Le deal à ne pas rater :
Clé licence Windows 10 professionnel 32/64 bits – Français
12.90 €
Voir le deal

Partagez
SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES
Messages : 1586
Yens : 562
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : Caché

Progression
Niveau: 197
Nombre de topic terminé: 97
Exp:
SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES Left_bar_bleue5/12SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES Empty_bar_bleue  (5/12)
Uchiha Rinkyu
Uchiha Rinkyu þ Challenger þ

-



MessageSujet: SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES   SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES EmptyJeu 15 Déc 2016, 08:47




feat.Li-ming

La colère dans le Nord

Fuka et son Prinny étaient les dernières créatures vivantes que j’avais eu l’occasion de voir depuis plusieurs heures. Je m’étais séparé de ces deux êtres avec une colère noire, une envie irrépressible de tuer, de détruire, de saccager quelque chose. Oui, mon humeur était au pire, car Long, celui pour qui je devais me battre et remporter la victoire m’avait dupé. Il avait dupé tous ses élus qui se battaient au front pour son seul intérêt. Nous jugeait-il assez fort pour remporter cette guerre ? Pensait-il que nous avions plus besoin de renfort pour nous envoyer des enfants, des nourrissons pour nous affaiblir et rendre notre armée moins effective ?!! NON… Impossible. La politique de Fuyu a toujours été basée sur la puissance, la force, la domination par le pouvoir de destruction et bien d’autres concepts guerriers et barbares. Seulement, voir dans les rangs des élus du dieu dragon une gamine incapable d’achever un loup presque mort, a été pour moi le summum du contrariant. Mes dents grincèrent encore de colère devant ce comportement qui détruisait l’image que j’avais de notre nation, celle d’une nation puissante et destructrice.

Sous ce vent dévastateur, qui pouvait aisément emporter en un souffle des individus mal portants, je quittais de la forêt de givre où j’avais rencontré cette élue pour me diriger vers les montagnes glaciales. Il se disait qu’il y avait un petit village dans le coin et donc c’était l’occasion pour moi d’y faire un tour. Dans une certaine région entre deux massifs montagneux dont l’un était de Minshu et l’autre Fuyuenne, il y avait au fond de la vallée le village d’Hinari. Le lieu ayant l’habitude d’être calme et jovial, était aujourd’hui plongé dans un froid hivernal. Depuis quelques jours dans la région, il y avait d’énormes tempêtes de neige aux alentours de la contrée et il était par conséquent fortement déconseillé de sortir de la ville sans être fermement préparé. Seuls les élus et des autochtones très puissants pouvaient traverser cette tempête sans en mourir naturellement. Dès lors, à l’exception des élus, les autorités de la ville avaient fortement interdit les allées et venues de la population, la sécurité du peuple étant biensur leur principale préoccupation au vu de la guerre qui sévissait.

D’un air plutôt agacé, j’arrivai dans le petit village. Les grandes portes qui gardaient les personnes qui y vivaient étaient grandement ouvertes mais surveillées quand même par des gardes aux portes, témoignant de la sécurité qu’il pouvait très certainement avoir dans la région. Après donc avoir certifié mon statut d’élu, j’entrai dans les lieux cherchant le tableau des requêtes qui n’était généralement pas très loin de la meilleure auberge du coin. Un travail était certainement une chose qui aurait pu calmer ma colère, et même me permettre d’évacuer cette grande déception qui me donnait envie d’aller écraser ce Long… Quelques pas ont été exécutés et j’étais en face du tableau, lisant chaque proposition de travail jusqu’à ce que mon regard tombe sur une affiche qui semblait plus récente que les autres. Je l’arrachai par la suite, avant de m’adosser pour commencer la lecture.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 302
Yens : 556
Date d'inscription : 27/09/2016

Progression
Niveau: 64
Nombre de topic terminé: 18
Exp:
SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES Left_bar_bleue4/6SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES Empty_bar_bleue  (4/6)
Li-Ming
Li-Ming ☞ Arrogant ☞

-



MessageSujet: Re: SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES   SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES EmptyVen 03 Mar 2017, 02:25

 
 
Sur les terres des jumeaux maléfiques
feat.Rinkyu Uchiha

Ma quête de puissance était toujours chère à mes yeux et cette quête au sein du bunker m'avait montré mon inutilité face à divers dangers physiques et magiques. Cette mission pour le royaume de Fuyu avait ouvert mes yeux sur ma faiblesse et je me devais de la combler au plus vite pour faire face aux difficultés de ce monde.

J'étais retourné dans l'une des villes principales de Fuyu pour fouiller les archives magiques ainsi que les mythes entourant le pays des glaces... Plusieurs jours furent nécessaires pour noter chacuns des indices sur des parchemins avec le type de mythe et le lieu. La plupart se concentrait sur le dieu draconique Long, il était vraiment important aux yeux du peuple, ça se voyait ainsi que se lisait. Le dragon était un pilier central pour la civilisation Fuyuienne... Rien qui n'avait frappé mon esprit pour la plupart, j'en avais noté que 5 donc deux provenant des territoires neutres. Ils seront les derniers à être explorer pour ma soif de pouvoir, les deux autres se trouvaient aux temples du ciel déjà visité il y a bien longtemps.

Ma dernière option restait le lieu appelé le berceau du dragon, un lieu sacré et aussi inconnue que la légende n'est que très peu détaillé. L'une des références indiquaient que Long y était né et qu'une grande essence magique s'y trouvait cacher dans les montagnes colonisé par Minshu désormais... Mince , je devais déjà me rendre sur ces terres pour cette expéditions... Je pris des vivres afin de m'y rendre, le voyage allait durer de nombreux jours mais j'arpentais les kilomètres avec une folle envie d'y trouver des resultats. Le paysage changea pour laisser la place à des massifs alpins, cependant je ne sentais aucune particules magiques dans ces lieux.

J'avais suivi les coordonnées ainsi que les dessins du livre pour me localiser, le lieu n'avait que peu change hormis le village qui semblait être relativement récent... Enfin un bon lit, si une auberge s'y trouvait... De plus je réclamais un bon bain. Le village était relativement petit mais semblait vivre correctement tandis que je cherchais l'auberge afin de trouver mon bonheur dans un bon plat et trouver des renseignements supplémentaire en oubliant presque que je n'étais plus en territoire Fuyu. Je mangeais calmement sans bruit avant de questionner l'une des personnes présentes dans l'auberge parlant des montagnes aux alentours. Après ma dernière bouchée, tout mon esprit était concentré sur ces questions. L'homme niait l'existence, cependant son regard trahissait ces paroles et le ton monta facilement ainsi que des légers flèches de manas à travers la pièce avant que je le fasse sortir en tirant chaque fois plus proche de lui...

INCAPABLE, TU VAS ME RÉPONDRE.

Sans le savoir, j'allais attirer certainement d'autres personnes.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1586
Yens : 562
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : Caché

Progression
Niveau: 197
Nombre de topic terminé: 97
Exp:
SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES Left_bar_bleue5/12SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES Empty_bar_bleue  (5/12)
Uchiha Rinkyu
Uchiha Rinkyu þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES   SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES EmptyVen 03 Mar 2017, 23:15




feat.Li-ming

Une nephalem


Mes yeux parcouraient avec impatience le bout de papier que j’avais eu à décrocher du mur. De ce fait, la vitesse avec laquelle je regardais était beaucoup trop rapide pour que je puisse lire quoi que ce soit. De ce fait, animé par une colère que j’essaie de réprimer, je froissai le papier dans mes mains, avant de l’enfoncer dans ma veste bleue. J’allais le lire plus tard, quand j’aurais été en état de vraiment pouvoir le faire. Pour le moment, mes nerfs étaient bien trop remontés pour pouvoir faire quoi que ce soit de réellement censés. Cet état précédait généralement un massacre à grande échelle. Mais cela était avant car désormais, les choses étaient différentes. Dominer ma déception était une chose que je me devais de faire pour maintenir un certain équilibre. Mon regard contrarié, détailla les bâtisses du village dans lequel j’étais. On pouvait remarquer que les ruelles étaient complètement vides et dominées par le froid et la solitude du pays des neiges.

J’entrepris alors de parcourir quelques mètres à la marche afin de reposer mon esprit pour penser d’une façon beaucoup plus positive, pour oublier cette déception. La réelle puissance qui était mienne, ne m’était que partiellement revenue jusqu’à présent. J’avais beaucoup plus important à faire que de me remplir l’esprit de personnes à l’égard d’une personne qui n’en valait pas la peine. Peut-être aurait-il fallu que j’aille une fois de plus dans le camp situé au Nord de Fuyu, pour m’entraîner à nouveau. Cela aurait certainement eu le privilège de me rendre un peu plus puissant.

Dans cette marche solipsiste, une voix familière vint à mes oreilles mettant mon esprit en alerte. Afin de bien me concentrer, de m’opposer aux vents violents qui régnaient en maître dans la ruelle, perturbant ma perception auditive, je m’arrêtai afin d’observer autour de moi. Avec un peu de concentration, je suis arrivé à me guider jusqu’à l’entrée d’une auberge pas très loin de mon ancienne position. À en juger par le remue-ménage qu’il y avait à l’intérieur, les bruits de chaises et de tables qui se brisaient, le mouvement était important au cœur de l’établissement en question. Me plaçant droit devant la porte d’entrée, j’observais immobile, hésitant entre m’insérer au cœur de cet évènement motivé par ma seule curiosité ou bien rester à l’extérieur et continuer ma marche faisant fi de la situation.

Seulement, ma surprise fut très grande quand un homme ouvrit la porte en vitesse, se précipitant rapidement dans le lointain. Instinctivement, mon regard suivi le fuyard me faisant perdre de vue la porte. Il était dans mon pouvoir de l’arrêter mais je n’avais aucune raison de le faire et de ce fait, je n’en fis rien. Mon regard revint sur la porte ouverte et là, ce fut un projectile douteux qui vint dans ma direction. Un rapide déplacement sur la droite fut nécessaire pour éviter ce genre d’attaque. Encore sous le choc de la surprise, je ralentissais avec la force pression de mes jambes. La voix se fit beaucoup plus audible, la personne était à l’extérieur, à quelques pas devant moi. Mon œil quitta la neige du sol et se releva. Et là, ce fut les cheveux violets, la tunique violacée ainsi que ce regard qui m’était totalement familier. Il n’y avait aucun doute possible, c’était bien Li-ming et elle n’était pas des plus joyeuse.

-Li ?!!

C’était bien l’élue avec qui j’étais allé dans le Bunker sous les ordres des supérieurs de Fuyu. Quelle surprise de la trouver dans les parages. D’apparence, elle ne semblait pas avoir beaucoup changé. Était-ce une bonne ou une mauvaise chose ? Difficile de le dire. Quoi qu’il en soit, il semblait qu’elle en ait après l’homme qui était sorti en premier lieu, celui-même qui fuyait dans le lointain.

- C’est donc ainsi que tu passes tes journées ? À attaquer des civils à coup de flèches énergétiques ? Ce n’est pas très pratique d’agir de la sorte Nephalem… Dis-je d’un ton blagueur.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 302
Yens : 556
Date d'inscription : 27/09/2016

Progression
Niveau: 64
Nombre de topic terminé: 18
Exp:
SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES Left_bar_bleue4/6SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES Empty_bar_bleue  (4/6)
Li-Ming
Li-Ming ☞ Arrogant ☞

-



MessageSujet: Re: SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES   SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES EmptySam 04 Mar 2017, 04:16

 
 
Sur les terres des jumeaux maléfiques
feat.Rinkyu Uchiha

Mes projectiles volèrent en travers la pièce sur cet homme connaissant la région suite à ces paroles avec l'un de ses camarades. Il était non létal mais pouvait causer de bonne douleurs à l'impact. Une table fut détruite par ma magie ainsi que des chaises.... C'était simple pourtant de répondre à une simple question sur le berceau du dragon. Mon pauvre guide inutile se mit à fuir en dehors de la battisse en hurlant de peur

Reviens enfoiré, tu ne m'as toujours pas répondu.

Je suivis la fuite de ma proie tout en remarquant une forme à l'entrée n'osant pas entrer. Était ce lui ou encore un garde du village cherchant à intercepter le fauteur de troubles que j'étais. Un projectile partit dans sa direction pour m'en assurer et je vis l'ombre faire un mouvement d'esquive pour finir dans la neige tout en me décidant de sortir de l'auberge, magie parcourant la paume de ma main. Prête à lancer un sort sur cet inconnu qui ne l'était que très peu au premier regard, car je reconnaissais parfaitement les traits de son visage ainsi que sa tenue qui n'avait pas changé depuis la visite de ce bunker. Lui-même fut surpris de me voir... Ce monde était vraiment petit ou le destin nous jouait encore un de ces mauvais tours. Il prononça mon nom tout en ajoutant d'un ton moqueur suite à mon action contre ce pauvre habitant... Je me devais de lui répondre tout en sortant mes notes et calmant ma magie :

Non, je cherche un source magique proche de ce village. Et je demandais des renseignements à cette personne prétendant connaître par cœur la région.

Doucement, je lui montrai les écritures ainsi que les plans recopier sur les parchemins tout en pointant certaines montagnes et en rajoutant des commentaires vocaux :

Je cherche un lieu enfin une grotte, appelé le berceau du dragon. Et cet endroit serai fortement liée à notre chère Long d'un point de vue magique... Regarde les montagnes dessiner par rapport à de nombreuses ouvrages et la réalité, on arrive parfaitement à discerner notre localisation. J'ai voulu demander gentiment un guide mais parler de ce berceau l'a subitement bloqué...

Et toi que viens tu faire ici? Ne me dit pas que tu as tellement besoin d'une sorcière afin de t'accompagner dans ce monde ? Je sais qu'on a toujours besoin de moi, c'était pareil en Sanctuaire mais faut savoir agir en solitaire.


