-63%
Le deal à ne pas rater :
Caméra de Surveillance WiFi -ieGeek –
55.99 € 149.99 €
Voir le deal

Partagez
Le Quotidien de Jaël Tekina
Messages : 41
Yens : 50
Date d'inscription : 01/08/2017
Localisation : Me flic pas !

Progression
Niveau: 300
Nombre de topic terminé:
Exp:
Le Quotidien de Jaël Tekina Left_bar_bleue0/0Le Quotidien de Jaël Tekina Empty_bar_bleue  (0/0)
Jaël Tekina
Jaël Tekina - Pnj -

- https://rp-manga.forum-canada.com



MessageSujet: Le Quotidien de Jaël Tekina   Le Quotidien de Jaël Tekina EmptyJeu 06 Déc 2018, 22:46

- Le quotidien de Jaël -





[Voix de narrateur vieux et charismatique]
Musique

C'est dans ce genre de lecture, que nous allons assister aux rebondissements... Ou pas d'ailleurs, hum, de la vie intrépide et trépidante (c'est faux !) de notre Président préféré, enfin, votre président préféré. Retrouvez donc ici, à des périodes complètement aléatoires, des morceaux du quotidien de Jaël Tekina !
[Fin de l'introduction narrative]

****


Le soleil se lève enfin sur Minshu, d'un brillant indescriptible, d'ailleurs cette lumière est elle seulement un simple astre comme la terre en connait ? Qui sait.. En tout cas, elle semble provenir des horizons chauds de Seika, pour illuminer enfin ses terres. C'est à peu près donc au même moment, lorsque les rayons chatouillent ses yeux, qu'un grommellement se fait entendre dans le lit présidentiel. En effet, pas de grasse matinée possible pour celui qui dirige tout un pays, toute une nation ! Ouvrant péniblement les yeux en baillant aux corneilles, Jaël tombe nez à nez avec ses deux conseillères !

Hmmh.. Qu.. QUOAAAH ah ! Mais... Mais qu'est ce que vous foutez dans ma chambre à cette heure !

Cria t'il en cachant péniblement son corps nu, avec une couverture un peu trop petite d'ailleurs. Les deux femmes fortes de la nation verte se penchent alors vers le jeune président pour lui dire la raison de leurs venue certainement inopinée à ses yeux.

Le Quotidien de Jaël Tekina 1451371903064569100Le Quotidien de Jaël Tekina 1451372353069401000

Chancelière Wuzang An : Président, vous vous rendez compte qu'il est presque midi ? Vous avez raté trois réunions, dont un conseil de guerre, une demande de travaux et surtout l'action commerciale de Gyujinjao powjinpaï sama.

Non, mais il a un nom trop compliqué aussi, et puis..

Maitressse Kôr : En plus, vous deviez nous faire parvenir les rapports d'ordre numéro quatre cent deux et quatre cent trois.

Je suis sur de les avoir fait hier soir !

Chancelière Wuzang An : Vous arrivez à être serieux une minute ??!

Maiiis oui, bien sur ! QUAND ON DÉBARQUE PAS DANS MA CHAMBRE a l'improviste et quand je suis à poil surtout. Eeet heu, le rapport d'ordre, ah ! Mais je me souviens ils sont sur la commode.

Poussant un soupir et levant les yeux au ciel, la chancelière Wuzang se dirigea vers ce fameux meuble pour y prendre les documents somme toute importants pour la suite des événements de la journée. Quand à maitresse Kôr, elle ne quittait pas le président des yeux. Il lui fit d'ailleurs la remarque en se levant soudainement, faisant tomber le drap a ses pieds. Elle eut alors un petit temps de latence avant de comprendre qu'il se trouvait bel et bien complètement dénudé devant ses yeux... Peut être.. innocents.

Le Quotidien de Jaël Tekina Mini_181206110549242275

De toute manière, c'est ma piaule ! A vos risques et périls mesdames. Maintenant que je suis bien reveillé... Fit t'il en craquant sa nuque Je vais reprendre le rythme dard dard ! Mais avant, vous auriez pas vu mon pantalon par hasard ? Je suis sur de heu... Hmm..

Maitressse Kôr : AHEM.. PR.. Président.. Vous.. (rougit)

Chancelière Wuzang An : Il est ... Insupportable ! Nous vous laissons vous habiller, rejoignez la salle du conseil au plus vite pour le debriefing ! KOR, suis moi !

Maitressse Kôr : Je .. Ha.. Hum.. o..OUI !

