-50%
Le deal à ne pas rater :
-50% sur le Hub 4 ports USB 3.0 de KabelDirekt
6.99 € 13.99 €
Voir le deal

Partagez
Echange de procédé : revirement dans la vie de la religieuse
Messages : 2092
Yens : 82
Date d'inscription : 29/12/2014

Progression
Niveau: 135
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
Echange de procédé : revirement dans la vie de la religieuse Left_bar_bleue0/12Echange de procédé : revirement dans la vie de la religieuse Empty_bar_bleue  (0/12)
Rumaki Oshigato
Rumaki Oshigato マ Maman de Fuyu マ

-



MessageSujet: Echange de procédé : revirement dans la vie de la religieuse   Echange de procédé : revirement dans la vie de la religieuse EmptySam 16 Juin 2018, 17:38






Contrainte


Rumaki est actuellement lvl 111.  

J'étais au bout des grands canyons. Le sol redevenait un peu plus molle. Au loin, perdue dans la forêt, se dressait une ville. Vu la grandeur, ce devait être Chikaï. J'en étais bien loin, mais c'était suffisant pour que je m'arrête, assise sur une des colonnes du grand canyon. J'hésitais. La trahison de Fuyu m'avait déjà beaucoup coûté, et au départ, je désirais demander asile à Seika, avec le soutient éventuel de Sakura. Mais si je continuais dans cette voie, il y avait de fortes chances que cette porte se referme aussi.

Et alors, qu'allait-il me rester ? J'avais quelques alliés, mais je les voyais peu souvent, et si je continuais d'aller contre chaque nation, j'allais finir par me retrouver seule et sans défense... nan je ne pouvais pas survivre sans aide... soit je perdais Heiwa, celui qui jusqu'à maintenant ne m'a jamais menti, même pour Handa, soit je perdais un refuge où j'allais peut-être vivre en sécurité.

Comme ça de visu, beacoup me conseillerait de me défaire d'Heiwa. Une nation entière était plus forte qu'un seul homme. Mais dans l'équation, il y avait ce qui pesait le plus lourd. Mon fils Haïko. Voilà plus d'un an qu'on ne s'était pas vu. Il me manquait, tous les jours, toutes les heures. Et il était avec Heiwa. Je ne savais pas de quoi le ninja allait être capable si je ne lui apportait pas les informations qu'il voulait. Il n'allait pas le tuer, je le savais, il y tenait trop. Les quelques discussions que j'avais eu avec lui me l'avait bien montré. Toujours il m'avait scandé de le protéger, et même lors de ma grossesse, il s'était démené pour me protéger, et par extension, LE protéger.

Non, dans ma tête il allait être plus subtil, et simplement apprendre à mon petit cœur la haine contre les autres. Ne pas hésiter à tuer si nécessaire, appliquer tous les moyens sans exceptions pour parvenir à ses fins. Moi je voulais lui apprendre la compassion, le renoncement à la vengeance, enfin... surtout l'avoir auprès de moi et pour ça... il fallait que je trahisse Seika...

À contre-coeur, je fis réapparaître mes ailes de mana pour descendre du rocher et me poser au sol... je n'avais pas le choix...  




contextuelle:
 


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2791
Yens : 420
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 199
Nombre de topic terminé: 79
Exp:
Echange de procédé : revirement dans la vie de la religieuse Left_bar_bleue1/12Echange de procédé : revirement dans la vie de la religieuse Empty_bar_bleue  (1/12)
Heiwa Jigoku
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

-



MessageSujet: Re: Echange de procédé : revirement dans la vie de la religieuse   Echange de procédé : revirement dans la vie de la religieuse EmptySam 16 Juin 2018, 22:23



   
Echange de procédé : revirement dans la vie de la religieuse


   
A la recherche d'une mère éplorée...



   




Les dès étaient jetés. L'original était en plein territoire neutre avec une grande partie de ses marcheurs d'ombre pour convaincre le peuple de ce nouveau monde. Mais une autre mission attendait l'un des corps divin, et pas n'importe lequel. En effet, les marcheurs d'ombre était sur le qui-vive depuis l'apparition de Rumaki, la surveillant sans se montrer encore à elle, comme on leur en avait donné l'ordre. Et depuis, ils surveillaient, espérant qu'elle accomplisse sa propre mission en apportant des informations importantes du royaume rouge.

Mais tout avait changé depuis. Les marcheurs d'ombre suivant le périple de la religieuse, alors qu'elle se rapprochait de plus en plus de la capitale. Oui, ainsi un des corps divin fut choisit pour la rencontrer, celle qui était la plus proche de la mère: L'ange de Seika en personne. Assuré de savoir vers où elle se trouvait exactement et attendant qu'elle se rapproche un peu plus le seul corps féminin du Jigoku parti aussitôt à sa rencontre.

De son côté, la jeune mère éplorée se servit de ces nouveaux dons pour se hisser de son rocher à la terre ferme, tel un ange. Pourtant une vision des plus insolite allait apparaître devant elle, car en effet, alors même qu'elle posa un pied au sol, une petite dizaine de marcheurs d'ombre apparurent à ses côtés, formant une haie d'honneur sur son passage. Un genou à terre se prosternant devant elle. Connaissant la traîtresse, elle serait aussitôt surprise, désemparée devant un tel spectacle. Mais pourtant sans avoir le temps de dire quoique se soit aux hommes, dont elle devait reconnaître les origines. Car avant même qu'elle ne s'exprime une puissante aura se fit ressentir, détournant l'attention de Rumaki sur la source d'une telle puissance. Au loin, alors que la chaleur troublait sa vision, une silhouette s'avançait vers elle. Son long manteau noire aux nuages rouge fouettant le sol, alors qu'il paraissait trop grand pour sa petite taille. L'ange de Seika continua son avance de sa démarche fluide et agile, toujours aussi impressionnante. Il ne lui fallut que de courtes minutes pour arriver face à la jeune femme, chacune à l'opposé de la petite haie d'honneur formée par les marcheurs d'ombre.