Mes questions étaient également avec un petit ton moqueur et un peu fier. J'aimais qu'on s’intéresse à moi un minimum tout en observant du regard le papier qu'il tenait dans sa main. Dans quoi s'était il fourré encore ? La première fois qu'on s'était vu, il cherchait un médecin pour son bras et on a du affronté une mafia seikarienne, puis agir pour Fuyu en arpentant un bunker.  Je sentais que j'allais m'amuser avec lui enfin j’espérais s'il acceptait encore de faire équipe, je devais lui faire de l'ombre par moment sur sa propre gloire.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1586
Yens : 562
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : Caché

Progression
Niveau: 197
Nombre de topic terminé: 97
Exp:
SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES Left_bar_bleue5/12SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES Empty_bar_bleue  (5/12)
Uchiha Rinkyu
Uchiha Rinkyu þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES   SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES EmptySam 04 Mar 2017, 16:19




feat.Li-ming

Sous la neige

Même si cela était difficile à reconnaître ouvertement, Li était une bonne associée et à chaque fois qu’on a eu à travailler ensemble par le passé, en débit de notre faible nombre et de tous les rebondissements imaginables, nous avions toujours réussi à mener à bien notre part du travail. À priori, depuis la dernière fois qu’on s’était vu, la forme ne la lâchait pas, à vue d’œil en tout cas. Et à l’écoute de ses propos, je sus qu’elle était plus que jamais en parfaite santé. Quoi qu’il en soit, je me remis en position droite, m’approchant de la Nephalem qui n’hésita pas à justifier ses actes assez violents à l’égard de ce pauvre civil qui courrait encore certainement effrayé par le fait que la Nephalem ne le prenne en chasse. D’après ses dires, elle cherchait une source magique cachée quelque part dans les alentours du village où nous étions. Et l’homme qui avait pris les jambes à son cou était la personne à qui elle demandait renseignement pour ses recherches. Laisser ainsi filer les proies n’était jamais bon pour les interrogatoires. Peut-être fallait-il que je lui donne quelques conseils sur la question

- Ah je vois… je suppose qu’il ne s’est pas montré très coopératif. Il faudrait songer à l’immobiliser prochainement, ainsi tu es certaine que la proie ne s’enfuira pas

Par la suite, elle m’expliqua plus en profondeur par le biais d’une sorte de parchemin, sur lequel étaient dessinés croquis et inscriptions, que l’emplacement des montagnes autour de nous correspondait exactement à celle qui était disposée sur sa carte. En somme, cette élue, était prête, pour le seul plaisir de retrouver une source magique, de se livrer aux sciences les plus complexes, telles que l’archéologie, la cartographie, l’histoire et un peu de géologie également. Il était certain que la Fuyujin raffolait des sources magiques et était prête à mettre tout ce qui était en son pouvoir pour retrouver la source même, celle qui, selon elle, provenait directement de Long. Suite à cette longue explication, elle me demanda également la raison de ma présence dans les montagnes, ce qui me fit sortir le papier sur lequel était inscrite ma quête sans même avoir à la lui montrer. Ses dernières paroles me firent sourire un moment avant que je ne prenne moi également la parole.

-Maintenant que tu le dis, il est bien vrai que j’ai besoin d’une personne de la sorte pour certains combats qui ne sont pas dans ma catégorie de référence. De ce fait, j’ai directement pensé à toi.

Dissipant mon sourire pour donner une expression plus naturelle, je repris la parole

-Mais plus sérieusement, je suis ici pour me détendre un peu. Je sors d’un évènement assez énervant et déstabilisant, à croire que Long se moque de nous par moments. De ce fait, je suis venu rapidement dans le village le plus proche, chercher le travail le plus complexe pour me détendre. C’est ce qui m’a amené ici.

Je dois reconnaître que ta recherche pour cette source magique est assez surprenante. J’aurais bien voulu t’aider mais je ne me doutais même pas de l’existence d’une telle source magique. À l’heure qu’il est, celui que tu cherchais doit être bien loin, mais ça ne me gênerait pas de t’aider à le retrouver.


Il faisait froid, cela ne faisait plus l’ombre d’aucun doute et de nombreux points avaient à être développés. Cela faisait quelques temps que l’on ne s’était plus vu et de ce fait il me tardait d’entrer


-Et si on entrait pour discuter dans un endroit plus approprié qu’un froid glacial qui gèlerait n’importe quel homme sain ?

Seulement, celui qui semblait être comme le gérant vint directement à la porte. Il semblait réellement agacé de ce qu’il venait de se passer. Comment s’en étonner ? Ses biens étaient détruits et les fautifs s’en étaient allés sans même lui dire un mot. Voyant donc notre tentative de rentrée, il nous interpella, manquant de nous postillonner dessus.

- Où croyez-vous aller comme ça ?!!! Vous ne ferez pas un pas de plus, allez ailleurs !!!

Il nous claqua la porte au nez, et il était clair que lui forcer la main aurait amené à nous les gardes de la cité.

-Je vois…


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 302
Yens : 556
Date d'inscription : 27/09/2016

Progression
Niveau: 64
Nombre de topic terminé: 18
Exp:
SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES Left_bar_bleue4/6SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES Empty_bar_bleue  (4/6)
Li-Ming
Li-Ming ☞ Arrogant ☞

-



MessageSujet: Re: SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES   SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES EmptyDim 05 Mar 2017, 19:04

 
 
Sur les terres des jumeaux maléfiques
feat.Rinkyu Uchiha

Rinkyu écouta avec attention mes nombreuses explications sur le domaine de mes recherches ciblant le berceau de Long et semblait même fasciné par moment, soit par moi même et mon envie de magie ou peut être par la source de puissance...Mais elle était pour moi seule !!: Suite à ma réflexion sur son besoin de me voir, il se justifia d'avoir mon aide pour certaines situations avant de reprendre son sérieux pour énumérer la raison de sa présence dans ce village en citant le dieu qui nous avait mené dans ce pays le dragon céleste. Le sabreur pensait qu'il se me moquait de nous par moment suite à une affaire récente auquel il a été confronter... Le dragon nous prenait seulement pour des pions, il ne l'avait pas encore compris à ce que je voyais...

Il faut déjà qu'on arrive à briser notre sceau avant de nous rebeller contre lui, si ce sont tes pensées actuelles. La source de magie pourrait fragiliser le sceau si son berceau existe vraiment...

Toi tu préfères accumulé les travaux, c'est aussi une idée mais penses tu vraiment que ton sceau va se briser en réalisant ces missions pour la plupart sans importance ? Une source de magie contre une autre, pourrai également le briser partiellement surtout si c'est magie du créateur. C'est une hypothèse.


Rinkyu m'invita ensuite à le suivre à l'intérieur de l'auberge tout en se questionnant sur l'existence de ce lieu et que mon potentiel guide avait fui à pleine vitesse de peur certainement. J'allais devoir attendre qu'une autre personne se présente comme connaisseur de la région montagnarde pour pouvoir avancer. Je commençai à suivre la sabreur à l'intérieur de la battisse lorsque son propriétaire nous bloqua le passage tout en nous postillonnant aux visages... Je l'avais débarrassé d'un ramassis de nullité et il ne remerciai pas, en plus il allait gagner de l'argent grâce à nous.

Je fis déjà demi tour sur mes talons afin de trouver un lieu calme au centre du village tout  en ressentant le léger froid sur mon visage. Il était nettement moins intense que sur les contrées de Fuyu, mais l'air était nettement plus rare. Subitement j'entendis encore l'aubergiste parler au loin avec un gamin du coin.

Va chercher les gardes, cette femme porte l'insigne de Fuyu dans son coup. Je vais prévenir un autre contact.

J'accélèrai ma course tout en prenant le poignet du samourai afin de l'emmener avec moi dans les petites ruelles du village afin de nous isoler des regards néfastes du peuple alentours. J'avais complètement oublié que ces terres étaient en frontières à Minshu. Je repris mon souffle calmement tout en retirant la couronne  qui retenait mes cheveux pour les placer en sorte qu'il cache l'intégralité de ma nuque ainsi que mon sceau...

Ce salaud d'aubergiste, il a demandé à un gamin de prévenir des gardes à cause de la marque bleu dans ma nuque... Je le saignerais un jour.

Bon comme nous sommes enfin tranquille quelques instants, c'est quoi la mission que tu viens de prendre ? Je vais t'aider le temps qu'ils m'oublient !!! Tu es d'accord ?


J'attendis ces réponses tout en remettant la couronne sur le crâne.

PS : les contacts sont les hommes de BlakeMore
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1586
Yens : 562
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : Caché

Progression
Niveau: 197
Nombre de topic terminé: 97
Exp:
SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES Left_bar_bleue5/12SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES Empty_bar_bleue  (5/12)
Uchiha Rinkyu
Uchiha Rinkyu þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES   SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES EmptyLun 06 Mar 2017, 00:29




feat.Li-ming

Une nouvelle mission

Les idées de la Nephalem quant aux moyens de se libérer de l’influence des marques imposées par Long étaient intéressants. Mais me libérer du joug de la marque n’était pas mon intention pour le moment. Je voulais avant tout devenir plus puissant, mais les choses n’étaient pas aussi simples. Cette marque présente sur mon corps ne m’influençait plus énormément comme par le passé et de ce fait, j’en oubliais très souvent son existence. Il était devenu plus assimilable à un vieux tatouage inutile qui était posé sur mon corps en guise de décoration. Vaincre les nations ennemies conformément à la promesse que j’avais faite à Long était mon objectif, même si les élus que nous envoyait le dieu dragon étaient par moments si faibles qu’on aurait pu les considérer d’office comme inutile dans la guerre qui se préparait dans chaque camp.

- Ton hypothèse est faible, mais elle vaut tout de même la peine d’être explorée… Est-ce pour cette raison que tu t’es mise à la recherche des sources magiques qui étaient cachées dans ce monde ?

Suite au refus plutôt catégorique de la part de l’aubergiste, qui s’opposait à notre accès à son établissement, nous nous retirâmes bien gentiment dans une démarche plutôt désintéressée. Li et moi, nous dirigions vers le centre du village et à chaque pas, le vent glacial se faisait de moins en moins saisissant. Dans notre traversée, un évènement non négligeable se produisit et pris de panique, mon associée s’est soudainement mise à courir, me tirant par la main dans le même mouvement. Sans réellement comprendre pourquoi, je la suivis.

Quoi qu’il en soit, peu de temps après, nous arrivâmes dans un lieu adéquat pour discuter. Calme et à l’abri des regards. J’aurais biensur préféré une autre auberge, mais cela importait peu à présent parce que pour une raison que j’ignorais, la Nephalem était prise en chasse. Li-ming me demanda à quoi consistait le travail que j’avais, ce qui me fit placer le papier sous mes yeux. En réalité, je ne l’avais pas encore lu jusqu’à présent et de ce fait j’ignorais de quoi ça parlait concrètement. Prenant une trentaine de secondes, je lis tout le contenu du papier après quoi, je fus saisi d’étonnement.

-Ça sera une grande première. On nous demande ici d’enquêter sur un meurtre et de trouver les différents assassins. Pour résumé la situation, le couple Haku a été retrouvé mort il y’a un jour dans sa demeure. Tous ont été tués à l’exception de leur fils. Malheureusement, sur le dos de la main droite de la jeune femme, il y avait dessiné par le biais d’un couteau l’insigne d’un gâteau. Selon ce qui est écrit ici, ça ne serait pas leur premier meurtre dans la région.

Pour faire simple, on doit retrouver l’assassin de ces personnes au plus vite. Voilà en gros ce qu’il y a lieu de faire


Mon regard azuré abandonna de nouveau le papier qui alla dans ma veste avant de revenir croiser le fond de celui de la sorcière brune. Il était vrai que maintenant ses cheveux détachés, elle était beaucoup plus différente de la routine. Ne perdant pas le fil de la discussion, je vérifiai à l’aide d’une question, si ce genre de choses était dans ses cordes.

- Alors tu te sens d’attaque ? Tu penses pouvoir le faire ?



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 302
Yens : 556
Date d'inscription : 27/09/2016

Progression
Niveau: 64
Nombre de topic terminé: 18
Exp:
SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES Left_bar_bleue4/6SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES Empty_bar_bleue  (4/6)
Li-Ming
Li-Ming ☞ Arrogant ☞

-



MessageSujet: Re: SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES   SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES EmptyMer 08 Mar 2017, 01:06

 
 
Sur les terres des jumeaux maléfiques
feat.Rinkyu Uchiha

Rinkyu semblait surpris que je l’emmenais dans un coin plus calme que les autres avant d'éviter le regard et les potentielles gardes qui pouvaient s'y trouver tout en attendant les informations utiles que pouvaient me donner le sabreur sur la mission que nous allions entreprendre tous les deux... Une première surprise me frappa à l’œil lorsque celui-ci la requête afin de lire durant de longues secondes qui me permirent d'accrocher ma couronne de nouveau à sa place. Puis l'homme prit part pour énumérer la mission qui allait avoir lieu : une histoire de meurtre proche d'ici sur une famille portant un nom qui m'était totalement inconnue. Notre rôle était d'enquêter sur les meurtres et surtout de trouver les potentiels assassins...

Le sabreur détailla chacune des informations écrites sur le morceau de papier qui avait servi pour inscrire les potentielles indices. L'un des plus marquants fut l'insigne retrouver sur la main de la jeune femme : celle d'un gâteau... C'était quoi cette signature minable ? Cependant je ne pus me retenir de rire quelques instants avant de prendre la parole :

Hahaha... Et pourquoi pas une banane ? Hahaha... Non mais sérieusement, c'était quoi cette signature toute ringarde ?

