-88%
Le deal à ne pas rater :
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
18.69 € 149.99 €
Voir le deal

Partagez
Quartiers chauds d'une capitale gelée [with. Zwei]
Messages : 614
Yens : -110
Date d'inscription : 07/01/2017
Localisation : Perdue dans un nouveau monde...

Progression
Niveau: 4
Nombre de topic terminé: 2
Exp:
Quartiers chauds d'une capitale gelée [with. Zwei] - Page 2 Left_bar_bleue4/6Quartiers chauds d'une capitale gelée [with. Zwei] - Page 2 Empty_bar_bleue  (4/6)
Sayaka Miki
Sayaka Miki ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Quartiers chauds d'une capitale gelée [with. Zwei]   Quartiers chauds d'une capitale gelée [with. Zwei] - Page 2 EmptyJeu 15 Fév 2018, 19:27



Quartiers chauds d'une capitale gelée...
Feat. Sois à fond !


Croiser le regard de l'autre le fit frémir d'un coup. Son visage innocent de femme bourrée, ses courbes voluptueuses, son corps gelé, ses frissons et sa voix... Tout faisait trembler le Baskerville. Il était devenu un loup y a pas si longtemps que ça. Par conséquent, il était devenu bien plus sensible, dans le sens où il se laissait encore davantage plus guidé par son instinct. Et son instinct bestial, actuellement, voulait carrément qu'il s'attaque à cette frêle demoiselle, qui était si vulnérable dans ses bras.

Zwei ne répondit rien aux paroles de la shinigami aux cheveux corbeau. Ou du moins, pas dans l'immédiat. Il réfléchissait. Il se demandait si les conséquences allaient être graves. Ce que pourrait ressentir Mist, si elle les voyait tous les deux. Malgré le fait que celle-ci cachait toujours ses sentiments derrière un masque d'impassibilité, le lycanthrope savait qu'elle ne supporterait pas qu'il la trahisse. Grinçant des dents, il peinait à ne pas sombrer à cette envie de se laisser succomber par le charme démentiel de cette succube collée contre lui. Il fallait être sincère... Il voulait la baiser sauvagement, il n'y a rien à dire de plus là dessus.

Je...

Commença-t-il enfin, ses oreilles bougeant un peu, toujours bien mises en arrière, comme pour montrer de la tristesse, et aussi en quelque sorte de la frustration. Serrant son cœur, après avoir plusieurs fois regardé ailleurs, il reposa ses prunelles bleues sur la capitaine de la seconde division qu'il trouvait si charmante.

Je suis une femme...

Pour affirmer ses propos, il enleva sa chemise, et ôta son pull. Des bandages compressaient sa poitrine pour que nous ne remarquions rien. Les retirant lentement avec les joues rouges, il poussa un long soupir.

Et comme vous l'avez deviné, je suis bien... hum... déjà amoureux de quelqu'un d'autre.

Il avait réellement du mal à s'avouer femme. À user des pronoms féminins... Il n'y arrivait pas. Il ne voulait pas y croire. Il... Son cœur savait qu'il n'était pas une demoiselle. C'était un homme. Un vrai. N'est-ce pas ?
En tout cas, il était fier, un peu près, d'avoir avoué la vérité à ladite Soi Fon. L'enlaçant soudainement, il pouvait sentir sa poitrine se coller contre la sienne, l'obligeant à pousser un "hum" de plaisir retenu. Il était...

Fidèle à Mist.
Uniquement Mist.

Pardonnez-moi...

Chuchota-t-il à son oreille.
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Quartiers chauds d'une capitale gelée [with. Zwei]   Quartiers chauds d'une capitale gelée [with. Zwei] - Page 2 EmptyVen 16 Fév 2018, 17:36

Je le fixais, j’attendais une réponse des plus sincères… Je ne m’attendais pas à ce qu’il m’annonce être une femme, enlevant par ailleurs les bandages sur sa poitrine. Il m’avait mené en bateau tout du long sur ce point déjà. Mais un second allait se manifester ensuite.
Son cœur était déjà pris… J’étais si stupide… Jamais je n’oserai manquer de respect à cette femme, jamais il n’y aurait rien entre lui et moi. Deplus c’était mon professeur…
Mais soudain, la réalité monte au cerveau… Le problème du mensonge n’est pas le principal. Pourquoi avoir essayé de changer, d’attirer cette personne ? Parce que je pensais lui plaire ? Parce que je me sens alors seule…

Je me détachais de lui, je ne montre rien et reste silencieuse. Je me dirige vers le fond de la pièce et ouvrait quelques placards, une couverture devait forcément y être rangée. Je ne montrais absolument rien mais être saoul faisait fuser toutes les émotions dans ma tête. J’avais envie de le frapper, si fort que son visage ne ressemblerait plus qu’à du porridge. Si seulement j’avais ma puissance naturelle…
Je me sens trahis et honteuse de m’être laissé aller. Une erreur de plus dans ce nouveau monde… NON ! Je devais m’endurcir bien au contraire, les liens menaient à la faiblesse, on pouvait se servir d’eux contre nous, l’attachement est la plus grande faiblesse que quelqu’un puisse avoir. Plus encore qu’un point faible d’un pouvoir ou d’une zone sensible du corps.
Enfin j’ouvrais un coffre et trouvais les couvertures, bien épaisses, conçu pour résister au froid de ce pays. Je l’apportai sur mon lit et la déplia rapidement.

