-88%
Le deal à ne pas rater :
HETP [Noire et Rouge HX-Y8] Batterie Externe 25800mah
18.69 € 149.99 €
Voir le deal

Partagez
Un grain de sable dans l'océan. [Feat Zayro Jinn]
Messages : 596
Yens : 317
Date d'inscription : 15/06/2018
Age : 28
Localisation : Bientôt dans les grands lacs

Progression
Niveau: 112
Nombre de topic terminé: 35
Exp:
Un grain de sable dans l'océan. [Feat Zayro Jinn] Left_bar_bleue6/12Un grain de sable dans l'océan. [Feat Zayro Jinn] Empty_bar_bleue  (6/12)
Eleanor Burns
Eleanor Burns ❥ Charmeuse ❥

-



MessageSujet: Un grain de sable dans l'océan. [Feat Zayro Jinn]   Un grain de sable dans l'océan. [Feat Zayro Jinn] EmptyVen 10 Aoû 2018, 22:17





Un grain de sable

dans l'océan.



Feat.Zayro Jinn



Contexte:
 


Qu'est-ce qu'un grain de sable dans l'océan ? Le marquage du temps qui passe ? Une volonté de laisser son empreinte dans le monde ? Alors dis-moi cher lecteur, qu'est ce qu'un grain de sable dans un océan ? Un tourment quand celui-ci virevolte au fond de l'eau ? L'annonce d'une tempête proche ? Alors dis-moi chère lectrice, qu'est ce qu'un grain de sable dans l'océan ? Pour moi, ce n'est que les prémices d'une action dans le futur, avant même que celui-ci se noie dans l'immensité de l'océan Kosatien, il figure parmi ses semblables sur la terre ferme.


Une terre, une plage que je foule depuis quelques minutes. Réfléchissant aux décisions qui m'ont conduit ici et aux évènements récents dont j'ai été l'une des actrices. Dure vie qu'est la mienne, durs sentiments qui me morfondent à l'instant. Dur choix que de survivre à mes démons intérieurs. Mes yeux se baladent sur la longueur de l'horizon, cherchant des réponses à des questions sans solutions pour l'instant. Personne sur la plage à part moi, en même temps, il est bien tôt et le soleil se lève doucement dans des couleurs chaudes d'orange et de rose mêlée au bleu du ciel. Je m'assois sur le sable, enlevant mon armure pour être libre de tout poids. Juste la liberté de se sentir porter par la brise à travers le peu de vêtements qui me reste sur le corps, laissant la houle emmenait les vagues s'écrasaient sur la côte, caressant mes pieds à chaque fois. C'est frais, mouillée, ça fait du bien. Ne pas penser, ne pas subir, se laisser porter par le temps, juste un moment de nostalgie.




Je me souviens parfaitement de nos moments passés ensemble, même s'ils ont été trop court à mon goût, même si.... J'aurai voulu vivre à tes côtés et t'aimer d'un amour profond et sincère. Malgré ma débauche en ce monde ou dans un autre, mon cœur est scellé, emprisonné dans une cage d'argent. Même si j'ai pensé, à plusieurs reprises, à aimer des personnes avec qui j'ai passé un moment de coucherie, mon cœur, indirectement, s'est fermé à tous sentiments. Ma tête criait à la pureté de l'amour envers telle ou telle personne, mais mon âme restait blessée, incapable d'avancer vers ma rédemption. Des larmes coulent le long de mes joues, je serre les dents de douleur.

-"Markov.... Markov..... Markov..... AAAAAAAAAAAAAHHHHHHHHHHHHH !!!!!!!"

Un cri, sans doute de désespoir que mes nerfs lâchent pour dégager un surplus d'émotions. Je suis paralysée par mes souvenirs, pourquoi n'ai-je pas pu te rejoindre ? Tu m'as demandé de continuer à vivre, mais c'est difficile. Tu aurais voulu, sans doute aussi, que je libère mon cœur afin d'apaiser ce mal et me tourner vers un avenir où m'attend quelqu'un qui voudra m'aimer pour ce que je suis. Je suis désolé mon amour.... Je n'y arrive pas ! Pas pour l'instant ! Tu restes celui pour qui j'ai toujours voulu avoir une vie de famille. Même étant vampires tous les deux, on aurait pu avoir des enfants n'est ce pas ? Je l'avais souhaité, vraiment.... Arrêter d'errer pour rien et poser mes bagages dans une chaumière modeste, toi en bon père de famille, revenant du boulot et moi en bonne mère, à m'occuper de nos bambins. Je le désire pourtant ! Même encore aujourd'hui.

Soudain, la réalité vient me rattraper en entendant des pas venir dans ma direction. Ils sont proches et s'arrêtent derrière moi. Quelle que soit cette personne, elle n'a pas encore parlé. Je m'essuie le visage avant de répondre.



-"Vous êtes qui ? Vous me voulez quoi ?"


Qu'est-ce qu'un grain de sable dans l'océan ? Juste mon âme noyée dans un marais de tourments.






Dernière édition par Eleanor Burns le Sam 11 Aoû 2018, 02:16, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Un grain de sable dans l'océan. [Feat Zayro Jinn]   Un grain de sable dans l'océan. [Feat Zayro Jinn] EmptySam 11 Aoû 2018, 01:03



Un grain de sable dans l'océan

feat.Eleanor .





La main carresse les vagues de l'océan, alors que Zayro a reprit la petite bicoque avec laquelle il s'était exclu tout seul dans son ile. Oublié de tous pendant plusieurs mois, la barbe avait poussé, il n'avait même plus son armure si particulière sur lui, simplement un kimono un peu sale et déchiré, une tenue peu approprié pour celui que l'ont nommait anciennement - et toujours - le messager des enfers. Le colosse d'un mètre quatre vingt onze ne s'amusait même pas à ramer. Il se laissait aller sur la côte de manière très nonchalante. Le vent le portait presque naturellement jusqu'à la plage. Le temps de reflexion passé sur l'île lui avait donné une sorte de leçon, mais à l'heure actuelle, lui même ne savait pas s'il était bon ou non, de reprendre sa quête d'antan.

S'il devait explorer une autre voie, un peu à l'échelle du navigateur intrépide qui parcourt les mers dont les routes navigables sont multiples et ses finalités toutes hasardeuses. Devait t'il être moins professionnel, moins borné, moins têtu et se laisser aller, au hasard des éléments et des rencontres ? Trop de pensées continuaient de le torturer, lui qui était toujours si inatteignable émotionnellement. Bien sur, son visage restait placide et froid, rien ne transparaissait extérieurement, mais intérieurement, ce n'était pas pareil, ce n'était plus pareil.

Lui qui contrôlait la matière atomique, il n'était qu'un atome faible dans ce monde, les Dieux s'étaient joué de lui et de tous les autres d'ailleurs. Lorsqu'il débarqua sur la plage, le bois se frottant au sable frais, lui rappela qu'il revenait sur la terre des élus, le continent, le vrai. Sur l'ile il fut tranquille, oublié d'un certain nombre, son retour serait t'il le début d'une nouvelle ère de cauchemar ou bien de calme ? Pour le moment, il descendit simplement de ce bateau de fortune pour le trainer hors de l'eau, qui sait, il pourrait resservir ultérieurement. Il le retourna un peu plus loin, mais n'oublia pas les quelques habitudes triviales et humaines qu'il avait reprise sur son îlot perdu...

La faim - illusoire - lui tirailla les entrailles, si bien qu'il alla dans l'eau pêcher quelques crabes et poissons, qu'il finit par poser à sécher sur le sable. Il retourna au bateau pour récupérer du bois et de quoi faire un feu, c'était assez inutile en vrai, il aurait pu user ses pouvoirs et les cuirs en un éclair, mais Zayro vivait ainsi depuis l'histoire de la vision... Plus humainement peut être. Etait ce ironique, pour celui qui détestait la faiblesse des hommes autrefois ? Il devait encore la détester de toute manière. Il ne sentit d'ailleurs pas la perturbation dans les atomes autour, signe que ses pouvoirs étaient bien en sommeils.

Lorsqu'il revint avec quelques branche, il entendit un grand cris et vit ce qui semblait être une femme de dos, assise dans le sable, au bord de la mer, près de ses poissons, non, sur ses poissons. La houle plus forte de toute à l'heure avait du les recouvrir de sable... Elle avait gâché son dîner. Il continua tout de même d'approcher, jusqu'à ce qu'elle calcule sa présence et ne se retourne légèrement en lui demandant sur un ton aracée ce qu'il voulait et qui il était.

Stoîque, il lâcha les petits bois sur le coté, puis répondit froidement.



Vous êtes assise sur ma nourriture.





Et dés lors, Eleanor pouvait donc contempler le colosse. Il était grand, mat de peau, musclé. Son visage était assez implacable dans l'expression qu'il évoquait. Son ton de voix grave et viril presque sec, laissait sous entendre à un caractère particulièrement froid et autoritaire. Ses cheveux blancs, lisses, accompagnés de sa mèche renommée, étaient quand à eux impeccables. Sa tenue en kimono déchirée et sale démontrait quand à elle un mode de vie plutôt rude, au moins dernièrement. Jinn ne se demanda même pas si c'était une native ou une élue. Ses yeux fixèrent tour à tour l’individu femelle et l'endroit ou se trouvait anciennement sa nourriture. Tout devait être écrasé, aplati et plein de sable à présent.



Tch'...





Evidemment, il ne perdit pas sa mauvaise habitude de ne pas répondre forcément aux questions posées... Du moins pas tout de suite. De toute manière, à quoi aurait t'elle été avancé de savoir qu'elle avait en face d'elle, l'ancien élu le plus dangereux et recherché de tout kosaten ?

 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 596
Yens : 317
Date d'inscription : 15/06/2018
Age : 28
Localisation : Bientôt dans les grands lacs

Progression
Niveau: 112
Nombre de topic terminé: 35
Exp:
Un grain de sable dans l'océan. [Feat Zayro Jinn] Left_bar_bleue6/12Un grain de sable dans l'océan. [Feat Zayro Jinn] Empty_bar_bleue  (6/12)
Eleanor Burns
Eleanor Burns ❥ Charmeuse ❥

-



MessageSujet: Re: Un grain de sable dans l'océan. [Feat Zayro Jinn]   Un grain de sable dans l'océan. [Feat Zayro Jinn] EmptySam 11 Aoû 2018, 17:13





Un grain de sable

dans l'océan.



Feat.Zayro Jinn


Il en est ainsi, même aujourd'hui, je ne peux avoir de tranquillité. La voix de l'homme est rauque, grave, puissante et ce qui l'intéresse dans sa réponse, c'est.... Sa nourriture ? Hein ? Pas de nom, pas de raison ? Je tourne la tête afin de voir à qui j'ai affaire. Un homme immense, cheveux blancs et barbe blanche, assez vieux, je dirais, un kimono mal entretenu, le genre d'homme ayant vécu. Sa gestuelle et sa carrure en imposent, mais ce n'est pas ça qui va m'impressionner, pas aujourd'hui en tout cas ! Je suis trop déprimée et trop occupée à me lamenter que de traiter avec n'importe qui, surtout pour un sujet aussi idiot ! Qu'il aille chercher sa bouffe ailleurs, le coin n'en manque pas ! Détournant la tête pour scruter l'horizon, je l'entends alors lâcher un "Tch" désagréable qui retentit comme de l'agacement.


Retournant le regard, en sa direction avec colère, je me lève avant de déterrer le sable, rapidement et férocement, en y trouvant, effectivement, quelques crabes et poissons ensevelis. J'en ai marre ! C'est toujours moi, moi et moi ! Qu'est-ce que j'ai fait pour mériter ça ? Ma faiblesse, mes souvenirs, ce nouveau monde, ces dieux.... Alors dans une rage folle, je jette sur l'homme les poissons et crabes pendant que je hurle mon dévolu.