Rinkyu semblait toujours aussi sérieux et je le comprenais l'histoire qui se trouvait derrière cette marque, des personnes étaient morts. Je séchais mes larmes de joies avant de me concentrer sur les paroles du sabreur qui me questionna encore sur mon envie de l'aider dans sa quête. Pourquoi pas ? Je devais pouvoir l'aider si des empreintes de magies avaient été utilisé ou tout autre problème lié à cette élément que je ne connaissais trop. De plus, j'attendais que mon potentiel guide retrouve son courage pour aller à l'auberge et que les gardes m'oublient avec ma marque bleuté dans le cou. Je me mis à répondre avec calme et sérieux :

Bien sur, je suis d'attaque. Le berceau est immobile donc j'ai le temps de t'aider surtout j'ai envie de découvrir la tête de cet assassin aux gâteaux. J'ai déjà du mener des enquêtes sur une météorites tomber du ciel qui était en faite un ange.... Mais Sanctuaire est différent et nettement plus brutal que ce monde. ça sera du gâteau sans mauvais jeu de mot.

Je me grattai le menton tout en réfléchissant à un plan d'action pour aider l'avancement de la mission sur le bon chemin. J'en trouvais plusieurs tout en créant une sphère magique avec rapidité, l'entrainement et les différents jours de méditations m'avaient permis de la récréer facilement...

Elle t'avait manqué n'est ce pas !! Essaye de pas la détruire comme à notre première rencontre.

Sinon les informations obtenus par le contrat sont relativement faibles et nous permettent pas d'avancer si la population alentour nous aident pas dans nos recherches. Je propose qu'on retourne sur la scène du meurtre pour trouver de possibles traces de sang, de magie ou encore un quelconque indice. A moi que tu as déjà prévue un autre plan.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1586
Yens : 562
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : Caché

Progression
Niveau: 197
Nombre de topic terminé: 97
Exp:
SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES Left_bar_bleue5/12SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES Empty_bar_bleue  (5/12)
Uchiha Rinkyu
Uchiha Rinkyu þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES   SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES EmptyMer 08 Mar 2017, 18:54




feat.Li-ming

Récoltons des infos

Les mots s’échappaient de mes lèvres pour aller rejoindre les oreilles de mon interlocutrice. Cette dernière sembla amusée de l’insigne peu commode qui avait été retrouvé sur le dos de la main d’une des deux victimes. Bien qu’il s’agît d’un symbole bien particulier pour le meurtrier, l’affaire ne concernait pas moins une affaire de meurtre de deux innocents, une famille toute entière. Ayant compris à quel point je prenais la chose au sérieux, le sourire s’effaça de son visage, aussi vite qu’il apparut. Et elle continua d’écouter les informations jusqu’à ce qu’il n’y ait plus rien à dire sur le sujet. En y repensant, plus je l’observais, plus elle me semblait ailleurs, déconcentrée ; toutefois je ne fis mention de rien. Même si cela pouvait sembler étrange, je pouvais très bien me faire des idées. De toute façon, il y avait des choses plus importantes à faire que de confirmer mes doutes infondés.

Prenant en compte que le fameux berceau ne pouvait se déplacer, la magicienne ne vit aucun inconvénient à m’accompagner dans ma lourde tâche. Bien au contraire même, elle semblait enjouée à l’idée d’aller capturer cet assassin aux gâteaux. D’après ses dires, elle avait une assez grande expérience dans ce genre de missions, une expérience qui remontait depuis l’époque où elle était encore dans son monde. La difficulté de la chose était donc, de son point de vue, assez ridicule. Pour ce faire, elle tint un moment son menton tout en faisant mine de réfléchir. Pendant ce cours moment de silence, mon regard alla se plonger dans les cieux, visant le monde qui était au dessus de ces nuages et qu’on ne pouvait apercevoir d’ici bas. C’était si loin… mais pas tellement pour une personne qui voulait la franchir, pas si loin de moi qui voulait découvrir ce qu’il y avait au dessus.

Par la suite je me ressaisis et nous reprîmes la route, empruntant des chemins qui se changeaient à chaque croisement, témoignant de la diversité des habitations qui pullulaient ce petit village. C’est dans ces chemins que la sorcière fit réapparaître sa sphère magique dont elle était tant fière, mais qui pourtant avait explosé dans le passé. Elle ne m’inspirait pas tellement confiance, certainement parce que je ne pouvais pas la dompter avec la force qui coulait dans mon être. Cette petite chose violette, sembla être en tout cas une partie de mon associée.

- Je te rappelle que c’était toi qui l’avais faite exploser la dernière fois, et biensur, j’ai dû te procurer les premiers soins. Ce n’est donc pas à moi de faire attention, si tu vois ce que je veux dire… soufflais-je muni d’un sourire taquin.

Li proposa également d’aller visiter les lieux des crimes et d’y interroger les personnes qui habitaient aux alentours, dans l’espoir d’avoir une histoire un peu plus complète que ce que nous fournissais ce pauvre petit bout de papier. La suite devait donc être faite par nous-même. Il était de notre devoir de reconstituer les évènements.

- Je n’ai pas d’inconvénient. En réalité même, j’avais aussi songé à visiter la scène de crime pour voir ce qu’il y avait d’intéressant. Toutefois, pour faire cela, il nous faut nous renseigner et je pense que je suis le plus à même de le faire. Évitons de faire fuir nos informateurs à coups de flèches magiques

Avançant dans les ruelles glaciales de la petite contrée, nos pas écrasaient la neige sans cesse, produisant un bruit qui accompagnait chacun de nos pas. Il faisait froid, certes, cependant la température n’avait rien d’insurmontable, d’insupportable. Marchant de long en large depuis un quart d’heure sans même apercevoir l’ombre d’un autochtone, je me résignai à aller auprès d’un garde de Fuyu pour chercher des renseignements. Cet homme en armure certainement présent pour maintenir la sécurité dans son secteur du village, que nous vîmes placé en bordure de route, au croisement de deux voies de circulation, était immobile, telle une statuette. Seule sa cape bleue bougeait sous l’impulsion du souffle glacial de Fuyu. Nous voyant approcher, il tourna sa face dans notre direction se demandant intérieurement ce que nous lui voulions.

- Salutation, humble représentant de l’ordre de notre territoire glacial. Mon nom est Uchiha Rinkyu, élu de la nation du dragon et ainsi donc, une personne qui est de votre bord. Lors de mon arrivée au sein de ce village, j’ai eu vent du meurtre d’un couple qui s’est déroulé hier. Au vu de la gravité des choses, vous pouvez certainement savoir où se situe la demeure du couple abattu.

Mes mots n’avaient ni une intonation amicale, ni même encore une intonation antipathique. Je m’adressai à lui comme l’on pouvait parler à une barre de fer. Bien que je fusse contraint de lui demander mon aide, je n’avais aucune intention de m’attacher à un individu d’un rang aussi bas.

- Uchiha… Ce nom me dit vaguement quelque chose. Quoi qu’il en soit, je crains de ne pas pouvoir vous aider. Je ne suis dans cette région que depuis quelques heures. Cette cité a demandé un renfort en soldats pour garder les portes et les ruelles de la ville le temps pour que la tempête qui fait rage à l’extérieur du village se calme. Vous devez certainement savoir que depuis hier, à l’aube, il est interdit de sortir, c’est dû à cela. Toutefois, essayez de demander deux ruelles plus haut, il y a là-bas une personne qui vous aiderait plus que je ne l’ai fait

- Recevez tous mes remerciements pour votre action, protecteur du royaume

- Pour Fuyu !!

À ces mots, je pris le large et me dirigeai dans la direction qu’il avait indiquée quelques secondes plus tôt. Seulement, une idée germa dans mon esprit et un léger sourire se dessina sur mon visage, un sourire sadique et plein d’envie meurtrière. La pensée qui se développait en moi, ne pouvait être anodine. Il se pouvait encore que le meurtrier puisse être dans le village, quelque part. Pour confirmer cette théorie, il me fallait une information déterminante qui allait très certainement me parvenir à l’avenir.

- Bien, continuons sur notre lancée. Si tout se passe bien, nous aurons la localisation exacte une fois que nous allons rencontrer l’autre soldat plus loin.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 302
Yens : 556
Date d'inscription : 27/09/2016

Progression
Niveau: 64
Nombre de topic terminé: 18
Exp:
SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES Left_bar_bleue4/6SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES Empty_bar_bleue  (4/6)
Li-Ming
Li-Ming ☞ Arrogant ☞

-



MessageSujet: Re: SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES   SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES EmptyVen 10 Mar 2017, 01:41

 
 
Sur les terres des jumeaux maléfiques
feat.Rinkyu Uchiha

Alors que je lui avais proposé mon idée, Rinkyu me répondit aussi rapidement en précisant qu'il ne s'agissait pas de lui qui avait causé la destruction de la sphère lors de notre première rencontre. C'est vrai, c'était le pouvoir scellé dans son bras qui n'était pas compatible avec la mienne et qui avait failli exploser dans l'auberge où je déjeunais si je n'avais réagi... Suite à ces événements, on avait gardé un contact avec le médecin de cette ville qu'on avait sauvé d'une mafia. Le sabreur affirma que mon idée était bonne d'aller visiter la scène de crime pour y trouver des informations tout en m'indiquant formellement de laisser poser les questions au potentiel témoin, car il avait peur que je balance l'un de mes sorts en cas de silence...

Nous marchions dans les ruelles sous le bruit des pas dans la neige en silence afin d'y trouver de potentielles personnes pour leur poser des questions sur les bruits qui courent autour du couple assassiné par l'homme au gâteau. Personne à l'horizon hormis quelques enfants qui jouaient dans la neige ainsi qu'un garde qui allait se faire questionner par Rinkyu ! Il était devenu fou, la grande partie de ces montagnes appartenaient à Minshu... Je me méfiais alors que j'écoutais la discussion des deux hommes avant de rester bouche bée quelques instants en apprenant que le garde vouait une élégance au dieu Long ainsi qu'à son dirigeant... Nous devions vraiment nous trouver en frontière entre les deux royaumes.

Tandis que moi, je préfère regarder derrière nous d'où on venait pour y voir au loin une troupe de quatre gardes et ne dépassant pas une sorte de portique digne des vieux temples... À quoi servait-il ? Mes oreilles entendaient les paroles du soldat sur la tempête à venir qui allaient bloquer la ville à l'état de survie ainsi que le renfort de gardes pour quelle raison ? Je ne le savais pas alors que Rinkyu commençait déjà à partir en direction indiquée après, l'homme en armure bleuté me posa une question :

Vous semblez préoccuper jeune demoiselle du dragon ? C'est les gardes la bas n'est ce pas, vous ne connaissez pas la politique de ce village  ?  

Non exactement, je me demande pour quelle raison ces hommes ne passent pas ce portique pour vous rejoindre ?

Ils ne viennent pas car il déclencherai un conflit déjà bien présent sur notre splendide territoire de Fuyu et celle de Minshu, ce long portique représente l'un des passage entre nos deux royaumes. Ces vermines n'ont rien à faire sur nos terres... Vous ne risquez rien ici jeune femme. Je dois reprendre mon devoir, veuillez m'excuser et courage pour aider votre compagnon. Que Long vous guide.

Ces paroles avaient été des plus clairs dans ma tête tout en avançant directement pour rejoindre Rinkyu qui avait pris légèrement de l'avance sur moi afin de se rendre vers l'autre soldat qui se trouvait en amont de notre position. Le guerrier était vraiment sur sa lancée de ressouder tout cette histoire tandis que je lui exposais les paroles ainsi que mes idées sur les paroles du soldat :

Le garde m'a précisé que nous nous trouvions dans un village frontière au royaume du dragon et du serpent. Il serai possible que notre famille soit en rivalité avec la partie de Minshu et qu'il ai envoyé un assassin Minshurien pour faire le sale boulot, c'est une possibilité fiable. Mais il faudrait questionner les habitants et voisins... Sauf que je te laisse gérer ce problème, il semble que tu n'es pas confiance à mes talents d’enquêtrice.

Cependant je me doutais que nous étions de plus en plus proche de la demeure des victimes car une troupe de gardes se trouvaient devant pour garder les lieux de tout risque d'incendies ou de destructions afin d'éliminer les potentiels preuves. J'allais laisser le sabreur continuer son interrogatoire tandis que moi, mes yeux prirent la même couleur que celle de ma sphère ainsi que le bout de mes phalanges pour peut être déceler une parcelle de magie encore présente dans les environs... L'auteur était peut être un mage et si c'était le cas sa magie serai à moi.

PS: je savais pas trop comment continuer donc j'ai préféré étoffer et introduire l'une des capacités de li ming, son envie de magie.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1586
Yens : 562
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : Caché

Progression
Niveau: 197
Nombre de topic terminé: 97
Exp:
SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES Left_bar_bleue5/12SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES Empty_bar_bleue  (5/12)
Uchiha Rinkyu
Uchiha Rinkyu þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES   SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES EmptyDim 12 Mar 2017, 10:04




feat.Li-ming

Au seuil de la demeure


L’échange avec le garde s’était achevé sur un bon point. Il fallait dire que notre discussion avait été très riche en informations importantes. Conformément aux instructions de l’homme en armure, je m’avançai pas après pas, plongé dans mes réflexions dans la direction du deuxième garde, celui-là qui aurait pu nous indiquer le lieu que nous cherchions. Seulement, au bout d’un moment, je remarquai l’absence de la Nephalem autour de moi. Surpris, je me mis à observer autour de moi à la recherche de sa tunique violacée. En réalité, elle était restée en retrait pour développer un autre point avec le garde, cherchant à avoir des informations que je ne soupçonnais même pas.

