terre déstabilisa le nouveau et moi aussi certainement toutefois mon temps de reprise du contrôle fut plus court que le sien, me permettant de facilement et aisément le maîtriser, allant même jusqu’à l’assommer afin de l’enlever sur mon chemin.

Une fois cela fait, je cachai son corps que je bâillonnai préalablement dans le fond d’un trou dans la grotte.  

-Maintenant, qu’est ce qu’il se passe encore par ici ? Décidément c’est vraiment pas mon jour. Il me faut évacuer au plus vite, mais pas sans Mukuchi

Je repris la route à l’intérieur de la grotte, tout en prenant bien garde à ne pas me faire prendre une fois encore.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 715
Yens : 1086
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 131
Nombre de topic terminé: 49
Exp:
Mais qui voila... Left_bar_bleue0/12Mais qui voila... Empty_bar_bleue  (0/12)
Mukuchi
Mukuchi ↝ Looser ↝

-



MessageSujet: Re: Mais qui voila...   Mais qui voila... EmptyVen 11 Nov 2016, 20:17





AU MENU



Bienvenue chez Asura's
La petite secousse créa un doute dans l'esprit de tout le monde. Etait ce un petit tremblement de terre ou bien une explosion ? Pour vérifier cela, le chef des brigands ordonna à deux hommes d'aller s'informer de la situation. Ces derniers s'exécutèrent et quittèrent la grotte. Même Mukuchi fut surprit de la tournure des événements. D'ailleurs, il se concentra un instant, prenant un air sérieux. Il n'avait pas vraiment de pouvoir particulier pour scanner une zone mais se basait uniquement sur ses sens. Il ne se trouvait pas sous sa forme d'hybride alors ceux-ci étaient beaucoup moins performant. Cependant, il restait un guerrier redoutable qu'il ne fallait pas sous estimer.

Le maitre de ces lieux semblaient vieux de part son apparence mais on pouvait remarquer la présence de nombreuses armes sur lui. Diverses lames qui rendaient le personnage plus menaçant. Même le fuyujin savait qu'il n'avait pas à faire à un débutant. Certains hommes cachaient leur médiocrité avec des armes clinquantes mais ce vieux bonhomme ne faisait pas partie de cette catégorie.

"Tu as l'air soucieux. Cette secousse a l'air de t"inquiéter. Il faut dire que nous nous trouvons dans un endroit pas très sûr. A tout moment le plafond peut nous tomber dessus... Ah mais j'en perds ma politesse. Je me nomme Vulk, enchanté."

Mukuchi repéra une sorte de problème en dehors de ces tunnels. Quelque chose de dangereux se trouvait à l'extérieur mais il ne savait pas dire quoi pour le moment. Il perdit sa concentration quand Vulk lui adressa à nouveau la parole. Le concerné afficha un léger sourire gêné puis voulu se présenter à son tour. Après tout, il n'avait rien à se reprocher. Il disait presque la vérité et n'avait aucun business par ici.

Pendant ce temps, à l'extérieur des sous terrains, quelques gardes faisaient leur ronde. Une tempête n'allait pas tarder à arriver. Le vent se faisait de plus en plus violent et ces hommes se disaient qu'il fallait rentrer se mettre à l'abri. Cependant, sur le chemin de retour, une silhouette géante se présenta devant eux. Paralysé par la peur, ils ne purent échapper à leur funeste destin. Le visage enlaidit par ce sentiment de peur et leurs jambes qui refusaient de bouger, leurs corps furent faucher en un rien de temps. Une main géante venait de les envoyer dans le précipice. Quel était donc cette monstruosité?

> Gashadokuro <

Le vent prit encore plus d'ampleur, emmenant de nombreux flocons de neige et créant des bourrasques mortelles dans cette situation. Il était interdit de sortir mais quelque chose rodait au dehors. Lentement mais surement, le monstre avançait en direction d'une entrée. Celui-ci se baissa pour regarder à travers l'ouverture. Rien que sa tête faisait la taille de cette sortie. Grâce aux lumières provenant de l'intérieur, on pouvait maintenant identifier clairement ce qui se cachait depuis tout à l'heure. C'était un squelette géant au nom de "Gashadokuro", une créature rare créée à partir d'âmes ayant succombé à la famine. Beaucoup d'esclaves ont sans doute périt suite à un manque de nourritures dans ces tunnels. Il fallait que justice soit rendue...

Le monstre tapa une première fois sur la montagne, créant une secousse sur la mine. Il ne pouvait pas rentrer à cause de sa taille mais à force de taper il allait ensevelir tout le monde. Un peu partout dans les tunnels, le plafond rocheux commençait à s'effriter. Fort heureusement, le Gashadokuro arrêtait de frapper de temps en temps. D'ailleurs, il se déplaçait à travers la tempête pour aller taper à un autre endroit de la montagne. Il ne pouvait pas passer de l'autre côté de précipice mais chacun de ses coups provoquait des problèmes dans toute la mine, que ce soit de ce côté ou de l'autre.

"Rassemblez les esclaves de l'autre côté ! Ramenez le plus de cristal possible !" Ordonnait l'un des surveillants.

De son côté, Mukuchi était resté calme et observait simplement la situation. Il n'avait pas eu le temps de répondre à Vulk pour le moment. Mais quelques secondes plus tard, le plafond tomba en morceaux et de nombreux rochers s'écroulèrent sur les gens de la grotte. Les plus doués s'en sortir indemne mais les plus faibles furent ensevelit ou bloqué à moitié sous la roche. Pour en aider certains, le chef des brigands dégaina une grosse épée et découpa les pierres. Le pseudo samouraï s'était collé à un mur et faisait semblant de prier pour sa vie. Jusqu'au moment où il décida d'aider les blessés à marcher en les soutenant. Face à ce geste, Vulk n'eut d'autre choix que de lui faire confiance, du moins jusqu'à qu'ils s'en sorte. De nombreux tunnels furent obstrués désormais...