« Je vais vous demander de sortir. Nous nous retrouverons demain pour notre première séance d’entrainement si vous le voulez bien. J’ai besoin de repos je pense. »

Je me mets ensuite sous la couverture, dos à lui attendant qu’il parte. Je ferme même les yeux pour montrer que je veux dormir et que je ne veux plus parler.
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 614
Yens : -110
Date d'inscription : 07/01/2017
Localisation : Perdue dans un nouveau monde...

Progression
Niveau: 4
Nombre de topic terminé: 2
Exp:
Quartiers chauds d'une capitale gelée [with. Zwei] - Page 2 Left_bar_bleue4/6Quartiers chauds d'une capitale gelée [with. Zwei] - Page 2 Empty_bar_bleue  (4/6)
Sayaka Miki
Sayaka Miki ¤ Inconnue ¤

-



MessageSujet: Re: Quartiers chauds d'une capitale gelée [with. Zwei]   Quartiers chauds d'une capitale gelée [with. Zwei] - Page 2 EmptyVen 16 Fév 2018, 19:01



Quartiers chauds d'une capitale gelée...
Feat. Sois à fond !


Avouer ainsi son véritable sexe détruisait le mental du pauvre Zwei. Avait-il bien fait ? Oui. Mais cela lui faisait mal. Terriblement mal. Mais le mensonge n'aurait fait que mettre la douleur à plus tard... En bien plus grande, en bien plus forte… Rien que d’y songer, le faux mâle grimaça, épouvanté.

Bien sûr, la demoiselle aux cheveux courts le prit mal. Très mal. Tu m’étonnes… Imaginez vous, femme, amoureuse d’un charmant et beau garçon, gentleman en plus. Celui-ci vous dit alors que c’est une femme, et déjà prise. La catastrophe. Le choc. L’anéantissement. Le Baskerville la regarda donc se lever, cherchant visiblement une couverture. Remettant sa cape rouge, juste après avoir remis ses bandages et fermé sa chemise, le loup-garou baissa la tête, coupable. Lorsqu’elle trouva enfin ce qu’elle voulait dans un coffre, elle se jeta sur le lit, tournant le dos au fuyujin, qui ne put s’empêcher de la fixer avec remords. Fermant les yeux à moitié, il s’approcha d’elle pour la prendre par les épaules, la forçant à le voir et être face à lui.

À la prochaine donc… Soi Fon.

Et il rapprocha ses lèvres vers les siennes. S’arrêtant en les sentant s’effleurer, il semblait hésiter, puis finalement, l’embrassa langoureusement, comme si cela allait être leur dernier baiser. Après quelques secondes ainsi, il la relâcha, et s’empressa de partir sans un mot, claquant la porte derrière lui, et descendant les escaliers avec hâte, il balança les yens au propriétaire de cette auberge.

Tenez. Chambre 2, le temps d’une semaine. Si y a trop de yens, veuillez les donner à madame Soi Fon. Dites-lui que… C’est de la part de son maître.

Le barman acquiesça, un peu surpris, et le chasseur de primes déglutit, juste avant de quitter le bâtiment, mains dans les poches, capuche sur la tête.

Quelle journée de merde…
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Quartiers chauds d'une capitale gelée [with. Zwei]   Quartiers chauds d'une capitale gelée [with. Zwei] - Page 2 EmptyVen 16 Fév 2018, 20:54

Il me prit par les épaules. Bien que j’apprisse que la personne en face de moi était physiquement une femme, je savais que c’était un homme. Au fond, le corps signifie peu face au mental, à ce qu’est Vraiment la personne. Il voulait que je le regarde, je lui faisais cette dernière faveur.

« À la prochaine donc… Soi Fon. »

Il approcha alors ses lèvres des miennes pour m’embrasser, le premier baiser de ma longue vie. Il hésita quelques secondes puis se lança. J’étais sûrement très maladroite mais je laissais mon instinct me guider pour lui répondre comme je le pouvais. Je ne me laissais aller à rien car je ne voulais pas vraiment, ce baiser était peut-être de trop… C’était d’autant plus un manque de respect pour la femme de ses pensées. Non pas que c’était nul, loin de là, il semblait être expert contrairement à moi. Mais il serait premier et dernier car jamais je ne m’engagerai dans une relation, jamais je ne devrais établir de lien. Il fallait que je devienne celle que j’étais, dur comme de la pierre.

Et puis… alcool pensant, je le laissai s’éloigner pour quitter les lieux comme je lui avais demandé.

C’est lorsque la porte se ferma, reprenant ma position originale de dos comme si l’homme était encore dans la pièce, que je fermais les yeux de tristesse. Pour la situation, mais surtout pour moi, j’étais triste d’avoir été aussi stupide et pathétique. C’est alors que je se clos cette rencontre sur ces mots que je soufflai comme une réponse bien tardive :

« ... A la prochaine... Zwei... »

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Quartiers chauds d'une capitale gelée [with. Zwei]   Quartiers chauds d'une capitale gelée [with. Zwei] - Page 2 Empty

Revenir en haut Aller en bas
Quartiers chauds d'une capitale gelée [with. Zwei]
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse :: Quartiers chauds d'une capitale gelée [with. Zwei] - Page 2 190103103231202569 :: Royaume de Fuyu :: Capitale de Yuki-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.