Le Deal du moment : -78%
Batterie externe 26800 mAh à charge rapide
Voir le deal
23.95 €

Partagez
Voir au delà des flocons
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Voir au delà des flocons   Voir au delà des flocons EmptyDim 08 Jan 2017, 16:15






Voir au delà des flocons



Avec : Fuka Kazamatsuri et Mist
   
Note HRP :
 

Il neigeait…

C’était dire à quel point je m’attardais sur une petite chose dans cet état. J’avais fait une bonne chute, mes jambes étaient comme l’entièreté de mon corps, endolories, et j’avais dévalé une trop grande partie de cet endroit, si bien que j’avais faillit déclencher une avalanche… C’était étrange en y repensant, que les flocons ne couvraient que cette partie du monde, laissant cet endroit dans des conditions habituelles… Et encore, il n’y avait pas encore de grand vent ou de tempête, à vrai dire, je pouvais voir entre deux pics montagneux le soleil se lever…

Et oui, ce n’était que le matin, mais j’étais… Totalement éreinté, mon corps étant tout de même malmené à un point des plus critiques… Je n’étais certes pas en danger, mais il allait tout de même falloir que je me soigne et que je désinfecte ces blessures. Qui pouvait savoir quel genre de maladie cet ogre avait put transporter ? Je préférais ne pas le savoir, déjà, il allait falloir que je me relève, étant toujours allongé dans la neige, qui par endroit avait prit une couleur rougeoyante à cause de moi…

Mon souffle laissait transparaître à chaque expiration une légère fumée, qui s’évaporait, réussissant tout de même le fait de glacer de poumons… Passer d’un coup de la température extrême de Seika à celle de Fuyu ne m’avantageait pas, mais j’étais en mesure de faire outre pour le moment, ayant déjà connu pire et frôlé la mort à bien des reprises dans ces terres gelées…

Bref, il était temps pour moi de me relever, et de fut non sans difficulté que j’y parvins, mes jambes étant encore tremblotantes tandis que je me servais de ma faux comme d’un support, le temps de retrouver un peu de force pour m’en passer. Si je croisais quelqu’un, il devinerait sans aucun problème à me tenue ensanglantée que j’avais connu de terribles affrontements… Et à la vision de la corne que je transportais, qui faisait son poids je devais l’avouer, peut-être que les habitants de cette région comprendrait de quoi il était question…

Certes, je ne comptais pas me faire payer une fortune astronomique pour ce que j’avais fait, bien malgré moi, mais si je pouvais au moins avoir de quoi me reposer à une auberge, cela serait bienvenue… Et puis, vu la dureté de cette chose, j’imagine qu’elle pourrait valoir un bon prix pour un forgeron... Après, il faudrait quelqu’un capable de le travailler, et ça, ce n’était pas forcément dans chaque village que je pourrais trouver ce genre de personne, oh que non.

Bref, je commençais à marcher, respirant calmement après avoir passé tout de même bien des minutes allongé dans la neige, alors que mon corps était d’une douleur terrible que j’entendis derrière moi un grand craquement, provenant de la montagne. Visiblement, j’avais évité le pire, tant bien même le saut avait été douloureux…





Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Voir au delà des flocons   Voir au delà des flocons EmptyDim 08 Jan 2017, 17:00



feat. Kaede Honjo & Fuka Kazamatsuri
Voir au-delà des flocons

Mist ne comprenait toujours pas, même après sa discussion avec Fuka, comment elle pouvait s’entendre avec cette dernière. Quand on écoutait la batteuse, malgré les péchés qu’elle avait dû commettre, sans quoi elle ne porterait pas cette tenue aujourd’hui, elle avait mené une vie plutôt ordinaire, presque ennuyante aux yeux de l’aérokinésiste… Tandis que cette dernière côtoyait la mort depuis plusieurs années, s’amusant à voir s’éteindre chez ses victimes l’ultime étincelle de vie, variant les plaisirs et la manière de faire, manipulant les faibles d’esprits et torturant les plus forts… Bref, deux personnalités que tout opposait… Sauf que…

Il y avait quelque chose chez la brune qui attirait Mist. Non pas dans le physique, bien entendu… De toute manière, ces choses-là n’intéressaient la jeune Esper que lorsque c’était elle qui attirait les regards… Non, c’était autre chose qui amusait la fille aux cheveux noirs quand elle se trouvait en présence de l’autre. Peut-être était-ce du fait que Fuka était la première demoiselle avec qui elle discutait ainsi ? Quoiqu’il en soit, malgré qu’elle ignore pourquoi elle faisait cela, la tueuse avait accepté d’accompagner l’autre jeune femme jusqu’au temple du ciel, où toutes deux –en fait trois si l’on comptait l’insupportable pingouin qui ne lâchait pas la brune d’une semelle et  n’ouvrait le bec que pour piailler son mécontentement– espéraient en apprendre davantage sur le monde qui était devenu le leur.

Tandis qu’elles marchaient, Mist réfléchissait aux informations dont elle disposait sur l’autre fille. C’était la clé de son ancienne « profession » que de connaître le plus de détails possible. Cela passait par l’observation visuelle, l’écoute ou encore les déductions. Si la belle aux yeux d’azur était plutôt douée pour les deux premières, car elle pouvait se faufiler à peu près n’importe où, les dernières n’étaient en revanche pas son fort… Elle n’était pas stupide, mais détestait se creuser la tête des heures pour des suppositions impossibles à vérifier… Mais Fuka ne semblait pas du genre à dissimuler un coup bas, dont elle ferait usage lorsque sa compagne de route ne serait pas sur ses gardes… Néanmoins, prudence était mère de sureté.

Décidée à rompre la monotonie de cette marche, Mist choisit de poser une question simple, dont elle connaissait déjà la réponse, même si la réaction de l’autre l’intéressait. Enfin bon, il s’agissait tout de même là que d’un moyen quelconque de relancer la conversation…

« Dis Fuka, tu penses toujours que nous nous trouvons dans ton rêve ? »


Un point qui avait fortement agacé Mist lors de sa rencontre avec Fuka. De fait, cette dernière semblait persuadée que Kosaten n’était que le fruit de son imagination… C’était vraiment pénible pour la propriétaire de la dague de supporter que l’autre ait de telles idées…

Tout à coup, au travers des flocons, étoiles de givre de plus en plus caduques en cette saison, Mist aperçut une silhouette qui se dirigeait vers eux. Elle jeta un coup d’œil à Fuka, pour vérifier si elle l’avait également vue, et, si ce n’était pas le cas, la prévenir. Elle s’arrêta de marcher, et laissa sa main droite venir se glisser dans le pan de sa cape ou elle dissimulait son arme, caressant le manche du bout des doigts. La Fuyujin attendait…
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Voir au delà des flocons   Voir au delà des flocons EmptyLun 09 Jan 2017, 14:39



feat. Mist & Kaede Honjo
Voir au delà des flocons

Fuka n'avait jamais tué de sa vie. Après tout, ce n'était pas le quotidien d'une adolescente, de son monde en tout cas. Elle ne savait pas quelle vie avait mené Mist avant d'arriver sur Kosat- euh, dans son esprit. Si elle avait passé sa vie à tuer, elle considérait peut-être cela comme normal, sinon, quelque chose ne tournait pas rond. Ou alors elle représentait un trait très particulier de l'esprit de l'adolescente.

Quand bien même, la jeune fille avait réussi à attiser la sympathie de Fuka et elle voyageait avec elle par plaisir et non par obligation. Dans le cas d'Alto, le comportement de Mist lui semblait assez habituel, le Prinny ayant vécu toute sa vie entouré des sept péchés capitaux. Voir quelqu'un tuer ne le dérangeait pas plus que ça. Cependant il était assez clair que la fille aux cheveux noirs avait une dent contre lui. Il essayait juste de canaliser les idées idiotes de Fuka c'était tout...

Bref, le chemin vers le Temple du Ciel fût long, très long et il n'était même pas encore terminé. Les Sommets Blancs pointaient le bout de leur nez et le petit groupe avançait comme il pouvait à travers la neige presque opaque. Une balade silencieuse qui fût finalement rompue par Mist. La question soulevée par cette dernière avait le mérite d'être posée et ce pour une simple raison : Fuka ne savait plus. Elle était totalement perdue à cause du fait qu'elle avait commencé à jouer le jeu.

Par conséquent, elle ne répondit pas, elle fixa simplement le sol, sa batte sur l'épaule d'un air songeur. Mais comme une réponse devait bien être prononcée, c'est Alto qui prit la parole.

Je pense que pour l'instant le meilleur qu'on puisse avoir est qu'elle joue le jeu, dood... Il y aura bien un moment ou elle réalisera, dood...


L'adolescente n'eut rien à répondre, ou même à dire. Rien de sarcastique, pas même râler. Etait-ce toujours un rêve ou non ? Si oui, allait-elle se réveiller ? Si non, comment allait-elle rentrer chez elle ? Tellement de questions se bousculaient dans son esprit quand soudainement, Mist s'arrêta net.

Fuka fixait toujours le sol, elle ne se rendit donc pas compte de pourquoi cet arrêt mais elle remarqua que la jeune fille aux cheveux noirs s'apprêtait à sortir sa dague. L'adolescente se tapota les joues et prit une grande respiration avant de gentiment prendre le bras de Mist afin d'éviter toute précipitation.

Attends un peu, si ça se trouve, c'est quelqu'un qui peut nous aider. Tu peux pas sortir ta dague à chaque fois que tu vois un chat bouger dans une ruelle !


Fuka, tu me fais peur quand tu fais des réflexions sensées, dood...


Eh ! Vous là ! Gentil ou méchant ?!


Hurla Fuka en direction de la silhouette. Il fallait d'abord s'assurer de ce qui était en face avant de foncer dans le tas. Si cela se trouvait, cette personne était bien plus puissante que le petit trio.
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Voir au delà des flocons   Voir au delà des flocons EmptyLun 09 Jan 2017, 20:18






Voir au delà des flocons



Avec : Fuka Kazamatsuri et Mist
   
Mes pas étaient une sorte d’agonie boitante. Ou qu’en savais-je ? J’avais mal à cause de mes blessures, qui certes s’étaient refermées légèrement et ne déversaient plus sur le sol et la neige des gouttelettes écarlates, mais aussi à cause de cet effort physique intense. Utiliser autant de fois le Benten Mawashi, dans un laps de temps aussi court, n’était pas sans risque… Ce n’était pas, après tout, ma technique ultime pour rien. J’avais épuisé pendant ce combat toutes mes forces, à tel point que tant bien même mes jours n’étaient pas en danger, j’en souffrais silencieusement, laissant juste parfois transmettre une petite contraction involontaire sur mes joues, serrant la mâchoire pour ne pas défaillir.