Les deux femmes laissèrent donc enfin le président se réveiller comme il faut et partir à la recherche d'une importante quête, la première de la journée, s'habiller ! Il usa alors d'une technique toute particulière pour retrouver la trace du pantalon perdu. Se remémorant alors tout ce qu'il avait fait la veille, jusqu'à finir aux rebords de la fenêtre, ou il se souvint avoir jeté son falzar

Eh bah voilaaa, on est bien là. Allez hop. Si je fais attendre ces deux tigresses, je peux être sur de plus jamais dormir en paix pour le restant de mes jours.

Ni une, ni deux, le voila alors à peu près lavé, a peu près coiffé, et à peu près habillé pour le reste de la journée. Se dirigeant avec le sourire dans les couloirs jusqu'à la salle du conseil. Les gardes le dévisagèrent parfois indiscrètement, avec ce rictus ou cette gêne aux lèvres. Palpable par lui même, mais ne sachant pas ce qui clochait, il continua son chemin. Enfin, il entra dans la salle du conseil. Les deux femmes étaient alors chacune à un coin de table.

Chancelière Wuzang An : Jaël.

Eeet oui je sais, j'ai fais hyper vite !

Chancelière Wuzang An : Vous êtes pieds nus.

EEeet.. Oui, c'était... Un test ! Pour voir si vous étiez sur le qui vive !

Maitressse Kôr : ...  

Chancelière Wuzang An : Je sature, nous ferons sans. Après tout, assit ça ne se verra pas. Allez, commençons.

C'est ainsi qu'une journée banale de paperasse et de discussion pas ou si peu intéressante pour le commun des mortels, débuta. Jael aurait bien sur d'autres surprises, mais ça... Ce serait pour une autre journée bien entendu !

-
Président Jaël Tekina

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 206
Yens : 91
Date d'inscription : 25/08/2016

Progression
Niveau: 999
Nombre de topic terminé: 0
Exp:
Le Quotidien de Jaël Tekina Left_bar_bleue15000/15000Le Quotidien de Jaël Tekina Empty_bar_bleue  (15000/15000)
Une vieille légende
Une vieille légende - Pnj -

-



MessageSujet: Re: Le Quotidien de Jaël Tekina   Le Quotidien de Jaël Tekina EmptyJeu 27 Déc 2018, 06:44

- Le quotidien de Jaël -





[Voix de narrateur vieux et charismatique]

Oh, vous êtes encore là ? Et bien, il semblerait que votre président préféré, oui oui, lui, vous savez bien... Eh bien, il a encore des choses à raconter. Mais quelle sorte d'aventure vivra t'il aujourd'hui, tandis qu'ailleurs, les élus luttent pour la survie de Kosaten encore une fois, enfin, pas encore, d'ailleurs est ce que c'est vraiment le cas ? Bon, au final, vous êtes là non ? Alors bonne lecture...
[Fin de l'introduction narrative]

****


Musique

La poussière vole dans les rayons qui percent la fenêtre du palais présidentiel. Entre les rideaux de soie verts foncés, un vent vient rafraichir la pièce ou est assit dans l'ombre, avec un air des plus serieux, Jaël Tekina. Il se trouve en fait dans la chambre de Jeong Tekina. Le lit est vide, mais le peuple ne le sait pas encore. Aux dernières nouvelles, l'ancien président était tombé gravement malade, les suites de plusieurs désastres de Kosaten, impliquant drastiquement sa santé. Mais comme les élus l'avaient appris tantôt, Jeong était un élu, il pouvait donc mourir et revenir du royaume des morts, enfin... Etait ce si facile ? Certains élus très puissants n'en étaient parfois pas revenus, qu'étaient t'ils devenus ?

Il n'avait pas recouvert sa santé, mais se refusait à mourir, il avait déjà trop pris sur lui de délaisser à son fils la tâche de maintenir Minshu. Bien sur, oui, bien sur il y'eut des élections et Jael aurait pu ne pas être élu, mais il avait eu confiance dans le jugement des nobles et de la populace. La dernière demeure de Jeong, se trouvait être sur l'ile ou allait parfois Jaël... Celle la même ou il avait un jour emmené Valentine. Une ile au delà du Zawardo, la tempête cyclique éternelle qui enfermait le continent de Kosaten et empêchait de s'échapper de ce dernier... Sauf bien sur pour le président. "LES" présidents.

Et là, dans le noir, les mains croisées entre elles, l'actuel dirigeant de la nation du serpent, broyait presque du noir, il s'alluma une clope. Son visage se teinta de rouge lorsqu'il tira fort sur le papier brulée et les extraits de plantes, tout en soufflant la fumée dans la chambre.