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1586
Yens : 562
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : Caché

Progression
Niveau: 197
Nombre de topic terminé: 97
Exp:
Mais qui voila... Left_bar_bleue5/12Mais qui voila... Empty_bar_bleue  (5/12)
Uchiha Rinkyu
Uchiha Rinkyu þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: Mais qui voila...   Mais qui voila... EmptySam 12 Nov 2016, 10:08




feat.Mukuchi

Piégé dans une grotte

Les gardes ouvriers ainsi que les esclaves entraient le plus rapidement possible, comme fuyant quelque chose d’horrible à l’extérieur. Le simple fait qu’ils soient entrain de remplir la grotte, signifiait déjà que j’allais avoir beaucoup plus de difficultés à me déplacer, mieux encore, aucune chance de m’évader de cet endroit sans combat frontal. Mêlant cela avec les sonorités étranges provenant de l’extérieur, j’évaluais le danger à un niveau bien au delà de la moyenne. Comment diable allais-je faire pour me tirer de cette situation déstabilisante, troublante et plus que doute, infiniment dangereuse ? La chose semblait même impensable et aucune solution ne me venait à l’esprit. Bien dissimulé dans un petit recoin bien éloigné de la grotte, je regardai les passants et écoutaient leurs façons de parler. J’observai également leurs têtes ainsi que les émotions qui y étaient rattachés. C’était évidemment de la frayeur, la plus grande de toutes. Certains même entraient disant à quel point l’extérieur était un enfer qui les attendait dehors, un monstre titanesque. Et que s’il trouve une personne sur son passage, cette dernière mourra écrasée.

Au vue de la situation, avec un monstre à l’extérieur et des dizaines de soldats à l’intérieur, sortir n’était plus chose quelque chose véritablement sure, car si même par un quelconque moyen, j’arrivais à éviter tous les soldats et que je sortais, il n’y avait aucune assurance que je ne me fasse pas écraser par le monstre titanesque. De ce fait, me faire passer pour l’un de leurs en empruntant leurs vêtements était la solution la plus logique, et même la meilleure à faire. Seulement, je ne pouvais pas, car pour le moment, ils étaient tous réunis en un même point. M’approcher d’un d’entre eux en présence d’autant de personnes aurait directement ruiné mon plan. L’esprit troublé, les débris de pierres tombant du plafond, certainement à cause des coups du titan, je n’avais pas la moindre idée de la façon dont je devais m’y prendre pour m’en sortir vivant.

Toujours caché dans la même position il me survint alors une idée, celle d’aller libérer Mukuchi ainsi que les autres ouvriers, faisant croire à ces derniers que c’était leur seule et unique chance de s’échapper. Si je le faisais, avec ce titan ou pas, leur volonté de survivre serait plus grande et les conséquences seraient en ma faveur.
Dans un premier temps une émeute aurait causé une bataille interne me permettant aisément de me faufiler dans les rangs, et puis, si je file un petit coup de main à ces prisonniers, ils seront dehors en un rien de temps. Parfait… c’est parfait… Cela aurait pu marcher.
Ensuite, La grande foule étant dispersée sur le terrain de travail, je pourrais utiliser mes yeux pour prévoir la cadence du géant et ainsi profiter de sa première attaque pour aller dans le sens contraire.
Et à ce moment-là, Mukuchi serait intervenu pour nous montrer le chemin de la sortie et tout le monde aurait ait son compte.
Les secousses devenaient de plus en plus violente. Il fallait que je me presse. Je sortis rapidement de ma cachette, si rapidement que les gardes n’eurent pas le temps de me voir passer par un couloir qui était à proximité. Je ne faisais que courir, cherchant la salle réservée aux ouvriers, aux esclaves. Cela se passait bien, jusqu’à ce que je me heurte à plusieurs personnes à la jonction de deux couloirs. Il s’agissait biensur d’un nombre environnant vingt soldats. Les combattre était peine perdue, car je n’avais ni la volonté, ni le temps de m’impliquer dans ce genre de tâche. Pour l’heure, l’urgence était ailleurs. Sans même trop m’y attarder, je rebroussai chemin toujours en courant alors que ceux qui étaient derrière moi ne cessaient de pousser des cris de guerres. C’est alors qu’un grand nombre de soldats vint en face de moi, ce qui m’obligea à me stopper. J’étais à présent encerclé et la fuite n’était plus envisageable

-Tss… !!! Vous allez tous périr si vous ne me laissez pas passer-

À peine les propos terminés, que de gros rochers s’abattirent sur nous tous, écrasant une bonne partie, sinon la totalité des soldats. Pour ma part, je dégainai mon Katana avant de découper à plusieurs coups d’épées répétitifs, tout en étant en constant mouvement, les rochers qui venaient sur mon côté. Mais à ma grande surprise, cela fut totalement inutile. Tous furent ensevelis, mais pas de la même façon bien heureusement. À la fin de l’écroulement, je sortis d’un tas de roches, sans être trop blessé.

Un écroulement qui mit fin aux braillements qui m’entouraient fut très appréciable. Seulement en regardant autour de moi, je pouvais dire avec certitude que les couloirs auraient été bien plus vide que tout à l’heure. Et donc, chercher les prisonniers auraient été inutiles. Seulement, j’avais besoin de Mukuchi. Sans lui sortir d’ici aurait été difficile. Mais encore, rien ne me disait avec certitude qu’il connaissait une sortie. Si ça trouvait, il était également tombé du ciel comme moi, mais sa chute avait été amortie avant qu’il ne se casse quelque chose. Devrais-je donc aller le chercher ? Ou bien sortir seul et mourir sous les coups du monstre de dehors ? Quoi qu’il en soit, le silence régnait dans la grotte et c’était un bon moyen pour vérifier s’il était en vie. Les grottes étant réputées pour leurs échos, je n’avais qu’à donner un nom à haute vois pour qu’il se repende et aille à son interlocuteur.

-MUKUCHI !!!


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 715
Yens : 1086
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 131
Nombre de topic terminé: 49
Exp:
Mais qui voila... Left_bar_bleue0/12Mais qui voila... Empty_bar_bleue  (0/12)
Mukuchi
Mukuchi ↝ Looser ↝

-



MessageSujet: Re: Mais qui voila...   Mais qui voila... EmptyLun 14 Nov 2016, 20:45





AU MENU



Bienvenue chez Asura's
La situation était catastrophique. Il y avait quand même des survivants, que ce soit du côté des brigands ou des esclaves. Quelques torches continuaient même de briller malgré l'écroulement de plusieurs tunnels. Par contre, les accès étaient désormais très limités et la sortie difficile à trouver. Il fallait de la chance pour trouver le bon chemin ou même tenter déblayer le chemin pour y parvenir. Cependant, cette option était tout de même risquer car cela pouvait faire tomber d'autres gravats. D'ailleurs, Mukuchi allait subir ce sort dans les prochains minutes.

