-31%
Le deal à ne pas rater :
Promo sur les baskets Nike React Element 55 SE pour homme
90 € 130 €
Voir le deal

Partagez
Le Cobra Cendré
Messages : 323
Yens : 244
Date d'inscription : 25/09/2018

Progression
Niveau: 51
Nombre de topic terminé: 16
Exp:
Le Cobra Cendré Left_bar_bleue0/6Le Cobra Cendré Empty_bar_bleue  (0/6)
Adam D. Cooper
Adam D. Cooper ❥ Charmeur ❥

-



MessageSujet: Le Cobra Cendré   Le Cobra Cendré EmptyVen 12 Oct 2018, 16:22

Adam D.
Cooper

Jackal

「 Le Cobra cendré」


Ça m'aura pris du temps depuis Tokonatsu, mais me voilà enfin arrivé à Kansei. Bon j'ai déjà emprunté quelques bourses, mais au moins aucune autorité ne m'a encore dans le collimateur ici. Je devrais donc pouvoir y développer mon activité, et commencer à faire connaître le nom des Cooper dans ce monde.

Mais si je veux pouvoir rester dans le secteur assez longtemps, il va me falloir un repère, un quartier général, comme à la bonne vieille époque. Et pour ça, il va me falloir de l'argent pour payer un loyer, ou alors que je travaille dans un bar ou une auberge pour pouvoir y loger gratuitement. Après tout, si j'ai bien compris ce que Svenja m'a dit, mon statut d'élu devrait me permettre d'obtenir certains privilèges.

Et dire que je pensais que ces histoires d'élu c'était que dans Matrix, ou dans ces vieux jeux. Oui, a bien y réfléchir j'e vois bien barmen le jour, et voleur la nuit…comme Batman mais en voleur. Hmm, qui sait, peut-être que j'aurais aussi un titre un jour, du genre "prince des voleurs", même si c'est un peu pompé sur le film Robin des bois mais bon, personne ne connaît ces films ici de toute façon. Donc personne pour m'accuser de plagiat.

Bref, il faut que je me trouve une taverne qui recrute, de préférence éloignée du centre-ville pour qu'on ne me retrouve pas trop vite si jamais je me fais prendre la main dans le sac. Enfin, je reste un renard au milieu d'humains, donc facile à retrouver de base, mais je sais couvrir mes traces. Après, est-ce que je ne risque pas un peu de devenir un citoyen modèle ? Naah, aucun risque, j'ai du sang de voleur dans les veines, je suis fait pour ça.

Je me mets donc en route, je me ballade un peu au hasard dans le quartier, comme on dit, le hasard fait bien les choses, alors je lui fais confiance sur ce coup-là. Je m'occupe quand même un peu le temps de trouver en allégeant les passants de quelques objets de valeurs avec le bon vieux coup de la bousculade, comme cet homme qui a l'air un poil trop riche pour se balader dans un quartier pareil, comme l'indique la taille de sa bourse.

Histoire de varier un peu, et pour rigoler aussi, je lui fais le coup de l'étranger maladroit qui ne parle pas encore la langue locale. Et quoi de mieux pour ça que d'utiliser l'espagnol ? Oui bon, peut-être l'anglais, mais l'espagnol fait quand même plus exotique.

——Oh, lo siento señor, no te vi. Lo siento mucho, qué puedo hacer para ser perdonado ?
—Ça va, ça va. Ecoutez, je ne comprends rien à ce que vous dites. Vous en faites pas, je vais bien, je dois y aller je suis attendu. Au revoir.

Décidément, les bonnes vieilles méthodes sont les meilleures, et une bourse de plus dans ma poche, enfin, dans mon sac à dos. Je devrais pouvoir vivre pendant quelques jours avec tout ce que j'ai pu récolter aujourd'hui. De quoi me payer une chambre d'auberge ce soir si jamais je ne trouve pas de taverne qui cherche un barman. Enfin, si jamais ils utilisent le mot barman dans ce monde-là aussi. Remarque, si jamais on ne veut pas de moi comme barman, je pourrais toujours jouer les chanteurs musiciens, j'ai plus d'une corde à mon arc comme on dit.



Dernière édition par Adam D. Cooper le Dim 21 Oct 2018, 18:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 323
Yens : 244
Date d'inscription : 25/09/2018

Progression
Niveau: 51
Nombre de topic terminé: 16
Exp:
Le Cobra Cendré Left_bar_bleue0/6Le Cobra Cendré Empty_bar_bleue  (0/6)
Adam D. Cooper
Adam D. Cooper ❥ Charmeur ❥

-



MessageSujet: Re: Le Cobra Cendré   Le Cobra Cendré EmptySam 13 Oct 2018, 02:31

Adam D.
Cooper

Jackal

「 le cobra cendré」


Ce n'est qu'après…je ne sais combien de temps à tourner en rond dans la ville, je trouve enfin une taverne avec une affiche annonçant qu'ils sont à la recherche de personnel. Un coup d'œil rapide me permet de voir que l'établissement s'appelle Le Cobra Cendré, et que ce n'est pas ce que l'on pourrait appeler une taverne de luxe.

Mais bon, c'est sans doute ma seule chance de m'installer dans cette ville comme je l'espère, alors on ne va pas se mettre à cracher sur ce qui se présente. Et puis, ce monde est bien loin de l'ère de technologie d'où je viens, alors autant éviter de taper dans le haut du panier tout de suite. Au moins cette taverne a l'air d'être sans histoire, donc on ne s'attend pas vraiment à ce que ce soit le repère d'un voleur.

C'est donc parti, aller, on entre de façon naturelle, et sans trop attirer l'attention…Et évidemment il fallait que tout le monde se retourne en m'entendant entrer. Bon ok je suis un grand renard baraqué d'un mètre quatre-vingt-dix, mais de là à me regarder comme si je débarquais d'une autre planète…oui bon ok c'est un peu le cas.

—Et bien qu'est-ce que vous attendez ? Entre donc, ils ne vont pas vous manger.

Cette voix masculine et amicale s'avère être celle du propriétaire, enfin, j'imagine qu'il s'agit du propriétaire vu qu'il n'y a que lui derrière le bar de toute façon. Je ne me fais donc pas prier, et m'avance pour le rejoindre.

—Merci pour l'info. Bonjour, je suis…
—Un élu oui, c'est assez facile à deviner. On ne peut pas vraiment dire que vous ayez l'air d'être du coin. Me dit-il sur le ton de la plaisanterie. Je me présente, Hidéo, et vous ? Ajoute-t-il en me tendant la main.
—Adam, heureux de vous rencontrer.
—Mais tout le plaisir est pour moi, ce n'est pas souvent que je reçois des élus dans mon modeste établissement. Alors dites-moi, qu'est-ce qui me vaut ce plaisir ?
—Et bien, j'ai vu l'affiche dehors, comme quoi vous recherchiez du personnel.
—Vous êtes sérieux ? Enfin je veux dire, c'est assez inattendu. D'ordinaire les élus cherchent à se démarquer, à aider leur nation en faisant de grandes choses, ils ne cherchent pas à travailler comme tout le monde, dans une taverne comme la mienne en plus de ça.
—Sans doute oui, mais contrairement a certains je n'ai aucun pouvoir magique. Pas de force décuplée, de laser qui sortent des yeux ou de feu qui sortent des mains. Je n'ai que mes bras et ma bonne volonté comme on dit. Alors je préfère laisser les grandes choses à plus compétents que moi, et aider comme je peux à mon niveau vous voyez.
—Hm, oui je vois, ça se comprend. Mais ne vous en faites pas, je suis certain que vous avez quelque chose de spécial, j'imagine mal un dieu choisir ses élus sans bonne raison. Mais…au cas où, vous avez déjà travaillé dans une taverne ou un équivalent ?
—Non, pas une seule fois. Mais j'ai d'autres cordes à mon arc, je sais jouer de la guitare, danser, chanter, parler trois langues, et pourquoi pas jeter les ivrognes dehors à grand coup de pieds aux fesses.
—Ha ha, ne vous en faites pas pour ça, je voulais seulement savoir si vous aviez besoin d'apprendre le métier.
—Oh, désolé. Mais alors, vous voulez dire que…
—Et oui, je suis prêt à vous engager, mais je vous préviens, ce n'est pas non plus un métier de tout repos.
—Franchement vous êtes génial. Et ne vous en faites pas, je saurais tenir la cadence, et puis j'apprends vite.
—Bon et bien dans ce cas je veux bien te prendre à l'essai, oh, je peux te tutoyer ?
—Oui ne vous en faites pas pour ça.
—D'accord, mais dit moi, est-ce que tu as quelque part où dormir ? Je me pose la question car bien souvent les élus n'ont pas de chez eux, surtout ceux qui viennent tout juste d'arriver.
—Oh ne vous en faites pas pour ça je me débrouillerais, il doit bien y avoir des auberges dans le coin.
—Oui ça je te l'accorde, mais tu ne pourrais pas y rester bien longtemps sans argent. Je peux éventuellement te proposer de t'installer dans une chambre à l'étage, il y en a une de vide.