On a jamais causé serieusement toi et moi, hein p'pa. Tss... Même malade, même presque clamsé, faut que tu t'éloigne encore plus hein. Y'a pas à dire, t'as la fibre paternelle.

Il parlait tout seul. Peut être qu'il faisait écho à sa propre conscience, peut être qu'il était plus facile de lancer un monologue et prétendre de ce dernier, qu'il soit un dialogue avec le père, plutôt qu'en avoir un de visu. Quand il l'amena sur l'ile, ils n'échangèrent pas un mot. Une fois arrivé, Jeong demanda simplement à se poser dans l'herbe fraiche, il y'avait une vieille maison sur la colline au loin des côtes. Il voulait y finir ses jours, son temps était révolu sur Kosaten... Son heure véritable approchait et il le sentait. S'il laissait son dernier souffle, alors il n'y aurait plus de retour possible du royaume des ténèbres.

Il expliqua, que plus un élu passait du temps, plus il se renforçait, moins paradoxalement, il avait de chance de réapparaitre du royaume des morts s'il y allait. Bien sur, ce taux de chance était variable, car ce monde restait une enigme entière. Mais ou était passés les plus puissants élus de l'époque ? Disparus...  Alors que des biens plus faibles et plus récents, revenait du royaume plus facilement.

Jael soupira, en levant les yeux sur les draps vides.

Tu pourrais te soigner, te bouger le cul, chercher une solution. Tu m'as pas appris à laisser tomber... Tu m'as pas appris grand chose en fait, j'dois toute mon enfance à des moines qui m'ont trop fait chier. Pourtant... J'suis sur que tu m'aurais pas dit de laisser tomber, si j'étais à ta place.

Il écrasa sa cigarette dans un cendrier en terre cuite, posé sur le rebord d'une commode. Puis il s'approcha de la fenêtre, ouvrant en grand les rideaux et les volets, mettant un peu de lumière dans cette chambre trop obscure. Chassant alors ses idées noires et la fumée toxique qui embaumait cette dernière.

Tu veux crever loin d'ce monde, parce que tu viens pas de là... J'ai pigé. Fais c'que tu veux mon vieux. J'ai pas vu la vision des élus, mais t'étais un héro, il parait. Hé... C'te bonne blague.

Ouvrant alors un portail en fracturant la réalité, Jael s'engouffra dedans et se retrouva au loin de Kosaten, sur une ile à plusieurs kilomètres au delà du Zawardo, chose normalement impossible... Il fut alors nez à nez avec son père, Jeong Tekina. Celui ci l'attendait presque au tournant, des cernes énorme, des lèvres noircis, mais un sourire sur les lèvres. Mais surtout, sans lunettes !


Le Quotidien de Jaël Tekina 181227112852316005

- Alors.. Surpris Jael ?


Le Quotidien de Jaël Tekina 181227063610519755

Tss t'as franchement une sale gueule. On dirait que t'as pas dormi depuis vingt siècles. J'croyais que tu voulais pas causer.

- Et toi, que tu voulais pas me voir... (tousse)

J'venais verifier si t'étais passé de l'autre coté, c'est tout. J'y vais, t'as l'air plus en forme que dans la chambre, alors...

- Jael attends... Je sais, je sais que j'ai pas été le père idéal et, je me rattraperais pas parce que je sens ma fin arriver. Mais, je tenais à te dire que j'étais fier de toi et que ta mère serait..

Stop ! Affirma avec fermeté Jael en se retournant, comme pour partir. On a jamais eu ce genre de discussion toi et moi. Je te respecte et je comprends la manière dont tu m'as elevé. Mais faisons pas semblant toi et moi. Essaie juste de pas crever facilement... Ok ?

- Ouais.. C'est d'accord.

Après un bref dialogue, un peu étrange, comme si c'était plus deux inconnus qu'un fils et son père, Jael ré-ouvrit le portail et s'en alla. Jeong resta seul face à l'embrun, avec une certaine tristesse dans le regard, en plus des cernes et de la fatigue palpable.


Une journée de plus pour le président de Minshu, une journée moins facile peut être... Tout n'est pas rose dans le monde de Kosaten, même pour les plus puissants.

-
Président Jaël Tekina

Revenir en haut Aller en bas
Messages : 41
Yens : 50
Date d'inscription : 01/08/2017
Localisation : Me flic pas !