Le pseudo samouraï venait d'entendre une voix familière. Il se trouvait aux côtés d'un homme blessé qu'il avait aidé. Ce dernier perdait beaucoup de sang et n'allait probablement pas survivre s'il ne recevait pas de soins immédiatement. Son groupe était bloqué. Il y avait Vulk, l'homme blessé et lui dans cette grotte désormais condamnée. Il n'y avait plus de sortie mais les sons arrivaient encore à se propager.

"JE SUIS LA ! RINKYU, C'EST TOI ?"

Il n'était pas sûr que ça soit lui. Mais si quelqu'un connaissait son nom alors cela ne pouvait être que cet élu de la dernière fois. Que faisait il ici? Participait il à ce trafique étrange? Cela importait peu au final et il fallait compter sur son soutient. Mais avant même de parvenir à un accord, Mukuchi retira une pierre sur le tas de gravats qui bloquait la sortie. Il ne pensait pas que ce geste allait être lourd de conséquence. Retirant LA mauvaise pierre, d'autres pierres situées au dessus, glissèrent et provoquèrent un autre éboulement. Vulk avait bien sentit le danger et avec une dextérité impressionnante, attrapa le col du malchanceux et le tira rapidement vers lui afin de le sauver.

"Je vois que tu préfères augmenter la difficulté."

Une petite touche d'ironie dans ces propos mais ce n'était pas vraiment méchant. Le vieux bonhomme gardait son sang froid malgré la situation. La sortie était maintenant vraiment bloquée et même le son ne pouvait plus passer. La communication avec Rinkyu n'était désormais plus possible. Mukuchi se sentit un peu gêné et se gratta la tête. Il ne savait pas quoi ajouter d'autres. En temps normal il aurait tout défoncer à la bourrin, même s'il devait provoquer d'autres éboulements. Cependant, il avait envie de garder son rôle de pseudo samouraï perdu. Puis ce Vulk avait l'air intéressant. Peut être un autre pion à ajouter à son jeu.

La lumière avait complètement disparu mais pour palier à ce problème, le chef des brigands arriva à trouver un morceau de bois puis à l'allumer. Pour consolider les tunnels, des poutres et des des plaques de bois avaient été installé un peu partout. L'espace où ils étaient enfermé était vraiment petit et ils allaient peut être mourir ici. En tout cas, l'état du blessé s'aggravait à chaque minute qui passait. Vulk lui donna quelques mots pour le rassurer avant son funeste destin.

"Tu te souviens quand je t'ai trouvé dans la forêt. Tu venais de fuguer car tes parents te maltraitaient. Mais tu es arrivé à surmonter ton passé. Tu es devenu un valeureux combattants. Je te remercie de m'avoir épaulé jusque là."

Le vieux bonhomme dégaina une dague et la planta immédiatement dans le cœur de son ancien collègue. Il venait de mettre fin à ces jours afin de ne pas le voir souffrir et le libérer de sa douleur. Même si Mukuchi en avait de toutes les couleurs, il ne s'attendait pas à cette réaction de sa part. Même lui ne pu prononcer de mots face à ce geste. Sous sa forme humaine il pouvait être choqué de tout ou de rien. Par contre, il avait quand même comprit pourquoi il l'avait fait vu la situation à laquelle ils se trouvaient.

Vulk rangea son arme puis ferma les yeux comme s'il priait. Il resta longtemps dans sa position, assit par terre. Pendant ce temps, Mukuchi avait tenté d'appeler Rinkyu encore mais ne reçu aucune réponse. Tant pis, il fallait trouver une autre solution. D'ailleurs, il se résigna pour le moment et s'assit à son tour par terre. Il porta son attention sur l'autre homme et vit quelque chose d'encore plus étrange. Vulk fit apparaître un mini portail dimensionnel et en sortit de la viande séchée. Il en mangea une tranche puis jeta un regard vers le fuyujin.

"Ah désolé. J'avais un petit creux. Tu en veux?"

Le vieillard lui tendit une tranche. Mukuchi déglutit car il avait vraiment faim en fait. Mais au moment où il était sur le point de l'attraper, Vulk retira sa main avec un sourire aux lèvres. Une petite farce mais en fait il le mettait simplement à l'épreuve. Et pour suivre le mouvement, l'ancien démon de fuyu se leva et tenta d'attraper cette tranche. Avec une agilité animale, le chef des brigands évita l'attaque une première, puis une seconde fois et encore plusieurs fois. Restant dans son rôle de médiocre combattant, Mukuchi n'arriva pas à obtenir sa nourriture et abandonna. Il fit mine de bouder et s'assit dans un coin, lui tournant le dos.

"J'ai même pas faim !" Dit il alors que son ventre gargouillait...


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1586
Yens : 562
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : Caché

Progression
Niveau: 197
Nombre de topic terminé: 97
Exp:
Mais qui voila... Left_bar_bleue5/12Mais qui voila... Empty_bar_bleue  (5/12)
Uchiha Rinkyu
Uchiha Rinkyu þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: Mais qui voila...   Mais qui voila... EmptyVen 18 Nov 2016, 11:29




feat.Mukuchi

À la recherche d'une sortie

Au vue de la situation dans laquelle j’étais, il m’était encore difficile de croire que cela était possible. Un ennemi gigantesque m’attendait dehors et par la même occasion, bloquait la voie de sortie. Si je comptais encore sur mes talents personnels pour me tirer de cette mauvaise passe, ça aurait été la mort assurée. Suivant cette façon de pensée, il me fut naturel de crier le nom du professionnel de l’esquive que j’avais vu il y’avait encore peu, lors de ma chute sur le lit. Quelques secondes par la suite, je perçu la voix de Mukuchi. Au moins, de cette façon là, on pouvait encore communiquer. Ce qui était à mon avantage. Par la suite, un autre éboulement, se fit entendre au sein même de la grotte. Quelque chose s’était encore produit sous ce tas de ruines. Suite à cela, toutes mes tentatives de communication avec Mukuchi se sont avérées vaines. La chute de pierres avait certainement condamné la voie unique qui permettait à nos voix de cheminer ensemble. C’était bien ma veine.