Je devais avouer que d’utiliser ma faux comme d’un support était bien pratique en ce moment, plantant régulièrement les deux picots d’acier pour me poser, ralentissant parfois le rythme le temps de quelques secondes, pour reprendre, et cela aurait été sans incidence notable… Enfin du moins, cela aurait dût l’être, si d’un coté de ce chemin, au beau milieu de la neige qui tombait ne se distinguait pas plusieurs formes, et j’eu le temps de m’avancer un peu plus avant d’être interpelé par ce qui semblait être une voix féminine, plutôt juvénile, me demandant simplement si j’étais… Un gentil ou un méchant ?!

Euh… Etrange question… Après tout, si j’étais méchant, m’annoncerais-je en tant que tel ? Dans un sens, cela n’allait pas l’aider, mais… Je ne savais pas vraiment de quel coté de la ligne j’étais. J’essayais de faire au mieux, d’aider quand je le pouvais, et j’imaginais que cela faisait de moi quelqu’un de sympathique, même si le sceau que je portais m’avait déjà porté préjudice, me transformant en un danger pour ce monde…

Mais bon, la moindre politesse serait de leur répondre non ? Après un petit moment d’absence, alors que je continuais d’approcher, me servant toujours de mon arme pour avancer (certes, m’approcher avec une arme aussi imposante de sortie avait de quoi mettre mal à l’aise), pour voir qu’il s’apparentait à deux jeunes filles et… Une mystérieuse créature, qui attira mon regard. En tout cas, je répondis, calmement.

‘’Gentil ou méchant, ce n’est pas à moi de le dire…’’

Prenant une longue inspiration, je me décontracta un peu, faisant craquer le dos de ma colonne, non sans douleur, avant de reprendre lentement et posément :

‘’Je ne vous veux aucun mal, je suis juste la route, à la recherche d’un village. Je dois admettre être… Un peu perdue en ces lieux. Pouvez-vous m’indiquer s’il y a un hameau non loin d’ici ?’’


En tout cas, il était évident que mon corps couvert de blessure pouvait renvoyer une étrange image… Qui sait, peut-être que j’allais me faire attaquer sous peu, sous prétexte qu’elles étaient deux et que j’étais blessé ? Après tout, l’une avait un gourdin tendu dans ma direction, et l’autre était prête à sortir quelque chose de sa cape pour se confronter. Prudence était de mise dans les terres gelées, tant bien même ces deux personnes avaient des allures… Plus qu’originales.

‘’Je ne sais pas si c’est parce que je me suis absentée trop longtemps, mais c’est plutôt surprenant de voir des jeunes filles partir à l’aventure. Vous avez des réserves cachées, non ?’’




Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Voir au delà des flocons   Voir au delà des flocons EmptyMar 10 Jan 2017, 11:48



feat. Kaede Honjo & Fuka Kazamatsuri
Voir au-delà des flocons

Fuka n’avait pas répondu à l’unique question posée par Mist. Vu le niveau de simplicité de ce qu’il y avait à dire, la jeune Esper y vit là une preuve de l’indécision de la brune. Peut-être qu’à force d’être confrontée à la dure réalité des choses, cette dernière finirait par comprendre que Kosaten n’avait rien d’un rêve, ni même d’un cauchemar…  Chose que confirma indirectement Alto lorsqu’il prit la parole en lieu et place de la fille. Il n’eut d’ailleurs droit en retour qu’à un regard noir de la tueuse. Vraiment, elle ne supportait pas ce pingouin… En plus, une part d’elle-même était persuadée que celui-ci brimait d’une certaine façon le véritable caractère de celle qui l’accompagnait. Seulement, la fille aux cheveux noirs ne pouvait le tuer sans s’exposer sûrement à la haine de la batteuse, chose qu’étrangement elle préférait éviter pour l’instant. Pas par peur.

Fuka attrapa le bras de Mist, alors que celle-ci faisait tourner son pouce du même côté autour du manche de sa lame. La première ne voulait pas que la seconde agresse la silhouette sans raison. L’aérokinésiste soupira légèrement… Il faudrait que l’autre s’habitue à sa nature violente… Quoiqu’il en soit, le danger n’étant effectivement pas déclaré, elle laissa faire l’autre jeune fille, tout en soutenant un regard appuyé pour lui faire comprendre ses pensées.

Après quoi, l’amie du pingouin s’exprima, demandant à la forme humaine ses intentions. La question était tellement stupide que Mist dut se retenir pour ne pas exploser de rire. Au lieu de cela, elle se frappa le visage de dépit, soupirant avec force.

Finalement, la chose, quelle qu’elle fut, approcha à son tour, et se révéla être une femme, d’un peu moins que la trentaine, les cheveux aux allures violettes. Celle-ci semblait amochée de toute part et s’appuyait sur une étrange faux pour se déplacer. Voir cette arme suffit à attiser la méfiance de Mist. Pourtant, la nouvelle arrivée, bien qu’elle ait reconnu ne pas pouvoir se désigner d’elle-même comme ennemie ou adjuvante, affirma n’avoir aucune intention belliqueuse. Au contraire, elle cherchait un village.

Mist ne répondit pas à cette question. D’une part, elle ne faisait pas confiance à leur interlocutrice. D’autre part, elle ne connaissait tout simplement pas assez le coin pour être d’une quelconque utilité à ce sujet. Et puis, c’était Fuka qui tenait la carte d’ordinaire… Enfin, le plus souvent, c’était à l’envers…

Mais la femme ne s’arrêta pas là. Elle demanda de surcroît si le duo de demoiselles avait des ressources en réserve. Concrètement, savaient-elles se défendre ? Mist eut un petit sourire sadique à cette interrogation.

« Oui… »

La belle aux yeux d’azur détestait être interrogée sans rien apprendre en retour. Par conséquent, elle prit les devants :

« Je peux te retourner la question. Tu es seule, mais tu te balades quand même dans des lieux sauvages comme ces montagnes… Je suppose que tu sais te battre… D’ailleurs, ne l’aurais-tu pas fait récemment, au vu de ces blessures ? »

Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Voir au delà des flocons   Voir au delà des flocons EmptyMer 11 Jan 2017, 17:29



feat. Mist & Kaede Honjo
Voir au delà des flocons

La silhouette qui se dessinait petit à petit était finalement celle d'une femme. Un Kimono, des cheveux violets mais surtout une faux clairement destinée au combat. Elle était clairement blessée, devant sortir d'une rude attaque. Comment avait-elle fini dans cet état ? Ces montagnes étaient-elles si dangereuses que cela ? Si tel était le cas, il fallait les franchir le plus rapidement possible afin d'arriver au temple du ciel en un seul morceau.

Dans tous les cas, c'était Alto qui était intrigué par la nouvelle arrivante. Sans réellement savoir pourquoi, elle l'intriguait. Elle affirma ne vouloir aucun mal aux deux jeunes filles. De toute façon, elle ne pourrait pas faire grand chose dans son état. c'est à cause de cela qu'elle demanda si un hameau était à proximité. Si Mist se tut, Fuka était bien moins conservatrice de secret surtout qu'il n'y avait rien à cacher.

Ouais nan, on est pas du coin, on sait pas s'il y a un endroit où se réfugier.


Elle termina en demandant si les deux jeunes filles avaient des ressources cachées concernant le combat. C'était clairement le cas cependant si cette question était posée, cela voulait dire que c'était réciproque. Fuka tendit sa batte vers le ciel d'un regard victorieux et avec un grand sourire tandis qu'Alto se plaçait face à elle, les bras en la'air.

Bien sûr qu'on a des ressources ! Personne ne peut me battre dans mon rêve !!! Vas-y Mist prends la pose aussi, c'est plus crédible si on est trois !


En vérité, Fuka n'était même pas sûr qu'elle pensait ce qu'elle venait de dire mais elle préférait paraître confiante quitte à impliquer Mist. Ce n'était pas la première fois de toute façon.

Dites, on peut vous aider, dood ?


Alto... On la connait même pas. Si ça se trouve, elle va nous planter sa faux dans le dos...


Je verrais plus Mist faire ça, dood. Mais bon...


Ce sur quoi, Fuka donna un grand coup de batte sur le crâne d'Alto. Il parlait trop parfois et un peu de respect envers les personnes avec qui on voyageait était le minimum.

Mist, tu peux lui donner un coup de pied si tu veux.


DOOD !

Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Voir au delà des flocons   Voir au delà des flocons EmptyJeu 12 Jan 2017, 17:23






Voir au delà des flocons



Avec : Fuka Kazamatsuri et Mist
   
Les deux jeunes filles que je venais interpeller semblaient être un peu perdue et inconscientes. C’était en tout cas l’impression que j’en ressortais, que ce soit l’absence presque totale d’arme sur elles, alors que les routes étaient extrêmement dangereuses, notamment avec l’accroissement des bandits à cause du fait que les soldats patrouillaient aux frontières vis-à-vis de la guerre. L’intérieur des terres, dans n’importe quel pays, étaient devenus nettement plus dangereux, à l’exception toutefois des villes majeures, qui conservaient des garnisons plus que conséquentes.

Et puis, elles ne semblaient pas être très couvertes. Certes, elles portaient au moins des tenues… Originales, pour ne pas dire étrange. Entre la première, plus taciturne et reservée, aux habits sombres et légers, et la seconde qui portait une tunique ressemblant tout de même étrangement à l’animal qu’elles avaient avec elles… Mais bon, comme je pouvais m’y attendre, elles avaient des capacités cachées. A vrai dire, ce n’était pas à cette question que la réponse allait, mais elle me servait à en apprendre un peu plus sur elles, juste en les jaugeant sur quelques mots.

Et je devais avouer que si la première me semblait être sur la défensive, comme pouvait le traduire ses gestes prudent, et sa vigilance constante, m’épiant comme si j’étais une menace, la seconde semblait être… Plus insouciante, voir totalement dans son monde, ce qui formait un duo des plus étranges tant elles s’opposaient sur ces points là.

