-68%
Le deal à ne pas rater :
Caméra de Surveillance WiFi -ieGeek –
47.59 € 149.99 €
Voir le deal

Partagez
La Capitale [PV: Sherkhan & Ellen]
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: La Capitale [PV: Sherkhan & Ellen]   La Capitale [PV: Sherkhan & Ellen] EmptyMar 16 Jan 2018, 23:05






La Capitale


Ft. Sherkhan et Ellen

La première partie de mon entraînement était terminée. J'avais subi pas mal de mésaventures dans ces vertes plaines mais je m'en étais quand même sortie. J'avais en effet dû faire face non seulement à mon passé, mais aussi à quelques créatures pas très amicales. Après toutes ces épreuves, j'avais conclu qu'un peu de repos dans la capitale ne me ferait pas de mal. Enfin, le mot "repos" n'était pas tout à fait approprié car, en plus de recouvrer toute ma puissance, je devais en plus trouver un moyen de partir de cet endroit afin d'accomplir la mission que mon maître m'avait assignée. Cependant, je trouvai ça bizarre que cette planète soit dénuée de toute technologie, comme si c'était un monde à part entière. Encore plus bizarre, mes communicateurs, mon vaisseau et mes détonateurs avaient aussi disparu pendant le voyage. Je devais élucider tout ça...

Ce jour-là, il faisait beau. Le soleil se plaçait haut dans le ciel et brillait de mille feux. Encore plus chaleureux que le climat, il y avait les gens. La plupart était toujours souriante, de bonne humeur, enjouée. Afin de réfléchir un petit peu sur le plan que j'allais adopter pour trouver réponse à toutes mes question, je décidai de me poser sur une petite terrasse, dégustant un petit morceau de gâteau et sirotant un bon thé glacé. La terrasse, légèrement surélevée, me donnait une belle vue sur la rue avoisinante. Tout en portant un morceau de pâtisserie à ma bouche, je commençai à réfléchir sérieusement.

"Comment vais-je rentrer chez moi?"

Soudain, un détail me revint en tête. Je repensai à cette fameuse nuit dans la ville de Yuki. Au départ, tout le monde, y compris les soldats qui étaient de garde, était accueillant, m'offrant même une chambre dans une auberge. Mais à partir du moment où je me suis mise nue dans un bain public, des regards de méfiance, se transformant vite en peur, puis en haine, apparurent. Peut-être avais-je quelque chose de compromettant sur mon corps. Cependant, je n'avais aucun souvenir d'une quelconque marque pouvant effrayer autant des gens. Peut-être était-ce l'Empire qui m'avait imposée sa marque. J'en venais à imaginer n'importe quoi tellement j'étais perdue. Bref, j'étais toujours tranquillement assise sur la terrasse, à manger et boire, n'ayant pas plus d'indices sur cet endroit...




Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: La Capitale [PV: Sherkhan & Ellen]   La Capitale [PV: Sherkhan & Ellen] EmptyJeu 18 Jan 2018, 02:52



feat.Ellen et Mylea
La capitale





La capitale de Minshu, la capitale de la république, parce que c'est notre projeee...Ahem je m'emportes. Bref, Sherkhan n'était pas vraiment fan des grandes villes, grands bourgs ou autres endroits pouvant regorger de populace humaine. Il avait soigneusement évité à chaque fois d'y mettre les pattes, mais bon...  A un moment donné ça va cinq minutes. Il fallait au félidé voir d'autres horizon, du mouvement et bon, ne nous mentons pas, la capitale était sans doute l'endroit disposant de plus de richesses, de sécurité et aussi de nourriture.

Quand on était un Ayns aussi avide, prudent et affamé que lui, à y réfléchir, ce n'était pas la plus mauvaise des destinations. Bien sur, le félin s'en sortait rudement bien depuis qu'il était sur ce monde, il n'avait pas de prime sur la tête et commettait forfaits et fourberies sans laisser de témoins. Enfin, il ne tuait personne hein ! Sauf une fois au chalet ou au casino... C'est pareil au fond ! Il n'avait pas eu le choix de toute manière, c'était de la légitime défense.

Mais en règle général, le filou voleur n'était pas tueur et, assez discret pour simplement ne pas se faire remarquer, ou bien entourlouper ses poursuivants. La capitale offrait donc un autre challenge, de taille. Qui puis est maintenant, avec la nouvelle élection, la sécurité s'était renforcé. L'Ayns avait suivit ces détails de la vie politique du pays de loin, de très loin oui, mais difficile de passer par dessus cette annonce. Elle avait parcourue les horizons.

Eeeeenfin, au final, il arriva dans la capital par la grande porte, acceptant d'être palpé par les immondes humains, qui voyaient en ce léopard géant (2 mètres et quelques de haut sur ses deux pattes tout de même) une sorte de possible menace. Sherkhan parmi la foule, se remarquait facilement. Ici, pas de gobelins, pas de trolls, pas de géants ou d'orcs. Il y'avait bien quelques humanoïdes légèrement différents, mais trop peu pour rivaliser avec SA différence à lui.

Alors voila, il allait devoir accepter les regards, les messes basses, est ce un élu ? Oui ? Non ? On ne l'a jamais vu et blablabla, s'en était déjà trop pour lui franchement ! D'un bond de matou, il fila à l'anglaise sur un toit et s'égara ainsi, de tuiles en tuiles, jusqu’à trouver un coin sympa, ou plutôt, une odeur sympa ! En effet, sur une terrasse avoisinante, lui qui était par dessus, n'eut aucun mal à remarquer une donzelle drapé, entrain de manger tranquillement.

De quoi s'en lécher les babines et peut être piquer dans l'assiette. Manger à l'oeil, c'était toujours un peu excitant, on appréciait mieux un repas qu'on ne payait pas ! C'était pas une devise, mais... Presque. Se mettant sur le rebord du toit, il allongea sa queue et se saisi du repas au moment ou Myléa tournait ses yeux dans un autre sens. Et hop, voila que la précieuse nourriture disparaissait de là, ni vu ni connu j't'embrouille !

Aaah ! Itadakimasu comme ils disent tous ici, héhé... Nom nom nom.  

Bien que discret dans son action, il révéla forcément sa présence par la mastication informelle de sa large mâchoire, sur l'aliment dérobé. Il se serait bien rincé le gosier, si seulement c'était du lait qu'elle buvait cette brave fille ? Mais ça n'avait pas l'air d'être le cas, dommage quand même.

J'suis pas très fan du sucre, mais... C'pas mauvais quand même.  Termina t'il en engloutissant la part de gâteau restant.  

Puis en se penchant vers elle, il disposa un grand sourire sur son faciès de chat géant et ajouta ;

Hey dis toi, psst, tu pourrais commander du lait ?  


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2204
Yens : 281
Date d'inscription : 11/03/2016
Localisation : Palais royal - Forêt luxuriante (Minshu)

Progression
Niveau: 181
Nombre de topic terminé: 96
Exp:
La Capitale [PV: Sherkhan & Ellen] Left_bar_bleue2/12La Capitale [PV: Sherkhan & Ellen] Empty_bar_bleue  (2/12)
Ellen
Ellen ⛤Impératrice des Enfers ⛤

-



MessageSujet: Re: La Capitale [PV: Sherkhan & Ellen]   La Capitale [PV: Sherkhan & Ellen] EmptyJeu 18 Jan 2018, 10:53

Feat. Myléa et Sherkhan ~
La capitale...
Ahhh Kansei ! Ça faisait si longtemps que je n’étais plus revenue ici… La température était toujours aussi agréable, quelque peu plus chaude que celle présente en forêt, sûrement dû à la chaleur produite par ces nombreux corps humains se baladant dans les rues de cette vaste capitale. Les citoyens me regardaient avec un air surpris, certains s’avançaient vers moi en faisant la révérence, je répondais gracieusement en m’abaissant et relevant un peu ma robe, un sourire aux lèvres. Certes, j’étais devenue Antéchrist, être démoniaque soi-disant mauvais, mais mon projet n’était pas de tout détruire, seulement de dévorer des mortels lorsqu’il le fallait, et… Être respectée. Même si c’était le cas actuellement, cela ne l’était point assez pour moi.

Encore maintenant, quelques uns ne connaissaient point mon nom, et cela me frustrait énormément en songeant à la jeune Valentine que j’avais croisée à Chikai, qui était bien plus populaire et appréciée que moi. Jalouse ? Oh oui je l’étais ! Mais était-ce un mal ? Après tout elle avait participé aux élections, alors que moi n’étais point au courant de tout ça. Je mentirais si je disais ne pas avoir été ravie qu’elle n’ait pas été élue. Méchante ? Moi ? Non…! Je n’aurai juste pas supporté le fait qu’une élue, bien plus faible que moi, puisse endosser ce rôle si important et si honorifique.

Déambulant les rues joyeusement, j’avais les mains derrière le dos, la tête haute, l’air humble mais approchable. Mais alors que je me promenais tranquillement ici, en pensant à ma lettre envoyée à ce très cher Jaël Tekina, j’aperçus un titanesque monstre marchant devant mes yeux ébahis. Il ressemblait à un léopard des neiges… Bipède. Néanmoins il ne semblait point agressif. Alors, curieuse, je vins m’approcher. Cependant, la bête bondit soudainement sur les toits, grimpant vers un balcon où se trouvait, semblerait-il, une jeune fille qui mangeait seule des petites sucreries. Intriguée, je ne me gênai point de le suivre, sautant avec admirable agilité sur ces sommets plutôt hauts. Arrivée là. Je me mis près de cette demoiselle, m’accoudant en lui adressant un sourire innocent :

Quelle belle journée, n’est-ce pas ?~

Un ton mélodieux, une voix grave rendue plus douce pour accentuer le côté innocent. Mes prunelles dorées se dirigèrent rapidement vers la créature perçue tout à l’heure. Elle mangeait la nourriture de cette pauvre humaine enveloppée d’une montagne de tissus. Ricanant un peu, je l’approchai :

Ce n’est pas très gentleman… Vous devriez faire cela par vous même !~

Lui dis-je gaiement. Le gros chat savait donc parler le langage humain ? Plutôt surprenant. Agréablement surprenant. Une idée survint. Mon sourire devenant plus sournois, je vins me donner l’apparence d’un léopard, toujours avec mes somptueux vêtements, sur mes deux pattes, ma chevelure violette bougeant sous la force du vent. Jouant avec ma patte, je fis mine de miauler :

Meow !~

Et puis POUF ! Comme par magie ( héhé ) je repris mon apparence humaine, riant de bon cœur avec le poing devant mes lèvres, mes yeux se fermant le temps que j’arrête de rire. Quel génie, quel génie, vraiment !
 
