Le Deal du moment :
Jusqu’à 50% de remise sur la boutique en ...
Voir le deal

Partagez
Gain de soi
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Gain de soi   Gain de soi EmptyMar 22 Nov 2016, 17:00

Ce RP se déroule juste avant l'Appel de la guerre IV !



Qrow posa un genou au sol. S’appuyant sur une lame factice pour se relever, il ne quittait pas des yeux son adversaire. Certes, il savait qu’il n’allait pas lui faire un coup en traitre ; cet homme avait de l’honneur. Mais les batailles lui avaient appris à ne jamais avoir confiance en une personne tenant une arme.

- Élu, que voulez-vous ?

L’ancien Roi se releva et reprit son souffle. Il était fort. Très fort. Pourtant, il savait que l’homme n’aurait pas tenu plus d’une minute s’il n’avait ne serait-ce que la moitié de sa force. Le sceau le bridait trop. Bien que dernièrement, il se sentait beaucoup plus énergique et endurant, il y avait encore beaucoup à faire pour retrouver sa puissance. C’est pourquoi il était venu ici. Au Camp d’entrainement de Seika.

- Vous avez déjà ce qu’il vous faut. Vous avez les bons réflexes, la bonne maitrise et votre art de l’épée est d’une précision impeccable. Vous n’avez qu’un défaut.

Qrow s’interrogea alors ? Cinq mille ans de pratique et il lui restait encore à apprendre ? Évidemment ! Mais de là à parler de défaut… Sa fierté, bien que non opaque, s’en retrouva heurté.

- Vous vous battez comme si mes coups n’allaient rien vous faire.

Hein ? En effet… Mais c’était parce que c’était le cas. Après tout, l’ancien Roi ne craignait pas la mort, son corps se régénérait, même à partir d’une légère trace de son énergie. Il n’avait pas vraiment peur de prendre des coups : jamais il n’aurait à assumer de blessure fatale. Xeu lui avait donné un corps immortel ; il n’avait pas honte de l’utiliser.

- L’habitude est trop ancrée en vous. Vous laissez des ouvertures énormes pour pouvoir m’attaquer plus vite. Le problème c’est que j’ai le temps de vous stopper et de vous atteindre bien avant que votre coup ne me touche.

Le raisonnement tenait la route… Mais si l’élu se battait en se protégeant, non seulement les combats seraient plus longs, mais en plus l’adversaire n’aurait aucune chance. Qrow philosopha : c’était bien dans ces habitudes, de régler les problèmes rapidement, tout en laissant une chance à ceux d’en face.

- Bon, c’est tout pour aujourd’hui. Allez-vous reposer, demain nous parlerons du vrai problème.






Dernière édition par Qrow le Mar 22 Nov 2016, 17:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Gain de soi   Gain de soi EmptyMar 22 Nov 2016, 17:03



Le lendemain, aux aurores, Qrow arriva avant le soldat qui s’occupait de l’entrainer. Était-ce un haut gradé ? Un petit rang ? Aucune idée. Il avait simplement vu l’ancien Roi arriver et l’avait immédiatement pris sous son aile. L’homme combattait bien. L’analyse des différents duels décrivait un homme sûr de lui, mais aussi très prudent. Ce n’était pas le genre à piéger son adversaire. Lui, il se battait avant tout pour neutraliser l’ennemi. Une manière de combattre qui plut beaucoup au corbeau.

- Oh ? Un lève-tôt ?

S’exclama le soldat en arrivant sur le terrain d’entrainement. Comment lui expliquer que Qrow ne dormait qu'une fois tous les deux jours… Quelques heures seulement ? Non, inutile. Ce genre de détail n’importait à personne. Après quelques salutations et une bonne demi-heure d’échauffement, les deux combattants se firent face.

- Allons-y, monsieur le bavard.

Qrow sourit à cette remarque. Il avait déjà trop parlé dans sa vie. Si ce n’était pas pour s’essouffler en récitant de grandes tirades moralisatrices, il préférait se taire.

Le temps passa et l’après-midi sonna une pause déjeunée bien mérité. De la viande blanche, beaucoup de légumes à fibre et quelque chose ressemblant à du riz. De quoi les soutenir pour le reste de la journée. Avalant goulument son repas, le soldat commença la discussion.

- Donc, pour en revenir à ce que je disais hier. Vous semblez ne pas vous battre pour… Seika.

L’ancien Roi haussa un sourcil en arrêtant sa déjà lente mastication.

- Loin de moi l’idée de vous accuser de trahison. Laissez-moi vous faire comprendre… Pourquoi vous battiez vous dans votre monde ?

