Le Deal du moment : -39%
PLANTRONICS BACKBEAT PRO 2 – Casque bluetooth
Voir le deal
152 €

Partagez
Garçon, devient homme
Messages : 1586
Yens : 562
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : Caché

Progression
Niveau: 197
Nombre de topic terminé: 97
Exp:
Garçon, devient homme Left_bar_bleue5/12Garçon, devient homme Empty_bar_bleue  (5/12)
Uchiha Rinkyu
Uchiha Rinkyu þ Challenger þ

-



MessageSujet: Garçon, devient homme   Garçon, devient homme EmptyMar 10 Jan 2017, 18:52




feat.Solo

Réveil

Ambiance

Les ténèbres.
J’étais plongé dans cet élément qui régnait en maître autour de moi, aussi loin que je pouvais voir ou même encore capter quelque chose. Les ténèbres dans un premier temps étaient silencieuses, calmes, me faisant penser que j’étais presque mort, n’appartenant malheureusement plus au monde des vivants. Seulement, le premier signe de vie se manifesta sous forme de bruits. Parce que oui, j’entendais le souffle du vent, presque muet, qui soufflait autour de moi. Ce souffle était bien présent, même si je ne percevais rien d’autres, car mes sens ne me trompaient que rarement. Se faisant de plus en plus grand, il se suivit le deuxième signe de vie, le froid. Ce n’était non pas le froid qui frigorifiait tout homme au point de le tuer sur-le-champ, mais plutôt un froid rafraîchissant, rempli de vie, qui caressait délicatement ma peau naturellement chaude. Convaincu que j’étais en vie, mes paupières après s’être ouvertes, reçurent les rayons de soleil qui bondaient au travers de ce monde, même si au Nord, ces rayons étaient beaucoup moins forts que partout ailleurs. Les nuages qui étaient accrochés dans le ciel étaient magnifiques depuis le sol où je les observais. Ces derniers laissaient tomber des perles blanches dont le poids était comparable à celui d’une plume. Il n’y avait aucun doute possible, j’étais bel et bien à Fuyu, terres glaciales du Nord. Pourquoi étais-je encore étalé à même le sol ? Je n’avais malheureusement pas la capacité de le dire avec exactitude. De même, il m’était impossible de déterminer depuis combien de temps j’étais dans cette position, dos au sol, les mains prêtes de mon torse.

Malgré le grand confort que procurait la neige, il fallait naturellement que je bouge de là dans les plus brefs délais pour mon propre bien. Rester immobile et aussi détendu pendant plusieurs heures n’était jamais bon pour un guerrier, surtout dans un monde déchiré par la guerre. Jusqu’à preuve du contraire j’étais là depuis un bon moment et d’ailleurs je ne me rappelais même plus comment j’avais fait pour en arriver là. Quoi qu’il en soit, partir était une nécessité. Afin de relever prioritairement mon abdomen, je pris appui sur mon bras gauche et… Je tombai. Durant mon repos, j’avais presque oublié complètement la fatalité dont j’étais la victime. Mon cœur rempli d’une colère indescriptible, une rage bouillonnait de plus en plus en moi quand je me rappelai de ce qu’avait fait le titan sombre. Devant lui, J’étais faible, rabaissé par ce monde à l’état d’un vulgaire insecte. En présence de ma seule personne, je me retrouvai incapable de me mettre sur mes pieds. Le sceau maudit qui m’avait été imposé causait cela, mon rabais qui serait certainement sempiternel. J’en arrivais parfois à me demander pourquoi les dieux, m’avaient posé une marque aussi lourde, aussi pesante. Assumer son incapacité, n’était pas une chose faite pour un guerrier comme moi, habitué à la gloire de ses yeux.

Mes dents étaient si serrées les unes contre les autres qu’on entendait leurs grincements jusqu’à quelques mètres autour de moi. Ce son n’était qu’infime comparé aux cris internes qui régnaient en moi. J’en avais plus que marre de mon statut, de mon état. Dans l’urgence, pour me libérer de la confusion qui régnait en moi, de la haine et de la folie qui montaient doucement, il me fallait démolir tout ce qui était autour de moi. Me défouler sur quelque chose m’aurait très certainement calmé. Je devais ôter une vie, éradiquer, exprimer mon mal de la façon la plus horrible qu’il soit. De ce fait, mon poing droit se serra un moment avant de frapper à répétition mon bras faible, dans l’espoir de ressentir quelque chose d’autre que la neutralité habituelle que mon membre sectionné pouvait si bien me témoigner. Seulement, plus je donnais des coups, plus je me rendais compte que cela était impossible dû au fait que je ne ressentais rien et plus je m’énervais encore plus voulant frapper plus fort ce corps qui ne me méritait pas.