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: La Capitale [PV: Sherkhan & Ellen]   La Capitale [PV: Sherkhan & Ellen] EmptyJeu 18 Jan 2018, 16:18






La Capitale


Ces petits gâteaux étaient délicieux. Ils fondaient dans ma bouche dans un véritable arc-en-ciel de saveurs sucrées. Chaque bouchée était encore plus divine que la précédente. C'était ce genre de nourriture tellement succulente qu'elle vous en faisait oublier vos petits soucis pendant un court moment. Je profitai donc de la vue magnifique tout en savourant mes sucreries. Puis, je fus attirée par une petite altercation entre deux habitants, rien de bien dramatique, mais l'un d'eux faisait un peu plus de bruit que l'autre, mais ça s'était vite calmé. J'avais tourné la tête à peine quelques secondes. Quand je regardai à nouveau en direction de mon assiette, horreur, mes sucreries avaient disparu. Je bougeai la tête dans tous les sens afin de trouver l'horrible monstre qui avait osé agir de la sorte. Puis, derrière moi, sur le toit de l'immeuble, je vis un chat, un très gros chat. Celui-ci était en train de savour mes gâteaux. En plus, il mastiquait sa nourriture comme une vache, l'animal. Le pire était qu'il osa me demander de lui commander à boire. Pour qui m'avait-il pris? Son esclave? Je le pointai du doigt et haussai légèrement le ton:

"Hé, toi, ça va pas bien, un peu? Pourquoi t'as volé mes gâteaux? Attends une minute, tu sais parler?"

Soudain, j'entendis un bruit derrière moi. En me retournant, je vis une jeune femme. C'était une très jolie jeune femme aux cheveux violets, un peu plus foncés que les miens. Elle avait aussi de beaux yeux dorés. Quand elle parlait, elle avait une voix très douce. Tout chez elle supposait une personne très charmante et inoffensive et pourtant, je ne savais pas pourquoi, elle provoquait chez moi un sentiment de malaise, comme si elle cachait quelque chose. Je fus encore plus surpris de voir qu'elle avait le pouvoir de changer d'apparence comme bon lui semblait. En effet, je la vis sous mes yeux se transformer en léopard quelques instants avant de reprendre sa forme humaine. Sur le coup, je ne savais pas quoi dire, j'étais la bouche grande ouverte et les yeux écarquillés. Je savais que dans la galaxie, certaines personnes étaient capables de changer d'apparence, mais je n'en avais jamais vu à l'oeuvre jusqu'à présent. C'était très impressionnant.

Toutefois, j'avais des choses à faire et je n'avais pas le temps de perdre mon temps avec eux. Mais peut-être était-ce la force qui m'avait amené à faire ces rencontres? Comme le disait si bien tout utilisateur de la force: "rien n'est dû au hasard, tout est dû à la force". Peut-être pourraient-ils m'aider à comprendre quelque chose sur cet endroit et, surtout, comment en partir. De plus, ces deux individus m'intriguaient. Je pris une profonde inspiration et m'adressai à ces deux individus en les regardant quelques instants chacun:

"Puis-je savoir qui vous êtes?"




Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: La Capitale [PV: Sherkhan & Ellen]   La Capitale [PV: Sherkhan & Ellen] EmptyVen 19 Jan 2018, 14:24



feat.Ellen et Mylea
La capitale





Le forfait remarqué, la jeune femme se retourna donc vers lui, et il souriait déjà à sa farce qui lui avait tout de même un peu rempli l'estomac. Après tout, il n'y avait pas mort d'Homme, comme ils aimaient souvent le dire. Pourquoi tout le monde le prenait en grippe pour un rien, et la notion de partage alors ? D'ailleurs, Myléa accusa de voler "ses" gâteaux, mais y'avait t'il seulement une seule preuve que ce soit les siens. En cherchant à quoi répondre, il comprit qu'elle s'étonna elle même de voir qu'il parlait. Ce pouvait aussi bien être une élue qu'une nouvelle tête.

La tenue était spéciale, mais des sortes de grande toges noires comme ça, certains natifs en avaient également, même si bien souvent c'était des gens louches. Sherkhan pensait à la probabilité qu'elle soit donc de la première supposition, bien qu'aucune marques ne soient pour le moment visible.

Oh ça vaaa...  

Déclama t'il d'un ton serein et nonchalant, tandis qu'un bruit alerta l'utilisatrice de la force. Pour l'Ayns, ce fut plutôt une odeur, un parfum dans l'air, qui l'émoustilla légèrement. Il prêta alors attention à la suite. Une femme apparue presque trop soudainement. L'instinct de Sherkhan se mit en légère alerte et il se releva d'un coup, tout en fronçant légèrement les sourcils poilus, caché dans sa fourrure épaisse de léopard des neiges.

Un animal sentait des choses parfois invisible et cette femme qui était ici, toute calme et tout sourire, n'était certainement pas aussi nette qu'elle ne le laissait paraître. Mais pour le moment, le félidé ne savait pas quoi craindre avec exactitude, donc, resta simplement méfiant.

Cette nouvelle venue n'hésita pas à prendre partie pour Myléa, accusant le félin de ne pas avoir agit en gentleman. Dans gentleman il y'avait "man" en même temps, fallait t'il vraiment s'étonner qu'il n'agisse pas ainsi du coup ? Il répondit du tac-au-tac.

Bondir sur une terrasse, vers deux inconnus c'est mieux ? Répondit t'il en souriant en coin.

Mais c'est alors que l'étrange personne venant d'arriver, se mit à changer d'apparence, ce qui fit vibrer les oreilles du matou et le fit également légèrement pencher la tête sur le coté, en l'observant, tandis que Myléa semblait tout aussi subjuguée que lui. Ellen venait de prendre une apparence d'Ayns, enfin, très brévement, elle n'en avait pas la marque ou l'odeur, mais en revanche, cette forme était bien réelle. Pourquoi ? Comment ? Soudaine l'éclair de génie arriva dans son esprit, à peu près quand la mangeuse de gâteaux demanda qui ils étaient.

Ah ! Je sais... C'était de la magie ça nan ? Vous êtes une élue, une magicienne ? Un truc du genre non ?  Demanda t'il premièrement à Ellen, puis en se tournant cette fois vers Myléa
Moi je m'appelle ... Zoro roronoa. Et toi d'abord ? Tu te présente même pas, c'est pas poli ça nan ?

Intérieurement il pouffa de rire, utiliser le nom du bretteur pour pouvoir lui mettre encore une petite cartouche dans le dos. Bon, évidemment il ignorait qu'il avait déjà croisé la sorcière auparavant.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2204
Yens : 281
Date d'inscription : 11/03/2016
Localisation : Palais royal - Forêt luxuriante (Minshu)

Progression
Niveau: 181
Nombre de topic terminé: 96
Exp:
La Capitale [PV: Sherkhan & Ellen] Left_bar_bleue2/12La Capitale [PV: Sherkhan & Ellen] Empty_bar_bleue  (2/12)
Ellen
Ellen ⛤Impératrice des Enfers ⛤

-



MessageSujet: Re: La Capitale [PV: Sherkhan & Ellen]   La Capitale [PV: Sherkhan & Ellen] EmptyVen 19 Jan 2018, 15:38

Feat. Myléa et Sherkhan ~
La capitale...
Clairement, ces bons jeunes gens étaient très fortement intriguée par ma personne. Étant habituée par cela, mon sourire s’agrandit, sarcastiquement. La femme avait fait les gros yeux en me voyant me transformer, ouvrant grand la bouche, ahurie, tandis que la bête pleine de poils gris et blancs n’avait fait que légèrement penché la tête. Remettant une mèche derrière mon oreille, je poussai un long soupir avant de commencer à répondre à leurs questions, calmement :

Je suis connue sous le nom de Lady Ellen de Minshu. Mais appelez-moi simplement Ellen.

Dis-je d’un ton paisible et relaxé en regardant la demoiselle qui venait de se faire voler ses gâteaux. Je me tournai alors vers le coupable. Oh oui j’avais ri à sa remarque ! Il était vrai que monter rejoindre une femme tout à fait inconnue à son balcon pouvait être bizarre, et quelque peu impoli, mais je n’avais pas pu contenir ma curiosité. Je voulais à tout prix rencontrer cet animal malfaiteur.

Vous avez vu juste ! Je suis bien une élue. Élue de Manshee, précisément.

Je marquai une courte pause pour laisser le vent caresser ma peau, me rafraîchissant délicatement et agréablement.

Je suis une sor-, je m’arrêtai brusquement avant de reprendre en fermant les yeux, amusée, Je suis une Antéchrist, ou Bélial si vous voulez.

Songeant qu’ils ne pouvaient certainement pas savoir ce que c’était, je poursuivis :

Je contrôle la magie noire et gouverne un peuple de démons à la fois en Kosaten et dans un monde parallèle. Actuellement, l’on me voit seulement comme une sorcière anthropophage. Fu-fu…!~

Et encore une fois, j’allais très certainement les surprendre. Je venais de dévoiler mon horrible régime alimentaire. Je dévorais la chair humaine… Oulala ! Qu’est-ce que j’adorais effrayer les gens qui m’entourent ! De les voir se crisper en entendant ce genre de révélations troublantes ! Cela… Était si grotesque et amusant !

Néanmoins, j'avais oublié le fait que le léopard s'était présenté sous le nom d'un certain bretteur... Ce qui me valut un frisson très désagréable et une légère grimace. Malgré tout, je gardai cela pour moi, et ferai relever le sujet plus tard...
 


Dernière édition par Ellen le Mar 23 Jan 2018, 07:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: La Capitale [PV: Sherkhan & Ellen]   La Capitale [PV: Sherkhan & Ellen] EmptyLun 22 Jan 2018, 23:52






La Capitale


Ft. Ellen & Sherkhan

En guise de réponse à ma question, j'eus le droit à des présentations de la part des deux individus. Le matou disait s'appeler Zoro Rorona. Il ponctua d'ailleurs sa phrase d'une façon très grossière, m'adressant la parole comme si j'étais une amie de longue date. La dame, elle, fut preuve d'un peu plus de distinction, même si ce qu'elle disait sur elle faisait flipper à un point tel que j'en tremblais. Ce serait une manipulatrice de magie noire qui se nourrirait exclusivement de chair humaine. Mon intuition était la bonne. Depuis le début, je ressentais quelque chose d'étrange chez cette jeune femme. Je devais avouer que rester proche d'une telle personne ne m'enchantait guère mais bon, je devais faire avec un certain temps. A mon tour, je leur répondis en me présentant:

"Mon nom est Mylea. Je suis une utilisatrice de la force. Je suis arrivée ici récemment..."

Aussi, le sac à puces et l'antéchrist s'étaient échangés quelques mots, un échange très bref. Néanmoins, un détail attira tout particulièrement mon attention. Alors, je restai tranquillement assise et croisai les jambes. Puis, je tournai la tête vers la personne qui semblait tout de même un peu plus civilisée et lui demandai poliment:

"Excusez-moi mais vous avez parlé "d'élu". Qu'est-ce?"

Au même moment, mon ventre se mit à gargouiller. Un sentiment de gêne m'envahit à cause du bruit que cela avait provoqué. J'avais toujours aussi faim et à cause de l'autre animal, je n'avais pu me rassasier. Alors, je tournai la tête en direction de l'intérieur de l'établissement et criai:

"GARCOOOON? Gaaaaaaaaaaaarçoooooooooon !"

Un serveur vint aussitôt et me demanda si j'avais besoin de quelque chose.

"Oui, je voudrais encore une douzaine des gâteaux que vous m'avez servi."

Le jeune homme se courba légèrement puis partit aussitôt envoyer la commande. En attendant, j'allais devoir éclaircir quelques petites choses. Alors, à nouveau, je tournai la tête vers Ellen et lui adressai ces quelques mots, d'un ton très calme:

"Donc, oui, je disais... Qu'est-ce qu'un élu?"