C’était là un des nombreux avantages de travailler en duo. Chacun apportait un regard neuf sur la situation dans le seul et unique but de la développer. La preuve en était que, une fois l’échange terminé, Li-ming vint m’exposer ses pensées et ses suppositions sur le sujet, des doutes qui étaient véritablement fondés. Je devais reconnaître que j’avais une autre idée dans la tête, mais celle de l’élue aux cheveux ébène n’était pas négligeable non plus. Et pour cause, j’entrepris de répondre à ses affirmations :

- En effet, c’est une possibilité qui pourrait être intéressante à explorer. Et comme tu l’as dit aussi, pour avoir le fin mot de l’histoire, ce sont les entourages qu’il faudra que l’on questionne. J’avais moi aussi une théorie sur le sujet, mais il nous faut également la confirmation des personnes qui vivaient autour du lieu du crime pour qu’elle soit un fait. Selon le garde, hier à l’aube, la ville a été placée en quarantaine. Or à en juger par l’état de la fiche que j’ai eu à décoller du mur, l’incident s’est probablement passé hier. Cela veut peut-être dire que l’assassin pourrait encore se trouver sur les lieux. Théorie certes trop vague, mais il ne faudrait pas la lâcher pour autant.

Aussi, sachant que tu as eu à résoudre des affaires beaucoup plus complexes dans ton monde d’origine, et que tu as pu émettre une théorie que je n’avais aucunement pris en compte, il est clair que tu es toute aussi efficace que moi, voir même plus. Je ne mènerai pas seul les interrogatoires, du moins, sauf si cela te déplaît particulièrement de le faire.


Ma remarque que j’avais faite il y avait une dizaine de minutes sur sa façon de questionner, n’était pas sérieuse. Si la personne à qui l’élue avait voulu demander de l’aide s’en était allé, c’était surement parce qu’elle voulait l’interroger gentiment et non brutalement comme je l’avais fait. Pour le moment, j’avais besoin d’elle sinon je n’aurais certainement pas demandé son aide pour une telle affaire. Marchant l’un près l’autre dans la direction du soldat, je m’avançai pour prendre l’initiative de parole. Mais avant que je n’aie même eu le temps de dire quoi que ce soit, l’homme en armure prit la parole :

- Salutations chers mercenaires. Je suppose que vous êtes à la recherche de la demeure où s’est déroulé le fameux meurtre. Je vous ai vu discuter avec le nouveau là-bas. C’est mon cousin. S’il vous a renvoyé chez moi, c’est très certainement parce qu’il ne pouvait pas faire autrement. Allez-y sur la gauche, la dernière maison au fond. Si je ne me trompe pas votre intention est d’y mener des enquêtes. Sachez tout simplement que les corps ont été déplacés ailleurs, mais tout le reste est dans son statut initial.

- Vous êtes très observateur. En effet nous cherchions cette demeure. Je vous remercie grandement

- De rien, si je peux aider la population de ce village d’une quelconque façon, je le ferai avec grande joie. Faîtes moi plaisir et arrêtez moi ce taré qui dessine des gâteaux sur des cadavres

- Nous ferons de notre mieux soldat.

À ces mots, nous reprîmes la route dans la direction qu’il nous avait indiquée, se rapprochant à chaque pas du lieu de la première phase de notre manœuvre : l’inspection des lieux du crime. Pour finir, nous arrivâmes au pied du perron qui donnait accès à la grande maison en face de nous. Muni du rez-de-chaussée et d’un niveau supplémentaire, on pouvait dire que les personnes qui y vivaient avaient suffisamment de moyens pour s’en acheter une aussi grande. Quoi qu’il en soit, je voulus m’avancer après quoi je me stabilisai net. Ce geste avait été effectué non pas par peur, mais plutôt parce que je voulais que la plus sensible aux ondes, soit la première à y fouler les pieds.

-Les dames d’abord

Le lieu puait encore la mort et il aurait été certain qu’on aurait trouvé au sein de cet endroit un grand bazar. Du sang, de la chair déposé encore sur certains endroits et à coup sûr l’odeur putride de cadavre nous attendaient derrière cette porte en bois. Toutefois, ce n’était rien de bien choquant pour des Fuyujins endurcis comme nous, n’est-ce pas ?


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 302
Yens : 556
Date d'inscription : 27/09/2016

Progression
Niveau: 64
Nombre de topic terminé: 18
Exp:
SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES Left_bar_bleue4/6SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES Empty_bar_bleue  (4/6)
Li-Ming
Li-Ming ☞ Arrogant ☞

-



MessageSujet: Re: SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES   SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES EmptySam 02 Sep 2017, 01:56

 
 
Sur les terres des jumeaux maléfiques
feat.Rinkyu Uchiha

Rinkyu était relativement d'accord avec mes arguments possibles sur une rivalité entre familles de la ville Fuyuins et Minshurienne. Cependant il ne remettait pas en doute mes capacités pour enquêter sur des scènes de crimes magiques ou encore des passages démoniaques donc un meurtre en humains étaient d'une simplicité enfin je l'espérais tout en remarquant le sabreur partir en direciton de l'autre mercenaire afin de lui reposer des questions et avoir des informations sur la localisation du lieu du crime. J'entendis le garde nous indiquer que les cadavres avaient été déplaces mais que le reste se trouvait à l'identique... c'était un peu idiot d'avoir bouger les corps alors qu'une signature magique pouvait encore rester dans les victimes. Je ne fis aucune remarque car j'étais déjà concentrée sur les essences magiques qui flottaient autour de ma présence.

Pour l'instant je n'en sentais que trois bien distingues les unes des autres, la mienne, celle de Rinkyu et de son bras maudit... J'étais encore trop faible pour pouvoir faire une plus grande zone de reconnaissance. Je me le demandais intérieurement tandis que mon compagnon d'arme lustrait dans le sens du poil ce soldat qui ne faisait que son travail. Je ne lui avais point adresser un mot ou même regarder droit dans les yeux avec mes pupilles violettes arcaniques, un signe qui montrait mon désinteret pour cet personne sans aucune once magique. Après de longues minutes, on eut enfin le droit de s'avancer en direction de la villa qui avait subi une attaque, la bâtisse était grande et d'un style typique des terres de l'Est de sanctuaire. Le bois semblait être fabriquer à partir d'un bois noble avec un agencement de chacune des pièces qui rendait harmonieux le décor face à nous...

Cependant deux choses perturbaient ma concentration, l'absence d'une trace magique ainsi que la forte odeur de pourriture et de sang... Cependant mon nez n'était pas meurtri comme la fois où j'avais affronté le principale lieutenant du démon Asmodan, j'avais du me couvrir le nez  avec un tissus épais tout en évitant ses terribles mâchoires ainsi que les slims créer à partir de ses blessures. Je m'attendais que Rinkyu entre en premier par la porte principale afin d'y admirer le spectacle ! Grave erreur car l'homme se vit prendre par la galanterie et me demanda de rentrer en premier pour y voir la scène du crime.

Mes yeux arcaniques ne me trahissaient pas malgré la couleur changer de l'environnement, on y voyait un hall d'entrée classique avec en arrière fond des tatamis déchirés par des conflits relativement récents ainsi que quelques marques de sang... La magie était quelques peu présents mais rien de flagrant hormis une marque sur le sol ainsi qu'un poteau porteur : un énorme gâteau avec des yeux globuleux. Comment dire ? Ma concentration était parti en éclats et j'explosais de rire en voyant cette marque au point d'enquêter.

C'est sérieux en plus, cette histoire de signature en bateau .... HAHAHAHAHA

Ma crise de fou rire n'arrivait pas à s'interrompre et je m’attendais à voir la même réaction de la part de mon associé.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1586
Yens : 562
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : Caché

Progression
Niveau: 197
Nombre de topic terminé: 97
Exp:
SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES Left_bar_bleue5/12SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES Empty_bar_bleue  (5/12)
Uchiha Rinkyu
Uchiha Rinkyu þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES   SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES EmptyMar 05 Sep 2017, 05:54




feat.Li-ming

Un survivant

Comme attendu, tout y était. Du sang, des débris, du verre qui craquaient sous nos pas et tout ce qui pouvait caractériser un désastre. C’était un véritable carnage qui avait eu lieu dans cet endroit. Du moins, un carnage du point de vu de personnes absolument ordinaires comme des natifs faibles. Les élus comme ma partenaire et moi-même, ne voyions là que le résultat d’une petite querelle. Tout semblait assez sombre, jusqu’au moment où, la Nephalem repéra quelque chose de particulier dans la pièce. Il s’agissait d’une sorte de gâteau marqué sur le poteau. Bien évidemment, cela dissipa sa concentration, l’entraînant ainsi dans un fou rire qui semblait inexpliqué.

Je me tournai un moment même pour l’observer, sans rire. Des personnes venaient de mourir, assassinées par un fou malade qui aimait marquer ses cibles de gâteaux. En dépit du fait qu’il s’agisse d’un détraqué, ça n’en restait pas moins un tueur de faibles et d’innocents. Et en rire, n’était pas vraiment quelque chose qui me venait à l’esprit. Je gardai simplement mon silence, avant de continuer mon exploration dans la maison, sans rien ajouter sur le sujet.

D’ailleurs, tout semblait en désordre dans la salle principale – le salon – contrairement à la cuisine qui se voulait particulièrement rangée, sans aucune forme d’anomalie. Je continuai toutefois de regarder à gauche et à droite, d’ouvrir l’œil sur tout détail qui aurait pu m’échapper, en vain. Ce fut donc les mains vides que je retournai au salon à nouveau.

- Il ne semble avoir rien de bien intéressant de ce côté. En dehors d’un peu de sang, il n’y a pas vraiment de choses particulières, qui se démarquent du lot. Seulement, nous pouvons aller nous renseigner auprès du…

C’est alors qu’un meuble que je n’avais pas remarqué plus tôt me sauta à l’œil. J’approchai doucement de ce dernier, constatant là un tiroir déjà ouvert. Il y avait au sein de ce dernier une espèce de croquis enfantin, qui présentait un enfant et deux parents à sa gauche et droite. Seulement, on décomptait les victimes au nombre total de deux personnes. Se pourrait-il que ce couple ait un enfant ? Et que ça soit lui qui ait dessiné cela ? Non, ça pouvait très bien être l’œuvre d’un autre enfant, ou encore un des parents était instructeur dans une école pas très loin d’ici et donc c’était l’œuvre d’un élève.

Dans le doute, mon regard se baladait progressivement dans la maison avant que mon regard n'accrocha un couloir qui semble monter emmener à l’étage supérieur. Je m’empressai alors de suivre le chemin avant d’arriver au dessus afin de fouiller toutes les pièces, de traverser les chambres et salles de bains, jusqu’à ce que j’arrive enfin en face d’une chambre bien particulière. Elle était beaucoup plus décorée que les autres et semblait être celle d’une personne plus jeune. C’était donc certain, une personne avait survécu à ce massacre sanglant.

- Li, je pense avoir quelque chose par ici !!

Criais-je à son encontre, pour l’amener à me rejoindre dans la pièce. Bien évidemment, elle avait un œil plus attentif que le mien, et un sens de déduction qui n’était pas négligeable bien que cela soit une chose bien étrange. Sans même l’observer directement, je répliquai.

-J’ai l’impression qu’il y a une personne qui n’a pas été tuée lors de l’arrivée de l’homme au gâteau. Mais la question que je me pose donc en ce moment, est celle de savoir où se trouve l’unique survivant. Et même, est-ce que ce dernier a assisté à la scène ? Oui ? Non ? C’est quelque chose qu’on pourrait explorer, tu ne crois pas ?



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 302
Yens : 556
Date d'inscription : 27/09/2016

Progression
Niveau: 64
Nombre de topic terminé: 18
Exp:
SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES Left_bar_bleue4/6SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES Empty_bar_bleue  (4/6)
Li-Ming
Li-Ming ☞ Arrogant ☞

-



MessageSujet: Re: SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES   SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES EmptyMar 05 Sep 2017, 20:29

 
 
Sur les terres des jumeaux maléfiques
feat.Rinkyu Uchiha

Alors que je n'arrivais point à calmer ma crise de fou rire alors que Rinkyu finissait son entrée dans la demeure familial où le crime avait eu lieu. Je le sentais clairement me fixer afin de me juger sur mon comportement irrespectueux envers ses victimes, seulement je m'en moquais un peu car mon monde Sanctuaire était en proie à la mort, aux meurtres,aux massacres à cause de la Kabale, des démons ou encore de la vanité humaine. Cette petite histoire de meurtre était banale malgré le côté humoristique avec cette signature en forme de gateau...

Peu à peu, je repris ma respiration tout en retrouvant ma concentration pour enfin me concentrer de nouveau sur la scène qui s'offrait sous mes yeux tout en envoyant un projectile arcanique pour y retourner cette marque honteuse pour ce tueur. Le sabreur était déjà partie en direction d'un bureau afin d'y constater la présence d'un carnet au dessin enfantin. Certainement une famille avec un jeune enfant, me jugera mon esprit. Puis je me remis à mener mon enquête en me dirigeant vers les bassins de la maison tandis que Rinkyu se rendait à l'étage.... La salle d'eau était propre avec la présence des serviettes ainsi que d'habits traditionnelle typique de l'est de Sanctuaire avec de larges couleurs. Le couple ainsi que leur enfant avaient ils prévu de sortir afin d’assister à une cérémonie avant de se faire assassiner. Je ne le sais pas et j'allais en informer Rinkyu en portant l'une de ses magnifiques tenues sous le bras...

Cependant sa voix m’appelait depuis l'étage du bâtiment en m'indiquant qu'il avait trouvé des informations capitales pour la suite de notre enquête. Mes jambes ainsi que mon esprit suivirent le son de sa voix, de ses pas sur le bois pour le retrouver et qu'il me livre ses nouvelles ainsi que ses observations. Les nouvelles permettaient d'affirmer la présence d'un troisième membre dans la famille... Seulement mes soldats nous avaient affirmés la présence que de deux victimes. Une personne avait disparu durant ce massacre...