Devant la quasi impossibilité que j’aurai retrouvé Mukuchi, je rôdai un peu partout, dans l’espoir de trouver une voie de sortie. La voie initiale que j’avais emprunté, était déjà condamnée par un immense rocher qui lui-même était en dessous d’un autre rocher qui maintenait deux rochers principaux du couloir dans lequel j’étais. Essayer de forcer le passage, n’était pas la meilleure solution. Je fis un détour, continuant à visiter les galeries remplis de blessés et de morts. Lors de mes marches, je tombai sur un esclave dont le pied était coincé en dessous d’un rocher. Fort heureusement pour l’esclave, le rocher n’était pas relié à un autre. Donc, il fallait juste le détruire et tout serait allé bien. Celui me demanda de l’aide dès qu’il me vit arriver.

-Vous monsieur… Pitié, aidez moi. Je sais que vous êtes un élu, briser ce rocher ne devrait pas vous poser problème.
-Et même si tu as raison vieil homme, qu’est ce que je gagnerai à libérer un esclave comme toi ?
-Je… Je pourrais vous montrer une voie pour sortir d’ici en douce. La manœuvre est risquée parce que nous resterons tout de même dans le champ d’action du monstre, mais si l’on réussit, nous pourrions quitter d’ici sans trop de blessures.
-Qu’est ce qui me dit que vous n’inventez pas toute cette histoire pour que je vous laisse la vie sauve ?
-Croyez-moi, je suis votre unique chance de vous en sortir indemne. Je me suis fait blessé quand je me dirigeais vers la sortie.

Les tremblements de sol se faisaient encore entendre jusqu’ici. Le monstre était bien là et de ce fait, si une décision rapide n’était pas faite, tout le monde aurait été tué. La trace de Mukuchi ayant été perdue, il ne fallait plus trop que je compte sur lui. En même temps, fallait-il que je remette ma vie entre les mains d’une personne qui ne saurait même pas se déplacer convenablement ? Non, ce n’était pas mon genre.

-Ta jambe est foutue. L’esclave que tu es, ne me servirait même pas convenablement de diversion.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 715
Yens : 1086
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 131
Nombre de topic terminé: 49
Exp:
Mais qui voila... Left_bar_bleue0/12Mais qui voila... Empty_bar_bleue  (0/12)
Mukuchi
Mukuchi ↝ Looser ↝

-



MessageSujet: Re: Mais qui voila...   Mais qui voila... EmptyLun 21 Nov 2016, 19:29





AU MENU



Bienvenue chez Asura's
Au bout de quelques minutes, chaque dans son coin, Vulk cassa enfin le silence. Il était train de tapoter plusieurs murs afin de savoir s'il y avait moyen de passer à travers. Mukuchi l'observa un long moment sans rien dire. Mais son regard se stoppa sur le cadavre. Il avait véritablement faim et ses instincts cachés au fond de lui, lui dictaient de manger cette chair encore fraîche. Malgré sa forme humaine, il ne pouvait pas enfouir ses envies les plus profondes, surtout qu'il s'était accordé avec lui même pour ne pas refouler trop longtemps ses besoins.

"Tu as l'air soucieux. Mais c'est normal vu la situation, je suis bête. Ah? Tiens, je crois que ce mur a l'air fragile. Hum... Je vais essayer de frapper un bon coup."

Le chef des brigands dégaina une grosse épée de son dos. Il se concentra puis hésita quand même à frapper. Avec un peu de malchance, tout allait s’effondrer sur eux. Il serra fortement la poignée de son arme puis se lança finalement. Un grand coup d'estoc, chargé d'une énergie bien à lui. La lumière du jour rayonna à nouveau dans la grotte. Une sortie se trouvait là depuis tout à l'heure. Malheureusement, comme prédit, le plafond se brisa une nouvelle fois, ne leur laissant même pas le temps de sortir de là. En vérité, cette sortie débouchait sur le précipice, en dessous des ponts qui reliaient les deux côtés de la crevasse.

Mukuchi avait réagit le premier. Il s'était transformé en hybride. Dévoilant sa vrai nature, ses cornes, sa teinte obscure et ses yeux dorés. Il s'était protégé avec son bras pour repousser quelques rochers venant du haut puis poussa Vulk avec son autre main. Le vieux monsieur se fit propulser en dehors de la grotte mais l'oni se fit ensuite écraser par le reste des pierres. Pour ne pas mourir bêtement, Vulk avait planté sa lame sur la paroi rocheuse et évita de s'écraser au sol. Même s'ils venaient de se rencontrer, ce dernier ne pu s’empêcher de s'inquiéter pour son sauveur. D'ailleurs, il cru voir quelqu'un d'autre que Mukuchi mais n'en était pas sûr.

Pas le temps de s'apitoyer, l'homme aux multiples lames, escalada la paroi et se retrouva sur le plateau neigeux où se trouvait le géant squelette. Il tomba sur lui d'ailleurs mais la créature ne l'avait pas encore remarqué. Vulk soupira à l'aidée de devoir combattre cette chose. Mais il n'avait pas le choix pour sauver la mine. Il ne savait pas s'il était capable de le tuer tout seul et chercha d'abord des alliés en balayant la zone. La tempête s'était légèrement calmée mais il était dangereux de se battre dans ces conditions.

Au bout d'un moment, après avoir finit de taper comme un taré la montagne, le Gashadokuro se retourna et repéra la présence d'un ennemi. Il se rua immédiatement vers Vulk qui s'était lui même préparé à combattre. Une lame dans chaque main, il chargea lui aussi vers le monstre. Une lutte difficile pour l'humain qui se faisait envoyer dans tous les sens mais en évitant des blessures mortelles. Pendant ce temps, cela laissera surement le temps à Rinkyu de se frayer un chemin jusqu'à dehors. Et peut être même aider ce pauvre monsieur.