Mais bon, au moins j’appris de la bouche de la seconde qu’elles ne venaient pas du coin, et qu’à vrai dire, elles ne savaient même pas s’il y avait un endroit où se réfugier si le temps ne se calmait pas. Après tout, la neige n’était actuellement pas très gênante, mais à la longue, elle pourrait devenir un véritable problème, qui deviendrait de plus en plus conséquent si je ne trouvais pas un endroit où me poser pour bander mes blessures. J’avais le nécessaire sur moi pour faire les premiers soins, mais pas de quoi recoudre. Une solution temporaire du coup, rien de plus. Mais bon, cela soulagerait au moins un peu la douleur…

Toutefois, alors que je m’apprêtais à répondre à la première, qui avait prit la devant de manière un peu méfiante en m’interrogeant sur mon état et ce que j’avais put faire, la seconde se mit dans une posture assurée, en déclarant qu’en effet que rien ne pouvait la battre dans… Dans son rêve ? Euh… Curieuse personne, et pendant que je regardais d’une manière un peu incrédule la scène, affichant un peu ma surprise et ma perplexité sur mes lèvres, ce fut à… Son animal de prendre la parole.

Je devais avouer, sur le coup, avoir été grandement surpris, de voir un animal haut comme trois pommes avoir la possibilité de communiquer, même si j’étais un peu sceptique et perdu sur le sens de son dernier mot, dood… Mais bon, les créatures magiques foisonnant dans le monde de Kosaten, ce n’était pas la chose la plus improbable, tant bien même je devais avouer être un peu en retard sur ces choses là. Si l’on pouvait bien m’entourlouper avec une chose, c’était avec de la magie, tant je ne saisissais pas tous les sens qu’elle comprenait…

Mais alors qu’il parlait, il se fit répondre par la jeune fille insouciante, qui déclarait haut et fort que… Que je pouvais peut-être lui planter ma faux dans son dos. Une conclusion hâtive, mais prévoyante, après tout, ce monde était déjà suffisamment dangereux, mais il ne fallait pas voir des ennemis partout, sinon… Et bien vivre était impossible.

Bref, alors qu’elle proposa à sa camarade, nommée Mist, de lui donner un coup de pied pour… Une étrange raison, comme pour le punir, qu’en savais-je, je soupirais, en avançant de quelques pas vers elle, tranquillement, mais étant tout de même conscient qu’en faisant cela elles pourraient se sentir aggresser. Mais bon, cet animal, doté de parole, ne méritait pas à mon sens de se faire frapper pour ça.

‘’Oi Oi, c’est bon, je ne compte pas vous attaquer, j’en ai déjà trop combattu pour la journée, peut-être même pour la semaine.’’


J’étais tout de même assez fatigué, mais contrairement à ce que je disais, je pouvais, au besoin, continuer à me battre. Il était néanmoins évident que je risquais d’être beaucoup moins efficace et, malheureusement, je risquais de prendre des risques également. Mais ce n’était pas mon intention, ces jeunes filles, tant bien même méfiantes, n’avaient pas de raison d’être la cible de mes coups.

‘’Pour vous répondre, ça va aller, j’ai connu pire. Disons qu’à peine de retour en ces terres, j’ai dût affronter une créature, dans la montagne, qui m’a donné du fil à retordre. Elle était diablement coriace et dangereuse, mais j’ai réussi à la vaincre, non sans mal.’’


Je tapotais d’une manière un peu nonchalante la corne que je transportais comme trophée, en affichant un sourire en coin, avant de reprendre, toujours calmement :

‘’C’est sa corne. Farouche tout de même, ce monstre pouvait envoyer des étranges maléfices avec ça, ce qui ressemblait à des cordons de vapeur rouge. Dans le doute, j’ai préféré m’en prémunir plutôt que d’en subir les effets.’’


Je continuai tranquillement, avant de finalement, croiser les bras en fermant un œil, pour finalement désigner l’animal du doigt :

‘’Et… Simple question, qu’est-ce que c’est que… Cette chose ?’’






Dernière édition par Kaede Honjo le Mar 17 Jan 2017, 00:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Voir au delà des flocons   Voir au delà des flocons EmptyDim 15 Jan 2017, 09:37



feat. Kaede Honjo & Fuka Kazamatsuri
Voir au-delà des flocons

C’était incroyable de constater la quantité d’informations confidentielles que Fuka pouvait livrer à la minute ! Même si leur interlocutrice prétendait n’avoir aucune intention hostile à leur égard, il pouvait en réalité en être tout autre. A moins d’être parfaitement certain de sa victoire, un agresseur ne révélait pas ses véritables aspirations… Par conséquent, même si la femme face à elles-deux se réclamait du « bien », Mist ne prêtait aucun crédit à ses dires et préférait en dire le moins possible sur elle-même. Ce qui n’était absolument pas le cas de la brune…

De fait, Fuka révéla directement qu’elles ne connaissaient pas le coin, car elles n’en étaient pas originaires. Néanmoins, alors que la jeune Esper s’apprêtait à lui faire remarquer son insouciance, elle se retrouva prise au dépourvu par la position de la batteuse. En effet, cette dernière avait de nouveau pris la pose, la même que lors de leur première rencontre… Et au grand regret de l’aérokinésiste déchue, elle fut mise à contribution pour y participer. Dans un regard qui en disait long sur ses pensées noires, elle répondit simplement :

« Non. »

Juste après, le pingouin questionna à son tour la nouvelle venue sur son état actuel, notamment à propos des blessures flagrantes qui ornaient son corps. Mist était certaine qu’il ne s’agissait pas simplement de coups de dague, mais ne pouvait en déduire davantage. Encore une fois, Fuka intervint pour rappeler son compère à l’ordre, qui livra en retour de nouvelles données sur la fille aux cheveux noirs. Aussitôt, la semi-Prinny frappa son acolyte, et proposa à la tueuse d’en faire de même.

Mais ce fut la porteuse de la faux qui s’opposa cette fois-ci. Elle rajouta qu’elle ne comptait pas les attaquer, surtout du fait du combat dont elle ressortait. Même si Mist pouvait croire la dernière partie de cette affirmation, elle ne faisait toujours pas confiance à l’autre concernant la première partie. Profitant d’une pause dans ce discours, elle adressa un regard agrémenté d’intentions meurtrières à celle qu’elle accompagnait depuis quelques temps :

« Y’a vraiment des fois où tu ferais mieux de la fermer ! »

Bien sûr, il ne s’agissait que d’un conseil. Fuka était sans nul doute l’une des rares personnes que Mist n’avait sincèrement pas envie d’éliminer. En même temps, la plupart des élus qu’elle avait été amenée à rencontrer arboraient des attitudes supérieures et belliqueuses. Du coup, lorsque la belle aux yeux d’azur était tombée sur la brune, les choses avaient été totalement différentes.

La dernière arrivée expliqua qu’elle sortait d’un affrontement contre une terrible créature, et que c’était cela qui l’avait mise dans cet état. Elle désigna d’ailleurs comme trophée la corne de ce monstre. Mist garda dans un coin de sa tête qu’il s’agissait probablement d’un adversaire puissant. Quand la faucheuse les interrogea sur Alto, elle s’abstint de répondre, laissant Fuka faire les explications. Mais quand cela fut fait, elle reprit la parole :

« Cette faux… Elle est pas commune par ici… »

Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Voir au delà des flocons   Voir au delà des flocons EmptyLun 16 Jan 2017, 17:44



feat. Mist & Kaede Honjo
Voir au delà des flocons

Ainsi la blessée avait mené un rude combat. A peine surprenant au vu de ses blessures et de son arme. Dans tous les cas, elle sembla à peine surprise du coup donné à Alto. Proposition par ailleurs refusée par Mist. Elle semblait pourtant ne pas apprécier le Prinny et il n'aurait pas été surprenant qu'elle accepte de lui mettre un coup. Les regards noirs qu'elle lançait à Fuka n'avait pour pour seul effet que de faire rouler les yeux de cette dernière et sa mise en colère suite à la révélation d'informations "compromettantes" eut le même effet.

Fuka ne savait pas vraiment ce qui lui arrivait, elle était perdue dans son esprit et ne savait plus quoi penser. Elle tentait tant bien que mal d'agir normalement mais cela donnait lieu à des réaction visiblement mal prises. L'adolescent finit par s'asseoir en tailleur dos à la jambe de Mist, observant l'horizon bouché par les flocons. Elle n'avait plus envie de parler de toute façon.

La blessée semblait pourtant intriguée par Alto, c'est donc après un soupir que ce dernier réexpliqua comme il l'avait fait maintes fois ce qu'il était et pourquoi.

Alors, je suis un Prinny, dood. Une âme pécheresse qu'on a enfermé dans de la peau, dood. J'étais humain avant, dood. Maintenant, je ressemble à un pingouin, j'explose quand on me lance et je peux pas m'empêcher de dire "dood", dood.


Si quelque chose n'avait pas titillé Fuka et Alto, c'était bien la faux portée par la blessée. Il fallait avouer que même sur Kosaten, une faux de ce genre n'était pas courante. Chose qui fût relevée par Mist.

Pendant que la blessée donnait ses explications, on pouvait voir l'adolescente intriguée par quelque chose au loin : Une lumière orangée à peine visible à travers la neige. Peut-être un campement, une maison ou encore un village qui savait. Fuka pointa mollement cet endroit du doigt, sa batte toujours sur l'épaule.

Y a de la lumière là-bas...


Annonça-t-elle sans réelle conviction. C'est à ce moment-là qu'Alto comprit que quelque chose n'allait pas. Habituellement, la brune se serait levée et aurait annoncé que le groupe s'y rendait sans donner le choix mais après ça, elle resta simplement assise, observant fixement cette petite lumière.

Euh, Fuka, tu vas bien, dood ? T'as pas l'air dans ton assiette, dood.


Fuka ne répondit pas. Prenant appui sur sa batte elle se leva et se tourna vers Mist et la blessée.

On y va ?

Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Voir au delà des flocons   Voir au delà des flocons EmptyMar 17 Jan 2017, 00:35






Voir au delà des flocons



Avec : Fuka Kazamatsuri et Mist
   
J’eu donc droit à des réponses concernant ce qu’était cette très étrange créature : Un prinny. Je n’en avais jamais entendu parler, et je devais bien avouer être surpris, mais après tout, qui mieux que lui-même pouvait se présenter ? Enfin bref, l’animal annonçait qu’il était une âme… Pécheresse qui avait ce corps, et qui… était humain autrefois ? Bon, j’avouais ne pas tout comprendre, d’autant qu’il mentionna ressembler à un pingouin, et qu’il lui arrivait fréquemment d’exploser quand on le lançait. Si ma curiosité était titillée à cet instant, je préférais ne pas en faire l’expérience, étant tout de même conscient qu’une explosion pourrait déclencher une avalanche dans des lieux aussi enneigés et pentus que les sommets blancs de Fuyu…

Enfin bref, c’était assez étrange de base de communiquer aussi facilement avec une créature qui pouvait parler, tant bien même elle ponctuait ses phrases par des ‘’dood’’ plus qu’étrange, sans réelle signification. Mais le bon sens revint un peu plus lorsque la dénommée Mist fit la remarque comme quoi mon arme était très peu commune. Il était vrai que par sa taille, déjà, elle était extraordinaire, mais en plus par le boulet qui y était accroché… Dans tous les cas, je répondis, arborant un sourire fier mais aussi légèrement nostalgique de tout ce que j’avais vécu avec…

‘’En effet, elle est loin d’être commune. Elle est même unique, puisque je suis la seule personne à savoir la manier, tant cela nécessite de l’entrainement… Beaucoup d’entrainement. Et pardonnez-moi si je ne vous offre pas de démonstration, mais j’avoue être un peu éreintée là…’’

Toutefois, la seconde jeune fille, qui s’était assise à coté de sa camarade, remarqua une lumière très lointaine, que je n’avais pas remarqué tantôt. Mais à bien observer, oui, il y en avait une, il y avait de la vie ! Un sourire se dessina alors sur mon visage, alors que je pensais déjà à m’assoir quelque part, ou bien à m’allonger, après avoir fait quelques bandages pour mes plaies. A vrai dire… Je payerai cher pour un bain chaud… Mais bon, vivre sur les routes était une chose difficile, et de nombreux plaisirs s’en retrouvaient coupés… Peut-être faudrait-il un jour que je me pose, à un endroit, même le temps de quelques semaines. C’était quelque chose que j’avais fait à Chikaï, en compagnie d’Emily, et… L’envie d’être avec elle était immense, tant bien même cela ne faisait à peine que quelques jours tout au plus, m’étant téléporté la veille.

Mais le prinny semblait inquiet pour celle qui partageait ses couleurs, qui s’appelait par ailleurs Fuka. Cette dernière n’était pas dans son état normal ? Je ne pouvais pas vraiment le savoir, ayant croisé toute sorte de personne hautes en couleurs et très complexes. Dans tous les cas, je hocha la tête à sa demande, et mena la marche jusqu’à cet endroit, qui semblait être au final un petit refuge de montagnard, malheureusement vide d’âme, a l’exception d’un chien, qui à la place de garder l’entrée, se montra particulièrement affectueux en me sautant dessus, réussissant à me prendre par surprise et à me faire tomber dans la neige. Enfin, au début j’eu pensé que l’animal était un loup, tant leurs traits étaient proches, mais il semblait bien que c’était un molosse des plus sympathiques.

Et je me pris en même temps d’un rire, alors que je luttais du mieux que je pouvais pour éviter les léchouilles de la bête. Vaincre un ogre légendaire, et se faire prendre par surprise par un chien, visiblement, j’étais quelqu’un qui se laissait aller, mais ce n’était pas à mal. J’aimais cette manière de vivre, de n’être véritablement sérieux en combat que dans les moments nécessaires. Mais je savais qu’il fallait que mon esprit combattif ne se renforce. Et c’était pourquoi je comptais m’entrainer dur.

Puis, me relevant en laissant le soin au canidé de s’en prendre aux autres jeunes filles, je rentrai tranquillement dans l’endroit, pour voir qu’il était vide d’homme. Mais visiblement pas inhabité. Sans aucun doute un chasseur qui permettait aux voyageurs d’avoir un refuge, tout du moins c’était ce que traduisait à mes yeux les sacs de couchages à plusieurs endroits dans la pièce.

‘’Ahhh… On sera bien ici, en attendant que la neige ne cesse de tomber, et de quoi reprendre des forces…’’

J’affichais encore une fois un sourire aux jeunes filles, alors que je posais mon arme contre un mur de la pièce, en disant :

‘’Au fait, je ne me suis pas présentée. Mon nom est Kaede, Kaede Honjo. Et vous ? J’ai crût comprendre Mist, Alto et Fuka non ?’’


Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Voir au delà des flocons   Voir au delà des flocons EmptyVen 27 Jan 2017, 21:46



feat. Kaede Honjo & Fuka Kazamatsuri
Voir au-delà des flocons

Mist n’écouta même pas les explications fournies par Alto. Elle les avait déjà écoutées une fois, et cela l’avait gonflé… Au final, malgré ses dires, le pingouin n’avait rien fait de particulièrement notable de sa vie de pêcheur… Quelques vols à l’étalages tout au plus… Cela avait été la première déception de la fille aux cheveux noirs. Et puis, de manière générale, le comportement du Prinny lui donnait envie de violenter l’animal. Mais avec Fuka, c’était différent. Même si cette dernière avait des attitudes gamines, même si elle se montrait maladroite, la jeune Esper ne parvenait pas à la haïr ou à avoir une quelconque envie de la tuer. Ce qui était vraiment rare…

Vinrent ensuite les indications données par l’autre jeune femme, à propos de l’étrange faux prolongée par un boulet. Cette arme avait l’air particulièrement destructrice et celle qui la possédait affirmait la maîtriser à la perfection… Ce que Mist pouvait très bien croire. Par ailleurs, sa portée semblait être bien élevée, en tout cas beaucoup que celle de la tueuse, privée de sa puissance de l’air. Car désormais, sa seule défense ou presque résidait dans la dague qu’elle dissimulait…

Pendant que Mist s’était ainsi perdue dans ses pensées, en essayant de jauger le vrai et le faux chez leur interlocutrice, ainsi que sa puissance potentielle, elle n’avait pas remarqué le calme de plus en plus présent chez Fuka. Bien que la meurtrière ne connaisse pas la brune depuis fort longtemps, elle avait tout de même compris que ce n’était absolument pas son genre. Pourtant, cette fois-ci, elle ne parlait pas, posée dans son coin. En réalité, la Fuyujin encore debout ne le remarqua que lorsque l’autre reprit la parole pour mentionner une lumière, un peu plus loin.

Alors que le pingouin complet s’enquerrait de l’état  de Fuka, Mist observa la direction pointée pour confirmer à son tour le flash rougeâtre au loin. Décision fut prise à l’unanimité de s’y rendre. La faucheuse en tête, les deux autres filles suivant. Pendant cette courte traversée, la belle aux yeux d’azur conserva le silence. La neige se faisait intense et se tenait prête à les engloutir à tout instant. Néanmoins, ce petit voyage se passa sans encombre.

La lumière provenait d’un petit abri en montagne, et non pas un village. Dès leur arrivée, un chien touffu se jeta sur celle qui était en tête. Très vite repoussé, il poursuivit son chemin vers Fuka, tandis que Mist le regardait froidement, passant sans même s’arrêter. Lorsqu’ils furent installés, la troisième du groupe se présenta sous le nom de Kaede, vérifiant à son tour les identités des autres.

« Ouais. Mist. »

Il n’y avait rien de plus à dire, et Mist ne faisait toujours pas confiance à Kaede. De toute façon, il y avait dans le groupe une personne beaucoup plus apte à converser ainsi, vers qui l’aérokinésiste déchue se tourna et regarda avec ses yeux bleutés.

« Fuka ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Voir au delà des flocons   Voir au delà des flocons EmptySam 28 Jan 2017, 15:14



Feat. Mist & Kaede Honjo
Voir au delà des flocons

Il fallait croire que Fuka avait bien fait de signaler la présence de la lumière vu que la décision d'y aller fût unanime. L'inconnue menait la marche, suivie de Mist et Alto, tandis que la brune restait en arrière, marchant tout en fixant le sol. Comme si elle n'allait nul part, sans objectif précis. Chaque élément qui entrait dans son champ de vision était sujet à interrogation. Les flocons venaient-ils de son esprit ? Mist ? Alto ? L'inconnue ? L'air ? L'adolescente elle-même ? Tout cela n'était que le fruit de son esprit ? D'un rêve ? Dans ce cas, pourquoi cela ne s'arrêtait pas ? Pourquoi elle ne se réveillait pas ? Pourquoi ressentait-elle la douleur ? Pourquoi rien ne tournait en sa faveur ?

Sans trouver de réponse à toutes ces questions, le petit groupe arriva dans un petit abri dans lequel les attendaient un chien. Chien qui sauta sur l'inconnue avant de se diriger vers Fuka. Elle s'accroupit face à lui, lui caressant la tête.

Toi aussi je te rêve ?


Alto fixa Fuka d'un air intrigué tandis que le chien fût repoussé par le regard de Mist. Le Prinny commençait à réaliser que la brune s'encrait petit à petit dans cette dure réalité qu'était Kosaten. Il n'y avait aucun besoin de la presser, cela allait finir par arriver de toute manière.

La Kazamatsuri s'adossa simplement contre un mur, répondant à celle nommée Kaede Honjo. C'était le moins qu'elle puisse faire et de toute façon, elle ne savait pas si ces paroles allaient sombrer dans les abysses de ses songes ou non. De plus, Mist semblait vouloir que Fuka commence la conversation.

Ouais... Fuka Kazamatsuri. Excusez-moi... Je suis... Nan rien...