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1586
Yens : 562
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : Caché

Progression
Niveau: 197
Nombre de topic terminé: 97
Exp:
Garçon, devient homme Left_bar_bleue5/12Garçon, devient homme Empty_bar_bleue  (5/12)
Uchiha Rinkyu
Uchiha Rinkyu þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: Garçon, devient homme   Garçon, devient homme EmptyMer 11 Jan 2017, 17:13




feat.Solo

Folie

Ambiance

Malédiction, malédiction, malédiction…. Malédiction !!!! Mes coups s’abattirent sur mon bras, chacun d’eux suivis de propos nourris d’une profonde colère et d'une profonde frustration que je répétais sans cesse dans mon esprit. Les impacts étaient si violents et répétitifs que mon bras gauche laissait paraître des traces de sang au bout de quelques minutes depuis le début de mon défoulement. En dépit du fait que je ne ressente pas de douleur dû à la blessure, j’arrivais tout de même à me faire du mal inutilement. Ça en était profondément lassant. En réalité, Kosaten ne m’avait pas privé de mes pouvoirs, j’étais juste beaucoup trop faible, avec ou sans cette marque. Et ce cache-œil que j’avais en permanence sur mon œil, n’avait pour seul but que de me remémorer la personne que je ne voulais plus être, l’être faible que j’étais dans le passé, quelqu’un qui s’est retrouvé incapable de venger son grand-père qui lui était l’ancien possesseur de ce cache-œil. À cette époque-là, j’étais déjà Shinobi même si mon âge était de dix ans. Les groupuscules de personnes qui visaient à nuire le clan Uchiha car jaloux de sa supériorité, ont abattu mon grand-père dans une terrible preuve de lâcheté. Je pouvais les poursuivre, mais comment un être qui n’était même pas un génie à l’académie pouvait-il faire face à un groupe d’individus entraînés ? Le poing serré confronté à ma propre limite, j’avais compris que pour s’instaurer, ce n’était non pas avec la gentillesse que ma mère m’inculquait comme valeur, mais avec la force que le village m’a imposé.

J’étais réellement confus, perdu entre mon passé tragique et mon présent déplorable. Mon bras qui avait été sectionné me rappelait en permanence que je ne pouvais tout simplement pas changer ma destinée et de ce fait que j’étais condamné à ramper sur le sol, impuissant devant le monde lui-même. Je n’allais pas accepter cela

-JAMAIS !!!! JAMAIS JE NE M’Y SOUMETTRAI !!!!

Autour de moi, étaient encrés dans le sol plusieurs rochers recouverts de glace. Ils étaient inertes mais en eux, je vis des ennemis, des personnes qui me dévisageaient armés d’expressions neutres et inexpressives sur leurs faciès. Comme ceux que je détestais, comme ceux qui me prenaient de haut, comme ce Zayro, comme ce monde ou ce dieu, Long, ces pierres me jugeaient faibles et dieu seul pouvait savoir à quel point je méprisais ce statut. Tous voyaient en moi un insecte, et même la chose la plus infime dans cette nature, m’avait rabaissé. L’œil écarquillé entouré de cernes parfaitement visibles, je me redressai laissant au passage de mon bras défaillant des gouttelettes de sang. Une fois sur mes pieds, ma main droite s’éleva à la hauteur de mon épaule. Étais-je déjà devenu fou ? Avais-je déjà perdu la raison ? Il se disait souvent que le manque extrême d’une chose qui nous semblait essentiel nous conduisait dans un état bien différent de celui dans lequel l’on était habituellement. Suite à une manipulation de mon propre chakra, mon poing généra une grande quantité de foudre. Au même moment un petit ricanement ironique s’échappa de mes lèvres

-C’est moi qui dois vous regarder de haut, je suis un roi !!! Jamais l’inverse, mécréants !!!! JAMAIS !!!!