Dernière édition par Mylea Thymos le Mer 24 Jan 2018, 22:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: La Capitale [PV: Sherkhan & Ellen]   La Capitale [PV: Sherkhan & Ellen] EmptyMer 24 Jan 2018, 21:24



feat.Eren
Héros ou Hors la loi ?





C'était un peu l'heure des présentations, rituel très humain au fond, mais un concept tellement lambda et utilisé, qu'à force, le félidé s'en lasserait presque. Il aurait pu sauter pour voler les gâteaux et simplement continuer sa route. La capitale regorgeait de bonnes odeurs, au final ce n'était vraiment pas si mal de s'y être arrêté, comme quoi, il l'avait un peu foudroyé avant de la voir.

La sorcière se fit appeler Lady Ellen ou Ellen tout court, le félidé n'en avait jamais entendu parler, mais il faut dire aussi, qu'il s'interressait peu au monde des Hommes (élus compris) même si parfois il était obligé d'en croiser, comme aujourd'hui.

En tout cas, elle se retourna vite fait vers Sherkhan, non pas pour l'accuser ou continuer de s'offusquer sur son comportement, mais plutôt lui donner raison ! Bon à savoir. C'était bel et bien une élue, de Minshu qui puis est, une copine de nation en somme (enfin copine, c'était vite dit hein). Néanmoins, bien qu'il n'ait trop cure des humains, il se sentait toujours très curieux vis à vis de la magie, surtout la concernant, quand elle fit sa démonstration et se changea en une Ayns ou en tout cas quelque chose de très similaire.

Quand elle continua son discours, elle ajouta être une sor...

Une sor ? Rétorqua t'il du tac au tac, avant d'entendre la suite Ah ? Heu.. C'est quoi ?

Ce qu'elle résuma rapidement en comprenant que ni lui, ni même Myléa ne saurait ce que c'était. Bélial ou Antéchrist, autant de termes barbares pour signifier qu'elle pratiquait la magie (noire), ou contrôlait des démons et surtout, mangeait de la chair humaine, un peu comme lui pouvait le faire.

Magie noire ? Il y'a plusieurs couleurs dans la magie ?  

La magie, aaaaah la magie, tout un univers pour l'Ayns, qui n'en avait pas du tout idée. Dans son monde ou cela n'existait pas, c'était un peu une découverte à chaque fois. Pour le moment, il analysait la chose et se disait que noire était égale à : Contrôler des démons ou se changer en quelqu'un d'autre. Mais elle pourrait l'informer plus en détail sans doute. En tout cas, bien qu'elle paraisse forte (peut être même plus que lui), il n'était pas vraiment impressionné. Il restait néanmoins prudent et ne ferait pas la même erreur qu'avec Rinkyu, clairement !

De l'autre coté, la victime de son vol s'était également présenté, comme étant Myléa, utilisatrice de La force ! et qui venait d'arriver récemment, ce qui la classait donc dans les élus faibles et ne sachant pas du tout comment marche ce monde. Cf : les plus amusants ! Ce fut d'ailleurs sa première question, qu'étaient ce donc que les élus.

Eh eh, nouvelle arrivée hein. Et bien les élus, ce sont ceux qui proviennent d'un autre monde qu'ici. Ils sont marqués par un tatouage de faction et leurs pouvoirs sont diminués jusqu'à recouvrir peu à peu ses forces. Mais peut être que Ladyyy Ellen en sait plus que moi.. J'avoue que les histoires de factions, de guerres et d'élus entre les nations ça me passe au dessus de la moustache. Vous les humains et vos conflits incessants ahah... Vraiment.  Soupira t'il.

L'ayns écouta ensuite en se lechant les babines, lorsque Myléa commanda une autre fournée de gâteaux. Il rajouta du lait à la commande, sans préciser que ce serait lui (ou un autre) qui paierait. Puis se décida à sauter du toit pour rejoindre la terrasse et s'asseoir sur les rebords de la rambarde, pour être un poil plus à l'aise.

Je suis l'élu le plus puissant de Minshu. Ajouta Sherkhan, en souriant. Par conséquent, selon la loi, si tu es une nouvelle élu, tu dois m'obéir, c'est la hierarchie des élus, si on obéit pas, on peut être emprisonné à vie tu sais, ça ne plaisante pas ici.  Fit le farceur.

Oh il s'amusait intérieurement déjà de sa blagounette. Mais gardait un serieux inébranlable en bon menteur qu'il était.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2204
Yens : 281
Date d'inscription : 11/03/2016
Localisation : Palais royal - Forêt luxuriante (Minshu)

Progression
Niveau: 181
Nombre de topic terminé: 96
Exp:
La Capitale [PV: Sherkhan & Ellen] Left_bar_bleue2/12La Capitale [PV: Sherkhan & Ellen] Empty_bar_bleue  (2/12)
Ellen
Ellen ⛤Impératrice des Enfers ⛤

-



MessageSujet: Re: La Capitale [PV: Sherkhan & Ellen]   La Capitale [PV: Sherkhan & Ellen] EmptyJeu 25 Jan 2018, 10:28

Feat. Myléa et Sherkhan ~
La capitale...
Je pouvais voir à quel point la femme que je venais de rencontrer était terrifiée après cette révélation. Le léopard, lui, cependant, n’avait guère l’air bien impressionné. C’était presque à croire qu’il trouvait cela normal ! En tout cas, je fus bien amusée de voir la réaction de la demoiselle dont nous avions tous les deux violé l’intimité. Même si lui, avait en plus de cela, voler sa nourriture ! Que d’ailleurs, elle vint recommander, après s’être présentée sous le nom de Mylea. Charmant.

Elle manipulait une énergie appelée la Force. Etait-ce de la magie ? Ou seulement une puissance physique, à l’effigie de Zwei Baskerville ? Tiens, je me demandais bien ce qui avait pu lui arriver, à ce petit loup que j’avais pu torturer un moment ! Ahah ! Que de bons souvenirs joyeux, n’est-ce pas ? Bref ! Mylea était visiblement une élue récente qui cherchait des réponses, ce qui était parfaitement normal. Je l’avais déjà vécu, donc je la comprenais. Mais avant même que je puisse intervenir, “Zoro Roronoa”, ou plutôt l’animal imposteur, vint tout lui expliquer. Lorsqu’il dit que j’avais peut-être plus de connaissances, je m’empressai de m’exprimer, toujours ce sourire sournois aux lèvres :

Non non ! Vous avez tout dit gentilhomme, je n’ai rien à rajouter !~

M’exclamai-je en riant. J’avais peut-être évidemment d’autres mots à mettre en plus, mais je n’étais visiblement point d’humeur à jouer les informateurs.

Je décidai donc de revenir sur le sujet de “couleur de la magie” pour ce curieux minshujin bestial, tout en me souvenant de sa remarque de précédemment, sur une certaine race de “sor” (Je mentirai si je disais ne point avoir ricané et l’avoir trouvé stupide) :

Il existe plusieurs types de magie. Mais je vais vous expliquer seulement la mienne, car il serait trop long de tout développer., dis-je, plus sérieuse, en me tournant vers la créature féline, Alors ! La magie noire est destinée majoritairement aux sorcières, aux démons… Vous voyez ? C’est un pouvoir très dangereux car il peut corrompre ou même être mortelle, qui demande une grande expertise. Elle est souvent utilisée pour le mal, mais elle peut très bien faire le bien. Prenons pour exemples la résurrection via la nécromancie, ou encore la guérison. Je m’excuse si mon explication a l’air très vague, je vous recommande d’aller lire quelques uns de ces livres qui en parlent si vous êtes intéressés !

Après cette assez longue tirade, je vins user de ma magie, comme pour leur montrer une nouvelle démonstration, et fit apparaître une chaise à l’aide de ténèbres, et m’y assis fièrement, une jambe sur l’autre, les mains liées sur le genou. La tête haute, j’aperçus le garçon qu’avait appelé la manipulatrice de la Force, qui s’approcha pour poser la nourriture sur la table devant elle. Plutôt affamée, je ne me gênai pas d’en prendre un sans demander, profitant de mon statut de noble respectée, et d’élue au grand pouvoir. Mais quelque chose réussit à tout faire basculer…

QUOIIIII ?!!!

Hurlai-je soudainement, furieuse.
Des flammes étaient apparues de mes yeux, de mes bras et de mon dos. Des flammes écarlates, vives, menaçantes. Complètement enragée en l’espace de quelques secondes, je vins passer une main dans mes cheveux pour me calmer. Mon gâteau avait été réduit en fumée...

Relax, relax… Il y a pas le feu…

Soupirai-je avant de relever les yeux vers le chat, encore un peu sur les nerfs. Prenant un air beaucoup plus moqueur, je croisai les bras sous ma poitrine avant de me remettre à ma place (car évidemment, je m’étais relevée brusquement).

Vous ? L’élu le plus puissant de Minshu ? Qu’est-ce que vous pouvez être drôle monsieur le chat ! Je n’ai encore jamais connu de vantard qui se réjouisse de son rang en prenant une fausse identité. Et même si cela existait, qu'est-ce que ça peut être ridicule ! Zoro Roronoa, je le connais, c’est un sabreur aux cheveux verts, élu fuyujin, vous ne l’êtes pas. Vous avez devant vous quelqu’un qui sait très bien reconnaître les mensonges, et qui les déteste grandement. Alors… Faites attention.

Avouai-je avec un sourire carnassier cette fois-ci, mes yeux brillant après ces vilaines paroles. Sympathique fourberie monsieur le chat, mais cela ne marchera pas avec moi…

De plus, JE suis l'élue la plus puissante de Minshu.

Terminai-je orgueuilleusement.
 
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: La Capitale [PV: Sherkhan & Ellen]   La Capitale [PV: Sherkhan & Ellen] EmptyVen 26 Jan 2018, 01:10






La Capitale


Ft. Ellen & Sherkhan

Ma commande arriva. Mes gâteaux furent servis et un verre de lait les accompagnait. Le matou se jeta bien sûr sur le breuvage tandis que l'antéchrist, après une longue tirade décrivant vaguement ses pouvoirs, déroba l'un de mes gâteaux sans me demander la permission. Si j'avais eu mes pouvoirs à ce moment-là, elle aurait payé son outrecuidance. Mais bon, ici, c'était un contexte totalement différent. Surtout qu'après, ce que je vis m'effraya au plus haut point. En effet, plusieurs parties du corps de la jeune femme prirent feu, tout d'un coup. Je ne connaissais pas la magie noire mais je pouvais d'ores et déjà affirmer que c'était vraiment très spécial...et flippant. Même si, au fond, la force permet de réaliser pas mal de prouesses de ce genre, mais en moins glauque...

J'eus par après réponse à ma question. Ce fut Zoro qui me répondit. Il m'expliqua que les élus étaient des individus provenant d'un monde extérieur à celui-ci. Il ajouta ensuite qu'ils étaient marqués d'un tatouage de faction et étaient d'abord très faible avant de recouvrir leurs forces. Evidemment, je me reconnaissais dans une partie cette description, étant donné que j'étais plus faible que jamais. En temps normal, j'aurais été la plus puissante. Ici, j'étais la plus faible. Zoro continua ensuite son discours en se proclamant "élu le plus puissant de Minshu". Aussitôt, il fut calmé par la jeune femme qui, au passage, révéla qu'il avait menti sur son identité. Je lui aurais bien demandé de s'expliquer mais j'avais d'autres questions plus importantes à poser. Par ailleurs, quelque chose me tracassait. Serait-ce la présence de ce fameux tatouage qui m'avait valu des regards apeurés lorsque j'étais à Yuki? Je devais en avoir le coeur net.