—Vous feriez vraiment ça ?
—Evidemment, je ne vais pas te laisser te ruiner ou dormir dehors, surtout si tu travaille pour moi.
—Sincèrement je vais vous dire, vous êtes un sain Hidéo.
—Oh allons, inutile d'aller jusque-là. N'hésite pas jouer un morceau tiens, je te montrerais la chambre après la fermeture.

Je dois bien avouer que ça me fend un peu le cœur d'avoir utilisé le coup du pauvre jeune qui n'ose pas demander de l'aide, mais c'est sans doute mieux que de lui avoir demandé de m'héberger directement. Au moins mes problèmes principaux semblent être réglés, l'hébergement ainsi que la couverture pour ma vie de voleur nocturne, il n'y a plus qu'à me faire au métier de barman. Enfin, j'imagine que ça doit pas être sorcier, je ne suis pas le dernier des abrutis, alors je devrais pouvoir apprendre rapidement les bases.

©️MangaMultiverse



Dernière édition par Adam D. Cooper le Dim 21 Oct 2018, 18:53, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 323
Yens : 244
Date d'inscription : 25/09/2018

Progression
Niveau: 51
Nombre de topic terminé: 16
Exp:
Le Cobra Cendré Left_bar_bleue0/6Le Cobra Cendré Empty_bar_bleue  (0/6)
Adam D. Cooper
Adam D. Cooper ❥ Charmeur ❥

-



MessageSujet: Re: Le Cobra Cendré   Le Cobra Cendré EmptySam 13 Oct 2018, 11:59

Adam D.
Cooper

Jackal

「 le cobra cendré」


Hidéo, en plus de m'offrir un toit, m'offre aussi l'occasion de me donner en spectacle. Sur le coup il me dit avoir sans doute un instrument qui traîne quelque part dans la réserve, mais ce qu'il ignore, c'est que contrairement à ce que l'on peut croire à première vue, j'ai toujours le miens sur moi.

—Oh ne vous en faites pas pour ça, j'ai le miens. Dis-je en faisant pivoter une moitié de ma serpe pour avoir les crochets alignés, et déclencher le mode guitare.

Evidemment, le fait que les six cordes se dégainent d'un coup sec d'un crochet à l'autre surprend Hidéo. Sa réaction me fait d'ailleurs bien marrer.

—…Va falloir que tu me parle un peu de ton monde, je suis bien curieux de savoir à quoi il ressemble.
—Promis je vous en parlerais, dès que nous aurons un peu de temps.

Passons donc à mon show. Etant donné que la taverne est quand même un peu petite, il n'y a pas de scène. J'emprunte donc une chaise pour m'installer près du bar, face à la salle, mais un dilemme se pose alors…qu'est-ce que je peux bien jouer ? Je connais pas mal de musiques que je peux interpréter seul à la guitare, mais à quel genre de public est-ce que j'ai affaire ? La réponse vient d'elle-même, lorsque j'entends un des clients dire quelque chose à voix basse.

—Super…j'espère qu'il va pas nous endormir.

Bon, c'est vrai que ça ne ressemble pas vraiment au genre de phrase que je m'attendais à entendre vu que selon Svenja les élus sont, je cite, "respectés voir admirés par la population". Mais bon, c'est sans doute l'alcool qui parle, ou moi qui aie mal entendu. Public difficile ? J'aime ça, j'aime les défis, et puisqu'il a peur de s'endormir, je vais lui jouer quelque chose qui bouge…mais encore une fois, quoi ?

Voyons voir, j'ai johnny b good évidement, Immigrant song qui est un peu plus punchy, pokémon, pegasus fantasy…après ya bien superstition de steve wonder qui a des accords sympa. Mais qu'est-ce que je peux bien jouer qui puisse réveiller cette salle ? Pas du Juanes ça c'est sûr, même si adios le pido, j'ai demandé à dieu peut être considéré comme une mise en abime, mais il va bien falloir que je me décide.

Bon aller, va pour Livin la vida loca, Ricky Martin, Shrek 2, mais c'est surtout l'occasion de chanter en espagnol, même si je préfère la sonorité de la version Shrek 2 qui fait moins cheap. En bref, show must go on comme l'a si bien dit Queen.

(spoiler) l'interprétation (voix non contractuelle):
 

Durant toute la chanson, je ne prête attention qu'aux accords de guitare et aux paroles pour une performance optimale. Bon ok, ce n'est pas uniquement pour ça, c'est surtout que jouer me fait vibrer et m'hérisserait presque le poil de partout. A cet instant je suis dans mon monde, ma bulle, comme pendant les longs road trip avec Bentley et Murray. Bentley qui a d'ailleurs fait un boulot exceptionnel pour intégrer cette option guitare à ma serpe.

Jouer me permet d'habitude de me détendre moi et l'ambiance, mais je me rends compte qu'en étant dans un monde différent, ça me permet surtout d'oublier mes problèmes, et de me rappeler le bon vieux temps. Ces années à jouer avec Diego, mon pote de lycée, qu'est-ce qu'on a pu en faire tourner des têtes tous les deux. J'ai d'ailleurs toujours le selfie que j'ai fait imprimé en deux exemplaires, un chacun. Photo que j'ai d'ailleurs dans mon sac, comme la photo de groupe avec Bentley et Murray, et celle où ils sont avec mon père…que je ne rencontrerais sans doute jamais.

Enfin…le temps que je songe à tout ça, la chanson se termine, et la réception de mon petit récital est plutôt positive. Donc, puisque je suis si bien lancé, autant continuer jusqu'à la fermeture de la taverne. Je récolte d'ailleurs quelques jolis pourboires de la part de certaines clientes généreuses et charmées. On dirait bien que mon sex apeal va encore faire des ravages, mais il vaut mieux attendre d'avoir une chambre où les inviter avant de passer aux choses sérieuses.

L'après-midi passe assez vite, et Hidéo ne tarde pas à vouloir me montrer la chambre dont il m'a parlé une fois la taverne fermée. C'est vrai que c'est assez petit mais je ne vais pas me plaindre, c'est déjà bien gentil de sa part de m'héberger.

—C'était la chambre de mon fils, avant qu'il ne parte vivre la grande vie à Chikai. Mais ne t'en fais pas pour la taille du lit, c'est un grand gaillard comme toi, alors tu ne devrais pas être trop à l'étroit. Oh d'ailleurs il faut que je pense à te trouver une tenue de travail pour demain.
—Franchement je sais pas quoi vous dire Hidéo.
—Un merci suffira. Me dit-il en posant la main sur mon épaule. Cela dit, tu avais promis de me parler un peu de ton monde.
—Oh oui, désolé ça m'étais sorti de la tête. Et bien, asseyez-vous, je vais vous dire ce que je sais.



Dernière édition par Adam D. Cooper le Dim 21 Oct 2018, 18:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 323
Yens : 244
Date d'inscription : 25/09/2018

Progression
Niveau: 51
Nombre de topic terminé: 16
Exp:
Le Cobra Cendré Left_bar_bleue0/6Le Cobra Cendré Empty_bar_bleue  (0/6)
Adam D. Cooper
Adam D. Cooper ❥ Charmeur ❥

-



MessageSujet: Re: Le Cobra Cendré   Le Cobra Cendré EmptyDim 14 Oct 2018, 19:45

Adam D.
Cooper

Jackal

「 le cobra cendré」


Je ne pensais franchement pas que décrire mon monde serait aussi laborieux. Va essayer d'expliquer internet, les téléphones, les voitures ou les fours à micro-ondes a quelqu'un qui vie à une époque proche du moyen-âge. Et je parle même pas des concepts comme la télé qui peuvent paraître totalement absurdes.

Mais bon, au final ça permet à Hidéo de me connaître un peu mieux, même si je reste volontairement flou sur ma profession d'origine. Avec tout ça la fatigue fini par se fait ressentir.

—Bon, c'est pas tout ça mais, il va falloir aller dormir, on se lève tôt demain. Il faut que je t'aprenne les bases avant l'ouverture. En tout cas ça a été un plaisir de t'écouter, et d'apprendre tout ça sur ton monde d'origine. J'imagine que ça doit être difficile de tout perdre comme ça du jour au lendemain.
—Oh ne vous en faites pas, ça va, je tiens le coup comme je peux. En tout cas merci à vous de me donner ma chance.
—Oh c'est bien normal. Bon aller, bonne nuit Adam.
—Bonne nuit.