Pourquoi leur expliquer après tout ? Pour n'importe qui, le fait d'être dans un rêve était faux, donc quel intérêt d'entendre les dilemmes internes d'une fille dont la personnalité s'est basée là-dessus ?
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Voir au delà des flocons   Voir au delà des flocons EmptySam 28 Jan 2017, 16:29




Voir au delà des flocons



Avec : Fuka Kazamatsuri et Mist
   
L’endroit était tout de même relativement spacieux. Il y avait de la place pour une bonne dizaine de personne en ces lieux, même surement plus, soit bien plus que ce que nous avions besoin. Equipé d’une table, de quelques meubles de rangement mais surtout d’un foyer pour se chauffer et pour cuisiner, je ne pus m’empêcher de mettre mes mains non loin des flammes tout en les frottant légèrement. Un simple petit réflexe, pour m’imprégner de la température des lieux. Mais pendant ce temps, les deux jeunes filles qui m’accompagnaient (et le chien, qui en avait profité pour rentrer lui aussi) entrèrent dans la maison.

Toutefois, la discussion risquait d’être relativement pauvre si je ne l’animais pas. En effet, de ce que je pouvais voir, la première, nommée Mist, ne me faisait pas du tout confiance, et semblait prête à m’assassiner durant mon sommeil si je fermais un court instant les deux yeux. Elle pouvait essayer après tout, mais réussir était une autre paire de manche. Et l’autre, nommée Fuka, était… Comment dire, patraque ? C’était un peu près ça, la jeune fille ne semblait guère être dans son état normal, semblant fatiguée et/ou malade, ce qui me laissait perplexe et, je préférais l’avouer, un peu inquiet.

‘’Tu ne me semble pas aller très bien, es-tu fiévreuse ?’’

M’approchant et posant ma main sur son front, je forçais un peu les choses pour vérifier sa température, par précaution. Certes, je n’étais pas médecin, mais je pouvais affirmer que si elle avait un mal, il n’était pas sujet à fièvre. Peut-être avait-elle une cruelle baisse de motivation, que pouvais-je savoir ? En tout cas, je refis quelques pas en arrière, en faisant une mine laissant penser que je n’en savais rien sur le sujet :

‘’Ça n’a pas l’air d’être ça. L’air de Fuyu est rude pour ceux et celles qui n’y sont pas habitués.’’

Je soupirais, avant de m’asseoir a même le sol, non loin des flammes, et de sortir de ma besace une petite bouteille et trois petites coupoles. Rien de bien spectaculaire en somme, mais je versais directement un peu de ce liquide dans chacune, avant de prendre la mienne, et de dire, en tentant d’être sympathique du mieux que je le pouvais :

‘’Tenez, c’est un saké de Chikaï. Ce n’est pas le meilleur alcool du monde, mais ça vous réchauffera au moins un peu le corps et l’esprit.’’

Je bu en tout cas d’une traite ma coupole, avant de secouer la tête pour me faire reprendre conscience. Certes j’avais une fatigue musculaire importante, mais avec ce petit remontant, j’étais prêt à y retourner ! Bon, je ne comptais pas le faire, mais cela me redonnait un peu de vigueur, ce que j’avais bien besoin actuellement. Toutefois, je continuai ensuite la discussion en leur posant quelques questions :

‘’Où comptiez-vous aller ? Les montagnes ne sont pas vraiment un endroit des plus accueillants, bien au contraire. Il n’y a pas grand-chose, si ce n’est le temple du ciel, mais… A part des moines et des prêtres, il n’y a guère d’intérêt à s’y rendre. Sauf si vous comptez devenir des servantes de Long, mais… Cela m’étonnerais fort…’’

Ah… Le temple du ciel… Une longue histoire. La seule et unique fois que je m’y étais rendu, j’avais dû élucider une mystérieuse affaire… Aucune nouvelle du Kitsune par ailleurs, mais cela m’était à vrai dire bien égal… Je n’étais pas un fervent religieux, bien au contraire. Néanmoins, je continuai d’une voix un peu curieuse :

‘’Au fait, Fuka, j’ai peut-être mal compris, et si c’est le cas, je m’en excuse, mais… Tu disais que personne ne pouvait te battre dans ton rêve… Est-ce que tu penses que cet endroit en est un ?’’



Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Voir au delà des flocons   Voir au delà des flocons EmptyLun 30 Jan 2017, 10:14



feat. Kaede Honjo & Fuka Kazamatsuri
Voir au-delà des flocons

Fuka n’avait effectivement pas l’air dans son assiette : alors que d’ordinaire, c’était la première à parler pour ne rien dire, tantôt amusant Mist, tantôt l’agaçant, elle s’était pour l’heure refermée sur elle-même, ne prenant que très peu la parole, et sans même finir ses phrases. Si cela n’inquiétait pas la fille aux cheveux noirs, cet état avait tout de même la conséquence de l’intriguer suffisamment pour qu’elle y cherche une quelconque explication. Toutefois, elle n’était pas médecin et ne comprenait pas du tout ce changement du tout au tout. La brune était-elle malade ?

La troisième femme du groupe sembla à son tour noter le peu de présence de Fuka. Elle demanda d’ailleurs à cette dernière son ressenti. Kaede semblait réellement portée par de bonnes intentions, mais Mist avait appris à se méfier de tout le monde, à cause de son passé meurtrier. Néanmoins, puisque la plus âgée du groupe paraissait s’y connaître un peu mieux qu’elle-même sur les maladies locales, la jeune Esper la laissa agir sans rien dire, observant simplement la scène.

Après quoi, Kaede sortit de sa sacoche une bouteille d’un liquide inconnu, accompagnée par trois récipients. Mist attrapa la part qui lui était réservée, en prenant soin de ne pas en ingérer une seule goutte tant que l’autre ne l’aurait pas fait. Mais la faucheuse ayant avalé son alcool, dont elle révéla qu’il s’agissait de saké, la tueuse en fit de même. Le breuvage avait un coup assez amer, qui arracha une petite grimace à la buveuse. Cependant, comme l’avait annoncé celle qui avait servi, cela eut au moins l’effet d’apporter un regain de chaleur.

« Merci. »

Ce n’était pas dans ses habitudes que de montrer sa gratitude, mais ici, Mist sentait qu’il s’agissait d’une marche nécessaire à gravir. Juste après Kaede les interrogea sur leur but. Il était vrai que l’idée que deux filles voyagent à priori sans défense dans une zone aussi peu hospitalière que des montagnes avait de quoi en étonner plus d’un. Mais la jeune femme avait l’air d’avoir compris plus ou moins bien leurs intentions, et la belle demoiselle ne jugea pas nécessaire de dissimuler le reste de l’explication.

« C’est ça ! Avec Fuka, on va au temple du ciel ! Il faut qu’on puisse parler à Long ! »

Et puis la faucheuse questionna la joueuse de base-ball sur son histoire de rêve. A cet instant, Mist comprit ce qu’Alto avait voulu lui dire lorsqu’il indiquait que ce genre de scène se répétait sans cesse. Chacun était à la fois curieux et désireux de faire découvrir la vérité à Fuka. Croisant les bras, blasée par cette explication, la belle aux yeux d’azur les laissa converser à ce sujet.
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Voir au delà des flocons   Voir au delà des flocons EmptyLun 30 Jan 2017, 20:46



feat. Mist & Kaede Honjo
Voir au delà des flocons

Pour le coup, Fuka ne désirait qu'une chose, c'était qu'on la laisse en paix. Son esprit était perdu entre réalité et fictif et elle n'avait aucun moyen de démêler les noeuds qu'elle y avait créé. Mais bon, il fallait croire que le calme rare dont elle faisait preuve était inquiétant puisque Kaede s'inquiétait d'une fièvre et alla même jusqu'à prendre la température de l'adolescente. Si en temps normal, elle l'aurait repoussée, elle se laissa faire. Après tout, peut-être était-ce cela. Peut-être était-elle malade et que son cerveau enrhumé créait des interrogations inhabituelles. Mais visiblement, ce n'était pas le cas. Elle avait simplement le coeur lourd.

Elle suivit sans rien dire Kaede, s'asseyant à côté du feu légèrement recroquevillée sur elle-même. Quand on connaissait le tempérament extraverti de de la jeune fille, il y avait de quoi se poser des questions. Elle avait par ailleurs posé sa fidèle batte devant elle et fût rapidement rejointe par Alto qui s'assit à côté de l'adolescente.

C'est à ce moment que Kaede sortit du saké. Fuka n'en avait jamais bu mais elle se doutait qu'elle ne tenait pas l'alcool. Dans tous les cas, si cela pouvait l'aider à se vider un peu l'esprit, autant accepter. Elle prit la coupole lâchant un léger "Merci..." avant de la boire d'une traite. C'était un goût fort, très fort, peut-être trop fort. Et dans les secondes qui suivirent, la tête de la Kazamatsuri se retrouva embrumée.

Elle avait étalé ses jambes devant elle et tendait sa coupole à Kaede entre deux hoquets.

J'peux en r-*hic*-avoir steuplé ?


Kaede continua tout de même en demandant ce que les deux jeunes filles allaient faire au temple du ciel. Question légitime à laquelle Alto préféra laisser Fuka répondre, se demandant dans quel état elle s'était mise. L'adolescente attendit que Mist réponde et elle tapa de la main sur le sol.

Ouaaaaaaais, j'vais lui casser la *hic* gueule à Long !


La Honjo continua demandant des éclaircissement à Fuka concernant sa foi d'être dans un rêve. Ce à quoi Alto agita les ailes pour signifier de couper court à cette question mais il était trop tard, la Kazamatsuri s'était déjà effondré en arrière en hurlant et hoquetant.

Je sais pluuuuuuuuus ! J'suis *hic* paumééééééééée !Si j'sui dans un *hic* rêve, j'vais m'réveiller mais zi j'sui pas dans un rêve, za veut dire que j'fais quoi ? Genre j'suis coincée làààà ? J'sais même plus ce qui *hic* est vrai ou faux bordeeeeeeel !


Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Voir au delà des flocons   Voir au delà des flocons EmptyMar 31 Jan 2017, 14:23




Voir au delà des flocons



Avec : Fuka Kazamatsuri et Mist
   
Initialement, je ne pensais pas qu’en donnant une si faible quantité d’alcool à une personne, elle pouvait se retrouver dans un tel état, et pourtant, ce fut bel et bien ce qui arriva à la dénommée Fuka. Si sa camarade, Mist, n’avait eu aucun problème à boire un peu pour se revigorer (en ayant bien sûr attendue la confirmation que le breuvage n’était pas empoisonné), la jeune fille en bleu et à la tunique étrange semblait être totalement ivre, attrapant un méchant hoquet et semblant avoir perdue en une seule gorgée toute ses inhibitions. Et je dus avouer me sentir un peu mal d’en être responsable, tant initialement la jeune fille ne semblait pas aller au mieux…

Et l’alcool, solution facile, n’était en rien la meilleure, si ce n’était pas l’une des pires. Masquer ses problèmes par un autre n’était jamais une bonne idée… Mais par précaution, j’évitais de lui en reservir, qui pouvait savoir ce qui se passerait si je lui donnais un second verre, tant le premier avait eu des conséquences assez importantes…

‘’N’abusons pas des bonnes choses. Si tu veux boire, on peut toujours chauffer de l’eau, et préparer un peu de thé, ce sera beaucoup plus sain.’’