Je présentais les vêtements adultes ainsi que celui de l'enfant tandis que j'argumentais avec lenteur, mes pensées et que mes yeux arpentaient l'étage... Aucune traces de combats étaient apparentes, aucun bois cassé ou fissure comparé au Rez de chaussée :

Tu as vu juste Rinkyu enfin ce sont mes pensées également. Un enfant se trouvait dans ses lieux avant l'agression de ses parents ou tuteurs ou encore mentor. Cette tenue ne serai pas par hasard ici,
Ni même préparer dans la salle d'eau surtout que le tissu est fin digne de la haute noblesse... Cependant le tueur ne semble pas avoir vu l'enfant ou celui-ci était sorti. Cependant cette hypothèse est fort peu probable. J'imagine la pire des options dans ma tête pour le moment...


Je redescendis afin de me rendre compte de l’étendue des dégâts tout en me plongeant dans ma dimension arcanique avec sérieux sans risque de déconcentration de la part d'un dessin de tueur non convaincant... Au début, rien d'origine magique se présenta à mes sens hormis mon aura et celle de mon camarade, c'était normale car nous vivions encore.... Puis peu à peu des résidus magiques apparurent au niveau des marques dans le sol et les piliers : deux signatures différentes dont une juvénile.... Je les suivis au maximum afin de me rendre compte de la direction prise la plus récente ou une marque semblable à la griffure d'un félin était dans le sol ainsi qu'un ongle d'enfant... Avant que les deux essences magiques se séparent dans deux directions différentes.

Les traces magiques encore présente laissent clairement apparaître deux forces magiques qui se font affronter avant la fuite de l'agresseur avec la fuite de l'enfant. Un soulagement d'avoir un témoin au moins. As tu regardé les bureaux du propriétaire Rinkyu?

Cette question mettait venu d'un seul coup et ma marche rapide m'avait emmené vers le bureau du propriétaire pour y découvrir des lettres, de nombreuses lettres d'ordres diplomatiques, militaires et surtout des lettres anonymes marqués en noir avec pour seul but de menacer la famille.

Viens voir.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1586
Yens : 562
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : Caché

Progression
Niveau: 197
Nombre de topic terminé: 97
Exp:
SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES Left_bar_bleue5/12SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES Empty_bar_bleue  (5/12)
Uchiha Rinkyu
Uchiha Rinkyu þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES   SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES EmptySam 09 Sep 2017, 09:47




feat.Li-ming

Menaces

Aussi étonnant que cela aurait pu laisser paraître, Li n’était pas surprise de mon hypothèse. En réalité, cette dernière ne fit que confirmer mes doutes, en apportant même d’autres éléments de réponses que je n’aurais certainement pas pu voir par moi-même. Dans tous les cas, nos pensées se réunissaient sur cette évidence. La question restait tout de même présente. Où était l’enfant en question ? Se pourrait-il qu’il ait été enlevé par l’assassin de ses parents ou bien, il a été tué et jeté quelque part dans les bois. Mon associée en tout cas ne pouvait qu’envisager le pire, ce qui n’aurait pas été étonnant tout de même. De toute façon, le fait que l’ennemi rôdait quelque part, là dehors n’était plus à discuter, et ce n’était pas ici que nous allions le trouver. Certes, le petit n’était pas présent, toutefois, nous devions retourner à des choses plus importantes.

Par la suite, la Nephalem descendit les marches pour aller au rez-de-chaussée. Pour ma part, tout avait été fait ici et de ce fait, nous devrions nous en aller. Si véritablement l’assassin était dans les parages, nous ne devrions plus perdre davantage de temps et se mettre à sa recherche plutôt. Mais comment poursuivre un meurtrier sans même avoir de piste de recherche ? Il fallait peut-être rendre visite à toutes les auberges et petits hôtels de la région, en plus des maisons abandonnées et rechercher une personne dont l’énergie sortait un peu trop du commun. Après avoir fermé un léger moment les paupières, je fis volte face pour aller en bas afin de rejoindre la Nephalem et nous en aller dans le plus grand des calmes.

À peine arrivée, elle me fit part d’une découverte assez récente. Selon son inspection, le garçon se serait enfui après l’affrontement de deux personnes. Bien que les chances que mon interprétation des paroles de Li ne soit pas exact, ce fut tout de même ce que j’ai pu comprendre. Mais après avoir parlé de lettres dans le bureau du défunt maître des lieux, ma partenaire prit le large pour aller inspecter ce dernier. Pour ma part, je m’accroupis, pour essayer de voir ce qui aurait été perceptible aux yeux de la Nephalem, sans véritable succès. Son affiliation à… la magie ( ?) lui conférait des atouts certains dans le domaine de l’inspection.

Reprenant ma position droite au centre de la pièce, j’observais les murs et les couleurs qui y étaient. Un peu de sang s’était accroché au mur, sans jamais pouvoir quitter ce dernier. Bien que mon corps laissât paraître une stabilité déconcertante, j’étais en colère. Une famille, paisible, certainement heureuse, qui avait de nombreux projets dans l’avenir, tuée en une seule soirée, sans jamais avoir rien demandé. Voilà pourquoi je ne pouvais pas me permettre de rire dans un milieu pareil. Celui qui détruit une famille sans raison, n’a aucune raison d’exister. Il est plus bas qu’un animal, sans aucun honneur. Alors même que je me tenais au centre de cette pièce ensanglantée et dépourvue de cadavres, ma partenaire exigea ma présence à quelques pièces de là. Je tournai légèrement la tête dans sa direction, en réaction à son appel, avant de la rejoindre quelques instants plus tard.

-Qui y a-t-il ?

Quelques marches après mon entrée dans la pièce, j’arrivai sur la table pour voir les diverses pour voir ce qu’il y avait en face. De multiples lettres de menace.

Code:
«Mr HaKu,

vous n’avez toujours pas dit ce que vous pensiez de notre proposition. Soyez intelligent et acceptez l’argent sans soucis.

T.»

Code:
«Mr HaKu,
Le temps presse, nous allons avoir ce sang, quelle soit morte ou vivant. Si vous tenez à la vie, livrez-la nous vivante.

T.»

-Toutes ces lettres… Qui est ce ‘’T.’’ et surtout, qui est cette ‘’elle’’ qu’il veut à tout prix ?

Il y avait une bonne centaine de lettres différentes, qui dataient de bien longtemps. C’est alors que, dans le tas, je pris l’une d’entre elles, qui devait certainement être la première de toutes.

Code:
«Mr Haku,
Je suis T. Une personne que vous ne connaissez pas. Mais qui vous connaît bien. Vous avez une charmante femme et un charmant garçon. Toutefois, il serait dommage que vous perdiez les deux en une fois n’est-ce pas ? Votre femme semble être une descendante lointaine de quelqu’un de très important, qu’elle ne connaît même pas. De ce fait, je vous suggère de ne pas trop vous y accrocher.

Mais nous sommes gentils, et nous sommes prêts à payer le prix fort pour l’avoir sans aucune effusion de sang. Cela ne repose que sur vos épaules. Dans deux jours, à l’après-midi, sortez avec votre enfant pendant une demi-heure, et nous nous occuperons du reste.

Respectueusement, T.»

Mon visage se froissa à la simple vue de ce message. Il s’agissait certainement de l’auteur de ce crime. Ce T. aurait très bien pu être un assassin. Mais étant donné qu’il parlait de payer le prix fort, les chances pour qu’il s’agisse d’un riche doyen qui ait fait appel à un assassin, soit fort probable. Ce qu’il s’était passé ici, commençait à prendre un peu plus de formes. Les preuves de Li, avaient été d’une aide non négligeable.

- Nous devons aller demander aux voisins quels étaient leurs rapports avec la famille Haku. J’ai aperçu trois demeures avant d’entrer dans la maison. Ça pourrait donc être parfaitement possible et rapidement qui plus est.

Suite à ces mots, je lâchai ces lettres sur la table, avant de me retourner pour avancer continuellement vers la porte. Une fois à l’extérieur, j’observais une fois encore la maison qui a été témoin de ce massacre. Une chose était certaine dans cette histoire. Mr Haku, n’avait pas cédé, et avait décidé de protéger sa famille au lieu de la vendre. C’était un homme d’honneur, qui a vu l’horreur se produire en face de lui, avant de mourir à son tour. Le regard exprimant une certaine désolation pour ce qui était arrivé à ce chef de famille. Mais, je ne pouvais simplement pas rester et l’observer. Il fallait que j’agisse en sa mémoire et que je venge la mort de ceux qu’il aimait. Mon regard plus déterminé que jamais, je fis face à Li, avant d’observer la première maison.

-Voilà où nous allons commencer.




Choose your destiny:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 302
Yens : 556
Date d'inscription : 27/09/2016

Progression
Niveau: 64
Nombre de topic terminé: 18
Exp:
SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES Left_bar_bleue4/6SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES Empty_bar_bleue  (4/6)
Li-Ming
Li-Ming ☞ Arrogant ☞

-



MessageSujet: Re: SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES   SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES EmptyDim 10 Sep 2017, 22:07

 
 
Sur les terres des jumeaux maléfiques
feat.Rinkyu Uchiha

J'avais appelé le sabreur afin qu'il vienne voir de ses propres yeux les lettres qui étaient entreposé sur le bureau. Mon esprit avait bien fait de me demander si j'avais regardé cet endroit qui peut être une mine d'information et de secret dans certains cas. Le corbeau de ses lettres se faisait appeler T. et il semblait vraiment en avoir après cette famille surtout au sujet de l'enfant disparu ainsi que la mère... Les écrits semblaient indiquer que la mère possèdait un sang spéciale et que ce mystérieux personnage la voulait morte ou vivante avec l'enfant... Encore une histoire de sang, en sanctuaire, certains avaient voulu ma tête à cause de ma nature de nephalem et je me demandais par moment dans mes nuits d’insomnie si ma mentor et seconde mère Isendra ne s'était pas sacrifiée afin de me protéger. Je n'aurai jamais cette réponse.

Pendant que Rinkyu étudiait les écrits, j'en profitai pour réfléchir à la possible suite de la fuite du gamin... Il y avait de nombreux choix, soit il avait été rattrapé par l'assassin, soit il aurai quitter le village ou cacher dedans... Mais de quel côté, celui de notre sceau ou de ses crotales. Tellement de possibilité qui s'offrait à moi tandis que je remarquais le léger changement d'expression sur le visage de mon coéquipier au fur et à mesure qu'il lisait les lettres...Cette événement semblait le marquer plus que moi et il semblait de plus en plus déterminer à résoudre cette enquête et aider ce gamin. Il se revoyait peut-être enfant face à un crime similaire à ses propres parents... Il m'interpella dans mes pensées afin de me demander mon avis d'aller questionner le voisinage pour savoir les relations de la famille... C'était pas bête et j'essayai de placer mon idée :

La trace magique du gamin est encore frai...

Ma phrase fut interrompu par l'intensité du regard de Rinkyu avec ses pupilles ainsi que son départ rapide vers la porte. Mon esprit me disait clairement : ça sert à rien ! Suis son idée Li-Ming. Je repris ma phrase en haussant les épaules :

Ok ! ok ! On va les questionner mais si on ne trouve rien. On revient ici et on suit les traces magiques un maximum !

Je le suivis lentement tout en désactivant mes capacités afin d'observer les essences magiques pour le suivre en direction du voisinage pour y remarquer une demeure beaucoup moins luxuriante mais acceptable pour une petite famille. Alors que Rinkyu était motivé au début, je lui devançai le pas afin d'aller frapper à la porte sans aucune gêne de déranger les habitants de la demeure. Je n'attendis pas longtemps avant qu'on m'ouvre pour y voir une vieille femme emmitouflée dans un voile et possédant de nombreuses bagues à ses doigts... Son visage était relativement souriante et elle nous accueillait chez elle avec un grand calme tout en nous questionnant :

Bonjour jeunes gens, vous devez être sans doute les élus dont parlait le garde qui surveille les alentours. Un brave garçon ! Entrez donc afin d'éviter d'être au froid.

Ma réponse fut immédiate sans être des plus froides afin d'éviter de perdre du temps :

Nous sommes navrés mais nous n'avons point le temps à perdre. Une vie est peut-être encore en jeu. Vous savez certainement ce qui s'est déroulé chez vos voisins. Vous devez nous dire tout ce que vous savez sur la famille Haku.

Son visage devint plus fermé et surtout rempli de tristesse tout en ouvrant de nouveau la bouche pour prononcer des paroles tristes :

Pauvre famille et pauvre enfant ! Je les aimais bien malgré le fait que je les connaissais si peu ! Leur mari était une personne bienveillante qui m'accordait par moment de l'aide afin de remplir mes réserves de bois pour le chauffage ou encore en m'apportant des courses lorsqu'il allait au marché.. Sa femme était gentille et comme un ange à observer. Ainsi que leur gamin d'une politesse absolu... s'il vous plait élu trouvez ces monstres et emportez les face à notre juge divin Long.

Elle me tenait la manche à la fin de sa phrase et ses yeux étaient au bord des larmes, le ton de sa voix... Rien ne pouvait m'indiquer qu'elle mentait cette pauvre femme qui était encore toute bouleversé par ses événements récents. Je me mis à sa hauteur tout en posant ma main ganté sur la sienne pour la rassurer et je lui souris avec calme pour lui transmettre ses paroles :

Nous vous le promettons que nous allons trouver les coupables.

Mes jambes partirent en lui laissant un dernier remerciement pour les informations fournis mais inutiles pour l’enquête tout en me dirigeant vers la seconde demeure. La vieille femme eut une dernier parole adresser directement pour Rinkyu :

Prenez soin de cette femme, jeune homme.

Elle croyait que nous étions ensemble, c'était la meilleure celle-là... Mais bon, je n'avais pas le temps de lui répondre, on avait un gamin et un tueur à retrouver.


