-15%
Le deal à ne pas rater :
TOSHIBA 43UA3A63DG TV 4K UHD – 43″
312.99 € 369.99 €
Voir le deal

Partagez
Le chasseur se faisant chasser
Messages : 547
Yens : 557
Date d'inscription : 12/01/2015

Progression
Niveau: 72
Nombre de topic terminé: 25
Exp:
Le chasseur se faisant chasser Left_bar_bleue4/6Le chasseur se faisant chasser Empty_bar_bleue  (4/6)
Emiya Kiritsugu
Emiya Kiritsugu ► Chef de groupe ◄

-



MessageSujet: Le chasseur se faisant chasser   Le chasseur se faisant chasser EmptyMar 24 Fév 2015, 17:11

Le chasseur se faisant chasser Tumblr_lutuc8WpIX1qhqxsdo1_500
   
Le chasseur ce faisant chasser

   
Avec Vash the stempede


   

Emiya Kiritsugu était assis au bar d'une des tavernes de la ville marchande, depuis qu'il était arrivé en kosaten les villes et villages marchands étaient devenus un peu sont chez soi, errant de ville en village chaque jour à la recherche de petits boulots en proposant ses services en tant que mercenaire. Il aurait pu faire le choix de s'installer complétement dans l'une de ses villes, mais son côté hunter ne cessait de reprendre le dessus, si bien que par précaution ou paranoïa il ne dormait jamais deux nuits au même endroit. Le seul endroit où on était sur de le trouver, était les tavernes dans lesquelles il s'asseyait au bar commandant au bar man, un de ses verres de ça plus puissante liqueur pourtant il ne buvait jamais son contenu. Il se contentait de se tenir là au bar, à réfléchir pendant des heures, pensé à sa famille et à son monde d'origine.

Tous les jours c'était le même schéma qui se répétait, sauf ce jour-là un veille homme trapu tout vêtu de noir, vint s'asseoir près de lui.

« On m'a dit que vous êtes mercenaire, à la recherche de petit job »

Kiritsugu posa son verre d'alcool et observa l'homme.

« C'est 25 yens d'avance et 25 yens à la fin du travail »

L'homme trapu lui tendit un parchemin, en le faisant glisser sur le braj en bois avec un sourire narquois sur le visage. Kiritsugu se mit à parcourir le parchemin des yeux.

*Vash the stempede, mercenaire utilisant une technologie beaucoup plus élevés que celui du Kosaten. A attraper mort ou vif *

Emiya retira son regard du parchemin et le tourna vers Lhomme.

« Pour les chasses à l'hommes mon prix double. Je demande 50 yens tout de suite et 50 une fois le travail fait »

« C'est un peu cher payer je trouve »

« Et bien vous avez la libérerez de trouver un autre mercenaire pour votre travail .... Mais si vous êtes venu me chercher personnellement je présume que c'est mes services que vous désirez »

Le sourire narquois sur le visage du vieux, se transforma en un grand sourire sur tout son visage. Il chercha dans sa poche et en sortit une bourse qu'il poussa de nouveau doucement sur le bar jusqu'à Kiritsugu avant de lui adresser ses derniers mots :

« Vous trouverez votre homme dans la péninsule désertique »

L'homme se leva de sa chaise et disparus aussi mystérieusement qu'il était apparue. Emiya se le va à son tour et quitta la taverne.

Quelques jours plus tard...

Emiya Kiritsugu était arrivé dans le désert, il y avait maintenant presque une demi-journée le sol était assécher et complétement aride à un tel point que l'on voyait à perte de vue la terre ce craqueler dù au manque d'eau. A travers sa route Kiritsugu croiser des vestiges de maison abandonnée par leur propriétaire éparpiller sur des kilomètres laissant penser que certaine personne avait eu l'idée de s'installer ici. Apres quelques kilomètres de marches sur ce sol aride à la recherche de sa cible, il finit par tomber sur un désert de sable sur des traces de pas. Qui s'effaçait au lentement aux grès du vent, c'était pour l'instant sa seule piste, peut-être n'était-ce  pas les traces de pas de sa cible. Mais dans un endroit aussi désertique et aride dans lequel il n'avait pas croisé une seul âme qui y vive, les chances qu'elles appartiennent à sa cible étaient grandement élevées.