Comme toujours, Heiwa, même sous cette forme féminine imposait le respect et le silence. Le vent chaud des grand canyons souffla un peu plus violemment que d'habitude, comme influencé par l'énergie dégagée par l'empereur. Pourtant, cette femme aux rinnegan se permit un sourire à la guérisseuse. Avant de s'exprimer à son tour, d'un ton un peu plus chaleureux que de coutume, mais manquant toujours d'humanité:

-Bonjour, Rumaki...

Comment réagirait son interlocutrice face à cette apparition? Craindrait-elle sa venue, alors qu'elle n'avait rien à lui donner et qu'elle ne s'était pas acquittée de sa mission depuis tout ce temps? Heiwa Jigoku contemplait à travers ses yeux la scène. Tout comme les territoires neutre, cette femme longtemps martyrisée allait connaître un rebondissement...








   

   
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2092
Yens : 82
Date d'inscription : 29/12/2014

Progression
Niveau: 135
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
Echange de procédé : revirement dans la vie de la religieuse Left_bar_bleue0/12Echange de procédé : revirement dans la vie de la religieuse Empty_bar_bleue  (0/12)
Rumaki Oshigato
Rumaki Oshigato マ Maman de Fuyu マ

-



MessageSujet: Re: Echange de procédé : revirement dans la vie de la religieuse   Echange de procédé : revirement dans la vie de la religieuse EmptyDim 17 Juin 2018, 17:19






Apparition




Alors même que j'étais descendue de mon rocher et que mon pied foulait le sol caillouteux de l'endroit, une apparition me fit sursauter. Par réflexe, je mis une main sur ma sacoche avant d'être abasourdie par le spectacle. Ces hommes... je les reconnaissais... il appartenait à... mais... surtout pourquoi se prosternaient-ils devant moi ? Ils ne m'avaient jamais fait ça jusqu'à maintenant... et je n'avais rien d'une  figure d'autorité...

Qu'Est-ce que...

Même Djadine ne compris pas. Nous étions les deux dans l'incompréhension la plus totale. Mais alors que je bougeai les lèvres pour demander qui ils étaient, une voix s'éleva et mes yeux se tournèrent vers elle. Et ce que je vis fis bondir mon cœur. Ce manteau... ces yeux violets et cerclés... Je regardai interdite ce nouveau visage. Ce n'était pas Nagato mais la ressemblance était troublante. Personne ici à part lui n'avait ce manteau et surtout ces yeux.

Na...nagato ?

J'eus un délic : s'il venait, c'était pour demander des nouvelles sur Seika... de laquelle je n'avais encore aucune information... j'avais traînée... il allait me le faire payer... comme lors de ma trahison à Fuyu... même si ce n'était pas lui que j'avais trahit. Je sentis un mouvement de panique me prendre, mais ce qui était étrange, c'était le ton de sa voix. Chaleureux, souriante, comme... s'il n'avait rien à me reprocher... pourquoi ? Ne devait-il pas me réprimander ? J'avais une grande envie de m'incliner comme la dernière fois pour le supplier d'être indulgent, mais Djadine me rassura.

Calme-toi Rumaki, y a un truc bizarre. Il est pas énervé, et c'est pas lui... enfin pas son corps... et puis ces gens qui se prosternent... ça sent pas la colère... ça doit être autre chose...

Tu crois ?

J'en suis pas sûre mais c'est une autre situation que la dernière fois...

Je fixais toujours l'apparition, et après avoir avalé difficilement j'osai demander.

Vous... vous êtes venu pour les informations de Seika ?

note au correcteur:
 






Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2791
Yens : 420
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 199
Nombre de topic terminé: 79
Exp:
Echange de procédé : revirement dans la vie de la religieuse Left_bar_bleue1/12Echange de procédé : revirement dans la vie de la religieuse Empty_bar_bleue  (1/12)
Heiwa Jigoku
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

-



MessageSujet: Re: Echange de procédé : revirement dans la vie de la religieuse   Echange de procédé : revirement dans la vie de la religieuse EmptyDim 17 Juin 2018, 18:19



   
Echange de procédé : revirement dans la vie de la religieuse


   
Une situation surprenante..



   




Présent devant elle, l'ange de Seika resta immobile, son sourire se dissipant, mais son visage restant plus calme et serein que de coutume, était-ce les traits féminin qui le faisait paraître plus sage, plus humain? Face à lui, Rumaki n'en croyait pas ses yeux, sur ce point, elle n'avait pas changé. Il lui était impossible de cacher sa surprise, ses émotions. A se demander si elle aurait pu accomplir la mission qu'il lui avait confié auprès des hautes sphères de Seika. Elle se serait trahit dès le début probablement, il le réalisait maintenant. Mais peut être qu'au fond, il le désirait pour garder l'enfant. Qui pouvait le savoir? Son nom sorti de sa bouche, tel un hoquet inquiet.