Progression
Niveau: 300
Nombre de topic terminé:
Exp:
Le Quotidien de Jaël Tekina Left_bar_bleue0/0Le Quotidien de Jaël Tekina Empty_bar_bleue  (0/0)
Jaël Tekina
Jaël Tekina - Pnj -

- https://rp-manga.forum-canada.com



MessageSujet: Re: Le Quotidien de Jaël Tekina   Le Quotidien de Jaël Tekina EmptyJeu 14 Fév 2019, 18:09

- Le quotidien de Jaël -





[Voix de narrateur vieux et charismatique]


Alors alors, vous êtes encore là ? Décidément, on dirait bien que le quotidien d'un président aussi... Et bien unique, vous intéresse grandement ! Hmm.. Bon, et bien, je peux peut être vous raconter la fois, ou il se débrouilla pour éviter d'assister aux doléances de son peuple, mais il faudrait pour cela, que je vous parle du début de sa journée et de ce qu'il faisait bien. Vous êtes bien installés ? Parfait, alors, voici ce qu'il se passa...
[Fin de l'introduction narrative]

****


Depuis quelques temps, le président aime particulièrement se mettre sur le toit du palais présidentiel. Il y a posé un hamac et profite du beau temps et des courtes brises, agréables, pour lire ses rapports, ou quelques bouquins. Ainsi, le dernier qu'il a lu, est, comment faire de bonnes pâtisseries maison. Oui, depuis qu'il a perdu quelques habitants "irremplaçables" dans sa patrie, il doit se contenter parfois de ses propres talents pour retrouver la saveur d'autrefois.

Enfin, au moins il tangue dans ce lit harnachés en l'air, comme s'il était dans un bateau voguant à l'infini. C'est vraiment reposant, mais cela lui permet aussi d'éviter les doléances parfois inutiles et ennuyeuses de certains. Bon, ok, Jael adore Minshu et ses habitants, mais les dernières fois qu'on est venu le voir, c'était pour des problèmes de couples, un problème d'arbre dépassant dans un jardin, un problème de plat trop salé ou encore, la grand mère ayant perdu son chat rixou... Le pays n'était pas vraiment en conflit, les gens s'ennuyaient et se créaient des soucis futiles et ça se sentait !

Mais bon, comme il ne pouvait couper a ses obligations, ses responsabilités allaient vite le rattraper.


Le Quotidien de Jaël Tekina 1451371903064569100Le Quotidien de Jaël Tekina 1451372353069401000

Chancelière Wuzang An : PRESIDENT JAEL TEKINA !.

Wow purée... Quand elle m'appelle comme ça, c'est qu'elle veut ma peau !

Tentant de filer à l'anglaise, sautant de son hamac, il ouvrit une brèche dans le continum espace temps, mais la chancelière sauta devant lui, avant que lui même ne tente de fuir.

Chancelière Wuzang An : Vous ne vous echapperez pas cette fois !.

Ah mais ça suffit, je suis le président ou quoi à la fin !

Chancelière Wuzang An : Exactement, Président ! Cela veut donc dire RESPONSABILITE et ce pays repose presque entièrement sur vos épaules... Enfin... Les votres quand ce ne sont pas tout bonnement les nôtres à Kor et moi. Cela fait maintenant HUIT JOURS que les gens viennent vous voir dans votre bureau pour les doléances.

Mais oui, je sais, j'y répond tout le temps ! La dernière c'est celle d'un garde qui a raté un jour de vacance, que je, eh bien, lui ai accordé. Fit t'il en haussant un sourcil.

Il finit aussi par refermer la brèche de son pouvoir, pour finalement s'assoir sur une caisse en bois qui traînait la. Des vivres stockés sur le toit, faute de place. Il en profita également pour sortir une clope et s'en griller une. Au moins ici, il ne se faisait pas engueuler pour l'odeur. C'est vrai que depuis quelques temps, ça sentait le tabac dans les couloirs et on lui en voulait un peu. Inspirant une bouffé, il écouta Wuzang remonté.

Maitressse Kôr : Je pense que, ce que veut dire Wuzang, c'est que..

Chancelière Wuzang An : ... C'est que vous êtes ... Un irr..!


..Irremplaçable président ? Oh, c'est tellement gent...

Chancelière Wuzang An : IRRESPONSABLE ! Bon sang. Les gens sont venus me voir inquiets au huitieme jour. Et ils m'ont tout racontés.

Heuuu..

Tournant les yeux et sifflotant, Jael fit mine de ne rien savoir, mais il écouta la sueur au front sa conseillère enervée.

Chancelière Wuzang An : Je n'en ai pas cru mes oreilles.. Pendant la demi heure journalière de doléances, vous installiez un mannequin dans votre fauteuil, tourné vers la fenêtre pour qu'aucun ne remarque que vous n'êtiez pas présent. Mais le plus fort, c'est d'avoir reussi à vous faire envoyer une techno magie tenshijin...