Hidéo quitte donc la pièce pour rejoindre sa chambre, me laissant seul dans celle-ci. Je vais pouvoir m'allonger et réfléchir à ma deuxième vie, celle qui sera essentiellement nocturne et criminelle. Le fameux côté Bruce Wayne/Batman auquel j'ai pensé à Chikai. Mon identité "civile" est donc Adam Dago Cooper, mais quelle pourrait-être celle de mon côté "Batman" ? Quelque chose d'animalier c'est certain, vu que je ne peux clairement pas passer pour un humain, mais je peux toujours essayer de faire croire que je suis un humain qui se déguise en animal pour voler la veuve et l'orphelin.

Enfin pas la veuve et l'orphelin, je ne suis pas non plus tombé aussi bas, voler tout court alors. Il faudrait que ce soit quelque chose qui soit assez proche physiquement d'un renard comme moi, mais sans être trop proche non plus, pour éviter de me faire identifier trop facilement. Un chien ? Non, trop commun. Pas de chauve-souris non plus, pour éviter de me faire appeler Batman. Un loup ? Non, trop proche du chien, et puis bonjour si jamais je me fais appeler Le Garou, je préfère éviter de porter le nom d'un chanteur.

Hmm, le Lynx ? Black Panther ? Le chacal ? Non…pas chacal…Jackal, comme dans un comics de Spiderman, le seul que j'ai lu d'ailleurs. Oui, ça pourrais être pas mal, je vois d'ici les gros titres. Un voleur hors pair sévie à Kansei, la police reste impuissante ! Jackal reste introuvable ! Oui, ça me plait bien, bon j'aurais préféré pouvoir utiliser mon vrai nom de Cooper pour faire parler de moi, mais le jour où je serais connu de tous, là je pourrais révéler à tout le monde que c'est un Cooper qui était derrière tout ça depuis le début.

Il faut juste que je trouve un moyen de me fabriquer un masque de chacal, façon égyptienne, noir avec des motifs dorés, et les yeux…de quelle couleur par contre les yeux ? Ça serait cool d'avoir des yeux brillants dans le noir, pour créer tout une légende urbaine autour du personnage, donner un petit côté surnaturel, et laisser croire que quelqu'un d'humain se cache sous ce masque.

Rouge ça ferait un peu peur quand même, alors qu'est-ce qui irait bien avec un masque noir et or ? Hmm, oh bah écoute, j'ai les yeux bleus, alors autant partir sur du bleu mais légèrement différent. Mes yeux sont plutôt bleu lagon, mais si je fais du bleu turquoise ça devrai donner un bel effet Egypte antique. Mais ça va me prendre quelques jours pour rassembler les matériaux et fabriquer le masque. Mais pour éviter d'attirer l'attention sur moi, je vais acheter tout ce qu'il me faut comme un citoyen modèle, puis je pourrais enfin commencer à faire parler de Jackal. Mais avant ça, il faut que je me fasse au métier de barman, et pour ça, il faut que je dorme cette nuit, donc au dodo.



Dernière édition par Adam D. Cooper le Dim 21 Oct 2018, 19:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 323
Yens : 244
Date d'inscription : 25/09/2018

Progression
Niveau: 51
Nombre de topic terminé: 16
Exp:
Le Cobra Cendré Left_bar_bleue0/6Le Cobra Cendré Empty_bar_bleue  (0/6)
Adam D. Cooper
Adam D. Cooper ❥ Charmeur ❥

-



MessageSujet: Re: Le Cobra Cendré   Le Cobra Cendré EmptyLun 15 Oct 2018, 01:27

Adam D.
Cooper

Jackal

「 le cobra cendré」


Premier jour en tant que tavernier pour moi, et comme je m'y attendais, ça n'est pas bien sorcier comme métier. Il suffit de savoir différentier les différents alcools, servir ce que les gens demandent, encaisser le montant des consommations, et virer ceux qui deviennent un peu trop ivres. Bon par contre, la chose la plus compliquée pour l'instant, c'est résister à l'envie de vider les caisses.

Mais je pense que ça devrait aller, le vol, je réserve ça à la nuit, je commencerais petit, puis j'irait crescendo jusqu'à mon coup d'éclat. Celui qui me fera connaître dans tout Kozaten, et fera entrer les Cooper dans l'histoire de ce monde. Mais bon, avant ça il faut que je trouve un moment pour fabriquer mon masque, et encore avant ça il faut que je fasse mon boulot de tavernier. Evidemment les clients sont surpris de voir quelqu'un comme moi derrière le comptoir.

Mais la tenue que m'a trouvé Hidéo pour que je fasse vraiment tavernier est très bien, et puis en plus j'ai toujours mon torchon sur l'épaule, comme le bon petit cliché du barman. Heureusement c'est une journée plutôt tranquille, je drague un peu les quelques clientes qui se présentent au comptoir au fil de la journée pendant qu'Hidéo a le dos tourné, mais les femmes du coin semblent décidées à résister à mon charme.

Mais je ne m'inquiète pas, je sais qu'un jour où l'autre j'arriverais à offrir une nuit de folie à l'une d'entre elles. Comme au bon vieux temps du lycée, les femmes aiment les musiciens, elles trouvent ça sexy et mystérieux. En tout cas aujourd'hui j'arrive à un total de zéro prise, mais ça ira mieux avec le temps.

En tout cas la journée se passe bien, je bosse dur et m'assure d'encaisser les bonnes sommes, en bref, faire du bon boulot pour montrer à Hidéo que je peux être un bon tavernier. J'en viendrais presque à me convaincre de vivre une vie normale, mais hors de question de trahir la mémoire de mon père, et de tous les autres Cooper avant lui, les Cooper ont toujours été des voleurs après tout, depuis la nuit des temps.

Alors pourquoi est-ce que j'ai du mal à me convaincre de rester sur cette voie ? Je m'investi dans un travail comme jamais, Hidéo me fait confiance, et en plus j'aime ce travail. Mon père avait une seule vie lui, sa vie de voleur international, alors pourquoi je n'y arriverais pas ? Je dois persévérer, je dois perpétuer la lignée des Cooper, je suis issu d'une longue lignée de voleur, alors je n'ai pas le droit de jeter cet héritage à la poubelle comme si de rien n'était.

Alors dès la fin de mon service je vais aller acheter le nécessaire pour fabriquer mon masque de Jackal, et j'entamerait mon ascension vers le trône de prince des voleurs pour faire honneur à ma famille.



Dernière édition par Adam D. Cooper le Dim 21 Oct 2018, 21:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 323
Yens : 244
Date d'inscription : 25/09/2018

Progression
Niveau: 51
Nombre de topic terminé: 16
Exp:
Le Cobra Cendré Left_bar_bleue0/6Le Cobra Cendré Empty_bar_bleue  (0/6)
Adam D. Cooper
Adam D. Cooper ❥ Charmeur ❥

-



MessageSujet: Re: Le Cobra Cendré   Le Cobra Cendré EmptyMar 16 Oct 2018, 01:16

Adam D.
Cooper

Jackal

「 le cobra cendré 」


Ça y est, mon service touche à sa fin, je vais pouvoir aller acheter de quoi me faire mon masque, et peut-être deux ou trois choses en plus. Du genre pour faire mes fameuses cartes de visite des Cooper, mais customisées pour correspondre à Jackal. J'en laisserais une derrière moi à chacun de mes coups, comme je l'ai toujours fait d'ailleurs. Une fois prêt à m'aventurer dans les rues de la ville, Hidéo voit bien que je suis sur le départ.

—Et bien alors, tu comptes sortir en ville ?
—Oui, j'ai quelques petites emplettes à faire, vestimentairement parlant. J'ai comme qui dirait besoin de refaire toute ma garde-robe, j'ai un peu oublié de prendre ma valise avant de partir pour Kozaten.
—Ta valise ?
—Mon sac de voyage si vous préférez.
—Oh je vois, mais tu pourrais peut-être essayer de me tutoyer non ? Après tout on commence à se connaître toi et moi.
—D'accord, j'essayerais. Mais pour l'instant je dois me dépêcher, je ne sais pas encore quand les boutiques ferment ici.
—D'accord, je ne te retiens pas plus longtemps alors, à tout à l'heure.

Heureusement je trouve assez facilement ce dont j'ai besoin, en fait, j'arrive à trouver un masque d'animal que je vais pouvoir modifier pour lui donner les couleurs que je veux. Je trouve donc ensuite la peinture noire, dorée et enfin la bleu turquoise brillante dans le noir, la plus difficile à trouver d'ailleurs. Tellement compliquée à trouver que je n'ai plus le temps d'aller m'acheter des vêtements aujourd'hui.