   



   

   

   

   
" />


Dernière édition par Emiya Kiritsugu le Mer 25 Fév 2015, 02:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Le chasseur se faisant chasser   Le chasseur se faisant chasser EmptyMar 24 Fév 2015, 20:00


Le Chasseur Se Faisant Chasser


Rester bien sagement à Chikai en attendant que l’empereur soit disponible pour une entrevue n’était pas vraiment dans les plans du Typhon Humanoïde qui préférait largement aller ici et là pour découvrir ce vaste et nouveau monde ! C’est donc après avoir fait le mur que notre vagabond favori s’était retrouvé hors de l’enceinte de la capitale de Seika, une nouvelle fois en route pour l’inconnu et l’aventure. Et quoi de mieux pour l’aventure que de se rendre en territoire neutre pour commencer ? C’est donc tout naturellement que Vash arriva dans un petit village principalement marchand et assez pittoresque qui respirait bon la joie de vivre et le calme ; enfin, le calme c’est ce qu’il pensait au premier abord car, au détour d’une ruelle, une jeune fille se trouvait en bien mauvaise position, entourée de quatre types à l’air plutôt louche.

Ne pouvant laisser là la demoiselle à son triste sort, notre ami s’approcha du petit groupe, l’air de rien, et s’interposa entre les voyous et la demoiselle, faisant face à cette dernière avec les yeux remplis d’étoiles, un large sourire béat sur le visage.

-Vous êtes si belle !! Je remercie le destin de vous avoir déposée sur mon chemin, dansons pour fêter ça !

Et, sous les regards ébahis des quatre hommes et surtout de la demoiselle, Vash saisit délicatement la taille et la main droite de la jeune femme pour entamer une valse plutôt bien exécutée. Il n’en fallut pas plus pour énerver nos lascars qui aussitôt s’élancèrent sur le couple fraîchement formé afin d’apprendre la vie à cet hurluberlu vêtu de rouge en lui faisant goûter à leur spécialité, les pains dans les gencives. Mais chacun de leurs assauts fut voué à l’échec, évités à chaque fois de justesse par un mouvement de la danse effectuée avec brio dans cette ruelle. Et tout en dansant, le Typhon Humanoïde administrait tantôt un coup de coude dans le ventre, tantôt un coup de pied dans les fesses de ses adversaires, qui s’énervaient de plus en plus. Dégainant couteaux et gourdins, les faquins étaient prêts à repasser à l’assaut.

*CHMOP CHMOP CHMOP CHMOP*

Ils furent toutefois freinés dans leur geste par des fléchettes à ventouses collées sur leurs fronts, ces dernières provenant d’un petit revolver de plastique que le vagabond en rouge tenait dans la main gauche, un mince sourire aux lèvres. Un petit pas de danse supplémentaire et il exhiba aux yeux de ses adversaires un autre revolver, non factice, se trouvant dans un holster sur sa cuisse droite.

-Ne m’obligez pas à utiliser celui-ci.

Se rendant finalement compte qu’ils n’avaient aucune chance face à ce guignol, ils abandonnèrent vite-fait l’idée de s’amuser avec la demoiselle et filèrent sans demander leur reste, laissant là la jeune femme en détresse et son chevalier servant qui, après lui avoir souris, la relâcha tout en lui faisant une petite révérence.

-Ravi d’avoir pu vous aider ; mais à l’avenir faites attention où vous vous promenez.

Laissant derrière lui la jeune femme, perplexe par ce qu’il venait de se passer, Vash reprit son petit bonhomme de chemin avant qu’un inconnu tout de noir vêtu ne l’accoste sans plus de cérémonie.

-Dites donc jeune homme, vous semblez sacrément doué pour résoudre les situations délicates, vous pourriez peut-être m’aider.

Haussant un sourcil, le rouge sourit doucement tout en se grattant la nuque.

-Eeeh bien, en quoi puis-je vous être utile ?

Prenant un air solennel, l’inconnu expliqua en bref les tenants et les aboutissants de sa requête.

-Les brigands que vous venez de combattre travaillent pour un homme plus terrible encore ! Il vient parfois ici pour racketter les gens avant de regagner son repaire dans la péninsule désertique ; est-ce que vous pourriez le mettre hors d’état de nuire une bonne fois pour toutes ? Vous serez récompensé, cela va de soi.