Les minutes qui suivirent mes plaintes, des éclairs régnaient en maître dans le périmètre où j’étais. Tout en me déplaçant, je démolissais les rochers à répétitions, brisant même le sol par endroits, le seul arbre qui pouvait être visible à des kilomètres à la ronde, tout y passait. Dès que mon œil se posait sur une chose de taille proche de la mienne, cet objet se serait vu détruit sans même une once de retenue. Fumée, débris, cris, traits bleutés, tout cela était perçu dans mes gestes, jusqu’à ce que plus une seule chose, ne se dresse à ma hauteur autour de moi. Maintenant, je pouvais être heureux, je les avais tous rabaissés, remis à leur place. Comme ces mécréants enneigés, j’allais soumettre le monde sous mon autorité, sous ma seule puissance et même Zayro m’observera depuis le contrebas, obligé de courber l’échine devant le suprême que je représentais. Il s’en suivit un éclat de rire sadique, rempli d’une malsaine satisfaction, la seule dont j’avais encore besoin pour le moment.

Tournant sur moi-même de la plénitude de mes projets totalement idéalistes, je perçus mon Katana plantée verticalement sur le sol. Ce dernier avait très certainement glissé de ma taille lors de mes attaques. Voulant le ranger à sa position initiale c'est-à-dire à mes côtés, j’allai pas à pas dans sa direction. Seulement, une fois à distance raisonnable de l’objet, ma main ne parvint pas à saisir Jiro. Cette dernière était devenue insaisissable, comme ci, une substance glissante y avait été enduite. Ne comprenant pas ce qu’il se passait réellement, je restai ébahi quelques instants avant de réessayer de prendre mon épée, sans succès également. Tout devint alors clair. Jiro, ma fidèle épée, me repoussait. Je laissai mon corps tomber sur mes genoux avant de m’asseoir en tailleur, regardant l’objet qui m’avait rejeté. Pensait-elle également que je n’étais pas assez fort pour la manier ? Pensait-elle que je ne valais rien ?

-Ji… ro… Me repousses-tu toi aussi ? Fidèle compagnon ?

Alors que je sombrais encore plus dans la noirceur de mon âme, le bruit d’une, puis de deux, et finalement de trois charrettes se faisaient de plus en plus grands. Des personnes venaient dans ma direction et je le savais. Une idée germa dans mon esprit et là je sus ce qu’il fallait faire. Jiro me refusait car me considérait faible, mais là, j’allais lui montrer que je pouvais parfaitement faire preuve de puissance. Guettant mes futures cibles de dos, je me mis sur mes pieds


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1586
Yens : 562
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : Caché

Progression
Niveau: 197
Nombre de topic terminé: 97
Exp:
Garçon, devient homme Left_bar_bleue5/12Garçon, devient homme Empty_bar_bleue  (5/12)
Uchiha Rinkyu
Uchiha Rinkyu þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: Garçon, devient homme   Garçon, devient homme EmptyDim 15 Jan 2017, 03:52




feat.Solo

Carnage 1

Ambiance

Jiro me jugeait incapable de vaincre qui que ce soit, indigne de l’avoir en ma possession. Je le savais, sans avoir même besoin qu’il me parle. Lui prouver le contraire aurait été une réelle partie de plaisir. D’ailleurs, je me redressai observant d’un coup d’œil au-dessus de mon épaule, les personnes qui venaient dans ma direction. Ces derniers s’arrêtèrent à quelques mètres de moi avant que, celui qui sembla être le meneur du groupe, tenant les rênes de la charrette la plus avancée, souleva sa tête pour mieux m’observer

- Vous avez besoin de quelque chose monsieur ? On a entendu des bruits étranges et quand on vous a vu, tout le monde a pensé bon de vous déposer venir en aide. Allez… montez on déposera à Yuki.