D'ailleurs il va falloir que je trouve aussi de quoi me faire ma tenue intégrale de Jackal, bottes, gants, pantalon et haut à capuche, mais je vais devoir attendre demain pour ça, sans oublier ma garde-robe que je dois encore remplir. Autrement dit, ce n'est pas encore cette nuit que je vais pouvoir faire entrer Jackal en action. Mais ça viendra, oh oui ça viendra, et tout le monde parlera de lui, et donc de moi. En attendant il va falloir que je trouve un prétexte pour expliquer que je ne revienne pas avec de quoi m'habiller, et vite, puisque je franchis les portes de la taverne.

—Ah Adam, t'auras pris ton temps dit donc.
—Oui désolé, d'ailleurs, en parlant de ça…
—Qu'est-ce qu'il y a ?
—Et bien, j'ai un peu trop perdu de temps en visite de la ville, du coup je n'ai pas pu aller m'acheter de quoi m'habiller.
—Oh, ça n'est pas bien grave, tu te rattraperas demain, ou les jours suivants.
—Oui, sans doute, en tout cas je vais me coucher tôt ce soir, j'ai du boulot qui m'attend demain.
—Tu as raison, repose-toi, demain est un jour d'influence. Et puis je ne vais pas te mentir, la nouvelle comme quoi un élu travail ici comme tavernier risque de se répandre petit à petit. Et tu risque de faire encore plus parler de toit si tu nous refais un show comme celui d'hier, où est-ce que tu as appris toute ces chansons entraînantes ?
—Chez moi, enfin, là d'où je viens, il y a énormément d'artistes qui vivent de la musique, et moi j'aime la musique, sans doute autant si ce n'est plus que le cinéma. Mais ne t'en fais pas, j'ai une chanson parfaite pour faire le show demain.
—Dieu que j'ai hâte, en tout cas tu n'es pas seulement bon musicien, tu es aussi bon chanteur.
—Merci, à demain alors, je dois être en forme pour travailler, jouer, et puis surtout pour aller m'acheter des vêtements.
—D'accord, pas de problème, bonne nuit Adam.
—Toi aussi Hidéo.

Bon, maintenant que j'ai un peu de temps, je peux m'installer dans ma chambre pour commencer à créer Jackal, ce masque sera le seul visage que les gens pourront voir la nuit, alors autant le bichonner et le faire aussi parfait que possible. Et demain j'irait me trouver une tenue pour aller avec, quelque chose qui masque entièrement mon corps pour éviter que l'on me reconnaisse avec la couleur de mon pelage.

D'ailleurs, pourquoi pas mélanger un peu les styles ? J'veux dire, un masque style Egypte antique, et pourquoi pas une tenue genre Prince of Persia ? Oui, ça irait bien avec, et en plus de ça colle assez bien à mon style acrobatique, comme le coup où il court sur les murs pour franchir des gouffres. Bon en vrai je n'ai encore jamais réussi à aller très loin avec cette technique, mais avec un peu d'entrainement ça devrais le faire.

Je passe ainsi une bonne partie de la nuit à parfaire mon masque, noir à motif doré, et des yeux bleu turquoise luisants en prime. Franchement il en jette, Jackal deviendra une légende parmi les voleurs de ce pays, et puis, pourquoi pas un jour créer un nouveau clan Cooper, réunir tous les voleurs sous une même bannière. Bon ok je m'avance sans doute beaucoup, mais un jour ça pourra sans doute se faire.

Une fois terminé, je cache le masque dans mon armoire, il va dailleurs falloir que je songe à y créer un double fond pour y cacher la tenue complète une fois qu'elle sera terminée. Car simplement verrouiller mon armoire avec un cadenas paraîtrait extrêmement suspect si jamais on vient m'interroger sur Jackal. Encore quelque chose a ajouté à ma liste de chose à faire pour installer Jackal dans ma vie, et dans l'esprit des habitants de cette ville.

Mais vu que je n'ai pas tellement sommeil tant je suis excité de voir à quoi ressemble mon masque, je sors le Volus Ratonus de mon sac pour le feuilleter une énième fois. Même si je connais toutes les techniques de ce livre par cœur à force de le lire et de le relire, il me viendra peut-être des idées de nouvelles techniques a créer pour Jackal, ou plutôt pour moi en l'occurrence.



Dernière édition par Adam D. Cooper le Dim 21 Oct 2018, 21:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 323
Yens : 244
Date d'inscription : 25/09/2018

Progression
Niveau: 51
Nombre de topic terminé: 16
Exp:
Le Cobra Cendré Left_bar_bleue0/6Le Cobra Cendré Empty_bar_bleue  (0/6)
Adam D. Cooper
Adam D. Cooper ❥ Charmeur ❥

-



MessageSujet: Re: Le Cobra Cendré   Le Cobra Cendré EmptyMar 16 Oct 2018, 11:40

Adam D.
Cooper

Jackal

「 le cobra cendré 」


Cette nuit aura été plus courte que prévu, à la base je voulais juste feuilleter quelques pages du Volus Ratonus, mais j'ai craqué et lu la totalité tout en écoutant de la musique. Du coup, fatalement j'ai l'air fatigué au travail, et ça n'échappe pas à Hidéo qui vient me voir pendant une période de calme, tandis que je passe un coup de chiffon sur le comptoir.

—Et bien alors, tu as eu du mal à dormir cette nuit ?
—On peut rien te cacher hein.
—Non, rien ne m'échappe, et tu ne fais pas exception à la règle.
—Ok, j'ai…j'ai voulu regarder l'album photo de ma famille hier soir, et…ça a réveillé quelques souvenirs.
—Tu veux en parler ? Ça peut faire du bien de parler de ses problèmes, ça libère d'un poids. Alors dis-moi tout, qu'est-ce qui te chagrine ?
—Il y a pas mal d'images de moi et de mon père dans ce livre…seulement, on n'apparaît ensembles sur aucune d'entre-elles.
—Ah, pourquoi ça ?
—Un homme enviait énormément la famille de mon père et de "l'entreprise" familiale, au point d'inventer une machine à voyager dans le temps pour l'effacer de l'histoire. Heureusement, mon père et ses deux meilleurs amis ont réussis à l'en empêcher. Sauf que pour se venger, cet homme a envoyé mon père dans le temps, sans que l'on sache à quelle époque. Du coup, lorsque je suis né, il n'était déjà plus là, je n'ai jamais pu côtoyer mon père, et des années plus tard j'ai repris l'entreprise familiale en mains, mais en arrivant ici, j'ai tout perdu.
—Je suis désolé. Mais, qu'est-ce qui t'empêche de recréer l'entreprise de ta famille ici, à Kosaten ?
—Disons que…ce n'est pas vraiment adapté à ce monde.
—Ah bon ? Mais c'était quoi comme entreprise ?

Et merde, au fond j'espérais qu'il ne me le demanderait pas. Mais du coup je réponds quoi maintenant ? Qu'on bossait dans l'import-export ? Le déménagement ? Pourquoi pas carrément dans le transport d'objets précieux…eh mais c'est pas complètement con comme idée tiens.

—On était dans…les antiquités voilà, je cherchais le mot. On s'occupait de les transporter d'un endroit à un autre lorsqu'il fallait les faire bouger d'un musée à un autre, ce genre de chose. Sauf que du coup, déjà d'une je n'ai pas encore vu de musé ici, et de deux je ne pense pas que l'on accepte de confier des objets précieux a un inconnu.
—Ah, c'est vrai que c'est assez compliqué d'envisager ce genre de business dans le coin quand on vient à peine de débarquer. D'ailleurs ça fait combien de temps que tu es arrivé à Kozaten avec tout ça ?
—A peu près deux semaines je dirais. Trois jours ici, plus le temps du voyage entre Tokonatsu et Chikai, puis entre Chikai et Kansei.
—Ah donc tu es apparu à Tokonatsu.
—Apparu ne serait pas vraiment le bon mot, écrasé serait plus juste. J'ai débarqué au-dessus de la ville, puis je me suis écrasé sur l'étale d'un marché. J'ai laissé un peu de sang sur la route, mais heureusement une femme était là, elle m'a soigné et puis…bah je suis venu jusqu'ici, et tu m'as offert un travail et un toit, et je t'en remercie infiniment.
—En je t'en prie, c'est naturel.
—D'ailleurs, puisqu'on parle du jour où je suis arrivé, je vais peut-être tenter une nouvelle représentation…quand il y aura un peu plus de monde, parce que la chanson que je réserve pour l'occasion, c'est un classique parmi les classiques.
—Ah, ne t'en fais pas pour ça, la salle devrait se remplir dans l'après-midi.
—J'espère bien.

Bon, ça prend un peu de temps, mais la salle atteint son niveau de fréquentation normale, idéal pour pousser la chansonnette. Et pour ça, je leur réserve un petit Johnny b good des familles, mais pour éviter de trop dénaturer la musique, je change la sonorité de ma serpe, enfin, de ma guitare. Car oui, en la concevant, Bentley a pensé à y intégrer une option intéressante, passer de la sonorité acoustique à électrique.