"Je pense être une, élue alors. Je me reconnais totalement dans cette description, excepté pour le tatouage. Je n'en ai d'ailleurs vu aucune trace sur mon corps. Néanmoins, lors de mon cours passage sur Yuki, j'avais eu des problèmes dès que je m'étais dénudée. J'imagine alors que cette fameuse marque indélébile doit être sur mon corps. Tout cela m'amène à une question, qui est la suivante: ce monde est-il le théâtre d'une guerre acharnée entre plusieurs factions? Je me faisais cette réflexion suite aux regards et actes hostiles des habitants de Yuki à mon égard."

Je marquai une courte pause, puis repris:

"Aussi, je ne saurais l'expliquer clairement mais depuis mon arrivée, je fus irrémédiablement attirée vers cet endroit. Mon intuition me disait toujours de me diriger par ici, d'où ma présence en ces lieux. Serait-ce une caractéristique des élus lorsqu'ils arrivent en ce monde?"

Je pensais avoir élucidé quelques points. Néanmoins, ce ne furent que des bribes de réponses. Je devais en savoir plus sur les lois qui régissaient ce monde. Après, nul doute que j'allais tout découvrir petit à petit au fur et à mesure que le temps passerait, bien que le temps ne fût pas un luxe que je pouvais me permettre...


Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: La Capitale [PV: Sherkhan & Ellen]   La Capitale [PV: Sherkhan & Ellen] EmptySam 27 Jan 2018, 22:00



feat.Ellen et Mylea
La capitale





Sherkhan avait - pour une fois - pas menti et bien expliqué ce qu'était un élu dans Kosaten, lorsqu'il demanda si Ellen, non, Ladyyy Ellen, voulait donner un éventuel ressenti ou un complément d'information, cette dernière annonça qu'il avait tout dit.

C'était pas faux et pourtant, il y'avait un amas d'informations à dire et completer à propos des élus. Si elle était une élue plus au courant et n'en disait pas plus, c'était peut être plus parce-qu'elle ne le désirait pas. Après tout, cette sorcière bélial cannibale et autre je ne sais quoi, avait l'air bien plus sociable que lui. Plus sociable et donc forcément plus proche des humains, natifs ou élus...

Mais bon, il ne lui reprocha pas ce que lui même aurait fait. En revanche et bien qu'il senti que "gentilhomme" était un compliment, il fut obligé de la reprendre en ajoutant ;

Gentil aurait suffit.

Ensuite, elle s'exprima sur la magie, expliquant donc qu'il y'avait plusieurs type (aka couleurs) mais qu'il aurait été trop long de détailler chacun d'entre elle. Pour aller au plus simple, elle prit donc son propre exemple, ce qui pour le coup n'était pas plus mal, puisqu'ils avaient - Lui et Myléa - eut l'exemple des faits devant leurs yeux, presque ébahis, voir ébahis pour la seconde, tout court.

Il intégrait donc que sorcières et démons, tiens, ça lui rappelait Vulgrim, pouvaient utiliser la magie noire. Dangereux et corrupteur, il avait un peu de mal à y croire tout de même... Mais c'était possible oui. Et quand elle dit que ce pouvoir pouvait faire le mal, mais aussi le bien, il se disait donc que Vulgrim était dans le second camp et que ceux qui faisaient le mal, purement, étaient sans aucun doute plus proches des Humains. L'âme humaine corrompue, devait être en raisonnance avec la magie et son utilisateur.

Elle finit sur quelques exemples d'arts, comme la nécromancie etc... Sherkhan bougea la tête pour signifier son interêt.

J'ai vu un élu capable de creer ce qu'il dessinait, je me demande quel genre de magie c'était. En tout car j'aime ces possibilités. Etes vous humaine ?  

Il avait besoin de savoir si "sorcière" ou "Bélial" s'échappait de l'humanisme ou si elle était humaine avant tout, c'était vital pour la suite. En attendant qu'elle puisse y répondre, cette dernière grogna soudainement après qu'il s'annonce comme étant l'élu le plus fort de Minshu.

Elle s'était levée dans une rage incompréhensible et une aura menaçante, des flammes rouges et foudroyant le félidé du regard comme si elle voulait le tuer sur le coup. Instinctivement, les griffes du matou étaient sorties aussi dans l'instant et il reprit son serieux.

Mais après qu'elle ait passé ses mains dans ses propres cheveux violets, la demoiselle se calma soudainement. Etrange, vraiment. Même le pauvre gâteau n'avait pas survécu à son état colérique... Le seul avantage, c'est que maintenant, ça sentait le gâteau cuit. Ce qui donna faim à Sherkhan, qui saisit à la fois l'un d'eux, puis son verre de lait, qu'il descendit, avant de le reposer en écoutant la suite.

Déjà, elle le traita de chat et annonça qu'il n'était pas l'élu le plus puissant, qu'il était vantard et n'était pas Zoro roronoa - qu'elle connaissait en vrai - faisant donc tomber son masque d'usurpateur. Ce à quoi, il répondit ;

Pas très joueuse et très susceptible hein... Héhé. Par contre, étonnant que vous ne le disiez que maintenant, si vous le saviez depuis le début. Avouez, vous aussi vous vouliez jouer un peu, avant que je ne touche un point sensible visiblement.  Fit t'il en élargissant son sourire carnassier. Puis continua
Si vous n'aimez pas les mensonges, vous n'auriez pas dû rétablir la vérité tout de suite ? Ah, je pense que vous êtes une humaine, il n'y a pas de doute la dessus.

Cette attitude manipulatrice, suivit rapidement par son introduction comme étant LA plus puissante, fit encore plus sourire Sherkhan, qui par ailleurs, rétablit donc quelques faits véridiques ;

Par ailleurs, je ne suis pas un chat, je suis un Ayns ! Et je ne sais pas si vous êtes vraiment la plus puissante de Minshu, vous n'êtes pas plus épatante que ceux que j'ai rencontré avant. Mais puisque je ne peux pas plaisanter un peu, je me présente sous ma véritable identité ; Sherkhan, de Minshu, Ayns et élu.

Il croisa ensuite les bras, tandis que la pauvre Myléa se questionnait encore sur elle, pensant donc être une élue clairement, sans pour autant savoir d'ou. Mais vu que certains prirent peur devant son tatouage, instinctivement, le félin pensa à la marque Fuyujin, il ne voyait pas pourquoi les deux autres feraient peur... A MOINS qu'elle ne soit de Tenshi ? Le nom de Yuki ne disait rien au léopard, il ne retenait pas vraiment le nom des lieux.

Je ne sais pas ou est Yuki, mais oui, il y'a bien une guerre. Je suis suuur que la plus puissante élue de la nation saura répondre à toutes tes questions, elle doit tout savoir, c'est certain. Dit t'il d'un ton légèrement sarcastique.

Puis finalement, le léopard prit place et dévora goulûment un gâteau devant la sorcière. Il ne rebondit que sur l'ultime question de l'utilisatrice de la force. Cette sensation d'être attirée ici.

Je l'ai eu y'a longtemps aussi, oui, je suppose que c'est pour rassembler les élus... Tu es donc de Minshu. Tu dois avoir un serpent vert quelque part sur le corps et Yuki doit donc être à Fuyu. Merci, tu m'as permis de répondre à plusieurs interrogations en posant une seule question.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2204
Yens : 281
Date d'inscription : 11/03/2016
Localisation : Palais royal - Forêt luxuriante (Minshu)

Progression
Niveau: 181
Nombre de topic terminé: 96
Exp:
La Capitale [PV: Sherkhan & Ellen] Left_bar_bleue2/12La Capitale [PV: Sherkhan & Ellen] Empty_bar_bleue  (2/12)
Ellen
Ellen ⛤Impératrice des Enfers ⛤

-



MessageSujet: Re: La Capitale [PV: Sherkhan & Ellen]   La Capitale [PV: Sherkhan & Ellen] EmptyMer 31 Jan 2018, 14:22

Feat. Myléa et Sherkhan ~
La capitale...
Je m’étais énervée ? Moi ? Oui évidemment ! Qui ne l’aurait point été, en entendant ces paroles bien culottées ? Bien heureusement, étant une personne très calme et sage, voyez-vous, j’avais retrouvé le contrôle de moi-même assez vite, pour rapidement retirer le masque de ce chat, qui semblerait-il, n’en était point un, mais un soi-disant “Ayns”. Intéressant. Je n’en avais jamais entendu parlé…

Je gardai en tête la petite phrase sur un mage capable de rendre réel tout ce qu'il dessinait. Haru... Il avait donc rencontré cette créature ? J'espérais le revoir, un jour... Nous nous l'étions promis après tout !

Je repris donc un gâteau, mordant dedans avec plaisir, avant d’avaler et répondre aux paroles du félin bipède, dont j’avais évidemment ignoré royalement les remarques sur ma révélation avec un sourire forcé, et dont je venais enfin d’avoir la véritable identité (son nom me disait d’ailleurs rien du tout, il ne devait sûrement pas être bien important, ou même puissant, ironiquement) :

L’élue la plus puissante de cette nation n’aime pas perdre son temps à cela, vous faites très bien ce travail je trouve ! Ensuite, je ne suis pas une humaine, très cher. Je vous l’ai déjà dit, je suis une Antéchrist. Tiens ! Je vais vous montrer des preuves, si c’est ce que vous voulez…

Je me relevai donc de ma chaise, dévorant ma nourriture juste avant de faire sortir plusieurs rangées de crocs aiguisés, tel un véritable requin, mes yeux s’arrondissant, devenant noirs. Mes pupilles blanchirent et s’illuminèrent en prenant la forme de croix inversées. Ma peau nécrosée à certains endroits, surtout au niveau des jambes, la moitié de mon visage, et mes mains dont les doigts étaient devenus des griffes énormes et effrayantes. Mes épaules s’abaissant brutalement, je relevai la tête en poussant des grognements équivauts à des grincements que pouvaient faire un cutter lorsqu’on s’amusait avec. Des cornes sortirent de ma tête, des cornes de bélier rouges. Des ailes sortirent de mon dos également, s’enflammant soudainement, les flammes virant au noir assez vivement.

...

Des corbeaux, venus de nul part, chargèrent sur moi, me cachant entièrement en battant furieusement des ailes en faisant un vacarme terrible. Après quoi, ils s’envolèrent loin, laissant derrière eux une la femme que j’étais, redevenue normale, un grand sourire aux lèvres.