Désormais sous la forme d'Asura, le fuyujin était il encore en vie? Pour le moment, il n'y avait aucune trace de lui...



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1586
Yens : 562
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : Caché

Progression
Niveau: 197
Nombre de topic terminé: 97
Exp:
Mais qui voila... Left_bar_bleue5/12Mais qui voila... Empty_bar_bleue  (5/12)
Uchiha Rinkyu
Uchiha Rinkyu þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: Mais qui voila...   Mais qui voila... EmptyJeu 24 Nov 2016, 18:00




feat.Mukuchi

Rencontre avec un vieux guerrier
Le prisonnier au pied coincé s’était déjà rendu à l’évidence. Si un moyen de sortie pouvait lui être accordé, il ne l’aurait certainement pas été avec moi, qui voyais en lui davantage une charge qu’une opportunité. Malgré toutes ces paroles échangées entre nous, le fait n’avait toujours pas changé, la situation n’avait pas beaucoup évoluée. Et je n’appréciais pas le fait que les choses stagnent sans espoir de changement. Outre le fait que je puisse me déplacer aisément dans le centre de la grotte, évitant les rochers simples, je n’étais toujours pas libre de m’en aller. Donc, je n’étais pas très différent de cet esclave qui suppliait pour sa vie. Du moins, du point de vue situationnel car je pouvais me battre. Même si les chances de victoire étaient faibles, même si le risque que j’arrive à lui infliger un seul coup d’épée était faible, j’avais au moins la certitude qu’aller vers lui aurait été le meilleur moyen de m’en aller de cet endroit.

Sortir était désormais ma nouvelle résolution, pour me battre jusqu’à la mort même s’il le fallait. J’avais terrassé bien des adversaires par le passé et si celui-ci commençait à m’effrayer, je n’allais pas mettre long feu devant mes adversaires, surtout que nous étions en temps de guerre. Au lieu de voir en ce gros tas d’ossements un adversaire coriace, je devais plutôt voir en lui un futur trophée que j’ajouterai dans ma liste de victoires improbables, pour la simple et bonne raison que je suis un guerrier.

Après une autre dizaine de mètres dans les tunnels, je me frayai un chemin de force dans une paroi qui était, je suis sur, la dernière qui menait à l’extérieur. Certains cours d’airs arrivaient à passer par certains petits orifices qui s’y étaient installés avec le temps. C’est grâce à ces cours d’airs que j’avais pu me repérer et envisager une manœuvre de sortie manquant cruellement de délicatesse.

Presqu’au même moment, un même éboulement se fit entendre dans une autre partie de la grotte. Etait-ce Mukuchi ? Peut être que oui, peut être pas, pour le moment, j’étai plutôt déterminé à en finir avec ce monstre pour aller retourner à mes occupations, notamment chasser les insolites qui m’ont jeté dans ce trou perdu de la communauté.

-Ah tiens la tempête s’est un peu calmée… Un temps magnifique pour enterrer un squelette n’est ce pas ? Dis-je en souriant chaleureusement. Mais qui est ce gars ?

En effet, un homme qui semblait seul, rodait sur la plateforme glaciale. Au vue de ses épées déjà dégainées, tout laissait croire qu’il avait l’intention de se battre contre le gros monstre. Certainement avait-il en tête de le combattre tout seul, comme moi. Peut être que dans ce cas là, il serait bienvenu de ma part d’essayer de lui prêter main forte.

-Vous avez l’air en difficulté vieil homme. Je peux vous aider si vous voulez de toute façon, j’avais l’intention de libérer le passage. Pour ma part cette chose prend beaucoup trop d’espace

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 715
Yens : 1086
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 131
Nombre de topic terminé: 49
Exp:
Mais qui voila... Left_bar_bleue0/12Mais qui voila... Empty_bar_bleue  (0/12)
Mukuchi
Mukuchi ↝ Looser ↝

-



MessageSujet: Re: Mais qui voila...   Mais qui voila... EmptyJeu 08 Déc 2016, 20:05





AU MENU



Bienvenue chez Asura's
Le vieil homme se fit accoster par un nouvel arrivant. Surprit de voir encore quelqu'un en vie, il ne se lança pas à l'assaut. Le squelette en face de lui était quand même un peu lent, surtout à cause de sa taille gigantesque. Il avait donc assez de temps pour prendre quelques secondes et lui répondre. Toujours armes en main, il détourna seulement sa tête mais son corps était toujours dirigé vers son ennemi.

"Oh... Vous tombez à pic. Je ne sais pas si j'aurais pu m'en sortir tout seul. Je prends le flanc gauche et vous la droite alors. Faites attention, c'est du costaud !"

Il resserra ses mains, tenant fortement les manches de ses armes. Il reporta ensuite son attention sur cet immense colosse. Il fallait lever les yeux pour pouvoir observer la tête de cette chose. La tempête s'étant calmé, les conditions de combat n'étaient pas si extrême que ça. Il fallait faire attention au vide tout de même. Et suivant le "plan" créé à l'improviste, Vulk se dirigea du côté gauche du monstre et bondit sur lui. Plusieurs coups de lame ne suffirent pas à le faire tomber. On dirait même que ses coups ne l'atteignaient pas. Pourtant ils avaient bel et bien de l'impact. Il manquait peut être un peu de puissance pour pouvoir le faire flancher ne serait ce que de quelques mètres.

Par contre, le squelette ne se privait pas pour riposter à son tour. Balayant le périmètre de ses longs bras, il fauchait tout ce qui se trouvait sur son passage. De temps en temps, il heurtait même la roche et brisa un peu le décor, rendant le champ de bataille très chaotique. Pour le moment, il n'arriva plus à toucher le chef des brigands. Mais c'était surtout parce qu'il avait un allié désormais. Rinkyu faisait partie de la bataille et pesait son poids sur la balance. A eux deux, ils arrivèrent à repousser petit à petit le Gashadokuro.

Malheureusement, Vulk se fit attraper par mégarde. La main squelettique du monstre se resserra fortement et ne lâcha pas prise une seule seconde. Même si l'élu de fuyu tentait de frapper les doigts, il fallait frapper avec une puissance supérieure. Pendant son agonie, le chef des brigands lança quand même quelques phrase à l'attention de son compagnon d'arme.