Donc, comme le chantait Nadyia, et c'est parti pour le show, et 'est parti le stade est chaud. Je ne fais cependant qu'une seule chanson, car il ne faut pas que je perde trop de temps, il faut quand même que j'aille enfin m'acheter de quoi m'habiller, et surtout de quoi faire ma tenue de Jackal.

L'interprétation (spoiler):
 

Cette fois-ci, le public à l'air encore plus enthousiaste, et donc un peu déçu de me voir arrêter si vite.

—Oh aller, c'est bien pour vous, je vous en fais une dernière.

Et ce coup-ci c'est vraiment la dernière, sinon je n'aurais pas le temps d'écumer les boutiques de fringues. Pour terminer, c'est donc Superstition de Stevie Wonder qui passe entre mes mains expertes, près de dix ans de guitare tout de même. Mais un jour, qui sait, je leur ferais peut-être du ACDC, ou non, carrément les cover de Pegasus Fantasy et Pokémon qu'on avait fait avec Diego à l'époque.

Mais comme je l'ai dit, je dois y aller après ça, ce que je fais en emportant mon sac à dos avec moi, sans oublier de ranger ma serpe sous mon matelas. C'est pas vraiment ce qu'il y a de plus confortable la nuit, mais au moins elle est à l'abri des regards. Je vais d'ailleurs devoir prétendre qu'on me l'a volé, vu que je l'utiliserais pour Jackal.

Si je continu de m'en servir en public à tout va, et qu'en même temps les gens voient un mec masqué dans les rues avec la même serpe, ça équivaudrait à porter un t-shirt "ARRETEZ-MOI !"

Enfin bref, cette fois, Jackal est sur les rails, et il pourrait bien faire son premier coup cette nuit.



Dernière édition par Adam D. Cooper le Dim 21 Oct 2018, 21:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 323
Yens : 244
Date d'inscription : 25/09/2018

Progression
Niveau: 51
Nombre de topic terminé: 16
Exp:
Le Cobra Cendré Left_bar_bleue0/6Le Cobra Cendré Empty_bar_bleue  (0/6)
Adam D. Cooper
Adam D. Cooper ❥ Charmeur ❥

-



MessageSujet: Re: Le Cobra Cendré   Le Cobra Cendré EmptyVen 19 Oct 2018, 21:32

Adam D.
Cooper

Jackal

「 le cobra cendré」


Bon, malgré mes recherches intensives, je n'arrive pas à trouver de quoi me faire une tenue dans le style mille et une nuits ou prince of persia. Il va pourtant bien falloir que je passe à l'action un jour, donc bah…je vais devoir me contenter d'une sorte de tenue d'archer bleue. Ça risque de pas spécialement pratique avec la cape,  surtout pour la grimpette et les cascades, mais on, je vais devoir me contenter de ça pour commencer.

La tenue (spoiler):
 

Au moins je devrais pouvoir adapter le système magnétique de mes mitaines sur ces gants sans trop de difficulté. Je suis pas spécialement brillant niveau technologie, mais je suis débrouillard, et puis j'ai quand même retapé la mécanique du van de Murray plus d'une fois, pour son plus grand bonheur d'ailleurs.

Je pense que cette tenue ira bien avec mon masque, à mon avis Jackal est bien parti pour faire sensation auprès du public, même s'il ne sera pas toujours témoin et qu'il n'aura plus que ses yeux pour pleurer et crier au voleur. Tout se met petit à petit en place, et c'est maintenant décidé, Jackal fera sa première sortie dès ce soir. Mais avant ça, il faut que je rentre à la taverne et que je procède à quelques essayages et vérifications de mon matériel. En plus ce sera l'occasion de me passer The Final Countdown avant de partir.

Comme d'habitude Hidéo et moi nous souhaitons bonne nuit, puis je m'enferme dans ma chambre pour ne pas être dérangé, ou qu'Hidéo trouve une chambre vide en se réveillant en pleine nuit. Je procède donc aux dernières vérifications, j'ai les "avis de passage", la serpe fonctionne parfaitement, le masque tiens bien en place, la tenue est à ma taille, j'ai même prévu un ajout de tissu au pantalon pour envelopper ma queue de renard.

Au moins comme ça personne ne pourra voir qu'il s'agit d'une vraie, en plus c'est du tissu noir et moulant, donc on dirait que ma queue est noire. Bon, et bien je pense que tout est prêt, Jackal est paré pour tout dévaliser, j'ouvre donc silencieusement la fenêtre de ma chambre, puis grimpe sur le toit.

Le tout est maintenant de savoir par où vais-je commencer. Une maison lambda ? Ou quelque chose de plus important ? Oh je verrais bien, je vais laisser parler mon instinct de Cooper, on a un genre de sixième sens pour flairer les objets rares. Je me déplace donc un peu au hasard, sautant de toit en toit en faisant quelques acrobaties de temps à autre pour le style.

Je fini par m'arrêter accroupi sur un coin de toit surplombant une rue que j'imagine fréquentée la journée vu sa taille, je sens que je suis proche d'un joli petit trésor. J'inspecte donc le bâtiment sur lequel je me trouve pour voir s'il y a quelqu'un d'éveillé à l'intérieur, mais si jamais il y a quelqu'un, il dort en tout cas. Je vais donc pouvoir entrer par la fenêtre de l'étage, mais elle est fermée de l'intérieur par un petit crochet.

Ce n'est pas un problème, j'ai juste à sortir mon couton papillon en or et à glisser la lame au milieu, puis lever le crocher pour pouvoir entrer, en toute discrétion bien entendu. J'explore donc l'étage à la recherche d'objets de valeur, un seul objet de valeur parce qu'il s'agit pas non plus de ruiner les habitants. Et justement je crois bien avoir trouvé la pièce dont rêvent tous les voleurs.

Tout une pièce remplie d'objets qui sentent bon l'argent, l'argent qu'on peut se faire en revendant un seul de ces objets. Des statuettes, des épées, des dagues, je crois bien que je suis tombé chez un collectionneur ou un truc du genre. Oooh, une chose est sûre je risque de revenir dans le coin un de ces jours, mais pour l'instant c'est comme si je faisais mes courses au supermarché, je n'ai plus qu'à choisir ce que je vais voler ce soir. Finalement je jette mon dévolu sur une belle statuette de lion, bon j'ai eu recours à un pique-nique-douille, mais au moins elle rentre dans mon sac à dos.

la statuette (spoiler):
 

Je m'apprête donc à repartit, mais une armoire semblant bien vieille attire mon regard. Je ne sais pas ce qu'elle contient, mais je dois y aller, j'ai dit que je me limitais à un seul objet…Raah mais j'ai trop envie de voir ce qu'il y a dedans. Bon tant pis, ça me prend dix secondes pour y jeter un œil, alors autant le faire.

—Oh putain…madre de dios…

La tenue dans l'armoire (spoiler):
 

Oh mais c'est un truc de dingue…je sais pas où il a été la cherche ce petit coquin, mais elle est magnifique. En plus c'est le portrait craché de la tenue d'aguilar dans le film Assassin's Creed ! Ah mais qui sait, peut-être que le personnage a aussi atterrit ici, y'a bien Sakura et une femme de The Witcher qui se baladent au calme, alors pourquoi pas l'acteur qui joue dans ce film.

Je ne peux juste pas la laisser ici, ce serait criminel d'abandonner une telle tenue ici, autant qu'elle ait une utilité. En plus je suis sûr qu'elle irait trop bien avec mon masque, bon faudra faire quelques ajustements comme pour la première pour cacher ma queue de renard, mais au moins elle a l'air bien plus pratique et résistante qu'une simple tenue en tissu.

Aller, c'est décidé je l'emporte aussi, tant pis pour la règle de l'objet unique pour cette fois, oh et puis, ce n'est pas un objet, c'est une tenue, donc ça passe. Par contre je ne peux pas juste la ranger dans mon sac, elle ne rentrerait pas, et puis ce serait criminel de la mettre en boule comme un vieux mouchoir. Je vais donc devoir l'enfiler ici, ça ne devrais pas être trop long, faut juste que je me passe de mon cache queue et de mon aimant dorsal pour cette fois, les gants eux par contre je vais pouvoir les remettre tout de suite.