-"Tiens ! Bouffe-les si t'en as envie ! Ce n'est pas ma faute d'accord ! J'en ai marre d'être la cause de tous les problèmes ici ok ! T'avais qu'à faire attention où tu les mettais merde à la fin !"


Une chose entraînant une autre, je commence à mélangée rage et larmes tant plusieurs émotions submergent d'un coup. C'en est trop, n'est-ce pas ? J'en peux plus de tout, ce monde, cette vie, cette misère, ces royaumes, cette non-reconnaissance. Je deviens hystérique, folle à lier, hurlant encore plus fort ma haine, mon dégoût, ma peine tandis que je m'avance vers cet homme en lui prenant les cols de son kimono.

-"JE HAIS CE MONDE, JE LE HAIS !! JE LE DÉTESTE ! TOUT COMME MA FAIBLESSE ! JE NE SUIS PAS FAIBLE OK ? JE. SUIS. LA. "WHITE. SILENT. ASSASSIN" ! JE SUIS ELEANOR BURNS, UNE VAMPIRE ! JE SUIS LA MORT ELLE-MÊME ! ET CES DIEUX.... CES DIEUX, JE LES TUERAI DE MES PROPRES MAINS ! JE LES FERAI PAYER AU CENTUPLE POUR M'AVOIR CONDITIONNÉE EN FAIBLE ! ILS MOURRONT !!! TOUS JUSQU'AU DERNIER !!"

Soudain, mon sceau s'illumine fortement et une douleur m'empoigne le cœur. Lâchant le kimono de l'homme, je vois dans ces yeux qu'il sait ce que ça veut dire, en même temps, je suis en sous-vêtement noir donc le strict minimum, et mon sceau se trouve sur mon cœur donc difficile à le cacher aussi. Je recule de plusieurs pas, cette douleur, cette sensation.... Mon cerveau.... J'ai mal ! J'ai mal ! Je crie de douleur, faîtes que ça s'arrête par pitié ! Déjà que..... Que.... Pas le temps, le retournement d'estomac me donne la nausée et déviant d'un quart sur la gauche, je viens vomir sur le sable, bile et sang mêlée en quantité. Je me sens faible, mes jambes me soutiennent plus, ma raison s'envole dans l’inconscience. Est-ce la punition de dieu que de l'avoir provoqué ?

Avant de succomber dans le coma, je lève légèrement le bras vers l'homme, qui est resté là sans broncher, avant de tomber sur le sable brusquement, évanouie. C'est ma faute aussi.... J'ai.... Je n'ai pas "mangé" durant plusieurs jours. Du sang.... Je voulais rejoindre Markov dans l'au-delà en me laissant mourir de faim, mais même ça, je n'arrive pas à le faire correctement ! Quel indigne vampire je fais ! Et maintenant je subis de plein fouet mes erreurs, mon manque de nutrition, ma rébellion envers les dieux, ma faiblesse....





Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Un grain de sable dans l'océan. [Feat Zayro Jinn]   Un grain de sable dans l'océan. [Feat Zayro Jinn] EmptySam 11 Aoû 2018, 22:29



Un grain de sable dans l'océan

feat.Eleanor .





Elle reste d'abord assise, silencieuse face à sa demande, mais ce n'est qu'en apparence, car dans la seconde qui suit, la cocotte-minutes qui retenait à la fois frustration et colère de l'assassin vampire, explose ! En effet, face à une demande somme toute basique, mais montant les nerfs dans cette situation, sans compter que Zayro ne s'était même pas présenté, pour la demoiselle s'en est trop. C'est l'onomatopée hautaine qui déclenchera la furie, qui projette alors sur lui, violemment, ses poissons et autres crabes après les avoir déterré du sable qui les recouvraient...

Les futurs aliments encore crus, s'écrasent sur le poitrail de Jinn, qui ne réagit pas et les laisses encore une fois retomber sur le sol sableux, son regard suivant alors de manière assez neutre la chute inéluctable de ces derniers. Pendant ce temps, Eleanor cris encore, mais elle a cependant raison.



C'est en effet ma faute.





Dit t'il brièvement, mais à peine entendu par l'hystérique qui s'est mis en mode boule de nerf instoppable. Lorsqu'elle s'approche, c'est donc instinctivement que le regard du colosse croisa à nouveau le sien, suivant ses pas qui se succèdent jusqu'à ce que ses mains ne viennent empoigner son kimono. Mais elle est trop faible actuellement, dans cette condition, pour n'être qu'un dixième de danger envers lui. De plus, elle ne semble pas le connaitre ou le reconnaitre. Son discours finit par clairement faire comprendre, sans aucun détour possible, qu'il s'agit d'une élue. Ses habits assez léger, la houle et les mouvements, suffisent pour entrevoir le sceau de Minshu vers sa poitrine.

Combien de fois Zayro a vu ce serpent vert ? Lui qui avait dans des temps anciens, détruit le temple de la nation, fait honte à ce misérable dieu et surtout tué tous ses élus durant l'attaque, qui reste une des plus meurtrière du monde contre des élus, jusqu'à aujourd'hui. Mais tout ceci était il y'a très longtemps déjà, le temple avait été reconstruit, le Dieu s'en moquait bien. Avec le recul, il se demandait même si tout ceci, n'avait pas été qu'une pièce orchestré par Manshee pour le divertir un peu. Cette idée lui fit faire une grimace qui n'avait rien à voir avec ce que criait l'autre femme. D'ailleurs, que disait t'elle à présent ? Haïr ce monde ? Haïr sa faiblesse ? Haïr les Dieux ?

Comme c'était cocasse, en arrivant sur Kosaten, c'est aussi ce que haïssait Zayro. Faiblesse, asservissement, divins et ce monde qui n'était rien d'autre qu'une vaste erreur à corriger... Mais bon, s'il avait pu devenir fort, très fort, il était loin d'avoir atteint le paroxysme de ses objectifs. Le pouvait t'il seulement ? Il en doutait fortement à présent. Après cette vision, l'impression que plus rien ne soit pareil ou atteignable, continuait de faire son chemin en lui, dans son esprit. Lorsque c'était le cas, il voyait alors cette conscience noircis lui tenir des propos divers et variés, mélangeant à la fois le regain de confiance et la punition de soi.

Mais il n'apprit pas que cela d'elle, bien que réfléchissant à ce qu'il pensait, il pouvait aussi être attentif aux propos. Une assassin vampire ? Décidément, elle parlait beaucoup et en dit plus sur elle en une minute, que Jinn en avait dit sur lui en plusieurs années à d'autres...

Elle s'emportait dans ce discours, et l'erreur de cracher autant sur Manshee la rattrapa par une douleur vive de son sceau. Lui aussi avait vécu ça en son temps, tous les Dieux n'étaient pas les mêmes en terme de politique d'opinion. Mais le serpent n'appréciait apparemment pas qu'une jeune élue s'éloigne du chemin tout tracé de sa destinée. Et puis, après la tempête de mot et de propos, le calme soudain. Elle lève un bras vers lui et s'écroule... Est ce le sceau ? La douleur ? La fatigue ? Ou le fait qu'elle ne soit qu'une faible ? Zayro la laisse toucher le sol sans même la rattraper, puis ramasse sa nourriture pour aller la rincer au bord de l'eau. Le sable s'enlève si facilement, c'est assez agréable. Plus prudent cette fois, repassant à coté du corps comateux de la vampire, il place ces derniers sur le bois ramassé plus tôt.

Il monte tranquillement, en profitant de la paix et du silence, le feu de camp qui servira à cuir ses aliments, tout à l'ancienne, sans utiliser un seul de ses pouvoirs. Elle ? Elle ne se réveille pas encore, même après ces quelques minutes. Il s'assoit finalement en y portant enfin un regard, pendant que le feu commence à prendre et crépiter doucement. A ce moment là, il voit en cette fille, et futur mouton noir des élus de Manshee, une autre pièce du grand échiquier et du grand spectacle divin. Mais si elle peut.. Ou veut l’entacher, n'est ce pas une bonne raison de la réveiller ?

En l'approchant finalement, il passe la main au dessus de son corps, de la tête vers les pieds et analyse atomiquement sa consistance, son anatomie, pour essayer de savoir la raison de ce coma. Comme c'est une vampire, un être mystique de légende, il n'y pas besoin de faire des études pour savoir qu'un apport en sang suffisant pourrait lui redonner de l'energie, un regain semblable à de l'eau pour assoiffé en plein désert. Mais il refuse d'utiliser le sien. Le colosse se relève et ferme les yeux, pour observer la zone atomiquement.

Cela fait bien quelques mois qu'il a stoppé d'utiliser ce genre de pouvoir, permettant de detecter toutes formes de vie organiques (ou non d'ailleurs) capable de trier la matière atomique, pour tout percevoir et enfin, trouver ce qu'il cherche. A environs cent trois kilomètres d'ici, se trouve deux êtres humains natifs. Jinn n'hésite pas un instant et se téléporte en une seconde jusqu'à la destination. Il tombe nez à nez avec deux cavaliers en balade, un père et son fils surement, entrain de chevaucher la plage sous le soleil qui passe.

Capable de tout creer, ou presque, le fuyujin utilise la matière et le sable autour pour former un grand tube en verre, récipient qui sera utile pour la suite. Il approche enfin du duo pour récolter ce dont il aura besoin. Déployant un doigt pour transpercer la cage thoracique des deux individus et sortir une artère pour récolter le fluide vital. Il s'en met un peu sur les mains, mais l'opération se déroule sans soucis. Le récipient de plusieurs litres est rempli, il fait disparaitre les cadavres en défragmentant atomiquement leurs corps, laissant les deux chevaux orphelins des maitres qui les montaient. Puis, enfin... Il revient en quelques instants.

Approchant à nouveau le corps inanimé d'Eleanor Burns, il lui ouvre la bouche sans délicatesse et verse le flot rouge jusqu'à ce que ce dernier ne déborde de ses lèvres pour s'écouler sur le sable doré. Il pose enfin le récipient long dans ce dernier, puis s'assoit de nouveau.



Vous êtes faible. J'aurais pu mettre un terme à votre existence en cet instant. Si vous voulez vraiment détruire les Dieux, commencez par ne plus vous écrouler pour des futilités.





Mais pouvait t'il lui faire la leçon, lui qui était parti s'exiler ailleurs en ayant un coup dur face à ces satanés divins et la vision de Tenshi ? Il ne voulait pas évoquer ce passage, il attendit simplement de voir si cette vampire valait le coup et reprendrait ou non ses esprits. Son feu ayant bien prit entre temps, il mit à cuir ses poissons et ses crustacés ! Pour elle, comme pour lui, l'heure du repas semblait avoir sonné.

Mais demanderait t'elle, ou il avait trouvé ce sang ? Et pourquoi ? Comptait t'il seulement lui répondre si c'était le cas ? Rien n'était moins sur. En tout cas, il ne fixa plus que la flamme, en écoutant le bruit des vagues qui faisaient écho dans l'horizon.

 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 596
Yens : 317
Date d'inscription : 15/06/2018
Age : 28
Localisation : Bientôt dans les grands lacs

Progression
Niveau: 112
Nombre de topic terminé: 35
Exp:
Un grain de sable dans l'océan. [Feat Zayro Jinn] Left_bar_bleue6/12Un grain de sable dans l'océan. [Feat Zayro Jinn] Empty_bar_bleue  (6/12)
Eleanor Burns
Eleanor Burns ❥ Charmeuse ❥

-



MessageSujet: Re: Un grain de sable dans l'océan. [Feat Zayro Jinn]   Un grain de sable dans l'océan. [Feat Zayro Jinn] EmptyDim 12 Aoû 2018, 00:29





Un grain de sable

dans l'océan.