"Fuis... Ne... t'occupes pas de moi !"

Des mots plein de bonnes volontés. C'était quand même assez étrange pour un brigand. Mais au fond de lui, c'était quand même un bon gars. D'ailleurs, ses troupes le respectaient grandement. Il avait un charisme de leader et savait se faire comprendre. Cependant, la vie n'était pas de tout repos et les aléas l'ont mené à ce "métier".
Il voyait sa mort mais ne pria aucun dieu. Le visage tordu de douleur, il lâcha finalement ses armes qui chutèrent de plusieurs mètres avant de tomber au sol. Il donna un dernier regard emplit d'espoir vers Rinkyu puis ferma les yeux pour accepter son sort.

Quand tout à coup, le bruit d'un impact retentit. Quelqu'un venait de sauter en l'air avec une détente monstrueuse. Un être hybride entre un humain et un animal. Asura était là, le démon de fuyu. Toujours avec son regard emplit de rage, il se dirigeait droit vers le géant. Une peau mate, des cornes aussi noirs que les ténèbres. Il avait la main tendue en avant et agrippa le visage du Gashadokuro pour le pousser violemment. Comme ils se trouvaient proche du vide, ils basculèrent tous là dedans à part l'autre élu de fuyu. Durant la chute, l'oni arriva à éviter de se faire attraper puis à se faufiler vers la main qui tenait prisonnier Vulk. Avec un coup bien sec, le démon brisa un doigt puis un autre jusqu'à libérer le vieux puis à le lancer vers une plate forme rocheuse. Les deux créatures disparurent ensuite dans les profondeurs des montagnes...



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1586
Yens : 562
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : Caché

Progression
Niveau: 197
Nombre de topic terminé: 97
Exp:
Mais qui voila... Left_bar_bleue5/12Mais qui voila... Empty_bar_bleue  (5/12)
Uchiha Rinkyu
Uchiha Rinkyu þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: Mais qui voila...   Mais qui voila... EmptyVen 09 Déc 2016, 01:53




feat.Mukuchi

Apparition d'un monstre intriguant

Ambiance


Aussi étonnant que cela puisse paraître dans les premiers moments, le vieil homme que j’avais trouvé sur les terres glaciales extérieures voulant affronter le monstre, n’était pas stupide. Bien au contraire, il avait parfaitement prit conscience qu’il ne pouvait pas le battre à moins qu’il ne s’associe à quelqu’un. Sans même chercher à m’identifier, à savoir qui j’étais ni même comment j’avais fait pour arriver là, il accepta parfaitement mon aide, scindant à la même seconde les travaux qui devaient être effectués. Prenant le flanc gauche, il me laissa m’occuper de la droite, avec une confiance aveugle. Une telle personne inspirait confiance, mais cela ne m’importait pas, car j’avais fait de la méfiance mon compagnon de voyage. La seule chose qui nous reliait était le désir égoïste et grotesque de vouloir battre un géant alors que nous étions que des hommes. Mon épée fermement tenue dans ma main droite, mon esprit ruminait les différentes possibilités d’attaque afin que mes attaques réussissent à la perfection, ou du moins qu’elle ait une très mauvaise influence sur le titan, aussi minime soit-elle.

Le vieil homme portait des armes lourdes et à le voir, il ne semblait pas du tout être un enfant de cœur. Mesurer sa puissance était un peu difficile toutefois, ce qui était certain était qu’il était réellement puissant en combat singulier, j’aurai certainement eu du mal à le battre si nous étions des ennemis. Pour le moment, le litige ne se situait pas à ce niveau et donc, une focalisation totale sur le problème majeur était nécessaire et de préférence non négociable. Il fallait abattre le titan d’os. Je pliai légèrement les genoux, m’apprêtant à lancer une offensive d’envergure alors que mon partenaire prenait ses élans du mieux qu’il le pouvait. Au même moment, nous allèrent comme des flèches dans la direction de l’ennemi commun. Plusieurs coups d’épée furent infligés à  son pied droit. Mais cela ne suffit pas. Pour ce faire, je montai encore sur sa jambe pour aller de plus en plus haut et frapper de plus en plus fort, sans réels succès. Les ossements qui comportaient le corps de l’ennemi, étaient réellement épais et très résistants. Avec mon épée j’avais la constante impression de frapper du diamant à bout portant de toutes mes forces. Toutefois, je ne cédai pas à la panique, continuant de frapper le plus près possible des articulations. Soudainement, son corps entier trembla, comme pour me donner le signal d’une future riposte. Heureusement que l’ennemi était lent, et c’était grâce à cette lenteur, que j’ai pu esquiver le coup à grand saut en arrière. Ce combat promettait d’être rude. Non seulement l’adversaire avait des os durs, mais aussi il était incroyablement puissant avec ses mains. Si jamais par le plus grand des malheurs je m’y faisais prendre, cela aurait certainement été la dernière fois que je verrai le ciel coloré.

Mes yeux s’écarquillèrent un instant quand j’aperçu depuis le sol, que celui avec qui je me battais avait été pris dans les griffes ennemies à plusieurs dizaines de mètre de la terre ferme. Ce dernier n’était certainement pas en position de faire quoi que ce soit et il le savait. Le vieux eût toutefois la force de me recommander la fuite comme option de secours. Seulement, je ne fuyais pas, ce n’était pas mon genre de fuir. Et si la situation tombait hors de contrôle, j’allais tout simplement devoir improviser, au lieu de courir la queue entre les jambes. Aucun de mes coups n’aurait pu faire tomber le grand squelette toutefois, il fallait que je trouve un moyen de sauver l'ancien combattant… que fallait-il donc faire ? Le  terrain était rempli de neige, et à l’aide de mes Jutsus, j’aurai parfaitement pu en prendre avantage pour déséquilibrer le monstre. Si jamais j’y arrivais, le vieil homme n’aurait certes pas été directement libéré comme par magie, cependant une faille exploitable se serait crée d’elle-même  et donc, j’aurai en plus d’avoir prouvé ma capacité à déstabiliser ce titan, prouver à cet homme âgé que j’avais de la ressource.

