Le Deal du moment : -30%
Casque-micro sans-fil Sony pour PS4 + 1 jeu offert
Voir le deal
69.99 €

Partagez
Blitzkrieg
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Blitzkrieg   Blitzkrieg EmptyLun 24 Avr 2017, 21:52



Blitzkrieg
feat. Solo



Nishizumi Miho
Dans le blindé

Takebe Saori
Dans le blindé

Isuzu Hana
Dans le blindé



Akiyama Yukari
Dans le blindé

Reizei Mako
Dans le blindé

Alycea Kitasu
Dans le blindé



Destruction

Un lointain bruit sourd et régulier frappait en ce jour les plaines eneigées du pays de la neige. Même si le soleil ne brillait pas, le temps était pourtant clément. Aucun blizzard, aucune chute de neige, juste un brouillard permanent qui empêchait tout le monde de voir bien loin. Un temps où il valait mieux rester à l’intérieur, car les rares qui sortaient pouvaient se perdre ou même rencontrer des créatures qui étaient les véritables maîtresses du climat. Tomber dans le terrain de chasse d’un loup arctique était probablement la dernière chose qu’un habitant du coin avait envie…

Mais plus que l’envie de rester tranquillement en garnison, les quelques soldats qui étaient présents pour surveiller l’un des ponts, les combattants de Fuyu étaient en train de paniquer un peu. L’inquiétant bruit, loin d’être normal, n’était pas un bon signe pour la suite de la journée. En effet, ce genre de chose était signe d’avalanche ou de l’arrivée d’une bête énorme, et ils n’étaient pas du tout équipés pour lutter contre un dragon ou une bête de cet acabit…

Et ce qu’ils virent débouler était peut-être encore plus déroutant. Déplaçant des tonnes de neiges, une bête mécanique vint se poser juste à côté du pont, à quelques dizaines de mètres de l’avant poste. Plutôt surpris, les soldats ne savaient pas quoi faire face à… Cette chose. Amie, sauvage, dangereuse ? Que pouvait-être cette créature ? Dans tous les cas, les bruits mécaniques qui s’en échappaient ne rassuraient en aucun cas les guerriers, qui commençaient à sortir leurs lances et les fers pour se défendre dans le besoin ! Mais avaient-ils vraiment le courage de se défendre ? De tenter de se confronter face à ceci ? La fuite était une option intéressante, tout comme se cacher…

Mais lentement, le blindé se tourna vers le pont, pointant le canon dans la direction de la structure en pierre, probablement centenaire, terriblement utile pour la vie et le commerce du pays du Nord, mais aussi vital pour les déplacements militaire et le ravitaillement. Une armée ne se battait pas le ventre vide, et sans provisions, même les plus fidèles des serviteurs de Long seraient obligés de battre en retraite. Le plan était simple, et ralentirait efficacement l’effort de guerre de Fuyu. Quelques petits efforts de sabotages, en s’avançant au cœur de chez l’ennemi… C’était risqué, mais elles étaient capables de faire une telle percée éclair, le blindé étant tout de même bien résistant et endurant, en plus d’avoir une vitesse boostée... Il était impossible même pour un coureur des plus vifs de poursuivre le blindé. Il fallait au moins être un cavalier, et encore, la bête mécanique ne s’essoufflait pas.

Puis, ce qui devait arriver arriva. Un tir qui résonna à travers toute la région, qui fit trembler la neige et la glace, alors qu’un projectile de métal fit s’écrouler l’entièreté du pont. Il n’en restait que des ruines, qui tombaient et brisaient la glace, rendant toute traversée bien plus délicate. Bien évidement, les soldats étaient stupéfaits, mais que pouvaient-ils ? Effrayés déjà par la chose, ils ne pouvaient guère se comparer face à ceci, et le premier réflexe qu’ils eurent fut de penser à leurs vies, et de se terrer à l’intérieur de l’avant poste. Ils le savaient, ils avaient déjà entendues de telles histoires, ce que des espions avaient put informer…

Que Minshu s’était doté d’une arme redoutable et terrifiante… Un char d’acier destructeur et surpuissant… Voilà ce qu’ils avaient face à eux… Ce qui était maintenant reconnu comme étant une menace… Ils avaient été frappés au cœur de chez eux… Et ne pouvaient rien faire, car à peine osaient-ils sortir la tête, ils ne pouvaient voir que le blindé, qui s’était arrêté un temps face aux hommes, s’en allait maintenant, continuant de suivre la rivière. Aucun d’eux ne se doutait que les personnes à l’intérieur avaient l’âge d’être leurs filles… Comme quoi, sur Kosaten, tout était possible… Mais la situation n’était pas pour autant comique, bien au contraire… C’était la guerre, quand bien même les lycéennes s’arrangeaient pour ne pas tuer, mais affaiblir.


Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Blitzkrieg   Blitzkrieg EmptyLun 24 Avr 2017, 21:54



Blitzkrieg
feat. Solo



Nishizumi Miho
Dehors

Takebe Saori
Dans le blindé

Isuzu Hana
Dehors



Akiyama Yukari
Dehors

Reizei Mako
Dans le blindé

Alycea Kitasu
Dehors



Des gens en danger

Le blindé continuait sa vadrouille en suivant le lit de la rivière. Cela se déroulait tranquillement, sans autre forme de procès ou de problème. A l’intérieur, s’aidant d’une carte assez sommaire de la région, les lycéennes se dirigeaient jusqu’au prochain objectif. C’était tout de même une mission relativement chargée. Cela faisait bien des heures qu’elles veillaient pour le bien de cette tâche. Arrivée la veille, elles avaient passées le restant de la journée, la nuit et cette journée-ci à arpenter les routes, pour détruire un à un les objectif qu’elles pouvaient rencontrer. Bien évidement les ponts, mais aussi d’autres stocks de provisions et lieux réellement fortifiés, mais peu défendus…

L’avant poste, qui n’était rien de plus que quelques maisons, n’avait pas été une cible réellement intéressante, et puis, elles auraient été dans l’obligation d’engager un combat si elles avaient procédées ainsi. Ce fut en tout cas fatiguée que la Nishizumi bailla, en sortant un peu le haut de sa tête pour observer un peu et se rafraichir. Bien évidement, elles avaient de quoi se chauffer à l’intérieur du blindé, notamment grâce au moteur qui le faisait naturellement, mais par précaution, elles étaient tout de même lourdement couvertes, gants, écharpes et autre manteaux. Cela était nécessaire dans une telle opération, d’autant qu’elles devaient constamment être en alerte, vu qu’elles se baladaient au cœur du territoire ennemi…

Mais peu de choses pouvaient faire tomber le blindé d’un seul coup. Et en pleine cambrousse, elles étaient pour le moment plutôt à l’abri. S’asseyant sur sa chaine, qui surplombait tout le monde, elle ne put s’empêcher de constater l’état de fatigue, tout de même avancé de son équipage. Si la Reizei tenait pour le moment, c’est qu’elle était la seule à avoir profité d’un moment de repos, contrairement aux autres. La rousse, qui tenait la carte et informait la Nishizumi de ce qu’elles devaient rencontrer sous peu, était à moitié somnolente… Même l’Isuzu et l’Akiyama, pour le moment inactives, n’étaient pas au meilleur de leur forme. Mais elles tenaient pour le moment, fermant leurs yeux sans dormir. Ah et par ailleurs, la Kitsune avait exceptionnellement décidée de se mêler de cette histoire, juste au cas où comme elle le disait, et avait trouvée sa place à côté de l’Akiyama, en tant que seconde pourvoyeuse… Enfin, c’était sans compter le fait qu’elle n’était guère habituée à la machine d’acier, et qu’elle souffrait un peu du… Mal mécanique ?

Dans tous les cas, Yukari donna un tout le monde un peu de chocolat chaud qu’elle avait conservée dans une thermos. C’était les dernières gouttes qui tombaient, après quoi il faudrait se contenter des gourdes glaciales. Mais fort heureusement, elles avaient bientôt finies avec cette histoire, et pourraient repartir dans la journée vers Minshu, où elles arriveraient d’ici quelques jours au niveau de la plaine. Natsume devait probablement se faire bien du souci suite à l’absence des lycéennes… Mais elles avaient promis qu’elles seraient prudentes, et qu’elles reviendraient sans fautes ! Et c’était ce qu’elles comptaient faire. Néanmoins, une urgence imprévue attira l’attention des jeunes filles, le genre qu’elles ne pouvaient ignorer…

En effet, un beau bateau était en proie à de grosses difficultés… Ayant percuté de plein fouet de la glace, il était lentement en train de couler à un endroit où la rivière rejoignait la mer. Les marins, encore dessus, étaient catastrophés, et ne savaient comment faire pour gérer cette urgence. D’autant qu’il y avait des risques immenses… Sauter dans l’eau serait analogue à une mort quasi certaine, tant il faisait froid. Mais de l’autre côté, s’ils ne faisaient rien, c’était le même destin… Toutefois, ils n’avaient pas le choix ! Ils avaient des bouches à nourrir, des familles… Ils devaient trouver un moyen… Et qui aurait put croire que ce serait la solution qui viendrait à eux, sous les traits de jeunes filles appartenant aux ennemis ? En effet, même si théoriquement ces hommes étaient des menaces pour elles, ils restaient des humains dans le besoin, en grand danger, qu’ils soient civils ou militaires. Et ça, elles ne pouvaient pas rester les bras croisés devant. Il ne fallut pas plus de quelques mots pour que plusieurs d’entre elles, l’Isuzu, l’Akiyama, la Kitasu et bien évidement la Nishizumi ne sortent malgré le froid, armées de plusieurs cordes. La mission était simple... Sauver ces gens !

Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Blitzkrieg   Blitzkrieg EmptyLun 24 Avr 2017, 21:55



Blitzkrieg
feat. Solo



Nishizumi Miho
Dans le blindé

Takebe Saori
Dans le blindé

Isuzu Hana
Dans le blindé



Akiyama Yukari
Dans le blindé

Reizei Mako
Dans le blindé

Alycea Kitasu
Dans le blindé



Sauvetage réussi

Tout était une question d’organisation. En effet, même si elles avaient l’intention de sauver ces gens, elles ne pouvaient pas et ne devaient pas courir au désastre. Il fallait qu’elles soient infiniment prudentes. Sauter dans l’eau gelée n’était en rien une bonne idée, mais avec un peu de force et d’agilité, peut-être que la Kitsune pourrait bondir de morceau de glace en morceau de glace pour arriver sur le bateau. Elle en était capable, et elle le confirma. Juste, il fallait qu’elle change de forme, et laissa ses vêtements à l’intérieur du panzer, d’où elle sortit, sous la forme d’une bête orangée, presque enflammée, qui agripa entre ses crocs l’une des extrémités de la corde, avant de bondir, et de bondir encore et encore, jusqu’à atteindre le pont du navire, où les marins contemplèrent la bête avec inquiétude, avant de saisir le bout de corde posée à leurs pieds.

Après, pour l’attacher, ils avaient le choix. Le mat, la figure de proue, une cabine… Bien évidement, c’étaient eux qui étaient les plus expérimentés pour savoir où ils pourraient trouver l’endroit le plus solide du batiment, et c’était au niveau de la quille, la plus grande parie de bois du navire, qui allait de l’avant jusqu’à l’arrière, fendant les flots… L’un des marins agit immédiatement, entourant ainsi le bois de la corde, en utilisant l’un des nœuds dont il avait la spécialité. Ainsi sauva-t-il la vie de tous ses compagnons.

De l’autre côté, à l’arrière du panzer, l’Akiyama avait rapidement fait un nœud militaire, avant de monter de nouveau dans le blindé, pour demander à la conductrice de commencer à tirer, mais de manière modérée, afin d’éviter que la corde ne rompe. Si le début allait pouvoir se faire sans problème, dès lors que la corde serait tendue, elle serait un véritable piège, et le panzer devrait tracter plusieurs centaines de tonnes, environ deux fois son poids. La corde n’allait surement pas tenir, et ce qui fit que la Kitsune dut faire une nouvel aller retour, pour amener d’autres cordes, qui furent elles aussi attachées.

Et puis commença l’opération, lentement mais surement. Le navire en train de sombrer se déplaça lentement alors que les cordes se tiraient par le blindé devenu une cible beaucoup plus facile. Mais même si les cordes prenaient beaucoup de contraintes, elles tinrent bon, et amenèrent l’avant du navire contre le sol. Echoué, il ne coulerait plus, mais il faudrait bien du temps pour le réparer et le remettre à l’eau. Avec un peu d’escalade, les différents marins purent descendre par une échelle de corde, avant de reprendre un peu leur souffle… Ils avaient frôlés la mort, et la cargaison qu’ils avaient était en bon état. Certes, ils devraient justifiés le fait que le bateau était échoué et qu’ils seraient en retard de bien quelques jours, mais… Au moins étaient-ils vivants… C’était ce qu’ils purent se dire en tout cas, même si les lycéennes gardaient leurs armes à portées…

En tout cas, même s’ils ne voyaient pas les sceaux des jeunes filles à cause des vêtements qu’elles portaient, ils pouvaient se douter qu’une telle machine n’était pas vraiment avec eux, à cause de la méfiance des lycéennes, mais aussi des rumeurs comme quoi une telle chose était liée à quelques agissements de la nation du serpent… Mais en tout bien tout honneur, ils étaient obligés d’être redevable, même envers des jeunettes d’une autre nation… Ils devaient leur survie à elle après tout !

Mais hormis un sourire, une tape amicale de la part de la Kitsune qui remit ses vêtements, et quelques salutations, rien d’autre ne se fit. Bien évidement, elles récupérèrent les cordes, mais elles partirent sans tarder. Après tout, elles avaient encore une longue journée de route, et quelques heures après, les voilà toutes rentrées dans les terres de Minshu. Une mission de réussie, des vies de sauvées… Elles devenaient de véritables militaires…

Mais c’était sans se douter qu’à Minshu, au cœur de la plaine… Sévissait un mal plus fort, dangereux, qui s’en était prit à quelqu’un qu’elles appréciaient…


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Blitzkrieg   Blitzkrieg Empty

Revenir en haut Aller en bas
Blitzkrieg
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse :: Blitzkrieg 190103103231202569 :: Royaume de Fuyu :: Rivière glacée-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.