A ce simple appel, les marcheurs d'ombre se relevèrent comme un seul homme, sans un bruit mais avec une maîtrise parfaite. Puis tournèrent le dos aux eux protagonistes, probablement pour surveiller dans le lointain. C'est à ce moment que l'ange de Seika s'avança à nouveau, silencieuse, la poussière des rocheuses l'entourant étrangement, mais ne se déposant jamais sur ce visage parfait. Puis arrivé à la hauteur de la religieuse, la femme du Tendô s'arrêta. D'habitude Heiwa dépassa d'une bonne tête son interlocutrice, mais cette fois-ci, avec ce corps, elle était plus petite qu'elle.  Peut être que cette différence rassurerait un peu la jeune mère, ou peut être que l'image du Jigoku s'imposerait trop à elle pour oublier qui il était. Elle balbutia quelques mots, qui pendant une fraction seconde, déclencha un éclair de colère dans les yeux de l'ange. Si rapide, qu'on pouvait se demander si ceci s'était réellement passé. Puis le corps féminin s'exprima:

-Oublies cela! Je te surveille depuis ton retour du royaume des morts. J'ai vu les rencontres que tu as fais, et le doute qui a pu naître en toi, suite à leurs paroles. Et je sais que tu n'as pu encore atteindre le royaume rouge. Peut être est-ce mieux ainsi, la cours des nobles et des rois n'est pas faites pour toi, tu aurais probablement paniqué.

Un léger sourire étira le visage de l'ange de Seika, laissant Rumaki comprendre chacune de ses paroles, et surtout le fait qu'en tout instant, il gardait un œil sur elle d'où le fait qu'il était venu à sa rencontre aussi facilement, sans même la chercher réellement. Pourtant, même en connaissant tout cela, Le shinobi ne semblait nullement en colère ou déçu. Non, il avait bien une autre idée plus intéressante et ou elle serait bien plus utile, tout en restant la femme qu'elle était...Faible!

Approchant sa main près du visage délicat de la guérisseuse, celle-ci sûrement craintive, elle poursuivit son geste pour la poser sur son épaule, l'invitant à se tourner vers un endroit précis. Rumaki ne se rendait pas compte, mais le ninja l'avait tourné en direction même des territoires neutres, et sans la regarder, il s'exprima, assuré que ses prochaines paroles la feraient réagir:

-Non, mais je t'invite bien autre part, un endroit qui pourrait être plus sûr pour toi et ton enfant, sauf si tu désires rester à l'endroit où je les loge ton enfant et ta vieille amie. Veux-tu que je te rende ton enfant, tout de suite?

A coup sûr, la mère dévouée allait se tourner vers l'Uzumaki les yeux plein de larme et n'y croyant pas.Mais bien sûr, ce geste n'était pas gratuit pour le dieu de la Paix, elle devait tout de même s'acquitter de sa promesse...







   

   
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2092
Yens : 82
Date d'inscription : 29/12/2014

Progression
Niveau: 135
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
Echange de procédé : revirement dans la vie de la religieuse Left_bar_bleue0/12Echange de procédé : revirement dans la vie de la religieuse Empty_bar_bleue  (0/12)
Rumaki Oshigato
Rumaki Oshigato マ Maman de Fuyu マ

-



MessageSujet: Re: Echange de procédé : revirement dans la vie de la religieuse   Echange de procédé : revirement dans la vie de la religieuse EmptyDim 17 Juin 2018, 21:29






Heureuse surprise


Au nom du ninja, tous les marcheurs d'ombre se retournèrent et scrutèrent l'horizon. Leur réaction était vraiment bizarre. Je les regardai, un peu intriguée, avant de reporter mon regard sur la femme qui me demanda d'oublier la mission à Seika. Elle argumenta que si je l'avais faite, je me serais probablement faite repérer à cause de la peur éprouvée d'affronter les autorité seikajin.

Elle m'avait percée à jour. Au delà de la trahison de la nation où je voulais demander asile, j'avais en effet peur que l'on découvre trop vite ce que je faisais à contre-coeur. Et je n'aurais pas pu dire "je ne voulais pas" seika ne m'aurait jamais cru, surtout avec un sceau bleu sur la hanche.

Je... je suis désolée... du coup... je n'ai pas rempli ma part du marché... qu...qu'allez-vous faire de Mei ?

Le geste de la ninja me surpris autant qu'il me crispa. Puis quand je compris que ce n'était que pour me montrer quelque chose, je me détendis. Elle affirma vouloir me conduire dans un endroit sûr pour moi et... Haïko et Mei ? Alors ils étaient bien chez lui, en sécurité ! Je sentis un immense soulagement, mais ce qui me fit le plus réagir... ce fut sa question. Je ne pus retenir une inspiration rapide, témoin de ma surprise et de ma soudaine montée d'adrénaline.

Haïko ?? Je pourrais revoir Haïko ?? Où est-il ?? Comment il va ?? Et Mei ?? Oui je veux le revoir, plus que tout !






Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2791
Yens : 420
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 199
Nombre de topic terminé: 79
Exp:
Echange de procédé : revirement dans la vie de la religieuse Left_bar_bleue1/12Echange de procédé : revirement dans la vie de la religieuse Empty_bar_bleue  (1/12)
Heiwa Jigoku
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

-



MessageSujet: Re: Echange de procédé : revirement dans la vie de la religieuse   Echange de procédé : revirement dans la vie de la religieuse EmptyDim 17 Juin 2018, 23:35



   
Echange de procédé : revirement dans la vie de la religieuse


   
Question sur le futur...



   




Si prévisible! Elle était si prévisible à croire que le royaume des morts ne l'avait pas changer. Même pas un tout petit peu. Mais peut être était-ce une bonne chose en ce jour. Il aurait besoin de son innocence plus que jamais pour convaincre et unifier des gens qu'elle ne connaissait pas. Au moins, elle pouvait toujours rester aussi malléable s'était une bonne chose. Mais se prenait-il d'affection pour elle? Non ceci était impossible, le grand Dieu de la Paix ne pouvait éprouver de tels émotions humaines, ceci était totalement absurde!