Oui, je disais cela après avoir proposé un peu d’alcool, mais le saké était uniquement pour vaincre la sensation de froid, au moins pendant quelques minutes, le temps que le feu ne s’occupe de nous couvrir. Mais néanmoins, les deux jeunes filles répondirent coup sur coup, expliquant qu’elles se rendaient au temple du ciel pour parler à Long, et plus précisément, fait surprenant pour aller lui… Casser la gueule… Je soupirais, un peu amusé par cet enthousiasme des plus perturbants et des plus suicidaires, pour répondre, calmement :

‘’Je n’ai beau pas être une grande croyante, si le dieu dragon est en mesure d’amener des élus surpuissants en ce monde, il doit l’être aussi, alors le vaincre risque d’être complexe, voir impossible… Et même pour aller lui adresser la parole, cela ne risque pas d’être évident… Vous pouvez toujours demander une entrevue avec le chef religieux de Fuyu, le prophète Fuu, mais… C’est à vos risques et périls.’’

Personnellement, je n’avais pas vraiment tenté le diable, et ne me mêlant pas de politique et des affaires des hauts placés, je n’avais jamais fait la rencontre d’un des grands de ce monde, me contentant de vivre comme je le pouvais… Enfin si, il y avait bien la rousse, qui devenait de plus en plus une icône, tout comme j’avais malheureusement croisé la rencontre du titan sombre, mais… Ces choses n’avaient pas vraiment été intentionnelles.

Néanmoins, ce fut quand la jeune Fuka bascula en arrière et commença à hurler que les choses devinrent plus intéressantes, tout du moins pour réveler sa psychée… Mais l’alcool n’aidait pas, mais alors pas du tout ! Semblant avoir l’alcool triste, la jeune fille ne savait même plus si ce qu’elle affirmait avant était vrai ou non. Elle était en proie à une complainte des plus étranges, comme quoi elle ne savait même plus ce qui était vrai et ce qui ne l’était pas… Malheureusement, être perdu en ce monde arrivait à tout le monde, et cela m’était déjà arrivé, et c’était encore le cas actuellement, j’avais des questions sur la manière dont je devais agir qui me taraudaient, et dont j’espérai trouver des réponses par le temps, mais pour le moment sans grand résultat…

Me penchant un peu en arrière, en levant le regard vers le plafond, avant de le rabattre sur les flammes, je me pris d’une voix calme, plutôt basse, pour répondre :

‘’Et… Pourquoi pas ?’’

Je tournais mes yeux vers les deux curieuses personnes, pour continuer :

‘’Après tout, nous n’avons aucun moyen d’en être sûr. On peut faire des rêves plus vrais que nature, alors… Pourquoi Kosaten n’en serait pas un ?’’


Etais-je sérieux ? Pensais-je vraiment cela ? Je l’ignorais, me plaisant pour le moment à me perdre dans ce qui était l’une des nombreuses possibilités de l’existence… Après tout, peut-être que rien de ce que j’avais vécu n’était vrai ? Peut-être était-ce seulement les hallucinations d’une personne à la dérive, en train de se noyer dans les eaux du pacifique ? Triste fin…

‘’Peut-être que toute cette histoire, cette vie n’est qu’un songe, et que tu en as perdue le contrôle. Peut-être, je l’ignore… Mais au final, est-ce que cela est vraiment important ? Entre vivre un rêve… Et vivre la réalité… Quelle est la différence ?’’

Je tournais mon regard sur la dénommée Mist, pour lui poser directement cette question :

''Penses-tu que c'est un rêve ? Penses-tu que ce monde est réel ?''




Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Voir au delà des flocons   Voir au delà des flocons EmptyMar 31 Jan 2017, 21:48



feat. Kaede Honjo & Fuka Kazamatsuri
Voir au-delà des flocons

Mist n’était pas de ce genre de personnes qui pouvaient passer des heures à ingurgiter des quantités astronomiques d’alcool sans jamais en ressentir les effets néfastes. Mais elle avait déjà goûté à ce breuvage et elle se savait capable de tenir un minimum. Ce qui n’était vraisemblablement pas le cas de Fuka. En effet, à peine la brune avait-elle avalé sa part qu’elle fut prise d’un hoquet insupportable, réclamant avec difficulté une nouvelle portion de saké.

Kaede refusa une telle demande, tandis que la jeune Esper se montrait amusée de l’ivresse de Fuka. Mist laissa la faucheuse avertir la batteuse, en lui conseillant de privilégier le thé. Cette scène avait le mérite de réchauffer l’ambiance, qui s’était très largement refroidi avec la mise à l’écart de la joueuse de base-ball, et le manque de conversation de l’aérokinésiste. Mais la troisième avait su réanimer la discussion et égayer ces instants ennuyeux. D’ailleurs, la fille aux cheveux noirs se surprit à éprouver de la reconnaissance pour cela. Malgré son attitude froide et méfiante, elle demeurait un être humain, désireux de s’amuser.

Après quoi, révélant une fois de plus, si cela était vraiment nécessaire, son état anormal, Fuka frappa violemment le sol, manifestant à son tour son désir de rencontrer Long, ajoutant cependant sa volonté de lui faire regretter ses actes. Si Mist était d’accord, elle trouvait néanmoins imprudent de révéler ce genre d’intention à qui voulait l’entendre. Elle avait de fait déjà rencontré des élus fidèles au dieu protecteur de Fuyu, et probablement prêts à défendre son nom. Si Kaede était de ceux-là, la brunette en avait trop dit…

Heureusement (pour Fuka), ce ne fut pas le cas. Kaede rappela ce que Mist savait déjà : cette tâche n’était guère aisée et n’avait que peu de chances d’être couronnée de succès. Toutefois, les deux demoiselles s’étaient mises d’accord pour aller jusqu’au bout, et c’est exactement ce que la belle aux yeux d’azur ferait.

Par la suite, le débat sur le rêve fut remis sur le tapis, lorsque Kaede avoua qu’elle n’avait en soit aucune idée de ce qu’était réellement Kosaten. Mist pensait n’être accompagnée que d’une cinglée, elle découvrait maintenant la présence d’une seconde, ce qui lui arracha un profond soupir. Quel était ce délire ?! En plus, la jeune femme lui demandait son avis sur la question…

« C’est stupide ! Je suis parfaitement conscient de mes actes, de mon passé, de mes pensées, et je suis sûre que c’est pareil pour toi ! Tout ça est beaucoup trop vrai pour n’être qu’un rêve… Si tu en doutes, je suis prête à te le prouver en te blessant. »


En disant ces mots, Mist avait croisé ses bras, afin de montrer que sa position était inchangeable. Ce débat était complètement débile et n’avait pas lieu d’être. Maintenant que c’était clair et énoncé, la Fuyujin se tourna vers la seule présence qu’elle appréciait actuellement dans la pièce.

« Fuka, réveille-toi ! C’est pas ton genre que de bouder dans ton coin ! Et arrête de boire de l’alcool, tu le tiens pas ! Tu le sais, que tu ne rêves pas… »
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Voir au delà des flocons   Voir au delà des flocons EmptyJeu 02 Fév 2017, 18:05



feat. Mist & Kaede Honjo
Voir au delà des flocons

Visiblement l'ivresse triste de Fuka avait lancé un débat. D'un côté Kaede qui n'était pas dérangée par l'idée de faire partie d'un rêve et d'un autre côté Mist persuadée que tout était réel et tentant de convaincre la brune en lui hurlant dessus. Cette dernière y réfléchissait très sérieusement, empêchant toute réponse instantanée. Qu'est-ce qui lui prouvait que Kosaten était réel, fictif ? De son point de vue les personnes rencontrées jusqu'ici n'étaient que des fruits de son imagination.

C'est Alto qui y réfléchit en étant presque aussi posé que Kaede. Il fallait envisager toutes les possibilités. Il était conscient c'était clair. Il avait conscience de lui-même, de ses actes et de son autonomie. Si Fuka rêvait réellement, cela voulait dire qu'elle avait inventé Kosaten, son passé, celui de Mist, de Kaede et ce, à la seule aide de son cerveau. Cela ferait d'elle une déesse ?

Attends Mist, calme-toi et penses-y un peu plus, dood. Toi, moi et Kaede sommes parfaitement conscients d'exister, dood. Notre passé, celui de ce monde, tout est palpable, dood. Si c'est vraiment le fruit de l'esprit de Fuka, tu imagine la puissance de son imagination, dood ?


Fuka observa le Prinny l'air intriguée. Son cerveau était-il si remarquable que ça ? Si elle arrivait à créer des consciences ainsi dans un rêve, cela voulait dire que n'importe qui pouvait la tuer dans son rêve ? Dans tous les cas, elle semblait plus favorable à être dans un songe mais dans ce cas, comment en reprendre le contrôle et que faire.

En fait, y a tout un monde dans ma *hic* tête... Ca veut dire que j'vous ai créés mais z'ai aussi créé Long. Donc j'peux touj-*hic*-ours lui casser la gueeeeeule...


Mais qu'allait-elle faire tout de même ? Tuer Long ne serait pas suffisant... Fallait-il se résoudre à accepter ce monde comme réalité ?

Mais si, c'est la réalité... Je fais quoi moi... ? J'accepte tout et je *hic* vis ici comme si de rien n'était ? Mais je veux pas moi... Je veux rentrer chez moi...


Pour le coup, on peut pas trop t'aider, dood... C'est à toi de te faire une idée, dood. Je te suivrai de toute façon, dood.

Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Voir au delà des flocons   Voir au delà des flocons EmptyJeu 02 Fév 2017, 18:53




Voir au delà des flocons



Avec : Fuka Kazamatsuri et Mist
   
Il suffit de quelques instants pour que je comprenne que mon exposition des faits n’avait pas du tout fait l’unanimité, bien au contraire… Mist, la plus farouche des jeunes filles, n’était pas vraiment de mon avis, et ça je pouvais le comprendre ! Après tout, oui, je me sentais vivre, je me sentais exister, je me sentais respirer, je sentais mes blessures et autres bleus, mais… S’il y avait bien une chose que Kosaten ai put m’apprendre dans ce monde sans limite et aux milles dangers, c’était que tout était possible et que de se reposer sur ses acquis était synonyme de mort… Je répondis alors, d’une voix calme, alors qu’elle montrait son opposition en croisant les bras, en proposant de me blesser :

‘’Du calme, du calme, j’ai juste énoncé une possibilité. Et crois-moi, être sur de quelque chose est difficile. J’ai connu une personne qui était capable de faire vivre des rêves, plus vrai que nature, où chaque sens, chaque chose, se ressentait pleinement. Et la douleur en fait partie. Entre un rêve et la réalité, il peut n’y avoir aucune différence de sensation.’’

Je fermais les yeux quelques instants, en visualisant rapidement les rêves que j’avais pu faire en compagnie de la jeune Minshujin… Il n’y en avait pas eu tant que ça, mais à chaque fois, ils avaient été d’un réalisme des plus déstabilisant, notamment lorsque j’avais visité cet étrange palais bleuté, peu de temps après mon arrivée dans ce monde… De lointains souvenirs, qui étaient beau rien que par la présence de la jeune fille à mes cotés, qui me manquait cruellement… Néanmoins, je secouais la tête lentement, alors que Mist essayait de faire comprendre à Fuka que ce n’était pas un rêve… Chose qui n’atteint pas celle qui était ivre, mais qui eu le fait de faire réagir son animal, le Prinny parleur.

Et lui était beaucoup plus modéré, laissant place à cet étrange doute qui avait sa place actuellement, si tout cela n’était qu’un rêve ou non… C’était possible après tout, improbable, mais possible… Et peut-être que je m’amusais de cette possibilité, silencieusement. Après tout, sur Kosaten, personne ne pouvait définir ce qui était vrai de ce qui ne l’était pas. Et si, en effet, la jeune fille était créatrice de ce rêve, alors peut-être que défier Long serait dans ses cordes… Je voyais ça comme une sorte d’histoire, où la jeune fille était en quelque sorte l’héroïne, et qu’il lui faudrait devenir surpuissante avant de vaincre le terrible dragon… Ou en quelque sorte…

Mais finalement, ce fut bel et bien cette histoire qui revint… Que devait-elel faire ? Si c’était la réalité, si c’était la sienne, alors il lui faudrait faire quelque chose… L’inactivité était un fléau et tuait malheureusement trop de gens dans ce monde… Soupirant, je me pris à lui dire quelques mots :

‘’Ça, personne ne peut te le dire. Mais c’est tout un monde, ou un rêve, qui s’ouvre à toi. Il y a beaucoup de personnes, natif ou non, magicien ou non, qui valent le coup d’être rencontrés. Ce n’est pas à d’autres de te dire ce que tu dois faire ou ce que tu es, c’est à toi de le savoir, à toi de dire ce que tu es vraiment.’’



Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Voir au delà des flocons   Voir au delà des flocons EmptyDim 05 Fév 2017, 19:21



feat. Kaede Honjo & Fuka Kazamatsuri
Voir au-delà des flocons

Alto fit l’intervention la plus stupide que Mist le connaissait. Décidément, elle n’aimait vraiment pas ce pingouin. Tantôt il ouvrait le bec pour ne rien dire, ou balancer des évidences, ou encore raconter sa vie dont la jeune Esper n’avait rien à carrer –elle avait choisi de faire route en compagnie de Fuka et non du Prinny–, tantôt il venait donner du crédit à une brunette déjà bien sûre d’elle… Or, ici, alors que le petit piaf avait passé son temps à essayer de la raisonner, il accordait désormais du crédit à l’hypothèse de la batteuse…

Mist, de son côté, regrettait de s’être emportée auprès de Fuka. Non pas qu’elle adhère à son tour à ces idées stupides… Mais la tueuse avait compris qu’il s’agissait d’un sujet à éviter le plus possible… Ou du moins, un sujet sur laquelle elle ne devait pas trop exprimer son opinion en présence de l’autre jeune fille… En plus de cela, il y avait cette Kaede, qui donnait à son tour un avis positif en faveur de celle-ci…

Mais finalement, ce fut la faucheuse qui calma le jeu. Elle affirmait, de par son vécu, qu’il existait bel et bien des personnes en mesure de faire vivre un rêve indiscernable de la réalité. Un rêve que l’on confondrait avec le véritable monde… L’aérokinésiste était plus qu’intriguée à ce sujet : non pas qu’elle souhaitait donner à son tour raison à Fuka… Ça, il en était hors de question ! Mais l’idée qu’une telle chose puisse lui arriver dans le futur lui était insupportable…

« Comment ça, des rêves plus vrais que nature ?! Il y a forcément un moyen de se rendre compte que ce n’est pas vrai, que la réalité s’échappe, non ?! »

Elle-même était capable, à son niveau maximal de puissance, de piéger ses ennemis dans des visions illusoires, amplificatrices de sensations telles que la douleur… Mais il y avait une limite, autant de temps que de finition à cela… Même les plus idiots finissaient par découvrir la vérité… Mais si ce que la jeune femme disait était vrai, alors il y avait un moyen d’outrepasser cette différence. Et dans ce cas, Mist se devait de découvrir ce qu’il était, peu importe le prix à payer.

« Comment s’appelle cette personne ? »

Juste après, une nouvelle fois, Fuka se remettait d’elle-même en question… Alto continuait de la soutenir, tandis que Kaede la laissait libre de son opinion. A chaque fois que le débat semblait approcher de sa clôture, il fallait qu’un nouvel élément vienne raviver la discussion… C’était pénible mais, pour une fois, Mist n’était pas énervée. Au contraire, la belle aux yeux d’azur était plutôt d’accord avec le pingouin.

« Ouais, même si je suis convaincue qu’il ne s’agit pas d’un rêve, je t’aiderai à rentrer chez toi si c’est ce que tu veux ! »


Puis, se tournant vers la faucheuse, Mist reprit la parole, d’un ton plus calme :

« C’est à cause de Long qu’on est ici, non ? Donc c’est avec lui qu’il faut causer ! T’as l’air de bien t’y connaître à son sujet… T’aurais pas des informations en plus ? »

Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Voir au delà des flocons   Voir au delà des flocons EmptyDim 12 Fév 2017, 17:20



feat. Mist & Kaede Honjo
Voir au delà des flocons

Mist avait clairement été énervée par ce qu'avaient dit Alto et Kaede. Bien sûr, ils ne voulaient pas faire de l'état de fait du rêve une réalité mais simplement exposer un point de vue, une possibilité annexe. Après tout, il était désagréable de se dire que l'on était le fruit de l'imagination de quelqu'un.

C'est pourquoi Kaede exposa une autre possibilité qui intrigua le trio dans son ensemble. Surtout que Fuka commençait à voir les effets de l'alcool se dissiper. La possibilité soulevée par la femme aux cheveux violets était qu'elle connaissait quelqu'un pouvant faire vivre des rêves d'une façon plus vraie que nature.

C'était donc possible que tout Kosaten soit un rêve. Après, savoir si c'était celui de Fuka ou de quelqu'un d'autre était impossible. Mist semblait vraiment paniquée par cette idée ce qui, encore une fois était compréhensible.

Donc si ça se trouve, c'est un rêve mais pas le mien... Nan parce que si je savais faire vivre des rêves aux gens, je le saurais je *hic* pense...


Ou peut-être avait-elle volontairement fermé sa mémoire à quelconque pouvoir du style ce qui n'était pas possible vu le tempérament de l'adolescente. Quoiqu'à force de hurler sur tous les toits que c'était son rêve, c'était bien possible au final.

Mist demanda qui était cette personne capable de faire vivre les rêves. En effet, connaître son identité et pouvoir la rencontrer pourrait être une pièce maîtresse pour savoir si oui ou non, Kosaten était un rêve.

Mist formula ensuite son envie d'aider Fuka à rentrer chez elle. Ce que l'on pouvait clairement dire d'elle était qu'en tant qu'alliée, voire amie, elle s'avérait fidèle et honnête.

Merci Mist... T'es une vraie pote...


En attendant, comme l'avait précisé Kaede plus tôt, aller au temple du ciel n'était pas très utile si entrer en contact avec Long était impossible. Que faire donc ?

Du coup, faut qu'on trouve autre cho-*hic*-se pour se farcir Long...

Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Voir au delà des flocons   Voir au delà des flocons EmptyMer 15 Fév 2017, 00:26




Voir au delà des flocons



Avec : Fuka Kazamatsuri et Mist
   
Une certaine forme de curiosité se dégageait de la part de ces jeunes filles lorsque je mentionnais les pouvoirs très étranges et uniques de la jeune Minshujin, tout particulièrement la plus sobre des deux, qui étrangement se portait beaucoup plus intéressée par ce fait, comme si… Elle avait peur, comme si elle était effrayée de se retrouver dans une telle situation, à ne pas savoir si elle se trouvait oui ou non dans la réalité ou dans un rêve. Peut-être était-ce pour ça qu’elle avait réagit d’une manière assez ardente précédemment, lorsque je n’avais fait qu’énoncer une possibilité parmi tant d’autres, à laquelle je ne croyais pas. Je me sentais très vivant, et bien heureux de l’être. Dans tous les cas, je répondis d’une voix calme, alors qu’elle commençait presque à se laisser tomber en proie au doute :

‘’Pour l’avoir vécue à plusieurs reprises, non, il n’y a aucun moyen de se rendre compte que c’est une imitation de la réalité par tes sens. Le seul moyen est d’essayer de rester logique, et d’analyser la situation.’’

Néanmoins, je choisis délibérément le silence lorsqu’elle me posa la question de qui il s’agissait. Après tout, vu sa réaction violente et son air tendu, je pouvais m’imaginer bien des scénarios, et malheureusement, l’idée qu’elle s’en prenne à celle qui siégeait dans mon cœur était bien présente. Dans le doute, je préférais l’éviter, pour le moment d’une manière indirecte, mais si elle me le redemandait, je lui ferais savoir. Après tout, si elle ne me faisait pas confiance, je n’avais guère de raison de lui en donner. C’était mutuel, et ça, j’imagine qu’elle devrait l’apprendre avec le temps.