Feat.Zayro Jinn


Mon manque de recul sur les derniers évènements m'a fait subir la colère du dieu serpent. Celui-ci sans doute en colère que je puisse hausser le ton et compromettre le destin qu'il a sans doute choisi pour moi. En tout cas, je suis inconsciente, à la merci de n'importe qui, que ce soit l'autre type en kimono ou un autre. De toute façon, qui s'en soucies ? Je veux mourir pour retrouver ma liberté, celle qui ne me séparera plus jamais de l'homme que j'ai aimé. Mais force de constater que le destin peut-être cruel et capricieux. Je sens, soudain, la vie, l’énergie coulait en moi. Je reprends mes forces, ma lucidité aussi, juste un petit mal de crâne par la crise que j'ai eu tantôt. À mon réveil, le type est entrain de faire cuire ses crustacés et poissons devant un feu de camp. Me relevant difficilement en grognant légèrement, comme après un lendemain de cuite, je constate du sang coulant de ma bouche. M'aurait-il nourri ? Soigner par du sang ? Le sien ou..... ceux des autres ? Sans doute, celui d'autres personnes quand je goûte à nouveau le sang et m'aperçois qu'il y a au moins deux personnes différentes dans l'ADN. Aurait-il..... Tué pour m'aider ? Qui est-il vraiment ? Je viens m'installer, cependant, juste à côté du géant.


Je ne le regarde pas, mais j'affiche un air calme, reposé. Je plonge mon regard dans les flammes, faisant le vide dans ma tête, ne parlant pas, juste vider mes pensées pour repartir de zéro et continuer d'avancer malgré tout. Je sens le sang coulait le long de mes lèvres alors d'un geste, je viens sécher le surplus en l'enlevant de la main. Je le suis redevable, j'imagine, mais il n'est pas du genre à beaucoup parler alors cela ne servirait à rien de le bombarder de questions.



-"Merci pour le sang....." Lui dis-je d'un air calme et respectueux, toujours en gardant les yeux fixés sur les flammes.


Pendant qu'il commence à manger, je scrute l'horizon en me posant aussi mille questions. Serait-ce plus sage de le laisser manger ou dois-je insister ? Je ne sais pas, mais je baisse la tête de honte. En effet, en quelques minutes, il en a appris plus que nécessaire et il aurait pu me faire du mal en sachant que j'étais une élue, ou un assassin, une meurtrière et que je veux défier les dieux de ce monde, que nombres de gens vénèrent et respectent. Oui, la question doit être posée.

-"Pourquoi m'as-tu sauvé ? Je suis clairement coupable de trahison envers les dieux.... Alors pourquoi ?"

Tournant mon regard vers lui, nous échangeons un regard qui dure un bon moment. Que dois-je penser d'un tel homme ? Qui est-il réellement ? Difficile à dire tant, il ne parle pas beaucoup, voir quasiment pas. Je me morfonds dans mes pensées et me rappelle soudain d'où j'ai bien pu laisser mon armure. Me levant pour la récupérer, je l'aperçois non loin du feu de camp, la ramasse et revient m'asseoir à côté du colosse. Frottant mon armure, soufflant dessus pour enlever le sable qui s'est incrusté, je passe le restant du temps avec cet homme, le laissant manger tranquillement.

Une fois qu'il eut fini son repas, je le regarde profondément pour avoir des réponses à mes questions. Cependant, je sens que je l'embête plus qu'autre chose, mais moi, je dois savoir pourquoi. Un tel geste ne se fait pas gratuitement comme ça et puis.... Il a clairement tué pour me nourrir en sang. Personne ne se serait sacrifié comme il a fait, ça doit forcément cacher quelque chose. Je lui mets la main sur l'épaule en le regardant tendrement pour lui faire comprendre que je ne suis pas son ennemie, avant de lui dire.



-"S'il te plaît. J'ai besoin de savoir... Pourquoi m'as-tu aidé ? J'aimerais connaître le nom de mon sauveur quand même !"


Allait-il m'ignorer ? Ou au contraire enfin se livrer un peu. Le moins que je puisse dire, c'est que je ressens une drôle de sensation vis-à-vis de lui. Mais quel est cet apriori ? Le temps me le dira.




Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Un grain de sable dans l'océan. [Feat Zayro Jinn]   Un grain de sable dans l'océan. [Feat Zayro Jinn] EmptyMar 14 Aoû 2018, 14:12



Un grain de sable dans l'océan

feat.Eleanor .





La vampire reprenait donc ses esprits ? La technique avait marché, mais Zayro n'avait pas agit comme d'habitude. Ce séjour dans cette ile, loin de tout, même de lui même et ses pouvoirs, l'avait perturbé plus qu'il ne le pensait. D'habitude il n'aurait pas aidé une âme faible comme elle, il n'aurait pas prit le soin de tuer pour sauver autrui et encore moins de tuer ainsi. Il aurait ramené le corps de l'une de ses deux victimes encore en vie, voir même les deux, pour poser un ultimatum. Ce n'était pas sadique, mais juste une méthode qui permettait aussi de voir jusqu'ou la motivation, la ténacité et la force mentale ou physique d'un élu pouvait aller. Mais là, il avait agit de manière protectrice, bien qu'ayant quand même détruit deux vies. C'était étrange, très étrange et il y réfléchissait en mangeant son crabe, ses dents croquant la carapace, sans même gaspiller une miette.

Pareillement pour les poissons, dont les arrêtes ne le stoppait pas. Pourtant, il n'était pas non plus gourmand et la potion faite il y'a longtemps par Ellen, celle de satiété agissait encore, il n'aurait ni du avoir faim, ni du manger par plaisir. Tout semblait déréglé depuis cette maudite vision.  Eleanor se déplacer pour se rapprocher du colosse, mais ne dit pas encore un seul mot, le simple remerciement arrive quelques secondes plus tard. Sans même vraiment la regarder, finissant son repas, Zayro ajoute ;



Hmm..





Vous espériez un grand discours ? Non, il s’essuie simplement la bouche après avoir grommelé un "hmm" qui veut à la fois tout et rien dire. Mais la belle assassin le sait, il n'a pas l'air du genre à parler. Sa tenue abîmé, son attitude de solitaire, montre qu'il vient d'un autre endroit, plus renfermé. C'est la première fois depuis quelques mois qu'il revient à la civilisation. Mais dans son esprit, son absence à été perçus comme au moins une année. Il ignore pour quelle raison, peut être y avait t'il dans cette exclusion de lui même, une forme de méditation, ou bien est ce le fait de s'être privé de ses pouvoirs et de s'être ainsi déconnecté des atomes et du monde qui fait cet effet ? Pour le moment le colosse l'ignore, mais l'exclusion l'a plus impacté que ça ne l'aurait dû.

Il saisit un autre crustacé et le déguste, c'est pendant qu'il commence ce nouveau repas, qu'elle décide de lui poser une question, au risque de recevoir les mêmes blancs que précédemment, ou de le déranger. Elle se lance, il s'arrête et tourne son regard vers elle, enfin, Eleanor à capté son attention.



Je me fiche de votre trahison, ces sois disant Dieux. Je vous ai sauvé... J'ai dû juger que votre vie méritait d'être préservé pour l'instant.





Pensait t'il ce qu'il disait, sur la partie trahison et Dieux c'était le cas, mais savait t'il vraiment avec assurance, pourquoi il avait sauvé Eleanor. Non, c'était encore trop flou dans son esprit. Il avait agit par instinct plus que par désir. La curiosité aussi ? Peut être... Rien n'était plus aussi évident qu'avant. Mais pour le moment, la vampire semble avoir oubliée quelque chose et va le récupérer, une armure visiblement. Au moment ou Jinn fini son repas, il a eu tout le temps de suivre le parcours de la jeune femme (en apparence) et la voir prendre cet accoutrement de guerrière finalement. Elle sait se battre ? Elle ne bluffait pas sur ce qu'elle avait dit précédemment ?

Puis elle vient vers lui et le touche, pose sa main sur son épaule, une main chaleureuse, amicale. Elle repose la même question, se répète et ajoute vouloir son nom. Zayro se lève alors froidement, la dépassant de plusieurs centimètres. Il saisit la main d'Eleanor dans ses mains, avant de finalement lui briser trois doigts, les retournant dans le sens inverses et la poussant sans forcer pour qu'elle tombe sur le sable.



Faible, vous êtes faible et vous en voulez à ces Dieux pour votre sort ? Je suis ici depuis longtemps et je n'ai pas réussi à les atteindre comme je le voudrais. Vous voulez savoir qui je suis ? Je suis le cauchemar de ce monde. Mon nom est Zayro Jinn.





Tout en continuant quelques secondes de la toiser, attendant également ses possibles réactions, il enchaine rapidement en ajoutant ceci ;



Vous voulez obtenir des réponses ? Essayez de me blesser. Pour vous faciliter les choses, je n'utiliserais qu'un doigt pour me battre et je ne bougerais pas.





Dit alors le colosse, en s'encrant fermement dans le sol sableux, déployant comme promis son index qui ferait office d'arme pour se défendre, sans vraiment avoir l'intention d'attaquer. Si Eleanor parvenait à le blesser, il lui donnerait des réponses. Bien évidemment, rien n'empêchait la vampire de faire la conversation, réagir à sa menace, ses propos ou poser d'hors et déjà ses questions.

 

hrp : lance un dé 100 sur discord

1 à 10 : tu touche zayro et le blesse (succès critique) = autant de réponse que tu veux
11 a 20 : tu touche zayro sans le blesser (succès) = quelques réponses
21 a 30 : tu te fait contrer par zayro avec son doigt (normal) = peut être des réponses

(la suite ne promet aucune réponse, mais n'empêche pas le rp)

31 a 40 : tu te fait contrer et blesser légèrement par zayro avec son doigt
41 a 70 : les coups de doigts de zayro te blesse gravement, tu saignes
71 a 80 : les coups de doigts de zayro brise tes os quand il te contre
81 a 99 : les coups de doigts de zayro te tranche la chair jusqu'à l'os pour le briser
100 : tu ne parviens même pas à approcher zayro, son aura elle seule suffit à te faire tomber
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 596
Yens : 317
Date d'inscription : 15/06/2018
Age : 28
Localisation : Bientôt dans les grands lacs

Progression
Niveau: 112
Nombre de topic terminé: 35
Exp:
Un grain de sable dans l'océan. [Feat Zayro Jinn] Left_bar_bleue6/12Un grain de sable dans l'océan. [Feat Zayro Jinn] Empty_bar_bleue  (6/12)
Eleanor Burns
Eleanor Burns ❥ Charmeuse ❥

-



MessageSujet: Re: Un grain de sable dans l'océan. [Feat Zayro Jinn]   Un grain de sable dans l'océan. [Feat Zayro Jinn] EmptyMar 14 Aoû 2018, 17:06





Un grain de sable

dans l'océan.



Feat.Zayro Jinn



Pour le correcteur:
 


C'est quand même étrange de se dire qu'un homme dont on ignore tout, peut se révéler à la fois intriguant, provocateur dans un sens, imperturbable dans sa manière de faire. Il avait commencé à me répondre pendant qu'il mangeait, il avait jugé bon de me laisser la vie sauve. Avait-il des projets me concernant ? Ou le fait qu'il se reconnaisse dans son passé vis-à-vis de mon mal-être, ma rébellion ? Ce n'est qu'après avoir récupéré mon armure et lui avoir posé d'autres questions qu'il se mît à réagir.