En tout cas, elle continuait de s'inquiéter pour la vieille femme. Ne se rappelait-elle pas qu'ils avaient un marché?Et que lui même avait dit que sa vie ne lui importait que peu, donc qu'il n'avait aucun intérêt à la tuer? Tout au plus, il pouvait l'abandonner et la grand-mère aurait dû se débrouiller seule. Mais en aucun cas, il aurait été fautif de ce qui aurait advenue d'elle.Mais cette situation n'était pas arrivé et elle n'arriverait pas. Bien au contraire, Mei n'avait probablement jamais vécut aussi paisiblement depuis qu'elle était avec lui dans ce petit havre paisible. Plus encore que lorsqu'elle côtoyait Rumaki.

Mais comme il avait été dit, elle était prévisible et la mention de son fils la fit réagir au quart de tour, sentait presque son regard fiévreux sur lui. Oui, il pouvait les réunir et il allait le faire en toute logique. Mais il ne voyait pas comment elle pourrait refuser ce qu'il allait lui demander, mais avant cela, il devait savoir et expliquer l'histoire. L'histoire de Bashô Tokai.

-Tu pourras voir tes proches, sans aucun problème! Mais avant tout, as-tu entendu parlé de Bashô Tokai ou la ville renommée  Espoir et de son sauveur Bashô? Si ce n'est pas le cas sache que c'est un nouveau chemin possible pour toi. Tu pourras très bien vivre une vie paisible et protégée auprès de moi avec tes proches ou te joindre à cette ville qui certes reste sûr à l'intérieur, mais pourrait bien être la cible des nations dans un futur proche.

Il la laissa réfléchir un instant, observant dans son comportement, si elle avait entendu parlé de cette cité naissante et de ce qu'elle pouvait penser sur toute cette histoire. Fin observateur rien ne pouvait lui échapper.Mais il reprit, après cet instant:

-Peu importe ta décision à ce niveau là, car Espoir te maintiendra en sécurité de Fuyu. Et plus encore que Seika qui pourrait te livrer à son ennemi à tout moment et pour n'importe quel marché. Je pourrais bien le faire aussi, mais je ne serais pas toujours présent auprès de toi. Peu importe ton choix, tu as un rôle à jouer...


Comment réagirait-elle à cette nouvelle responsabilité qui lui tombait dessus. Et plus encore alors que le Jigoku semblait lui demandait un service et son soutien, geste qui n'avait encore jamais été vu de mémoire.







   

   
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2092
Yens : 82
Date d'inscription : 29/12/2014

Progression
Niveau: 135
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
Echange de procédé : revirement dans la vie de la religieuse Left_bar_bleue0/12Echange de procédé : revirement dans la vie de la religieuse Empty_bar_bleue  (0/12)
Rumaki Oshigato
Rumaki Oshigato マ Maman de Fuyu マ

-



MessageSujet: Re: Echange de procédé : revirement dans la vie de la religieuse   Echange de procédé : revirement dans la vie de la religieuse EmptyLun 18 Juin 2018, 16:44






Questions... comme toujours


Comment accrocher un public ? En leur parlant de ce qui les intéresse. Et que pouvait-il y avoir de plus intéressant pour moi que l'espoir de revoir mon fils, mon petit cœur, mon petit ange qui me manquait tant. Je fus dès lors très attentive à ce que la femme disait, poussée par la réjouissance de revoir Haïko. Elle parla alors d'un village nommé Bashô Tokai, ou Espoir. Cette ville ne me disait rien du tout. Il fallait dire que j'étais beaucoup resté à Minshu, à m'occuper de mes propres problèmes, et je n'avais pas eu le temps de m'informer.

Non... je n'ai jamais eu vent de ce village.

Elle m'expliqua alors globalement qu'elle voyait ça comme un refuge pour moi, mon fils et Mei. mais continua en précisant que cette localité n'était pas aux goût des nations. Des combats en perspectives en somme... quel beau paradoxe je voyais là...

Mais comment être en sécurité s'il va être la cible des trois nations que l'on connaît ? Est-ce que les êtres en son sein sont si puissants qu'ils peuvent leur résister aux trois en même temps ? À Zayro ?

Mais la femme de l'Akatsuki n'était pas à court d'argument. Si le village ne pouvait pas me protéger des trois, elle pouvait au moins me protéger de Fuyu, et cela, ça penchait beaucoup dans la balance. Enlever cette menace omniprésente qui m'obligeai à toujours bouger pour éviter qu'on me trouve, se sentir serein quand je mets le nez dehors, quelle douce utopie dans un monde qui me voit comme une traîtresse... mais il y a un truc qui me chiffonnais.

Pourquoi Seika ferait ça ? Ils n'ont aucun intérêt à aider l'ennemi non ?


Et enfin, il y eut le rôle que j'avais à jouer. Dans quoi ? pour quoi ? quel était ce rôle ? De quoi voulait-il parler ?

Moi ? Un rôle à jouer ?






Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2791
Yens : 420
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 199
Nombre de topic terminé: 79
Exp:
Echange de procédé : revirement dans la vie de la religieuse Left_bar_bleue1/12Echange de procédé : revirement dans la vie de la religieuse Empty_bar_bleue  (1/12)
Heiwa Jigoku
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

-



MessageSujet: Re: Echange de procédé : revirement dans la vie de la religieuse   Echange de procédé : revirement dans la vie de la religieuse EmptyLun 18 Juin 2018, 18:50



   
Echange de procédé : revirement dans la vie de la religieuse


   
Pour ton futur...Pour ton enfant...Pour leur vies!