Dernière édition par Adam D. Cooper le Dim 21 Oct 2018, 23:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Messages : 323
Yens : 244
Date d'inscription : 25/09/2018

Progression
Niveau: 51
Nombre de topic terminé: 16
Exp:
Le Cobra Cendré Left_bar_bleue0/6Le Cobra Cendré Empty_bar_bleue  (0/6)
Adam D. Cooper
Adam D. Cooper ❥ Charmeur ❥

-



MessageSujet: Re: Le Cobra Cendré   Le Cobra Cendré EmptyDim 21 Oct 2018, 04:27

Adam D.
Cooper

Jackal

「 le cobra cendré 」


J'ai vraiment fait une belle prise cette nuit, une statuette qu'il faut encore que je revende je ne sais où, mais la plus belle prise de toute reste cette sublime tenue d'assassin que j'ai trouvé dans une armoire. Je l'ai d'ailleurs bien cachée dans la mienne, j'ai dû aller acheter un cadenas pour pouvoir verrouiller le tiroir où je l'ai soigneusement rangée avec le masque et ma serpe séparée en deux.

Désormais ce tiroir ne sera ouvert que par moi et personne d'autre, sinon je serais dans une belle merde et obligé de changer de ville. Ce qui serait dommage quand on voit à quel point le centre-ville de Kansei est une mine d'or. D'ailleurs cet après-midi j'ai le droit a une petite visite au comptoir du type à qui j'ai volé la tenue et la statuette, voyons voir sa réaction.

—Bonjour, un saké s'il vous plaît. Me demande-t-il d'un air tristounet.
—Oh, ça a pas l'air d'aller fort, qu'est-ce qui se passe ? Lui réponds-je en le servant.
—Oh, je me suis fait cambrioler cette nuit. Mais le pire c'est que je n'ai vraiment rien entendu, mais le plus étrange c'est que celui qui m'a fait ça n'a volé que deux objets de ma collection d'antiquité, alors qu'il aurait pu tout emporter.
—C'est vrai que c'est bizarre, mais, il vous a volé quoi sans vouloir paraître indiscret ?
—Oh, au point où j'en suis…une statuette et une tenue très ancienne, d'ailleurs je n'ai jamais su qui en était le propriétaire d'origine, par contre elle m'a coûté une petite fortune. Je peux avoir un autre verre s'il vous plaît ?
—Bien sûr…mais, vous avez été signaler le cambriolage au poste de garde ? Ils peuvent peut-être vous aider.
—Evidemment que j'ai été leur signaler. Mais ils disent qu'ils ne peuvent pas faire grand chose s'ils n'ont pas d'indice. Je leur aie bien montré la carte que le type a laissé derrière lui, mais ils ont dit que ça n'étais pas suffisant.
—Une carte ? Quel genre de carte ?

Après avoir avalé son deuxième verre de saké, puis commandé un troisième, cet homme sort de sa poche la carte que je lui aie laissé cette nuit après mon passage.

La carte de visite (spoiler):
 

Evidemment je fais mine de ne jamais l'avoir vu avant, mais j'ai le même réflexe que tout le monde, c’est-à-dire regarder le verso. Je continu donc dans le rôle de l'innocent, et fait comme si je n'avais jamais vu le nom inscrit au dos.

—Jackal ? Qu'est-ce que c'est, un code…une devinette ou un truc du genre ?
—Oh qu'est-ce que j'en sais moi, peu importe qui est ce type, il m'a volé et a laissé ça derrière-lui pour se payer ma tête. Mais les gardes verront bien le jour où il se repointera chez moi, ou chez d'autres pour voler à nouveau, vu qu'apparemment il n'a que ça à faire.
—Vous en faites pas, je suis sûr que ça va finir par s'arranger, vous finirez bien par la revoir votre tenue. En attendant je peux toujours jouer un morceau, je vais chercher ma serpe si vous voulez.
—Votre serpe ? Ce serait pas mieux d'avoir un instrument ?
—Ha, vous en faites pas pour ça, elle fait aussi guitare, je vais la chercher donc ?
—Faites ce que vous voulez, moi je vais rester là, avec mon verre, mon saké, et mes problèmes.
—Hidéo, tu peux me remplacer cinq minutes ? Je dois aller chercher ma guitare.
—Ah, tu vas nous rejouer un petit quelque chose, ça tombe bien, la salle manquait un peu d'animation. Ne t'en fais pas, je prends le relais.
—Merci, je reviens tout de suite.

Je me rends donc dans ma chambre, puis y reste un certain temps pour laisser croire que j'ai fouillé ma chambre à la recherche de ma serpe, sauf qu'au final je mets juste un peu le bazard pour mettre en scène. Je prends par contre la peine de masquer le tiroir verrouillé à l'aide du tiroir suprérieur et d'un tas de vêtements pour que personne ne puisse le voir. Je reviens ensuite au pas de course vers la salle, et jouer un autre rôle, celui du pauvre élu qui s'est fait voler un objet très précieux à ses yeux.

—Hidéo, t'aurais pas vu ma serpe ?!
—Et bien, non je ne pense pas, tu la range toujours dans ta chambre, tu as dû oublier l'endroit exacte.
—Non non, je la range toujours à la même place, sous le matelas de mon lit, sauf que là ya rien ! J'ai tout retourné et ya rien, nulle part !
—Attend, ne panique pas, on va la retrouver, vient.

Hidéo et moi allons donc jusqu'à ma chambre, et il voit bien que j'ai effectivement tout retourné. Je continu de jouer le paniqué en expliquant qu'à l'exception d'une ou deux photos cette serpe est tout ce qui me reste de mon père, et que je ne supporterais pas de la perdre ou qu'on me l'ait volée. Mais j'avais prévu un dernier truc pour parfaire cette mise en scène, humidifier une de mes propres cartes de visite pour qu'elle se retrouve collée sous mon pied, tout en la laissant dépasser suffisamment pour qu'Hidéo la remarque, et la récupère.

—Attend Adam, tu as quelque chose sous la chaussure. C'est…mais qu'est-ce que c'est au juste ? Ça représente quoi ?
—Oh merde, le type assis au bar m'a montré la même, le type qui l'a cambriolé lui a laissé ça à la place d'un objet volé….Mais…pourquoi ma serpe putain ? Il me restait que ça de mon père…et ce fils de…je vais pas laisser faire ça.

J'en viens à réussir à me faire pleurer réellement tellement je m'imagine que cette situation est réelle, et non pas montée de toute pièce. Je redescends donc dans la salle, et demande au collectionneur d'antiquité de me suivre au poste de garde, sur un ton à la fois énervé, déterminé et désespéré.

—Quoi mais, pour quoi faire ?
—Vous voyez ça ? C'est exactement la même carte que ce type vous a laissé, sauf que là il m'a volé mon héritage, alors vous allez me suivre au poste de garde, et on va leur montrer que votre cas n'est pas isolé. Comme ça ils voudront peut-être bien enquêter sérieusement.
—Allons Adam, calme-toi. Tu n'es pas obligé d'entraîner ce pauvre homme avec toi, les gardes ne sont pas stupides, si tu leur explique les choses ils verront bien qu'il s'agit du même cas que lui. Il est passé les voir ce matin, ils s'en souviennent certainement encore.
—Bon, puisqu'on est jamais mieux servi que par soi-même…

Je vais alors pour quitter la taverne et aller signaler le "vol" au poste de garde, mais quelque chose de totalement imprévu me tombe dessus. Enfin, c'est plutôt moi qui lui tombe dessus, puisqu'une jeune femme s'apprêtait à franchir la porte de la taverne avec une caisse de bouteilles d'alcool. Je la bouscule donc malgré moi sur ce coup-là, mais je rattrape quand même la caisse d'une main et la main de cette femme de l'autre pour les empêcher toutes les deux de s'écrouler ou éclater par terre. Bon il y a bien une ou deux bouteilles qui se cassent au sol, mais c'est toujours mieux que la caisse entière.

—Oh pardon, j'suis désolé j'vous avais pas vue. Vous allez bien ?

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 323
Yens : 244
Date d'inscription : 25/09/2018

Progression
Niveau: 51
Nombre de topic terminé: 16
Exp:
Le Cobra Cendré Left_bar_bleue0/6Le Cobra Cendré Empty_bar_bleue  (0/6)
Adam D. Cooper
Adam D. Cooper ❥ Charmeur ❥

-



MessageSujet: Re: Le Cobra Cendré   Le Cobra Cendré EmptyLun 22 Oct 2018, 17:44

Adam D.
Cooper

Jackal

「 Le Cobra Cendré 」


Cet imprévu me coupe dans mon élan, mais quand on voit le joli brin de femme à qui je me suis heurté, je veux bien prendre quelques minutes pour faire sa connaissance. Je l'aide donc à se relever après avoir déposé la caisse de bouteilles au sol. Elle a de beaux yeux bleus, et de courts cheveux blonds ondulés, sans oublier ses épaules dénudées avec sa robe style gitane, j'en viendrais presque à croire qu'elle s'appelle Esmeralda.