Il se lève, sa taille faisant presque une tête de plus que moi avant qu'il ne me prenne la main et y casser trois de mes doigts avant de me pousser sur le sable. Je hurle de douleur, criant et injuriant cet imbécile. Putain ! C'est ma journée encore, depuis ce matin ça n’arrête pas ! Il continue à parler en traitant de ma faiblesse, mais plus important encore et c'est là que ça devient intéressant, il.... A vécu la même chose que moi ? Défier les dieux ? Zayro... Jinn ? Un petit instant de quelques secondes avant que mes doigts ne me rappellent à l'ordre tant la guérison s'effectue lentement et très très douloureusement.



-"Zayro Jinn ? Jamais entendu parler ! Vous êtes qui ? Un élu ? Putain vous êtes con ! Ça fait *arghhhh* super mal ! Enfoiré !"


Malgré son stoïcisme, il rétorque d'avantage en me proposant un combat dont l'issue me permettra, peut-être, d'avoir des réponses de sa part. Le regardant droit dans les yeux, il s'exécute en se mettant en garde, doigt dressé, prêt à combattre. C'est une chance à ne pas laisser passer. Il connaît ce que je ressens, il a vécu la même chose, il a échoué, mais pourquoi pas... Oui pourquoi pas.... S'unir contre les mêmes ennemies. Quand je serai assez forte, s'il m'accepte dans cet objectif, s'il veut bien m'écouter et répondre à mes nombreuses demandes. C'est décidé, je survivrai ! Quoiqu'il m'en coûte, jusqu'à ce que je retourne à la poussière ! Me relevant, je viens plonger mes crocs dans mon poignet, où les doigts de ma main sont brisés, et viens y boire mon propre sang. La raison en est simple, c'est une technique pour se guérir de blessure interne, déjà qu'avec le sang des deux personnes que Zayro m'a amené, ma régénération est plus rapide, mais avec le mien, la vitesse à laquelle le sang circule dans le corps augmente grandement et je sens mes os bougeaient, se remettre en place tandis que des larmes de souffrances coulent le long de mes joues. J'ai mal ! C'est à chaque secondes un supplice, mais je n'en démords pas, plongeant encore plus mes crocs pour me concentrer sur mon objectif.

Une fois tous mes os remis en place dans un craquement infecte, je viens croiser le regard du colosse et prends un air sérieux, combatif pour lui montrer que je ne laisserai pas tomber et que j'accepte son défi.

-"Tu me diras tout ? Vraiment tout ? Alors, je vais donner le maximum !"

Me concentrant pour augmenter ma puissance en faisant gonfler mes veines sur tout le corps, me transformant le visage de laideur, crocs en avant et toutes griffes dehors, longues de plusieurs centimètres, je grogne avant de me jeter sur Zayro, l’assénant de coups de griffes et de pieds à son visage. Malheureusement, il riposte et contre toutes mes tentatives de son seul doigt. Quelle puissance ! Ça dépasse tout ce que j'aurai pu imaginer. Pendant plusieurs minutes, une égalité sans nom s'installe dans ce combat avant que je ne perde, de fatigue, mon boost de puissance. Essoufflée, je comprends que je ne pourrai pas le battre.



-"J'arrête ! Je ne peux pas te blesser. Malgré ma force, ce n'est pas suffisant et maintenant que j'ai plus ma capacité, je le pourrai encore moins. J'ai perdu alors c'est ça ? Tu ne répondras pas à mes questions ?"


Fixant Zayro, j'attends une réaction de sa part. Voudra-t-il répondre ? Me laisser tomber et partir ? Me tuer.... ?




Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Un grain de sable dans l'océan. [Feat Zayro Jinn]   Un grain de sable dans l'océan. [Feat Zayro Jinn] EmptyMer 15 Aoû 2018, 21:47



Un grain de sable dans l'océan

feat.Eleanor .





La douleur, c'est ce qu'il y'a de plus vrai, de plus palpable. Elle est le signe, que nous sommes en vie, elle est le signe, que nous pouvons encore nous relever malgré cet impact éléctrique insuportable. Elle n'est que cela, un simple signal electrique, transmit au cerveau par les nerfs. Qu'il soit humain, qu'il soit vampire, natif ou bien élu, il semble que beaucoup de choses relis les êtres vivants entre eux. Zayro n'éprouve lui même que peu la douleur, ou plutôt la réprouve, car elle est signe de faiblesse. Il peut la ressentir comme tout à chacun, il n'est pas dépourvu de nerfs après tout.

Mais il se souvenait de s'être fait torturé de nombreuses fois et, pour garder peut être son sang froid on son coté stoïque, il parvenait à déconnecté les éléments de son cerveaux permettant aux signaux neuronaux de communiquer entre eux, pour se couper de toute douleur. Cela faisait t'il de lui un mort pour autant ? Alors qu'elle, créature mythique, vampire et donc sans vie bien mouvante, n'était qu'une morte qui gesticulait et pourtant, ressentait la douleur...

Incroyable était ce monde, incroyable étaient ces rencontres qui se faisaient au gré du hasard le plus total. Le colosse voyait cette forme de vie tomber et puis crier qu'elle ne le connaissait pas, l'insulter de toute ses forces et enfin se plaindre de la fameuse douleur.



Vous êtes faible, mais vous êtes en vie. Je ne pensais pas qu'une vampire pouvait ressentir la douleur. N'êtes vous pas censée être une morte ? Un parasite se nourrissant de la vie d'autrui ?





Eleanor une parasite ? Voila donc la condition fâcheuse à laquelle il l'a mettait. Le tact n'avait jamais été le point fort de Zayro. Il disait sans détour et froidement ce qu'il pensait, ne gardait que peu de mot dans son esprit et bien qu'il parle peu, partageait ce qui lui traversait vaguement l'esprit à voix haute. Elle ne le connaissait pas, ce n'était pas une surprise au fond, une élue fraichement arrivée ne pouvait pas avoir entendu parler de lui, mais il était rare de voir, au delà d'une surprise tout à fait normale, la colère et la haine de sa condition ne l'emporte sur la curiosité que pouvait offrir Kosaten.

Arriver en ce monde et se montrer immédiatement l'ennemie des Dieux, blasphémer, et chercher immédiatement à se changer de faible en fort, voila qui n'était pas banal. Et elle offre à présent au colosse un autre spectacle, plus sanguinolant. Plantant ses crocs pour pomper de son propre sang. Redemarre t'elle son système sanguin et energetique ainsi ? Zayro ne sait pas tellement de chose sur les vampires, mis à part ce qu'on sait de l'espèce, du folklore et de quelques rares spécimens croisés ici. Mais chacun se comporte différemment. Mais il semble évident que la technique qu'elle emploie, vise à la soigner, d'une manière ou d'une autre, ses os se remettent en place et elle fait fie de la douleur passagère, pour saisir la chance d'obtenir des réponses, à travers la menace, ou plutôt, la proposition de Jinn.



Tout.





Répondit t'il alors froidement, lorsqu'elle se prépare à donner son maximum. Il tend sa main et son doigt, cela peut paraitre prétentieux, mais il est réaliste et au courant de sa force, de l'écart présent. Même sans son armure, son aura est déjà écrasante... Elle tente alors des assauts divers et variés, combinaisons de poings et de pieds, de griffes, mais à chaque fois, une force retenue dans son seul index, parvient à contrer facilement chaque coup, jusqu'à écraser l'espoir naissant dans l'esprit de son adversaire, de pouvoir le vaincre. Eleanor n'agit alors pas comme bon nombre de pseudo héros niait et cesse le combat, réalisant l'écart qu'elle ne peut réduire entre lui et elle.

Zayro baisse aussitôt son bras, en comprenant que le combat n'iras pas plus loin. Doit t'il remercier d'une quelconque manière sa tentative, alors que lui même savait le déroulement et la fin de celle ci ? Ou bien ne rien lui dire ? Elle se pose après tout la même question. Après un curieux silence de dix secondes, pendant lesquelles il ne cesse de la fixer, ce dernier finit par parler ;



Vous avez vos réponses. Vous êtes l'élue fraîchement arrivée, faible et pleine d'ambition ou de haine face aux dieux. Je suis à ce stade, l'équivalent de ces mêmes Dieux. Vous lamenter ne sert à rien. Haïr ne sert à rien. Pleurer ne sert à rien. Souffrir est inutile... Vous voulez les détruire ? Vous voulez réussir ? Laissez de coté ces trivialités humaine, loin de votre condition, et arpentez les routes qui vous renforcerons. Écrasez chaque adversaires qui se dressent devant vous, comme s'ils n'étaient que fourmis sous des bottes en métal. Maintenant... Pourquoi devrais je vous laisser en vie ? Voici la véritable question.







 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 596
Yens : 317
Date d'inscription : 15/06/2018
Age : 28
Localisation : Bientôt dans les grands lacs

Progression
Niveau: 112
Nombre de topic terminé: 35
Exp:
Un grain de sable dans l'océan. [Feat Zayro Jinn] Left_bar_bleue6/12Un grain de sable dans l'océan. [Feat Zayro Jinn] Empty_bar_bleue  (6/12)
Eleanor Burns
Eleanor Burns ❥ Charmeuse ❥

-



MessageSujet: Re: Un grain de sable dans l'océan. [Feat Zayro Jinn]   Un grain de sable dans l'océan. [Feat Zayro Jinn] EmptyVen 17 Aoû 2018, 10:10





Un grain de sable

dans l'océan.



Feat.Zayro Jinn


Des réponses.... Je les cherche depuis que je suis arrivée sur Kosaten. Pendant longtemps, on m'a répondu au compte-gouttes, soit par inconnu de ce monde, soit par volonté. Mais lui, il le sait, même le peu de bla-bla qu'il sort est suffisant pour évoquer son parcours dans ce monde. Il détient ce qu'il peut me manquer à ce stade, déjà qu'il a ranimé ma détermination à avancer, me relever des difficultés afin de survivre, je ne peux pas faire autrement. Je n'y avais pas prêté attention sur le coup, à cause de la douleur, mais tout me revient maintenant. Un parasite ? Une morte ? La douleur ? Que peut-il bien connaître de la douleur, lui, être sans émotions ou peut-être.... Être cachant ses émotions ?


Le combat avait été en sens unique et je me doutais qu'il le sût dès le début. Pourquoi m'avoir laissé une chance si ce n'est que perdre ? Laissant un blanc à mes interrogations, il finit par me répondre, m'éclairant sur une vérité déjà toute logique à mon sens, puis, rajoute que la quête de puissance doit se faire par l'abnégation d'humanité pour enfin terminer son petit discours sur une question, ma vie ou ma mort ! Pesant le pour du contre, écarquillant les yeux grandement, je me dirige lentement vers lui avant de lui prendre une main et la mettre au niveau de mon cœur.



-"J'ai vu ce que tu peux faire avec un doigt, je n'ose imaginer ce que tu peux faire avec une main, un poing serré. En effet, tu peux me tuer facilement ici même et si j'essaie de fuir, combattre, parlementer, je sais pertinemment que cela ne me tirera pas d'affaire."


Je laisse un long soupir s'échapper, comme si pour la première fois, je devenais lucide, je profitais de l'instant présent et comprenais la signification de réellement mourir, ce que je souhaitais au départ, mais dont Zayro m'a convaincue de ne pas faire. Je ne suis pas d'accord avec ce qu'il a dit et je compte lui dire, quitte à en subir le dernier châtiment de ma vie vampirique. Replongeant mes yeux dans les siens, je lui mets une main sur la joue tout en le caressant du pouce avant de continuer à répondre.