   




On s'y approchait, lentement mais sûrement. LE Dieu de la paix avait apprit a bien manœuvrer avec cette femme qui pouvait s'apeurer pour un rien et prendre peur ou confiance en elle. Mais il avait joué la corde sensible: Son enfant et la vieille femme. En aucun cas, elle pourrait lui refuser quelques choses. Elle était totalement à son écoute. Néanmoins l'ange de Seika eu un éclair de surprise, alors qu'elle disait ne rien connaître de la ville qui faisait tant sensation. Mais ou était-elle ses derniers jours? N'avait-elle pas vu la grande image d'un Basho béni par les trois dieux? Bien sûr tout était faux est qu'une illusion, le shinobi l'avait bien compris, alors que le poète avait pu atteindre pendant quelques minutes un pouvoir incommensurable, au dessus des dieux même. En y réfléchissant, il était un précieux allié, mais aussi un adversaire redoutable quand on pensait à son sang froid et au plan qu'il avait mis à exécution en aussi peu de temps et malgré la situation chaotique dans laquelle il se trouvait.

Mais Rumaki souleva un bon point et sans se rendre compte, mettait en avant le rôle qu'elle allait devoir jouer dans les prochains jours. Car c'est par elle que les territoires neutres s’uniraient sous une seule bannière. Heiwa s'occupant du Sud, alors qu'elle s'occuperait du Nord. Le corps féminin, contempla longuement, la religieuse sans un bruit, mais ce comportement devait être une habitude pour Rumaki, en cet instant. Sûrement pendu à ses lèvres et à l'espoir de retrouver le gamin. C'était exactement ce que l'Uzumaki désirait. Contemplant cette fois-ci l'horizon, il s'exprima, son charisme toujours à son paroxysme, même si ce n'était pas son vrai corps.

-Crois-tu que Seika ne serait pas prêt à te donner, si Fuyu menace d'attaquer Seika, ou le messager des enfers en personne? Ils feront toujours passer en avant leur nation plutôt qu'une traître donc ils se méfieront tout le temps. Peu importe ce qu'on pu te dire les élus, ils sont eux même prisonniers de leur sceau ou de leur loyauté. Si ta vie leur permet un moment de sursis, ils sauteront sur l'occasion...

Un silence parfait, suivit ce discours. La mère-dévouée comprendrait bien rapidement, qu'elle n'était pas plus en sécurité en Fuyu qu'à Seika. Elle deviendrait un otage, ou un don pour faire survivre la nation rouge, plus encore quand il découvrirait l'existence du garçon. Mais à présent, il devait venir au point le plus important de leur rencontre. Son visage doux se posa sur celui de la brune, l'invitant à fixer son regard:

-Espoir commence à réunir bon nombre d'habitant des trois nations qui ont tourné le dos à leur roi, empereur ou tyran. Quelques élus même se tournent vers elle, une nouvelle puissance est en train de naître. Mais la Paix est encore fragile et menacée par les trois autres nations qui se refusent à voir partir leurs citoyens. Les trois rois montrent leur vrai visage et se refusent à laisser libre leur peuple!N'est-ce pas ce que nous désirons combattre, Rumaki?

Mais il leur faut du temps pour réunir leur force, surtout qu'ils ont été meurtris lors de la guerre céleste face à Tenshi. Nous devons donc profiter de cela, pour grandir, et être une force assez dissuasive pour qu'ils ne nous attaquent pas. C'est à cet instant, que tu entres en jeu. C'est à ce moment que tu retrouveras ton enfant et Mei!


Sa voix vibrait d'une rare intensité à travers de l'ange de Seika, alors qui lui promettait de retrouver ses proches.Mais elle devait payer sa dette et enfin sa mission allait lui être révèlée, peut être même accepterait-elle plus cette dernière:

-Nous devons nous tourner vers les seuls hommes et femmes meurtris de toutes ces guerres incessantes. De ceux qui peuvent comprendre ta douleur... Notre douleur, car ils la ressentent depuis la nuit des temps. Les paris qu'aucune des trois nations ne se préoccupent et font saigner comme des porcs. Les habitants des territoires neutres. Trop longtemps ils ont été des victimes. Trop longtemps ils sont restés dans le coin, à ne pas réussir à s'unir correctement pour s'imposer face aux trois autres. Bashô Tokaï sera le ralliement. Espoir sera le cri de leur désir de Paix et de respect. D'être considéré comme des humains et non de la viande qu'on se moque de leur vie ou de leur mort.

Plus ses paroles se poursuivaient, plus une intense aura entourait le corps divin. De la poussière des grands canyons à de petits cailloux s'élevaient du ciel sous la puissance du Jigoku. Il parlait pour convaincre Rumaki. Il parlait pour que ses mots fassent échos à son cœur et son âme. Comprendrait-elle la douleur de ce peuple si souvent ignoré.

-A l'instant ou je te parle, mes hommes et des volontaires de la Ville espoir discutent avec les différentes villages, villes et cités du sud de ce territoire pour les convaincre de faire front commun contre Seika, Minshu et Fuyu. Peut être réfléchiront-ils donc à deux fois, avant de tenter quoique se soit et se désintéresseront de nous... Nous avons besoin de toi, Rumaki Oshigato. Car tu es la personne la plus à même à les comprendre et à les convaincre de s'unir...

Sa mission était d'une importance capitale, plus grande encore que celle de retirer des informations à Seika. Se rendait t-elle compte que des milliers de vies pouvaient en dépendre? Pourtant, elle n'avait rien à faire. Elle n'aurait pas à trahir, ni à faire le mal ou encore moins à agir d'une façon qu'elle ne pouvait le supporter. Il suffisait qu'elle parle avec son cœur, qu'elle parle pour convaincre, pour sauver. Même si elle ne se rendrait pas compte que bashô et Heiwa aurait des plans plus secret a plus long terme.