Apparence de la femme (spoiler):
 

—Je suis vraiment désolé de vous avoir bousculé, je ne vous aie pas fait mal au moins ? Je m'appelle Adam, et vous belle demoiselle ?
—Ah Ai, désolé j'oubliais que tu devais venir me livrer aujourd'hui. Il n'y a pas trop de casse au moins ?
—Salut papa, ne t'en fais pas ça va, Adam m'a gentiment rattrapée.
—Papa ?

Génial, la première femme que j'ai l'occasion de draguer depuis des jours, et il fallait qu'elle soit la fille de mon patron…qu'est-ce que la vie peut être cruelle parfois. C'est dommage, elle est pourtant mignonne comme tout, je crois que je vais devoir m'abstenir pour cette fois…oh quoique, je peux toujours essayer, on verra bien si elle est sensible à mon charme, mais vaut mieux que je la drague pas devant son père, on sait jamais.

—Ah donc tu as déjà fait connaissance avec Adam.
—Oui, on peut dire ça, tu le connais bien ?
—En effet, il travaille avec moi à la taverne depuis quelque temps. C'est un élu de Minshu, un bon canteur, et un bon musicien. Enfin, il vient de se faire voler son instrument, c'est pour ça qu'il est sorti avec perte et fracas.
—Oh, désolée de l'apprendre. Mais j'y pense, c'était quel genre d'instrument ?
—Une serpe à six cordes, pourquoi ?
—Et bien, je ne peux peut-être pas trouver de serpe à six cordes, mais je connais quelqu'un qui fabrique et vend des instruments à cordes, on pourrait y aller et t'en racheter un.
—Oui pourquoi pas, c'est une bonne idée. En plus il n'a pas eu trop le temps de visiter la ville depuis son arrivée.
—Dans ce cas il pourrait m'aider à décharger les caisses ? Comme ça on pourra y aller plus tôt et j'en profiterais pour lui faire visiter la ville, s'il le veut bien.
[color=#ff6600]—Oh je te suivrais où tu voudras…enfin…oui bon je vais me taire et aider à décharger, ça vaut mieux.

Cette petite fausse maladresse de ma part fait doucement sourire Ai et Hidéo, mais cela dit c'est tout de même gentil de me proposer une petite visite de la ville, juste entre elle et moi. Et en plus si je peux me payer un instrument pour continuer à faire le show à la taverne, et pourquoi pas charmer cette belle demoiselle, et bah autant foncer.

J'aide donc Ai a décharger les caisses de bouteilles de son chariot pour les déposer dans la réserve, avant qu'elle ne discute avec Hidéo pendant que je fais ami ami avec le cheval tirant le chariot de la belle. Mais j'ai de bonnes oreilles, donc rien ne m'échappe.

—Bon, et bien on va pouvoir y aller. Ah mais j'y pense, tu as peut-être encore besoin de lui à la taverne non ?
—Non ça va aller ne t'en fais pas, il n'y a pas beaucoup de monde aujourd'hui. Et puis, tu pourrais en profiter pour apprendre à le connaître, c'est un gentil garçon tu verras.
—Oh arrête, je sais très bien où tu veux en venir, et je t'ai déjà dit que ce genre de chose viendrons en temps voulu. Je ne vais quand même pas sauter sur le premier beau garçon venu.
—On parle de moi ?
—Quoi ? Non non, bon, tu es prêt pour ta petite visite ?
—Oui, laisse-moi juste une minute pour aller chercher mes économies et on pourra y aller.

Une fois ma bourse récupérée, et bien remplie grâce à la vente de mon récent butin et mes petits larcins, nous pouvons nous mettre en route. Nous grimpons donc à bord du chariot d'Ai, et non pas chariot d'ail même si ça se prononce pareil, et nous aventurons dans les rues de Kansei. Enfin, Ai dit qu'elle doit d'abord laisser le chariot et son cheval chez elle, puis que nous nous déplacerons à pieds pour que ce soit plus simple et pratique. C'est vrai que se déplacer dans une ville avec un cheval et un chariot c'est pas très pratique, on devrais toujours s'arrêter pour laisser passer les gens, donc autant y aller a pieds.


Revenir en haut Aller en bas
Messages : 323
Yens : 244
Date d'inscription : 25/09/2018

Progression
Niveau: 51
Nombre de topic terminé: 16
Exp:
Le Cobra Cendré Left_bar_bleue0/6Le Cobra Cendré Empty_bar_bleue  (0/6)
Adam D. Cooper
Adam D. Cooper ❥ Charmeur ❥

-



MessageSujet: Re: Le Cobra Cendré   Le Cobra Cendré EmptyMar 23 Oct 2018, 00:43

Adam D.
Cooper

Jackal

「 Le Cobra Cendré 」
Après avoir déposé le cheval et le chariot chez Ai, elle et moi nous promenons dans la rue en direction du marchand d'instruments. Evidemment grand bavard que je suis, il faut bien que je passe le temps en discutant, même si c'est de tout et de rien.

—Dis-moi, Ai, ça fait longtemps que tu habite dans le coin ?
—Oh, ça sentirais pas la bonne vieille phrase de dragueur ça ?
—Alors, oui mais pas seulement, c'est aussi pour tuer le temps pendant le trajet. Et puis apprendre un peu à connaître les gens.
—Ok je vois. Et bien dans ce cas, monsieur le dragueur honnête, je suis née à Kansei, j'y vie donc depuis toujours. Et toi, ça fait combien de temps que tu es là ?
—A Kansei ou à Kosaten en général ? Parce que du coup je suis à Kozaten depuis un peu plus de deux semaines, presque trois en fait, dont quatre ou cinq jours à Kansei.
—Ah donc tu es arrivé à peine deux jours après ma dernière livraison à la taverne. Mais dis-moi, c'est comment là d'où tu viens ? Tu avais des proches ? De la famille ?
—Oh, c'est assez compliqué en fait. Mon père a disparu avant ma naissance, ma mère voulais que je devienne flic, ou garde pour te donner un équivalent. Sauf qu'on s'est quitté en mauvais terme, et après j'ai parcouru le monde avec des amis très proches, jusqu'à me faire tuer.
—Te faire tuer ?!
—Oui enfin, je me suis vu comme un fantôme passer à travers mes amis qui pleuraient sur mon corps, sauf que je ne suis toujours pas certain que ce soit vraiment arrivé ou si c'était juste une vision. Après, pour ce qui est de mon monde, je sais pas si on aurait le temps de tout aborder tant il est différent de celui-ci. Mais pour faire court, Kozaten ressemble un peu à un pays appelé Japon, mais à une époque très ancienne. En fait je serais prêt à parier que d'ici un ou deux millénaires Kozaten ressemblerait pas mal à mon monde natal…sauf que je ne pourrais jamais voir si j'ai raison au final.
—Donc si je comprends bien, c'est un peu comme si t'avais voyagé dans le passé, de ton point de vue en tout cas.
—Moui on peut dire ça, sauf que là d'où je viens tout le monde est un peu comme moi, c’est-à-dire des animaux bipèdes qui parlent. Donc des panthères, des girafes, des éléphants, des tigres, enfin bref tu vois le genre.
—Je crois que oui, j'ai du mal à bien tout visualiser mais je crois que j'ai saisi le concept. En tout cas on est plus très loin de la boutique d'instrument, tu verras ya du choix et c'est loin d'être de la camelote.
—J'te crois sur parole.

En effet elle ne m'a pas menti, cette boutique est un vrai temple dédié aux instruments à corde, sauf que je ne vois pas de guitare, enfin, il y a bien des trucs qui ressemblent vaguement à une guitare à trois cordes. Je pense que je vais laisser Ai ouvrir le bal. Elle salue donc le marchand, ce que je fais aussi, puis me présente comme un ami "ici présent" qui recherche un instrument a corde pour remplacer celui qu'on lui a volé.

—Ah, et quel instrument était-ce ?
—Une serpe à six cordes, bon en fait c'était une serpe à deux têtes à la base mais elle à été modifiée pour imiter une guitare, ça ressemble un peu à cet instrument là-bas, sauf que ça a une plus grande caisse de résonance et six cordes sur le manche.
—Voilà, est-ce que vous auriez quelque chose en magasin qui se rapproche de ce qu'il avait ?
—Et bien, mis à part le shamisen qui a trois cordes, j'ai éventuellement des Biwa qui ont quatre cordes, mais rien qui ne soit à six.
—Un Biwa ? C'est marrant, on dirait celui qu'il y a dans oss 117.
Un Biwa (spoiler):
 
—Dans quoi ?
—Non rien laissez tomber. Mais j'y pense, vu qu'un shamisen est assez proche d'une guitare dans sa conception, vous pensez pouvoir en fabriquer un à six cordes et avec une plus grande caisse de résonance ?
—Et bien, cela coûterait forcément plus cher qu'un shamisen traditionnel, et plus de temps a fabriquer, mais je pense que je peux y arriver oui.
—Ah super, et pour faire un shamisen à six cordes et avec une sangle pour le porter en bandoulière ça coûterais combien ?
—Hmm, et bien, le double de corde, une plus grande caisse donc plus de peau, et surtout un plus grand manche vu votre taille, ça irait chercher dans les 300 yens.
—Ah, malheureusement je crois que ça va lui faire un peu cher, il n'est pas dans le coin depuis très longtemps…
—Si si j'ai de quoi payer, c'est pas un problème.
—Ah bon ?
—Oui, j'ai joué plusieurs fois à Chikai, et on m'a généreusement récompensé pour ça.
—Et ben dit donc, tu dois vraiment être un excellent musicien pour te faire payer autant.
—Et ben, c'était grâce a plusieurs représentations, mais oui je suis un bon musicien, dix ans de pratique mademoiselle.
—Si vous le dite monsieur. Quoi qu'il en soit il va falloir que je prenne quelques mesures pour vous faire un instrument sur mesure, afin que vous soyez pleinement satisfait.
—Pas de problèmes, je suis tout à vous.