Qrow avala ce qu’il avait en bouche avant de répondre.

- Je purgeai le Mal du cœur des hommes. C’est un fléau qui donne certains pouvoirs ; j’étais le seul capable de l'affronter convenablement, grâce aux dons d’un dieu.

Le soldat considéra cela un long moment. On pouvait voir sa réflexion intense au fait qu’il avait arrêtée de manger. Finalement, il conclut :

- Il n’y a jamais eu de Mal ici, et je doute que votre dieu existe en ce monde. Autrement dit, les raisons de votre combat n’ont plus lieu d’être. Ce qui fait que… Vous êtes inutile, en l’état des choses. Tel un chevalier se battant pour un pays qui n’existe plus.

Franc, direct, voire cru. L’ancien Roi n’en attendait pas moins de la part du quinquagénaire. Les personnes en fin de vie avaient cette sagesse que même lui, au bout de cinq millénaires, n’avait pas. L’approche de la mort ordonnait les idées ?

- Ce dont vous avez besoin, c’est d’un nouveau but. Je ne peux pas trop vous en dire, mais je vous conseillerai de vous rentre à Chikai d’ici une semaine. Une annonce sera faite, à vous de voir ce que vous ferez.

Le corbeau ne réagit pas, il avait besoin de temps, pour assimiler tout cela.

La suite de la journée fut similaire à celle de la veille. Qrow, épuisé, et le soldat lui faisant un listing de ses défauts de posture.






Dernière édition par Qrow le Mar 22 Nov 2016, 17:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Gain de soi   Gain de soi EmptyMar 22 Nov 2016, 17:05



Le lendemain, se fut le soldat qui attendait Qrow. Il était là, le visage ferme, l’épée plantée dans le sol. Dès qu’il aperçut le corbeau arriver, il prit aussitôt une posture offensive. Que sa passait-il ? L’ancien Roi n’eut pas le temps de se le demander qu’il se fit attaquer. Beaucoup plus fort et vicieux, le style du combat du soldat n’avait rien à voir avec celui des autres jours. Tenir la cadence était compliqué, surtout quand son endurance était à ce point diminué.

La matinée passa. Aucune pause. Le soldat noyait Qrow sous un flot incessant d’attaques, sans dire un mot. Il avait beau essayer de lui demander ce qui se passait, aucune réponse. Les autres soldats présents ne prêtaient même pas attention à la scène. Le corbeau allait devoir gérer ça seul.

L’élu ne ploya pas devant le torrent d’attaque de l’adversaire. Il se rendit alors compte que son maitre d’armes temporaire lui avait donné les clés pour terminer ce combat. Il y avait fort à parier que cette agression n’allait s’arrêter que lorsqu’il aurait corrigé ses postures et trouvé une raison pour se battre. Cela allait prendre du temps. Pour en gagner, il décida de commencer par le plus simple.

Deux heures durant, Qrow s’acharna à ne pas laisser le soldat l’atteindre de sa lame factice. Il y arrivait, tant bien que mal. Cela aurait été plus simple avec l’ensemble de ses réflexes et de sa rapidité, mais il faisait avec. Voyant que ses coups arrivaient de moins en moins à toucher leurs cibles, le soldat se mit à attaquer plus rapidement. L’ancien Roi dû réagir en conséquence et esquiver à son tour plus vite. Cet échelonnage continua jusqu’à ce que les limitations du sceau ne l’empêchent de parer des coups trop puissants.

Vers la fin de la journée, Qrow ne faisait plus que bloquer, du mieux qu’il pouvait, les coups du soldat. Pas de possibilité de répliquer. Si seulement il avait Diva en main, au lieu de cette arme en bois. Le combat aurait été terminé depuis bien longtemps… C’est là qu’une vieille question revint le hanter. Avait-il le droit d’utiliser Diva pour faire autre chose que purger le mal. À une certaine époque, il ne le faisait pas : l’épée divine lui avait été donnée pour une seule mission. Mais au fur et à mesure des guerres et des affrontements, le corbeau avait dû employer tous les moyens à sa disposition. Maintenant qu’il n’y avait plus vraiment d’enjeux importants, maintenant que Qrow se voulait passif dans le conflit de ce monde : que représentait Diva ? Que représentait même son corps, immortel ? Avait-il sa place sur ce champ de bataille, avec des cadeaux destinés à un tout autre usage ?

Le dernier coup porté par le soldat fut le plus dévastateur. L’épée en bois de l’homme se brisa sur celle de l’ancien Roi. Le soleil venait de se coucher et l’air chaud caractérisant Seika laissait peu à peu place à une fraicheur bienvenue.