-"Cependant et je te l'accorde, je suis faible ! Je ne suis peut-être "qu'un parasite" pour toi, mais un parasite dont tu as sauvé la vie ! Pourquoi t'être donnée tout ce mal pour moi ? Tuer, aider, nourrir, guérir une inconnue telle que moi alors que tu aurais pu me tuer depuis bien longtemps ! Tu sais Zayro, la faiblesse n'est pas une fatalité ! Les émotions ne sont pas dépourvues de sens ! Elles te montrent juste tes limites et comment faire pour devenir meilleur en les combattant. La peur nous fait devenir courageuse. La souffrance nous apprend la détermination dans nos actes. Les pleurs nous obligent à être plus humbles. En réalité, la faiblesse est une force pour ceux qui ont le courage de l'affronter. Ne dit-on pas qu'on apprend de ses erreurs ? Cette vérité n'en ai pas moins vraie qu'une autre. Je pense que toi aussi, tu devrais affronter tes démons, même si je ne connais pas ton histoire. La vraie question en vérité, c'est pourquoi fais-tu tout ça pour moi ? Pourquoi avoir choisi de me laisser vivre plutôt que mourir ? Mais pour l'heure le choix t'appartient ! Vas-tu enfoncer cette main dans mon cœur et me renvoyer au néant ? Où laisseras-tu la mienne te guider dans ton avenir ?"

Jamais je n'ai été aussi sincère, aussi honnête envers moi-même qu'envers une autre personne. Les secondes qui défilent sont atroces, vivre ou mourir, je n'ai que deux options.




Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Un grain de sable dans l'océan. [Feat Zayro Jinn]   Un grain de sable dans l'océan. [Feat Zayro Jinn] EmptySam 18 Aoû 2018, 09:01



Un grain de sable dans l'océan

feat.Eleanor .





Un pas, puis deux, puis trois qui se succèdent jusqu'à ce qu'elle arrive proche du colosse. La vampire pouvait lui parler à bonne distance de sécurité après la démonstration de force de ce dernier, que veux donc t'elle faire de si près ? Zayro sait qu'il n'a rien à craindre d'une élue aussi faible, il laissa sa main être tenu comme un simple poids mort, tandis qu'elle pose son membre vers son coeur. Sa peau est douce, mais froide. Peu étonnant de la part d'une morte vampire... Jinn est assez insensible à l'acte en soi, mais il observe curieux ce qu'elle à a dire, sans pour autant la punir de lui prendre et son temps et sa main pour le moment.

Elle le flatte un peu, tout en indiquant des vérités après tout.  Il ne bouge en tout cas pas sa main de la, les doigts sont écartés les uns des autres, comme s'il mettait toute la surface de sa paume sur sa poitrine, au niveau du cœur. Dans un profond mutisme, il écouta la suite qui arrive après un long soupir de la part d'Eleanor. Il semble qu'elle soit prêt à émettre un long monologue tout en se complaisant dans les familiarités tactiles.

Encore une fois, elle touche le messager des enfers, lui frôlant le visage, comme une carresse. Cherche t'elle d'une manière ou d'une autre à l'attendrir ? D'autres avant elle ont essayés... Toutes ont échouées. La voila donc qui recommence à dire qu'elle est faible, mais son discours se veut alors plus profond, censé et surtout, il veut toucher Zayro d'une autre manière, lui retourner ses propres questionnements. Pourquoi l'a t'il sauvée ? Pourquoi ces actes si humains, si faibles, l'ont menés à ce choix ?

La vampire assassin, déploie alors sa propre vision des émotions. Elle a raison sur quelques points, lui même apprend de ses erreurs, lui même à été faible, un jour. Parfois perdant, de nombreuses fois gagnant. Elle termine en finissant par se demander si oui ou non, il l'a laissera en vie... Alors que les doigts de Jinn se crispent pour se former telle une araignée autour de sa poitrine, se serrer et pénétrer doucement sa chair.

Il peut... La tuer dés maintenant ! Il n'a juste qu'à continuer d'enfoncer ses doigts, saisir son coeur et l'exploser... Ce serait si facile. Le sang doit couler, peut être souffre t'elle, mais il ne s'arrête pas et continu doucement de les enfoncer, tout en décidant de répondre aussi.



Mes actes actuels ne sont pas sensés. Mais c'est sans doute votre haine des Dieux qui vous sauve de moi. Le fait que vous puissiez être utile un jour, là ou d'autres ont étés inutiles.





Ne la vois t'il que comme un instrument de guerre ? C'est probable. Il arrête d'enfoncer sa main, mais ses doigts sont déjà complètement enfoncés désormais.



Je suis devenu faible... C'est... La seule raison pour laquelle vous êtes en vie.




Il retire alors subitement sa main, laissant les trous sanguinolent en guise de cicatrice pour la jeune femme (d'apparence) et redevient un peu plus stoïque. Avant de finalement s'asseoir à nouveau sur le sable, en tombant légèrement à la renverse.



Je ne comprends plus le sens de mon existence en ce monde. Mais ce monde est un erreur, n'est ce pas ? Me guider... Nul ne peux me guider. Il n'y a pas d'espoir de partir ou de réussir, ce monde se joue de nos vies, jusque dans la mort. L’échappatoire est l'echec et je ne peux pas echouer, je n'ai pas été créé pour échouer...




Zayro se met alors à regarder l'horizon, avant de finalement s'allonger sur le dos.



A quoi ont servis ces années...






 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 596
Yens : 317
Date d'inscription : 15/06/2018
Age : 28
Localisation : Bientôt dans les grands lacs

Progression
Niveau: 112
Nombre de topic terminé: 35
Exp:
Un grain de sable dans l'océan. [Feat Zayro Jinn] Left_bar_bleue6/12Un grain de sable dans l'océan. [Feat Zayro Jinn] Empty_bar_bleue  (6/12)
Eleanor Burns
Eleanor Burns ❥ Charmeuse ❥

-



MessageSujet: Re: Un grain de sable dans l'océan. [Feat Zayro Jinn]   Un grain de sable dans l'océan. [Feat Zayro Jinn] EmptyDim 19 Aoû 2018, 03:16





Un grain de sable

dans l'océan.



Feat.Zayro Jinn


La mort ! C'est la seconde fois que je côtoie d'aussi près son serviteur, prêt à utiliser sa faux pour me renvoyer dans l’au-delà. Je ne parle pas de Zayro, même s'il se considère comme le messager des enfers. Pour moi, malgré sa puissance, il ne représente qu'une âme tourmentée dont le stoïcisme égale son mal-être. En tout cas, là n'est pas la question puisque nous sommes arrivés à un point où ma vie ne tient qu'à un fil et c'est ce dernier qui va choisir mon destin.


Après mes dernières interrogations, Zayro vient à serrer doucement ma poitrine, pénétrer la chair lentement, tandis que je laisse retomber ma main, avant sur sa joue, sur son épaule et l'agrippe fortement afin de contenir la douleur. Laissant vomir du sang par terre, il a donc décidé de me tuer n'est-ce pas ? Je baisse la tête en affichant un sourire léger, enfin.... Oui, enfin, je vais pouvoir être libre de cette vie... Enfin, je vais pouvoir retrouver Markov qui m'attend de l'autre côté... Enfin, je vais me libérer de ce fardeau.... Je relève difficilement la tête quand Zayro parle de ses actes, qui selon lui, ne sont pas censés et du fait qu'il me laisse la vie sauve en raison de ma haine envers les dieux. Il arrête d'enfoncer ses doigts, mais il est à quelques centimètres de mon cœur. Il relance sa parole en se désignant comme faible, la raison de ma survie, avant qu'il ne vienne dégager sa main brutalement, laissant plusieurs trous apparents dans mon corps, du sang coulant sur le sable doré. J'y viens d'ailleurs y vomir encore un jet de sang supplémentaire sur le coup. Je continue de l'écouter malgré que je me tienne le ventre, lui maintenant assis et se questionnant sur ce monde, sa destinée, avant qu'il ne s'allonge sur le dos en déprimant de toutes ces années de lutte qui n'auront servi à rien.




Je laisse mes plaies se refermaient avant de m'asseoir à la façon "japonaise", genoux à terre et assis sur mes talons de pieds, à côté de Zayro. Je suis folle de rester à côté d'un homme qui a voulu me tuer plus d'une fois, mais outre le fait qu'il peut m'aider à répondre à certaines questions, j'ai de la compassion envers lui. Oui oui de la compassion ! On ne dirait pas comme ça, mais je sais faire preuve d'un grand humanisme quand il le faut.

-"Je ne peux pas te répondre puisque je ne sais pas ce que tu as vécu, fait, endurer. Quel est donc ce traumatisme qui te morfond à ce point ? Toi qui est, sans nul doute, un élu plus que puissant !"

La quiétude de l'océan, chaque secondes qui passent avant qu'il ne me réponde marque un peu plus l'importance de la question posée. Enfin, il y a des choses qui ne s'expliquent pas, mais que l'on ressent dans son être. Finalement, je vois devant moi mon propre reflet dans quelque temps, années sûrement, quand j'aurai perdu toute motivation à vouloir combattre pour des chimères. Si lui n'a pas réussi le même objectif, puis-je seulement le faire ? Un air morose s'affiche sur mon visage avant que je vienne chasser ses idées noires.

-"Je voulais te remercier quand même, de pleins de choses. Les quelques réponses que tu m'as données, le fait de m'avoir remotivé pour que j'avance dans ma vie, enfin tout ça quoi..... Des choses idiotes en somme pour toi. Mais une chose importante pour moi, merci de ne pas m'avoir considéré comme une fille "facile". Le peu de tenue en aurait tenté plus d'un afin qu'il profite de mon corps, mais pas toi.... Je n'ai pas senti de mauvaises intentions à mon encontre à part le fait de vouloir me tuer." Lui dis-je en rigolant sur ma dernière phrase.

Laissant un blanc, s'installait, je lâche quand même une dernière parole avec un soulagement réel et une gêne palpable.



-"Vraiment.... Merci. Désolé de te faire perdre du temps..."


Le feu, qu'avait allumé le colosse, crépitait encore faiblement à côté de nous sans même que nous l'ayons remarqué durant tout ce temps. Me levant, je viens m'installer devant celui-ci, laissant Zayro derrière mon dos, toujours couché sur le dos. Que suis-je censé faire maintenant ? Repartir chez moi, à Minshu ? Oui.... Sans doute.




Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Un grain de sable dans l'océan. [Feat Zayro Jinn]   Un grain de sable dans l'océan. [Feat Zayro Jinn] EmptyDim 19 Aoû 2018, 04:59



Un grain de sable dans l'océan

feat.Eleanor .





Elle crache du sang et finit par s'écrouler sur ses rotules, les genoux dans le creux de vagues de sable, tandis que lui, a posé son dos entier sur la surface, le regard fixé dans les étoiles. Derrière ce nouvel infini intangible, protégé par la tempête du Zawarudo, impénétrable prison des élus au sein d'un continent géant, une aire de jeu pour des faux Dieux malfaisants au fond... Il se laisse alors aller. Eleanor, tout en essayant de se remettre de ses blessures, n'en veut même pas au colosse.

Au moment ou ses premiers mots raisonnent, son regard quitte le ciel pour l'observer, sans pour autant qu'il ne bouge de sa position. Son air stoique ne le quitte pas, même là, couché sur le sol. Oui il est un élu puissant, peut être le plus puissant, mais est t'il traumatisé depuis la vision ? Certainement. Jamais Zayro n'a connu aussi grande défaite et faiblesse. Ses retours, même après sa mort unique, furent tous symbole d'une montée en puissance et pourtant maintenant, cette simple vision avait comme détruit tout son être, toute sa symbolique de pouvoir et d'efforts. Tout devenait insensé !

Pourquoi se battre ? Pourquoi essayer, si l'ont était sur et certains de perdre. Il se confortait parfois en se disant que ce reboot de timeline était peut être une raison d'un possible succès ou au moins l'avoir frôlé, mais si ce n'était pas le cas ? Si cette timeline était la millionième ? S'il ne faisait que fouler dans cette vie ou une autre les terres Kosatenienne en faisant la même chose... C'était ridiculement frustrant.