-Rumaki, rejoint-nous au Nord des territoires neutres, pendant que je m'occupe du sud. Rejoint-nous et ton enfant et Mei t'y attendront. A l'instant ou je te parle, ils sont déjà en route. Mais pour le futur de toi et surtout de ton enfant, convins les tous pour que dans la nouvelle cité vous soyez tous en sûreté.

Son discours terminé, toute la poussière et la roche qui planait tout autour d'eux s'échoua au sol, dans des bruits sec. Mais l'Ange de Seika n'avait pas une fois dévié son regard de celui de Rumaki Oshigoto. Qu'allait-elle penser à présent?




   

   
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2092
Yens : 82
Date d'inscription : 29/12/2014

Progression
Niveau: 135
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
Echange de procédé : revirement dans la vie de la religieuse Left_bar_bleue0/12Echange de procédé : revirement dans la vie de la religieuse Empty_bar_bleue  (0/12)
Rumaki Oshigato
Rumaki Oshigato マ Maman de Fuyu マ

-



MessageSujet: Re: Echange de procédé : revirement dans la vie de la religieuse   Echange de procédé : revirement dans la vie de la religieuse EmptyMar 19 Juin 2018, 21:03






Doute


Je craignais Seika c'était un fait, mais je craignais beaucoup moins les élus que j'y avais rencontré. Geleerde, Aki, Sakura, toutes les trois m'avaient recueillie les bras ouverts, ça se sentait, elles ne me voulaient aucun mal. Elles avaient beau être lié à Fenghuang par leur sceau, elles arrivaient à me faire sentir bien auprès d'elles. Mais pouvais-je le dire à Nagato ? Non... je ne pouvais pas... de ce que je savais, Sakura et lui se connaissaient déjà et pas en de bonnes bases. Et... je lui avais déjà parlé d'Aki, aujourd'hui introuvable... et il l'avait mal pris....

Je... je crois que c'est la nation en général qui craint la marque de Fuyu sur ma hanche... pas les élus... glissai-je juste.

Mais il avait raison sur un point. Seika n'était globalement pas un territoire pour y faire grandir mon fils. Le village que le ninja évoquait réunissait de façon libre le peuple qui désirait la paix, telle que je la désirais. Telle que NOUS la désirions, tous les deux... pouvoir choisir où on va... qui on suit... être en sécurité... voilà qui me faisait réfléchir encore. Je ne répondis pas à sa question rhétorique. Bien sûr que je voulais la paix, ça faisait plus de 6 ans que je la convoitais au fond de moi. Mais je comprenais toujours pas quel rôle je pouvais jouer dans ce nouveau plan.

Mais je pus tout de suite le comprendre. Je devais convaincre les foules de se rallier à ce village, par ma force de persuasion. Faire partager ma douleur avec celle des habitants des territoires neutres, aussi touchés par la guerre. ça me faisait peur, je ne pouvais pas le nier, mais encore, j'avais peur de...

Mais... une partie de ces territoires sont sous l'emprise de Fuyu, ils ne me laisseront pas discourir sans réagir... et puis... vous le savez bien... mon caractère ne me permet pas de convaincre les foules...

Il remit le sujet de mes deux êtres aimés sur la table des négociations, et j'étais clairement tiraillée... je voulais les revoir, ça ne se discutait plus, mais ce qu'il me demandait paraissait énorme.

Regardez-moi, une fille à peine capable de survivre ici, souvent en retrait, sans le moindre charisme ni courage, comment pourrais-je avoir une once de conviction aux yeux des personnes meurtries ? Je sais ce qu'elles vivent, mais...


Je m'arrêtai là, franchement pas rassurée dans ce projet... qui pourtant faisait réagir mon cœur... ma raison voyait la menace Fuyujin à Shiryoku... mon cœur voyait la liberté...  






[/quote]
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2791
Yens : 420
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 199
Nombre de topic terminé: 79
Exp:
Echange de procédé : revirement dans la vie de la religieuse Left_bar_bleue1/12Echange de procédé : revirement dans la vie de la religieuse Empty_bar_bleue  (1/12)
Heiwa Jigoku
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

-



MessageSujet: Re: Echange de procédé : revirement dans la vie de la religieuse   Echange de procédé : revirement dans la vie de la religieuse EmptyMer 20 Juin 2018, 17:50



   
Echange de procédé : revirement dans la vie de la religieuse


   
Convaincre!



   





Toujours à excuser le comportement des autres et encore moins à réfléchir sur les réalités de ce monde. Elle avait raison sur certains points les élus de Seika, ne lui en voulait peut être pas. Mais le règne de l'empereur était au dessus des élus, eux même et plus encore leur dieu. Même de puissants élus ne pourraient rien faire contre leur nation. Alors que pourrait-ils faire pour elle, s'il la considérait comme une ennemi. Devait-il lui faire entendre raison, ou bien laissé passé, car leur projet était bien plus important que cela. Le corps féminin poussa un simple soupir, alors qu'elle regardait la jeune mère.

Au moins, elle passait au sujet le plus intéressant et important, sous-estimant une nouvelle fois les capacités du Dieu et les siens. Et elle montrait une nouvelle fois son manque de connaissances et d'information sur le présent de Kosaten. Il ne pensait pas devoir en arriver là, mais il allait devoir faire un petit cours d'histoire à la religieuse. Prenant une grande inspiration l'ange de Seika s'exprima sans détour:

-Crois-tu que je te laisserais sans surveillance, ni aucune défense. Quand tu auras récupéré ton enfant, je ne serais plus auprès de lui pour le protéger comme je le faisais, ces derniers mois. Toutefois, jamais je ne vous laisserais sans une protection. Ton jeune garçon est bien trop précieux pour le perdre! Mais tu ne sais pas tout des malheurs des territoires neutres, à priori. Sache que Fuyu n'a plus la main-mise sur les territoires neutre. Shiryoku...Le joyau des territoires neutres, allié à Fuyu a été annihilé. Leur peuple ne sont à présent que des parias et des exilés qui recherche un havre de paix pour se reposer.