-Je n’ai pas pour habitude de fuir… Même avec une seule de mes mains, je peux parfaitement battre une personne de cette taille là. Ne bouges pas le vieux, et observe…-

Les Mudras(Ensemble des positions de mains permettant la réalisation d’un Jutsu) à une main, un art bien difficile et rude, mais qui n’était pas si compliqué que cela une fois que l’on avait compris son principe de base. Je m’attelai à citer les noms d’animaux, représentatifs des diverses positions de mains pour passer à l’exécution de mon Jutsu… « Chien, chèvre… ». En pleine exécution… un bruit lourd et épais se fit entendre, ressemblant fortement au son du choc d’un boulet de canon. Cela attira directement mon attention et je n’avais de cesse de me demander la nature de la bête que j’allais devoir avoir dans mes pattes. À ma grande surprise, cette dernière alla heurter violemment le titan dont la tête était à peine visible depuis la terre ferme. C’est au moment de l’impact, que mon Dojutsu put parfaitement enregistrer l'allure physique du nouvel arrivant ainsi que son empreinte de Chakra. Elle était très puissante et très féroce, mais me donnait une légère impression de déjà vu.  Ce qui était sur pour moment c’était que le nouveau monstre avait une puissance bien plus écrasante que le titan osseux. Pour preuve, c’est en se servant de cet élan seul, qu’il réussit à tirer avec lui le squelette géant dans les profondeurs d’un gouffre géant : il s’enfuyait avec ma proie et je n’allais pas me laisser faire.

Je me précipitai à vive allure avant de sauter dans le gouffre les bras et jambes écartés dans un premier temps, avant de les réunir contre mon abdomen, adoptant la position des plongeurs professionnels et de chuter en flèche, mon œil rouge et luisant bien activé. De là je vis quelque chose venir à moi de vive allure. Fort heureusement, cela ne fit que me traverser et à ma grande surprise, c’était le vieil homme de tout à l’heure qui remontait violemment. Plusieurs questions survinrent à mon esprit la seconde où il disparut dans le ciel, mais je ne m'inquiétais plus. Si réellement il n'était plus sur le colosse, cela voulait dire que je pouvais attaquer sans me retenir. Mes Mudras toujours inachevés, je continuai leur exécution lors de ma chute. Le principe aurait toujours été le même. En me servant des parois entourant le ravin, les glissements de terrains feront tomber une incroyable quantité de glace et de terre, et certainement à l’aide de la pesanteur, mon attaque aurait été définitive pour le titan. « … sanglier !!! » … « Doton : Hokai »

La glace soudainement se mit à se mouvoir et conformément à mes espérances, à chuter vers les deux autres. Pour donc freiner ma chute, j’écartai une fois de plus mes membres, mais gardant toutefois mon Dojutsu actif, pour être paré à toute situation.

-Voyons voir comment tu te sors de là… Titan….


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 715
Yens : 1086
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 131
Nombre de topic terminé: 49
Exp:
Mais qui voila... Left_bar_bleue0/12Mais qui voila... Empty_bar_bleue  (0/12)
Mukuchi
Mukuchi ↝ Looser ↝

-



MessageSujet: Re: Mais qui voila...   Mais qui voila... EmptyDim 11 Déc 2016, 11:58





AU MENU



Bienvenue chez Asura's
> Musique <

A cause du choc, Vulk avait perdu connaissance mais était bien en sécurité sur sa plate forme rocheuse. Pendant ce temps, tous les protagonistes chutaient à vive allure vers les profondeurs de la terre. Asura s'était agrippé au Gashadokuro. Mais ce dernier essayait de l'attraper avec ses gigantesques mains. Il était quand même difficile de se mouvoir dans ce genre de situation, surtout qu'en vérité, l'oni était un peu blessé. Il s'était prit une tonne de roches sur la tête pour sauver le chef des brigands auparavant. Et face à cette succession de difficulté, lui aussi se fit piéger par l'une de ces mains géantes.

Contrairement à l'humain, l'hybride tenait bon, malgré la poigne de fer qui se resserrait sur lui. Et avant de vraiment souffrir le martyr, une pluie de glace s'abattit sur les deux monstres. Rinkyu venait de jeter un sort sur eux, sans vraiment s'inquiéter de sa sécurité. La technique dérangea le titan, qui lâcha prise au moment où le démon força à nouveau pour se libérer de son emprise. Cependant, lui aussi reçu un pique de glace sur lui. Cet impact le stoppa dans son élan et il ne pu s'agripper nul part pour retrouver de la stabilité. Il chuta donc à nouveau avec le squelette.

En voulant ralentir la descente, le Gashadokuro eut la bonne idée de plonger une main dans la paroi rocheuse. Son poids et la vitesse de la chute étaient beaucoup trop importants pour réussir à véritablement le sauver. Sa main traîna dans la roche sur une longue distance. En plus la glace ne s'arrêta pas de tomber sur eux. Et pour en finir une bonne fois pour toute, Asura devait faire quelque chose. Il décida d'utiliser son arme symbiotique, une > queue squelettique < accrochée à son dos. De base on ne voit qu'un chaînon pointu mais lorsque celui-ci s'étire, on fait face à un vrai animal. Utilisé comme un fouet, l'oni arriva à s'accrocher à la main du titan puis tira vers lui afin de l'obliger à la retirer de la roche.

Avec toute cette casse, il était évident que la paroi rocheuse n'allait pas rester indemne. Se fissurant de part et d'autre, des morceaux de pierres et même de la neige glissèrent dans le vide. Une sorte d’avalanche se créa et accompagna la chute de glace créée par l'autre élu de fuyu. C'était une véritable catastrophe naturelle qui se déchaînait sur eux. Et en voyant ça, même Asura ne pu rester calme. Il essaya de trouver un moyen de s'en sortir mais il sentait qu'ils se rapprochaient du sol. Il ne pensait pas vraiment à sauver la vie de Rinkyu, après tout, c'était sa faute s'il s'était jeté aussi dans la gueule du loup. Et pourtant, sa partie humaine lui disait de ne pas le voir mourir dans les mêmes conditions que lui.