Faisant mine de réfléchir, Vash hocha doucement la tête en croisant les bras.

-D’accord, mais je me contenterai de l’arrêter pour qu’il soit jugé, et pas besoin de récompense, j’aime rendre service.

-Merci beaucoup jeune homme, il faudrait plus de gens comme vous dans ce monde ! L’homme en question s’appelle Emiya Kiritsugu. Au fait, comment vous nommez-vous ?

Réajustant ses lunettes rondes du bout de l’index, le Typhon Humanoïde se mit alors en route pour la péninsule désertique à la recherche de ce fameux Kiritsugu, répondant à l’inconnu juste avant de le laisser là.

-Je m’appelle Vash the Stampede.

Later

Cela faisait quoi, plusieurs heures qu’il était dans ce fichu désert, à la recherche de la fameuse cachette de l’homme qui faisait vivre un enfer aux habitants du petit village ? Mais toujours rien, nada, que dalle, du vent… A croire que le type en noir s’était bien payé sa fiole en l’envoyant passer le désert au peigne fin. Non, ça ne pouvait pas être ça, on ne l’aurait pas envoyé ici juste pour se foutre de sa bobine, le type recherché devait vraiment bien se planquer et il était de son devoir de le débusquer, de l’arrêter et de le remettre aux autorités compétentes afin que justice soit rendue ! Levant les yeux au ciel et voyant qu’aucun nuage ne viendrait masquer le soleil de plomb qui lançait ses rayons sur le monde, Vash poussa un petit soupir tout en s’asseyant à l’ombre d’une dune providentielle.

-Pfiouuuu, j’en peux plus, pause !

Sortant une gourde d’eau d’une de ses poches, Vash prit plusieurs gorgées du précieux liquide afin de se désaltérer. Trouver sa cible ne serait pas chose aisée mais il ne baisserait pas les bras si facilement ; s’il devait en arriver à retourner chaque grain de sable de cet endroit pour trouver ce malandrin, eh bien il le ferait ; ce n’était au final pas cher payé pour que des innocents puissent vivre paisiblement non ? Bref, il allait être temps de se remettre au boulot, et le désert était encore bien vaste, alors autant ne pas perdre une minute de plus. Se relevant donc, il aperçut du coin de l’œil une silhouette au loin qui semblait arriver dans sa direction par l’itinéraire qu’il avait emprunté plus tôt.

-Est-ce mon jour de chance ?

Restant debout, il se mit face à cet inconnu qui inexorablement se rapprochait de plus en plus, attendant patiemment qu’il soit à portée de voix afin de le questionner sur son identité et surtout pour savoir ce qu’il pouvait bien faire dans un endroit pareil. Les probabilités pour que cet inconnu soit le fameux Kiritsugu étaient plutôt faibles, voire quasiment nulles, mais on pouvait toujours espérer un miracle.



Revenir en haut Aller en bas
Messages : 547
Yens : 557
Date d'inscription : 12/01/2015

Progression
Niveau: 72
Nombre de topic terminé: 25
Exp:
Le chasseur se faisant chasser Left_bar_bleue4/6Le chasseur se faisant chasser Empty_bar_bleue  (4/6)
Emiya Kiritsugu
Emiya Kiritsugu ► Chef de groupe ◄

-



MessageSujet: Re: Le chasseur se faisant chasser   Le chasseur se faisant chasser EmptyMer 25 Fév 2015, 02:07

Le chasseur se faisant chasser Tumblr_lutuc8WpIX1qhqxsdo1_500
   
Le Chasseur Se Faisant Chasser

   
Avec Vash The Stempede


   

Emiya kiritusugu suivait la piste des traces de pas jusqu'à tomber sur sa cible près d'un gigantesque point d'eau qui se divisait, sous forme de deux ronds un peu comme un huit. Les deux bassins n'étaient pas séparer l'un de l'autre, mais semblaient fusionné en un point dégageant un énorme nuage de vapeur. Des deux côtés les deux bassins dégageaient aussi une légère fumée très étrange , le premier voyait sa fumée accompagner de déformation de chaleur indiquant que le bassin était très chaud tandis que le deuxième dégageait une fumée beaucoup plus intense comme ci sa température était beaucoup plus basse que la température ambiante créant une condensation .