Devait-il lui faire comprendre qu'il s'occupait de toute l'organisation de ces différentes rencontres. Il savait que sa mentalité assez faible, l'empêcherait d'agir comme il le fallait...Comme le Jigoku l'aurait pu s'il était dans sa situation. Pourtant, elle était une clé, et le temps lui faisait défaut.

-Finalement, tu n'auras pas à essayer de le convaincre, et encore moins les forcer. Tu devrais seulement parler. Parler de ta situation, parler de la sourde colère tapis dans les tréfonds de ton âme. Car malgré ton innocence, je ressens ta colère et ton sentiment d'impuissance. Il te suffira juste de laisser les mots sortirent de ta bouche, et lorsque tu sentiras l'émotion de tes mots, ton discours sortira sans pause. Ceci pourra peut être même te libérer d'un poids, que tu portes depuis bien trop longtemps! Ils se verront en toi et si tu leur apportes l'espoir que je viens de t'offrir, ils t'écouteront et viendront derrière les remparts de Basho Tokaï. Protégés... Tout comme toi!

Devait-il encore continuer longtemps ce petit manège à essayer de la convaincre d'une mission dont elle était capable...Pour une fois! Surtout qu'elle ne devait s'occuper que de villages et cité dans la partie Nord du pays, tandis que Heiwa s'occupait à ce moment précis de la partie sud. Suite à plusieurs passages de Rumaki, la rumeur se répandrait plus vite que jamais. Alors que Heiwa ralentirait la nouvelle qui tenterait de rejoindre les autres nations. Ils devaient être prêt pour ne pas être arrêter pas ces dernières.









   

   


Dernière édition par Heiwa Jigoku le Ven 22 Juin 2018, 21:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2092
Yens : 82
Date d'inscription : 29/12/2014

Progression
Niveau: 135
Nombre de topic terminé: 54
Exp:
Echange de procédé : revirement dans la vie de la religieuse Left_bar_bleue0/12Echange de procédé : revirement dans la vie de la religieuse Empty_bar_bleue  (0/12)
Rumaki Oshigato
Rumaki Oshigato マ Maman de Fuyu マ

-



MessageSujet: Re: Echange de procédé : revirement dans la vie de la religieuse   Echange de procédé : revirement dans la vie de la religieuse EmptyVen 22 Juin 2018, 18:11






Flamme




Connaissez-vous cette appréhension positive qui vous prend au moment d'une épreuve capitale pour votre vie ? Cette petite boule au ventre, ce stress positif qui ne vous rend pas fou, mais qui vous pousse à vous dépasser ? À travailler encore plus dure pour surpasser l'obstacle et toucher du bout des doigt cette fierté personnelle et unique que vous avez atteint seuls ? Et bien, toute cette sensation était loin de ce que je ressentais. Pour être plus précis, j'entrevoyais à travers la mission de Nagato la possibilité d'enfin vivre en paix. Mais je ne me sentais pas du tout prête à enjamber l'obstacle pour profiter du soleil derrière lui. La peur me bloquait les jambes, et surtout la vision de Fuyu me capturant pour me faire subir tant d'horreur.

Les mots de Nagato ébranlèrent un peu cette peur. Je sentis un bref soulagement quand il me parla de veiller sur moi. Mais était-ce suffisant ? Il apparaissait toujours sans prévenir, et je ne pouvais pas me dire si une situation critique subvenait "pas de problème, il va arriver". Comment se sentir confiante dans un tel cas ? Lui avait confiance en moi, il me el disait, et je pensais le sentir, mais ça n'arrivait pas à me convaincre. Je désirais tellement pouvoir partager ma peine avec autrui, et leur éviter tout ce que j'ai vécu, mais je ne pouvais pas les encourager à suivre ce village, j'avais trop peur... encore...

Rumaki... accepte s'il-te plaît... fit Djadine dans ma tête, d'une voix douce

Q.. quoi ?

Accepte de faire cette mission, c'est une chance pour toi, d'enfin vivre libre et sans peur, et d'en plus revoir Haïko.

Et si j'échoue ? Et si je ne sais pas quoi dire ? Et si les gens me rejettent ?

Hey tu oublies que je suis là moi aussi, prête à prendre les rennes pour conduire tes rêves jusqu'à la réalité. Ensemble, on s'est déjà tiré d'épreuves bien plus dure.  

Tu parlerais à ma place ?

Nan Rumaki, c'est à toi qu'il est arrivé toutes ces chose, c'est ton cœur qui est brisé, pas le mien. Je vis dans ton corps, j'ai accès à tes souvenirs, mais toutes l'émotion que tu as ressentis avant que je vienne, et même celle actuelle reste encore très flou pour moi. Tu trouveras les bon mots pour expliquer ta peine aux autres. et je suis sûre que certains s'identifieront à ce que tu dis  

Un silence s'installa. De l'extérieur, je n'avais encore rien dit, fixant le sol, le regard témoignant de mon entière réflexion. Que devais-je faire ? Allais-je y arriver ?

Rumaki, tu auras ton fils auprès de toi, Mei, mais aussi moi, tu ne seras pas seule, aie courage en toi

Je...

Je ne pus dire quoi que ce soit de plus. Mon esprit vacillait. Le cœur allait-il prendre le dessus sur ma raison qui me scandait la prudence la plus totale ?