Une situation extrême qui demandait de se dépasser encore plus. Et son corps répondu à cet appel. Ce champ de bataille réveillait tous ses sens, mélangé à ce stress et cette envie de faire une action qui sortait de l'ordinaire, le poussa à se transformer vers sa > forme parfaite <. Il gagna un calme à tout épreuve et leva immédiatement les yeux vers Rinkyu. Avant de se faire à nouveau attraper par le titan, il réussit à prendre appui sur lui puis à pousser sur ses deux jambes. Cette action le propulsa vers le haut alors que le squelette fut poussé encore plus vite vers le bas. La puissance dégagée par ce bond fit retentir un son bien caractéristique. La vitesse à laquelle il allait n'allait probablement pas laisser le temps à l'autre élu de réagir mais Asura se trouvait déjà à côté de lui et l'attrapa au niveau du ventre pour l'emmener vers le haut.

Des tas d'obstacles se trouvaient devant lui. Et à l'aide de sa main encore libre, il frappa les nombreux rochers qui lui barraient la route. Il déposa ensuite Rinkyu sur une petite plate forme rocheuse et s'en alla immédiatement, bondissant de tous les côtés pour gravir cette crevasse interminable. On entendit le Gashadokuro s'écraser au sol, accompagné de tous ce qui étaient autour de lui. Peut être n'était il pas mort, en tout cas il allait se faire ensevelir pendant un long moment.



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1586
Yens : 562
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : Caché

Progression
Niveau: 197
Nombre de topic terminé: 97
Exp:
Mais qui voila... Left_bar_bleue5/12Mais qui voila... Empty_bar_bleue  (5/12)
Uchiha Rinkyu
Uchiha Rinkyu þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: Mais qui voila...   Mais qui voila... EmptyDim 11 Déc 2016, 15:35




feat.Mukuchi

Un mystère qui reste en suspend: Qui est notre sauveur ?

Je chutais.
Volontairement bien évidemment mais cela restait toujours dans le même principe. La descente la plus gratuite et la plus volontaire dans les gouffres les plus profonds des sommets blancs. Pourquoi avais-je sauté et pris ce risque ? Certainement par orgueil, la volonté de ne pas paraître faible, de ne pas me laisser empiéter par la présence d’un pseudo-héros venu de nulle part qui aurait pensé qu’on ait eu besoin de son aide. Des rochers gelés, plus bas tombaient sur le squelette titanesque qui était dans sa chute. J’allais enfin l’ensevelir. Du moins, c’est ce que je voulais. Le monstre enfonça ses membres dans les parois pour éviter de descendre plus profond, mais pour une raison qui m’échappa, il lâcha prise rapidement descendant plus profondément encore tout en ramenant vers lui les débits résultants de ses erreurs de frein. Dans ma situation, juste à voir ce qu’il se passait, je pouvais déjà dire que je n’avais plus rien à faire dans les parages. Il fallait que je quitte des lieux

Les failles causées par le titan montèrent bien haut et enlevèrent certains rochers qui étaient fixés solidement. En conclusion, certaines pierres tombaient également sur moi venant du dessus également. Pris au piège par ma propre technique dont je n’avais pas encore mesuré le réel impact, Je dégainai Jiro, convaincu pouvoir me sortir de cette situation. Ma lame pouvait me permettre de trancher les rochers qui tombaient continuellement et j’aurai certainement pris appui sur l’une d’elle pour aller chercher un point de sécurité. Seulement, suite à une autre détonation tout aussi violente que la première, je me retrouvai porté malgré moi, certainement par le même monstre qui avait fait descendre la montagne d’os. Sa vitesse était si grande que mon Sharingan, n’avait pas pu le voir. Il me déposa sur une plateforme glaciale sécurisée avant de se retirer aussi rapidement qu’il était venu. Quand le monstre me déposa, j’ai eu l’occasion de le regarder à nouveau. Ce n’était pas celui qui était descendu avec le squelette géant tout à l’heure. Son allure était différente, beaucoup lus différente. Il était bien plus puissant et je le savais. À mieux y réfléchir, la bête descendante pouvait bien avoir changé de forme avant de remonter. Je n’étais sure de rien, mais une chose était sure : À Kosaten, tout était possible.

Le colosse s’écrasa dans le fond du gouffre de tout son poids et toute la masse de pierres et de neige s’écrasa sur lui, jusqu’à l’en faire prisonnier. Un sourire se dessina sur mon visage, car à voir la situation actuelle, je savais que j’en avais été le responsable, même si ce n’était qu’en partie. Plusieurs bonds se succédèrent me rapprochant à chaque fois de la zone où le vieil homme avait été jeté. Une fois arrivé, je vis ce dernier qui était évanoui, sans blessures de grandes envergures. Ne pouvant le laisser ainsi à la merci du monstre qui n’allait certainement pas tarder à se relever, je le pris sur mon épaule avant de sortir du gouffre dans lequel nous étions, celui dans lequel j’étais tombé en premier lieu. Mukuchi lui, devait certainement être mort dans l’éboulement de la grotte. Mon Sharingan en tout cas, m’indiqua que tous étaient bels et bien morts là-bas. Ne l’ayant donc pas vu à l’extérieur, il ne pouvait qu’être mort.

Quoi qu’il en soit, c’est aux portes de la première ville que j’avais rencontre que je laissai le vieux combattant qui avait failli périr pour me permettre de vivre. Par la suite, je me retournai et allai à mes occupations les plus générales tout en cherchant, réfléchissant à la nature de la bête, ou bien encore des bêtes qui s’en étaient pris au Gashadokuro. Il m’était impossible de déterminer s’il voulait nous sauver ou bien si c’était juste une envie du moment…


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Mais qui voila...   Mais qui voila... Empty

Revenir en haut Aller en bas
Mais qui voila...
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Une bière, une clope...deux flingues [PV. mizuki] [ce n'est pas du hentaï mais âme sensible s'abstenir!]
» Quelle est cette étrange sensation ?... |Pv Vivaldi [Hentaï]
» [UploadHero] On a retrouvé la 7ème compagnie [DVDRiP]
» [UploadHero] Marius [DVDRiP]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse :: Mais qui voila... 190103103231202569 :: Royaume de Fuyu :: Sommets blancs-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.