Il poussa un court soupir, avant de laisser son regard rejoindre les cieux et répondre d'un ton monotone.



L'echec perpétuel.





Un silence s'installe un peu, Jinn n'est pas loquace et encore moins dans son état actuelle, mais la vampire n'a pas son dernier mot à dire, pas encore. Elle commence par le remercier, après avoir chassé de son esprit les idées d'échecs qui s'égrainent en elle, tout comme elles ont germés dans l'esprit du géant de Fuyu. Puis le remercie du fond de son coeur, encore intact. De même qu'elle ressent qu'il n'en a cure, elle le remercie d'avoir respecté son corps de femme, de ne pas l'avoir abusé. La fin était somme toute amusante, aucune mauvaises intentions, mis à part d'avoir voulut la tuer ? N'était ce pas suffisant ? Elle avait peut être beaucoup d'ironie en elle, d'humour ou bien de naïveté dans ce cas ? Zayro resta allongé encore une fois pour répondre à cela  ;



Tuer est ce pourquoi j'ai été créé, ce pourquoi je suis doué et aujourd'hui, j'ai encore échoué avec vous, ce monde se moque de moi. Il fait revenir les élus à la vie, il me fait revenir à la vie, il m'empêche d'accomplir mon but... Et si nous nous en rapprochons, il efface tout ?




Et puis vint son ultime remerciement, alors que Jinn fini enfin par se redresser, pendant qu'elle s'enjoint vers le feu de camp, pour peut être se réchauffer un peu ? Le son des vagues raisonnent comme une musique derrière eux.



Les dieux, eux... Abusent de nous. Nous sommes faibles...




Finit t'il par dire, comme si les mots d'Eleanor sur le fait qu'il n'ait pas abusé d'elle, raisonnent en lui, pour lui faire comprendre que les Divins eux, ne se gênaient pas pour abuser des élus. Mais il n'évoquait là que des faits et des vérités, il ne devait pas les ressasser, c'était après tout le conseil qu'il avait donné à la vampire... Eviter le regret et les effusions de faiblesse qui ne servaient à rien !

Il se souvint alors des passages de la vision, de l'amour entre Grimm et Reisha et le fait que ce reboot puisse aussi être activé d'eux. Etaient ce les sentiments et les émotions humaines qui firent presque gagner la bataille ? Etait ce cela, le secret ?



Les émotions nous renforcent ? Hmm...  Vous m'avez dis, que la faiblesse est une force pour ceux qui ont le courage de l'affronter. Vous avez raison.





Puis il tourna la tête vers elle.



Nous devons détruire les Dieux... Mais je dois apprendre les émotions, je me suis trompé de chemin. Je dois essayer cette autre methode. Cela défie la logique, j'ai écrasé ceux qui voulaient protéger les choses par amour ou conviction, ils étaient faibles. Mais peut être que je me trompait, peut être étaient t'ils forts, j'ai perdu face à plusieurs élus. Seul, mon but ne peut être atteint.





Il serra les poings et rejoignit près du feu l'assassin vampirique. Dans le silence, il tourna un peu autour avant de s'asseoir près d'elle.



Que dois je faire pour réussir, Eleanor ?






 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 596
Yens : 317
Date d'inscription : 15/06/2018
Age : 28
Localisation : Bientôt dans les grands lacs

Progression
Niveau: 112
Nombre de topic terminé: 35
Exp:
Un grain de sable dans l'océan. [Feat Zayro Jinn] Left_bar_bleue6/12Un grain de sable dans l'océan. [Feat Zayro Jinn] Empty_bar_bleue  (6/12)
Eleanor Burns
Eleanor Burns ❥ Charmeuse ❥

-



MessageSujet: Re: Un grain de sable dans l'océan. [Feat Zayro Jinn]   Un grain de sable dans l'océan. [Feat Zayro Jinn] EmptyDim 19 Aoû 2018, 20:30





Un grain de sable

dans l'océan.



Feat.Zayro Jinn


J'imagine que c'est la fin de notre rencontre. Malgré que j'ai essayé de lui faire comprendre certaines choses, dont la façon de comment les humains réagissent en fonction de leurs faiblesses, il reste toujours pareil, imperturbable dans ses mots, ses gestes. Autant profiter qu'il a finalement choisi de me laisser vivre afin de retourner chez moi, là où je me sens le plus à l'aise, là où je peux prévoir mes prochaines actions, là où j'ai envie de devenir plus forte. Après un long silence, Zayro finit par lâcher une vérité lourde à admettre, nous sommes tous faibles contre les dieux, ceux-là même qui nous invoquent, punissent, rigolent de notre destinée alors que nous n'avons rien demandé. Avant cela, le colosse avait parlé de son cauchemar : l'échec. Ce monde fait revenir les morts à la vie ? Il a été créé pour tuer ? Il a échoué à me tuer ? Pauvre âme solitaire perdue dans ses propres ténèbres.... Moi aussi, je le suis quelque part, à me poser mille questions et dont l'unique réponse restera la même chose. Je viens de perdre aussi l'unique espoir de retrouver Markov, s'il ne s'agit que de ce monde-là, il ne pourra pas revenir chez les vivants puisqu'il est mort dans mon monde à moi, le nôtre.


Cette déprime est contagieuse, je dois m'en aller vite pour ne pas me replonger dans mes idées noires, mais le crépitement du feu, le son des vagues, le toucher du sable sont plaisant et je n'ai pas envie de bouger. Quant à Zayro, après un moment de silence, il ajoute du crédit à mes paroles, il réalise peut-être que les sentiments peuvent être une arme, que de connaître sa faiblesse nous rend plus fort, car nous savons ensuite quel chemin prendre pour devenir meilleur. Il avoue le fait que j'ai raison, incroyable alors ! Continuant sur sa lancée en affirmant détruire les dieux, mais ais-je bien entendu ? Nous ! Comment ça nous ? Je me retourne stupéfaite en regardant l'homme en face de moi, croisant mon regard dans le sien avec un air préoccupée et choquée. Dépourvu de sentiments, selon lui, il veut les apprendre, réalisant que c'est peut-être la dernière pièce du puzzle qui lui manque pour obtenir le semblant de puissance qu'il désire. Serrant du poing et se levant pour venir me rejoindre près du feu, il entame quelques pas autour de celui-ci avant de s'asseoir à côté de moi et me demande la marche à suivre, pour réussir là où il a échoué, en prononçant mon prénom. Je suis sidérée ! C'est un rêve ma parole ! Depuis quand cet homme, si indifférent envers autrui se montre maintenant si "humain" ? Avec la bouche entrouverte pour marquer mon étonnement, j'essaie de vite retrouver mes esprits.



-"Je.... Je croyais que je n'étais qu'un "parasite" à tes yeux ? Et... Je suis si faible pour l'instant, comment pourrais-je t'aider contre les dieux ? Et pour ce qui est des sentiments, des émotions, je.... C'est quelque chose de très compliqué, de très... Personnel tant il y en a plusieurs, néfastes et positifs dans la vie d'un mortel. Je ne sais pas comment m'y prendre en fait, mais par exemple, notre rencontre peut se résumer par une forme d'amitié, malsaine en quelque sorte, mais une amitié quand même. Disons que pour faire court, l'amitié se résume à vouloir être au côté d'une personne et partager des bons moments avec, non-sexuel, bien sûr ! On a envie de revoir la personne, on se sent bien à ses côtés, on peut parler de tout, partager même les mauvais moments de la vie. Si après, un désir fort apparaît d'un camp pour l'autre, ce n'est plus de l'amitié, mais de l'amour, mais.... c'est encore plus galère d'expliquer l'amour."


Le regard de Zayro a changé, une étincelle dans ses yeux luit, montrant sa curiosité, son envie de savoir ce que je sais, et ce que je pourrai lui apprendre. Mais suis-je prête à le faire ? Serai-je assez logique ou explicite pour lui donner les réponses. En tout cas, la situation a changé et je me sens gênée d'être dévisagée de la sorte, pas une gêne de peur, mais disons plutôt intimidante dans le bon sens du terme. Je rougis légèrement, pourquoi parle-t-on de ça maintenant ?

-"Tu crois vraiment que je suis la mieux placée pour te dire ce que tu dois faire pour réussir ? Mon avis t'importe maintenant ? Je suis contente.... Merci de me considérer comme un être humain, merci de m'avoir appelé par mon prénom." Lui dis-je tout ayant une poussière dans l’œil, à moins que ce ne soit des larmes.

Me raclant la gorge par une telle scène que l'on peut considérer comme "propice" à une certaine forme de charme, je décroise le regard en dessinant machinalement et gribouillant dans le sable. Qu'est-ce qui m'arrive ? La rencontre entre les opposés ? L'attraction universelle ? Je bafouille lorsque j'essaie de lui dire ma dernière phrase tout en replongeant mon regard dans ses yeux violet.

-"Tu... Je.... Enfin non, nous.... Je veux dire... Qu'est-ce qu'on fait maintenant ? Que veux-tu savoir précisément ?"






Dernière édition par Eleanor Burns le Lun 20 Aoû 2018, 12:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Un grain de sable dans l'océan. [Feat Zayro Jinn]   Un grain de sable dans l'océan. [Feat Zayro Jinn] EmptyLun 20 Aoû 2018, 04:20



Un grain de sable dans l'océan

feat.Eleanor .





Apres ses simples discours, puis son approche envers elle, Eleanor semble comme changée, subjugué, passant du morose déprimant, à un étonnement naissant sur son faciès. Il n'est guère difficile de le remarquer, tandis que Zayro, bien qu'ayant effectivement une curiosité tout aussi naissante, demeure à la fixer comme si elle était un animal intriguant. Il garde ce visage à la fois froid et implacable qui fait de lui le colosse de fuyu et l'élu le plus crains de ce siècle.

La vampire, qui se sent soudainement estimé, rappelle peut être maladroitement à Jinn, qu'il l'a considèrait comme un parasite il y'a quelques secondes... Il ne plisse pas un oeil et ne dit pas un mot, écoutant ce qu'elle a à dire à ce sujet. Se demandant comment elle pourrait l'aider dans cette tâche, alors que lui même n'a pas réussi. Puis elle s'en va expliquer, ou essayer d'expliquer, les sentiments et les émotions, en commençant peut être par le commencement, habilement cette fois. Prenant la rencontre en exemple, elle parle de l'amitié, puis termine sur l'amour.

Jinn emmagasine les informations, il récolte, machinalement, comme il sait le faire, lui le tueur solitaire ne connaissant d'ordinaire que succès, réussite dans ses oeuvres sombres. Pourtant, bien que cruel dans ses actes, sans pitié ou remords, Zayro n'est jamais vraiment sadique par envie, il n'éprouve rien, il n'éprouvait rien du moins... Maintenant, il doit connaitre cela, cette pièce manquante, apprendre d'un faible, pour devenir plus fort, qui l'eut cru...



Vous demeurez une faible oui. Mais je vois, donc si nous sommes amis, nous créons un lien, nous devons nous entre-aider ? Je dois tuer ceux qui vous gêne et vous tuez ceux qui me gêne ? Cela me fera me sentir bien ? Puis je deviendrais fort ? Ce shéma est étrange, hors calcul, illogique, mais c'est peut être ce qu'il manque... De l'illogisme pour arriver à des fins tout aussi incohérentes.





Assure t'il, après qu'elle se soit tout de même reposé la question, sans pour autant dire pourquoi il l'a choisissait, du moins maintenant. Il écoute plus tard ce qu'elle continue à dire, tout en étant à moitié gêné d'être ainsi observée, dévisagée, mais en même temps l'émotion transparaît déjà sur elle, lorsqu'elle rougit, Jinn ne comprend pas.



La ! Ceci, pourquoi votre peau réagit t'elle ainsi ? Est ce une émotion ? Vous renforce t'elle ?