****

Quelques dizaines de jours auparavant



Jael avait contacté Reisha sur Tenshi, via un émaissaire officiel. Ce dernier était parti lui demander de faire l'acquisition d'un galéoïde "sur mesure", qui pouvait répéter un discours pré-enregistré. La leader et le grand conseil n'y voyait pas là une obscure raisons ou une envie de destruction ou une intention mauvaise.

Sans oublier que Minshu et l'ile celeste partageait un lien plus fort que les autres nations. Après tout, la nation du serpent avait accueillie les réfugiés et résistants Tenshijin avant son tragique evenement. Elle acquiesca et les technomages ne mirent pas longtemps à faire ce petit galeöide portable. Renvoyé en toute sécurité au président Tekina, ce dernier le testa immédiatement. Prenant l'objet dans ses mains, en suivant le "mode d'emploi" fourni avec, il commença ;

Entrée un, Bonjour. Entrée deux, Hmm je vois. Entrée trois, Je comprends. Entrée quatre, une fois fini dites au suivant d'entrer. Fin des entrées. Ok et maintenant je règle l'ordre hmm voiiiila. Parfait, j'ajouterais peut être quelques entrées plus tard héhé.

Par la suite, Jael fit construire par un artisan du coin un mannequin en bois, qui épousait parfaitement sa forme. Il rajouta un peu de peinture, ses vêtements par dessus, trouva de quoi mettre une perruque à peu près potable. Ensuite il l'installa dans son placard. LLe jour des doléances, au moment de la demi heure journalière, il plaçait le mannequin dans le fauteuil, tournant ce dernier à la porte, puis réglait le galéoïde qui éméttait sa voix, avant de filer en douce par la fenêtre... Pour se reposer sur le toit.

Les gens finissaient par entrer.

(habitant) : Bonjour monsieur le président.

(galéoïde tekina) : Bonjour !

(habitant) : Je viens vous voir, car.. J'ai besoin d'aide.. Je... Je n'ai plus goût à la vie..

(galéoïde tekina) : Je vois.

(habitant) : Je ne veux pas en parler à ma famille bien sur, je voulais juste avoir un conseil de votre part..

(galéoïde tekina) : Je comprends.

(habitant) : Pensez vous, que... Je devrais mettre un terme a ma misérable vie ?

(galéoïde tekina) : Une fois fini dites au suivant d'entrer.

(habitant) : Pardon ?

(galéoïde tekina) : C'est une super doléance.

(habitant) : Je.. Je ne comprends pas... Président ??

(galéoïde tekina) : Bonjour !

Et c'est évidemment en partie à cause de cet echec critique, que l'histoire finit par remonter aux oreilles de la conseillère Wuzang. Revenons à présent, dans l'actualité !


**** Fin du flashback ****



Chancelière Wuzang An : Jael... Vous vous rendez compte de ce que ça a été pour ce pauvre homme ?

Merde, ouais, je sais, je sais ! Rhaaa.. Mais ça faisait huit jours que les doléances sur la crème fraiche, les chats et le jardinage me hantait l'esprit. Je pensais pas qu'un type viendrait me dire qu'il avait des envies de suicide.

Chancelière Wuzang An : Vous devez être à l'écoute des demandes du peuple, peu importe les demandes Jael. C'est aussi pour les moindres petites choses que les gens de cette nation vous ont élus et vous soutiennent. Maintenant... Allez retirer ce foutu mannequin ou je le brûle.

Eh.. Bien bien, okay ! Je vais m'y mettre.

Maitressse Kôr : ...  

Les deux conseillèrent étaient les aiguilles du président, quand Jael déraillait un peu, Wuzang était là pour y remédier. Il retourna donc dans son bureau pour retirer le mannequin et le remettre dans l'un des placards du palais.

Sorry mon vieux, tu m'as quand même bien sorti de la panade ! J'ai pu lire quelques bouquins de pâtisserie grâce à toi !

Quand au galéoïde, qui sait... Ca pouvait peut être encore servir à l'avenir. Mais en attendant, il reprit ses fonctions et assista aux moindres doléances du peuple. De la plus insignifiante à la plus importante. Le peuple l'aima bien plus chaque jour et c'est ainsi, qu'une nouvelle journée s'acheva pour le président Tekina.
-
Président Jaël Tekina

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Le Quotidien de Jaël Tekina   Le Quotidien de Jaël Tekina Empty

Revenir en haut Aller en bas
Le Quotidien de Jaël Tekina
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse :: Le Quotidien de Jaël Tekina 190103103231202569 :: République de Minshu :: Capitale de Kansei-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.