Kirtsugu s'approcha lentement de sa cible, en essayant de faire le moins de bruit possible celle-ci semblait puisé de l'eau dans le deuxième lac à l'aide d'un sceau. Lorsque la cible d'Emiya remonta son sceau remplit d'eau à la surface elle fut accueillie par un petit cercle de métal froid poser à l'arrière de son crâne. Le mercenaire avait dégainé son pistolet et la tenait à présent en joue.


« Pas de geste brusque ou vous êtes mort, déposé votre sceau à vos pied »

La cible s'exécuta lentement levant ensuite les bras au ciel.

« Qui êtes-vous ? Et que faite vous dans cette zone désertique »

« Vous êtes Emiya Kiritsugu !? »


Kirtsugu fut surpris d'entendre son nom de sa cible et s'empressa de la questionner.

« Comment connaissez-vous mon nom ? »

«C'est ... C'est ... une personne aux cheveux blonds portant un long manteau rouge qui l'a mentionné. »


Emiya recula de quelques pas et ordonna à sa cible de se retourner, c'était une jeune femme aux cheveux bruns portant des habille de lin salis par le sable du désert et une capuche la protégeant des rafales de vent. Il abaissa son arme avant de s'adresser à la jeune femme.

« Que vous a-t-il dit à propos de moi ? »

« Il a dit êtes à votre recherche, que vous étiez un homme très dangereux vous allez me tuer ? »

«Je ne suis pas un tueur d'innocent, j'ai été engagé pour trouver un homme et l'amener mort ou vif »

« Cet homme à parlais de la même chose vous concernant, il a dit se prénommer Vash quelque chose »

« The stempede ? »

« Oui c'est ça ! Mais comment le savez-vous ? »

« C'est l'homme que je cherche ou l'avez-vous vue pour la dernière fois »

« Si je vous le dis vous ne me tuerez pas ? »

« Je vous l'ai dit seul cet homme m'intéresse »


La jeune femme marqua une seconde d'hésitation avant de répondre pointant une direction.

« Dans cette direction à environ une trentaine de minute »

« Merci vous devriez ne pas vous approcher de ce lieux, il risque d'être d’extrêmement dangereux dans les heures à venir »

Emiya Kiritsugu laissa la jeune femme au point d'eau et se dirigea dans la direction qu'elle lui avait indiquée plutôt. Les choses semblaient se compliquer si sa cible savait qu'il le traquait et connaissait son identité elle était surement au courant de ses capacités cela lui donnait l'avantage. Il ne traquait plus seul son adversaire, mais était aussi traqué par celui-ci, c'était une véritable bataille de l'ombre qui commençait le premier qui arrivait à trouver l'autre gagnerais la partie.


[hrp: Ne rendons pas notre rencontre trop facile XD , j'anticipe sur ton rp précédent pour qu'on rencontre le même pnj dit moi si ça te dérange ]


   



   

   

   

   
" />
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Le chasseur se faisant chasser   Le chasseur se faisant chasser EmptyDim 01 Mar 2015, 16:02


Le Chasseur Se Faisant Chasser


Finalement, la silhouette approchant, Vash se rendit bien compte qu’il ne s’agissait pas là de l’homme qu’il recherchait mais une jeune femme, plutôt mignonne d’ailleurs, qui semblait tout aussi étonnée que lui de trouver quelqu’un au beau milieu de ce foutu désert brûlant. La demoiselle semblait suspicieuse en voyant ce grand dadais en rouge qui lui souriait de manière un peu débile tout en s’approchant d’elle et en lui adressant la parole. La demoiselle, sur ses gardes, se tenait prête à balancer son seau en pleine poire si jamais la situation devenait dangereuse pour elle.

-Bonjour mademoiselle, navré de vous déranger mais, avez-vous croisé quelqu’un dans ce désert avant moi ?

-Non, pourquoi cette question ?

-Eh bien, je suis à la recherche d’un dénommé Emiya Kiritsugu ; j’ai été engagé pour l’arrêter car il semble être très dangereux. D’ailleurs j’espère que vous ne croiserez pas son chemin. Haussant un sourcil, le Typhon Humanoïde observa le seau de la demoiselle. Pourquoi vous vous promenez avec un seau en plein désert ?

-Je me rends à une oasis toute proche afin d’y puiser de l’eau.