Fonce Rumaki, prends ta liberté en main !


Mes poings se serrèrent, mes dents mordillèrent ma lèvres. Mon cœur battait fort et mon visage se crispa un peu plus.

Je...

Pense à tout ceux qui souffrent tout comme toi, ceux dont la vie peut encore être sauvée. Change les règle dans ce monde pervertis ! Change les lois de Kosaten !!


J'ACCEPTE !! hurlai-je soudainement, portée par les paroles de ma double.

Je respirai comme si j'étais essoufflée, un instant. Le regard tout à coup rivé sur Nagato, je gérai l'adrénaline qui montait en moi. Je sentais un nouveau courage jaillir en moi.

J'accepte... je dois sauver ces victimes... répétai-je dans un souffle.

J'avais le sentiment intérieur d'avoir fait le bon choix... le choix... de passer du côté des combattans... à part entière...  

 






Revenir en haut Aller en bas
Messages : 2791
Yens : 420
Date d'inscription : 08/10/2014

Progression
Niveau: 199
Nombre de topic terminé: 79
Exp:
Echange de procédé : revirement dans la vie de la religieuse Left_bar_bleue1/12Echange de procédé : revirement dans la vie de la religieuse Empty_bar_bleue  (1/12)
Heiwa Jigoku
Heiwa Jigoku ► Chef de groupe ◄

-



MessageSujet: Re: Echange de procédé : revirement dans la vie de la religieuse   Echange de procédé : revirement dans la vie de la religieuse EmptyVen 22 Juin 2018, 21:40



   
Echange de procédé : revirement dans la vie de la religieuse


   
Réponse



   





Le moment décisif était arrivé. L'ange de Seika patientait, comprenant bien que tout se jouait dès à présent. Les secondes se transformèrent en minute, alors que le silence régna à l'entrée des grands canyons, les marcheurs d'ombre eux-même ne bronchaient pas, réussissant à se faire oublier, comme il avait toujours fait. L'Uzumaki pouvait voir le doute s'insinuer en elle, alors qu'il lui tendait la main et lui offrait un espoir. Allait-elle encore une fois être gagnée par la peur? La peur du changement, la peur d'un bonheur qu'elle ne croyait plus. Le Dieu de la paix ne comprenait toujours pas l'hésitation humaine, alors qu'on leur offrait ce qu'il désirait le plus. Pourtant, il était sûr de lui et sûr de ce qu'il projetait. Confiant en lui et en elle. Et surtout ne doutant aucunement qu'il ne devait pas la brusquer, sans quoi elle prendrait la mauvaise décision.

A quoi pouvait-elle bien pensé à cet instant. Une véritable bataille intérieur semblait se jouer sous les yeux du possesseur du Rinnegan. Lui même ne pouvait encore lire dans les pensées, même si parfois le langage non-verbal était tout aussi parlant.Il se souvenait à ce moment que la religieuse avait acquis une seconde personnalité au cours de ses mésaventures. Essayait-elle de la convaincre de refuser et fuir? Cette étrange personnalité était la seul à réussir à s'opposer à lui et à être assez forte pour prendre des décisions. Tout se jouerait alors avec elle. Mais le ninja, ne tenta rien, il attendait encore. Ne manquant aucun des rictus de visage de son interlocutrice. Doute, espoir, peur, puis petit à petit une nouvelle détermination. Mais quelle allait être sa réponse. Toutes les fibres du shinobi se préparaient à ce qu'il allait entendre.

Pourtant, même lui fut surpris, de la réaction de la guérisseuse. Il n'en montra évidement rien, hormis son habituel froncement de sourcil. Elle avait hurlé son consentement, comme s'il venait du plus profond de son être et qu'elle avait tenté de retenir en vain, alors que sa volonté et sa détermination se faisaient plus criante. Essoufflée comme si elle avait fait une course, elle se reprit pour énoncé plus posément sa décision.

D'abord sans réaction, Heiwa ou plutôt le corps divin, s'approcha à nouveau d'un pas de son interlocutrice. Jamais, il n'avait été aussi proche d'elle, son regard plongeait dans le sien, comme s'il essayait de percer un mystère. Puis, peu à peu un sourire assuré se dessina sur le visage de l'ange de Seika:

-Tu as fais le bon choix. Rumaki Oshigato. A présent, rejoint tes proches dans le nord des territoires neutres. Tu les retrouveras dans une journée de marche, mes hommes t'accompagneront. Maintenant va et ensemble changeons Kosaten pour le meilleur. Accomplissons notre promesse. Jamais tu n'aurais fait un plus grand pas depuis ton apparition ici!

Enfin l'ancienne élue de Fuyu avait prit un choix. Celui de combattre pour ce qu'elle aimait. Celui de choisir le chemin de la Paix. L'élu du dragon allait sortir les griffes d'une certaine façon. Et Heiwa avait réussi son coup, il en était sûr à présent. Les territoires neutres allaient sortir de leur torpeur et s'unir sous une même bannière et même si tous n'accepteraient pas tout de suite de les suivre, ils les rejoindraient rapidement, sous la menace que représenterait les trois nations. Le hurlement d'un peuple et de ses élus allaient bientôt rugir!


Spoiler:
 





   

   
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Echange de procédé : revirement dans la vie de la religieuse   Echange de procédé : revirement dans la vie de la religieuse Empty

Revenir en haut Aller en bas
Echange de procédé : revirement dans la vie de la religieuse
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Toi dans mes draps. | [PV] Hentaï.
» [UploadHero] Opération dans le Pacifique [DVDRiP]
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse :: Echange de procédé : revirement dans la vie de la religieuse 190103103231202569 :: Empire de Seika :: Grands canyons-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.