PS : la vielle femme https://i.pinimg.com/736x/69/84/86/6984866b8866bdf4301d95a4a711173e--game-character-character-design.jpg
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1586
Yens : 562
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : Caché

Progression
Niveau: 197
Nombre de topic terminé: 97
Exp:
SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES Left_bar_bleue5/12SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES Empty_bar_bleue  (5/12)
Uchiha Rinkyu
Uchiha Rinkyu þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES   SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES EmptyLun 11 Sep 2017, 21:11




feat.Li-ming

Etrange dame

Li avait entrepris d’aller questionner l’une des maisons voisines pendant que j’étais en train d’observer avec pitié la maison des Hakus. C’est alors que, quand je revins à moi, je vis qu’elle discutait avec une vielle femme. Bien évidemment, je m’approchais doucement dans l’espoir de recueillir toute information utile. Malheureusement, elle était davantage désolée qu’autre chose par rapport à la situation familiale de ses généreux voisins. Quoi qu’il en soit, nous finîmes par nous en aller de là bien vite. Dans notre départ, la vieille s’adressa à moi un moment, ce qui me surprit sur le moment, après quoi je souris légèrement.

-Ne vous inquiétez de rien vieille femme…

Sur ces mots, je repris le large avant d’aller dans la ruelle. C’est alors que, mon regard surprit celui d’une jeune femme qui venait subitement de tirer le rideau de sa fenêtre, au moment même où j’ai observé dans sa direction. Il était certain qu’elle avait peur de nous, mais je ne pouvais pas laisser une potentielle source d’informations nous glisser entre les mains.

-Nephalem… allons dans cette maison à gauche de celle qui se situe en face de nous. Quelque chose me dit que ses habitants en savent un peu plus que cette vieille femme étrange.

Sur ces mots, je pris la route qui conduisait aux escaliers situés au pied de la maison. Après avoir monté ces quelques marches, je frappai à la porte. Quelques instants passèrent, après quoi ce fut la même femme qui m’observait, celle aux cheveux couleur nuit et aux yeux aussi sombres que ses cheveux, qui nous ouvrit la porte. Elle était pâle et avait toutes les caractéristiques d’une personne asociale. Après avoir été intrigué un bon moment, je commençai par poser une question :

-Mon nom est Uchiha Rinkyu, élu de Fuyu. Et celle qui se tient à mes côtés est Li-ming, élue également. Vous l’aurez compris, nous servons Fuyu et donc, sommes là pour les personnes comme vous. Quel est votre nom et quel est votre rapport avec les Hakus ?

Elle trembla un moment quand je lui parlai avec un ton toujours aussi militaire qu’à son habitude. Bien évidemment, mon regard mi-clos, témoignant de mon nombre de meurtres préalablement effectués, ne la rassurait pas le moins du monde et j’en avais pleinement conscience. Quoi qu’il en soit, je ne la pressai pas, attendant patiemment qu’elle nous réponde, bien que le temps ne soit pas la denrée que nous ayons à notre disposition. Elle finit par déclarer :

-M-Mon n-nom est Kaya… J-Je… Je suis une bonne amie de Seiji…

-Qui est Seiji ?!

Elle trembla légèrement à l’écoute de la voix avant de répondre fébrilement, avec énormément d’hésitation d’ailleurs.

-C… C’est le fils des voisins qui sont morts…

Cela me surprit grandement qu’une femme qui était dans la trentaine soit l’amie d’un jeune garçon d’une famille assez aisée. Comment cela pouvait-il se faire ? Quoi qu’il en soit, je ne me posai pas plus de questions que cela.

-Que pouvez-vous nous dire à son sujet ? Avez-vous une idée de là où il peut être en ce moment ?

-I-Il…ne… il ne… il ne veut parler à per-personne maintenant…

Dans un premier temps, je ne lui avais pas posé la question dont j’avais eu la réponse. Cela signifiait bien qu’elle avait eu à voir récemment le jeune garçon, et même, qu’elle savait mieux que personne où il était. Je fus encore plus surpris bien évidemment mais cela ne se limita pas là, parce que j’enchainai :

-Il est ici ?

Dans une panique visible, la jeune Kaya se mit à sangloter, en arrêtant sa bouche de ses deux mains. Elle semblait avoir dit quelque chose qu’elle ne devait pas dire. Il ne faisait aucun doute qu’elle était grandement maladroite.

- N-Non… Je… Je ne… Oh mon dieu… Je ne…voulais pas le dire… Il ne voulait pas que je le dise… Oh je suis tellement désolée…

-Mais pourquoi pleurez-vous donc ?! Pensez-vous être capable de protéger cet enfant ? Vous devez …

-Cessez-cela !! Intervint un jeune garçon qui ne semblait pas très grand. Il se mit entre Kaya et moi, et dans son regard légèrement rougi par des larmes certainement, il semblait suffisamment mure pour s’oublier et protéger cette jeune femme qui ne savait même pas ce qu’elle faisait. Je suis bien Seiji Haku… cessez de perturber mon amie.

Nous l’avions trouvé au lieu où nous nous y attendions le moins. Quelle étrange coïncidence…




Info Rp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 302
Yens : 556
Date d'inscription : 27/09/2016

Progression
Niveau: 64
Nombre de topic terminé: 18
Exp:
SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES Left_bar_bleue4/6SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES Empty_bar_bleue  (4/6)
Li-Ming
Li-Ming ☞ Arrogant ☞

-



MessageSujet: Re: SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES   SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES EmptyDim 24 Sep 2017, 17:03

 
 
Sur les terres des jumeaux maléfiques
feat.Rinkyu Uchiha

Les informations collectés avec cette vieille femme étaient nulles voir inutile pour faire avancer notre enquête auprès du meurtrier de la famille Haku. Cependant elle avait réussi à me faire promettre de retrouver cet homme au gateau, chose relativement rare dans Kosaten car je le détestais un peu de m'avoir arracher ma puissance d'avant...

Rinkyu avait du remarquer une présence dans l'une des maisons alentours car il m'indiqua de le suivre dans une maison mieux agencés que la précédente, mais pourquoi continuait-il à m'appeler la Nephalem. C'était les anges et les démons de mon monde qui m'appellaient ainsi car il était souvent trop idiot pour retenir mon nom, mais bon je restais calme et le suivit sans histoire. Il frappa et la porte s'ouvrit pour laisser entrevoir une petite femme tout pale avec de long cheveux noirs et le regard aussi sombre que la nuit : rien de bizarre dans son comportement jusqu'à la question de mon acolyte de route. Elle se mit à trembler de peur et je pouvais la comprendre Rinkyu était vraiment le plus froid possible afin de soutirer des informations aux personnes sans essayer de les comprendre... Parfois il s'agissait de la méthode à appliquer sur les brigands pour les intimider, mais pas pour des personnes terrifiés par les événements passés... Bon au moins il n'avait pas oublié de me présenter tandis que je regardais la décoration de la maison avec attention. C'était une jeune femme soignée comme la mamie.

La voix faible de la terrifiée perçait la pesante aura de l'Uchiha qu'il avait instauré en se présentant sous le nom de Kaya et celui du gamin disparu en indiquant qu'ils étaient amis... Peut-être sa nourrice ou sa professeur ou tout simplement une bonne connaissance. Toutes ses possibilités étaient possibles et je laissais l'homme continuer son interrogatoire. Kaya hésitait entre chaque réponse, en bégayant par moment... Sans grande importance pour le moment jusqu'à que sa langue fourche sur une information capitale, le gamin ne voulait pas parler. Il était donc ici et mes yeux devinrent rapidement violet afin de retrouver la trace magique que j'avais perçu sur le lieu du crime... Et je la ressentis dans toute la pièce avant d'en trouver la source... Qui s'approchait de nous à cause de l'intensité des paroles de Rinkyu pour soutirer des informations...

Il prenait la défense de cette jeune femme et il serrai ses poings : il était quasiment prêt pour sauter sur le ninja alors que son essence magique se rejoignait peu à peu dans ses mains. Ce pouvoir était instable et n'allait rien lui apporter de bon si personne ne l'aidait...

Espèce de brute, Rinkyu...

Je m'approchais de l'enfant tout en m’asseyant devant lui afin d'essayer de la calmer avec des mots simples et en montrant la marque sur mon coup, le sceau du dragon. Mes doigts essayèrent d'attirer son essence dans un mélange de couleur violacés afin de les rediriger vers ses mains pour qu'il reforme de belles griffes... Sa réaction fut de surprise à mes gestes et j'en déduis que son pouvoir était ressorti lorsqu'il s'était senti en danger face au meurtrier. Mes mots percèrent enfin le silence :

Pardonner cet élu, jeune homme. Mais il ne veut que sa mission a bien car nous avons décidés de traquer les meurtriers de vos parents. Je sais que c'est dure de perdre un être qui vous était chère. Je l'ai déjà vécu auparavant et votre magie naissante est totalement perturbé... Vous êtes courageux pour vouloir encore vous battre.... Mais laissez nous le relais, il faut vous reposer.

Je relâchais ma magie qui permettait de maintenir les griffes magiques du gamin qui s'éclatèrent lentement et sans dommage. Cette démonstration avait pu le calmer, un peu mais il restait sérieux malgré le fait que des larmes s'installaient peu à peu dans le coin de ses yeux. Je fis glisser ma main le long de son visage afin d'essuyer ses larmes :

T'es prêt à répondre à ses questions ?

Un léger oui de la tête fut visible tandis que je me tournai vers Rinkyu en le foudroyant du regard afin de le prévenir d'être doux avec le gamin. Il était fragile d'avoir perdu ses parents... Cette histoire me faisait penser à la mort de mon mentor Isendra, j'avais traqué son assassin sans jamais le retrouver...Je ne voulais pas faire pareil avec ce garçon.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1586
Yens : 562
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : Caché

Progression
Niveau: 197
Nombre de topic terminé: 97
Exp:
SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES Left_bar_bleue5/12SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES Empty_bar_bleue  (5/12)
Uchiha Rinkyu
Uchiha Rinkyu þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES   SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES EmptyDim 15 Oct 2017, 09:26




feat.Li-ming

Rumeur du Sang Royal

Le jeune garçon intervint bien rapidement. Et à mon regard, on pouvait facilement lire mon mécontentement. Qu’avait-il à s’agiter ainsi alors que je ne faisais que poser des questions ? Et cette femme, pourquoi avait-elle gardée l’enfant ? Était-elle complice d’une quelconque chose ? Les questions qui allaient suivre, me permettraient certainement de mettre tout cela au clair. Quand je voulus continuer, la Nephalem s’interposa et prit les devants pour discuter avec eux. Semblait-il, elle était plus douée que moi en matière de négociations. Les humeurs semblaient s’être calmées avec le temps, et le jeune garçon lui, était prêt à parler. Tant mieux, je n’avais plus envie de perdre davantage de temps à des inutilités.

Un regard foudroyant de ma partenaire me fit comprendre que je devais m’y prendre plus calmement avec eux, mais en guise de réponse, je fronçai les sourcils en observant sur le côté, comme pour fuir le regard avec orgueil. La leçon avait été assimilée certes, mais ça ne changeait aucunement mon point de vue. Cette jeune femme était faible, autant d’esprit que de corps. Et haïssant autant la faiblesse, ma considération à son égard n’était pas très grande.

- Nous allons donc commencer.

*
**
Désormais, c’était autour d’une table que nous nous étions retrouvés. Le jeune garçon était retourné dans la chambre, pour y rester comme il l’avait été initialement. De ce fait, nous n’étions qu’à trois, chacun avec une tasse de thé chaude. Bien sûr, je n’allais même pas en boire une seule goutte. Je n’avais d’ailleurs accepté cela que par simple politesse. Observant de mon regard mi-clos la jeune femme qui nous faisait face, je débutai :

- Que s’est-il passé ? Dites-nous tout ce que vous savez depuis le départ.

SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES Miranda_lotto_4_by_kishuyashi

-Ah… J’avoue que moi non plus je ne connais pas véritablement toute l’histoire. Ce que je sais par contre, c’est que depuis un moment déjà, la famille Haku recevait des lettres réellement étranges. C’était toujours une personne louche qui venait les déposer juste devant leur porte avant de s’en aller. En réalité, le colis était issu d’une personne influente, très influente plus connue dans la région sous le nom de Mr T. Il est très riche et très puissant et n’hésite pas à acquérir tout ce qu’il veut par le biais de son argent.

- Mais que voulait un homme pareil à cette petite famille ? Avaient-ils eu affaire avec lui auparavant ou bien lui devaient-ils une somme quelconque d’argent ?

La jeune femme secoua la tête de gauche à droite pour bien montrer que je n’y étais pas, mais utilisa par la suite des mots pour mieux s’expliquer :

- Rien de tout cela. En réalité, il croit en une certaine rumeur, une fabulation que l’on raconte à qui veut l’entendre. La rumeur du sang royal.

Cela devenait véritablement insensé. Comment pouvait-on abattre une personne sur un fait invérifié. Et d’ailleurs même, de quel fait s’agissait-il ? Je voulais des réponses, et avec les informations partielles que nous fournissait cette Maya, cela ne nous facilitait pas la tâche. Peut-être que le jeune garçon, en savait beaucoup plus.

- Qu’est-ce que c’est que cette rumeur ?

- J… Je ne sais pas. Et en réalité, c’est quelque chose issue des hautes classes. Quiconque serait muni d’une lignée royale, aurait une valeur véritablement exceptionnelle. En réalité, seul Seiji peut vous renseigner sur le sujet. Mais il ne veut parler à personne d’autre qu’un élu véritablement puissant.

Le petit garçon était courageux, cela n’était plus à démontrer. Toutefois, il ignorait énormément de choses de ce monde. Ce n’était pas l’élu le plus puissant qui allait lui venir en aide, mais bien l’élu qui était le plus proche du statut d’humain - c’est-à-dire qu’il était doté d’un bon cœur. Malheureusement, ces derniers devenaient de plus en plus rares. Ce faisant, ses alliés, si jamais il devait s’en faire, n’étaient qu’au nombre de deux : Li-ming et moi-même.