-Il y a une oasis ? Si cela ne vous dérange pas, j’aimerai vous y accompagner afin de remplir ma gourde.

Hochant la tête à la demande du vagabond, la jeune femme reprit la route en direction de la fameuse oasis, accompagnée par notre cher blondinet. Durant le trajet, ils discutèrent de tout et de rien, Vash apprenant à la jeune femme qu’il était un élu mais qu’il ne comprenait pas vraiment son rôle dans ce monde, ce pourquoi il préférait vagabonder ici et là plutôt que d’attendre bêtement les ordres d’une personne qu’il ne connaissait pas. Arrivés à l’oasis, Vash s’empressa de remplir sa gourde afin d’avoir de l’eau en suffisance pour continuer ses recherches, après quoi il salua la jeune femme afin de reprendre sa route de son côté.

-Au fait, vous ne m’avez pas dit comment vous vous appelez monsieur.

-Vash, Vash the Stampede. Un léger sourire, un signe de la main, et voilà notre ami qui s’éloigne de la demoiselle et de l’oasis afin d’enfin trouver sa cible.

Une demi-heure plus tard, Vash n’avait toujours pas trouvé ni Emiya, ni sa soi-disant cachette dans le désert, et il commençait tout doucement à remettre en question les informations qui lui avaient été données par l’étranger au village marchand. Arrivant finalement devant une sorte de massif rocheux, le Typhon Humanoïde reprit espoir, se disant que cet endroit devrait certainement faire un excellent repaire pour les bandits et autre malfrats de la région. Avançant tranquillement, il se rapprocha de la formation rocheuse tout en observant avec attention les alentours, prêt à réagir à la moindre menace qui viendrait à poindre. Mais après une bonne vingtaine de minutes de recherches et de fouille au beau milieu de tous ces gros cailloux, Vash poussa un long soupir avant de s’assoir à l’ombre d’un des rochers tout en levant les yeux au ciel. Après un moment de silence, voilà qu’il se mit à protester fort peu discrètement, se tenant la tête entre les mains.

-Aaaah mais c’est pas vrai !!! Où est-ce qu’il se cache ce type ? J’en ai assez assez assez ! Je suis sûr que ce mec en ville s’est payé ma tronche et qu’il doit bien se marrer en ce moment, monde crueeeeel.

Cessant de geindre et de brailler, le Typhon Humanoïde baissa alors la tête tout en fixant le sol, l’ai déconfit et contrit, lorsque son ventre se mit à gargouiller.

*Grouiiiiiiik*

Fouillant rapidement ses poches, quelle ne fut pas sa joie de trouver un donut, dont il s’empressa de prendre une bouchée en souriant, punaise que c’était bon !




Revenir en haut Aller en bas
Messages : 547
Yens : 557
Date d'inscription : 12/01/2015

Progression
Niveau: 72
Nombre de topic terminé: 25
Exp:
Le chasseur se faisant chasser Left_bar_bleue4/6Le chasseur se faisant chasser Empty_bar_bleue  (4/6)
Emiya Kiritsugu
Emiya Kiritsugu ► Chef de groupe ◄

-



MessageSujet: Re: Le chasseur se faisant chasser   Le chasseur se faisant chasser EmptyLun 02 Mar 2015, 12:26

Le chasseur se faisant chasser Tumblr_lutuc8WpIX1qhqxsdo1_500
   
Le chasseur ce faisant chasser

   
Avec Vash the stempede


   


Emiya Kiritsugu marchait dans la direction indiquée par la jeune femme, mais il n'avait toujours pas repéré sa cible, ce désert semblait si grand, si immense que pour trouver un homme en ce lieu il lui faudrait surement plusieurs jours. Mais c'est alors qu'il commençait à désespérer de trouver ce stampede, qu'un cri transporté par le vent attira l'intention du mercenaire. Kiritsugu ne put pas comprendre les mots que la voix criait, mais elle lui permit de se concentrer sur une direction. Vers laquelle la voix semblait provenir, c'était légèrement à l'est de sa position. Emiya se dirigea donc à l'est après quelques minutes de marches, son intuition fut récompenser par de nouvelles traces de pas dans le sable.