C'est en l'écoutant qu'il essais aussi d'en comprendre la nature, mais toujours tel un robot à qui on apprendrait des programmes les uns après les autres. Les siens était clairs, précis, tuer et ne pas poser de questions. Mais ce monde avait déjà changé pas mal de ses propres règles et conviction, sa nature aussi, puis la vision avait achevé son être... Maintenant il se retrouvait face à une élue, qu'il aurait tué ou torturé juste pour faire ce qu'il s'avait faire il y'a peu... Mais qui était bien en vie et en forme à présent.

Elle se demanda - a juste titre - si elle était la mieux placée pour l'aider ou si son avis l'importait, en gros, si désormais à ses yeux sans sentiments, elle comptait ne serait ce qu'un peu ?



Selon la démarche incohérente à entreprendre, vous êtes une des mieux placés. Première rencontre après des mois, une élue faible avec une envie familière à la mienne, détruire les dieux. De plus, vous ne me connaissez pas et vous n'avez donc aucune barrière ou crainte à mon égard. Cela permettra d'avancer plus vite dans le processus. Votre avis comptera, tant qu'il servira.




Elle se met alors à toucher son oeil, pleure t'elle ? Cela n'échappe évidemment pas à Zayro, qui est - je le rappelle -   juste à quelque centimètres seulement, à l'observer comme un scientifique observe un cobaye. Eleanor va devenir un outil, peut être malgré elle.



Hmm voyons. J'ai croisé de multiples élus qui protégeais les autres, avaient des amis, m'ont promis la mort sans réussir. Etaient t'ils forts ? Pourquoi ont t'ils échoués ? Je veux connaitre le secret des émotions humaines, si elles renferment un quelconque pouvoir, je veux savoir comment l'atteindre. Tout à l'heure, j'ai tué un homme et un enfant pour vous nourrir, c'était un acte émotionnel ? Je n'ai vu cela que d'une manière mathématique, votre survie me permettait d'en savoir plus sur vous et décider de l'utilité de vous garder ou non en vie.





Il cessa enfin de l'observer d'aussi près, décrochant à son tour son regard vers le feu. Tout en ne réagissant pas plus sur ce qu'il venait de lui dévoiler et qui ferait (possiblement) un choc à Eleanor. Savoir que deux vies avaient étés sacrifiés pour la nourrir, comment allait t'elle le prendre ? Jinn avait dit ça, comme si ce qu'il avait commis était banal, naturel... Logique.



Nous devrions tester ce shéma. Allons vers une ville, tuons ensemble pour voir si les émotions peuvent apporter quelque chose.




Pour le moment et bien malheureusement, Zayro n'avait pas encore intégré la notion de lien, qui mettaient du temps à se former et se renforcer, il voulait donc "déclencher" de manière plus logique quelque chose, mais ne comprenait pas encore ses fondations. Eleanor devrait peut être le lui expliquer, elle aurait du travail... Mais peut être que faire quelque chose "en équipe" pourrait faire avancer les choses.




 


hrp : et pas ce "en equipe" je parle éventuellement de la quête d'aout. A toi de voir si tu veux saisir le truc inrp
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 596
Yens : 317
Date d'inscription : 15/06/2018
Age : 28
Localisation : Bientôt dans les grands lacs

Progression
Niveau: 112
Nombre de topic terminé: 35
Exp:
Un grain de sable dans l'océan. [Feat Zayro Jinn] Left_bar_bleue6/12Un grain de sable dans l'océan. [Feat Zayro Jinn] Empty_bar_bleue  (6/12)
Eleanor Burns
Eleanor Burns ❥ Charmeuse ❥

-



MessageSujet: Re: Un grain de sable dans l'océan. [Feat Zayro Jinn]   Un grain de sable dans l'océan. [Feat Zayro Jinn] EmptyMar 21 Aoû 2018, 18:08





Un grain de sable

dans l'océan.



Feat.Zayro Jinn


Nous étions arrivés à un point où la situation devenait vraiment cocasse. Je dois apprendre des choses à un "glaçon ", et cela, dans un temps record au lieu de plusieurs jours, mois voir années. Il ne me laisse pas le choix en plus, tout ce qu'il a en bouche, c'est la mort et la destruction. Plusieurs dialogues s'ensuivent, son incompréhension sur les sentiments, sa curiosité sur ces faits, son envie de trouver une réponse en faisant une action même si celle-ci n'est pas recommandable voir même interdit. Malgré le fait qu'il a remarqué que j'ai rougi, je n'ai pas trop le choix que de lui répondre. Je suis là pour ça d'ailleurs n'est-ce pas ?

-"*Ahem* oui enfin.... C'est juste que j'ai cru.... J'ai cru que tu me faisais des avances.... C'est tellement peu inhabituel de parler "d'apprendre" les émotions ! Bref, si j'ai rougi, c'est que je me suis sentie gênée par la situation, comme je te dis, j'ai cru que tu voulais.... Bah voilà quoi.... Coucher avec moi !"

Déglutissant par anxiété et rougissant de plus belle, je me tripote les doigts comme une gamine amoureuse. Essayant de reprendre un semblant de courage, je continue mon explication.



-"Effectivement, ce que tu vois est bien une émotion. Malgré qu'elle soit, disons... À demi-mauvaise, c'est ce qu'on appelle de la gêne. C'est quand tu dis quelque chose ou fais quelque chose, qui, pour les autres, considère comme bizarre, choquant, mais gentiment, avec humour quoi. Ça provoque une réaction de malaise. Je reprends notre cas, de mon propre chef, j'ai cru que tu sous-entendais vouloir une relation charnelle avec moi alors que j'imagine que ce n'est pas du tout le cas de ton côté. Tu veux juste comprendre ce que c'est, bah voilà quoi. Si ça me renforce ? En quelque sorte... Disons qu'après avoir passé outre ce petit "malaise", j'ai combattu cette émotion en réfléchissant et me disant que mon idée de départ est fausse. Je me suis fait des films pour rien dans ma tête ce qui a conduit à cette émotion."


Zayro continue ses explications, répondant à mes questions sur le fait de l'avoir remercié de me considérer de plus en plus comme "humaine" et non comme un "objet". Il me révèle alors avoir tué deux jeunes hommes afin de me nourrir tantôt, et se demande si cela peut-être considéré comme émotionnel. Mon visage s'assombrit, je le sais qu'il a tué pour moi, je l'ai sentie, goûter ce mélange de deux sangs dans ma bouche. Je lui agrippe la manche du kimono tandis que je baisse la tête.

-"Je le sais.... Je l'ai senti... Un animal aurait fait le même effet, mais tu as choisi deux êtres humains, pourquoi ? Dans l'acte en lui-même il n'y a aucune forme d'émotion mais tu la fais dans le but de me sauver. La bonne question est : qu'as-tu ressentie pour moi au point de décider de ses actions-là ? De la curiosité ? De l'empathie ? De l'amour ? La réflexion qu'il y a derrière tout ça trouve sa réponse dans une émotion, un sentiment que tu ne comprends peut-être pas le sens actuellement, mais il y a bien quelque chose qui t'a décidé à agir ainsi. Tu dois trouver la réponse seul car je ne la connais pas. Toi seul dois et peux comprendre le sens de tes actes, tu dois juste accepter le fardeau que cela entraîne à avoir ôté la vie d'innocents et te repentir. La mort est toujours la dernière des solutions."

Malgré ça, il décide qu'on devrait aller en ville, faire un carnage et voir si quelque chose se manifestera pour donner au colosse une réponse plus appropriée. Lui prenant les cols de son kimono à deux mains, je le regarde dans les yeux avec un air choquée et déterminée.

-"NON ! On ne tue pas ! Jamais ! Sauf pour sauver sa vie sinon la mort n'est jamais la solution ! Tu n'apprendras rien de la mort, rien du tout ! Les sentiments se développent au fil du temps, ça prend du temps ! Les émotions arrivent dans diverses situations, on doit juste en comprendre le sens et réagir en conséquence, la plupart du temps avec légèreté. Après, si tu veux vraiment rester avec moi pour apprendre des choses, j'ai bien quelque chose en tête."

Le relâchant, avant de me retourner et marcher à quatre pattes pour récupérer un document dans mes affaires, je reviens vers Zayro en lui montrant le papier.



-"Tiens ! Si tu veux m'accompagner, j'ai bien reçu une mission de mon royaume pour capturer un général de notre camp qui tente de s'exiler dans la ville de Bashô Tokaï pour traîtrise, afin qu'il puisse divulguer des informations compromettantes. Tu pourras m'aider et durant le voyage, tu pourras voir par toi-même ce que j'essaie de t'apprendre. Par contre, si tu veux vraiment comprendre, tu m'écoutes et tu fais ce que je te dis si par exemple tes envies de meurtres te reprennent ! Ok pour ça ?"


Accompagnant le geste à la parole, je lui présente ma main afin qu'il la serre, s'il accepte mon offre, afin de sceller ce pacte.




Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Un grain de sable dans l'océan. [Feat Zayro Jinn]   Un grain de sable dans l'océan. [Feat Zayro Jinn] EmptyMer 22 Aoû 2018, 15:39



Un grain de sable dans l'océan

feat.Eleanor .





Zayro avait sa propre façon de comprendre les sentiments, mieux, de comprendre les humains. Ils n'étaient que de simple entités, comme des pions sur un échiquier. Mais il n'était pas le manipulateur, il se rapprochait bien plus de la reine étrangement, capable d'aller partout, presque instoppable, et protégeant son idéal, en roi ! Mais maintenant que ce dernier avait été déstabilisé par la vision, il se retrouvait à devoir écouter une faible comme Eleanor, pour tester ce qui était peut être l'ultime possibilité de réussite, d'un plan de plusieurs années, qui n'avait jamais changé !

Elle s'exprima alors timidement et gênée, sur le fait qu'elle pensait qu'il l'a draguait, lui faisait des avances dans le but d'obtenir une satisfaction purement sexuelle, et profiter de son corps. Pourtant, elle l'avait compris tantôt, il n'avait rien tenté à son égard, pas même lorsqu'elle fut endormie, pourquoi cela aurait il changé en à peine quelques minutes ? Il ne comprenait pas cette logique... Peut être un truc de faible !



Votre logique manque de sens, si j'avais voulu ce genre de chose, je me serais contenté de me servir sans vous demander, ou profiter de vous lorsque vous comatiez. De plus, le sexe n'a purement aucun interêt, il permet de creer la vie par un processus naturel lent et inutile.





Elle alla ensuite plus loin dans son explication, en étant toujours face au colosse, veritable mur dénué de sentiment à priori. Il la toisait presque en l'écoutant à présent. Elle s'exprima donc d'avantage sur les émotions et particulièrement le fait qu'elle ait rougit plus tôt. La gêne ? Encore une fois, il en comprenait le sens, mais pas la logique derrière. Ni même l'utilité quelconque ? Zayro commençait à douter ce pouvoir emprunter ce chemin étrange et insensé au fur et à mesure du débit de parole. Mais se rappela des précédents mots, plus probants, de la vampire. Le fait qu'il faille affronter ses faiblesses pour devenir plus fort, il était clair que sa faiblesse était ici de mettre une logique implacable sur chaque mots, chaque émotions et sentiments, mais ce systeme ne semblait pas marcher ainsi.

Il écouta donc la suite, se forçant forcément un peu.



Je comprends. Vous avez fondé une esperance sur un fait que vous pensiez accompli et qui ne l'était pas. Vous avez appris de l'erreur et vous vous êtes ré-adapté en conséquence. Hmm.. C'est plutôt logique au final. Même si cet interêt pour le sexe est selon moi dérisoire, oublions ça voulez vous.