- Nous en reparlerons plus tard alors, avec Seiji. Concernant ce qu’il s’est passé chez les Hakus, je suppose que votre ami vous a communiqué ce qu’il a vu et compris, n’est-ce pas ?

- Effectivement oui. Il… Il m’a parlé de personnes, deux, qui sont venues tout saccager dans la maison alors même que la famille s’apprêtait à achever leur repas. Seiji, sous les conseils de son père, est parti se dissimuler dans un endroit sûr et assista impuissant au meurtre de ses parents. Ça a été une expérience traumatisante pour lui. En temps normal, il est très agité et crie haut et fort le fond de sa pensée. Mais maintenant… Il est incapable de se tenir devant des personnes et de les regarder dans les yeux.

Les paroles de la jeune femme s’accompagnaient de larmes. Cette trentenaire semblait être plus affectée que le garçon lui-même. C’était véritablement insupportable à voir. Je l’observai de mon regard mi-clos, sans laisser transparaître la moindre émotion avant de reprendre :

- Maintenant, il est temps pour nous de parler à Seiji. Veuillez l’amener s’il vous plaît.



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 302
Yens : 556
Date d'inscription : 27/09/2016

Progression
Niveau: 64
Nombre de topic terminé: 18
Exp:
SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES Left_bar_bleue4/6SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES Empty_bar_bleue  (4/6)
Li-Ming
Li-Ming ☞ Arrogant ☞

-



MessageSujet: Re: SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES   SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES EmptyLun 11 Déc 2017, 01:42

 
 
Sur les terres des jumeaux maléfiques
feat.Rinkyu Uchiha

Le gamin se calmait peu à peu suite à mes paroles réconfortantes envers ce garçon qui devait être encore traumatisé par l'assassinat de ses parents et Rinkyu avec son air de dur. Il allait attirer que de la rancœur et refermer les possibles indices qui allaient nous arriver sous peu. Le ninja comprit le sens de mes paroles mais il reconnut son erreur en se montrant plus ouvert à la discussion et voulait avancer au plus vite avec cette histoire d'assassinat en questionnant la jeune femme...

Elle ne devait pas être heureuse dans sa vie, son visage était plus refermée et ses yeux démontraient fortement qu'elle devait passer de nombreuses journées à pleurer, ce petit garçon l'aidait peut-être à surmonter ses épreuves en venant l'aider dans ses taches. La présence du garçon après le meurtre de ses parents... Je laissais cette partie d'interrogatoire à mon ami tandis que j'entrepris de consoler l'enfant en jouant avec et lui faisant découvrir ses pouvoirs.

Je fis flotter mon orbe proche de lui tout en entendant l'interrogatoire précis. Le gamin avait les larmes aux yeux tandis que son regard ne trahissait pas son émerveillement envers ma magie, c'était un moyen de le consoler. Il fallait qu'il pense à autre chose durant ses moments difficiles. Je lui montrais différents tours d'une main tout en rassemblant son essence magique au fur et à mesure. J'en appris de plus en plus sur ce gamin ses origines ainsi que son don naturel à la magie. Dans mon monde, les enfants royaux avaient plus de facilité avec la magie et un léger sourire apparut sur son visage lorsqu'il vit des griffes magiques le long de ses doigts tandis que mes bras avaient pris la teinte violette de ma magie pour permettre la création de lames spectrales. Je lui fis un compliment :

Ta magie va devenir magnifique si tu t’entraînes ardument... Je pense que tu peux maintenant répondre au ninja, demande lui de te montrer des tours.

Je le laissai aller en direction du ninja tout en allant avec l'autre femme pour préparer du thé pour nous réchauffer le corps et permettre à l'enfant de se livrer entièrement.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1586
Yens : 562
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : Caché

Progression
Niveau: 197
Nombre de topic terminé: 97
Exp:
SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES Left_bar_bleue5/12SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES Empty_bar_bleue  (5/12)
Uchiha Rinkyu
Uchiha Rinkyu þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES   SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES EmptyMer 20 Déc 2017, 22:13




feat.Li-ming

Sang-Royal

La première partie venait de s’achever. Elle s’était montrée particulièrement intéressante compte tenu de toutes les données que j’avais pu avoir. Bien que la jeune femme semblât frêle et fragile, ce qu’elle disait et la façon dont elle le faisait constituait un point important pour la mission qui nous avait été confiée à moi et Li-ming. Un Mr T., qui semblerait-il, s’intéressait particulièrement à la famille Haku, croyait en la rumeur du sang royal. De quoi s’agissait-il exactement ? Pourquoi cela affectait-il les êtres les plus anodins ? Mais plus que tout, pourquoi un riche individu se pencherait sur le sujet ? Tant de questions qui restaient en suspens, qui nécessitaient une réponse pour une totale compréhension. Et la comprendre nécessitait la parfaite connaissance et maîtrise de la rumeur.

Fort heureusement, malgré son jeune âge, le jeune orphelin semblait savoir ce dont il s’agissait. Du moins, si on s’en tenait à ce qu’eût dit la jeune femme. Li-ming venait donc doucement avec le jeune garçon. Ma connaissance de ce qu’ils firent ensemble était proche du néant, toutefois, j’avais parfaitement compris que ma partenaire avait calmé le jeune. Ce n’était pas difficile à comprendre au vu des larmes séchées qui étaient présentes sur le visage de celui que j’attendais. Il vint alors s’asseoir bien rapidement alors même que les deux femmes de la salle s’en allèrent ailleurs. Nous parlions donc, entre hommes.

Le sérieux de son visage ne brisait pas le sérieux qu’affichait le mien. Et bien évidemment, je fus le premier à briser le silence. Dans la quête aux informations, il n’y avait pas d’autre choix que de compter sur ce jeune garçon, qu’il le veuille ou non. La sécurité des personnes de Fuyu, était en jeu. Et pour ma part, c’était bien plus important que l’humeur d’un jeune garçon. J’étais impartial sur ce point.

- Que pouvez-vous me dire au sujet de la rumeur du sang royal ?

Le jeune garçon tenta un moment de me regarder dans les yeux tout en parlant, mais peu de temps après, il baissa la tête, nettoyant quelques gouttes de larmes qui essayèrent de fuir le fond de ses yeux. La douleur générée par la perte de ses parents était toujours présente, et tout ce qui était lié à cela, exposait la plaie interne qu’il tentait de dissimuler.

- C’est ma mère qui m’en parlait souvent. Elle savait très bien que je n’aimais pas les comptes avant de dormir parce que ça faisait trop enfantin mais… Mais elle me les récitait toujours. L’histoire d’un jeune roi fou, choisi par le dieu dragon qui avait plusieurs épouses au sein du royaume. Au lieu de diriger le pays comme le voulait Long, il partait rester avec ses épouses. Il a fallu peu de temps pour qu’il se retrouve avec un très grand nombre d’enfants. Long, agacé par la désobéissance du roi, décida non pas de le tuer, mais de le châtier. Premièrement, il ôta au roi toute humanité pour faire de lui un homme cornu.

Ma pupille ne changea pas d’un pouce, me permettant de continuer mon attentive écoute. Je cherchais surtout à comprendre ce que signifiait cette histoire. Plus encore, je cherchais à déceler la morale de cette dernière, en supposant qu’elle soit avant tout une histoire symbolique.

-Par la suite, il maudit la descendance du sang royal. Ses mots furent : Le sang royal qui coulera en dehors de Sul Hei, sera détruit non pas par le pouvoir de la nature, mais par ma main toute-puissante. Ainsi donc, les enfants du roi durent vivre cachés de la civilisation, craignant ainsi le châtiment divin. Mais un jour, ils reviendront à la surface et seront destinés à diriger le monde.

Sur ces mots, le discours du jeune garçon s’acheva. Je laissai encore quelques secondes passer pour vérifier si véritablement, il n’y avait pas une information supplémentaire qui devait encore être évacuée. Mais à ma grande surprise, il n’en n’était rien. C’était bel et bien terminé. Il s’agissait là d’un compte pour endormir les enfants, et non d’une rumeur glaciale qui pouvait pousser des gens au meurtre.

- Destinés à diriger le monde hein… Cela est une chose stupide. Quel est le rapport avec ce Mr T. ?

- Stupide en effet. Mais pas pour Mr T apparemment. J’allais parfois dans le bureau de père afin de lire ses courriels et savoir un peu ce qu’il faisait. C’est là que j’ai compris qu’on était en danger. Je voulais protéger mes parents, j’avais promis que j’allais le faire, mais j’ai échoué…

Il se remit encore à dépenser inutilement son énergie pour pincer ses lèvres tout en tentant de retenir ses larmes. Mon visage ne changea pas d’un pouce l’expression initiale qui y était dessinée. J’attendais uniquement les informations qui m’auraient permises d’avancer dans notre enquête.

-Vous n’avez pas répondu aux questions… quel rapport avec Mr T. ?

- Ce Mr T. semblait y croire à cette rumeur et il n’était pas le seul apparemment. Il semblait convaincu que ma mère avait le sang-royal et donc, qu’elle représentait quelqu’un d’important. C’est pour ça qu’il voulait l’avoir à tout prix. Mon père n’a jamais laissé ce gars l’avoir.

Les choses devenaient un peu plus claires, mais également un peu moins sérieuses. Une famille tuée sur une croyance absurde d’une personne influente. Ce monde n’avait véritablement plus aucune valeur. Et les vies de ceux qui y étaient, en avaient encore moins. J’allais devoir trouver ce Mr T. et l’abattre au plus vite.

- En supposant que ce… Mr T. pourchasse les potentiels détenteurs du sang-royal, il y a de fortes chances qu’il vous prenne aussi en chasse ou bien un membre de votre famille maternel. Vous devez donc vous montrez très prudent à l’avenir.

Au cours de mes paroles, le jeune garçon eut comme une révélation. Cela était assez visible compte tenu de l’expression de surprise qu’il avait eu quand j’ai mentionné qu’on le pourchasserait probablement. Les yeux écarquillés, il se leva rapidement de la table et vint m’agripper par le col, l’air totalement inquiet.

- MON ONCLE SHINJI !!! C’est le frère de ma mère, le seul !!! Il fabrique du pain en ville !!! Il doit aussi être en danger, il faut que j’aille le sauver au plus vite !!!

Soudainement, je pris le jeune garçon par le cou, avant de le soulever à quelques centimètres du sol. Il s’étouffait à vue d’œil et si ce n’était agiter ses membres, il ne faisait rien de bien intéressant. Debout, ma chaise renversée derrière moi, je maintenais la demi-portion d’un seul bras, pour observer la force de sa détermination, qui était étonnement grande.

- Qui voulez-vous protéger, si vous êtes déjà incapable de te protéger toi-même ? Il me serait si simple de vous briser la nuque ici, maintenant sans que vous ne puissiez faire quoi que ce soit. Et si je le peux, ceux qui ont tué vos parents le pourront aussi.

Juste avant qu’il ne s’étouffe, je le lâchai, le laissant ainsi retomber sur le sol. Il toussa alors abondamment, alors que je l’observais sans bouger d’un seul pouce. Ma main était toujours tendue quand je continuai :

- Vous resterez ici, et vous ne prendrez aucun risque. Laissez-nous, moi et ma partenaire, arrêter ce T.



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 302
Yens : 556
Date d'inscription : 27/09/2016

Progression
Niveau: 64
Nombre de topic terminé: 18
Exp:
SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES Left_bar_bleue4/6SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES Empty_bar_bleue  (4/6)
Li-Ming
Li-Ming ☞ Arrogant ☞

-



MessageSujet: Re: SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES   SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES EmptyJeu 08 Fév 2018, 00:17

Li-Ming a écrit:
 
 
Sur les terres des jumeaux maléfiques
feat.Rinkyu Uchiha

Je laissais Rinkyu en compagnie de l'enfant afin qu'il puisse lui poser son interrogatoire tranquillement tandis que j'avais suivi la jeune femme dans sa cuisine pour y préparer un thé avec des herbes uniques de ce monde afin de détendre l'esprit de notre hôte et de son jeune ami... Les événements récents avaient du la stresser et elle devait sans doute se sentir menacer par cet mystérieux tueur en série. Ces mains tremblaient et je lui pris le récipient d'eau bouillante pour éviter qu'elle se brûle tout en lui demandant de savoir pour communiquer avec :

Vous devriez vraiment vous reposer, vos yeux trahissent votre état de fatigue... Est ce que vous avez dormi depuis les événements récents ? J'en doute.

Ses yeux baissèrent pour confirmer mes propos, elle en avait honte mais lorsque la jeune femme me refixa de nouveau et elle me vit sourire tout en entendant mes propos :

Vous tenez vraiment à protéger cet enfant, on dirai une femme que je connaissais dans mon monde qui avait donné sa vie pour éduquer une jeune mage.

Sans vraiment m'en rendre compte, je parlais de ma propre histoire qui avait donné de longues années de sa vie pour m'apprendre à contrôler mon pouvoir... D'une oreille, j'entendais Rinkyu parler avec le gamin et celui-ci s’excita en parlant de son oncle, boulanger dans ce village... Il voulait le protéger malgré le meurtre de ses parents ! Quelle volonté !

Cependant ma surprise fut grande en voyant la réaction du shinobi qui souleva le gamin afin de lui remettre les pendules à l'heure en comparant sa force actuelle à celle du garçon avant de sortir de la pièce en prenant le rôle de protecteur...