Voilà !~♡

M’exclamai-je gaiement.
Bien sûr, j’avais tout suivi de la conversation sur Yuki, le sceau de Mylea… Une toute nouvelle minshujin. Je mentirais si je disais ne pas pouvoir répondre à toutes ses questions, mais j’étais réellement ennuyée par cela. Je n’aimais point vraiment répéter cela à chaque nouveau arrivant. Alors quand un autre élu, bien plus vieux, était présent, pourquoi ne pas le laisser faire à ma place ? Je me rassis, les écoutant parler après ma gracieuse prestation. Tiens ! Leurs réactions sur ma colère de précédemment fut très drôle au passage ! Rien que d'y repenser, je riais discrètement... fu-fu !~

 
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: La Capitale [PV: Sherkhan & Ellen]   La Capitale [PV: Sherkhan & Ellen] EmptySam 03 Fév 2018, 23:31






La Capitale


Ft. Ellen & Sherkhan

L'ayns qui se faisait appeler Sherkhan, en récoltant les maigres indices dont je disposais, réussit à déduire que j'étais une élue de Minshu et que, par conséquent, je possédais une quelconque marque à l'effigie d'un serpent vert quelque part sur mon corps. Il faudrait que je m'en assure, mais pas devant tout le monde. J'allais donc attendre d'être seule pour vérifier que ce sceau est bien présent sur mon corps. Mais, cette information était importante. Néanmoins, je devais trouver un moyen de partir de cet autre monde si, bien sûr, il en existait un. Je pouvais malgré tout en déduire que si un tel moyen existait, aucun des deux élus devant moi ne l'avait trouvé. Sinon, ils ne seraient plus là pour m'en parler. Et puis, de toute façon, j'étais devenue trop faible que pour remplir à bien ma mission. Après tout, rien ne m'empêchait de reste ici quelques temps, jusqu'à ce que je recouvre mes pouvoirs d'antan, voire les améliore. Rien ne m'empêchait non plus de contrôler ce monde et d'en faire un havre de paix, un endroit où la guerre n'aurait plus sa place, un endroit où je régnerais. Cette perspective ne me déplaisait pas le moins du monde.

Aussi, le chaton me révéla qu'il avait tout comme moi ressenti un lien avec cet endroit auparavant. Cela voulait donc dire qu'il ne le ressentait plus. Le lien s'estomperait-il au fur et à mesure que la force de l'élu augmente? Une chose me taraudait toujours. Je décidai d'en faire part à mes interlocuteurs:

"Dites, je voudrais savoir aussi. Nous, les élus, ne sommes pas ici par hasard..."

Je fus interrompue par une nouvelle crise de l'utilisatrice de magie noire. Ce déchaînement de magie fut bref, mais intense. Je ne pus d'ailleurs distinguer que le changement de son apparence, notamment le noircissement de ses yeux, ses cornes sur le front et, bien entendu, les ailes de feu qui lui avaient poussées dans le dos. Je vus aussi des gros oiseaux noirs voler. Puis, un calme complet revint. Si je pouvais voir la tête que je faisais à ce moment-là, ça ne devait pas être triste. Décidément, plus je passais du temps avec celle-ci, plus ça en devenait malsain et flippant. Je mentirais si je disais que j'étais totalement à l'aise en présence de cette jeune femme. Essayant tant bien que mal de me concentrer à nouveau, je repris:

"Ahem...Je reprends. Je voulais savoir comment nous avons atterri ici. Je veux dire...Il y a-t-il une force, un esprit, ou que sais-je qui nous a téléporté ici?"

Cette question me semblait logique. On ne pouvait pas être téléporté d'un monde à l'autre par hasard. Même le pouvoir de la force, qui était dit "sans limite" ne peut réaliser une chose pareille. D'ailleurs, la force n'avait de limite que les capacités de l'individu, et personne ne pouvait être capable d'une telle prouesse. Après avoir vu une antéchrist à l'après de s'enflammer sous mes yeux, je pouvais bien croire à une force surnaturelle qui régissait ce monde. En attendant leur réponse, à l'un et/ou à l'autre, je piochai dans le plat et pris un petit gâteau, avant de l'avaler goulûment. Hmmm, la fraise, mes préférés...




Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: La Capitale [PV: Sherkhan & Ellen]   La Capitale [PV: Sherkhan & Ellen] EmptyMar 06 Fév 2018, 02:14



feat.Ellen et Mylea
La capitale





Sans doute gênée par ses propos plus que véridiques, Ellen ne riposta pas, elle préféra prendre un gâteau et se servir sur la commande de la pauvre Myléa, encore une fois, avant de reprendre la parole, tandis que le félidé gardait les bras croisés et la fixait. Cette sorcière prit alors un autre ton, plein d'orgueil, d'assurance et de manière très prétentieuse, assurant être l'élue la plus puissante en se répétant, disait ne pas vouloir perdre son temps. Ce à quoi Sherkhan répondit ;

Mais personne vous a invité. Entre sa phrase, pendant qu'elle continuait son discours.

Et dans celui ci justement, elle prétendait ne pas être humaine, rappelant alors au matou le terme d'antéchrist, qui ne voulait pas dire grand chose pour lui. De même que bélial. Elle avait une forme humaine, en aimait les attraits et bien sur, s'obligea donc à faire une démonstration de ses pouvoirs. En se relevant et changeant radicalement de physique, pour devenir plutôt monstrueuse, ailes comprises, avec des auras, des flammes et même des corbeaux... Un vrai spectacle à elle seule.

Vous auriez du succès dans un spectacle !  

Dit il, en n'étant que peu impressionné. Plus on en montrait, moins on était assuré d'être aussi dangereux et fort qu'on voulait bien le croire. Les individus les plus dangereux ne se montrait pas aussi facilement à des inconnus, en dévoilant des transformations ou du potentiel. Cela ne faisait que confirmer au félin, que cette femme était une enfant dans la tête, peut être même un peu naïve au fond ou mal dans sa peau... Ou complexé ? Peut être les trois.

Cependant, si elle était ainsi, il y'avait fort à parier qu'elle soit susceptible, comme elle avait aussi pu le démontrer en se mettant en colère pour rien du tout. Ladyyy Ellen, souffrait sans doute d'un complexe d'infériorité/supériorité qui la tendait à rétorquer fissa contre ceux qui remettait cet attribut en cause.

Oh, il ne doutait pas qu'elle avait du pouvoir et de la puissance, de là à dire qu'elle soit la plus forte, non, il n'y croyait pas vraiment. Mais, plus forte que lui ? C'était une probabilité. Jouant donc sur la prudence et ne lui révélant pas ce qu'il pensait vraiment d'elle, il joua la meilleure des cartes : Le mensonge et l'hypocrisie.

Incroyables votre magie et votre transformation. Je vous ai mal jugée élue, vous êtes impressionnante en fin de compte. Je vais retenir votre nom, il ne faudrait pas que je vous ai en ennemie.

Fit t'il en décroisant les bras, pour finalement se mettre à balancer sa queue de chaque cotés. Un petit sourire se dessina évidemment sur son visage, mais il ne pouvait pas trahir ses véritables pensées. Il l'a charmerait et la flatterait, si c'est ce qu'elle désirait. A vrai dire, il était même curieux de voir sa reaction. Sans en faire trop bien sur.

D'ailleurs, à force, cela lui rappela qu'il y' avait ici une seconde personne, l'utilisatrice de la force, totalement snobée par la crise de folie furieuse de l'autre timbrée. Sherkhan se décida donc à la fixer à son tour,  remarquant sans difficulté à quel point cette dernière était mal à l'aise. Ce n'était pas anormal, entre un Ayns de deux mètres et une sorcière qui viennent à vous, mangent vos plats et se transformes ou s'envoient des pics... Bref.

Elle reprit timidement sa question, celle qu'elle n'avait pas vraiment pu poser juste auparavant. Cela concernait l'arrivée en ce monde, le félin répondit dans le calme.

Je me souviens juste d'avoir été comme balancé dans l'eau, un flash et puis j'étais ici. C'est sans doute une téléportation.. Il y'a aussi ces histoires de divinités, qui seraient responsables. Mais je préfère profiter de ce que ce monde a à offrir, et tu devrais t'habituer à faire pareil. Termina t'il en prenant un nouveau gâteau, à la fraise aussi, excellent ces fruits rouges !

L'ayns n'oubliait pas qu'Ellen connaissait Zoro, mais ne lui avait pas vraiment demandé d'ou, ni quels étaient ses liens avec le bretteur. La curiosité revint au galop et il l'interpella avec sa queue, en lui toquant l'épaule.

Hey ! Au fait, d'ou tu connais Zoro ? C'est un de tes amis ? Parce que personnellement, je trouve que c'est un abruti fini et si je le croise, je le dégomme, donc si t'es son pote, je préfère encore me barrer avant que ça finisse mal. Annonça t'il, les yeux rouges grenat plongés dans ceux dorés de l'antéchrist.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2204
Yens : 281
Date d'inscription : 11/03/2016
Localisation : Palais royal - Forêt luxuriante (Minshu)

Progression
Niveau: 181
Nombre de topic terminé: 96
Exp:
La Capitale [PV: Sherkhan & Ellen] Left_bar_bleue2/12La Capitale [PV: Sherkhan & Ellen] Empty_bar_bleue  (2/12)
Ellen
Ellen ⛤Impératrice des Enfers ⛤

-



MessageSujet: Re: La Capitale [PV: Sherkhan & Ellen]   La Capitale [PV: Sherkhan & Ellen] EmptyVen 16 Fév 2018, 13:46

Feat. Myléa et Sherkhan ~
La capitale...
Point invitée ? Ahah ! Qu’il était drôle ce matou ! Lui non plus l’était !
Je n’avais donc pas répondu à sa provocation, pensant cela inutile. Surtout qu’il avait dit ça alors que je continuais de parler… Quel impoli ! ♡

Quoi ? Un complexe d’infériorité/supériorité vous dites ? Pour être sincère et sérieuse avec vous, ce n’était pas le cas. C’était quelque chose de totalement différent. J’avais la folie des grandeurs, comme la plupart des rois et des reines de mon époque, et je l’assumais bien. J’adorais le spectacle, exagérer et sublimer. Parfois je me prenais pour un être divin à cause de mes grands pouvoirs. Si chez certains cela pouvait vite partir dans le ridicule, chez moi, cela affichait plus ce fanatisme pour les arts, comme le fameux Louis XIV, le roi soleil français qui se prenait pour Dieu.

Si je m’étais affichée sous cette forme démoniaque, c’était parce que j’en étais fière. J’aimais me montrer, faire voir aux autres ma magie, et les rendre admiratifs. Ce n’était aucunement pour donner des preuves de ma puissance en vérité. Je n’étais pas stupide, je n’allais pas montrer mes techniques de combat. Je ne voulais pas que l’autre réfléchisse ingénieusement à comment me battre. Je souhaitais qu’il me craigne et me respecte, tout simplement.

Merci beaucoup !~

Répondis-je pragmatiquement à ses flatteries, qui montraient plutôt explicitement qu’il cherchait à m’amadouer. Je l’avais bien remarqué. Ce n’était guère un minshujin pour rien. Il semblait en effet rusé, et il fallait s’en méfier. Mais moi, j’étais amusée par ce félin bipède. Et aussi par la manipulatrice de la force à côté de lui, qui avait l’air bien mal à l’aise, sûrement à cause de ma transformation de précédemment.

Ils parlaient désormais de leur téléportation ici. Mon sourire s’agrandit, et, n’arrivant finalement à point me retenir, je m’incrustai à leur conversation avec éloquence naturelle :

Nous avons été envoyés ici par des dieux. Le nôtre, Manshee est responsable de notre apparition en Kosaten.