- Nous reprendrons demain, exactement là où nous nous sommes arrêtés.






Dernière édition par Qrow le Mar 22 Nov 2016, 17:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Gain de soi   Gain de soi EmptyMar 22 Nov 2016, 17:07



La nuit avait été chargée en pensée. Déjà parce que Qrow n’avait pas sommeil ; mais aussi parce que l’ancien Roi réfléchissait à sa place dans tout ceci. Plus que tout, un songe s’imposait. Cette même question à laquelle il refusait de répondre depuis qu’il avait su les détails de ce monde. Devait-il servir Fenghuang ? Le serment qu’il avait fait à Xeu le lui interdisait. Il devait répandre son culte aussi longtemps que ses pieds fouleraient les terres d’Hénoch. Mais maintenant qu’il en était très loin… Devait-il trahir sa foi ? Le plus agaçant là-dedans, c’était que le choix semblait avoir déjà était fait pour lui. Le sceau marquait son appartenance au phénix. Même si son corps avait été créé et modifié au fil du temps par Xeu, aucune trace de la main de ce créateur n’y avait été placée. Autrement dit, rien n’identifiait Qrow comme étant serviteur du dieu mystérieux.

Au petit matin, la même scène se déroula. Le soldat ne dit pas un mot et commença à attaquer ; très fort cette fois. Au bout d’une heure, Qrow était déjà à bout. Acculé, il avait un genou par terre et bloquait les coups de piloris de son adversaire. Cela faisait bien longtemps que quelqu’un ne lui avait pas donné autant de fil à retordre. Au fil du combat, l’ancien Roi avait arrêté de mettre cela sur le dos de sa perte de puissance. Non. Le soldat avait de la force, car il se battait l’esprit tranquille, tandis que lui était embrouillé par divers problèmes éthiques. Il fallait clarifier tout cela. Mais comment ? La plupart des gens n’avaient servi qu’un seul dieu tout au long de leurs vies. Comment gérer deux appartenances divines en même temps ? Où était le bon choix… ?

C’est à ce moment que Qrow comprit l’idiotie de son raisonnement. En vérité, ce n’était pas de servir Fenghuang qui le dérangeait, ni de trahir Xeu, mais il avait l’impression de trahir ceux qui comptait sur lui à Wyvard… Et dans tout Hénoch. Des millions de gens étaient sans doute à la merci du Mal en ce moment même. Des morts, des blessés, des souffrances. Il les trahissait à chaque seconde qu’il passait en Kosaten.  Et les doutes qu’il avait en ce moment ne faisaient qu’allonger le temps où il ne cherchait pas de solution pour rentrer chez lui. Alors, il balaya toutes ses mauvaises idées pour se concentrer sur l’essentiel. C’était vrai, rien ne l’identifiait comme étant serviteur de Xeu. Rien. À part lui-même.

Il savait pour qui il se battait.

- Je me bats pour Xeu.

Il savait pourquoi il se battait.

- Pour libérer Hénoch du Mal !

Et il savait ce qu’il avait à faire maintenant.

- Je ferai tout ce qui est nécessaire pour retourner chez moi et continuer ma tâche ! Tel est mon devoir ! Dusse-ai-je à servir un autre dieu pour y parvenir !

À ces mots, une aura rouge s’empara du corps de l’élu qui repoussa la fausse lame du soldat. Le coup était puissant, mais pas au point de décontenancer l’adversaire qui reprit rapidement l’équilibre, prêt à contre-attaquer. Cependant, lorsqu’il recroisa le regard de Qrow, il comprit que l’entrainement était terminé.

- La colère du phénix. Je vois que tu as fait le tri dans tes priorités. Bien, je n’ai plus grand-chose à t’apprendre.

Qrow sourit avant de se laisser tomber sur le sol, tout ceci l’avait fatigué. Pendant qu’il reprenait son souffle, un autre soldat apparut. Il avait l’air mécontent du maitre d’armes de l’ancien Roi.

- Lucius ! Cesse de mettre nos uniformes et retourne en cuisine ! Tu as été engagé comme cuistot, pas soldat !

De… quoi ? Comment un cuistot pouvait-il avoir tant de force ? Le dénommé Lucius se tourna alors vers le corbeau et lui fit un clin d’œil. Mieux valait donc ne pas en parler ; il voulait surement que cela reste secret.




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Gain de soi   Gain de soi Empty

Revenir en haut Aller en bas
Gain de soi
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse :: Gain de soi 190103103231202569 :: Empire de Seika :: Désert brûlant-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.