Le marchand me passe donc un shamisen en me demandant de le tenir comme je tiendrais une guitare. Et une chose est sûre, il va falloir que ce shamisen soit bien plus grand pour moi, un de ces instrument mis dans mes mains, on dirait que je tiens une guitare d'enfant.

Mais bon, je suis tenté de faire confiance a cet homme, après tout Ai m'a dit qu'il faisait de la qualité, les instruments exposés le prouvent, et puis je vois mal un commerçant s'assoir sur 300 yens en bâclant son travail. On passe donc une vingtaine de minutes pour obtenir des mesures exactes, y compris pour la sangle, et il m'annonce alors pouvoir terminer ma commande pour la semaine prochaine.

—Ah bah c'est bien ça, on pourra revenir tous les deux, comme ça je te ferais une petite démonstration de mes talents.
—C'est ça, on verra bien le moment venu.
—En tout cas merci à vous monsieur, vous me sauvez la vie sur ce coup-là.
—N'exagère pas non plus.

Nous pouvons alors quitter la boutique sereins, enfin, surtout moi, mais une chose est sûre, j'attend la semaine prochaine avec une grande impatience. Et faudra surtout que je trouve des choses à voler pour les revendre et me payer cet instrument, parce que ok j'ai ramassé pas mal de yens, mais j'en ait pas non plus 300 en réserve. Donc Jackal va avoir du boulot. Nous pouvons donc prendre un peu de temps pour visiter la ville, en compagnie de la sublime Ai.

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 323
Yens : 244
Date d'inscription : 25/09/2018

Progression
Niveau: 51
Nombre de topic terminé: 16
Exp:
Le Cobra Cendré Left_bar_bleue0/6Le Cobra Cendré Empty_bar_bleue  (0/6)
Adam D. Cooper
Adam D. Cooper ❥ Charmeur ❥

-



MessageSujet: Re: Le Cobra Cendré   Le Cobra Cendré EmptyMar 23 Oct 2018, 22:36

Adam D.
Cooper

Jackal

「 Le Cobra Cendré 」
Cette petite visite guidée de la ville était ma fois fort sympathique, d'ailleurs, Ai ne l'admet pas encore, mais je suis certain qu'au fond, elle m'aime bien. En tout cas on a passé un bon après-midi ensembles, mais ce soir, il faut que je sorte en Jackal, j'ai besoin d'argent pour payer le shamisen sur mesure. Bon en vrai je pense pouvoir tirer une bonne somme de la statuette de lion couronné, mais je préfère prévoir au cas où, vaut mieux trop que pas assez comme on dit.

C'est donc parti pour une petite escapade nocturne en Jackal, et puisque j'ai besoin d'argent, et que je sais où en trouver, je ne vais pas me priver. Ce cher collectionneur a déjà perdu une statuette et une tenue ancienne, mais j'ai vraiment besoin d'argent, et pas de bol ça tombe sur lui. Donc comme la première fois j'entre par la fenêtre…qui est déjà ouverte ?! La vache, il a vraiment pas retenu la leçon lui, là ça reviens carrément à une invitation à entrer.

Bon bah, autant ne pas s'faire prier, sauf qu'en entrant je remarque quelque chose, quelqu'un est visiblement passé avant moi. Bordel, me dit quand même pas qu'Alice Adler a trouvé un moyen de venir m'emmerder jusqu'ici quand même. J'explore tout de même l'étage pour en avoir le cœur net, mais au moment d'entrer dans la salle des trophées où j'ai volé la statuette et la tenue, quelqu'un sort précipitamment de la pièce et s'enfui par la fenêtre.

S'il croit que j'vais le laisser filer comme ça il se met le doigt dans l'œil, non pas que veuille lui voler son butin acquis presque sous mon nez, c'est juste que je meurs d'envie de savoir avec qui je viens d'entrer en concurrence. Alors ni une ni deux, vamos muchachos, je saute aussi par la fenêtre pour poursuivre ce type.

Enfin, une fois tous les deux sur les toits je m'aperçois qu'il s'agit d'une femme aux cheveux noirs, et le moins qu'on puisse dire c'est qu'elle est au moins aussi agile que moi pour jouer les yamakasi, assassins, ou prince de perse sur les toits de la ville. Ya une éternité que je n'ai pas ressenti autant de frisson à poursuivre quelqu'un, franchement si jamais je découvre qui elle est ya de fortes chances pour que je lui demande de m'épouser sur le champ.

Parce que c'est qu'elle me donne du fil à retordre cette coquine, à chaque fois que j'arrive à la rattraper d'un mètre elle reprend immédiatement son avance, à croire qu'elle joue avec moi. Et ben puisque c'est comme ça on va être deux, la petite visite avec Ai m'a au moins permis de découvrir les petits raccourcis qui peuvent servir. Je me sers donc de l'un de ces raccourcis, une petite ruelle et quelques passages entre les habitations qui me permettent de la rattraper, et de venir couper sa trajectoire de course.

Je n'ai pas besoin de bondir vers le toit, puisqu'au moment où elle saute au-dessus de la ruelle où je me trouve, j'utilise la fonction grappin de a serpe comme un lasso pour la ramener droit vers le plancher des vaches. Bon elle devrait pas avoir trop de casse, elle ne chute que d'un étage, mais maintenant que je l'ai à portée on va pouvoir discuter.

Apparence de la voleuse (spoiler):
 

—Et ben alors, t'as loupé la marche ? Faut regarder où tu mets les pieds princesse.
—C'est ça, cause toujours, en attendant j'aurais très bien pu te distancer si je l'avais voulu.
—Tien donc, et pourquoi tu ne l'a pas fait puisque t'es si maline ? Hm ?
—Parce que cette ville manque cruellement de rival à ma hauteur, et que tu pourrais bien être le seul à pouvoir faire l'affaire dans le coin…enfin, de ce que j'ai pu en juger pour l'instant. D'ailleurs, c'est quoi ton nom ?
—Jackal, et toi ?
—Oh, j'espérais avoir ton vrai nom, mais bon ça valais le coup d'essayer. Quant à mon "nom", c'est…
—Attend laisse-moi deviner, vu le masque de hibou, c'est Owl ?
—En fait c'était plutôt minuit vu que c'est mon heure de sortie, mais c'est vrai que Owl c'est pas mal, j'aime bien.
—Alors maintenant que les présentations d'usage entre deux voleurs sont faites, on pourrait passer à l'étape suivante.
—Et c'est quoi l'étape suivante pour toit ? Hm ?
—Soit le mariage, soit on se révèle nos visages, c'est au choix, l'un entraînant forcément l'autre.
—Hmm, une proposition ma fois fort intéressante…dit-elle d'une voix langoureuse tout en s'approchant de moi, jusqu'à mettre ses bras autour de mon cou…mais je dois te tester encore un peu.

C'est alors qu'elle profite de sa position pour me donner un bon coup de genou droit dans les castagnettes. Evidemment ça me met hors d'état de la poursuivre, et ça elle le sait bien, c'est même sûr qu'elle l'a fait dans ce but. Mais elle prend le temps de me lancer une dernière pique avant de partir.

—Désolée mais…c'est le jeu mon pauvre Jackal. D'ailleurs, que le ou la meilleure trouve qui est l'autre en premier, bonne chance. Dit-elle avant de disparaître au coin de la ruelle.
—Oh alors toi, si je t'attrape…c'est sûr je t'épouse sur le champ. Après tout, on aime les femmes de caractère dans la famille, n'est-ce pas papa ?

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Le Cobra Cendré   Le Cobra Cendré Empty

Revenir en haut Aller en bas
Le Cobra Cendré
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse :: Le Cobra Cendré 190103103231202569 :: République de Minshu :: Capitale de Kansei-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.