Mais néanmoins, elle témoigna d’un fort lien avec sa camarade ivre, qui malgré son caractère actuellement pathétique était tout de même ne proie à une mélancolie profonde, ce qui laissait tout de même de grandes suspicions sur ce qu’elle pourrait faire ici… Après tout, elle avait l’air plutôt fragile, et un peu vulnérable actuellement. Les dieux avaient parfois des choix très étranges pour leurs représentants…

Toutefois, elles revinrent à la charge, en précisant sur un sujet, expliquant qu’en tant qu’élue du dragon, elles devraient tôt ou tard se confronter à lui, et d’une manière plutôt agressive à ce que je pouvais me douter. Des informations en plus ? Sur le divin ? C’était au compte goutte que je pouvais leur en donner, malheureusement, n’étant pas une personne très portée sur la religion, contrairement à ce qu’elles pouvaient croire…

‘’Non non, je ne connais pas grand-chose sur le divin, hormis qu’il est à l’origine de la nation de l’hiver, et qu’il invoque des élus, comme vous. Par contre, il y a une personne qui est bien mieux placée que moi pour vous parler de lui, c’est son prophète, au temple du ciel. Le prophète Fuu est un homme stricte et sévère, peut-être même imprévisible, mais… J’imagine que c’est lui qui vous renseignera le mieux.’’


Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Voir au delà des flocons   Voir au delà des flocons EmptyMer 15 Fév 2017, 10:59



feat. Kaede Honjo & Fuka Kazamatsuri
Voir au-delà des flocons

De mieux en mieux… Après que Fuka ait passé son temps à ressasser le même discours, soit celui prétendant que Kosaten n’était dû qu’à son rêve, elle croyait maintenant qu’il s’agissait du rêve d’une autre personne, celle dont Kaede avait parlé un peu plus tôt… Cette conversation insupportait Mist au plus haut point… Elle avait par moment l’impression d’être la psy d’un asile pour dégénérés… Et puis après la jeune Esper se souvenait qu’elle appréciait la brune…

Par la suite, la faucheuse confirma ce que craignait Mist. Cette histoire de rêves réalistes… Il était véritablement impossible de les distinguer de la vie réelle… Il devait falloir une extraordinaire puissance pour cela, et la fille aux cheveux noirs mourrait d’envie de rendre visite à cette personne. Bien entendu, ce ne serait pas un rendez-vous courtois… Enfin, tout dépendrait des réponses de cette personne en question. Mais Kaede sembla « éviter » ce détail, probablement par manque de confiance, ce que la tueuse comprenait parfaitement. Elle-même n’était pas encore convaincue de la bonne foi de celle-ci. La demoiselle attendrait un moment propice pour revenir à la charge, rien ne pressait…

Mist avait ensuite affirmé vouloir aider Fuka à regagner son monde. C’était quelque chose qu’elle comptait vraiment faire. Elle n’avait pas d’attache particulière là d’où elle provenait, mais se disait qu’en prêtant soutien à la brune, il y aurait moyen de casser des bouches au passage, notamment celle d’un certain Dragon qui lui avait volé ses pouvoirs. La batteuse répondit alors que la belle aux yeux d’azur était son amie, ce qui surprit cette dernière.

Très rares étaient ceux qui avaient dit cela à Mist, encore plus l’étaient ceux qui survivaient aujourd’hui… Pas à cause de la meurtrière, bien entendu, mais du fait des aléas de la vie… Elle était heureuse que Fuka la considère comme telle, ignorant quant à elle pourquoi elle affectionnait ainsi cette rêveuse naïve. En façade extérieure cependant, l’aérokinésiste ne dévoila rien.

Au final, rencontrer Long paraissait de plus en plus ardu, tandis que l’idée d’avoir une sérieuse discussion avec son plus grand chien-chien, Fuu, émergeait naturellement. Mist n’avait rien contre, si cela lui permettait d’obtenir les réponses qu’elle désirait. Néanmoins, il y avait une interrogation qui subsistait :

« Je suppose que c’est pas le genre de type avec qui on peut causer simplement en allant sonner chez lui, non ? »


Car après tout, Fuka et elle avait déjà parcouru un bon bout de chemin, et il était hors de question pour Mist que cette traversée s’achève par un refus net. La jeune Esper savait ce qu’il se passerait alors, et préférait éviter d’en arriver à une hécatombe sanglante, d’autant plus qu’elle doutait d’avoir recouvré suffisamment de force pour faire face à tous les fidèles d’un temple. Se tournant vers l’autre jeune fille, elle lui demanda son avis :

« T’en penses quoi, Fuka ? »

Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Voir au delà des flocons   Voir au delà des flocons EmptyJeu 23 Fév 2017, 18:33



feat. Mist & Kaede Honjo
Voir au delà des flocons

Le principe d'un rêve si réaliste qu'il n'y avait aucun moyen de se rendre compte que c'en était un était tout ce qu'il y avait de plus troublant pour n'importe qui. Notamment pour Alto et visiblement Mist. Fuka, elle , n'y voyait pas de réel inconvénient, un rêve est juste l'esprit de quelqu'un, rien de dangereux à être à l'intérieur, du moins, de ce que l'on pouvait comprendre de paroles de Kaede.

Cette dernière n'évoqua pas qui était cette fameuse personne capable de faire vivre des songes, probablement par peur que les deux jeunes filles viennent lui rendre une visite non-amicale. Cependant rien ne prouvait que le rêve qu'était Kosaten était celui de cette personne précise. Cela pouvait être le sien comme celui de Fuka, de Mist, de Kaede, d'Alto ou d'un bête Nekomata.

Selon Kaede, pour se libérer du rêve, il fallait rester calme et analyser la situation. Cependant, si le rêve était si réaliste que l'on en oublait ce qui était vrai, il n'y avait rien a analyser...

C'est quand même l'angoisse, dood...


Pour changer de sujet, la discussion dévia sur Long. Kaede ne savait rien de nouveau sur lui et annonça que le seul intermédiaire possible se trouvait au temple du ciel et était le prophète Fuu... Avec un nom pareil, ce type devait bien avoir une cas en moins *Badum Tssss*.

Ce que Mist eut raison de supposer était que n'importe qui ne pouvait certainement pas aller voir cette personne comme ça. On pouvait présager soit un fou furieux et un adversaire de taille soit une impossibilité totale de le rencontrer. Dans tous les cas, la manière forte n'allait pas aider.

Et étrangement, Fuka l'avait bien compris.

On pourrait essayer de discuter au lieu de frapper pour une fois... Ou alors on attend d'être plus fortes pour frapper mi-*hic*-eux...


Alto en était bec-bé... C'était si rare de voir une Fuka raisonnable, il regrettait de ne pas avoir une caméra pour filmer tout ça...
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Voir au delà des flocons   Voir au delà des flocons EmptyJeu 23 Fév 2017, 20:02






Voir au delà des flocons



Avec : Fuka Kazamatsuri et Mist
   
Curieusement, les deux jeunes filles semblaient avoir comprit que d’aller au temple, de taper sur tous les murs et de renverser les poubelles n’allait pas être une bonne idée, au contraire. Après tout, Long ne devait pas aimer être dérangé dans sa demeure, et les prêtres, qui n’étaient pas que de simple religieux, savaient s’occuper de ceux qui cherchaient à perturber les méditations et les prières au dragon sacré… L’un des prêtres m’avait par ailleurs confié que les attaques de bandits n’était pas une chose anodine, et qu’ils se faisaient toujours aisément repoussées. Le temple avait paraît-il des trésors cachés, et l’avarice des malotrus était bien friande de ce genre de gains.

Il était même probable que je sois dans l’incapacité de franchir les portes du temple si je m’en déclarais ennemi. Mais ce n’était pas dans mes intentions. Les prêtres avaient été charitables avec moi, et je leur en étais redevable. Pour ces deux jeunes filles, par contre, j’espérai donc qu’elles aient au moins la prudence de ne pas arriver sur de grands chevaux et de tenter de mettre le bazar, sinon, elles risquaient bien plus qu’une sanction ou une amende, les sacrilèges étant punis sévèrement, même pour les élus… Elles risquaient une peine colossale…

Mais bon, aller voir Fuu n’était pas une mauvaise idée après tout, il suffisait d’avoir un peu de manière pour l’aborder…

‘’En effet, ce n’est pas n’importe quel quidam, c’est l’une des personnes les plus influentes du royaume, et l’un des conseillers privilégiés de Sul Hei, le roi du Nord. Peut-être qu’en vous présentant par vos sceaux, il pourra daigner vous accorder une audience, qu’en sais-je ? Dans tous les cas, même si vous ne pouvez pas parlez avec lui, les prêtres pourront surement vous aider.’’

Je soupirais un peu, avant de m’allonger un peu plus, pour me reposer, pour sentir ensuite que j’avais toujours des plaies ouvertes. C’était un peu dérangeant, mais rien de bien grave. Toutefois, dans le doute, il valait mieux traiter cela. Posant mes affaires contre le sol, j’enlevais de grand geste la partie supérieure de mon kimono, avant de sortir de l’une des poches des bandages, pour commencer à me soigner. Certes, elles pouvaient voir les nombreuses marques qu’il y avait sur mon corps, dont certaines encore rouges, mais fort heureusement, ceux au niveau de ma poitrine étaient toujours là, et empêchaient quiconque de deviner que j’étais un homme et un élu.

‘’Dans tous les cas, j’espère que vous réussirez dans vos plans. Je vais me reposer ici quelques heures, et ensuite rejoindre l’est. La tempête à l’air de s’apaiser, à vous de voir si vous partez maintenant où bien d’ici quelques temps.’’



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Voir au delà des flocons   Voir au delà des flocons Empty

Revenir en haut Aller en bas
Voir au delà des flocons
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» quelle belle soirée (pv val ) (HENTAÏ !!!)
» Quelle délicieuse prestation {Hentaï} [PV Siin]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse :: Voir au delà des flocons 190103103231202569 :: Royaume de Fuyu :: Sommets blancs-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.