Suite à ces mots, je me retournai pour faire face à mes invités, visage inexpressif sans dire un seul mot. Mon faciès dénué de tous sentiments se posa sur l’ensemble qu’ils formaient. En réalité, j’essayai d’estimer le nombre de personnes qui aurait été à l’intérieur de ces charrettes afin de déterminer à peu près quelle quantité de chakra j’aurais pu débourser pour tous les anéantir en peu de temps, tout ça de façon très nette. ‘’Aucun survivant’’ était la devise du moment. Dans la confusion la plus totale des autochtones, je fis un pas en avant. Ce moment même, les personnes guettaient par les fenêtres ou autres orifices pour voir ce qu’il se passait à l’extérieur. Troublé même, le chef de la troupe arqua un sourcil

Deux pas.
Intrigué, le chef me demanda si tout allait bien et pourquoi je ne parlais pas. Il voyait en moi un ami et sa famille aussi certainement. Seulement, à mon troisième pas, je dessinai un sourire sadique sur mon visage écarquillant par la même occasion mon œil gauche au fond duquel, ma pupille devint rouge et les motifs du Sharingan apparurent en tournant rapidement depuis le centre de l’iris jusqu’aux abords, produisant dans cet ensemble chronologique, le son caractéristique du Sharingan. Le torse grandement fléchi, au point même où ma tête était certainement au niveau de ma taille, mon bras s’éleva à la hauteur de mon épaule. Mon corps tout entier propulsa par la même occasion mon chakra sombre remplie de mauvaises ondes. C’était une aura réellement nocive, qu’elle affola à la seconde même les chevaux du chef. Ce dernier, ayant compris que je n’étais pas un être des plus pacifiques, essaya de calmer ses chevaux avec tout l’effort qu’il pouvait communiquer dans l’exécution de sa tâche. La seconde même où il me perdit de vue distraite par l’agitation des chevaux, je disparus de son champ de vision pour les prochaines minutes. Du fait de ma soudaine absence inexpliquée, le chef qui avait compris que j’avais déjà lancé mon attaque, tenta de prendre de large en agitant les cordes sur les chevaux poussant ces derniers à accélérer, mais il était déjà trop tard. Le sol devenu pâteux, avait immobilisé les jambes des animaux : Ils étaient paralysés par mon Doton

-Ecoutez-moi bien tout le monde !!! Sortez et allez-vous-en le plus loin possible dans des directions différentes. Ne freinez pas, ne vous retournez pas. Courrez et on se-

Les propos du vieil homme furent interrompus par mon atterrissage sur une des deux charrettes derrière la sienne. Cet atterrissage a été tellement violent car accompagné d’un peu de foudre qu’il brisa le toit comme du papier me faisant entrer dans la boite en bois. Encore accroupis, j’aperçus une femme à ma gauche effrayée et un homme à ma droite qui avait les dents serrés mais la bouche grandement ouverte. Ce dernier envoya sa main pour saisir un bâton qui était accroché derrière lui. Comptait-il réellement m’affronter un tel objet ? Cela était pathétique. Main droite toujours recouverte de foudre, je frappai la base de son cou de la droite à la gauche avec le tranchant de la main, décapitant le pauvre homme de sang-froid. Il arrivait encore à voir le visage horrifié de sa jeune femme quelques secondes avant que sa tête détachée ne touche le sol. Au même moment, la brune ouvrit grandement sa bouche poussant un cri qui était l’annonciateur d’une longue chaîne de lamentations. Ma main transperça également le crâne en passant par sa bouche, tuant la brunette la seconde même où l’action s’est produite.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1586
Yens : 562
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : Caché

Progression
Niveau: 197
Nombre de topic terminé: 97
Exp:
Garçon, devient homme Left_bar_bleue5/12Garçon, devient homme Empty_bar_bleue  (5/12)
Uchiha Rinkyu
Uchiha Rinkyu þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: Garçon, devient homme   Garçon, devient homme EmptyDim 15 Jan 2017, 04:10




feat.Solo

Carnage II

Ambiance

Dansant à un rythme effréné dans mon œil, ma pupille de couleur rouge sang, comptait sans cesse le nombre de survivants qu’il y avait ainsi que leurs dispositions dans l’espace. Quatre personnes qui fuyaient deux à deux dans deux sens opposés, une personne recroquevillée dans la deuxième charrette et le chef qui n’avait apparemment pas bougé. La meilleure chose à faire aurait été de tuer les quatre avant qu’ils ne s’en aillent.

-Sors de ton trou salop !!! Je suis ton seul ennemi !!! Tu as peur de te faire écraser ??!!!!