Je le suivis calmement tout en le fusillant du regard pour lui transmettant un message claire " ne traumatise pas plus ce pauvre enfant, Baka ". Nous prenions la direction du village lentement tout en essayant de m'imaginer la tête de ce mystérieux T. et surtout pourquoi cette crise de jalousie pour du sang royal qui s'est disperser... UN sang royal ne signifiait en Sanctuaire pas forcément un grand pouvoir. Notre mission allait enfin prendre un autre tournant qu'une enquête...
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1586
Yens : 562
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : Caché

Progression
Niveau: 197
Nombre de topic terminé: 97
Exp:
SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES Left_bar_bleue5/12SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES Empty_bar_bleue  (5/12)
Uchiha Rinkyu
Uchiha Rinkyu þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES   SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES EmptyLun 19 Fév 2018, 20:56




feat.Li-ming

En route

Les dogmes et les croyances dominaient le monde. Croire en une force supérieure à nous-même, ou encore à des prophéties sensées être toutes puissantes, était le premier pas vers le déclin de la raison. Il n’était pas étonnant de savoir que dans ce monde où toute chose prenait de la valeur pour peu qu’elle soit influencée par un pouvoir magique, certains pouvaient être suffisamment crédules pour croire au pouvoir tout puissant d’une jeune femme au foyer. Risible. Ça en était tout simplement risible de constater qu’il n’y avait aucun bon sens dans l’esprit de ces nobles, qu’ils soient de Minshujin ou pas. Si donc, ces misérables avaient le malheur de croiser mon chemin, je leur aurais fait connaître une douleur physique proche de la douleur émotionnelle dû à la perte d’un être cher.

J’ouvris la porte calmement, dans un silence béant qui instaurait une ambiance aussi lugubre que celle présente à un enterrement, avant de lancer par-dessus mon épaule un dernier coup d’œil. Ma pupille pleine de compassion pour ce jeune garçon, mais aussi d’admiration pour sa ténacité, allait être le seul signe d’encouragement qu’il allait recevoir de moi. Malgré le caractère dur que j’affichais, en dépit des méthodes peu communes que j’utilisais, il résidait au fond de moi un respect sans faille pour ceux qui ne se laissaient pas abattre par des évènements. Pour sa propre sécurité, il aurait fallu que le jeune garçon comprenne aussi, qu’il fallait beaucoup plus que du courage et de la bonne volonté pour terrasser les ennemis qui s’enchaînent les uns après les autres.

Qu’il ait reçu mon message sourd ou pas, je me retournai pour retrouver mon expression dure, avant d’enchaîner les pas, pour descendre les marches froides qui se succédèrent devant la porte. Mes cheveux en bataille couleur bleu nuit, accueillirent avec une certaine facilité les pépites blanches qui tombaient du ciel Fuyuen. Et un soupir, qui se changea rapidement en nuage blanchâtre juste en face de mes narines, me fit comprendre que j’étais de retour à la partie blanche des montagnes.

Mon regard céruléen, qui semblait avoir retrouvé son calme – chose que l’on pouvait témoigner par le manque d’émotions qui s’en dégageait – alla affronter et supporter le regard mécontent de la jeune Nephalem. Mon associée du jour aux traits fins et à la chevelure qui dansait à chaque souffle du vent, semblait afficher un air semi-contrarié. Certainement avait-elle assistée à la scène qui avait précédé la sortie, mais ce n’était vraiment pas le moment de porter un jugement sur mes actions.

- Nous devons maintenant trouver ce fameux Shinji. Si ce que nous a dit le jeune freluquet est juste, alors il se pourrait bien qu’il soit la prochaine cible de ce Mr T.

Ma voix dénonçait une colère légère, celle de savoir qu’un innocent allait encore devoir souffrir de l’absurdité incomparable des croyances d’un homme puissant. Le dégoût ne pouvait qu’animer mes mouvements quand on savait que la véritable calamité qui était à l’origine de tout cela était certainement entourée d’amuse-gueules pour lui faire passer le temps, attendant simplement la missive qui lui aurait annoncé que le travail avait été fait. Pour avoir connu l’extinction de ma race, je ne savais que trop bien ce que représentait la douleur de la perte d’un être cher. Nous devions nous dépêcher de le trouver, avant que l’ombre de la mort ne l’atteigne et qu’il ne périsse avant le moment venu.

Le jeune orphelin n’avait pas manqué de nous préciser la fonction de son oncle, ce qui allait certainement nous permettre d’aller plus vite dans nos recherches. Le village était petit de par sa taille, ce qui laissait supposer qu’il n’y avait pas beaucoup d’activité marchande. Le nombre de boulangers devait donc, par ricochet être extrêmement réduit. Notre marge de manœuvre était donc assez grande.

- Cherchons les boulangers de cette cité. Il ne doit certainement pas en avoir à abondance. Avec un peu de chance, nous trouverons bien vite celui que nous cherchons.



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 302
Yens : 556
Date d'inscription : 27/09/2016

Progression
Niveau: 64
Nombre de topic terminé: 18
Exp:
SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES Left_bar_bleue4/6SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES Empty_bar_bleue  (4/6)
Li-Ming
Li-Ming ☞ Arrogant ☞

-



MessageSujet: Re: SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES   SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES EmptyVen 30 Mar 2018, 12:09

 
 
Sur les terres des jumeaux maléfiques
feat.Rinkyu Uchiha

J'étais légèrement énervée contre le comportement du shinobi à l'égard de ce garçon mais c'était pardonnable d'un côté pour éviter un acte de folie comme accourir à la rescousse du garçon pour finalement se faire tuer. J'espèrais que cette enseignement allait lui être bénéfique. Le froid allait bientôt nous rencontrer de nouveau car nous devions sortir afin d'aller à l'encontre du boulanger.... si le temps jouait encore en notre faveur. Le toucher glacial du climat était relativement apaisant et ma légère colère contre Rinkyu s'évanouit... Il restait seulement mon envie de capturer l'assassin pour que ce gamin se venge : le meurtrier ne méritait pas l'emprisonnement mais une vengeance de cet enfant a qui nous avions arrachés ses parents...

L'enfant nous avait donner une piste précise pour une potentielle piste à suivre. Il restait qu'un seul membre de sa famille dans ce village, son oncle SHINJI, un nom typique de Kosaten. Le gamin avait eu peur pour lui et voulait le prévenir. Nous allions le faire à sa place et mes pas ouvrèrent le chemin en direction du village tout en passant devant l'un des gardes qui nous saluaient avec respect... L'un d'eux allaient certainement pouvoir nous aider pour trouver notre homme et je m'empressai de le questionner tout en remettant certaines de mes mèches brunes rebelles en place :

Nous recherchons un certain Shinji, c'est un boulanger... Pouvez vous nous indiquer l'emplacement de sa boutique.

Shinji... ah oui ça me dit vaguement quelque chose. Sa boutique se trouve au centre du village, cependant il est en rivalité avec l'autre boulanger. Je ne serai pas faire la différence entre les deux. Pardonnez moi Elu.

Votre aide est suffisante, cela nous évitera de fouiller chacune des rues de ce lieu pour le retrouver.

Pour une fois, que je ne devais pas ratiboiser une zone pour trouver mon objectif comparé aux piliers de magie qui pouvait exister dans Sanctuaire et Kosaten. Je fis un signe au ninja de me suivre afin de redescendre vers le centre du village... Le lieu de notre nouvelle rencontre. La place était légèrement animé et une odeur de pain ainsi que viande séché se mêlaient dans l'air, de quoi légèrement ouvrir mon appétit ! Cependant je me devais de rester concentrer et je me rendis en direction d'une des boulangeries visible pour interroger le commerçant présent... Qui ne possédait en aucun cas une ressemblance avec la pauvre victime.... Je devais mettre tromper mais je voulais en avoir le cœur net en le questionnant... Je lui avais coupé la parole mais ma main sur ma nuque pour dévoiler une des ailes du dragon ne lui donna aucune chance de rispote verbale pour mon manque de politesse :

Vous n'êtes pas Shinji n'est ce pas ?

La réponse fut instantané avec une légère irritation dans son regard et il me pesta au visage :

Bien sur que non, je ne suis pas cet escroc de Shinji, dégagez de ma.... QUOOOOIII !? C'était quoi ça ?

Je n'avais point aimé son ton avec moi et un projectile des arcanes alla se figer dans le four à pain pour le faire exploser lentement. Au moins il apprendra à ne pas me manquer de respect pensais-je tout en indiquant qu'il s'agissait de l'autre boutique à mon compère.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1586
Yens : 562
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : Caché

Progression
Niveau: 197
Nombre de topic terminé: 97
Exp:
SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES Left_bar_bleue5/12SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES Empty_bar_bleue  (5/12)
Uchiha Rinkyu
Uchiha Rinkyu þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES   SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES EmptyMer 04 Avr 2018, 08:55




feat.Li-ming

En route


Ma carrure n’avait rien perdu de sa grandeur, tout comme mon visage n’avait pas perdu de sa froideur. Dans les terres glaciales de Fuyu, à la limite même des montagnes qui séparaient Minshu du royaume du dragon, j’enchaînai mes pas ci et là, à la recherche d’hommes. Dans un premier temps, je cherchais les assassins des parents du jeune garçon que nous avions vu plus tôt, mais désormais, je cherchais également un boulanger, qui semblait être dans une potentielle cible pour la suite des évènements.

Les enquêtes menées jusqu’à présent par la Nephalem nous conduisirent en face du rival de notre cible, qui semblait ne pas bien apprécier celui que nous allions protéger. C’est alors que, dans un élan de colère, ma coéquipière lança un projectile pour détruire le four qui était à l’arrière. Le cuisinier était bien stupide après avoir craché son mépris pour Shinji au visage d’une élue puissante de Fuyu. De mon côté, ces gamineries ne m’intéressaient pas. Nous avions avancé jusqu’au point où nous voulions aller, et c’était tout de même l’essentiel.

- Allons-y.

Sans autre mot, je me retournai et engageai la marche. La traversée de la route enneigée ne fut ni lente, ni rapide, mais juste monotone. Mon corps tranchant le souffle glacial, et mon chakra faisant fondre tout flocon de glace qui se dirigeait vers moi, il ne me fallut pas plus d’une dizaine de secondes pour me retrouver de toute ma hauteur en face du boulanger. Ce dernier qui trempait inévitablement dans la quarantaine, avait une voix aussi forte que l’épaisseur de ses muscles. C’est en joie, non pas sans s’être habillé chaleureusement au préalable, qu’il nous accueillit :

- HA LA LA !!! De magnifiques clients que je vois là. Alors que puis-je faire pour vous ? De quoi avez-vous envie ?

Li-ming : Nous ne sommes pas là pour vos pains, boulanger. Mais nous voulons nous entretenir avec vous au sujet de votre sœur décédée. Répondit Li sans sourciller.

La mine du boulanger qui était d’abord remplie de joie, devint peu à peu chargée de tristesse. Il semblait ne pas toujours avoir fait le deuil de sa sœur. Mais dans ce monde concurrentiel, il ne fallait pas fermer boutique pour cela, sinon ses clients seraient allés à la concurrence.

- Ah… Chi… Cette petite garce… Elle passait son temps à me désobéir. Répliqua le boulanger avec une pointe de tristesse.

Avançant d’un pas pour essayer d’imposer ma présence, mais aussi de casser l’ambiance lugubre qui tentait de s’installer, de mon regard labradorite, j’observais mon interlocuteur. J’avais le regard chargé d’une indifférence froide qui mêlait dans une danse parfaite, un gouffre de malheurs ainsi que des cris de terreur.

-Je suis Uchiha Rinkyu, et derrière moi se tient ma partenaire Li-ming. Nous sommes tous deux élus de Fuyu, venus travailler sur le cas du meurtre de votre sœur. D’après les éléments que nous avons pu rassembler jusqu’ici, il se pourrait bien que la personne qui ait commis ce meurtre soit très puissante, et cherche à éradiquer d’une façon ou d’une autre toute trace des gènes de votre sœur. En d’autres termes, il serait également possible, que par votre lien sanguin qui vous unit à la défunte, vous soyez la prochaine cible du meurtrier. Nous allons donc être contraints à vous emmener en lieu sûr, le temps que nous capturions le meurtrier.

Il prit quelques secondes pour vérifier dans le fond de mes yeux si j’avais raison. Mais comme refusant cette possible réalité, un sourire d’abord fin se dessina sur ses lippes après quoi ce fut un rire bien idiot. Il ne semblait pas vouloir nous croire, et ce pressentiment se confirma à la suite de mes propos.

- Ha ha ha, sérieusement… Nous ne sommes que de pauvres villageois. Des personnes ordinaires qui n’ont rien fait à personne. Qu’il est possible qu’on l’ait tué à cause du nouveau nom qu’elle portait, celui de son mari, ça passe encore. Mais qu’elle soit mise à mort à cause d’une personne qui veut tuer une bande de paysans ? Il y en a des milliers. Vous venez dans ma boutique me balancer des conneries pareilles au sujet de ma mère ? Je vais me marier moi, et très bientôt. Je ne veux pas que ma cérémonie soit gâchée à cause des rumeurs comme celles-là. Alors, dégagez de ma vue et restez loin de moi.

Ses paroles étaient claires. Bien que je n’éprouvasse aucune émotion particulière face à son flot de colère, je ne pouvais pas l’emmener quelque part contre son gré, au risque de me faire accuser de kidnapping. Donc d’une certaine façon, j’avais les poings liés. Comprenant donc qu’on pouvait rien faire de plus ici, j’avais une idée.

- Si vous mourrez, il n’y aura plus de mariage et il y aura même de grandes chances que votre fiancée vous accompagne dans votre voyage pour l’au-delà.

Perdant patience, il serra les dents encore une fois avant de nous chasser de voix vive, chose qui attira un peu l’attention sur nous.

Sans dire un mot de plus, je me retournai et m’en allai, enchaînant un pas après l’autre, pour m’éloigner de sa position actuelle. Le plan était simple. S’il refusait de nous suivre, nous allions le garder à l’œil, jusqu’à ce que le meurtrier rapplique.



Voix du boulanger: #ff9900
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES   SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES Empty

Revenir en haut Aller en bas
SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse :: SUR LES TRACES DES JUMEAUX MALÉFIQUES 190103103231202569 :: République de Minshu :: Montagnes-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.