Fit t'il froidement. D'ailleurs, il remarquait qu'elle le tutoyait avec une familiarité qu'il n'aurait d'ordinaire pas permise. Il faut dire que cette ile l'avait peut être un peu ramolli aussi... Il se souvenait d'avoir frappé tous les autres élus, forts ou faibles, qui avaient osés le tutoyer de la sorte. Mais bon, peut être que ce genre de trivialité faisait aussi parti de ses illogiques faiblesses. Bien que pour lui, imposer le respect par la force et la puissance, s'avérait souvent bougrement efficace dés le départ... Il n'avait eu que peu de contre-exemple, mis à part Zoro sans doute, qui prouvaient le contraire !

Vint alors la fameuse partie sur la mort des deux humains ayant servis à nourrir la vampire et qu'elle avait bien sentie, sans pour autant en parler. Pourquoi à ce propos ? Avait t'elle eu peur de la réaction du géant de Fuyu ? Possible... Elle se demandait en tout cas pourquoi ce choix de sa part, suivit de toute une question sur cela, à laquelle Zayro prit le temps de réfléchir quelques secondes à peine avant de répondre ;



J'ai agis par logique, c'était les formes de vies les plus imposantes et nourrissantes aux environs. Je voulais également découvrir vos intentions, savoir si vous êtiez une élue et puis je vous l'ai dis, j'ai été faible et cette faiblesse vous a sauvée. Ce que j'ai ressenti ? Je ne sais pas, ni bien-être, ni mal-être, je n'ai rien ressenti de particulier, mis à part cette curiosité naissante. Quand à ce fardeau d'avoir tué des innocents ? C'est inutile de ressentir cela, en quoi cela peut t'il me renforcer de regretter un acte ? Ce qui est fait est fait, leurs vies a servit à sauver la vôtre. S'ils avaient vécus, leurs vies auraient étés peut être courtes, ennuyeuses, répétitives, au final s'ils sont morts, c'est parce qu'ils étaient aussi faibles, c'est un loi naturelle...




Répondit t'il, sur un ton monocorde encore une fois, ne semblant aucunement regretter d'avoir ôté la vie de deux humains, innocents ou non. Personne ne se souciait d'avoir tué une ou deux fourmi sous ses bottes, non ? L'exemple était le même dans le cas du messager des enfers, qui ne voyait pas de la même manière la vie d'autrui ou même la mort, ou plutôt l'acte de tuer en soi. C'est donc tout naturellement qu'il proposait de raser une ville, pour voir naitre quelque chose... Ce qui evidemment, ne plu pas vraiment à la vampire, qui était pourtant - rappelons le tout de même - une assassin. Elle le saisit fermement par le col et lui explique sa moral...

Il ne dit rien.

Elle s'exprime plutôt longuement avant de le relâcher et dire qu'elle a une idée finalement. Cela l'oblige visiblement à chercher quelque chose, jusqu'à sortir une mission particulière, dans laquelle elle veut embarquer le colosse, lui proposant de la suivre et l'écouter dans ses ordres, ne pas tuer, l'écouter et apprendre.

Restant stoïque devant elle, il répète sur un ton très très très froid ;



Je suis la white silens ASSASSIN... Je suis Eleanor Burns... Une vampire, je suis... La MORT elle même.





Il ferme les yeux une seconde après ce discours, le temps qu'elle encaisse son propre illogisme, renvoyant alors cette élue un peu naïve à la réalité des choses. Puis lui dit fermement, comme si sa nature d'origine n'était pas vraiment loin.



Une assassin qui me demande de ne pas tuer. Qui place les sentiments en priorité... Étiez vous une piètre assassin ratée ? Ou bien est ce une astuce très convaincante pour assassiner les autres ? Laissez moi vous dire, que je ne suis pas du genre à laisser en vie d'habitude et que je vous écoute uniquement, parce que je pense que vous êtes bien placé à ce stade. Mais que les choses soient claires, si j'estime que votre vie doit cesser, que vous me gênez, je vous ferais disparaitre pour de bon.




Il se rapproche d'elle, la toisant de toute sa hauteur. Son aura écrasante grandit et le sable autour perd de sa couleur, comme rongé par l'invisible.



Je vais vous suivre dans cette mission, mais je ne ne suis pas un tueur écervelé, je n'ai aucune envie de meurtre, je tue par logique, nécessitée ou pour réussir ma mission. Si un ou plusieurs individus me gêne, je n'hésiterais aucunement. Si vous pensez que les laisser en vie, est une prérogative obligatoire à la bonne continuité de cette mission, assurez vous de réussir à ne pas me faire croiser ces gêneurs ou faire aussi, ce pourquoi vous vous êtes nommées White silent. Est ce clair ? Voyons ce silence blanc peut accomplir à mes cotés, et s'il peut vraiment m'apprendre le sens des émotions qui rendent fort.






Elle était encore en vie et de fait, il acceptait son contrat, à condition qu'elle ne se mente pas à elle même non plus. Elle était une assassin, la mort et se surnommait, voulait tuer les Dieux et de fait, peut être condamner tout un monde. Elle devait en prendre autant conscience, que ce qu'elle demandait à Jinn. Il était d'une logique implacable et n'oubliait jamais le sens des mots. Maintenant, Eleanor était prévenue, elle ne faisait pas équipe avec un docile petit élu, mais le plus puissant d'entre tous et le plus dangereux aussi. Qui, bien qu'ayant vu sa nature devenir un peu plus neutre, n'était pas encore domptée.

 
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 596
Yens : 317
Date d'inscription : 15/06/2018
Age : 28
Localisation : Bientôt dans les grands lacs

Progression
Niveau: 112
Nombre de topic terminé: 35
Exp:
Un grain de sable dans l'océan. [Feat Zayro Jinn] Left_bar_bleue6/12Un grain de sable dans l'océan. [Feat Zayro Jinn] Empty_bar_bleue  (6/12)
Eleanor Burns
Eleanor Burns ❥ Charmeuse ❥

-



MessageSujet: Re: Un grain de sable dans l'océan. [Feat Zayro Jinn]   Un grain de sable dans l'océan. [Feat Zayro Jinn] EmptyJeu 23 Aoû 2018, 00:46





Un grain de sable

dans l'océan.



Feat.Zayro Jinn


Qui aurait cru qu'une telle rencontre allait amener à une conclusion si peu logique. La logique tiens ! Puisqu'on en parle.... Devoir apprendre à un homme les sentiments, ça, c'est vraiment illogique, mais de ce fait, il y a tellement d'individus dans ce monde, qu'on peut imaginer que certains d'entre eux sortent du lot. Et Zayro en fait partie, lui, un élu puissant, froid, distant, mais dont une vision l'a bousculé jusqu'au plus profond de son âme. Quelle est donc cette vision ? Il ne m'a pas éclairé sur ça correctement tout à l'heure. Enfin, il ne parlera pas aussi facilement même si je dois sans doute être une privilégiée pour avoir eu le loisir de parler avec lui et de rester en vie. En tout cas, c'est ce qu'il me fait comprendre durant le restant de ses paroles.


Après avoir compris le sens de ma réponse sur la gêne occasionnée de mon rougissement, il continue sur sa logique d'avoir tué les deux hommes ayant servi à me nourrir. Cependant, lorsqu'il évoque le fait de détruire un village entier et après lui avoir refusé allégrement cette proposition en tenant un discours ferme, il se moque de moi, me rappelant ma condition d'assassin, mes propres mots. Il continue sur une explication illogique, selon lui, de vouloir éviter la mort alors que je me prétends être l'incarnation de celle-ci, me rappelant au passage de mon utilité et de mon possible trépas s'il juge nécessaire de m’éliminer. Il finit par sa vision des choses, de ses meurtres ainsi que de mes futurs talents en tant qu'assassin silencieuse. Malgré le fait qu'il s'est levé droit comme un pique en ayant remué le sable de son aura terrible, je me lève à mon tour et pouffe de rire avant de me décharger et de rigoler à pleins poumons. Un rire non pas jovial mais assez sérieux, presque nonchalant. Je mets ma main devant mon visage, le cachant dans l'ombre par celle-ci, ne laissant apparaître que mon œil, tel un vilain de manga arrogant et sûr de lui.



-"Oh sacrée nom de dieu ! Suis-je naïve à tes yeux ? Idiote ? Moi aussi, je ne tue pas par plaisir, mais par conviction ! Comment crois-tu que j'ai hérité de mon surnom ? Alors certes, j'ai été.... Perturbée quand tu m'as trouvé là, à moitié folle et pleurant sur mon sort, mais ce n'est qu'un léger dérapage dans ma longue vie. Même avec ta puissance, si j'arrive à survivre et j'y arriverai crois-moi, je vivrai pendant encore très longtemps ! Pendant que la plupart des mortels pourriront dans leurs caveaux de pierres et de terre, je serai debout à voir la vie défilait sans que cela ne me laisse la moindre marque. Plus le temps avance, plus je deviendrai forte ! Dernier point, effectivement, tu es un élu assez.... Intéressant, ainsi, je ferai mon possible pour t'aider dans ta recherche, et je sais que pour le moment, j'ai encore beaucoup à récupérer en force avant d'affronter qui que ce soit mais cela ne veut pas dire que je peux user librement de mon pouvoir, et sans doute le plus puissant qu'il puisse exister : les mots !"


Alors, je retire ma main et commence mon petit jeu introductif qui m'a valu pendant très très très longtemps, jusqu'à aujourd'hui, le titre de maître assassin. Tout mon talent déployé pour lui montrer à quel point je peux être aussi imprévisible. Me retournant en croisant les bras au niveau du nombril, je prends un air sincère et émue.

-"Tu sais, je vais te révéler quelque chose, dans ma vie humaine, j'ai vécu malheureuse dans une famille sans un sou et j'ai dû travailler dur afin d'aider mes parents à vivre, manger et se soigner convenablement. Et un jour, on m'a présenté à un homme, qui n'était rien d'autre qu'un vampire, avant que celui-ci me transforme en me promettant monts et merveilles. J'ai vécu avec lui jusqu'au moment où les dieux de Kosaten m'ont appelé dans ce monde."

Tournant le visage vers Zayro, j'affiche un sourire malsain au coin de mes lèvres, sourire qui en déstabiliserai plus d'un avant de poser cette unique question.

-"Alors dis moi Zayro Jinn ! Ma malheureuse vie, a-t-elle été réelle ? Ou bien est-ce un mensonge créer de toute pièce ? Voilà comment je suis ! Voilà comment j'étais dans mon monde, l'une des plus puissante chef assassin de tous les royaumes confondus. Ne crois surtout pas ce que tes yeux te disent, ce que tes oreilles entendent, seul ton esprit doit être clair et logique."

Reprenant un air joyeux en affichant un sourire agréable, je reprends mes affaires avant de me revêtir de mon armure et de jeter un coup d’œil sur ma carte afin de prévoir la direction à suivre.



-"Bon, on est parti alors ! Et ne t'en fais pas, ne sois pas aussi désappointé, tu n'es pas le premier et sûrement pas le dernier à t'être trompé sur ma vraie nature. Tu verras en tant voulu mes autres talents."




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Un grain de sable dans l'océan. [Feat Zayro Jinn]   Un grain de sable dans l'océan. [Feat Zayro Jinn] Empty

Revenir en haut Aller en bas
Un grain de sable dans l'océan. [Feat Zayro Jinn]
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un bain de soleil [Libre] {Hentaï} [Terminé ]
» Une nuit qui prend tout son sens [Hentaï PV Kaine] [Terminé]
» Toi dans mes draps. | [PV] Hentaï.
» [UploadHero] Opération dans le Pacifique [DVDRiP]
» Une petite détour aux sources [ PV - Hentaï ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse :: Un grain de sable dans l'océan. [Feat Zayro Jinn] 190103103231202569 :: Territoires neutres :: Bord de l'océan-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.