Kiritsugu se mit à les suivre, mais au fur et à mesure qu'il avançait elle semblait s'effacer de plus en plus. Dù à un vent qui venait de se lever brutalement et soufflait, toujours avec plus de force depuis quelques minutes. Emiya tenta de suivre la piste tant bien que mal mais il finit par la perdre complétement, lorsqu'il releva la tête pour regarder autour de lui, son regard tomba sur ce qu'il avait ignoré depuis qu'il avait trouvé ses traces en se focalisant uniquement sur elles. Une gigantesque tempête de sable se dirigeait dans sa direction et n'était plus qu'à une centaine de mètres de lui. Il devait trouver un moyen de s'abriter rapidement, il parcourut rapidement du regard une nouvelle fois l'horizon.

Son regard se posa sur une petite grotte, à l'opposer de la direction que prenait les traces de pas, 'il décidait de s'y rendre il perdrait surement complètement la trace de sa cible une nouvelle fois. Pour autant il n'avait pas le temps de se poser de question, il s'élança en courant vers l'abri improvisé. La tempête le poursuivant à une très grande vitesse, c'est comme si elle était en vie parfois on pourrait croire qu'elle était menée par des chevaux enragées exécutant un rodéo.

Elle n'était plus qu'à une dizaine de mètres de lui, alors que la grotte se trouvait encore à une bonne cinquantaine de mètres. Emiya Kiritusgu finit par se faire engloutir par la vague de vent et de sable. Ca vision était totalement masquée à un tel point qu'il ne pouvait même plus voir ses propres pieds. Sa respiration devenait de plus en plus difficile le sable s'engouffrait dans ses parois nasal.

*Je dois me sortir de là ou je vais y passer... Time alter double accel *

Le temps semblait comme s'être arrêté autour de lui, le monde semblait tournée au ralentit tout autour de Kiritsugu qui se retrouva dans une dimension parallèle. La tempête qui formait un seul corps tout d'un coup ne formait plus que de centaine de grain de sables désagrégées stagnant dans les airs. La vitesse mouvement du mercenaire avait tellement augmenté que le monde semblait tourner au ralenti autour de lui. Il put sortir de cette tempête sans la moindre difficulté et atteindre la grotte avant que les galops des chevaux enragés ne le piétinent.

Lorsque Kiritsugu désactiva sa technique et reviens dans le monde réel, du sang se mit à couler de son nez . Son corps accusant le contre coup de sa technique qui consiste en utilisant ce bref boost de vitesse, il peut utiliser ses capacités physiques et réagir à un niveau surpassant les limitations du corps humain mais le retour à la réalité est toujours éprouvant pour son corps.

Emiya kiritsugu décida d'attendre dans cette grotte patiemment que la tempête passe. Après quelques heures les éléments de la nature furent enfin apaiser, le mercenaire en costume sortit de sa grotte. Il s'était tellement éloigné de sa piste de départ qu'il ne savait plus du tout où il se trouvait. La tempête de sable avait aussi modifié la physionomie du terrain, des dunes de sable était apparue où elle n'était pas auparavant désorientant complétement le mercenaire.

Kiritsugu décida tout de même de reprendre sa marche, il grimpa sur la plus haute dune de sable pour avoir une meilleure vue sur la péninsule désertique. Il vue alors au loin une ville abandonnée, ses habitations rongée par le sable, les murs tombants et un clocher s'élevant dans les cieux en son centre. De cette tour Emiya pourrait avoir une vue imprenable sur le désert et enfin retrouver son chemin. Il s'y dirigea sans plus attendre.




   



   

   

   

   
" />
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité Invité

-



MessageSujet: Re: Le chasseur se faisant chasser   Le chasseur se faisant chasser EmptyDim 15 Mar 2015, 13:47


Le Chasseur Se Faisant Chasser


Il était grand temps de faire le point sur la situation dans laquelle il se trouvait. Premièrement il était tout bonnement impossible de trouver la moindre trace de sa cible, le désert étant trop vaste pour cette chasse à l’homme ; secundo, il n’allait pas tarder à avoir besoin de se ravitailler en eau et en nourriture pour continuer sa mission, cela impliquait de regagner un village ou une ville proche le plus rapidement possible et donc de perdre du temps. Et troisièmement, même si par chance il devait tomber sur ce fameux Emiya, comment allait-il le convaincre de le suivre jusqu’en ville pour qu’il réponde de ses crimes ? Un type comme ça, ça ne se laisserai pas faire sans rien dire, il y aura très certainement un affrontement entre eux.