Puis, Sherkhan décida de me questionner au sujet de Zoro. Je frémis à l’entente de ce nom, encore une fois. Décidement…
En fixant l’Ayns droit dans les yeux, je lui dis ces mots, cachant mes véritables sentiments derrière un sourire hypocrite :

Ce bretteur est un scélérat. Il a osé me voler la personne que j’aime, et lui a fait un enfant. Il a été aussi responsable de ma mort un jour. Je me vengerai. Il paiera pour ces fautes.

Tout était dit. Avec un joli sourire.


 
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: La Capitale [PV: Sherkhan & Ellen]   La Capitale [PV: Sherkhan & Ellen] EmptyDim 25 Fév 2018, 22:19






INSERER TITRE ICI


Ft. Ellen & Sherkhan

J'avais donc vu juste, je voulais juste confirmation de quelqu'un qui était visiblement en Kosaten depuis beaucoup plus longtemps que moi. Ainsi, l'animal me révéla qu'il avait subi un flash avant de tomber ici. C'était exactement comme ça que j'avais ressenti mon arrivée en Kosaten. Par conséquent, j'imaginais qu'il en était de même pour cette folle à côté de moi, et pour tous les autres élus. D'ailleurs, cette jeune femme qui n'avait rien fait d'autre que de me flanquer la frousse à moi, Mylea, une fille qui avait déjà vécu pas mal d'atrocités, confirma la version de l'Ayns en disant que c'était l'oeuvre de divinités.

Après ça, mes deux interlocuteurs changèrent de sujet et se mirent à évoquer un certain Zoro, sans doute l'une de leurs connaissances. Je dus écouter malgré moi ce qu'ils se disaient et je devais dire que leur discours envers cet individu n'étaient pas très élogieux, que du contraire. Ne voulant plus en entendre davantage et étant prête à partir, je me levai de ma chaise quand tout à coup, Ellen dit quelque chose de très étrange. Je n'étais pas certaine d'avoir bien entendu. Venait-elle de dire que ce Zoro avait été responsable de sa mort? Si tel était le cas, comment se faisait-il qu'elle soit face à nous? Ses pouvoirs seraient-ils tels, qu'elle puisse éviter la mort, comme certains utilisateurs de la force le pouvait? Pouvait-elle ressusciter? Je décidai de demander confirmation. Je posai mes mains violemment sur la table et dis à Ellen:

"Attends. Tu viens de dire que ce Zoro t'avait tuée? Comment c'est possible que tu sois parmi nous, alors?!"


Elle n'avait vraiment pas l'air d'un fantôme, pourtant. Du coup, la jeune femme que j'avais face à moi était bel et bien vivante. Quelle était donc cette sorcellerie? Même dans la force, seuls certains êtres très puissants dans le côté obscur pouvaient tromper la mort, et encore, la plupart du temps, ils ne faisaient que la repousser de quelques années à peine. En tout cas, une chose était certaine: il y avait encore tellement de chose à propos de ce monde que je ne connaissais pas et qu'il me tardait de découvrir...




Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: La Capitale [PV: Sherkhan & Ellen]   La Capitale [PV: Sherkhan & Ellen] EmptyMar 27 Fév 2018, 12:58



feat.Ellen et Mylea
La capitale





Maline petite sorcière, qui se contenta de faire son sourire en façade et le remercier. Elle ne prit pas la peine de relever le sarcasme, ou en faire à son tour, mais l'avait très certainement compris. Cela fit un peu sourire Sherkhan également, mais il n'enfonça pas plus le clou non plus, c'était un peu inutile. Bien qu'une partie de lui, aurait désiré jouer un peu plus avec les nerfs de la demoiselle en robe rouge, juste pour voir.

De toute manière, lorsqu'elle reprit la parole, c'était pour répondre à Myléa, appuyer le propos sur la téléportation en Kosaten. Tiens, elle décidait donc de ne plus laisser simplement la parole à l'Ayns ? Etonnant de sa part, c'était contraire à ce qu'elle avait dit plus tôt, mais devait se sentir un peu écartée à force. Elle ne mentait pas, Manshee était bien le Dieu de Minshu et peut être responsable de l'apparition de ces mêmes élus ici bas.

Après, sur ce dernier point, le matou avait quand même des reflexions variées. Il n'était pas encore certains de tout vis à vis des fameux divins, qu'on ne voyaient jamais au passage. Il y croyait en revanche et puis, se sentait pas si mal en Kosaten, donc ce n'était pas de ceux qui blâmerait Manshee si tel était le cas.

Mais on ne les vois jamais, enfin, personnellement je n'ai jamais vu ce Dieu. Ni les autres. Je sais qu'ils existent, et perso', je suis très content d'être en Kosaten.

Puis Ellen parla de Zoro et fort heureusement, elle n'appréciait pas vraiment le type non plus, il était... Responsable de sa mort ? Au départ, Sherkhan pensait simplement que ces deux là provenaient du même monde et s'étaient peut être entretués ? Mais non, ça ne collait pas... Quelque chose clochait et Myléa rebondit aussitôt dessus à son tour, demandant des explications. L'Ayns quand à lui, fixa de bas en haut la sorcière, qui en parlait avec son eternel sourire, masquant sans doute bien plus d'émotions qu'il n'y paraissait.

Tu peux pleurer ou avoir la rage si tu veux. Exprime toi au lieu de sourire bêtement. Si quelqu'un m'avait fais ça, je ne sourirais pas. Mais.. Si tu es morte, comment tu peux être encore en vie ? Ta magie ?!  

Après avoir posé serieusement sa question, complètement également celle de l'utilisatrice de la force au final, il rajouta :

J'aimerais bien être là, si un jour tu le fais payer... Même si c'est juste pour regarder héhé.

Et maintenant, il ne restait plus qu'à attendre les explications d'Ellen sur le dernier point, qui rendait curieux son auditoire ! Elle avait l'attention, ça ne pouvait que lui plaire, non ? Pour la peine, Sherkhan reprit même un morceau de ce qui restait sur la table.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2204
Yens : 281
Date d'inscription : 11/03/2016
Localisation : Palais royal - Forêt luxuriante (Minshu)

Progression
Niveau: 181
Nombre de topic terminé: 96
Exp:
La Capitale [PV: Sherkhan & Ellen] Left_bar_bleue2/12La Capitale [PV: Sherkhan & Ellen] Empty_bar_bleue  (2/12)
Ellen
Ellen ⛤Impératrice des Enfers ⛤

-



MessageSujet: Re: La Capitale [PV: Sherkhan & Ellen]   La Capitale [PV: Sherkhan & Ellen] EmptyLun 05 Mar 2018, 13:38

Feat. Myléa et Sherkhan ~
La capitale...


M'exprimer....?

J'eus un petit rire sombre. Il voulait vraiment que je montre toute ma rage ? Toute ma déception, toute mon affliction face à tous ce que j'avais pu subir de la part de ce vulgaire tas de viande verte ? Quel ignorant... Quel être inconscient ! Si je faisais cela, toute la ville entière serait détruite. Rouvrant les yeux à moitié, j'arborais un sourire machiavélique sur mon visage. Cela voulait tout dire.

Je repris doucement mon calme pour répondre ensuite à la question des deux jeunes gens au sujet de ma résurrection. N'avaient-ils donc jamais entendu parlé du Royaume des Morts ? Mauvais souvenir en y pensant... Un lieu presque pire que l'Enfer... Où les cris ne cessaient pas, où les démons pouvaient nous tuer plus d'une fois... Où notre pire cauchemar logeait. Je ne montrais rien de mes sentiments, gardant toujours ce sourire sournois sur mes lèvres, les yeux clos.

Sur Kosaten, les élus tués sont envoyés au Royaume des Morts. Là bas, ils devront survivre à de terribles tortures mentales comme physiques. Cela fait, ils sont ressuscités. Mais si ils échouent... Ils sont condamnés à y rester pour toujours sous une apparence hideuse de monstre répugnant.

Avais-je déclaré d'un ton calme. Dit comme cela, on pourrait croire que y aller là bas ne m'avait rien fait... Mais ce n'était qu'illusion.
Bien sûr que cela m'avait fait du mal.
Bien sûr que cela m'avait traumatisée.
Bien sûr que je ferais tout pour faire payer cet imbécile pour m'avoir fait subir toutes ces horreurs...

Ce qu'avait dit Sherkhan la panthère bipède ensuite m'amusait.
Il allait être spectateur de ce show sanglant. Je ferais tout pour rendre cela théâtral et beau.
Il allait souffrir. Longuement.

 
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: La Capitale [PV: Sherkhan & Ellen]   La Capitale [PV: Sherkhan & Ellen] EmptyDim 11 Mar 2018, 00:01






La Capitale


Ft. Ellen & Sherkhan

Les deux individus que j'avais rencontrés aujourd'hui m'avaient été fort utiles. Grâce à eux, j'en avais appris un peu plus sur certaines lois de ce monde et sur l'existence de divinités qui régissaient Kosaten. Je ne voudrais y croire car ma seule alliée est censée être la Force. Et pourtant, au fond de moi, j'y croyais depuis le départ, depuis mon arrivée ici. Jusque-là, il m'avait été inimaginable de penser une seule seconde que des êtres supérieurs à la Force elle-même puissent exister, même dans un autre monde que le mien. Peu importe, la Force, elle, était toujours là, je pouvais la ressentir tout autour de moi, à travers une simple pierre, une simple plante, un simple arbuste, c'était l'énergie de la vie. Au final, cela ne changeait rien du tout.

D'après ce qu'Ellen avait expliqué ensuite, même la mort en ce monde était drastiquement différente de celle du monde d'où je venais. Apparemment, mourir ne signifie pas revenir à la force, mais simplement atterrir dans un endroit où moult supplices et épreuves seraient au rendez-vous. Je devais avouer que cette perspective ne m'enchantait guère. C'était bien la première fois que je n'étais pas curieuse, ni pressée de découvrir quelque chose.

Après toutes ces révélations, mes deux nouveaux "amis" se mirent à reparler de ce fameux Zoro. Je décidai de ne pas les écouter. Ce Zoro ne m'intéressait pas, du moins tant qu'il ne se retrouvait pas en travers de ma route. Alors, je regardai au loin, la ville, si animée, bruyante. De la terrasse où nous étions, nous avions une belle vue sur une partie de la rue principale, qui menait tout droit à une grand place qui, elle, était en partie cachée par des bâtiments. En arrivant ici, j'avais vu la partie lumineuse de la capitale. Hélas, je vis aussi sa partie sombre. Pendant que les autres parlaient de leur vengeance envers ce Zoro, j'avais sous mes yeux ce qu'un être sensible aurait considéré comme "triste spectacle". En effet, je vis un petit garçon se faire tabasser et voler ses biens par trois hommes. Aucun témoin de la scène n'avait réagi et arrêté ces trois malfrats. La face souriante des gens, leur accueil chaleureux, leur enthousiasme, tout cela n'était-il qu'un masque, en fin de compte?

Je tournai ensuite la tête vers mes interlocuteurs et les fixai quelques instants. Si je voulais avancer, si je voulais progresser, je devais apprendre. Je devais continuer mon apprentissage sur la Force, je devais continuer d'apprendre les lois de ce monde. Pour cela, je devais y explorer chaque parcelle, chaque recoin. Je devais aussi trouver de puissants alliés car je n'y arriverais pas toute seule, du moins pas au début. Et justement, j'avais deux puissants alliés potentiels en face de moi. Mais d'abord, j'allais attendre de voir ce qu'il se passerait...


Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: La Capitale [PV: Sherkhan & Ellen]   La Capitale [PV: Sherkhan & Ellen] EmptySam 17 Mar 2018, 14:29



feat.Ellen et Mylea
La capitale





La sorcière préférait vivre avec sa douleur et ne rien faire d'autre que de sourire et en parler calmement. Mais force est de constaté qu'elle ne vivait pas vraiment sereinement face à ça. Elle n'était pas en paix avec elle même. Il fallait voir Sherkhan pour bien comprendre cela, lui même faisait encore payer aux humains tout ce qu'il avait enduré vis à vis d'eux et il continuerait cette revanche pendant encore un long moment, même si certaines choses étaient parfois remises en question.

Il garda les pattes croisées en l'écoutant et la voyant de nouveau faire sa face de sombre sorcière perdu dans ses pensées, sans doute malsaines. Ce qui l’intéressait fut surtout la suite, sur la mort. Elle expliqua donc qu'un fois mort, les élus rejoignait un royaume, une sorte de paradis ou d'au delà, du quel visiblement, ces derniers pouvaient sensiblement revenir ou succomber pour de bon. Ca ouvrait quelques opportunités de pouvoir mourir et revenir à la vie tout de même, une sorte de pseudo immortalité était mise en place, du moment qu'on réussissait à s'en sortir une nouvelle fois...

Les élus, nous en sommes, on peux êtres plus ou moins immortels dans ce cas ? Etrange que nous ne soyons pas les maitres de ce monde. Hmm... En tout cas, merci de l'info'.  

Mais n'allez pas croire que le matou gobait tout ça comme un oeuf de bon matin, non. La mort était un sujet assez serieux et il n'était pas assez fou pour demander ou même tenter lui même l'experience, juste pour s'assurer que ce soit vrai. Il était passé pas loin contre Rinkyu déjà... Mais si c'était vrai, c'était une sécurité amusante. Néanmoins, l'Ayns avait du mal à croire qu'il n'y ait que si peu de conséquences à une mort. Le geste demeurait symbolique d'un non retour normalement. C'était étrange et ça le perturbait, son cerveau bouillonnait de questions qu'il se retenait  de poser ;

Seulement, en se concentrant vers la table pour reprendre un gâteau, Sherkhan vit que Myléa regardait l'horizon, puis vit en bas de la rue un enfant se faire frapper par des voyons. C'était pas si rare comme rixe, que ce soit dans un faubourg de capitale ou un petit village paumé. Ici au moins, les autorités avaient tendance à réagir un peu plus vite. Mais pas cette fois, les injustices existaient belles et bien, même au pays de la liberté absolue, surtout au pays de la liberté absolue !

Le félidé s'approcha du rebord et se frotta les pattounes. Il huma suffisamment l'air pour garder une trace odorante des malfrats qui venaient de voler le gamin et s'enfuir. Il laissa de même, un croc sortir de ses babines en affichant un sourire carnassier.

Myléa, ce monde n'est pas parfait, mais je suis sur qu'une humaine comme toi s'y fera vite. Maintenant, excusez moi, mais j'ai des trucs à récupérer ! Je reviens.  

Dit t'il, tout en sautant dans le vide, de toit en toit, avançant comme une panthère de manière assez rapide, il parvint vite à rattraper les voyous agresseurs de tout à l'heure, ceux vu par l'utilisatrice de la force. Coupant alors leurs routes dans une petite ruelle plus à l'abris du monde, il s'imposa à eux.

Hey vous trois... Filez moi c'que vous avez. Faites pas cette tronche, c'est la loi du plus fort et vous le savez, ne m'obligez pas à vous mettre la tête la première dans les ordures et appeler les gardes.

Ordure !
Merde.. Un élu !
P'tin, vas y donne lui ça Yazu.

Les gangsters de bas étages filèrent alors ce qu'ils avaient pris au mioche de tout à l'heure. Une petite bourse de yens, un sac de médicament, un peu de nourriture. Après avoir récupéré le tout, Sherkhan donna trois coups de queue dans la nuque des voyous et les laissa là, dans la petite ruelle, sonnés mais vivants.

Puis il reprit son chemin vers la ville, puis la rue principale qui était juste en dessous du balcon ou se trouvaient Ellen et Myléa depuis tout à l'heure. Il retrouva vite le gamin qui chialait et dont tout le monde ou presque se fichait. En l'approchant, l'Ayns lui redonna le sac de médicament.

Tiens gamin, c'est tout c'que j'ai pu récupérer.

M... Me...Merci... C'est pour ma mère les médi...AAAH.. Mais il prit peur en voyant une panthère géante et parlant face à lui, de plus de deux mètres. Il prit le sac et s'enfuit en courant.

... De rien, sale... Tss...

Au moins de loin, Myléa aurait pu croire à un bon geste de la part du matou, mais ce dernier avait gardé les yens et la bouffe de coté, bien sur. Mentant sur le fait qu'il n'ait récupéré que les médicaments, choses dont il n'avait pas grand chose à faire. Après cela, il remonta vers le Balcon, peut être que la conversation avait un peu évoluée ?

Alors ! Toujours là ? C'est quoi votre programme de la journée hein ?! Fit t'il en s'asseyant sur le rebord de la terrasse.



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2204
Yens : 281
Date d'inscription : 11/03/2016
Localisation : Palais royal - Forêt luxuriante (Minshu)

Progression
Niveau: 181
Nombre de topic terminé: 96
Exp:
La Capitale [PV: Sherkhan & Ellen] Left_bar_bleue2/12La Capitale [PV: Sherkhan & Ellen] Empty_bar_bleue  (2/12)
Ellen
Ellen ⛤Impératrice des Enfers ⛤

-



MessageSujet: Re: La Capitale [PV: Sherkhan & Ellen]   La Capitale [PV: Sherkhan & Ellen] EmptyMar 20 Mar 2018, 09:09

Feat. Myléa et Sherkhan ~
La capitale...

Mylea semblait réellement inintéressée par notre discussion tournant autour du fameux Zoro Roronoa. Je l’avais remarqué, car souvent je lui lançais quelques regards curieux, pour voir ses réactions, ou ce qu’elle faisait, tout simplement. Elle fixait l’horizon, plus précisément les gens d’en bas, ennuyée. Après avoir terminé notre conversation sur la mort dans ce nouvel univers, je m’étais décidée de voir où Mylea pouvait bien regarder. Et ce que je vis me fit plisser des yeux…

En effet, un groupe de trois hommes s’amusaient à battre un pauvre enfant, lui volant au passage quelques provisions. Mais alors que j’allais me relever pour agir, Sherkhan bondit aussitôt du balcon, se chargeant d’eux sans problème. Ayant une vision extrêmement efficace, je n’avais pas raté le petit vol du félin bipède. L'adorable mensonge qu’il avait pu dire au jeunot me fit sourire. Lorsque la créature à fourrure revint vers nous, je sautai hors de l’étage à tour, après avoir prononcé ces mots, d’un air sournois :

Je reviens vite !~♡

Après quoi je suivis le chemin qu’avait pu prendre le petit garçon, comme un prédateur affamé, me mouvant dans la foule sans difficulté, et arrivant facilement juste derrière ma proie…
Lui tapotant l’épaule, je le poussai à se retourner. Dès qu’il me vit, il tressaillit, comme apeuré. Je lui souris tendrement pour le réconforter.

Il est dangereux d’être seul lorsqu’on est un enfant…, déclarai-je d’une gentille voix, Je vais t’accompagner chez ta mère, tu veux bien ?
Oh ? Merci beaucoup m-madame ! Vous… Vous êtes très sympathique !...

Et je lui caressai affectueusement la tête, le décoiffant alors. Puis, il reprit sa marche, et je le suivis, semblant calme et démunie de mauvaise intention… Quelle naïveté… C’était si excitant…

L’enfant pointa, après s’être bien assez rapproché, la maison dans laquelle il logeait. Aussitôt je sortis mes griffes, et, sans même lui laisser le temps d’hurler, ou même d’avoir peur, je le décapitai, reculant un peu pour laisser jaillir le sang, en évitant que cela tâche mes vêtements. Après quoi je me mis à dévorer son cadavre sanguinolent, avec une bestialité impressionnante. J’en profitai pour absorber son âme. Tout chez lui avait un goût exquis, très agréable sur la langue, fondant dans la bouche… Ne souhaitant perdre plus de temps, je pris vite les médicaments qu’il avait pu reprendre par le biais de Sherkhan. Les toucher me rappela quelques mauvais souvenirs qui me forcèrent à grogner lourdement. Suite à cela, je m’avançai vers le domaine, toquant à la porte après m’être bien nettoyée, et levai la voix :

Il y a quelqu’un ?

La porte s’ouvrit, faisant apparaître une silhouette de femme maladive et aux cernes prononcées, l’air inquiet sur le visage, comme si c’était naturel chez elle.

Oui ? Que voulez-v-, elle toussa violemment, crachant un peu de sang entre nous, Que voulez-vous ?

La voir ainsi me faisait presque pitié… Mais je n’en montrais rien. Je lui tendis simplement les médicaments, avant de dire, d’un sérieux incroyable :

Votre fils a été tué par trois hommes. Je n’ai réussi qu’à prendre ceci…

Et comme prévu, car c’était une réaction évidente, elle tomba sur ses genoux, et se mit à crier, frôlant de casser mes tympans… Je restais néanmoins visiblement impassible, totalement stoïque. Je posai donc ce qui lui revenait de droit devant elle, et, sans perdre de temps, je repartis rejoindre mes “amis” minshujins.

Prenant une forme d’ombre, je me glissai jusqu’à eux, et retrouva forme humanoïde sur ma chaise, comme si je n’avais jamais bougé de ma place, avec toujours ce sourire qui m’était si fétiche sur les lèvres.

J’espère ne pas vous avoir fait trop attendre… Je ne pouvais juste pas laisser ce pauvre garçon tout seul…

Quelle cruauté…~♡

 
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: La Capitale [PV: Sherkhan & Ellen]   La Capitale [PV: Sherkhan & Ellen] EmptyDim 25 Mar 2018, 23:38






La Capitale


Ft. Ellen & Sherkhan

J'avais toujours les yeux rivés sur l'endroit où s'était déroulé le vol à la tire. Ces trois hommes avaient été assez lâches pour s'en prendre à un pauvre gamin seul. Sur le coup, j'eus bien envie d'aller me défouler sur eux. Cependant, le sac à puces fut plus rapide que moi de ce côté-là. En effet, il bondit de l'endroit où il était perché et se retrouva très vite en bas, dans cette fameuse ruelle. Je vis exactement tout ce qu'il s'était passé et je vis même qu'après avoir tabassé les trois hommes, il ne rendit que les médicaments à l'enfant. Puis, il remonta vers nous, faisant comme si de rien n'était.

Au même moment, ce fut à Ellen de bondir du balcon et de rejoindre l'enfant. Elle semblait vouloir l'aider et les deux s'éloignèrent de notre position. J'imaginai qu'elle était partie le raccompagner chez lui. Néanmoins, j'avais toujours ce sentiment désagréable. J'avais la sensation que le petit garçon était condamné avec cette...femme. Quand elle fut partie, j'interpellai l'Ayns et lui dis que je n'étais pas dupe quant à ses soi-disant "bonnes intentions":

"Voler, c'est pas bien. Je pense que tu devrais restituer ce que tu as volé à son propriétaire."