Le chef s’était armé d’une hache, comme s’il voulait à tout prix me tuer. Mais mon seul souci résidait dans le fait qu’il ne s’éloigne pas trop des environs me permettant de le tuer par la suite, ce qu’il fit tranquillement d’ailleurs. D’un rapide déplacement, j’apparus de la plus soudaine des façons devant un des duos qui courraient pour s’en aller. Il s’agissait d’un enfant et d’une jeune femme. La terreur et la crainte les plus inimaginables se lisaient sur leurs visages pour mon plus grand plaisir vous l’aurez compris. Ma main plongea rapidement dans la neige avant que je ne me rapproche rapidement de la jeune femme. Alors que cette dernière essayait de reculer pour s’en aller, ma main sortit du sol pour aller frapper de ma paume de main recouverte de foudre le bas de la mâchoire de la vingtaine d'années .

Le contact était violent et foudroyant, au point même où sa tête s’arracha de son corps violemment tournoyant à plusieurs reprises dans les airs parsemant la zone de son sang. Le regard de l’enfant rempli de cernes et de larmes observait la tête qui virevoltait dans les airs et c’est là, que mon pied alla violemment se caler sur le visage de l’enfant d’à peine huit ans. La force de l’attaque était telle que l’enfant tourna violemment sur lui-même à plusieurs reprises avant d’aller se briser la colonne vertébrale déjà fragile sur la charrette.

De l’autre côté, à l’exact opposé de ma position, avaient deux hommes qui entreprenaient également de s’en aller conformément aux consignes de leur chef. Comptaient-ils réellement s’en aller ainsi ? Se croyaient-ils plus rapide que moi… Uchiha Rinkyu ? Quelle fatalité. Comme pour venir auprès de la femme et de l’enfant, je fis un rapide déplacement dans la direction des deux autres coureurs. Lors de ma course, je tranchai le bras de l’un deux comme j’avais décapité l’autre dans la cabane. Une fois arrivé surplace, je regardai le deuxième encore intact dans les yeux, plongeant ce dernier dans un Genjutsu , afin qu’il sombre dans l’inconscience. L’homme fort dont la section du bras avait projeté son membre à des mètres de lui, tenait encore sur ses jambes même si sa douleur l’empêchait de bouger. De ce fait, ma pupille gauche fit tourner rapidement ses Tomoes, canalisant par la même occasion tout le chakra de mon corps à une vitesse assez élevée.

Et rapidement, faisant augmenter la masse de foudre dans ma main droite, mon attaque promettait d’être dévastatrice pour de simples autochtones. Je m’approchai rapidement jusqu’à transpercer le thorax de l’homme fort qui tomba sur ses genoux avant de véritablement s’étaler sur le sol. Par le même procédé, je sectionnai les jambes de l’être inconscient le réveillant par la même occasion. Ses cris repoussaient les limites du possible, jusqu’au point où, j’ai dû l’abattre afin d’avoir un peu de paix. Suite à cela, j’éliminai moi-même les chevaux ainsi que le chef et celui qui se cachait dans la charrette. Après avoir entassé tous leurs corps au même endroit, comme vous l’aurez deviné, j’étais épuisé. Épuisé certes mais fier de moi. Un plaisir incommensurable se dégagea de mon corps, au point même où, je me mis à sourire paisiblement car j’avais le sentiment d’avoir prouvé à Jiro que je savais parfaitement me battre encore…

-Jiro… ressens la mort autour de toi et dis moi, dis-moi comment je ne serais pas digne de toi ?

Observant les cadavres présents, je remarquai dans le lot le visage d’un enfant, un enfant qui avait été tué par mes propres mains. Sur le moment de l’action, enivré par la colère et le désir de prouver ma puissance je n’y prêtai aucune importance. Mais maintenant… Je me rendis compte que j’ai agi comme un véritable monstre. J’ai tué, sans scrupules, des personnes innocentes, sans tenir compte de leurs forces ou de leur motivation. Je ressemblais davantage à cet être que je rebutais, ce monstre que je voulais anéantir, Zayro Jinn. Mon visage laissa s’échapper une grande tristesse quand mon esprit généra cette pensée.

-Qu… Qu’ai-je fait ???!!!!