Poussant un soupir, le Typhon Humanoïde se releva après avoir terminé son donut afin de se remettre en route, et c’est à ce moment précis qu’il remarqua que le vent s’était levé, avec une certaine puissance qui n’était pas banale. Tournant le regard dans la direction d’où provenait les bourrasques, Vash se figea sur place et écarquilla les yeux en voyant cette foutue tempête de sable approcher dangereusement de sa position actuelle ; ce n’est pas en restant planqué dans les rochers qu’il parviendrait à éviter le choc de la tempête. Il devait fuir, et vite, mais pour aller où ? Quittant précipitamment le petit massif rocheux, il commença à courir dans la direction opposée à la tempête de sable, espérant trouver un endroit où s’abriter.

Tout en courant comme un dératé, il put apercevoir au loin ce qui semblait être un village abandonné, avec plusieurs bâtiments encore debout et, malgré leur apparence vétuste, qui offriraient très certainement un abri convenable le temps que la tempête ne passe et s’éloigne. Motivé par la vue de ce miracle providentiel, notre vagabond accélérait le pas afin de pouvoir s’abriter le plus rapidement possible, mais c’était sans compter sur la tempête qui, se rapprochant, se faisait plus rapide et violente, se déchaînant sans la moindre gène. Voyant le mur de sable se rapprocher de lui, Vash se mit à geindre.

-Aaaaah, mamamia je vais pas m’en sortiiiiiiiiiiiiiir

Il fut rattrapé par la tempête et engloutit par cette dernière, ne pouvant rien faire d’autre que subir la suite des évènements. Ne voyant plus à deux mètres devant lui, Vash pensait très sérieusement que sa fin était arrivée, prisonnier du vent et du sable qui virevoltaient autour de lui en lui enlevant toute chance de s’en sortir et de s’échapper. Soudain, un grand choc, notre ami venait de percuter de plein fouet le mur d’une des maisons du village aperçut plus tôt ; la collision avait été assez forte pour le déstabiliser et lui faire perdre connaissance, le laissant allongé au pied du mur, à la merci de la fureur des éléments.
Lorsque la tempête fut calmée, un silence total régnait sur le petit village abandonné et ses environs ; il ne semblait pas y avoir âme qui vive dans cette ancienne bourgade qui avait été la proie du désert affamé. L’endroit était calme, jusqu’à ce qu’une nouvelle personne ne fasse son entrée dans le village, à la recherche lui aussi d’une cible ; peut-être cette personne aurait-elle plus de chance que notre pauvre Vash ? D’ailleurs, où est-ce qu’il se trouve celui-là ? Aucune trace de lui dans le village, aurait-il été totalement engloutit par la tempête ?
Au détour d’une rue, un petite motte de sable se mit à remuer légèrement avant qu’une tête n’en sorte, prenant de grandes bouffées d’air, le visage bleuit par le manque d’oxygène.

-BWAAAAAAAAAAH !!!

S’ensuivit alors une grosse quinte de toux afin d’expulser le sable qu’il avait en bouche, ce qui était plutôt désagréable.

-Kof kof… Beuark…

A quatre pattes sur le sol, Vash reprenait son souffle et une couleur normale, il l’avait échappée belle avec cette tempête… Il remarqua cependant deux godasses juste devant lui, et, relevant doucement la tête, se retrouva face à face avec un type en costume noir qui l’observait avec un certain intérêt, étrange. Esquissant alors un sourire amical, le Typhon Humanoïde leva une main en guise de salut à l’attention de l’inconnu.

-Hey, ça roule ?




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

-



MessageSujet: Re: Le chasseur se faisant chasser   Le chasseur se faisant chasser Empty

Revenir en haut Aller en bas
Le chasseur se faisant chasser
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [Pv Ay] Les sang coups de la nuit [Hentaï]
» Un peu d'intimité... [ pv : Perséphale et Hentaï]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Manga Multiverse :: Le chasseur se faisant chasser 190103103231202569 :: Zones inexplorées :: Péninsule désertique-


Crédits : Design : Phoenix & Pingouin Règlements & Contexte : Phoenix
Forum optimisé pour Google Chrome.