Il ne se passa ensuite qu'une petite dizaine de minutes avant que l'autre tarée ne revienne. D'ailleurs, à ce propos, elle me fit sursauter quand elle reprit la parole. Je ne l'avais pas vue arriver. S'était-elle téléporté? Désormais, nous étions à nouveau réunis tous les trois. Plus tôt, avant que Ellen ne parte à son tour, Sherkhan avait posé une question. Je rebondis sur cette dernière pour relancer la conversation.

"Et maintenant, que comptez-vous faire?

Par rapport à mon état d'esprit de tout à l'heure, quelque chose changea la donne. Les deux personnes que j'avais face à moi semblaient être deux pourritures et bien que notre nation était la même, notre vision des choses, elle, était totalement différente. De ce fait, j'en étais venu à me demander si suivre l'un de ces fous furieux était une bonne chose. Entre l'animal voleur et la folle à lier, le choix n'était guère attractif. Jamais je ne pourrais placer ma confiance en eux.



Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: La Capitale [PV: Sherkhan & Ellen]   La Capitale [PV: Sherkhan & Ellen] EmptyLun 26 Mar 2018, 01:27



feat.Ellen et Mylea
La capitale





A peine revenu sur la terrasse, que l'autre cinglée partait, disant revenir elle aussi. Sherkhan la suivit du regard tout du long, sachant donc qu'elle allait en direction du gamin. Qu'est ce qu'elle prévoyait ? Vu ce qu'elle avait pu dire sur sa personne, rien de bon en tout cas. Mais l'Ayns tiqua lorsque Myléa lui adressa la parole. Cette dernière avait apparemment vu la scène dans la ruelle, c'était pointilleux tout de même, il était certains d'avoir tourné et d'avoir été dans un angle de vu non couvert par la terrasse... Mais... Il s'inclina face au fait. Cependant, l'utilisatrice de la force fit une morale plus qu'enfantine au félidé, qui la toisa de haut ;

Ecoute humaine, j'ignore de quoi tu veux parler. Mais si j'avais fais ce que tu crois, dis toi que je l'ai fais pour survivre. Que s'aurait été perdu dans tous les cas. Ce monde, c'est aussi la loi du plus fort.  

Sans affirmer qu'il avait bien commis cet acte, il continua de fixer la jeune fille, tout en attendant le retour d'Ellen. Il n'était pas obnubilé par son attitude, mais se demandait, curieux, ce qu'elle était entrain de faire. Son ouïe avait beau être forte, dans une capitale avec autant de monde, difficile d'entendre un truc précis.

Et puis finalement, elle revint, avec son sourire charmeur, ses pas de velours, son air faussement innocent. Elle pouvait être flippante c'est vrai, à y regarder de plus près, on y voyait une tortionnaire sadique. Enfin, son instinct animal lui disait tout cela. Elle était dangereuse. D'autant plus que depuis son retour, il sentait un instinct meurtrier émaner d'elle et une odeur de sang couler dans sa bouche. Ce gamin était mort, il n'y avait pas de doute, elle l'avait tué.

Sur cette supposition, Sherkhan revint vers Myléa et lui fit une remarque ;

Je pense... Qu'il n'y a plus vraiment de propriétaire à qui le donner maintenant.  

Puis l'utilisatrice de la force demanda ce qu'ils comptaient faire. Honnêtement, Sherkhan allait continuer sa vie comme il l'entendait, libre comme le fauve qu'il était et demeurerait. Mais avant, il posa une question à Ellen ;

Tu ne l'a pas vraiment raccompagné cet enfant n'est ce pas ? Non pas que je me préoccupe vraiment de ce qui est arrivé... Mais... Je n'aime pas trop traîner avec des gens instables. Tu sembles clairement être un electron libre ET dangereux. Donc... Puis il fixa Myléa Pour te répondre petite humaine, moi, je vais m'éloigner de vous deux, aussi vite que possible. Puis prétendre que je ne vous ai jamais croisés ici. Vous feriez mieux de faire pareil en ce qui me concerne.

Après quoi, il s'empara des derniers gâteaux, les gobas et sauta dans la foule en bas. Oh, il n'était pas encore parti, il ne pouvait s'empêcher de jeter un ultime regard vers Ellen. Elle était... Malsaine cette femme. C'était rare qu'il éprouve une sorte de répulsion ou de mauvais présage, contre quelqu'un qui ne se prétendait pas humains. Il avait réussi à toujours trouver des raisons, des excuses valables. Mais pour elle, il n'y arrivait pas. Cependant, il laissa le bénéfice du doute. Puis, se dirigea vers l'endroit ou était parti Ellen, en s'aidant de son odorat.

Il n'était pas difficile de remonter la trace de la sorcière et son odeur de rose si particulière. Dans la plèbe, peu se parfumait. Sa marche lui fit donc remonter la trace, jusqu'à une maison, dans un coin un peu paumé de la capitale. Il sentait ici l'odeur du sang, de la mort, du stress et... De rose. Ellen était venue ici et avait commis un acte abjecte. Dans la maison, les pleurs transcendants d'une femme, ne lui firent éprouver aucun sentiment particulier.

Sherkhan était venu assouvir sa curiosité, rien de plus. Il fixa un instant le sol, puis le ciel, puis se retourna. Qui sait alors si Ellen ne serait pas venue à sa rencontre encore une fois, mettre les choses au clair ? Il s'y attendait... Comme un fantôme surgissant de nulle part. Viendrait t'elle s'expliquer ? Il attendit quelques minutes. Si elle ne se pointait pas, le félidé reprendrait sa route, simplement.




Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2204
Yens : 281
Date d'inscription : 11/03/2016
Localisation : Palais royal - Forêt luxuriante (Minshu)

Progression
Niveau: 181
Nombre de topic terminé: 96
Exp:
La Capitale [PV: Sherkhan & Ellen] Left_bar_bleue2/12La Capitale [PV: Sherkhan & Ellen] Empty_bar_bleue  (2/12)
Ellen
Ellen ⛤Impératrice des Enfers ⛤

-



MessageSujet: Re: La Capitale [PV: Sherkhan & Ellen]   La Capitale [PV: Sherkhan & Ellen] EmptyJeu 19 Avr 2018, 11:57

Feat. Myléa et Sherkhan ~
La capitale...

Pauvre petit… Heureusement que j’avais eu la bienveillance de le décapiter, et de lui offrir donc une mort rapide et sans douleur (ou du moins, pendant un temps infime).
Pauvre dame… Qui désormais était toute seule. Il semblerait que son amant ne soit guère présent auprès d’elle… Il ne restait donc plus que son fils. Maintenant… Aux cieux. Je lui avais gentiment menti, pour qu’elle vienne venger son enfant de ces vilains hommes de tout à l’heure. Il avait une part de justice, en quelque sorte… Je pouvais faire preuve de bonté, je n’étais point un monstre, n’est-ce pas ?

Bref, revenue auprès de ces deux jeunes gens qui m’attendaient, je pouvais sentir le regard plutôt insistant de Sherkhan, le félidé bipède. Cela ne faisait aucun doute : il avait senti l’odeur du sang. Passant mon index au coin de mes lèvres, je pus remarquer un petit reste. Je passai alors ma langue dessus, lentement et parfaitement, pour ne rien laisser. Je repris donc le sourire. Mais ce dernier était devenu… Plus carnassier. Inspirant donc le sadisme et le machiavélisme. Mes yeux brillaient comme ceux d’un prédateur satisfait. Mes pupilles fines désormais dirigées vers Mylea, j’eus un petit ricanement, donnant l’impression d’une réponse malsaine à sa récente question.

Néanmoins, ce que put dire le furry me fit plisser des yeux. Il insinuait explicitement que j’étais l’assassin de cet enfant. Méfiante, je décidai de laisser la manipulatrice de la force pour suivre l’animal qui fuyait, sans un mot. Prenant (totalement) l’apparence d’une panthère noire, je courus après lui, effrayant au passage quelques civils. Mes coussinets rendaient ma course silencieuse et discrète, et mon odorat permettait davantage de savoir où pouvait se diriger ma cible, en plus de ma perception des auras. Mes muscles étaient bien plus développés sous cette forme, me donnant plus les airs d’un mâle, et c’était volontaire. Prendre l’apparence d’une panthère mâle montrait que je n’avais nullement l’intention de séduire, mais plus de me battre s’il le fallait.

Sentant que je touchais au but, je bondis devant l’autre minshujin qui avait l’air de chercher à me voir, comme paranoïaque, menaçante, les crocs sortis et poussant un long rugissement grave, mes griffes s’amusant à gratter le sol. Babines bien retroussées, je dis, d’une voix déformée :

Que cherches-tu à faire ? Si tu oses tenter de me faire remarquer par les autorités, alors je n’hésiterais pas à t’ôter la vie…

Tout était dit. Je lui laissais le choix de vie ou de mort, humblement.

 
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: La Capitale [PV: Sherkhan & Ellen]   La Capitale [PV: Sherkhan & Ellen] EmptySam 21 Avr 2018, 00:57






La Capitale


Ft. Ellen & Sherkhan

L'animal que j'avais en face de moi me répondit avec un ton qui ne me plaisait pas du tout. Néanmoins, je n'étais pas là pour me battre avec des gens, sauf si la situation l'exigeait. Alors, je ne bronchai pas. Entre-temps, Ellen revint sur le balcon après être partie sans crier gare, le sourire aux lèvres. Dès lors, je ne me sentis pas à l'aise du tout. D'ailleurs, Sherkhan devait partager ce malaise car il se tourna vers moi et me fit la remarque selon laquelle ce qu'il avait volé ne devait plus avoir de propriétaire. Je ne pouvais pas lui donner tort.

Ensuite, la boule de poil reprit la parole et vilipenda Ellen après quoi, il me fixa et déclara qu'il allait partir sur-le-champs, voulant s'éloigner de nous et faire comme s'il nous avait pas connu, ce à quoi je voulus répondre, mais à peine avait-il fini sa phrase qu'il goba les dernières pâtisseries et sauta dans la rue avant de s'éloigner rapidement de nous. Ellen, presque tout de suite, en fit de même, me laissant totalement seule sur le balcon. Je la vis s'éloigner et prendre la même direction que celle qu'avait prise Sherkhan un peu plus tôt. Tandis que je regardais ces deux étranges individus s'éloigner, sous les regards ébahis de la foule car Ellen s'était changée en panthère, je ne pus m'empêcher de m'exclamer:

"Bon débarras!"

Après, je me levai et sautai moi-même du balcon. J'entendis le serveur crier, sûrement parce que j'étais partie sans payer. Cela, je m'en fichais. Je marchai tranquillement dans les rues et me dirigeai au-dehors de cette ville, me demandant si j'y reviendrais un jour. Je jetai un dernier coup d'oeil derrière moi, avant de continuer ma route sans me retourner.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: La Capitale [PV: Sherkhan & Ellen]   La Capitale [PV: Sherkhan & Ellen] Empty

Revenir en haut Aller en bas
La Capitale [PV: Sherkhan & Ellen]
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse :: La Capitale [PV: Sherkhan & Ellen] 190103103231202569 :: République de Minshu :: Capitale de Kansei-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.