Dernière édition par Uchiha Rinkyu le Dim 22 Jan 2017, 12:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1586
Yens : 562
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : Caché

Progression
Niveau: 197
Nombre de topic terminé: 97
Exp:
Garçon, devient homme Left_bar_bleue5/12Garçon, devient homme Empty_bar_bleue  (5/12)
Uchiha Rinkyu
Uchiha Rinkyu þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: Garçon, devient homme   Garçon, devient homme EmptyMer 18 Jan 2017, 22:19




feat.Solo

Méditation

Ambiance

Dans cette indécision et ce désordre psychologique, pas après pas je me rapprochais un peu plus de mon épée. Une fois même arrivée à proximité de cette dernière, je n’arrivais toujours pas à la saisir, peu importe le nombre de fois que j’essayai d’empoigner le manche de cette dernière. Elle était toujours plantée dans le sol, comme ci jamais je ne l’avais touchée auparavant. Je ne comprenais plus rien à la situation. Pourquoi se comportait-elle ainsi à mon égard ? N’étais-je pas son maître depuis bien des années à présent ? Jamais auparavant Jiro ne m’avait montré une quelconque résistance, jamais elle ne m’avait rejeté. Pour lui rappeler que j’étais toujours aussi puissant, toujours le même qu’avant, je suis allé exécuter tout un groupuscule d’innocents, sans défenses désirant uniquement m’aider. Si même avec ce sacrifice, Jiro refusait toujours de m’accepter, alors plus rien ne pouvait être fait. Souillé par le sang d’innocents, dépourvus d’un bras et rejeté par le prolongement de ma main, j’étais bien pitoyable il fallait le reconnaître.

Depuis mon arrivé sur les terres de Kosaten, j’avais vécu certaines choses qui m’avaient littéralement changé. Ce changement était clairement ce qui avait fait de moi le guerrier impitoyable et sans scrupules que j’étais devenu. Loin des enseignements précieux que mon Sensei m’avait sévèrement inculqué, j’agissais de plus en plus comme un sot, comme un être dépourvu d’honneur et de fierté guerrière. Il était impératif que je me reprenne en main, et seulement là peut-être, mon Katana pourrait de nouveau être de mon bord. Pour ce faire, la méditation était la voie par excellence qu’il me fallait emprunter.

Après avoir pris une bonne bouffée d’air, je m’assieds en tailleur devant ma lame verticalement plantée dans le sol. Le regard déterminé, je fermai délicatement les yeux avant de commencer la méditation. Méditer était une activité que je pratiquais régulièrement dans mon monde d’origine, quand j’étais encore sous la tutelle de mon Sensei. Il insistait énormément sur le fait que je devais le faire. Toutefois, depuis mon arrivé sur les terres de Kosaten, m’adonner à cette pratique était devenu de plus en plus rare. De ce fait, me retrouver à pratiquer cette activité que j’avais déjà, si je pouvais le dire ainsi, abandonné était chose gênante.

Quelques minutes par la suite, j’avais déjà réussi. Comment je le savais ? Tout simplement parce que je me tenais droit dans un vaste monde dont le ciel était si sombre qu’on n’y voyait rien, si ce n’était les silhouettes obscures de quelques planètes lointaines. Le sol parfaitement plat et recouvert d’une fine couche de poussière blanche était la seule source de lumière dans ce vaste endroit dont le sol plat s’étendait jusqu’à perte de vue. En effet, une sorte de lumière assez faible, semblait provenir d’en dessous du sol et de ce fait éclairait jusqu’à une certaine hauteur le vaste univers où j’étais. Ça ne fut que quelques secondes par la suite que j’aperçus Jiro, plantée dans le sol, de la même façon dont elle était plantée à l’extérieur.

Je m’avançai également dans sa direction pour le prendre. Mais c’est à mi-chemin, qu’une voix se fit entendre dans mon dos. . Elle était comparable à celle des valeureux guerriers habitués aux cris de batailles mais un peu plus raffiné également. Et quand je me retournai pour faire face à l’entité, c’était le mal sous sa forme la plus claire que je vis en face de moi.

IllustrationRP-Jiro ?
-Qui es-tu ?
- Je te conseillerai de te présenter d’abord avant que je ne te…
- Avant que tu ne fasses quoi ? Que me frappes ? Que tu ne me tues comme tu l’as fait avec ces enfants et ces femmes ?
-Ne me juge pas insecte… Tous les moyens sont bons pour obtenir ce que l’on veut.
- Le seul insecte ici c’est bien toi, incapable d’arriver à quoi que ce soit sans moi. Tu es faible et tu le sais mais plus encore que ta faiblesse, tu es seul et inutile. Te rends-tu seulement compte de ce que cela implique ? Tu peux mourir ici sans manquer à personne, comme tout insecte qui se respecte.
- Ne sais-tu donc rien faire d’autre que bavasser ?
- Tu prétends te battre pour obtenir ce que tu veux ? Ta propre épée t’a rejetée et tu le sais, c’est pour ça que tu es venu jusqu’ici. Regarde autour de toi et observe de tes propres yeux ce que tu peux considérer comme tien
-Cet endroit est vide crétin. Et réponds à ma question, qui es-tu ?
- Il est vide exactement et c’est ce que tu possèdes, rien du tout. Je te dirais qui je suis uniquement quand tu me diras qui tu es avec ton âme
- Je suis un Uchiha, Rinkyu Uchiha.

IllustrationRP- Je comprends. Faisons un petit tour, j’ai bien envie de m’amuser avec toi, pseudo-Uchiha



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1586
Yens : 562
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : Caché

Progression
Niveau: 197
Nombre de topic terminé: 97
Exp:
Garçon, devient homme Left_bar_bleue5/12Garçon, devient homme Empty_bar_bleue  (5/12)
Uchiha Rinkyu
Uchiha Rinkyu þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: Garçon, devient homme   Garçon, devient homme EmptyJeu 19 Jan 2017, 00:41




feat.Solo

Possession

Ambiance

Un tour ? Il pensait aller quelque part avec moi pour s’amuser ? Il fallait que je lui prouve que je n’étais pas son jouet, qu’il avait réellement tort de s’en prendre à moi de la sorte. Serrant mon poing dans un bruit de froissement, je m’avançai dans sa direction avec un air déterminé. Il devait recevoir mon coup-de-poing dans la figure avant toute chose, et là, certainement aurait-il compris où était sa place. Seulement, à mi-chemin, mon regard plongea dans la blancheur de ses yeux et au même moment, tout l’univers où nous étions devint soudainement blanc, une blancheur aveuglante.

***

Une fois la lumière dissipée, peu à peu calmée, je me retrouvai dans une sorte de cabane qui m’était étrangement familière. Il y régnait un grand bruit répétitif de raclement, comme ci avec un disque épais de pierre, on broyait des plantes. Observant autour de moi, intrigué, je vis soudainement une silhouette de dos, qui m’était encore plus familière. Comme soudainement réveillé d’un mauvais rêve, tout devint clair. J’étais dans l’atelier d’alchimie de mon grand-père. Et de ce fait, la personne qui se tenait en face de moi, était le vieil homme avec qui je me suis lié d’une profonde complicité, mon grand-père paternel. Il se tourna vers moi m’offrant un objet avec quoi j’aurai pu l’aider dans ses travaux et alors, instinctivement, je souris tout en lui tendant mes mains. Il n’y avait pas plus grande joie que de servir l’être qu’on idolâtrait n’est-ce pas ? Seulement…. La seconde après qu’il m’ait tendu l’objet, le décor avait changé à nouveau. Dans une ruelle du village, le même vieil homme était allongé sans vie à même le sol, la gorge, ainsi que les mains ouvertes par des lames. Il était mort tué par des êtres méprisables qui haïssaient mon clan. Impuissant, je ne pouvais que regarder son corps sans vie, sans pouvoir aller le venger convenablement. J’étais beaucoup trop faible pour le faire de toute façon. Toutefois, mon œil ce jour -à s’était éveillé pour la première fois au Sharingan.

Une tâche noire s’installa alors sur mon pied droit obscurcissant ce dernier, totalement.

Sans même avoir eu le temps de m’être remis de mes émotions, Darla, la jeune femme aux cheveux d’or à qui j’avais promis protection, marchait à mes côtés pour aller rencontrer Jason Rokuro, mon partenaire de travail. Nous étions dans la forêt d’émeraude, au beau milieu d’une nuit de pleine lune. Seulement, ce qui allait suivre ne m’était pas inconnu. Arrivé sur les lieux, je m’empressai de demander à la blonde de rebrousser chemin en vitesse car elle risquait un assassinat d'orchestré par Jason. Seulement, il était trop tard. La seconde d’après, c’était son cadavre sans vie, avec le thorax littéralement explosé depuis l’intérieur, comme ci on voulait lui arracher violemment le cœur, qui était en face de moi. Sa tête sans vie mais pourtant pleine de sang, se retourna soudainement pour me fixer froidement. Aux mouvements insonores de ses lèvres, je pouvais deviner ce qu’elle me disait : « C’est de ta faute, à cause de tes erreurs ».

-Ma jambe gauche toute entière ainsi que la partie en dessous de mon genou droit étaient désormais tâchés de noir-


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 1586
Yens : 562
Date d'inscription : 10/07/2016
Localisation : Caché

Progression
Niveau: 197
Nombre de topic terminé: 97
Exp:
Garçon, devient homme Left_bar_bleue5/12Garçon, devient homme Empty_bar_bleue  (5/12)
Uchiha Rinkyu
Uchiha Rinkyu þ Challenger þ

-



MessageSujet: Re: Garçon, devient homme   Garçon, devient homme EmptyJeu 19 Jan 2017, 00:53




feat.Solo

Englouti

Ambiance

Plusieurs images de mes échecs défilèrent sous mes yeux, faisant naître en moi de profonds regrets et de profonds dégoûts de ma propre personne. Oui, je haïssais ma faiblesse plus que tout, et ce, depuis toujours. Revenant au monde initial de méditation duquel semblait-il je n’avais jamais bougé, j’étais sur mes genoux, les mains posées contre le sol et la tête baissée. À quelques mètres de moi, se trouvait l’entité dont je ne connaissais rien mais qui, à première vue connaissait énormément à mon sujet. Mon cœur battait la chamade et la désagréable sensation d’être un moins-que-rien se faisait de plus en plus grande en moi.

- Que m’as-tu fait ?
- Le poids de tes actions et de tes inactions ont fait de toi l’être que tu es devenu. Toute ton existence tu n’as fait que te faire marcher dessus, te faire duper, te faire écraser. La passivité effrayante et destructrice que tu as laissé s’installer en toi, t’a rendu encore plus incapable que tu ne l’étais à ta naissance. En réalité même, tu n’as rien d’un Uchiha, juste un bout de déchet qui terre ses erreurs loin de lui pour paraître plus crédible. Devant la réalité, tu ne tiens même plus debout… tu es réellement misérable
- Tais-toi !!!
- Devant chacune des situations auxquelles tu t’es confronté, ça n’a été qu’un échec cuisant que tu as su ajouter à ton panel d’erreurs. Ton grand-père, Darla, ces innocents, Zayro Jinn et bien d’autres. L’accumulation exhaustive de tes échecs m’a créé moi.

Chaque fois qu’il parlait, mon corps se retrouvait continuellement recouvert d’ombre et les seules parties qui n’étaient pas recouvertes étaient la zone allant de mon cœur en montant

- C-C’est faux…
- Rends-toi à l’évidence… pseudo-Uchiha. Dans chacun des moments où tu as perdu tout espoir, tu m’as appelé à toi et je t’ai donné la puissance, l’assurance et la complexité nécessaire à tes actions. Devant le cadavre de ton grand-père, je me suis manifesté à toi sous ma forme la moins puissante. À la mort de Darla, j’avais encore perdu de mon pouvoir mais j’étais là, dans ton regard. Tout ce temps, je t’ai permis de te reprendre même si tu essayais tant bien que mal à reprendre le dessus.
- Dans mon regard ? Tu es …. Mon Sharingan ?
-‘’Ton’’ ? Ne me fais pas rire. Je t’ai dompté. C’est toi qui es mien garçon. Il a fallu que Jiro te ramène ici pour que tu comprennes que ton cœur ainsi que ton âme étaient déjà corrompu par mes soins. Tu ne peux plus rien faire. Le moment même où tu es venu ici, je savais que tu n’allais plus jamais en ressortir

Ma tête était recouverte du voile sombre et mon œil gauche était devenu aussi blanc que l’entité en face de moi

- Dors un moment… Pseudo-Uchiha
Mon corps totalement recouvert de noir, l’entité et moi étions à présents identiques. Si encore même, la chose que j’étais devenue était encore moi.

-Qui es-tu ?
-Moi ? C’est évident voyons… je suis toi...

C’était donc ça… le néant...
Pitié, aidez-moi...

Fin


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Garçon, devient homme   Garçon, devient homme Empty

Revenir en haut Aller en bas
Garçon, devient homme
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» NuiT. [PV/Adriene] [/!\ semi-hentaï, - 18 ans]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse :: Garçon, devient homme 190103103231202569 :: Royaume de Fuyu :: Toundra boréenne-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.